Vous êtes sur la page 1sur 166

ROYAUME DU MAROC

WILAYA DE LA REGION DE RABAT SALE KENITRA

SOCIETE RABAT REGION AMENAGEMENTS

TRAVAUX DE REALISATION DES RESEAUX DE VOIRIE, D’ASSAINISSEMENT, D’EAU POTABLE, D’ELECTRIFICATION,
D’ECLAIRAGE PUBLIC ET DE TELEPHONIE, EN DEUX LOTS NON CUMULATIFS :

LOT N°1 : LOTISSEMENT AL FADL – TRANCHE 3 (SITE 1)
LOT N°2 : LOTISSEMENT AL FADL – TRANCHE 4 (SITE 2)

Appel d’Offre Ouvert N° 138/2017/RRA

CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES

Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 1

ROYAUME DU MAROC

SOCIETE RABAT REGION AMENAGEMENTS
MARCHE N° ________/RRA/2017

Marché passé par appel d’offres ouvert sur offres de prix conformément à l’alinéa 2 paragraphe 1 de
l'article 16 et paragraphe 1 de l'article 17 et alinéa 3 paragraphe 3 de l'article 17 du Règlement de
Passation des Marchés de la Société Rabat Région Aménagements.

Entre les soussignés :

La Société Rabat Région Aménagements, représentée par son Directeur Général, ci après
désignée par les termes « Maître d’Ouvrage » ou « Société »

D’une part

ET :

Monsieur :………………………………………………………………………………………...
Agissant au nom et pour le compte de :…………….......…………………………………………..

Inscrit au registre de commerce de :……..…………………Sous le n° :......……..……..............................

Affiliée à la caisse Nationale de sécurité sous le n° : …………………….................................................

Titulaire d’un compte Bancaire à la banque : .....…………………………………..……………………..

Sous n° : ………………………………….......................................................................................................

En vertu des pouvoirs qui lui sont conférés faisant élection de domicile à : ….. … ……
………………………………………………………………………………

Dénommé dans le présent Contrat par « L’Entrepreneur ».

D'autre part,

IL A ETE ARRETE ET CONVENU CE QUI SUIT

Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 2

A.1.1 CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES ET FINANCIERES GENERALES COMMUNES A TOUS
LES RESEAUX POUR LE LOT 1 ET LE LOT 2

Article 1 : Objet du marché
Le présent marché a pour objet : TRAVAUX DE REALISATION DES RESEAUX DE VOIRIE, D’ASSAINISSEMENT,
D’EAU POTABLE, D’ELECTRIFICATION, D’ECLAIRAGE PUBLIC ET DE TELEPHONIE, EN DEUX LOTS NON CUMULATIFS :

LOT N°1 : LOTISSEMENT AL FADL – TRANCHE 3 (SITE 1)
LOT N°2 : LOTISSEMENT AL FADL – TRANCHE 4 (SITE 2)

Article 2 : Consistance des travaux
Les travaux du présent marché consistent en la réalisation :
 Travaux d’assainissement.
 Travaux de voirie.
 Travaux d’alimentation en eau potable.
 Travaux d’électrification et d’éclairage public.
 Travaux de réseau téléphonique.

Article 3 : Procédure de passation du marché
Le présent marché est passé après appel d’offres ouvert, sur offres de prix, en application des
dispositions du règlement de passation des marchés de la Société Rabat Région Aménagements.

Article 4 : Pièces constitutives du présent marché
Conformément au Décret n°2-14-394 du 6 Chaâbane 1437 (13 mai 2016), article 5 du CCAG-T, les
documents constitutifs du marché sont ceux énumérés ci-après :
1- L’acte d’engagement ;
2- Le présent Cahier des Prescriptions Spéciales (CPS) ;
3- Le bordereau des prix - détail estimatif ;
4- L’offre technique ;
5- Les plans, notes de calcul ; ………etc. ;
6- Le Cahier des Clauses Administratives Générales applicables aux marchés de travaux exécutés
pour le compte de l’Etat (CCAG-Travaux).
En cas de discordance ou de contradiction entre les documents constitutifs du marché, autres que celles se
rapportant à l’offre financière telle que décrite par l’article 27 du règlement de passation des marchés de la
Société Rabat Région Aménagements et en tenant compte des stipulations de l’article 5 du CCAGT, ceux-ci
prévalent dans l’ordre ou ils sont énumérés ci-dessus.

Article 5 : Textes généraux et particuliers
Le titulaire du marché qui résultera du présent appel d’offres reste soumis aux textes législatifs et
réglementaires du Pays et notamment :
 Le règlement de passation des marchés de la société Rabat Région Aménagement;
 La loi n° 112-13 relative au nantissement des marchés publics promulguée par le dahir 1-15-05 du
29rabii II (19 février2015) ;
 Le Décret n°2-14-349 du 06 Chaâbane 1437 (13 mai 2016) approuvant le cahier des clauses
administratives générales applicables aux marchés de travaux exécutés pour le compte de l’Etat
(CCAG-T) ;
 Le Dahir n°1-03-194 du 14 Rajeb 1424 (11 Septembre 2003) portant promulgation de la loi
n°65-99 relative au code du travail ;
 Tous les textes législatifs et réglementaires concernant l’emploi, les salaires de la main d’œuvre
particulièrement le Décret Royal n°2-73-685 du 12 Di-lkiâda 1393 (08 Décembre 1973) portant
revalorisation du salaire minimum dans l’industrie, le commerce, les professions libérales et
l’agriculture ;
 L’arrêté du chef du gouvernement n° 3-302-15 u 15 Safar 1437 (27juin 2015) fixant les règles et
les conditions de révision des prix des marchés publics ;

Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 3

classification des environnements agressifs  NM 10. 144.6.4. etc.124 : Auscultation dynamique des ouvrages  NM 10.008 : Bétons de ciments usuels  NM 10.  Les lois et règlements en vigueur au Maroc.  L'instruction provisoire française du 12 Août 1965 relative à l'emploi du béton précontraint dans les ouvrages dépendant du Ministère des Travaux Publics et des Transports complétés notamment par la Direction provisoire pour l'exécution du béton précontraint (Directive n° 30 du 5 Avril 1966) et les fascicules spéciaux du Ministère de l'Equipement et du Logement (Administration Française).012 : Aciers ronds lisses  NM 10.4.  Les règles "NV 65" (révisées en 1967) définissant les effets du vent sur les constructions. au calcul et aux épreuves des ouvrages d'art édité en France par le Ministère des Travaux Publics et du Logement.1.  En règle générale.4.046 : Tuyaux en PVC  NM 05.158 : Liants hydrauliques -Ciments à faible chaleur d’hydratation initiale  NM 10.  Les règles "C.1.013 : Aciers à haute adhérence  NM 10.1.Titre VI du Cahier des Prescriptions Communes) appliquées en France.011 : Béton prêt à l’emploi préparé en usine  NM 10. complété par les règles CC/BA-68 pour la conception et le calcul des ouvrages et construction en béton armé (fascicule n° 61 .156 : Liants hydrauliques -Travaux en eaux sulfatées  NM 10. 155 et 166 à 170: Granulats pour matériaux de construction  NM 10.1.1.001 : Tampons en fonte  Les Normes de I’AFNOR (Association française de Normalisation).  Les Normes marocaines éditées par le Service des Normalisations Industrielles Marocaines (SNIMA) et en particulier :  NM 05.005 : Liants hydrauliques -Technique des essais  NM 10.1. en vigueur au moment de la signature du Marché.1.9. ISO ou des Normes équivalentes ou supérieures. Pour le calcul des ouvrages. 1960" pour le calcul et l'exécution des constructions métalliques.041 : Tuyaux en PVC  NM 05.122 : Tuyaux en PEHD  NM 10.1. notamment en ce qui concerne le transport.  Le règlement de constructions parasismiques (RPS 2000).contrôle des bétons  NM 10.003: Pompes – Guide de conception pour le bon fonctionnement et la prévention des accidents Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 4 . 146 à 150 .165 : Sable de concassage pour bétons hydrauliques  NM 10.  La norme française NFP 98-331 relative au remblaiement des tranchées .6. la fiscalité.157 :Liants hydrauliques -Travaux en mer  NM 10.  NM 02.002: Pompes – Marquage  NM 02.1.057 : Raccords pour tuyaux en PVC  NM 05.détermination quantitative des constituants  NM 10.  GMTR .020 : 136 à 141 .162 : Liants hydrauliques .  Catalogue de structure de chaussées édition 1995 .003 : Bétons .  Tous les textes réglementaires rendus applicables à la date de signature du marché.6.004 : Liants hydrauliques  NM 10. les calculs de résistance des ouvrages seront effectués conformément au Fascicule n° 61 .1.021 : Techniques des essais .001: Pompes – Pression d’essai hydraulique  NM 02. .Titre I à VI relatif à la conception.P.1. Circulaire n°72/CAB du 26 novembre 1992 d’application du Dahir n°1-56211 du 11 décembre 1956 relatif aux garanties pécuniaires des soumissionnaires et adjudicataires de marchés publics .6.1.1.1.  Le devis général d’architecture (DGA) réglant les conditions d’exécution des bâtiments administratifs (Edition 1956) rendu applicable par le décret royal n°406-67 du 9 Rabia II 1387 (17juillet 1967) .  Fascicule 70 relatif aux ouvrages d’assainissement .1.

UTE C13. Les réglementations et normes marocaines en vigueur .U en vigueur à la date de la signature du marché. hélico-centrifuges et hélicoïdes– Code d’essais de réception- Classe B  ISO 5198 : Pompes centrifuges.4. .160 .Marquage  ISO 5210 : Robinetterie industrielle – Raccordement des actionneurs multitours aux appareils de robinetterie  ISO 5211 : Robinetterie industrielle – Raccordement des actionneurs à fraction de tour  NF E 44. NF C 10-100.100 -C64.4. .  NM 02.Annexe C64. les normes : . notamment les documents suivants : . hélico-centrifuges et hélicoïdes – Code d’essais de réception- Classe C  ISO 2858 : Pompes centrifuges à aspiration en bout ( pression nominale 16 bar ) – Désignation. . NF C 17-100.Recommandations CEI 298. éditée par le Ministère des Travaux Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 5 .130 -C64. Le règlement de sécurité contre les risques d’incendie et de panique en vigueur à la date de la signature du marché.165 . . . NF C 13-200 : Installations électriques à haute tension.Dimensions en millimètres  NM 02. . NF C 17-102 : Protection contre la foudre. NF C 15-100 : Installations électriques à basse tension. hélico-centrifuges et hélices – Code d’essais de fonctionnement- Classe de précision  ISO 5199 : Spécifications techniques pour pompes centrifuges – Classe II  ISO 9905 : Spécifications techniques pour pompes centrifuges – Classe I  ISO 9908 : Spécifications techniques pour pompes centrifuges – Classe III  ISO 5208: Essais sous pression pour les appareils de robinetterie  ISO 5209 : Appareils de robinetterie industrielle d’usage général .Dimensions et tolérances relatives aux socles et à l’installation .les normes marocaines 7-11 CL 005 (homologue de la NF C 15 100) éditées par le Ministère des Travaux Publics et des Communications concernant l'exécution et l'entretien des installations de première catégorie. . C 12-101 : Textes officiels relatifs à la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent en œuvre des courants électriques. point de fonctionnement nominal et dimensions  ISO 3069 : Pompes centrifuges à aspiration en bout – Dimensions des logements de garnitures mécaniques et de tresses  ISO 3555 : Pompes centrifuges. . L’ensemble des D. C 11-001 : Textes officiels relatifs aux conditions techniques auxquelles doivent satisfaire les distributions d’énergie électrique. .006: Pompes rotodynamiques.012 : Pompes – Prescriptions de raccordement par convergent et divergent  ISO 2548 : Pompes centrifuges.290 : Pompes . les normes marocaines 7-11 CL 006 (homologue de la NF C 14 100) éditées par le Ministère des Travaux Publics et des Communications concernant les règles techniques des installations de branchement de première catégorie comprises entre le réseau de distribution et l'origine des installations intérieures. .la norme C 13 100 réglementant les installations de postes d'abonnés intérieurs et raccordés à un réseau de distribution de deuxième catégorie ou les règles de construction et d'installation de poste de livraison ou de transformation raccordés à un réseau de distribution publique ou privée de deuxième catégorie. Pompes centrifuges à aspiration axiale . NF C 10-102 : Coordination de l’isolement. .UTE C52-101 et C52-112.400 . NF C 13-100 : Postes de livraison établis à l’intérieur d’un bâtiment et alimentés par un réseau de distribution publique de deuxième catégorie. . NF C 10-101.Accouplement avec ou sans pièce d’espacement – But et montage  NM 219014 : Règles d’installation des extincteurs mobiles Installations électriques Les installations électriques projetées doivent être réalisées conformément aux exigences des normes et réglementations en vigueur.T.

l'arrêté du 11 Février 1963 fixant les conditions d'essais de résistance au feu des conducteurs et câbles électriques isolés pour l'éclairage de sécurité. C 51. (Publication 12. .118 de l'UTE .63 DU 15 Mars 1963 complété par l'arrêté du 27 Août 1963 concernant les conditions techniques auxquelles doivent satisfaire les distributions d'énergie électrique. les normes et publications auxquelles il est fait référence dans l'annexe de la norme UTE 15. C 63. les conducteurs.Edition 5 juillet 1967). les cahiers des charges applicables aux installations électriques des bâtiments édités par le CSTB du DTU cahier n° 70. . les prescriptions du décret du 14 Novembre 1962 et ses additifs relatifs à la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent en œuvre des courants électriques. . et 4 Mars 1969). l'arrêté du Ministère des Travaux Publics n° 127. .100 et additif Règles d'établissement des machines tournantes.100 Appareils destinés à établir et interrompre les circuits.  le décret du 1er décembre 1953 relatif à la protection de la radiodiffusion contre les parasites d'origine industrielle Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 6 . C 20. .119. "Les normes NF C 64 100 et la suite traitant de l'appareillage haute tension". l'arrêté du Ministère des travaux publics et des communications n° 350. les mesures de protection des personnes contre les dangers présentés par les courants électriques seront réalisées conformément aux indications. l'arrêté ministériel du 7 novembre 1941 relatif aux circuits de secours et de sécurité (publication C 12.210 de l'UTE 28 Février 1968 et ses additifs). Ainsi que :  les normalisations. les prescriptions de la norme UTE C 14 100 d'Octobre 1969 et ses additifs. . . 20 Juillet 1945 et décembre 1951. . C 42. (De manière générale. l'arrêté ministériel du 28 février 1968 relatif aux prescriptions et essais auxquels doivent satisfaire les blocs autonomes d'éclairage de sécurité à lampes à incandescence utilisés dans les établissements recevant du public. . modification par décret n° 73 1107 du 31/10/73 et arrêté du 31/10/73 et l'arrêté du 23/03/65. règles techniques concernant les installations téléphoniques et télégraphiques.70 du 2 Octobre 1971). etc.1. les appareils de chauffage des locaux et appareils analogues. .67 du 15/07/67 de la NM CL 005. 26/06/80 portant approbation du règlement de sécurité contre les risques d'incendie et de panique dans les établissements recevant du public. Publics et des Communications (suivant arrêté n° 566. l'arrêté du 28 Juin 1938 concernant la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent en œuvre des courants électriques. . . 24 Mars 1965. les prescriptions imposées par le secteur local de distribution. les prescriptions des textes officiels relatifs aux conditions techniques auxquelles doivent satisfaire les distributions d'énergie électrique UTE C 11 000 (1970).050 Règles d'échauffement du matériel électrique. spécifications et règles techniques établies par l'UTE (dernières éditions en vigueur concernant notamment l'appareillage général. spécifications. les moulures et conduites les mesures de protection contre la mise sous tension accidentelle des masses métalliques. les normalisations. . .100 Appareils de mesures électriques. . .Edition 1941). . modifié et complété par les arrêtes du 4 Avril 1945. armoires de distribution d'énergie. le guide pratique pour l'établissement des prises de terre pour les bâtiments (publication C 15. traitant de l'exécution des installations électriques comprises entre la distribution publique d'énergie électrique et l'installation intérieure de première catégorie. C 20. Et les normes et règles techniques éditées par l'UTE et concernant les groupes électrogènes.010 Degrés de protection du matériel électrique. .100). .200 Règles d'établissement des tableaux. .120 de l'UTE . . chapitre 6 de la NM CL 005). . les textes officiels relatifs à la protection contre les risques d'incendie et de panique dans les établissements recevant du public (publication 12 200 de l'UTE du 13 Août 1954. règles de sécurité (NF C 73 250). les prescriptions du devis descriptif technique (DDT). . pour tous les cas où le dit décret sont applicable (C 12 100). C 63.

chaussée. avant l'expiration du délai visé à l'alinéa premier ci-dessus. L'entrepreneur doit en outre remplir les obligations suivantes : . on entend par « ouvrage » le travail à réaliser quelle qu’en soit la nature : terrassement. de maintenir son offre pour une période supplémentaire ne dépassant pas trente (30) jours. . Cette approbation sera notifiée dans un délai maximum de 75 jours à compter de la date d’ouverture des plis. téléphonique … 2. Article 8 : Validité et délai d’approbation du marché Le présent marché ne sera valable définitif et exécutoire qu’après son approbation par la Société Rabat Région Aménagements.La construction d'ouvrages et d'installations provisoires et d'une manière générale. lui proposer par lettre recommandée avec accusé de réception. par fax confirmé ou par tout autre moyen de communication donnant date certaine. Cette liste est donnée à titre indicatif et elle doit être modifiée et complétée en fonction de la nature des travaux objet du marché.La maîtrise d’œuvre est le Groupement SAFED & CID. Article 6 : Définitions 1.N. avant la date de la remise de son offre.La fourniture et l'exploitation durant le chantier de tout le matériel de travaux publics et autre si nécessaire. . Il devra se procurer ces documents s’il ne les possède pas. .Procéder aux études complémentaires et à l'établissement de tous documents techniques (note de calculs ou plans de détail) nécessaires à l’exécution des travaux ou qui sont demandés dans le présent CPS.La fourniture de la main d’œuvre et son encadrement . 3. Article 9 : Nantissement Dans l’éventualité d’une affectation en nantissement.En complément aux définitions données par le règlement relatif aux conditions et formes de passation des marchés de la société Rabat Région Aménagements et par le CCAGT.Vérifier la présence et la cohérence des documents techniques contractuels qui définissent de façon précise et sans équivoque les ouvrages à réaliser. il sera fait application des dispositions de la loi n° 112-13 relative au nantissement des marchés publics promulguée par le dahir n° 1-15-05 du 29 rabii II (19 février2015).Validation de toutes les études techniques et dossiers d’exécution avec les concessionnaires de réseaux.Le maître d’ouvrage est la Société Rabat Région Aménagements (RRA). Toutefois si le Maître d’ouvrage décide de demander à l’attributaire de proroger la validité de son offre. A ce titre le marché comprend : . il doit. en fait l’Entrepreneur est tenu de se conformer à tous les textes et règlements en vigueur. ainsi que la maintenance des ouvrages jusqu'à la date de la réception définitive. . Article 7 : Etendu des obligations contractuelles Le marché comprend l'exécution et l'achèvement des travaux dans les conditions spécifiées dans les cahiers des charges. étant précisé que : Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 7 . L'attributaire doit faire connaître sa réponse avant la date limite fixée par le Maître d’ouvrage. L’approbation du marché doit intervenir avant tout commencement de travaux.La fourniture de tous les matériaux nécessaires aux travaux.B : ces listes ne sont pas limitatives . toutes les prestations à caractère provisoire ou définitif nécessaires à la réalisation et à l'achèvement des travaux et à l'entretien des ouvrages telles que la nécessité de ces fournitures et prestations est spécifiée par le marché ou qui en découle raisonnablement. . réseaux électrique. L’entrepreneur ne pourra en aucun cas se prévaloir de l’ignorance de ces documents pour soustraire aux obligations qui en découlent. ouvrage d’assainissement.

la sous- traitance ne peut ni dépasser cinquante pour cent (50 %) du montant du marché ni porter sur le lot ou le corps d’état principal du marché. dans un délai de quinze (15) jours à compter de la date de l’accusé de réception.Responsabilité civile. et sont établis sous sa responsabilité. Le Maître d’ouvrage ne se reconnaît aucun lien juridique avec les sous-traitants. 2. lorsque l’entrepreneur envisage de sous-traiter une partie de marché. Article 11 : Sous-traitance En application des dispositions de l’article 100 du règlement de passation des marchés de la Société Rabat Région Aménagements. Article 12 : Assurances Par application de l’article 25 du CCAGT et avant tout commencement des travaux. En cas de changement de domicile. L’entrepreneur est tenu de présenter au maître d’ouvrage. l'Entrepreneur est tenu d'en aviser le Maître d'ouvrage dans un délai de 15 jours suivant ce changement. Toutefois. L’entrepreneur choisit librement ses sous-traitants sous réserve de requérir l’accord préalable du Maître d’ouvrage auquel il est notifié. L’entrepreneur est tenu de renouveler les assurances citées ci-dessus de manière à ce que la période d’exécution des travaux soit constamment couverte par les assurances prévues par le marché. 4. Les copies des attestations de souscription des polices d’assurances doivent être conservées par le maître d’ouvrage. Article 10 : Election du domicile A défaut d’avoir élu domicile au Maroc au niveau de l’acte d’engagement.La liquidation des sommes dues par le maître d’ouvrage en exécution du marché sera opérée par les soins du Monsieur le Directeur Général de la Société Rabat Région Aménagements. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 8 . 4.Véhicule et engins. 3. 2. la nature de la partie du marché à sous-traiter.Au cours de l’exécution du marché. En aucun cas. toutes les correspondances relatives au présent marché sont valablement adressées au siège du Titulaire dont l’adresse est indiquée au présent CPS.Lesdits documents sont transmis directement à la partie bénéficiaire du nantissement avec communication d’une copie au titulaire du marché.Accidents de travail. dans les conditions prévues par l’article 8 de la loi n° 112-13. ainsi que l’identité. 3.Le maître d’ouvrage remet au titulaire du marché une copie du marché portant la mention « exemplaire unique » dûment signé et indiquant que ladite copie est délivrée en exemplaire unique destiné à former titre pour le nantissement du marché. la raison ou la dénomination sociale et l’adresse des sous-traitants et une copie certifiée conforme du contrat précité. une ou plusieurs attestations délivrées par un ou plusieurs établissements agrées à cet effet justifiant la souscription d’une ou de plusieurs polices d’assurances pour couvrir les risques inhérents à l’exécution du marché et précisant leurs dates de validité. 1. l’entrepreneur doit adresser au Maître d’ouvrage. Le Maître d’ouvrage peut exercer un droit de récusation par lettre motivée. la sous-traitance est un contrat écrit par lequel L’entrepreneur confie l’exécution d’une partie de son marché à un tiers.Dommages à l’ouvrage. notamment lorsque les sous-traitants ne remplissent pas les conditions prévues à l’article 24 du règlement de passation des marchés de la Société Rabat Région Aménagements.Les paiements prévus au marché seront effectués par Monsieur le Directeur Général de la Société Rabat Région Aménagements seul qualifié pour recevoir les significations des créanciers du titulaire du marché. Les sous-traitants doivent satisfaire aux conditions requises des concurrents prévues à l’article 24 du règlement de passation des marchés de la Société Rabat Région Aménagements. il doit la confier à des prestataires installés au Maroc et notamment des petites et des moyenne entreprises. 5. L’entrepreneur demeure personnellement responsable de toutes les obligations résultant du marché tant envers le Maître d’ouvrage que vis-à-vis des ouvriers et des tiers. la justification du renouvellement des assurances prévues ci-dessus. par le titulaire du marché ou le bénéficiaire du nantissement ou de la subrogation. les documents cités à l’article 8 de la loi n°112-13 peuvent être requis du maître d’ouvrage. à savoir ceux rapportant : 1.

Aucun règlement ne sera effectué tant que l’entrepreneur n’aura pas adressé au maître d’ouvrage,
copies certifiées conformes des polices d’assurances contractées pour la couverture des risques
énumérés au paragraphe précité

Article 13 : Droits de timbre et d’enregistrement
Conformément à l’article 7 du CCAG-Travaux, l'Entrepreneur doit acquitter les droits auxquels peuvent
donner lieu le timbre et l'enregistrement du marché, tels que ces droits résultent des lois et règlements
en vigueur.

Article 14 : Résiliation du marché
Dans le cas où le titulaire du marché ferait preuve d'une activité insuffisante ou en cas de la non-
exécution des Clauses du présent marché le maitre d’ouvrage peut le mettre en demeure de satisfaire
à ses obligations dans un délai qui ne devra pas être inférieur à quinze (15) jours.
Passé ce délai, si la Clause qui a provoqué la mise en demeure subsiste, le marché pourra être résilié
de plein droit et sans indemnité aucune, Tous les autres cas de résiliation prévus par le C.C.A.G.T sont
applicables.
En cas de présentation d'une déclaration sur l'honneur inexacte ou de pièces falsifiées ou lorsque des
actes frauduleux, de corruption, des infractions réitérées aux conditions de travail ou des manquements
graves aux engagements pris ont été relevés à la charge d'un Entrepreneur, selon le cas, des sanctions
ou l'une d'entre elles seulement, sans préjudice, le cas échéant, des poursuites pénales, sont prises :
. Par décision de l'autorité compétente l'exclusion temporaire ou définitive du concurrent des marchés
passés par la Société Rabat Région Aménagements.
. Par décision de l'autorité compétente, la résiliation du marché, suivie ou non de la passation d'un
nouveau marché, aux frais et risques du titulaire défaillant. Les excédents de dépenses résultant de la
passation d'un nouveau marché après résiliation sont prélevés sur les sommes qui peuvent être dues au
défaillant sans préjudice des droits à exercer contre lui en cas d'insuffisance.
Les diminutions éventuelles des dépenses restent acquises au maître d'ouvrage.
Dans les cas prévus ci-dessus, l’Entrepreneur, auquel sont communiqués les griefs, est invité, au
préalable, à présenter ses observations dans le délai imparti par le maître d'ouvrage, Ce délai ne
peut être inférieur à quinze (15) jours.

Article 15 : Règlement des différends et litiges
Si, en cours d’exécution du marché, des différends et litiges surviennent avec l’Entrepreneur, les parties
s’engagent à régler ceux-ci dans le cadre des stipulations des articles 81 - 82 - 83 et 84 du CCAG-
Travaux.
Les litiges éventuels entre le Maître d’ouvrage et l’Entrepreneur sont soumis aux tribunaux compétents
de Rabat.
Article 16: Nature des prix
Le présent marché est à prix unitaires.

Il est formellement stipulé que l’entrepreneur est réputé avoir parfaite connaissance de la nature et des
conditions et difficultés d’exécution pour avoir personnellement examiné dans tous leurs détails, les
pièces du projet établi par le Maître d’ouvrage, avoir visité l’emplacement objet des travaux, s’être
entouré de tous les renseignements nécessaires à la composition du prix, et avoir obtenu toutes les
précisions désirables pour que l’ouvrage fini soit conforme à toutes les règles de l’art, aux prescriptions
du marché et aux normes en vigueur.

Contenu des prix :

Les prix sont établis en dirhams et correspondent à des ouvrages en parfait état d’achèvement et de
fonctionnement.
Les prix du marché sont réputés comprendre toutes les dépenses résultant de l’exécution des travaux y
compris le bénéfice et tous les droits, impôts, taxes, frais généraux, faux frais et d'une façon générale
toutes les dépenses qui sont la conséquence nécessaire et directe de la prestation objet du marché.

Article 17 : Augmentation ou diminution dans la masse des travaux
Les clauses traitant ces aspects sont prévues aux articles 57 et 58 du CCAG-T.

Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 9

Article 18 : Changement dans la masse des travaux
Les clauses traitant ces aspects sont prévues à l’article 59 du CCAG-T.

Article 19: DISPOSITIONS GENERALES AU REGLEMENT DU MARCHE
19.1. Attachements
Les attachements sont pris conformément aux dispositions de l’article 61 du CCAG-T.

19.2. Décomptes provisoires
En application de l’article 62 du CCAG-T, le Maitre d’ouvrage dressera à partir des attachements, des
décomptes provisoires des travaux exécutés. Ces décomptes seront établis à partir des attachements,
présentés par l’Entrepreneur et portant la date de leur établissement et signés en contradictoire avec le
Maitre d’ouvrage.
Le décompte définitif est dressé conformément aux dispositions de l’article 68 du CCAG-T.
Le règlement des prestations réalisées sera effectué sur la base de décomptes établis par le Maître
d’ouvrage en application des prix du bordereau des prix – détail estimatif aux quantités réellement
exécutées, déduction faite de la retenue de garantie, le cas échéant.
Le montant de chaque décompte est réglé à l’Entrepreneur après réception par le maître d’ouvrage de
tous les métrés, situations et pièces justificatives nécessaires à sa vérification.
Seules sont réglées les prestations prescrites par le présent cahier des prescriptions spéciales ou par
ordre de service notifié par le Maître d’ouvrage.
Sur ordre du Maître d’ouvrage, les sommes dues à l’Entrepreneur seront versées au compte bancaire
figurant sur son acte d’engagement.

19.3. Ordre de service / Instructions
Conformément aux dispositions des articles 11 et 40 du CCAG-T, il sera notifié à l’Entrepreneur, un
ordre de service de commencer les travaux.
L’Entrepreneur doit se conformer strictement aux ordres de service qui lui sont notifiés par le Maitre
d’ouvrage.
Il doit se conformer également aux changements qui peuvent éventuellement lui être prescrits pendant
la durée des travaux, mais seulement lorsque le Maitre d’ouvrage les lui aura ordonnés par écrit. Il ne
peut lui être tenu compte, s’il y a lieu, de ces changements que pour autant qu’il puisse les justifier par
ordre écrit.
Des ordres de services d’arrêt des travaux peuvent, à l’appréciation du Maitre d’ouvrage, être
ordonnés à l’Entrepreneur.

Article 20: TAXES ET IMPOTS AUX TITULAIRES ETRANGERS NON RESIDENTS AU MAROC

A- Taxe sur la valeur ajoutée :
Le titulaire du marché qui découlera de cet appel d’offre est réputé avoir parfaitement connaissance
de la législation fiscale en vigueur au Maroc.
Pour les entreprises étrangères et conformément au code général des impôts relatif à la taxe sur la
valeur ajoutée, le titulaire doit accréditer auprès du ministère des finances du royaume de Maroc un
représentant domicilié au Maroc pour effectuer pour son compte les formalités fiscales notamment :
 L’établissement de sa déclaration d’existence au titre de la TVA.
 La déclaration et le paiement de la TVA au trésor marocain.
A cet effet, le titulaire du marché devra remettre à la Société Rabat Région Aménagements, une
attestation de représentation fiscale dûment signée et acceptée par le titulaire et son représentant
fiscal, ainsi que le document attestant la déclaration d’existence au titre de la TVA.

B- Retenue à la source
En application des dispositions du code général des impôts, une retenue à la source au titre de l’impôt
sur les sociétés ou de l’impôt sur le revenu, le cas échéant, sera prélevée sur le montant hors taxe sur la
valeur ajoutée des travaux réalisés au Maroc dans le cadre du présent marché.

Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 10

CLAUSES PARTICULIERES APPLICABLES A TOUS LES RESEAUX (pour les deux lots : lot 1 et lot 2)

Article 21: Délai d’exécution
 Le délai d’exécution global du lot N°1 est fixé à dix (10) mois.
 Le délai d’exécution global du lot N°2 est fixé à dix (10) mois.

Ces délais s’appliquent à l’achèvement de tous les travaux incombant au titulaire y compris le
repliement des installations de chantier, la remise en état des terrains et lieux et la fourniture des plans
de récolement, documents et notices d’entretien.

Article 22: Pénalités pour retard
a - Pénalités pour retard

A défaut d'avoir terminé les travaux dans les délais prescrits, il sera appliqué à l’Entrepreneur une
pénalité par jour calendaire de retard de 1 ‰ (un pour mille) du montant initial du marché modifié ou
complété éventuellement par les avenants.
Cette pénalité sera appliquée de plein droit et sans mise en demeure sur toutes les sommes dues à
l’Entrepreneur.
L’application de ces pénalités ne libère en rien l’Entrepreneur de l’ensemble des autres obligations et
responsabilités qu’il aura souscrites au titre du présent marché.
Toutefois, le montant cumulé de ces pénalités est plafonné à huit pour cent (08%) du montant initial du
marché modifié ou complété éventuellement par des avenants.
Lorsque le plafond des pénalités est atteint, l’autorité compétente est en droit de résilier le marché
après mise en demeure préalable et sans préjudice de l'application des mesures coercitives prévues
par l'article 70 du CCAG-Travaux.
b - Pénalités pour absence aux réunions de chantier :

L'Entrepreneur, ou son représentant, sera tenu d'assister au moins une fois par semaine aux visites de
chantier faites par le Maitre d’Œuvre. Pour chaque absence, il lui sera appliqué une pénalité non
récupérable de trois mille dirhams (3000 DH) en application de l’article 66 du CCAG-Travaux.
c - Pénalités pour retard ou non fourniture de dossiers de récolement :

L’entreprise est tenue de constituer les dossiers de récolement. Faute par l'Entrepreneur d'avoir fourni
ces dossiers de récolement trente (30) jours après la réception provisoire, il lui sera appliqué une
retenue de un pour cent (1%) du montant du marché. Le règlement du décompte définitif reste
subordonné à la fourniture des dossiers de récolement.

Article 23: Cautionnement provisoire et cautionnement définitif
Le montant du cautionnement provisoire est celui fixé sur l’avis d’appel d’offres y afférent.
Conformément aux dispositions de l’article 15 du CCAG-T, le montant du cautionnement définitif est
fixé à trois pour cent (3%) du montant initial du marché arrondi au dirham supérieur.
Si l’Entrepreneur ne réalise pas le cautionnement définitif dans un délai de 20 jours à compter de la
date de la notification de l’approbation du présent marché, le montant du cautionnement provisoire
fixé ci-dessus reste acquis au Maître d’ouvrage.
Conformément à l’article 21 du règlement de passation des marchés de la Société Rabat Région
Aménagements
Le cautionnement provisoire fixé ci-dessus restera acquis à la société Rabat Région Aménagements
dans les cas suivants :
 Si le soumissionnaire retire son offre pendant la période de sa validité ;
 Si un membre d’un groupement se désiste pendant la période de validité de son offre ;
 Si la déclaration sur l’honneur du soumissionnaire s’avère inexacte, par la production de faux
renseignements ou pièces falsifiées ou autres ;
 Si le soumissionnaire ayant présenté l’offre la plus avantageuse ne produit pas, dans le délai
prescrit, les pièces du dossier administratif ;

Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 11

Si pendant le délai contractuel. P : Montant révisé Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 12 . Les prix du marché sont révisés par application de la formule ci-dessous : Formule de révision des prix Les prix de base sont établis dans les conditions économiques en vigueur au premier jour du mois au cours duquel s'est fait notifié l’ordre de service (OS) N°1.15 Mc11/Mc11o. Conduites en PE P/Po = 0.R.85 TR2/TR20].15 + 0.45 Pe/Peo + 0. 15 + (0.A . 85 x TR3bis/ TR3biso) Po = le prix initial H.T du Détail Estimatif fourni par l'Entrepreneur le jour de réception de l’OS1.T TR2 : index global du lot assainissement Sous Lot : Alimentation en Eau Potable e. Article 24 : Révision des prix Les prix du présent marché sont révisables.15 + 0. les prix seront susceptibles de subir des variations en hausse ou en baisse par application des formules suivantes qui tiennent compte de la nature des travaux : Lot : Voirie * Exécution des chaussées : P/ Po = 0.20 S(1+ChTp)/So(1+ChTpo) + 0.05 Mtn/Mtno + 0.45 Tpc/Tpco + 0. P = le prix révisé H.20 S(1+ChTp)/So(1+ChTpo) + 0.15 Mc11/Mc11o.  Si l’attributaire se désiste pendant le délai de validité de son offre Le cautionnement définitif sera restitué ou la caution qui le remplace est libérée à la suite d’une mainlevée délivrée par le Maître d’ouvrage à la réception définitive du marché.  Si le soumissionnaire n’accepte pas les corrections à porter à l’acte d’engagement conformément à l’article 40 du Règlement de passation des marchés de la Société R.T du Détail Estimatif fourni par l'Entrepreneur le jour de réception de l’OS1. Conduites en PVC P/Po = 0. P = le prix révisé H.T TR3bis : index global du lot Voirie Lot: Assainissement  P/P0= [ 0. des variations sont constatées dans la valeur des index de références. f.(100+ Ti) / (100+Ti0) Po = le prix initial H.  Si le soumissionnaire modifie son offre financière .05 Mtn/Mtno + 0.15+0.

Ch Indice des salaires et charges sociales Mtn Indice du transport privé par route Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 13 . Po : Montant initial Index simples S : Index salaires « proportion moyenne de manœuvres payés au SMIG » ChTp : Index charges sociales pour marchés de travaux publics. Mc11 : Index matériel pour travaux de canalisations d’eau potable. Pe : Index pour polyéthylène Mtn : index transports privés par route. Définition des Index : P Prix révisé P0 Prix initial du Bordereau des prix fourni par l’entreprise Cf Indice de cuivre nu Ap Indice petit appareillage électrique Ip Indice de l’isolant en papier imprégné S. Ch Indice des salaires et charges sociales Mtn Indice du transport privé par route 2) Formule de révision de prix pour transformateurs. Tpc : Index pour tuyaux en Polychlorure de vinyle. Sous lot Electricité & sous Lot Réseau téléphonique 1) Formule de révision de prix pour câbles Définition des Index : P Prix révisé P0 Prix initial du Bordereau des prix fourni par l’entreprise Cf Indice de cuivre nu Ale Indice d’aluminium qualité électrique Pr Indice du polyéthylène réticulé chimiquement S. armoires et matériel technique.

Les coefficients seront bloqués aux dernières valeurs calculées sur la base des index parus trois mois avant l'expiration du délai contractuel. Article 26: Réception provisoire Conformément aux dispositions de l’article 73 du CCAG-T. Toutefois.Modalités d'application des formules D'une manière générale. la révision des prix sera effectuée. le cas échéant. la réception provisoire des travaux sera prononcée après l’achèvement par l’Entrepreneur de tous les travaux et ces derniers répondent aux conditions stipulées dans le présent CPS. cette retenue de garantie ne sera pas effectuée dans le cas où l’Entrepreneur pourra produire un cautionnement bancaire par une banque agréée en guise de garantie soit pour le montant de sept pour cent (7%) du montant initial du marché augmenté du montant des avenants. Article 25 : Retenu de garantie Conformément aux dispositions des articles 16 et 64 du CCAG-T. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 14 . Elle est égale à dix pour cent (10 %) du montant de chaque acompte. La retenue de garantie est restituée ou la caution qui la remplace est libérée à la suite d’une mainlevée délivrée par le Maître d’ouvrage dans un délai maximum de trois mois suivant la date de la réception définitive du marché. sur le montant de chaque décompte hors approvisionnement par application des index en vigueur à la date du décompte des P travaux. une retenue de garantie sera prélevée sur les acomptes. Elle cessera de croître lorsqu'elle atteindra sept pour cent (7%) du montant initial du marché augmenté du montant des avenants. Article 27: Réception définitive La réception définitive sera effectuée en application des dispositions de l’article 76 du CCAG-Travaux. le cas échéant. Le calcul du coefficient de révision Po sera arrêté à la quatrième décimale la plus voisine du chiffre exact. en principe.

ou causés par son personnel ou son matériel. L’entrepreneur devra également garantir et indemniser le Maître d’Ouvrage contre toutes les réclamations.Les plans d’avant projet détaillé Le titulaire est tenu de faire connaître au maître d’ouvrage ses observations éventuelles sur les documents qui ont été mis à sa disposition et ce dans le délai de quinze (15) jours après la remise de ces documents. Cette responsabilité s’entend pendant l’exécution des travaux et après leur achèvement. Passé ce délai.Sujétions résultant de l'exécution simultanée de travaux étrangers à l'entreprise: Les travaux visés dans le Cahier des Clauses Administratives Générales sont élargis à tous les travaux qui se réaliseront simultanément avec ceux du présent marché. Article 32 : Recrutement et paiement des ouvriers Les formalités de recrutement et de paiement des ouvriers sont celles prévues par les dispositions de l'article 23 du CCAG-T. plaintes. le titulaire est réputé en avoir vérifié la conformité à ceux qui ont servi de base à la passation du marché et qui sont conservés par le maître d’ouvrage pour servir à la réception des travaux. L’entrepreneur devra soumettre à l’approbation du Maître d’Ouvrage le programme d’exécution assorti des plans de sécurité et d’hygiène pour répondre aux articles 21. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 15 . Article29 : Sujétions diverses d’exécution 1. Article 31 : Limite de responsabilité L’entrepreneur. En conséquence. pour tous les réseaux.Sujétions résultant du maintien des communications.  A l’hygiène : services de nettoyage quotidien. du fait direct ou indirect des travaux ou fournitures objets du marché. Ces plans seront tenus à jour par le titulaire qui en signalera les modifications. signalisation). frais et dépenses de toutes nature pouvant surgir à l’occasion de ces travaux ou l’entretien de ces ouvrages. demandes de dommages et intérêts. l’entrepreneur devra garantir et indemniser le Maître d’Ouvrage contre les conséquences de tous dommages ou préjudice causé à l’occasion des travaux à toute personne et à toute propriété. 23 et 25 du CCAGT. la circulation routière au chantier pourra être soumise aux restrictions ci-après: Il ne sera procédé à des déviations provisoires que sur autorisation du maître d’ouvrage et/ou l’organisme concerné à l’endroit des travaux afin de permettre l'exécution de ceux-ci dans de bonnes conditions bien soignées (nivellement. de par sa signature. autres que ceux contractuels. Article 30 : Déplacement des réseaux Par dérogation aux dispositions du paragraphe 3 de l’article 39 du CCAG-T. d’évacuation des ordures ménagères .CLAUSES TECHNIQUES GENERALES APPLICABLES A TOUS LES RESEAUX Article28 : Documents à mettre à la disposition de l’entrepreneur Les documents. arrosage. pendant la période de la responsabilité légale et à la complète décharge du Maître de l’Ouvrage. matériel ou corporel. d’entretien du réseau d’égouts et d’alimentation. Il doit en particulier observer les mesures suivantes :  Au ravitaillement et au fonctionnement des chantiers . Article 33 : Mesures de sécurité et d’hygiène L’entrepreneur s’engage à respecter les mesures de sécurité et d’hygiène conformément aux dispositions de l’article 33 du CCAG-Travaux. Pendant l'exécution des travaux. 2. qui peuvent être remis à l’entrepreneur sur sa demande pour l’accomplissement de son travail sont : . l’entreprise procédera à leur découverte en réalisant des tranchées par ses propres moyens et en présence des représentants des organismes concernés pour éviter les risques de détérioration de ces réseaux. L’entrepreneur reste seul responsable en cas de détérioration ou dégâts causés à ces réseaux au moment de la réalisation des travaux. 22. reconnaît qu’il est seul responsable de tout accident ou dommage. poursuites.

à sa charge et sans indemnité. le maître d’ouvrage peut prendre. Article 34 : Planning et programme d’exécution L’entrepreneur doit remettre au Maître d’Ouvrage dès que possible et au plus tard dans le délai de 15 jours après la date de notification de l’ordre de service de commencer les travaux un programme donnant. L’intervention du maître d’ouvrage ne dégage pas pour autant la responsabilité de l’entrepreneur. l’entreprise doit aménager. Article 36 : Modifications Le Maître d’Ouvrage se réserve le droit de modifier à tout moment telle ou telle partie de l’ouvrage qu’il jugera nécessaire pour une meilleure réalisation du projet. chaussures et. bottes. une déviation provisoire pour assurer la circulation en tout temps et dans de bonnes conditions y compris apports des matériaux pour couche de roulement. discipline. à sa charge. règlement de chantier . réparé et remis en état par ses soins et à ses frais. Ce matériel est conduit.  pour les postes ferraillage et soudure : gants. Article38 : Matériel de chantier Tout le matériel et outillage nécessaire à l’exécution des travaux et à l’exploitation des cantonnements et installations générales. gants. à tout moment. entretenu. dans les délais réglementaires procéder à la remise en état des lieux conformément aux directives du Maître d’Ouvrage. Le cas échéant. Il doit. En cas de dépassement des délais contractuels. Article 40 : Déviations provisoires La circulation sera déviée sur la chaussée existante pour assurer une circulation en tout temps sans interruption. à son gré. les ouvrages seront démolis et refaits à la charge de l’entrepreneur. sont fournis par l’entrepreneur. en plus. l’entrepreneur supportera les charges de sa remise en état initial.  pour les postes de travail en hauteur : matériels antichute  pour les travaux de terrassement : masques à poussière. dans le cadre des délais contractuels l’échelonnement détaillé dans le temps des principales opérations élémentaires que comporte l’exécution du marché. pour les postes spécifiques :  pour les postes démolitions : masques à poussière. Article39 : Signalisation de chantier Le plan de signalisation temporaire du chantier est établi par l’entreprise et remis au maître d'ouvrage pour approbation dans un délai de 15 jours après la date de notification. sur la demande de l’une ou de l’autre des parties. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 16 . aux vérifications de ces états et ceux qui peuvent donner lieu. à un examen en commun. Equipements de sécurité sur chantier L’équipement de sécurité tels que casques. En cas de carence de l’entrepreneur dans la mise en place et dans le maintien de la signalisation temporaire du chantier routier conforme à la directive de la DR. aux frais de l’entrepreneur. L’entrepreneur doit permettre au Maître d’Ouvrage de procéder.  Au gardiennage et à la police de chantier : propreté. Article 37 : Remise en état des lieux des travaux L’entrepreneur est tenu au repliement de ses installations du chantier. Si à cause des travaux réalisés l’un des ouvrages existants est démoli ou détruit. les mesures nécessaires après ordre de service resté sans effet. lunettes. et doit enlever tous les matériaux non employés et les déchets de toute espèce.  Aux conditions de sécurité et de protection du personnel de chantier et des tiers.  pour les postes de bétonnage : gants. lunettes. Article35 : Malfaçons Si des malfaçons viennent d’être décelées. réglage et compactage et arrosage continu. En cas de nécessité. l’entreprise maintiendra. la signalisation temporaire du chantier jusqu’à l’achèvement des travaux. casques antibruit.

Le chef de projet est tenu de se rendre personnellement aux convocations de Maitre d’ouvrage et d’accompagner les représentants de ce dernier sur les chantiers lors des visites périodiques et de leur donner les explications sur les travaux. celui-ci lui est notifié par ordre de service.Rapport technique.PAQ L’entrepreneur adjudicataire doit préparer le mémoire technique de réalisation des travaux accompagné des renseignements d’ordre général sur l’organisation et les moyens du chantier. La périodicité des visites est fixée par le maitre d’ouvrage qui pourrait dans les mêmes conditions fixer toute visite exceptionnelle sous préavis de vingt-quatre heures. Ces procès-verbaux étant appelés à remplacer autant que possible les échanges de correspondances entre le maitre d’ouvrage et l'Entrepreneur. à sa charge. les entreprises. pour chaque réunion un procès-verbal qui sera contresigné par le maitre d’ouvrage et le chef de projet en fin de séance. En cas de changement justifié de ce représentant. accompagné de renseignements d'ordre général. Le PAQ comprend notamment : un mémoire sur l’exécution des travaux objet de la consultation indiquant la méthodologie détaillée d’approche de réalisation et proposition. à la mise à disposition temporaire des terrains nécessaires pour la réalisation de ces déviations hors emprise de la route. Dans le cas où l'Entrepreneur est absent ou refuse de contresigner le Procès-verbal. PAQ Dans un délai de 15 jours à partir de la notification du marché. ses observations. l’entrepreneur devra soumettre un ou plusieurs candidats à l’agrément du Maître d’Ouvrage. Article 42 : Mémoire technique .l’entrepreneur procédera. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 17 . Il doit être soumis au VISA du maître d’œuvre. L’inscription de ces dernières au cahier de chantier ne doit remplacer la présentation des réclamations dans les formes et conditions prévues par les clauses du CCAG-T. au moins une semaine avant la fin de la période de sa préparation. ce dernier veillera à y faire inscrire au fur et à mesure du déroulement des travaux. et le remettre au maître d'ouvrage dans un délai de quinze (15) jours après la notification de l’ordre de service de commencer les travaux. l'Entrepreneur est tenu de prendre toutes dispositions pour rendre accessible la totalité des lieux d'opérations dans des conditions de sécurité totale. fournisseurs. 1. Il sera dressé. Article 41 : Représentation et Réunions de chantier Le conducteur de travaux désigné dans l’offre technique doit être en permanence sur le chantier. l'Entrepreneur remettra au Maître d'Ouvrage et au BET le Plan d’Assurance Qualité décrivant le mode de réalisation des ouvrages et les moyens utilisés. Le PAQ est établi par l'entrepreneur. de solutions variantes à même de réduire les délais d’exécution suggérés dans le CPS qui constituent un maximum à ne pas dépasser quels que soient les conditions de réalisation le planning détaillé des travaux le schéma de circulation des engins le plan masse des installations de chantier les CV du personnel cadre qui sera affecté au chantier les moyens matériels qui seront mis en œuvre pour l’exécution des travaux objet de la présente consultation les références pour travaux similaires datant de moins assorties d’attestations originales délivrées par des organismes ad-hoc -. Il doit être qualifié et habilité à prendre toutes décisions engageant l’entreprise. Avant le démarrage de certaines phases de travaux. ses réclamations ou réserves. le cas échéant. le maître d’ouvrage se réserve le droit de demander des notes particulières complétant ce mémoire technique. Il devra faciliter toute opération de mesure et tenir à disposition tout document nécessaire à la bonne conduite des travaux et toute fiche d'essai de matériaux reçu sur le chantier ou mis en œuvre.Organisation du chantier et matériels : Le PAQ doit préciser : la désignation des travaux. Lors des visites de chantier. laboratoires et bureaux d'étude. sous-traitants.

l’organisation ou la circulation sous chantier. • la liste des fiches de suivi à établir. Le PAQ peut être révisé ou complété en cours de chantier.délai envisagé.situation des dépôts de matériaux s'ils sont à sa charge. pour tenir compte de son évolution. -. . Il est alors de nouveau soumis à acceptation préalable du maître d'œuvre.acceptation des formulations des matériaux d'assise.Q) Ce document est à remettre au maître d’œuvre. Liste des points d'arrêt Les points d'arrêt sont levés au moyen d'une trace écrite et récapitulés dans le PAQ Les points d'arrêt suivants sont levés par le maître d'œuvre : -. L’autocontrôle doit être effectué conformément aux différents cahiers de prescriptions communes. . des documents d’exécution et du schéma d’organisation. -. pour VISA. la liste et le contenu des études d'exécution complémentaires à celles définies au présent CCTP. pose. les méthodes d'implantation et de piquetage topographique. la liste et l'organigramme des responsables des entreprises réalisant le chantier. au moins une semaine avant la fin de la période de préparation.A. • l'organisation du contrôle intérieur. En dehors d’autres éventuels points d’arrêt qui pourront être définis et traités durant la période préparatoire aux travaux ou durant le chantier. Il fait partie du PAQ et constitue le premier point d’arrêt.acceptation des ateliers de fabrication et de mise en œuvre et des modalités de compactage des matériaux d'assise. sous signalisation temporaire. • l'organisation des rapports. DTU et/aux divers fascicules régissant les travaux objet du présent Marché 2/ Le schéma d’organisation (à intégrer au P.). Nota : 1/Une insuffisance de l'autocontrôle engage la responsabilité de l'entrepreneur en cas de désordre ultérieur. • la liste des points d’arrêt. L'entreprise met en œuvre les moyens nécessaires à l'encadrement et au suivi permanent de toutes les activités sous-traitées. les sous-traitants et les fournisseurs. du dessouchage et de l’évacuation des matériaux impropres à une réutilisation en remblais  agrément des lieux d‘approvisionnement (usines. • le circuit d'instruction et l'archivage des documents relatifs à la qualité (PAQ. ouvrages annexes…  agrément de l’atelier de mise en œuvre des remblais.toutes opérations ayant une incidence sur le déroulement du chantier..  agrément de l’atelier de mise en œuvre pour chaque type de béton (ouvrages d’assainissement …)  acceptation des matériaux pour remblais. des plannings et de l'assurance de la qualité avec les co-traitants. déviation… • la liste des procédures d'exécution et de contrôle à rédiger. carrières ou zones d’emprunt. • le contenu du dossier de récolement à produire par l'entreprise. fiches de suivi. L’entrepreneur doit fournir le cadre du schéma d’organisation ainsi qu’une note générale expliquant :  les centres de stockage et/ou centre de regroupement et/ou unités de recyclage vers lesquels Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 18 . -. les points d’arrêts suivants seront respectés :  fourniture du plan d’assurance qualité (P.Q.visa du PAQ de l'entreprise. des points critiques et des points sensibles.  acceptation des granulats et autres agrégats du béton.). • l'organisation pour la détection et le traitement des anomalies. DTU et fascicules A titre d’illustration le contrôle du compactage s'effectue par autocontrôle tel qu'il est défini dans les différents cahiers de prescriptions communes. remblais.A..)  agrément de l’atelier de réalisation des réseaux d’assainissement (déblais. • le contenu prévu des procédures d'exécution et de contrôle.  contrôle du décapage.

enrobés ou autres).Organigramme du chantier L’organigramme du chantier qui définit les unités de direction. de maîtrise que l’entrepreneur compte affecter à chacune de ces unités avec mention de leur date de disponibilité et de leur fonction sur le chantier. il est amené à modifier ou à compléter ce matériel. Dans le cas où l’entrepreneur compte utiliser des produits prêts à l’emploi (béton. En ce qui concerne le sable. La liste du matériel fournie par l’entrepreneur n’est pas limitative et il ne peut élever aucune réclamation si en cours des travaux. L’entrepreneur indiquera la situation. rendement et disponibilité. La carrière de provenance doit être autorisée selon la réglementation en vigueur. l’Entrepreneur doit indiquer la carrière de provenance et l’estimation de la quantité à extraire ou à produire. Le plan des mouvements des terres devra tenir compte des données climatiques et des conditions particulières de réutilisation des matériaux sensibles à l’eau.Mouvement des terres Le projet de mouvement de terres envisagé par l’entrepreneur indique les hypothèses retenues pour les taux de réutilisation et la destination de chaque déblai. aciers. 3. Le choix des gîtes des matériaux doit prendre en considération la sauvegarde de l’environnement contre toute forme de pollution des milieux avoisinants y compris par les rejets ou les poussières qui seront issues des installations de concassage ou de postes de confection des liants hydrocarbonés. Il précisera la composition des stations de concassage et des centrales de fabrication ainsi que leur rendement journalier. état. La liste des engins doit être accompagnée des fiches techniques établies par les constructeurs. 6. fabricants) et sur la qualité des mêmes produits fournis à d’autres clients pendant les trois derniers mois. les implications de cet échéancier devront être en parfaite concordance avec le programme général des travaux. Une carrière ne peut être considérée comme un lieu de stockage qu’après l’accord écrit du maître d’ouvrage. de contrôle et de production que l’entrepreneur prévoit de mettre en place pour assurer la réalisation des travaux. Si pour une raison quelconque. avec leur âge. la provenance.Planning des travaux Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 19 .R. cet accord laisse toutefois à l’entrepreneur la responsabilité et les conséquences de ce retrait. Il est à rappeler qu’en cas de fausses informations à ce sujet.Matériel La liste des engins que l’entrepreneur compte mettre en place pour réaliser les travaux prévus. Y seront également indiquées les zones de dépôt ainsi que les distances moyennes pour transporter les déblais. l’entrepreneur désire retirer du chantier une partie du matériel avant l’achèvement des travaux auxquels il est destiné. de logistique.Matériaux L’entrepreneur doit remettre une note qui mentionne la provenance des principales fournitures : ciment.A L’entrepreneur indiquera le descriptif et l’emplacement des aires de stockage. 5. et leur conformité aux spécifications contractuelles. en fonction de leur typologie et en accord et conformément aux instructions des services chargés de l’environnement  les méthodes qui seront employées pour ne pas mélanger les différents déchets. il doit fournir tous les renseignements utiles sur les fournisseurs (usines. la qualité et le potentiel des gîtes des matériaux qu’il propose de retenir pour les emprunts et pour les matériaux de la couche de forme.seront acheminés les différents déchets à évacuer. L’entrepreneur établira un échéancier d’acheminement du matériel sur le chantier . de gestion. etc. 2. le titulaire du marché est passible de sanctions prévues à l’article du Règlement des marches de la société R. il ne peut le faire qu’avec l’accord écrit du maître d’ouvrage . liants hydrocarbonés. 4. d’études. Il sera accompagné de la liste nominative et des curriculum vitae du personnel de direction. chaussée et béton.

