Vous êtes sur la page 1sur 90

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

ETUDE RELATIVE A LA STABILITE DES MURS DU QUAI VIEIL PICARD VIS-A-VIS DU TRACE DU TRAMWAY PAR LES QUAIS

STABILITE EN CONFIGURATION DE BASE STABILITE EN CONFIGURATION AVEC TROTTOIRS EN PORTE A FAUX PRE-DIMENSIONNEMENT D’UNE SOLUTION DE RENFORCEMENT PRE-DIMENSIONNEMENT DES MASSIFS DE POTEAUX LAC

RAPPORT RECAPITULATIF DES ETUDES REALISEES INDICE 2

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Pages

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

1/26

VISA

       

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

Sommaire

1.

Introduction

 

3

2.

Hypothèses retenues pour les calculs relatifs aux murs

4

2.1.

Données du projet - Implantation de la plateforme

4

2.2

Données

relatives aux murs

5

2.3

Configurations retenues pour les murs

5

2.4

Hypothèses de calcul

6

2.5

Chargements

7

3

Vérification de la stabilité des murs sans la mise en uvre du tramway

8

3.1 Résultats des calculs

8

3.2 Commentaires

 

8

4

Vérification de la stabilité des murs avec mise en place du tramway

9

4.1 Résultats relatifs à la configuration de base

9

4.2 Résultats relatifs à la configuration avec trottoirs en porte à faux

11

5

Pré-étude d un renforcement par tirants et par injections

13

5.1 Pré-dimensionnement des tirants

13

5.2 Mise en uvre d injections de traitement des terrains d assise

16

5.3 Recommandations d investigations complémentaires

17

6

Pré-dimensionnement des massifs

18

6.1 Données de dimensionnement

18

6.2 Pré-dimensionnement des fondations de poteaux LAC Configuration de base

22

6.3 Etude de dispositions alternatives des poteaux LAC

23

7

Estimation des coûts

 

24

7.1 Estimation des coûts de la solution de renforcement

24

7.2 Estimation des coûts des massifs

24

8

Conclusions

 

25

ANNEXES :

ANNEXE 1 COUPES TYPES DU PROJET ANNEXE 2 CALCULS DE STABILITE DES MURS ANNEXE 3 PRE-DIMENSIONNEMENT D UNE SOLUTION DE RENFORCEMENT DES MURS ANNEXE 4 PRE-DIMENSIONNEMENT DES MASSIFS DE POTEAUX LAC ANNEXE 5 ESTIMATION DES COUTS

Indice

Date

Observations

0 19/03/10

 

Note de calcul Indice 0

1 27/04/10

 

Compléments - Recommandations

2 30/04/10

 

Rapport récapitulatif des études réalisées

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

2/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

1. Introduction

La présente note de calcul est relative à l étude de stabilité des murs du quai Vieil Picard dans le cadre du tracé par les quais du Tramway du Grand Besançon.

L étude présente les configurations retenues pour le recalcul au vu des rapports de sondages disponibles et des données du projet.

Le document reprend les résultats de l ensemble des prestations réalisées dans le cadre de l étude.

Il comprend :

- Une vérification de stabilité des murs dans la configuration actuelle,

- Une étude de stabilité des murs pour plusieurs configurations de la plateforme de tramway, tant dans le cadre de la solution de base que dans le cadre d une solution variante associée à la mise en place de trottoirs en encorbellement.

- Le pré-dimensionnement d une solution de renforcement des murs,

- Le pré-dimensionnement des massifs de fondation des poteaux LAC,

- Un chiffrage des coûts associés aux travaux de renforcement ainsi qu aux massifs.

Le détail des calculs sur tableur sont présentés en annexe, ainsi que les données de projet.

Documents consultés :

- Rapports de sondages 2008.

- Notes de calcul relatives aux murs du quai Vieil Picard et du quai de Strasbourg NC1 et NC2 2008.

- Rapport d étude géotechnique Quai Vieil Picard et quai de Strasbourg - Géotec - 2009.

- Données d archives relatives aux murs Ville de Besançon.

- Rapport d auscultation radar de la chaussée du quai Vieil Picard Structure & Réhabilitation - Mars 2010.

- Rapport d études Analyse complémentaire du tracé par les quais Mars 2010.

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

3/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

2. Hypothèses retenues pour les calculs relatifs aux murs

2.1. Données du projet - Implantation de la plateforme

Les données relatives au tracé du futur tramway du Grand Besançon tel qu envisagé en mars 2010 permettent de considérer à la hauteur du quai Vieil Picard les configurations suivantes relatives à la plateforme :

Séquence 0 :

Resto U

Séquence 1 :

Du pont Canot à la rue Citeaux

Séquence 2 :

De la rue Citeaux à la rue Marulaz

Séquence 3 :

De la rue Marulaz au pont Battant, y compris station Battant

Dans le cadre de la présente étude, seules les configurations courantes des séquences 1 à 3 sont retenues. Ces dernières considèrent une plateforme de 6,30 m à double voie et précisent son implantation par rapport au nu intérieur du parapet.

Par ailleurs, il est étudié une configuration variante consistant en la mise en place de trottoirs en porte à faux et en un rapprochement concomitant de la plateforme du tramway.

Les tableaux suivants récapitulent les dénominations des différentes coupes types du projet ainsi que des cas de calculs correspondants.

Configuration de base d implantation de la plateforme :

Section

Dénomination de la coupe

Distance au parapet

Cas de calcul

Séquence 0

Resto U

-

-

Séquence 1

Section courante

2,45m + 2,07 m

Cas 1

Séquence 2

Section courante

2,46 m

Cas 2

Séquence 3

Section courante 1

1,70 m à 2 m

Cas 3

Séquence 3

Station Battant quai 1

1,70 m à 2 m

-

Séquence 3

Station battant quai 2

3,00 m

-

Séquence 3

Section courante 2

3,44 m

-

Configuration variante avec trottoirs en porte à faux :

 

Section

Dénomination de la coupe

Distance au parapet

Cas de calcul

Séquence 3

Section courante 1

1,30 m

Cas 4

Pour cette configuration, le porte à faux des trottoirs est de 3 m comptés à partir du nu du parapet côté Doubs.

