Vous êtes sur la page 1sur 14

Chapitre 4

Généralités sur les fonctions

Sommaire
4.1 Rappels sur les fonctions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
4.2 Fonctions de référence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
4.2.1 Fonctions de référence déjà connues . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
4.2.2 Nouvelles fonctions de référence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
4.3 Autres fonctions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
4.3.1 Fonctions polynômes de degré 2 (rappel) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
4.3.2 Fonctions homographiques (rappel) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
4.3.3 Opérations algébriques sur les fonctions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
4.3.4 Fonctions associées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
4.3.5 Fonctions composées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
4.4 Comparaisons de fonctions – Positions relatives de courbes . . . . . . . . . . . . . . 45
4.5 Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
4.5.1 Fonctions de référence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
4.5.2 Fonctions trinômes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
4.5.3 Fonctions homographiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
4.5.4 Fonctions associées – Fonctions composées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
4.5.5 Démonstrations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50
4.5.6 Comparaisons de fonctions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50
4.5.7 Exercices de synthèse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52

39

. l’ensemble des points M de coordonnées x . . . . L’ensemble des réels possédant une image par une fonc- tion est appelé ensemble de définition de la fonction. .free. . . . On dit que • f est croissante sur I si pour tous réels a et b de I on a : . au plus un réel noté f (x). . . f (x) désigne le réel qui est l’image de x par f . . .4 (Variations d’une fonction). On dit que f (x) est l’image de x par f et que x est un antécédant de f (x). notée en général C f . . . 40 http://perpendiculaires. . • f est monotone sur I si . . . . . . . y tels que : • x décrit D f . . Définition 4. Définir une fonction numérique f sur un ensemble D. . Définition 4. . . . • f est décroissante sur I si pour tous réels a et b de I on a : . Soit D un intervalle ou une réunion d’intervalles de R. . . . . remarques. . . . . . . . à chaque réel x ∈ D. c’est associer. . . Soit f une fonction définie sur un intervalle I . . illustra- tions seront limités et les propriétés ne seront pas démontrées.1 Rappels sur les fonctions Première S 4. . Remarque. . . . On veillera à ne pas confondre la fonction et sa représentation graphique. . . . .3 (Courbe représentative). Définition 4. . On appelle ¡ ¢ courbe représentative de f . .fr/ . f désigne la fonction. Soit f une fonction. . . . . . Définition 4. . . . . . . . .4. On le note en général D f . . . . . . . . la fonction de D dans R qui à x associe f (x) ».1 Rappels sur les fonctions Les définitions et propriétés suivantes ont été vues en Seconde aussi les exemples. . On note : f : D −→ R x 7−→ f (x) et on lit « f . . . .2 (Ensemble de définition). . . . . . . .1 (Notion de fonction). l’ensemble de définition de f • y = f (x) On dit que la courbe C f a pour équation y = f (x).

2.2 Nouvelles fonctions de référence A CTIVITÉ 4. 2. À l’aide d’une calculatrice graphique ou d’un grapheur. (d) En déduire alors le sens de variation de la fonction racine. représenter la courbe de la fonction racine. David ROBERT 41 .1 Fonctions de référence déjà connues Compléter : Fonction Variations Allure de la courbe représentative Définie sur y Affine f (x) = ~ j O ~i x Df = y Carré f (x) = x 2 Df = ~ j O ~i x y Inverse f (x) = ~ j O ~i x Df = 4. 3. p On appelle fonction racine la fonction qui à un réel x associe. (a) Que peut-on dire alors de b − a ? p p p p (b) Montrer que b − a = ( b + a)( b − a).1 (La fonction racine). 1.2 Fonctions de référence 4. Soit 0 6 a < b. le réel positif noté x tel p que ( x)2 = x.2 Fonctions de référence 4. Déterminer l’ensemble de définition de la fonction racine.Première S 4. Que peut-on conjecturer quant aux variations de la fonction racine ? Prouvons-le. p p p p (c) Que peut-on dire du signe de b + a ? En déduire le signe de b − a. s’il existe.2.

