Vous êtes sur la page 1sur 251
BIOPHYSIQUE 4° édition eres Les themes de biophysique développés ici sont directement inspicés des enseignements dispensés par les auteurs, Sont ainsi traités, en 28 chapitres Se tice SCE Sosa h See eae aca See Leo tee ere eres ee ee ee een seers ee Couette ceca ee eet ment déductif du lecteur, Lentratnerment ala réflexion et La véri ‘connaissances sont assurés par des GCM et des exercices situés en {in de eerie ry rrerictry André Aurengo est professeur de biophysique & la faculté de médecine Pierre et Marie Curie et Chef du service de Médecine nucléaire & Uhépital jel en région parisienne [AURA Kes est praticien hospitatier dans le service de Médecine nucléaire eiuratleot eat ara rs Eee ee eer Etudiants en biologie, pharmacie, DES de radiclogie, DES de médecine phrologie Geog eet ie means oar rays Recife oO ora ed Siemens Aurélie Kas rie Aurengo casas OCLC AYU omsrate ocd UNO re exes “BIOPHYSIQUE 4° édition Lavoisier | ery ee Chez le meme éditeur Biochimie -7 dition, par JM Berg 1. Tymoezko et piologie molcaire dela cellule~ 5" Gition, pat B. bers, A Jolson, |. Lewis, M. Rall, K, Roberts ot P, Walter Hlologie meléulite de la cellule -5* édition, Livre d'exercices, par J. Wikwn et. Hu [Hossentiel de la biologie eeluiaire 3 édition, par B. bers, D. Bray, K. Hopkin, A. Johnson, es M, Ral K. Roberts et P, Walter Avot ~ 6 iin, par L. Chatenoud et JF. Bach Génétique moléculaire humaine ~ + éaion, par Strachan et A. Read Biologie moléetaire et médecine, par }-C. Kaplan et M. Depech biochimie et biologie moléculaire, par P. Kamoun, A. Lavo Atlas de poche de biochimie, pat | Koolman et K-¥. Réhm Bischime humaine, parE. Hom, G-Lindenmiler, C. Grlhdst |. Moc, S.Berghold, N. Schneider et 1, Minster Biochimie pathologique, par I. Delattre, G. Durand et 1. acter ‘de méiauire ce biochime ot biologie moeulaie, par P. Ka Faercice et problemes de biochimi, par P, Kamoun, C. Dode, M. Jeanpierree¢D. Rabiet Atlas de poche de génétique, parE. Passarge ‘las de poche de biotecinologie et de génie génétique, par RD. Sehumid ‘las de poche d'immumnologe, par G.R, Burmester et A. Pezzutto de Verneuil “Traté de médecine, par P, Godeau, S. Herson, P. Cacou et} -C. Piette Principes de médecoe iaceme Harrison, parE. Braunwald, AS. Fauci, Dl. Kasper, S.- Hauser, DL. Longo et .L Jameson La petite encyclopédie médicale Hamburger, par M. Leporrer Digionneite rangaisanglaistanglais-francais des termes méicaux et biolagiques et des médicaments, pat GS. Langs me Guide de conversation médicale frangais ical: spoken and writen medial English, parC. Coudé et X-F. Coudé Jai allemand, par C. Coudé. PX, Coudé et &. Kassmann André AURENGO, Protesseur de Biophysique, Faculté Pierre et Marie Curie, Pais, Thierry PETITCLERC Professeur de Biophysique, PPaculté Pierre et Marie Curle, Paris Aurélie KAS Praticien hospitalier, service de Médecine nucléaire, ‘Groupe hospitalier Piué-Salpetriéne, Paris Biophysique De la PACES a !ECN 4° édition Préface du Professeur Frangois Grémy Publications wwadiions avin Andié Aunenco, ancien Glove de Bole polytechnique, Ancien tnteme des Hopitans de Paris, Docteur & Sciences, es Profesceur de Biophysiqued la faculié de Médecine Pierre et Marie Cure e Che duse Cine clea a Mhopital Piié-Salpetriere, Pars. Membre de Académie de Médecine Thierry Peicaan ancien éeve de TBeole polytechnique, Ancien Interne des Hopita de Paris, Docteur is Sciences, est Professeur de Biophysique la faculté de Médecine Pierre et Marie Curie et Directeur médical & association pour Putisation du rein artifice en région parisienne (AURA 1 ition, 982 2 tage erege aes, 194 “trae, 1999| ‘e teage, 1985 | 2 aon, 1997 2 tage eorrige 2001 irae, 2003 ion, 2005 tage, 2010, rage 2011 4 ition, 2013, Dirsion socal: manuel Leere on ig Pyrat Fabrication Estelle Petes Le Du Composition et conserture: Nord Compo, Vilenene «R864 impression et rochage IND, assay es- Chateau ©2015, Pais, Lavoisier SAS Isa 970-2 s-20501-3 Avant-propos tla tion. = Preface fa 1 ion, par Trango Gat s sides sltions ws vet ste da engi ewe desatcke desu et de soles as “ ga a = ane de dan e 7 - Troubles de Fapataion| ~ 2 GM are (Generals sur équiibre eidobasigue z nrseder quire acdobaskqe cone Hrubles de Peuilbneaedbosique = Deplacements en phase ule - - deliterenstypes de tanto pas avers une membrane is colitis des SIO nn - ‘attain " =e ‘cw —- et Don nn x — Potente ctr = Brees ae x x ME sovmivne ELECTROPHYSIOLOGIE Potente de pos cele no = Potente © oo OCR ener 2 7 = Freese 2 i ae i Ectrophyiloge de a exulecadiaque - ae Iss Escroartinaphie Seen amen ae cc 2 = ia Breet as ae ee Definitions et principe era ——— cs Inedenee et eons a Passed un courant leigh averse cops oa Facteur de ravi des etait Diets sapets cliques Conduite tent onetsion = = a a eee es a BIOPHYSIQUE SENSORIELLE apie 10, Blopysiquedes fonctions sensors = _ 8 Les diferentes fonctions sensvilles a es CChaine de mesare sensor a zt 19) (Gtaetrsiqaes des enpturs i oe ao ed Garactrstjues du messogesensoriel sy. = any (Caractere de Ls biophysique sensoraie een a at ‘Signal physique de audit nnn Message sensoriel det audition hain sive ane adage da messige aii Falpepaue types de sure Soom cae mes ee Breezes = : Signal plysque dea vision - ee Message sensors de ' = ‘Caine vselle i Seniesa a Tsploration Fonctnnelle dela vis a nctsion ci Rens sonnet RAYONNEMENTS. Condes eeromagneques ss ao Sie un ryote cong —— a (inlet des ayernements cian ———as ite onde-empsce —— = Bu Sabi des oy. rei ae {Citique des transfrmatons radials = aoe ‘Snes ems aloe Inert des particles charges avec mate — fneractios des tetrone ave ft mative essa Ista proton sees mae ee rrclens ne ‘uetistquesgéeraes des compteurs wa Tinulshos phovgeaphigs nesses Feransa estar iuorestens even Hewcteura gx aia Csantnes a fs ee Ihtoceurs seiscondieats = Potcteure siniaton solide = gn ike crm ea Petcare sh Detect hrmotumineseens meee Dosimetie ds faisceaux de photons Sa us netted face paestaes se Donate vere eee an om Mts ioloiques des nen a 35 Dytnesesepessions deta dose et , ee Fhenontnes tne a a = Mienomernes celts sxc mom = = a= Ey Hes determinstese sraniqcs =~ eee me 2 Ivison des ps professlonnetement xpos nn st {ton leon eens am Frineipes ds adiprotesan Aadloprotecton desea nnn adloprotetion dpi = adioprovcton et deci inde eens deal ec ae Hxereloes — vn ~ — Utllatond'ametteurs de pa Homa psec ae i ee : IMAGERIE sae iopeeesen tin ges: Vouten dirs caipanist haps — Sarna ds mae ogg - ow 2 ff Syahid dunceae porn Caracas ds ees ance aa : as BR ier ecetneaepoens {hienioncsamagernenigns Sn em ere Strulasdon des age nr oo or : z eantage deinug antigen : See inci etn nang eee me =! : eae ees 0 APPLICATION Prnclpe hsql tomogapie mame vasa cn Fricandikbsare altars Applications al mageve media. ae - ae = mites shoriques et pratique le image onoraphqu namie Production des rayne Inge dane == Riderrapie nadie sian = ones : ne eaetomt : ray : . Haque des samen ages ——— - “ccna TH xe Facteur nica apg Fn Gonthier 4 a 316 Annexe! Feseur muita Anes: nen cottages ae : —— i ~eeeemnaes 318 Hf Nine nepal nes, = Aine Coordonees polis - a : ~~ a 307 Riese tale cas. - Uhénomine de sonanee ning nie. SS ree Pepe det ee cccennnmn 89 Aine compost sere de Furr pestis ti {Osny reprisente un nombre dosmoléules encore appe. lees wuntés einiques)égal au nombre Avogadro. On utlge souvent une sous ue, a ml-asmole (Os Tanotion dosmole generalise une certaine mane 1a notion de mae. De méme que Yon peat addtionner oranges et 3 oranges (ce qui fait 5 oranges), mais que Fon ne peut adionner2 oranges et 3 pommes then que ea Fase 5 fruits on ne peut adltionner 2 mmol de sodium et ‘Simm de slate, maison pout dite que ela reprsente Sms Danis le case Alison e ose » composé. ire oles deere fost none sociation Ai a oll oben en dst Sahl et ace able AH dso 20 p10 conn ‘dl Os 4 oa aide AT om sn ins ge es Tlmmol de ete 1 made pewenant dela dsc i de Ono de A esi pluscurs maniees de pricier la composition ‘quantitative Pune solution tabla 14D, Cevtaines sont Plus utles a desertion des prprités théoiques des Salons, faut sont mies adapts ala peparation analyse expérimentales des solitons Praction molaire et concentration pondérate: deta thcorie ate pratique Surlepan théorique dcrminerla composition! shai rent 3 determine a proprton rave dee ‘ean dees ennsttuants. Demme qu'on mesure quantité ‘€um comps pur en eomptant le nombre de moléales ou de mols) qu fecomposen de meme faon a pls naturelle ‘de msi la propetion du const ane so ‘est em ele a fraction molar define com port nombre de moles dee composé a nob toa Pipa le moles (vant + soles) presente dana solution Bat M0 * Moan Tavantage de ne pas prvi le soleant par eapport au egg 4 CAAMTIRE 1 COMPARTMENTS HQUINENS DELORGANSME 5 Tabla lls diferentes mane de din concen eaten ne soto Concentra Definition ‘UnitéSt Susie tion ‘sueles Pondiale Masseparunité Agia? g/l ng/tma leva! ac Molake — Quantixéde maine mol? mmol ete. at unite devolume ‘Sesolution Moly Quanité de aie ey mmol ‘arunitétemasse ‘dems Sesobant Oxmisie Nombredunités Ost? parunité