Vous êtes sur la page 1sur 235

ThamiKABBAJ

Psychologiedesgrandstraders

PréfacedeJean-JacquesJoulié

Deuxièmeédition

Psychologiedesgrandstraders PréfacedeJean-JacquesJoulié Deuxièmeédition

Éditionsd’Organisation GroupeEyrolles

61,bdSaint-Germain

75240Pariscedex05

Directeurdecollection:ThamiKabbaj

Dumêmeauteur:

L’Artdutrading,2008,2010

GagnerenBourseavecThamiKabbaj,2011

GérervosémotionsenBourseavecThamiKabbaj,2011

Maîtriserl’analysetechniqueavecThamiKabbaj,2011

Investirsanscriser,2009

Enapplicationdelaloidu11mars1957,ilestinterditdereproduireintégralementou

partiellement le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans autorisation de l’Éditeur ou du Centre Français d’Exploitation du Droit de copie, 20, rue des Grands-

Augustins,75006Paris.

©GroupeEyrolles,2007,2011

ISBN:978-2-212-55226-3

«Uneessaibrillantettoutpublicquimetenlumièrelamanièredepenseret

d’opérerdesmeilleurstraders.»

LeRevenud’opérerdesmeilleurstraders.» « Dans son ouvrage de référence, Psychologie de grands

« Dans son ouvrage de référence, Psychologie de grands traders, Thami Kabbajabienmontrécommentlagestiondesémotionsaunrôledéterminant pournosperformancessurlesmarchés.» Journaldesfinances

«Destinéauxtradersprofessionnelsetàtousceuxquicherchentàmieux comprendre le fonctionnement réel des divers opérateurs des marchés financiers,lelivredeT.Kabbaj[…]vientàpointaumomentoùlacrise menacetoutl’édificeducapitalismefinanciermondialisé.»

L’expansionfinanciers,lelivredeT.Kabbaj[…]vientàpointaumomentoùlacrise menacetoutl’édificeducapitalismefinanciermondialisé.»

DANSLAMÊMECOLLECTION

DANSLAMÊMECOLLECTION

PourtoutcontactavecThamiKabbaj:

Àmamerveilleusefamille

Sommaire

Préface

Introduction

Partie1

Biaispsychologiquesettrading

Chapitre1–Biaispsychologiqueseterreursde

trading

Principauxbiaispsychologiques

Lesbiaisstatiques

Lesbiaisdynamiques

Lagestiondesémotions

Gérerlespertes,gérerlesgains

L’excèsdeconfiance

L’influencedeshumeurssurlaprisededécision

Croyances,connaissancesetprisededécisions

Qu’estcequ’unbiaiscognitif?

Lebiaisdedisponibilité

Del’importanceducontexte:lebiaisdefamiliarité

Lesheuristiques

Lesbiaisdereprésentativitéetlaloidespetitsnombres

Toutcequibrilleattire

L’héritagedupassé

L’influencedesconnaissancesetdescroyancesentrading

Lebiaismomentum

Leraisonnementanalogiquededisponibilité

Lebiaisdeconservatisme

Lebiaisdeconfirmation

Lacomptabilitémentalecirconstancielle

Lebiaisd’optimisme

Lesprincipaleserreursdestraders

Gérerlespertesdefaçonhasardeuse

Moyennersurunepositionperdante

LecasAlcatel

Seprécipiter(ettirerdesconclusionshâtives)

Lerisqueestsouventnégligé

L’impulsivité

Lescomportementsmoutonniers

Graphiquescommentés:quelqueserreursrécurrentes

Biaispsychologiquesetperformance

Lapersonnalitéduale

Lafrustrationentrading

Lapersonnalitécachéedutrader

Émotionsetautodestruction

L’euphorie,lacupidité

L’excèsdeconfiance

Lapanique,lapeur

Laparalysie

L’autodestruction

Chapitre2–Lesdéterminantsdesbiais

psychologiques

Lesmarchésfinanciers:unlieupropiceaudéveloppementdesbiais

psychologiques

Letradingattirelesindividuspourdemauvaisesraisons

Motivationsdesapprentistraders

Mieuxseconnaîtrepourmieuxréussir

Letraderfaceauxpossibilitésdesmarchés

Lesmarchésn’offrentaucunestructure

Letradernepeutinfluencerlesmarchés

Tradingetjeuxdehasard

Letradingcréeunedépendance

Letradingpousselesindividusàdéformerlesprobabilités

Larecherched’adrénaline

Lemanquedepréparationetlaparesse

Joueursamateurs,joueursprofessionnels

Commentseformentlesémotionsdestraders?

Lapeurdel’incertitude

Lescertitudessontdangereuses

Ladissonancecognitive

L’informationfournieparlesmarchéspeutêtredouloureuse

Lecasdutraderenpertelatente

Ledésird’activitéetlapeurdel’ennui

Partie2

Laclédelaréussite:être«danslazone»

Chapitre3–Letraderdoitgérersesémotionset

acquérirdesqualitésspécifiques

Lesémotionssontutilesmaisdoiventêtrecanalisées

Unemenacepotentielle

Lespersonnalitésmultiples

Lesyndromedutraderfou

Untraderpeut-iléviterdecommettrel’irréparable?

Lapsychologiedutraderaprèsunesériedegainsoudepertes

Aprèsunesériedegains

Aprèsunesériedepertes

Doit-onéliminertouteémotionentrading?

L’absenced’émotionsestundangerpourletrader

Desémotionsbiencanaliséessontlaclédelaréussite

L’importancedel’observateurinternedanslagestiondesémotions

L’observateurinterne

Lesémotionsfournissentdessignauxpuissants

«Acheterausonducanonetvendreausonduviolon»

Lesémotionscomplètentlesindicateurstechniques

Gapsetbiaispsychologiques

Lesgrandstradersetleursémotions

Lestravauxderecherchesurlesgrandstraders

Commentlesgrandstradersgèrent-ilsleursémotions?

Letradingn’estpasunprocessusnaturel

L’impactdesconvictionsentrading

Letraderdoitdéprogrammercertainesconvictions

Lathéorieducomplot

L’impossibilitédegagnersurlesmarchés

Chaqueséquencedemarchéestunique

Gérersespertespourmieuxsemaîtriser

Lespertes:unaspectinéluctabledel’activitédutrader

Lespertesinfluencentdirectementlementaldutrader

Commentrécupéreraprèsunegrosseperte?

Letraderdoitembrasserl’incertitude

Ledroitdedouter

Iln’yapasdevéritéabsolue

Letraderdoit-ilavoirpeurdesmarchésfinanciers?

Éliminertoutego

Chapitre4–Letraderdoitassumersesdécisions

Lemarchén’estpasresponsabledenoserreurs

Avoirlabonneattitudesurlesmarchés

Êtrepassionné

Embrasserlerisque

Cultiverunétatd’espritdechampion

Accepterlemarché

Lemarchéestneutre

Lemarchén’estpashostile

Lemarchéàl’originedeladissonancecognitive

Lemarchépeutêtreinconfortable

Visualiser

Larépétitionvisuelledesdifférentsscénarios

Visualiserdanslerespectdesstops

Letraderdoitêtreméthodique

Leplandetradingestunpréalable

L’importancedelaméthodedetrading

Lanécessitéderèglesformalisées

Lecontenuduplandetrading

Lejournaldetrading

Apprendreàmieuxseconnaître

Apprendredeseséchecs

Compétencesetperformances

Ilnefautpasliersesrésultatsàsescompétences

Lesphénomènesdemode

L’estimedesoinedoitpasinfluencerladécision

Laresponsabilité:unimpératifentrading

Éviterdejustifierseserreursàtoutprix

Unepertenesejustifiepas

Muselersonego

Seforgerdesrègles

L’aversionnaturelledutraderàsecontraindre

Suivresonplandetrading

Éliminerlapeur?

Chapitre5–Êtreetrester«danslazone»

Définition(s)delazone

LazoneselonMarkDouglas

LamaîtrisechezAriKiev

Letraderdoitêtrevolontaire

L’actionestunpréalableausuccès

Agir

S’abandonnerauxmarchés

Allerau-delàdesazonedeconfort

La«bonne»attitude

Unebonneattitudedonneratoujoursdemeilleursrésultatsqu’une

bonneanalyse

Lanécessairespécialisation

Maîtrisersesangoisses

Unecertainedosedestressestbénéfiqueentrading

Larecherchedesolutions

Letraderdoitsavoirtournerlapage

Àtoutproblème,ilyaunesolution

Unestratégieactivedegestiondesémotions

Mobiliserl’observateurinternepourserecentrer

Letradergagnant

Ilestdansdesconditionsidéales

Êtredétendu,prendrerégulièrementdespauses

Unevieéquilibrée

Unebonneconditionphysique

L’importancedelapréparation

Ilpense«probabilités»

Chaquepositionauneissuealéatoire

Lessituationsàforteprobabilité

Sonétatd’espritestoptimal

Larégularité:danslesesprits,passurlesmarchés

Leprocessusprimesurlesrésultats

Nulbesoindeformulesmagiques

Lesgrandstradersetlazone

Uneattitudepositive

Bannirl’impulsivité

Maîtriserlesbiaispsychologiques

Laconcentrationappliquéeautrading

Lesathlètesetlaconcentration

L’importancedelaconcentration

Seconcentrersurleprocessus

L’importancedurituel

Quelquesexercicesdeconcentration

Partie3

Commentdevenirungrandtrader?

Chapitre6–Laréussiteentradingnes’improvisepas

Letradingestuneactivitéexigeante

Unmétieràpartentière

Unmétierexigeant

Unmétierquecertainssontcontraintsd’abandonner

Lesblocagespsychologiques

Letradingetlesprophétiesautoréalisatrices

Lesprincipauxblocagespsychologiques

Lesblocagessontunecréationdel’esprit

Lesblocagesinternesetexternes

Lesprincipeshéritésdupassé

L’autodestructionetlerefusdelaréussite

Lapeurdegagner

L’impactdespenséesnégatives

Surlesmarchés,ontrouvecequel’oncherche

Lagestiondustress

Unremèdeefficaceàl’autodestruction

Lagestiondustress,unimpératif

Chapitre7–Commentdeveniruntrader

d’exception?

Enayantunevision,premièreétapeversl’excellence

Formulerunevision

Préciserlefutur

Uneapprochepuissante

Créerdenouvellesperspectives

Fixerunobjectif

Commentfixerunobjectif

L’objectifdoitmettreletradersoustension

Commentdéfinirsesobjectifs?

L’objectifpermetuneimplicationdechaqueinstant

Enopérantunchangementradical

Letraderdoitoserlechangement

Lechangementestnécessaire

Lescrisespeuventfaciliterlechangement

Lechangementnécessitel’explorationdevoiesinconfortables

Enayantlebonétatd’esprit

Laprisederisquesestnécessaireentrading

Agirc’estaccepterl’échecetlespertes

Accepteretavouersesfaiblesses

Admettrel’incertitude

L’étatd’espritduchampion

Enélaborantunestratégiepourdevenirunchampion

Capitalisersursespointsforts

Lamodélisation:décrypterlestyleetlestechniquesdesgrandstraders

Repérersesforcesetsesfaiblesses

Développersonstylepersonnel

L’importancedelarépétition

S’impliquer,oucommentprouversamotivation?

Letraderestsurlesmarchéspourgagner

Laforcedelapenséepositive

Êtreimpliqué

Sedonnerlesmoyensdesesambitions

Seconsidérercommesonmeilleurclient

Prouversamotivation

Semettreendangerenpromettantlerésultat

Chapitre8–L’excellenceentrading:acquisouinné?

Enquoilesgrandsmaîtressont-ilssupérieurs?

Desconnaissancesstructurées

Unentraînementintensif

Devenirunmaîtredansl’artdutrading?

Uneffortsoutenudansl’apprentissage

Lepointdevuedesgrandstraders

Oui,letradingpeuts’apprendre

Lestradersd’exceptionontun«don»

Chapitre9–Parcourscommentédequelquestraders

exceptionnels

Lesdaytraders

MartinSchwartz

Parcours

Leçonstirées

TomBaldwin

Parcours

Leçonstirées

PaulRotter

Parcours

Leçonstirées

LindaBradfordRaschke

Parcours

Leçonstirées

MarkWeinstein

Parcours

Leçonstirées

JesseLivermore

Parcours

Leçonstirées

Lesgestionnairesdehedgefunds

MichælMarcus

Parcours

Leçonstirées

BruceKovner

Parcours

Leçonstirées

PaulTudorJones

Parcours

Leçonstirées

StevenCohen

Parcours

Leçonstirées

StanleyDruckenmiller

Parcours

Leçonstirées

GeorgeSoros

Parcours

Leçonstirées

EdSeykota

Parcours

Leçonstirées

Chapitre10–Lesqualitésdesgrandstraders

Unedisciplinepersonnelleimportante

Unefaibleréactivitéémotionnelle

Untravailintensif

Unstrictrespectdesrègles

Unegestionrigoureusedurisque

Lapatience

Pasderelâchement,mêmeenpériodedesuccès

Lesgrandstradersn’ontpasd’ego

Ilsrespectentlemarché

Ilssonthumbles

Ilssontprudents

Ilssontindépendants

Formersonproprejugement

Laperceptionvariantedonneunavantageparrapportàlaconcurrence

Lapersévérance

Lesraisonsdudécouragement

L’échecfaitpartieducheminquimèneverslesuccès

Ilfautcroireensaréussite

Conclusion

Bibliographie

Index

Préface

Cequim’atoutdesuiteséduitdanslapersonnalitéetlevécudeThamiKabbaj,

c’estlacomplémentaritéducursusacadémiqueetdelapratiquedesmarchés

financiers.Iln’estpascourantdetrouverchezlamêmepersonneàlafoisune

expériencedetrésorierd’entreprise,deconcepteurdemodèlesdetradingetde

traderauseind’unhedgefundetuneexpérienced’universitairedehautniveau

etd’enseignant.Cettedoublecompétencepermetàl’évidencel’observationpuis

lathéorisation,d’oùlarédactiondecetouvrage.Maislepointleplusnotablede

maconvergenceintellectuelleavecThamitientàcequ’ilposelaprééminence

ducaractèrepsychologiquedanslesuccèsoul’échecdutrader.

Président d’Addax Asset Management, mon métier consiste à parcourir le mondeafinderencontrerlesmeilleursgérantsdehedgefunddelaplanèteafin delesincorporerdanslesOPCVMdetypefondsdefondsquejeproposeàune clientèled’investisseursinstitutionnelsprincipalementfrançais.Chaquefoisque jerencontrel’undecestradersjecherche,avanttoutechose,àcomprendreles motivationsprofondesquiluiontfaitchoisircemétier,lesensqu’ilcompte donneràsavie,etlanaturedesesréactionsenfacedel’adversité.Cen’est qu’aprèsquej’analyselanaturedesastratégieetlesmoyensmisenœuvre.Ce quejeregardeenderniercesontlesrésultats:c’estleplusfacileàquantifieretà comparer.Ets’ilestclairquejen’investispassurlesfondsquinemarchentpas, delamêmefaçonjen’investispassystématiquementsurlesfondsquimarchent, sachantlerôlequepeutjouerlachance,entoutcasprovisoirement.

L’auteurnousproposeunedémonstrationentroistemps.

Dans la première partie de l’ouvrage, il reprend de façon approfondie les théoriesdesprincipauxpsychologuesetdespraticiens.Ilrecentreledébaten mettantenavantcetteréalitéévidenteetsouventoubliée:letradermanipulede l’argentetmesuredirectementlesrésultatsdesesactions,etdevantcetargent volatillarationalitétendàdisparaître.C’estcequiexpliqueladifférencede perceptionetdetraitementdespertesetdesgains,pointfocaldel’artdutrading.

Dansladeuxièmepartiedulivre,oùils’attacheàdéfinirlavoiedusuccès,

l’auteursoulignelaconvergenceentrelesprincipesdesphilosophiesextrême-

orientalesetlescaractéristiquesdupsychismedestradersefficaces.Enquelques mots on peut citer : la soumission devant la réalité qu’est le marché, l’acceptation des événements même s’ils semblent en apparence dénués de logique,l’abandondudésirquipolluel’espritensubstituantaumondetelqu’il est un monde tel que nous souhaiterions qu’il soit. Le trader expert peut supporterlatensiondesonétatparcequ’ayantbanniledésir,ilaévacuéla souffrancedeconstatercequiestparrapportàcequ’ilsouhaite,etquefixant toutesonattentionsurlecheminilnes’exaspèreplusdeladistancequilesépare dubut.Voirleschosesenfaceetseconcentrersursaméthode,tellessontles règlesfondamentales.

Enfin,danslatroisièmepartiedesonouvrage,ThamiKabbajvadégagerde façonpratiqueetpréciselesclefsdusuccès.Ildéfinitavecpertinencedansquel cadrel’efficacitépeuts’exprimeretbrosseunparallèleavecd’autresactivités humaines qui comme le trading nécessitent une éthique rigoureuse. Le livre s’achèveparunepartieparticulièrementsavoureuseoùilselivreàl’étudede grandesfiguresdumondedutrading,mettantenexerguelesqualitéscommunes denosmaîtres.

Qu’ilsoitunfinancier,unenseignantouunétudiant,unhonnêtehommecurieux,

oubienunfuturtrader,celivreenchanteralelecteurpourpeuqu’ilaitlapassion

decomprendreleformidablesuccèsdecertainsindividusdanslaspéculation

financière.Untelouvragemanquait,lalacuneestcomblée.

Jean-JacquesJoulié

PrésidentdeAddaxAssetManagement

Introduction

Lapsychologieestsouventoccultéeentrading.Pourtant,touslesgrandstraders, sansexception,considèrentlamaîtrisedesémotionscommel’élémentleplus significatif dans la réussite en trading. Mon expérience sur les marchés financiersm’apermisdecôtoyerdenombreuxtradersetanalystes.Trèstôt,j’ai comprisqueladimensionpsychologiquepermettaitdefaireladifférencesurles marchés:untraderdisciplinéabeaucoupplusdechancesderéussirqu’untrader extrêmement brillant. Certains traders perdent tout contrôle sans même comprendrepourquoi,d’autres,extrêmementbrillants,tombentdanslepiègedu comportementmoutonnieretrefusentd’admettreleurserreurs…J’aiconstatéà quelpointlesgrandstraderssontsouventdespersonneshumblesetintroverties, quiéliminenttoutegoetsaventquelaréussitereposesurl’objectivitéainsique suruntravailsoutenuetrégulier.

Êtretraderestaujourd’huiàlaportéedetoutepersonneprêteàfournirlesefforts

nécessaires:letraderdiscipliné,ayantunsystèmesolide,disposeaujourd’hui

plusquejamaisdesmêmesmoyensquelestradersprofessionnelsetbénéficiede

fraisdecourtageabordables.

Cetouvragechercheàrépondreàlaplupartdesquestionsqueseposentles tradersaussibiennovicesqu’expérimentéssurlafaçond’exerceraumieuxcette activitéexigeante.Ildéveloppeégalementdenombreusestechniquesefficaces pour opérer au meilleur niveau. Il se base sur les meilleurs ouvrages en psychologie(Kiev,Douglas,Steenbarger…)etlesrécentstravauxderecherche surlesujet.Ilestoriginalparletravaildesynthèseetd’analyseconséquentquia étéréalisédansledomainedelapsychologie,etmetenavantdesconceptsclés illustrésparlespropostenusparcertainsdesplusgrandstradersdelaplanète. Pourlapremièrefois,unouvragedécritdemanièreoriginaleetcomplètela manièredepenseretd’opérerdes«champions».

–Quelssontlestraitsdesgrandstraders?

–Ont-ilsdesqualitésdifférentesducommundesmortels?

–Disposent-ilsdequalitésanalytiquessupérieuresàlamoyenneoud’unsens

innédumarché?

–Quellessontlestechniqueslesplusefficacespourmaîtrisersesémotionset

opéreraumeilleurniveau(lazone)?

–Commentdevenirungrandtrader?

Lapsychologie,domaineencoremystérieuxilyaquelquesannées,faitson entrée par la grande porte à la suite de travaux portant sur la finance comportementale. Aujourd’hui, la psychologie est plus que jamais une dimensionimportantequetouttraderdoitmaîtriser.Faceàlasophisticationdes marchésfinanciersetàl’accèsgénéralisédesinvestisseursauxoutilsd’analyse etdepassaged’ordresentempsréel,l’avantagesecréeavanttoutgrâceàune disciplineirréprochableetàunemotivationcontinue.

Touslesaspectsimportantsenmatièredepsychologiesontabordésdemanière

simpleetdétailléedanscetouvrage,quireprésenteunoutilindispensablepour

lestraderscherchantàmieuxcomprendreladimensionpsychologiquedeleur

travail.

L’ouvrageestdiviséentroisgrandesparties:

•Lapremièrepartietraitedesprincipauxbiaispsychologiquesentrading.En effet,lestraderscommettentrégulièrementlesmêmeserreursenraisonde biaispsychologiquesquiseretrouventfréquemmentchezlesindividus en situationd’incertitude.Nousverronsenquoilesmarchésfinancierssontun lieupropiceaudéveloppementdecesbiaispsychologiques.

•Ladeuxièmepartiemontrecommentlesémotions,quipeuventêtreàl’origine

deladestructiondutradersont,lorsqu’ellessontmaîtrisées,unesourcetrès

riched’information.Lesgrandstraderssontdespersonnescapablesdegérer

parfaitementleursémotions:ilsontapprisàéliminercertainescertitudesetà

embrassertotalementl’incertitude.Nousverronségalementl’importancepour

letraderdeprendresesresponsabilitésetlestechniquesquiluipermettront

d’êtreàsonmeilleurniveausurlesmarchés.

•Latroisièmeparties’intéresseaucheminementquimèneversl’excellenceen trading.Nousverronsqueletradingestuneactivitéexigeanteetquel’échec estsouventgénéréparletraderlui-même.Enéliminantcertainesidéestoutes faitessurlapossibilitéderéussir,enétablissantunevision,letradersedonne toutesleschancesderéussirsurlesmarchés.Ildoitsanscessesemotiverpour réalisersesobjectifs ;ensevisualisantdemanière positive,ilfournitles effortsnécessairespourréalisersesobjectifs.Leparcoursdeplusieursgrands tradersquiontmarquél’histoiredelaspéculationduxx e sièclenouspermettra demettreenévidencelesqualitésessentiellesdesleadersdansladiscipline.

Partie1

Biaispsychologiquesettrading

«Letraderdoitseprotégerdenombreuseschosesetavanttoutdeluimême.»(Inactualpracticeamanhas

toguardagainstmanythings,andmostofallagainsthimself.)

JesseLivermore

«L’argentfaitfairedeschosesquel’onneveutpasfaire.»

(Phraseprononcéeparunpersonnage

dufilmWallStreetd’OliverStone)

Lestraderspensentsouventdemanièrecontre-productive.Aprèsunrevers,le trader va souvent justifier sa contreperformance en évoquant une mauvaise connaissance des marchés ou la nécessité de mieux maîtriser une méthode d’analyse. Il estime que la solution à tous ses problèmes consiste à lire les derniers ouvrages en matière de trading, acheter un logiciel sophistiqué ou assisterauséminaireduderniergourouenvogue.Lestradersonttendanceà mettrel’accentsurladimensionanalytiqueetàtotalementocculterl’importance delapsychologie.Aulieudeconsacrerl’intégralitédesontempsàrechercherle systèmeparfait 1 ,letraderauraitintérêtàmieuxseconnaîtrepourprogresser.

Uneconnaissanceparfaitedesbiaispsychologiquesestunimpératifpourtout

traderdignedecenom.Letraderdoitmieuxlesconnaîtreafindelimiterleur

impactnégatifdansunpremiertemps,puislescanaliserdanslebonsensdans

unsecondtemps.

1.Lesystèmeparfaitexiste-t-il?Celasemblepeuprobable.

Chapitre1

Danscechapitrelesprincipauxbiaispsychologiquesserontmisenévidence ainsiqueleurimpact,souventnégatif,surlaperformancedutrader.Lagrande majoritédesindividusn’agitpasrationnellementsurlesmarchés,aussi,aprèsun brefrappeldesprincipauxbiaispsychologiques,nousmettronsenévidenceles erreurs les plus fréquemment commises par les traders ainsi que leurs conséquences:pourquellesraisonslesémotionspeuvent-ellesêtredangereuses etquelseffetsont-ellessurnotretrading?

Principauxbiaispsychologiques

Lesbiaisstatiques

Pour les théoriciens néoclassiques, l’investisseur rationnel n’éprouve aucune émotion. Il analyse froidement l’information à sa disposition et prend des décisionsquiluipermettentdemaximisersonespérancedegain.Lesémotions sontnéfastesetperturbatricescarellesempêchenttoutedécisionrationnelle. Nousvoyonslefaibleréalismedecetteapprochepuisquedanslesfaits,les individussontsouventrégispardesémotionsdontilspeinentàsedébarrasser.

Lafinancecomportementale 1 vainfirmerlesproposdel’approchetraditionnelle delafinanceetprouver,grâceàdenombreusesrecherches,l’existencedebiais psychologiques.Cettethéorieconsidèrequelesindividusnesontpasrationnels puisque leurs décisions sont généralement affectées par des biais psychologiques.Cesbiaissontclassésendeuxcatégories:lesbiaiscognitifset lesbiaisémotionnels.

•Lesbiaiscognitifsprécisentquel’individusebasesursesconnaissancesetsur

sescroyancespouranalyserl’informationàsadispositionetdèslors,prendra

desdécisionserronées.LesrecherchesdeKahnemanetTverskymontrentque

lesindividuss’attachentàdesraisonnementssimplistesmêmes’ilssavent

qu’ilsnesontpasfiables.Lestradersnevontréviserleursscénariosqu’après

despertesextrêmescarilssontvictimesdelarigiditédeleursperceptions.

•Lesbiaisémotionnelssoulignentlerôledesémotionsdanslaprisededécision

d’unindividu.Laréactiondutradervadifférerselonsasituationfinancière

(gainsoupertes)puisquesesémotionsprennentsouventledessusetdictent

sesprisesdedécision.Enfin,ilfautnoterquelesbiaispsychologiquesnesont

pasfigésetévoluentenfonctiondelasituationfinancièreoudel’étatd’esprit

dutrader.