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

4/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

2.2 Données relatives aux murs

Section

Localisation

Référence mur

Type

Station resto U

Station resto U

Mur type 1

Perré incliné à 45° Pouvant masquer un mur de quai en maçonnerie

Séquence 1

Section courante

Mur type 2

Mur en maçonnerie Parement intérieur à trois redans

Séquence 2

Section courante

Mur type 3

Mur en maçonnerie Parement intérieur à cinq redans

Séquence 3

Section courante 1

Séquence 3

Station Battant quai 1

Séquence 3

Station battant quai 2

 

Séquence 3

Section courante 2

2.3 Configurations retenues pour les murs

Deux configurations de murs sont retenues :

- Une configuration jugée représentative de la séquence 1 du pont Canot à la rue Citeaux,

- Une configuration représentative du reste du linéaire jusqu au pont Battant.

Cas de calcul

Cas 1

Cas 2, Cas 3

Cas 4

Configuration

Mur de type 2

Mur de type 3

Mur de type 3

Parapet : Epaisseur

0,45 m

0,45 m

0,45 m

Parapet : Hauteur

0,80 m

0,80 m

0,80 m

Redan 1

Hauteur : 0,6 m Largeur moy. : 0,55 m

Hauteur : 0,45 m Largeur moy. : 0,55 m

Hauteur : 0,45 m Largeur moy. : 0,55 m

Redan 2

Hauteur : 3,4 m Largeur moy. : 1,61 m

Hauteur : 1,15 m Largeur moy. : 1,32 m

Hauteur : 1,15 m Largeur moy. : 1,32 m

Redan 3

Hauteur :- Largeur moy. :-

Hauteur : 1,1 m Largeur moy. : 1,77 m

Hauteur : 1,1 m Largeur moy. : 1,77 m

Redan 4

Hauteur :- Largeur moy. :-

Hauteur : 1,15 m Largeur moy. : 2,20 m

Hauteur : 1,15 m Largeur moy. : 2,20 m

Redan 5

Hauteur : 2,4 m Largeur moy. : 2,24 m

Hauteur : 3,4 m Largeur moy. : 2,65 m

Hauteur : 3,4 m Largeur moy. : 2,65 m

Hauteur totale par rapport au trottoir

6,40 m

7,25 m

7,25 m

Position de la plateforme par rapport au parapet

4,52 m

Cas 2 : 2,46 m Cas 3 : 2,00 m

Cas 4 : 1,30 m

Trottoirs en porte à faux

-

-

Porte à faux de 3 m

Les caractéristiques géométriques sont détaillées en annexe dans les détails des calculs.

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

5/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

2.4 Hypothèses de calcul

Règlements :

Les vérifications sont effectuées selon :

- Document MUR 73 du SETRA.

- Fascicule 62 titre V - Fondations

Hypothèses sur les matériaux :

Poids volumique de la maçonnerie :

Poids volumique déjaugé de la maçonnerie :

Poids volumique du remblai sous trottoir :

Poids volumique de la plateforme :

Poids volumique du remblai :

Poids volumique déjaugé :

Poids volumique de l eau :

Angle de frottement interne (remblai et alluvions) :

Cohésion : négligée Inclinaison de la poussée active :

Angle de frottement à la liaison maçonnerie/ assise :

Coefficient de poussée active :

22 kN/m3 12 kN/m3 22 kN/m3 25 kN/m3 18 kN/m3 10 kN/m3 10 kN/m3 = 30° (pas de distinction remblais/alluvions)

2/3 = 20° = 35° Cas 1 : 0,36 (fruit 10°)

Cas 2 : 0,39 (fruit 15°) (D après les tables de Caquot-Kerisel en retenant le fruit maximal pour le parement intérieur,

régularisé dans le cas des redans).

Hypothèses liées à la nappe et aux crues :

Situation courante : Etiage + nappe au même niveau que le Doubs Situation rare : Crue décennale avec décrue Nappe à 1 m au dessus du niveau du Doubs Situation exceptionnelle : Crue centennale avec décrue Nappe à 2 m au dessus du niveau du Doubs

Pour les calculs présentés ci-après, le Doubs et la nappe sont supposés situés au même niveau à -4m sous le niveau du trottoir.

Hypothèses liées à la capacité portante du sol d’assise à la base du mur :

Nature du sol retenue : Sables et graves B selon Fascicule 62 titre V. Contrainte admissible calculée en retenant une pression limite nette de 1,5 MPa (valeur minimale constatée à la base du mur) Coefficient d exploitation des essais pressiométriques : kp = 1,1 Minoration associée à l inclinaison de la charge : i = 0,25 (matériau frottant, inclinaison 27°) Contraintes de référence retenues :

Contrainte admissible aux ELS : 1,1 x 1500 x 0,25 / 3 x = 137 kPa Contrainte de travail aux ELU : 1,1 x 1500 x 0,25 / 2 = 206 kPa

Note :

Les contraintes de référence sont des contraintes de dimensionnement dans le cas d un ouvrage neuf. Dans le cas d un ouvrage existant, elles fixent l ordre de grandeur du taux de travail de la fondation.