. On appelle fonction cube la fonction qui à un réel x associe.. On déterminera cette forme au cas par cas dans les exercices.4. Tracer la courbe représentative de la fonction valeur absolue. .3 Autres fonctions 4. Soit f une fonction homographique de la forme x 7−→ cx+d . que peut-on alors dire du signe de a 3 −b 3 ? En déduire alors le sens de variation de la fonction cube sur R+ .. Déterminer l’ensemble de définition de la fonction valeur absolue.5. Que peut-on en déduire ? 3. 1. .. On appelle valeur absolue d’un réel x le réel. Déterminer l’ensemble de définition de la fonction cube. 2. Que peut-on conjecturer quant aux variations de la fonction cube ? Prouvons-le. . (d) Si a et b sont négatifs. 0).. le réel positif x 3 . . 4.2 Fonctions homographiques (rappel) Définition 4. Soit a < b.free.2 (La fonction cube)... s’il existe.3.fr/ .1 Fonctions polynômes de degré 2 (rappel) Ces fonctions ont déjà été revues dans le chapitre 1 4..3 (Valeur absolue). représenter la courbe de la fonction cube. tel que : Si x > 0 alors |x| = x ½ Si x 6 0 alors |x| = −x 1. .2.. Montrer que si a < b 6 0 alors |a| > |b|. A CTIVITÉ 4. d ) 6= (0. ax+b Propriété 4. Alors f est définie sur . On appelle fonction homographique toute fonction f pouvant s’écrire sous la forme f (x) = ax+b cx+d où (c. . 42 http://perpendiculaires. .3. que peut-on alors dire du signe de a 3 − b 3 ? En déduire alors le sens de variation de la fonction cube sur R− . ... noté |x|.. (a) Que peut-on dire alors de a − b ? (b) Montrer que a 3 − b 3 = (a − b)(a 2 + ab + b 2 ). 2. ax+b Propriété 4. Soit f une fonction homographique telle que f (x) = cx+d . . Que peut-on en déduire ? 4.. .. Alors peut s’écrire sous β la forme x 7−→ α + cx+d On l’admettra. À l’aide d’une calculatrice graphique ou d’un grapheur.. (c) Si a et b sont positifs.. Montrer que si 0 6 a < b alors |a| < |b|. La courbe représentative d’une telle fonction est ...3 Autres fonctions Première S A CTIVITÉ 4. . Cette forme est l’équivalent de la forme canonique même si on ne lui donne pas ce nom. 3. . .1.

15. Preuve.7.3 Autres fonctions 4. multiplier. 3. Les fonctions f et f + k ont même sens de variation sur I . Soit f et g deux fonctions définies au moins sur D et k un réel. Soit deux fonctions f et g définies au moins sur un ensemble D.3.3. Soient f . etc.4 Fonctions associées A CTIVITÉ 4. 2. etc. g . on peut ajouter. alors la fonction f + g est décroissante sur D. • Si f et g sont deux fonctions décroissantes sur D. Mêmes questions en remplaçant g par chacune des autres fonctions. David ROBERT 43 . alors la fonction f + g est croissante sur D. diviser. Voir l’exercice 4. mul- tiplier.Première S 4. Le tableau suivant regroupe les opérations sur les fonctions f et g : Opération Notation Définition Définie pour Somme de la fonction f et f +k ( f + k)(x) = f (x) + k du réel k x ∈Df Produit de la fonction f et kf (k f )(x) = k f (x) du réel k Somme des fonctions f et f +g ( f + g )(x) = f (x) + g (x) g x ∈ D f ∩ Dg Différence des fonctions f f −g ( f − g )(x) = f (x) − g (x) et g Produit des fonctions f et g fg ( f g )(x) = f (x) × g (x) Quotient des fonctions f et f f f (x) µ ¶ (x) = x ∈ D f ∩ D g et g (x) 6= 0 g g g g (x) Propriété 4. diviser.6. des nombres. Définition 4. À l’aide d’une calculatrice graphique ou d’un grapheur. On appelle fonctions associées à f les fonctions : x 7→ f (x) + k ou x 7→ k f (x) Propriété 4. h et i les fonctions définies par : p p • f (x) = x pour x ∈ R+ • h(x) = − x pour x ∈ R+ p p • g (x) = 3 + x pour x ∈ R+ • i (x) = 4 x pour x ∈ R+ 1. Soit f une fonction définie et monotone sur un intervalle I et k un réel.). ♦ 4. tracer la courbe représentative de f puis celle de g . Soit f une fonction définie sur D et k un réel. des fonctions.4 (Variations de f + k). • Si f et g sont deux fonctions croissantes sur D.3 (Variations de f + g ). Définition 4.4.3 Opérations algébriques sur les fonctions De la même manière qu’on peut ajouter. Décrire la transformation permettant de passer de la courbe de f à celle de g en précisant ses caractéristiques si cette transformation est une transformation usuelle (symétrie. etc.