deve ‘desoltion ‘Osmdale—Nombredunités ——Osm/kg_ mOsm ingues ‘dea prune de masse tesatant Squivalente Nominedechanges Hai — tay parunie devote (tsps rowenta von de aon, Li somme des proportions de tus les constants ume solution tant natrelement eae 100 10 ie Somme des factions molhnesde tus ex constant e faction molar ne fa pas a dsinton ete slvat et souls, on conc ise elle rope sere concep quest fe pis aqua por die posta quate dune slant et qu interven dec ‘ent cans es équations de thoi nique des tions. Surle plan experimental, notion defracton mole «tinal pour preparer une sotion de epost, dons (que diie-vous dune rectte de cuisine vous ‘desnannt de preparer un stop de ser dont action ‘mola en sere serait gale 0.01, nelle preparation {tune soltion ste ~ soit en ajoutant une masse cone (dermis par est de sols dats une ase oun emer ‘olen gure 1-1 ‘eit en ajoutant une mssxe comme de sot ta ‘quanti de sohantsutisante pour oben un ye V Alon de seat igure 1-18), i Paraileurs, Hanae cue solution este plus souvent ‘elect par un apparel permstant de ermine la at ttédesoluts presente dansunéchanilon de vlumse dn ‘vecancept eps aka sure plan expenmentl ext done fall de’ concoction massgne (phis souvent appelce ‘oncentracion pondéal) dine pout sole pa ‘ot dsgneewolume dea solution ot un éehanilon de 1 solution et my ka masse de solute | presente dane me. La concentalion pond expan en km? ou Pls pneaement en gion en se sou ns ng ce est encore eourant exper lt concentration pa rae un soluté enpourcentae, expiant ke nombre de isd solu present dn 100g desolation, Aisi ne ‘le glucose 5p. 100 désigre-ele une solution tntenant 5 de glucose pour 10g de shition sit pour “une sltion agucuse 501 deacon ais ew pric 100 ge solution glucose neearespendentparexate en 1 faut noter que Ja notion de concentiation ‘applique qua solos. le spe done aps, mais pasa sang qul ext une suspension de celles (| bles rouge lobules blanes et plaques) das une sl ‘ann plasm. Le cappor de kt quantite un sole a ‘volume desing ne doit donc pas exe appl «concent tion» sanguine, mals stare sanguin. Ain un ti ‘Flvmaglaine 4p 100 dans le sang sige qu dc Fite desang nnn! approximant parce qe 100m de sang ne psent pas exacersent Hy) 14 grammes ‘thémoglbine soit un tux sayin eevee dy. Concentration molaire et concentration molale {a concntation malaire expe | du sine rapport au volume de ok tration seqpeime en mln ou plus seve en ol fen ses sous-untes. Lim de la notion de concentration Imola, da slut ies te dtetenent ea comet ‘cation pondéale ‘it My dsigne la masse molar dy slut i le est done faclement determinge par les apparels de mesure analy tlque (ans la mesure oi ls mae mole du slate ext ‘onnue). Les concentrations plastique, expres en ‘quan de solu parle de plasma enncentraion pon «déal ou concentration mola) sont designs par su fixe mie. VOMS eeommand, bilogie medial. de mesures les concentrations en terme de encentation ‘nae chaque fois qu'il sate corps pur de masse ‘molate connue, Ain par exemple, kx naeéml, la hall Ini, In yeti, Vhémoglobingnle Uésignemtrespectve= nent Tes-concenttations molares dans le plasma. du sum 3), du potasion 1) di lucose et de Peo lohine. I ne fat pas confondre « hémoglobingnle » et "taux hemoglobin dansle sing» hemoglobin est | oT V TF ce Bethy anche pr amore de SL sateen fre stiri ih. Pc nei cnt i ries pate pee aie Solin es sta Fm de tsa On ot bess dn cag fended ores kar rs crane Lnomapaie i ner Ct wen Bhan For peso dota conection ate en wees de memes de edu wept eontmant tunel qué valance pur (en abn yp obenirun volume destin ala oinectonegen eta) Ont aa aneondnineneann nace Fel eprint ween aro psn stent, sg del enncentaion okie psa q ete {natn dne Poem ree in i enema ae Mii amoxtcto rion Larcinstuing dessa S125 eg eine pr calrenitele' ecard w fw equate poe conespondants 3 yaunensiine et tne cena qu ecpet coer hae Fs dese er iey.23 mre preston non pnd). dco oe Pv nsputa dae eco lagu sre porte rode saton at 5/9 mM roe 25 5 TMi ys deta eyolame corespoa A et nd paren a guano acon.SiFon aa wl a remire metede dct om matte ie elton 2g axis pr on, raion ne an pot won Joined slain at rae anton po eae pein! 125 nari Junalenen lle: un dasage posit permet earmer (oir hapten ef, My represent amass mnie once une hémolyse intravascular dees, [i concentaion mola est die come le eappost Ay ne demmaes ny dasolue teonsideealamasse yy te wn fist contenu das a slution- net de ta nsion. lao Taal pos inave, de eomerntation Maal Comite UN oi ie | dove est eet docrement Tee 2 Faction Lf va Jessi de theories rttons par mae sb velston concemant a ifs (de Fett pres uhostotque ln eresenpieet le patel équiore oir Ape 9.1 eqaiire de Donnan ete potent daeetrode i Sane nigh a concentration mole sexprie en tml, Kn bo logit meen, oe solvates toujours eau, ener: tration mola est habitullement exprime en moles par aMPrmE 1 eos QUIS DELORGANIE 7 lie ea. Larkin ene eancentatian mole wae e ‘prime en moles par unité de mas de solvant et la concentration mole «”exprine en roles por unt de volume de savant ext pe ot p dig a masse spec fique da sofant, quest encore terapport My Vgde si masse smolare My son yume mola Pou Tea, a masse spéciqne est yale a1 soit LOD0 kg/m) & 4 inconvenient théorique dexprimer les concentations mole en mol/L de savant est qu Te wane melate 7 ‘vate (rs igiement et sansaucine consequence pratique) ‘vec la température. Avtement iit le nombre de mes ‘contenu dans 1kg de corps pur iolant est toujours le ‘me (pour Fea est de 100 18st 58.536 ot 5556 nmol alos que lene de moles contenes das ire decors purvarie yrement aves emperatre Par ‘contre grand avaniage pratique d expires concentra ‘dons males par ied solvant est que on garde a me ‘nit por exprimer la eancentration moire ela cane tration nolale et que Fon peut done passer de Pune a eute das les equations théoriques sans problems «ode invensinnel C'est pour dans la sue de et ura ‘9 lesorant consid est toujours en es concentrations, moll ero le ps souvent expres en mall dau, lands que les concentrations moates sero exprimees ent ole such concentration mole peut dre netement irene de a concentration mae. Dans le plasma, ka difrenee tre molaité et moll provent de ce qu fie de Plasma re conten normalement que a re a parce ‘que kes proses, 3 un mide dees lipkes, ec ‘pen un ume non nélgeable dant soluton. Ont que 1a faction news dh plasina (note $1 dis cone le apport Ju volume dea content dans tne slation aueuse a volume ttl de a sation est ae 8083. La ‘concentration mole se ence en mi eau ext ‘lors ela enncenttaton mnie dvs par 8 Seats = 0a En cis dhyperprotiémie one hyperipémie impor: {antes aration aqueuse du plasma ext imine. le st abiellement eine & partir de 1s protidemie ot ‘malemen! comprise entre 60 et 80 4/1 en consid que In densité des proteines est grossiérement egal aL Ans 1 exerple. pour une provide gale 70 g/, fe volume ‘cup pr es proicines dans tre de plasma ext de 7m Le volume des sts sols (micmoleeuaies) Stan ngigeable, de meme que el des pes (dans le «2 of lear concentration est normal tne este done ddan ie de plasms que S80 eit 0.38 L ea Ps sneralement, a fraction aqueuse da plasma est gale 3 10,001 » protiémie gL. En eas hypelipcnieimpor ‘ane este des formals penmettant de caeatr la ae tion aquease da plone fonction a degre sper Tipe fig 1-1 montre que a préparation dune soon ditereslan que Fon tient Soir une concentration molale ‘donnée ou unt concentration molire donne. sn solution Sian consid posi a valence a Frigue potive pur cation et negative pour un ana, fa concontionéquialene ext 7 esi valeur wed la valence x ete sa eoncenteation mole oll. Ans dans exemple peceent iy a 20 mlloq Yolen parle de ehrute et 10 miequents par he uonat, soit mq anions et ly 30 li Nodes arr ce elo, sot 30 may. de eatin pine dk enarvaion de Feet, Jy docation en solution d'une substance apport toujours Ahlan’ de chars pstvs qu ats Parce un le Fide es ons peuvent se dpc ex ns par rapport ac ties, es ores ectrostatiques @atcton ete hs de se Sotrae et dergplsion entre ins de me signe font {ie ou volume de scaton, seme rs petit nai cee ‘ht sufismment grand pour catenin nome impor. gt nus fone), contin aan charges pies {ue pve: Tout volume de slation ext dame ceri thin ete principe detrei des solitons (04s des solutions dtuses Sochant que la masse malate My de Tea est ae 8 Iho h/o breation 1-6) monte que pour une solitons ht Osea yao never 05 Ox equ fof jjatiquement Teas de tutes les solutions physiol Fie [a fraction molar fan de Peay est supe & Concentration osmotaire ‘et concentration osmolle Les notions dosmoarté ec asmoalté ont por but ‘te quaniere nombre dsmotes que represent dara solution tout ou partie des sluts en amenant ee wombre ita volume de solution, ce gui dfn la comeentation ‘smo (ou osmolait sot Ia masse de soleant conte ‘oe danse volume de salon ce din a concent ion osinol ou osmoalit).On peut sins onside, pa ‘exemple, dans une solution Tosmolaé toa (géndtate ‘ment appelée simplement xesmolaié» de la soltion osmolante des proces o ence Vesna des ng fuses ravers