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

6/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

2.5

Chargements

Charges dues au tramway :

Il est considéré des rames de trois boggies espacés de 11 m. De ce fait, en termes de chargement, seul

l impact d un boggie est considéré. Espacement des essieux : 1,9 m Largeur de la voie : 1,6 m Charge par essieu : 113 kN en pleine charge Coefficient de majoration dynamique : 1,3 (tient compte d une éventuelle interaction avec le mur). Situation considérée : croisement de deux rames (essieux sur voies adjacentes disposés selon le même alignement face au mur de quai) Diffusion dans la voie et dans la plateforme : 45 ° Epaisseur de la voie (voie + plateforme) : 50 cm sous le niveau du rail Position du rail : à la hauteur du trottoir (niveau actuel)

Compte tenu des éléments ci-dessus, le chargement apporté par un boggie est pris en compte sous la forme d une charge surfacique uniforme s appliquant sur un rectangle 2,90 m x 2,50 m :

Charge surfacique équivalente : (2 x 113 x 1,3) / (1.9+0.5+0.5) / (1.50+0.5+0.5) = 40,6 kPa

A

titre de simplification, dans le cas de rames juxtaposées, le chargement est supposé s appliquer sur

la

largeur de la plateforme soit sur une bande de 2,9 m x 6,3 m : on retient alors dans les calculs une

densité surfacique de 40,6 x 5,00/6,30 = 32,2 kPa.

Autres charges d’exploitation :

Charges de trottoir : 5 kN/m2 Ces charges sont appliquées depuis l extrados du mur jusqu à la plateforme du tramway dans le cas de la configuration de base, ainsi que sur la partie de trottoir en porte à faux dans le cas de la configuration variante.

Charges d engins de dépannage :

Des charges supplémentaires sont susceptibles d être prises en compte :

Bus standard : 7,245 t/essieu1 et 12,600 t pour essieur 2 Bus articulé : 7,245 t essieu 1, 10,00 t essieu 2, 12,000 t essieu 3 Dépanneuse : 5,00 t essieu 1, 7,100 t essieu 2

Ces charges ne sont pas considérées dans la présente version du document.

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

7/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

3 Vérification de la stabilité des murs sans la mise en œuvre du tramway

3.1 Résultats des calculs

Le calcul ci-dessous est relatif à l état actuel, et est donné à titre indicatif.

Combinaisons retenues (état actuel) :

ELS : G + Poussée + Hw ELU : G + 1,32 Poussée + Hw

Hauteur du Doubs : -4m sous le niveau du trottoir ; Hauteur de la nappe : -4 m sous le niveau du trottoir

Résultats relatifs au Cas 1 :

Cas 1

ELS

ELU

%

comprimé :

67,1

44,4

Glissement :

1,32

1,07

Contraintes (kPa)

235

379

Renversement :

1,40

1,23

Résultats relatifs aux Cas 2 et 3 :

 

Cas 2

ELS

ELU

%

comprimé :

70,2

49,5

Glissement :

1,28

1,04

Contraintes (kPa)

244

372

Renversement :

1,40

1,25

3.2 Commentaires

Les résultats des calculs montrent que le mur est stable en l état actuel, l état limite ultime de glissement étant juste vérifié.

En revanche, on note que les contraintes à la base de la fondation sont sensiblement supérieures aux contraintes de calcul déduites des essais disponibles, qui intègrent respectivement des facteurs 2 et 3 sur le taux de travail relatif à l état limite de service et à l état limite ultime de résistance.

Ces facteurs sont relatifs au dimensionnement d un ouvrage neuf.

Dans le cas présent, ces résultats doivent être interprétés comme indicatifs d un ouvrage ne présentant pas une réserve de sécurité importante.

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

8/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

4 Vérification de la stabilité des murs avec mise en place du tramway

4.1 Résultats relatifs à la configuration de base

4.1.1 Calculs réalisés

La configuration de base concerne la plateforme de tramway située à 4,52m, 2,46 m et 2m des murs, correspondant respectivement aux calculs référencés Cas 1, Cas 2 et Cas 3 ci-après.

Combinaisons retenues :

ELS : G + Poussée + 1,20 Tramway + Hw ELU : G + 1,32 Poussée + 1,60 Tramway + Hw

Hauteur du Doubs : -4m sous le niveau du trottoir Hauteur de la nappe : -4 m sous le niveau du trottoir

Résultats relatifs au cas 1 (distance 4,52 m au parapet) :

Calcul pour une tranche de mur de 6,4 m (largeur d impact de la charge de tramway).

Cas 1

ELS

ELU

%

comprimé :

51,5

26,6

Glissement :

1,11

0,91

Contraintes (kPa)

322

676

Renversement :

1,28

1,13

Résultats relatifs au cas 2 (distance 2,46 m au parapet) :

Calcul pour une tranche de mur de 4,5 m (largeur d impact de la charge de tramway).

Cas 2

ELS

ELU

%

comprimé :

31,6

5,2

Glissement :

1,00

0,83

Contraintes (kPa)

602

4016

Renversement :

1,15

1,02

Résultats relatifs au cas 3 (distance 2,00 m au parapet) :

Calcul pour une tranche de mur de 4,1 m (largeur d impact de la charge de tramway).

Cas 3

ELS

ELU

%

comprimé :

23,0

-

Glissement :

0,98

0,81

Contraintes (kPa)

842

-

Renversement :

1,10

0,98

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

9/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

4.1.2 Commentaires

Au vu de ces résultats, le mur ne permet pas en l état actuel de reprendre le surplus de charges dues à la circulation du tramway avec la configuration envisagée pour les trois sections courantes étudiées.

L insuffisance du mur est constatée :

-

Vis-à-vis de la sécurité au glissement,

-

Vis-à-vis du taux de travail de la fondation,

-

Vis-à-vis de la stabilité (Cas 3 et Cas 2).

4.1.3

Avis technique

Au vu de ces résultats, dans le cas de maintien du tracé du tramway selon les données ci-dessus, il convient d envisager le renforcement des murs de quai.

Une solution de renforcement est présentée au paragraphe 5.

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

10/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

4.2 Résultats relatifs à la configuration avec trottoirs en porte à faux

4.2.1 Pré-dimensionnement de la zone d ancrage du porte à faux

La fixation des trottoirs en porte à faux en tête de murs ne peut pas s effectuer p ar scellement compte tenu de la constitution en maçonnerie de ces derniers.

