Vous êtes sur la page 1sur 1

Communiqu de Jean-Pierre BLAZY du 17 novembre 2017 relatif au CDG Express

Jean-Pierre BLAZY dplore le vote par lAssemble Nationale dun amendement permettant ltat
de financer hauteur d1,7 milliard deuros la construction de la ligne CDG express. Il tient rappeler
que lors du vote en 2016 de la loi portant sur la cration du CDG express, le gouvernement avait alors
assur que le projet ne dpendrait pas de fonds publics et ne remettrait pas en cause les
investissements prvus pour la modernisation du RER B et la ralisation du Grand Paris Express.

Jean-Pierre BLAZY dplore que le nouveau gouvernement trahisse le vote effectu y a un an


seulement et sacrifie les transports du quotidien. Les banlieues sont depuis trop longtemps prives
dinfrastructures de transports et le Ministre de lconomie fait le choix dune ligne coupe du
territoire dont le prix du billet (qui slvera 25 euros) empchera son utilisation par les franciliens.
Il estime que les emplois francs proposs par le Prsident de la Rpublique pour la banlieue seront
insuffisants et que la priorit devrait tre la ralisation de lensemble du rseau de mtro
automatique promis par les deux prcdents Prsidents de la Rpublique.

Jean-Pierre BLAZY craint que ce choix de financer le CDG express reporte la ralisation du Grand
Paris Express et de sa ligne 17 qui doit tre construite pour les Jeux Olympiques. Il tient rappeler
que le CDG express qui reliera laroport de Roissy la Gare de lEst ne permettra en aucun cas de
desservir les sites olympiques.

Jean-Pierre BLAZY demande au gouvernement et au Ministre de lconomie de renoncer financer


un projet dconnect des besoins des habitants et de confirmer la ralisation de la ligne 17 du
Grand Paris Express qui permettra le dsenclavement des quartiers populaires.