Vous êtes sur la page 1sur 3

Règles de tracé des diagrammes des efforts de cohésion :

Hypothèses :

V y (x) :

Effort tranchant

N(x) :

Effort normal

Mf z (x) : Moment fléchissant

Effort tranchant :

La valeur de V y (x) ne varie que si une action suivant l’axe y est appliquée sur le tronçon étudié.

Exemple :

Il y a uniquement une charge uniforme Il y a une charge ponctuelle appliquée au
Il y a uniquement une charge uniforme Il y a une charge ponctuelle appliquée au

Il

y

a

uniquement

une

charge

uniforme

Il y a une charge ponctuelle appliquée au milieu du tronçon, cela entraîne un saut de V y (x).

d’appliquée

sur

le

tronçon,

V y (x)

varie donc

linéairement.

   

Remarque :

 

Il y a un saut sur le diagramme de l’effort tranchant chaque fois qu’une action ponctuelle est appliquée sur le tronçon étudié.

Moment fléchissant :

Le diagramme du moment fléchissant peut pratiquement être obtenu à partir du diagramme de l’effort tranchant en suivant les règles suivantes :

Toutes les règles qui vont suivre découlent de la relation suivante :

Règle n°1 :

V ( x )=−

y

dM ( x )

f

dx

Si V y (x)<0

alors

Mf z (x) est croissant

Si V y (x)>0

alors

Mf z (x) est décroissant

Règle n°2 :

Si V y (x)=cste

alors Mf z (x) est une droite

Règle n°3 :

Si V y (x) est une droite

alors

Mf z (x) est une parabole

Règle n°4 :

L’opposé de la valeur de V y (x) en un point donne la valeur de la pente de Mf z (x) en ce point.

Exemples :

V y >0 donc Mf z décroissant V y <0 donc Mf z croissant.
V y >0 donc Mf z
décroissant
V y <0 donc Mf z
croissant.
donc Mf z décroissant V y <0 donc Mf z croissant. Mf z ( L 2

Mf z

(

L

2

2

)

=− (

F

2

).(

L

2

2

)

=

FL

4

Intégrale de V y entre 0 et L /2, donc l’aire d’un rectangle.

Mf z

(

L

2

2

)

=− (

pL

2

) (

L

2

) (

1

2

)

=

2

pL

8

Intégrale de V y entre 0 et L/2, donc l’aire d’un triangle.

V y a un saut en L/2 et passe par 0, cela entraîne la présence d’un extréma pour Mf z .

V y s’annule en L/2 de façon continue, cela entraîne un extréma pour Mf z .

Mf z (L/2)=Mf z (0)+ « aire entre O et L/2 de V y »
Mf z (L/2)=Mf z (0)+ « aire entre O et L/2 de V y »
L
FL
F ⋅ L FL
pL
2
pL
pL
2
Mf z
(
)
= ( −
)
+
(
)(
)
=
L
L
1
2
8
2
2
8
Mf z
(
)
= ( −
)
+
(
)(
)( ⋅
)
=
2
12
2
2
2
24