Lesbiaisdynamiques

Les biais psychologiques sont souvent dynamiques, un biais pouvant en engendrerunautre.Eneffet,unbiaiscognitifpeutcauseruneperteetdéclencher unbiaisémotionnel(réactionnégativeparrapportàlaperte),quiàsontour pousseraletraderàprendredesdécisionserronéesetàaggraversasituation.

Une série de gains ou de pertes peut faire passer un individu d’un état émotionnelsereinàunétateuphoriqueoudedéprime.Aprèsunesériedegains, untraderseraeuphoriqueetsecroirainvincible.Ilseraprobablementincitéà prendre des risques importants et oubliera totalement son plan de trading, ignorantlesalternativesprésentesainsiquelerisquepossible.Inversement,une sériedepertespeutfairedouterletraderdesescompétencesetleplongerdans unétatdepessimismeexagéré.Letraderhésiteraàprendrelessignauxetnesera pasdanslesconditionsoptimalespourtirerprofitdel’évolutiondesmarchés. Nous voyons l’intérêt pour le trader de comprendre le dynamisme des biais cognitifsafindemieuxlesmaîtriser.

Lagestiondesémotions

Lesémotionsetleshumeurspeuventsérieusementimpacterlaperformanced’un

trader.

Gérerlespertes,gérerlesgains

Kahneman 2 etTverskymontrentquelespertessontperçuesdemanièrebienplus douloureuseparuntraderquelasatisfactionressentiepourungaindumême ordre. En d’autres termes, les traders refusent de prendre des risques supplémentairesensituationgagnantemaissontfavorablesaurisqueenzonede pertes.

Lorsquel’onproposeàungrouped’individusdechoisirentredeuxalternatives(soituneprobabilitéde

50%degagner1000,soitungaincertainde500€),84%dessujetschoisissentlegaincertain.Par

contre,sicesmêmesindividus,sontconfrontésauchoixentreuneprobabilitéde50%deperdre1000

etunepertecertainede500prèsde70%destradersopterontpourlechoixrisquédeperdre1000.

Cerésultatmontrequelestradersonttendanceàsecomporterdifféremment

selonqu’ilssontenpositiongagnanteouperdante.Ilsserontprudentsquandils

gagnentetextrêmementaventureuxquandilsperdent.

Ainsi,àlasuited’unegrossepertelatente 3 ,letradersubitsouventunchoc émotionnel important. Il est comme paralysé et au lieu d’agir en coupant immédiatementsaposition,ilsemetàespéreretresteenpositiond’attente.Il pensequ’enignorantl’informationcommuniquéeparlemarché,ilseraprotégé. Iloublieque«nerienfaire»peuts’avérerextrêmementdangereuxetéquivautà uneprisededécision.Letradervarecouriràlapenséemagiqueets’imagineque lesimplefaitdepenserpositivementprovoquerauneévolutionfavorabledes marchés.Notonsquelapiredeschoses 4 quipuissearriverautraderestune évolutiondesmarchésensafaveurcarceladévelopperachezluidesréflexes erronésetauraàtermedesconséquencescatastrophiques.Danslemêmeesprit, letraderquineveutpassubirdedouleurémotionnellevapréféreréviterlaprise derisques.

L’excèsdeconfiance

Uneétudedel’économisteTerranceOdean 5 montrequedenombreuxtraders particulierssouffrentd’unexcèsdeconfiancedansleurscapacitésetqueles hommessontplustouchésquelesfemmesparcebiaispsychologique.

L’analysede10000comptesboursiersmontrequelaperformancedestraders,

qui passaient auparavant leurs ordres par téléphone, a fortement décliné lorsqu’ilsontadoptélecourtageviaInternet.Eneffet,lesindividuspensent souventqu’ilsdisposentdequalitésetdecapacitéssupérieuresàlamoyenne,ce quilespousseàeffectuerdesopérationspeuréfléchiesetànepasréaliserle travail de recherche nécessaire. Ils estiment qu’en se fiant seulement à leur instinct,ilsserontcapablesderéaliseruneperformancesupérieureàlamoyenne. L’excèsdeconfiancepeutdoncserévélerdangereuxentrading,d’autantplus quelaprudenceestunequalitéessentiellecheztouttrader.Untraderdoitêtre extrêmementvigilant,avantl’ouvertured’uneposition,etnedoitsepositionner quesitouteslesconditionssontréunies.Pourcela,ildoitmettresonegodecôté etsefocaliseressentiellementsurl’informationfournieparlemarché.

L’influencedeshumeurssurlaprisededécision

Les humeurs 6 jouent également un rôle important dans la décision d’investissement.Unepersonnesereine,voirejoyeuse,estcapabled’accomplir sestâchesdemanièreefficaceetdemieuxassimilerl’information.

Parailleurs,l’étatdumarché(haussier,baissier,sanstendance)vaavoirune

influencedéterminantesurlesémotionsd’unindividu.Dansunmarchéhaussier,

les opérateurs sont généralement optimistes et euphoriques alors qu’ils sont pessimistesetpaniquésdansunmarchébaissier.Au-delàdel’étatdumarché,les

recherchesmontrentquecertainespériodesetcertainsétatsdelanature(week-

end,beautemps,pluie,pleinelune,congés,etc.)ontunimpactdirectsurles

marchésfinanciers.

Croyances,connaissancesetprisededécisions

Nos connaissances et nos croyances nous permettent d’agir efficacement en situationd’incertitude.Letradersebasesursesconnaissancespourrépondreà différentessituationsdemarché.Dansunenvironnementhostileetincertain,un investisseurvasouventseraccrocheràcequ’ilmaîtriselemieux.L’individua engénéralunbesoinviscéraldetrouverdesrepèresdansunenvironnement hostileouqu’ilnemaîtrisepas(voyageàl’étranger,invitationàuneréception, etc.).

Cesbiaiscognitifsposentquelquesproblèmes:

• les connaissances et les croyances du trader ne sont pas nécessairement avérées;

•cesconnaissancespeuventmêmeêtreàl’originededécisionspeuoptimaleset

dangereuses…

Qu’estcequ’unbiaiscognitif?

«Lebiaiscognitifestuneerreur(unbiais)dedécision:l’investisseurprivilégie les informations immédiatement disponibles sans effectuer de recherches approfondies.»

Exemple:lesrésultatsd’uneentreprisesontpositifsetletradervasebasersur

cetteuniqueinformationpouracheterletitre.

Sur les marchés financiers, le trader recherchera systématiquement des configurationsqu’ilconnaîtouqu’ilcroitconnaître.Certainsindividusopèrent systématiquement sur les mêmes titres. En effet, les biais cognitifs reposent fortementsurlepoidsdeshabitudes.Letraderdéveloppecertainesroutinesetil semble évident que, s’il opère de la même manière pendant de nombreuses années, il pourra difficilement changer son approche. Il agit presque

mécaniquementetdevientl’otagedesespropreshabitudes.

Letraderdevrarepérerlesbiaiscognitifsquipeuventexerceruneinfluence négative sur son activité et cherchera à les maîtriser, voire à les éliminer. Néanmoins,ildevraparfoisaccepterdechangertotalementsonapproche.Or, certainesconnaissancesetcroyancessontsolidementancréesetilyapresque unerésistanceauchangement…Cettesituationseretrouveégalementdansle mondedel’entrepriseoùilestparfoissidifficiled’opérerdeschangementsque celapeutmêmemeneràdescrises.

Lechangements’avèregénéralementcontraignantcarletraderseferaviolence

enacceptantdechangerlamanièredontilopèredepuisdenombreusesannées.

Lebiaisdedisponibilité

L’investisseursecontented’uneinformationdisponibleimmédiatement,aulieu de rechercher activement toutes les informations nécessaires à la prise de décision. Pour prendre une décision d’investissement, il se contentera d’informationspeupertinentesenelles-mêmes,comme:

•lapublicationderésultatspositifsparuneentreprise;

•lafortebaissed’untitre,quidevraitconstitueruneopportunitéimmanquable;

• une divergence haussière validée sur un indicateur technique comme le RelativeStrenghtIndex(RSI),etc.

Ainsi,dèsl’émergenced’unsignalfaible,certainstradersnovicesseprécipitent poursepositionner.Pourunbontrader,cetteinformationestinsuffisantepour prendre une décision pertinente. Le trader aguerri a compris l’importance d’attendrelaconvergencedeplusieurssignauxavantdesepositionner.Lebon traderjoueavanttoutlesprobabilitésetnonlescertitudes.

Nosperceptionsnousinduisenttrèssouventenerreur.Letraderdevradoncêtre

extrêmementvigilantlorsqu’ilanalyselesmarchésentempsréel.

Del’importanceducontexte:lebiaisdefamiliarité

Figure1.1–Lecontexteexerceuneforteinfluencesurnosdécisions

Figure1.1–Lecontexteexerceuneforteinfluencesurnosdécisions

Surlegraphique,lesdeuxcarrésducentresontidentiques.Pourtant,àpremièrevue,lecarrédedroite

sembleplussombrequeceluidegauche…

Source:D.Kahneman,allocutionprononcéelorsdelaréceptionduprixNobel,2002.

Cebiaiscognitiftrèsrépanduprendsouventlaformedubiaisnational.Untrader vasystématiquements’intéresseràunesituationquiluisemblefamilière.Ainsi, unegrandemajoritéd’investisseursachètentdestitresquileursontfamiliers. Les recherches démontrent que les investisseurs ont tendance à préférer les actionsdomestiques,cequicontreditl’hypothèsedel’efficiencedesmarchés:

•lesFrançaisachètentdesactionsfrançaises;

•lesAllemandsprivilégientlesactionsallemandes.

Lesheuristiques

Ils’agitderaccourciscognitifsempruntésparlesindividuspourémettreun jugement et prendre une décision. Les individus accordent beaucoup plus d’importanceàuneinformationanecdotique(famille,amis,collègues,etc.)qu’à uneinformationgénérale(historique,objective,statistiquementreprésentative, etc.).

Les biais cognitifs orientent le jugement dans un sens prévisible et les heuristiqueslefixentdéfinitivement:

•effetdedisposition:lestradersonttendanceàdétenirlestitresperdantsbien

pluslongtempsquelestitresgagnants;

•letraderestincitéàsepositionnersurdestitresquiluiontlaisséunbon

souvenir.Parexemple,ilprivilégierauntitresurlequelilaenregistrédes

gainsconséquentsetsedétourneradeceuxsurlesquelsilasubidelourdes

pertes;

• il peut également garder à l’esprit certaines positions perdantes qui ont finalementaboutiàungainetcommettrelagraveerreurdeconserveruntitre perdant…

Lesbiaisdereprésentativitéetlaloidespetitsnombres

Pourrappel,laloidesgrandsnombresconsidèrequ’unrésultatstatistiquen’est

acceptablequesil’échantillonobservéestsuffisammentimportant.Dansles

faits,denombreuxindividusonttendanceàgénéralisercequin’estqu’uncas

particulier.Onseréfèreàlaloidespetitsnombrespourprendreunedécisionet

celadénoteuneméconnaissancetotaledelathéoriedesprobabilités.

Unanalystevaestimerlaperformanceboursièredel’annéeensebasantsurlesperformancesde

l’annéeprécédente.Demême,dansunmarchéhaussier,raressontleséconomistesquisontbaissiers…

L’erreurconsisteàsebasersurunéchantillonréduitetàentirerdesconclusions plusgénérales:certainsinvestisseursanticipentunretouràlamoyennesurdes séries courtes. Cette propriété est valide uniquement sur des séries longues. Ainsi,lorsqu’untitreprogressefortement,untradervaanticiperunecorrection, alorsqueriennel’indique.Cetteerreurfréquenteestdangereusecarletrader anticipeàchaquefoisunretourdumarchéetprenddemauvaisesdécisions.

Ilfautgarderàl’espritquelenouveautiragesuitlamêmeloiquen’importequel

autretirage.L’erreurduparieurconsisteàadopterunestratégiecontrariante,en

achetantparexempleuntitrequibaissefortementouenvendantuntitrequi

progressefortement.Cettemanièred’opérerpeutconstituerunebonnestratégie,

maispasdansunmarchéentendancemarquée.

Toutcequibrilleattire

Selon les deux chercheurs américains Terrance Odean et Brad Barber, les investisseurs privilégient les titres qui font la une des journaux. Les deux chercheurs américains ont démontré que les investisseurs individuels sont acheteursnetsd’actions:

•citéesparlesjournauxfinanciers;

•dontlesvolumessontanormalementélevés;

•dontlaprogressionestextrêmementforte.

Lesinvestisseursprofessionnelsneprocèdentpasainsietn’hésitentpas,dans

certainscas,àjouercontrelanouvelle.

L’héritagedupassé

Lepasséhantenotreprésentmaisaussinotreavenir.Durantsonenfance,un

individuvaprobablementvivredesexpériencesdouloureusesqu’ilchercheraà

éviterparlasuite.Pourseprotégeretpouratténuerladouleurpotentielle,il

adopteraunesériedecroyancesetderéponsestoutesfaites:êtreprudent,nepas

prendrederisques,accepterl’ordreétabli,etc.

Cesprincipesrassurentl’individucarilsluidonnentl’impressiondegérerla complexitéetlaturbulencedumondeetreprésentent,dumoinsenapparence, une protection efficace contre la douleur émotionnelle. Néanmoins, si ces principespermettentàl’individudecontournerladureréalitédesmarchés,ilsne règlentpas le problème : la peur reste intacte et ces croyances ne fontque l’exacerber.Eneffet,commenousleverronsparlasuite,lameilleuremanièrede surmonternotrepeurestd’affrontercequinousfaitlepluspeur.

L’influencedesconnaissancesetdescroyancesen

trading

Lesconnaissancesacquisesparletraderlorsdesonéducation,saformation universitaireetscolaireainsiquesesdiversesexpériences(professionnelleset personnelles)vontfortementinfluencersesprisesdedécisionsurlesmarchés. Les connaissances du trader vont lui permettre d’analyser rapidement toute situationdemarchéavantdeprendreunedécision.Cependant,cettesituation présenteaussidesinconvénientsmajeurs:lestradersnevoientquecequ’ilsont apprisàvoiretnégligenttoutlereste.

Ainsi,seloncequel’onauravécu,l’informationserateintéepositivementou négativement : ce n’est pas l’information qui est en elle-même positive ou négativemaislamanièredontonlaperçoit.Siunesituationnousévoqueun momentheureux,nousallonslaconsidérercommeuneinformationpositive. Inversement,siuneinformationnousrappelleuneexpériencedouloureuse,nous ferons tout pour l’éviter : la crainte de revivre une expérience douloureuse pousseletraderàseretireretl’inciteàseprotégerenignoranttoutsimplement lesinformationsgênantes.Lapeurreposantnotammentsurcertainesexpériences anciennesetdouloureuses,laperspectivederevivreunesituationsimilairefait resurgirnospiresangoissesetprovoqueunsentimentdepeur.

TerranceOdeanaégalementmontréquelestradersmodifiaientleurgestiondes risques en fonction des gains ou des pertes réalisés récemment. Ils sont extrêmementconfiantsetimpulsifsaprèsunesériedegainsmaistrèsprudentset averses 7 aurisqueaprèsunesériedepertes.Untraderquiaenregistréunesérie depositionsgagnantesvaprendredesrisquesplusimportantscarilestimejouer avecdel’argentgagnéfacilement.Inversement,aprèsunesériedepertes,un traderseratraumatiséethésiteraàouvriruneposition.Ainsi,pourrésumer,la perceptiondurisquedansunesituationdonnéevagrandementdépendredes résultatsenregistréslorsdesdernièresopérations.

Lebiaismomentum

Ce biais psychologique consiste à surpondérer l’information récente. On considère que ce qui s’est produit dans le passé a de fortes chances de se reproduiredansunavenirproche.Cetteerreurbiaiseclairementlesanticipations etaffectelaprisededécision.Plusieursétudesmontrentquelesinvestisseurs sont:

•trèsoptimistesdansunmarchéhaussier;

•excessivementpessimistesdansunmarchébaissier.

Ce biais permet de comprendre pourquoi de nombreux investisseurs se positionnentsurlessommetsdemarché(ousurlescreux).Cephénomènene touchepasquelestradersnovices,puisquedesgrandstraderscommeGeorge Soros ont également été victimes du biais momentum. George Soros s’est

positionnéàl’achatsurlemarchéactionsenmars2000,c’est-à-direauplus

haut,etaassistéimpuissantàl’effondrementdumarché…

LechercheurenfinanceWernerDeBondt(1993)constatequelesprévisionssur

leDowJonesàunhorizondesixmoissontdirectementliéesàlaperformance

del’indiceavantl’enquête.Deplus,danslesphasesdehaussedumarché,les

investisseursonttendanceàaugmenterleurexpositionenactions.

Demême,RogerG.ClarkeetMeirStatman(1998)montrentquelesrédacteurs

delettresboursièressonttrèsoptimistesquandlaperformancedumarchéest positive lors des années précédentes. Cette situation touche également les

analystesfinancierspuisqu’enmars2000,99%desanalystesfinanciersdeWall

StreetétaientacheteursselonuneétudedelaSEC.

Leraisonnementanalogiquededisponibilité

Leraisonnementanalogiquereposesurl’idéequelesestimationssebasentsur

desélémentssimplesfacilementaccessiblesàl’attentionetàlamémoire.En

effet,lesindividusévaluentlaprobabilitéassociéeàunévénementenfonction

delafacilitéaveclaquelledesexemplesd’untelévénementleurviennentà

l’esprit.Plusunévénementleursemblefamilier,plussoninfluencesurlaprise

dedécisionseraimportante.

Ainsi, certains gérants de portefeuille se réfèrent souvent à des indicateurs basiques (moyenne mobile, support/résistance) pour fonder leur jugement technique.L’investisseursefocalisesurcequ’ilmaîtriselemieuxpouraffecter uneprobabilitéàunévénement:

•uneopérationdeM&A(fusion-acquisition)estd’autantmieuxacceptéesides

opérationssimilairesontbienfonctionnédanslepassé.Onnotequelegros

desopérationsdeM&Aalieudurantlespériodesd’euphorieboursière;

•pourleprofesseurdefinanceRobertSchiller,l’heuristiquededisponibilitéa une place prépondérante dans la formation des modes et des bulles spéculativessurlesmarchésfinanciers.Onsefocaliseàuncertainmoment

surcertainesinformationsetonoublietoutlereste.Début2000,lesvaleurs

Internet ont fortement progressé en Bourse, tandis que les valeurs traditionnelles(Carrefour,etc.)ontchutédemanièrebrutale.

Lebiaisdeconservatisme

L’investisseursurévaluel’informationquiconfirmesonopinionetminimiseles

informationsdiscordantes.

Exemple:lorsqu’unindividuachèteuntitre,ilvauniquementsefocalisersurles

élémentsquiconfirmentsonsentimenthaussier,aulieudeprendreencompte

toutel’informationàsadisposition.

Explication:lesindividuscherchentàréduireladissonancecognitive.Ilnedoit pas y avoir d’incohérence entre l’information reçue et la conviction de l’individu.Danslecascontraire,l’individuestmalàl’aise.

Lebiaisdeconfirmation

Le biais de confirmation trouve ses origines dans l’ego très présent sur les marchésfinanciers.Lebontraderdoitêtrecapablededivorcerdesonopinion, mêmesicelapeutparfoisêtredouloureux.Quanduninvestisseurestperdantsur

untitre,illuiestdifficiled’ensortir.Ilvadoncrechercherdesinformationsqui

confirmentsonraisonnement.Pire,ilpeutmêmedanscertainscasaugmenter

sonexpositionsurlaposition.

Letraderquiperddel’argentvalireactivementlesjournauxfinancierspour rechercherdesinformationsquivontluiredonnerespoir,ilvaappelersesamis tradersoucourtierspourtrouverduréconfort.Ilssontainsivictimesdubiaisde confirmation. Pour y remédier, il faut procéder autrement et développer une capacitéàcritiquersespropresdécisions(biaisd’infirmation).Peudetradersen sontcapablesmaisceuxquiyparviennentsontextrêmementprofitables…

Lacomptabilitémentalecirconstancielle

LechercheurRichardThaleradémontréqu’onétaitprêtàpayerbeaucoupplus cheruneboissondansunhôtelquedansuneépicerie.Ceconstats’applique

égalementàlaBourse:soituntitredontlecoursboursierestde100€etdontla

valeurintrinsèqueestestiméeà70€.Letitrebaissefortementetvaut80€.Le

titrerestesurévalué(ilvauttoujoursplusquesavaleurintrinsèquede70€).

Pourtant,denombreuxinvestisseurssouhaiterontl’acheterenprenantcomme

référencel’anciencours(100€)etnonlavaleurfondamentale.Ilsconsidèrent

quec’estunebonneaffaire.

L’origine du revenu aura une influence sur la manière dont il sera dépensé (comptabilitécirconstancielle):

•lesrevenusfrivoles(gainsréalisésaujeu,auloto,etc.)serontgénéralement utilisés pour des dépenses frivoles et les gains seront dépensés assez rapidement;

•lesrevenus«sérieux»,tirésd’untravailclassique,serontdestinésàdes

dépensessérieuses.

En trading, beaucoup de personnes reperdent rapidement les gains qu’elles viennentd’enregistrer(cephénomènes’observeégalementchezlesjoueursde casino).Celapeuts’expliquerparlasensationdutraderdenepasmériterles gainsréalisés.Ilyadoncunetendancenaturelleàrepérerassezrapidementles gainsenregistrésentrading.Ainsi,ilarrivequecertainsdaytradersgagnent plusieursmilliersd’eurosendébutdeséance,avantdetoutreperdreenfindela séance.Lasolutionconsisteàarrêtertouteactivitédetradinglorsquelegainest suffisammentimportant.

Lebiaisd’optimisme

En général, les gens estiment disposer de capacités supérieures à celles des autres:

•toutepersonneestnaturellementoptimistesursonévolutionpersonnelleet

refusedecroirequelathéoriedesprobabilitéss’appliqueàsoncaspersonnel.

C’estlefameux:«Çan’arrivequ’auxautres.»Ilyaunesortedecroyance

danssabonneétoile;

• cet optimisme a du bon puisqu’il permet de faire face avec sérénité aux incertitudesdelavie.Néanmoins,l’investisseuratendanceàbaisserlagarde etànepasprendreencomptelescasextrêmes.

Denombreusesétudes,dontcelledeMarkFenton-O’Creevy,montrentqueles tradersenexcèsdeconfianceontuneperformanceinférieureàcelledestraders plus conservateurs. L’excès d’optimisme peut avoir des effets pervers sur la décisiond’investissement:

•ilestàl’origined’anticipationsirréalistes;

•ilpousseletraderàsous-estimerlerisque;

•ilpeutconduireàadopterune«penséemagique»:lesindividuspensentêtre

capablesd’influencerleursortparleursactions(prières,rites,etc.).

Lesprincipaleserreursdestraders

Gérerlespertesdefaçonhasardeuse

Engénéral,lestradersneseconformentpasaucélèbreadageboursier:«Ilfaut coupersespertesrapidementetlaissercourirsesprofits.»Ilsrefusentsouvent de couper leurs pertes rapidement et prennent généralement leurs bénéfices prématurément.

Commel’ontmontréKahnemanetTversky,letraderaimeprendredesrisques

lorsqu’ilperd,etrefusedecoupersapositionperdante.Ilseplaceenmode

espoiretn’analysepluslesmarchés.Ilespèreseulementuneévolutionfavorable

dutitrequin’arriverasansdoutejamais.

Inversement,aprèsl’ouvertured’uneposition,letraderdevientanxieuxdèsqu’il

gagneunpeud’argentetseprécipiteverslasortiepourprendresesbénéfices.

Paradoxalement,letraderredoubledevigilancelorsqu’ilgagneetdevienttrès

conservateur.

Tous les praticiens s’accordent sur la nécessité d’inverser cette manière de penser du trader : il doit accepter de prendre des risques lorsqu’il gagne et redoublerdevigilancelorsqu’ilperddel’argent.Letraderdoitdoncluttercontre saproprenature…

Le célèbre trader Paul Rotter explique que sa principale force est d’être agressif dans les phases gagnantes,durantlesquellesilprenddesrisquesplusimportants,etdediminuersonexpositiondansles phasesperdantes.Ilditégalementqu’au-delàd’uncertainniveaudepertes,unepersonneneutreest chargéed’éteindrelesmoniteursetdecoupertouteslespositionsdutraderpouréviterqu’iln’aggravesa situation.

Moyennersurunepositionperdante

Lorsquel’onpousseplusloinl’adageétudiéprécédemment,ons’aperçoitqu’en positionperdantelestradersvontsouventaggraverleursituationfinancièreen moyennantàlabaisse.Leprincipeconsisteàaugmentersapositionsuruntitre que l’on possède déjà et sur lequel on perd de l’argent. Le trader souhaite diminuersoncoûtderevientcarilestconvaincuquelemarchévaluidonner raisonetluipermettraderentrerdanssesfraisrapidement.

Cetteapprocheacommeprincipalinconvénientdenousfaireentrerenmode espoiraulieu d’analyserfroidementetrationnellementl’informationà notre disposition.Celapeutfonctionnerdansunmarchésanstendance,maisdansun marchéentendancebaissièreouhaussière,letraderrisqued’enregistrerune sévèredéconvenue,carlesrebondsserontéphémèresetlemarchépoursuivra inexorablement sa tendance. Le trader fidèle à une position peu efficace ne rentrera jamais dans ses frais, et pire, il immobilisera son capital dans une positionstérile.Pourparaphraseruncélèbretrader:«Lafidélitéestsouhaitable enamouretenamitié,maiselleestunetaresurlesmarchés».

LecasAlcatel 8

L’exempledutitreAlcatel 9 permetd’illustreràlaperfectionlesconséquences dramatiquesdelamoyenneàlabaisse.Denombreuxinvestisseursettradersont

achetéletitresurlessommetslorsqu’ilvalait97eurosenseptembre2000.Le

titres’esteffondréparlasuiteetnevalaitplusque11,50eurosenseptembre

2001.Labaisses’estpoursuivieetletitreamêmeatteintunplusbasde2,05

eurosenoctobre2002avantdesereprendreetderesterconfinédansuncanal

comprisentre8et14eurosdepuisoctobre2003.