une membrane done, Paige dans une sation fx proportion de Teau et ‘Catant plus importante que la concentration des sot «st bl. la concentration asmolate otal onmolrt) de Ison et sa conceatation asm oa osmalale ‘aren en sens inverse de aration mole de Fea dan a solution. inert de la notion dasmlait (os ou ‘osm. eau) provient de ce dle ne depend ge de Faeton molare de Tea (et non pase fa concentaton mole de cscun des solutes qu composent eet - tt Ano” Maio fie eu Php, 10, Dans ces ennditions, kes reations (12) ot (15) jen serie espectiveent asf ° an i len ssule que dans dew selations cosmo iden Some” ee a que (nas pas nécesaiement de composition idetiquey laftaction mole de ea yet al, ur notion eFosmoarie (osm ou! mosmL) ex plus face a wiiser en pratique ea ele est dretement ie um woneentations molaires (et dane ax eancentrations mis siques.Ainsi Tosmolaré plastique peut-elle te et ie patie def somme des concentans roles des solutes quanttatsement porta dans fe pass, Concentration équivatente La grande majorité des sels mina des composé onaniqes mis en solution se dssacient ps ou mento Jement en ons. Par exemple ane solution a 10 mmol/L de ure dale CaCl 15 mmo. de carbonate decal ‘hum CaCO, gu sont des settlement dssoces en sok ‘ion eontient 29 mini de corre CIS mld eat bona CO, et 15 mmol de eallum 2 La notion de ‘oncentration équivalente permet de connate quansite lexprimécen éauhalents!h de changes derrqs pret [elation (1-7) monte que pours solutions dade, Invention mole dun solute pend seulement des Fin minke et est proporionne rnconsidére deux solutions ostollié respective 1 jana 8M 6 de a elton 1-8) que fos Ve figos My My fay» signentrespectivement Ly fraction do eat ans kes de soatons, Mion pose: ‘fio =a fino ‘on =~Ml Beant 9 beds et Ie nombre de moles on ‘rsa pour prea mere ante hag esol ron. La chap eatiqns pure ‘ir Tuten at dome egle nN ot designe fe are Lareation (19) monte quel difrence des roctions anes de Pea dans deus soatons des ex prope tonne eu difzence dosti En résumé Les rents types de concentration préeddemment <étnis otros un inte ques rea po moins ad (quats suivant usage recherche eabeat 1M) La faci ‘ola est le concept eps adapté sure plan torque ‘mais i es avantagetsement remplac par les concepts de ncentration vairctement ie Ia edt Imola du slut} et de concentration osmatale aiecte rent lie a fraction mola du soba nation de concentration ponderae est la plus adaptée sur le pan fexpérinental et condait foclement aux notions de oncentation molare et de concentration osmoaie, proces dela concentration mola et dla coneentration ‘stl ‘Quelle que stl mane de mesurer la proportion relative des diérents consis une skin (action ‘molar ou concentration), sag toujours ane grandeur ‘intensive cesta-ire une grandeur qi ne depen pas fe a quantve desolation conse ets nest lone as uitive la eoncentation d'un melange de de sions ‘Tun méme sleet intemédlaireentelesconcentetions tes deus solutions. Ces proprités rapprochent Ta cancen eatin autres opie intensive, les quel peso ‘oa tempat Taleau 1 _Lsiférents ype de concentration epls . ae Le plas thor 1 1 Concentration Friction mola Faction mole pondérale dusoluté dusolvant GFF Msmtie fo = 4 1 Concentration, Concentration, Concentration imulaive mob cose ear Some Teemu 1 Concentration conmolaie Som" 5 gre mie de Fem WOO; Wwe we ‘hn igioat'e: con oe dees amor conParranaers guHENSDELORCAMSME L’eau et les solutés dans Vorganisme Je plus abundant des ées image des preias eles vias, ‘octane sale decomposition onsale ells de nce nase Bag ans quid setae dnominénewintreur pe ‘Claude Berard, dot la composition celle des ides inracelsates Le eaneep de compartment tigudien est we notion physoiogique tet non ps nécesiirement anaton n volume die dent epost ex ‘On distingue a sein ens de repartition de Tea dns organise eco partment cellaaice ete eamptinent extracel yan membrane celle qul pecnet de mantra derence de composition enite vac sient ce ‘des compartments ‘eau est fe constant Je plas abondant di cos nase porentage da pois earpod ere sent ess varabe 35.75 p 100 et ltpement fonction de la necentent que 1 1 eau. Ceponncentape est ps ae fen moyenne cher fa femme que eer Thom chi fe ‘eld que che Tenant, chez Pb qu ce eg Liscontenien eau de Foranisne pot Bre esa par tune méthode de dain (pls loin pt gus ee *estinéenfonetion du sexe, du poids de tlle aide de niga eis apes gut = cher Vhomame: (vale (1) = 01074 Tale fm 10.2 Poids kg) 085163 ans) + 2407 ‘ther Ia ferme eau total () = 0.1069 Tite em) 1 0245 oid eam cellulaire repre totale. Le compa © enue 6p, 100 de Fea mont cole est un tne vis en aut ‘quily ade elles, et dont ta compotion hyaclectaly tiquevare susan Te type de cles consi a compe Siior d'un globule rong vest pas exactement elle me ele muscular ou dune ett ccbrale Asie le nie inaclulate 3 un seul eompartinet guide st lune approximation assez gzosioe on ee sens que nse ne ps reconnae heer de a compos! ion da mie celle en fonction ds type dees Sur Je pln quanta on ne pet done done tion moyenne des compaston lots au extracellulaire eau extracel présente he este (it enviton 0p. 100) de Teaw total. Le compartment extacltie ss eteteteentneeeseee seeeeeetnaaseessaesaasetensesateeseeseeeeee teed ‘et snatomiquementsubdivsé en deux secteur fe sect plasmadiqe (environ 7p 10 de Peau tole, dans ke tnjgnent es cellule sins, et intravasculaite e s ‘eur instil (enseon 3p. 100 le Tea toa, equ agent outs es utresceluks et extras Ces deserters sont spars parla aro nda de capllaies. Panes vas, seus ex cailates pri {ent les changes ene compartments ident a hes artees et des eines est en effet impermeable ae fn sot. Cete contin «st indispensable pour toutes es partes ds eons human a es ps esi riques.regoivent da sang ihe en cémsnts nai a pai des eapilaes est permable Fea eta solués de pte tale (ds «cromoleulare tes ‘axium, le ease, mai non ct gram tale (i ‘macromoléeulares tls abumine es lobules) Ai explque que i conesntration en protines dk Ines! pusse ester inférieme 2 cle dy plain, ‘pide la perméabiité de a parol endosteal de petite tale, fa composition ctalque dk mili mers celled plas, bien ie visi son sitement idensiques: en ele, comme les protdines peuvent ps traverserla parol apillaelleswt, fa e 2 Lscampardimon ascii compen foisted Seance (sta) ede eau inset (gobules, Fe compartir saci: portion de Fe ene Woo eta ths elke ang set easement Apes clement figs du sang tle nie etch Iie pasa ext msn par heater qu rpms hi in chante sg le rapped vote dos ts gre a sume wal de sang La slew norma de Husnatorcest ded a6eher homme et de 025 ‘jj le ferme. Cette valeur témoige une reparton de Fn ene sees ae et extrac das le sang on 8p 0 wes 5p. 10) aerate de el ‘ievorgaisme env 6p. 10 versus 40.10 Solutés ono des compartments lauiiens de Fong: Wk st de Fonte de 300 mOsm. Les sls pista: Wiles don es concentrations mols sont as moins ce Tio deta maine pr lire sont ings ds le Jublen 1-1¥- On dstingue dasiquent es soa on di si (lectigurment reteset cee done ta discon i nlos agus a cond & hi oration dons pss m (ons gu anions en eonentatinséguaentes leur charge lectigue negative. ongine une diene de potenti enire le compartment plsmatique tle comp, il: Ht Ce au conceme es cations, seus te soda, le a : Iaget [pion Teele et le magsiam ont des concent pret inestiel(oi elie de Downah, Chapie Cate ilerence de potenti est ative dc cs pas parce que es protenesysont en concentration ps le Ble tend reir catoneisibes ce plasma reer Les anions isles dh ct intertii tableau 1-1. Cette difrence de comesition justile que ‘ompaninen extracel pulse Cre, lose a pec ‘son Tex, dvi en des so compartinents (compar ment plasmatqueet comptes intrst):sser ‘solume extracel un seul compartment revent ‘let niger a difence de companion entre plas ee iquide mers. Remarques 1) Gerais liquids compres, quansittvement bondans dans les conditions phySilogiqes en Thos oles ordre de amet moins sconce Anions des autres lone ¥eprnent en ol et sore Weir iol est ngigable devant Tosa nae, Nubstances newsres Seu eglucose et Fung sont quanitativemnen impor Ay Dans te eonitions pysolgiges,b concentraon Psinwique de Ture et vole de Smmol. Comme Hy ue eaerse ibrement la parole ans que woh celle, ben qe lie son equine de isin danstout Frganisne cr ql sete par ae Hs ction mole et done de sa eoncentaton maa) Tans tes eonitons physinkgiqies, fa concentration vsnniqae a glace emi ext eysement vain de Zp lobdet eeu ele oto ee a NON Le pane ove rement a para expla inte cts conprn eae ra compar ee ae mae oben np eer en otacallate exo sa dalidcrsshlere ie sence ale dans plat des ees ae oe J) fapidement meétabsotisé. ie, es seretons digstives, des liquide des cov sreuses (yrs, lew, ptine. Tous es higies so ‘pares du seeteurexacllokire pare couche de ech Spt, expliquant Ia composition chimique parti Ive de chcun de ees gues qu sont parts rn sous le nom de tiguides ransefaaes Dans eet Siuations pathlagiques le volume de certains. ee ligues peut devenit non négigeable: on parle alors tise compartinent so ps souvent de «os ons \ eépartion ente les compartinentscdaire et fjollulste desions quanizauvement Tes plustmpoctants Fete des e able 1-¥ fo aes eats fe, ec) ont un role nigel sur funn, Danse mie extracel, less pepe Ile pls de 95 p. 100 de ta concearation stoi dos Jolin eepréstnte done, wee anion qui Faccompagne Fossiroment pour assur Teecwonettalté pls de Ah, 10 de Fosmolari ionique exracetulae. Par cone. ot le newintracetlae eaton le plus abondat est Darna Tableaw (lv importants Solutés plasmatiques quantiativenent Sotutésmeuares ‘emoriquement non efficaes ue =5 mal Osmotiquomentecaces glucose: 5 munol/L Soluéioninds Gants ‘Sodan 12 nano (Calin ion “GaP: Lem Mg’: malt (Ciorare 103 nmol carbonates 26 mmol Anions dons 5 ml 1) sos ptt pa ke a enti ‘mrp dep. ‘es coments aes gl ep en ple on "ons mls lesion pote nom sen as lWestemedtagn deena nt atone koe tn mds us ast {Gp ve magesinm (hig sone qaanavert importants. tes i ndinesconprene ks pn st 1 ars ptr so ferent gs nga i Pl xpos 2 me ne es nao edna rate. [5's elt ale et nommement de 25m, done {bmi ace nb ct nti oe ee ‘dan Found are cesta cr eat a aut er teeta tha son is ns Irion inte 1s phosphates eprésentent anion ke ps bonwant ane mie inaealllie ars que ls deus prncpaux anions exredlaressont le elon et bicarbonate. Les Autres anions, dont certains (phaplates,silftes, pro tines, anions onganiques tls le lactate, Fact, te pyr ‘vael sont également présents dans le mie extraclare fen concentration rillimolaie ne sont pas doses en rontine f€ sont géncalement egsoupes sous Ia domination anions ses ty ee, rs ears en «on samme», examen biologique de rouline par excellence ele est flectae Ia mesnre de a concentration des deux ations oun et posi e des des anon (clone ft carbonate) sua rants as fe plasma, aque st geeraement ajo mesure de le eoncentratin des dex sluts nett quanttativement Jes plus importants glucose eure. sag di on sammesanguinte gues eouamment effet en mii. CMPD: F COMPARTIVENTS LOUIS DRLOMEANSME a de dterminer mse ot donc le yolume Tea cante vs bate eee Sone Coenen hepeitienent Le volume d'un compartiment liquidien de Forganisme ito iowa Sees, tein cpio 5 . 4 4 a = Want son introduction dans celtti-ci, Ce peur étre une subs Total cations (mgéL" 151 153, ae oe el ei ochadienieghna, ms cane 108 i © ee iS pe ah mae ets Ink den ba iw " “semnpartiment fiquidien de volume inconnu V une quantité ‘Total anions (mEq/L) 16b 133, 212 Hen totale In incur soit devenseunionmedanstont ecompartinent (Leja deconovttions omnis danse biow ese ine Tae on Ai pcaqIE ov unacwal ela MW on MiestNe sur un cchantiton plasma ci Senvaion A equlre eh traces. La conservation d jltermatin depron tester an ns y apache ding emceconysnintonideinall nen titre ree aay a canseation de {eet ses ene gn escent [ppledecalulertovolame V=in/ede cecompariement seminar drs ce tan tacontudnm ste Lacon dace meee {Geta ane eanaten yer qua dn cage (isco ene onb ee nan ps {aroun xu des concen dd gis on agers {Grin rented St on a {Met pnt en de dep ale mes ence de wins Shr coe ae fae ail npi jena deb cocanaamequaketzlst manne cena nen cnmpeny eager {isercnc edo ont tric tan ona cee\ tenner nceereaa ee rn Sm tacks en oar Toni eee roneeion mae ae teaeaak sees secs tee Se stare pede hosp. Fn ville, Ie ionogramme sanguin est souvent limita dosage de a nae et dea kali. Le dosage des aes solutes dl alas Gre exprensient demande ‘volume deli contenu dans ne hotel sans avoir Taider. Om peut ier dans ce but ation un eae Parexempe, son ingodi dns une bate conten ‘unvolume nconns Vi ue soon ume quaaltém enn ‘Tun sluténon present dans a sot. on peu termi fe volume V en prevant aps avoir agité lo boul iusqu'shomogsnesation complete un ctantillon de sol in een en mesurant a concentration ed soit, Ow effec c= m/V equi permet, pusie met esont conn Mesure des stocks d’eau et de solutés La quanité me représente evolu rth compa ‘iment tiquidien consid semen le tracer se réparti uniformzent (ce qu nese quite le temps dee fr) das ta talité h compa {nent uidien cosine racer nedffse pas oun paseu ewes ei Fuser alles que danse compart liguien Ta quantitedssoue de racer ns ps var, es sire que le traceur a pas cue tens ee stabi 1 ‘limi on que sino Finan ap equate poe eter se cmection + introduction traces dans tecompetinent len wap ent e maifeation de vl dec partment: sufi géeralemen qe fa qa intate ‘cit suifsamment fale pour dle neprovogue pas da ‘lation importante de Fosmoaité qui seat Fergie an transfer asmotique dat entre compartments (eo Cs pit. hots de traceur Sulvant que Fon chos un raceur ui ne pt cha er da compartment plasmatque, qu ila ds tt ke rl etre on ise dans Feu ttle, on mesure respetiverent Ie volume dt compartment plas etique eu extocolaie ou eau woe. Les prin marques Fabituellement ties sont indi st le tableau 1-VL Lestination det mest des votes des ‘omanimentsiguldns ne compen pas le carmpart ‘ment plasmatigue(omparient tert, compat ‘ment intracelie est oben par dférence Ans Tea intracellular est-lle obvenue pt diflrece ene Fea totale et eat extraclalire; Te ines et iene par diference ent Fea extracel et Fea psn auleee Mesure du stock iydrique leader VV Vohume de ditian. ‘ ion Sila quant de (accur est exprimse en woes, dsb dim acer xe sel emda ag8. y. otde sa répaxtiti mesure de fa concentration molar apr permet del] yh vw Vege ome ca ele toy Mesure Je volume un compariment tiquitien — déterminer le volume V de solution comer dans la bof ii atti ages ey es evient? ower ne méthode permetiant de meter ie teil, ards que la mesure del concentration moll sn quae Men coven dane a ese on, Levalame¥ delgueeoten ds buts i =) AM GMP 1 couPaRTMESIS HQUINENSDELONGANRIE 19 Tiviow) V1 Prineipamtraceurs wigs pon lames des compartimentsiquidiens de Forganisme a Faogénes nu tae Aipyrine Volume cataclusie Sulfate Mannitol Volumeplasmatique Albumin! ew Evans? ‘meta signe quo Te vaso ex arg par wom ‘ten mesures foment Is coentatian por ie restr de tique- On potert que, dans ce as, les i mesressjoutent Toute ta dificut consste& trouver conparinct guide dent on ei Ceabedre un tateur répondant aux quatre condions ‘ies pls at, Ans ke youn da comptiment extracel: Tule. lng te oust, pare que "habinde eutser pour ace inulin ile est sucre exon, nom tone et Ineapable de taverer kt ‘membrane ellie done non métabolsable gu en ra son de masse molsce importa eniton 5310 nal, ‘a paste temps de difiser dana ttl de espace ex fallnaie. A Toppesd, Tutto du sian radioctt ‘ome trceur srestine le vlumne extracel, parce até cots fale mais wa ‘glial, dans Jee alte volume exinethdaie semble extn uy leur par be tolune de difson du mannitol Gute exagine, non toxique ee non melabolsable de masse molar ientique& calle du glucose, soit Ta mol ou du sulfate radooct ‘uasaon du sulfate marque au 385 est plus commode parce que, eamtalreny fe slate west pas ‘inne en quan apprciable dans ls urines pean dtngede a mesure, 4 vere volume Mesure des stocks de solutés estimation ht cosen donne repose sla mesure dy vom sole Volune de distribution Consiérant un soli on lute endogene pr sen ans Forge ot sols exonerate sere de Fonganisme mas qui pet tre ino dans orgs comme ace, ini le volume de dsirbution de oe salt comune erp por ey. 0M repent stock de cesoité dans For ‘de Fomine en un sls de ditto dee fins et ep st eamoentraton plamatique & at st ans par exemple, pou le sam et pourle potas ime de distribution dn ap tame le rapport AMA i 4M, represen a vst dlustock de solute qul est gale a quant esta ‘desoluteinroduite das organise erentatlenet dim nue de a quate meaolise ow mine dans es urine Lot Ac, represent, lorsque qui est att ava tion (mesa) de ta concentration plsmatg s psc pr ete inten igiee 120, Son consire un sok dont ls conceatatiog etree, (pre gle 2 enero plas que et niacin dient, ona alors My= GosVou* Cues Vg si volun extra et Vk volume ennpartinent clare. Levolune de dso Vs, ‘deco slut est done donne parla rain sua jul des stocks de solutés ocak du tact Sottero eget fi pontehpantrdeeimation denn vane ect Bon vrs tif Ona cnet Wye ou terre I yo ae Sten Suns ental conrare Mn cl om si angi, pe eet Aieicrn,eatmaon da tome de ston om i codogic et baesuric mata pine que trots run foe generen aa un fh stones Kent sane one Mee doe et evoke de tbo dun oa ow Mh act rte uc ea de cs nope ont combats inc ds bmdeceas ohne detain fe dsm cn hm pect gat oven ict eedutecne Trowbne cermemen dni dela qn cnt Ripe cr sins mht nes pe Pec odontal lr gine Pin On conte quae edt Me Phare ot cert ck ol ene fevatuccinsosum ctor pe isu eo eat Ponca dutinaion tegen nc mn Mi testo sdk 2 ero eto alnd esr catcarei ack anal ste cont lve i partes snc ed Sree sco 12 sc cl ct done ition ok ron prt cretion cee oneotn das fe competes lens de orgs a ecole Bp cnt coon ekin ot om tga rapa reson Secor reat epoch et meas mpage tte pyle test Fun ee Cette telaion monite que: ~“evolum de detrition dun sol présent uni ‘ment dans fecompartiment extacelite (yO) et au volume extracel: cet cs pat exemple dt rit ~ tevolumededstibtion un slaps pte tilement dans fe compariment exracellite (> Gy ‘st upercur a voi extracellular