Hygiène et sécurité Une note qui décrit les mesures particulières prévues de manière à assurer l’hygiène et la sécurité sur le chantier et à ses abords. Le planning des travaux sera présenté sous forme d’un diagramme de type « chemin de fer ». 8 – Environnement Une note qui décrit la manière dont l’entrepreneur compte prendre en compte les contraintes environnementales et les mesures qu’il compte appliquer pour la protection de l’environnement tout au long du chantier Article 43 : Documents à fournir par l’entrepreneur L'entrepreneur devra fournir dans les délais prescrits les documents mentionnés dans le tableau ci-après tels qu'ils sont définis dans le présent CPS et dans les fascicules du CPC en vigueur : Désignation du document Délai Mémoire technique 15 jours après la notification de l’ordre de service de commencement des travaux Plans d’exécution (sur la base des plans 15 jours après la notification de l’ordre de service de commencement d’avant projet détaillé fournis par le des travaux maître d’ouvrage et vérifiés par l’entreprise) Cahier de chantier Dès commencement travaux Cahier de réception topographique Dès commencement travaux Plan de récolement Avant la réception provisoire des travaux Convention avec un topographe agrée 15 jours après la notification de l’ordre de service de commencement définissant ses missions dans le projet des travaux Convention avec un laboratoire agrée 15 jours après la notification de l’ordre de service de commencement définissant ses missions dans le projet des travaux DIRECTION DES TRAVAUX L’entrepreneur sera soumis pour l’exécution de ses travaux au contrôle du Maître d’Ouvrage. . les agents de contrôle auront libre accès sur le chantier et pourront prélever aussi souvent que nécessaire. de la maitrise d’œuvre ainsi qu’à celui d’éventuelles entités qui seront désignés par le Maître d’Ouvrage. Ils vérifieront la conformité de l’exécution avec les plans visés « bon pour exécution » remis à l’entrepreneur. les échantillons de matériaux et matériels mis en œuvre pour essais et examens.Le délai global du marché. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 20 . .Les conditions climatiques de la zone et de la période d’exécution du chantier.La réglementation en vigueur . Pendant toute la durée des travaux.Le planning est établi en cohérence avec : .  L’échelonnement prévisionnel des dépenses . . tant pour les ouvriers que pour les riverains et les usagers de la route. .Le programme des travaux doit être suffisamment détaillé pour informer le maître d’ouvrage des dispositions que compte prendre l’entrepreneur pour réaliser les travaux dans les délais prescrits.  Le planning des travaux doit être complété et actualisé par :  L’évolution de la main d’œuvre et du matériel en fonction du programme des travaux . En outre. 7.Les cadences prévues . le planning doit :  Comporter les dates réelles fixées d’un commun accord avec le maître d’ouvrage .  Faire figurer les dates de disponibilité des ateliers mécaniques.

En outre. le délai fixé pour le dégagement. le nettoiement et la remise en état des emplacements mis à la disposition de l’entrepreneur est de quinze (15) jours de calendrier à compter de la date de la réception provisoire. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 21 . Cette position comprend l'installation propre à l'entreprise. L’entrepreneur sera tenu de demander les documents de base (plans et pièces écrites) par lettre recommandée. Aucune côte ne sera prise à l’échelle sur les plans. il demeure. la place disponible pour le stockage. il doit reconnaître les difficultés qui se posent lors de l'exécution. Cette pénalité sera retenue d’office sur les sommes encore dues à l’entrepreneur CONSTATATIONS D’ERREURS OU D’OMISSIONS DANS LES DOCUMENTS Il est précisé que les pièces écrites primeront toujours sur les documents graphiques. il lui appartient de soumettre tout détail d’exécution. 1. Dans le cas de doute. L’entrepreneur doit accepter l’arbitrage du Maître d’Ouvrage sur tout point l’opposant aux agents désignés pour contrôler les travaux. L’entrepreneur devra s’assurer sur place avant toute mise en œuvre. à la Maitrise d’Œuvre. l’entrepreneur est tenu de se renseigner sur l'emplacement du chantier. CONSISTANCE ET DESCRIPTION DES TRAVAUX (POUR TOUS LES RESEAUX) Article 44 : Installation de chantier Le maitre d’ouvrage mettra à la disposition de l’entrepreneur un terrain pour l’exécution de son installation. de la possibilité de suivre les cotes et indications des plans et dessins de détail. Il ne pourra ainsi jamais formuler une quelconque réclamation. La non observation de cette prescription entraînera la responsabilité de l’entrepreneur qui endossera les frais nécessaires à la remise en ordre des ouvrages. L'entrepreneur soumettra au maître d’ouvrage le projet de ses installations de chantier dans un délai de 15 jours à compter de la date de notification de l’approbation du marché. Les plans remis à l’entrepreneur restent la base d’exécution mais ne peuvent en aucune manière enlever à l’entrepreneur l’entière responsabilité de ses ouvrages. à partir des plans de base. Ce cahier ne devra pas quitter le chantier et sera présenté à chaque visite du Maître d’Ouvrage et du Maitre d’Œuvre.L’entrepreneur est tenu de fournir à ses frais la main d’œuvre. les échafaudages et le matériel nécessaire aux prélèvements. L’entrepreneur étant réputé homme de l’art. ENLEVEMENT DU MATERIEL ET DES MATERIAUX En application de l’article 44 du CCAG-Travaux. il se référera immédiatement par écrit.Généralités L'installation et l'aménagement du chantier font l'objet de plusieurs articles regroupés en une seule position. Avant de remettre son offre. toutes les erreurs matérielles qui auraient pu se glisser dans les plans ou les pièces écrites qui lui seraient notifiés. ainsi que les possibilités de réaliser les raccordements à l'électricité et à l'eau. qui lui sembleront nécessaires pour la pérennité des ouvrages à exécuter. les récipients. que la signature du marché implique que les renseignements complémentaires ont été obtenus par l’entrepreneur avant la remise de ses offres de prix. L’entrepreneur est tenu de vérifier les côtes et de signaler. Une pénalité particulière de Cinq cent dirhams (500 DHS) par jour de calendrier de retard sera appliquée à compter de la date d’expiration du délai indiqué plus haut. les chemins d'accès. Ce cahier est destiné à recevoir les instructions ou observations du Maître d’Ouvrage et du Maitre d’Œuvre concernant la bonne marche du chantier. Il en sera de même pour tous les plans modificatifs. par écrit et en temps voulu. bien entendu. pour l’exécution des travaux. ainsi que des aménagements destinés au maître d’ouvrage. Si les désignations du devis particulier ou des plans ne sont pas jugées suffisantes. CAHIER DE CHANTIER L’entrepreneur est tenu de fournir un cahier trifold en couleur de bonne qualité.

les filtres à huile. L'entrepreneur proposera au maître d’ouvrage le lieu de ses installations de chantier. La période de gardiennage couvrira toute la durée des travaux jusqu’à la réception provisoire de ceux-ci et le repli Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 22 . de lavage des engins et de stockage des hydrocarbures devront être étanchéifiées et prévoir un puisard de récupération des huiles et des graisses. l’emplacement exact de la clôture de chantier. fosses septiques. parking d’engins. et aux installations d'évacuation des eaux usées des éventuelles cuisines. ou dans le cas contraire être accompagnées d'un dispositif permettant d'éviter tout risque de pollution ou de sédimentation issue de ces aires. La circulation pour piétons et pour les véhicules prioritaires tels que les ambulances. Cette prestation ne donnera droit à aucune indemnité spéciale de la part du maître d’ouvrage. l’atelier-garage. Des réservoirs d'eau devront être installés en quantité suffisante et la qualité d'eau devra être adéquate aux besoins. l'installation des engins de lavage. Les aires d'entretien. doit être garantie en permanence. etc.la construction de merlons en terre d'une capacité de rétention suffisante autour des bacs de stockage de carburant. etc. Les arbres utiles ou de grande taille (diamètre supérieur à 20 cm. Le site devra être choisi afin de limiter le débroussaillement. les logements du personnel de l’entreprise et ses bureaux. . Les eaux usées provenant de ces aires d'entretien devront être canalisées vers le puisard et vers l'intérieur de la plate- forme afin d'éviter l'écoulement des produits polluants vers les sols non revêtus. Les aires retenues par l'entrepreneur pour ses installations et/ou comme aires de stockage devront être à plus de 500 m des oueds. Les pertes de récoltes éventuelles seront indemnisées. Les huiles usées. la superficie de l'aire de chantier et son emprise sur la voie publique. permettant l'enlèvement des déblais et décombres de démolition. de lubrifiants et de bitumes pour contenir les fuites. centrale d’enrobage) sera proscrite dans les zones boisées et à proximité immédiate des cours d’eau. Leur positionnement sera fixé en concertation avec les populations concernées. Des réceptacles pour recevoir les déchets assimilables aux ordures ménagères et ne contenant pas de déchets dangereux sont à disposer à proximité des diverses installations. l'entrepreneur procède à ses frais à l'alimentation du chantier en électricité du chantier et assurer cette alimentation pendant toute la durée des travaux. bureaux. pompiers. l'abattage des arbres. Ces réceptacles sont à vider périodiquement. stockage de matériaux.Aire de chantier et gardiennage L'entrepreneur définira. Préalablement à tous travaux. mesuré à 1m du sol) seront à préserver et à protéger autant que faire se peut. l'arrachage d'arbustes. Elles devront être aménagées afin d'éviter l'apparition d'un phénomène d'érosion sur le site ou aux abords immédiats. la réalisation des installations de chantier y compris celles nécessaires pour abriter le matériel et les équipements du soumissionnaire. Les travaux se feront sous circulation et l'entrepreneur ne pourra interrompre la circulation sur les routes que dans le cas où le maître d’ouvrage en reconnaîtrait la nécessité absolue et lui en donnerait l'autorisation pour une époque et un délai déterminé. lavabos et douches) en fonction du nombre des employés logés sur place. L’entrepreneur pourvoira au gardiennage du chantier et des installations du chantier. d'entretien et de remplissage en carburant des véhicules et des engins. le laboratoire géotechnique. Cette aire de chantier devra permettre le stockage de la totalité des fournitures. Les aires de bureaux et de logements éventuels doivent être pourvues d'installations sanitaires (latrines. 2. les locaux pour le maître d’ouvrage. L’implantation des installations de chantier (zone mécanique. Au niveau des installations de chantier il sera pris toutes les précautions raisonnables pour empêcher les fuites et les déversements accidentels de produits susceptibles de polluer les ressources en eau ou le sol. Ces précautions devront inclure des mesures concrètes telles que : . la livraison des matériaux de chantier.des séparateurs d'hydrocarbures dans les réseaux de drainage associés aux installations de lavage. Il définira. en accord avec le représentant du maître d’ouvrage. si celui ci doit se faire au détriment des terres agricoles. présentera un plan d'installation de chantier et sollicitera l'autorisation d'installation auprès du maître d’ouvrage. puits perdus. le local technique pour groupe électrogène le cas échéant. et qu'il soit possible de maîtriser et contrôler toute pollution accidentelle ou non. et les batteries sont à stocker dans des contenants étanches avant leur évacuation. en collaboration avec les services compétents.

6. réseaux et fossés seront démolis par l'Entreprise et les produits évacués vers un dépôt définitif à trouver et à la charge de l'entrepreneur (tout enfouissement in situ est à exclure). l'entrepreneur fait dresser deux panneaux de chantier présentant le projet.un bloc sanitaire avec au moins deux ensembles WC & Lavabo la salle de réunion doit être munie d’un système de climatisation et doit comprendre notamment :  1 table de réunion pour 12 personnes.00x1. sont à la charge de l’entrepreneur et ils sont compris dans le prix de l’installation du chantier.  20 chaises.  5 tableaux d'affichage. effectuées selon les instructions du MO. Une sous . écritures ou autres indications) seront soumises à l’approbation du maître d'ouvrage. Ces panneaux doivent être en tôle électro-zinguée sur support en profilés métalliques IPE 140 scellés dans des socles en gros béton de 1.  Des casques et des chaussures de protection. Des locaux préfabriqués (kits. type SACMI ou similaire) à usage de bureaux pour les réunions de chantier comprenant : . . de dimensions 3. et réglage par des engins légers ou à chenilles marais) pour ne pas tasser les sols recouverts et les terres étalées et reconstituer la couche initialement prélevée à l’identique. ils doivent être lisses et résistants aux intempéries. 4. Panneaux de chantier Préalablement à tous travaux.Mise en œuvre des dispositions du Plan de gestion Environnementale En outre. de chantier.Le maître d'ouvrage se réserve la possibilité d'interdire la démolition de telle ou telle partie pouvant être utile aux chantiers suivants.  2 meubles de rangement.Les constructions et installations seront évacuées. Après la fin des travaux : . Tous les déchets. les finitions (teinte de fond. permettra de fixer un panneau dont les dimensions seront conformes à celles du dessin de la page 59 de la Directive sur la signalisation temporaire des chantiers routiers. au démarrage des travaux : 1.une salle de réunion d’environ 24m² au choix du MO (8x3) .00x60.Les terres prélevées initialement (terre végétale) seront alors remises en place par des moyens et méthodes appropriées (pas de circulation des engins d’approvisionnement sur les terres régalées.00m x 4. matériel ou matériaux sans emploi (chutes de Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 23 . les aires.  Un photocopieur (avec option de scanner) bonne qualité avec la fourniture de tonner et consommable pour toute la durée du chantier. . Le coût des panneaux de chantier à installer est compris dans le prix de l’installation du chantier.00m. Le coût du gardiennage pour la totalité de l'aire de chantier est compris dans le poste installation de chantier 3. L'emplacement et le contenu de ces panneaux sera arrêté par le maître d'ouvrage. 5-Repli du chantier Les frais du repli du chantier et des installations du chantier. les ouvrages bétonnés. la remise en état des lieux en fin de travaux comportera un nettoyage général des emprises et des zones d'occupation temporaire. Mobilier et matériel à mettre à la disposition du maître d’ouvrage L’entrepreneur sera tenu de mettre à la disposition du maître d’ouvrage.  2 armoires fermant à clef pour classer les documents.construction fixée à chaque extrémité du chantier.

tracé. assainissement. La délimitation de l’assiette foncière. réseaux électrique. pour une utilisation future. Ce plan. nécessaires à l'exécution des travaux conformément aux dispositions projetées ou approuvées par Le BET seront assurées par l'Entrepreneur Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 24 . sacs de ciment. . nivellement. Le plan d’implantation des collecteurs d’assainissement y compris boites de branchement . . L'Entrepreneur doit établir avant le "Commencement des travaux des repères de nivellement voisins des ouvrages auxquels il conviendra de se rattacher. L'entreprise doit prendre les dispositions nécessaires pour que l'implantation et le nivellement des axes de voiries et d’assainissement se fassent dans un délai maximum de quinze jours à dater du jour de la notification de l'ordre de service prescrivant le commencement des travaux. . sera déposé au bureau de chantier et devra être produit à tout moment à la demande du Maître d’Ouvrage par le responsable des travaux affecté au chantier par l'entrepreneur. d’éclairage public. objet des travaux de viabilisation . La consistance des prestations topographiques est détaillée comme suit : Nivellement Le nivellement doit être rattaché au niveau NGM.y. . La convention avec l’Ingénieur Géomètre Topographe (IGT) désigné par l’entreprise pour le suivi topographique du chantier doit couvrir toutes les prestations topographiques nécessaires à savoir : . Les documents établis par le Topographe seront transmis au Maître d'ouvrage et qui seront la propriété de ce dernier. l’implantation et la matérialisation de tous les tracés et de tous les équipements ou ouvrages. Ces repères devront être numérotés et reportés sur un plan avec leurs coordonnées x.) seront ramassés et évacués en dépôt définitif par l'entrepreneur quelles que soient les difficultés d'accès pour leur récupération. La délimitation des coins de blocs . Les prestations du Topographe (qui doit être agréé par le maître d'ouvrage) consistent en un levé planimétrique des emprises y compris tous les détails nécessaires à la bonne compréhension du plan côté. le nivellement des points caractéristiques et calcul de ses cotes. le maître d'ouvrage pourra demander à l'entrepreneur de lui céder sans dédommagements les installations sujettes à démolition lors d'un repli. l'Entrepreneur procédera en présence de la maîtrise d'ouvrage ou de son représentant et à ses frais à l'implantation des axes des ouvrages à construire par un géomètre agréé. Les plans de récolement de tous les ouvrages . La réception des implantations . et de téléphone superposés par rapport aux coins de blocs . Le levé topographique du lotissement après viabilisation .ferraille ou de coffrage. . Les frais des prestations du Topographe seront à la charge de l'entreprise. L'entrepreneur sera seul responsable des travaux et frais complémentaires afin de parachever la remise en état et des actions de dépollution complémentaires. AEP. L'entrepreneur est responsable de l'exécution de ses obligations vis-à-vis des propriétaires des terrains. . Le plan d’implantation des réseaux d’eau potable. L'entrepreneur préviendra le maître d’ouvrage de la remise en état d'une aire et fixera une date afin qu'un état des lieux contradictoire après travaux puisse être dressé. Piquetage Toutes les opérations de piquetage. pneu. . La remise en état des lieux et le nettoyage général sont inclus dans le prix d'installation. signé par le géomètre missionné par l'entrepreneur. d’électricité. Article 45 : Travaux topographiques Tous les frais des prestations topographiques sont à la charge de l’entrepreneur. . le report et l’établissement du plan côté des emprises avant et après la mise en œuvre de chaque couche en plus du suivi au cours de la réalisation des travaux objet du présent Marché ( voirie. Les levés planimétriques et altimétriques de la voirie . bidons. téléphonique…) Les interventions du Topographe accompagneront l’exécution des travaux selon leur avancement. etc. fonds de malaxeurs. Implantation Avant tout commencement des travaux. S'il est dans l'intérêt du maître de l'ouvrage de récupérer les installations fixes. Le plan d’implantation de la voirie .z .

Seront compris également tous les matériaux et travaux nécessaires à l'implantation des repères et points fixes. Dans le cas où ces vérifications feraient apparaître des défauts. L'Entrepreneur ne pourra réclamer d'indemnité pour arrêt des travaux dû à ces vérifications. tous les travaux nécessaires au rétablissement des ouvrages dans la position prévue sans que les délais contractuels ne soient modifiés. Si la précision prescrite n'est pas atteinte. L'Entrepreneur est responsable de la conservation des repères.  Mise à la disposition du personnel suffisant et possédant une expérience comme aide topographique ainsi que le matériel jugé nécessaire par la maîtrise d’ouvrage pour les contrôles. l'Entrepreneur devra immédiatement répéter les mesures à ses propres frais. procéder aux opérations topographiques de vérification qui lui paraîtront nécessaires. il doit en remettre d'autres sous sa responsabilité et à ses frais. certains d'entre eux sont détruits. La remise en ordre sera constatée par un procès verbal établi contradictoirement avec l'Entrepreneur.  Exécution de tous les calculs nécessaires. les frais correspondants seraient entièrement pris en charge par l'Entrepreneur. l'Entrepreneur devra. seul et à ses frais. déplacement ou évacuation des objets pour faciliter les travaux.à ses frais et sous sa responsabilité. le plan général d'implantation et les coordonnées de repère.  Fourniture des points de repère supplémentaire demandé par la maîtrise d’ouvrage. à ses frais et quelle que soit leur importance. En cas d'erreur d'implantation d'une faute ou d'une négligence de l'Entrepreneur.  Mise à disposition de mesures de sécurité nécessaires. Il établit. Si en cours des travaux. L'Entrepreneur déterminera avec ses moyens et sous la supervision des représentants de la maîtrise d’ouvrage et du maître d’œuvre les coordonnées définitives des points nécessaires à l'implantation des ouvrages. l'Entrepreneur vérifiera en présence de la maîtrise d’ouvrage ou d'un de ses représentants. En cas de détérioration des piquets ou des repères pour quelque cause que ce soit.  Déplacement des machines et installations gênant les mesures. L'Entrepreneur sera tenu en outre. L'Entrepreneur devra obligatoirement les contrôler. de manière non limitative. Avant l'ouverture des travaux.  Relevés topographiques supplémentaires là où les données ne suffisent pas. Les travaux auxiliaires à la charge de 'Entrepreneur sont énumérés ci-après. Il sera dressé un procès-verbal relatant le détail de ces opérations. des repères secondaires et effectuera les repiquetages nécessaires. celui-ci sera tenu d'exécuter. Le maître d’œuvre fixera les tolérances admissibles en fonction du degré de précision requis par les différents travaux. signalisation. il est tenu d'informer la maîtrise d’ouvrage dans un délai d'une semaine après réception des documents. même si ces opérations sont effectuées en présence d'un représentant du BET. les piquets ou repères seront immédiatement rétablis par les soins et aux frais de l'Entrepreneur.  Dégagement des points de repère recouverts ou protégés. La maîtrise d’ouvrage pourra également demander à l'Entrepreneur de procéder en cours d'exécution à des mesures de contrôle ou déplacement quelconque et cela sans dédommagement particulier. responsable de toute fausse manœuvre et de toute augmentation des travaux qui résulteraient du dérangement ou de la disparition des piquets. afin de faciliter le contrôle. et représentation claire de tous les résultats. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 25 . s'il y a lieu. Dans le cas où l'Entrepreneur aurait des observations à formuler au sujet des repères de base et des plans correspondants. L'Entrepreneur exécutera sous son entière responsabilité tous les travaux de mensuration et de piquetage nécessaire pour implanter exactement les ouvrages à construire et soumettra à temps à la maîtrise d’ouvrage les méthodes qu'il envisage d’appliquer pour ces travaux. Les repères de base figurant sur les plans et ayant servi au calcul ne sont donnés qu'à titre indicatif. Le rôle du représentant de la maîtrise d’ouvrage et du maître d’œuvre devant se limiter à un travail de contrôle. Vérification en cours de chantier En cours de chantier. Les vérifications d'implantation qui pourrait être faites à la diligence de la maîtrise d’ouvrage ou de son représentant ne diminuent en rien la responsabilité de l'Entrepreneur.

A.2 CAHIERS DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PAR CATEGORIE DE RESEAU OU SOUS LOT (APPLICABLES AU LOT N°1 ET LOT N°2) Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 26 .1.

SOUS-LOT1 : VOIRIE ET ASSAINISSEMENT Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 27 .

en principe. des lieux indiqués ci-après : DESIGNATION PROVENANCE Tout venant 0/40 Carrières agréées. PROVENANCE ET STOCKAGE DES MATERIAUX 1 NATURE.P.NATURE. Pour la couche de fondation GNF1 Tout venant 0/31. PEHD OU PP Les usines du Maroc agréées Tampons et grilles en fonte Fonderies agréées Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 28 . 45 et 35 Sable d'oued ou carrière Les carrières agréées Pierrailles d'oued ou de Les carrières agréées concassage Tuyaux en BA Les usines du Maroc agréées Tuyaux en PVC.J.5 Carrières agréées Pour la couche de base GNA Les usines du Maroc agréées Liants hydrocarbonés Granulats pour béton Les carrières agréées Bordures de trottoirs Les usines du Maroc agréées préfabriquées Granulats pour revêtements Les carrières agréées Ciment portland artificiel Usines du Maroc C. PROVENANCE ET STOCKAGE DES MATERIAUX Les matériaux dont la fourniture fait partie de l'Entreprise proviendront.

L'indication de provenance qui précède ne relève pas l'Entreprise de sa responsabilité en ce qui concerne la conformité aux normes de qualité prévues aux articles ci-après : • Les matériaux. B3. Dans tous les cas et quelle qu’en soit leur utilisation. Elle ne pourra en aucun cas se prévaloir de la méconnaissance de ces zones aussi bien en termes de distance par rapport au chantier qu’en terme de quantités à exploiter. • La préparation de ces aires de stockage est à la charge de l'Entrepreneur. destinés à la construction des ouvrages. TcB3 et TcB4  Les matériaux rocheux non évolutifs Un rapport géotechnique confirmant l’utilisation du matériau choisit pour le remblai des voies sous chaussée. à compter du lendemain du jour de la notification de l'ordre de service de commencer les travaux. B2. autres que ceux figurant sur le tableau précédent ou ceux dont la provenance serait différente de celle indiquée dans ce tableau proviendront de carrières ou d'usines proposées par l'Entrepreneur et agréées par le Maître de l'Ouvrage ou maître d’œuvre au vu des résultats des essais préliminaires définis dans le présent CPS. B4 et CB3  Les sols tuffacés TcA1. Ces résultats seront remis au Maître de l'Ouvrage ou à son représentant dans un délai de QUINZE (15) jours. B4. exécutés par l'Entrepreneur et à ses frais. ci-dessous. à l'abri de toute pollution.  Le pourcentage de fines inférieures à 80 m  12 %. doit être établis par le laboratoire mandaté par l’entreprise.  LA  45. les remblais proviendront de matériaux d’apport devront être méthodiquement compactés par couches de 30 cm jusqu'à obtention d'une compacité d’au moins 90 % de l'OPM en profondeur et 95 % pour la couche superficielle (H< 30cm). plus généralement. justifiant l’utilisation de ce matériau dans les zones inondables. fourni par l'Entrepreneur.  et MDE  45 L’entreprise est tenue de prendre les dispositions nécessaires pour approvisionner le chantier en quantités suffisantes des remblais suscités à partir des zones d’emprunt y afférentes. ou C1B1à C1B3. Les essais porteront sur :  teneur en eau  densité en place  Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 29 . Le contrôle du compactage des remblais sera effectué en se référant principalement aux résultats d'essais de compacité par densimètre et par essais de plaque pour la dernière couche. Il devra apprécier correctement les cas d’espèce avant de soumissionner. 2 SOLS POUR REMBLAI DE VOIRIE Les matériaux utilisables en remblai sous chaussée au niveau de la partie inondable sont :  Les sols graveleux des catégories : D2. TcA2. • Le stockage des matériaux. Pour les terrassements au niveau des chemins piétons. les remblais à employer auront les caractéristiques d’un matériau sableux ou graveleux de classe GMTR : B1. • Les matériaux auront les caractéristiques et qualités définies pour chaque matériau dans les articles. convenablement drainées et. B3. sera effectué sur des aires dépourvues d'herbes. CDI. pour soustraire à l’obligation d’amener le matériau de qualité exigée. avec :  Ip  12.

Le compactage sera utilisé avec des engins appropriés au matériau. l’Entrepreneur devra réaliser une nouvelle planche d’essai après avoir apporté les modifications nécessaires à l’épaisseur des couches et au matériel utilisé.2 I. à ses frais.P. De plus. Couche de base La couche de base de la chaussée sera réalisée en matériau 0/31. prévoir les fossés d'évacuation des eaux qui peuvent être nécessaires pour réaliser un assainissement convenable et assurer la protection des ouvrages pour toute la durée des travaux. de la densité sèche optimale et de la compacité escomptée Les résultats de cet essai devront être mentionnés sur le Cahier de chantier. Si cela s’avérait impossible.S (0/2) > 45 sinon VB<1. Ce matériau. < 30 Granularité : la couche granulométrique doit s'inscrire dans le fuseau de référence TALBOT Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 30 . l'entrepreneur devra soumettre à l'agrément du maître d’ouvrage et le BET les moyens de compactage qu'il compte utiliser.S (0/2) > 45 sinon VB<1. aura les caractéristiques suivantes : GNA : Grave non traitée. La réalisation de ces fossés et leur entretien pendant la durée du contrat est à la charge de l'entrepreneur. D1. de la teneur optimale en eau en fonction de la nature des matériaux. (non plastique) Dureté : L. COUCHE DE FORME GRAVE NON TRAITEE POUR FONDATION ET DE BASE Couche de forme F2 : matériaux non sensibles à l’eau de classe B1.A. de type GNA. l'Entrepreneur doit fournir les moyens d'assèchement. Ce matériau aura les caractéristiques suivantes : Angularité >60 Propreté : E. jusqu'à obtention de résultats satisfaisants aux essais de contrôle. C1B3. 3 EAU DE COMPACTAGE L'eau.A. < 30 3) Granularité : la couche granulométrique doit s'inscrire dans le fuseau de référence TALBOT. d’évacuation ou de dérivation des eaux nécessaires à la protection des travaux. le compactage pour obtenir le seuil minimum fixé.. sans que l'Entrepreneur puisse prétendre à une quelconque indemnité ou à une prolongation de délai. nécessaire au compactage des remblais. en particulier lorsque la compacité imposée n'est pas atteinte. 4CORPS DE CHAUSSE : REMBLAIS.P. Une planche d’essai sera réalisée avant le commencement des travaux.5. l'entrepreneur aurait à sa charge la démolition de la section considérée et sa reconstruction.2 I. Si les résultats de contrôle de compacité d'une couche étaient inférieurs aux normes imposées. ne sera pas saumâtre et ne devra pas contenir de matières organiques. le BET pourra imposer une diminution de l'épaisseur des couches. l'entrepreneur devrait reprendre. COMPACTAGE DES REMBLAIS Avant tout début de travaux. d’épuisement. d'indice de concassage ≥ 100 % ou pur Propreté : E. et les travaux ne peuvent commencer que lorsque l'entrepreneur aura amené sur le chantier les engins et matériel de nature agréée et en nombre suffisant. C2B3. Si la compacité prescrite ne peut être obtenue. Elle a pour but de dimensionner les engins de compactage. < 6 Dureté : L. Dans tous les cas.L'Entrepreneur doit en particulier. Couche de fondation La couche de fondation sera réalisée en tout-venant 0/40 GNF1 provenant de carrières.

L'équivalent de sable 0/2 sera : • Supérieur à 45. Filler d'apport Le filler d'apport utilisé.2 mm. si la teneur en fines est comprise entre 12 et 15 % • Supérieur à 35. Les fuseaux de contrôle devront avoir l'écartement indiqué dans le tableau ci-après : TAMIS 0/2 2/6 6/10 0.2 ±6% 0.25 . L'écart type devra être inférieur à 1. si la teneur en fines de ce sable est inférieur à 12 % • Supérieur à 40.5 ±6% 4 ±7% 5 . sera soumis à l'approbation du maître d’œuvre et du maître d’ouvrage. si la teneur en fines du sable est insuffisante. Liant hydrocarboné Le liant sera un bitume 40/50 Liant hydrocarboné pour imprégnation Pour l’imprégnation du corps de chaussée. Ce filler aura toutefois une granularité telle que 80 % au moins des éléments passant en tamis de 0. Les gravillons 2/6 et 6/10 devront avoir un cœfficient de forme F supérieur à 85 .08 mm et 100 % au tamis de 0. 2/6 et 6/10. exprimés en millimètres de mailles de tamis.50.08 * 0.3 0 ±10 % 8 ± 12 % 10 . Chacun de ces granulats devra avoir une granularité homogène et constante.5 MATERIAUX POUR REVETEMENT BITUMINEUX GRANULATS Les granulats pour béton bitumineux 0/10 auront la granulométrie 0/10 et devront être constitués d'éléments entièrement concassés.10 % 0 6.63 ±7% 1. Les caractéristiques de l’émulsion doivent être telles. Le Los Angeles des granulats devra être inférieure à 15 et le cœfficient de polissage accéléré (CPA) des gravillons sera supérieur à 0. En principe.15 % 12. ils seront livrés et stockés en trois fractions granulométriques 0/2. que la rupture soit effective avant le répandage Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 31 . 2 kg/m2.5 0 La teneur en fines (éléments inférieurs à 80 microns) des sables 0/2 devra être maintenue entre les limites très resserrées.10 % 0 2 0 ± 10 % 2. il sera procéder au répandage sur la chaussée d’une émulsion à 55 % soit 2kg/m² ou bien un cut-back 0/1 dosé à raison de1.5 %. si la teneur en fines est supérieure à 15 %. on rappelle que le cœfficient de forme F est le pourcentage des éléments tels que : G/E< 2 (G et E étant la grosseur et l'épaisseur du granulat). Les gravillons 2/6 et 6/10 répondront aux exigences formulées dans le CPC.

Les aciers seront parfaitement propres sans aucune trace de rouille non adhérente. 7 ACIERS POUR BETONS ARMES Les aciers pour armatures de béton armé seront de l'acier à haute adhérence. il ne devra pas contenir. par ses propres moyens.. être soumises au contrôle de laboratoire désigné par l’entreprise. propreté. aux normes marocaines en vigueur Eau de gâchage des mortiers et bétons L'Entrepreneur devra se procurer. constituant les armatures. TOR ou équivalent. agréé par l'Ingénieur . soupçonnées de contenir des matières organiques ou sels nuisibles.F 008. les eaux douteuses. Qualités chimiques Les eaux de gâchage ne doivent pas contenir de sels dissous au-delà de 15 grammes par litre. ils devront satisfaire aux normes marocaines. De toutes façons. précise les pourcentages en poids maximal d'éléments fins (0. La catégorie.01.1 mm. plus de 5 % de grains passant au tamis de 0.. type CARON. Le tableau.1 à 0. 9 CIMENTS Le liant sera du ciment Portland Artificiel CPJ 45. au préalable. 6 BORDURES DE TROTTOIRS Les bordures de trottoirs devront être conformes à la norme Marocaine n°10. de graisse. la provenance et la qualité des eaux de gâchage devront.. seront soumises à l'analyse chimique aux frais de l'Entrepreneur. ci-dessous. le diamètre nominal et la nuance ou la classe des aciers.4 mm) par rapport au poids total du sable et les dimensions maximales des grains déterminés à l'aide de passoires pour chaque nature d'ouvrage. 8 MATERIAUX POUR BETON Granulats Les granulats pour bétons proviendront de carrières agréées. Les eaux de gâchage doivent avoir les qualités physiques et chimiques ci-après: Qualités physiques Les eaux de gâchage ne doivent pas contenir des matières en suspension au-delà de 2 grammes par litre. établis par l'Entrepreneur. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 32 . Les pavés doivent répondre aux spécifications de la norme NF EN 1338.1 mm. en poids. l'eau nécessaire à l'exécution des travaux. etc. seront conformes aux indications précisées sur les plans et dessins visés "BON POUR EXECUTION". S'il s'agit de sable de mer. En outre. Cette imprégnation recevra un sablage ou gravillonnage avant mise en place du BB. il ne devra pas contenir de grains passant au tamis de 0. 10 SABLE POUR MORTIERS ET BETONS Si le sable est obtenu par broyage. Le sable devra être rigoureusement exempt de matière schisteuse et son équivalent de sable devra être supérieur à 70. du produit. Ils doivent être conformes quant à leurs caractéristiques : granularité. provenant d'une usine agréée. de ciment ou de terre.

Les conduites en PVC doivent être conforment à la norme NFP 16-352. Par échantillonnage Ils seront conformes avec les principes d’échantillonnage quantitatif permettant un contrôle qualitatif tels que définis dans la norme NM 10. Ces essais comprennent : Les essais préliminaires d'agrément Les essais sur des échantillons prélevés des approvisionnements Les essais sur matériaux mis en œuvre y comprises les Planches d’essais Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 33 . De façon générale. aux frais de l’Entrepreneur.027. les essais et contrôles suivants : Sur chaque tuyau de la fourniture Contrôle de l’aspect . Essai de résistance à l’écrasement : La charge minimale à laquelle doit résister chaque tuyau sans aucune fissuration ou ovalisation sous les conditions de l’épreuve d’écrasement sera celle spécifiée par le producteur en fonction de la classe ou de la série exigée. l’Entrepreneur est tenu de réaliser un seul essai sur ces tuyaux. Vérification des caractéristiques géométriques . Elles doivent être conforme à la norme marocaine NM 10-1-027. Les tampons seront équipés d’un système anti-vol les rendant solidaires des cadres.3 Béton ordinaire 25 % 6. 12 FONTE Les grilles. NATURE POURCENTAGE DIMENSIONS D'OUVRAGES MAXIMAL MAXIMALES D'ELEMENT FINS DES GRAINS DE SABLE (mm) Enduits 35 % 3.1. Essais d’étanchéité à l’usine pour les tuyaux à joins souples effectués sur 2 (deux) tuyaux assemblés .15 Béton armé 20 % 6. à la réception sur chantier ou à l’usine. à des essais de recette et des contrôles de mise en œuvre. Contrôle quantitatif du lot de fourniture. Elles proviendront d’usines agréées et reconnues par l’Etat. Ils seront effectués par un laboratoire à la charge de l’Entrepreneur. Pour les diamètres dont le linéaire est inférieur à 100 m. L’entreprise est tenue de fournir une attestation de conformité. tampons et équipements d'entrées d'égouts seront en fonte ductile et devront satisfaire aux conditions définies par les normes françaises en vigueur. le MO se réserve le droit de faire effectuer.3 11 CONDUITES PREFABRIQUEES Les canalisations en béton armé seront fabriquées depuis au moins vingt-huit (28) jours. Le Maître de l'Ouvrage exigera une lettre de l'Entrepreneur garantissant qu'ils résistent aux charges imposées en vigueur. 13 CONTROLE DE LA QUALITE DES MATERIAUX Les matériaux proposés par l'Entrepreneur sont soumis à des essais préliminaires d’agrément.

• Identification des liants utilisés en couche de roulement. équivalent de sable (E. soit aux prescriptions du présent C. IP. ES. Indice de plasticité (IP). L. normes régissant les matériaux auxquelles le présent CPS fait référence . • Identification des tout-venants pour de fondation et de base (granulométrie.P. soit aux essais préliminaires d'agrément. propreté).S. et état hydrique des matériaux de remblais • Contrôle granulométrique. L.03. angle de frottement interne…. VBS.).S ou à défaut au CPC routier. • Contrôle du compactage • Essais à l’usine sur les pièces en fonte ductile (fourniture et transport d’échantillons à la charge de l'Entreprise). • Identification des gravillons des couches de roulement (granulométrie.A). • Contrôle du compactage des trottoirs et chemins piétons (fourniture et transport d’échantillons à la charge de l'Entreprise).) • Contrôle du compactage du fond de forme.A. ES • LA. Tous les essais sont destinés à prouver la conformité des matériaux. des remblais et des couches de base et de fondation. VBS. • Essais de béton comprenant le contrôle des caractéristiques mécaniques.009. VBS. cohésion.F. Pour le béton Les essais de béton armé seront menés conformément à la Norme Marocaine NM 10. Essais de résistance à la rupture des conduites préfabriquées Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 34 . On prélèvera au minimum un échantillonnage tous les 20 m3 de béton mis en œuvre. Pour la voirie • Essais d'identification: granulométrie. Ils concernent : • granulométrie. indice de plasticité (I.) et étude de stabilité et de blindage des tranchées (à la charge de l'Entreprise). Contrôle des performances mécaniques des conduites préfabriquées (fourniture et transport d’échantillons à la charge de l'Entreprise) • Test d’étanchéité à l’eau dans les canalisations selon les exigences du BET (à la charge de l'Entreprise).P. • Essais mécaniques sur les pavés éventuels et les bordures notamment les bordures spéciales. MDE • Courbes Proctor et contrôle du compactage Pour l'assainissement • Essais géotechniques sur matériaux (IP.

Les essais à effectuer sur les matériaux constituant les couches de fondation et de base et sur les trottoirs sont mentionnés dans les tableaux suivants : TABLEAU 1. Essais de compactage Tous les essais qui seront réalisés doivent être conformes avec les spécifications du CPC routier. dans le cas contraire ils seront à la charge du Maître d’Ouvrage. GRANULAIRE (0/2).2 (GNA) Compris ACCOTEMENTS 95 % .CONTROLES ET FREQUENCES DES ESSAIS A REALISER PAR L’ENTREPRISE. entre 6 et . Pur ou Non > 45 sinon BASE 98 % 0/31. APRES LA MISE EN ŒUVRE DES MATERIAUX. LA COMPACT. MODIFIE (TROTTOIR) 12 Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 35 .P. Autres essais Les frais provoqués par les essais supplémentaires qui pourraient être réclamés par le Maître d'Ouvrage ou le BET seront à la charge de l'entrepreneur si les résultats ne sont pas conformes aux prescriptions . TYPE COUCHE DE 95 % 0/60 <6 < 40 MODIFIE FORME COUCHE DE >60 > 45 sinon 95 % 0/40 <6 < 30 MODIFIE FONDATION VB<1.2 (GNF1) COUCHE DE Concas. INDICE DE CLASSE Angularité E.5 >100 < 30 MODIFIE plastique VB<1.S PROCTOR ESSAIS I. . Les essais de résistance à l'écrasement et à la fissuration seront menés conformément aux dispositions des Normes en vigueur (NM 10-1-027) pour conduites en béton et (NFP 16-352) pour les conduites en PVC. Ces essais se feront par un Laboratoire qui sera désigné par le maître d’ouvrage. .

1 par 1000 m 3 Mesu re de compaci té in 1par 100 ml par couche et par situ voie GNF 0/40 Granulomé trie par 1 par 1000 m 3 tamis age .027 NFP 16-352 NFP 16-352 Pour la fonte. Des essais de charge et de flèche résiduelle seront menés conformément à la norme marocaine NM 10. 1 par 5000 m3 Mesu re de compaci té in 1par 100 ml par couche et par situ voie GNA 0/31. VBS 1 par 1000 m 3 Proctor Modifié. Indice de plastici té . en Œuv re Béton Ess ais d’écrasemen t.027 ou 10.9. 1 par 5000 m3 Mesu re de compaci té in 1par 100 ml par couche et par situ voie Liants Se conformer aux es sai s Se conformer aux cade nces Hydrocarboné s et exigés par l e CPC exigées par le CPC applicable matéri aux de base applicable aux tr avaux aux trav aux ro utie rs et Contrôle de mi se routiers . Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 36 .Dev al 1 par 5000 m3 Proctor Modifié. 1 par 1000 m3 supé rieu r à 100 % ) Dureté Los An gele s 1 par 5000 m3 Usure Micro. 1 par 1000 m3 Indice de conc ass age Equiv alen t de sable.1. (Indice de Indice de plastici té. à 7 e t 1 par 20 m 3 ou Cadence fix é 28 jou r par l a Maîtris e d’œuv re Ess ais d’affaiss ement Bordu res de tro ttoir s Mesu res dimensio nnelle s 6 par lot de 1000 ml Ess ais de flexio n 6 par lot de 1000 ml Condui tes Se conformer aux es sai s Se conformer à la cadence exigés par l a norme exigée par l a norme maroc aine marocaine 10 -1.001 Remarque importante : Tous les essais et contrôles sur matériaux et ouvrages sont à la charge de l’Entrepreneur et devront être exécutés par un laboratoire agréé. DESIGNATION NATURE DES ESSAIS CADENCE DES ESSAIS REMBLAI. Le contrat liant l’Entrepreneur et le laboratoire devra être approuvé par le Maître de l’ouvrage. Granulomé trie par 1 par 1000 m 3 tamis age . 1 par 1000 m3 concass age s upé rieu r Equiv alen t de sable.Dev al 1 par 5000 m3 Cœfficien t d’Aplatis semen t 1 par 1000 m3 Proctor Modifié.5 Granulomé trie par 1 par 1000 m 3 tamis age . 1 par 1000 m3 à 30%) Dureté Los An gele s 1 par 5000 m3 Usure Micro. (Concas sage pu r où Indice de plastici té.

bureaux. panneaux de signalisation etc. de remplacement s'il y a lieu de jour comme de nuit .) . d'aménagement et de fonctionnement des réseaux divers. l'Entrepreneur procédera :  L’assèchement par pompage et évacuation de l'eau quelle qu’en soit la provenance se trouvant dans l’aire des travaux y compris toute sujétion liée aux travaux en terrain gorgé d’eau. en vue d'assurer o l'hygiène et la sécurité du chantier . o mise en place et repliement en fin de travaux des dispositifs de signalisation temporaire du chantier et maintien en permanence de l'accès interdit aux piétons et des véhicules dans la zone chantier sauf au personnel de l’entreprise et dans les heures de travail.) .  à la mise en place des dispositions de tous ordres.  L’enlèvement des gravats ou anciennes installations quel qu’en soit le matériau constitutif ainsi que des remblais présents par endroits et leur évacuation à la décharge publique  La démolition des murs et constructions empiétant sur l’aire des travaux ainsi que l’évacuation des matériaux en résultant à la décharge publique  à la mise à la cote des ouvrages existants concernés par les travaux  à la réfection des chaussées concernées par les réseaux hors-site conformément aux structures en place  aux installations. o les travaux de nettoyage du chantier en cours et en fin de travaux et l'évacuation des matériaux excédentaires o les frais d'amenée. o l'amenée du matériel . Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 37 . il convient de signaler que le rapport géotechnique délivré par le maître d’ouvrage est un document indicatif. de mise en place. o les frais de branchement. l’entreprise est tenue de faire une reconnaissance géotechnique détaillée par ses propres moyens et ne peut prétendre à aucune indemnité au moment des travaux au cas où des parties du sol sont rocheuses ou difficilement exploitables. o l’implantation des ouvrages et tous travaux topographiques y afférents effectués (aux frais de l’entreprise) par un géomètre agrée o Les études d’exécutions réclamées par les différents exploitants o le repliement du matériel et autres installations de terrassement ou de bétonnage et la remise en état des lieux conformément aux directives du maître d’ouvrage. etc.MODE D'EXECUTION DES TRAVAUX PREPARATION DU TERRAIN – OPERATIONS PRELIMINAIRES Préalablement à l'exécution des travaux. de surveillance. d'exploitation.  aux sondages géotechniques complémentaires le cas échéant afin de délimiter les zones dont la nature du sol demande des moyens de terrassement appropriés pour éviter toute incidence sur le délai d’exécution des travaux. ateliers. entrepôts. fourniture et régularisation des frais de fonctionnement des locaux de chantier (salle de réunion.  aux fournitures et installations propres au personnel et au matériel de l'entreprise (baraques de chantier. o les frais d’entretien des voies d'accès au chantier .

16 : travaux d’assainissement 1.  Déblaiement et mise à niveau du fond de fouille. Elle a pour but de dimensionner les engins de compactage. l'Entrepreneur devra procéder aux purgeages nécessaires. Une planche d’essai sera réalisée avant le commencement des travaux. l'Optimum Proctor Standard. chemins piétons. La cadence des essais (compacité et teneur en eau) est. TRAVAUX EN DEBLAIS-REMBLAIS POUR VOIRIE Les terrassements seront exécutés conformément aux prescriptions. l'entrepreneur aurait à sa charge la démolition de la section considérée et sa reconstruction. jusqu'à obtention de résultats satisfaisants aux essais de contrôle. L'Entrepreneur en assurera l'écoulement à ses frais. l’Entrepreneur devra réaliser une nouvelle planche d’essai après avoir apporté les modifications nécessaires à l’épaisseur des couches et au matériel utilisé. sur une épaisseur de 30 cm au moins. de la teneur optimale en eau en fonction de la nature des matériaux. sur une épaisseur de 30 cm au moins. en principe. Le compactage du sol de la plate-forme sera conduit de façon à obtenir. de un pour 1000m2 Dans le cas où cette valeur de la densité sèche ne pourra être obtenue. Dans tous les cas.  Mise en place du lit de pose. l'entrepreneur devrait reprendre. La cadence des essais (compacité et teneur en eau) est. une densité sèche au moins égale à 98 % de la densité sèche. en principe. l'entrepreneur devra soumettre à l'agrément du maître d’ouvrage et le BET les moyens de compactage qu'il compte utiliser. une densité sèche au moins égale à 95 % de la densité sèche. le compactage pour obtenir le seuil minimum fixé. L'Entrepreneur en assurera l'écoulement à ses frais. en particulier lorsque la compacité imposée n'est pas atteinte. Si la compacité prescrite ne peut être obtenue. à ses frais. sans que l'Entrepreneur puisse prétendre à une quelconque indemnité ou à une prolongation de délai. le BET pourra imposer une diminution de l'épaisseur des couches.15 TRAVAUX DE TERRASSEMENTS Avant tout début de travaux. de un pour 1000m2 Le compactage sera utilisé avec des engins appropriés au matériau. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 38 . On ne devra pas observer de présence d'eau sur les chantiers de terrassement. La tolérance de cote par rapport à la ligne rouge sera au plus égale à deux centimètres. de la densité sèche optimale et de la compacité escomptée Les résultats de cet essai devront être mentionnés sur le Cahier de chantier. Contrôle des terrassements et pose des conduites : Les travaux de terrassement et de pose de conduites seront réceptionnés selon les étapes suivantes :  Tracé de la tranchée sur terrain à la chaux et implantation des regards. Si cela s’avérait impossible. trottoirs ou accotements sera conduit de façon à obtenir. pour des raisons d'hétérogénéité locale des terrains. Si les résultats de contrôle de compacité d'une couche étaient inférieurs aux normes imposées. On ne devra pas observer de présence d'eau sur les chantiers de terrassement. et les travaux ne peuvent commencer que lorsque l'entrepreneur aura amené sur le chantier les engins et matériel de nature agréée et en nombre suffisant. Le compactage du sol de la plate-forme. du CPC des travaux dépendant du ministère des Travaux Publics Toutes les terres excédentaires et matériaux impropres à la mise en remblais seront transportés aux décharges telles que les aura choisies l'entrepreneur en accord avec la commune. l'Optimum Proctor Standard.

 Remblai secondaire et compactage. Dimensions des tranchées Les largeurs des tranchées prises en compte en attachements (et servant de base pour le paiement de l’entreprise seront comme suit : DN de la conduite (mm) 300 400 500 600 800 1000 1200 1400 1600 1800 Largeur fouille (m) 0. Ils seront fabriqués mécaniquement par un procédé assurant une compacité élevée du béton. Les résultats de chaque planche d’essai seront établies par le Laboratoire agréé qui validera le (ou les) méthodes de compactage proposées par l’entrepreneur. Les conduites seront avec des joints TORIQUES en élastomère permettant un assemblage des tuyaux souples et étanches.  Etanchéité  Remblai primaire et compactage. Les branchements individuels et doubles seront de diamètre nominal DN 200 mm en PVC série 1. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 39 . des tolérances dimensionnelles prescrites ci-dessous et les positions des armatures telles qu'elles seront définies dans les calculs statiques effectués par le producteur des tuyaux et approuvés par la MOE. des surfaces régulières et lisses. Les tuyaux en béton armé seront composés d'un mélange de ciment.48 2. Conformément aux Normes Marocaines NM 10. elles doivent être conformes à la norme NFP 16-352.  Essais sur conduites.08 1. Une planche d’essai des sols devra être réalisée par l’entrepreneur au démarrage des travaux du chantier pour valider la méthode de compactage utilisée pour chaque type des sols remblayés. Les conduites de branchement des bouches d’égout seront en PVC DN315 série 1. Conduite en PVC.72 2.00 2. Les conduites en PVC doivent provenir des usines agrées par la maîtrise d’œuvre et par le concessionnaire. La norme française NFP16-352 peut servir de référence pour définir les prescriptions techniques exigées pour les collecteurs en PVC.32 1.1. La réception de chaque étape fera l’objet d’un procès-verbal signé par les représentants respectifs du Maître d’Œuvre et de l’Entreprise.  Réfection des trottoirs et des chaussées. d'eau et éventuellement d'adjuvants.24 2.76 2. de granulat. série 1. FOURNITURE ET POSE DES CANALISATIONS CIRCULAIRES Conduite Béton Armé a joint Torique. 2.96 1.  Plan de récolement. L’Entrepreneur ne pourra entamer les travaux d’une étape que si les travaux de l’étape précédente sont réceptionnés. Les collecteurs en PVC seront de diamètre nominal extérieur supérieur ou égal à 315 mm.027.96 3.20 1.

soigneusement pilonnée et arrosée. l’entreprise devra particulièrement veiller à ce que le dépôt des déblais. PVC et PEHD) ainsi que le type des essais de contrôle et de réceptions seront conformes à celles prescrites par le cahier de charge du concessionnaire.T.A à défaut d’utilisation du fascicule français 70 dont les prescriptions prévalent. les équipements. REMBLAIEMENT DES TRANCHEES Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 40 . lorsqu'elle existe. particulièrement le type de sol. les extrémités des tuyaux non visibles en cours de pose. L'Entrepreneur indiquera pour chaque diamètre nominal et chaque classe de tuyau le recouvrement maximal et minimal admissible ainsi que le type de compactage. 4 Mode d’exécution des travaux Le terrassement et la pose des canalisations circulaires en tranchées seront exécutés conformément aux indications du D. Le MO ou BET pourront imposer le type de blindage de fouille à mettre en œuvre.Conduite en PEHD ou polypropylène Les tuyaux seront fabriqués à partir de Matière vierge en Polyéthylène. Lit de pose Le lit de pose des conduites sera généralement en gravettes 15/25 et aura une épaisseur de 0. seront provisoirement obturées pour éviter l'introduction de corps étrangers. Les tuyaux seront posés à partir de l'aval. A chaque arrêt de travail. Classification Les tuyaux seront classés en fonction de la pression à l'épreuve de rupture par pression intérieure. et l’emboîture. Le remblaiement sera exécuté en terre tamisée jusqu'à 0.. d’échantillonnage et de prélèvement des conduites (BA. Soutènement des fouilles Au cours des travaux de fouille à ciel ouvert.) ne puissent provoquer l’éboulement. la circulation des engins de chantier ainsi que les vibrations dues aux bétonnières placées à proximité de la fouille et à la circulation publique voisine (liés à tous engins. sera dirigée vers l'amont. Dans le cas de mise en œuvre de blindage. compte tenu des conditions du projet. Echantillonnage : Les procédures de prélèvement.30 m au-dessus de la génératrice supérieure des canalisations.G. Au-dessus. l’espacement entre éléments sera soumis à l’agrément de la maitrise d’œuvre. Ou polypropylène Matière rebroyée et régénérée provenant uniquement de tubes et de raccords conformes à la norme NF EN 13476.20m. arrosées et compactées au moyen d'engins mécaniques du type "Grenouille"..20 m. le remblaiement sera exécuté par couches de 0.