• La courbe de f + k s’obtient à partir de celle de f par une translation de vecteur k ~ j • Dans un repère orthogonal. (b) À l’aide d’une calculatrice graphique ou d’un grapheur. Étude de h. Soit f une fonction définie et monotone sur D.5 Fonctions composées A CTIVITÉ 4.5. Que peut-on conjecturer sur le lien entre les variations de f et celles de g ? (c) Montrer que si une fonctionp positive f est croissante (respectivement décroissante) sur un intervalle I . On démontre de la même manière si f est décroissante.6. • Si k < 0 alors les fonctions f et k f ont des sens de variation opposés sur D. noté D g . alors g = f l’est aussi. Donc f (a) + k 6 f (b) + k donc f + k est aussi croissante. ♦ Propriété 4. • Si k > 0 alors les fonctions f et k f ont le même sens de variation sur D.~ .fr/ . ♦ Exemple. Le plan est muni d’un repère O . C g et C h leurs courbes représentatives respectives. 4.4.16. Que peut-on conjecturer sur le lien entre les variations de f et celles de h ? (c) Montrer que si une fonction non nulle f est croissante (respectivement décroissante) sur un intervalle I . Preuve. (a) Déterminer l’ensemble de définition de g . Étude de g . Propriété 4.5 (Variations de k f ). ¡ ¢ Soit f une fonction définie sur D et k un réel. La fonction f : x 7−→ x 2 + 2 a les mêmes variations que la fonction carrée.free. la courbe de − f s’obtient à partir de celle de f par la symétrie par rapport à l’axe des abscisses On l’admettra. 2.3.~ı. 44 http://perpendiculaires. Voir l’exercice 4. Conformément au programme on se limitera aux cas mentionnés dans la définition ci-dessous. (b) À l’aide d’une calculatrice graphique ou d’un grapheur.3 Autres fonctions Première S Preuve. tracer C f et C h . alors f (a) 6 f (b). noté D h . (a) Déterminer l’ensemble de définition de h. tracer C f et C g . On appelle C f . Si f est croissante et a < b. alors h = 1f est décroissante (respectivement croissante) sur I . 1. 1 Les fonctions g et h sont définies par g (x) = f (x) et h(x) = f (x) . La fonction f est définie sur R par f (x) = x 2 − p3x − 2.

Propriété 4. C f et C g leurs courbes respec- tives. On note f 6 g sur D. Ces deux propriétés ont été démontrées dans l’activité 4.5. c’est-à-dire à déterminer si f (x) = g (x) pour tout x et. • pour tout x ∈ D. f (x) = g (x). Alors si f 6 g sur D. On dit parfois que f est majorée par g sur D ou que g est minorée par f sur D. C f est au-dessous de C g . sur quel(s) intervalle(s) on a f (x) > g (x) et f (x) < g (x).9 (Égalité de deux fonctions). Cela revient à comparer les deux fonc- tions f et g . ♦ 4. On dit que f est inférieure à g sur D lorsque f (x) 6 g (x) pour tout x ∈ D. Remarque. p Propriété 4. • La fonction u1 est définie pour tout x ∈ I tel que u(x) 6= 0 et s’appelle la composée de la fonction inverse et de u. sinon. On note alors f = g . Immédiat. Alors u et u1 ont des variations opposées.7 (Variations de u ).4 Comparaisons de fonctions – Positions relatives de courbes Étudier les positions relatives des courbes de f et g c’est déterminer sur quel(s) intervalle(s) la courbe de f est au-dessus de celle de g et réciproquement.Première S 4.10. Soit f et g deux fonctions. Définition 4. Soit u définie sur D et telle que u 6= 0. Preuve. p • La fonction u est définie pour tout x ∈ I tel que u(x) > 0 et s’appelle la composée de la fonction racine et de u. Définition 4. On dit que f et g sont égales si : • f et g ont même ensemble de définition D . Soit u une fonction définie sur un intervalle I . Preuve. Les conséquences graphiques sont les suivantes : Propriété 4.9. Soient f et g deux fonctions définies au moins sur D.8. Soit D une partie de R et f et g deux fonctions définies au moins sur D. Soit u définie sur D et telle que u > 0. p Alors u et u ont les mêmes variations.8 (Variations de u1 ). ♦ David ROBERT 45 .4 Comparaisons de fonctions – Positions relatives de courbes Définition 4.