Dans le cas du pré-dimensionnement proposé ici, il est envisagé un encastrement de la partie en porte à faux des trottoirs sur un massif poids filant en béton armé. Cette option est destinée à rechercher un comportement auto-stable des encorbellements en vue de diminuer les efforts transmis aux murs. Le massif de béton est supposé se substituer partiellement à l extrados du mur en place dans la partie supérieure de ce dernier. La largeur moyenne du massif est fixée en fonction de l espace laissé libre entre la plateforme de tramway et le mur proprement dit.

Le massif considéré est de dimensions 1,50 x 2,60 m, et l encorbellement de 3 m.

Largeur passerelle / O :

3

m

Surcharge de piétons :

5

kN/m²

Largeur massif :

1.5

m

Hauteur massif :

2.60

m

Densité massif :

25.00

kN/m3

Extension sur mur :

0.50

m

Poids surfacique passerelle :

1.50

kN/m²

Force sur garde-corps :

1.00

kN/m

Hauteur du garde-corps :

1.50

m

x référence / O :

0.50

m

Il vient pour une tranche de 1 m :

Combinaison

ELS

ELU

Vtotal (kN/m)

117.8

125.3

M+ / Ref (kN.m/m)

40.7

56.4

M- / Ref (kN.m/m)

-73.1

-73.1

M-/M+

1.80

1.30

Commentaires :

Le massif présente des dimensions non négligeables et devra être solidarisé à la maçonnerie du mur.

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

11/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

4.2.2 Résultats des calculs pour la configuration avec trottoirs en porte à faux

Le présent paragraphe envisage l impact du rapprochement de la plateforme de tramway sans prise en compte de l influence de l encorbellement, supposée auto-équilibrée et sans influence notable sur la stabilité du mur.

Combinaisons retenues :

ELS : G + Poussée + 1,20 Tramway + Hw ELU : G + 1,32 Poussée + 1,60 Tramway + Hw Hauteur du Doubs : -4m sous le niveau du trottoir Hauteur de la nappe : -4 m sous le niveau du trottoir

Résultats relatifs au cas 4 (distance 1,30 m au parapet) :

Cas 4

ELS

ELU

% comprimé :

5.7

-

Glissement :

0.93

0.78

Contraintes (kPa)

3504

-

Renversement :

1.02

0.91

4.2.3 Commentaires relatifs à la solution avec porte à faux

Le rapprochement de la plateforme de tramway associé à la mise en place de l encorbellement est susceptible de conduire à l instabilité du mur.

4.2.4 Avis technique

La solution de renforcement étudiée fait l objet d adaptations également présentées au paragraphe 5, consistant principalement en une augmentation sensible de la longueur des tirants d ancrage.

Enfin, la fixation des parties en encorbellement doit être associée à la mise en place de massifs de dimensions conséquentes en partie supérieure des murs. Elle s avère de ce fait peu favorable.

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

12/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

5 Pré-étude d’un renforcement par tirants et par injections

5.1 Pré-dimensionnement des tirants

La solution envisagée consiste en la mise en place de tirants inclinés disposés côté Doubs à 3 m sous le niveau du trottoir et venant s ancrer dans le massif calcaire.

En première approche, un pré-dimensionnement est réalisé en considérant l effort maximal ELU nécessaire, basé uniquement sur des considérations statiques. Les calculs correspondants sont portés en annexe 3.

Les résultats sont donnés dans les tableaux ci-après pour les trois configurations courantes rencontrées sur le quai Vieil Picard (Cas 1 à 3) ainsi que pour la mise en place de trottoirs en porte à faux (Cas 4 pour une configuration identique à celle du Cas2).

Cas 1 Séquence 1 Entre le pont Canot et la rue Citeaux Section courante

Cas 1

ELS

ELU

 

Effort ELU linéique :

50

kN/m

%

comprimé :

78.3

52.5

Largeur efficace par tirant :

2.5

m

Glissement :

1.53

1.16

Effort ELU par tirant :

125

kN

Contraintes (kPa)

248

391

 

Renversement :

1.50

1.28

Cas 2 Séquence 2 Entre la rue Citeaux et la zone Battant Section courante

 

Cas 2

ELS

ELU

 

Effort ELU linéique :

110

kN/m

%

comprimé :

77.2

48.9

Largeur efficace par tirant :

2.5

m

Glissement :

1.63

1.19

Effort ELU par tirant :

275

kN

Contraintes (kPa)

313

524

 

Renversement :

1.45

1.24

Cas 3 Séquence 3 Zone Battant Section courante 1

 

Cas 3

ELS

ELU

 

Effort ELU linéique :

130

kN/m

%

comprimé :

76.3

46.5

Largeur efficace par tirant :

2.5

m

Glissement :

1.70

1.23

Effort ELU par tirant :

325

kN

Contraintes (kPa)

334

578

 

Renversement :

1.45

1.23

Cas 4 Séquence 2 Entre la rue Citeaux et la zone Battant Section courante

 

Cas 4

ELS

ELU

 

Effort ELU linéique :

200

kN/m

%

comprimé :

95.1

60.6

Largeur efficace par tirant :

2.5

m

Glissement :

2.30

1.48

Effort ELU par tirant :

500

kN

Contraintes (kPa)

305

500

 

Renversement :

1.57

1.30

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

13/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

Note :

Ces calculs ne considèrent pas le déplacement effectif du mur nécessaire à l établissement de l effort calculé dans les tirants. De ce fait, ainsi que pour des questions de phasage, les contraintes dans la fondation données ci-dessus (en italique) ne sont qu indicatives.

(Estimé à 3 m en moyenne) Alluvions Calcaire
(Estimé à 3 m
en moyenne)
Alluvions
Calcaire

Schéma de principe du renforcement par tirants

Le pré-dimensionnement des tirants considère un ancrage dans la formation calcaire, en négligeant la contribution de la couche d alluvions. Il est opté pour des pieux de Type IV, ces derniers autorisant une injection sélective ainsi qu une reprise locale de l injection.