Prenonsl’exempled’uninvestisseurquiachètel’équivalentde1000titressur

lessommetsautourde97euros.Letitres’effondreà15euros,sansqueletrader

n’intervienne. Ce dernier pense qu’il s’agit d’une opportunité et anticipe un rebond imminent vers les 60 euros. Il décide d’acheter 2 000 titres supplémentairesautourdeceniveauetattend.

2 000 titres supplémentairesautourdeceniveauetattend. LegrapheestfourniparProRealTime, www.ProRealTime.com .

LegrapheestfourniparProRealTime,www.ProRealTime.com.

Évolutionducapitaldutrader

Lesrésultatsdutableaumontrentque: –letraderauraitdûcoupersapositiondepuisfortlongtempsetéviteruneperte

Lesrésultatsdutableaumontrentque:

–letraderauraitdûcoupersapositiondepuisfortlongtempsetéviteruneperte

aussiimportante(82000euros,soit-85%deperformance).Ilnel’apasfait

car la chute du titre l’a paralysé, le faisant passer d’un horizon d’investissementàmoyentermeàunhorizonlongterme;

–espérantunereprisedutitre,ilaugmentesonexpositionenachetant2000

titressupplémentaires;

–lasituations’aggrave,letitres’enfonceencoreplus,accroissantlapertedu

traderdeprèsde40000euros;

–depuisoctobre2003,letitres’estreprismaislapertelatentedutradersesitue

auxalentoursde90000euros.Cetraderaconservéunepositionpendantplus

desixansavecunepertetoujoursaussiimportantequ’audébut.

Cetexempleillustreparfaitementledangerqu’ilyademoyenneràlabaisse. Saufdanslecasoùcetteapprochefaitpartiedelastratégieoriginaledutrader,et à supposer que certaines règles strictes soient respectées, il doit à tout prix l’éviter. Certains titres, célèbres pendant la bulle technologique, ont même disparudelacote(Enronparexemple).

LegrandtraderJesseLivermoreavaitcommerègle 10 d’accroîtrelatailledesapositionuniquement quandlemarchéévoluaitensafaveuretdecouperrapidementsespertesdanslecascontraire.

Seprécipiter(ettirerdesconclusionshâtives)

Lerisqueestsouventnégligé

Souvent, les traders oublient de penser au risque lors de l’ouverture d’une position (ils sont obnubilés par le gain et négligent totalement les pertes potentielles). Au lieu d’analyser froidement les marchés et d’attendre les meilleuresopportunités,lestradersonttendanceàseprécipitersurn’importe quelleopportunité.Ilsvontnégligerleursystèmeetrecouriràlaloidespetits nombres,c’est-à-direunsignaloffrantunefaibleprobabilitémaissuffisanteà leursyeuxpourjustifieruneouverturedeposition.

Parexemple,l’accélérationhaussièred’untitredevientunsignald’achatalors même que le système précise qu’il ne faut pas acheter un titre lorsqu’il est proched’unerésistanceavecdesindicateurssurachetés.Pouruntraderimpulsif, laseuleinformationvalabledevientlarécenteaccélérationdutitreettoutlereste estnégligeable.

Deuxsituationsméritentd’êtretraitées:

•Lerelâchementestfréquentaprèsunesériedegains:ilvasansdirequeles humeursd’uninvestisseursontaussifonctiondel’étatdesonportefeuille.Un traderenpositiongagnanteseraoptimiste,auraconfianceenluietn’hésitera pas à prendre des risques. Le revers de la médaille est qu’un excès d’optimismepeutégalementengendrerdesdécisionsprécipitées.Lesgrosses pertes arrivent souvent après une série de gains car le trader, qui se sent infaillible,neseprotègeplus.Cettedésinvolturepeutluicoûtercher.

•Lapaniqueetl’angoissedominentchezletraderaprèsunesériedepertes:en

situationperdante,letraderestgénéralementpessimiste,manquedeconfiance

enlui,doutedanssonsystème,etc.Cecipeutlepousseràprendredesrisques

démesurésouaucontrairelefaireentrerdansunétatdechocquileparalyse

totalement.

L’impulsivité

La précipitation peut résulter d’une impatience du trader liée à un état euphoriqueoudedéprime.Cetteerreurdevraêtresurveilléeétroitementpartous lestraderssérieux,surtoutdanslessituationssuivantes:

•Aprèsunelonguepérioded’attente,letraderpeuts’impatienteretseprécipiter

poursaisirlaprochaineopportunité.

•Unesériedepertespeutdéstabiliserletraderetlepousseràprendredes

risquesdeplusenplusimportantspourtenterderevenirdanslevert.Ilest

désespéréetnepenseplusaurisquequ’ilprendcarsaseulepréoccupation

devientl’opérationquilesauvera.

• Enfin, le trader peut enregistrer une série de gains et entrer dans un état d’euphorie.Ilaurauneconfianceexagéréedanssescapacitésetsaisirala premièreopportunitéqu’iljugecorrecteaulieud’attendrela«meilleure» opportunitéquirespectestrictementlesrèglesdesonplandetrading.Ilva sansdirequeletradernedoitenaucuncasperdresonénergieàsaisirtousles signauxmaisutiliserintelligemmentsesressourcesetattendrelesmeilleures opportunités.

SelonletraderlégendaireTomBaldwin:«Letradermoyenouvretropdepositions.Iln’estpasassez sélectifetveutfairepartiedel’action,dèsquelemarchébougelégèrement.Letraderfinitparforcerune position au lieu d’attendre patiemment. La patience est un trait de caractère important, dont de nombreusespersonnesnedisposentpas.»

Lescomportementsmoutonniers

Les nouvelles d’ordre macro ou microéconomique influencent souvent l’état d’esprit des opérateurs. Les nouvelles positives redonnent de l’espoir aux investisseurs,etinversementpourlesmauvaisesnouvelles.Or,commenousle verronsparlasuite,lesexcèsàlahausseouàlabaissesontgénéralementliésà unoptimismeouàunpessimismeexacerbédelapartdesinvestisseurs.

Néanmoins, c’est le moment que les marchés financiers choisissent pour dessinerunretournementbrutalappelékrachpourunebaissebrutaleoushort squeezelorsd’uneaccélérationhaussière.Leshortsqueezedésigneunesituation oùlesvendeursàdécouvertsefontpiégeravecl’entréemassived’acheteurs.Le raisonnementestsimpleets’inspiredelaloiéconomiquedel’offreetdela demande.Lorsquelesinvestisseurss’arrachentuntitre,sonprixmonte,maissur lessommetslaplupartdesinvestisseurssontpositionnésàl’achat.Ilsuffitd’une nouvelle négative ou même d’une légère correction pour provoquer un phénomènedepaniqueetundécrochage.Letraderdoitéviterlescomportements moutonniersquiconsistentàsuivrelafoulesansvéritableraison.

Graphiquescommentés:quelqueserreurs

récurrentes

Lafrustrationliéeàl’exerciced’unstop

1.L’opérateursepositionneàl’achatsurleniveau1estimantquelemarchéestsurlepointdepartiràla

hausse.

2.Letitrecasseleprécédentsupportetdessineunnouveauplusbasquidéclenchesonstop.

3.Letitrecontinuesabaisseavantdes’épuiserpourentameruneaccélérationhaussièrequidésarçonnele

trader : il avait raison sur le sens mais s’est positionné au mauvais moment. Cette situation peut le déstabiliseretluifaireperdretouterationalité.Letraderdoitapprendreàacceptercegenredesituationet intégrercettepossibilitédanssonplandetrading.Celaluipermettradelesgérerdemanièreplusdétendue lorsqu’ellessurviennent.Cettesituationestdeplusenplusfréquentedanslesmarchésfinanciersmodernes avecledéveloppementd’algorithmesdetradingintelligentsquicherchentàpiégerlestradersamateurs. Ainsi,certainsfondscélèbresontdéveloppédesstratégiesquiconsistentàinvalidervolontairementun niveau-clépourprovoquerunesortiemassivedestradersamateursetrentreràbonprix.

Laparalysie

Laparalysie

1.L’opérateursepositionnesurleniveau1etsefaitstopperjusteaprèssurleniveau2.

2.Voyantletitrerepartiràlahausse,letraderestdépitémaisdécidequandmêmedesepositionneren3

pournepaslouperlemouvementhaussierqu’ilestimeexplosif.

3.Aprèsunelégèrehausse,lemarchéseretournemaiscelan’inquiètepasletrader.Ilsaitquelemarché

valuidonnerraison,tôtoutard,etpréfèreattendre.

4.Àchaquefoisqueletitredessineunlégerrebond,letradersemetàespérerlafindumouvement

baissier. Autour du niveau 4, le trader moyenne à la baisse, considérant que le rebond actuel va se poursuivre.Cecivas’avérerfataletplomberaencoreplussoncapital.

Nous venons d’énumérer quelques-unes des principales erreurs commises en trading. Les traders qui enregistrent des pertes vont rarement changer leur manièred’opéreretencoremoinsmenerunecritiqueobjectivedeleurserreurs. Généralement,ilsvontrépéterlesmêmeserreursetperpétuerlesmêmesroutines aulieudeprendredurecul,comprendrecequin’apasfonctionnéetentirerdes leçons.Lemauvaistradervaopérersurlesmêmestitres,sanschangerdestyleet sans questionner sa méthode. Il va imputer ses erreurs au marché ou aux courtierssansseremettreencause.Parailleurs,ilvadépenserénormément d’énergiepourtenterdeprotégerunepositionperdante,enjustifiantsadécision, aulieud’acceptersonerreuretdepasseràautrechose.

Biaispsychologiquesetperformance

Les biais psychologiques vont déclencher de nombreuses émotions chez les tradersetexpliquent,engrandepartie,leserreursdetradingcommisesparces derniers, erreurs qui peuvent avoir des conséquences dramatiques. Schématiquement,celapeutserésumerainsi:

BIAISPSYCHOLOGIQUES ERREURS AUTODESTRUCTION 11

BIAISPSYCHOLOGIQUES ERREURS AUTODESTRUCTION 1 1 Lapersonnalitéduale Lafrustrationentrading

Lapersonnalitéduale

Lafrustrationentrading

Nousavonstousdesattentesdiverses(réussir,êtreadmiré,avoirunsystèmede

tradingparfait…)qui,lorsqu’ellesnesontpassatisfaites,vontexacerbernos

émotionsnégatives.Ellesvontnousagaceretparfoismêmenousfairedouter.

Letradervasedirequelemarchéluienveutetquestionnersonsystème.Or,si aucunsystèmen’estabsolumentparfait,ilsuffitd’uneprobabilitéderéussitede 35 % pour enregistrer des performances honorables. Néanmoins, le trader utilisateurdoitêtrecapabledesubirunesériedepertessansêtreébranlé.Pour certainstraders,celapeutêtreintolérableetunsystèmedetrading,mêmebon,

neleurconviendrapasenraisond’unefaibletoléranceauxpertes.Pourcetype de traders, il convient de développer un système plus conforme à leur personnalité.

La dissonance cognitive caractérise une situation où le trader interprète l’informationcommuniquéeparlemarchédemanièredouloureuse,lorsqu’elle nesepliepasàsonscénario.Ilvaalorschercheràseprotégercontreladouleur enoccultantcettenouvelleinformation.Dèslors,pouréviterladouleur,letrader vatoutfairepourignorertouteinformationsusceptiblederemettreencauseses certitudes.Notreespritpeutbloquernotrecapacitéàvoirdesalternativesque nousaurionspourtantétécapablesdepercevoirdansd’autrescirconstances.

Uneautrepersonnalitévaalorsprendrelerelais,ils’agitdelapersonnalité

cachée.

Lapersonnalitécachéedutrader

Toutindividupossèdeunepersonnalitécachée.Surlesmarchésfinanciers,la personnalité rationnelle cède souvent la place à une autre personnalité, responsabledansbiendescasdel’autodestructiondutrader.

En général, on estime qu’un individu ne dispose que d’une seule et unique personnalitéetquelespersonnalitésmultiplessontl’apanagedequelquescas pathologiques.Danslesfaits,nouspassonstouspardifférentsétatsémotionnels quivontactivernos«autrespersonnalités».Notrepersonnalitén’estjamais figée,ellechangeetévolue.Parfois,nousavonsconfiancedansnoscapacitéset toutcequenousfaisonsréussit;d’autresfois,c’estlecontrairequiseproduitet nous perdons le contrôle de notre personnalité. La seconde personnalité est souvent cachée et ne se révèle qu’après un choc psychologique. Elle a ses proprescaractéristiques,sespropresenviesetsesproprescomportements.Pour Steenbarger 12 ,lapersonnalitédualeadesimplicationsimportantesenmatièrede trading.

Des opérations sont souvent menées pour de mauvaises raisons. Elles ne reposent pas sur une recherche approfondie et ne respectent pas le plan de trading 13 .Lesindividusperdentdel’argentsurlesmarchéspourdesraisons qu’ils ne maîtrisent pas toujours. La personnalité du trader, à l’origine de l’ouvertured’uneposition,n’estpaslamêmequecellequigèrelapositionou cellequilaclôture.Lorsqu’unepositionestouverte,uneautrepersonnalitéprend lerelaisetvaagiràsaguise.Ainsi,letraderpeutouvrirunepositionense basantsurdescritèresrigoureuxdansunpremiertempspuis,voyantletitre

évoluerfavorablementoudéfavorablement,ilvalaissersesémotionsprendrele dessus. Son autre personnalité sera activée et la gestion de sa position sera beaucoupmoinsrationnelle.Enpositiongagnante,letraderaurapeurdeperdre sesprofitsetdécideradesortirrapidement,alorsqu’enpositionperdante,ilsera enmodeespoiretpréféreraattendreuneévolutionfavorabledutitre.

Lesbiaispsychologiquespeuventfairepasserletraderd’unétatdesérénitéàun étatd’euphorieoudedéprime.Leserreursd’untradersonttrèssouventliéesà sonattitudefaceauxpertes,auxgainsetauxopportunitésmanquées.Lesbiais psychologiquesmodifientsaperceptiondesinformationsetlepoussentàagir d’une manière qui va se révéler défavorable, provoquant notamment une suractivitédangereuse 14 .

Letraderpeutêtrebousculéparlesmarchésetprendredesdécisionsextrêmementirrationnelles.Par exemple,untraderdontl’analysedumarchéestbaissièrevadéciderdevendredestitresàdécouvert. Quandils’aperçoitquelemarchéseretournecontrelui,ildécidedecoupersaposition.Lareprisede la baisse lui fait dire qu’il avait raison et qu’il n’aurait jamais dû sortir. Il se remet à vendre, considérantquecettefois-ciseralabonne.Manquedechance,letitreendécideautrementetse reprend,leforçantàsortirunenouvellefois.Cepetitmanègedureuncertaintempsetletrader, pourtantvendeur,nevoudrapluscoupersapositionconsidérantquelemarchéluidonneratôtoutard raison.Lemarchépoursuivrasonascensionetluiinfligerauneperteimportante.

Avant tout, le trader doit donc tendre vers plus d’objectivité. Il doit, non seulement,comprendrelesressortsdesesprincipauxbiaispsychologiquesmais égalementlimiterleurimpactnégatif(laprisederisqueexcessiveensituation perdante,laprécipitation,etc.).

Émotionsetautodestruction

Lesbiaispsychologiquespoussentletraderàl’erreuretdévoilentsapersonnalité

cachée.Letraderrationneldevienteuphorique,paniqué,paralysé,etc.Danstous

lescas,l’exacerbationdesesémotionspeutlemeneràsonautodestruction…

Lapressionentradingestextrêmementélevéeetcetteactivitérisquefortde réveiller certaines émotions qui étaient jusquelà endormies. Ces émotions illustrentparfaitementlamanièredontlemarchépeutmettreàmalnosdéfenses etnouspousseràprendredesrisquesinconsidérésennerespectantpasnotre système.Laseulemanièrepourletraderdeseprotégercontrelechaosquirègne sur les marchés est d’élaborer une série de règles précises qu’il lui faudra impérativementrespecter.

L’euphorie,lacupidité

L’euphorieetlacupiditépeuventconduireuntraderàsaperte.Généralement,

l’euphorieestdéclenchéeparplusieursmécanismes:

•Uncomportementmoutonnier:lesnouvellessonttrèspositivesettousles

intervenantssemblentgagnerdel’argent.Letradernevoudraenaucuncas

ratercetteopportunitéetseprécipiterapouracheterletitresurlesplushauts.

• Ce phénomène concerne également les professionnels des marchés. En novembre 1999, de nombreux stratégistes financiers, travaillant pour les meilleuresinstitutionsbancairesdelaplanète,émettentdesréservessurla poursuitedelahausse.Ilsconsidèrentquelemarchéestsurachetéetqu’il devraitconsolider.Certainsexpertssontmêmetrèspessimistes.Pourtant,la

BoursecontinuedeprogresseretleNasdaqgagneentrejanvier2000etmars

2000l’équivalentde50%.

•Justeavantlesévèrekrachdemars2000,denombreuxgérants,quin’avaient

pasachetédevaleurstechnologiques,sesontprécipitéspournepaslouper

l’occasiondusiècle.StanleyDruckenmiller,gérantdufondsdeGeorgeSoros,

enfaitpartie.Ilestrentrétardivementetaessuyéunegrosseperte,quia

provoquésonlimogeageetlafermeturedufondsQuantum.

•Aprèsunesériedegains,letradersecroitinfaillibleetprenddesrisquesde

plusenplusimportants.Or,c’estsouventaprèsdesgainsimportantsqueles

tradersenregistrentleursplusgrossespertes.

L’excèsdeconfiance

Durantunséminaire,unbrillantdiplôméd’HECm’avoueavoirperduenune semainel’intégralitédesgainsassezconséquentsréalisésenuneannéesurle

Forex,àsavoir300%.Ilm’expliqued’ailleursquesaperten’étaitenaucuncas

liéeàsonapprochedetradingmaisavanttoutàunexcèsdeconfiance.Lefaitde réaliseruneperformanceaussiimportanteaussivite 15 luiafaitbaissersagarde. Ilavaittotalementrelâchésadisciplineetn’étaitplusdutoutfocalisé.Pire,il s’imaginaitdéjàentraind’acheterunebellevoituredecourseavecsesgainsau lieudegarderlatêtefroideetdesefocalisersurleprocessus.

Lapanique,lapeur

Lapaniqueetlapeurpeuventégalementavoirdesconséquencesdommageables.

Lorsque le marché se retourne brutalement, le trader panique et va parfois coupersapositionprécipitamment.Unretournementbrutaln’estpastoujours synonymed’unrenversementdetendance.Souvent,lestradersprofessionnels violentvolontairementdessupportsoudesrésistancesmajeurspourdéclencher unmouvementdepaniqueetdoncdessortiesprécipitéesd’investisseursqui avaientplacédesstopsautourdecesniveaux.Cephénomènes’estamplifiéavec ledéveloppementrécentdesalgorithmesdetrading.Lestradersquantitatifsvont décelerlesniveauxautourdesquelsvontsepositionnerlaplupartdestraders pourtenterdelespiéger.

Demême,lapeurpousseletraderàoubliersonsystèmeetàprendresesprofits

précipitamment.Laperformancedutraders’enressentiracarpourgagneràlong

terme,ildoitlaissercourirsesprofitsetcouperrapidementsespertes.

Laparalysie

Lapaniqueoul’euphoriepoussentletraderàagir,maisilpeutparfoisrester pétrifié. Quelle est la psychologie sous-jacente à la paralysie ou comment expliquerqu’unindividupuisseresterfigédanscertainessituations?

L’inertie(nepascouperunepositionperdante)estunedécisiondetrading:un traderquiachèteuntitreetquinecoupepassapositionlorsquelemarchése retournecontreluirestehaussier.Ilestimequeletitreva,tôtoutard,s’apprécier etque son scénario reste valide même s’ila été infirmé par le marché. Or, beaucoupdetradersrestentparalysésaprèsunegrosseperte,etcetteparalysie peutparfoisleurcoûtertrèscher.

Laparalysiepeuts’expliquerparl’étatdechocdutrader.Unmouvementbrutal

etinattendudumarchépeutprovoqueruntraumatismechezletrader,encore

convaincuparsonanalyseetchoquéparlaréactiondumarché.Ilsesentcomme

trahietsemetàrecherchertouteslesinformationsquijustifientsonpointde

vue,enseposantlesquestionssuivantes:«Pourquoilemarchénemedonne-t-il

pasraison?Lemarchédoitallerdansmonsens,d’ailleurstouslesindicateurs

ettouteslesnouvellesconfirmentmonpointdevue…»Letraderrefusede

coupersapositionets’entête.Ilpréfèreattendreunéventuelrebondetsemetà

espérerdèsquelemarchévadanssonsens,neserait-cequ’uncourtmoment.Il

ignoreratoutmouvementadverseconsidérantqu’iln’estquetemporaire.Cette

logiqueaveuglebloqueletraderalorsqu’ilauraitpuéviterdeselaisserdominer

parsesémotionsnégatives,s’ilavaitcoupérapidementsapositionetsansétats

d’âme.Letraderestsouventchoquéaprèsunegrosseperte,etseradanslamême

logique.Pire,ilabandonneratoutespoiretneferarien.Untraderquiperd70%

suruntitrerefuseradevendrealorsquelapossibilitéd’unepoursuitedela

baissen’estpasnégligeable.

Onlevoit,lasituationdeparalysieempêcheletraderd’analyserrationnellement

sespositionsetpeutencelaavoirdesconséquencesdésastreuses.

L’autodestruction

Nousavonsétudiél’impactdecertainesémotionssurlaperformancedutrader.

Pourtant,commentexpliquerl’importanceduphénomèned’autodestructionen

trading?L’autodestructionseretrouvefréquemmentchezlestradersquisontsur

lesmarchéspourdemauvaisesraisons.Letravailnesuffitpasàlaréussite,etil

existeparfoisdesblocagesfaceausuccès.

L’autodestructionestinvolontairelorsqueletraderestcomplètementdominépar ses émotions et ne maîtrise plus ses décisions. L’euphorie, la panique et la paralysiepeuventcréerlesconditionsdesonautodestruction.

L’autodestructionpeutégalementêtrevolontaire.Àl’évidence,denombreux traderssouhaitentréussir,maiscertainsrejettentinconsciemmentlesuccès.Les tradersquiveulentvraimentréussirvonttoutfairepourréaliserleurambition. Les moins convaincus abandonneront en cours de route et ne feront pas le nécessaire.Certainstradersnerecherchentpasnécessairementlaréussitesurles marchésmaisàsefaireplaindre:encesens,leuréchecconstitueuneformede réussite.

LecélèbretraderEdSeykotaaffirmed’ailleurssansambagesquelestradersn’obtiennentquecequ’ils

recherchentsurlesmarchés.

L’autodestructionestpossiblepourdesraisonsquidépendentdutradermais aussipourdesraisonsindépendantesdesavolonté.Letravail,lavolontéetla motivationsontdesatoutsnécessairesmaisnonsuffisantspourréussir.Lavie d’un individu est composée d’une succession d’événements aléatoires qui rendentlesuccèsàcourttermetotalementimprévisible,maiscelanesignifiepas quelaréussitesoitimpossible.Eneffet,qu’ya-t-ildepirequ’essayer?C’estde nepasessayer!!!Laréussitedépenddenombreuxfacteursetlehasardaune influencenonnégligeableàcourtterme.Néanmoins,àlongterme,seulesles compétencesjustifientetpermettentlesuccès.

Enrésumé

Lesindividussontsoumisàdesbiaispsychologiques(biaisémotionnelsetbiaiscognitifs).

Lesbiaisémotionnelsmontrentl’influencedesémotionssurlaprisededécisionalorsqueles

biaiscognitifsinsistentsurl’importancedescroyancesetdesconnaissances.

L’individu va souvent se baser sur des principes erronés, acquis durant l’enfance ou sa formation,pourseforgeruneopinionetprendredesdécisions.

Lesbiaispsychologiquesnesontjamaisfigésetévoluent.Unbiaiscognitif(croyances)peut

êtreàl’origined’uneerreurentradingquiprovoqueraunbiaisémotionnel(peur,panique).

Lesbiaispsychologiquessontdéclenchésparunrejetdel’incertitudeetdurisqueparles traders. Ils cherchent à réduire la complexité et la turbulence du monde avec des raisonnementssimplistesaulieud’embrassertotalementcettesituation.

Lestradersredoutentsouventpluslespertesqu’ilsn’apprécientlesgains.Parailleurs,ilssont

souventvictimesd’unexcèsdeconfianceetsurestimentleurscapacités.Ceserreurspeuvent

causerdesdécisionsirréfléchiesetdoiventêtreéliminées.Leshumeursoul’étatdumarché

vontégalementinfluencerletrader.

Parmileserreursfréquemmentcommisesparlestraders,ilyatoutd’abordunegestion hasardeuse des pertes qui pousse les traders à ne pas couper les positions perdantes rapidement.Cetteerreurestsouventàl’origined’unemoyenneàlabaissequipeutserévéler catastrophique.Enfin,lestradersseprécipitentsouvent:ilssontimpulsifsetadoptentdes comportementsmoutonniersaulieuderaisonnerfroidement.

Lesattentesnonsatisfaitesfontentrerletraderdansunétatdedouleurémotionnellevoire

mêmedansunétatdechocpsychologique.Ceciactivesapersonnalitécachéequipeutle

pousser,danslescasextrêmes,àl’autodestruction.

1.Lesprincipauxbiaispsychologiquessontdéveloppésdansmonautreouvrage,L’Artdutrading.

2.KahnemanetTversky,«AProspectTheory:AnAnalysisofDecisionunderRisk»Econometrica,1977.

KahnemanaobtenuleprixNobeld’économieen2002poursesrecherchessurlaprisededécisionen

situationd’incertitude.

3.Lapositionestperdantemaisletradern’apasencoredécidédelaclôturer.

4.Eneffet,silemarchéneluiinfligepasunepertesévère,letradersecroirainvulnérableetrépéteracette

erreuràl’avenir.Cetheureuxhasardnedévelopperapaschezluilarigueurnécessaireàsasurvie.