... Déterminer graphiquement l’ensemble S des solutions de chacune des inéquations suivantes......3.... S = . Calculer x 2 dans les cas suivants : • x =3 • x = −3 • x =2 • x = −2 p En déduire la valeur de x 2 . (b) Traduire les inégalités suivantes en intervalles : • |x − 1| 6 2 • |x + 2| < 3 • |x − 1| > 4 • |x + 3| > 1 ¯1¯ (c) Traduire en français la phrase suivante :∀ǫ > 0......free.................... E XERCICE 4.........2.. b] le nombre 2 et amplitude de l’intervalle [a ........ On construira avec soin les représentations graphiques des fonctions de référence concernées et on fera apparaître les traits de constructions...5 Exercices Première S 4.. 1.... 4] » en termes de distance entre des nombres.1..5 Exercices 4... On appelle distance entre deux nombres réels a et b.. a+b 3... S = ..... b] le nombre b − a.. p 1 1 6 x2 6 5 36 x 64 4 > |x| > 2 x <2 y y y y x O x x x O O O S = .. Dans chacun des cas suivants. S = ....... En se basant sur les deux dernières distances calculées dans la question précédente.. (a) Traduire « x ∈ [2 .fr/ .. On appelle centre de l’intervalle [a ......5. S = . Conjecturer le lien entre distance entre deux réels et valeur absolue..... E XERCICEp4.... déterminer la distance entre les deux nombres réels : • 2 et 3 • −1 et 3 • 0 et 3 • 3 et −1 • −2 et −4 • 0 et −3 2. S = ....... la distance entre les points A et B d’abscisses respectives a et b sur la droite réelle munie d’un repère (O .~ı).4.......1 Fonctions de référence E XERCICE 4. 46 http://perpendiculaires...... ∃N ∈ N | n > N ⇒ ¯ n ¯ < ǫ.... S = . p 1 2 6 x2 x >2 |x| > 1 x > −3 y y y y x O x x x O O O S = ... donner une nouvelle définition de |x|..

8. Faire le même travail en partant de : a < b 6 3 et conclure.... . (a − 3)2 . 1. de C g et de C h .. Sur [O . .. . . Donner la forme canonique de f . . b −1 1 1 ... étudier les positions relatives : 1. Déterminer par le calcul les variations de f .. b−1 2 2 . . . 1. 2 Soit f la fonction homographique définie sur R\{1} par f (x) = x−1 . .. Soit f la fonction définie sur R par : f (x) = x 2 − 2x + 4. (a) Compléter les inégalités suivantes : 1 < a < b 1−1 . +∞[.. 2..3 Fonctions homographiques E XERCICE 4. Donner la forme canonique de f .7. E XERCICE 4.. g et h suivantes : p • f (x) = x ... (a) Compléter les inégalités suivantes : 3 6 a < b 3−3 . ..5. • g (x) = x 2 . 3. . a−1 .. E XERCICE 4.Première S 4. . 1... Soit f la fonction définie sur R par : f (x) = −2x 2 − 4x + 1. Soit f la fonction trinôme définie sur R par f (x) = x 2 − 6x + 11... (b − 3)2 + 2 . b −3 ... (b) Que peut-on en conclure ? 2. (b − 3)2 . .5 Exercices E XERCICE 4.. . . 2. a −3 . Déterminer par le calcul les variations de f . 4.. 2.. C g et C h . . .4.. 4.... a−1 . respectivement....6. David ROBERT 47 ..5. ..5. . .. b−1 . On donne les fonctions f .. 1. .. a −1 . 2... . Faire le même travail en partant de a < b < 1 et conclure. (a − 3)2 + 2 . Donner la forme canonique de f . C f . de C f et de C g . .. • h(x) = x.2 Fonctions trinômes E XERCICE 4. (b) Que peut-on en conclure ? 3. Leurs courbes sont notées. de C f et de C h ...

