Vous êtes sur la page 1sur 2

Premier principe de la thermodynamique

Tempratures de flammes et
dexplosions
Dans une raction dexplosion ou dinflammation, on considre le systme
comme adiabatique : il na pas le temps dchanger de lnergie avec
lextrieur. On a coutume d'appeler :

temprature de flamme, la temprature maximale atteinte lors d'une


transformation adiabatique isobare,
temprature d'explosion, la temprature maximale atteinte lors d'une
transformation adiabatique isochore.

Evolution sous pression constante

Comme le systme est adiabatique, pression constante :

QP = 0 ; DHsystme = 0.

On va choisir un cycle o l'on dit que l'nergie dgage par la


raction (D H1 ) ne sert qu' chauffer (D H2) le milieu qui
l'entoure.

DHsystme = DH1 + DH2 = 0

Soit :

DH1 = - DH2

Exemple

Raction oxhydrique

Le but est de calculer la temprature de flamme


obtenue par la combustion de deux moles de
dihydrogne dans de lair initialement 100C.

2 H2 (g) + O2 (g) 2 H2 O (g)


Dr H (373K) = - 490 kJ.mol-1 = DH1

Pour trouver la temprature, on considre que la


raction se fait 373K et on cherche ensuite quelle
Temprature s'lvera le systme si toute l'nergie sert
chauffer celui-ci.

On donne les capacits calorifiques molaires de leau


vapeur et du diazote aussi prsent dans le milieu.

CP, m(H2O, g) = 30,01 + 10,71.10-3 T


CP, m(N2, g) = 27,88 + 4,27.10-3 T

Les proportions de lair nous imposent que si on a une


mole de dioxygne, on a quatre moles de diazote. On
doit donc chercher lenthalpie propre lchauffement
de lair de 373K la temprature de flamme Tf.

DH2 = [ 2 . CP, m(H2O, g) + 4 . CP, m(N2, g)] dT


DH2 = (171,54 + 38,5.10-3 . T) dT
DH2 = [ 171,54 .T + 38,5.10-3 . T / 2 ]373Tf

La chaleur D H1 dissipe par la raction sert


chauffer lenvironnement de la raction,
lchauffement tant fix par la quantit de chaleur
DH2. On en dduit : DH1 = - DH2.

- 490 103 = 171,54 .Tf + 38,5.10-3 . Tf / 2 - 171,54 .


373 - 38,5.10-3 . 373 / 2

On a rsoudre lquation du second degr :

19,25.10-3 . Tf + 171,54 .Tf - 433,4 . 103 = 0

La rsolution nous donne : Tf = 2054 K = 1781 C.

Cette temprature est une temprature thorique. Non


seulement le systme nest jamais adiabatique et en
plus dautres ractions faisant intervenir les radicaux
libres de leau se produisent :

Tflamme, exprimentale < 1781 C.

Evolution sous volume constante

Comme le systme est adiabatique, volume constant : QV = 0


; DUsystme = 0. Le principe de calcul est le mme qu'
pression constante except que l'on utilise CV, m.

Copyright, Paris 2002, tous droits rse rv s pour tous pays.

Vous aimerez peut-être aussi