L’indice de plasticité de ce remblai doit être inférieur à 12. avec un minimum d’un essai par voie. avec un minimum d’un essai par voie. Cette imprégnation recevra un sablage ou gravillonage avant mise en place du BB 19 REVETEMENT EN BETON BITUMINEUX a/ Composition Le béton bitumineux 0/10 sera fabriqué à partir des granulats 0/2. en moyenne. à ses frais. d’un essai pour 50ml de canalisation. 18 IMPREGNATION Pour l’imprégnation du corps de chaussée. à partir des granulats issus des gisements agréés. La compacité devra atteindre en tout point de la tranchée 95% de l’OPS. 2 kg/m2. A noter qu’il est impératif de distinguer entre la partie inférieure et la partie supérieure du remblai secondaire en se conformant à la norme NF P 98 331.P. Le remblai primaire des tranchées lors de l’existence de la nappe. avec un remblai provenant de matériaux d’apport ou de déblais quand ceux-ci sont jugés réutilisables en remblais. Après achèvement de la couche de base.M. La compacité ne devra pas être inférieure à 95 % de l'Optimum Proctor modifié (O. La fréquence des essais de compactage sera d’un tous les 100 mètres. il sera procédé au répandage sur la chaussée d’une émulsion à 55 % soit 2kg/m² ou bien un cut-back 0/1 dosé à raison de1.V. Couche de base La couche de base sera exécutée en T. pour chaque couche devra atteindre 95% de l’OPS. La cadence des essais pour le RS est. Après achèvement de la fondation. GNA sur une épaisseur 20 cm mesurée après compactage.T. 2/6 et 6/10 définis dans le présent C. Le compactage des remblais se fera au moyen d’engin mécanique de type « grenouille » et la compacité. Au-dessus. La cadence des essais pour le RP est.) La fréquence des essais de compactage sera d’un tous les 100 mètres. La composition granulométrique.C. la teneur en filler et la teneur en liant seront définitivement fixées et notifiées à l'Entrepreneur après une étude du laboratoire faite par lui. le remblaiement (correspondant au remblai secondaire -RS) se fera par couche d’épaisseur maximale 20 cm. les écarts du profil en long et des profils en travers ne devront pas être supérieurs à 1 cm avec le profil en long théorique ou avec les profils en travers types.P. La formule devra permettre d'obtenir les performances suivantes : ESSAIS BB 0/10 Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 41 . de façon que l’épaisseur minimale (généralement supérieure à 30cm) du remblai supérieur sous le fond de forme soit en matériau de même qualité que la partie supérieure de terrassement (PST) de la voirie. La compacité ne devra pas être supérieure à 98 % de l'Optimum Proctor modifié. FONDATION ET DE BASE Couche de fondation La fondation sera exécutée en tout-venant GNF1 sur une épaisseur 20 cm mesurée après compactage. en moyenne. sera en gravette 15/25. de quatre essais pour 100 ml de canalisation 17 COUCHES DE FORME. Le remblaiement des tranchées sera exécuté en terre tamisée jusqu’à une hauteur de 30cm au-dessus de la génératrice supérieure (extrados) de la canalisation correspondant au remblai primaire (RP). le profil en long ne devra pas présenter des écarts supérieurs à 2 cm sous la règle ou la cerce.

le rouleau à pneus devra compacter immédiatement derrière le finisseur. la surface sera vérifiée pour corriger les irrégularités.. les joints devront être soignés et très serrés. L'atelier de compactage devra comporter au minimum un rouleau automoteur à pneumatiques de 10 à 18 tonnes dont la pression de gonflage pourra varier de 3 à 8 Kg. à fabrication unique. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 42 .1 m/m) dans le tambour sécheur sera inférieure à 2% en poids en granulat 0/2. Les centrales proposées par l'Entrepreneur seront soumises à l'agrément du Maître d'Ouvrage et BET La centrale devra avoir un débit minimal d'au moins 100 tonnes par heure. Immédiatement après le régalage et avant le cylindrage. Le bord du joint longitudinal devra être coupé sur toute son épaisseur de manière à exposer une surface franche contre laquelle on placera le mélange chaud. Ce dispositif comportera une trappe permettant d'effectuer les prélèvements. chaque engin étant équipé de manomètres. conforme aux profils et à la pente fixée et avoir l'épaisseur moyenne prescrite. Fluage (en mm)…………………………………………. La perte de poussière (dimension inférieure à 0. lors de l'étude de composition. En principe. enlever les impuretés ou accumulations de matériaux mal enrobés et les remplacer par un matériau satisfaisant. Les roues des cylindres devront toujours être humides sans excès d'eau. la formule sera semi-grenue et la teneur en filler sera comprise en 5 et 9 %. b/ Fabrication Les bétons bitumineux seront fabriqués à l'aide d'une centrale à malaxage discontinu. Si l'exécution de la chaussée en pleine largeur s'avère impossible. Supérieure 1100 2-4mm inclus Le béton bitumineux sera mis en œuvre mécaniquement suivant les pentes fixées par les profils en long et en travers du projet. La centrale comportera un appareillage permettant l'adjonction contrôlée du filler qui sera stocké en cuve étanche et introduit dans le mélange par une pompe doseuse. Elle devra disposer de moyens mécaniques pour introduire les granulats dans le séchoir d'une manière uniforme afin d'obtenir une production à température constante de telle sorte que les divers composants soient introduits dans les proportions fixées par la formule de composition approuvée. La correction des parties défectueuses sera réalisée par découpage de la couche et remplacement par un mélange frais qui sera cylindré immédiatement. La centrale comportera un circuit permettant le dépoussiérage des granulats chauffés et la réincorporation contrôlée des poussières. ce cylindrage sera poursuivi jusqu'à ce que toutes les traces du rouleau aient disparu et qu'aucune compression ne soit encore possible. Essais MARSHALL Compacité ……………………………………………….. Toutefois. La compacité en place devra atteindre en tout point 100 % de la compacité DURIEZ de référence. Rapport résistance après immersion/résistance à Supérieur à 75% à 7 jours sec…………………………………………. Essais de compression simple LCPC Compacité ……………………………………………… 94-97% inclus Résistance à la compression à sec à 18°C pour bitume 40/50 (en Supérieure à 60 bars)………………………………………….. Minimum 95% Stabilité (en kg)…………………………………………. obtenue en laboratoire sur les enrobés. Le compactage au cylindre à pneus du béton bitumineux sera exigé. et un cylindre lisse TANDEM de 6 à 8 tonnes. La couche obtenue après le dernier cylindrage devra être unie.

Tous les résidus de nettoyage sont à évacuer à l’écart de la surface à enduire. la pression de gonflage étant adaptée à la dureté des gravillons employés et aussi forte que possible. L'Entrepreneur procèdera au réglage du poste. à l'intérieur du malaxeur.  le grattage des adhérences résistant au balayage.Si l'entraînement de la pompe doseuse est indépendant de la machinerie principale. Les essais préliminaires d’information ont pour objet de vérifier le réglage du matériel de répandage. Lorsque les conditions atmosphériques seront défavorables. Ils seront effectués avant le début du répandage.5 %. Ces opérations comprennent :  le balayage mécanique ou le soufflage à l’air comprimé. compte tenu de la saison. la vitesse des compacteurs sera aussi réduite que possible. Chaque chargement sera recouvert. des planches d’essai seront réalisés sous la conduite du laboratoire Les contrôles de qualité ont pour objet de vérifier la régularité du répandage. h/ Tolérances Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 43 . si nécessaire. A cet effet. La température des granulats. de la centrale au chantier. Le nombre de passages sera au minimum de trois (3) en chaque point de la surface. préalablement nettoyés de tout corps étranger. Le transport des enrobés. le Maître de l’Ouvrage se réserve toutefois le droit d’exiger des passes supplémentaires en cas de besoin. celle du bitume devra être comprise entre 160°C et 170°C. Le chantier doit impérativement être arrêté en cas de panne du ou des compacteurs. Le temps écoulé entre le gravillonnage d’une bande et le premier passage du compacteur ne doit pas dépasser deux minutes. d'une bâche assez grande pour le protéger des intempéries. avec fond métallique. à la surveillance de son fonctionnement et au respect des tolérances au moyen d'essais. de surveillance des quantités de matériaux et de limites effectuées à chaque demi-journée de fabrication. avec une bonne exécution des travaux et une bonne tenue ultérieure des ouvrages. ce dispositif pouvant être constitué par un circuit permettant de faire débiter la pompe doseuse dans une cuve auxiliaire étalonnée avec précision ou pouvant être facilement dosée. d/ Nettoyage de la chaussée avant enduisage Le nettoyage a pour but de faire disparaître toute trace de corps étrangers susceptible d’empêcher l’adhérence du liant à la surface des chaussées à revêtir. L'Entrepreneur proposera un dispositif permettant de vérifier le dosage de la pompe distributrice en liant. f/ Compactage Le compactage sera assuré au compacteur à pneus lisses. La teneur en eau des granulats. g/ Contrôle d’exécution Les enduits superficiels seront soumis à des essais préliminaires d’information et à des contrôles de qualité. au maximum de huit (8) km/h. devra être comprise entre 135°C et 150°C. Il est conduit de façon que les matériaux agglomérés apparaissent avec leurs contours ou que le support soit parfaitement propre. e/ Mise en œuvre Le béton bitumineux ne pourra être mis en œuvre que sur une surface nettoyée de tous les corps non cohérents et étrangers et lorsque les conditions atmosphériques seront compatibles. un système d'alarme sera exigé pour signaler les arrêts accidentels de la pompe. s'effectuera dans des véhicules étanches. les travaux de mise en œuvre et par conséquent de fabrication du béton bitumineux devront être suspendus à la diligence du Maître de l'Ouvrage. à l'entrée du malaxeur. devra être inférieure à 0. c/ Chargement et transport Des dispositifs seront aménagés à la sortie du malaxeur et toutes précautions seront prises pour qu'il n'y ait pas ségrégation au chargement des camions.

Les tolérances de nivellement et de surfaçage sont les suivantes: • Tolérance de nivellement : plus ou moins un centimètre (± 1 cm). Ces éléments de 0. En outre.Eléments des ouvrages en béton armé courant (tunnel et ouvrages annexes) B3 230 300 Résistance mécanique moyenne B4 250 Résistance mécanique peu élevée B5 130 150 Résistance mécanique faible Béton de propreté NB : Les dosages minimum sont fournis à titre indicatif. ils seront serrés et lissés au fer.30 m seront obligatoirement utilisés dans les courbes. Le béton bitumineux sera mis en œuvre en une seule couche. Les joints auront 10 mm d'épaisseur maximale. La tolérance exigée sera de cinq (5) millimètres. L'engin de répandage devra être guidé par un système agréé par le Maître de l'œuvre. 20 BORDURES DE TROTTOIRS Les bordures de trottoirs type T3 et T4 en béton préfabriqué de classe B2. dosé à 250 kg/m3. seule la résistance à la compression constitue la base impérative des classes de béton.10 m. 21 COMPOSITION DU BETON ET MORTIER 1 BETON La composition des bétons sera conformes aux prescriptions de la norme en vigueur 2 CLASSIFICATION DEFINITION DE RESISTANCE A DOSAGE MINIMUM DESTINATION DANS LE LA CLASSE DU LA COMPRESSION EN kg / m3 CADRE DU PROJET BETON B1 300 400 Résistance mécanique élevée B2 270 350 Résistance mécanique assez élevée . Cette couche fera l'objet d'un réglage en nivellement. La tolérance pour faux alignement. Toute bordure cassée sera refusée.30 m seront préfabriqués. à la règle de trois (3) mètres. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 44 . seront scellées sur un béton de propreté. d'une épaisseur de 0. est de 1 cm par rapport à la ligne de pose. Des éléments d'une longueur de 0. • Tolérance de surfaçage : le cœfficient VIAGRAPHE devra être inférieur ou égal à Cinq (5). on appliquera à la surface des chaussées. en plan ou en hauteur. Elles devront former un alignement rigoureux. le contrôle de surfaçage.

d'imperméabilité. Tout mortier qui aurait commencé sa prise sera rejeté hors du chantier. effectuer des essais pour déterminer les compositions exactes des diverses catégories de béton à employer. la composition et le dosage des bétons à fabriquer seront arrêtés pour chaque partie d'ouvrage. ce dernier conforme aux spécifications du présent C. La quantité d'eau utilisée sera juste suffisante pour la production d'un mortier formant une boule cohérente au malaxage dans la main. du mode de mise en place. Le mortier sec sera mis en place par couches de faible épaisseur. les deux caractéristiques suivantes seront considérées comme essentielles : L'uniformité des bétons de gâchée à gâchée et d'un jour à l'autre. La mise en place très soignée. L'affaissement optimal désiré. au plus tard. compte tenu. 23 CARACTERISTIQUES DEMANDEES ET CONTROLES 1 CONSISTANCE Pour obtenir un béton de haute qualité avec le minimum de ciment et d'eau. un mois avant la date prévue pour la mise en place des premiers bétons. seront égales aux prescriptions de cette norme. 2 RESISTANCE Les résistances nominales à la compression à 28 jours. d'ouvrabilité.P. du matériel de serrage et des matériaux. 22 ESSAIS SUR BETON 1 COMPOSITION DES BETONS L'Entrepreneur devra. Ces essais seront réalisés avec des dosages qui seront vérifiés et éventuellement ajustés en cours d'exécution. Au vu des résultats de ces essais. sera fixé d'après les essais et sera. de 0. en principe. chacune étant compacté solidement au moyen d'une baguette de bois dur et d'un marteau. compte tenu des conditions réelles de mise en place et de serrage. mesurées dans les conditions définies par la norme marocaine 10. avec des moyens puissants permettant de travailler de manière satisfaisante des bétons peu fluides. les essais en vue d'établir la composition des divers bétons à partir des granulats préparés sur le chantier. recherchées pour chacun d'eux sans qu'il soit utilisé une quantité excessive de ciment. garantissant les qualités de résistance.5 parties de sable (volume sec) . compris entre 5 et 7 cm. dans un laboratoire agréé par le Maître de l’ouvrage. atteinte par le chantier.8 fois l'écart correspondant au cœfficient de variation V caractérisant la régularisation de fabrication du chantier. Ces résistances nominales représentent la résistance qui doit être obtenue en diminuant la résistance moyenne à 28 jours.S. chaque ouvrage ou chaque ensemble d'ouvrages à réaliser. Le mortier devra être employé aussitôt après sa confection. dans l'essai au cône d'Abrams. dans chaque cas particulier.1. à son initiative et à ses frais. 2 ESSAIS D'ETUDE L'Entrepreneur devra faire.008 "les bétons de ciments usuels". Le matériau ne devra pas présenter de retrait excessif. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 45 . de durabilité et de densité. 3 MORTIER SEC Ce mortier se composera d'un mélange d'une partie de ciment pour 2.

Le béton sera coulé avant sa prise initiale et. Pour les gros granulats. mesurées dans les conditions définies par la norme marocaine 10. tenant compte des conditions de mise en place. La teneur en eau des granulats sera déterminée à intervalle régulier et les ajustements nécessaires seront faits pour les dosages en eau.1. Les contrôles d'ouvrabilité du béton par essais d'affaissement seront exécutés selon les normes en vigueur Les valeurs admissibles seront déterminées sur la base d'essais préliminaires. tout béton ayant amorcé un commencement de prise au moment de sa mise en œuvre sera refusé. le ciment et les adjuvants et 2 % pour les granulats fins. L'eau de gâchage n'aura pas une température supérieure à 25°C.008. Chaque catégorie de granulats. seront égales aux prescriptions de cette norme. Le stockage des différentes classes de granulats se fera séparément et la quantité voulue de chaque catégorie sera introduite dans chaque gâchée . 30 minutes après l'introduction de l'eau dans la gâchée . par une série de 6 éprouvettes (3 pour chacun des 2 âges : 7 jours . chaque prélèvement sera constitué. le ciment.28 jours). Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 46 . en principe. les constituants du béton étant transportés secs. 3 PREPARATION ET MALAXAGE L'équipement de l'Entrepreneur ou de son fournisseur permettra la détermination précise et le contrôle des quantités de chaque catégorie de matériaux entrant dans la composition du béton dans les proportions qui auront été définies. Les erreurs pondérales ne dépasseront pas 1 % pour l'eau. La méthode de transport choisie devra éviter toute ségrégation. MISE EN PLACE La méthode envisagée pour la mise en place du béton sera soumise au Maître de l’ouvrage pour approbation. Les résistances nominales à la traction à 28 jours. 4 BETONNAGE TRANSPORT La méthode envisagée et le matériel de transport seront soumis au Maître de l’ouvrage. Pour les essais courants de contrôle des résistances. L'exactitude des moyens de mesures sera vérifiée au moins une fois par semaine par les soins de l'Entrepreneur. en principe. au plus tard. Ces prélèvements seront effectués par le Laboratoire avec le concours du personnel de l'Entrepreneur mis gratuitement à sa disposition. séparément ou après mélange à sec.La résistance nominale à 7 jours ne sera pas inférieure. Les surfaces des points de reprise devront être conservées continuellement humides pendant au moins les 12 heures précédant le bétonnage. à 80 % de la valeur de la résistance minimale à 28 jours et sera informative. L'appareillage de mesure sera établi pour toutes les catégories de béton prévues et pourra effectuer les divers ajustements de dosage nécessaires sur la composition du mélange. les adjuvants. l'eau seront pesés dans une même installation. jusqu'à la bétonnière. L'eau stagnante devra être retirée avant la mise en place du béton de reprise. Contrôle par prélèvement de béton frais Des prélèvements de béton seront faits tant à la sortie des bétonnières que dans les engins de transport et au lieu d'emploi : ces prélèvements serviront à confectionner des éprouvettes en forme de cylindres ou de prismes de dimensions liées à la dimension maximale des granulats. l'incertitude sur la qualité totale ne devra pas dépasser 3 %.

on prévoira dans les panneaux des ouvertures provisoires à cet effet. seront démolis et remplacés soit par du mortier sec. des thermographes ou des thermomètres à maximum et minimum. sauf indications contraires des plans. tous les éléments descellés seraient enlevés. à l'ombre. Ils seront conçus de façon à pouvoir être aisément enlevés lors du décoffrage. si nécessaire. La surface extérieure des coffrages de parement sera traitée avec une huile pour décoffrage type SIKA ou autre. la surface sera lavée jusqu'à ce que l'eau de lavage reste absolument propre. à haute pression. SURFACES FINIES ET DE REPARATION EVENTUELLES REPRISES La surface de reprise sera traitée au mélange air . Les bétons endommagés par quelque effet que ce soit ou présentant des nids de cailloux ou toute autre défectuosité. 6 COFFRAGES Il est précisé que. La surface de reprise sera humidifiée avant nouveau bétonnage puis recouverte d'une couche de béton enrichi spécial de 10 cm d'épaisseur. L'Entrepreneur sera tenu d'avoir assez de vibrateurs de réserve aux emplacements de travail.dessous. On évitera le contact des aiguilles vibrantes avec les coffrages. ci. en divers points du chantier agréés par le Maître de l’ouvrage. selon les indications du Maître de l’ouvrage. Les réparations pour le béton coffré seront effectuées le plutôt possible et au plus tard 24 heures après l'enlèvement des coffrages. En particulier. Tous les coffrages seront soigneusement étudiés et construits avec des joints bien fermés. ni colorer le parement et devra être agréé par le Maître d'Ouvrage et le BET Tous les coffrages seront implantés correctement et toute sciure ou matériau étranger sera soigneusement enlevé avant le bétonnage. PAREMENTS Tous les parements de béton seront au profil demandé et lisses. L'Entrepreneur est tenu d'installer. Les défauts seront traités de manière à produire des surfaces de béton conformes aux termes de l'Article 5.5. Il ne devra cependant pas attaquer les granulats de façon à les desceller. afin qu'en cas de panne de l'un d'eux le travail ne soit pas ralenti. Chaque couche de béton sera vibrée de manière à éliminer les nids de cailloux le long des coffrages ou des éléments enrobés. Le jet devra enlever toute trace de laitance et mettre à nu les granulats. Ils seront rigides et suffisamment étayés pour éviter toute déformation et toute fuite de laitance pendant la construction.eau. Après nettoyage. sans dommages pour le béton.9.2. aussitôt après la prise initiale mais avant le début de durcissement. électriques ou pneumatiques seront déterminés pour chaque type de béton employé. Le nombre et la puissance des vibrateurs hydrauliques. soit par un béton frais et aux frais de l'Entrepreneur. le bétonnage pourra être arrêté sur ordre du Maître d’ouvrage en cas de chergui (vent chaud). La superposition d'une couche de béton frais à une couche déjà mise en place ne sera pas considérée comme une reprise de bétonnage si cette dernière couche peut être pervibrée à nouveau (on pourra généralement reconnaître qu'il en est ainsi si l'aiguille d'un pervibrateur pénètre sans difficulté dans cette couche et que son logement se referme lors de son enlèvement). dosé à 450 kg par m3. Aucun bétonnage n'aura lieu au cours d'intempéries considérées comme dangereuses pour de béton. si cela se produisait. Les réparations éventuelles seront effectuées par un personnel expérimenté. Ce produit ne devra ni tacher. sans application d'un enduit général après décoffrage. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 47 . Leurs caractéristiques devront être agréées par le Maître de l’ouvrage. Toutes précautions seront prises pour éviter le déplacement et la déformation des éléments enrobés lors de la coulée ou de la vibration du béton. le béton restera brut de décoffrage.

ACIER . A moins que l'on utilise du contre-plaqué de revêtement.001 25 FOURNITURE ET MISE EN PLACE DES CANALISATIONS POUR COLLECTEURS Les canalisations préfabriquées seront conformes à la NM10. ils sont alors exécutés suivant les instructions de celui-ci et avec un mortier permettant d'obtenir les qualités demandées : adhérence. même s'il est prévu d'enduire d'huile les coffrages. Avant toute pose. Les divers couronnements des ouvrages devront respecter la norme marocaine NM 10.9. Elles proviendront d'usines agréées par le Maître de l'Ouvrage et seront mises en place conformément aux spécifications des textes. aux frais de l'Entrepreneur. sur une épaisseur minimum de 2.A 32. Cet enduit sera composé d'un mortier dosé à 600 kg de ciment par mètre cube de sable. ces travaux seront entièrement à la charge de l'Entrepreneur. les réfections des parties défectueuses. les planches utilisées ne pourront avoir moins de 25 mm d'épaisseur. Mais il ne se fera jamais avant que le béton ait atteint une résistance suffisante pour ne faire craindre ni affaissement. Après décoffrage. Ces rubans adhésifs ne doivent pas se décoller au bétonnage.111. Dans le cas d'utilisation de coffrage en bois. les balèvres sont enlevées mais des ragréages ne peuvent être autorisés par le Maître de l’ouvrage que dans des cas exceptionnels .027 pour conduites et béton armé et non armé. DECOFFRAGE Le décoffrage se fera toujours en présence d'un représentant du Maître de l’ouvrage. au plus tôt. Elles proviendront d'usines agréées par le Maître d’ Ouvrage. regards et équipements d'entrées d'égouts devront satisfaire aux conditions définies par les normes françaises NF . le Maître de l’ouvrage peut prescrire d'obturer les joints insuffisamment étanches par des rubans adhésifs. Pour ces cas-là. Tous les joints de raccordement entre les panneaux de coffrage devront être horizontaux ou verticaux. les matériaux les constituant ou les conditions de transport à pied d’œuvre ou de mise en œuvre de tout canalisation. en facilitant leur alignement au moyen de cales provisoires constituées à l'aide de Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 48 . Les joints de coffrage seront conçus de manière à être étanches pour éviter toute perte de laitance ou mortier durant la pervibration. passé en deux couches.1. état de surface. Les joints des tuyaux en béton armé seront du type joint torique.101 et NF . Les canalisations en béton armé seront fabriquées depuis au moins Vingt-huit (28) jours.201. Les pièces galvanisées devront satisfaire à la Norme Française NF A 91. teinte identique à celle du béton voisin. Il se fera le plus tôt possible pour éviter tout retard dans le début du traitement des parements et permettre. Si les coffrages ne satisfont pas à ces prescriptions d'étanchéité.ACIER GALVANISE ET DIVERS Les fontes de voirie pour grilles. la surface du lit de pose doit être parfaitement dressé les tuyaux sont descendus soigneusement dans la tranchée et présentes bien dans le prolongement les uns des autres. ni dommage quelconque du fait des contraintes qu'on lui imposerait. fascicules et normes en vigueur. 24 FONTES . La surface d'application sera préalablement soigneusement repiquée et nettoyée.A 32. Les canalisations en PVC ou PEHD seront de classe conforme aux normes prescrites par le concessionnaire. la MOE et le concessionnaire se réservent le droit d’inspecter ou/et demander tous les renseignements concernant le procédé de fabrication. sauf spécification contraire du Maître de l’ouvrage. elles seront obligatoirement rabotées pour les parements en contact avec l'eau du canal et les parements vus et pour d'autres parties des ouvrages si le Maître de l’ouvrage le demande. etc… Enduit Un enduit au mortier pourra être réalisé à la demande du Maître d’ouvrage ou du BET si la qualité des ouvrages ne répond pas aux tolérances exigées après décoffrage. Les coffrages devront présenter une rigidité suffisante et être maintenus en place de telle sorte qu'ils ne subissent aucune déformation ou déplacement durant les opérations de mise en place de pervibration et de durcissement du bétonnage. en particulier pour les parements vus.0 cm.

Les tampons et les feuillures doivent être protégées par des cornières de protection 29 BRANCHEMENTS DES FOSSES RECEPTRICES Les branchements raccordant les fosses réceptrices aux regards borgnes ou aux regards de visite. lorsqu'elle existe. Les tuyaux sont posés en files bien alignées avant remblai et l'assise définitive au-dessus du lit de pose est réalisée comme indiqué. A chaque arrêt de travail. seront provisoirement obturées pour éviter l'introduction de corps étrangers. seront exécutés en canalisations. les extrémités des tuyaux non visibles en cours de pose. lorsqu'elle existe est dirigé vers l'amont. 26 BOUCHES D'EGOUT Les bouches à grille ou à avaloirs seront réalisées conformément aux plans d'exécution. Les tuyaux sont posées à partir de l'aval et l'emboîture. dosé à 500 kg de ciment. les extrémités des tuyaux non visitables en cours de pose sont provisoirement obturées pour éviter l'introduction de corps étrangers. Les tampons des bouches à avaloir et les grilles devront respecter la norme marocaine NM 10. et l’emboîture. 27 BRANCHEMENTS DES BOUCHES D’EGOUT Les branchements raccordant les bouches d’égout aux regards de visite.9. Le calage provisoire au moyen de pierres est interdit. sera dirigée vers l'amont. A chaque arrêt de travail. mottes de terre tassées ou de coins en bois. en PVC DN315 série I. L'intérieur de la cheminée recevra un enduit étanche. seront exécutés en canalisations en PVC DN200 série I Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 49 . 28 FOSSES RECEPTRICES Les fosses réceptrices simples seront réalisées en béton B2 conformément aux plans d'exécution.001 Le béton des bouches à avaloirs et à grille sera de classe B3. Les tuyaux seront posés à partir de l'aval.

1.2 CAHIERS DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PAR CATEGORIE DE RESEAU OU SOUS LOT (APPLICABLES AU LOT N°1 ET LOT N°2) SOUS-LOT2 : ALIMENTATION EN EAU POTABLE Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 50 .A.

Les épreuves des joints et canalisations. sans tenir compte d'aucun foisonnement ni de cubes supplémentaires exécutés pour quelque raison que ce soit par le titulaire sur son initiative. . dont la largeur est définie dans le tableau ci-après.Eventuellement les travaux de dépose.40 m) Les niches destinées à l'exécution des joints devront être fouillées au droit de ces extrémités pour les montages des joints et de manière également à s'assurer que le corps cylindrique du tuyau repose sur la couche de base. Un espace vide.Les fournitures et travaux résultant de la coordination avec les Titulaires des autres lots.Les travaux de branchements particuliers. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 51 . sur toute sa longueur.L'essai général des canalisations en tranchée. et la remise en état des lieux. .Les travaux de terrassements : préparation des surfaces de l’emprise. 3 FOUILLES POUR CONDUITES a. devra être laissé de chaque côté des tuyaux pour le compactage à la dame mécanique : DN de la conduite Largeur nominale de la tranchée DN < ou = 150 mm 0. repose.La pose de tuyaux et raccords. fouilles.Le transport des fournitures à pied d'œuvre. Les fouilles seront pratiquées selon les règles de l'art à l'aide d’un matériel d'excavation et de transport approprié à ce travail.L'exécution des travaux complémentaires nécessaires pour la pose des canalisations. alignements et pentes indiqués sur les plans ou ordonnés par le MAÎTRE D’OUVRAGE. déblais. . . . les revêtements intérieurs et extérieurs complémentaires. tous les ouvrages et opérations accessoires tels que dispositifs de protection ou d'isolation.Le rétablissement provisoire des chaussées. le nettoyage et la désinfection des conduites. . ouvrages de protection de conduite.La mise en service.60 m 150 < DN < ou= 300 mm DN + (2 x 0.La construction des ouvrages en maçonnerie en béton qui constituent l'accessoire de la canalisation. .1 CONSISTANCE DES TRAVAUX Les travaux comprennent : .25 m) 300 < DN < ou= 500 mm DN + (2 x 0. . massifs d'ouvrages. les prescriptions techniques des fabricants et selon les dispositions du présent CPS et du cahier de spécifications techniques de LE MO. et notamment les méthodes de manutention. excepté celles ordonnées par écrit par le maître d’ouvrage seront à la charge du titulaire . tels que regards. . . 2 CONDITIONS GENERALES D'EXECUTION La mise en œuvre des fournitures. . Toutes les fouilles supplémentaires accomplies par le titulaire dans quelque but que ce soit. le volume des terrassements. des robinets vannes et raccordements.30 m) DN > 500 mm DN + (2 x 0. appareils d'équipement des conduites. les dispositifs de jonction.Les travaux de finitions. trottoirs et accotements et leur rétablissement définitif en fin de travaux. ouverture et remblayage des tranchées .Généralités Le titulaire devra réaliser toutes les fouilles en tranchées aux côtes.L'entretien pendant le délai de garantie. butées. remplacement des clôtures des parcelles traversées. appareils de robinetterie. de support et de calage la profondeur des tranchées. le remblaiement des tranchées doivent être effectués selon les règles de l'art. y compris protection cathodique (le cas échéant). massifs d'ancrage. remblais sera calculé selon des fouilles théoriques à exécuter conformément aux projets approuvés par le maître d’œuvre. .

Lorsqu'une tranchée est ouverte dans un terrain de culture.Toute fouille sera poursuivie jusqu'au matériau de fondation estimé satisfaisant par le maître d’œuvre. L'achèvement du remblai comprendra le remblaiement de la tranchée. Toute fouille en excès dont le maître d’œuvre aura exigé le remblai sera remblayée et compactée par le titulaire selon les instructions du maître d’œuvre. à tous les points de croisement des passages pour piétons et là où. jusqu'à ce que la tranchée soit remblayée et le revêtement temporaire mis en place. le titulaire sera tenu de fournir et d'entretenir un pont convenable à ses propres frais. c. Toutes les précautions nécessaires devront être prises afin de laisser intact et sain le matériau au dessous et au-delà des limites de toute fouille. le titulaire est tenu de déposer la terre végétale. Si les déblais sont déposés sur l'un des deux côtés de la route. la consolidation du remblai. Les passerelles devront avoir 1.Largeur et profondeur de la tranchée La largeur nominale de la tranchée prise à mi-hauteur du diamètre de la conduite sera réalisée selon les spécifications données par le maître d’œuvre. Les fouilles en excès en dessous ou contre des ouvrages en béton devront être rebouchées avec du béton. et ce pour permettre de modifier les alignements et les pentes s'il y a lieu. le titulaire recherchera et découvrira ces obstacles suffisamment en avant de l'ouverture de la tranchée. si la fouille en excès n'est pas autorisée par le maître d’ouvrage. Le titulaire découpe avec soin l'emprise de la tranchée dans les matériaux qui constituent le revêtement ainsi que ceux de la fondation sans ébranler ni dégrader les parties voisines. Ces matériaux sont triés et déposés à part en évitant de les mélanger aux déblais. le cube de terrassement supplémentaire sera à sa charge. les conditions de circulation l'exigent. A l’exception des emplacements des niches nécessaires à la confection des joints. le fond de tranchée est arrêté à 10 cm en terrain ordinaire et à 15 cm en terrain rocheux en dessous de la côte de la génératrice extérieure inférieure du tuyau.20 m de large au moins et être munies de garde- fous et montants en bois préparés. la mise en place de tout revêtement provisoire susceptible d'être nécessaire. Lorsqu'une tranchée est ouverte dans une route. Lorsqu'on s'approche des zones ou des ouvrages souterrains sont réputés existants dans le voisinage immédiat des alignements et pentes prescrites. b. afin de permettre le rétablissement de la circulation des véhicules au-dessus du remblai. Si le titulaire estime nécessaire en fonction de la nature du terrain ou pour toute autre raison de donner un fruit aux parois de la tranchée. Là où la tranchée coupe une route. Le lit de pose sera constitué de sable en terrain ordinaire ou de gravettes 5/10 en terrain rocheux de 15 cm d’épaisseur. Lorsque des maçonneries ou des bancs rocheux sont rencontrés dans la tranchée. ils doivent être arasés à 25 cm en dessous de la côte de la génératrice inférieure et remplacés sur cette épaisseur par du sable. celle-ci devra être laissée ouverte afin de permettre la circulation en tout temps. ou à des fins rurales ou commerciales. sans tenir compte du fait que la côte en question est supérieure ou inférieure à celle indiquée sur les plans. à une étable. Partout où il est nécessaire d'ouvrir entièrement la tranchée au point d'intersection des routes ou bien là où l'alignement de la tranchée de la conduite traverse une entrée utilisée par des véhicules et servant d'accès à un garage. du gravier ou de la pierre passant au tamis de 40 mm suivant les directives du maître d’ouvrage. La tranchée pourra néanmoins être entièrement laissée ouverte à l'intersection des rues et sans qu'il soit nécessaire de construire un pont.Fouilles en tranchée Les tranchées devront être excavées conformément aux plans approuvés par le maître d’œuvre. Tout changement dans les alignements et les pentes de la conduite rendu nécessaire après qu'elle ait été posée et qui résulterait de la négligence de la part du titulaire de s'être entouré des précautions susmentionnées. Le fond de fouille devra être impérativement débarrassé de ses points durs et éventuels affleurements à arrêtes vives. un pont au moins égal à la moitié de la route et permettant le passage d'un camion de 30 Tonnes devra être aménagé. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 52 . La section de tranchée définie comme ci-dessus constitue la section théorique du terrassement. de l'avis de l'Administration. sous condition que le titulaire ait préalablement obtenu l'autorisation de fermer la route ou le croisement à la circulation. elle sera comblée aux frais du titulaire. sera réalisé par le titulaire et à ses frais. Le titulaire devra fournir et entretenir des passerelles à ses propres frais et dépenses. Le fond de la tranchée est corrigé par la confection du lit de pose en sable damée de 10 cm et dressée soigneusement de façon à ce que les canalisations reposent sur le sol sur toute leur longueur.

Etayage. blindages et entretoisements devront être enlevés au fur et à mesure de la mise en place des remblais. suivant les règles de l'art. à l'exclusion des parties d'ouvrages nécessitant des boisages exceptionnels. Dans le but d'assurer un nivellement très précis en terrains peu consistants. Il est précisé que le boisage.De la protection des tranchées si nécessaire. l'évacuation des eaux de surface sera assurée. Une partie des matériaux correspondant à 75 % du volume de la conduite devra être mise en décharge par le titulaire dans les six (6) jours ouvrables suivant le début des opérations de fouille de la tranchée. Il appartient au titulaire d'obtenir les autorisations nécessaires et d'avertir les Administrations intéressées par les travaux en fonction des obstacles à franchir. les caniveaux et seguias devront être tenus libres et non obstrués. travaux confortatifs de toute nature pour assurer tant la sécurité du personnel que la possibilité d'exécuter correctement les ouvrages prévus. blindage et entretoisement Le titulaire aura pour obligation de fournir et de placer l'étayage. blindages. ne gênent pas.Des dispositifs permettant la bonne conservation des ouvrages et des canalisations (revêtements. Toutefois. joints barbacanes. le titulaire devra prendre toutes les dispositions nécessaires et conformes aux règles de l'Art pour assurer le bon achèvement des travaux.Epuisements. . g. étaiements.. les matériaux d'appoint sauf indications contraires du présent CPS. etc. et là où cela est nécessaire. pieux. conformément aux dispositions réglementaires afin d'éviter au tiers tout accident du fait de leur présence.Déroctage ou toute autre disposition permettant de fragmenter ou d'ameublir les terrains rocheux ou très durs. Après la pose des conduites réalisées à la satisfaction du maître d’œuvre. étaiement ou fruits utilisés de manière courante. f. . . le titulaire est tenu d'exécuter les drainages nécessaires. S'il y a lieu de procéder à un drainage proprement dit. en fonction notamment du voisinage éventuel d'immeubles. comme cela peut être nécessaire ou requis afin de prévenir des accidents dont les ouvriers pourraient être victimes et afin de supporter avec sécurité les pentes latérales de fouilles.) . stérilisation des terres. à l'aide de drains placés sous la conduite.). les sujétions sont à la charge du titulaire. Lors de l'exécution des terrassements.. notamment: . d'ouvrages. ou à une consolidation du sol en raison de l'instabilité de sols aquifères ou des risques d'affouillements par des eaux incluses. boucliers. sont inclus dans le prix des tranchées. drainage. de plantations. ancrages. les passerelles et l'entretoisement dans les tranchées. le relèvement des éboulements étant à la charge du titulaire. le blindage. Le blindage Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 53 . les terrassements aux engins mécaniques seront autorisés. les voies de circulation dans lesquelles les tranchées sont creusées. le terrassement à la main sera imposé à des emplacements limités qui seront à préciser par le maître d’œuvre ou le maître d’ouvrage.Des procédés spéciaux d'exécution (havages. de canalisations ou de câbles existants. ces étayages. murs flottants.Consolidation du sol et drainage sous conduite Dans le cas où l'on pourrait prévoir du ruissellement en fond des fouilles. consolidation. le titulaire assumant toute responsabilité à cet égard. palplanches. Tous les matériaux devront être placés d'un côté de la tranchée afin de permettre d'amener les conduites de l'autre coté et les tenir prêtes pour la pose au fond de cette tranchée.Exécution de tranchée à la main En règle générale. le maître d’œuvre ou le maître d’ouvrage peuvent imposer l'exécution d'une forme en béton de propreté ou de dalles de répartition pour consolider la conduite. etc. Les fosses. Si elles ne sont pas explicitement mentionnées dans les pièces du présent CPS. e. sans nécessité. injections. devront être du gravier ou de la pierre cassée. Les moyens à mettre en œuvre et les modes d'exécution sont laissés à l'initiative du titulaire mais le MAÎTRE D’OUVRAGE se réserve le droit de refuser toute disposition qu'il juge inapte ou dangereuse.Maintien de la circulation Les matériaux excavés des tranchées devront être placés dans une position telle qu'ils n'obstruent pas les abords. le tout étant enrobé d'un matelas drainant de gravier suivant les prescriptions et les indications des plans approuvés par le maître d’œuvre qui fixe par ailleurs les emplacements des regards de visite et de l'exutoire de déversement des eaux captées. d.De l'entretien des tranchées depuis leur ouverture jusqu'au remblai. .

4 FOUILLES POUR LES OUVRAGES .1 Généralités Les fouilles pour les chambres de vannes. le titulaire devra procéder à l'exécution d'un PROCTOR modifié pour justifier de la bonne compacité du sol.2 Etayage des fouilles Pendant les opérations de creusement. Les matériaux utilisables excédentaires qui n'auront pas trouvé leur utilisation sur le tracé de la conduite. . les butées et massifs d'ouvrages etc. remplissage avec béton. Toute fouille en excès. . Le rocher endommagé par l'usage d'explosifs sera enlevé et le fond de fouille préparé par perforation à la main.. pourront être régalés sur les lieux même de leur stockage après remblai. la vérification et l'enlèvement des coffrages. tels que mœllons. déchets rocheux seront transportés en dehors du site du projet. Les fissures et fractures du rocher seront nettoyées. pierres sèches. pétardage de surface ou d'autres méthodes permettant d'obtenir le meilleur état de surface possible.Epuisements des fouilles Les épuisements et pompages d'eaux dans les fouilles en provenance exclusivement d'eaux souterraines ou nappes phréatiques devront être pratiqués au moment de la pose de la conduite sur approbation du maître d’œuvre. au remblai des tranchées dans lesquelles les déblais ont été reconnus impropres au remblai.laissé en place sera enfoncé ou arasé à une profondeur d'au moins 20 cm en dessous de la surface du sol. La surface du rocher sera nettoyée avec un jet d'eau et d'air sous pression et par brossage ou curage. si nécessaire pour obtenir une surface rugueuse et dure assurant un bon contact avec le béton.1 Matériaux utilisables Tout matériau excavé déclaré convenable par le maître d’œuvre devra être utilisé dans le remblai permanent. Les matériaux excédentaires utilisables seront employés s'il y a lieu. ou sur toute la surface de l'emprise. le titulaire sera responsable de la stabilité des pentes des talus provisoires. les couches de terre devront être compactées en utilisant une dame mécanique agréée lorsque le manque de place interdira l'emploi de rouleaux. Le fond des fouilles devra avoir la profondeur exacte. devra être remplie avec du béton. évacués en décharge selon les prescriptions du maître d’œuvre. fournir et faire fonctionner des systèmes d'assèchement.4 Fonds de fouilles La surface des fonds de fouilles en terre devra être préparée dans des conditions d'humidification suffisantes pour pouvoir être parfaitement compactée au moyen d'outils ou de matériels appropriés afin de former des fondations fermes sur lesquelles le béton de l'ouvrage sera mis en œuvre. soit utilisées par le titulaire à d'autres fins dont les modalités d'emploi et d’utilisation seront prescrites ou approuvées Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 54 . nettoyage et curage. sont exécutées aux cotes et sections transversales exigées. . des fouilles et de leur étayage correct. Ils seront. toutes les pointes et arrêtes seront abattues selon instructions du maître d’œuvre. le titulaire devra étudier. Les failles et cavités éventuellement rencontrées seront traitées spécialement par enlèvement des matériaux altérés ou déposés dans les fissures. La fouille devra être suffisante pour permettre au béton d'avoir l'épaisseur minimale. h.devront être réalisées aux alignements et aux côtes requises tout en laissant suffisamment d'espace pour la construction. Pour éviter les angles rentrants dans le béton. les regards. aux frais du titulaire. soit mis en dépôt dans des décharges autorisées. S'il en est requis. Le mouvement des terres fera l'objet d'un plan de transport à soumettre à l'approbation du maître d’œuvre. .2 Matériaux inutilisables Les matériaux inutilisables ou réutilisables à d'autres fins que le remblai. 5 UTILISATION DES MATERIAUX . s'il y en a.3 Fouilles en rocher Des précautions particulières devront être prises pour s'assurer que ces fouilles en rocher pour les surfaces exposées en permanence. mortier sec ou coulis d'injection. la sécurité de la stabilité de toutes les pentes et fouilles en rocher devront être assurées. Les systèmes comprendront tous les dispositifs nécessaires pour la collecte et l'évacuation de toutes les eaux pénétrant dans les zones à assécher. au contact du rocher. trouvées par le titulaire ou imposées par le maître d’œuvre.

. Le remblayage des ouvrages doit être effectué avec des sables 0/4. le lit de pose des conduites est constituée par une épaisseur minimale de 10 cm de : . le long d’un tronçon quelconque de la conduite.2 Conduites a. Dans le cas où des roches ou des autres objets durs viennent à être décelés dans le remblai. L'incinération des matières et l'entretien des feux devront satisfaire les exigences relatives à l'évacuation des produits de débroussaillage. La densité à obtenir étant au moins égale à 95 % de l'Optimum Proctor Modifié sur chaque couche de remblais. Le remblayage doit être exécuté en usant des précautions nécessaires pour éviter tout déplacement de la conduite. ce remblai doit être passé au crible avant d’être déposé autour des conduites. et le maître d’œuvre. Ce remblai n’est composé que de remblai sélectionné. le titulaire doit commencer les travaux de remblayage. prélevé dans d’autres parties du tracé de la conduite. sur une hauteur de 10 cm au-dessus du niveau de la nappe. En présence de nappe le remblai primaire s’effectuera à l’aide de gravette 5/10. La densité à obtenir étant au moins égale à 92 % de l'Optimum Proctor Modifié sur chaque couche de remblais. souches et bûches retirées devront être incinérées. les essais et l’approbation des travaux de la conduite exécutés en fouilles. Il est exécuté par couches horizontales de 30 cm d’épaisseur maximum.Remblai Le remblayage de la conduite doit être réalisé en tout temps de manière à empêcher tout dommage ou abrasion de la protection extérieure des tuyaux. ne pas déplacer les objets ou vestiges demeurés en place et mettre en lieu sûr ceux qui seraient détachés du sol. correctement nivelées de façon à permettre le drainage. Les racines.Sable 0/5 pour les conduites posées sur terrain meuble .par le maître d’ouvrage. Le compactage doit être exécuté avec le matériel approuvé par le MAÎTRE D’OUVRAGE.20 m d'épaisseur. depuis le lit de pose jusqu'à 35 cm au-dessus de la génératrice supérieure de la canalisation. Le transport de ce matériau se fait à ses frais. Le titulaire peut toutefois choisir de mettre en place du remblai convenable. Aucun remblai ni aucune autre charge ne doivent être mis en place sur ou contre les surfaces en béton avant que 14 jours se soient écoulés depuis la mise en place du béton.Gravette ou gravillon 5/10 pour les conduites posées sur terrain rocheux ou en présence de nappe b. d. dans le cas d’un terrain faiblement porteur le lit de pose et le remblai en gravette seront enrobé dans un géotextile 300g/m² type BIDIM ou similaire.Remblai secondaire Le remblai secondaire des fouilles sont extraits des déblais ou remblais d’apport éventuel suivant les spécifications techniques de l’ONEE Branche-Eau arrosée et compactée par couche de 20cm. le titulaire doit en aviser aussitôt le maître d’ouvrage. aucun matériel de compactage ou de transport n’est autorisé à passer au dessus du béton et à moins de 60 cm d’une quelconque de ses parties.1 Ouvrages de génie civil Le remblayage des ouvrages et aménagements ne doit pas être entrepris avant que ces derniers n’aient été approuvés et éventuellement mis à l’essai. Les opérations de remblayage peuvent cependant commencer avant l’expiration du délai de 28 jours. Les décharges seront laissées en état satisfaisant.Lit de pose Sauf indication contraire. La mise en place du matériau de remblai doit être faite uniquement en présence de l’Ingénieur. 7 MATERIAUX DES REMBLAIS ET LEUR MISE EN ŒUVRE . Pendant cette période. La densité sèche du terrain après compactage doit être au moins égale à 95 % de l’Optimum Proctor déterminé en laboratoire. convenablement humidifiées et damées à l’aide d’un matériel adapté aux dimensions des fouilles. c. 6 OBJETS TROUVES DANS LES FOUILLES Lorsqu’au cours des travaux des objets ou des vestiges pouvant avoir un caractère archéologique sont découverts. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 55 .Remblai primaire Le remblai primaire de fouilles s’effectuera à l'aide du sable 0/4 avec damage par couches de 0. Après l’inspection.

. Le gerbage est autorisé à condition que toutes les précautions d'assise soient prises pour éviter tout porte-à-faux et que la surface de repos des tubes inférieurs sur les lits de madriers soit suffisante pour en supporter le poids. Les tubes PVC devront être maintenus sous leur palette d'origine et les raccords emballés. . Pour la manutention. des sangles en toile renforcée de bonne dimension. protégées de l'ensoleillement direct par un écran laissant libre les parties latérales de l'enclos. munies au besoin de palonniers pour éviter le glissement des ceintures le long du fût. le remplissage est exécuté comme indiqué ci-dessus jusqu’à la sous-face de la couche de roulement de chaussée. le titulaire prendra les précautions suivantes : . les ceintures constituées d'une large bande de métal sont préférables aux chaînes et aux câbles. les crochets doivent être revêtus de cuir ou de caoutchouc. Dans le cas où. le repos à même le sol est proscrit en raison des porte-à-faux probables. les tuyaux pourront être entreposés le long de la tranchée sur des banquettes en terre correctement nivelées. En particulier. afin d'assurer une ventilation permanente du stock. Le calage soigné et la protection des extrémités lors du transport sont indispensables : Les appuis non durs (berceaux en bois de préférence) doivent être en nombre suffisant et les porte-à- faux évités. avec l'autorisation de LE MO. la réfection de chaussée ne serait pas effectuée immédiatement après le remblaiement de la tranchée. ainsi que du plein soleil afin d'éviter l'altération des joints. D'une manière générale. il faut éviter qu'ils ne se heurtent ou même qu'ils ne se touchent directement. la partie supérieure étant plus tard enlevée et évacuée. 9 TRANSPORT ET MANUTENTION La manutention des tuyaux doit se faire avec les plus grandes précautions. Des entrepôts présentant toutes les garanties de conservations peuvent être échelonnés sur toute la longueur du tracé. ce qui signifie que l'engin de transport doit être de longueur suffisante. La reconstitution des espaces verts ou prairies est réalisée avec la terre végétale. Pour cet entrepôt. ce procédé est à proscrire pour les tuyaux revêtus intérieurement. L’utilisation d’élingues est interdite. ou sur un lit de planches. Si le stockage ne dépasse pas 10 jours. afin de ne pas les blesser. jusqu'au moment même de la pose. Ces derniers seront construits de telle sorte que pour toute nature de tuyaux.Les bouts unis des tuyaux âme tôle seront parfaitement protégés. Toutes les précautions seront prises également pour assurer la conservation des accessoires.Les tuyaux à emboîtements doivent être posés sur des lits de madriers à l'exclusion de rondins. Pour les tuyaux revêtus. les appareillages seront conservés en position fermée à l'abri du vent afin d'empêcher l'introduction de sable ou de débris divers. En terrain libre ou de culture. . Ils seront isolés les uns des autres par des paillons ou toute autre matière tendre. comme pour le stockage à quai ou en usine. de façon à ce qu'ils ne portent pas sur les emboîtements. préalablement mise en cordon lors des déblais.Les tuyaux en acier revêtus extérieurement reposeront sur toute leur longueur afin d'éviter les dégradations locales du revêtement. le remblai secondaire est exécuté à l’aide d’engins mécaniques par couches successives et régulières.Le remblayage de la conduite doit être réalisé en tout temps de manière à empêcher tout dommage ou abrasion de la protection extérieure des tuyaux. celle-ci serait complètement remblayée. Dans la zone où la surface de la tranchée doit être revêtue.les couronnes de PEHD seront stockées sur une aire plane dépourvue de points durs. il faut prévoir des engins de levage de force largement suffisante. Si les tuyaux sont accrochés par les extrémités. Si les tuyaux sont transportés à plusieurs. 8 STOCKAGE DES TUYAUX Les chantiers de pose devront être approvisionnés avant la mise en fouille des tuyaux dans un délai fixé par le présent CPS. légèrement damées. ils les mettent à l'abri du rayonnement solaire et qu'ils soient pourvus d'équipements d'arrosage pour les tuyaux à base de ciment. Les tuyaux sont déposés sans brutalité sur le sol ou dans le fond des tranchées et il convient d'éviter de les rouler sur les pierres ou en sol rocheux sans avoir constitué au préalable des chemins de roulement à l'aide de madriers. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 56 . comme pour les autres matériaux. L'on veillera à ce que les accessoires métalliques ou toute pièce à arêtes vives ne soient posées sur ces couronnes. Elles seront. préalablement à la réalisation de la réfection de chaussée.