Vn maine ‘volume de fet ttle V=Ve + Vg Cea Te asc so ‘on Te volume de dstsbation ex ern 15 100 ‘eur oluneexracclaie “evolume de dsebution dun slut fsa ment clans fen totale y= ¢y) ga au volume de totale V=Viy + Vest ease Pure: “ tevolmede distin sl pret pr tiaement dans fe empartnen ieee (ey, > ‘st supieur au volume V de Te ttle: est J eas Prost, ‘De par sa dion, fe wolume de distribution soluté dans Fonganisme represent le volume née pour enntenirlestck enter de onan dans ane sa tion its eocentration serait ales concentration rmatque. vl et ou a ft vr en ee sens sue tale anatomigue! I ne terse ps ol ‘dedifision de ce sol estimation du vlume ded Duta estcependant tle pour le ealel du stock M soluté conten dan organise (oir paragraph sua uted a finn des deux volts ded ion que, pour un solute exogbe foneentration p tigue et sock nus avant Tattaduction dans Vorgnisn «es deux volumes sont aus. Cependantees volumes Jement sicelu-c se repartt de fag uniforme dans ‘volume exchsion de tot ae, En ce qul eonceme les soi eng, ces de volumes de distbution ne sot pas neces Istination des concentrations cellutatres 1 est possible & partir de la mesure du stock éhan pubic un on nn de dire aver moyenne ths: concentration mole ens Vs incl, files relation 10} pet sere You-Ves yea extracetae Vy et este pare votume de Ison ds radios vt Team intrest Vy 5 ‘one para éenee ene Fe totale Vet Fen txt {ella Vyq-Onemanquer que esimationdelaconcen Hsin cere fainter iirc pV) Danses da sien, pourlequeliewoume de-dsibuton ost proche dey le est es senile aa présion de estimation ca vine extaclaee et nécesie de bi distinguer volume extratllaie V4 volume de dist tion dt sodium, QcM owt 14 21500 muon bi Smal dens ©) Smolka ent @ s5mol dea 19 5 mak eas eau pure (masse moaie = 1) content On conser ume part une solution (solution A) ¢albumine Case moe 70000) canter tg lbumine pa ire slesoltion ~caute patt une solaion (olution Bde gloaine ptfice (masse nie 3500) en dsolsant 0 de ls Puline dans une cea, ‘On suppase qe Falhuine ea glbuline eso pas Aissociges et que leur masse spéeiique ta dksout est gle elle de eau, (QM 1-2 Compare es osmolaris des deus slain: ‘soliton Raine osmoaspls ewe que asl ‘ion 1b saation A solution 8 ‘)lasoludon Aa une osmolarité yae ete dela sol tion ‘don ne pet concur ane onmolté moins ewe qu QEM11-3 Compare es osmottts des deux soutons al aso Aa une osmoaie plus ese quel sl sion yl solution a D ‘© lasoltion Aw une canola gale celle dea sol tion 8 «on ne pat conelure camo moins ewe que a ssl QM 1-4 Compare a valeur de la faction malate de ea dans es dee soto: a) action eosie de Fe est pls dew dans solution Aya ds a soltion 1b aration malaie de ea est moins ewe das kt solution A que dans a solution la faction mole de Teau est dae dans es deux solutions ‘don Sur un Gehan ‘1-10 mmol plaatique, lx matric es de plasm et Vosmolalté & Quer | coMARERMEETS RUMEN OELORGAMEME 15 310 mOsm/kg eau. La faction aquewse du pasa sera prise date 80.9. QOH 1-5 Quote est I valeur de a faction moluine de eau danse plas? 4p. 100 1954p. 100 ©3904, 100 ‘ep 100| QM 1-6 Quote es lavaourdes concentration mole lsc dase pass? ‘2130 mm 1) 40 mm. 150 mmol QCM1-7 Cee est valeur de a eetion molar dh sau danse plastna? a} 0.002? p.100| yaar p00 1p. ta0 «4.027. 100 2p. 100 .Dn fac de a concentration tes ps Fale des Precines dans e mie interstielpar ape a plasma, oxmolalitéy est infésere environ 1 mast pa ap por a ete du plas, QCM11-8 —Quetle est la sleur de a liérence des fae tions malaines de Peau entre le alow inert «te plana? 2p 100 biazp. 100 ©) 002.190 ‘0002 p00 1D. On rapt crite et df comme le volume des slbulesrouges content dans wn shantilon sanguin au volume ttl de cet chron fon nig les lobules lanes et es plate) On conserera qn Te lasna seule es proteins ocepent us olan mn iliuble ot que leur densité est eye 1 (eesti qe eur masse volumique est fa mime que celle de Fen). On tnvsdérera de meme que. dans es lables souges, seule himoglobine oecupe un lui non igen tues dens est aus eae | Sur un prvemen sanguin, om esane es sas ta hémoglobine = hematocrit 045 ~ concentration plasmatgue desproides 0 ge pro tides parte de plesina ‘onceniation plasmatique de Fue 47 mel. ce lawns 126 q/al desang QEm-9 Quel est eoncenrition de Phsmogoine dans es lobes rages? aszyt ‘Une lectade sectve a sodium pong dreie- basi. nen dans Péchandionpasmatiqueen provenance ht siet O25 R A pomet determiner ta yaeurde mola pasate zag ‘iyi meson ele 9 150 mmo ea die 6 20 Tato sqaeuse Fy plasma, dine comme le volume Hon contenu dane tse de plasma QM 1-10 Quelle est la fation aquewse des glabutelf nective demesne eine 1) deb eoner ges? i sod comport ‘072 vn lutour perma de er Féchanton ps boar yuu pr faceude dition egal 1 est adie que as Jin eau pute sn ajounes 1 wolume de plasm our Ucleeiodelctve at iy permet de 098 yor mole woe de écntiton dine vache suas sur un eran ousur un papier QEM1-11 Quelle x¢ fen mma. eau) concent ll! our par electrode selective mini parte fo tion molae de Ture dans e plasma? [ust ela ache parla chalne de mesure dans aaa bar aoe on tet echantiton de sg jet A? 2s I) Une ate chained mesure electade sletve 5a Ishin 2) ne comprend pas de Auteur, nase résutat 365 ‘Hele ose efctace se Fechatillon pasmatqe now Iii st ctickeemet muhipi par un eee correc: QCA11-12 Quelle et en mio de globules ouges i ik estan ce transis a ache Le roupe detrval jor one salen ices yc ube coe Wie coetion soit heist de maniere quae tlle ‘concentration moire de urge dan ls lobules ous bas Ai ensure fous pour un staan ue we oar Yur lesa nate. Quatle do €vetavake fa hes Tai roreion et ar inst ex atent une maa cond me Teniaion importante de proidenie response QCM 1-13 Quel st en mmol de sang eae Me itn 07 de a ton aque psa. Mi ule bydrosed est par aes noma, estan ‘aman (quant urge contenve dans 1 He de san Mig lic psmique dase est arwéoneque celle as sh pater Bi Ba ie rac eee te leven, ernie part catne de ‘Allee? 12 tacsion aqueuse du plasma sera prise WH inn de sar fable concentration em pro Tilaction ques da wi esti ser prise 1) (o soltune du compartment extactaite sea ln lane cnt ant nn ct eerie drossance radar de tous es hes, neste un ade de 7K apres fa aoe ie ve Sess, un volun neigeabe ue J olenane Lotunités ealbumine marquie et is duce marque Ges pas nessa dep Bice unites qt pee ee des units do redone iq 6 mole? mmol de mani Aurbout de Hes. on pelive 25 ml de sang et on demande Exercices sure 12 (potent Fxerece 1-1 Lar mesure de concentration sxe chanillon plasmatique pow ete eflectuse selon de snethues ~ a photomée de fame fon mesure nent la cauler jaune speiqueénise presi) permet mesure quantté de sodium eontene dans un cha tll plasmatique de vom conn ~Tedetrodesletve nt stam (oir Chapire 6) net de mesure dectement la comecolration moa da ‘lum dans un Geant plasmaigue dite (poten inet} ou non ipaentiametrie direc, 1 Un échantilon plastique de en ovr «Tun sje sain Aes plac dane une chan de mesic tomette de de determiner que 322 ns ext échatillon ‘molar dsm 23), Eddie a nate du tet 8 nouveau au patent de vider sa vesie: om ecu lors 200 curiae ln contennent ys alone are vee. 1) On pace Fchamtilon de sang prienésous uncon teurde radioactive onetime ae ‘aace Cot échantllon sanguin est ensuite cemige et Thmsoerte ext mesure 3 40p 100. Calculer le volume plasmatique ele volume sayin total (partis appele masse snguine») de ce palin 2) Dans 1m du sagen bem pa cont de Féhantion sanguin, on detect 047 unite ree mae ‘qage et la concentation du mannitol y est mesure & Mrmg/t. Dans un échantilon de 251m. dunes, on detect Sanit née marquee ta concentration de nity est mesure 0,56. 4 Calealr Fea tothe de ce sujet a fraction ule reprsente pa rppot a poids enone dy patient est {ota repreente ele le olume de Tensemble des con partment gions de Forgan? 1) Cau le volume di compartinent extracel de ve patient 1) Caller ke voles ineaelasize dec paint «ti fraction de Fea ote ele represent 1) Quelqae tps pls Tad, om injcte A ee paint pts ll aot demande de vider st wes, $900 unites de Stan aoe 11 Did unites de possi radioeti ‘Com ti desnande de ecuell sex ines. Lelendemein ot fee un plement sanguin et an réeupere LL ‘Furnes dans lesqueles on dee unite de sodium ‘adic et unié de potassium adolf. Dans Te plasm, lanai est mesure 14 la kali tea mal L-et on y dete 0,15 united skin radio fin. 0 uit de pots aon ya Camparerle volume de diet Yj dso Feu extracole 1b) Cau le stock de sodium dehangeable et exp Fen Hea spi capone 16) Donner une estinaion dea concentration moyenne uereice27 On enasive ua tat nora la nae ne et egal & M40 mmol/L et le rapport di volume ea Cellule au volume ea extrcelaaine da’ 1.5, Dans eet tereee one fra as de difence entre concentration Inne et concentration molar. ‘Un patient conslte son mein por ne sensation de mal te. Son poids n'a pas varie. Le mecin dane tune analyse de sang qi révele une natrémie 125 mma. ‘equ Kmoigne, en Fabsence de troubles de a pie ‘ode lyeemie dane diminution de Toso elcace. 