Vous êtes sur la page 1sur 1

Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

DELF B2

Corrigés

DELF DOSSIER 1

La dernière option en cas de problème est d’appeler les forces de l’ordre.

CO-1

CE-2

1. la première journée de lutte contre le gaspillage

alimentaire.

2. qu’on jette un tiers de la production totale de la

planète.

3. 16 octobre

4. Date limite d’utilisation optimale

5. d’offrir le buffet de réception à 200 sans-abris

suite à l’annulation de son mariage.

CO-2

1. 8 milliards d’euros.

2. grâce à la vente des matériaux.

3. de réduire le nombre de déchets à 14 kg par an

et par habitant.

4. L’usager paye en fonction du volume et du

poids des déchets qu’il émet. Elle permet d’inciter l’usager à mieux trier ses déchets.

5. les sacs poubelles sont équipés de puces qui

enregistrent le poids.

1. L’ouverture des magasins le dimanche n’est pas

réalisable « le jour du Seigneur ».

2. La loi de 1906 et le texte de 2009 ont renforcé

l’importance du repos dominical.

3. Les exemples étrangers et les changements

d’habitudes de consommation.

4. La modernité, c’est qu’on puisse travailler le

dimanche. L’archaïsme, c’est que le dimanche soit un jour chômé.

5.

- Les défenseurs du repos dominical et les avocats d’une « liberté de travailler et de consommer »

- Les salariés qui souhaitent travailler le dimanche pour gagner plus de d’argent et les syndicats qui veulent que l’on respecte plus ces travailleurs du dimanche. - Les magasins de bricolage obligés par la justice à fermer et les jardineries ou magasins d’ameublement autorisés à ouvrir.

6. se veut allusif.

CE-1

7. Le débat concernant l’ouverture des magasins n’a lieu qu’en France alors que, dans d’autres pays, cela n’a pas posé autant de problèmes.

1.

 

VRAI

FAUX

1.

Justification : apprendre

 

X

à parer les coups et à rester maître de la situation.

2.

Justification : la pater-

X

 

nité revient à Dominique Grouille […] un practicien hospitalier […] ses nom- breuses années passées sur les tatamis.

3.

Justification : la prise

X

 

en charge dans de bonnes conditions est le premier barrage à la violence.

2. Les demandes ne viennent pas de la hiérarchie

mais des membres du personnel et donc pour la plupart n’aboutissent pas.

3. Le dialogue, les techniques de neutralisation et

la pratique du self-défense.

4. Il y a des facteurs propices à la colère : la douleur, l’attente et l’incompréhension.

5. « des membres du personnel, placés en première

ligne » Ce sont les premiers à être victime de ces agressions. « Le self-défense reste une arme de dissuasion » Le self-défense ne consiste pas à attaquer mais à se

défendre, tranquiliser l’autre personne. « En dernier recours, il fait appel aux forces de l’ordre »

ENTRAÎNONS-NOUS AU DELF B2 •

1/1