Le frottement latéral unitaire limite aux ELU est pris égal à 120 kPa. Il correspond dans le cas de micro-pieux de 0,25m de diamètre à un effort unitaire de x 0,25 x 120 = 94,2 kN/m.

L effort mobilisable par frottement latéral est alors de 0,7 x 94,2 /1,40 = 47,1 kN/m

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

14/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

Les longueurs d ancrage et les longueurs totales de pieux correspondantes sont alors récapitulées dans le tableau ci-dessous pour les quatre cas considérés (cas 4 relatif à la configuration avec encorbellement).

Cas

Cas 1

Cas 2

Cas 3

Cas 4

Inclinaison :

65

°

65

°

65

°

60

°

Epaisseur alluvions :

3

m

3

m

3

m

3

m

Epaisseur calcaire :

4

m

6

m

7

m

10

m

Longueur tranche maçonnerie :

3.75

m

4.69

m

4.69

m

4.91

m

Longueur tranche alluvions :

3.31

m

3.31

m

3.31

m

3.46

m

Longueur tranche calcaire :

4.41

m

6.62

m

7.72

m

11.55

m

Longueur totale :

11.48

m

14.62

m

15.72

m

19.92

m

Longueur arrondie :

12

m

15

m

16

m

20

m

Frottement latéral unitaire lim. :

120

kPa

120

kPa

120

kPa

120

kPa

Diamètre :

250

mm

250

mm

250

mm

250

mm

Qsu lin :

94.2

kN/ml

94.2

kN/ml

94.2

kN/ml

94.2

kN/ml

Qsu :

416

kN

624

kN

728

kN

1088

kN

Qmax :

208

kN

312

kN

364

kN

544

kN

Il pourra être envisagé la mise en place de tubes 100/114 en acier de limite élastique E 530 MPa.

Note :

La solution proposée augmente la sécurité au glissement et au renversement, ce qui influe également sur les contraintes à la base de la fondation. On notera que le pré-dimensionnement proposé table sur des contraintes de référence de l ordre de 300kPa aux ELS et de 550kPa aux ELU. Compte tenu de l inclinaison de la charge appliquée par le mur à la base de la fondation, ce taux de travail apparaît admissible pour des terrains présentant une pression limite supérieure à environ 2 MPa pour peu que ces derniers puissent être considérés comme terrains cohérents. Le rôle des injections est d augmenter les caractéristiques mécaniques des terrains et de leur conférer la cohésion recherchée (cf. § 5.2).

Il vient :

Cas

Cas 1

Cas 2

Cas 3

Cas 4

Linéaire :

160

m*

 

350 m

 

-

Espacement des tirants :

2

m

2,5

m

2.5

m

2,5 m

Longueur des tirants :

12

m

15

m

16

m

20 m

(*) : Travaux non concernés sur les cent premiers mètres à partir du pont Canot.

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

15/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

5.2 Mise en œuvre d’injections de traitement des terrains d’assise

Les injections seront réalisées préférentiellement avec un coulis de bentonite-ciment rendu non miscible.

Elles peuvent être réalisées par forages traversant la maçonnerie sur toute sa hauteur ainsi que par forages inclinés disposés sur l emprise de la chaussée actuelle, afin de couvrir l intégralité du terrain à la base des murs.

Les injections seront réalisées préférentiellement en période de stabilité du niveau du Doubs, afin d éviter l effet des gradients hydrauliques à la base des murs pendant la période de prise. En particulier, les injections ne seront pas réalisées en cas de crue.

Le cas échéant, l atténuation du différentiel de pression de pa réalisation de barbacanes associées à la pose de tubes crépinés.

rt

et

d autre du mur

conduira à la

Le coulis mis en uvre présentera une résistance à 90 j de 6 MPa.

La granularité maximale du coulis sera limitée à 90 % de passant à 100 µm.

Dosage en ciment : estimé à 400 kg/m3.

F1 F3 F2
F1
F3
F2

Schéma type des injections de traitement.

Les injections seront réalisées suivant un maillage en quinconce suivant un pas de 1,5 m.

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

16/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

5.3 Recommandations d’investigations complémentaires

Dans le cadre de la présente note, une solution de renforcement a été proposée, qui a fait l objet d une pré-étude.

Cette solution consiste en la mise en uvre de tirants inclinés dans l objet d augmenter la sécurité au glissement d une part, au renversement d autre part.

Ce dernier aspect a pour conséquence une diminution des contraintes et de l inclinaison de la charge à la base de la fondation. Toutefois, ces contraintes demeurent élevées compte tenu de leur nature des terrains en place (matériaux non cohérents), de leurs caractéristiques de résistance et de leur variabilité présumée (nombre d essais réduit, présence possible de bois).

Pour ces raisons, le confortement par tirants a été associé à la mise en uvre d injections de traitement des terrains sous les murs, en vue d améliorer leurs caractéristiques mécaniques et de leur procurer une cohésion.

Un chiffrage des coûts associés à ces travaux est également proposé au paragraphe 7.

Afin de préciser les modalités de renforcement des murs, il est nécessaire de mettre en uvre des investigations géotechniques complémentaires sur la longueur du tracé sur le quai, visant à :

- Préciser les caractéristiques mécaniques des formations présentes à la base des murs, notamment en termes de portance et de variabilité. A cet effet, des essais pressiométriques pourront être réalisés à intervalles réguliers sur l épaisseur de la formation alluvionnaire et sur les premiers mètres du substratum.

- Caractériser la perméabilité des formations alluvionnaires à la base des murs en vue de leur injection.