5.Odean,«Doinvestorstradetoomuch?»,AmericanEconomicReview,1999.

6.VoirMickaëlMangot,Psychologiedel’investisseuretdesmarchésfinanciers,Dunod,2005.

7.Unepersonneaverseaurisquerejettelerisqueetchercheàl’éviter.

8.Sij’aichoisiletitreAlcatelpourillustrercetteerreurclassique,c’estquejem’inspiredefaitsréels.En

2001,unepersonneayantfaitfortunedansl’immobiliersouhaitesereconvertirdanslaBourse.Elle

achètesurlessommetslestitresAlcateletaccumulepositionsconséquentesde2millionsd’euros.Le

titrechutefortementetellemedemandedelaconseillernotammentsurlapossibilitédemoyenneràla

baissesurletitreetderenforcersapositionauxalentoursdes30€.Jeluidéconseillefortementd’agirde

lasorteetderepéreréventuellementunautretitrepoursepositionner.Ellenesuitpasmonconseilet

doublesaposition.Depuis10ans,letitren’ajamaisrenouéavecles30€etencoremoinsavecles100€

9. En 2000, tous les journaux financiers et les analystes recommandaient Alcatel à l’achat. Certains

journauxenavaientmêmefaitleurcouverture.Denombreusespersonnesontagressivementmoyennéà

labaissesurcetitreen2001,pensantquecettestratégieallaitfonctionner.Ellesontétépiégéeset,dans

lesfaits,denombreuxindividusontvécudouloureusementcettepériodedemarché.

0.Règlequ’ilasouventvioléeetquiaprovoquésaruineàplusieursreprises!

1.Seuleuneanalysecritiquedesesdécisionsetdetouteslespositionsouvertesetclôturéeséviteraautrader

lesyndromedel’autodestruction.

2.ThePsychologyofTrading,JohnWiley&Sons,2002.

3.Leplandetradingestétabliparletraderetpréciselesdifférentesrèglesqu’ildoitimpérativement

respecter(voirchapitre4).

4.Lasuractivitéestunesituationouletradersemetàprendredespositionsdemanièrefrénétique,sans

réellementsebasersurdescritèresrationnels.Ilestprisdansunesorted’engrenagedontilestdifficilede sortir…

5.Detrèsnombreuxgérantsdeportefeuillerêveraientderéaliseruneperformancedixfoismoindreenune

année,soit30%.

Chapitre2

Pourquellesraisonslesbiaispsychologiquestrouvent-ilsunterrainfertileàleur

développementsurlesmarchésfinanciers?

Parquelsmécanismeslesémotionsdestraderssont-ellesexacerbées?

Lesmarchésfinanciers:unlieupropiceau

développementdesbiaispsychologiques

Lesmarchésfinanciersonttoujoursexercéunefascinationsurleshommes.Il

s’agitd’unlieuoùilsembleaisédegagnerdel’argent.Pourbeaucoup,les

marchéssontassimilésàuncasinogéant.

Letradingattirelesindividuspourdemauvaises

raisons

Ilestimportantdecomprendrelesraisonsquipoussentlesindividusàfairedu trading car elles permettent d’expliquer une part importante des erreurs commisessurlesmarchés.

Motivationsdesapprentistraders

Beaucoup d’individus affirment faire du trading pour la reconnaissance, la possibilitédegagnerrapidementdel’argent,l’indépendancequ’ilsn’ontpas danslemondedel’entreprise,laliberté,lapossibilitédeconsacrerplusdetemps àleurfamille,prouverleurvaleurauxautres,etc.

Eneffet,onpeutcomprendrel’attraitdesindividuspourletradingparlesgains financiers potentiels, la possibilité d’être reconnu, l’admiration que suscite l’exercicedecemétierauprèsdesesamisetdesesproches,etc.Letrading fascineetattireunnombreimportantde«chercheursd’or»…

Toutescesraisonssontlouables,maisellessontsouventinadaptéesaumondedu tradingetpeuventnuireàlaperformancedutraderetàsaréussite.Deplus,les raisons évoquées ci-dessus ne sont pas les véritables raisons ; elles peuvent mêmeêtreencontradictionaveclesressortsinternesdel’individu,cequiaura desconséquencesdommageables.Ilestcapitalpourtouttraderdeconnaîtreses véritablesressortsinternesafind’excellerdanscedomaine.

Mieuxseconnaîtrepourmieuxréussir

Cettecontradictionaveclesqualitésrequisesentradingpeutmenerletradervers

uneautodestructionouuneruinecertaine.Poursavoirsilesraisonsévoquées

sontlesbonnes,letraderdevraprendreletempsdemeneruntravaild’analyse

approfondi.Ildevraégalementsedemanders’ilestprêtàconsentirlessacrifices

nécessaires.

Untraderquirecherchedesgainsfinanciersàcourttermeouquiabesoind’être reconnus’engagedanslamauvaisevoie.Letradingestuneactivitéexigeante quisollicitetotalementlapersonne.Encontrepartie, cetteactivitépeutnous apporterunemeilleureconnaissancedenous-mêmesetledéveloppementde certaines qualités insoupçonnées. Un bon trader est un individu équilibré, capable de maîtriser ses émotions et d’analyser les événements de manière objective.Loindel’imagevéhiculéeparlesmédiasd’untradersurvolté,dopéà l’informationetauxrumeurs,lebontradern’estpasunindividualisteforcené.Il est tout simplement un individu en harmonie avec lui-même, capable de s’extrairedumondematérieletauthentiquementpassionnéparsonactivité,clé delaréussite.

Letraderfaceauxpossibilitésdesmarchés

Lesmarchésn’offrentaucunestructure

Noussommeshabituésàvivredansunenvironnementstructuré,contraintsde respectercertainesrèglesdeconduite.SelonMarkDouglas 1 ,letradingmetàmal cette structure puisqu’il offre des possibilités illimitées : le trader est libre d’acheteràn’importequelmoment,devendrequandbonluisembleoudene rienfaire.Enoutre,lalibertéquelesindividusrecherchentenallantsurles marchéslesinciteànepassecontraindre,doncànepasfixerderèglesetencore moinsàlesrespecter.

Ainsi,sansrèglesformaliséespourguidersaconduite,letradersetrouvedans

unesituationoùiln’aaucunelimite:nidébut,nimilieu,nifin.C’estàluide

déciderdumomentoùilsouhaiteacquériruntitre,s’ildésireleconserver,s’il

choisitdesortiravecuneperteousienfinilpréfèrelaissercourirsesprofits.

Le trader est confronté à des choix multiples, et donc à une situation d’incertitudeoùilestleseulhabilitéàfixerlesrègles.

L’environnement illimité des marchés va donc très rapidement exacerber les émotionsdesindividusetpermettreàcelles-cideprendreledessussurlaraison.

Letradernepeutinfluencerlesmarchés

Lesémotionsd’unindividusontfacilementexacerbéessurlesmarchésenraison des multiples possibilités qu’ils offrent. Le trader ne peut changer l’environnementdemarchéetilestforcédes’yconformer.

Cette capacité d’influence, si efficace dans le monde de l’entreprise, est difficilement réalisable sur les marchés. En effet, le trader ne dispose pas toujoursd’unesurfacefinancièresuffisante 2 ,ilestplongédansunflotcontinu d’informationsnouvellesetconfrontéàdesmouvementsboursiersdifficilement prévisibles.Lesmarchésnerépondentpasàlamanipulationniaucontrôleetle traderdoitrechercheravanttoutlamaîtrisedesesémotionsavantdechercherà contrôlersonenvironnement.Letradernepeutmaîtrisersonenvironnement:il doitavanttoutgérersonrisquedemanièreoptimale,enrestantprudent.

LetraderPaulTudorJonesexpliquequ’ilalapuissancefinancièredecréerunmouvementsurles

marchéspourunejournéevoiremêmeunesemainesilesconditionss’yprêtentmaisquetôtoutard,il

devraabandonnercarlesforcesdumarchéreprendrontledessus.

L’exempleleplusmarquantestceluidesfrèresHunt.En1973,lafamilleHuntétaitprobablementl’une

desplusrichesdesÉtats-Unis.Ilsdécidentd’acheterdesmétauxprécieuxpoursecouvrircontre l’inflation.L’ornepouvantàl’époqueêtredétenupardescitoyensprivés,ilssemettentàacheterde

l’argentengrandequantité.En1979,ilss’associentàderichesinvestisseursarabesetamassentprès

de200millionsd’oncesd’argent,cequireprésentaitprèsdelamoitiédel’offremondiale.En1973,

l’argentvalait1,95dollarl’once,en1979,5dollarsetaudébutdesannées1980,50dollars.Laréserve

fédéraleetleComexdécidentdechangercertainesrègles,cequiprovoque,le27mars1980,unechute

del’argentde50%.LesfrèresHuntsemettentenfailliteeten1987leursdettesavoisinentles2,5

milliardsdedollarspour1,5milliarddedollarsd’actifs.Enaoût1988,ilssontaccusésdeconspiration

pouravoirtentédemanipulerlemarché.

Cet exemple célèbre montre « l’impossibilité » de manipuler les marchés à

moyenetàlongterme.En2011,nousavonsvécuunesituationsimilaireavecun

effondrementdumarchédel’argentquiperd27%enunesemaine.L’argenta

progressé fortement sans même souffler. Le célèbre marché à terme, CME, surprendtouslesopérateursenannonçantunehaussedel’appeldemargequi contraint de nombreux traders peu capitalisés à déboucler subitement leurs positions.

Figure 2.1 – Baisse surprise des cours de l’argent suite à l’annonce surprise du CME

Figure 2.1 – Baisse surprise des cours de l’argent suite à l’annonce surprise du CME (source :

CommelerésumeSteveCohen,letraderpeutdifficilementcontrôlerlesmarchésmaisilalacapacitéde

contrôlersesréactionsfaceauxmouvementsboursiers.Enbref,letradingserésumesimplementà

contrôlersesréactions.

Tradingetjeuxdehasard

Ilestaiséd’établirunparallèleentreletradingetlesjeuxd’argent,puisquecette

activitéesttrèsprochedanssonespritducasinoetquelesmêmesémotionss’y

développent.

Letradingcréeunedépendance

Letradingestprochedesjeuxdehasard.Eneffet,commelesjeuxd’argent,le trading génère une véritable dépendance aux récompenses aléatoires. Le jeu engendre une addiction : les gains créent un sentiment de bien-être et une pousséed’endorphinequiàsontourincitelejoueuràpoursuivresonaction. Beaucoupdejoueursdeviennenttotalementdépendantsetpeuventdifficilement sepasserdesémotionsgénéréesparlejeu.

Lemêmeprincipes’appliqueentradingpuisquelesgainsaléatoiresaurontles

mêmes effets chez les traders. Les traders novices aiment l’excitation et l’adrénalinequiexistentsurlesmarchésenraisondesrésultatsaléatoiresqui leurprocurentcessensations.Cependant,cetteaddictionauxrésultatsaléatoires nefournitpasauxtradersunestructureappropriéepourfairefaceàl’incertitude.

Letradingpousselesindividusàdéformerles

probabilités

Comme nous l’avons vu précédemment, le trader va avoir tendance à surpondérerlesopportunitésquiluirappellentunbonsouveniretàéviterles positionsquiluisemblentdouloureusesaupremierabord.Aulieud’appliquer froidement les probabilités, il va être influencé par ses connaissances et croyanceslorsdel’analyse,puislorsdelaprisededécision.

Ceci se rapproche de la pensée magique : le trader se met à espérer car il considèrequelesimplefaitdepenserpositivementinfluencerafavorablementle résultat,unpeucommelejoueurdetiercéquiencouragesoncheval.Commeon peuts’endouter,celaneferaqu’exacerberlesémotionsdel’individu,générant despicsextrêmesallantdel’euphorieàladéprime.

Larecherched’adrénaline

Certainespersonnesjouentcarellessontàlarecherchedesensationsforteset

d’adrénaline.Demême,denombreuxtradersrecherchentuneexcitationsurles

marchésetapprécientlespicsémotionnels.

Ilsnesontpasnécessairementsurlesmarchéspourexercerlemétierdetrader maissouventpoursocialiser,sefaireplaindre,parlerdeleurssuccèsetdeleurs échecs…Lesraisonspourlesquellesilssontsurlesmarchésn’ontrienàvoir avecletrading.Lesbonstradersrefusentl’excitationcarilscomprennentle danger qu’elle représente. Ils tentent de garder leur calme et évitent toute excitation.

CetteanecdoteducélèbretraderLarryHiteillustrecelaàlaperfection:«Unamis’estruinéentraitant

surlesfuturesetiln’ajamaiscomprismamanièreautomatiséedefairedutrading.Unjour,ilme

demande:«Larry,çanet’ennuiepasdetraderdelasorte?Jeluiréponds:Jenefaispasdutradingpour

l’excitationmaispourgagner.C’estpeut-êtreennuyeuxmaisc’estlucratif.»»SelonHite,toutesles

positionsseressemblentetlagestiondurisqueestcapitale.PourletraderJohnCarter,letradingdoitêtre

ennuyeux,ill’assimilemêmeautravailàlachaînedansuneusine:«Factorywork».Letraderdoit

s’atteleràexécutermécaniquementcertainestâchesdemanièreaussipeuémotionnellequepossible.

Lemanquedepréparationetlaparesse

Durantunséminaireconsacréaudaytradingdonnéen2011,unjeunehomme

opérantdansledomaineboursierm’avoueavoirréaliséunepertedeplusieurs milliersd’eurosenquelquesjours.Ilavaitouvertuncomptesurlesfutureset s’étaitmisàtradersansvéritableplandetrading.Lorsqu’ilm’afaitpartdesa mésaventure, je lui ai très rapidement posé la question suivante : « As-tu développéunplandetrading?»Ilmerépondparlanégative…Jeluidemande alors:«As-tuuneidéeprécisedesraisonspourlesquellestuasouverttes positions?»Ilmerépond:«Lacupidité».Cejeunehommeaeulaluciditéet lereculnécessairespourreconnaîtreseserreurs.Aurisquedemerépéter,le tradingestuneactivitétrèssérieuse,unvraimétieroùriennedoitêtrelaisséau hasard.

Joueursamateurs,joueursprofessionnels

Entradingcommeaucasino,ilyadeuxcatégoriesdejoueurs:lesamateurset

lesprofessionnels.

Lesjoueursamateurssontgénéralementpeuformésetrecherchentl’excitationet l’adrénaline.Ilssontsensiblesauxrécompensesaléatoiresetn’ontpaseffectué le travail de recherche nécessaire avant d’aborder les marchés. Ils ont une confianceexagéréedansleurscapacitésetcroientqu’ilestpossibledegagner sans efforts. Ils se fient à leur bonne étoile au lieu d’effectuer le travail nécessaire, notamment en développant un système de trading efficace et en cherchantàmieuxcomprendreleursémotions.Ils’agitpourcesderniersd’un véritablejeudehasardoùlachance«doit»êtredeleurcôté.Lorsqu’ilsne gagnentpas,ilssedisentquelaprochainefoisseralabonne.

Lesjoueursprofessionnelsontcomprisladifficultédesmarchésetpassentde

nombreusesannéesàlesétudier,afindemieuxcomprendreleurpsychologie,et

développeruneméthodequileurprocureunavantagesurlesautres.Malgrécela,

ilsrestenttrèsprudentsetn’hésitentpasàquitterlejeusilesprobabilitésneleur

sontpasfavorables.

LetraderAlWeiss,interrogéparJackSchwager,expliquequ’ilaeffectuédesrecherchesapprofondies surlescoursboursierspendantquatreannéesavantd’intervenirsurlesmarchésfinanciersavecson argent.Pourtant,ilavaitaccumuléunefortuneconvenable 3 quipouvaitluipermettredeperdreetde prendredesrisques.

Commel’expliqueMartinSchwartz 4 ,letraderprofessionneldoitsepréparerméticuleusementavant d’affronterlaconcurrence:«Jeveuxtoujoursêtremieuxpréparéqu’unepersonnecontrelaquellejesuis encompétition.Jemeprépareenfaisantmontravailtouslessoirs.»

Commentseformentlesémotionsdestraders?

Lapeurdel’incertitude

Leschercheursontmontréquelesjugementsdesindividus,lorsqu’ilsétaientau calme, étaient bien plus lucides que les décisions prises sur les marchés financiersentempsréel.Eneffet,l’incertitudeestélevéedansunenvironnement oùlesdonnéeschangentencontinu.

Néanmoins, le trader doit prendre des décisions quasi instantanées dans des marchésvolatilsetc’estpourcelaqu’ilestsouventvictimedesesbiaiscognitifs et émotionnels. Le trading exige des qualités contre nature et l’incertitude provoquesystématiquementchezlestradersunerévisionetuneremiseencause deleurplandetrading.Letraderestàlarecherchedecertitudesmaisiln’apas consciencequecettequêtepeutavoirdesconséquencesdommageablessursa performance…

Lescertitudessontdangereuses

L’individurecherchedescertitudesdansunmondetotalementincertain.Certains

principeshéritésdupassévontleconforterdanssamanièredevoirlemondeet

ilvasedire:«C’estcommeçapuisquec’estcommeça.»Ilvamêmechercherà

calquersesconnaissancesetsescroyancessurlemonderéel.Enfaisantcela,il

neperçoitpluslaréalitéd’unmondequ’ilnevoitqu’àtraverssespropresfiltres.

Les émotions des traders sont mises à rude épreuve sur les marchés et les expériencesémotionnellementdouloureusessontnombreuses.Untraderpeut, aprèsunesériedepertes,sesentirtrahietsouhaiterprendreunerevanchesurles marchés.Ilvachercheràmieuxcomprendrelesmarchésafindelesmaîtriseret pourcela,ilpensequelasolutionconsisteàliredesouvragesdédiésausujetet participeràcertainsséminaires.Selonlui,lasolutionrésidedansunemeilleure compréhensionetunemeilleuremaîtrisedesmarchésalorsqu’ellesetrouve, avanttout,danssonesprit.

Enrecherchantlemeilleursystème,letraderestvictimedesonegocarilsecroit

capabledetrouverlesystèmeparfait.Iln’estpasenharmonieaveclui-mêmeni

ouvertàl’informationquefournissentlesmarchés.Unbontradernecherchepas

àprouversavaleurauxautresetsonobjectifpremierestavanttoutderester

concentrésurleprocessus.Sonespritestentièrementfocalisésurlesmarchéset

iln’estperturbéparaucunepenséenégativeoupositive.

Denombreuxauteurs 5 ontmontréquelestradersétaientsouventàlarecherche decertitudes.Ilspensentqu’ilestpossibledetrouverleSaint-Graal,c’est-à-dire unsystèmeleurpermettantdegagnersurlesmarchésrégulièrementsansperdre beaucoupd’argent,brefunemartingale.

Orlarecherchedecesystèmeidéalleurfaitperdreénormémentdetempsetelle

estdommageablesurunplanémotif.Eneffet,siletraderserendcomptede

l’imperfectiondesonsystème,ilseradéçuetentreradansunephasededéprime

etdedoute.Àl’inverse,sisonsystèmegagnedansunpremiertemps,ilpensera

avoirtrouvélaformulemagiqueetsesentirainvincible.Ilseraeuphoriqueet

prendradesrisquesdeplusenplusimportants,cequiaurairrémédiablementdes

conséquencesnégatives.

Beaucoupdetradersaccordentuneimportancedémesuréeàl’analyse,alorsque laréussitereposeavanttoutsurunsystèmesolideappuyéparunmentald’acier. Le trader doit effectuer le travail mental qui lui permettra de résoudre les antagonismesexistantentrecequ’ilaapprisetl’informationcommuniquéepar lesmarchés.Letraderdoitdoncdèsledépartoublierlaquêtedusystèmeidéalet sefocalisersurlarecherched’unsystèmeluipermettantd’avoirunavantagesur ses compétiteurs. Il doit également prendre conscience de l’évolution permanentedesmarchésetdel’incertitudequiyrègne.

Pourcela,ildoitdévelopperplusieursstratégiesquiluipermettrontdes’adapter aux différents états du marché, tout en gérant de manière stricte le risque. Chaquetraderinfluencedirectementlescoursboursiersetilsuffitqu’unseul achèteouvendemassivementuntitrepourfairedécalersoncoursfortement.Les coursboursiersnesontpascomplètementprévisiblesetletraderdoitaccepter l’incertitudedesmarchés.C’estladureloidesmarchésetlesmeilleurstraders définissentconstammentleurrisqueavantd’ouvriruneposition.Essayerd’éviter quelque chose d’inévitable n’aura que des conséquences dommageables en termesdeperformance.Onn’ensaurajamaisassezsurlesmarchésfinancierset ilestvaindechercheràprévoirtouslesmouvementsboursiers 6 .

Lesentreprisesperformantessontcellesquiontprisencomptelacomplexitéet

laturbulencedumondedanslequelonvit.Letraderprofessionnelopèrede même.Eneffet,siletraderpensequetoutpeutarriver,alorsiln’aplusrienà éviter.Sonespritseraouvertetdisponiblepourpercevoirtouteslesopportunités quiexistentsurlesmarchés.Lesentreprisesprennentdeplusenplusencompte la complexité et la turbulence de l’environnement économique dans leur stratégie.Auparavant,leschosesétaientsimplesetlesévolutionslentes,cequi permettait aux entreprises de produire en masse des produits standardisés (Taylorisme). Aujourd’hui, les entreprises doivent être plus souples et plus réactives,voiremêmeproactives,pourrépondreàlademande.Leursstructures sont adaptées avec moins de niveaux hiérarchiques et une plus grande responsabilisation des salariés. L’entreprise cherche moins à imposer ses produits aux marchés mais à coller au mieux à ses attentes. Les traders recherchentdescertitudessurlesmarchésfinanciersalorsqu’ilsdoiventavant toutsepersuaderquetoutpeutarriveretpenserentermesdeprobabilités.La recherchedecertitudesprovoquegénéralementunedissonancecognitivechezle trader, c’est-à-dire une sensation désagréable, car il est confronté à des informationsencontradictionavecsesattentes.

Ladissonancecognitive 7

Cephénomènetouchedenombreuxintervenantssurlesmarchésfinanciers.Un

investisseurestsouventmalàl’aiselorsqueledécalageentresescroyanceset

sesperceptionsestimportant.

Ainsi,unsystèmedetradingpeuperformantdanslesfaits(grossesperteset faiblesgains)placeraletraderdansl’embarras,surtoutsicesystèmeestutilisé depuis un certain temps. En effet, il croit fortement dans une approche et s’aperçoitaufinalquetouteslesheuresconsacréesaudéveloppementdecette dernièren’ontpasdonnéderésultatsprobants.Iltenteraalorsd’occultercette informationnégative(jefermelesyeuxetjerefused’ycroireoumêmed’y penser).

Pour éviter toute information douloureuse, la plupart des investisseurs recherchentdoncactivementlesinformationsquiconfirmentleursopinionsou leurscroyances.

L’informationfournieparlesmarchéspeutêtre

douloureuse

DegrandstraderscommeVictorSperandeoouTomBaldwinestimentqueplus unepersonneensaitsurlesmarchésetpluselleéprouveradesdifficultéslorsde laprisededécision.Autrementdit,letraderquiensaittropouquichercheàtout savoirvahésiter,tenterd’anticipertouslesmouvementsdemarchéetsetrouve souvent désemparé lorsque le marché ne réagit pas comme attendu. Il ne comprendpasenquoiilafaillietdoutedesescapacitésàmettreenœuvredes principesqu’ilestcensémaîtriser 8 .

Beaucoupd’individuscherchentàgagneràtoutprixsurlesmarchésouàavoir raison : cet état d’esprit les pousse à percevoir comme douloureuses les informations,fourniesparlesmarchés.Ilsontpeurdeperdreetvonttoutfaire pouréviterlespertes.

Sur un plan personnel, j’ai toujours été extrêmement performant en trading lorsquejemesuisposépeudequestionsensituation.Eneffet,parfois,ilnesert àriendetropcogiter.Attention,jenevousincitepasàfoncertêtebaisséeetàne pasréfléchir.Néanmoins,siletravailaétéfait,ilfautavoirlacapacitédepasser àl’actionensituation.

Lespsychologuesontétabliquelecerveauhumainétaitprogrammépouréviter la souffrance physique et psychologique. Dès lors, si un trader pense que l’informationdumarchéestsusceptibledefournirdessignauxdouloureux,ilva chercheràl’éviter,maiscefaisant,ilneseraplusdansunétatd’espritoptimal pouragirsurlesmarchés.Ilvasélectionnerl’informationfavorableetéliminer l’informationhostile.

Enrecherchantunsystèmeparfait,letraders’exposedemanièreimportantecar toutmouvementboursierquineconfirmepassonsystèmeseraconsidérécomme menaçant.Pouréviterladouleur,letraderréduitsonchampd’attentionense concentrant sur l’information qui le préserve de la douleur, même si cette information n’est pas pertinente. Dès lors, il va chercher à déformer l’information.

Untraderenpertelatentevarefuserdecoupersaposition,mêmesisonstopaétédéclenché,carla décisionestsimplementtropdouloureuse.Ilvalaisserlapertes’aggraveretignorerl’information négative (poursuite du mouvement) et se focaliser essentiellement sur les éventuels rebonds et les signauxquiconfirmentsonanalyse.

Leproblèmeestquedansunmarchéentendance,lesrebondssontsouvent

éphémèresetlemarchépoursuitirrémédiablementsatendance.Lasouffrance

liéeàlacoupuredecettepositionperdante,doncàl’enregistrementdelaperte,

esttoutsimplementtropimportantepourprovoquerunedécision.

Untraderpeutpasserd’unétatderationalitéparfaite 9 ,avantl’ouvertured’une position, à un état d’irrationalité lié à une montée d’adrénaline lorsque la positionestouverte.Ilvatoutfairepouréviterladouleurémotionnelleetdonc empêcherlemarchédeleblesserdenouveau.Leproblèmeestqu’encherchantà toutprixàéviterdespertesonsemetàencommettreengrandnombre.Ceci permetdenousallégerdumalaiseémotionnelquenousressentonsquandnous n’obtenonspascequenousdésirons.Lamenacedeladouleurengendrelapeur, sourcedelaplupartdeserreurscommisesparlestraders.