Les emboîtements. la manutention ou toute autre opération serait endommagé au-delà d'une réparation possible par le titulaire pourra être. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 57 . Deux tuyaux sur 10 sont déposés côté à côté pour rattraper l'espace entre bouts. Tout tuyau qu'une fausse manœuvre aurait laissé tomber de quelque hauteur que ce fût.HD peut se faire à la main sans les y jeter toutefois.On peut faire rouler les tuyaux depuis une plate forme jusqu'au sol. doivent être dirigés dans le sens de la pose. aussi sinueux soit-il. Le titulaire a l'entière responsabilité de cette vérification ainsi que de l'existence de tout corps étranger dans la conduite avant la mise en service. Le titulaire devra employer pour les travaux de pose et de l'exécution des joints. la pose sera faite dans le sens de la montée. pendant le transport.HD ne nécessitent pratiquement jamais l'interposition de coudes préfabriqués. Au cas où il serait nécessaire d'ajuster la position d'un tuyau après l'avoir posé. A chaque arrêt de travail. Le côté libre étant réservé au bardage des tuyaux et à la circulation dans l'emprise. les tuyaux de toute espèce sont examinés à l'intérieur et soigneusement débarrassés de tous corps étrangers qui pourrait y avoir été introduits. Les tuyaux devront être emboîtés et serrés l'un contre l'autre et l'on devra prendre soin de maintenir l'alignement et la pente exacte. Les bagues de joint en caoutchouc devront être soigneusement maintenues en place et l'emboîtement des tuyaux sera fait avec soin afin d'éviter toute torsion ou déformation des bagues. L'aptitude à la flexion longitudinale des tubes PVC autorise des déviations selon un rayon de courbure supérieur ou égal à 100 fois le diamètre extérieur du tube considéré. La conduite peut serpenter sans difficulté tout en suivant le tracé de la tranchée. qui amortissent les chocs. Il est interdit de profiter du jeu des assemblages pour déporter les éléments des tuyaux successifs d'une valeur angulaire supérieure à celle qui est admise par le fabricant. On ne doit jamais laisser choir les tuyaux. Toutes les prescriptions qui précèdent s'appliquent aux raccords et accessoires. mais pas les brusques moments de flexion. Pendant toute la durée des travaux de pose. Les tuyaux seront roulés sur des champs de madriers afin d'éviter les points durs et les efforts de flexion. auquel cas une quantité suffisante de béton pour le maintien en parfaite position du tuyau devra être coulée. Les recommandations des fabricants de tuyaux seront rigoureusement suivies. ce tuyau devra être retiré et son joint refait comme pour un tuyau nouveau. les extrémités des tuyaux en cours de pose sont obstruées à l'aide d'un tampon pour éviter l'introduction de corps étrangers ou d'animaux. s'il y a lieu. Ces tuyaux sont déchargés et étalés bout à bout avec un espacement suffisant de telle façon que les extrémités ne se heurtent ni ne s'endommagent. suivant l'opinion du MAÎTRE D’OUVRAGE. 11 POSE DES TUYAUX Les tuyaux devront être posés selon l'alignement et les pentes indiquées sur les plans ou prescrits par le maître d’œuvre. la tranchée devra être maintenue exempte d'eau qui pourrait rendre difficile l'exécution des joints. uniquement des ouvriers habiles et expérimentés dans la pose des tuyaux équipés avec le type de joint fourni. Le traînage d'un tuyau par son extrémité est à proscrire. mais le mouvement doit être contrôlé et le tuyau ne doit pas être abandonné à son propre poids. Dans les deux cas. démoli et remplacé par un autre élément de qualité identique ou supérieure. Le calage provisoire au moyen de pierres est rigoureusement interdit. une quantité suffisante de matériaux sélectionnés de remblayage devra être placée soigneusement et tassée complètement autour de la partie inférieure du tuyau pour le maintenir fermement dans sa position à moins qu'un enrobement de béton soit exigé. doit être considéré comme suspect et ne peut être posé qu'après une nouvelle vérification. Dès qu'un tuyau sera posé et abouté. les déblais extraits sont mis en cordon le long d'un des côtés de la tranchée. la descente en tranchée des tubes PVC et PE. retiré du chantier. 10 BARDAGE D'une façon générale. Sur les pentes excédant 10 %. Exemple : 31. les cales de mise en place ne seront enlevées que lorsqu'un déplacement ne sera plus possible. Toutefois et compte tenu de leur légèreté.5 m pour un tube de DN 315 Les possibilités intéressantes de flexion du PE. même sur des pneus ou du sable. car il introduit des corps étrangers dans les emboîtements et les fûts. Au moment de leur mise en place. Tout élément de conduite qui.

métalliques ou plastiques. et autorisé par LE MO. Elles seront posées sous regards accessibles et de dimensions telles qu'elles permettent d'en assurer l'entretien et le démontage.T. et la rondelle est centrée sur les bossages. et surtout sur son chanfrein. La rondelle puis les boulons sont mis en place. Après avoir disposé les deux brides à assembler de manière à ce que les trous des boulons soient bien en regard. Le titulaire a la responsabilité des réglages des différents appareils assurant leur fonctionnement dans les conditions prévues dans le présent CPS et conformément aux spécifications du catalogue du fabricant. logée préalablement en usine dans l'emboîture. Le titulaire se conformera. a.Pièces spéciales en fonte Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 58 .12 CONFECTION DES JOINTS D'une façon générale.Joints des tuyaux en PVC rigide Ils seront collés jusqu'au diamètre 63 inclus.B. Le matériel nécessaire à cette opération doit être d'un modèle préconisé par le fabricant de raccords. Le lubrifiant. Pour le collage comme pour la bague de joint. les parois concernées ayant été au préalable essuyées puis nettoyées avec le décapant fourni par le fabricant avec la colle. fourni par le fabricant de tubes (ou de raccords).Ventouses Les ventouses sont posées en appliquant les prescriptions du présent CPS. appliqué en couches minces à l'entrée de l'emboîture et sur toute la longueur de l'extrémité mâle. Les robinets-vannes en tranchée sont posés dans un ouvrage en maçonnerie ou béton et sauf indications contraires. et à bague de joint en élastomère à partir du 75. b. soit par une coiffe isolante recouvrant le bout lisse des tuyaux et en tant que besoin.. pour chaque type d'appareil et d'après ses spécifications. Ces précautions ne sont pas nécessaires pour la pose des robinets-vannes à bouts lisses assemblés à l'aide de joints démontables souples.Robinets vannes de vidange La mise en place des robinets-vannes à extrémité à brides et la confection des joints correspondants doivent être effectuées telle que les tuyauteries n'exercent sur les brides aucun effort anormal de traction susceptible de provoquer leur arrachement ou la déformation du corps de l'appareil. un léger jeu est ménagé de façon à permettre l'introduction de la rondelle. est réalisée à l'aide de raccords mécaniques.Joints à bride L'étanchéité sera assurée par une rondelle de caoutchouc ou similaire et doit avoir l'élasticité de la gomme naturelle. lorsqu'il est jugé opportun du fait des courants vagabonds. s'il y a lieu d'établir des dispositifs complémentaires d'ancrage. lors de leur pose sur une conduite en tranchée. Il a alors à justifier des dispositions prévues par lui. ou par électro-soudure. accentuée éventuellement par des moyens mécaniques. Les robinets-vannes doivent être installés et raccordés de telle sorte que leur remplacement puisse être effectué sans nécessiter le déplacement de la canalisation ou la démolition du massif ou ouvrage protecteur de maçonnerie. En particulier. en fonction des efforts susceptibles de s'exercer. c. il y a lieu de procéder à son assemblage avec les bouts d'extrémité ou raccords à brides et l'ensemble est alors descendu et mis en place. pour les moyens et gros diamètres. b.Joints isolants spéciaux L'isolement électrique des tuyaux à joints de caoutchouc. par des rondelles et garnitures isolantes des boulons. sur un massif béton.Joints des tuyaux en PEHD La liaison du tube à lui-même ou aux accessoires de canalisations. du sable ou quelque corps étranger s'y soit introduit. sera placé sur toute l'extrémité mâle du tube. par simple contrainte longitudinale. Le collage sera effectué à l'aide d'un adhésif bénéficiant d'un ATEC du C. 13 POSE DE L'APPAREILLAGE a. d. c. La propreté de la bague de joint. est assuré soit par des rondelles de forme spéciale. Le titulaire doit préciser. une poussée conduira l'extrémité mâle du tube engagée vers le fond de l'emboîture. sera vérifiée. aux prescriptions de pose définies par le constructeur. les joints doivent être posés conformément aux prescriptions du fabricant. dans l'éventualité où de la boue.S.

b. a. Elles seront obturées par un dispositif de cornières comme indiqué sur les plans ou tout autre dispositif à faire agréer par le maître d’œuvre. Les dimensions des ouvrages représentées sur les plans peuvent faire l'objet de modifications si. exception faite des tuyaux en acier à joints soudés. La note de calcul des butées sera soumise au maître d’œuvre pour approbation. 14 OUVRAGES ANNEXES EN BETON Ces ouvrages comprennent les regards et accès aux ventouses et vidanges.Regards et accès aux ventouses. Le coulage du béton sera exécuté conformément aux prescriptions du présent CPS. une méthode de contrôle de l'étanchéité des zones de la canalisation posée en tranchée. les butées. compte tenu du rayon et du tenu des terres.A. Il ne sera pas exigé de réaliser des épreuves de charges hydrostatiques ou de perméabilité. Le titulaire soumettra au maître d’œuvre le mode de buttage qu'il compte employer. le titulaire devra procéder. L'ordre chronologique de la construction des ouvrages reste subordonné à l'approbation du maître d’œuvre. Chaque ouverture devra être pourvue d'un système de fermeture agrée par le maître d’œuvre. 15 ESSAIS DES CONDUITES EN TRANCHEES a. Tous les cadres.101 relative au dispositif de couronnement et de fermeture des ouvrages d'assainissement et de distribution d'eau utilisés en voirie. relié à un puits perdu lorsque le terrain avoisinant permettra de le tenir asséché en permanence. Des échelles ou échelons en acier galvanisé à chaud d'accès devront être installés dans les ouvrages pour accéder à l'appareillage. les enrobages et ancrages de la conduite. Des ouvertures pour ventilation doivent être posées. vidanges et autres équipements Les regards et accès sont construits en béton armé comme indiqué aux plans et conformément aux prescriptions du présent CPS.Contrôle des zones concernées Le titulaire proposera dans son offre. pentes et dimensions représentés sur plans. Les portes d'accès ou tampons seront mis en place comme indiqué sur les plans. tampons ou trappes des regards seront conformes à la norme NM 10. seront construites les butées qui devront répondre à la pression par simple adhérence à l'exclusion de tout autre buttage secondaire éventuel sauf en cas de rocher franc. c. Le fond de fouille de la fondation sera réalisé jusqu'à obtenir un matériau de fondation estimé satisfaisant et réceptionné par le maître d’œuvre. Dans les courbes à grand rayon. Le titulaire sera tenu de placer et de fixer sur chaque ouvrage tous les éléments en bois. après approbation des notes de calculs et réception des fonds de fouille par le maître d’œuvre. répondant aux exigences et des normes de l’ONEE-Branche Eau.Enrobage et ancrage de la conduite L'enrobage et l'ancrage de la conduite seront faits en béton ordinaire ou en béton armé coulé sur place conformément aux prescriptions du présent CPS. Les ouvrages devront être placés aux points indiqués sur les plans. Dans ce cas. Tous les ouvrages devront être exécutés selon les règles de l'art et en accord avec les alignements.Toutes les pièces spéciales d’alimentation en eau potable devront être en fonte. comme cela est indiqué sur les plans. la qualité du rocher en place devra être reconnue apte à cette fonction par le maître d’œuvre. Ce contrôle sera effectué sous pression et par zone. mais chaque regard devra être muni d'un puisard pour son assèchement et si possible. Un représentant du maître d’œuvre devra impérativement assister aux essais sous peine de nullité. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 59 .Butées A chaque changement de direction de la conduite formant coude. au buttage de la conduite sur l'extérieur de la courbe au niveau du joint entre la conduite et la paroi de la tranchée. La pression des conduites à utiliser pour le dimensionnement des butées sera celle des essais en tranchée.10. de l'avis du maître d’œuvre elles se révèlent nécessaires pour adapter les ouvrages en question aux conditions révélées par les fouilles ou pour satisfaire à d'autres conditions. en métal ou autres accessoires nécessaires à son achèvement.

le titulaire prévoira un bac jaugé de capacité suffisante dans lequel la pompe aspirera l'eau nécessaire au maintien en pression de la conduite. Les extrémités des sous-tronçons éprouvés devront être convenablement butées. La pression d'épreuve. 2. Le titulaire pourra être autorisé.Comporter un manomètre étalonné au préalable avec enregistreur à disque permettant la connaissance de la pression d'épreuve avec une précision de 1 %. béton armé. exprimée en bars. affichée sur le manomètre.0. A la fin de chaque essai. imposer au titulaire de procéder au remblaiement immédiat de la fouille et donc avant l'épreuve. (Pet + 0. Pet étant la pression d'épreuve théorique exprimée en bars . un procès verbal sera élaboré et signé conjointement. le maintien en pression de la conduite sur une période de 4 heures à une valeur égale à la pression d'épreuve en tranchée.Appareillage . .2 bar. majorée des effets du régime transitoire.Permettre de connaître en fonction du temps le volume d'eau qu'il est nécessaire d'injecter dans la conduite pour maintenir la pression d'épreuve dans la fourchette indiquée ci-dessus. un essai final sera réalisé sur la totalité de la conduite c.La mise en eau du sous-tronçon à éprouver qui devra se faire comme indiqué ci-dessus.La mise en eau du tronçon à éprouver devra se faire à faible débit jusqu'à la purge complète de la conduite. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 60 . Pour satisfaire cette dernière condition. âme tôle : .2) . . du matériel de mise en pression. et au niveau dynamique en refoulement. Les longueurs de tronçons à éprouver seront définies en accord avec le maître d’œuvre (cette longueur ne dépassera en aucun cas 500 ml). Dans l'un ou l'autre cas.2).Le maintien en pression de la conduite sur une période de 24 heures à une valeur égale à la pression de service.Définition des tronçons Les épreuves seront réalisées sur tronçons non remblayés à l'exception de cavaliers de terre mis en place pour éviter les déplacements de tuyaux dans le cas de conduites non auto-butées. La diminution de pression tolérée pendant ce laps de temps ne doit pas excéder 0. est la pression exigée par l’ONEE-BRANCHE EAU La pression d'épreuve est appliquée pendant 30 minutes. le titulaire ne pourra prétendre à aucun supplément de prix pour la découverte éventuellement nécessaire des joints et tuyaux que l'épreuve aurait révélés défectueux et pour procéder aux réparations nécessaires.L'essai se déroulera en deux phases pour les tuyaux en fonte et en acier : . d. Toutes précautions devront être prises pour éviter l'évaporation de l'eau du bac ou l'apport d'eau extérieur. s'il le juge utile. . le maître d’œuvre pourra dans certains cas. e. b. le titulaire doit désolidariser le tronçon éprouvé. à procéder au remblaiement complet de la tranchée au fur et à mesure de la pose de la conduite avant l'épreuve. A la fin des travaux. De même. Dès que la pression d'épreuve est atteinte.Résultats des essais Il ne devra être constaté aucune fuite ou suintement apparent le long des joints ou sur la paroi des tuyaux. dans la fourchette (Pet .Modalités d'exécution 1. Il devra satisfaire aux conditions suivantes: .L'essai se déroulera en trois phases pour les tuyaux en béton précontraint. .Sauf indications contraires du présent CPS. la purge devant être effectuée au point le plus haut.Valeur de la pression d'épreuve La pression d'épreuve dans le tronçon de conduite en place est égale à la pression maximale de service du tronçon qui correspond au niveau statique en gravitaire.Permettre de maintenir la pression d'épreuve. f.Mise en place L'appareillage nécessaire pour l'exécution de l'épreuve en tranchée est précisé dans le présent CPS. L'amplitude maximale du régime transitoire est déterminée en tenant compte du dispositif de protection éventuellement installé.Le maintien en pression de la conduite sur une période de 24 heures à une valeur égale à la pression d'épreuve en tranchée.

16 PRECAUTIONS HYGIENIQUES & DESINFECTION DE L'ADDUCTION
Au cours de la construction, le titulaire aura pour obligation de s'efforcer de maintenir l'intérieur de
toutes les conduites et raccords exemptes de saleté et autres débris. Des obturateurs provisoires
devront être installés aux extrémités exposées des conduites à la fin de chaque journée de travail.
Après avoir été éprouvées, les conduites doivent être lavées intérieurement par des chasses et lavages
répétés afin de faire disparaître toute trace de goût et d'odeur. Ces opérations y compris la fourniture
d'eau propre sont effectuées par le titulaire à ses frais, les frais d'analyses restent toutefois à la
charge du maître d’œuvre.
Il est ensuite procédé à la désinfection des canalisations et des ouvrages conformément aux règles en
vigueur au Maroc.
L'opération consiste à introduire à l'amont de la conduite le produit désinfectant en mettant la
canalisation en charge, tronçon par tronçon, jusqu'à l'extrémité de l'adduction et en ouvrant dans
l'ordre indiqué par les consignes de mise en eau, toutes les décharges d'extrémités des conduites
jusqu'à l'apparition d'une teneur de 50 mg de chlore par litre. Aussitôt après cette opération, les
décharges, bouches, etc.. Sont fermées et on laisse s'opérer un contact pendant 24 heures à la suite
duquel et après vidange, la conduite est rincée à l'eau claire.
Le titre à obtenir dans la conduite pour un contact d'au moins 24 heures est de 50 mg de chlore par
litre d'eau. Lorsque la canalisation doit être mise en service rapidement, on porte les titres à 100 mg
de chlore pour un contact de 12 heures et 300 mg pour un contact d'une demi-heure. Si le contact est
réduit au minimum (désinfection instantanée) la dose de chlore nécessaire est de 10 g/l.
Les produits désinfectants sont à la charge du titulaire.
Lorsque l'adduction désinfectée a été convenablement rincée, des prélèvements de contrôle sont faits
immédiatement par un Laboratoire agréé par le maître d’œuvre. Si les résultats sont satisfaisants,
l'adduction peut être mise en service ; Si les résultats sont défavorables, l'opération est renouvelée.
La réception provisoire des travaux d'eau potable ne peut être prononcée qu'après exécution de cette
désinfection, selon les modalités ci-dessus.

Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 61

A.1.2 CAHIERS DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PAR CATEGORIE DE RESEAU OU SOUS
LOT (APPLICABLES AU LOT N°1 ET LOT N°2)

SOUS-LOT 3 : ELECTRIFICATION ET ECLAIRAGE PUBLIC

(Numération spécifique des articles)

Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 62

ARTICLE 1 : DONNEES D’ENSEMBLE DES POSTES MT/BT
Dans le cadre de ce marché, il est prévu la construction et l’équipement de sept postes de transformation
MT/BT dont
 2 Poste Transformateur simple de puissance triphasé type extérieur 22 kV / B2 bornes 36 kV
500 kVA
 4 Poste Transformateur simple de puissance triphasé type extérieur 22 kV / B2 bornes 36 kV
400 kVA
 1 Poste Transformateur simple de puissance triphasé type extérieur 22 kV / B2 bornes 36 kV
315 kVA

1.1- Objet de l’entreprise
L’Entrepreneur doit réaliser les travaux suivants :
− 7 unités Génie civil poste de transformation maçonné simple à équipement préfabriqué (y
compris pose serrure en applique sur la porte d’accès)
− Fourniture et pose de cellules motorisées avec verrouillage interrupteur préfabriqué pour réseau
à isolement au SF6 36 kV
− Equipement annexe des PT maçonnés à cellules préfabriquées
− Des Transformateurs de puissance triphasé type extérieur 22 kV / B2 bornes 36Kv 500 kVA
− Des Transformateurs de puissance triphasé type extérieur 22 kV / B2 bornes 36 Kv 400 kVA
− Des Transformateurs de puissance triphasé type extérieur 22 kV / B2 bornes 36 Kv 315 kVA

1.2 Etendue et limites des fournitures des prestations
Les prestations comprennent :
*Les études complémentaires d’exécution nécessaires à la réalisation complète des installations.
*Les fournitures nécessaires au bon fonctionnement des installations.
*Les travaux de génie civil.
*Les travaux d’habillage des postes.
*Les travaux de montage, de pose et de raccordement de l’ensemble des équipements et des
fournitures électriques nécessaires à la réalisation complète de l’ensemble des postes.
*Le transport et la manutention de tout le matériel.
1.3 Etudes complémentaires
Toutes les études complémentaires d’exécution sont à la charge de l’Entrepreneur.
Ces études devront être soumises à l’approbation de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) (plans des postes
en 7 exemplaires chacun) au moins 15 jours à l’avance.
Ces études comprennent essentiellement :
*les plans des équipements et les schémas électriques des postes MT/BT,
*Les plans de génie civil et de ferraillage seront élaborés par un bureau d’étude de béton armé
et approuvé par un bureau de contrôle agréé,
* Les plans d’habillage des postes
*Les plans des menuiseries et des installations métalliques.
L’Entrepreneur fournira également les notices, les plans et les certificats d’essais de l’ensemble du
matériel à installer (cellules MT, transformateurs, etc…).
1.4 Documents de référence
D’une façon générale tous les travaux seront exécutés conformément aux normes en vigueur, aux règles
de l’art, et aux règles et spécifications de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE).
Outre les documents précisés dans le C.P.S, les installations devront se conformer également :
*Au règlement pour la construction et l’installation des postes de livraison ou de transformations
raccordés à un réseau de distribution 2ème catégorie (arrêté technique n°566-70)
*Au cahier des prescriptions de sécurité de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE).
*Au cahier des prescriptions spéciales de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE).
* Aux articles du présent CPT.
*Aux plans et dessins standards de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE).

Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 63

à une profondeur d’au moins 0. prenant appui sur toute la largeur des murs et reposant sur un hérisson de 20 cm en mœllons placés après damage du terrain. Les fondations ont normalement une profondeur de 1. au moins égale à 20 cm en maçonnerie d’agglomérés. il comporte une saillie suffisante et un larmier de manière à assurer une protection efficace contre les pénétrations de l’eau. Ces trous sont inclinés pour déboucher à l’extérieur.Travaux de génie civil Les travaux de génie civil des locaux abritant l’appareillage des postes de transformation doivent être conformes aux plans à établir par l’entrepreneur et à faire approuver par l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE). descendre jusqu’au bon sol ou établir les fondations spéciales sur les recommandations du laboratoire spécialisé dans ce domaine.1. Ce radier est armé par un quadrillage en fer rond de 6mm à mailles de 0. ils déboucheront à l’extérieur du poste à une profondeur d’au moins 0.1 Fondation – Sol Fondations Les murs de fondation ont une épaisseur minimale de 40 cm. destinés à l’amélioration de la prise de terre des masses et à la prise de terre du neutre. Sol. en direction du seuil de la porte. Aucun matériel ne devra être approvisionné avant son approbation. l’entreprise doit. En ce qui concerne l’extérieur. En outre.T. émerge de 0.50 m soigneusement ligaturés. Les murs sont construits en agglomérés. sous son entière responsabilité. Une connexion en cuivre nu de 29 mm2 de section minimale. il doit présenter. L’implantation des postes de transformation doit être réalisée par un géomètre agrée et réceptionnée par le maître d’œuvre. reliée électriquement au quadrillage.30 m x 0.00 m.20 m au-dessus du radier en un point facilement accessible. un habillage spécial des postes dont l’architecture environnementale du lotissement doit être réalisée conformément aux exigences du maître d’ouvrage.Revêtements extérieurs et intérieurs. enduit non compris. Les agglos doivent être en béton vibré et subir avec succès les essais d’écrasement . ces matériaux doivent être soigneusement rejoints au mortier de ciment et recouverts d’un enduit au mortier de ciment. ils sont établis en maçonnerie de mœllons naturels de roches dures non siliceuses et non poreuses. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 64 . Toutes les fournitures devront être présentées au Maître de l’Ouvrage et à l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) pour approbation.40m dans le sol. 2. les murs extérieurs recevant deux couches de peinture hydrofuge de qualité agréée. l’autre permettra la fixation de l’interrupteur. aux frais de l’entreprise. La structure en béton armé doit être établie par un BET de béton armé et approuvée par un bureau de contrôle.1. Il y a lieu de prévoir dans les quatre angles du poste. La dimension et l’inclinaison de ces câbles utilisables et leurs rayons de courbure admissible devront être réglementaires.2 Murs Les murs extérieurs doivent avoir une épaisseur.50m. Le sol est constitué par un radier en béton armé de 0. protection transformateur et les interrupteurs de cellules MT pour résister aux fortes vibrations apparaissant lors de la manœuvre de ces appareils. Le sol doit comporter des fourreaux d’accès en béton pour au moins 2 câbles MT et entre 4 et 8 câbles B.10 m d’épaisseur.Dispositions constructives On intercale dans les murs au moins deux chaînages constitués par une ceinture en béton armé de 10cm d’épaisseur l’une pouvant être placée juste au-dessus de la porte.5 Essais et approbation des fournitures. Si la résistance du terrain l’oblige. L’Entrepreneur devra fournir au Maître de l’Ouvrage et à l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) les fiches d’essais des cellules MT et des transformateurs. ARTICLE 2 : POSTES DE TRANSFORMATION A EQUIPEMENTS PREFABRIQUES 2-1. une pente légère d’au moins 1cm par mètre (1%). Un linteau est aménagé au-dessus de la porte. Cette disposition sera également adaptée au-dessus de l’aération basse. 2. des trous de passage pour les câbles. hourdis au mortier de ciment. .1. Le sol doit être établi à 25 cm au-dessus du niveau du parterre.

et doivent être disposées à 45 cm au-dessus du sol du poste. le seuil est constitué d’une cornière de 30 mm x 3mm scellée dans la dalle du poste.Caractéristiques constitutives : L’huisserie est fixée à la maçonnerie au moyen de pattes de scellement. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 65 . 2-1-7 Fosse à huile La fosse à huile sera aménagée en souterrain. une 3ème ouverture doit être prévue. Elle doit présenter une solidité satisfaisante et une étanchéité parfaite conforme au DTU. Les entrées des câbles doivent être disposées de façon à permettre des rayons de courbure réglementaires pour les câbles. en atelier. Cette toiture doit être calculée pour une surcharge de 200 kg par mètre carré. Ces ouvertures comportent des persiennes en tôle galvanisée ayant une surface libre d’au moins 60 dm² à l’entrée et 70 dm² à la sortie inférieure. Cette toiture devra être munie d’un acrotère avec descentes d’eau placées à l’extérieur et allant jusqu’au sol. les goussets de renforcement éventuels. 2. la porte doit présenter un jeu de 5 mm par rapport à l’huisserie. non compris le volume des galets. les dispositions suivantes doivent en principe être adoptées. poignées et pattes de scellement. à l’intérieur du poste. 2-1-4 Ventilation.dessus de la porte et une hauteur suffisante pour permettre le cas échéant. 2-1-3 Toiture : La toiture est en béton armé d’au moins 10cm d’épaisseur (chape non comprise). la menuiserie métallique subira une couche de peinture métallisée à l’aluminium pour l’intérieur. la fixation d’un appareil extérieur d’éclairage ou de signalisation.1. en un seul vantail. Elle devra présenter une pente permettant l’écoulement des eaux pluviales. sur une hauteur d’au moins 10 mm Toute la menuiserie métallique doit être galvanisée à chaud. et munie d’une serrure en applique agréée par l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE). doivent satisfaire aux caractéristiques suivantes : . L’épaisseur des cloisons doit être de dix centimètres. Les cloisons sont en agglomérés et doivent en principe être construites entre montants et traverses en fer en U.6 Porte d’accès : Les ensembles métalliques. • Un bandeau muni d’un larmier est aménagé dans la maçonnerie au. et deux couches de peinture métallisée à l’aluminium pour l’extérieur. solidement encadrée. Lorsque la porte est ouverte. Toutes les dispositions doivent être prises pour empêcher la pénétration de l’eau entre la toiture débordant de tous les côtés et munie de larmiers pour éviter les remontées d’eau. Pour permettre un séchage correct de la dalle de toiture. elle doit réserver un passage libre de 2. Pour éviter tout risque de coincement. doit être en tôle d’acier galvanisée à chaud de 30/10 d’épaisseur.25 m de hauteur et 1. Une fois posée. La porte. la porte d’accès s’applique contre un seuil. constitués d’une porte et d’une huisserie. un délai de 21 jours doit être observé avant décoffrage. scellées dans les murs et dans le sol. destinés à équiper l’ouverture d’accès au poste. Les cornières. pouvant se rabattre complètement sur le mur et être pourvue d’un dispositif la maintenant dans cette position.32 m de largeur. La ventilation est assurée par deux ouvertures orientées autant que possible dans une direction opposée et différente de celle des vents dominants afin d’éviter la pénétration de la pluie et de la neige. . Elle sera remplie de galets de grosseur comprise entre 5 et 7 cm environ. Pour éviter les pénétrations d’eau. 2-1-8 Buses de passage des câbles Les câbles doivent pénétrer dans le poste par des fourreaux débouchant à l’extérieur du poste. croisillonnée. Le contenu de la fosse doit être d’au moins 500 litres. 2-1-5 Cloisons. • Lorsqu’elle est fermée. les cuvettes à crépin couronnant ces descentes étant fixées sur la partie extérieure des façades.Caractéristiques d’installation : La porte doit s’ouvrir vers l’extérieur. à la demande de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE). doivent être en acier Thomas. En cas de poste équipé de 2 transformateurs.

Les circuits de terre du neutre et des masses. ne doit pas dépasser 47 décibels. au-dessus de la porte.40 m d’épaisseur. Aucune canalisation d’eau ne doit passer dans le volume du poste.2 m). . . 2-1-13 Eclairage naturel Une ou plusieurs ouvertures de 0. de section supérieure ou égale à 29 mm 2.36 kV. l’entrepreneur doit se conformer à l’habillage des postes existants en exploitation par l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE). 2-1-15 Architecture L’architecture des postes MT/BT sera conforme au style prévu par le maître d’ouvrage. Une connexion en cuivre de 29 mm2 minimum relie le quadrillage du radier au circuit de terre du poste. .La liaison entre le transformateur et le tableau de distribution BT sera réalisée en câbles aluminium U1000 AR02V de 4 x 2 x 1 x 240 mm² pour les transformateurs de 315 kVA.50 m et épaisseur de 0. ramené à une surface hémisphérique. . Les câbles seront couverts d’une couche de sable de 0. 2-1-9 Regard A l’extérieur du poste. Ce regard logera les mous des câbles MT avant de pénétrer dans les cellules. sera aménagée au-dessus de la porte.Une ou deux liaisons MT entre le tableau MT et le transformateur en câble PRC 1 x 50 mm² cuivre et Usp 15/25 kV. chacun étant munis de cales pour fixer le transformateur dans une position déterminée.50 m.Un jeu d'affiches réglementaires. Pour ce faire. sera construit sur toute la longueur de la façade du poste du côté des cellules M. à encombrement réduit et à coupure dans le SF 6 . gants isolants 36 kV. 2-1-10 Voie du transformateur Le transformateur reposera sur deux rails galvanisés constitués d’UPN 160.Un tableau MT à 2 ou 3 cellules préfabriquées motorisés. Ces boucles seront constituées des câbles conducteurs en cuivre.Un dispositif de détection et de signalisation (DDS) lumineuses de défaut de câble. 2-2 . Des bandeaux munis de larmier seront aménagés dans la maçonnerie. et constituée de pavés de verre protégée par un grillage galvanisé à l’extérieur.T. de rayon de 3 mètres et de centre celui du transformateur. pour éviter les pénétrations d’eau de pluie. Le regard sera fermé par des dalettes de 0. Cette connexion émergera à 0.00 m. .60 m x 1.1 comptage statistique numérique par transformateur.FOURNITURES ET TRAVAUX DE MONTAGE DES POSTES MT/BT L'équipement des postes MT/BT comprend essentiellement: . conforme aux exigences de l’ONEE.Un ou deux tableaux de distribution BT (7 ou 8 départs BT + 1 départ d'éclairage public) équipé de disjoncteurs compact 250A .60 m de largeur équipées d’anneaux de levage.15 m. seront placées dans les fouilles avant bétonnage. extincteur.Un éclairage du poste. . La menuiserie métallique comprend : · La porte d’accès · Les grilles de ventilation haute et basse · L’ensemble des supports d’appareillage · Les rails de roulement des transformateurs en UPN 120 · Les grilles et cadres métalliques divers Toute la menuiserie métallique devra être agréée par l’ONEEE (BRANCHE ELECTRICITE).Un ou deux transformateurs MT/BT à bornes embrochables. un regard en béton armé de dimensions (largeur de 1. 2-1-16 Menuiserie métallique La menuiserie métallique intérieure et extérieure sera toute galvanisée à chaud et recouverte de deux couches de peinture. . conforme aux exigences de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE). d’environ 1. . 2-1-11 Circuit de terre Deux boucles fermées. 2-1-14 Bruit Le niveau de bruit.20 m du sol. 2-1-12 Infiltration d’eau Toutes les dispositions devront être prises pour éviter les infiltrations d’eau et les inondations. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 66 . reliées entre elles. Son prix fera l’objet d’un prix d’ensemble avec le prix du génie civil.660V et 125A – 660 V. . 400 kVA.Le matériel de sécurité: tabouret isolant ou 36 kV. profondeur de 1. 500 kVA. .

2-2-1-2 Cellule protection de transformateur.B: Chaque cellule MT (arrivée et protection transfo) sera équipée d'une résistance chauffante de 150W 2-2-2 Le transformateur de puissance : 2-2-2-1 Description : Le transformateur de puissance est de fabrication locale conforme en tous points aux normes UTE C52-101 et C52-112.D'un sectionneur de mise à la terre dont la commande mécanique manuelle est conforme aux normes de sécurité en vigueur et en particulier le sectionneur ne peut être manœuvré si l'interrupteur est fermé.D'un verrouillage adéquat interdisant l'accès aux boîtes d'extrémité tant que celles-ci ne sont pas mises à la terre. équipé de barres ou tubes en cuivre électrolytique de section utile pouvant supporter en régime permanent un courant de 400 A et pouvant résister sans dommages aux efforts électrodynamiques qui peuvent paraître lors d'un court-circuit.P.D'un indicateur d'état de tension. . Il sera livré avec l’huile de premier remplissage et munis des accessoires suivants : * Galets lisses de roulement orientable dans les deux sens. D'un sectionneur de mise à la terre conforme aux normes de sécurité en vigueur comme décrit ci- dessus. à coupure dans l'hexafluorure de soufre (SF 6) – 36 kV. Ce compartiment doit être muni des verrouillages adéquats pour interdire tout accès aux pièces sous tension tant que celles-ci ne sont pas mises à la terre.165 .UTE C13. pour les cellules arrivées MT..F 6 – 36 kV.Spécifications ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) Elles seront du type préfabriqué à enveloppe métallique et à coupure et isolement dans le S.R. D'un interrupteur ayant un courant nominal de 200 A à coupure dans l'hexafluorure de soufre (SF6) – 36 kV. . . 2-2-1-1 Cellules arrivées MT : Elles seront équipées : .Agrément ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) ou .C. D'un indicateur de l'état de tension comme décrit ci-dessus. . * Thermomètre avec indicateur de maximum * Niveau d'huile par tube en verre Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 67 .T. D'un compartiment boîte à câble pouvant recevoir des boîtes d'extrémité pour câble P. N.400 -Recommandations CEI 298.130 -C64. Elle sera équipée: . 2-2-1 Les Cellules M. .160 – annexe C64. D'un compartiment jeu de barres ayant les mêmes caractéristiques que celles des cellules arrivées. . . unipolaire de section au plus égale à 240 mm².Les plaques IRD de petit modèle conformes aux spécifications de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) à raison de 1 par appareil de coupure MT et BT. la porte d'accès aux boites à câbles ne pouvant être ouverte si le sectionneur est ouvert. La fusion de l'un des fusibles doit provoquer le déclenchement triphasé. Ces cellules sont prévues motorisés pour fonctionner sous des tensions de service de 22 kV et un isolement de 36 kV et seront conformes aux normes : . .D'un interrupteur ayant un courant nominal de 400 A. Le circuit magnétique est en tôle à cristaux orientés et les enroulements sont en cuivre.D'une séparation physique matérialisée par des écrans en tôle non défonçables qui sera prévue entre ces différents compartiments. Le transformateur est triphasé à isolement dans l'huile et à refroidissement naturel. . normalisés et calibrés en fonction de la puissance du transformateur. pour les cellules arrivée MT. constitué de 3 diviseurs capacitifs de présence de tension alimentant un boîtier de lampes néon.D'un compartiment boîte à câble adapté pour recevoir des boîtes d'extrémité pour câble unipolaire de section au plus égale à 240 mm² PRC. De 3 coupe-circuits à percuteur H.C.D'un compartiment jeu de barres.100 -C64. . .

D. entre le transformateur et le tableau de distribution B. . Plage de raccordement (50 x 50). scellé au mur. à semelle plate pour départ vertical. -5%). 2-2-2-3 Couplage : Le couplage sera Dyn 11 avec neutre sorti. Le raccordement sera prévu par cosses filetées. Les accessoires de raccordement devront être approuvés par l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE). Le transformateur est équipé de bornes embrochables 36 kV . * Bouchon de remplissage * Vanne de vidange d'huile * Plaque schéma * Plaque signalétique * Anneaux de levage * Doigts de gants pour sonde thermostatique * Borne de mise à la terre · Cosses BT verticales.sectionneur tétrapolaire 660 V.T) Le tableau de distribution basse tension devra être conforme aux spécifications de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE).1 Départ pour l’éclairage public équipé d’un disjoncteur compact 125 A – 660V 2-2-6.2 supports pour jeu de barres en cuivre :  Tension d’isolement 1000V  Section des barres : 5mm x 63mm  2 barres par phase (distance entre deux phases 75 mm) .B. La liaison entre le transformateur et le tableau de distribution BT sera réalisée en câbles aluminium U1000 AR2V de 2x240 mm² par phase et 1x240 pour le conducteur neutre pour les transformateurs de 500 kVA. La fourniture et l’installation du matériel qui sera placé à l’extérieur du poste (l’armoire et l’ensemble des accessoires de commande et de protection de l’éclairage public) seront prévues à raison d’un ensemble par transformateur. 2-2-5. . L'entreprise fournira et mettra en place les boîtes d'extrémité de câbles et les prises embrochables nécessaires au raccordement. L’équipement de ce tableau comprend : -1 Interrupteur . Les câbles seront posés sur chemin de câble métallique.T. unipolaires.T entre La cellule de protection et le transformateur La liaison entre la cellule de protection et le transformateur sera réalisée en câbles PRC. Ce matériel devra préalablement être agrée par l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) 2-2-4 Liaison B.Tableau de distribution basse tension (T. à coupure visible et cadenassable en position d’ouverture. L’armoire de commande et de protection des différents départs de l'éclairage public constitué par une enveloppe de 90 x 120 x 40 cm en tôle pliée électrozinguée de 20/10ème munie d’une porte et de presse étoupes à l'entrée et à la sortie de chaque câble avec 2 couches de peinture couleur grise.1 jeu de barres comportant 2 barres par phase de section 5 mm x 63 mm .T. 2-2-2-2 Caractéristiques électriques.Moyenne tension : Des prises sur l'enroulement MT seront reliées à un commutateur manœuvrable hors tension et permettant de faire varier la tension de 5% suivant 3 positions ( + 5%. 2-2-3 Liaison M.Basse tension : Le transformateur est livré avec bornes BT protégées par une tôle galvanisée appropriée. Il sera monté sur châssis et rails galvanisés et sera équipé de : Un écran de protection en bakélite de 8 mm d’épaisseur. galvanisé.8 départs Basse Tension équipés de 8 disjoncteurs de calibre 250 A – 660 V (y compris cosses bimétaux) . à coupure en charge de courant nominal 1 000 A ou 800 A. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 68 .Alimentation de l’éclairage public. 400 kVA et 315 kVA. 0%. sec de 50 mm² cuivre 15/25 kV pour réseau 22 kV.200A pour la tension de service de 22 kV. L’éclairage public sera alimenté à partir du poste MT/BT par une armoire cadenassable placé sur socle en béton à l’extérieur du poste. .

les enveloppes métalliques des cellules moyenne tension et l’ensemble des autres masses métalliques (châssis. Elle comprendra essentiellement : · 1 Jeu de barre sur des supports isolants. Les circuits de terre du neutre et des masses métalliques seront séparés. Fourniture et pose d'un coffret de comptage en PVC. 2-2-7-3 Valeurs à respecter : Les valeurs ci-dessous seront strictement respectées. L’éclairage du poste sera réalisé par 2 hublots étanches en matière plastique. etc.Terre du Neutre ≤ 10 Ohms L'entreprise réalisera 2 puits de terre à l'extérieur du poste distants de 8 m minimum. La prise de terre du neutre du poste sera réalisée et raccordée au neutre du transformateur à travers une barrette de coupure. placée près de la porte d’accès. la cuve du transformateur. L’ouvrage sera fourni et posé en ordre de marche conformément aux normes en vigueur et normes de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) y compris toutes sujétions de raccordement et pose. Les prises de terre seront conformes à la norme C13-100 pour postes de livraison établis et alimentés par un réseau de distribution publique de deuxième catégorie 2-2-7-2 Circuit de terre du neutre. · 1 Disjoncteur 3 x 80 A sur rail.…) Le circuit doit comprendre également le ceinturage en fond de la fouille du bâtiment du poste et le quadrillage métallique noyé dans le radier du sol du poste. Toutes les masses métalliques du poste seront reliées au circuit général des masses. La commande de l’éclairage est assurée par un interrupteur fin de course actionné par la fermeture et l’ouverture de la porte d’accès. · Bornier de raccordement.5 mm². triphasé de dimensions appropriées agrée par l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) 2-2-7 Circuits de terre des masses et du neutre. à travers une borne de mesure près de la porte d'accès. Les barres seront montées sur des serres fils en laiton posé sur le mur au moyen de supports isolés appropriés. · 2 ou 3 discontacteurs 3 x 20 A et chaque discontacteur aura sa commande sur la porte de l'armoire (sur rail) · Un lumandar sur poste. Des mesures contradictoires seront effectuées par l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) . tableaux. 2-2-7-1 Circuit de terre des masses : Le circuit reliera les prises de terre à l'ensemble des pièces. Ce circuit sera réalisé en barre ronde de cuivre de diamètre supérieur ou égal à 8mm. La liaison entre la borne du transformateur et la borne de mesure sera en câble U 1000 RO2V de 1x 50 mm 2 cuivre. Il reliera. appareillages et châssis métalliques du poste. Il aboutira près de la porte d’accès sur la borne de mesure La résistance propre de ce circuit prise séparément devra être inférieure ou égale à 3 Ohms. · 2 ou 3 départs triphasés protégés par sectionneur fusible 3 x 25 A sur rail . coffrets. 2-2-8 Eclairage du poste 2-2-8-1 Eclairage. L'entreprise réalisera le circuit de terre des masses et de neutre des postes ainsi que les prises correspondantes conformément aux normes en vigueur. · Borne de terre. · Le câblage et tout le matériel nécessaire aux raccordements des composants cités ci-dessus. Coffret de comptage. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 69 . entre autres. grilles. commandant le disjoncteur principal 3 x 80 A · Un discontacteur principal 3 x 80 A · Une minuterie horaire (horloge) ou photo-cellule commandant le discontacteur principal.Terre des masses ≤ 3 Ohms .Cette armoire sera placée sur socle en béton en dehors du poste de transformation et reliée au départ prévu pour l’éclairage public dans le poste. Le câblage sera sous tube et en câble U 1000 V de 1. avec lampe de 100 W.

L'alimentation de l'éclairage sera prise sur les barres générales du tableau de distribution (en amont de l'interrupteur général). 2-2-9 Dispositif de détection et de signalisation de défaut à la terre. placée près de la porte d’accès.Le cadenas de sécurité pour la porte d’accès.3 tores sur une arrivée MT (1 tore par phase) pour la détection des défauts à la terre sont reliés au détecteur. -Un extincteur de 6 kg CO2.Un transformateur d'isolement 220V / 240V.Un détecteur de défaut à la terre conforme à la spécification EDF HN 45 -S 50 de caractéristiques suivantes: * Tension d'alimentation alternative Un = 220 V à 50 Hz * Seuil de fonctionnement défaut monophasé homopolaire IF= 80 A ± 10% * Seuil de retour 95% de IF -Température d'utilisation 5°C à 50°C * Tenue diélectrique : 2 V efficace 50Hz 1 minute. prises avant. Ce matériel comprend en particulier pour chaque poste : -Une boîte à gants avec paire de gants en caoutchouc 30 kV. 5 mm² souple avec protection en tube PVC . tenue à l'onde de choc 10 kV. 2-2-8-2 Prise de courant. L’alimentation sera réalisée à partir des disjoncteurs placés sur le tableau de distribution. -Un éclairage de secours par bloc autonome. .Relais en câble 2 x 1.Un voyant lumineux constitué d’une lampe de signalisation fixé sur la porte d'accès reliée au détecteur. en saillie.3 disjoncteurs modulaires. 50 VA. . avec cadre par poste. bipolaire + terre. Le matériel de sécurité sera fourni par l’entreprise conformément aux règles de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE). . .Liaison Relais – Tore en câble 4 x 1.3 transformateurs de courant 10 VA – 60 V. . branchée en 220 V.un jeu de 5 affiches réglementaires intérieures et extérieures.R.2 boîtiers à bornes.1 coffret métallique en tôle électrozinguée de 20/10 mm d’épaisseur pour abriter les appareils de comptage. type multi 9 ou similaire avec un bouchon neutre.D L'entreprise fournira et posera : . -Un tabouret isolant du type extérieur 36 kV.1 compteur numérique multifonctions triphasé 3x220/380 V – 5 A classe .Un ensemble de plaque d’identification des réseaux de type petit modèle par poste MT/BT sont à fixer sur les enveloppes (paroi ou châssis) de chaque appareil de coupure MT et BT suivant les règles de pose dictées par le Maître d’œuvre ONEE (BRANCHE ELECTRICITE).5 mm² souple avec protection en tube PVC.Liaison tableau de distribution (TUR) .5 mm² souple avec protection en tube PVC 2-2-10 Matériel de sécurité. 2-2-11 Affiches réglementaires et plaques I. 2-2-12 Comptage statistique : Un coffret de comptage statistique est prévu pour chaque transformateur. Il sera prévu 1 prise de courant étanche 10A.Liaison Relais – Voyant lumineux en câble 2 x1. . . en câble U 1000 V de 2.Les affiches réglementaires en arabe et en français.5 mm². . calibre 4 A tension nominale 415 V et un pouvoir de coupure supérieure à 6 kA . . Le câblage sera sous tube. . il comprendra : . . ARTICLE 3 : DESCRIPTIF DES PRIX DES POSTES DE TRANSFORMATION MT/BT Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 70 . -Une perche à corps 36 kV. .

Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 71 .1) Poste de transformation: N° service Désignation Consistance Unité Génie civil poste de transformation Simple maçonné à 60-02-08 (S)* équipement préfabriqué (y compris pose serrure en F+M U applique sur la porte d’accès) Génie civil poste de transformation Double maçonné à 60-02-08 (D)* équipement préfabriqué (y compris pose serrure en F+M U applique sur la porte d’accès) Fourniture et pose cellule interrupteur motorisée 62-02-04 préfabriquée avec verrouillage pour réseau à isolement F+M U au SF6 36 kV Fourniture et pose cellule protection transformateur préfabriquée équipée par combiné interrupteur-fusibles 62-02-08 F+M U à poudre ( compris boites raccordement câble ) à isolement au SF6 36 kV Equipement annexe PT Simple maçonné à cellules 62-02-11(S)* F+M U préfabriquées Equipement annexe PT Double maçonné à cellules 62-02-11(D)* F+M U préfabriquées 70-00-22 &70.Transformateur de puissance triphasé type extérieur 22 F+M U 01-20 Kv / B2 bornes 36Kv 400KvA 70-00-18 & 70. Les sujétions du prix restent cependant les mêmes.Transformateur de puissance triphasé type extérieur 22 F+M U 01-18 Kv / B2 bornes 36Kv 315KvA 53-02-01 Regard de visite F+M M3 Fourniture et montage dispositif de détection de défaut 65-02-09 F+M U sur câble souterrain MT ( DDS) type communiquant *les extensions (S) et (D)sont ajoutés à la référence ONEE pour distinguer le terme simple du terme double.Transformateur de puissance triphasé type extérieur 22 F+M U 01-22 Kv / B2 bornes 36 Kv 500 kVA 70-00-20 & 70.

2.5 Approbation des fournitures : Toutes les fournitures devront être agrées par l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) et le maître d’œuvre le cas échéant avant leurs mises en œuvre. de pose et de raccordement du matériel 5.1 Normes applicables Les câbles devront répondre aux :  Règles et spécifications de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE). et aux règles et spécifications de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE). Les dossiers définitifs. les études topographiques. Outre les documents précisés dans le C. conformes à l’exécution seront remis à l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) et au Maître de l’Ouvrage.  Aux plans et schémas de principe qui seront remis à l’Entrepreneur adjudicataire lors de l’opération du piquetage. ARTICLE 2 : SPECIFICATIONS DES CABLES MOYENNE TENSION Les câbles seront unipolaires à isolement sec ( PRC) de type S26 2. ci-joints. 1.  Au manuel descriptif des prix types des fournitures et ouvrages élémentaires de travaux de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) dernière édition. Les fournitures de l’ensemble de matériel et de matériaux. A cet effet l’Entreprise devra présenter les attestations d’agrément de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) du matériel à approvisionner. en liaison avec l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) et le Maître de l’Ouvrage 3. 4. Ces études devront être présentées à l’approbation de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) et du maître d’œuvre le cas échéant L’Entreprise fournira également les notices.S. Les travaux de piquetage. 1. nécessaires à la réalisation complète des ouvrages et. les installations devront se conformer également :  Au règlement de la construction et l’installation des postes de livraison ou de transformation raccordés à un réseau de distribution de 2ème catégorie (arrêté technique 566-70).3 Etudes complémentaires : Toutes les études complémentaires d’exécution sont à la charge de l’Entrepreneur. des terres issues des tranchées et non utilisées 6. les plans et les certificats d’essais de l’ensemble du matériel à fournir.2 Caractéristiques électriques principales : Les caractéristiques électriques suivantes devront être respectées : . sont donnés à titre indicatif.Ame conductrice * Section : 240mm² * Nature : Aluminium Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 72 .  Normes internationales CEI 502-CEI 228 et CEI 332 2.  Au cahier des prescriptions de sécurité de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE). RESEAU M.T ARTICLE 1 : DONNEES D’ENSEMBLE Le tracé des canalisations M.Tension spécifiée : 18/30 kV . à la décharge publique. tous les travaux doivent être exécutés conformément aux normes en vigueur. Les travaux de montage. Les prestations de l’Entreprise comprennent: 1. Le transport et la manutention de tout le matériel 1. aux règles de l’art. Les études complémentaires d’exécution. Le nettoyage du chantier avec l’évacuation.P.T à réaliser figure à titre indicatif sur le plan MT joint au présent dossier 1-2 Obligations de l’Entrepreneur. nécessaires à la réalisation des travaux. en quatre exemplaires. Les descriptifs.  Aux articles du présent CPT. s’il y’a lieu.4 Documents de référence : D’une façon générale.

0.00 m. respect des rayons de courbure.1 Tranchées sous trottoir Les tranchées auront une profondeur de 1. Une buse sera réservée pour chaque câble. 3.0. La mise en place des câbles sera assurée par une main d’œuvre qualifiée et en nombre suffisant.60 m : pour une canalisation à 1 circuit . et une largeur de : .75 m : pour une canalisation à 2 circuits .Comportement au feu : non-propagateur . Le remblaiement de la tranchée sera réalisé à l’aide de tout venant. tout venant).Essais de série ARTICLE 3 : TRANCHEES 3.90 m : pour une canalisation à 3 circuits Un lit de sable de mer de (dix) 10 cm d’épaisseur sera réalisé aux fonds de fouilles et servira de support. 0. Le remblaiement sous chaussée (existante ou en cours de réalisation) sera effectuée dans sa globalité par une couche d’environ 30 cm de sable de mer avec remise en état des constituants des corps de chaussée (GNF ou GNB). ARTICLE 4 : DEROULAGE ET POSE DES CABLES Les câbles seront posés directement sur le lit de sable de mer sauf au niveau des traversées des chaussées où ils seront placés sous des buses de diamètre 110 mm par phase. devront être prises pour éviter toute détérioration des câbles (tirage des câbles sur des galets et non sur le sol. Les mailles du grillage ne devront pas dépasser 5cm. Pas de caniveau le câble S26 18/30 Kv sera posé directement dans le tranché Un grillage avertisseur sera placé sur la terre tamisée à 0.Effort de traction admissible : > 3daN/mm² Les câbles subiront les essais suivants conformément aux normes en vigueur : . Après la pose des câbles. Les tranchées seront remplies d’une couche de sable de mer de 20 cm recouvrant les câbles et le reste de la tranchée sera remblayé par de la terre tamisée par couches de 20 cm.10 m.80 m : pour une canalisation à 2 circuits . au moment de la pose.Essais de routine . grillage.50 m : pour une canalisation à 1 circuit . etc…).Champ : Radial . 1.50 m du sol.Enveloppe isolante : Polyéthylène réticulé chimiquement (PRC) . les tranchées ne pourront être remblayées avant que la position exacte des câbles ne soit vérifiée par l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) et du maître d’œuvre.2 Tranchées traversées Les tranchées auront une profondeur de 1. 0.00 m : pour une canalisation à 3 circuits Les câbles seront posés sous buses (fourreaux DPA 750N) enterrées aux fonds de fouilles des tranchées des traversées. Le taux de compactage en surface à obtenir dans ce cas doit être égal ou supérieur à 98 % et est à confirmer par un laboratoire agréé dans ce domaine pour chaque traversée de chaussée. Toutes les précautions. En aucun cas. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 73 . et une largeur de : . Le remblaiement de la tranchée sera réalisé par couches successives avec arrosage afin d’atteindre un taux de compactage de 95 % de l’OPS confirmé par des essais de compactage à réaliser par un laboratoire à la charge de l’Entrepreneur. Chaque buse aura un diamètre de 110 mm.0. les tranchées ne pourront être remblayées avant que la position exacte des câbles ne soit complètement vérifiée par le groupement de la Maîtrise d’Œuvre et de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE). Ce grillage sera en plastique normalisé de couleur rouge et d’une largeur égale à celle de la tranchée. terre tamisée. En aucun cas. les orifices de pénétrations des buses seront bouchés par du plâtre. Le remplissage des tranchées sera réalisé de la même façon que pour la pose normale (sable de mer. . La cadence des essais est de l’ordre de 01contrôle tous les 200 ml de tranchées.