Investigations

Caractéristiques

Objectifs

recommandées

Essais pressiométriques

Localisation : Au droit des murs. Espacement des forages : 50 m Nombre d essais : Essais tous les mètres à partir de la base de la maçonnerie jusqu à une profondeur de trois mètres dans le calcaire

Mesure des caractéristiques pressiométriques des formations en assise des murs, et appréciation de leur variabilité

Essais de perméabilité

Nature : Essais de type Lefranc Localisation : à partir de 1 m sous la base de la maçonnerie, dans la formation alluvionnaire Espacement des forages : 150 m

Appréciation de l injectabilité des terrains d assise

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

17/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

6 Pré-dimensionnement des massifs

6.1 Données de dimensionnement

Les données de dimensionnement sont fournies par le mail du 05/03/10. Quatre classes de poteaux sont retenues. Les charges associées sont les suivantes.

6.1.1 Charges

Charges permanentes et d exploitation LAC (C permanentes + C exploitation ) :

Classe de

Charge verticale en tête de poteau

Charge horizontale en tête de poteau (à 9 m)

Moment en pied de poteau

poteau

C1

500

à 1000 daN

800 daN

7200 daN.m

C2

500

à 1000 daN

1200

daN

10800

daN.m

C3

1000

à 1500 daN

2000

daN

18000

daN.m

C4

1000

à 1500 daN

3000

ou 3400 daN

27000

ou 30600 daN.m

Charges de vent sur poteau LAC (C v ) :

Dénomination

Charge (uniforme) de vent

Moment en pied de poteau

Cv1

280

daN

280x4,5 = 1260 daN.m

Cv2

220

daN

220x4,5 = 990 daN.m

Charges de vent sur éclairage public (C ve ) :

Dénomination

Charge de vent

Moment en pied de poteau

Cve1

100

daN

100x9 = 900 daN.m

Les charges permanentes et d exploitation sont supposées dans le cas présent intégrer les effets thermiques.

6.1.2 Critères de dimensionnement

Aux ELS :

Les poteaux LAC et leurs massifs sont dimensionnés suivant les critères portant sur :

- La déformée sous charges permanentes et d exploitation : flèche limitée à 1/100 ème de la hauteur du poteau (cas des supports latéraux, considérés ici).

- Flèche sous charge de vent perpendiculaire seule : flèche limitée à 5 mm à hauteur de la ligne.

Le premier critère concerne la flèche totale en tête de poteau, limitée dans le cas présent à 9 cm. Cette flèche intègre la déformée propre des poteaux, qui dépend de leur nature et section : sans indications, celle-ci sera estimée à 4,5 cm. En première approche, il n est pas pris en compte de contre-flèche.

Le second critère est mesuré au niveau de la ligne soit à une hauteur d environ 6,5m.

Pour le calcul, la non-linéarité éventuelle du modèle est négligée (calcul sans prise en compte des charges permanentes).

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

18/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

Aux ELU :

Les justifications aux ELU de résistance sont menées à partir des combinaisons suivantes :

1,35 x (C permanentes + C exploitation ) + 1,50 (C v + C ve )

La combinaison des charges de vent C v et C ve est quadratique.

En l absence de données, il n est pas établi de distinction entre le vent perpendiculaire et le vent parallèle. Cette distinction pourrait s avérer défavorable en ce qui concerne les justifications ELS compte tenu de l orientation préférentielle du vent le long des berges du Doubs (le vent parallèle est vraisemblablement prédominant).

Les justifications ci-dessus sont supposées intégrer les effets thermiques.

6.1.3

Hypothèses

Hypothèses provisoires liées au sol :

Poids volumique du béton :

25 kN/m3

Poids volumique du sol :

18 kN/m3

Contrainte de référence du sol :

qu = 0,3 MPa

Angle de frottement du sol :

= 15°

Cohésion :

négligée

Module du sol :

Em = 5 MPa

Dans tous les cas, la réaction du terrain est négligée sur une hauteur minimale de 1 m au dessous de la tête du massif (mort terrain).

Configurations associées :

Configuration

Application

Poteaux

Charge vent

Charge vent

sur poteaux

éclairage

LAC

public

A1

Courbe Pont Canot Quai Vieil Picard

C2, C3, C4

V1

VEP1

A2

Quai Vieil Picard : sections courantes

C1, C2

V2

VEP1

A3

Courbe Quai Vieil Picard - Pont Battant

C2, C3, C4

V1

VEP1

D après les plans d implantation communiqués (cf. annexe 4), le linéaire courant le long du quai Vieil Picard serait couvert par la configuration A2, qui ne concerne que les poteaux LAC de type C1 ou C2, au nombre de 24 unités. Les configurations A1 et A3, localisées aux extrémités, concerneraient un nombre réduit de poteaux (4 unités au niveau du pont Canot et 2 unités au niveau du pont Battant). Ces données sont données sous toutes réserves, aucune nomenclature explicite des massifs n ayant été communiquée.

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

19/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

6.1.4 Cas des poteaux implantés à proximité des murs (configuration A2)

Pour les poteaux situés au droit des murs (configuration A2), il convient d éviter de fragiliser la maçonnerie par le percement de pieux de gros diamètre.

Pour ces fondations, nous envisageons la reprise des efforts par micro-pieux ancrés descendus jusque dans le substratum, en autorisant un glissement à l interface pour les linéaires traversant la maçonnerie.

Les efforts verticaux et le moment de renversement pourront être repris par des pieux verticaux. Deux micro-pieux inclinés permettront en complément de reprendre les efforts horizontaux, réduisant ainsi l incidence sur la maçonnerie du mur.

Dans cette configuration, les efforts repris par les différents micro-pieux sont établis en première approche par des considérations statiques.

en première approche par des considérations statiques. Fondations des poteaux LAC au niveau des murs (A2)

Fondations des poteaux LAC au niveau des murs (A2) - Solution par micro-pieux Configuration de base

La configuration de base concerne une implantation des poteaux à 0,80 m du nu intérieur du parapet actuel.