Letraderdoitaffrontersespeursetpourcelaildoitseconvaincrequ’ilest impossibled’éviterlespertespuisquelemarchéestimprévisible.Cependant,il doitveilleràrespecterscrupuleusementsonsystèmecarils’agitdelamanièrela plussûredegagnerdansladurée.Sebasantsurlaloidesgrandsnombres 10 ,il parvientàmettredecôtélesaléas,sinombreuxlorsquel’échantillonn’estpas conséquent.

Lecasdutraderenpertelatente

Untraderquienregistreunepertelatentesurunepositionacheteuse(titrequise

retournebrutalement),peutadopterl’unedestroisattitudessuivantes:

•Ilrestefigé,presqueparalysé.Danscecas,letraderesttotalementpassifet

dansunepositiond’attente.Ilentreen«modeespoir»etsemetàrechercher

activementlesinformationsquivontconfirmersonanalyseetluipermettrede

croiredansunrebondimminentdutitre.

•Ilagitdemanièrerapidemaisnonréfléchie.Letraderpaniqueetdécidede coupersapositionsansattendre.Néanmoins,iladumalàdigérersaperte.Au lieud’attendrequ’unevéritableopportunitéseprésente,ilbondirasurtoutes lesoccasions,pensantquecelaluipermettraderécupérersespertesetde revenirdanslevert.Cettesituationesttrèsfréquenteendaytradingoùles opérateurs se mettent à acheter et à vendre frénétiquement, prennent des risquesdémesurésetseretrouventdansunesituationdramatique,aussibien surleplanducapitalquesurceluidumental.

•Enfin,ilpeutprendreladécisionappropriéequiconsisteàsortirrapidement de sa position et à accepter la perte. Le trader règle le problème et agit conformémentàsonplandetrading,enaffrontantlasituationetenadoptant uneattitude«rationnelle».

Ladernièreattitudeestcellequetouttraderdoitprivilégier.Danslesfaits,elle

sembleextrêmementrarecardifficileàappliquer:lesémotionssonttellement

fortesentradingqu’ilestdifficilederéagirfroidement.

Ledésird’activitéetlapeurdel’ennui

Letravaildutraderestassezparticulieretdiffèred’uneactivitéclassique.Le tradern’estpasrémunéréàlaquantitédetravailfournimaisàlaqualité.Un trader peut gagner beaucoup plus en une heure de travail qu’en dix heures. Certainstradersvontmêmejusqu’àdirequ’enrestantlongtempsexposéssurles marchés,leurconcentrationdiminue,cequiaccroîtlerisque.

Personnellement,ilm’estarrivédegagnerdessommestrèsimportantesune heureaprèsl’ouverturedumarchépuisdetoutreperdreparlasuite,voirede finirlajournéedanslerouge.C’estlaraisonpourlaquellej’arrêtedetrader aprèsavoirenregistréungainconséquent.J’éviteégalementlespériodesoùle marché ne fait pas grand-chose, notamment à la mi-journée sur le marché américain.

Livermorecitel’exempled’unamispéculateurquinerecevaitsesrelevésdecomptesetlescotations boursièresqu’unefoisparsemaine.Ainsi,iln’étaitperturbéniparlesfluctuationsdumarché,niparles variations de sa performance, ce qui lui permettait de se focaliser sur l’essentiel et d’analyser objectivementlescoursboursiers.

Ainsi,letraderpeutresterenpositiond’attentependantdespériodesprolongées. Durant cette phase, il réfléchit, se remet en question, doute, s’ennuie, etc. Beaucoupdetradersconsidèrent–àtort–cettepérioded’attentecommeune périoded’inactivité.Ilsvontchercheràagiràtoutprixetsemettentenquêtede nouvellesopportunités,mêmeslorsqu’ellesnesontpastrèsbonnes.Letrader doitconsidérercespériodesdenon-activitécommefaisantpartiedesontravail etnoncommeunepérioded’inactivité.

Il lui faut éviter de tomber dans le piège de nombreux intervenants qui considèrent que toutes les opportunités offertes par les marchés doivent être saisies.Lesmeilleurstraderssaventl’importancedelapatienceetlanécessitéde sélectionnerjudicieusementlesopportunités.Unbontraderaccepteravolontiers de manquer plusieurs opportunités s’il estime ne pas être suffisamment concentré,ousilemarchéneseconformepasàsastratégieetneserapproche passuffisammentdespointsd’entréedéfinis.Unegrandepartiedutravaildu traderconsisteàattendrequ’uneopportunitéparfaiteseprésenteavantdese

positionner.Lestradersnovices,quiseprécipitentsurtouteslesopportunités,

gaspillantleurcapitalmaisaussileurénergie,neserontpasdanslesmeilleures

conditionslorsquelesvéritablesopportunitésseprésenteront.

Letraderdevraétudiersérieusementsesprincipauxbiaispsychologiquesafinde limiter leurs effets négatifs. Ceci ne pourra se faire qu’avec la pratique. Le journal de trading aidera le trader à noter ses émotions, lors de la prise de décision,maiségalementlorsdelagestiondesespositions.Ildevraentirerdes leçonsetmettreenœuvrelesactionscorrectivesappropriées.

Letravaildutraderconsisteàattendrepatiemmentqu’uneopportunitéparfaite

seprésenteavantdesepositionneràl’achatet/ouàlavente.Silemarchén’offre

rien,ilvautmieuxnerienfaire.

Enrésumé

Lesmarchésfinancierssontunterrainfertileaudéveloppementdesbiaispsychologiques.Le

tradingattirelesindividuspourlesmauvaisesraisons(gagnerdel’argentrapidement,être

admiré,reconnu,etc.).Incitésàprendredesdécisionsirréfléchies,ilssontgénéralementdéçus

lorsqu’ilss’aperçoiventdeladifficultédelatâche.

Les traders sont souvent désarçonnés lorsqu’ils se rendent compte de l’impossibilité d’influencerlesmarchés.Certainstradersonttentédelefairesanssuccès…Lesmouvements descoursboursierssonttotalementaléatoiresetlestradersquinesontpasextrêmement disciplinésserontrapidementbalayés.

Le trading présente des caractéristiques similaires aux jeux de hasard. Sur les marchés, certainsindividusrecherchentdel’adrénalineetlesrécompensesaléatoiresleurprocurentdes sensations fortes. Les traders professionnels ont appris l’importance de la préparation et savent jouer les probabilités comme le font les joueurs professionnels. Les amateurs fournissentdel’argentauxprofessionnels,surlesmarchéscommeaucasino.

Le plus grand danger sur les marchés est la recherche de certitudes, à l’origine de la dissonance cognitive. Le trader qui refuse toute information douloureuse sur le plan émotionnelneserapasobjectifdanssonanalyseetdanslagestiondesespositions.

Enfin,letradern’estpasrémunéréaunombred’heurespasséesdevantsonécranmaisàla qualitédutempsconsacréàsonactivité.Letraderimpatientetimpulsifsouhaiterapasserà l’action et ouvrira des positions peu intéressantes sur le plan des probabilités, ce qui provoquerairrémédiablementsaperte.

1.Traders,entrezdanslazone,ÉditionsValor,2004.

2. Même avec une surface financière importante, le nombre d’intervenants est tellement élevé que l’opérateurnepourrapasinfluencerlemarchétrèslongtemps.

entrepreneurssuiventlemêmetrajetmaissubissentdesévèresdéconvenues.Ilspensentqueleurréussite danslemondedel’entreprisepeuts’appliquerautradingalorsque,commenouslemontreronsparla suite,letradingestuneactivitéparticulièrequiexigedescompétencesspécifiques.

4.Pit-BullTrader,HarperBusiness,1999.

5.Notamment,MarkDouglas,R.TharpetA.Kiev(voirbibliographie).

6. Les entreprises les plus performantes ont pris en compte la complexité et la turbulence du monde moderne.

7.LéonFestingerestàl’origineduconceptdeladissonancecognitiveaudébutdesannées1950.

8.Àtitrepersonnel,j’aitoujoursététrèsperformantlorsquejemesuisposépeudequestions.J’aieffectué

letravaildepréparationetaumomentd’agirjesaisquel’heuren’estplusauquestionnementmaisau repéragedesmeilleuresopportunités.

9.Certainespositionssontprisespourdesraisonspurementémotionnelles.C’estlecaslorsqu’untrader

subitunesériedepertesoudegainsmaisaussilorsqu’ilestconvaincuqu’ilnepeutpassetromper(cas dubiaismomentum).

0.Enmatièredeprobabilité,lesstatistiquessontconsidéréesfiableslorsquel’échantillonchoisiesttrès

grand.

Partie2

Laclédelaréussite:être«danslazone»

Aprèsavoirétudiélesprincipauxbiaispsychologiquesainsiqueleserreursles plusfréquemmentcommisesparlestraders,nousmontreronsl’importancepour le trader de gérer efficacement ses émotions ainsi que la nécessité pour ce dernierd’acquérirdesqualitésspécifiques.Nousverronsensuitel’importance pouruntraderdeprendresesresponsabilités.Eneffet,enassumantsesactes,le traderévitedesedéconcentreretopèresereinementsurlesmarchés,commele fontlesgrandstradersquisontdanslazone 1

1.ConceptempruntéàMarkDouglasetégalementutilisépard’autrespsychologuestelsqueAriKievet

BrettSteenbarger.

Chapitre3

Letraderdoitviserlamaîtrisedesesbiaispsychologiques.Pourcelaildoitnon

seulementcomprendreleuroriginemaiségalementmettreenœuvrelesmoyens

nécessairespourlescorriger.Pourréussirentrading,ilestnécessairedecorriger

sesprincipauxbiaispsychologiquesetdecanalisersesémotionsdanslebon

sens.Ilfautaussiadopterlabonneattitude:cellequipermettrad’opérerau

meilleurniveaupossible.

Lesémotionssontutilesmaisdoiventêtrecanalisées

Ilestcontre-productifpouruntraderdevouloirsedébarrassertotalementdeses émotions.Uneétudeeffectuéesurlesgrandstradersmontrequ’ilsnesontpas totalement démunis d’émotions mais qu’ils gèrent mieux que les autres les événementsaléatoires,cequileurpermetd’amortirleschocsémotionnels.Leur richeexpériencedumarchéleurapermisdevivredemultiplesévénements aléatoiresetainsid’embrassertotalementl’incertitudeetlaprisederisques.La successiondessituationsvécuesleuroffreunrépertoirederéponsesfaceàdes situations inattendues qui leur permet de ne pas être malmenés émotionnellement.

Lesémotionspeuventécarterletraderd’unecertaineformederationalité.Ildoit

doncmieuxlescomprendreafindelimiterleurimpactnégatifdansunpremier

temps,puislesutilisercommedessignauxavancésdansundeuxièmetemps.

Unemenacepotentielle

Lesémotionspeuventprovoquerdesdécisionsirréfléchiesdelapartdutrader.Il

estimportantqu’ilpuisselesmaîtriserafindelescanaliserdansunedirection

choisie.

Lespersonnalitésmultiples

Les recherches montrent que chaque individu possède de multiples personnalités,toutesencompétitionpourcaptersonattention.Lecastypiqueest celui du trader qui passe par plusieurs états émotionnels pour des raisons diverses(évolutiondesmarchés,fluctuationdesonportefeuille,etc.).Untrader

peut difficilement garder le même état d’esprit très longtemps car les mouvements aléatoires du marché vont activer différentes facettes de sa personnalitéetinfluencerdemanièredéterminantesoncomportement 1 .

Lesfaitsetlathéoriemontrentqueletraderdisposedemultiplespersonnalités avec lesquelles il devra composer. Certaines personnalités vont directement l’influencerdanssesprisesdedécisionetl’inciter,danscertainscasextrêmes,à sabotersontrading.Cesfacettesdesapersonnalitévontprendrelecontrôleetil se retrouve dans une situation où il a conscience de ses agissements, sans pouvoirlesmaîtriser.

Danscertainscasextrêmes,lestradersvontmêmeadopteruncomportement

autodestructeursouventqualifiédesyndromedutraderfou.

Lesyndromedutraderfou

Lephénomènedelapersonnalitémultiplechezuntraderpeutêtreassimiléà

celuidutueurfou.Pourquoiunindividu,biensoustousrapports,peut-il,dans

certainscas,commettrel’irréparable?Quelestlecheminementémotionneld’un

trader,solidesurleplanintellectuel,quivaseruinerenunlapsdetempstrès

court?

De nombreux auteurs donnent des éléments de réponse à ces questions en indiquant la présence d’une psychologie duale chez les traders. Ils précisent qu’unefacettedelapersonnalitédestradersestrationnelleetsebasesurune réflexion structurée pour la prise de décision alors qu’une autre facette est totalementirrationnelleetpeutconduireletraderàsafaillite.Lapsychologie dualedestraderspermetd’expliquerdenombreuxphénomènesfinanciersdurant lesquelsdegrandstradersontenregistrédespertesconséquentes.L’actualité financièreestriched’histoiresdetradersbrillants 2 ,adulésparlacommunauté financière,quicommettentdesactesirréfléchisetd’unegravitéextrême.Le fondsLTCM,unedesplusgrandesfaillitesdelafinduXX e siècle,n’était-ilpas gérénotammentpardeuxprixNobeld’économie?

Plusrécemment,j’aiététrèssouventsollicitéparlesmédiaspourexpliquer l’affaireKerviel.Ils’agitclairementd’uncasd’écolecarJérômeKervieln’avait riend’unfou.Cejeunehommebiensoustousrapportsacommisl’irréparableen

faisantperdreàsabanquel’équivalentde5milliardsd’euros.J’aid’ailleurs

signéunetribunedanslequotidienLaCroixdanslaquellej’aidéfendulathèse

selonlaquelleJérômeKervielavaitsansdouteperdulecontrôledelasituation.

Untraderpeut-iléviterdecommettrel’irréparable?

Commentunepersonneconfrontéeàunesituationhautementstressantepeut-elle maîtrisersesémotions?Cecisembled’autantplusdifficilequemêmelesgrands tradersoulesgrandssportifs,pourtanthabituésàunstresspermanent,peuvent êtrevictimesdecettepersonnalitéduale 3 .Dèslors,letradera-t-illesmoyensde semaîtriserpouréviterl’irréparable?

Entrading,commedanstoutautredomaine,iln’existeaucunerecettemiracle. Le seul moyen efficace pour limiter l’impact négatif de ses émotions est le développement d’un ensemble de règles strictes qui devront être martelées continuellementdanssonespritpourdeveniràtermeunepartieintégrantedeson raisonnement.Letraderdoitêtreconvaincuquelenon-respectdecesrèglesaura desconséquencesdommageables,voiredramatiquesetcomprendrelanécessité delesappliqueràtoutprixetentoutescirconstances.

L’expérienceluipermettrad’appliquercesrèglesdansdifférentessituations,de manièresystématique.Letraderdevraégalementrépétermentalementdifférents scénariosafind’habituersonespritetluipermettrededévelopperlesréflexes nécessaires pour répondre automatiquement et quasi instinctivement à tout problème qui se pose à lui. Le trader sait qu’il existe différentes réponses possiblesfaceàunévénementaléatoire.L’expérienceetl’entraînementmental luipermettrontdeconnaîtrelesconséquencesdechaqueréponseetainsid’avoir àl’espritdescertitudessolidessurlesconséquencesdramatiquesd’uncertain typederéponsesetl’impactpositifpoursontradingd’unautretypederéponses. Parexemple,ildoitacquérirlacertitudequelenon-respectd’unstopéquivautà uneperte.Beaucoupdetradersn’exercentpasleursstopscarilsnesontpas convaincusparl’importancedecetacte.Ilsontencoreàl’espritdesépisodesoù nepasexercersonstops’estrévéléêtreunacteextrêmementjudicieux.

Lapsychologiedutraderaprèsunesériedegainsou

depertes

Lesgrandstradersonttousdéveloppéunestratégiepourgagneretl’appliquent demanièrestricte.Lesdeuxgrandsmauxdutradersontlerelâchement,fréquent après une série de gains, et la prise de risques excessifs après des pertes importantes.

Aprèsunesériedegains

Pourquoilesjournéesgagnantessont-ellessouventsuiviespardesplateauxou

dessériesperdantes?Ilsembleplusfaciledegagnerdel’argentetdeleperdre

aussitôtaprès,quedeleconserver.Letraderdoitredoublerdevigilanceaprès

unesériegagnantecarilauratendanceàserelâcher.Ilserasatisfaitparsa

performanceetbaisserasagardeoualorsilsesentirainvincibleetneseraplus

dansunétatdeconcentrationoptimal.Ildoitégalementêtreplussélectifdansle

choixdesopportunités.

Aprèsunesériedepertes

Lespertessontbeaucoupplusproblématiquesquelesgains.Eneffet,ilest difficiledesereprendreaprèsunesériedepertescarellesremettentenquestion nos compétences et nous font douter. Au lieu de rechercher des solutions, beaucoupdetradersvontsefocalisersurlesproblèmes,semettreenquêtedes responsables et appliquer les mêmes méthodes. Or, les marchés changent constamment 4 etcequifonctionneaujourd’huiseramoinsefficacedemain.Dès lors,commentrécupéreraprèsunesériedepertes?

Lestradersdétestentprendreleurspertescarcelasupposequ’ilslesadmettent. Mêmesil’aversionauxpertesestextrêmementforte,letraderdoitprendreses responsabilités.Paradoxalement,lefaitdeprendredespetitespertessignifieque letraderestfortementimpliquéalorsqu’unegrosseperteestsynonymed’un relâchement de sa part. Les petites pertes sont la preuve que le trader gère activementsespositionsetqu’iln’hésitepasàlescoupersiellesnesemblentpas satisfaisantes.Unegrosseperteestsynonymed’unabandondelapartdutrader, probablemententraind’espéreruneéventuelleprogressionensafaveur.

Ilestfaciled’êtrepiégépardespositionsperdantesetcelamontrel’importance pourletraderderesterfocalisésurleprocessus.Eneffet,ensituationdestress, ilestdifficiledegardersasérénitéetladisciplineestsouventmalmenée.La solutiondefacilitéestgénéralementadoptéeetletraderestincitéàprendretous lessignauxfaiblespourtenterdeserefaire.Lapiredessolutionspouruntrader ensituationperdanteestd’essayerderéaliserdesprofitspourrevenirdansle vert car souvent, les positions prises sont de plus en plus dangereuses et irréfléchies.

Letraderdoitacceptersaperteetsurtoutprendredurecul.S’ilnepensepasêtre

danslesmeilleuresconditionspouropérersurlesmarchés,ildoitarrêterson

activitéetrevenirplustardavecunétatd’espritsereinetdebattant.

DanssonlivrePit-bullTrader,MartinSchwartzillustredemanièrecaptivantelapsychologiedutrader

pendantlasérieperdante:«Touslestradersvontl’affronter.Seulslesgagnantssaventcommentlagérer.

Ellesapenotrejugement,notreconfianceetparfois,ellepeutmêmenousanéantir.Durantcettephase,le

traderpensequ’ellenefinirajamais.Lameilleuremanièredemettrefinàunesérieperdanteestde

coupersespertesetdedivorcerdesonego.Lapeurdeperdrediminueletempsderéaction.Lorsquele

tradingestmauvais,ilfautchangerd’étatd’espritetpasseràunétatplusneutre.Lapeurdeperdreva

exacerbernosémotions,biaisernotreraisonnementetnousfairedouter.Encoupantlaposition,nos

émotionsvontsecalmeretnouspermettrederetrouvernotreraison.Ilfautsesouvenirqueletempsest

toujoursnotreallié.Ilfautl’utiliserpoursedétendre,vidersonespritetreprendredesforces.Aprèsavoir

digérélespertes,ilfautentamerunenouvellephasedepréparationpourêtredenouveauprêtsàfairedu

trading.»

Aprèsunesériedepertes,ilestjudicieuxd’arrêtertouteactivitédetrading, prendredureculetseconcentrerenseremémorantlesimagesetlessentiments liésausuccès.Letraderdoitapprendreàpenserdemanièreproactive 5 etneplus réagirimpulsivementàl’informationqu’ilreçoit.Parlasuite,ildevrareprendre son activité, même avec des montants plus faibles, et reconquérir progressivementlaconfiancedanssescompétences.Ilpeutaussiquestionner sonsystèmeetsedemanders’ilestadaptéaumarchéactuel.Letraderdoit éliminerlesdoutesdesonespritetaméliorersacapacitéàsefocalisersurle prochain moment. La récupération suppose également d’observer les événementsdemanièreneutreainsiquelamanièredontonyréagit.Avecla pratique,certainespeursetimagesnégativesserontéliminées.

Avant de maîtriser les marchés, il faut se maîtriser soi-même, éliminer ses défensesautomatiques,fairefaceàl’incertitudedesmarchés,cequiauracomme conséquence d’améliorer la prise de décision. L’environnement stressant des marchéspeutprovoquerdesdécisionsimpulsivesetlesmeilleurstradersont apprisànepasêtredéstabilisésparlesrésultatsàcourtterme,qu’ilssoient négatifsoupositifs.Aprèsunesériedepertes,ilsprennentdureculetpeuvent même arrêter toute activité. Ce retour au calme s’avère judicieux puisqu’il permetdereprendresesespritsetd’avoiruneplusgrandeobjectivitélorsdela reprisedutrading.

Doit-onéliminertouteémotionentrading?

Lesémotionspeuventavoirdesconséquencesdramatiques,aussibienchezun

tradernovicequechezunprofessionnel.Denombreuxtraderspensentqu’elles

sontnéfastesetqu’ellesdoiventêtreéradiquées.Danslesfaits,ilsembledifficile de les éliminer totalement et les recherches récentes vont même jusqu’à soulignerl’importancedesémotionsdanslaréussitedutrader.Autrementdit, sansémotionsiln’yapasderéussitepossible…

L’absenced’émotionsestundangerpourletrader

LeneurologueDamasio(1994),précisequel’absenced’émotionspeutempêcher

unindividudeprendredesdécisions:«Certainsindividusplacésfaceàdes problèmessimpleséprouventlespiresdifficultés àprendredes décisions. 6 » Danslesfaits,denombreuxtravauxmontrentquelesémotionspermettentàun individud’agirdemanièreefficacedansdessituationsd’urgenceetdeprendre lesbonnesdécisionsaubonmoment.Cetteétudeinsistesurl’importancedes émotions:untraderquin’éprouveaucunedouleurfaceàuneperteetaucune satisfactionaprèsungainn’agirapasnécessairementdemanièreappropriée.Un traderprivéd’émotionsneserapasaffectéparuneperted’argentsuruntitreet inversement,ilneserapasincitéàsaisiruneopportunitécarcelaneprovoque chezluiaucunejoieparticulière.Lesémotionsjouentunrôleimportantdansla prisededécisionmaisellesdoiventêtrecanalisées.

Desémotionsbiencanaliséessontlaclédelaréussite

Les émotions influencent la prise de décision et vont l’orienter de manière déterminante.Letraderdoitapprendreàmieuxlescanaliserafind’accroîtresa performance.Parailleurs,unemeilleureconnaissancedesesémotionsvalui permettre de mieux comprendre la psychologie des intervenants et donc d’anticiperleursréactions.Pourcela,ilnedoitpaschercheràéliminertoute émotionmaissimplementàatténuerleursconséquencesnégatives.Lesgrands traderscomprennentl’importancedelamaîtrisedesémotionsainsiquelerôle décisif qu’elles jouent dans la manière d’interpréter l’information et dans le passageàl’action.

Lesémotionssontunatoutpourletraderquisaitlesutiliserefficacement,car ellesfournissentuneinformationprécieusequipourraluiservirdesignalou d’indicateuravancédemarché.Untradereuphoriquel’estprobablementpour une raison que d’autres traders partagent. Les traders euphoriques sont en situation de fragilité car ils sont souvent les principales victimes des retournementsbrusquesdumarché.Letraderlucidesursonétatémotionnelpeut devinerl’étatémotionneldesautrestradersetprendredesdécisionsjudicieuses,

c’està-diredesdécisionsquinesontpasdictéesparsesémotionsmaisparla

raison.

C’estl’observateurinternequivapermettreautraderdeprendreconsciencede

sonétatémotionnel.

L’importancedel’observateurinterne 7 danslagestion desémotions

Letraderestunêtreémotifparexcellenceetilestimportantqu’ilpuisserepérer les différents états émotionnels par lesquels il passe. Apprendre à mieux se connaîtreestlapremièreétapedanslavoiequiconsisteàmieuxsemaîtriser. Pourcorrigersesbiaispsychologiques,ilfautcomprendreleurdéclenchement, lemalqu’ilspeuventprovoquerdansletradingpuismettreenœuvrelesmoyens deleséliminer.L’observateurinternepeutaiderletraderdanscesens.

L’observateurinterne

Untraderperturbésurleplanémotionnelauratendanceàignorerlessignaux fournisparlemarchéetàserecentrersurlui-même.Certainesémotionsvontle perturber et l’inciter à prendre des positions de manière impulsive ou à les clôturersansvéritableapprochestratégique,autrementditenignoranttotalement son plan de trading. Les émotions ont pris le dessus et seule une rupture permettraautraderd’interromprececyclenégatif.

Lespersonnesquiviennentdesubiruntraumatismeimportantsontsouventdans

cettesituation.Ellessontcomplètementtétaniséesetlapeurpeutlespousserà

effectuerdesopérationsirrationnelles,dontlaconséquenceestuneaggravation

deleurétatémotionnel.

Letraderdoitapprendreànoterentempsréellesmomentsoùsesémotions prennent le dessus afin de les neutraliser. Selon le psychologue Brett Steenbarger, l’observateur interne 8 permet au trader de se détacher de sa personne et d’observer son activité comme le ferait un intervenant extérieur neutre. Grâce à cet observateur interne il analysera ses actions de manière objective,cequiluipermettradedécelerlesraisonsquiappuientouinfirmentsa positionactuelle.Ainsi,letraderpeuts’interrogeràvoixhautesursesactionset sedemanders’ilabienagious’ilestencoredominéparsesémotions.