Elles seront du type JU PRF 24 95/240 mm² ou équivalent. 5. et doivent être répartis uniformément le long de la tranchée.03 pour câbles M. boucle. Usp18/30 kV Toutes les boites seront conformes à la spécification ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) et la HN 68. ARTICLE 6 : DESCRIPTIF DES PRIX DU RESEAU MT 2)Réseau MT: N° service Désignation Consistance Unité Câble isolé au PRC USP S26 18/30 kV à champ radial en 40-00-04 F m aluminium unipolaire 1x240mm2 Câble isolé au PRC USP S26 18/30 kV à champ radi al 40-01-04 M m en aluminium unipolaire 1x240mm2 Fourniture. confection et pose boite d'extrémité synthétique 41-02-02 type intérieur pour câble Alu ou Cu isolé au PRC S26 18/30 F+M U kV tension d'isolement 36 kV Fourniture. N. MASSE DU CABLE ( Kg/m) DISTANCE ENTRE HOMMES (m) ≤ 3 10 3à6 8 6 à 10 5 ≥ 10 3 Sauf dérogation.entre canalisation eau et câbles électriques isolés : 20 cm ARTICLE 5 : BOITES D’EXTREMITE ET BOITES DE JONCTION 5. conformes à HN 33.C.R. tirés et mis en place avec le plus grand soin en évitant toute torsion. chargé de transmettre aux ouvriers les ordres qui seront donnés par l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE). selon la masse linéique du câble. on procèdera à leur réglage dans la tranchée. Ou équivalent.M. Pour l'intérieur.R.8. le chef des travaux imposera aux hommes une cadence uniforme.RF 50/240 mm².Lors des tirages de câbles. l'Entrepreneur devra obligatoirement avoir sur le chantier un représentant agréé.06.C. et tout frottement avec les bords de tranchée où tout autre corps solide. les distances minimales à respecter entre les différentes canalisations. elles seront du type E3. pour équiper les câbles unipolaires MT en aluminium isolés au P. donnée par le tableau ci-dessous.T. confection et pose boite de jonction pour câble 41-02-05 F+M U isolé au PRC Alu ou Cu USP S26 18/30 Kv 47-02-01 Tranchée normale à 1 circuit F+M m 47-02-02 Tranchée normale à 2 circuits F+M m 47-02-05 Tranchée traversée à 1 circuit F+M m 47-02-06 Tranchée traversée à 1 circuit F+M m Fourreaux double paroi 450N diamètre 110 F+M m Fourreaux double paroi 750N diamètre 110 F+M m 52-02-01 Borne de signalisation ONE MT ou BT F+M U Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 74 . Les rayons de courbure seront généralement supérieurs à 20 fois le diamètre extérieur du câble.C. doivent être : . sauf si la mobilité du terrain l'exige. unipolaires en aluminium isolés au P.1 -Boites d'extrémités M.entre câbles MT et BT ou EP : 20 cm . Le tirage doit se faire d'une manière ininterrompue.U.I. Les câbles seront tirés à bras d’hommes.entre câble téléphonique dans fourreau et câble MT isolé : 20 cm .B : les boites de jonction ne seront tolérées qu’en cas de nécessité justifiée. Ce réglage doit être effectué sans traction exagérée mais sans mou.2 -Boites de jonctions MT. T. Une fois les câbles déroulés. Les câbles seront déroulés.

RESEAUX DE DISTRIBUTION B. SOUTERRAIN Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 75 .T.

. aux règles de l’art. .Les études complémentaires d’exécution nécessaires à la réalisation complète .Entre câbles téléphoniques et BT : 20 cm . L’élaboration des plans des réseaux B. 1.Aux articles du présent CPT. 1-3 Etudes complémentaires Toutes les études complémentaires d’exécution sont à la charge de l’entrepreneur. et aux règles et spécifications de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE).Le transport et la manutention de toutes les fournitures. Ces études comprennent essentiellement : .4 Documents de référence D’une façon générale.Manuel descriptif des prix des fournitures et ouvrages élémentaires des travaux de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) (Dernière Edition) . l’entrepreneur devra présenter les attestations d’agrément de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) du matériel à approvisionner.Entre canalisations eau et électricité : 20 cm Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 76 . . ARTICLE 2 : ESPACEMENT ENTRE LES DIFFERENTES CANALISATIONS Les distances à respecter entre les différentes canalisations sont les suivantes : . . . 1. .Les travaux de génie civil concernant la réalisation des socles pour coffrets .Le nettoyage du chantier. pour approbation avant son approvisionnement sur le chantier.Cahier des prescriptions communes techniques de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) .ARTICLE 1 : DONNEES D’ENSEMBLE L’entrepreneur doit réaliser l’ensemble du réseau électrique de distribution domestique en souterrain : en câble aluminium. Outre les documents précisés dans le C. de pose et de raccordement de l’ensemble des fournitures nécessaires à la réalisation complète de l ‘ensemble des ouvrages. .Les travaux de piquetage .S les installations devront se conformer Également aux : . Des dossiers définitifs conformes à l’exécution seront remis en six exemplaires à l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) et à la maîtrise d’œuvre. tous les travaux doivent être exécutés conformément aux normes envigueur.5 Approbation des fournitures Toutes les fournitures devront être agréées par l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) avant leurs mises en œuvre.P.Cahier des prescriptions de sécurité de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) . .Plans et schémas de principe qui seront remis à l’entreprise adjudicataire lors de l’opération de piquetage.2 Obligation de l’entrepreneur Les prestations de l’entrepreneur comprennent : . . 1. Ces études devront être soumises à l’approbation de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) et de la maîtrise d’œuvre. l’excès des terres issues des tranchées et non réutilisé devra être transporté à la décharge publique.Cahier des prescriptions spéciales de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) . . L’entrepreneur fournira également les notices. A cet effet.Les travaux de montage. .Entre câbles MT et BT : 20 cm .T et les carnets de piquetages correspondants. les plans et les certificats d’essais de l’ensemble du matériel. tétrapolaire U 1000 ARVFV y compris les différents coffrets de distribution en polyestère posées sur socle en béton.Les fournitures nécessaires au bon fonctionnement des installations .

Un grillage avertisseur sera placé sur la terre tamisée à 0.2 Caractéristiques électriques principale Les câbles de réseau de 1ère catégorie souterrain seront de type tétrapolaire en aluminium à isolement sec U 1000 ARVFV pour le réseau de distribution .50m au-dessous du sol.T doit être réalisée pour chaque départ B.20 m : pour une canalisation à 4 circuits . et norme marocaine 06-3-039 4.40 m : pour une canalisation à 5 circuits Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 77 .60 m : pour une canalisation à 1 circuit .6/1k V .00 m : pour une canalisation à 3 circuits .1 Tranchées sous trottoir Les tranchées auront une profondeur de 1.2 Tranchées en traversées Les tranchées auront une profondeur de 1. En aucun cas.1 Normes applicables Les câbles devront répondre aux : .Les sections utilisées : U 1000 ARVFV: 3x95+50. Ce grillage sera en plastique normalisé de couleur rouge et d’une largeur égale à celle de la tranchée. et une largeur de : . Les tranchées seront remplies d’une couche de sable de mer de 20cm recouvrant les câbles le reste des tranchées sera réalisé par de la terre tamisée par couches de 20 cm. 1. . Ils auront les caractéristiques suivantes : . 5. 0.ARTICLE 3 : MISE A LA TERRE La mise à la terre ( malt ) du neutre de réseau B. 0. 1. La cadence des essais est de l’ordre de 01contrôle tous les 200 ml de tranchées. Le remblaiement de la tranchée sera réalisé à l’aide de tout venant.T.0.Règles et spécifications de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE). Les mailles du grillage ne devront pas dépasser 5cm.50 m : pour une canalisation à 1 circuit . les tranchées ne pourront être remblayées avant que la position exacte des câbles ne soit vérifiée par l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) et la maîtrise d’œuvre. Le remblaiement de la tranchée sera réalisé par couches successives avec arrosage afin d’atteindre un taux de compactage de 95 % de l’OPM confirmé par des essais de compactage à réaliser par un laboratoire à la charge de l’entrepreneur.70 m : pour une canalisation à 2 circuits .00 m.Tension spécifiée : 0. Les malt seront précisées dans les plans qui seront fournis par la Maîtrise d’œuvre à l’entrepreneur.80 m : pour une canalisation à 2 circuits .Ame conductrice : Alu pour U 1000 ARVFV . et câble unipolaire en cuivre U1000 R02V pour les sorties des postes. Le câble de terre sera en cuivre recuit de section 29 mm² et sera protégé par un tube galvanisé sur une hauteur de 2 m au-dessus du sol et 0.10 m. et une largeur de : . 3x150+70 et 3x240+95 ARTICLES 5 : TRANCHEES 5.90 m : pour une canalisation à 3 circuits Un lit de sable de mer de 10cm d’épaisseur sera réalisé aux fonds de fouilles. 1.0.Norme internationale CEI 60502 -1. Généralement les mises à la terre seront effectuées à l’extrémité de chaque départ BT. ARTICLE 4 : SPECIFICATION DES CABLES BASSES TENSION 4.0.50m du sol.

Le remblaiement sous chaussée (existante ou en cours de réalisation) sera effectuée dans sa globalité par une couche d’environ 20 cm de sable de mer avec remise en état des constituants des corps de chaussée (GNF ou GNB). Lors des tirages de câbles. de passage des câbles. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 78 . Une fois les câbles déroulés. et tout frottement avec les bords de tranchée où tout autre corps solide. Toutes les précautions. donnée par le tableau ci-dessous. etc…). La mise en place des câbles sera assurée par une main d’œuvre qualifiée et en nombre suffisant. respect des rayons de courbure. ARTICLE 6 : DEROULAGE ET POSE DES CABLES Les câbles seront posés en fond de fouilles sauf au niveau des traversées des chaussées où ils seront placés dans des buses de diamètre 200 mm par câble. Ce réglage doit être effectué sans traction exagérée mais sans mou. les distances minimales à respecter entre les différentes canalisations. En aucun cas. sauf si la mobilité du terrain l'exige.entre câble téléphonique dans fourreau et câble MT isolé: 20 cm . Après la pose des câbles. les tranchées ne pourront être remblayées avant que la position exacte des câbles ne soit complètement vérifiée par le groupement de la maîtrise d’ouvrage et l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE). l'entrepreneur devra obligatoirement avoir sur le chantier un représentant agréé.entre câbles MT et BT ou EP : 20 cm . grillage. Les câbles seront tirés à bras les hommes. Ces boites de distributions. tout venant). doivent être : . Chaque buse aura un diamètre de 160mm. des accessoires de raccordement. selon la masse linéique du câble. MASSE DU CABLE ( Kg/m) DISTANCE ENTRE HOMMES (rn) ≤ 3 10 3à6 8 6 à 10 5 ≥ 10 3 Sauf dérogation. et doivent être répartis uniformément le long de la tranchée. chargé de transmettre aux ouvriers les ordres qui seront donnés par l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE). devront être prises pour éviter toute détérioration des câbles (tirage des câbles sur des galets et non sur le sol. boucle.Les câbles seront posés sous buses (fourreaux double paroi 750N) enterrées aux fonds de fouilles des tranchées des traversées. Le taux de compactage en surface à obtenir dans ce cas doit être égal ou supérieur à 98 % et est à confirmer par un laboratoire agrée dans ce domaine pour chaque traversée de chaussée. on procèdera à leur réglage dans la tranchée. Les câbles seront déroulés. Le tirage doit se faire d'une manière ininterrompue. Une buse sera réservée pour chaque circuit. tirés et mis en place avec le plus grand soin en évitant toute torsion. terre tamisée. au moment de la pose. Les rayons de courbure seront généralement supérieurs à 20 fois le diamètre extérieur du câble. le chef des travaux imposera aux hommes une cadence uniforme. seront encastrées dans des murettes placées aux endroits désignés lors du piquetage et implantées au même niveau que les bornes des lots. Les boites de distribution seront en PVC. Le remplissage des tranchées sera réalisé de la même façon que pour la pose sous trottoir (sable de mer. les orifices de pénétrations des buses seront bouchés par du plâtre.entre canalisation eau et câbles électriques isolés : 20 cm ARTICLE 7 : Les Boites de Distribution Elles seront conformes aux spécifications de l’ONEE (BRANCHE ELECTRICITE) et comprendront un jeu de barres.

ARTICLE 8 : DESCRIPTIF DES PRIX 3) Réseau BT Souterrain: Consistan N° service Désignation Unité ce 20-02-01 Terre de réseau F+M U Câble U1000 ARVFV en Aluminium 3x95 mm² + 1x50 40-00-28 F m mm² Câble U1000 ARVFV en Aluminium 3x150 mm² + 1x70 40-00-30 F m mm² Câble U1000 ARVFV en Aluminium 3x240 mm² + 1x95 40-00-32 F m mm² Câble U1000 ARVFV en Aluminium 3x95 mm² + 1x50 40-01-28 M m mm² Câble U1000 ARVFV en Aluminium 3x150 mm² + 1x70 40-01-30 M m mm² Câble U1000 ARVFV en Aluminium 3x240 mm² + 1x95 40-01-32 M m mm² Fourniture et pose de coffret distribution de façade en 42-02-07 polyester armé de fibre de verre pour câble têtrapolaire F+M U BT: 2 arrivées de 95 à 240 mm2 .3 départs non protégés Fourniture et pose de coffret distribution en polyester armé de fibre de verre pour réseau BT souterrain à poser sur 42-02-13 F+M U socle : 1 arrivée de 95 à 240 mm2 – 4 départs non protégés Murette en aggloméré pour coffret et diverses boites de 43-02-01 F+M U dérivation 47-02-01 Tranchée normale à 1 circuit F+M m 47-02-02 Tranchée normale à 2 circuits F+M m 47-02-03 Tranchée normale à 3 circuits F+M m 47-02-04 Tranchée normale à 3 circuits F+M m 47-02-05 Tranchée traversée à 1 circuit F+M m 47-02-06 Tranchée traversée à 2 circuits F+M m 47-02-07 Tranchée traversée à 3 circuits F+M m 47-02-08 Tranchée traversée à 4 circuits F+M m Fourreaux double paroi 450N diamètre 160 F+M m Fourreaux double paroi 750N diamètre 160 F+M m 52-02-01 Borne de signalisation ONE MT ou BT F+M U Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 79 .

RESEAU SOUTERRAIN D’ECLAIRAGE PUBLIC Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 80 .

accessoires compatibles et raccordements.De l'équilibrage des phases. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 81 . Il lui appartient d'apprécier. le tracé des canalisations à établir avec indication des sections des conducteurs. . etc…) . . Un échantillon de chaque appareillage à installer sera présenté pour approbation à la maîtrise d’ouvrage. dans des conditions normales d’utilisation.ARTICLE 1 : DESCRIPTION DES OUVRAGES Les travaux de réalisation de ces installations consistent en : · La fourniture. Après achèvement des installations : A la fin des travaux. et peut toutefois. pose et montage de candélabres de 8 m de hauteur à simple crosse avec luminaires. ARTICLE 2 : RESPONSABILITE DE L'ENTREPRISE L'Entreprise ne pourra faire état d'une omission ou d'une mauvaise interprétation des pièces du dossier pour refuser de fournir ou de monter un dispositif quelconque dont l'absence mettrait en cause le fonctionnement d’une partie de l'installation ou son intégralité. au niveau du candélabre le plus éloigné. En cours des travaux : L'Entrepreneur du présent marché aura la faculté de présenter des variantes techniques (passage de câbles par exemple) permettant de respecter dans l'ensemble les dispositions architecturales et fonctionnelles précisées dans les plans et descriptifs.5 %. Il se soumettra à toutes les vérifications et visites des agents de ces services et fournira tous documents et pièces justificatives demandées. l'Entrepreneur devra remettre un dossier d'installation comprenant obligatoirement : · Les plans d'exécution des installations électriques mis à jour avec indication : . lampes. ARTICLE 4 : RENSEIGNEMENTS ET DOCUMENTS A FOURNIR L'Entreprise chargée de l'exécution du présent Marché sera tenue de fournir les renseignements et documents mentionnés ci-après : Avant le commencement des travaux : Les plans d'exécution nécessaires aux installations électriques. · La fourniture. .Du tracé des canalisations. Dans cette hypothèse. atteindre un maximum de 4. Les études des plans d’exécution seront conduites de façon à ce que la baisse de tension. ARTICLE 3 : RELATIONS DE L'ENTREPRENEUR AVEC LES SERVICES INTERESSES L'Entrepreneur se mettra en rapport avec les services intéressés Municipalité et Distributeur pour en obtenir tout renseignement utile pour l'exécution de ces travaux. il devra donner toutes les spécifications utiles permettant au maître d’œuvre d'apprécier si les qualités offertes sont équivalentes et conformes aux définitions données au projet de base.De l'implantation des candélabres.Du calibre des appareils (coupe-circuit. L'Entrepreneur devra respecter principalement les règlements particuliers imposés par les services locaux avec lesquels il devra se mettre en rapport avant l'approvisionnement du matériel et avant l'exécution des travaux. disjoncteur de tête. · Les terrassements en tranchée et massifs en béton.Des sections des conducteurs. pose et raccordement des câbles de distribution avec armoires depuis les postes de transformation jusqu'aux luminaires. dans certains cas particuliers et limités. soit inférieure à 3 %. en cours d'étude de son offre. les difficultés de réalisation pouvant survenir.

la fourniture. Les épissures entre conducteurs sont formellement interdites. La section minimum des câbles enterrés sera de 10 mm² afin de résister aux efforts de traction et de tassement. ARTICLE 5 : PROVENANCE . La demande de réception des matériaux devra être faite au moins huit jours (8 jours) avant leur emploi. . Un dispositif avertisseur (grillage Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 82 . vert). L'appareillage métallique tel que fûts.QUALITE . en ce qui concerne les installations prévues : . L'Entreprise ne pourra présenter de réclamation pour le refus de matériel non agréé. · Un CD et quatre tirages de plans d'exécution du marché mis à jour en conformité avec l'exécution des installations (plans de récolement). ARTICLE 6 : VERIFICATION DES MATERIAUX L'Entrepreneur prendra toutes les dispositions pour avoir sur son chantier la quantité de matériaux vérifiés et acceptés indispensable de mers à la bonne marche des travaux et dont l'échantillonnage aura été agrée par le MO et la Municipalité. Ils seront posés sur un lit de sable de mer de 10 cm avec remblais primaires en sable de mer d’épaisseur 20cm.Le transport. présenter un échantillonnage avec un descriptif complet du matériel à mettre en œuvre et obtenir l'accord du maître d’œuvre et du maître d’ouvrage. les spécifications. la pose. supports. . D/ Caractéristiques des conducteurs : Les sections des conducteurs seront déterminées en fonction des critères d'échauffement et de chute de tension définis respectivement aux chapitres 3 et 5 de la norme CL 005. Dans toute l'installation.80m le long des trottoirs ou terre-plein central et 1m sous chaussée dans des fourreaux double paroi de diamètre 75mm 750N. normes et directives. seront soigneusement grattés à vif pour être débarrassés de toutes traces de rouille et d'oxydation quelconque puis parfaitement lissés avant application d'enduit et de deux couches de produit antirouille. on respectera les continuités de couleur d'isolant des conducteurs : . ARTICLE 7 : MODE D'EXECUTION DES TRAVAUX (Spécifications techniques particulières) : Conditions générales : A/ Tous les travaux devront être impérativement exécutés en conformité avec les prescriptions et règlements indiqués au paragraphe précédent. le démontage et raccordement de tout matériel nécessaire à la bonne réalisation des ouvrages mentionnés au présent devis. le resta de la tranchée sera réalisé par de la terre tamisé.La mise en bon état de marche répondant aux exigences fonctionnelles.PREPARATION DES MATERIAUX L'Entreprise devra avant tout commencement d'approvisionnement. Toutes dérivations ou connexions devront être étanches et accessibles. Toutes les parties métalliques seront ensuite recouvertes de deux couches de peinture glycérophtalique au choix du maître d’œuvre. faute de quoi les ouvrages seront refusés et refaits correctement aux frais de l'Entreprise.Les conducteurs de phase (rouge.Les conducteurs neutres (obligatoirement bleu clair). devront être respectées. jaune. C/ L'exécution de tous les ouvrages sera extrêmement soignée tant des points de vue de la qualité et du montage des différentes pièces que du point de vue de la finition et de l'apparence extérieure. E/ Câbles enterrés : Les câbles utilisés seront de type U 1000 RVFV armés posées dans des fourreau double paroi 450N de diamètre 75mm en tranchée à une profondeur moyenne de 0. B/ Les obligations de l'Entrepreneur comprennent.

A la partie inférieure des tranchées et jusqu'à trente (30) centimètres au-dessus de l'extrados. Une borne de terre sera soudée au candélabre.004 % et E 24. * Le contrôle du calibre des dispositifs de protection en fonction des éléments précisés au devis descriptif technique et aux clauses techniques (coupure sur courant de défaut). A la base du candélabre il sera prévu un portillon métallique de 600mm x 130 mm. essais et mesures. et à ses frais. à la charge de l’Entrepreneur. Après galvanisation. Les candélabres seront en acier de nuance minimale E 24. La plaque d’appui du candélabre sera en acier galvanisé de dimensions 400mmx400mmx10mm et comprendra en son centre un trou de diamètre minimal de 75 mm pour le passage des câbles et quatre trous ovalisés au sommet d’un carré de 300mm x 300mm. procéder à la remise en état des installations. La valeur de la résistance d’isolement ne devra pas être inférieure à 500 ohms. ou de toute autre personne de son choix. * Les mesures d’équilibrage de l’installation. les remblais seront arrosés et énergiquement compactés de manière à réaliser un bourrage complet. Les candélabres seront de forme cylindro-conique et fabriqués en tôle d'acier de 4 mm d’épaisseur pour les candélabres de 8m de hauteur. l’Entrepreneur procède à sa charge à un ensemble de mesures qui comprennent notamment : * La mesure de l’isolement des installations qui sera effectuée entre conducteurs et par rapport à la terre. Il fournira les appareils nécessaires pour effectuer. Le remblaiement pourra ensuite être effectué par déversement sur la hauteur de la fouille avec arrosage et compactage. Ils seront protégés contre la corrosion par galvanisation à chaud ou trempé obtenu par immersion complète en une seule passée dans un bain de zinc. l’assistance des services de la Municipalité ou du BET chargé du pilotage des travaux. ces contrôles. Il se réserve également le droit d’effectuer par un laboratoire agrée. à l’opération de galvanisation. Les buses reposeront sur un lit de sable de mer et devront être joints par une colle adéquate. Toute la visserie et toute la boulonnerie seront en acier inoxydable amagnétique 18/10. Au cas où ces vérifications ne seraient pas satisfaisantes.rouge de détection sur la largeur de la tranchée). Le taux de compactage à obtenir pour chaque couche est de 95 % de l’OPM. Le Maître de l’Ouvrage pourra demander au titulaire du Marché. La masse de zinc par m² simple face sera supérieure ou égale à 500 g sur la tôle du candélabre ce qui est équivalent à une épaisseur supérieure ou égale à 70 microns.4 pour les semelles. les parties filetées seront taraudées et graissées.2 aptes à la galvanisation à chaud c’est à dire une composition en silicium inférieure ou égale à 0. F/ Traversées de chaussée : Toutes les traversées de chaussée seront réalisées à l'intérieur de buses double paroi 750N diamètre 75 mm et enfouies à 1 mètres minimums. La fermeture de la tranchée sera réalisée en terre tamisée (remblais secondaires). Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 83 . et contrôles. le remblaiement pourra être entrepris. ARTICLE 10 : BORDEREAU DESCRIPTIF 10-1 : Candélabres. G/ Remblaiement des fouilles : Après réception du fond de fouilles par la Maîtrise d’Ouvrage. essais. Ils seront en une seule pièce soudée longitudinalement avant galvanisation. ARTICLE 8 : ESSAIS ELECTRIQUES Il est exigé qu’à la mise en service des installations. Ladite attestation sera délivrée à la charge de l’Entrepreneur par un laboratoire agréé. fermé par vis hexagonal spécial infraudable permettant l'accès à un platine support d'un bornier de raccordement et de fusibles de protection de l'appareil d'éclairage. L’Entrepreneur devra procéder aux opérations de démontage et de remontage des appareils et des parties d’installations qui sont indispensables pour effectuer les mesures. * Le contrôle des chutes de tension sur les lignes chargées. tout essai jugé utile. l’Entrepreneur devra immédiatement. assurant ainsi une protection efficace à l’intérieur et à l’extérieur. ARTICLE 9 : ATTESTATION DE CONFORMITE DES DEGRES DE PROTECTION DES LUMINAIRES La présentation d’une attestation de conformité des degrés de protection des luminaires est impérative. à l’aide d’un courant continu sous tension de 500 volts.

· La classe d’isolement sera la classe II · Indice de protection contre les chocs mécaniques IK 08.Les tiges de scellement auront un diamètre de 24 mm et une longueur minimale de 600 mm avec une partie filetée de 70mm. · Douille E. les conducteurs. et de dimensions suivant les exigences du Maître d’Ouvrage.40 à frein et à jupe en porcelaine. L’amorceur et le ballast seront de même marque. Y compris fourniture et pose des embases ci hautes décrites Y compris fourniture et pose des consoles décoratives . pose et mise en service.5mm² + terre nécessaire au raccordement avec le luminaire. équipé de lampe à vapeur de sodium SHP (150W. 250 W . Ces consoles seront en acier galvanisé à chaud compatibles avec le candélabre et le luminaire. · Fixation latérale ou verticale · Degré de protection : le bloc optique sera IP 66 et le bloc appareillage électrique (bornier. il sera embouti en une seule pièce. le ballast et le condensateur) sera IP 65. · Luminaire semi-défilé. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 84 . Y compris fourniture et pose de câble en cuivre 2 x 2. et certifié ENEC (Européen Normes Electrical Certification) du pays de fabrication et non pas autre. permettant un réglage de la lampe en position horizontale et verticale. Y compris transport et toute sujétion de fourniture. · Le support de douille sera mobile avec positionnements réglables et repérées. Les candélabres de 8m seront dimensionnés et conçus de telle sorte qu’ils soient capables d’être équipés (en cas de nécessité) par 4 consoles en tête dont le choix est à valider par le Maître d’Ouvrage.32 000 lm) avec amorceur. peinture extérieure inoxydable · Les corps et porte vasque seront réalisés en fonderie d’aluminium sous pression. Les candélabres seront fournis avec quatre tiges de scellement. le capot sera totalement séparé du corps. peinture inoxydable indélébile. l’amorceur. L’entrepreneur fournira une attestation prouvant que le candélabre est certifié ISO 9000 et répondant à la norme EN40. ballast et condensateur compatibles : · Le capot réflecteur sera réalisé en Aluminium de haute pureté brillantée et oxydée anodiquement. L’entrepreneur fournira une notice technique précisant toutes les caractéristiques et en particulier la courbe du coefficient d‘utilisation ainsi qu’une attestation d’un laboratoire compétent et un échantillon du luminaire avec lampe et accessoires proposés pour agrément par le maître d’ouvrage et le maître d’œuvre L’entrepreneur fournira une attestation du luminaire prouvant qu’il est de marque Européenne. Le pied du candélabre sera protégé sur une hauteur de 20 cm par rapport à la semelle côté intérieur comme côté extérieur du candélabre par un traitement anticorrosion compatible avec une peinture EPOXY. Y compris pointe de diamant Y compris toute sujétion 10-2 : Luminaires Luminaire sera complet. Les candélabres auront un diamètre de 60 mm au minimum à la tête et un diamètre à la base d’au moins égal à 170mm. L’extrémité supérieure de l’embase sera fermée pour éviter la pénétration des pierres ou tiges métalliques et autres. Luminaire facile à entretenir sera doté d’une liaison capot –corps efficace et solide. y compris fixation et tout accessoire. écrous et contre écrous. · La vasque sera réalisée en verre trempé légèrement bombé avec joint d’étanchéité à haute température et un bon système de fermeture.

21-02-05 équipé de tous les accessoires d'alimentation nécessaires pour lampe F+M U à vapeur de sodium SHP 250W 22-02-02 Candélabre d'éclairage public en tôle normalisée simple crosse 8 m F+M U 22-02-04 Candélabre d'éclairage public en tôle normalisée double crosse 8 m F+M U Fourniture Câble U1000 ARVFV en aluminium 4x16 mm² F m FournitureCâble U1000 ARVFV en aluminium 4x25 mm² F m FournitureCâble U1000 ARVFV en aluminium 4x35 mm² F m Pose de Câble U1000 ARVFV en aluminium 4x16 mm² M m Pose de Câble U1000 ARVFV en aluminium 4x25 mm² M m Pose de Câble U1000 ARVFV en aluminium4x35 mm² M m 47-02-01 Tranchée normale à 1 circuit F+M m 47-02-02 Tranchée normale à 2 circuits F+M m 47-02-05 Tranchée traversée à 1 circuit F+M m Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 85 . 10-3 : Tranchées Les tranchées s’entendent en terrain de toute nature y compris rocher ou béton et pour toute profondeur. Le taux de compactage en surface à obtenir dans ce cas doit être égal ou supérieur à 98 % et est à confirmer par un laboratoire agrée dans ce domaine. candélabre ou façade).5 mm² à partir de la plaque à bornes Y compris fourniture et pose de plaque de bakélite équipée de quatre bornes carrés de 70 mm2 et un disjoncteur unipolaire pour protection du luminaire. Les tranchées de 40 cm et 80 cm de largeur correspondent respectivement à 1 circuit et 2 circuits et de 80 cm de profondeur sous trottoir et 100cm de profondeur sous chaussée.Le trou de fixation du luminaire sera compatible avec l’embout de la console. Le remblaiement sous chaussée (existante ou en cours de réalisation) sera effectuée dans sa globalité par une couche d’environ 20 cm de sable de mer avec remise en état des constituants des corps de chaussée (GNF ou GNB). branchement et mise en marche. Toutes les couches doivent être soigneusement arrosées et compactées jusqu'à obtention d'un taux de compactage de 95 % de l'OPS qui doit être confirmée par un laboratoire agrée dans ce domaine à la charge de l’Entrepreneur. 21-02-04 équipé de tous les accessoires d'alimentation nécessaires pour lampe F+M U à vapeur de sodium SHP 150 W Appareil d'éclairage public (sur poteau. Y compris fourniture et pose de câble d’alimentation souple de 3 x 2.40 m de largeur (sur la largeur totale de la tranchée). Y compris réglage. 4) Réseau EP: Consistanc N° service Désignation Unité e Fourniture câble cuivre nu 22 mm2 F ml-unif Transport. Le remblaiement s’effectuera par une couche d’environ 20 cm. pour chaque traversée de chaussée. La cadence des essais est de l’ordre de 01contrôle tous les 200 ml de tranchées.compris élagage d'arbres éventuels ( M ml-unif sans déssouchage ) du conducteur en cuivre nu 22 mm2 Appareil d'éclairage public (sur poteau. candélabre ou façade). Le prix les rémunérant comprend fourniture et pose de grillage avertisseur de 0. à la charge de l’Entrepreneur. déroulage. Pour un remblaiement avec compactage à 95 % de l’OPM et évacuation des déblais excédentaires ou impropres à la décharge publique. Y compris fourniture et pose de tout accessoire de fixation.réglage.

. Toute anomalie sur les ouvrages (fournitures) ou leur mise en œuvre devra être levée avant cette réception. CONFORMITÉ DU MATERIEL L'ensemble du matériel devra être prévu à l'état neuf. RECEPTIONS PROVISOIRE ET DEFINITIVE Une réception provisoire sera déclarée par l’ONEE à la fin des travaux. tous les documents concernant les installations réalisées et le matériel en place en deux exemplaires. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 86 .Eclairage public par candélabres. un certificat de garantie par lequel il s'engage pendant 1 AN à remplacer les organes vitaux défectueux de ses installations et à endosser la responsabilité en cas d'accidents dus à des défectuosités de ses installations. Le PV de réception doit mentionner toute anomalie qui devra être reprise par l'entrepreneur avant prononciation de la réception provisoire. Cette réception pourra être déclarée par tranche ou en totalité.Réseau BT souterrain. L'ensemble des PV de réception sera exigé par l’ONEE à la fin des travaux d'équipement et avant toute mise en service. ASSISTANCE TECHNIQUE . L’ONEE délivrera un PV de réception des travaux.DOCUMENTATION L'Entrepreneur du présent lot devra l'assistance technique au Maître de l'Ouvrage. Toute anomalie constatée pendant la période de garantie sera reprise aux frais et par les soins de l'entreprise (matériel installé ou exécution). L'entreprise est tenue de fournir un certificat de conformité ou une fiche d'essais à délivrer par le fournisseur de tout matériel à installer. en particulier les notices techniques et d’entretien. GARANTIE DES INSTALLATIONS L'entrepreneur du présent lot est tenu de fournir à la réception provisoire. La réception définitive sera déclarée une fois la période de garantie écoulée soit une année après la réception provisoire. Par ailleurs tout matériel moyenne ou basse tension devra être de type agrée par l’ONEE. La tranche minimale des travaux étant : . 47-02-06 Tranchée traversée à 2 circuits F+M m Fourreaux double paroi 450N diamètre 75 F+M m Fourreaux double paroi 750N diamètre 75 F+M m Socle en béton pour candélabre F+M U SUIVI DES TRAVAUX PAR L’ONEE /Branche électricité L'entreprise fera appel à l’ONEE en vue du contrôle nécessaire ou spécifié de travail.

2 CAHIERS DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PAR CATEGORIE DE RESEAU OU SOUS LOT (APPLICABLES AU LOT N°1 ET LOT N°2) SOUS-LOT 4 : RESEAU TELEPHONIQUE (Numération spécifique des articles) Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 87 .1.A.

équipements à utiliser dans le présent devis descriptif constitue la base de l'étude de prix que doit faire l'entrepreneur. il sera dressé par l'entrepreneur une liste des appareillages qui précisera pour chaque élément le fournisseur ou l'usine d'origine. du BET simultanément. etc…  Tous les raccords divers résultant de la fixation des appareillages  La protection antirouille des pièces et métaux ferreux  L'entrepreneur s'assurera que les ouvertures et caniveaux sont adaptés au passage des tubes et appareillages. il signalera au Maître d'œuvre les mises au point qui pourront être nécessaires  Les dispositions à prendre pour l'amenée à pied d'œuvre des matériaux lourds  Les plans et schémas d'exécution à présenter au BET et IAM pour approbation  L'entrepreneur reste responsable des conséquences que peuvent avoir ses travaux sur la solidité des constructions ou des traces de fissures qui peuvent apparaître par la suite.  Plans de l'étude technique d'exécution établis par l'entreprise et approuvé par IAM Nota :  L'Architecture du réseau et les plans établis par le bureau d'études ne pourront en aucun cas se substituer aux plans d'exécution qui sont à la charge de l'entreprise adjudicataire Par conséquent les documents du BET ne serviront dans cette phase d'études que pour permettre aux entreprises d'établir leurs offres globales. équipements et appareillage destinés aux installations devra être soumise à l'agrément de la Maîtrise d'œuvre et IAM.1/ GENERALITES Les travaux objet de l'appel d'offre du LOT RESEAU TELEPHONIQUE comprennent :  Les travaux de Génie civil  Les travaux de câblage L'entrepreneur aura à sa charge les prestations suivantes :  Toutes les études complémentaires nécessaires la bonne exécution des travaux  Tous les transports de matériel et de matériaux  Toutes les fournitures de main d'œuvre nécessaires à la réalisation des ouvrages suivant les règlements en vigueur de IAM et les règles de l'art. Lors de la remise de son offre (et avec sa soumission). du Maître d'ouvrage. ainsi que l'exécution des travaux divers  Les mises au point des installations et l'instruction de l'utilisation  Les traversées des ouvrages de maçonnerie et les rebouchages éventuels soigneusement réalisés  Les saignées d'encastrement dans les maçonnerie et cloisons que l'adjudicataire est tenu d'exécuter avant les enduits.  L’adjudicataire tenu d'établir les plans d'exécution sur la base des plans d'études DCE du BET et faire approuver ces derniers par les services concernés de l'IAM et ne pourra de ce fait prétendre à aucune modification de son offre. faute de quoi. La désignation faite dans le CPT des matériaux. il aura à sa charge tous les rebouchages et accords  Tous les scellements. les fourreaux. il devra présenter à l'approbation d’ IAM. manchettes. un échantillon de l'article prescrit par le présent devis accompagné de sa fiche technique et un échantillon de l'article qu'il propose en Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 88 . Dans le cas où celui-ci désirerait utiliser des produits d'une autre provenance. 3 : PROVENANCE DES MATERIAUX La provenance des matériaux. 2 : DEFINITIONS DES PRESTATIONS a/ Fourniture et travaux  Câblage intérieur et extérieur  Canalisation et génie civil  Les mises en œuvre de l'intégralité des fournitures.

123-1 à R. édition J. et modifié par le code de la construction et de l'habitation (article R.R. fourniture ou services au comptes de l'IAM du 26 septembre 1984 et ces modifications n° 1 et n° 2  Les cahiers des clauses techniques particulières relatives à la construction des chambres et les conduits multitubulaires en PVC. 4 : RELATIONS DE L'ENTREPRENEUR AVEC IAM L'entrepreneur se mettra en rapport avec les services intéressés de l'IAM. prévoir. 6 : PROTECTION DES PERSONNES CONTRE LES DANGERS ELECTRIQUES De manière générale. avant toute mise en œuvre. 5 : PRESCRIPTIONS PARTICULIERES AUX INSTALLATIONS a/ Normes et règlements Ils devront être conformes aux arrêtés et circulaires techniques en vigueur et en particulier :  Les règlements de sécurité incendie (décret du 15 novembre 67. esthétiques ou autres sans que l'entrepreneur puisse se refuser à leur exécution. Aucune cote ne sera prise à l'échelle pour l'exécution des travaux. de la possibilité de suivre les côtes et indications des plans et dessins de détails. l'entrepreneur fournira également les sous détails de prix comparés de l'article prescrit. L'entrepreneur devra. l'entrepreneur devra respecter les règlements particuliers imposés au cahier de charge IAM que l'entrepreneur devra se mettre en rapport pour faire approuver les plans et schémas avant l'approvisionnement du matériel et l'exécution des travaux. française mise à jour le 15 avril 82)  Le décret n° 73-1007 du 31 octobre 1973 relatif à la protection contre les risques d'incendie et de panique dans les établissements recevant du public. seront réalisées conformément aux indications de la NFC 15-100et de la NF C 15- 211.  Règlements relatif aux marchés de travaux.  Les règles AFNOR. Dans ce cas. dans ses prix unitaires.O.  Le règlement de sécurité contre les risques d'incendie et de panique dans les E. l'entrepreneur devra s'assurer. En cas de doute. il se soumettra à toutes les vérifications et visites des agents de ces services et fournira tous documents et pièces justificatives demandées.123-55). scellements et raccords de son lot.  Les normes. sur place. il en référera immédiatement au Maître d'œuvre. 7 : ESSAIS EN VUE DES RECEPTIONS Les essais seront faits suivant le cahier de charge IAM notamment :  Les essais de génie civil  Les essais de câblage Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 89 .P. tous les trous. arrêté du 18 octobre 77. les mesures de protection des personnes contre les dangers présentés par les courants électriques. percements. techniques. La Maîtrise d'œuvre reste libre d'apporter aux dessins toutes modifications qu'il jugera utiles en cours des travaux. pour en obtenir tous les renseignements utiles pour l'exécution de ses travaux. ISO relatives aux contrôles des produits et pièces en matière plastique. pour des raisons de convenances économiques. pris par arrêté du 25 juin 1980.remplacement duquel il joindra la documentation désirable et la liste des références. règlements et conditions relatifs au marché des travaux fournitures ou services au compte de IAM. En particulier.

L'entrepreneur fournira les appareils nécessaires pour effectuer ces contrôles.Propreté .5 mm b) sable pour béton : 5. seront débarrassés des fines et soigneusement lavés et satisferont aux conditions fixées par la norme en vigueur.3 . . et à ses frais. Les dimensions les plus grandes des grains ne devront pas dépasser les limites ci-après : a) sable pour mortier : 2. 8 : GARANTIE DES INSTALLATIONS L'entrepreneur du présent SOUS-LOT est tenu de fournir à la réception provisoire. Un équivalent desable de merà vue (ES) toujours supérieur à 70. 9. l'entrepreneur devra immédiatement.Présence d'éléments très fins : Lesable de merpropre doit avoir : .2 . Au cas où ces vérifications ne seraient pas satisfaisantes. essais et mesures qui seront réalisés avec IAM et la Maîtrise d'œuvre. 9 GRANULATS POUR MORTIERS ET BETONS 9.Granularité : Les gravillons devront pouvoir passer en tous sens dans un anneau de 25 mm de diamètre intérieur sans pouvoir passer dans un anneau de 5 mm de diamètre intérieur.0 mm Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 90 . Le cœfficient volumétrique des gravillons ne devra pas être inférieur à 0. Ils ne devront pas contenir de matières organiques et le pourcentage d'éléments très fins ne devra pas excéder 2%.Nature et provenance : Les Granulats pour mortier et bétons proviendront du concassage de roches de rivières.15 m. procéder à la remise en état des installations. un certificat de garantie par lequel il s'engage pendant un (1) an à remplacer les organes vitaux défectueux de ses installations et à endosser la responsabilité en cas d'accident dus à des défectuosités de ses installations. 9.1 .

RANGEMENT DES DEBLAIS DES FOUILLES Les matériaux de déblais qui doivent être réutilisés comme remblais sont disposés le long de la fouille à 0. La matérialisation du piquetage doit être suffisamment précise.4m au moins du bord de celle-ci.5m dans le cas d'un câble enterré.B : Les largeurs des tranchées prises en compte seront augmentéesde 15cm pour contenir des tubes PVC supplémentaires 45/48 dont le nombre varie de 1 à 9. DIMENSION DES FOUILLES . de les rétablir ou de les remplacer en cas de besoin.20m aux points de croisement des câbles d'énergie électrique. d'égouts. ils sont récapitulés dans le tableau suivant : CONDUITE PROFONDEUR (cm) LARGEUR (cm) CPS1 60 20 CPS2 80 25 CPS4L 85 25 CPS4 95 34 CPS6 95 44 CPS6L 95 44 N. les mêmes distances s'entendent à partir de la face extérieure de l'ouvrage. Les dimensions des tranchées pour chaque type de canalisation sont celles indiquées dans le guide technique des opérateurs téléphoniques. . L'entrepreneur doit se conformer aux dispositions d'implantation indiquées au dossier du projet ou qui procèdent de sondages exécutés au moment de l'implantation ou de découvertes faites au moment des fouilles. La canalisation de télécommunications doit être située à une distance minimale de 0. à 0.REFECTIONS PROVISOIRES IMPLANTATION DES OUVRAGES . etc. . visible et utilisable au moment des travaux. L'entrepreneur est tenu de veiller à la conservation des marques et des piquets.20m pour un câble sous fourreau et de 0. soit en un autre point si l'avancement des travaux l'exige.CHAPITRE II :IMPLANTATION DES OUVRAGES – TERRASSEMENTS .20m des canalisations souterraines d'eau. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 91 . Dans le cas de chambres ou ouvrages similaires. Dans certains cas particuliers des positions différentes peuvent être acceptées ou demandées par le BET. soit à leur emplacement primitif. La canalisation de télécommunications est située au minimum en parcours parallèle à 0.REGLES D'IMPLANTATION SONDAGES L'entrepreneur effectue le piquetage en plan des ouvrages conformément au projet remis par le BET.

l'entrepreneur dresse soigneusement ou rectifie le fond de fouille à l'aide de terre fine damée de manière à respecter la hauteur de fouille prévue au projet. arrosées. Après réglage. que l’Entrepreneur est tenu de remettre au maître d’ouvrage et au BET. Les matériaux impropres à une réutilisation doivent être évacués à la décharge publique. REMBLAYAGE DES FOUILLES Le remblayage est effectué à l'aide d'engin mécanique ou à la main. Pour les traversées de chaussées le remblai primaire jusqu’au niveau du fond de forme du corps de chaussée. La teneur en eau et les conditions de compactage devront être déterminées par des essais « Proctor modifié » réalisés par un laboratoire mandaté par l’entreprise. d'une épaisseur adaptée à la nature des matériaux et à l'efficacité du matériel de comptage. les ondulations du fond de fouille ne doivent pas avoir une amplitude supérieure à 2cm. elle sera responsable des dégâts occasionnés à ces conduites pendant la nuit ou tout autre moment de la journée. et remis en place compacté à 98% de l’OPM. faute de quoi. Dans le cas de tranchées étroites réalisées à l'aide d'engins de type trancheuse. REGLAGE DE FOND DE FOUILLE L'entrepreneur est tenu de purger soigneusement le fond de fouille des matériaux de déblai. les emplacements sont correctement nivelés et nettoyés. Le remblaiement de la fouille ou tranchées ouvertes sous chaussées sera exécuté avec du sable de mer(remblai primaire) et des matériaux tout venant ou matériaux propres et calibrés (concassé) selon la constitution de la chaussée. Pour les tranchées étroites l'utilisation d'outils adaptés est nécessaire. damées à refus et arrosées pour éviter tous tassements ultérieurs de la fouille (compacité à 95% pour remblai primaire. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 92 . et à 98% pour le remblai secondaire de celle de l'essai Proctor modifié). sur une hauteur allant jusqu’au niveau du fond de forme du corps de chaussée. doit être soigneusement mis en dépôt afin d’éviter toute contamination. Les densités des couches compactées devront être mesurées par le même laboratoire qui fournira un rapport des résultats. L'entreprise sera tenue d'exécuter. ETAIEMENT ET BLINDAGE DES FOUILLES L'entrepreneur doit étayer les fouilles en vue d'éviter les éboulements et la décompression du terrain adjacent et d'assurer la sécurité du personnel.Après l'enlèvement ou la mise en remblai des déblais entreposés sur le chantier. le compactage de chaque couche est exécuté à l'aide d'une pilonneuse pneumatique à semelle étroite ou de tout autre dispositif approprié admis par le BET . l’Entrepreneur est tenu de soumettre à l’agrément du maître d’ouvrage et du BET la convention établie avec le laboratoire agrée.20 m au maximum. en n'importe quel moment. par couche bien damées. Le tout venant excavé provenant de la couche de fondation. Les remblais seront exécutés obligatoirement par couches successives de 0. En cas de besoin. le remblai primaire sitôt les conduites posées et essayées. A cet effet. fera l’objet des mêmes caractéristiques citées ci-dessus.

MATERIAU AVERTISSEUR Le matériau avertisseur du type grillage de couleur verte fourni par l'entrepreneur et agrée par le BET et les opérateurs téléphoniques est installé sur toute la longueur et toute la largeur de la fouille avec un recouvrement suffisant entre les différents éléments. Le grillage doit être placé au-dessus de la première couche de remblai sur une hauteur de 15cm au dessus de la partie enrobée. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 93 .

L'espace entre les tuyaux est rempli de béton . l'empilage est le type C. les documents de projet comportent toutes les indications nécessaires sur le nombre. ainsi que les épaisseurs d'enrobage et le mode d'épanouissement aux arrivées dans les chambres doivent être conformes aux schémas des ouvrages de génie civil. En cas de construction d'ouvrage non normalisé.1 . Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 94 . stockage.Disposition des tuyaux : Les documents du projet indiquent le type de canalisation normalisée à construire. les tuyaux de la couche inférieure reposant sur le plancher de toute leur longueur .Agrément et mise en œuvre du matériel de génie civil : Le matériel de génie civil fourni par l'entrepreneur doit être agrée par le BET avant sa mise en œuvre.2 . aux entrées des chambres. ils en indiquent le nombre. le diamètre. la disposition et l'enrobage des tuyaux. ils sont transportés dans des véhicules à fond plat .Manutention. la disposition et l'enrobage. l'espacement vertical peut être réduit à 0. A l'intérieur d'un bloc. le rayon de courbure est inférieur à 20 mètres. .1 . . Les tuyaux PVC sont stockés sur les chantiers sur des aires préparées spécialement les platelages sur lesquels reposent les tuyaux doivent présenter des surfaces planes et comprendre plusieurs niveaux si nécessaire de manière à ce que la hauteur de chaque empilage ne dépasse pas un mètre .5 cm par l'utilisation des peignes adaptés. . Cet empilage est formé par la superposition de nappes horizontales de tuyaux formant un réseau à mailles carrées ou rectangulaires. de déchargement de transport et de mise en dépôt. Dans le cas de mise en place de tuyaux supplémentaires. La disposition des tuyaux des ouvrages normalisés. . Dans certains cas particuliers et notamment lorsque la hauteur verticale disponible est réduite. ils doivent être à l'abri des atteintes de tout autres objets transportés simultanément .CHAPITRE III :CONSTRUCTIONS DES CANALISATIONS AGREMENT. pendant leur transport la hauteur de l'empilage est limitée à 2 mètres. façonnage des tuyaux pvc: Au cours des opérations de chargement. CANALISATIONS MULTITUBULAIRES ENROBEES DITES PRIMAIRES Les canalisations multitubulaires enrobées sont constituées de tuyaux semi-rigides en PVC de diamètre 96/100 placés dans une tranchée avec un enrobage en béton. ce type d'empilage est utilisé obligatoirement dans les cas suivants: . les tuyaux ne doivent subir aucune flexion ni choc . chaque tuyau étant séparé du tuyau voisin dans le sens horizontal comme dans le sens vertical par un espace de trois (3) cm. la canalisation se trouve sous chaussée. MISE EN ŒUVRE ET MANUTENTION DU MATERIEL DE GENIE CIVIL FOURNI PAR L'ENTREPRENEUR .

dans les parties difficiles à atteindre ou profondes. Il les fait conformément aux prescriptions ci-dessous à l'aide d'un gabarit approprié qui doit passer librement dans les tuyaux.2 .8m3 de gravillons 6. l'entrepreneur vérifie que les tuyaux sont en place conformément au projet et qu'ils sont maintenus en place de manière rigide. . la première couche de tuyaux est ensuite posée au droit des précédentes et les couches successives sont posées de la même façon.5m. Pour construire une canalisation de type C. l'entrepreneur met en place le béton à l'aide de moyens appropriés après accord du BET. de manière à éviter le déplacement des tuyaux .6 . L'entrepreneur fournit les peignes nécessaires à la construction des canalisations de type C. à raison de 3cm au-dessous de leur génératrice inférieure et 5cm au-dessus de la génératrice supérieure. l'extrémité mâle seule est enduit de colle en couches minces et continue au moyen d'un pinceau. .4m3 de sable de mer et de 0.Emboîtement et collage des tuyaux : Les tuyaux sont descendus avec précaution dans la fouille l'utilisation d'une rampe de guidage est nécessaire. ils sont ensuite soigneusement nettoyés à chaque extrémité.Mise en place des tuyaux : Les tuyaux sont maintenus en place dans la fouille à l'aide d'étriers ou de peignes comme indiqué ci- après . l'entrepreneur est responsable de toute détérioration des tuyaux. les bavures étant soigneusement éliminées. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 95 .5 .Mandrinage de vérification : L'entrepreneur prévient le BET et les opérateurs de la date à laquelle il envisage d'effectuer les contrôles de mandrinages.3/10. Les tuyaux sont ensuite emboîtés en poussant longitudinalement sans mouvement de torsion. Avant le collage. ils sont enrobés du même type de béton ou desable de mersur toute la largeur de la fouille. Lorsqu'il est prévu de poser des tuyaux en PVC au-dessus de la canalisation normalisée (pour d'éventuels besoins en transmission ou adduction d'abonné). Les peignes doivent être soigneusement emboîtés. ceux-ci devant être conformes aux spécifications des opérateurs.Enrobage : Avant le coulage du béton d'enrobage. il examine l'intérieur des tuyaux et les débarrasse de tous les corps étrangers qui pourraient y avoir été introduits . au-dessus des tuyaux cet enrobage est de 10cm. Il établit une fiche de contrôle en deux exemplaires dont un est remis au BET. l'entrepreneur dispose d'abord sur le radier de peignes simples en plastique dont l'espacement est déterminé en fonction du tracé de la canalisation et ne doit pas être supérieur à 1.Pose de tuyaux au-dessus de l'enrobage : L'entrepreneur ne peut procéder au remblayage de la tranchée que lorsque le béton aura acquis une résistance suffisante pour supporter les charges du remblai et les efforts dus au compactage(au minimun 36 heures après coulage). une série de peignes simples maintenant la couche supérieure. Le béton d'enrobage est de Classe B5 de ciment CPJ45 ou équivalent admis pour 0. Le béton doit être distribué de façon régulière dans les coffrages. 4 .3 . La qualité et la mise en place des coffrages latéraux. . l'entrepreneur vérifie qu'ils ne sont ni fissurés ni déformés . Les tuyaux laissés en attente avant leur enrobage sont obturés avec les bouchons adaptés. L'enrobage latéral doit avoir une épaisseur de 7cm .Remblai . Une fois le décapage exécuté. et l'ensemble de l'empilage doit avoir une stabilité suffisante.