1) Le medecin pense tout dabord ql sagt un rouble de Thydatation et que le stock potssique de eo Patient est normal 1) Caller de quel poreentage ont varie fe vokume “serve préciément Fat dHydratation de patient, beau tae dee patient lant etme 45 compte test de sop exer la waitin d stock sod de patient 2 Ls signs clinique obser neat ps en second avec état dTyeataton déerit a question préedent.le iécecin pense qu'il doit plat sag dune aipletion potssique (oe que des examen camplémentares conf ‘met 4) Fnvousaidant un digranne de Pi dee at “ttydrataton de ce patient ~ avant intervention de la boule de contd bilan nye et dete ian soc 96 stn vsti 7 ee bilan hydgue suppose ai tein so objec au inal, apres intervention réedente taps el elabouce de conde dla sod suppose avira son obeei ‘Lea totale de ee patient tes, caculerla quae minimal de potassium tellement de sodium quil est nécestre eappenter & Patent pour corsge som woube iervention dela seule bouele de eontde tojours esi Dns es eondtionsplysiologique, te pH du mile nn a oy atest Ws importance wale, car la part des enzymes never roped pl pone foneton. jal este pour une vse adquate des yn ochiniqus. Comme cesréetons se produisent cs clues, eet eserlement fe pl intraclire Hoven de saunegurder- Mats elutes ibs ii orb, dt moins en rutin Ti pratique, le seul mayen dant on dispose pour te et La suvellance et la cvteton tpt pases jenn le pt extracel (et pasmaigue) st Injie quel pl intracelsireen rs deTenstence ence de potent ransmembranaie pte! de ea eae (oi Capit 7: a negate dh nen cetsie street cations et donc 1 Pais en pls grande concentration incur de a (ie hap effet Donnan) Ip hee chapitees cane pat de arecomprende sons de fa stabité dp plasmaigue, auce nals les dysfonetionements qui peuvent de & sales de Féqulibe aeidabassque. Apa: fppetleroas, en qu concern Faull ak les soto, les tone indispensable Hibosion du reste eee chapte Gralités sur l’équilibre sation électrolytique de Yeau liane ordinale, Peau est une substance fa soci en ons Het OH" Cite dinsoctaion Equi ibre acidobasique cexplique que la conductivité de eau, méme ultrapure, ne Sait pas igoureusement alle. importance de ta disso- ‘ladon est quanti pal constante de dissociation de eau, qui mest aure que la eonstante de Tequiibre 1,0 1» Ol eau etant toujours en tres fort exces pair rapport aux solutes dans les solutions loloiques, Fraction molaie est rs vise de I, et sa concentration peut eure considérce comme ne constant, bien que ka ‘onstate Ky de Fequilive de dissociation de eau pest ‘te consideee comme gale au produit (H"| (OH | 0 1 e [OH repsentent respeetvenent les concentra ions en ions 1 et O11 Si Ten est pure, a dssotaion ‘eonduit un nombre gga ions H? et OF Legale des foncentatins (| et [OH] ead la neutalité de fa ‘olution sur le plan acidobasique (Solution » ete). ref ps contre neural acaba 1H = (O11, et neuttalté letrique (eatin » anions, Toute sol tion es toujours eleeriquement neutre, mais elles pas rnvessairenent neue si ep ackbasque Tar constant Kj de Usetaion de Tea est 18 faible: dans les condians standards de température (05°C) ele vat 10" mol/L; fa neurite aeidabasique correspond done 2 (H'] = IOI] = 10" molt. Goi (OL pmol/L, La maste molare de eau Gant de 18 g/t, Ay aappraximativement 55 moles dea dans ite: ‘done Otytq dons 1" ef 01 bq ions Ol! pour Ss moles d'eau, soit ion Het Lon OE pour 550 mk ons de moléutes deus Acides et bases Definitions Pardéfntion, unacide est unesubstance dont tas: Soelation en solution augment la coneentration des ons HY Parce que te produit (M1 (OUC reste gal & Ie oastante jy de dissociation de Peay, toute augments tion dela concentration desins H accompa ‘irination de lx concentration en ions OH eae Vexees ions 1 entaine un déplacement vers la gauche de Teégulibre de dissociation de Tea, ce qui sige qu'une pate des ions 11 ibérés se combine aux ions, OM HOH > HO, Un acide peut done etre considre comme une substance ql en solution, tibere un on 1 (RIX 19 ou xe un ion OFF GXH VHX Ua apport acide dans de eau pute rend done ls concen tran des fons H" dans la solution supesieure cele des ons OIF Une ele ston et dite acide, resustance dn Ja dissodation en soludon dni la eoncentatinn des ions 1 sotenfefisant (NOH 11-99, sien rant un fan 01 KOI» X" FOF. Une stn est dite Psi longue eaneeraion en ions HY ese inlieure =a concentration en ios O11 Notion de ptt Sur fe plan quanti, acide dane solation ext mesure pat 58 eancentration en fas I. Pace ave BI Peat varer en pratique de quolaespicomoles par He {1 pmol =1 milion ano pls moles pare iL tet bubitoe! de prendre une échelle lgarthnique ‘uu Fon ne peut prendre quelelegartinedt un one Sans dimension ies nscestare ence i cmcee me ‘grandeur x (pr exmple une concentration) de compare ime valeur de releence ye mnie & pao yee lelagaritime da rapper sin dens x4, ul event prendre xy comme unite de mesirece x. Ait ep ane soltion dont la eoneentration en ions 1 bres es peur ere dein ~ sol come p= logy NEE) 0 My designe Ja emeentaton en ns H bes de Unstone wee renee gale par convention a1 mei sit comme Toppost dt lgarithme cimatu nombre exprimant en moll eanesnration des ons 1 bres: pt = og" mol. ‘ans es eons sda de terrae la ne ‘elke aciobasiqueearespond af") = [O1T| = 107 ml fede un pl gal 47. Ladisocation de eau agente sve temperature 37°C neonate Kay deisaciation de Tea et de Fhe de 25% 10 ai 10) roP A En conséquence, 337°C, lel newest ga 68 Acetecer perature, une solution ace in pt irieu 8 une ‘oluion base 2 ca sx-stt, natn prea Thabieade dere pe le tame 10 pce quad et en exe et que 0 waren done pan IMecnstante cui a8 xnueessea Hlectrolytes forts et ectrolytes faibles 1a dissolution d'un acide augment par detnto concentration en fons H* de kr solution. reali fest tours in Gquiibre entre I forme non disso Xi¥et la forme dssovigeX- Cet quire est caactd par la constante Ky de Ie éactlon de dissociation aie XH kde conju xttatendancea ibérerun ont ume base ne «atta plas faible que son acide congue est for ne wad elation ant ex constants de dis Pon Ky deTacide ety desa tse conjugce, En elle, la sated dissociation Ky de acide XH est elle de ie X19 + eC eonsante de dissocaton Kydes os onjagute est etl de quie Xe XH + OF Ona ie jar diniion pe wy = a i = UL Par analogie avec la définition du pH, on appelie — opps tegaite cmal nombre o constante «qulibe Klorque totes ks toncenta xy = or {tervensant dans ta définidion de cette constante sont exp oT née en mol/L. ' ne faut pas confonere la constante K de ta act Kay = HOWE] = Kreg, de diariation X11-> Xe Wave tn constant Ky” eon 31011 98 Gl pe ina Pia = Myo Nasa, fu sor bien quetes conser decinoction Kyet y. —_ By resent te orcs respects de aide et ds wa isIHHOW De conju writ em acne Son conse i cove seers conju XK aval de ky se Kuo be cll de Ky. 1 convention ent de resi p ae fatntrisique d'un it eoupe parle colored a Fintan de dissociation ky de Fide fpk= pk) et non PK y—PK, = Piyo (= 1482548 re cologne deacons de soca Ky Un acide fort est un acide dont la constante de disa !!" ‘ation es slfisimiment dew pour que sa disocation solution dans Feat pure pulse eve onside com tore: concentration de Ta fran dso XH lors nglgeble. ila dsc et pa foal (is Hon pari) on pare dackde tie Par analog avec fa distortion des aces on app *constantede dsaeiaton + ye Ia ase XOH la const equine de a eoction de dssocation sie Aystemes tampons Wefnition 1m apie system tampon Leming en soon, Aas es proportions qui resten ds méme onde le gra He on psadque dans un rapport de 0.1 210). un sede Iie Ai ot desa base conhaue Xete derniere poane fi ovenve por dissolution «unset alement eso Nr sep se desi Na) cece aiden pre Mon price dct acide AI par une base forte Cette dn Jun proven de ee qu tel mclange tampa es Pvnions de ptt en ee sens que intvveton dans cette lion cn acide ow dune base pravoque ine vara yp coup moins importante quest crue intoduton Wels cans ea pure Ts Ted AN ms en soln en concentration Hy se trouve en présence de an base conjuguse Aen Pinion ey 84 dissociation tga parle pisgs ‘ji nace ale) et quasonent le, eae Vj de epic Feu de dissociation versa forme non disso: Fi i consequence laconcentration dea fore re di fie At vst ale a ey equation wads Teg He isiciation de Taide At WNL _ le ena! eeulogarithme de chaque mem Ixpor IXOHT Lenco, ine faut pas canton Ky et Ky i x) Si Rony Un base forte est une hase doat la constant de tiation Ky est sifsanment cle pour que sa dina en soltion dans Tea pare pus ere cosine con tone: Ta concenteation dea forme non disocice NOM sors nigral. i dsc et pte, on pare base fe ‘Acide et base conjugs i Fon eonsidne Téqulibve de dsocation pat ‘Fun ace faible XIV sites est une bas. psque X- est capable de ier 1 Laase est appele base conjqude de Voce X bse Xa Taunt moins tenance er um trlation & endeson- PIE PK Top ee Hasolbact Pouvoir tampon Lacapacit tampon une solution et défine comme ta valeur absolue dt rapport et nombre equivalents ions 11 bres sjoues (on retrnciss par ajonetion ‘Fue quanité dalvalente dons OIF) a cette soltion & 1a variation esultante le pl. Comme, & concentration tou en tampon (yc) loans leap tampon «Tune solution est proportionnelle son volume, on pt ‘04 habtude de parler du pouvolr tampon qui repre Ja eapacit tampon de cette solution par ualté de volume {ie pouvoir tampon est don dil comme valeur als Ie rapport ps represen la qui tment een cquvalents debase oud acide forts sjoutee pa re tke solution et Aplt Ls vation eésulante da pl I Sexprime dane en sulle ps souvent em mil ‘quvaloms ions 11 Mores par re desolation et pe ‘nit pH. Le poavote tampon quai escacldesta pons pests dans a soln. ‘Ve pain tampom pete mesure aout ds Ia solnton une base oo aide forts. Si Ton ajoute pr ions 1° bes par aonction en acide fou) dans 1 tite de solution eostenant un camps ATU (Ie. (Al =e). tant ques reste hlrieur ey lot ié des ons 1 es st prise en change pt AA a pas de contradiction entre fe fal de die que kept cine fn ‘ison de aygmentton d(H deqiekgaestanomolest} {¢que Etat de ons Hires (es quelques ran moles. prs est prise en charge par Lat coneentation dedi dey cy —, ads que [AT agente de {yey 1% Lepll dela solution tampon dine done de ‘velour otal kava 1.x deve dg cu supeeur by, relaion pc: lente dine de ration enderson-assebach est Pius applicable (on ne peut predke fe logarthine dun ome nga, ca Face AH nest ps en presence de base conjuguée: Fexets x ons reste How et Von ‘quite los Ia «zane tampon» fat de Fspuisement dit tampon la waitin de pt devient alors beaucp pas Important execee 3-1, a igure-1 représent a vrladon da pt cn sl tion pon ANZA Torsque ony ajouteunathde foto une tise forte On emarque que a variation da pH en fonetion dela quanti Ax ace fr sot est pls ube tour ‘pk eid A ex gules pps ina, de nissan ais fa zone tampon. lr powni amon 4p ‘seg a Ta valeur aso de inners de Ia pete Apt de cette courbe. lest maximal pour un pl ea a ky et COay > COagy monte coum tervient dans inition de change se ov Sarthe | = 2ackde lactique —_ a : r ; wa | | Bias reaheno — donsano. pe Seman. La penis sitapyeaye nent pang te acerbic) ‘eon altermaon aa anus os atte (dante plooc cent de ene eo) ‘ecm een de berbonaes preteen change Ics poder pase ptr ‘anerne 3 roumionEAcmonssioNS 41 ctw mination ne peut cependant se ‘consommation un on bicarbonate qa pri de ‘sano 1 tetas) ein Lurelyest capable de wansporter un on duplastna vers urine gure 3-41. Conuairement a pou teen ‘imine fs ons H sans consummation de bicarbonate Wow excrete dans Turine ne reste pus libre ( urine deviendsat ts aide et responsable de brilures ‘urinals insoutenables!, mas est prs en care, pour tn ters environ le In qianité exert, par Te tampon phosphate (HPO,2 » Hi -» HPO, ) et pout les dex ters Festants pat Fammoniae Ni, synietise dans Te rein {Mig + Nilp. Le pky (02) de Paride NI" Gon ammonium) stant netlement supérieur ae ptt de (pt habituel entre 617, celal west patlguement pas dsc, ce gulrevien dite que levein fae union 1° dans es ries. La quanti dons ‘linn pare ei est esr par a some de hiuricet de aid tre desis ete dele ctant ‘etinic comune le nate de allies de base qui ‘est necessaite dajuter& Purine pour ramencr son pit ‘oldu plasma 7.0 ‘Transport des ions H* : Tes systémes tampons de Vorganisme 1a stabilté da td ies ities contrast dune pan vec permanence de a change acide de orgie sn eeu (en rapport avec api des rps. les variations de neg et awrite lots eta te eo) eo} inition igure Tamper desi era de prodotti pe asp 0, ——i—+ oo, won Gr to05 « —_j cna charge ade prkein pion ann pa aes nn sto ine jenn mde de CP, Cre doe te icotanesceeende incre egide testes de CO, ent, ino. es eed in bla oi bone ‘cts dap ana ee Teta lh cnn quai apne ng emis par, avec le at que ppasiminéesusontewde proluton, mas doit ore use pouons et aux ris (gure 35). Stablite proven de que es stems tampons ren Immeiatement en charge es ons 1 sr eu et de des esnips et ge carson dimins pteantaene io ot qs ne som pas tabi ou imines et isin ts tue vrai tale dp ieee fdassifcntion Jt commode, por dir qui aidobasiqus, i pares les tampors en des groupes: IC premier gape et el des tampons ouverts, so enorme pare quits peuvent shaper dur pi is Forgan hams) ques eoaent Ce groupe rst par eeu amon bicarbonate CO, 1100; Fi cana est un tarpon overt em ce sens que dune Jt Fave COgy est ola finn pulonte, {ue at obese HC, pe s'échapper en solution de Fon ction eae Je seco! gape compen Is tes tampons. ls ok eeoemeat represen dams es ells par kes upon vt les prunes ans les lobules rouge, ln ety protein ext hemoglobin qa un pouvoir fo nporan, dans pat es plnspates et auies an Js oe dans plasma pa es rotenes. Ces tampons Hse tampons Fes car now seement is ne Jn, comme lessees es chapped ka solution fl scooter nas encore ts sn en uelque sorte em Jhon das ong a pate, sit pare ql oven ns unser ferme gis taraponsin lies tanpens essen), sit parce que, bie i seteur omer as ne peuse ep de Iu vce issn rcromolécuares ee peuvent ‘Hee lis ps reins dans kes conaitons physio Jil esurines re conilnnent pas de protéines. Ene Jo se compardinent extrac, hes tampons Holeculsies, esetillement represents parks ernparce enone Hes en pd don acl thang aide non metabolise sinister lisptes 100, HIRO, jowene an eOle quantitate ur a Pt rable. Ea reve es pspates sont tes leconcentes dans es ures eure tampon et on Hiner Vesription [i tunpon bicarbonate st seu tampon ouvert Hes Jcsicnentexracelllae test capable de fer un on I lot a ection reversible suivante C05 +H 6 Cy re ico 1D > tow WL = Koy oe So co NG. Key = 108 matt Po HCO} Jilin «Vedran asad, mons ems sont nombres. urs pk sont su Fswnent vos pour que ex zones lampons se ren est mission fren pour quela zane tampa hale soit nettenent plus niprtante que pour un tarpon {mique. Ain sure plan da comportement seidobasique, ensemble des anpons ferns esd asiiable & un seul tampon ferme gtd a suite pa ALVA de pK pis ‘eal Cesystme tampon ex capable de ier un ion T ‘Son faction: A" >A, La telaion Henderson. Tlaselbach srt done pou les tampons mes: pit = 6 bg lt Le caret «fer dee tampon sett par a relation 161 Att = constant on _AFopposé pace que etampon bicaebonate est oer ICO + Ong est pas constant Le tampon Fiearbonate- une inportaace physiolyique paren: Tune par, econ des concentatons de Fide are pom gp daniner ou retenir COs} et de 10, plein (pet imines eb ‘dans Trine ou pls scuont Te rete dans Je ‘avon plasma, vire mémekesyhaine) permet oranisme de Aeterminer ve manieve tes précive fa vakeu di rapport HCO, ICDs, cr qu déterine egaerment la valeur dt apport VIAN pour les tampons ern plsque la ela tinn Henderson Hsselbach appliqeg aux tampons ‘verte eres permet erie Ineo! wy St og oe = 68 MRT done nico TCO wai ~ ~ etapa, crate ouvert dh tampon bier nate ener une plas rande ecaié i Eerie 20, Lyfleacité relative des tampons Limportanee eative des tampons oe peut etre quanier en mesa eur ponvoetampon Nous ingens du es slo que on tie fa soln ta om qe epesenteTengansme par Taft dun acide Fixe par Fadjonetian de Face oa! OD, Latta des anions pr adjoneton Tun ace xe peut dre rade en joan dans a solution une quanité ‘anne ur acide fort par exemple = cide chlor ‘On arrange srs pour mainte eonstante leone tom en aie vlati COyy e qul peut Ere obtenn en min- tenant une valeur ems la pression patelieen CO, da fe gol sumone la soltion elation 3-1. Ye pouvoir tam pom est clea ptr de a dtnition. On emarquers quae Fee ions { joutes sont tmponnés soit pat Te tampon ‘aver carbons sot par ls tampons ferns Par cons ‘queria diminution du bicarbonate agentes dea dim: ‘ution des tampons ers Aes ae exces aides fies, equi pet sete wot fr Aloces fies] =—AIH005 1-8 —_— Par cete method, on mesire dane ke pour tampon tou det soliton c--e e puwt ampon dor a Dos fers et tampon curr a iran des tampons pet ass eect par sijncton de acide vat Day que ona mee HCO ate Cette ation monire que le cone parle win de a uncertain en aides ines quan at cone pa ‘ein la concentration plastique 1100, en bison ‘act, te) ‘undetected ola union He aur 3 EquumeesaponAsKIE A Définitions ‘Un taouble de quit aeidabasiqueconssten anomatie dea concetaton [Cen aide wate a enneetratinn en aeides ies. i Fano cone laconcentraion des aides ie rouble est it mt ligue.esces de i concentration en aces test on! une aedse métaboligue, fa dininncin de Ector a ‘Shenton ensign ee ‘ato nto adeno ae “ince acon ae a haya ‘<1 arin repre Ue ane Se Pus Dal“ ay un ng a a a Py lan te tn "0 gain eae ses Le wie mtn dec as ne acs pe hypereapni). ive rs men aed let eens ene as Peaster, oe ‘consist en un dau de concentration en De tone tne dimination pathologique de a Paya tesaas enti (dinssant specie). Pon ex eben busiques comme dans heat autres domaine 1a pathologie, i est elasique dl Utingur kes rou ‘sigs instalation brutaleet souvent teversiles dans hla court quand is wont pas eniraing la mort et troubles chroniques reverses soiyent nt rogresive), Troubles de ’équilibre acidobasique GC 2soatemalt erpondant ty. Ianomate ne concen aie ane es eC s le (24+ 2mmol/Li, ce qui permet d'obtenir, — malie en sens ‘apposé (respectivement cnt {apres a telaion (8-2) endersonHasslbach un pli _inentaion eft comer oe na plasmatique normal (7,40 + 0,02), ‘permet datter pl re dass, ce vera avian cy pH (table 2, La ca Tableau 1 Variations des bicarh nates de a Py, los des divers troubles acidobasiques ee icarbonates Acidose métabolgue Pure to to Compensce + u 1 Alealose métabolique Pate 2 Compensse . . 