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

20/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

Pour cette configuration, le dimensionnement des pieux est réalisé comme suit (le détail des calculs est porté à l annexe n° 4 pour les poteaux C1 et C2 concernés) :

Il vient :

R1 = ½ (Fz 2M/a) R2 = M/a Fx.cotan + ½ Fz R3 = Fx / sin

(Fz 2M/a) R2 = M/a Fx.cotan + ½ Fz R3 = Fx / sin où Fz

où Fz intègre le poids de la semelle de répartition.

En raisonnant dans le plan et en considérant à titre de simplification des raideurs axiales k identiques pour les files de pieux (on entend ici par raideur axiale la raideur apparente du complexe sol-pieu), il vient pour une rotation de la fondation :

= [2M/(a. cos ) Fz/(2+cos )] / [ ½ a. k.((1+cos )/cos -cos /(2+cos ))]

En termes de pré-dimensionnement, on fixe la rotation admissible de la fondation sous charges quasi- permanentes de service à 0,0044 rad, qui conduit à une déflexion en tête inférieure à 4 cm hors prise en compte de la déformée propre du poteau. Il en est déduit une estimation de la rigidité axiale nécessaire des files de micro-pieux.

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

21/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

6.2 Pré-dimensionnement des fondations de poteaux LAC – Configuration de base

Les calculs sont présentés en annexe 4.

6.2.1 Massifs pour poteaux C1 sur micro-pieux

Massif

Type C1 au droit du mur

Type

Quatre micro-pieux verticaux espacés de 1 m x 1 m Deux micro-pieux inclinés d un angle = 35° sur la verticale

Section

0,250 m par pieu

Rangée R1

Nombre de pieux : 2 Longueur : 11 m

Rangée R2

Nombre de pieux : 2 Longueur : 11 m

Rangée R3

Nombre de pieux : 2 Longueur : 7 m

Semelle de répartition

1,40 x 1,40 x 0,70

6.2.2 Massifs pour poteaux C2 sur micro-pieux

Massif

Type C2 au droit du mur

Type

Quatre micro-pieux verticaux espacés de 1 m x 1 m Deux micro-pieux inclinés d un angle = 35° sur la verticale

Section

0,250 m par pieu

Rangée R1

Nombre de pieux : 2 Longueur : 12 m

Rangée R2

Nombre de pieux : 2 Longueur : 12 m

Rangée R3

Nombre de pieux : 2 Longueur : 10 m

Semelle de répartition

1,40 x 1,40 x 0,70

6.2.3 Massifs pour poteaux C3

Massif

Type C3 Configuration A1 ou A3 aux extrémités Canot et Battant

Type

Massifs poids

Dimensions

Hauteur : 2 m Dimensions en plan : 3 m x 3 m

6.2.4 Massifs pour poteaux C4

Massif

Type C4 Configuration A1 ou A3 aux extrémités Canot et Battant

Type

Massifs poids

Dimensions

Hauteur : 2,2 m Dimensions en plan : 3,6 m x 3,6 m

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

22/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

6.3 Etude de dispositions alternatives des poteaux LAC

Afin d augmenter l emprise disponible, il est envisagé de disposer l axe des poteaux LAC à proximité immédiate du parapet (Variante 1) ou en encorbellement à l extérieur des murs (Variante 2).

6.3.1 Avis technique relatif à la Variante 1 : Poteaux LAC décalés dans l axe du parapet

Dans le cas où le poteau serait disposé dans l axe du parapet, il conviendrait par rapport à la solution de base de prolonger la semelle de répartition vers le parapet. En termes de dimensionnement, cela revient à reprendre le dimensionnement relatif à une semelle centrée en modifiant le torseur des efforts appliqués à la fondation (rajout d un moment supplémentaire associé au bras de levier de la sollicitation verticale apportée par le poteau). Les caractéristiques des massifs C1 et C2 seraient modifiées comme suit :

Massif

Type C1 au droit du mur Poteau dans l axe du parapet

Type

Quatre micro-pieux verticaux espacés de 1,30 m x 1,00 m Deux micro-pieux inclinés d un angle = 35° sur la verticale

Section

0,250 m par pieu

Rangée R1

Nombre de pieux : 2 Longueur : 10 m

Rangée R2

Nombre de pieux : 2 Longueur : 10 m

Rangée R3

Nombre de pieux : 2 Longueur : 4 m

Semelle de répartition

2,00 x 1,40 x 0,70

Massif

Type C1 au droit du mur Poteau dans l axe du parapet

Type

Quatre micro-pieux verticaux espacés de 1,30 m x 1,00 m Deux micro-pieux inclinés d un angle = 35° sur la verticale

Section

0,250 m par pieu

Rangée R1

Nombre de pieux : 2 Longueur : 11 m

Rangée R2

Nombre de pieux : 2 Longueur : 11 m

Rangée R3

Nombre de pieux : 2 Longueur : 6 m

Semelle de répartition

2,00 x 1,40 x 0,70

L’implantation des poteaux à proximité immédiate du parapet est donc envisageable mais nécessite toutefois une démolition du parement extérieur du mur.

6.3.2 Avis technique relatif à la Variante 2 : Poteaux LAC implantés en encorbellement

La constitution en maçonnerie des murs ne permet pas d envisager le scellement des appuis des poteaux dans la maçonnerie. La solution de disposition des poteaux en encorbellement requiert la mise en place de massifs débouchant à l extrados du parement des murs et se prolongeant vers l intérieur. Ces massifs seraient alors eux-mêmes fondés sur un réseau de micro-pieux suivant les mêmes modalités que celles adoptées pour la solution de base ou pour la solution Variante 1. Au vu des résultats de pré-dimensionnement relatifs à la solution variante, la solution par encorbellement n’est pas retenue.

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

23/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

7 Estimation des coûts

7.1 Estimation des coûts de la solution de renforcement

Les coûts associés au renforcement des murs dans le cas de la solution de base sont présentés dans le tableau ci-dessous :

Sous total : Partie A - SIGNALISATION ET SECURITE DE CHANTIER Sous total : Partie B - MISE EN UVRE DE TIRANTS Sous total : Partie C - INJECTIONS DE TRAITEMENT Sous total : Partie D - CONTROLES (5% du coût des travaux)

68

800.00

813 000.00

693 100.0

47

300.00

TOTAL EUROS H.T.