Pour ceux de diamètre 45/48 la tige doit être de longueur 9cm.2 . ainsi que les épaisseurs d'enrobage et le mode d'épanouissement aux arrivées dans les chambres doivent être conformes aux schémas des ouvrages de génie civil. l'entreprise remplace ou complète le mandrinage de vérification par un contrôle effectué à l'aide d'un alvéomètre enregistreur. Cet enrobage ensable de mer sur les côtés et au-dessus de la canalisation est réalisé avec dusable de merde même qualité que celui installé en fond de fouille : au-dessus des tuyaux.1 .4cm pour les tubes de diamètre 96/100.3 .Il vérifie que chaque alvéole permet le libre passage d'un calibre constitué d'une tige de longueur 20cm comportant un disque central plein qui est le gabarit rigide de diamètre 9cm et aux extrémités deux disques pleins de diamètre 8. la disposition et l'enrobage des tuyaux. ils en indiquent le nombre. Si le BET en fait la demande. .Disposition des tuyaux : Les canalisations secondaires sont constituées de tuyaux semi-rigides en PVC placés dans une tranchée avec un enrobage en béton. le diamètre. CANALISATIONS MULTITUBULAIRES DITES SECONDAIRES . Il peut être tracté à l'aide d'un filin ou poussé à l'aide d'aiguilles. le contrôle et l'aiguillage doivent être complétés une fois que 5 sections (1km) de fouilles sont terminées. Dans le cas de mise en place de tuyaux supplémentaires. le disque central de 4cm et les disques pleins d'extrémités de 3.5m et coulés en pleine fouille.Particularités d'exécution en tranchées étroites : Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 96 . Ils sont en béton de classe B3 de ciment CPJ45. En cas de construction d'ouvrage non normalisé. ils ont une longueur de 0. l'effort maximal de traction ou de poussée étant de 100daN. cet enrobage est au minimum de 10cm et sur les côtés de la canalisation il est de toute la largeur de la fouille avec un minimum conforme aux indications des schémas des ouvrages. la pression maximale étant de 7 bars et le débit maximal de 3 500 litres par minute . Le déplacement du calibre est assuré par un des procédés suivants : Il peut être propulsé à l'aide d'air comprimé. la disposition et l'enrobage. . le nombre. dans cette hypothèse le mandrin peut être muni de jupes souples afin d'en assurer l'étanchéité et de faciliter la propulsion. les documents du projet comportent toutes les indications nécessaires sur le diamètre.5cm. La disposition des tuyaux des ouvrages normalisés. L'ensemble du matériel nécessaire à la réalisation des contrôles et de l'aiguillage est fourni par l'entrepreneur.Construction de la canalisation secondaire CPS : L'entrepreneur réalise des massifs de blocage qui sont disposés en fonction du tracé de la canalisation et au minimum tous les 25 mètres.

Le faisceau de tuyaux est réalisé de telle sorte qu'il constitue un bloc soigneusement ligaturé et qu'une
fois posé dans la fouille, ils puissent être convenablement enrobés desable de mersur tous les côtés ; au
cas où un remblai de béton maigre ou grave ciment est prévu au projet, l'entrepreneur doit enrober les
tuyaux avec le même matériau.

.4 - Mandrinage de vérification :

L'entrepreneur doit effectuer les contrôles de mandrinage au fur et à mesure de l'exécution des travaux.

Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 97

CHAPITRE IV :CONSTRUCTION DES CHAMBRES

PLANS DES CHAMBRES

Lorsque les chambres à construire appartiennent au catalogue des chambres normalisées définies par les
opérateurs,le dossier du projet comporte seulement l'indication des codes normalisés de ces ouvrages
ainsi que leur emplacement ; les indications d'épaisseurs de parois et d'armatures sur les plans types
(guide opérateurs) sont minimales, en particulier l'entrepreneur est tenu d'adopter des dimensions qui sont
fonction des conditions réelles en place, notamment en ce qui concerne la poussée des terres, l'épaisseur
des remblais au-dessus de l'ouvrage, les surcharges appliquées, la présence de nappe phréatique, etc.

EXECUTION DES FOUILLES

Les dispositions du chapitre II relatives aux terrassements sont applicables aux travaux de fouilles
nécessaires à la construction des chambres.

L'entrepreneur est tenu d'adopter pour les fouilles des dimensions suffisantes pour assurer le blindage
des parois et le coffrage extérieur des chambres si nécessaire.

EXECUTION DES CHAMBRES

.1 - Généralités :

Cet article concerne les chambres ou parties de chambres construites en béton armé ou non.

.2 - Dimensions, armatures, dosage du béton des ouvrages normalisés :

Les dispositions relatives aux plans des chambres sont entièrement applicables. Les dimensions des
chambres sont celles indiquées dans les guides techniques des opérateurs et doivent être réalisées
conformément aux plans approuvés par ces derniers.
Les caractéristiques de construction des chambres sont minimales ; elles correspondent aux conditions
suivantes ; l'entrepreneur étant tenu d'adopter des caractéristiques supérieures si les contraintes réelles
sont plus importantes.

Points particuliers :

Les liaisons plancher piédroits, piédroits plafond et plafond cheminée sont assurées par des armatures
de 12mm de diamètre en acier à haute adhérence pliées à angle droit placées tous les 0,20m ; elles
sont disposées de manière à être coulées en pleine masse de l'ouvrage terminé, chaque demi-longueur
pénétrant de 0,2m au moins respectivement dans le piédroit le plafond, le plancher, la cheminée.

L'entrepreneur met en place des aciers de répartition convenable au niveau des anneaux de tirage, de
manière que ceux-ci supportent un effort d'extraction de 7 tonnes.

Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 98

EXECUTION DES CHAPES ET ENDUITS

.1 - Composition du mortier :

Le mortier est dosé à 250kg de ciment CPJ45 par mètre cube desable de merfin ou moyen.

.2 - Chapes :

Le support ayant été préalablement nettoyé, lavé et piqué, s'il y a lieu, de manière à permettre
l'adhérence, la chape est constituée d'une couche de mortier de 2cm d'épaisseur minimale, comprimé
fortement, taloché et lissé à plusieurs reprises pour éviter les gerçures.

L'entrepreneur réalise au-dessus du plafond des chambres plafonnées une chape d'étanchéité.

Le support ayant été préalablement nettoyé, lavé et piqué s'il y a lieu de manière à permettre
l'adhérence. La chape est constituée d'une couche de mortier de 2cm d'épaisseur minimale comprimé
fortement, taloché et lissé.

.3 - Enduits :

S'il s'agit d'enduire une maçonnerie de béton celui-ci est piqué de manière à ne comporter aucune partie
lisse, puis brossé et lavé jusqu'à humidification des surfaces.

S'il s'agit d'enduire une maçonnerie de briques ou de blocs de béton, les joints doivent présenter un creux
de 1cm de profondeur; ils sont brossés ainsi que le parement, la surface entière est lavée jusqu'à
humidification et les joints sont regarnis lors de l'exécution de l'enduit. L'enduit a une épaisseur minimale
de 10mm.

Après achèvement, l'enduit doit être homogène, d'aspect régulier sans gerçures ni soufflures ; tout enduit
qui présente des défauts d'adhérence doit être refait.

DISPOSITIFS DE FERMETURE

.1 - Fermeture des chambres :

La fermeture des chambres est assurée par des trappes en fonte. Les classes et les dimensions par type
de chambre sont données dans le tableau suivant :

CHAMBRE SOUS CHAUSSEE SOUS TROTTOIR
PNS1 C400 DN 60 C250 DN 60
PNS2 C400 DN 60 C250 DN 60
PNS3 C400 DN 80 C250 DN 80
PNP5-PNP6-PNP7 C400 DN 80 C250 DN 80

.2 - Fermeture des chambres secondaires :

.2.1 - Sous trottoir :

La fermeture de la PNS1 est réalisée au moyen d'un cadre simple et d'une plaque en fonte C250, les
PNS2, PNS2L, PNS3 et PNS3L au moyen de cadre double et de deux plaques en fonte C250.

Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 99

.2 .Fermeture des chambres primaires : La fermeture des chambres sous trottoir classées dans la série primaire PNP5. .Echelles et échelons d'accès : Les échelles et échelons d'accès sont en acier galvanisé agrée par le BET et les opérateurs. .Armoires de sous répartition : Les armoires sont raccordées à un ouvrage attenant aux ouvrages de canalisation.Anneaux de tirage : Une fois scellés. De façon générale. l'entrepreneur installe les grilles de ventilation sous trottoir. Ces chambres quand elles sont sous chaussée. . EQUIPEMENTS ANNEXES L'entrepreneur met en place les équipements annexes suivant les prescriptions du BET et des opérateurs. chambre. Elles sont toujours en position haute sur une paroi en position basse sur la paroi opposée.Sous chaussée : La fermeture des chambres PNS2C sous chaussée.1 .3 . Ces grilles doivent pouvoir être ouvertes sans qu'il soit possible de les enlever.6 .5 .2. toute pièce scellée qui ne présente pas des garanties suffisantes de solidité doit être immédiatement descellée et scellée de nouveau. est assurée au moyen de cadre et plaque en fonte D400 de diamètre 60cm celle des PNS3C et PNS3LC est assurée au moyen de cadre et plaque en fonte D400 de diamètre 80cm. les anneaux de tirage doivent supporter une charge d'essai d'extraction de 7 Tonnes. leur fermeture est assurée au moyen de cadre et plaque en fonte D400 de diamètre 80. .3 . galerie. Sauf impossibilité constatée ou en l'absence d'indications contraires.Ventilations : Dans le cas de chambres plafonnées l'entrepreneur installe des grilles de ventilation..4 . les grilles de ventilation sont disposées de manière à fonctionner en pièges à vent. . . PNP6.Puisards : Toute chambre comporte un puisard construit en un endroit facilement accessible mais non situé au pied de l'accès. PNP7 et PNP5L est assurée au moyen de cadre double et de deux plaques en fonte C250. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 100 .Supports de câbles : Le mode de scellement de ces dispositifs est soumis à l'approbation du BET et des opérateurs.2 . Elles sont scellées sur un socle aménagé sur le plancher de la galerie ou de la chambre. L'implantation d'anneaux de tirage sera faite selon les directives du BET.

la chambre ou la galerie et l'intérieur de l'armoire. L'épaisseur du plâtre coulé sera de 5cm. car les variations de température agissent sur l'air enfermé dans ces derniers. dans ce cas la largeur sera de 20cm et la hauteur de 30cm.Il faut assurer une étanchéité parfaite entre le caniveau. Cette étanchéité peut être obtenue par un collage de plâtre liquide dans la partie inférieure de l'armoire tout en laissant les orifices libres pour le passage ultérieur des câbles. Le scellement de l'armoire se fera au milieu du socle . Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 101 . Le socle est construit en aggloméré plein de dimension 30x40x20 ou coulé en béton dosé à 350 kg de ciment CPJ45. Le solin est taloché et lissé au ciment sec. L'armoire est obligatoirement scellée au moyen de 6 tiges à scellement sur un socle. un solin de mortier dosé à 450Kg de ciment CPJ45 est ensuite passé sur les bords de l'armoire ainsi scellée.

Hauteur d'empilage des alvéoles pendant le transport et le stockage. cette liste n'étant pas limitative. Nombre de couches de tuyaux mises en place simultanément avant enrobage. Affaissement du cône d'Abrams. Granulométrie et dosage. Réglage de fond de fouille. .CHAPITRE VI :ESSAIS ET CONTROLES DISPOSITIONS GENERALES A titre indicatif une liste des contrôles les plus courants est donnée ci-dessous. Tolérance de position de l'ouvrage. (type C) . Gonflage des tuyaux. . Résistances des bétons en place.CONTROLE DES BETONS . . . Préformage des tuyaux. . . Règles d'implantation. . . Caractéristique de compactage. Position du matériau avertisseur. Qualité desable de merd'enrobage des canalisations multitubulaires allégées. Coffrage des canalisations. Longueur des canalisations et charge sur celles-ci. . Epaisseur et composition du béton d'enrobage. Attente avant remblayage. Propreté des granulats. Armatures. Dimensions. . . Mise en place de l'enrobage. Proportion d'eau en poids par rapport au ciment. CONTROLES SUR LES FOUILLES . Bordereau de livraison du béton fabriqué en usine. Dosage du béton des ouvrages normalisés. . . CONTROLES SUR LES CHAMBRES . . . Distance des massifs de blocage des canalisations allégées. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 102 . Longueur d'ouverture de fouille. . CONTROLE SUR LES CANALISATIONS MULTITUBULAIRES . . . (type C) . Espacement des peignes et étriers. CONTROLE DES GRANULATS POUR BETONS . .

Dimensions. . disposition et Essai d'extraction des échelles et échelons. . Attente avant décoffrage et rétablissement de la circulation. Aspect de surface ou de décoffrage. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 103 . Tolérances.. . . Disposition des armatures vis-à-vis de la paroi du coffrage. Coffrage des chambres. . Essai d'extraction des anneaux de tirage. .

D’ASSAINISSEMENT. EN DEUX LOTS NON CUMULATIFS : LOT N°1 : LOTISSEMENT AL FADL – TRANCHE 3 (SITE 1) LOT N°2 : LOTISSEMENT AL FADL – TRANCHE 4 (SITE 2) A1. D’ECLAIRAGE PUBLIC ET DE TELEPHONIE. D’ELECTRIFICATION.3: MODES D’EVALUATION DES OUVRAGES Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 104 .TRAVAUX DE REALISATION DES RESEAUX DE VOIRIE. D’EAU POTABLE.

 L’établissement de plans d’exécution des ouvrages et validation par les concessionnaires .  l'amenée et le repliement ainsi que les dépenses d'entretien des diverses installations de chantier.  tous matériaux. matières consommables et fournitures à pied d'œuvre et toute manutention.  L’assèchement par pompage et évacuation de l'eau quelle qu’en soit la provenance se trouvant dans l’aire des travaux y compris toute sujétion liée aux travaux en terrain gorgé d’eau Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 105 .  Les dessins des échafaudages. sa déviation et la mise en place de mesures de sécurité pendant toute la durée de détournement du trafic.  la fourniture de la totalité des études et plans d’exécution en version définitive et ayant reçu l’approbation de l’ONEE. leur essouchement. matières consommables et fournitures diverses.CARACTERE ET PRESENTATION DES PRIX (VALABLE POUR TOUS LES LOTS) a/ Le bordereau des prix concerne des prix unitaires. notes de calcul du béton armé nécessaires à l’exécution de l’ensemble des travaux et l’établissement des plans d’ensemble et de détail des ouvrages faisant l’objet du marché ainsi que ceux des ouvrages provisoires comprenant notamment :  Les plans d’implantation et plans d’ensembles .  les études. de bétonnage. indemnités de toutes sortes et toutes charges sur salaires.  Les dessins de ferraillage et les listes de fers .  la fourniture et la distribution de l'énergie électrique et de téléphone.  la main-d'œuvre y compris primes..  Les frais et sujétions d’implantation et de rétablissement des bornes et piquets y afférents nécessaires à l’exécution et au contrôle des travaux jusqu’à leur réception définitive  les sujétions résultant du maintien du trafic routier..  transport des matériaux.  L’exécution sur place de tous les relevés nécessaires à la vérification des côtes portées sur les dessins d’exécution . conformément aux structures en place et toutes sujétions concernant la qualité des matériaux et le compactage des couches ainsi que la réalisation des trottoirs ou accotements. leur incinération et/ou leur évacuation à la décharge publique  la réfection des corps de chaussées.  les sondages de tout genre . comprenant notamment la rémunération des prestations ou éléments suivants :  les frais d’occupation temporaire du domaine public  les études. l'entretien.  La fourniture au Maître de l’Ouvrage des levés de profils et constatations visuelles qui pourront permettre des adaptations .1.  Les plans d’installation de chantier .  le fonctionnement.. terrassements.  Les notes de calcul et les plans détaillées du béton armé par un bureau d'étude agrée et visés par un bureau de contrôle agréé . notes de calcul et plans de récolement.IAM…et ce après les avoirs soumis aux exploitants de réseaux en version provisoire pour avis et approbation.  l’abattage des arbres et arbustes quel qu’en soit le diamètre. coffrage et cintres . etc.  Les dessins de la protection en cours de travaux contre les eaux de ruissellement .  Les dessins des ouvrages provisoires nécessaires à la desserte du chantier .  Etablissement d’approvisionnement des matériaux et de réalisation des travaux.  Les levés topographiques complémentaires . l'amortissement et la réparation de tout le matériel.  Etablissement du métré par ouvrages .  la production et la distribution de l'air comprimé et de l'eau. regroupés par séries de même nature de travaux. nécessaires au chantier et pour les essais.

 L’enlèvement des gravats ou anciennes installations quel qu’en soit le matériau constitutif ainsi
que des remblais présents par endroits et leur évacuation à la décharge publique.
 La démolition des murs et constructions empiétant sur l’aire des travaux ainsi que l’évacuation
des matériaux en résultant à la décharge publique..
 La mise à la cote des ouvrages existants concernés par les travaux
 La réfection des chaussées concernées par les réseaux hors-site conformément aux structures en
place.
 Le pompage des eaux de la nappe (ou autres) au cours de l’exécution des travaux ;
 L’exécution de tous les travaux objet du présent marché dans les conditions de présence d’eau.

b/ Le bordereau des prix unitaires mentionne :
Les prix du bordereau qui sont établis aux conditions économiques existantes au mois de remise
des offres.
Les prix unitaires qui sont réputés couvrir la totalité des dépenses nécessaires pour l'exécution des
ouvrages sans exception, ni réserve.
Ils s'entendent pour les travaux complets, parfaitement exécutés et de convention expresse ; les
précisions données dans les articles du présent Cahier des Prescriptions Spéciales ne sont pas
limitatives.
Tous les prix du bordereau qui s'appliquent aux ouvrages complètement terminés, en conformité
avec les dispositions du Marché.
Tous les prix du bordereau qui s'appliquent aux quantités réellement exécutées
L'Entrepreneur reconnaît que l'ensemble des prix unitaires du bordereau permet de le rémunérer
intégralement pour l'ensemble des travaux prévus au Marché.

2 - IMPOTS, TAXES, FRAIS DOUANIERS, etc...

L'Entrepreneur est réputé avoir examiné, en détail, au moment de l'établissement des prix, toutes
les incidences des lois fiscales et douanières en vigueur à la date de la signature du Marché. En
conséquence, l'Entrepreneur sera tenu de régler tous les impôts, taxes et frais de douanes auxquels
il peut être assujetti, selon les règlements en vigueur au Maroc.
Le personnel de l'Entrepreneur ne bénéficiera d'aucune exemption d'impôts, taxes ou frais
douaniers et l'Entrepreneur sera tenu de faire observer les règlements fiscaux par son personnel

3. - CARACTERE DES PRIX

Le Maître d’Ouvrage se réserve le droit de demander à l'Entrepreneur les sous-détails de certains
prix.
La remise de ces sous-détails doit intervenir impérativement dans le délai fixé par le Maître
d’Ouvrage.

Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 106

4. - CONDITIONS D'APPLICATION DES PRIX
LOT N°1 : LOTISSEMENT AL FADL – TRANCHE 3 (SITE 1)

SOUS-LOT 1 : VOIRIE ET ASSAINISSEMENT

Prix 1. INSTALLATION DE CHANTIER

Ce prix rémunère forfaitairement l'installation de chantier,
Il comprend:
 les frais d'installation et de fonctionnement des locaux de chantier comme décrits à
l’article 43 : installation de chantier ci-dessus
 les dispositions de tous ordres, en vue d'assurer l'hygiène et la sécurité du chantier;
 les frais d’entretien des voies d'accès au chantier ;
 les frais de branchement, d'aménagement et de fonctionnement des réseaux divers;
 l'amenée du matériel ;
 l’implantation des ouvrages et tous travaux topographiques y afférents effectués (aux
frais de l’entreprise) par un géomètre agrée
 Les études d’exécutions réclamées par les différents exploitants
 le repliement du matériel et autres installations de terrassement ou de bétonnage en
dehors de celles devenant acquises au MO et la remise en état des lieux conformément
aux directives du maître d’ouvrage;
 les travaux de nettoyage du chantier en cours et en fin de travaux et l'évacuation des
matériaux excédentaires
 les frais d'amenée, de mise en place, d'exploitation, de surveillance, de remplacement s'il
y a lieu de jour comme de nuit ;
 mise en place et repliement en fin de travaux des dispositifs de signalisation temporaire
du chantier et maintien en permanence de l'accès interdit aux piétons et des véhicules
dans la zone chantier sauf au personnel de l’entreprise et dans les heures de travail.
 Etablissement de toutes les études d’exécution et leurs validations par les concessionnaires
des réseaux et les services concernés.

Ce prix, plafonné à un pour cent (0.4%) du montant du montant global du marché, est un forfait
qui sera débloqué selon les modalités ci-après :
 soixante dix pour cent (70%) de ce prix à la réception par le MO des installations décrites
ci-dessus et remise du mémoire technique assorti des études d’exécution approuvés par les
concessionnaires des réseaux ou les services concernés, de formulation, de stabilité, de
ferraillage telles que précisées dans le présent marché.
 trente pour cent (30%) de ce prix à la fin des travaux, nettoyage et repliement du
matériel. Cette somme est débloquée à la fin des travaux.

Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 107

PRIX 2.0- Décapage :

Ce prix rémunère, au mètre cube, le décapage de la terre végétale et des argiles noirâtres sur une
épaisseur variable allant de 20 cm à 1.5 m sur la totalité de l’emprise de la voie et des chemins
piétons.

Il comprend :
 Les sondages sur les réseaux existants ;
 Les sondages sur l’épaisseur de la couche à décaper.
 La démolition des ouvrages existants de toute nature et leur évacuation selon les indications du
Maitre d’œuvre et du maître d’ouvrage ;
 Le déblai proprement dit pour toute profondeur ;
 Le chargement des matériaux, leur transport et déchargement en dépôt ;
 L’évacuation des déblais à la décharge publique, y compris le chargement de ces déblais et leur
transport ;
 La consolidation du sol et le drainage des eaux de surface et de ruissellement si nécessaire ;
 Les frais de protection contre les eaux de toute nature pendant l’exécution des déblais et les frais
d’évacuation des eaux notamment l’exécution des fossés provisoires.

Un levé avant et après établi par un IGT agréé sera réalisé à la charge de l’entreprise pour
définir les quantités décapées et sera la base des calculs des terrassements (Déblais et
remblais).

PRIX 2.1- Déblais en terrain toutes natures pour chaussée et parkings

Ce prix rémunère, au mètre cube, les terrassements en déblais en terrain de toute nature sur l'emprise
des voies pour mise au profil des fonds de forme des chaussées, des trottoirs, des talus et du terre-plein
central selon les plans d’exécution.
L’exécution des déblais sera conforme aux prescriptions du CCTP et dans la limite des emprises des
voies et de chemins piétons.

Il comprend pour l'essentiel :
 Les sondages sur les réseaux existants ;
 La démolition des ouvrages existants de toute nature et leur évacuation selon les indications du
Maitre d’œuvre ou du concessionnaire ;
 Le déblai proprement dit pour toute profondeur ;
 Le réglage et compactage des fonds de forme jusqu’à obtention de la compacité et portance
requise dans le CCTP (Les bandes réservées pour les espaces verts ne seront pas compactées) ;
 Le chargement des matériaux, leur transport et déchargement soit en remblai, soit en dépôt ;
 L’évacuation des déblais non réutilisables en remblais à la décharge publique, y compris le
chargement de ces déblais et leur transport ;
 Les mesures nécessaires pour assurer le maintien des accès et l'entretien des talus de déblais,
pendant toute la durée des Travaux, y compris le soutènement et le détournement des eaux ;
 La consolidation du sol et le drainage des eaux de surface et de ruissellement si nécessaire ;
 Les frais de protection contre les eaux de toute nature pendant l’exécution des déblais et les frais
d’évacuation des eaux notamment l’exécution des fossés provisoires.

PRIX 2.2 Terrassements en remblais
L’exécution des remblais sera conforme aux prescriptions du CCTP, et dans la limite des emprises des
voies et de chemins piétons.

PRIX 2.2.1 Terrassements en remblais pour mise en forme des voies

Ce prix rémunère en mètre cube l'exécution des remblais d’apport suivant les prescriptions du C.P.T

Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 108

avec les caractéristiques du CPT: Ce prix comprend les frais d’exécution.4. PRIX 2.5. fonds talus et fossés. y compris toutes les sujétions d'exécution et de contrôle PRIX 2. de compactage à 95 % de l'Optimum Proctor Modifié et entretien des talus jusqu'à la réception provisoire. Couche d’anti contaminant sur 10 cm Ce prix rémunère au mètre carré l'exécution d’une couche d’anti contaminant sur une épaisseur de 10 cm.P. de compactage à 95 % de l'Optimum Proctor Modifié et entretien des talus jusqu'à la réception provisoire. mesurée après compactage dans les zones déterminées par la maitrise d’œuvre. Le volume pris en compte sera celui mesuré après compactage réalisé aux dimensions du projet.avec toutes les sujétions de réglage. les essais. mesurée après compactage dans les zones déterminées par la maitrise d’œuvre. contre les eaux de ruissellement et notamment l'exécution des fossés provisoires. le transport. pris en attachements contradictoires et le TN pris celui du profil en travers théorique obtenu après décapage de la terre végétale. • Les frais de protection contre les eaux de toute nature pendant l'exécution des remblais et les frais d'évacuation des eaux. pris en attachements contradictoires et le TN pris celui du profil en travers théorique obtenu après décapage de la terre végétale étant entendu que les dimensions du projet s’entendent comme suit :  cote fond de forme pour la partie chaussée.2.  cote trottoir pour les accotements à partir des bordures de trottoir jusqu’à la limite d’emprise. de compactage à 95 % de l'Optimum Proctor Modifié et entretien des talus jusqu'à la réception provisoire. les essais. le transport. y compris toutes les sujétions d'exécution et de contrôle. le déchargement.T. selon descriptif du CPT. • Le dressage des plates formes. Couche de fondation en GNF1 sur 20 cm Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 109 . la mise en place et le compactage par couches successives selon les prescriptions du C.P. Ce prix comprend les frais d’exécution. Couche de forme F2 sur 30 cm Ce prix rémunère au mètre carré l'exécution d'une couche de forme F2. PRIX 2.3.  les Frais de la planche d’essai • La protection des plates-formes ouvertes. PRIX2. le déchargement.2 Terrassements en remblais pour mise en forme des chemins piétons Ce prix rémunère en mètre cube l'exécution des remblais des chemins piétons en remblai ayant un IP<12 avec toutes les sujétions de réglage. • Les frais de protection contre les eaux de toute nature pendant l'exécution des remblais et les frais d'évacuation des eaux.T. • Le dressage des plates formes. fonds talus et fossés. Le volume pris en compte sera celui mesuré après compactage réalisé aux dimensions du projet.  les Frais de la planche d’essai • La protection des plates-formes ouvertes. de compactage à 95 % de l'Optimum Proctor Modifié et entretien des talus jusqu'à la réception provisoire. Ce prix rémunère aussi l'exécution des remblais d'apport (en dehors de l’assiette du projet) avec toutes les sujétions de réglage. sur une épaisseur de 30cm. contre les eaux de ruissellement et notamment l'exécution des fossés provisoires. Ce prix rémunère aussi l'exécution des remblais qui ne comportent pas de la terre végétale ni de cailloux supérieur à 10 cm avec toutes les sujétions de réglage. la mise en place et le compactage par couches successives selon les prescriptions du C.

8. PRIX 2. les terrassements supplémentaires.1 Bordures de type T4 Ce prix s'applique au mètre linéaire de bordure T4 y compris semelle. mesurée après compactage.S. conformément aux prescriptions du C. • Les sur largeurs pour regards et ouvrages • Les sur largeurs des fouilles nécessaires à la bonne exécution des travaux • Le chargement des matériaux.5 sur une épaisseur de 20 cm. le transport et la mise en œuvre de matériaux et toutes sujétions pour une exécution d'un revêtement en béton bitumineux 0/10 réalisé. Ils comprennent.. le compactage. .2 Bordures de type T3 Ce prix s'applique au mètre linéaire de bordure T3 y compris semelle. joints et toutes sujétions PRIX 2. blindages. la couche d'accrochage en émulsion de bitume type EAR à 65% à raison de 300g/m 2. couche AC.F008. le nettoyage de la chaussée avant-répandage. avec toute sujétion d’accrochage à valider par le maître d’œuvre. PRIX 2. l'exécution des solins d'appui selon les plans joints. mesurée après compactage. le balayage. PRIX 3 – ASSAINISSEMENT PRIX 3.6. soit en dépôt. en outre la construction de la semelle de propreté. Il comprend également. Les sur-largeurs du corps de chaussée (GNF. joints et toutes sujétions PRIX 2. Couche d’imprégnation Ce prix rémunère au mètre carré de surface exécutée. y compris toutes les sujétions d'exécution et de contrôle PRIX 2.9 Béton bitumineux sur une épaisseur de 5 cm Ce prix s'applique au mètre carré de surface couverte et comprend la fourniture. les essais et toutes sujétions. couche de forme…etc) sont inclus dans ce prix.Ce prix rémunère au mètre carré l'exécution d'une couche de fondation en GNF1 0/40 sur une épaisseur de 20cm. Bordures Ces prix comprennent la fourniture et la mise en œuvre d'éléments préfabriqués. Dans ces conditions : PRIX 2.P.7.7.10 Enrochement Ce prix rémunère au mètre carré les travaux de protection des talus par enrochement 30/50 kg ce prix comprend le réglage et compactage des talus. sur une épaisseur de cinq centimètres (5cm) mesurée après compactage.).7. leur transport soit en remblai.7.01. joints et toutes sujétions PRIX 2. T3 ou I2 provenant d'usines agréé par le Maître d'Ouvrage et répondant à la norme NM10. Ce prix défini ci-après couvre notamment : • Le déblai proprement dit • Le dressage des fonds de fouilles et parois (étaiement.1 TERRASSEMENTS EN DEBLAIS POUR TRANCHEE TOUTES NATURES Y COMPRIS LE ROCHER ET OUVRAGES ANNEXES : Ces prix des déblais s’appliquent en terrain de toute nature et pour tout matériau quelle qu’en soit la nature les terrains. la mise en place du géotextile non tissé aiguilleté de densité moyenne 400 g/m² (y compris sujétions de coutures entre les raies ou de recouvrement minimum de 50 cm) et des enrochements 30/50 kg.3 Bordures de type I2 Ce prix s'applique au mètre linéaire de bordure I2 y compris semelle. soit à une décharge publique. y compris toutes les sujétions d'exécution et de contrôle. la plus-value pour parties courbes ainsi que la confection et mise en œuvre de joints de largeur n’excédant pas 1 cm. de bordure de type T4.. PRIX2. couche de base en GNA sur 20 cm Ce prix rémunère au mètre carré l'exécution d'une couche de base en GNA 0/31. la fourniture et la mise en œuvre des matériaux à raison de 1. soit à un lieu désigné par le Maître d'Ouvrage et le BET Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 110 .2 Kg au m² d'un cut-back ou émulsion 55 à raison de 2kg/m².

Ce prix inclut également la mise en place et le remblaiement selon les règles d’art des sur largeurs de la tranchée au-delà des dimensions exigées sans plus-value.00 2. PRIX 3. • le stockage. précisé ci-après toutes les opérations nécessaires depuis la recherche jusqu'à la mise en œuvre finale des matériaux et toutes les sujétions d'exécution. sans foisonnement.T.P. Ils comprennent : • soit l'extraction en zones d'emprunt ou en carrières avec toutes les sujétions de recherche.T.C. de mise à la décharge de matériaux impropres.1 . accès. soit de carrières ou de zones d'emprunt et mise en place pour remblaiement des tranchées.48 2.72 2.2 . y compris blindage.76 2. détournement ou épuisement des eaux. Il s'applique au mètre cube de volume de remblai mesuré après compactage.2 TERRASSEMENTS EN REMBLAIS Les prix de cette série s'appliquent à des matériaux de natures diverses en provenance soit des déblais de chantiers. • Ils sont payés au mètre cube en place. • la préparation des matériaux conformément aux spécifications du C.) • Les mesures nécessaires pour assurer le maintien des accès et l'entretien des talus de déblais. le transport et la mise en œuvre du remblai primaire pour le remblaiement des tranchées jusqu’à une hauteur de 0.P et plans.32 1.. PRIX 3. soit la reprise des déblais de chantier.96 La profondeur de la tranchée prise en compte sera la différence entre d’une part la cote de fond de fouille et d’autre part et de la cote projet diminuée de la structure de chaussée D'autre part. le déchargement et le transport de ces matériaux • le déchargement. au de dessus de l’extrados de la conduite ou ouvrages annexes et qui sont constitués de matériaux d’apport inerte d’un IP < 12. Ils concernent les remblais en matériau sélectionné mis en place autour et au-dessus des canalisations et des ouvrages annexes.2.REMBLAIS PRIMAIRES ORDINAIRES: Ce prix concerne la fourniture.REMBLAIS PRIMAIRES EN GRAVETTES: Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 111 .96 1.P avec toutes les sujétions de réglage.T.C. ils comprennent toutes les sujétions d'exécution.30m. Dans ces conditions : PRIX 3. soutènement.24 2.08 1. pendant toute la durée des travaux et jusqu'à la réception définitive. d'essais.. Ils sont payés au mètre cube suivant les spécifications du C. Ces prix s'appliquent aux terrassements en déblais pour l'exécution de tranchées et ouvrages annexes à toutes profondeurs. la reprise éventuelle sur les zones de stockage et les chantiers d'utilisation. la mise en place conformément aux spécifications du C.C.2. de travaux de découverte. ce prix s'applique pour des travaux de terrassements à toutes profondeurs.• Les frais de mise hors d'eau du chantier (assèchement et épuisement) • Les ouvrages nécessaires au contournement d'ouvrage existants (route. • La réfection des chaussées empruntées le cas échéant par les collecteurs conformément aux structures en place. Les largeurs de tranchées prises en compte seront celles indiquées dans le cahier des clauses techniques particulières et les plans à savoir : DN de la conduite (mm) 300 400 500 600 800 1000 1200 1400 1600 1800 Largeur fouille (m) 0. mesurée après arrosage et compactage. et entretien des talus de remblais pendant toute la durée des travaux jusqu'à la réception définitive Ces prix comprennent donc pour chaque matériau particulier.20 1.

Ils comprennent les raccordements. Il s'applique au mètre cube de volume de remblai mesuré après compactage réalisé aux dimensions du projet. la pose et essais de canalisations circulaires béton armé à joints souples y compris la protection par dalettes en BA au cas où la couverture des conduites s’avère insuffisante ou la profondeur de la conduite est très importante.30 mètre.Ce prix concerne la fourniture.Géotextile : Ce prix rémunère au mètre carré la mise en place du géotextile non tissé aiguilleté de densité moyenne 400 g/m² (y compris sujétions de coutures entre les raies ou de recouvrement minimum de 50 cm).4 . Dans ces conditions : PRIX 3. PRIX 3. Il s'applique au mètre cube de volume de remblai mesuré. en gravette 15/25 sur une épaisseur de 0.CANALISATIONS EN BETON ARME: Les prix ci-dessous rémunèrent au mètre linéaire la fourniture. Ce prix s'applique au mètre linéaire de conduite de diamètre intérieur 1.3 .60 m de classe de résistance 135A y compris joints et toutes sujétions de raccordement. amont et aval. PRIX 3.5 .40 m de classe de résistance 135A y compris joints et toutes sujétions de raccordement. Le compactage par couches inférieures à 0.5. en présence de la nappe..Canalisations Ø1400 Classe 135 A. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 112 . arrosage et toutes sujétions de mise en œuvre Sa provenance doit être agrée par le MO et BET.1 . Ce prix s'applique au mètre linéaire de conduite de diamètre intérieur 1.3 .REMBLAIS SECONDAIRES : Ce prix concerne les remblais en terre criblée réalisés par engins mécaniques pour le remblaiement des tranchées et ouvrages annexes.LIT DE POSE EN GRAVETTE 15/25: Ce prix rémunère au mètre cube la fourniture. PRIX 3. mesurée.2. tenant compte de la nature géotechnique du sol.Canalisations Ø1600 Classe 135 A.2 m après compactage y compris damage. conformes aux prescriptions techniques du concessionnaire Il s'applique au mètre cube. au dessus de l’extrados de la conduite ou ouvrages annexes et qui sont constitués de gravettes 15/25. le transport et la mise en œuvre du remblai primaire pour le remblaiement des tranchées jusqu’à une hauteur de 0. le transport et la mise en place de lit de pose. et l'arrosage sont compris dans ce prix. PRIX 3.5. ainsi que toutes les sujétions inhérentes à la pose. Ce prix inclut également la mise en place et le remblaiement selon les règles d’art des sur largeurs de la tranchée au-delà des dimensions exigées sans plus-value. le transport.2 . PRIX 3. Ce prix inclut également la mise en place et le remblaiement selon les règles d’art des sur largeurs de la tranchée au-delà des dimensions exigées sans plus-value.30m. et qui sont constitués de matériaux ayant des caractéristiques qui répondent aux exigences de la norme NF P 98-331 notamment en ce qui concerne la partie supérieure du remblai.

PRIX 3.3 .Canalisations Ø600 Classe 135A .5 .5.2. Les joints et les essais d'étanchéité. Ce prix s'applique au mètre linéaire de conduite de diamètre intérieur 0.00 m.00 m x 1.60m de classe de résistance 135A y compris joints et toutes sujétions de raccordement.80m de classe de résistance 135A y compris joints et toutes sujétions de raccordement. La fourniture et la mise en place de remblais compactés après exécution du regard.5. etc.… Les adjuvants type SIKA ou autres. Ces châssis seront maintenus.5. Ce prix s'applique au mètre linéaire de conduite de diamètre intérieur 0. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 113 . remblais) en terrain de toute nature ainsi que l'évacuation des déblais excédentaires à la décharge publique. Ce prix s'applique au mètre linéaire de conduite de diamètre intérieur 0. pour béton hydrofuge. PRIX 3. Ils comprennent : Le terrassement de tout genre (déblais. coulés sur place. Ce prix s'applique au mètre linéaire conformément à l’étude d’exécution réalisée par l’entrepreneur et validée par la maitrise d’œuvre.Canalisations Ø400 Classe 135A . PRIX 3. Les sujétions de transport.6 .40m de classe de résistance 135A y compris joints et toutes sujétions de raccordement.30m de classe de résistance 135A y compris joints et toutes sujétions de raccordement. La fourniture. conformément aux détails d’exécution actualisés selon toute modification pouvant concerner les plans généraux et toutes sujétions.5. la pose dans le terrain de tubage en PVC perforé de diamètre ø 160 enrobé de gravier 10/20. au couronnement des regards. jointoiement. *L'exécution d'un radier et des parois en béton (classe B2 (NM) y compris béton de propreté ainsi que les essais sur béton. lit de pose en gravette) en terrain de toute nature suivant les mêmes exigences des prix 3. le transport et l'exécution de matériaux pour regards de visite et/ou d'angle et/ou de chute sur canalisations circulaires. aux frais de l’entrepreneur.Canalisations Ø800 Classe 135A . PRIX 3.Canalisations Ø1200 Classe 135 A.7 . supportant cadres et tampons en préfabriqués. Le châssis en béton armé de 1. Ce prix comprend les terrassements de tout genre (déblais. remblais.8 .6 : DRAIN EN PVC Ce prix concerne la fourniture.50m de classe de résistance 135A y compris joints et toutes sujétions de raccordement.7 – REGARDS Ces prix rémunèrent la fourniture. PRIX 3.5. Ce prix s'applique au mètre linéaire de conduite de diamètre intérieur 0. le transport et pose des échelons.4 .1 et 3.5. Ce prix s'applique au mètre linéaire de conduite de diamètre intérieur 1. pour le cas des regards coulés sur place *le ferraillage tel qu’il découle de l’étude de béton armé élaborée. Ce prix s'applique au mètre linéaire de conduite de diamètre intérieur 0. le tout est recouvert par du géotextile non tissé d'un poids de 400 g/m².Canalisations Ø500 Classe 135A .20 m de classe de résistance 135A y compris joints et toutes sujétions de raccordement. PRIX 3.Canalisations Ø300 Classe 135A. mise en œuvre. PRIX 3. par un solin au mortier nº 2. PRIX 3. par un bureau d’études agréé. quelle qu’en soit la profondeur selon les indications des différents plans même modifiés.

Ce prix s'applique à l'unité conformément aux plans d'exécution.EXECUTION DE BOUCHES D'EGOUT Ce prix rémunère la construction de bouches d'égout à grille ou à avaloir suivant les détails d'exécution et les prescriptions du D. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 114 . coulés sur place validés par l’ONEE-branche eau. le transport et la pose de conduites en PVC série I de diamètre 315 pour raccordement de la bouche sur le réseau des eaux pluviales y compris  Joints pour raccordement des bouches d’égout aux collecteurs ou aux ouvrages annexes.  l'épuisement des eaux et des boues ainsi que l'assèchement des fouilles.A.1 .  l'exécution du regard en béton de classe B3. en terrain de toute nature nécessaires à l'exécution de la fosse ainsi que l'évacuation des déblais à la décharge.  le décoffrage.FOSSES RECEPTRICES Ces prix rémunère à l'unité les fosses réceptrices simples ou doubles. Ce prix s'applique à l'unité d'ouvrage réalisée conformément aux plans d'exécution. remblais.  les terrassements de tout genre (déblais.9 .7. L’ouvrage sera exécuté en béton armé conformément au plan joint. toutes les sujétions du prix ci-dessus relatif aux regards de visite.Dans ces conditions : PRIX 3.3 REGARDS DE CHUTE SUR CONDUITES CIRCULAIRES Ce prix rémunère à l’unité l'exécution des regards de chute sur conduite de différents diamètres pour une profondeur et de dimensions variables et suivant les prescriptions du CPT et le détail du plan d'exécution ainsi que toutes les sujétions inhérentes à la construction des regards Cet ouvrage est accolé à un regard de visite.  les coffrages (fourniture et mise en place).  toutes sujétions liées à la bonne réussite de l'exécution. Ce prix comprend aussi la fourniture.  l'évacuation des déblais excédentaires à la décharge publique. Ils comprennent notamment :  les terrassements de tout genre en terrain de toute nature et l'évacuation des déblais.T. Le prix de l’ouvrage comprend en outre. PRIX 3. Le regard de visite est payé à part par son prix spécifique.8 .  l'exécution du châssis carré en béton pour le support des cadres et tampons ou grilles. lit de pose en gravette) en terrain de toute nature ainsi que l'évacuation des déblais excédentaires à la décharge publique. réalisées conformément aux plans d'exécution y compris raccordement par conduite en PVC DN 200 série1sur collecteurs par regard borgne.7. Ils comprennent notamment :  les terrassements de tout genre. PRIX 3.2 REGARDS DE VISITE SUR CONDUITES CIRCULAIRE DE DIAMETRES > 800MM Ce prix s'applique à l'unité de regard de visite sur conduite circulaire à toute profondeur réalisé conformément aux plans PRIX 3.REGARDS DE VISITE SUR CONDUITES CIRCULAIRE DE DIAMETRES < =800MM Ce prix s'applique à l'unité de regard de visite à toute profondeur sur conduite circulaire réalisé conformément aux plans PRIX 3.G.  le blindage des tranchées.7.

FOSSES RECEPTRICES DOUBLES Ce prix s'applique à l'unité de fosse double réalisée PRIX 3.  les sujétions de raccordement des logements sur les fosses.2 .1 .1 . y compris cornières de 4 mm galvanisées inférieures et supérieures.001. le transport et la pose des fontes devant équiper les divers ouvrages des réseaux d'assainissement et réalisés conformément aux plans d’exécution à élaborer . conformément aux détails d'exécution.  les coffrages (pour les fosses coulées sur place) (fourniture et mise en place).9.  le blindage des tranchées.10.10. lit de pose en gravette) en terrain de toute nature ainsi que l'évacuation des déblais excédentaires à la décharge publique. PRIX 3. au laboratoire.  La réalisation du regard borgne en béton de classe B2 y compris adjuvant pour béton hydrofuge et tampon provisoire éventuel et tampon définitif. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 115 .  l'évacuation des déblais excédentaires à la décharge publique.  l'exécution de la fosse en béton de classe B3 (pour les fosses coulées sur place).  la fourniture et la pose de tampons.  l'anneau de levage.  la feuillure en acier galvanisé de 4 mm pour la pose du tampon.2 . aux frais de l’entrepreneur.  le décoffrage (pour les fosses coulées sur place).10.APPAREILS SIPHOÏDES La fonte est payée à l’unité d’ouvrage .9.GRILLES DE CLASSE D400 POUR REGARDS ET BOUCHES A GRILLE.10 – OUVRAGES EN FONTE DUCTILE Ces prix rémunère à l’unité d’ouvrage en fonte la fourniture.  les essais et contrôles (étanchéité. à l’usine…) Ouvrage payé à l'unité totalement posée Dans ces conditions : PRIX 3.  La fourniture et la pose du tube de branchement en D200 en PVC série 1  les terrassements en tranchée de tout genre (déblais. ce prix comprend:  L'étude de béton armé (coffrages et ferraillages) établie et visée par un bureau de contrôle agrée. Ils s’appliquent aux : PRIX 3.  l'épuisement des eaux et des boues ainsi que l'assèchement des fouilles. en conformité avec les spécifications de la norme marocaine NM 10.FOSSES RECEPTRICES SIMPLES Ce prix s'applique à l'unité de fosse simple réalisée PRIX 3. les PRIX 3. PRIX 3.10 com prenant toutes les sujétions.9.  la fourniture et scellement de la grille galvanisée.11 – OUVRAGE DE RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES Ce prix rémunère la réalisation de l'ouvrage de récupération des eaux pluviales en béton armé à raccorder en aval sur conduite circulaire conformément au plan de principe. remblais.  la fourniture et la mise en place de dalettes en béton armé de classe B2.TAMPONS DE CLASSE D400 POUR REGARDS DE VISITE Y COMPRIS SYSTEME DE VERROUILLAGE PRIX 3.3 .

 Les coffrages intérieurs et extérieurs  La fourniture et le façonnage des armatures. Les terrassements en déblais .remblais en terrain de toute nature conformément au CCTP.  La fourniture et la mise en œuvre de béton B25 . Ce prix s’applique au forfait Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 116 . béton de propreté et enduits éventuels  Et toutes sujétions conformément aux plans d'exécution.

des conduites. y compris arrosage et toutes sujétions.  la fourniture et la mise en œuvre des produits anti-racine dans les zones qui risquent d’être envahies par les racines des arbres (les produits à utiliser doivent être justifiés par l’entrepreneur et approuvés par le Maître d’ouvrage) . traversées. etc. réglage de fonds de fouilles. dressage des parois.  La fourniture et la mise en place d’un grillage avertisseur bleu  Toutes sujétions de pose de conduites en terrain de pente supérieure à 15 %. Ces prix sont rémunérés au mètre cube. Nature du matériau : sable épaisseur de 10 cm. notamment :  Toutes les dépenses de fournitures qui s’entendent livrées.35 m d’épaisseur sur la génératrice supérieure extérieure de la conduite et remblai compacté en tout venant au-dessus. débroussaillage et défrichement des bois et cultures. d’épuisement. transport et pose de conduites en PVC Ces prix rémunèrent la fourniture et le transport.2. 4.2 : Lit de pose pour conduite Ces prix rémunèrent au mètre cube la fourniture. dessouchage d’arbres abattus et déforestation par couche d’arbre se trouvant dans l’emprise de la conduite.3 : Fourniture. d’étaiement. compactage jusqu’à 0.  Toutes sujétions de raccordement aux ouvrages et installations existants et projetés.  Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l’Entrepreneur. de sur largeur. rendues et rangées à pied d’œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d’œuvre. Ils comprennent toutes les dépenses nécessaires à l’exécution des fournitures. La largeur théorique est celle décrite dans le prix du déblai pour collecteur ci-dessus.  les coudes altimétriques et planimétriques de tout angle. à toutes profondeurs. au niveau des coudes et pièces spéciales. et éventuellement dépose de la conduite existante .2 :Lit de pose pour conduite. Ces prix sont rémunérés au mètre cube. de confection de niches au droit des joints. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 117 . à l’aide de matériel d’excavation manuel ou mécanique. réglage aux alentours de ces déblais y compris toutes sujétions de nivellement de lit de pose. remblai primaire en sable conformément au CCTP.  Les frais d’outillage et de matériel. à partir du fond de fouille en cas de sol non rocheux et non humide 4. de blindage. le transport et la mise en œuvre d’un lit de pose en dessous des tuyaux. Les plans définissant les butées et ancrages seront étudiés et devront être justifiés par des notes de calcul établies par l’l’Entrepreneur et approuvés par le Maître d’ouvrage.  Les bagues de joint caoutchouc et tout accessoire d’emboîtement des éléments de conduites.1 :Lit de pose pour conduite.1 : Terrassement pour canalisations et ouvrages annexes Ce prix concerne le Terrassement pour canalisations et ouvrages annexes tels que regards.SOUS-LOT 2 : ALIMENTATION EN EAU POTABLE TERRASSEMENT PRIX 4. en usines ou sur le site. comprenant déblai.  les butées et ancrages de la conduite. en béton dosé à 350 kg légèrement armé. soigneusement nivelé avec des épaisseurs conformément au CCTP avec le choix de matériaux suivant le lieu de pose. Prix 4. etc… exécutés en terrain de toutes natures. évacuation des déblais excédentaires à la décharge publique. des joints et tout accessoire d’emboîtement des conduites. remise à l’état identique de la chaussée et toutes sujétions . Nature du matériau : graviers épaisseur de 15 cm à partir du fond de fouille en cas de sol rocheux ou humide CANALISATION Prix 4. en distinguant le sol rocheux ou humide par rapport au sol ordinaire selon recommandations du maître d’œuvre.2.

raccords bride major. Diamètre nominal 160 mm. Pression nominale : 16 bar 4. brides. écrous. Pression nominale : 16 bac Pièces Spéciales.  Les frais d’outillage et de matériel. Ils comprennent toutes les dépenses nécessaires à l’exécution des travaux. Diamètre nominal : 60 mm. écrous. etc)  Les joints. boulons. rendues et rangées à pied d’œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d’œuvre.3 Fourniture et transport de conduite en PVC pression à bague de joint. (Ventouse. (Té de raccordement. Diamètre nominal : 75 mm. Robinetterie Prix 4. etc?)  Les joints. robinet vanne et accessoires et leur raccordement aux conduites de différents diamètres et de toute nature.3. Pression nominale : 16 bar Equipement regards de vidange Ces prix sont forfaitaires et rémunèrent la fourniture. Robinet vanne à opercule.  Les frais d’outillage et de matériel. joints gibaults.  Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l’Entrepreneur. brides. Robinet vanne à opercule. Ils comprennent toutes les dépenses nécessaires à l’exécution des travaux. le transport. Pression nominale : 16 bar 4. Diamètre nominal 315mm. et la pose suivant les règles de l’art des équipements complets de point haut en fonte ductile. Diamètre nominal : 110 mm.3. Pression nominale : 16 bar 4.  Tous les frais afférents aux essais de mise en service. Ouvrage payé à l’unité Prix 4. et tout accessoire de raccordement. rendues et rangées à pied d’œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d’œuvre. ventouse et accessoires.  Tous les frais de transport à pied d’œuvre.  Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l’Entrepreneur.Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des conduites en usine. bouts unis. bouts unis. notamment :  Toutes les dépenses de fournitures qui s’entendent livrées. Té de raccordement. Ces prix sont rémunérés au mètre linéaire 4. Pression nominale : 16 bar Equipement regards de ventouse Ces prix sont forfaitaires et rémunèrent la fourniture.4 : Fourniture. Pression nominale : 16 bar 4.  Tous les frais afférents aux essais de mise en service. transport et pose des équipements de point haut.  Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des fournitures en usine. et de leurs raccordements aux conduites de différents diamètres et de toute nature. raccords bride major. Type : Ventouse triple fonction.3. et la pose suivant les règles de l’art des équipements complets de point bas en fonte ductile.3. le transport.  Tous les frais de transport à pied d’œuvre.3. Ouvrage payé à l’unité Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 118 .5 : Fourniture et transport des équipements de point bas. pour vidange. et tout accessoire de raccordement. boulons.4 Fourniture et transport de conduite en PVC pression à bague de joint.2 Fourniture et transport de conduite en PVC pression à bague de joint.1 Fourniture et transport de conduite en PVC pression à bague de joint.  Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des fournitures en usine. Diamètre nominal : 60 mm.5 Fourniture et transport de conduite en PVC pression à bague de joint. notamment :  Toutes les dépenses de fournitures qui s’entendent livrées. en usines ou sur le site. en usines ou sur le site. joints gibaults. Diamètre nominal : 140 mm.