Untradereuphorique,aprèsunesériedegains,oupessimiste,aprèsunesériede pertes, peut prendre des risques inconsidérés. L’observateur interne va lui permettredeconstaterdansunpremiertempssonétatémotionnel(euphorie, pessimisme,etc.)etdansundeuxièmetempsl’inciteràrenversersapsychologie pourrevenirfinalementversunétatdesérénitéégalementqualifiédezone.

Letraderenexcèsdeconfiancedoitprendredesprécautionssupplémentaires danslagestiondesespositionsetinversementpourletraderpessimistequidoit reprendreconfianceenlui.Ilestimportantpouruntrader,quienduredifférents états émotionnels, de revenir vers un état émotionnel neutre. L’observateur interne est une méthode efficace pour cerner ses émotions et ainsi détecter certainssignauxensaisissantlapsychologiedominantedesintervenants.Brett Steenbargerprécisequel’expérienceetlarépétitionpermettrontautraderde solliciterdavantageetdemanièreplusefficacecetobservateurinterne.

Lesémotionsfournissentdessignauxpuissants

Denombreuxauteurss’accordentsurl’importancedesémotions.Untraderpeut

difficilementlesélimineretquandbienmêmeilyarrive,ilnepeutignorer

l’informationprécieusefournieparcelles-ci.Letraderdoitprendreconscience

del’étatémotionneldanslequelilsetrouvepuisagirenconséquence.

Untradereuphorique,quiauneconfianceexagéréedanssescapacités,doit chercheràfreinersonardeuràtoutprix.Ildevraêtreprudentetsemontrer défensif. Inversement, le trader qui enregistre des émotions négatives (pessimisme,ennui,anxiété,peur,etc.),devraretrouverunecertaineconfiance danssescapacitésetattendrel’apparitiond’unevéritableopportunitéavantdese positionner.Untraderdoitseconditionnerencontinucommeleferaitunsportif dehautniveau.Touslesindividuspassentpardesétatsémotionnelsdifférentset letraderquisaitgérercettesituationdétientunavantagedéterminantsurles autres.Letraderd’exceptionnesubitplussesémotionsetsaitlesutiliseràson profit.

«Acheterausonducanonetvendreausonduviolon»

Lorsqu’unsignalsembleprometteur,letraderdoitêtreméfiant.Eneffet,lorsdes

bullesspéculatives,lesindicateurssontsouventorientéspositivementetilest

difficiledeprendredureculparrapportàcetteinformation.

Durantcettephase,lesintervenantssonteuphoriquesetlesnouvellespositives

affluentetincitentlestradersàsepositionner.Or,c’estàcemomentqueles

professionnelscèdentleurstitresàbonprix.Laprobabilitéd’unretournement

(correctionbrutaleouconsolidation)devientimportantepuisquelesacheteursse

fontraresetlesvendeursdeplusenplusnombreux.Eneffet,lesmeilleures

opportunitéssurviennentlorsquelaplupartdestraderssontpositionnésdansle

mêmesens(haussiers,baissiers,euphoriquesoupaniqués).Lesopérateurssont

dansunesituationdefragilitéextrêmepuisquelemoindreretournementpeut

provoquerledéclenchementdesstopsetuneforteaccélérationliéeàlapanique

destradersquitententdesedéfairedeleurspositions.Ainsi,dansunmarché

fortementhaussierlaplupartdesintervenantssontacheteursetsouvent,une

nouvellelégèrementnégativepeutêtreàl’originedel’effondrementdumarché.

Lorsdukrachdemars2000,laplupartdesinvestisseursétaientpositionnésàl’achat.Ilasuffiquele

gouroudeGoldmanSachs,AbbyCohen,laisseplanerlapossibilitéd’unesurévaluationdel’indice

américainpourprovoquerlachutedecemêmeindice.Lesproposrassurantstenusensuiteparlamême

AbbyCohensurlasantédel’économieaméricainen’ontpassuffiàrassurerlesinvestisseursetà

empêcherlachutevertigineusedel’indicedesvaleurstechnologiques.

Ilestdifficilepouruntraderd’allercontrelatendancedesmarchés,surtout lorsque le consensus dominant est puissant. Le trader d’exception sait, par expérience,quecessituationssontégalementlesplusprofitables.Unsignal confortable est généralement synonyme de mouvement avorté puisqu’il sera repéréparlaplupartdesautresintervenants.Àl’inverse,unsignalquimetle tradermalàl’aiseestprobablementunbonsignal.Ilcorrespondàunesituation quelesautrestradersnechercherontpasàexploiteretoffresouventunpotentiel importantetunrisquelimité.DanslelivreL’Artdutrading,nousmontrons pourquoiletraderdoitsebasersurdemultiplessignauxavantdesepositionner.

Lesémotionscomplètentlesindicateurstechniques

La psychologie permet-elle de comprendre les mouvements boursiers ? Les raisonsquipoussentuntraderàsepositionnersuruntitresontsouventles mêmesquecellesretenuesparunautreintervenant.Ainsi,unmouvementse dessinelorsqueplusieurstraderss’accordentsurunmêmescénario.Lastratégie laplusefficaceconsisteàanticipercequevontvoirlesautrestradersetàse positionneravanteux.

Certains biais psychologiques, tel que l’excès de confiance, peuvent être considérésparletradercommedesindicateurscontrariants.Untraderenexcès deconfiancepeutrecouriràsonobservateurinterneetsedemanders’iln’estpas entraindetomberdanslemêmepiègequelaplupartdesautresopérateurs.Il

doitapprendreàanalysersesémotionsdemanièredétachée,cequiluipermettra d’éviter certaines erreurs et même de réaliser des opérations profitables en prenantlecontresensdesonsentimentdedépart.

Letraderprofessionnelassimilesesémotionsàdessignaux.Contrairementau trader novice, il ne se basera pas sur un simple signal graphique pour se positionner.Ilprendradureculparrapportàl’informationreçueetanalyserases émotionspourdevinerlesémotionsdesautrestraders.Letraderpourramême donnerlaprimeuràsesémotionsetprendrelesensinversedusignalgraphique. Ainsi,silesignalgraphiqueesttrèspositifetquel’observateurinternedutrader luisignaleunexcèsdeconfiance,ilpeutêtreintéressantdevendrelestitresou depatienteralorsmêmequelesignalgraphiqueetlesémotionsdisentautre chose.Ungraphiqueboursierestunesimplereprésentationdesémotionsdes intervenantsàunmomentdonné.Lesémotionsdestradersvontinfluencerles coursboursiers,quiàleurtouraurontuneffetsurleursémotions.

Untraderquiachèteuntitreserasatisfaitaprèsunefortehausseetseraincitéàenacheterdavantage.

Ildeviendraeuphoriquelorsqueletitreréaliseradenouveauxplushautsetnevoudrapluscoupersa

positionestimantquelahausseestlàpourdurer.Lorsqueletitreentamesaphasecorrective,letrader

refusedecoupersapositioncarilavaitsurlepapierdesprofitsconséquentsquifondentcommeneige

ausoleil.Ilestimequ’ilestpréférabled’attendreetquelemarchévadetouteslesfaçonsreprendrele

chemindelahausse.Leretournementbrutaletsoudaindescoursboursiersleferapasserd’unétat

euphoriqueàunétatdefrustrationcarilconsidérerasesgainslatentscommeundûetrefuserade

sortir.

Gapsetbiaispsychologiques

Ungapconstitueunécartdecoursparrapportàlaveille.Souvent,lemarché

ouvreenfortehausseouenfortebaisseàl’ouvertureetprovoquedenombreux

achatsoudenombreusesventes.Lestradersamateurssontvictimesdubiais

momentumetpensentquelemouvementencoursvasepoursuivre.Pourles

spécialistesdutrading,ils’agitd’uneaubainequ’ilsvontmettreàprofitpour

capitalisersurleserreursdesamateurs.

Figure2.2 –Biaispsychologiqueset gaps surletitreWallMart(source: www.prorealtime.com ) . Le titre Wall Mart illustre

Figure2.2–BiaispsychologiquesetgapssurletitreWallMart(source:www.prorealtime.com).

Le titre Wall Mart illustre à la perfection le piège du biais momentum et

l’importancepouruntraderdeprendredureculavantdesepositionner(fig.2.2).

Durantlepremiergapbaissier,onnoteuneouvertureenassezfortebaisse,puis

lemarchéquipoursuitsursalancéeavantdesereprendreviolemmentenséance

piégeantlesnombreuxvendeurssurletitre.

Ledeuxièmegapseformeàlahausse.Dèsl’ouverture,lemarchéouvreenforte

hausseetpoursuitlégèrementavantdeseretournerbrusquement.

Lesgrandstradersetleursémotions

Quelssontlestraitsdistinctifsdesgrandstraders?Lesgrandstraderssont-ils totalement dénués d’émotions ou ont-ils réalisé un travail particulier pour atteindreceniveauded’excellence?

Lestravauxderecherchesurlesgrandstraders

Cesdernièresannées,denombreusesrecherchesontétémenéessurlesqualités

spécifiquesdesgrandstraders.L’expériencemenéeauMIT 9 parAndrewLoet DmitryRepinpermetdemieuxcomprendrelesémotionsdestraders.

Ces deux chercheurs ont mesuré les réponses émotionnelles d’un groupe de traders(expérimentésetnovices).Ilsontconstatéquelaréponseémotionnelle des traders expérimentés était largement inférieure à celle des traders inexpérimentésfaceàcertainesnouvellesinattenduesouàcertainsévénements importants.Letraderexpérimentéesthabituéàcetyped’événementetdispose destratégiesquiluipermettentdelesgérerefficacementetainsideréduiresa réponseémotionnelle.Ilestpréparémentalement,enraisondesonexpérience concrète du marché, complétée par de nombreuses heures consacrées à la recherche et à l’amélioration de ses techniques. En définitive, les traders expérimentéssontsensibilisésàcetyped’événementsetnepaniquentpaslors deleurapparition.Celaexpliqueleurcalmeetleurconcentrationàtouteépreuve etentoutescirconstances.

Entrading,unepersonneconsidéréecommerationnelleetbrillantepeutmalgré toutsabotersonactivitéenunlapsdetempstrèscourt.Untraderpeuttrès rapidementperdretotalementlecontrôledesesémotions.Cetteactivitéexigeun changementradicaldanssamanièredepenserainsiqu’unrobusteentraînement mental. Les athlètes augmentent leurs performances en consacrant un temps considérable à leur entraînement. Les traders doivent procéder de la même manière en utilisant les marchés comme un terrain d’entraînement et y développer leurs capacités psychologiques et analytiques. Ainsi, le trader d’exception est capable de rester concentré et discipliné même lors de mouvementsdemarchéadverses.

Commentlesgrandstradersgèrent-ilsleurs

émotions?

Contrairementauxcroyances,aucuntradern’esttotalementdémunid’émotions

etlesgrandstradersnesontpasuneexception.Ilsontautantpeurquelesautres,

mêmesicettepeurestdifférentecarellen’estpasbaséesurlacraintedeperdre

del’argentouderaterunmouvement.

Letraderprofessionnelestconvaincuparl’importanceduplandetradingetva

s’obligeràlerespecter.Laseulepeurdutraderprofessionnelestdedévierde

sonplandetrading.

PourBrettSteenbarger,lesmeilleurstraderssontdisciplinésetsuiventrigoureusementleurplande trading. Ils ont compris l’importance de disposer d’une structure mentale solide. Au contraire, les mauvaistradersselaissentenvahirparleursémotionsets’éloignentrapidementdeleurplandetrading.

RichardDennisacquiesce:«siunepersonnesesentbienlorsquedeschosesvontbien,inévitablement

ellesesentiramallorsquelesévénementsluiserontdéfavorables.Jen’aipasréalisécelaaprèstroisans

detrading,maisaprèsavoirexercécemétierpendantvingtans.Entrading,commedanslavie,vous

avezlechoixentredevenirfououapprendreàmettreleschosesenperspective.»

Ainsi,lestressdevientunélémentimportantdelastratégiedesgrandstraders car il les met sous tension et leur rappelle ce qu’ils doivent faire pour être concentréssurlatâche.Ungrandpiloten’estjamaistotalementdétendu:une certainedosedestressval’inciteràseconcentrersurl’objectifetsurlamanière dont la course sera menée. Dans n’importe quelle activité sportive (boxe, cyclisme,basket-ball…),leboncompétiteurn’estjamaisrivésurlesrésultats maissurlesétapesquiluipermettrontdefournirsonmeilleurjeu.Demême,un traderquicomptesesprofitsetsefocalisesursaperformancenesuitplusles marchésetn’estplusensituationdegagner.

Paul Tudor Jones avait une grande admiration pour son mentor, le légendaire Eli Tullis. Il était impressionnéparsaforceémotionnelleetsesnerfsd’acier:«Tullispouvaitmeneruneconversation détendueetpolieavecsesvisiteurs,sanssemblerperturbé,alorsquedanslemêmemomentsespositions étaientdéciméesparlemarché.»

Letradingn’estpasunprocessusnaturel

Onnenaîtpastrader,onledevient.Letradingestunmétierquis’apprend,

commetoutautre,maisquirequiertunemanièredepenserspécifique,àcontre-

courantdecelleacquiselorsdenotreéducationoudenotreformation.Ainsi, unecaractéristiquedelaformationuniversitaireestl’espritcartésien.Onhabitue notreespritàrechercherdescertitudesoudesfaitsscientifiquesirréfutables.Or les marchés exigent des traders qu’ils embrassent totalement l’incertitude et d’accepterlespertes.

L’impactdesconvictionsentrading

Lestradersdébutentleuractivitéavecdefortesconvictions.Ilsdoiventréussirà

lesdéprogrammerenlesremplaçantpard’autresplusadaptéesauxmarchés

financiers.

L’intoléranceestsouventlecorollairedel’extrémismemaisentoutétatde cause,lebutestd’imposersonpointdevue.Chacunveutêtrecruetcompriscar lareconnaissanceinduitunsentimentdebien-être.Àl’inverse,unepersonnequi neparvientpasàimposersonpointdevuesesentirarejetée.Lesindividusont descertitudessolidesqu’ilsconsidèrentcommeunepartieintégrantedeleur personnalité. Remettre en cause ces certitudes revient à discréditer cette personne.Cetraverspoussedonctoutunchacunànecôtoyerqueceuxquiont lesmêmescertitudes.L’appartenanceàungrouperendplusfortcarcegroupe conforte ses membres dans leurs vérités. Les individus sont par nature égocentriques et le groupe sert leurs travers. Par contre, ils vont éviter les personnesauxcertitudes différentes de peur de voir leurs propres certitudes remisesencause.

Or,éliminerlescertitudesacquisespourunindividuimpliquederemettreen

causetoutcequ’ilaappris.Tâcheardue,maisnécessaire:ilfautapprendreà

désapprendreavantdedevenirungrandtrader!!!

Letraderdoitdéprogrammercertainesconvictions

Toutindividupossèdedescertitudesfortementancrées,héritagedesaformation, de son expérience et de son éducation. Un trader va souvent associer une séquence de marché à une expérience heureuse ou malheureuse. Ainsi, une configurationgraphiquequiluirappelleungainimportantvacréeruntrèsbona priorisuruneouverturedeposition.Le«biaismomentum»développépar l’écolecomportementalevadanscesensetposequ’unindividuvasebasersur l’évolution récente des cours pour en tirer une loi générale. Le trader sera haussier quand le titre monte, estimant sur la base du simple mouvement ascendantquecettehaussedevraitsepoursuivre,etinversement.D’unsimple mouvement,letradertireuneanalyseetprendunedécision.

Commeétudiéprécédemment,lesconvictionsdutradervontcréerdesattentes particulièressurlesmouvementsdesmarchésetaurontunimpactnégatifsursa concentration. Le trader qui s’attend à ce que le marché dessine un certain mouvement,serasurpriss’ildessineunmouvementadverseetsesentiracomme trahi. Dès lors, cette certitude va créer chez lui des blocages, conscients ou inconscients,quil’empêcherontd’analyserl’informationsereinementetd’agir entouteefficacité.Lesconvictionsvontcontribueràréduirel’attentiondutrader etl’inciter,danscertainscas,àseprotégeretàfuir,maisaussiàprendredes

risquesdémesurés.Letraderquiestconvaincud’avoirraisonrefuseradecouper saposition.Parmicesconvictions,nousallonsétudierdeuxcasparticuliers 10 :la théorieducomplotetl’impossibilitédegagnersurlesmarchésfinanciers.

Lathéorieducomplot

Lathéorieducomplotestunecertitudequeletraderdoitélimineràtoutprix.

Seloncetteapproche,ilyauraitsurlesmarchésfinanciersdesindividusqui

chercheraientàmanipulerlescoursboursiersdansleseulbutd’induireenerreur

lesautrestradersetdeprofiterdeleursmouvementsdepaniqueoud’euphorie.

Lesnon-initiésn’auraientaucunechancederéussiteetseraientvouésàl’échec.

Il y a du vrai dans cette idée et sur certains marchés la manipulation est effectivement présente. Il ne s’agit pas nécessairement d’une manipulation illégale(délitd’initiés,etc.),maisdel’interventiond’untraderquivaacheterou vendreunactiffinancierdemanièreàprovoquerunsignaltechnique.Siles manipulations existent sur les marchés, elles ne signifient pas que les informationsfourniesparcesdernierssoientmenaçantes.Le«bluff»estprésent dansd’autresactivitéstellesquelepoker,lejeud’échecs,l’athlétisme,laboxe, lefoot,etc.

Ilfaitpartiedel’arsenald’unintervenantetc’estpourcelaqueletraderdevrale prendre en compte dans son plan de trading 11 . En définitive, le trader doit analyseretdécryptersereinementlecomportementdesautresopérateursavant de prendre des décisions. Il ne doit pas considérer que la manipulation est partoutmêmes’ildoitentenircompte.Leplusimportantestqu’ilneselaisse pasmanipuleretqu’aucontraireilpuisseadopterl’attitudeappropriéeetentirer parti.Dansl’ouvrage«l’Artdutrading»,nousmontronscommentuntrader peutcapitalisersurlesfauxsignauxetqu’aulieud’êtrepiégé,ilpeuttirerprofit decettesituation.

L’impossibilitédegagnersurlesmarchés

Pourlesdéfenseursdelathéorieducomplot,ilseraitimpossibledegagnersur lesmarchésenraisond’uneententeilliciteentrelescourtiersetlesmédias.Un grandcomplotseraitàl’œuvre,quiconsisteraitàprésenterdesgagnantsaux gainsmirifiquesetàlesmédiatiserdemanièreàfairemiroiterlapossibilitéde gains réels et conséquents sur les marchés, même si dans les faits c’est impossible.Oncomparesouventlesmarchésfinanciersaucasinooùiln’yaurait qu’unseulgagnantetceneseraitpasletradermaislecourtier.

Un ouvrage américain célèbre au titre évocateur 12 Où sont les yachts des clients?amêmeétéécritsurlesujet.Ilracontel’histoired’unindividuqui visiteNewYorkets’émerveilledevantlesyachtsdesbanquiersetdescourtiers, puisnaïvementsedemande:«Oùsontlesyachtsdesclients?»Cetouvrage présentedemanièrehumoristiquel’industriefinancièreetmontrelesmoyensà sadispositionpourdéposséderlesindividusdeleurséconomies.Unepartde véritéexistemaisc’estautraderd’éviterqu’ellenes’appliqueàlui.

Lescourtiersoffrentauxindividuslesmoyensd’intervenirefficacementsurles marchés financiers, moyennant des commissions. Le trader doit intégrer ces commissionsdanslecoûtdesonactivité.L’intérêtduclientetceluiducourtier peuventdivergerpuisquelecourtierauraintérêtàcequesonclientfassede nombreusestransactions,etàl’inverseleclientauraintérêtàeffectuerquelques bonnestransactions.Maislecourtieratoutintérêtégalementàcequesonclient soitprofitablecarcelapermettradenouerunerelationsurladurée.Lesintérêts desdeuxpartiespeuventdoncêtreconvergentsetletraderdevraéviterdese laisserperturberparlesnuisancesexternesetsefocalisersimplementsursa tâche.

L’idéeselonlaquelleilseraitimpossibledegagnersurlesmarchésfinanciersest contestablepuisquelestradersquigagnentdemanièrerégulièreetdepuisde nombreusesannéessontlégion 13 .Letraderestsonprincipalennemietilnedoit plusconsidérerlemarchécommeunendroitmenaçant…Commeaucasino, personnen’obligeletraderàinterveniretilnedoitenvouloirqu’àlui-mêmeau lieudejustifiersonéchecavecdesargumentsnonavérés…

Chaqueséquencedemarchéestunique

Lescertitudessontéphémèrescarchaquemomentestuniquesurlesmarchés

financiers.Lestradersonttendanceàconfondreprobabilitésetcertitudes.Siun

mouvementnoussembleprobable,iln’estenaucuncascertain.L’incertitude

règnesurlesmarchésetletraderdoitconsidérerlerésultatdechaqueposition,

priseindividuellement,commetotalementaléatoire.

Lebontraderdisposed’unavantagesurlesmarchésmaisilévitederechercher des certitudes. C’est tout le paradoxe du trading puisque le trader doit développerlemeilleursystèmepossiblemaisavoirl’humilitédeconsidérerqu’il n’estpasparfait.Ildoitseconvaincrequelesystèmeinfailliblen’existepaset agirenconséquence.

Pourlesmeilleurstraders,toutpeutarriver.Ilsontunefoiinébranlabledans

l’incertitude et évitent d’associer la situation présente au résultat de leurs dernières opérations ou au résultat d’une opération dans des conditions similaires.Eneffet,silasituationdemarchéressembleétrangementàunautre moment,celanesignifiepasquelemarchévadessinerunmouvementsimilaire.

SelonRichardDennis,ilfauts’attendreàtoutsurlesmarchés.Letraderdoitanticiperlesscénarios

extrêmesetnepaspenserentermesdelimitesquivontlebloquersurlespossibilitésdumarché:«S’ily

aunechosequej’aiappriseaucoursdesvingtdernièresannéesquejesuisdanscebusiness,c’estque

lesévénementsimprobablesetinattendusapparaissentrégulièrement…»

Gérersespertespourmieuxsemaîtriser

Lespertespeuventcauserunchocémotionneldéstabilisantpourletrader.Ilfaut

éviterd’essuyerdegrossespertescarellessontduresàaccepteretletrader

mettradutempsàsereconstruirepsychologiquement.

Lespertes:unaspectinéluctabledel’activitédu

trader

Letraderquiacceptel’incertitudeestcenséégalementaccepterlespertes.Nous l’avonsvu,leprixNobeld’économieD.KahnemanetsonacolyteA.Tversky ontmisenévidenceunrésultatdéterminantenthéoriefinancièresurl’aversion des individus aux pertes, considérées comme bien plus douloureuses que la satisfaction retirée d’un gain du même ordre. Le bon trader accepte de se tromper car il considère que son métier consiste avant tout à jouer des probabilitésetpasdescertitudes.Lespertessontunecomposantedutradingetle traderdoitadaptersonétatd’espritàcettedonne.Laréussiteentradingimplique unchangementtotald’attitude.Généralement,aprèsuneouplusieurspertes,le tradervaentrerdansunétatdedouleurémotionnelle.Lebontradersaitgérerce typedesituationcarilacceptelespertesetconsidèrequetoutepositionpeut débouchersurunemoins-value.

Chezuntraderexpérimenté,uneperteneprovoquepasdedouleurémotionnelle et un gain n’entraîne pas d’effet euphorisant. Le trader novice va souvent assimileruneperteàunetrahison.Eneffet,ilvaconsacreruntempsimportant audéveloppementdesonsystèmedetradingetàlarecherchederégularitéssur lesmarchés.Letraderestimequesonsystèmedoitluidonnerentièresatisfaction

etilvamalaccepterlespertescarellessignifientquetoutsontravailn’aurait serviàrien.Cetteréactions’expliqueparl’importanceexagéréeaccordéeparun traderàunepositionpriseindividuellementaulieudes’attacheràunesériede positions.Eneffet,lesystèmedetradingestcensécapitalisersurdesprobabilités etdoitdoncintégrerunecertainetolérancepourlespertes.Unbontraderva jouer avant tout un système et non des certitudes. Il ne confond pas une opportunité,généréeparsonsystème,avecunprofitcertaincarils’agitd’une fautegravequipeutlemettreendanger.Letraderdoitaccepterlesperteset éliminertoutego.

PourBruceKovner,letraderdoitaccepterdecommettredeserreursrégulièrement:«Iln’yaaucunmal

àsetromper.MichælMarcusm’amontréqueletraderpouvaitprendreunepositionavecuneprobabilité

élevéederéussitepuissetromper,saisiruneautreopportunitéetsetromperjusqu’àlapositionquilui

permettrad’effacerlespertesprécédentesetderéaliserungainimportant.»

BrettSteenbargervaplusloinetexpliquequemêmelesplusgrandstradersont peur,maiscettepeurestdifférentedecelledestradersnovicescarelleporte essentiellement sur la crainte de ne pas appliquer leur système. Le trader professionnel n’a pas peur de l’information générée par le marché, il a simplementpeurdenepasappliquersonsystèmeàlalettrecarilestconvaincu deseffetsdésastreuxquecettenégligencepourraitavoir.Lapeurdestraders professionnels a un effet positif puisqu’elle les pousse à être vigilants et totalementconcentréssurlesmarchés.

Lespertesinfluencentdirectementlementaldutrader

Lestravauxderecherchemettentenévidencequ’envaleurabsolueuneperteest deux fois plus douloureuse que la satisfaction retirée d’un gain de même montant.Assurément,lestradersredoutentpluslespertesqu’ilsn’apprécientles gains. Les pertes vont pousser le trader à prendre des décisions irréfléchies commeparexemplerefuserdesortird’unepositionperdantedansl’espoird’un rebonddutitre.

SelonBruceKovner,«letradinggénèreunepressionémotionnellenonnégligeable.Letraderpeut

perdredel’argenttouslesjoursets’ilprendpersonnellementcespertes,ildoitéviterdetrader.Les

novicesonttendanceàpersonnaliserlemarché…Lemarchéesttotalementimpersonnel,ilnesesoucie

pasdesavoirsiunepersonnegagnedel’argentoupas.Àchaquefoisqu’untradersemetàespérer,il

s’engagedansunemanièredestructivedepensercarsonattentionn’estplusfocaliséesuruneanalyse

objectivedel’information.»