1 Acidoserespratoite Pace ‘ f t Compensée : t t alos respiratire Pane fl 4 4 Compensie = 4 1 “Doubles mites Acidose ate a ~ 1 Alcaose mise w > 4 4p rs nrg ange yd] a Jynnton pou permatre de raener ke pH dans interval Ho urs normals entre 7.38 e 7.2: le trouble acid Iai ls tote compensé afi fe wouble est i ste ke eonerntatons en acies eset en aide fol ct totes ex de agentes acdsee) ow ses esis lems {appellealdnte une ination pathologie i plnotique ces-teire une vale dp Fi De unite andogue, on appt lal ion pathologie dp plasmatiqus este um [ssi 7H fps confor were ach Wn vec cf ede, Par exemple, une aabose rsp Ji lininucndela Pp, peut tre seeempagnéed ane Wiis Cette acidic sigue seulement quil existe Ins ie acide metbolique dan eft sure pt pls fie rdomine sur el de Taleslone respiratoire \Unncoubleacidctssiquees ditsimples est da une ule pstloge Sin Hay un trouble aedabasique fannptese Plngramme de Davenport diagram de Davenport ext an moyen comme Ue topsentr Fat aeidabasaque dun patient. I eonsste ‘io epnesentaion graphique la contention psi Isp 0, 1 des bitabonstes (en ordvanes) em fontion ‘Ht paseigue fen absesses) Pour un point donne Ife wn valor donne di plete (HCO, Lest posi Hetoleler la eaneeatan en acide wot [COs et done Joy 8 partied tation (3-21 Henderson-taseaeh Ahnu tmpen bicarbonate neo3t IT = 6.11 toga toe 1 des points fins n tat aeidabasique no fio) 1 une mane exrespondant une concentration en Fienatese¢ um pl compris dans iveralle norma Hiern (228 we ot 78-742] danse san Irie, os es aes points coveespondent un couble PW uli aekbisique. Pour des alors diactiques Jun ons cet zone au point N-conrespondart Foe sieceto anne pH = PAD F100, = 24 mmol i Hho,» 10 mmti. Vin lelacemen sur ce diagram eomespand 2 une Syynion de concentration des aces firs eZou vats. Fionn ender Haselbach mone quel eaion fe bes bicartnssot e pl west pas uo: we vio donne du ft eran pas ue writin der Fis lel concent ation des bicarbonate, nel, ne vin dp sige variation da contr de las Mh cides, nas sean que cette vaviation affect Les Wis uncom ar wal CO, es de variation Hh bcaroetes west ps mene est commode He pneener sr Hediagrme de Davenport ks variation fp i concentration des iearbonates en reponse & une ication dpi dle par ue variation de eoncentra Pn nn seule des deux eases aces ives wal (aur pu aus choir de repréenter la vriaton de lato en fonction di pl en elle des beasbonatesen fone: ot a Pe Heist ates dlagrammes de representa. ot des trols acids, mals sont moins ae esque Ie dagramme de Davenport. Variation islée de ta concentration en aides fixes Cte station eorspond 2 ele d'un eouble mt Dotkue pur. La moifcation da pt es bene 3 tant un acide fixe (par exerple HCI) une base {par ‘xerple NAOH). On Sinerdit danse cas ptsent de mod fier La coneeaation ew acide volt [OD page [CO,j1= aly, elation 3-1, de matin de lt enneentr tion em acile volail& une valeur constant peut tre ‘hen en imposant la valeur ela pression patil, {deen Squire ave I soln. Tes equations (1 et 2} permeten erie in pH = 6.14 logy Inicoj)=aPy, 100-4 Cate ration montre que, pour ne, donne, ‘ancentraion en bicarbonate vee oneion a pHs fant une cure exponentielle. Pour diverse valet de Ia Fro onadtent donc une fail de cores exponents applies robares, chaque isobare eoerespondant un ‘concentration dane de Face vo 1a igure) "anare norm st sob passant pa pot N ep Sentant Tat acidosque normal. Ubobare nome represent ke He de tous Tes pots correspon 2 eeentration en ace volt 0] Men par din tin le isobare) et normale (pus ele pase park oink IN. share normal spare pat du diagram en deux aes (i figure’ 9; a dessus et 8 ache vers exp fale, agit de zone des acioses respirators (Pn supérieure a normale) ase droite vers les pee 15h agit dea so des aes esptoites (P,ine Fie as ore. Figure) ane bares surat dara de Dane Carne + fain semoensiut Variation iolée de ta concentration en atte votatid [Onl Cette situation correspond! 8 un trouble respiratote ‘ur. La modification da pt est oben par ine vation dela Pog, gazen équlibvesveela solution. nines dans ce as de exis la concentration en aides tives ‘ion 1 provenant dela dissociation decide vole CO, ant pris en charge uniquement par ls tampons ferme, ngmenier on dminuer la coneenaration (Ong revient ‘se dplaer sla courbe de tittaton de cect unique ‘ment ura parse insite de cette cae corespondan zone tampon, seule compat vera vie figures 3-10 B). Cats droite» deat represent la dinintion ‘ty pl en fonction deka quansté dione 1 ies sje at lire de solution, qu et represent par Faugment tion dela concentration des bicarbonates, pulse ees ons H:proviennent uniquement dela ssociton dey Par inversion des axes, le manne a vevenir wn diagram Ade Davenport, on obtient encore une dite dénemine a) 55 ‘NHOO3) * a 6 2 c anOoy gy 10 Tran destampons fermi ade lat Noa sk plteopatii one v "Men coe qn A. nist ps yi east Ae pune tan 1104p del pane) 160; | ect de se Lj np KX Hope gaa ab dela pee ‘stars eae ‘sguainc, edt pie dated ion i, DA paridela representation desriations ACL; ds bites con dp a aia conwsrton Prete valeurs, ek deco cote we sks [H00; 1 “ANIC sa kes cod ‘echoes pat ee tn. gut dan anes i Fagmain ANC; scans Lesage ABs Aroite déquiibration du CO, dont la pete (nga ‘6 gale et oppose aw pouvoir tampon pes a fexmes Figure 3-100). Pour divers valeurs de It caneeteation en ac Axes, om obtient done une famille de dies para isu leurs pent sont toes gies & Topps da ‘wir tampon des tampons ferns igure 8-100). Pr ‘inn, it droite normale eéquibraton DNE x ad \quiibration past parle point Par cv vores | inemsbupues equation dela DN es: S (C051 (molt) =24- ppt -7.40) 1 ma ‘lt * és fe pouvoir tampon des tampons ferns Kae) Vunlededraes quan de DDE repnésente fe He de ts es points correspond ‘ne concentration en aces fixes identi (pa defn de a droite ¢équation) et norma (pus ele pare polnt dtinissane at normal) La DNE sete ‘ dngramme de Davenport en deus ne: aces gauche yrs es pH bles, sae avons ai i ywnmed oven St we dae aration ibrar es conse ios (exes de concentration en aides fs 1 dite verses pt elves, agit de la zone yeaboligues gure de diination de concentration en tampons jr caempleandinie sre se advan par une 1 de a eneur en émabine da san) et dene ye tarpon, hes dots elation devi [iis hoxisondes, On pout ailleurs ete de rte dela dite et Suiibation la concen AW upon Kees at #xere 3-1), Noter que ks Heliiation paws pare point N garde sa deo Wr site sormale «equation {ONED, qu sa ie vite ornate non, cosy o los d'origine respiratoire eo espondent ane anomie def concentration i COet done une anomaie de Py oon pysilogigues, organise juste lon de monies vite Tappan d'un wouble 6 Wi» bie que variation de la production de Hie pos variation de a Py, Par eonssquent, uidoaskue éaigne respiratoire ne pet te he fy av un trouble de inination resprateite rnin araon de Py, ft do ek ks i ides vais [CD em debs. des . — als pour peers bilan sq ca OO, oi is protcton respraoies sont en rapport avee ne he seconde une alléation nerologigne ie (ableau-ID. Les sealoses respiratires yp ae une hypocapni, Te plus souvent 4 ne hyposie quelle que soit kn case a, Mivhinsinn especie metry de Bjioiers au tme, dea concrtation en me Tableau loge dex acess respiratoire (hyper= capnie, en dehors des aeidoses respiratoire de compen ‘aon une seslose metabolique Acidases respiratoire agus Obstretives [obstruction rachis) ~ Obstacle ence, tc} lronchoconsrtion asthe) Neurologiques: ‘Gnas medicaments morphine, ar eardiocespiratire erphergues section raumaque de mode «erveae (coup du lain) teint infeceuse des eas ‘motes (poionylite Acidases espratoirescionigues Obsives:bronehinehronique Nesteives: Bose pulmonaire Neurlogiqus: potiomyélie ‘Tolle 017 Eto des aealoses respiratoire (oypo- ‘apie en dehors ds alealoses respeatires de compen salon dune seidose métbolique Nyperventilation prinitivelakalae souvent aig ~ Payhagene emotion = Onganigue encphaapathies Iatrogene: venation assstce HHyperventation secondaire hypoxic chronique lealone save ionique) ~ Typoxémie: séjouren alte, hose palmonsire yoni, cinta da dt cara Troubles respiratores aigus et dlagramme deDavenport Nous consdereronsic le cass aldosesrespiatoies, dennis par une auton de a concentration on ace ‘lat {COag. La repisentaton de lcalowes espratotes ‘stout analogue. Teas de CO tend 4 déplccr Féquiibre COs, + HCO, 1 versla dite doa dination pl. Lesions "Hrs par ete dissociation son pis en hae tampons fennés ALA ce i dplace encore Te Dcsdent versie eexpique que a diminution dpi Soot wacom eae ages setve eB ‘enceniatin des bcarbonats (i taea3-1) ico > augmentation de 1C03| 0m» | 4 BWeAAM + diminution det owen: 3 GxMuMEKCDONASGOE 4 t {2A sig anne nncasacdose respiratoire ten absence ure Patol aise esprit gs ete basque exp, pre que concn acess tsps ete de yr fe, competion re