Ce prix rémunère en particulier :  Un té BE DN conduite TB DN 100 en fonte. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 119 . transport Ces prix rémunèrent la fourniture. rendues et corps en fonte.  Un poteau d’incendie DN 100 .100 mm. * Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l'Entrepreneur. en usines ou sur le site. Ils comprennent toutes les dépenses nécessaires à l'exécution des travaux. notamment : * Toutes les dépenses de fournitures qui s'entendent livrées. Ils comprennent toutes les opercule et corps dépenses nécessaires à l'exécution des travaux. couvercle. Ces prix sont forfaitaires et rémunèrent la fourniture.10 vanne. Type : à aux conduites et appareillages de sécurité. et la pose complète et 4. * Tous les frais de transport à pied d’œuvre. et de leurs 4. manchette à brides en AGC.15 bride major en fonte raccordements aux conduites. et de leurs raccordements 4. RVB à volant de manœuvre. cônes de réduction. forme rangées à pied d’œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître des extrémités : à d’œuvre. exécution de massif d'ancrage et toutes sujétions PN 16 bars. écrous et tout accessoire de raccordement. et la pose complète et 4. Té en fonte ductile à bride.110 mm ou supérieur. robinetterie et appareillages de sécurité. Equipement complet du poteau d'incendie Prix 4. PRIX DU Fourniture.7 AU et pose de Robinet suivant les règles de l'art de robinets vannes. pièces spéciales de raccordement : coude bridé.11 AU et pose de raccord suivant les règles de l'art de raccord bride major. U brides. * Tous les frais afférents aux essais en tranchées.  cônes de réduction. * Les frais d'outillage et de matériel. rendues et U rangées à pied d’œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d’œuvre. * Tous les frais de transport à pied d’œuvre. ces équipements doivent être abrités dans des regards de visite indiqués aux prix 4. élément droit bridé. transport Ces prix rémunèrent la fourniture. * Les joints. en usines ou sur le site.. * Les frais d'outillage et de matériel.6 : poteau d'incendie D. stabilisateur 3D et compteur D. Nature du matériau : * Toutes les dépenses de fournitures qui s'entendent livrées. brides.45. coude à patin. boulons. * Les joints. boulons.  1 élément en S DN 100 mm en fonte (pour réglage)  1 éléments droits DN 100 mm en acier galvanisé à chaud .100 mm. le transport.  Un coude à patin DN 100 mm avec butée d’ancrage  Un robinet vanne à opercule en caoutchouc DN 100 sous bouche à clef . * Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l'Entrepreneur. le transport.100 mm à partir de conduite de piquage D. le transport. et la pose suivant les règles de l’art et conformément au CPS et aux plan type d'exécution y compris découpage de la conduite de piquage. Ouvrage payé à l’unité EQUIPEMENTS HYDRAULIQUES N° de Prix Libellé Définition prix unité PRIX DU Fourniture.  stabilisateur 3D  Deux manchettes DN100  Joints de démontage DN100  et compteur D. notamment : ovale série courte. écrous et tout accessoire de raccordement. * Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des fournitures en usine.

notamment : * Toutes les dépenses de fournitures qui s'entendent livrées. brides. et la pose complète et 4. notamment : * Toutes les dépenses de fournitures qui s’entendent livrées. U * Les joints. robinetterie et appareillages de sécurité. * Les frais d'outillage et de matériel. et tout accessoire de raccordement y compris té en fonte à 2 emboitement et tubulaire bridé quel que soit le diamètre de la canalisation d’eau et de U la vanne. brides. écrous et tout accessoire de raccordement. boulons.22 au et pose de Té à bride Ces prix rémunèrent la fourniture. la fourniture. robinetterie et appareillages de sécurité. * Tous les frais de transport à pied d'œuvre. U * Tous les frais de transport à pied d'œuvre. Ils comprennent toutes les dépenses nécessaires à l'exécution des travaux. * Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l'Entrepreneur. écrous et tout accessoire de raccordement. Ils comprennent toutes les dépenses nécessaires à l'exécution des travaux.N° de Prix Libellé Définition prix unité * Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des fournitures en usine. notamment : * Toutes les dépenses de fournitures qui s'entendent livrées. le transport. et la 4. * Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des fournitures en usine.21 clé confection d'une couronne en béton armé dosé à 350 kg/m3. écrous et tout accessoire de raccordement. * Tous les frais afférents aux essais des fournitures en tranchées PRIX DU Fourniture. le transport. PRIX DU Fourniture. * Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l'Entrepreneur.37 réduction en fonte raccordements aux conduites. en usines ou sur le site. rendues et rangées à pied d’œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d'œuvre. * Tous les frais afférents aux essais en tranchées. PRIX DU Fourniture. brides.20 au et pose de Bouche à Bouche à clé. * Tous les frais de transport à pied d'œuvre. boulons. * Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 120 . transport 4. le tube allonge en PVC. le transport.33 en fonte suivant les règles de l'art de Té à bride en fonte. et la pose complète et 4. tabernacle en polyester. transport . et de leurs 4. le transport et la pose de 4. rendues et rangées à pied d'œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d'œuvre.34au et pose de cône de suivant les règles de l'art de cône de réduction. et la pose complète et 4. rendues et rangées à pied d'œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d'œuvre. transport Ce prix rémunère à l’unité. * Les frais d'outillage et de matériel.16 au et pose de Joint de suivant les règles de l'art de joints de démontage. * Tous les frais afférents aux essais des fournitures en tranchées. Ces prix rémunèrent la fourniture. Ils comprennent toutes les dépenses nécessaires à l'exécution des travaux.19 démontage en fonte raccordements aux conduites.s * Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des fournitures en usine. et de leurs raccordements aux conduites. PRIX DU Fourniture. transport Ces prix rémunèrent la fourniture. * Les frais d'outillage et de matériel. boulons. en usines ou sur le site. et de leurs 4. en usines ou sur le site. * Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l'Entrepreneur. U * Les joints. robinetterie et appareillages de sécurité. * Les joints.

qui sont comptés par ailleurs. * Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l'Entrepreneur. une résistance nominale à la compression. * Tous les frais afférents aux essais en tranchées PRIX DU Fourniture. de surface. et de leurs raccordements aux conduites. ou en acier galvanisé robinetterie et appareillages de sécurité. * Tous les frais afférents aux essais en tranchées Ouvrages annexes Ce prix est forfaitaire et se rapporte à tous les travaux de génie civil pour la réalisation de regards. en usines ou sur le site. Ces prestations s’entendent la construction et la finition des regards avec tampons en fonte ductile agrée par l’ONEE branche eau. * Tous les frais de transport à pied d'œuvre. Ces prix rémunèrent la fourniture. le façonnage et la mise en place de ferraillage. boulons. écrous et tout accessoire de raccordement. en bois ou métalliques. Ces travaux comprennent notamment les suggestions suivantes :  Les sondages et l’implantation définitive des ouvrages sur le terrain.  La fourniture et la mise en place des coffrages soignés.38 au et pose Manchette à suivant les règles de l'art de Manchette à deux brides en fonte ou en 4. pour la préparation des bétons. transport . et la pose complète et 4. * travaux de fonçage du béton * Les joints.  La fourniture et transport des agrégats agréés par le maître d’œuvre.41 deux brides en fonte acier galvanisé à chaud. conformément aux plans types d’exécutions approuvés par le maître d’œuvre.  L’épuisement de l’eau de surface et de ruissellement autour des terrassements de l’ouvrage. notamment : * Toutes les dépenses de fournitures qui s’entendent livrées.  La préparation. d’au moins 180 bars. le transport et la mise en place avec vibration du béton type B2 dosé au minimum à 350 kg/m3 de ciment CPJ 45 ou équivalent et présentant à 28 jours.N° de Prix Libellé Définition prix unité constitutifs et de réception des fournitures en usine. le transport. brides. conformément aux plans d’exécutions approuvés par le maître d’œuvre.  Les dispositions nécessaires pour assurer l’étanchéité de l’ouvrage contre les eaux.  Le nettoyage et le compactage du fond de fouilles  La réalisation du béton de propreté sur 10 cm d’épaisseur en béton type B4 dosé au minimum à 250 kg/m3 de ciment CPJ 45 ou équivalent. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 121 . une résistance nominale à la compression. et présentant à 28 jours. Ils comprennent toutes les à chaud dépenses nécessaires à l'exécution des travaux.  La fourniture. d’au moins 270 bars.à l’exclusion de leurs équipements. rendues et rangées à pied d'œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d'œuvre.  Les étaiements et blindages. * Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des fournitures en usine. de ruissellement et de nappe. * Les frais d'outillage et de matériel.

présentant des dégradations ou un fini non conforme aux indications des plans d'exécution. carrelage) y compris fourniture. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 122 . essais de réception et toute sujétions de bonne exécution Ouvrage payé à l’unité Prix 4.  Démolition et réfection du trottoir de toute nature (tel que pavage.43 : Génie civil des regards. non compris les équipements hydrauliques.  les manchettes de traversées en fonte. Type : de poteau d’incendie. • protection par dallettes en béton armé dosé à 350 kg/m3 dimensionnée pour supporter la charge maximale induite par la circulation de poids lourds.  L’exécution de la peinture de l’ouvrage et des diverses pièces métalliques. Prix 4.  Le traitement des reprises de bétonnage. à toutes profondeurs et toutes dimensions confondues Prix 4.  La réalisation de l’enduit au mortier de ciment. Il comprend : • l’exécution de l'ouvrage de traversée conformément aux exigences du Maître d’ouvrage. PF : toutes profondeurs. à toutes profondeurs.  Les sujétions dues à l'emploi d'appareils vibrateurs.  Le traitement des surfaces. transport et pose de matériaux.  La pose et scellement du cadre et tampon ou capot métallique.  Le grattage des salissures et bavures de mortier ou de laitance collées aux sols et aux parements. Type : des vannes de sectionnement. remise à l'identique de l'état initial. Ce prix s'applique au mètre linéaire de la conduite protégée. pour conduites. selon le plan d’exécution.  Les adjuvants éventuellement nécessaires pour obtenir les caractéristiques prescrites pour une mise en œuvre convenable  Les sujétions pour la réalisation éventuelle des joints de retrait ou de dilatation.  La pose et scellement des échelons ou d’échelle métallique. qui sont en contact avec le terrain naturel. • La reprise des bordures déposées.  Les produits SIKA ou similaire assurant un béton hydrofuge résistant aux eaux de nappe en cas d’existence. à toutes profondeurs.46– Traversée sous chaussées traficables : Ce prix rémunère l'Entrepreneur pour l'exécution de traversée sous voies de circulation existantes ou projetées conformément au plan de principe et quelle que soit la nature des terrains rencontrés. à justifier par un note de calcul de ferraillage. Ouvrage payé au mètre linéaire Prix n° 4. selon le plan d’exécution (col de cygne en tube métallique ou châssis grillagé ou autre)  Le repiquage des trous de scellement.  Les sujétions dues aux réservations dans les bétons.45 : Génie civil des regards.42 : Génie civil des regards. • le remblaiement de la tranchée avec du sable 0/5.44 : Génie civil des regards. selon le plan d’exécution. Type : de ventouse. notamment les frais nécessités par le renforcement des coffrages  La réalisation du puisard de vidange et d’évacuation de l’eau. sur toutes les surfaces de l’ouvrage. Type : de vidange. Prix 4.  La fourniture et réalisation du dispositif d’aération de l’ouvrage.  La réalisation d’un enduit à base d’émulsion bitumineuse sur les parements de l’ouvrage. • remise des corps de chaussées avec arrosage et compactage y compris couche de roulement et toutes sujétions de finition et de parfaite exécution. fourreaux et pièces métalliques diverses.  Les frais occasionnés par les prélèvements et les essais de contrôle de qualité des bétons et de leurs composants effectués par l’entreprise.

47 : Rinçage et désinfection des conduites Ce prix rémunère au mètre linéaire de conduites le lavage intérieur. le rinçage à l’eau claire et la mise en service de la canalisation selon les prescriptions du CCTP.Prix 4. la désinfection. Il comprend toutes les fournitures et produits nécessaires à ces opérations (eau. produits désinfectants…) et toutes sujétions de mise en œuvre. Ouvrage payé au mètre linéaire Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 123 .

Extracteur. confection et pose boite d'extrémité 41-02-02 5-102 synthétique type intérieur pour câble Alu ou Cu isolé au F+M U PR S26 18/30 kV tension d'isolement 36 kV Fourniture. confection et pose boite de jonction pour 41-02-05 5-103 F+M U câble isolé au PRC Alu ou Cu USP 18/30 kV Terrassement en déblais et remblais 47-02-01 5-104 Tranchée normale à 1 circuit F+M m 47-02-02 5-105 Tranchée normale à 2 circuits F+M m 47-02-05 5-106 Tranchée traversée à 1 circuit F+M m 47-02-06 5-107 Tranchée traversée à 2 circuits F+M m Tube annelé double paroi souple et flexible 450N pour .applique sur la porte d'accès ) (Dimension 5*4*3.65m) y 60-02-08 (S) F+M U 1 compris architecture selon style exigé par le maitre d'ouvrage et à valider par la CUO Génie civil poste de transformation double maçonné à équipement préfabriqué (y compris pose serrure en 5-201. Fourniture et pose de câble isolé au PR U assignée 5-101 F+M m 04 18/30(36)kV S26 en aluminium unipolaire 1x240mm2 Fourniture.IN SITE MOYEN TENSION : 40-00-04 & 40-01.65m) y 60-02-08 (D) F+M U 2 compris architecture selon style exigé par le maitre d'ouvrage et à valider par la CUO Fourniture et pose cellule interrupteur motorisée 62-02-04 5-202 préfabriqué avec verrouillage pour réseau à isolement au F+M U SF6 24 kV (pas 50cm) Fourniture et pose cellule protection transformateur préfabriquée équipée par combiné interrupteur-fusibles 62-02-08 5-203 F+M U à poudre ( compris boites raccordement câble ) à isolement au SF6 24 kV (pas 50cm) 5-204 Equipements postes de transformation 5-204.…) Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 124 .applique sur la porte d'accès ) (Dimension 8*4*3. 5-109 F+M m tranchée traversée diamètre 110 Borne de signalisation en béton vibré et cimenté avec 52-02-01 5-110 impression en tête du sigle ONEE MT BJ ou BT F+M U 5-200. 5-200 (Postes de transformation) et 5-400 (Réseau 1° catégorie) du sous-lot 3 sont établis selon le descriptif et nomenclatures types de l’ONEE /Branche électricité comme suit : N° N° Prix ONEE/BE PRIX DESIGNATION DES OUVRAGES Ouvrages Uté BET 5-100.Postes de transformation 5-201 Génie civil postes de transformation Génie civil poste de transformation simple maçonné à équipement préfabriqué (y compris pose serrure en 5-201. etc.Equipement annexe PT simple maçonné à cellules 62-02-11 (S) F+M U 1 préfabriquées(TUR.SOUS-LOT 3 : ELECTRIFICATION ET ECLAIRAGE PUBLIC Il est préalablement précisé ce qui suit : Les prix correspondant aux séries 5-100 (IN SITE MOYEN TENSION). 5-108 F+M m tranchée diamètre 110 Tube annelé double paroi rigide classe 750N pour .

Réseau 1° catégorie 20-02-01 5-401 Terre de réseau F+M U 5-402 Câbles Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 125 .Tranchée normale à 2 circuits 47-02-02 F+M m 2 5-305.Candélabre d'éclairage public en tôle galvanisée double 22-02-04 F+M U 2 crosse 8 m 5-304 Câbles 5-304. 5-205-Transformateur de puissance triphasé à bornes F+M U 18 2 embrochables 22 Kv / B2 315 kVA 53-02-01 5-206 Regard de visite F+M m3 Fourniture et montage de dispositif de détection de 65-02-09 5-207 défaut sur câble souterrain MT (DDS) type F+M U communiquant 5-300 . candélabre ou 5-302- 21-02-05 façade).…) 5-205 70-00-22 & 70-01. F+M m 3 4x35 mm² 5-305 Terrassement en remblais et en déblais 5-305. 5-205-Transformateur de puissance triphasé à bornes F+M U 22 1 embrochables 22 Kv / B2 500 kVA 70-00-20 & 70-01. F+M m 1 4x16 mm² 5-304.Fourniture et pose Câble U1000 ARVFV en Aluminium . 5-307 F+M m tranchée traversée diamètre 75 mm . équipé de tous les accessoires d'alimentation F+M U 2 nécessaires pour lampe à vapeur de sodium SHP 250W 5-303 Candélabres d'éclairage public 5-303. 5-205-Transformateur de puissance triphasé à bornes F+M U 20 2 embrochables 22 Kv / B2 400 kVA 70-00-18 & 70-01. Extracteur etc.Tranchée traversée à 1 circuit 47-02-05 F+M m 3 5-305. Equipement annexe PT double maçonné à cellules 62-02-11 (D) F+M U 2 préfabriquées(TURs.Réseau 1° catégorie (EP) 15-00-04 & 15-01. F+M m 2 4x25 mm² 5-304. 5-204.Tranchée normale à 1 circuit 47-02-01 F+M m 1 5-305. Fourniture et pose de câble cuivre nu 22 mm2 5-301 F+M m 04 5-302 Luminaires Appareil d'éclairage public (sur poteau. 5-308 Socle en béton pour candélabre F+M U 5-400 . 5-306 F+M m tranchée normale diamètre 75 mm Tube annelé double paroi rigide classe 750N pour .Tranchée traversée à 2 circuits 47-02-06 F+M m 4 Tube annelé double paroi souple classe 450N pour .Fourniture et pose Câble U1000 ARVFV en Aluminium . candélabre ou 5-302- 21-02-04 façade). équipé de tous les accessoires d'alimentation F+M U 1 nécessaires pour lampe à vapeur de sodium SHP 150 W Appareil d'éclairage public (sur poteau.Candélabre d'éclairage public en tôle galvanisée simple 22-02-02 F+M U 1 crosse 8 m 5-303.Fourniture et pose Câble U1000 ARVFV en Aluminium .

Tranchée traversée à 4 circuits 47-02-08 F+M m 8 Tube annelé double paroi souple classe 450N pour .Tranchée normale à 3 circuits 47-02-03 F+M m 3 5-405.Tranchée normale à 4 circuits 47-02-04 F+M m 4 5-405.3 départs non protégés Murette en aggloméré pour coffret et diverses boites de 43-02-01 5-404 F+M U dérivation 5-405 Terrassement en remblais et en déblais 5-405.Tranchée normale à 1 circuit 47-02-01 F+M m 1 5-405.BT (Sectionables protégé grâce aux couteaux 42-02-13 F+M U 2 manœuvrables par poignée isolée): 1arrivée de 95 à 240 mm 2 .BT(Sectionables protégé grace aux couteaux 42-02-07 F+M U 1 manœuvrables par poignée isolée) : 2 arrivées de 95 à 240 mm 2 . 5-402- sec U 1000 ARVFV tétrapolaire à section inégales de 3x95 F+M m 28 1 mm2 + 1x50mm2 Fourniture et Pose Câble armé en Aluminium à isolement 40-00-30 & 40-01.Tranchée traversée à 1 circuit 47-02-05 F+M m 5 5-405. 5-402- sec U 1000 ARVFV tétrapolaire à section inégales de F+M m 30 2 3x150 mm2 + 1x70mm2 Fourniture et Pose Câble armé en Aluminium à isolement 40-00-32 & 40-01. 5-406 F+M m tranchée traversée diamètre 160 Tube annelé double paroi rigide classe 750N pour . Fourniture et Pose Câble armé en Aluminium à isolement 40-00-28 & 40-01.3 départs non protégés Fourniture et pose de coffret distribution de façade en polyester armé de fibre de verre pour câble têtrapolaire 5-403.Tranchée traversée à 3 circuits 47-02-07 F+M m 7 5-405. 5-402- sec U 1000 ARVFV tétrapolaire à section inégales de F+M m 32 3 3x240 mm2 + 1x70mm2 5-403 Coffrets de distribution Fourniture et pose de coffret distribution de façade en polyester armé de fibre de verre pour câble têtrapolaire 5-403.Tranchée traversée à 2 circuits 47-02-06 F+M m 6 5-405.Tranchée normale à 2 circuits 47-02-02 F+M m 2 5-405. 5-407 F+M m tranchée traversée diamètre 160 Borne de signalisation en béton vibré et cimenté avec 52-02-01 5-408 F+M U impression en tête du sigle ONEE MT BJ ou BT Les prix des travaux d’éclairage (Série 300) sont décrits ci-dessous : Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 126 .

· Luminaire semi-défilé. · Le support de douille sera mobile avec positionnements réglables et repérées. Y compris réglage. Y compris fourniture et pose de câble d’alimentation souple de 3 x 2. SERIE 5-300 : RESEAU 1ère CATEGORIE (EP) Prix n° 5-301 :Fourniture et pose de câble cuivre nu 22 mm2 Ce prix rémunère au mètre linéaire la fourniture. Y compris fourniture et pose de tout accessoire de fixation. déroulage. il sera embouti en une seule pièce. · La classe d’isolement sera la classe II · Indice de protection contre les chocs mécaniques IK 08. les conducteurs. · La vasque sera réalisée en verre trempé légèrement bombé avec joint d’étanchéité à haute température et un bon système de fermeture. le capot sera totalement séparé du corps. main d’œuvre et toutes autres sujétions de transport. · Fixation latérale ou verticale · Degré de protection : le bloc optique sera IP 66 et le bloc appareillage électrique (bornier. peinture inoxydable indélébile. équipé de lampe à vapeur de sodium SHP (150W/250W-32 000 lm) avec amorceur. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 127 . le ballast et le condensateur) sera IP 65. L’entrepreneur fournira une notice technique précisant toutes les caractéristiques et en particulier la courbe du coefficient d‘utilisation ainsi qu’une attestation d’un laboratoire compétent et un échantillon du luminaire avec lampe et accessoires proposés pour agrément par la Maîtrise d’ouvrage .5 mm² à partir de la plaque à bornes Y compris fourniture et pose de plaque de bakélite équipée de quatre bornes carrés de 70 mm2 et un disjoncteur unipolaire pour protection du luminaire. L’entrepreneur fournira une attestation du luminaire prouvant qu’il est de marque Européenne. mise en œuvre. conformément aux CCTP y compris fournitures.40 à frein et à jupe en porcelaine. Luminaire facile à entretenir sera doté d’une liaison capot –corps efficace et solide. peinture extérieure inoxydable · Les corps et porte vasque seront réalisés en fonderie d’aluminium sous pression. ballast et condensateur compatibles : · Le capot réflecteur sera réalisé en Aluminium de haute pureté brillantée et oxydée anodiquement. branchement et mise en marche. L’amorceur et le ballast seront de même marque. réglage. et certifié ENEC (Européen Normes Electrical Certification) du pays de fabrication et non pas autre. le transport et la mise en place dans la tranchée de conducteurs de cuivre nu D22mm² et leur raccordement dans candélabres d’éclairage. l’amorceur. compris élagage d'arbres éventuels (sansdéssouchage) Prix n° 5-302 : Luminaires Luminaire sera complet. Le trou de fixation du luminaire sera compatible avec l’embout de la console. · Douille E. permettant un réglage de la lampe en position horizontale et verticale.

Il se réserve également le droit d’effectuer par un laboratoire agrée. raccordement. Toute la visserie et toute la boulonnerie seront en acier inoxydable amagnétique 18/10. Le Maître de l’Ouvrage pourra demander au titulaire du Marché. Y compris transport et toute sujétion de fourniture. y compris fixation et tout accessoire. à la charge de l’Entrepreneur. Les candélabres seront fournis avec quatre tiges de scellement. pose. A la base du candélabre il sera prévu un portillon métallique de 600mm x 130 mm. La plaque d’appui du candélabre sera en acier galvanisé de dimensions 400mmx400mmx10mm et comprendra en son centre un trou de diamètre minimal de 75 mm pour le passage des câbles et quatre trous ovalisés au sommet d’un carré de 300mm x 300mm. candélabre ou façade). Les candélabres auront un diamètre intérieur de 60 mm au minimum à la tête et un diamètre intérieur à la base d’au moins égal à 170mm. équipé de tous les accessoires d'alimentation nécessaires pour lampe à vapeur de sodium SHP 150 W Payé à l’unité y compris fourniture. Y compris fourniture et pose de câble en cuivre 2 x 2.004 % et E 24. L’entrepreneur fournira une attestation prouvant que le candélabre est certifié ISO 9000 et répondant à la norme EN40. Une borne de terre sera soudée au candélabre. équipé de tous les accessoires d'alimentation nécessaires pour lampe à vapeur de sodium SHP 250 W Payé à l’unité de luminaire 250W y compris fourniture.2 aptes à la galvanisation à chaud c’est à dire une composition en silicium inférieure ou égale à 0. Les tiges de scellement auront un diamètre de 24 mm et une longueur minimale de 600 mm avec une partie filetée de 70mm. Ces consoles seront en acier galvanisé à chaud compatibles avec le candélabre et le luminaire. assurant ainsi une protection efficace à l’intérieur et à l’extérieur. Le pied du candélabre sera protégé sur une hauteur de 20 cm par rapport à la semelle côté intérieur comme côté extérieur du candélabre par un traitement anticorrosion compatible avec une peinture EPOXY. Les candélabres de 8m seront dimensionnés et conçus de telle sorte qu’ils soient capables d’être équipés (en cas de nécessité) par 4 consoles en tête dont le choix et les dimensions sont à valider par le Maître d’Ouvrage. raccordement. pose. Ils seront en une seule pièce soudée longitudinalement avant galvanisation. câble d’alimentation et réglages nécessaires. Prix n° 5-303 : Candélabres d'éclairage public Les candélabres seront de forme cylindro-conique et fabriqués en tôle d'acier de 4 mm d’épaisseur pour les candélabres de 8m de hauteur. Y compris pointe de diamant Y compris toute sujétion Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 128 .5mm² + terre nécessaire au raccordement avec le luminaire. L’extrémité supérieure de l’embase sera fermée pour éviter la pénétration des pierres ou tiges métalliques et autres. Prix n° 5-302-2 : Appareil d'éclairage public (sur poteau. les parties filetées seront taraudées et graissées. à l’opération de galvanisation. l’assistance des services de la Municipalité ou du BET chargé du pilotage des travaux. pose et mise en service. candélabre ou façade). Les candélabres seront en acier de nuance minimale E 24. La masse de zinc par m² simple face sera supérieure ou égale à 500 g sur la tôle du candélabre ce qui est équivalent à une épaisseur supérieure ou égale à 70 microns. câble d’alimentation et réglages nécessaires. ou de toute autre personne de son choix. Ils seront protégés contre la corrosion par galvanisation à chaud ou trempé obtenu par immersion complète en une seule passée dans un bain de zinc. fermé par vis hexagonal spécial infraudable permettant l'accès à un platine support d'un bornier de raccordement et de fusibles de protection de l'appareil d'éclairage. écrous et contre écrous. tout essai jugé utile. Y compris fourniture et pose des embases ci hautes décrites Y compris fourniture et pose des consoles décoratives . Après galvanisation.4 pour les semelles. Prix n° 5-302-1 : Appareil d'éclairage public (sur poteau.

main d’œuvre et toutes autres sujétions. Y compris obturation de chaque extrémité des buses avant et après la pose des câbles et toutes sujétions Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 129 . le reste de la tranchée sera remblayée par de la terre tamisé et compacté avant sa remise à l’état initial. Prix n° 5-303-1 : Candélabre d'éclairage public en tôle galvanisée simple crosse 8 m Prix n° 5-303-2 : Candélabre d'éclairage public en tôle galvanisée double crosse 8 m Ouvrages payé à l’unité de candélabres. pose de buses double paroi 75mm de classe de rigidité 450N pour les tranchées traversées de chaussées conformément aux spécifications techniques de l’ONEE. les colliers isolants de fixation leur repérage à chaque extrémité et à chaque changement de direction. Prix n° 305 : Terrassement en déblais et en remblais La tranchée sous trottoir sera ouverte en respectant le règlement suivant : 0. compris pose d'un fil de fer galvanisé 30/10°. Ils seront d'une seule longueur. mise en œuvre.80 m. sans boites de jonction intermédiaires (autant que possible). Prix n° 5-306 : Tube annelé en matière synthétique double paroi souple et flexible classe 450N pour tranchée diamètre 75 mm Il s'agit de la fourniture. Prix n° 5-304 : Câbles Les câbles seront de type U1000 ARVFV de section variable assurant l'alimentation des équipements d’éclairage extérieur. leur tirage. Prix n° 5-304-1 : Fourniture Câble U1000 RVFV en aluminium 4x16 mm² Prix n° 5-304-2 : Fourniture Câble U1000 RVFV en aluminium 4x25 mm² Prix n° 5-304-3 : Fourniture Câble U1000 RVFV en aluminium 4x35 mm² L'ouvrage sera payé pour l'ensemble au mètre linéaire conformément aux CCTP y compris fournitures.40 m x 0.60m x 1.00m au fond de la tranchée des buses type doubles paroi 75 mm et de rigidité 750N puis remblayée sur une hauteur de 0. puis la tranchée est remblayée par la terre tamisée sur une hauteur de 20 Cm. les coffrets de distribution et les équipements d’éclairage. leur pose. Au-dessus de chaque canalisation doit être posé un dispositif avertisseur constitué par un grillage en plastique rouge place à mi profondeur de la tranchée.20m par la terre tamisée plus grillage avertisseur (rouge) et le reste sera remblayée en tout venant compactée. Ils seront posés avec précaution sous buses double paroi appropriés. . Prix n° 5-305-1 : Tranchée normale 1 circuit Prix n° 5-305-2 : Tranchée normale 2 circuits Prix n° 5-305-3 : Tranchée traversée 1 circuit Prix n° 5-305-4 : Tranchée traversée 2 circuits Ouvrages payés au mètre linéaire de tranchées. le câble sera posé dans buses double paroi D75 sur un lit de sable de 10cm d’épaisseur et couvert d’un autre lit de sable de même type d’épaisseur 20cm. puis un grillage avertisseur (rouge) sera posé le long de la tranchée. leur raccordement dans les tableaux électriques basse tension. Le prix comprendra la fourniture des câbles. La tranchée sous chaussée aura les dimensions suivantes : 0.

. (Les tiges d’ancrage sont définies suffisantes pour tenir la charge de l’ensemble en prise au vent maximum définie de la zone de vent concernée. L'entretien des fouilles ouvertes par l'entreprise pendant la durée du délai de garantie. 75 mm pour passage câble éclairage public et câble de terre. Le certificat matière devra être disponible. compris pose d'un fil de fer galvanisé 30/10°. Y compris obturation de chaque extrémité des buses avant et après la pose des câbles et toutes sujétions.8x0. pose de buses double paroi 75mm de classe de rigidité 750N pour les tranchées traversées de chaussées conformément aux spécifications techniques de l’ONEE . L'ouvrage sera payé pour l’ensemble des prestations énumérées ci-dessus au mètre linéaire de buse double paroi D75 750N pour tranchée traversée y compris toutes sujétions de fourniture.8x1 m conformément aux spécifications du cahier des prescriptions techniques. . . aux normes et règlements en vigueur et aux exigences de l’ONEE. mise en œuvre. La fourniture et pose de buses PVC annelé D. Le remblaiement des fouilles après confection du socle. . .L'ouvrage sera payé pour l’ensemble des prestations énumérées ci-dessus au mètre linéaire de buse double paroi D75 450N pour tranchée traversée y compris toutes sujetions de fourniture. Prix n° 5-308 : Socle en béton pour candélabre Les candélabres d’éclairage public seront fixés sur des socles en béton de 0. main d’œuvre et toutes autres sujétions. mise en oeuvre. L'ouverture de fouilles. transport et pose des tiges de fixation. Les travaux comprendront en particulier : . La fourniture. . La construction de socle en béton. mise en œuvre. main d’œuvre et toutes autres sujétions Prix n° 5-307 : Tube annelé en matière synthétique double paroi souple et flexible classe 750N pour tranchée diamètre 75 mm Il s'agit de la fourniture. main d’œuvre et toutes autres sujétions. et sont en acier FEe 500 suivant la norme EN40. L'enlèvement et le transport aux décharges publiques des déblais en excédent.) L'ouvrage sera payé pour l’ensemble des prestations énumérées ci-dessus à l’unité en ordre de marché y compris fournitures. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 130 .

SOUS-LOT 4 : RESEAU TELEPHONIQUE Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 131 .

repérages. y compris la protection provisoire et le maintien en service de ceux-ci à l’identique. peignage des câbles.une platine en thermoplastique « polycarbonate » se montant sur le corps avec joint d'étanchéité et formant un compartiment étanche. la rencontre d’ouvrages existants de toutes natures quelles que soient leurs positions dans le sous-sol. la fourniture au lieu d’exécution et la mise en œuvre des matériaux et matières consommables nécessaires à l’exécution des travaux.une entrée de câble étanche. la fourniture. câblage intérieur.1 : ce prix rémunère à l’unité. quel que soit leur nombre. grillage avertisseur.3. la présence de racines. stockage et mise en place de tout matériel annexe (peignes. transport. et avoir pris parfait connaissance de la nature du terrain ainsi que toutes les difficultés y afférentes qui peuvent survenir au cours de Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 132 . raccordement et toutes sujétions de fourniture.un corps en polyester armé de fibre de verre. en polyester. ils comprennent toutes les sujétions et notamment :  prestations relatives à la fouille dans tout terrain y compris rocher à réaliser conformément au cahier des clauses techniques particulières. équipements intérieurs. stockage et mise en place de tous les matériaux.  La remise de tirages de plans itinéraires et câblage après exécution comportant les modifications éventuelles apportées au cours de réalisation. étriers. ainsi que le cas échéant les démarches complémentaires auprès des services compétents. sur le sol ou hors sol. . manutention. manutention. avec visserie en acier inoxydable.)  Prestations relatives à la pose des coudes PVC  Prestations liées à la vérification technique des travaux (Vérification de la qualité des matériaux. socle.  Transport.  Percement éventuel d’une chambre existante avec confection du masque  L’entrepreneur sera réputé s’être rendu sur le terrain. La tôle constituant cette armoire sera électro-zinguée et recevra deux couches d'impression phosphatante et deux couches peinture cuite au four. de pose et de raccordement selon les exigences des services de l’IAM. transport des terres en excédant à la décharge publique. stockage et mise en place des tubes PVC  Fourniture. la location et l’utilisation des moyens personnels et matériels. transport. Prix n° 6. en particulier les embarras dans les fouilles occasionnés par les étaiements. . la fourniture et la mise en place du sous répartiteur téléphonie à 16 têtes.  La mise en œuvre.  L’exécution des travaux avec toutes les sujétions afférentes. etc…) Les prix 6.2 : Ce prix rémunère. la pose et le raccordement des têtes 224P en têtes des câbles224 paires conformément au cahier des clauses techniques particulières y compris toutes les sujétions afférentes (Epissures. les difficultés inhérentes à la position et à l’état des ouvrages existants.1 à 6. Il sera prévu deux portes fermant par poignée et serrures chromées. . .  Le planning de réalisation des travaux et leur état d’avancement. L'armoire sera fixée sur un massif en béton largement dimensionné : . Prix n° 6. etc….Les articles du présent bordereau comprennent en sus des conditions particulières définies dans chaque article :  Le tracé et l’implantation des ouvrages selon les documents approuvés par Maroc Telecom (IAM) pour préciser l’implantation des ouvrages.des plaques à borne type QEA à 28 paires. y compris toutes manutentions et mouvements. L'appareillage téléphonique sera placé dans une armoire de SRE G2 pour seize têtes de raccordement (224Px2 type TEA par tête). Ouvrage payé à l'unité d'armoire sous répartiteur y compris.  Fourniture. La fixation des têtes de câble sera réalisée par vis pour trous oblongs l0xl2. manutention.  Le nettoyage du chantier.11 rémunèrent au mètre linéaire la construction des canalisations conformément au cahier des clauses techniques particulières en vigueur. à l’unité.3.une cosse de masse. colle PVC.

transport. niches. chambres et armoires de sous répartition conformément au cahier des clauses techniques particulières. manutention. ruban adhésif. papier kraft.3 Construction de canalisation 6.4-2 Chambres téléphonique PNS3 U 6. La remise en état de tout endommagement causé par l’entrepreneur sera à la charge de ce dernier  Fourniture.3-4 Canalisation CPS4C ML 6. NICHES : Les prix6.3-1 Canalisation CPS6 ML 6.3-5 Canalisation CPS2L ML 6.  Echelons d’accès en fer galvanisé.1 à 6. manutention.3-10 Canalisation 2Ø45 ML 6.4-1 Chambres téléphonique PNP4 U 6.3-8 Canalisation CPS2C ML 6.3-7 Canalisation CPS2 ML 6.4. stockage et mise en place de tous les dispositifs de fermeture (cadre et tampons en fonte) ainsi que les sujétions y afférents. dans ce cas l’entrepreneur est tenu de prendre toutes les dispositions qui s’imposent afin de protéger les conduites existantes et les câbles existants. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 133 . stockage et mise en place de tous les matériaux.7 rémunèrent au mètre linéaire les travaux de fourniture et de pose de câbles en conduite.4-3 Chambres téléphonique PNS2 U 6. ils comprennent toutes les sujétions et notamment :  Prestations relatives à la fouille conformément au cahier des clauses techniques particulières à l’exception de la fourniture et la mise en place du grillage avertisseur.5.5. l’exécution des travaux et ne devra prétendre à aucun supplément ni plus-value pour terrain rocheux.4-5 Caniveau type B U VI.4 Construction de Chambres téléphonique 6.  L’entrepreneur sera réputé s’être rendu sur le terrain et avoir pris parfaite connaissance de la nature du terrain ainsi que toutes les difficultés y afférentes qui peuvent survenir au cours d’exécution des travaux et ne devra prétendre à aucun supplément ni plus-value pour terrain rocheux.3-11 Canalisation 1Ø45 ML CONSTRUCTION DES CHAMBRES-REGARDS. en fonction de la capacité du câble avec fourniture y compris la fourniture du câble et de tout matériel de raccordement (connecteur.3-6 Canalisation CPS2LC ML 6.  Confection des masques .4-4 Chambres téléphonique PNS1 U 6.  Transport. etc ).3-2 Canalisation CPS6C ML 6.5 rémunèrent à l’unité la construction des regards. Dans ces conditions : 6. scotch.3-9 Canalisation CPS1 ML 6.  Démolition d’une chambre existante. Dans ces conditions : 6.  Anneaux de tirage en fer galvanisé  Support à scellement en fer galvanisé.4.1 à 6.POSE DE CABLE Les prix 6.3-3 Canalisation CPS4 ML 6.

les prix sont identiques quelque soit le calibre des conducteurs et quelques soit le nombre de directions pour la division. et son rétablissement par une méthode agrée par Maroc Telecom.5-5 câbles 28 paires ML 6.5-2 câbles 224 paires ML 6.5-1 câbles 448 paires ML 6. quel que soit leur états avant raccordement. . Les articles comprennent les prestations suivantes : .6-6 manchon 448 Paires U 6. le cas échéant inversée ou en épi.La réalisation de l’épissure proprement dite.6-7 PC à 8 P U Ils concernent également  Les sujétions d’accès aux ouvrages.5-7 câbles 7 paires ML RACCORDEMENT DE MANCHONS Ces prix rémunèrent la fourniture et réalisation des prestations suivantes : 6.  La fourniture et la pose d’une étiquette conforment aux indications de Maroc Telecom. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 134 . y compris celles liées à l’adoption d’un ordre de rangement judicieux.  La pose ou le tirage soigné du câble avec mise en place des protections nécessaires pour éviter sa détérioration par frottement. notamment l’ouverture et la fermeture des trappes.Le repérage des câbles à raccorder.Les essais de section avant raccordement et les essais électriques complets après raccordement. le pompage si nécessaire. Contenu des Articles de Préparation des Câbles et Réalisation de l’Epissure. dalles.6-1 manchon 14 Paires U 6.6-4 manchon 112 Paires U 6. .La confection de protection proprement dite. quel que soit le nombre.  L’enlèvement des obturations des alvéoles utilisées si besoin est.Le nettoyage des chambres.5-3 câbles 112 paires ML 6. .6-2 manchon 28 Paires U 6. la confection de protection provisoire si nécessaire.5-4 câbles 56 paires ML 6. . panneaux.Toute sujétion de dégagement et nettoyage des paires et de remise en place des protections d’épissure.5 Câble téléphonique 6. 6. avec fourniture du matériel adéquat (ruban. Maroc Telecom se réserve le droit d’exiger des équipements adéquats pour mener à bien toutes opérations de pose.6-5 manchon 224 Paires U 6. Prise en compte des travaux Tous les articles sont à l’unité. tanné…) . couvercles.5-6 câbles 14 paires ML 6.La fourniture et la mise en place des étiquettes conforment à la demande de MAROC TELECOM. .  Les essais de section définis au CCTP.La mise en place du câble sur les supports avec toutes les précautions nécessaires.6-3 manchon 56 Paires U 6. .

. La pose et raccordement du matériel d’extrémité sont décrits en unité pour chaque dispositif d’extrémité : les boites de distributions.7: Ce prix rémunère. Raccordement des câbles. . . . Prix n° 6.. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 135 . La fourniture des tubes montées en nombre suffisant conformément aux exigences des services télécoms. à l’unité. Préparation et mise en place des câbles. Le raccordement et la mise en place des dispositifs d’extrémités doivent être conformes aux spécifications de MAROC TELECOM. la fourniture et le transport au Parc Maroc Telecom de tube montée de protection en acier galvanisé 3m conformément aux prescriptions de Maroc Telecom.

luminaires et d’autres dispositifs. de formulation.  les frais de branchement. Cette somme est débloquée à la fin des travaux. de mise en place. d'exploitation.  l'amenée du matériel . est un forfait qui sera débloqué selon les modalités ci-après :  soixante dix pour cent (70%) de ce prix à la réception par le MO des installations décrites ci-dessus et remise du mémoire technique assorti des études d’exécution approuvés par les concessionnaires des réseaux ou les services concernés. soit environ 250ml. y compris conduites toutes diamètres. de stabilité. d'aménagement et de fonctionnement des réseaux divers.  les frais d’entretien des voies d'accès au chantier . plafonné à un pour cent (0.4%) du montant du montant global du marché. LOT N°2 : LOTISSEMENT AL FADL – TRANCHE 4 (SITE 2) SOUS-LOT 1 : VOIRIE ET ASSAINISSEMENT Prix 1. Il comprend:  les frais d'installation et de fonctionnement des locaux de chantier comme décrits à l’article 43 : installation de chantier ci-dessus  les dispositions de tous ordres. de remplacement s'il y a lieu de jour comme de nuit . de surveillance.  les travaux de nettoyage du chantier en cours et en fin de travaux et l'évacuation des matériaux excédentaires  les frais d'amenée.  Le déplacement des réseaux existants : o Réseau électricité. en vue d'assurer l'hygiène et la sécurité du chantier. soit environ 250ml y compris poteaux BA. câbles.  Etablissement de toutes les études d’exécution et leurs validations par les concessionnaires des réseaux et les services concernés.  trente pour cent (30%) de ce prix à la fin des travaux. nettoyage et repliement du matériel. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 136 .  l’implantation des ouvrages et tous travaux topographiques y afférents effectués (aux frais de l’entreprise) par un géomètre agrée  Les études d’exécutions réclamées par les différents exploitants  le repliement du matériel et autres installations de terrassement ou de bétonnage en dehors de celles devenant acquises au MO et la remise en état des lieux conformément aux directives du maître d’ouvrage. pièces spéciales et d’autres dispositifs.  mise en place et repliement en fin de travaux des dispositifs de signalisation temporaire du chantier et maintien en permanence de l'accès interdit aux piétons et des véhicules dans la zone chantier sauf au personnel de l’entreprise et dans les heures de travail. de ferraillage telles que précisées dans le présent marché. INSTALLATION DE CHANTIER Ce prix rémunère forfaitairement l'installation de chantier. Ce prix. o Réseau d’AEP.

y compris le soutènement et le détournement des eaux . leur transport et déchargement en dépôt . les terrassements en déblais en terrain de toute nature sur l'emprise des voies pour mise au profil des fonds de forme des chaussées. soit en dépôt .  L’évacuation des déblais non réutilisables en remblais à la décharge publique. PRIX 2.  Les sondages sur l’épaisseur de la couche à décaper. au mètre cube. Il comprend :  Les sondages sur les réseaux existants . Un levé avant et après établi par un IGT sera réalisé à la charge de l’entreprise pour définir les quantités décapées et sera la base des calculs des terrassements (Déblais et remblais).  Le réglage et compactage des fonds de forme jusqu’à obtention de la compacité et portance requise dans le CCTP (Les bandes réservées pour les espaces verts ne seront pas compactées) . fonds talus et fossés. y compris le chargement de ces déblais et leur transport .PRIX 2.  La démolition des ouvrages existants de toute nature et leur évacuation selon les indications du Maitre d’œuvre ou du concessionnaire .1.  L’évacuation des déblais à la décharge publique. des trottoirs.Décapage : Ce prix rémunère. des talus et du terre-plein central selon les plans d’exécution.  Le déblai proprement dit pour toute profondeur .Déblais en terrain toutes natures pour chaussée et parkings Ce prix rémunère.  Les frais de protection contre les eaux de toute nature pendant l’exécution des déblais et les frais d’évacuation des eaux notamment l’exécution des fossés provisoires. L’exécution des déblais sera conforme aux prescriptions du CCTP.1 Terrassements en remblais pour mise en forme des voies Ce prix rémunère en mètre cube l'exécution des remblais d’apport suivant les prescriptions du C. y compris le chargement de ces déblais et leur transport . • Les frais de protection contre les eaux de toute nature pendant l'exécution des remblais et les frais d'évacuation des eaux.  La consolidation du sol et le drainage des eaux de surface et de ruissellement si nécessaire . Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 137 .  La consolidation du sol et le drainage des eaux de surface et de ruissellement si nécessaire . Il comprend pour l'essentiel :  Les sondages sur les réseaux existants .0. PRIX 2.  Le déblai proprement dit pour toute profondeur .  La démolition des ouvrages existants de toute nature et leur évacuation selon les indications du Maitre d’œuvre ou du concessionnaire . au mètre cube. leur transport et déchargement soit en remblai. le décapage de la terre végétale et des argiles noirâtres sur une épaisseur variable allant de 20 cm à 1 m sur la totalité de l’emprise de la voie et des chemins piétons.T avec toutes les sujétions de réglage.  Le chargement des matériaux.  Les frais de protection contre les eaux de toute nature pendant l’exécution des déblais et les frais d’évacuation des eaux notamment l’exécution des fossés provisoires.  Le chargement des matériaux. de compactage à 95 % de l'Optimum Proctor Modifié et entretien des talus jusqu'à la réception provisoire. • Le dressage des plates formes.2.  Les mesures nécessaires pour assurer le maintien des accès et l'entretien des talus de déblais. pendant toute la durée des Travaux.P.

fonds talus et fossés. avec les caractéristiques du CPT: Ce prix comprend les frais d’exécution. de compactage à 95 % de l'Optimum Proctor Modifié et entretien des talus jusqu'à la réception provisoire. les essais. le transport.6. Ce prix comprend les frais d’exécution. la mise en place et le compactage par couches successives selon les prescriptions du C. le déchargement. mesurée après compactage dans les zones déterminées par la maitrise d’œuvre. contre les eaux de ruissellement et notamment l'exécution des fossés provisoires. Couche de forme F2 sur 30 cm Ce prix rémunère au mètre carré l'exécution d'une couche de forme F2. PRIX 2.P. les essais. mesurée après compactage.T. Le volume pris en compte sera celui mesuré après compactage réalisé aux dimensions du projet.3.5. Couche de fondation en GNF1 sur 20 cm Ce prix rémunère au mètre carré l'exécution d'une couche de fondation en GNF1 0/40 sur une épaisseur de 20cm. y compris toutes les sujétions d'exécution et de contrôle.5 sur une épaisseur de 20 cm. Couche de base en GNA sur 20 cm Ce prix rémunère au mètre carré l'exécution d'une couche de base en GNA 0/31. selon descriptif du CPT.  les Frais de la planche d’essai • La protection des plates-formes ouvertes.2 Terrassements en remblais pour mise en forme des chemins piétons Ce prix rémunère en mètre cube l'exécution des remblais des chemins piétons en remblai ayant un IP<12 avec toutes les sujétions de réglage.P. PRIX2. • Les frais de protection contre les eaux de toute nature pendant l'exécution des remblais et les frais d'évacuation des eaux. mesurée après compactage.T. la mise en place et le compactage par couches successives selon les prescriptions du C. y compris toutes les sujétions d'exécution et de contrôle. les Frais de la planche d’essai • La protection des plates-formes ouvertes. le déchargement. pris en attachements contradictoires et le TN pris celui du profil en travers théorique obtenu après décapage de la terre végétale. de compactage à 95 % de l'Optimum Proctor Modifié et entretien des talus jusqu'à la réception provisoire. y compris toutes les sujétions d'exécution et de contrôle Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 138 . y compris toutes les sujétions d'exécution et de contrôle PRIX 2. Ce prix rémunère aussi l'exécution des remblais qui ne comportent pas de la terre végétale ni de cailloux supérieur à 10 cm avec toutes les sujétions de réglage.  cote trottoir pour les accotements à partir des bordures de trottoir jusqu’à la limite d’emprise. PRIX2. Ce prix rémunère aussi l'exécution des remblais d'apport (en dehors de l’assiette du projet) avec toutes les sujétions de réglage. • Le dressage des plates formes. mesurée après compactage dans les zones déterminées par la maitrise d’œuvre. Couche d’anti contaminant sur 10 cm Ce prix rémunère au mètre carré l'exécution d’une couche d’anti contaminant sur une épaisseur de 10 cm. PRIX 2. pris en attachements contradictoires et le TN pris celui du profil en travers théorique obtenu après décapage de la terre végétale étant entendu que les dimensions du projet s’entendent comme suit :  cote fond de forme pour la partie chaussée. sur une épaisseur de 30cm. le transport.2. de compactage à 95 % de l'Optimum Proctor Modifié et entretien des talus jusqu'à la réception provisoire.4. Le volume pris en compte sera celui mesuré après compactage réalisé aux dimensions du projet. contre les eaux de ruissellement et notamment l'exécution des fossés provisoires.

F008. leur transport soit en remblai. conformément aux prescriptions du C. sans foisonnement. l'exécution des solins d'appui selon les plans joints. pendant toute la durée des travaux et jusqu'à la réception définitive. le compactage. les essais et toutes sujétions.7.) • Les mesures nécessaires pour assurer le maintien des accès et l'entretien des talus de déblais. PRIX 2. Ils comprennent. la mise en place du géotextile non tissé aiguilleté de densité moyenne 400 g/m² (y compris sujétions de coutures entre les raies ou de recouvrement minimum de 50 cm) et des enrochements 30/50 kg. de bordure de type T4.).1 Bordures de type T4 Ce prix s'applique au mètre linéaire de bordure T4 y compris semelle. • La réfection des chaussées empruntées le cas échéant par les collecteurs conformément aux structures en place. joints et toutes sujétions PRIX 2.S.PRIX 2.9 Béton bitumineux sur une épaisseur de 5 cm Ce prix s'applique au mètre carré de surface couverte et comprend la fourniture. • Les sur largeurs pour regards et ouvrages • Les sur largeurs des fouilles nécessaires à la bonne exécution des travaux • Le chargement des matériaux. la plus-value pour parties courbes ainsi que la confection et mise en œuvre de joints de largeur n’excédant pas 1 cm.. soit à une décharge publique..P. détournement ou épuisement des eaux. Bordures Ces prix comprennent la fourniture et la mise en œuvre d'éléments préfabriqués.2 Kg au m² d'un cut-back ou émulsion 55 à raison de 2kg/m².3 Bordures de type I2 Ce prix s'applique au mètre linéaire de bordure I2 y compris semelle. soit à un lieu désigné par le Maître d'Ouvrage et le BET • Les frais de mise hors d'eau du chantier (assèchement et épuisement) • Les ouvrages nécessaires au contournement d'ouvrage existants (route.2 Bordures de type T3 Ce prix s'applique au mètre linéaire de bordure T3 y compris semelle. soutènement. la couche d'accrochage en émulsion de bitume type EAR à 65% à raison de 300g/m2. accès. T3 ou I2 provenant d'usines agréé par le Maître d'Ouvrage et répondant à la norme NM10.7.7. joints et toutes sujétions PRIX 2. PRIX 3 – ASSAINISSEMENT PRIX 3. le balayage. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 139 . Ce prix défini ci-après couvre notamment : • Le déblai proprement dit • Le dressage des fonds de fouilles et parois (étaiement.1 TERRASSEMENTS EN DEBLAIS POUR TRANCHEE TOUTES NATURES Y COMPRIS LE ROCHER ET OUVRAGES ANNEXES : Ces prix des déblais s’appliquent en terrain de toute nature et pour tout matériau quelle qu’en soit la nature les terrains. sur une épaisseur de cinq centimètres (5cm) mesurée après compactage. • Ils sont payés au mètre cube en place. soit en dépôt.. joints et toutes sujétions PRIX 2. . avec toute sujétion d’accrochage à valider par le maître d’œuvre. y compris blindage.7. Dans ces conditions : PRIX 2.. Il comprend également.01. blindages. PRIX 2. Couche d’imprégnation Ce prix rémunère au mètre carré de surface exécutée.10 Enrochement Ce prix rémunère au mètre carré les travaux de protection des talus par enrochement 30/50 kg ce prix comprend le réglage et compactage des talus. la fourniture et la mise en œuvre des matériaux à raison de 1. le transport et la mise en œuvre de matériaux et toutes sujétions pour une exécution d'un revêtement en béton bitumineux 0/10 réalisé. le nettoyage de la chaussée avant-répandage. en outre la construction de la semelle de propreté. les terrassements supplémentaires.8.

2 . la reprise éventuelle sur les zones de stockage et les chantiers d'utilisation. Ce prix inclut également la mise en place et le remblaiement selon les règles d’art des sur largeurs de la tranchée au-delà des dimensions exigées sans plus-value. PRIX 3. PRIX 3. soit la reprise des déblais de chantier.08 1. au de dessus de l’extrados de la conduite ou ouvrages annexes et qui sont constitués de matériaux d’apport inerte d’un IP < 12.48 2.72 2.C.1 .C.C.20 1. la mise en place conformément aux spécifications du C.P et plans. Ce prix inclut également la mise en place et le remblaiement selon les règles d’art des sur largeurs de la tranchée au-delà des dimensions exigées sans plus-value. Ils sont payés au mètre cube suivant les spécifications du C. ce prix s'applique pour des travaux de terrassements à toutes profondeurs. et entretien des talus de remblais pendant toute la durée des travaux jusqu'à la réception définitive Ces prix comprennent donc pour chaque matériau particulier. • la préparation des matériaux conformément aux spécifications du C.T. Il s'applique au mètre cube de volume de remblai mesuré après compactage.96 1.00 2. en présence de la nappe. Ils comprennent : • soit l'extraction en zones d'emprunt ou en carrières avec toutes les sujétions de recherche. soit de carrières ou de zones d'emprunt et mise en place pour remblaiement des tranchées. le transport et la mise en œuvre du remblai primaire pour le remblaiement des tranchées jusqu’à une hauteur de 0.2 TERRASSEMENTS EN REMBLAIS Les prix de cette série s'appliquent à des matériaux de natures diverses en provenance soit des déblais de chantiers.2.30m. Il s'applique au mètre cube de volume de remblai mesuré. le transport et la mise en œuvre du remblai primaire pour le remblaiement des tranchées jusqu’à une hauteur de 0.Les largeurs de tranchées prises en compte seront celles indiquées dans le cahier des clauses techniques particulières et les plans à savoir : DN de la conduite (mm) 300 400 500 600 800 1000 1200 1400 1600 1800 Largeur fouille (m) 0. Dans ces conditions : PRIX 3. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 140 .REMBLAIS PRIMAIRES ORDINAIRES: Ce prix concerne la fourniture. d'essais. Ils concernent les remblais en matériau sélectionné mis en place autour et au-dessus des canalisations et des ouvrages annexes. ils comprennent toutes les sujétions d'exécution.2. mesurée après arrosage et compactage.REMBLAIS PRIMAIRES EN GRAVETTES: Ce prix concerne la fourniture. précisé ci-après toutes les opérations nécessaires depuis la recherche jusqu'à la mise en œuvre finale des matériaux et toutes les sujétions d'exécution. le déchargement et le transport de ces matériaux • le déchargement.P.24 2.96 La profondeur de la tranchée prise en compte sera la différence entre d’une part la cote de fond de fouille et d’autre part et de la cote projet diminuée de la structure de chaussée D'autre part. de mise à la décharge de matériaux impropres.76 2. mesurée. au dessus de l’extrados de la conduite ou ouvrages annexes et qui sont constitués de gravettes 15/25. de travaux de découverte. • le stockage.32 1. Ces prix s'appliquent aux terrassements en déblais pour l'exécution de tranchées et ouvrages annexes à toutes profondeurs.T.P avec toutes les sujétions de réglage.30m.T.