Lespertespeuventavoirdesconséquencesdommageablessurlecapitalmais aussisurlemental.Lagestiondespertesdoitêtrepriseausérieuxcarelleest primordialepourlaprotectionducapital,conditionnécessairepourêtreàmême de saisir les meilleures opportunités lorsqu’elles surviennent. En outre, une mauvaisegestiondespertespeutprovoqueruntraumatismechezletraderdontil pourradifficilementserelever.Letraderchoquéetparalyséneserapasdansles conditionsoptimalespouragirsurlesmarchés.Attention,letraderquichercheà se protéger à tout prix se mettra en danger. La solution consiste à gérer strictementsesrisquestoutenacceptantlespertes.

Commentrécupéreraprèsunegrosseperte?

Lesgrossespertessontgénéralementdepetitespertesquiontétémalgérées. Pourleséviter,letraderdoitavoirlaforcementalederécupéreraprèsuneperte. Ildoitaccepterlespertesetcouperrapidementunepositionquinedessinepasle scénario attendu. Il doit également se convaincre qu’une bonne gestion des pertesluipermettrad’évitercertainessituationscatastrophiques.

Engrossissant,uneperteprovoquechezletraderunedouleurémotionnellequ’il

vatenterd’éliminerenprenantdesrisquesdeplusenplusimportants,cequi

provoqueirrémédiablementl’amplificationdecetteperte.Letradern’auraplus

aucuneprisesursespositions,cequilemèneraàsaperte.Ilestàlamercides

marchésquifontdeluicequ’ilsveulent.Nousvoyonslàl’importancepourle

traderd’embrasserlespertesmaisaussidelesrespecter.

Letraderdoitavanttoutechoserechercherlasurvieaucoursdespremières annéesmaisaussitoutaulongdesacarrière.Lespertespeuvent,eneffet,avoir un impact psychologique désastreux et empêcher le trader de réaliser ses objectifs.

LecélèbretraderPaulTudorJonesn’a-t-ilpasaffirméquelarèglelaplusimportanteentradingétait

d’êtredéfensifetcertainementpasoffensif!

Letraderatendanceàretenirpluslongtempsleséchecsquelessuccès.L’échec nous marque et nous traumatise, il va influencer directement notre prise de décisionetparfoisnousfaireentrerdansunespiralenégative.Unindividuqui n’aplusd’espoirvautiliserdesmoyensinappropriéscariln’estplusréellement préoccupéparlesconséquencesdesesactes(mêmedommageables).Ilaperdu toutespoiretentredansunelogiqueautodestructrice.

Ainsi,aprèsunesériedepertes,ilestjudicieuxd’arrêtertouteactivitédetrading, de prendre du recul et de reprendre confiance en soi en se remémorant les imagesetlessentimentsliésausuccès.Letraderpourrareprendresonactivité avecdesmontantsplusfaiblesdemanièreàretrouversaconfiance.Ilpourra égalementquestionnersonsystèmeetsedemanders’ilestadaptéaumarché actuel.Letraderdoitéliminerlesdoutesdesonespritetaméliorersacapacitéà se focaliser sur le prochain moment. La récupération suppose également d’observerlesévénementsdemanièreneutreainsiquelamanièredontony réagit.Aveclapratique,certainespeursetimagesnégativesserontéliminées.

EdSeykotagèreunesériedepertesendiminuantsonactivité.Ilconsidèrequeletrading,aprèsunesérie perdante, peut être émotionnellement déstabilisant et que chercher à se refaire peut être fatal :

«Psychologiquement,jetendsàdiminuermonactivitéaprèsdespertesetjesuisgénéralementplus

agressifaprèsdesgains.Parailleurs,unetendancecoûteuseconsisteàtenterdereveniràl’équilibreen

prenantunepositiontropimportante.Letraderseditqu’avecunepositionimportante,ilsuffitquele

titreprogresselégèrementpourrevenirrapidementàl’équilibre.Danslesfaits,cetteactionserévèle

souventcatastrophique…»

Cependant,iln’yapasderègleabsolueenmatièredegestiondespertes.Chaque

grandtraderadéveloppédestechniquespersonnellespourgérerefficacement

sesémotions.

Àcesujet,MarcCookadéveloppéuneroutineassezoriginale.Contrairementàlaplupartdestradersqui

onttendanceàprendredespausesaprèsunesériedepertes,ilfaitl’inverse.Ilexpliquequedèsqu’il

subitunegrosseperte,ilatendanceàaugmenterlafréquencedesontradingmaispassonexpositionau

risque.Autrementdit,ilchercheavanttoutàarrêterl’hémorragieetàreprendreconfianceenlui.Ainsi,

ilnesortpascomplètementd’unepositionperdantemaisilréduitdansunpremiertempslatailledesa

position.Danslemêmetemps,ilchercheàgagnerdel’argent,mêmesilemontantestfaible.Son

objectifpremiern’estpasdereveniràl’équilibremaisavanttoutdeseprouverqu’ilestencorecapable

degagnerdel’argent.Cettemanièredeprocéderluipermetderevenirdanslejeuetd’opérerdemanière

sereine.

La gestion des pertes revêt une dimension stratégique en trading mais elle dépendavanttoutdelapersonnalitédutrader.Cedernierdevraapprendreà mieuxseconnaîtreavantd’établirunsystèmeperformant.Parcontre,lagestion des pertes ne sera jamais laissée au hasard, bien au contraire. Le trader professionnelprendencomptecettedimensiondanssonplandetradingmaisla marqued’ungrandtraderestd’avoirladisciplinenécessairepourappliquerces règles.

Letraderdoitembrasserl’incertitude

Les traders ont peur de l’incertitude car elle les fait douter. Ils doivent se convaincrequ’iln’yapasdevéritéabsolueetcomprendrequel’egodoitêtre banniàtoutprixentrading.

Ledroitdedouter

Touttraderpassepardesphasesdedouteetseposedenombreusesquestions:

–Suis-jecapabled’yarriver?

–Ai-jedesmoyensfinancierssuffisants?

–Est-cequeçaenvautlapeine?

–Queferai-jeencasdepaniqueousijeperdstout?

Le trader a le droit de douter, mais cela ne doit pas le paralyser. Il doit s’interroger sur les actions à mener pour s’améliorer tout en évitant de se remettreenquestion.Pourcela,laconfiancedanssescompétencesdoitêtre intacte, ce qui n’est possible qu’en détachant les résultats obtenus de sa personne.Lasatisfactiondoitprovenird’unebonneapplicationdesonplande trading,seulegarantied’uneperformancepositiveàlongterme.Lespertesne sontpassynonymesd’undéficitdecompétencechezletraderetinversement,les gainsnesontpaslamarquedel’excellenceentrading.Lespertesetlesgains fontpartiedel’activiténormaleentradingetletraderdoits’enconvaincrepour éliminerledoute.Toutepositionpeutrésultersurungainousuruneperteet c’estcetétatd’espritquipermetauxtradersdegagner,mêmesisaréalisation n’estpasaisée.Pourcela,ilestimportantdeprendresesresponsabilitéspourses succèscommepourseséchecs.

Iln’yapasdevéritéabsolue

Letraderdoitcomprendrelesraisonsquipermettentauxémotionsdeprendre parfois le dessus lors de la prise de décision et trouver des remèdes à ces situations.

Parmicesraisons,ontrouvel’erreurfataledenombreuxtradersquiconsisteà rechercherdescertitudessurlesmarchés.Cettemanièredepenserserévèle dangereusecarlemarchépeutdessinerdesmouvementstotalementaléatoires 14 . Letraderdoitimpérativementéliminertouteslescertitudessurlecomportement

desmarchésetseconvaincrequ’iln’existeaucunevéritésurlesmarchés.Son système de trading va simplement lui permettre de repérer les meilleures opportunités,toutengérantstrictementsespertes.Ilva,avanttout,jouerun systèmeetcomprendl’importanced’embrasserl’incertitude.

Danslesfaits,ilarrivequelestradersn’appliquentpasleursystèmedetrading, malgréuneprobabilitéderéussiteprometteuseetavérée,carilssontincapables d’embrasserl’incertitude.Letraderprofessionnelaconsciencequ’ilnesertà riend’avoirraisonsurlesmarchésoud’éviterdesetromperàtoutprix.Ilne pourrajamaisanticipertouslesmouvementsdumarchéetildoitavoirl’humilité delereconnaître.Parailleurs,ildoitaccepterdesetromperdoncdeprendredes risques pour réussir à terme. Le trader doit avant tout rechercher des opportunités et se plonger dans l’instant présent. Il accepte l’incertitude et l’embrassetotalement.Ilsaitqu’ilnepeutmaîtrisertouteslesdonnéesetqu’ilne doitpaslefaire.Lavision 15 serasaseulecertitudeetildevratoutmettreen œuvrepourlaréaliseretaccepterlesaléasdelavie.

Autrementdit,letradernedoitpasarriveravecdescertitudessurlesmarchés

financiersetl’incertitudetotaledesmarchésdevraêtrecontrebalancéeparune

régularitédanslamanièred’appréhenderl’informationfournieparceux-ci.

Letraderdoit-ilavoirpeurdesmarchésfinanciers?

Lapeurestprésentedansdenombreuxaspectsdenotrevie.Onapeurdemal

faire,denepasfaireassezbien,deperdre,duregarddesautres,denepasêtreà

lahauteur,etc.Lalisteestencorelongue,maisdèsàprésentunequestionse

pose:Letraderdoit-ilavoirpeurdesmarchésfinanciers?Laréponseseraitun

classique«oui…mais».

Certainspsychologuesetcertainstradersaffirmentquelapeurdoittotalement êtreéliminée,maisest-cevraimentpossible?Lesmarchésfinancierspeuvent totalementdétruirefinancièrementetmentalementunindividupeupréparé.Il faut donc être extrêmement vigilant, même si cette vigilance ne doit pas se transformerenangoissecarellerisqueraitdeparalyserletraderetdeluicouper toutmoyenaveccommeconséquenceàtermesafaillite…Letraderdoitdonc utiliseretcanalisercettepeurdansunsenspositif.Ilnedoitpaspenseraurisque ouàlapossibilitéd’unefaillitemaisildoitorientercettepeurdanslesensdela performance,àsavoirlapeurdenepasappliquersonplandetradingàlalettre. Ildoitseconvaincrequeseullenon-respectdesonplandetradingpeutle conduireàlafailliteetdèslors,ilnedoitpluscraindrelesmarchésfinanciers

maissonmanquedediscipline.

MarkWeinsteinn’hésitepasàavouerunevéritablepeurdesmarchés:«J’aitrouvéquelesplusgrands

tradersétaientlespersonnesquiavaientlepluspeurdesmarchés.Lapeurdesmarchésvameforcerà

travaillerlaprécisiondemontiming.Simoninstinctmeditquelesconditionsdemarchénesontpas

idéales,jeresteàl’écart.»

Le trader doit accepter les conséquences de ses opérations, sans malaise émotionnelnipeur.Ildoitsimplementcraindredenepasexécutersesactions correctement. Sa relation au marché doit être pensée de telle sorte que la possibilité de se tromper, de perdre, de laisser passer une opportunité ne déclenchepassesmécanismesdedéfensepsychologiqueetnelesortentpasdu flotd’opportunités.Ildoitlaisserfairelemarchéquoiqu’iladvienneetnejamais leforceràseplieràsesexigences.Letraderquiacceptelerisquenepercevra pluslemarchécommemenaçantets’iln’yaplusdemenacesalorsiln’yaplus rienàcraindre.Letraderdoitcréerunenouvellerelationaveclemarchéquilui permetdedissociersontradingdecequ’ilpeutressentir.Sonespritdoitêtre capabledevoircequiestdisponibleetd’agirsurcequ’ilvoit.Pourcela,ildoit êtredansunétatdesérénitémalgrélesnombreuxreverssubisaucoursdeson activité.

Éliminertoutego

Letraderprofessionneldoitêtrehumbleetéliminertoutego,cequiestloin

d’êtrelecasdenombreuxtraderspourquileplusimportantestd’avoirraisonà

toutprix.

Jesse Livermore, un des plus grands traders du XX e siècle, refusait de conseiller ses amis sur les opportunitésboursièrescarilcomprenaitleleurredecettesituation.Eneffet,lorsquel’onconseilleune personnecelapeutavoirpourconséquencesnégatives,d’unepartunengagement,carceconseilva influencerladécisiondel’autreetnousmetdansl’incapacitédechangerdepointdevueennousliant psychologiquementaurésultat.parailleurs,celanousdonneraunsentimentdesupériorité.

L’egoacommeconséquencedeprovoquerunattachementauxrésultats.Or,le traderprofessionnelévitedes’attacherauxrésultatscarilcomprendlecaractère aléatoire des mouvements boursiers. Il joue avant tout un processus et ne cherche pas à avoir raison ou à gagner à tout prix. Il saisit simplement les meilleuresopportunitésoffertesparlemarchéetrespectesonplandetradingàla

lettre.

PourparaphraserPaulTudorJones,l’egoestunvéritablefléausurlesmarchés.Letradernedoitpas

chercheràêtreunhéros:Ildoittoujoursseremettreenquestionetnedoitjamaissesentirtrèsbon.Le

traderquiseprendtropausérieuxetquibaissesagarderecevrauncoupfatalportéparlemarché:safin

estproche.

Letraderdoitêtreobjectifetpourcelaseplacerdansunétatd’espritquilui permet de percevoir les opportunités offertes par le marché et d’agir en conséquence.Ildoitêtreconfiantmaiséviterd’êtreeuphoriqueoudedouterde ses capacités. Il est impératif pour lui d’intégrer certaines règles et modes opératoirescommedescertitudesfondamentales.L’egoestsouventdéclenché pardesattentesnonsatisfaites.Eneffet,lestradersnovicescherchentavanttout àavoirraison.Uneinformationquiremetencauseleurscompétencesvaleur semblerdangereuse,lesfairedouteretentrerdansunmodedéfensif.L’egoles pousseàsebattrecontrelesmarchésaulieud’accepterleurtoutepuissance:

c’estàcemomentqu’ilsfinissentparcommettreleserreursqu’ilcherchaient

initialementàéviter.Letradernedoitpasoublierquelemarchéestneutreet

que,mêmesil’informationestperçuecommemenaçante,lemarchén’apasété

créépourleservirnipoursatisfairesesdésirs.

Enrésumé

Le trading exige des qualités spécifiques. De nombreux traders cherchent à éliminer les émotionscarilsestimentqu’ellesreprésententleurtalond’Achille.Danslesfaits,lesémotions sontunesourced’informationutilemêmesiellesdoiventimpérativementêtrecanalisées.

Entrading,lesémotionssedéclenchenttrèsrapidementetletraderpeutentrerdansunétat de folie sans même s’en rendre compte. Il doit accepter cette situation et comprendre le syndromedutraderfouquipoussedespersonnesextrêmementrationnellesàcommettredes actesinsensés.

Généralement,letraderesteuphoriqueaprèsunesériedegainsetpaniquéaprèsunesériede

pertes.Ildoitapprendreàsecalmerdanslepremiercasetàreprendreconfianceenluidansle

second.Néanmoins,letradernedoitenaucuncaschercheràéliminersesémotions.

L’observateur interne est un outil puissant au service du trader. Il consiste à analyser froidementetobjectivementsesdécisions,commeleferaitunobservateurexterneneutre,puis àentirerdesconclusionsjudicieuses.

Lestravauxderecherchemontrentquelesgrandstraderssontdesindividusquinesontpas

perturbésfaceàdesévénementsinattendusetquiontapprisàgérerdemanièreoptimaleces

situations.Ilsnesontpasdépourvusd’émotionsmaisilsn’ensontpaslesvictimesetsaventles

utiliseràleurprofit.

Letradingdemandedesqualitésparticulièresqu’ils’agitd’acquérir.Letraderdoitéliminer

certainescertitudes(théorieducomplot,impossibilitédegagnersurlesmarchés,possibilitéde

gagnertrèsrapidement,etc.)etconsidérerquechaquemomentestuniquesurlesmarchés.Le

traderdoitconsidérerlespertescommeinéluctablescarc’estleseulmoyenpourluidegérer

leurimpact,souventnégatifsurlesémotions.

Letraderdoitégalementapprendreàembrasserl’incertitudeetpourcelaildoitéliminerles

douteseteffacertoutego.Ildoitégalementconsidérerqu’iln’yapasdevéritéabsoluesurles

marchésetseforceràrespecteràtoutprixsonplandetrading,seulegarantiedesuccèsàlong

terme.

1.L’approchecomportementalistedécritdenombreuxcasdefigurequiontétéétudiésprécédemment.

2. Brian Hunter, trader vedette de Amaranth a pris des risques démesurés, à l’origine de la faillite spectaculairedufondsdumêmenom.Demême,NickLeesonaplombélaBarings,banquedelareine d’Angleterre.

3.L’épisodeZidanedelacoupedumonde2006,durantlequellefootballeuradonnéuncoupdetêteàun

joueuritalien,montrequemêmeunfootballeurdehautniveau,véritableicônemondiale,peuttotalement perdresesmoyenslorsqu’ilestsoumisàunepressionélevée.

4. Certaines configurations, efficaces auparavant, le sont moins lorsqu’elles sont découvertes par les

opérateurs. Le trader doit le savoir et rechercher des configurations qui sont profitables dans les conditions de marché actuelles. Néanmoins, la psychologie humaine ne change pas et certaines configurationsrestentefficaceslorsqu’ellessontappuyéespardesémotionsfortestellesquel’euphorie oulapanique.

5.Cenéologismeissudel’anglaisdésignelefaitd’agirdemanièreanticipativeavantqu’unesituationne

devienneunecausedeconfrontationoudecrise.

6.MickaëlMangot,op.cit.

7.CeconceptaétéempruntéaupsychologueettraderBrettSteenbarger.Cepersonnageestextrêmement

intéressantcarilestnonseulementpsychologuemaisileffectueégalementenparallèledudaytrading surlesfuturesetdelarechercheenfinancecomportementale.SonlivreThePsychologyofTradingest trèsinstructifetprobablementl’undesmeilleurssurlesujet.

8.Enanglais,«InternalObserver».

9.MassachusettsInstituteofTechnology.

0.Nousavonsvolontairementchoisicesdeuxcascarilsreviennentsouvent,aussibienchezlestraders

novices que chez les traders expérimentés dont la performance est décevante. Ces certitudes sont dangereuses car elles introduisent un vrai doute qui aura des répercussions non négligeables sur la performancedestraders.

1.DansL’Artdutrading,lapartieconsacréeàlastratégieétudielesfauxsignauxetexpliquelesindications

parfoisprécieusesqu’ilsfournissent.Enanalysetechnique,nousconsidéronsqu’unfauxsignaldonne

parfoisdesindicationspluspuissantesqu’unbonsignal.

2.FredSchwed,WhereAreTheCustomers’Yachts?,Wiley,1995.L’auteurexpliquequelestradersne

gagneraient pas d’argent et que le gros des profits générés sur les marchés serait empoché par les courtiers. Ces derniers auraient les yachts alors que les traders seraient les victimes d’un système crapuleux.

3.Ilestpossibledevérifierlaperformancedeplusieurstradersmêmesilepourcentagedestradersqui

gagnentrégulièrementrestefaible(5-10%).

4. Cette donne est de plus en plus prise en compte par les entreprises. Avec la mondialisation, l’environnementéconomiqueestdeplusenplusturbulentetcomplexe:leschangementstechnologiques

sontrapidesetlesconnaissancesdeviennentunatoutstratégique.Noussommesloindesannées50oula

demandeétaitconnueaveccertitudeetoùl’offreimposaitsesconditionsàlademande.

extrêmementpuissant.

Chapitre4

Lemarchén’estpasresponsabledenoserreurs

Lemarchéestneutremaisilestrarementperçudelasorteparlesdifférents intervenants. Les traders novices considèrent que le marché est capable de satisfaireleursattentes,qu’ilpermetunenrichissementrapideetpeutexaucer leursdifférentssouhaits…Orlaréalitéesttoutautreetlorsqueletradersemetà perdre de l’argent, il ne comprend pas, accuse le marché et accueille les informationscommuniquéesparcedernierdemanièretrèsdouloureuse.Ilest donc crucial pour le trader de percevoir le marché de manière neutre et d’assumer l’entière responsabilité de ses décisions, seul moyen d’opérer efficacement…

Avoirlabonneattitudesurlesmarchés

Êtrepassionné

Nousavonsvuquedenombreuxtradersétaientsurlesmarchéspourdesraisons

diverses(gagnerdel’argent,besoindereconnaissance,besoindeprouveraux

autressavaleur,etc.)quineleurpermettentpasd’avoirlastructurementale

nécessairepoursurmonterlespremièresannées,souventlesplusdifficiles.

Letradingestuneactivitémentaleet«physique»quinécessitedenombreuses qualités:patience,indépendanced’esprit,absenced’ego,etc.L’apprentitrader doiteffectuerundiagnosticpersonnelpourdéterminersesqualitéspersonnelles etrepérerlespointsqu’ildevraaméliorerpourexcellerdanscedomaine.Plus quetout,letraderdoitdèsledépartêtreconvaincudesapassionpourson activité,conditionsinequanonpourfairefaceauxnombreusesdifficultésdece métier.Leparallèlepeutsefaireaveclemondesportif.Lorsqu’oninterrogedes sportifs avant une grande compétition, on obtient très souvent la réponse suivante:«Jevaismefaireplaisir».

Letraderestsouventunindividuintrovertietconcentrésursatâche.Onpeut

considérerqu’unindividuquiaimesocialiser,quidésireêtreconseillélorsdeses

prisesdedécisionsouquisouhaiteardemmentbrilleretprouversavaleuraux

autresaurapeudechancesderéussirdanscedomaine.Lesportesdutradingne

luisontpasdéfinitivementferméesmaisildevraaccepterunchangementradical

d’étatd’espritouchangerd’activité!Bienévidemment,touslestraderssont

différentsetiln’yapasderègleabsolueenlamatière.Toutefois,denombreux

auteursprécisentquel’indépendance,l’autonomieetlapersévérancesontdes

qualitésessentielles,quiseretrouventd’ailleurschezlesplusgrandstraders.

EdSeykotaexpliquesonsuccèsparsonamourpourlesmarchés:«Jenefaispasçajustecommeun

hobby,c’estmavieetj’aiunevéritablepassionpourlesmarchés.Cen’estmêmepasunchoixde

carrièrepourmoi.C’estcequejeveuxvraimentfairedemavie.»

Si un individu pense qu’il ne possède pas les compétences nécessaires au trading,ilalapossibilitédelesdévelopper…oudes’abstenir.Sinon,ilestsans doutepréférablepourluid’occuperuneautreactivitédanslaquelleilseraplus épanoui.

Embrasserlerisque

Untraderprofessionnelsetientprêtàtoutesleséventualitésetn’estpassurpris

oudésarçonnéparunmouvementinattendudescoursboursiers.Ilcomprendque

chaquepositionpeutavoirunrésultataléatoireetilaccepteimplicitementla

possibilitéd’unrésultatnonprobable.

Inversement,letraderdébutantcommetl’erreurdecroirequ’ilestcapablede prévoirlesmouvementsboursiersetpensequelemarchévaseconformeràses attentes.Ilrisqued’êtredéçu,victimed’unedissonancecognitive 1 .Ilconfond l’existence de régularités sur les marchés avec des mouvements totalement prévisibles : certaines figures sont récurrentes et offrent une probabilité intéressantederéussitemaislepiège,lorsqu’unedecesfiguresseprésente,est

depenserquelaprobabilitéqu’elledessinelemouvementanticipéestde100%.

Lesnovicesontsouventunairtriomphantaprèsunesériedegains,pensantavoir percé le secret des marchés, et ils n’hésitentpas à en faire part aux autres. Inversement,letraderprofessionnelsaitquetoutestpossiblesurlesmarchéset qu’iln’estpasnécessairededevinertouslesmouvementsdesmarchéspour gagnerdel’argent.Ilestensituationd’attente,positionnédemanièreàsaisirles meilleuresopportunités 2 .Lebutdutraderprofessionneln’estpasnécessairement deprévoircequevafairelemarchémaisdecapitalisersurdesmouvements présentantuneforteprobabilitéd’occurrence.

Ainsi,laperceptiondurisquedépendpourunegrandepartdurésultatdesdeux

outroisdernièresopérationsalorsquelesgrandstradersontapprisl’importance

decloisonnerchaqueopérationdemanièreàcequelesunesn’influencentpas

surlessuivantes.Ilsanalysentfroidementlerisqueetneselaissentpasaffecter

parunepositionquileurestdéfavorablecarilssaventquelaréussiteentrading

impliqued’opérerdemanièresereine,c’est-à-diresansexcèsdeconfianceni

anxiétéquineseraitpasfondée.Ilsconsidèrentquelemarchéestneutre,cequi

leurpermetd’êtreconcentrésetdesaisirlesopportunitésquiseprésentent.Pour

eux,leseulvéritablerisquerésidedanslenon-respectdeleurplandetrading.

Cultiverunétatd’espritdechampion

Les grands champions ne sont pas nécessairement les plus forts dans leur catégoriemaisils’agitsouventdepersonnesquitravaillentduretquidisposent d’unmentald’acier.Lemarchéexigedelapartdutraderdessacrificesénormes etunétatd’espritdechampion.

Lorsdesesdébuts,letraderMarkWeinsteins’estenferméchezluipendantpresquesixmois,nevoyant

plussesamisetconsacranttoutsontempsàl’étudedesmarchés.Ilétaitobsédéparlaréussiteetatout

faitpourréalisersesrêves.

Letradingpeuts’apparenteràunecompétitiondehautniveauouàunconcours. Le travail à fournir est important mais il n’est pas suffisant. Le trader doit accumulerénormémentd’informationsetlesassimilermaisildoitégalement êtrediscipliné,persévérantetsolideémotionnellement.Denombreuxtraders vontpasserpardesphasesdifficilesetilestimpératifd’avoirunmentalde championpourlessurmonter.D’ailleurs,lesgrandstradersontsouventessuyé denombreuxéchecsetmêmeétéruinésàplusieursreprises.Lechampionest celuiquipersévèremalgrétouslesobstacles.Ilestprêtàallerjusqu’aubout pourréalisersesrêves.