1 622 200.00

Ces coûts sont associés aux coûts moyens suivants :

Coût moyen des injections au m3 injecté

1132,5 /m 3 injecté

Coût moyen des injections rapporté au m de forage

38,5 /m de forage

Coût moyen au mètre de tirant

265,7 /m de tirant

Coût moyen au mètre de mur renforcé

3180,8 /m de mur

Ces coûts sont susceptibles de varier de +/- 20 %, soit une fourchette de 2500 à 3500 /m de mur renforcé. Dans le cas de la solution avec mise en place de trottoirs en porte à faux, il convient d augmenter le coût du poste associé aux tirants de 35 % environ, les autres couts demeurant inchangés.

7.2 Estimation des coûts des massifs

Les coûts unitaires pour la réalisation des fondations des poteaux de type C1 à C4 sont estimés comme suit pour la solution de base :

Type de poteau concerné

UNITE

PRIX UNITAIRE (H.T.)

Fondation pour poteau de type C1 Solution de base

U

13000,00

Fondation pour poteau de type C1 Solution de base

U

15000,00

Fondation pour poteau de type C3

U

14000,00

Fondation pour poteau de type C4

U

21000,00

A titre indicatif, le coût total pour la mise en place de 24 massifs de type C1/C2 et 6 massifs C3/C4 est estimé à 470 000 .

Les prix unitaires comprennent pour la réalisation d un massif de fondation :

- La réalisation des fouilles,

- L implantation des micropieux,

- Le forage et l injection des micropieux,

- Le coffrage, le ferraillage, le coulage du massif.

Ils ne comprennent pas l amenée et le repli du matériel de forage, ni les travaux de reconstitution des trottoirs au droit des massifs.

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

24/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

8

Conclusions

L étude de stabilité des quais dans le cas du tracé du tramway par le Quai Vieil Picard montre que les murs présentent une insuffisance structurelle nécessitant un renforcement.

Une solution de renforcement est proposée conjuguant un traitement des terrains de fondation immédiate et la mise en place de tirants inclinés.

La solution variante correspondant à la mise en place de trottoirs en encorbellement nécessite la réalisation de massifs continus de dimensions conséquentes à l arrière des murs afin de stabiliser les encorbellements, et nécessite un accroissement des caractéristiques du renforcement en raison du rapprochement de la plateforme de tramway.

Enfin, un pré-dimensionnement a été proposé pour les massifs de fondation des poteaux LAC en fonction des caractéristiques de sol retenues en avant projet. En ce qui concerne les poteaux situés au droit des murs sur la majeure partie du linéaire, plusieurs variantes sont retenues en fonction de la position du poteau par rapport au parapet.

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

25/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des murs du quai Vieil Picard

Techniques Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais Etude de stabilité des

ANNEXES

ANNEXE 1 – COUPES TYPES DU PROJET

ANNEXE 2 – CALCULS DE STABILITE DES MURS

ANNEXE 3 – PRE-DIMENSIONNEMENT D’UNE SOLUTION DE RENFORCEMENT

ANNEXE 4 – PRE-DIMENSIONNEMENT DES MASSIFS DE POTEAUX LAC

ANNEXE 5 – ESTIMATION DES COUTS

Affaire

Date

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Page

SGT-10-00053

30/04/10

JMDF

AS

IB

26/26

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques

Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais

Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais E TUDE DE STABILITE DES

ETUDE DE STABILITE DES MURS DU QUAI VIEL PICARD

ANNEXE 1

COUPES TYPES DU PROJET

- Séquence 1 – Du pont Canot à la rue Citeaux – Section courante

- Séquence 2 – De la rue Citeaux à la rue Marulaz – Section courante

- Séquence 3 – De la rue Marulaz au pont Battant – Section courante 1

- Séquence 2 - Configuration avec poteaux au droit des murs

- Séquence 2 – Configuration variante avec trottoirs en encorbellement.

Date : 30/04/10

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Annexe

N° affaire : SGT-10-00053

JM. DEL FABRO

A. SALHI

I. BENSLIMANE

1

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon – Services Techniques

Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais

Tramway du Grand Besançon – Etude du tracé par les quais E TUDE DE STABILITE DES

ETUDE DE STABILITE DES MURS DU QUAI VIEL PICARD

ANNEXE 2

CALCULS DE STABILITE DES MURS

- Calculs de stabilité des murs relatifs à la solution de base (Cas 1 à Cas 3).

- Calculs de stabilité des murs relatifs à la solution variante avec trottoirs en porte à faux (Cas 4).

- Pré-dimensionnement d’un massif d’ancrage des trottoirs en porte à faux.

Date : 30/04/10

Rédacteur

Vérificateur

Approbateur

Annexe

N° affaire : SGT-10-00053

JM. DEL FABRO

A. SALHI

I. BENSLIMANE

2

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND BESANCON Ville de Besançon - Services techniques

Tramway du Grand Besançon Etude de stabilite des murs du quai Vieil Picard CAS 1

Structure et Rehabilitation

{

C

0

A

8

C

5

9

F

VERIFICATION DES MURS DE QUAI - QUAI VIEIL PICARD

 

-

6

E

8

F

-

4

3

c

4

-

8

4

5

3

-

6

5

D

2

0

8

2

7

6

F

4

CAS 1 - SEQUENCE 2 - ENTRE LE PONT CANOT ET LA RUE CITEAUX (Section courante)

 

0

}{

0

C

0

4

9

9

0

F

-

7

7

E

2

-

4

E

6

6

-

B

B

7

F

-

D

D

9

A

0

4

1

3

0

0

1

0

}{

C

0

A

8

C

5

9

F

-

6

Hypothèses

 

E

8

F

-

4

3

c

4

-

8

4

5

3

-

6