3.11. Quels sont leurs ensembles de définition ? 3. On a représenté sur la figure 4.4.12. 2. d . 2. Soient f et g les fonctions définies par : 2x + 1 3x − 8 2x − 9 • f (x) = . De quel type de fonction s’agit-il ? 2. 2. Tracer sur cette même figure les courbes des fonctions suivantes : • u = f +2.1 page suivante la courbe d’une fonction f définie sur R.fr/ . pour tout réel x qui ne soit pas une valeur interdite : b d f • f (x) = a + . 1 1. Soit f la fonction homographique définie sur R\{−2} par f (x) = 3x+7 x+2 . x−3 Soit f la fonction homographique définie sur R\{2} par f (x) = x−2 . • w = | f |. Étudier les variations de f sur ] − ∞ . p • u= f . E XERCICE 4.5. b.13.2 page ci-contre la courbe d’une fonction f définie sur R.free. À partir de la figure. • h(x) = . Étudier les variations de f sur ] − ∞ . p • y= f. • g (x) = . e et f tels que. c. Étudier les variations de f sur ]2 . E XERCICE 4. x x −3 x −4 1. • w = | f |. Étudier les variations de f sur ] − 2 . +∞[. 1 1. • v = −2 f . • g (x) = c + • h(x) = e + .10. E XERCICE 4. 1. 48 http://perpendiculaires. En déduire les variations de ces fonctions. −2[. 2[. Montrer que f (x) = 3 + x+2 . Déterminer les réels a.5 Exercices Première S E XERCICE 4. +∞[. x x −3 x −4 4.4 Fonctions associées – Fonctions composées E XERCICE 4. On a représenté sur la figure 4. déterminer les domaines de définition et les tableaux de variations des fonctions suivantes (on justifiera brièvement) : • z = 1f . 4.9. Montrer que f (x) = 1 − x−2 . Après avoir indiqué leur domaine de définition. tracer sur cette même figure les courbes des fonc- tions suivantes : • v = 1f . 3.

2: Courbe de l’exercice 4.5 Exercices F IGURE 4.Première S 4.13 4 3 2 1 −4 −3 −2 −1 O 1 2 3 4 −1 −2 −3 −4 David ROBERT 49 .12 y 5 4 3 2 1 ~ −6 −5 −4 −3 −2 −1 O ~ı 1 2 3 4 5 6x −1 −2 −3 −4 −5 −6 F IGURE 4.1: Graphique de l’exercice 4.

4.14. E XERCICE 4. b et c tels que. E XERCICE 4. j = f 6.3). 1 1.5. h = 2 f 4.5 Démonstrations E XERCICE 4. 10] et son tableau de variations est le suivant : x −10 −1 2 8 10 4 9 −1 f 1 −5 On sait de plus que f (3) = 0. f (x) = x 2 et g (x) = ( x)2 . Étudier les positions relatives de leurs courbes respectives. Conclure. Même question lorsque f et g sont décroissantes sur I . x 2 +x−1 x 2 +x−2 2. f est une fonction définie sur [−10 . f (x) = x+2 et g (x) = x − 1.18. Conclure. (b) Donner son tableau des variations. i = −3 f 5. Étudier les positions relatives de C et de D.16 (Preuve de la propriété 4. On justifiera s’il n’est pas le même que celui de f .5).15 (Preuve de la propriété 4. Soit D la droite représentative de la fonction g définie sur R par g (x) = 2x + 1. Montrer que si a et b sont deux nombres d’un intervalle I tels que a < b et que f et g sont croissantes sur I . 1 1 Soient f et g définies sur R par : f (x) = 1+x 4 et g (x) = 1+x 2 . 50 http://perpendiculaires.17.6 Comparaisons de fonctions E XERCICE 4. f (x) = x + 1 − x1 et g (x) = x . E XERCICE 4. Dans chacun des cas suivants déterminer si f (x) = g (x) pour tout réel x : p p 1. On justifiera systématiquement. ℓ = | f | 4.5 Exercices Première S E XERCICE 4. Déterminer les réels a. Pour chacune des fonctions suivantes : (a) Donner son ensemble de définition. c 1. pour tout réel x.19. f (x) = ax + b + x−3 .5. alors ( f + g )(a) 6 ( f + g )(b). f (x) = x 2 − 2x + 5 et g (x) = (x − 1)2 + 4 . si f croissante sur I et si k < 0 alors k f (a) > k f (b). 3.fr/ . Montrer que si a et b sont deux nombres d’un intervalle I tels que a < b. k = f p 2. g = f − 3 3. 4. 2 Soit f la fonction définie sur R\{3} par : f (x) = 2x x−3 −5x+1 .free. 2.4. On appelle C sa courbe représentative.