Accepterlemarché

Si le marché ne réagit pas conformément à nos croyances ou à nos connaissances,l’informationseraperçuedemanièredouloureuseetdéclenchera une dissonance cognitive. Le trader qui n’accepte pas ce qu’il perçoit va volontairementignorerl’informationfournieparlesmarchés.

Lemarchéestneutre

Letraderprofessionnelévitedefaireporterlaresponsabilitédeseserreursetde

sespertesauxmarchés.Ilsaitquec’estinutileetcontre-productif,puisquele

marchén’éprouveaucunsentimentàsonégard:iln’estnigénéreux,nicruelet

n’estpaslàpourfairedescadeauxoupourpunir,encoremoinspoursatisfaire

desbesoinsouexaucerdessouhaits.Lafonctiondesmarchésestessentiellement

defaciliterleséchangesentrelesintervenants(offreursetdemandeurs).

Ainsi,letradernedoitpasassimileruneperteàunequelconqueinjustice,mais

laconsidérersimplementcommelerésultatd’unebonneoud’unemauvaise

prisededécision.Pourletraderprofessionnel,lemarchéestneutreetaucun

complotvisantàledéfairedesonprécieuxcapitaln’estàl’œuvre.

Nousnedressonspasuntableauidylliquedumondefinancieretilestvraique les frais de courtage ont été assez prohibitifs pendant un certain temps. De même,certainespublicités(provenantdescourtiersmaiségalementdecertaines revuesfinancièresetautreslivres)ontpufairecroireàlafacilitédutradinget provoquerlapertedenombreuxamateurs.Néanmoins,cettesituationaévoluéet letraderdisposedésormaisd’uneinformationdequalitéetbénéficiedefraisde courtageabordables.

Le trader discipliné, ayant un système solide, dispose aujourd’hui, plus que jamais, des mêmes moyens que les traders professionnels. Être trader est aujourd’huiàlaportéedetoutepersonneprêteàfournirleseffortsnécessaires.

Lemarchén’estpashostile

Letraderdoitopérersurlesmarchésdemanièredétendueetnepasseconsidérer

enterrainhostile.Unedesclésdelaréussiteentradingimpliquedepercevoirles

informationscommuniquéesparlemarchésanspeurniexcèsdeconfiance.

Letraderdoitnoterquelamoindrehésitation,duenotammentàuneangoisseou toutsimplementàunmanquedeconcentration,risquedel’éloignerdel’instant présentetaurairrémédiablementunimpactnégatifsursaperformance.Letrader doit éliminer les conflits internes pour opérer de manière efficace sur les marchés.Ildoitlaisserfairelemarchéetnepasleforcer,enétantpatienteten saisissantlesopportunitésquiseprésentent.Letraderprofessionnelaintégréla nécessitéd’êtreserein,carils’agitdel’étatd’espritoptimalpourpercevoirles opportunités offertes par le marché : le trader est totalement attentif à leur survenance.

Letraderestconvaincuparladistributionaléatoiredesrésultatsetévitede

rechercherdescertitudessurlesmarchés.Lesmeilleurstraderssaventquetout

peutarriveretqu’ilfautsetenirprêt.Ilsontunefoipuissanteetinébranlable

dansl’incertitude.Ilssaventfaireladifférenceentrelasituationprésenteetles

résultatsobtenuslorsdesdernièresopérationsdansdesconditionssimilaires.En

effet,uneconfigurationdemarchépeutétrangementressembleràlaprécédente

sanspourautantsignifierquelemarchévadessinerlemêmemouvement.

Enprésencedenouvellesinformations,letraderdoitêtrecapabledemaîtriser ses émotions. Lorsqu’il analyse les marchés, le trader ne doit pas teinter l’information reçue d’un sentiment positif ou négatif. L’information n’est ni bonnenimauvaise,ellenefaitquerelaterdesfaits.Letraderquiacceptela neutralitédesmarchésseradanslesconditionsidéalespourrepérerlesbons signauxetappliquerdemanièreefficacesonsystème.Lemarchédoitêtrevu objectivement,sansdistorsionaucune.

LorsqueJackSchwagerdemandeàMichælMarcuslesraisonsquiexpliquentsonsuccès,illuirépond:

«Jesuistrèsouvertd’espritetjen’hésitepasàprendreencompteuneinformationmêmesielleest

douloureuseémotionnellement.Lorsquelemarchéseretournecontremoi,jesuistoujourscapablede

dire:j’espéraisquecettepositionmerapportebeaucoupd’argentmaisellenemarchepasdoncje

préfèresortir.»

Lemarchéàl’originedeladissonancecognitive

Les marchés offrent des possibilités illimitées et un flux considérable d’informations leur est consacré tous les jours (actualités financières, économiques, météorologiques, militaires, etc.) sur des supports variés (télévision, presse papier, rumeurs en salle des marchés, commentaires des courtiers…).Enoutre,lafortevolatilitédesmarchésdéconcertesouventles tradersdébutants.

L’environnementillimitédesmarchésestunlieupropiceàl’exacerbationdes émotions du trader en raison des nombreux biais psychologiques étudiés précédemment.Ladissonancecognitiveestunphénomènetrèsprésentsurles marchés.Eneffet,lorsquelesinformationscommuniquéesparlesmarchéssont encontradictionaveclescertitudesdutrader,celacréeuneffetdésagréablequ’il chercheraàéviterenignorantl’information.Parexemple,siuntraderachèteun titre, convaincu de sa progression imminente à la suite de ses différentes analyses,ilsesentiracommetrahisiletitreseretournebrusquementetpréférera ignorerl’information,dansunpremiertemps 3 ,enn’exerçantpassonstop.Les traders professionnels comprennent l’importance d’un mental structuré pour mieuxaccepteretgérerl’informationdouloureuseouagréable.Lavisualisation fournitdesmoyensefficacesautraderpouryparvenir.

Lemarchépeutêtreinconfortable

Untraderrationnelsepositionnesuruntitrecarilestimequetousleséléments vontdanssonsens.Laconfigurationgraphiquesembleparfaiteetletitresurle pointderéaliseruneprogressionfulgurante.Maisdanslesfaits,lesmeilleures opportunités sont souvent les plus dures à saisir. En effet, l’incertitude est importante, les opérateurs sont paniqués et le trader préfère attendre une confirmationavantdesepositionner.

Lesmeilleurstradersontintégrécetinconfortdansleurstratégieetcomprennent

l’intérêtdesepositionneravantlesautrescarquandlesignalsembleévident

c’estqu’ilestdéjàtroptard.Lorsqu’unevéritableopportunitéseprésente,les

émotionsprennentsouventledessusetseullesuivistrictdecertainesrègles

permettradecontrôlersesémotionsetdesaisirlesignal.

Uneopportunitétropévidentedoitêtreconsidéréecommeunavertissementpour letrader.Eneffet,elleserarepéréeparlamajoritédestradersetpourra,aufinal, engendrer un faux signal ou une consolidation, en raison d’une prise de bénéfices : un signal d’achat semble toujours très bon après une forte progressiondutitre.C’estégalementlemomentquechoisissentlespremiers acheteurspourprendreleursbénéfices,cequidonnelieuàuneconsolidation. Par ailleurs, les vendeurs à découvert, encouragés par cette baisse du titre, décidentdesepositionner,cequirisquedeprovoquerunechutelibredescours boursiers.

Deplus,unepositiondifficileestgénéralementinconfortableetseraperçuepar

unfaiblenombredetraders.Ils’agitsouventd’uneopportunitéàsaisir.Dansces

momentsdélicats,lesgrandstraderssontcapablesdemaîtriserleursémotionset

d’appliquerleurplandetradingàlalettre.

Letraderdoitpenserdifféremmentdelafoule,cequin’estpossiblequeparla

maîtrisetotaledesesémotionsetlacapacitédefairecequelesautresnefont

pas.

SelonBruceKovner,l’indépendanceestunequalitéprécieuse.Ilestimequelesmeilleurstraderssont

despersonnesextrêmementindépendantesetcontrariantes.Ilsprennentdespositionsquelesautres

refusentdeprendreetilssontextrêmementdisciplinésetrespectentàlalettreleurplandetrading.

Visualiser

Pourfairefaceàl’environnementillimitédesmarchés,letraderdoitstructurer son mental. La visualisation est une méthode qui consiste à envisager mentalementlamanièredontoncompteopérersurlesmarchésetpermetd’être prêtpsychologiquementlorsquelesopportunitésseprésentent.

Le trader doit répéter mentalement les différentes étapes d’une transaction :

l’ouverture,laprisedebénéficesetlestop.Ildoits’imaginerentraindese positionner sur les marchés, de couper une position qui ne donne pas satisfaction,defairefaceàunévénementincertain(accélérationbrutaledutitre), etc.Lavisualisationdecesdifférentessituationspermetautraderdesepréparer efficacementàaffronterdessituationsréelles.Letraderprendencompteles différentsscénariospossiblesetréfléchitàlamanièredontilvayrépondre.

LecélèbretraderBruceKovnerpratiqueactivementlavisualisation.Ilconsidèrequ’unbontraderdoit

êtrecapabled’imaginerdesscénariosalternatifs,visualisercequelemondedevraitêtreetattendrequ’un

desesscénariosseconfirme.SelonKovner,denombreuxscénariosvontserévélerfauxmaisilsuffitde

lesimagineretd’êtrepréparémentalementàlasurvenanced’undecesévénements.

Larépétitionvisuelledesdifférentsscénarios

Letraderdoitactivermentalementdesscénarioscraintsouredoutésafindeles expérimenter mentalement et s’imaginer en train d’y faire face. Cela lui permettra d’être prêt mentalement et d’agir efficacement lorsqu’ils se présenterontconcrètement.

Commeunpiloteautomobile,ilrépètementalementlamanièredontilréagira faceauxdifférentsévénements.Lavisualisationpermetaupiloteautomobilede développercertainsréflexesetd’êtrepréparémentalement.Ilsaitàl’avance commentilvaréagirdansteloutelcasdefigure.Eneffet,larépétitionpermet d’agir de manière quasi instinctive lorsqu’une situation « inattendue 4 » se présente.Enactivantlespiresscénariospossiblesetensevoyantagirdemanière calme et dans un état d’esprit serein, le trader s’entraîne pour répondre de manièremoinsémotionnelleetmoinsimpulsiveàcessituationsparticulières.

L’êtrehumainnedésirepasaffronterdetellessituations,mêmementalement,et chercheàleséviteràtoutprix.Orc’estenosantlesaffronterqueletraderseraà mêmedelesgérerefficacement.Parailleurs,lameilleuremanièredeprocéder neconsistepasàchercheràéviteràtoutprixcessituationsgênantescarcela génèreunstressinutile.Lestradersnovicespréfèrents’imaginerentrainde gagner et se voient uniquement en train d’enregistrer des gains. Ils refusent

l’idéemêmedespertes,quantàs’imaginerentraind’yfaireface,celaneleur effleure même pas l’esprit. En acceptant l’incertitude et en s’y préparant mentalementletraderestdanslesconditionsmentalesoptimalespouropérersur lesmarchés.Dansdenombreuxsports(tennis,échecs…),larépétitionmentale estpratiquéeintensivementpouraméliorersesperformances.Ellepermetde visualiserlesdifférentespossibilitésetdelesavoirvécuesmentalementavantde lesaffronterconcrètement.

Danssonplandetrading,letraderdoitdévelopperunrépertoirederéponsesqui lui permettront de répondre de manière quasi automatique à des situations diverses. Il doit également avoir une routine quotidienne qui comprend la visualisationdesscénariospossiblesdelajournée…Ainsi,letraderdevrase poserplusieursquestions:

Quellessontlesévolutionspossiblesdumarché?

Commentréagira-t-ildansteloutelcasdefigure?

Visualiserdanslerespectdesstops

Lavisualisationconstitueunetechniquetrèsefficacepourexécuteretrespecter ses stops. La gestion des pertes est souvent problématique en trading. Nous avonslonguementinsistésurcepointetmisenévidencequelaplupartdes tradersperdaientlecontrôledeleursémotionsenphaseperdante.Lenon-respect desstopsillustreclairementlamanièredontunepersonnedéformel’information douloureuseetchercheàl’éviter.

La plupart des grosses pertes ont commencé par être petites, puis se sont amplifiéespourdevenirénormes,cequiestconsidérécommeunéchecparle trader et provoque chez lui un choc émotionnel. Les traders digèrent difficilementlespertesetsefocalisentessentiellementsurlamanièredontils vont regagner leur argent. Ils oublient leur plan de trading et établissent de nouvellespriorités.Letraderdoitseconvaincrequelerespectdesstopsest d’uneimportancecapitalepoursasurvie.Pourcela,ildoitsefamiliariseravec lessituationsoùlemarchéseretournesubitementcontreluiets’imagineren train d’exercer automatiquement ses stops. Ceci constitue une excellente préparationpourgérerdessituationsdommageablessurlesplansfinancieret psychologiquelorsqu’ellesseprésentent…etellesseprésenteront.

Unegrosseperteestlaconséquenced’unenégligencedelapartdutraderqui n’est pas prêt mentalement et n’a pas fait son travail de recherche. Mettant l’accentsurleprofitpotentiel,ilnégligetotalementlerisque.Iltented’imposer sonpointdevueetsesattentesaumarchéaulieudenoterl’informationfournie parcelui-ci.Larépétitionmentaledescénariosalternatifsetémotionnellement difficilesjoueunrôleimportantentrading.Letraderdoitparveniràconsidérer lespertescommenaturellesetpluscommedesmenacesouuneremiseencause desescompétences.

Néanmoins, les pertes peuvent ébranler le trader et doivent être gérées de manièrestricte.Ainsi,laminimisationdespertesdoitfairepartiedurépertoire comportemental,mêmesilespertessontcenséesêtretotalementacceptées.Ce juste équilibre entre « acceptation des pertes et contrôle strict » est ce qui permettra au trader de réussir sur le long terme. Le trader doit s’habituer à répéter mentalement des scénarios durant lesquels il perd de l’argent et s’imaginerentraind’yfairefacenotammentencanalisantsesémotions.Àla suitedepertesimportantes,letraderrisquededevenircomplètementirrationnel ettoutessesactionsn’aurontcommeconséquencequ’uneaggravationdesa situation.Letraderdoitimpérativementapprendreàgérerdemanièreoptimale lesphasesperdantess’ilveutdureretréussirsurlelongterme.

Letraderdoitêtreméthodique

Laresponsabilitécommenceparlamiseenplaced’unplandetradingainsique

parlesuividesesperformancesàl’aided’unjournal.Enoutre,letraderne

s’arrêtepaslàpuisqu’ilambitionnedes’améliorerencontinuentravaillantses

techniques(recherchedenouvellesméthodes)etendurcissantsonmental.

Leplandetradingestunpréalable

Planthetradeandtradetheplan 5

Pourréussirentrading,ilfautplanifiercequel’onvafaireetfairecequel’on

planifie.

Dans le domaine sportif, le meilleur plan diététique et le meilleur plan d’entraînementserontinutilessil’individunefaitpasl’effortdelessuivre.Un

bonplann’estriens’iln’estpasrespectéàlalettreetilestsouventdifficilepour

untraderderesterconcentrépoursuivresonplandetrading.

Pourletrader,lasolutionconsisteàassimilercomplètementsonplandetrading afindel’appliquerdemanièreautomatique.Ilappliquerasonplannaturellement, sansseforcer,carilencomprendl’importanceetal’intimeconvictionquele non-respect du plan peut causer sa perte. L’impératif de respecter son plan devientunecertitudepourletrader.

Leplanestsourcedelibertémaiségalementdecontraintes.Lorsqu’iltrouvedes solutions, le trader doit être capable de les appliquer de manière régulière. Beaucoupdepersonnessaventcequ’ilfautfaireetsontrempliesdebonnes intentions,maissanslavolontédelesmettreenœuvre,ellesneserventàrien…

L’importancedelaméthodedetrading

Leplusgranddangersurlesmarchésestcertainementledoute.Imaginezun

piloted’avionquihésiteetseposedesquestionsdurantlaphased’atterrissage.

Lesconséquencesrisquentd’êtredramatiquespourl’ensembledespassagers.Le

mêmeraisonnements’appliqueautrading.Letraderquidouteetquin’apas

confiancedanssescompétencesoudanssaméthodeneserapasdansunétat

optimalpourprendrelesmeilleuresdécisions.Enmatièredetrading,iln’yapas

desecrets:letraderdoitconsacreruntempsconsidérableaudéveloppementde

sonapproche…

Lanécessitéderèglesformalisées

Sansrèglesformaliséespourguidersaconduite,letraderestconfrontéàune

situationoùiln’yaaucunelimite:nidébut,nimilieu,nifin.C’estàluide

déciderdumomentoùilsouhaiteacquériruntitre,s’ildésireleconserver,s’il

choisitdesortiravecuneperteousienfinilpréfèrelaissercourirsesprofits.

Letraderestconfrontéàdeschoixmultiplesdoncàunesituationd’incertitude

totaleoùilestleseulhabilitéàfixerlesrègles.

Parexemple,unjoueurcommenceparperdrepuisseditqu’ilvaserefaireetcontinueàprendredes

risques.Lesrisquesdeviennentdeplusenplusimportantsetàlafinilperdl’intégralitédesoncapital.

Desrèglessolides,résultantd’untravailderechercheapprofondi,permettrontau

traderdesurvivresurlesmarchésfinanciers.

L’avantagedecesrèglesestqu’ellespermettentautraderdenepasréfléchirà

ces«détails»quandlemarchéestouvert.Letraderappliquesonplansansle

questionnercarilestconvaincuqu’ilenvadesasurviemaiségalementdesa

réussiteàlongterme.

Cesrèglesnedoiventpasêtreremisesencausetouteslessemainescarilfaut laisserletempsàunsystèmedefairesespreuves.Néanmoins,letraderpourra leur apporter des améliorations à la marge ou radicales s’il estime que les résultatsnesontpasàlahauteurdesesespérances.Lesdeuxaspects(systèmeet émotions) auront un impact sur sa performance et devront être étudiés conjointement.

Lecontenuduplandetrading

Leplandetradingdoitincluredesrèglesdétailléesprécisant:

– les points d’entrée (quels critères le trader va-t-il retenir pour ouvrir une position);

–leplacementdesstops(commentva-t-ilfixerleniveauquiinvaliderason

scénarioetquiestcompatibleaveclaprotectiondesoncapital);

– la gestion des positions : comment le trader va-t-il sortir d’une position (totalement,progressivement,utilisationdestrailingstops,prisesdebénéfices partiellesoutotales…);

– les techniques de money management utilisées (moyenner à la baisse, pyramider,techniquesdemartingale,taillemaximaledechaqueposition);

–lagestiondesévénementsaléatoiresetinattendus;

–lagestionmentaleetpsychologique;

–lesdifférenteshabitudesettechniquesdeconcentrationetdevisualisation.

Lejournaldetrading

Apprendreàmieuxseconnaître

Lejournaldetradingdoitêtrerédigéquotidiennement,aprèslafindelaséance,

etrevusurunebasehebdomadaire.

Ildevracomprendretouteslespositionseffectuées,lesraisonspourlesquelles

ellesontétéprises,lesobjectifsdeprofit,lesniveauxdestopsmisenplace,son

étatd’espritavantl’ouverturedelaposition,lagestiondelapositionetenfinle

résultatdutrade.

Lejournalpermetautraderdevérifierqu’ilabienrespectésonplandetrading

maisaussidesoulignercequ’ildevrafairepourseconvaincredel’appliquer.

Chaquesemaine,ildoitsenoteretconstaterdemanièreobjectivesileplande

tradingaétésuivicorrectement,s’iladérogéàcertainesrègles.

Afin d’entrer pleinement dans la zone, le trader doit apprendre à mieux se connaître.Lejournaldetradingestunoutilimportantàsadispositionpour corrigersesbiaispsychologiquesetéliminercertainsautomatismes.Eneffet, une analyse régulière de ses prises de décision permet de noter les erreurs commises fréquemment et d’insister sur certains principes pour éviter de commettrelesmêmesimprudencesàl’avenir.Leserreurssontgénéralementla conséquencedebiaispsychologiquesmalmaîtrisésetlameilleuremanièrede les éliminer est une autocritique objective qui aidera le trader à mieux comprendrelesfaillesdesonsystèmedetradingetàmieuxseconnaître…

Apprendredeseséchecs

L’objectif du journal est pour le trader de créer un feed-back continu qui contribue à une amélioration permanente de son trading. Le trader doit déterminersiletravailabienétéeffectuéetsisonplandetradingaétésuiviàla lettre.Ilnedoitpassefocalisersurl’argentmaisresterfidèleàsonplande trading.Eneffet,unplandetradingsolidedevraitdonnerdesrésultatspositifs:

c’estlaraisonpourlaquelleletradernedoitenaucuncassefocalisersurles

résultatsmaissurlestâchesàeffectuerpourobtenircesrésultats.

Silespertessontfréquentesetsileplandetradingprésentedenombreuses failles alors il faudra le réviser, en effectuant desrecherchespoussées, pour développerunvéritableavantageparrapportàlaconcurrence.

Commel’aditPaulTudorJones:«Untraderapprendbeaucoupplusdeseserreursquedesessuccès.»

Aprèsunejournéedésastreuse,lestradersvonttoutfairepouréviterlacorvéedu

journaldetrading.Eneffet,ilfautêtreassezmasochistepourseplieràcet

exercice,surtoutlorsquenotreuniqueenvieestdefuirpouroubliercetépisode

douloureux.

RichardDennisexpliquequelesgrandstradersfontjustementl’inverse:«L’expériencedutradingest tellementintensequ’ilyaunetendancenaturelleàéviterd’ypenserlorsquelajournéeestfinie.Jepense commeçalorsqueleschosesvontbien.Maislorsqu’ellesnelesontpas,jemeforceàsavoircequej’ai faitetcommentjepourraismieuxfaire.Lorsqueleschosesvontmal,lestraderss’enfuientgénéralement et se mettent à espérer que leur situation s’améliore. » Les grands traders ne fuient pas leurs responsabilitésetfontlenécessaire.

Compétencesetperformances

Ilnefautpasliersesrésultatsàsescompétences

LesgainsenBoursenesontpassynonymesdecompétence.NassimTalebdans son livre Le Hasard sauvage ironise lorsqu’il explique que même des incompétentsnotoirespeuventréussirenBourse.Eneffet,laréussiteàcourt termen’estenaucuncaslegagedecompétencesavérées.

Lachancedudébutantestbienréellesurlesmarchésetletraderdébutantaura souventles bonnes attitudes car il ne se posera pas trop de questions etne doutera pas de ses compétences. Inversement, les analystes de renom sont souventdepiètrestraders.Malgrédescompétencesanalytiquesavérées,ilsne disposentpasdesattitudesappropriées.Unanalysteesthabituéàêtrejugésur sesanalyses.Ilestplusimportantpourluid’avoirraisonquedegagneretilaura ainsi tendance à confondre la justesse de son analyse avec sa performance. L’analyseestcertesimportantemaisellen’estqu’unélémentdusystèmede trading.Letradern’anullementbesoind’avoirraisontoutletempspourgagner etilpeutréaliserdesplus-valuesparpurhasard…

PourPaulTudorJones,untradernedoitjamaisseféliciteraprèsunebonneopération.Ilnedoitmême

pasliercesuccèsàsongénieouàsesqualitésexceptionnellesdeprévisionniste.Chaqueopérationestle

fruitduhasardetnereflèteenrienlescompétencesdutrader.Letraderdoitavoirconfianceenluimais

ildoitéviteràtoutprixlesexcèsdeconfiance.

Lefacteurchancejoueunrôleimportantsurlesmarchés,dumoinsàcourt terme. Un gérant peut, dans un marché haussier, réaliser une performance remarquable : il sera considéré par ses pairs comme doté de qualités exceptionnelles, alors même qu’il n’a rien fait d’exceptionnel à part acheter certainesvaleursensebasantsurdescritèrespeuobjectifs,maisenvogue.C’est notammentlecasdelabulleInternetdurantlaquellelesgérantsétaientperçus comme des héros et certains analystes financiers, recommandant l’achat des

valeursInternet,étaientdevenusdevéritablesstars.

Ainsi,MaryMeekeraconnuunsuccèsphénoménaletétaitmêmesurnommée«lareineduNet»pour

avoirpréditdès1997lahaussedesvaleursInternet.Leproblèmeestquesondiagnosticsurcesvaleurs

estrestéhaussieraprèsmars2000,alorsquecesecteurs’esteffondréparlasuiteetquedenombreuses

valeursontmêmedisparudelacote.Ilfautéviterdelierlaperformanceentradingàsesqualités

intrinsèques,dumoinsàcourtterme.

Letradingconsisteàréalisercorrectementcertainestâchesprécisesdemanière

régulièreetnedoitenaucuncasêtreliéàsesémotionsmêmesiellespeuvent

fournirdebonssignaux:«Nousnesommespasnosrésultatsfinanciers.»

Lesphénomènesdemode

Il existe des phénomènes de mode sur les marchés qui consistent à lier la performanceàcourtterme(unan)auxcompétences.Ils’agitessentiellement d’uneillusiond’optique.Letradertombedanslemêmetraversetliesonsuccès enmatièredetradingàsonestimepersonnelle.Ilauraunehauteestimedeluisi sesgainssontbons,etaucontraireunepiètreimagedesapersonnelorsqueses résultatssontmauvais.

WarrenBuffettenafaitlesfraisdurantl’année2000.Lecélèbresaged’Oklahomaestrestéprudent

durantcettepériodecontrairementàdenombreuxgérantsdeportefeuille.Eneffet,ilpréféraitnepas tropinvestirdanslesvaleursInternetprétextantqu’iln’yconnaissaitpasgrand-chose.Sonfondsa

d’ailleurssubiunecontre-performancecinglanteaudébutdel’année2000etdenombreuxjournalistes