2. On a tracé sur le graphique 4. E XERCICE 4. 3. Un logiciel de calcul formel affiche les choses suivantes : (%i1) factor(-x^3+x^2+4*x-4).3 de la présente page les courbes représentatives de f et de g . • g (x) = 0 .20. Déterminer graphiquement le nombre de solution des équations : • f (x) = 0 .(x .5 Exercices E XERCICE 4. Étudier les positions relatives de la courbe de g et de la droite d’équation y = 1. (%o1) .1) (x + 2) (a) Interpréter ces deux lignes.21 y 4 C 3 2 1 ~ −3 −2 −1 O ~ı 1 2 3 x −1 −2 −3 C′ −4 −5 1. Soient f et g les fonctions définies sur R par : f (x) = −x 3 + 4x et g (x) = −x 2 + 4. 3. David ROBERT 51 . • f (x) = g (x). x 2 +1 Soit g la fonction définie par : g (x) = x 2 −1 1. 2. Résoudre par le calcul : f (x) = 0 et g (x) = 0 4.Première S 4. F IGURE 4.21. Résoudre graphiquement : f (x) 6 g (x). Déterminer son ensemble de définition. 5.3: Graphique de l’exercice 4. Associer chaque courbe à la fonction qu’elle représente. (b) En déduire une résolution algébrique de l’inéquation f (x) 6 g (x).2) (x . Étudier le signe de g (x) selon les valeurs de x. Justifier succintement.

pour tout réel x. 2. Étudier les variations de x 7→ x+1 .5 Exercices Première S 4. 3. En déduire les variations de la fonction f . Déterminer les coordonnées des points d’intersection de C avec les axes de coordonnées. On appelle C la représentation graphique de f dans un repère O. 52 http://perpendiculaires. 2.~ . (a) Déterminer les réels a. Déterminer les réels a. −4 On considère la fonction g définie par : g (x) = x+1 1 1. c 1.22.4. b et c tels que : c f (x) = ax + b + x+1 pour tout x ∈ R\{−1}. Placer les points et les droites rencontrés dans les questions précédentes dans un même re- père et y tracer C . Déterminer les positions relatives de D et de C . b et c tels que.fr/ . 1. En déduire les variations de g . (a) Déterminer les coordonnées des points d’intersection de C avec chacun des axes du repère. Étudier les positions relatives de C et de la droite d’équation y = −x + 3. Soit f la fonction définie sur R\{2} par : −x 2 + 5x − 4 f (x) = x −2 On appelle C sa courbe représentative. (b) D est la droite d’équation y = x + 1. c (b) Étudier les variations de x 7→ x−2 . E XERCICE 4. ¡ ¢ 3. L’objectif de cet exercice est d’étudier la fonction f définie sur R\{−1} par : x 2 + 2x − 3 f (x) = x +1 Partie A : Étude d’une fonction auxiliaire.free. f (x) = ax + b + x−2 . 4. 2. (c) En déduire les variations de f . Partie B. (c) Placer les points trouvés à la question 3a et D dans un repère et tracer soigneusement C.7 Exercices de synthèse E XERCICE 4.23.5.~ı.