Canalisations Ø1000 Classe 135 A.30 mètre. PRIX 3.Canalisations Ø600 Classe 135A . en gravette 15/25 sur une épaisseur de 0. PRIX 3. conformes aux prescriptions techniques du concessionnaire Il s'applique au mètre cube. PRIX 3.2 .5.60m de classe de résistance 135A y compris joints et toutes sujétions de raccordement. PRIX 3.2.3 .5 .5. PRIX 3.40 m de classe de résistance 135A y compris joints et toutes sujétions de raccordement. arrosage et toutes sujétions de mise en œuvre Sa provenance doit être agrée par le MO et BET.80m de classe de résistance 135A y compris joints et toutes sujétions de raccordement. Ce prix s'applique au mètre linéaire de conduite de diamètre intérieur 0. et qui sont constitués de matériaux ayant des caractéristiques qui répondent aux exigences de la norme NF P 98-331 notamment en ce qui concerne la partie supérieure du remblai. Ce prix inclut également la mise en place et le remblaiement selon les règles d’art des sur largeurs de la tranchée au-delà des dimensions exigées sans plus-value.3 . et l'arrosage sont compris dans ce prix. Il s'applique au mètre cube de volume de remblai mesuré après compactage réalisé aux dimensions du projet. la pose et essais de canalisations circulaires béton armé à joints souples y compris la protection par dalettes en BA au cas où la couverture des conduites s’avère insuffisante ou la profondeur de la conduite est très importante..Canalisations Ø1400 Classe 135 A.5.3 . ainsi que toutes les sujétions inhérentes à la pose.Géotextile : Ce prix rémunère au mètre carré la mise en place du géotextile non tissé aiguilleté de densité moyenne 400 g/m² (y compris sujétions de coutures entre les raies ou de recouvrement minimum de 50 cm). Ce prix s'applique au mètre linéaire de conduite de diamètre intérieur 0.00 m de classe de résistance 135A y compris joints et toutes sujétions de raccordement. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 141 . tenant compte de la nature géotechnique du sol.4 . le transport et la mise en place de lit de pose.LIT DE POSE EN GRAVETTE 15/25: Ce prix rémunère au mètre cube la fourniture.1 .Canalisations Ø800 Classe 135A .PRIX 3.CANALISATIONS EN BETON ARME: Les prix ci-dessous rémunèrent au mètre linéaire la fourniture.5. Le compactage par couches inférieures à 0. Ce prix s'applique au mètre linéaire de conduite de diamètre intérieur 1. le transport.4 . amont et aval. Ils comprennent les raccordements.2 m après compactage y compris damage. PRIX 3. Ce prix s'applique au mètre linéaire de conduite de diamètre intérieur 1.REMBLAIS SECONDAIRES : Ce prix concerne les remblais en terre criblée réalisés par engins mécaniques pour le remblaiement des tranchées et ouvrages annexes. Dans ces conditions : PRIX 3.

5. par un bureau d’études agréé.00 m x 1.40m de classe de résistance 135A y compris joints et toutes sujétions de raccordement. Le châssis en béton armé de 1. mise en œuvre.REGARDS DE VISITE SUR CONDUITES CIRCULAIRE DE DIAMETRES < =800MM Ce prix s'applique à l'unité de regard de visite à toute profondeur sur conduite circulaire réalisé conformément aux plans PRIX 3. Dans ces conditions : PRIX 3. Ils comprennent : Le terrassement de tout genre (déblais.2. le transport et l'exécution de matériaux pour regards de visite et/ou d'angle et/ou de chute sur canalisations circulaires. PRIX 3. Ce prix s'applique au mètre linéaire de conduite de diamètre intérieur 0. par un solin au mortier nº 2. la pose dans le terrain de tubage en PVC perforé de diamètre ø 160 enrobé de gravier 10/20. le tout est recouvert par du géotextile non tissé d'un poids de 400 g/m². coulés sur place. *L'exécution d'un radier et des parois en béton (classe B2 (NM) y compris béton de propreté ainsi que les essais sur béton.6 . pour béton hydrofuge.7. Ce prix s'applique au mètre linéaire de conduite de diamètre intérieur 0.PRIX 3.1 . Les sujétions de transport. aux frais de l’entrepreneur. Ce prix comprend les terrassements de tout genre (déblais.7 – REGARDS Ces prix rémunèrent la fourniture. etc.Canalisations Ø300 Classe 135A. remblais. au couronnement des regards.1 et 3.Canalisations Ø500 Classe 135A . PRIX 3.00 m. le transport et pose des échelons.50m de classe de résistance 135A y compris joints et toutes sujétions de raccordement. conformément aux détails d’exécution actualisés selon toute modification pouvant concerner les plans généraux et toutes sujétions. PRIX 3. PRIX 3. Ce prix s'applique au mètre linéaire de conduite de diamètre intérieur 0. Ces châssis seront maintenus.2 REGARDS DE VISITE SUR CONDUITES CIRCULAIRE DE DIAMETRES > 800MM Ce prix s'applique à l'unité de regard de visite sur conduite circulaire à toute profondeur réalisé conformément aux plans Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 142 . lit de pose en gravette) en terrain de toute nature suivant les mêmes exigences des prix 3.30m de classe de résistance 135A y compris joints et toutes sujétions de raccordement. La fourniture et la mise en place de remblais compactés après exécution du regard.7 .5. Ce prix s'applique au mètre linéaire conformément à l’étude d’exécution réalisée par l’entrepreneur et validée par la maitrise d’œuvre.5 . pour le cas des regards coulés sur place *le ferraillage tel qu’il découle de l’étude de béton armé élaborée.7. Les joints et les essais d'étanchéité.… Les adjuvants type SIKA ou autres. remblais) en terrain de toute nature ainsi que l'évacuation des déblais excédentaires à la décharge publique.Canalisations Ø400 Classe 135A . supportant cadres et tampons en préfabriqués. La fourniture.5.6 : DRAIN EN PVC Ce prix concerne la fourniture. jointoiement. quelle qu’en soit la profondeur selon les indications des différents plans même modifiés.

 toutes sujétions liées à la bonne réussite de l'exécution. Le prix de l’ouvrage comprend en outre. Ce prix s'applique à l'unité d'ouvrage réalisée conformément aux plans d'exécution.EXECUTION DE BOUCHES D'EGOUT Ce prix rémunère la construction de bouches d'égout à grille ou à avaloir suivant les détails d'exécution et les prescriptions du D.  la fourniture et la pose de tampons.  l'évacuation des déblais excédentaires à la décharge publique. y compris cornières inférieures et supérieures. Ce prix comprend aussi la fourniture.PRIX 3. remblais.9 .  le blindage des tranchées. Ils comprennent notamment :  les terrassements de tout genre. lit de pose en gravette) en terrain de toute nature ainsi que l'évacuation des déblais excédentaires à la décharge publique. conformément aux détails d'exécution. PRIX 3.  l'exécution du regard en béton de classe B3.  l'exécution de la fosse en béton de classe B3 (pour les fosses coulées sur place).8 . Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 143 .7. réalisées conformément aux plans d'exécution y compris raccordement par conduite en PVC DN 200 série1sur collecteurs par regard borgne.  l'épuisement des eaux et des boues ainsi que l'assèchement des fouilles.3 REGARDS DE CHUTE SUR CONDUITES CIRCULAIRES Ce prix rémunère à l’unité l'exécution des regards de chute sur conduite de différents diamètres pour une profondeur et de dimensions variables et suivant les prescriptions du CPT et le détail du plan d'exécution ainsi que toutes les sujétions inhérentes à la construction des regards Cet ouvrage est accolé à un regard de visite.G.FOSSES RECEPTRICES Ces prix rémunère à l'unité les fosses réceptrices simples ou doubles.  les terrassements de tout genre (déblais.  l'anneau de levage.A. L’ouvrage sera exécuté en béton armé conformément au plan joint.  les sujétions de raccordement des logements sur les fosses.  le décoffrage (pour les fosses coulées sur place).  le décoffrage. PRIX 3. Le regard de visite est payé à part par son prix spécifique. toutes les sujétions du prix ci-dessus relatif aux regards de visite. coulés sur place validés par l’ONEE-branche eau.  les coffrages (pour les fosses coulées sur place) (fourniture et mise en place). le transport et la pose de conduites en PVC série I pour raccordement de la bouche sur le réseau des eaux pluviales y compris  Joints pour raccordement des bouches d’égout aux collecteurs ou aux ouvrages annexes. Ils comprennent notamment :  les terrassements de tout genre en terrain de toute nature et l'évacuation des déblais.T.  la feuillure en béton pour la pose du tampon. en terrain de toute nature nécessaires à l'exécution de la fosse ainsi que l'évacuation des déblais à la décharge.  les coffrages (fourniture et mise en place).  l'exécution du châssis carré en béton pour le support des cadres et tampons ou grilles. Ce prix s'applique à l'unité conformément aux plans d'exécution.  la fourniture et scellement de la grille galvanisée.

en conformité avec les spécifications de la norme marocaine NM 10.10 – OUVRAGES EN FONTE DUCTILE Ces prix rémunère à l’unité d’ouvrage en fonte la fourniture. les PRIX 3. PRIX 3.9.3 .  l'évacuation des déblais excédentaires à la décharge publique.FOSSES RECEPTRICES DOUBLES Ce prix s'applique à l'unité de fosse double réalisée PRIX 3.APPAREILS SIPHOÏDES La fonte est payée à l’unité d’ouvrage .10.9.  l'épuisement des eaux et des boues ainsi que l'assèchement des fouilles. au laboratoire.  le blindage des tranchées.2 . à l’usine…) Ouvrage payé à l'unité totalement posée Dans ces conditions : PRIX 3. aux frais de l’entrepreneur.  La réalisation du regard borgne en béton de classe B2 y compris adjuvant pour béton hydrofuge et tampon provisoire éventuel et tampon définitif.10. le transport et la pose des fontes devant équiper les divers ouvrages des réseaux d'assainissement et réalisés conformément aux plans d’exécution à élaborer .001.10 comprenant toutes les sujétions. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 144 .FOSSES RECEPTRICES SIMPLES Ce prix s'applique à l'unité de fosse simple réalisée PRIX 3.10.2 – CADRES ET GRILLES DE CLASSE D400 POUR REGARDS ET BOUCHES A GRILLE.  les essais et contrôles (étanchéité. remblais.  la fourniture et la mise en place de dalettes en béton armé de classe B2.1 .1 – CADRES ET TAMPONS DE CLASSE D400 POUR REGARDS DE VISITE Y COMPRIS SYSTEME DE VERROUILLAGE PRIX 3.9. lit de pose en gravette) en terrain de toute nature ainsi que l'évacuation des déblais excédentaires à la décharge publique.  La fourniture et la pose du tube de branchement en D200 en PVC série 1  les terrassements en tranchée de tout genre (déblais. Ils s’appliquent aux : PRIX 3.

Ils comprennent toutes les dépenses nécessaires à l’exécution des fournitures. de blindage. Ces prix sont rémunérés au mètre cube. remise à l’état identique de la chaussée et toutes sujétions . à l’aide de matériel d’excavation manuel ou mécanique.  Les bagues de joint caoutchouc et tout accessoire d’emboîtement des éléments de conduites.2 : Lit de pose pour conduite Ces prix rémunèrent au mètre cube la fourniture.1 : Terrassement pour canalisations et ouvrages annexes Ce prix concerne le Terrassement pour canalisations et ouvrages annexes tels que regards. débroussaillage et défrichement des bois et cultures.  la fourniture et la mise en œuvre des produits anti-racine dans les zones qui risquent d’être envahies par les racines des arbres (les produits à utiliser doivent être justifiés par l’entrepreneur et approuvés par le Maître d’ouvrage) .35 m d’épaisseur sur la génératrice supérieure extérieure de la conduite et remblai compacté en tout venant au-dessus.2 : Lit de pose pour conduite.  Toutes sujétions de raccordement aux ouvrages et installations existants et projetés. dressage des parois.  les coudes altimétriques et planimétriques de tout angle. Ces prix sont rémunérés au mètre cube. transport et pose de conduites en PVC Ces prix rémunèrent la fourniture et le transport. dessouchage d’arbres abattus et déforestation par couche d’arbre se trouvant dans l’emprise de la conduite.1 : Lit de pose et enrobage de conduite. remblai primaire en sable conformément au CCTP. à toutes profondeurs. traversées. Nature du matériau : graviers épaisseur de 15 cm à partir du fond de fouille en cas de sol rocheux ou humide CANALISATION Prix 4. le transport et la mise en œuvre d’un lit de pose en dessous des tuyaux. soigneusement nivelé avec des épaisseurs conformément au CCTP avec le choix de matériaux suivant le lieu de pose. en usines ou sur le site. à partir du fond de fouille en cas de sol non rocheux et non humide 4. compactage jusqu’à 0. réglage aux alentours de ces déblais y compris toutes sujétions de nivellement de lit de pose. d’étaiement. Prix 4. Les plans définissant les butées et ancrages seront étudiés et devront être justifiés par des notes de calcul établies par l’l’Entrepreneur et approuvés par le Maître d’ouvrage.  La fourniture et la mise en place d’un grillage avertisseur bleu  Toutes sujétions de pose de conduites en terrain de pente supérieure à 15 %. y compris arrosage et toutes sujétions.  les butées et ancrages de la conduite. etc. Nature du matériau : lit de pose en sable d’épaisseur de 10 cm . d’épuisement.  Les frais d’outillage et de matériel. évacuation des déblais excédentaires à la décharge publique. de confection de niches au droit des joints.  Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l’Entrepreneur. etc… exécutés en terrain de toutes natures. au niveau des coudes et pièces spéciales. des joints et tout accessoire d’emboîtement des conduites. et éventuellement dépose de la conduite existante .SOUS-LOT 2 : ALIMENTATION EN EAU POTABLE TERRASSEMENT PRIX 4. des conduites. de sur largeur. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 145 . comprenant déblai. La largeur théorique est celle décrite dans le prix du déblai pour collecteur ci-dessus. en distinguant le sol rocheux ou humide par rapport au sol ordinaire selon recommandations du maître d’œuvre. réglage de fonds de fouilles.2. notamment :  Toutes les dépenses de fournitures qui s’entendent livrées.3 : Fourniture. rendues et rangées à pied d’œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d’œuvre.2. 4. en béton dosé à 350 kg légèrement armé.

100 mm à partir de conduite de piquage D. bouts unis. boulons. en usines ou sur le site. Pression nominale : 16 bar Pièces Spéciales.Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des conduites en usine. écrous. Diamètre nominal : 110 mm.  Les frais d’outillage et de matériel. transport et pose des équipements de point haut. Robinetterie Prix 4. rendues et rangées à pied d’œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d’œuvre.7 Fourniture et transport de conduite en PVC pression à bague de joint.3. notamment :  Toutes les dépenses de fournitures qui s’entendent livrées. notamment :  Toutes les dépenses de fournitures qui s’entendent livrées. et de leurs raccordements aux conduites de différents diamètres et de toute nature.  Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des fournitures en usine.  Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des fournitures en usine.  Tous les frais de transport à pied d’œuvre. Diamètre nominal : 75 mm. Diamètre nominal : 60 mm. brides.8 Fourniture et transport de conduite en PVC pression à bague de joint.5 : Fourniture et transport des équipements de point bas. rendues et rangées à pied d’œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d’œuvre. et la pose suivant les règles de l’art des équipements complets de point bas en fonte ductile. et tout accessoire de raccordement. boulons. Pression nominale : 16 bar 4.  Tous les frais afférents aux essais de mise en service.3. Pression nominale : 16 bar 4. Ouvrage payé à l’unité Equipement complet du poteau d'incendie Prix 4. etc?)  Les joints. Ils comprennent toutes les dépenses nécessaires à l’exécution des travaux. bouts unis. Robinet vanne à opercule. Ouvrage payé à l’unité Prix 4. (Ventouse. joints gibaults. Pression nominale : 16 bar Equipement regards de vidange Ces prix sont forfaitaires et rémunèrent la fourniture. brides.4 : Fourniture.  Tous les frais de transport à pied d’œuvre. robinet vanne et accessoires et leur raccordement aux conduites de différents diamètres et de toute nature. (Té de raccordement. Robinet vanne à opercule. Pression nominale : 16 bar Equipement regards de ventouse Ces prix sont forfaitaires et rémunèrent la fourniture. Ces prix sont rémunérés au mètre linéaire 4. écrous. Ils comprennent toutes les dépenses nécessaires à l’exécution des travaux. Diamètre nominal : 140 mm. en usines ou sur le site.  Les frais d’outillage et de matériel. joints gibaults. raccords bride major. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 146 . Type : Ventouse triple fonction. et tout accessoire de raccordement.  Tous les frais afférents aux essais de mise en service. Diamètre nominal : 60 mm. etc)  Les joints. ventouse et accessoires. pour vidange. et la pose suivant les règles de l’art des équipements complets de point haut en fonte ductile.6 Fourniture et transport de conduite en PVC pression à bague de joint. Té de raccordement. le transport.  Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l’Entrepreneur.6 : poteau d'incendie D.  Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l’Entrepreneur. le transport. raccords bride major.110 mm ou supérieur.3.

et la pose complète et 4. Ces prix sont forfaitaires et rémunèrent la fourniture. brides.100 mm.12 bride major en fonte raccordements aux conduites. stabilisateur 3D et compteur D. * Tous les frais de transport à pied d’œuvre. Ils comprennent toutes les dépenses nécessaires à l'exécution des travaux.45. en usines ou sur le site. pièces spéciales de raccordement : coude bridé.9 AU et pose de raccord suivant les règles de l'art de raccord bride major. RVB à volant de manœuvre. Nature du matériau : * Toutes les dépenses de fournitures qui s'entendent livrées. robinetterie et appareillages de sécurité. couvercle. PRIX DU Fourniture.  1 élément en S DN 100 mm en fonte (pour réglage)  1 éléments droits DN 100 mm en acier galvanisé à chaud .. * Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des fournitures en usine. notamment : ovale série courte. * Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des fournitures en usine.  Un coude à patin DN 100 mm avec butée d’ancrage  Un robinet vanne à opercule en caoutchouc DN 100 sous bouche à clef . Té en fonte ductile à bride. * Les frais d'outillage et de matériel. le transport. rendues et rangées à pied d’œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d’œuvre.8 et pose de Robinet suivant les règles de l'art de robinets vannes. * Tous les frais afférents aux essais en tranchées. coude à patin. * Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l'Entrepreneur. * Tous les frais de transport à pied d’œuvre. rendues et corps en fonte. * Les frais d'outillage et de matériel. transport Ces prix rémunèrent la fourniture. forme rangées à pied d’œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître des extrémités : à d’œuvre. U brides. boulons. Ouvrage payé à l’unité EQUIPEMENTS HYDRAULIQUES N° de Prix Libellé Définition prix unité PRIX DU Fourniture. et de leurs 4.  stabilisateur 3D  Deux manchettes DN100  Joints de démontage DN100  et compteur D. notamment : * Toutes les dépenses de fournitures qui s'entendent livrées. écrous et tout accessoire de raccordement. et de leurs raccordements vanne. Ils comprennent toutes les opercule et corps dépenses nécessaires à l'exécution des travaux. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 147 . boulons. et la pose suivant les règles de l’art et conformément au CPS et aux plan type d'exécution y compris découpage de la conduite de piquage. * Les joints.100 mm. Ce prix rémunère en particulier :  Un té BE DN conduite TB DN 100 en fonte. ces équipements doivent être abrités dans des regards de visite indiqués aux prix 4. U * Les joints.  Un poteau d’incendie DN 100 . * Tous les frais afférents aux essais des fournitures en tranchées.  cônes de réduction. exécution de massif d'ancrage et toutes sujétions PN 16 bars.7 AU 4. en usines ou sur le site. manchette à brides en AGC. * Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l'Entrepreneur. transport Ces prix rémunèrent la fourniture. le transport. Type : à aux conduites et appareillages de sécurité. le transport. écrous et tout accessoire de raccordement. cônes de réduction. et la pose complète et 4. élément droit bridé.

et la pose complète et 4.22 au et pose de cône de suivant les règles de l'art de cône de réduction. Ces prix rémunèrent la fourniture. et tout accessoire de raccordement y compris té en fonte à 2 emboitement et tubulaire bridé quel que soit le diamètre de la canalisation d’eau et de U la vanne. * Tous les frais afférents aux essais en tranchées Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 148 . et la pose complète et 4. robinetterie et appareillages de sécurité. U * Tous les frais de transport à pied d'œuvre.16 au et pose de Té à bride Ces prix rémunèrent la fourniture. * Les frais d'outillage et de matériel. robinetterie et appareillages de sécurité. et de leurs raccordements aux conduites.N° de Prix Libellé Définition prix unité PRIX DU Fourniture.21 en fonte suivant les règles de l'art de Té à bride en fonte. en usines ou sur le site. et la pose complète et 4. * Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des fournitures en usine. * Les frais d'outillage et de matériel. boulons. * Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l'Entrepreneur. écrous et tout accessoire de raccordement. et la clé confection d'une couronne en béton armé dosé à 350 kg/m3.13 au et pose de Joint de suivant les règles de l'art de joints de démontage. notamment : * Toutes les dépenses de fournitures qui s'entendent livrées.23 réduction en fonte raccordements aux conduites. le transport et la pose de 4. rendues et rangées à pied d'œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d'œuvre. PRIX DU Fourniture. PRIX DU Fourniture. le transport. * Les joints. * Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l'Entrepreneur. robinetterie et appareillages de sécurité. transport Ces prix rémunèrent la fourniture. Ils comprennent toutes les dépenses nécessaires à l'exécution des travaux. * Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des fournitures en usine. et de leurs 4. * Tous les frais afférents aux essais en tranchées. * Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l'Entrepreneur. * Tous les frais afférents aux essais des fournitures en tranchées PRIX DU Fourniture. U * Les joints. Ils comprennent toutes les dépenses nécessaires à l'exécution des travaux. brides. boulons. écrous et tout accessoire de raccordement. écrous et tout accessoire de raccordement. transport Ce prix rémunère à l’unité.s * Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des fournitures en usine.14 démontage en fonte raccordements aux conduites. * Les frais d'outillage et de matériel. le transport. en usines ou sur le site. en usines ou sur le site.15 et pose de Bouche à Bouche à clé. boulons. U * Tous les frais de transport à pied d'œuvre. transport . brides. Ils comprennent toutes les dépenses nécessaires à l'exécution des travaux. la fourniture. notamment : * Toutes les dépenses de fournitures qui s'entendent livrées. rendues et rangées à pied d’œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d'œuvre. rendues et rangées à pied d'œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d'œuvre. brides. transport 4. le transport. le tube allonge en PVC. tabernacle en polyester. * Les joints. * Tous les frais de transport à pied d'œuvre. et de leurs 4. notamment : * Toutes les dépenses de fournitures qui s’entendent livrées.

de surface. * Les frais d'outillage et de matériel. en bois ou métalliques. en usines ou sur le site. et présentant à 28 jours. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 149 . * travaux de fonçage du béton * Les joints. pour la préparation des bétons. Ils comprennent toutes les à chaud dépenses nécessaires à l'exécution des travaux. Ces prestations s’entendent la construction et la finition des regards avec tampons en fonte ductile agrée par l’ONEE branche eau. * Tous les frais afférents aux essais en tranchées Ouvrages annexes Ce prix est forfaitaire et se rapporte à tous les travaux de génie civil pour la réalisation de regards.24 au et pose Manchette à suivant les règles de l'art de Manchette à deux brides en fonte ou en 4.  La fourniture et la mise en place des coffrages soignés.  La préparation.  La fourniture. conformément aux plans d’exécutions approuvés par le maître d’œuvre. * Tous les frais afférents aux essais de contrôle des matériaux constitutifs et de réception des fournitures en usine. le transport.  Les dispositions nécessaires pour assurer l’étanchéité de l’ouvrage contre les eaux. écrous et tout accessoire de raccordement. et de leurs raccordements aux conduites. sur toutes les surfaces de l’ouvrage.N° de Prix Libellé Définition prix unité PRIX DU Fourniture.à l’exclusion de leurs équipements. d’au moins 270 bars.  L’épuisement de l’eau de surface et de ruissellement autour des terrassements de l’ouvrage.  Les adjuvants éventuellement nécessaires pour obtenir les caractéristiques prescrites pour une mise en œuvre convenable  Les sujétions pour la réalisation éventuelle des joints de retrait ou de dilatation. présentant des dégradations ou un fini non conforme aux indications des plans d'exécution. * Les frais de force motrice pour toutes les opérations incombant à l'Entrepreneur. et la pose complète et 4.  Le traitement des surfaces.  La fourniture et transport des agrégats agréés par le maître d’œuvre.  Les sujétions dues à l'emploi d'appareils vibrateurs.  La réalisation de l’enduit au mortier de ciment.  Le nettoyage et le compactage du fond de fouilles  La réalisation du béton de propreté sur 10 cm d’épaisseur en béton type B4 dosé au minimum à 250 kg/m3 de ciment CPJ 45 ou équivalent.26 deux brides en fonte acier galvanisé à chaud. Ces prix rémunèrent la fourniture. le façonnage et la mise en place de ferraillage.  les manchettes de traversées en fonte. * Tous les frais de transport à pied d'œuvre. une résistance nominale à la compression. d’au moins 180 bars.  Le traitement des reprises de bétonnage. notamment les frais nécessités par le renforcement des coffrages  La réalisation du puisard de vidange et d’évacuation de l’eau. une résistance nominale à la compression. conformément aux plans types d’exécutions approuvés par le maître d’œuvre. rendues et rangées à pied d'œuvre ou aux dépôts indiqués par le maître d'œuvre. de ruissellement et de nappe. notamment : * Toutes les dépenses de fournitures qui s’entendent livrées. ou en acier galvanisé robinetterie et appareillages de sécurité. brides. boulons. transport . Ces travaux comprennent notamment les suggestions suivantes :  Les sondages et l’implantation définitive des ouvrages sur le terrain. le transport et la mise en place avec vibration du béton type B2 dosé au minimum à 350 kg/m3 de ciment CPJ 45 ou équivalent et présentant à 28 jours. qui sont comptés par ailleurs.  Les étaiements et blindages.

 Les frais occasionnés par les prélèvements et les essais de contrôle de qualité des bétons et de leurs composants effectués par l’entreprise.  La pose et scellement des échelons ou d’échelle métallique. Type : des vannes de sectionnement. Type : de bouche ou poteau d’incendie. l'Entrepreneur pour les travaux de terrassements et piquage sur conduite d’AEP existante ONEE Y compris : Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 150 . Type : de vidange. Prix 4. Ouvrage payé au mètre linéaire Prix n° 4. Prix 4.  La pose et scellement du cadre et tampon ou capot métallique.  Le grattage des salissures et bavures de mortier ou de laitance collées aux sols et aux parements. à justifier par une note de calcul de ferraillage. Il comprend : • l’exécution de l'ouvrage de traversée conformément aux exigences du Maître d’ouvrage. Prix 4. transport et pose de matériaux. non compris les équipements hydrauliques. remise à l'identique de l'état initial.32 : Rinçage et désinfection des conduites Ce prix rémunère au mètre linéaire de conduites le lavage intérieur.43 : Raccordement à la conduite existante Raccordement aux conduites DN 160 existantes ONEE Ce prix rémunère au forfait.28 : Génie civil des regards. produits désinfectants…) et toutes sujétions de mise en œuvre. • le remblaiement de la tranchée avec du sable 0/5 jusqu’au corps. • La reprise des bordures déposées. qui sont en contact avec le terrain naturel.  Démolition et réfection du trottoir de toute nature (tel que pavage. selon le plan d’exécution (col de cygne en tube métallique ou châssis grillagé ou autre)  Le repiquage des trous de scellement. la désinfection.29 : Génie civil des regards. • remise des corps de chaussées avec arrosage et compactage y compris couche de roulement et toutes sujétions de finition et de parfaite exécution. à toutes profondeurs.31 Traversée sous chaussées traficables : Ce prix rémunère l'Entrepreneur pour l'exécution de traversée sous voies de circulation existantes ou projetées conformément au plan de principe et quelle que soit la nature des terrains rencontrés. à toutes profondeurs. à toutes profondeurs et toutes dimensions confondues Prix 4.  L’exécution de la peinture de l’ouvrage et des diverses pièces métalliques. selon le plan d’exécution. Ouvrage payé au mètre linéaire Prix 4. carrelage) y compris fourniture.30 : Génie civil des regards. PF : toutes profondeurs.27 : Génie civil des regards. fourreaux et pièces métalliques diverses. pour conduites.  Les produits SIKA ou similaire assurant un béton hydrofuge résistant aux eaux de nappe en cas d’existence. • protection par dallettes en béton armé dosé à 350 kg/m3 dimensionnée pour supporter la charge maximale induite par la circulation de poids lourds.  La réalisation d’un enduit à base d’émulsion bitumineuse sur les parements de l’ouvrage. Type : de ventouse. Il comprend toutes les fournitures et produits nécessaires à ces opérations (eau. essais de réception et toute sujétions de bonne exécution Ouvrage payé à l’unité Prix 4. Ce prix s'applique au mètre linéaire de la conduite protégée.  La fourniture et réalisation du dispositif d’aération de l’ouvrage. selon le plan d’exécution. le rinçage à l’eau claire et la mise en service de la canalisation selon les prescriptions du CCTP.  Les sujétions dues aux réservations dans les bétons.

Pièce spéciales et matériaux de pose et de raccordement DN160 y compris vannes. . Autorisation et validation du concessionnaire . . ect… . Travaux d’intervention et de coupure sur la conduite existante . . .42 . Raccords brides major. joint de démontage.La remise en état des lieux . L'ouverture et le remblaiement .Regard en béton armé B25 conformément aux spécifications des prix n° 4.Et toutes sujétions de raccordement de pose et installation Ouvrage payé au forfait Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 151 . Té DN conduite existante/DN conduites projetées.

confection et pose boite d'extrémité 41-02-02 5-102 synthétique type intérieur pour câble Alu ou Cu isolé au F+M U PR S26 18/30 kV tension d'isolement 36 kV Fourniture.applique sur la porte d'accès ) (Dimension 5*4*3.SOUS-LOT 3 : ELECTRIFICATION ET ECLAIRAGE PUBLIC Il est préalablement précisé ce qui suit : Les prix correspondant aux séries 5-100 (IN SITE MOYEN TENSION). 5-108 F+M m tranchée diamètre 110 Tube annelé double paroi rigide classe 750N pour .applique sur la porte d'accès ) (Dimension 8*4*3. 5-109 F+M m tranchée traversée diamètre 110 Borne de signalisation en béton vibré et cimenté avec 52-02-01 5-110 impression en tête du sigle ONEE MT BJ ou BT F+M U 5-200.IN SITE MOYEN TENSION : 40-00-04 & 40-01. etc.Postes de transformation 5-201 Génie civil postes de transformation Génie civil poste de transformation simple maçonné à équipement préfabriqué (y compris pose serrure en 5-201.…) Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 152 . 5-200 (Postes de transformation) et 5-400 (Réseau 1° catégorie) du sous-lot 3 sont établis selon le descriptif et nomenclatures types de l’ONEE /Branche électricité comme suit : N° N° Prix ONEE/BE PRIX DESIGNATION DES OUVRAGES Ouvrages Uté BET 5-100.65m) y 60-02-08 (D) F+M U 2 compris architecture selon style exigé par le maitre d'ouvrage et à valider par la CUO Fourniture et pose cellule interrupteur motorisée 62-02-04 5-202 préfabriqué avec verrouillage pour réseau à isolement au F+M U SF6 24 kV (pas 50cm) Fourniture et pose cellule protection transformateur préfabriquée équipée par combiné interrupteur-fusibles 62-02-08 5-203 F+M U à poudre ( compris boites raccordement câble ) à isolement au SF6 24 kV (pas 50cm) 5-204 Equipements postes de transformation 5-204. Extracteur.Equipement annexe PT simple maçonné à cellules 62-02-11 (S) F+M U 1 préfabriquées(TUR.65m) y 60-02-08 (S) F+M U 1 compris architecture selon style exigé par le maitre d'ouvrage et à valider par la CUO Génie civil poste de transformation double maçonné à équipement préfabriqué (y compris pose serrure en 5-201. Fourniture et pose de câble isolé au PR U assignée 5-101 F+M m 04 18/30(36)kV S26 en aluminium unipolaire 1x240mm2 Fourniture. confection et pose boite de jonction pour 41-02-05 5-103 F+M U câble isolé au PRC Alu ou Cu USP 18/30 kV Terrassement en déblais et remblais 47-02-01 5-104 Tranchée normale à 1 circuit F+M m 47-02-02 5-105 Tranchée normale à 2 circuits F+M m 47-02-05 5-106 Tranchée traversée à 1 circuit F+M m 47-02-06 5-107 Tranchée traversée à 2 circuits F+M m Tube annelé double paroi souple et flexible 450N pour .

F+M m 3 4x35 mm² 5-305 Terrassement en remblais et en déblais 5-305. 5-306 F+M m tranchée normale diamètre 75 mm Tube annelé double paroi rigide classe 750N pour . Extracteur etc.Tranchée normale à 2 circuits 47-02-02 F+M m 2 5-305. 5-205-Transformateur de puissance triphasé à bornes F+M U 22 1 embrochables 22 Kv / B2 500 kVA 70-00-20 & 70-01. équipé de tous les accessoires d'alimentation F+M U 2 nécessaires pour lampe à vapeur de sodium SHP 250W 5-303 Candélabres d'éclairage public 5-303.…) 5-205 70-00-22 & 70-01. candélabre ou 5-302- 21-02-04 façade). 5-307 F+M m tranchée traversée diamètre 75 mm .Candélabre d'éclairage public en tôle galvanisée simple 22-02-02 F+M U 1 crosse 8 m 5-303.Tranchée normale à 1 circuit 47-02-01 F+M m 1 5-305.Tranchée traversée à 2 circuits 47-02-06 F+M m 4 Tube annelé double paroi souple classe 450N pour . F+M m 1 4x16 mm² 5-304.Fourniture et pose Câble U1000 ARVFV en Aluminium . 5-308 Socle en béton pour candélabre F+M U 5-400 .Réseau 1° catégorie 20-02-01 5-401 Terre de réseau F+M U 5-402 Câbles Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 153 . F+M m 2 4x25 mm² 5-304. Equipement annexe PT double maçonné à cellules 62-02-11 (D) F+M U 2 préfabriquées(TURs. 5-205-Transformateur de puissance triphasé à bornes F+M U 18 2 embrochables 22 Kv / B2 315 kVA 53-02-01 5-206 Regard de visite F+M m3 Fourniture et montage de dispositif de détection de 65-02-09 5-207 défaut sur câble souterrain MT (DDS) type F+M U communiquant 5-300 .Candélabre d'éclairage public en tôle galvanisée double 22-02-04 F+M U 2 crosse 8 m 5-304 Câbles 5-304. candélabre ou 5-302- 21-02-05 façade). 5-205-Transformateur de puissance triphasé à bornes F+M U 20 2 embrochables 22 Kv / B2 400 kVA 70-00-18 & 70-01.Réseau 1° catégorie (EP) 15-00-04 & 15-01. équipé de tous les accessoires d'alimentation F+M U 1 nécessaires pour lampe à vapeur de sodium SHP 150 W Appareil d'éclairage public (sur poteau.Fourniture et pose Câble U1000 ARVFV en Aluminium . Fourniture et pose de câble cuivre nu 22 mm2 5-301 F+M m 04 5-302 Luminaires Appareil d'éclairage public (sur poteau.Fourniture et pose Câble U1000 ARVFV en Aluminium . 5-204.Tranchée traversée à 1 circuit 47-02-05 F+M m 3 5-305.

5-402- sec U 1000 ARVFV tétrapolaire à section inégales de 3x95 F+M m 28 1 mm2 + 1x50mm2 Fourniture et Pose Câble armé en Aluminium à isolement 40-00-30 & 40-01. 5-406 F+M m tranchée traversée diamètre 160 Tube annelé double paroi rigide classe 750N pour . 5-407 F+M m tranchée traversée diamètre 160 Borne de signalisation en béton vibré et cimenté avec 52-02-01 5-408 F+M U impression en tête du sigle ONEE MT BJ ou BT Les prix des travaux d’éclairage (Série 300) sont décrits ci-dessous : Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 154 .Tranchée normale à 1 circuit 47-02-01 F+M m 1 5-405. Fourniture et Pose Câble armé en Aluminium à isolement 40-00-28 & 40-01. 5-402- sec U 1000 ARVFV tétrapolaire à section inégales de F+M m 30 2 3x150 mm2 + 1x70mm2 Fourniture et Pose Câble armé en Aluminium à isolement 40-00-32 & 40-01.3 départs non protégés Murette en aggloméré pour coffret et diverses boites de 43-02-01 5-404 F+M U dérivation 5-405 Terrassement en remblais et en déblais 5-405.3 départs non protégés Fourniture et pose de coffret distribution de façade en polyester armé de fibre de verre pour câble têtrapolaire 5-403.Tranchée normale à 4 circuits 47-02-04 F+M m 4 5-405.Tranchée traversée à 2 circuits 47-02-06 F+M m 6 5-405.Tranchée traversée à 1 circuit 47-02-05 F+M m 5 5-405. 5-402- sec U 1000 ARVFV tétrapolaire à section inégales de F+M m 32 3 3x240 mm2 + 1x70mm2 5-403 Coffrets de distribution Fourniture et pose de coffret distribution de façade en polyester armé de fibre de verre pour câble têtrapolaire 5-403.Tranchée normale à 3 circuits 47-02-03 F+M m 3 5-405.Tranchée traversée à 3 circuits 47-02-07 F+M m 7 5-405.BT(Sectionables protégé grace aux couteaux 42-02-07 F+M U 1 manœuvrables par poignée isolée) : 2 arrivées de 95 à 240 mm 2 .BT (Sectionables protégé grâce aux couteaux 42-02-13 F+M U 2 manœuvrables par poignée isolée): 1arrivée de 95 à 240 mm 2 .Tranchée normale à 2 circuits 47-02-02 F+M m 2 5-405.Tranchée traversée à 4 circuits 47-02-08 F+M m 8 Tube annelé double paroi souple classe 450N pour .

ballast et condensateur compatibles : · Le capot réflecteur sera réalisé en Aluminium de haute pureté brillantée et oxydée anodiquement. L’entrepreneur fournira une attestation du luminaire prouvant qu’il est de marque Européenne. · La classe d’isolement sera la classe II · Indice de protection contre les chocs mécaniques IK 08. équipé de lampe à vapeur de sodium SHP (150W/250W-32 000 lm) avec amorceur. main d’œuvre et toutes autres sujétions de transport. · Luminaire semi-défilé. le transport et la mise en place dans la tranchée de conducteurs de cuivre nu D22mm² et leur raccordement dans candélabres d’éclairage. SERIE 5-300 : RESEAU 1ère CATEGORIE (EP) Prix n° 5-301 :Fourniture et pose de câble cuivre nu 22 mm2 Ce prix rémunère au mètre linéaire la fourniture. peinture inoxydable indélébile. · La vasque sera réalisée en verre trempé légèrement bombé avec joint d’étanchéité à haute température et un bon système de fermeture. · Douille E. L’entrepreneur fournira une notice technique précisant toutes les caractéristiques et en particulier la courbe du coefficient d‘utilisation ainsi qu’une attestation d’un laboratoire compétent et un échantillon du luminaire avec lampe et accessoires proposés pour agrément par la Maîtrise d’ouvrage . · Fixation latérale ou verticale · Degré de protection : le bloc optique sera IP 66 et le bloc appareillage électrique (bornier. Y compris réglage. branchement et mise en marche. l’amorceur.5 mm² à partir de la plaque à bornes Y compris fourniture et pose de plaque de bakélite équipée de quatre bornes carrés de 70 mm2 et un disjoncteur unipolaire pour protection du luminaire. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 155 . Y compris fourniture et pose de câble d’alimentation souple de 3 x 2. Le trou de fixation du luminaire sera compatible avec l’embout de la console. réglage. Luminaire facile à entretenir sera doté d’une liaison capot –corps efficace et solide. · Le support de douille sera mobile avec positionnements réglables et repérées. conformément aux CCTP y compris fournitures. les conducteurs. mise en œuvre. il sera embouti en une seule pièce. et certifié ENEC (Européen Normes Electrical Certification) du pays de fabrication et non pas autre. permettant un réglage de la lampe en position horizontale et verticale. le ballast et le condensateur) sera IP 65. peinture extérieure inoxydable · Les corps et porte vasque seront réalisés en fonderie d’aluminium sous pression. déroulage. compris élagage d'arbres éventuels (sansdéssouchage) Prix n° 5-302 : Luminaires Luminaire sera complet. Y compris fourniture et pose de tout accessoire de fixation. le capot sera totalement séparé du corps.40 à frein et à jupe en porcelaine. L’amorceur et le ballast seront de même marque.

assurant ainsi une protection efficace à l’intérieur et à l’extérieur. Y compris fourniture et pose de câble en cuivre 2 x 2. candélabre ou façade). L’extrémité supérieure de l’embase sera fermée pour éviter la pénétration des pierres ou tiges métalliques et autres. Y compris transport et toute sujétion de fourniture. tout essai jugé utile. les parties filetées seront taraudées et graissées. raccordement. candélabre ou façade). L’entrepreneur fournira une attestation prouvant que le candélabre est certifié ISO 9000 et répondant à la norme EN40. Les candélabres seront fournis avec quatre tiges de scellement. La plaque d’appui du candélabre sera en acier galvanisé de dimensions 400mmx400mmx10mm et comprendra en son centre un trou de diamètre minimal de 75 mm pour le passage des câbles et quatre trous ovalisés au sommet d’un carré de 300mm x 300mm. Ces consoles seront en acier galvanisé à chaud compatibles avec le candélabre et le luminaire. fermé par vis hexagonal spécial infraudable permettant l'accès à un platine support d'un bornier de raccordement et de fusibles de protection de l'appareil d'éclairage. Y compris fourniture et pose des embases ci hautes décrites Y compris fourniture et pose des consoles décoratives . Le pied du candélabre sera protégé sur une hauteur de 20 cm par rapport à la semelle côté intérieur comme côté extérieur du candélabre par un traitement anticorrosion compatible avec une peinture EPOXY. Les tiges de scellement auront un diamètre de 24 mm et une longueur minimale de 600 mm avec une partie filetée de 70mm.4 pour les semelles. raccordement. Y compris pointe de diamant Y compris toute sujétion Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 156 . Ils seront en une seule pièce soudée longitudinalement avant galvanisation. écrous et contre écrous. Les candélabres auront un diamètre intérieur de 60 mm au minimum à la tête et un diamètre intérieur à la base d’au moins égal à 170mm. ou de toute autre personne de son choix. y compris fixation et tout accessoire. Les candélabres de 8m seront dimensionnés et conçus de telle sorte qu’ils soient capables d’être équipés (en cas de nécessité) par 4 consoles en tête dont le choix et les dimensions sont à valider par le Maître d’Ouvrage. à l’opération de galvanisation. Le Maître de l’Ouvrage pourra demander au titulaire du Marché. Les candélabres seront en acier de nuance minimale E 24. pose et mise en service. à la charge de l’Entrepreneur. l’assistance des services de la Municipalité ou du BET chargé du pilotage des travaux. Toute la visserie et toute la boulonnerie seront en acier inoxydable amagnétique 18/10.004 % et E 24. câble d’alimentation et réglages nécessaires. câble d’alimentation et réglages nécessaires. équipé de tous les accessoires d'alimentation nécessaires pour lampe à vapeur de sodium SHP 150 W Payé à l’unité y compris fourniture.5mm² + terre nécessaire au raccordement avec le luminaire. Prix n° 5-302-2 : Appareil d'éclairage public (sur poteau. équipé de tous les accessoires d'alimentation nécessaires pour lampe à vapeur de sodium SHP 250 W Payé à l’unité de luminaire 250W y compris fourniture. Après galvanisation.2 aptes à la galvanisation à chaud c’est à dire une composition en silicium inférieure ou égale à 0. Prix n° 5-303 : Candélabres d'éclairage public Les candélabres seront de forme cylindro-conique et fabriqués en tôle d'acier de 4 mm d’épaisseur pour les candélabres de 8m de hauteur. Ils seront protégés contre la corrosion par galvanisation à chaud ou trempé obtenu par immersion complète en une seule passée dans un bain de zinc. pose. Il se réserve également le droit d’effectuer par un laboratoire agrée. A la base du candélabre il sera prévu un portillon métallique de 600mm x 130 mm. pose. Prix n° 5-302-1 : Appareil d'éclairage public (sur poteau. Une borne de terre sera soudée au candélabre. La masse de zinc par m² simple face sera supérieure ou égale à 500 g sur la tôle du candélabre ce qui est équivalent à une épaisseur supérieure ou égale à 70 microns.

60m x 1. Prix n° 5-304 : Câbles Les câbles seront de type U1000 ARVFV de section variable assurant l'alimentation des équipements d’éclairage extérieur. Prix n° 5-306 : Tube annelé en matière synthétique double paroi souple et flexible classe 450N pour tranchée diamètre 75 mm Il s'agit de la fourniture.20m par la terre tamisée plus grillage avertisseur (rouge) et le reste sera remblayée en tout venant compactée. puis la tranchée est remblayée par la terre tamisée sur une hauteur de 20 Cm. puis un grillage avertisseur (rouge) sera posé le long de la tranchée. les coffrets de distribution et les équipements d’éclairage. mise en œuvre. Au-dessus de chaque canalisation doit être posé un dispositif avertisseur constitué par un grillage en plastique rouge place à mi profondeur de la tranchée.00m au fond de la tranchée des buses type doubles paroi 75 mm et de rigidité 750N puis remblayée sur une hauteur de 0. Prix n° 5-304-1 : Fourniture Câble U1000 RVFV en aluminium 4x16 mm² Prix n° 5-304-2 : Fourniture Câble U1000 RVFV en aluminium 4x25 mm² Prix n° 5-304-3 : Fourniture Câble U1000 RVFV en aluminium 4x35 mm² L'ouvrage sera payé pour l'ensemble au mètre linéaire conformément aux CCTP y compris fournitures. leur tirage. leur pose. le reste de la tranchée sera remblayée par de la terre tamisé et compacté avant sa remise à l’état initial.40 m x 0. Prix n° 5-305-1 : Tranchée normale 1 circuit Prix n° 5-305-2 : Tranchée normale 2 circuits Prix n° 5-305-3 : Tranchée traversée 1 circuit Prix n° 5-305-4 : Tranchée traversée 2 circuits Ouvrages payés au mètre linéaire de tranchées. Ils seront posés avec précaution sous buses double paroi appropriés. sans boites de jonction intermédiaires (autant que possible). leur raccordement dans les tableaux électriques basse tension. le câble sera posé dans buses double paroi D75 sur un lit de sable de 10cm d’épaisseur et couvert d’un autre lit de sable de même type d’épaisseur 20cm. Prix n° 305 : Terrassement en déblais et en remblais La tranchée sous trottoir sera ouverte en respectant le règlement suivant : 0. les colliers isolants de fixation leur repérage à chaque extrémité et à chaque changement de direction. pose de buses double paroi 75mm de classe de rigidité 450N pour les tranchées traversées de chaussées conformément aux spécifications techniques de l’ONEE.80 m. Le prix comprendra la fourniture des câbles. Ils seront d'une seule longueur. Prix n° 5-303-1 : Candélabre d'éclairage public en tôle galvanisée simple crosse 8 m Prix n° 5-303-2 : Candélabre d'éclairage public en tôle galvanisée double crosse 8 m Ouvrages payé à l’unité de candélabres. La tranchée sous chaussée aura les dimensions suivantes : 0. compris pose d'un fil de fer galvanisé 30/10°. Y compris obturation de chaque extrémité des buses avant et après la pose des câbles et toutes sujétions Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 157 . . main d’œuvre et toutes autres sujétions.

Y compris obturation de chaque extrémité des buses avant et après la pose des câbles et toutes sujétions. . mise en oeuvre. L'enlèvement et le transport aux décharges publiques des déblais en excédent.L'ouvrage sera payé pour l’ensemble des prestations énumérées ci-dessus au mètre linéaire de buse double paroi D75 450N pour tranchée traversée y compris toutes sujetions de fourniture.) L'ouvrage sera payé pour l’ensemble des prestations énumérées ci-dessus à l’unité en ordre de marché y compris fournitures. pose de buses double paroi 75mm de classe de rigidité 750N pour les tranchées traversées de chaussées conformément aux spécifications techniques de l’ONEE . et sont en acier FEe 500 suivant la norme EN40. L'ouverture de fouilles.8x1 m conformément aux spécifications du cahier des prescriptions techniques. aux normes et règlements en vigueur et aux exigences de l’ONEE. . Les travaux comprendront en particulier : . L'entretien des fouilles ouvertes par l'entreprise pendant la durée du délai de garantie. . La fourniture.8x0. 75 mm pour passage câble éclairage public et câble de terre. (Les tiges d’ancrage sont définies suffisantes pour tenir la charge de l’ensemble en prise au vent maximum définie de la zone de vent concernée. Prix n° 5-308 : Socle en béton pour candélabre Les candélabres d’éclairage public seront fixés sur des socles en béton de 0. . L'ouvrage sera payé pour l’ensemble des prestations énumérées ci-dessus au mètre linéaire de buse double paroi D75 750N pour tranchée traversée y compris toutes sujétions de fourniture. La fourniture et pose de buses PVC annelé D. main d’œuvre et toutes autres sujétions Prix n° 5-307 : Tube annelé en matière synthétique double paroi souple et flexible classe 750N pour tranchée diamètre 75 mm Il s'agit de la fourniture. mise en œuvre. compris pose d'un fil de fer galvanisé 30/10°. Le remblaiement des fouilles après confection du socle. . mise en œuvre. La construction de socle en béton. main d’œuvre et toutes autres sujétions. Le certificat matière devra être disponible. main d’œuvre et toutes autres sujétions. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 158 . transport et pose des tiges de fixation. .

SOUS-LOT 4 : RESEAU TELEPHONIQUE Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 159 .

colle PVC. et avoir pris parfait connaissance de la nature du terrain ainsi que toutes les difficultés y afférentes qui peuvent survenir au cours de Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 160 . La fixation des têtes de câble sera réalisée par vis pour trous oblongs l0xl2.1 à 6. les difficultés inhérentes à la position et à l’état des ouvrages existants. ils comprennent toutes les sujétions et notamment :  prestations relatives à la fouille dans tout terrain y compris rocher à réaliser conformément au cahier des clauses techniques particulières.2 : Ce prix rémunère. transport.une cosse de masse. y compris la protection provisoire et le maintien en service de ceux-ci à l’identique. en polyester. Ouvrage payé à l'unité d'armoire sous répartiteur y compris. manutention. .3.  Fourniture. socle. la pose et le raccordement des têtes 224P en têtes des câbles224 paires conformément au cahier des clauses techniques particulières y compris toutes les sujétions afférentes (Epissures. équipements intérieurs.  L’exécution des travaux avec toutes les sujétions afférentes. etc…. la fourniture. peignage des câbles. La tôle constituant cette armoire sera électro-zinguée et recevra deux couches d'impression phosphatante et deux couches peinture cuite au four.une entrée de câble étanche. . grillage avertisseur. de pose et de raccordement selon les exigences des services de l’IAM.Les articles du présent bordereau comprennent en sus des conditions particulières définies dans chaque article :  Le tracé et l’implantation des ouvrages selon les documents approuvés par Maroc Telecom (IAM) pour préciser l’implantation des ouvrages. sur le sol ou hors sol.des plaques à borne type QEA à 28 paires. en particulier les embarras dans les fouilles occasionnés par les étaiements. Prix n° 6. transport des terres en excédant à la décharge publique. stockage et mise en place des tubes PVC  Fourniture. transport.  La remise de tirages de plans itinéraires et câblage après exécution comportant les modifications éventuelles apportées au cours de réalisation. repérages. manutention.11 rémunèrent au mètre linéaire la construction des canalisations conformément au cahier des clauses techniques particulières en vigueur.  Le planning de réalisation des travaux et leur état d’avancement.  Le nettoyage du chantier. étriers. L'armoire sera fixée sur un massif en béton largement dimensionné : . y compris toutes manutentions et mouvements. .1 : ce prix rémunère à l’unité. la fourniture et la mise en place du sous répartiteur téléphonie à 16 têtes.  Percement éventuel d’une chambre existante avec confection du masque  L’entrepreneur sera réputé s’être rendu sur le terrain. ainsi que le cas échéant les démarches complémentaires auprès des services compétents. Il sera prévu deux portes fermant par poignée et serrures chromées. Prix n° 6.  La mise en œuvre. avec visserie en acier inoxydable.  Transport. manutention. etc…) Les prix 6. stockage et mise en place de tous les matériaux. la location et l’utilisation des moyens personnels et matériels. quel que soit leur nombre.une platine en thermoplastique «polycarbonate» se montant sur le corps avec joint d'étanchéité et formant un compartiment étanche.un corps en polyester armé de fibre de verre.3. à l’unité. stockage et mise en place de tout matériel annexe (peignes.)  Prestations relatives à la pose des coudes PVC  Prestations liées à la vérification technique des travaux (Vérification de la qualité des matériaux. la rencontre d’ouvrages existants de toutes natures quelles que soient leurs positions dans le sous-sol. câblage intérieur. raccordement et toutes sujétions de fourniture. . la fourniture au lieu d’exécution et la mise en œuvre des matériaux et matières consommables nécessaires à l’exécution des travaux. la présence de racines. L'appareillage téléphonique sera placé dans une armoire de SRE G2 pour seize têtes de raccordement (224Px2 type TEA par tête).

4.3-3 Canalisation CPS4 ML 6. ruban adhésif.3-10 Canalisation 2Ø45 ML 6.1 à 6. Dans ces conditions : 6. scotch.4 Construction de Chambres téléphonique 6.  Anneaux de tirage en fer galvanisé  Support à scellement en fer galvanisé. stockage et mise en place de tous les dispositifs de fermeture (cadre et tampons en fonte) ainsi que les sujétions y afférents.  Transport. etc ). niches. Dans ces conditions : 6.4-1 Chambres téléphonique PNP4 U 6.5.3-2 Canalisation CPS6C ML 6.  Confection des masques .4-5 Caniveau type B U VI.3 Construction de canalisation 6.  Echelons d’accès en fer galvanisé. manutention.4-3 Chambres téléphonique PNS2 U 6.3-1 Canalisation CPS6 ML 6. NICHES : Les prix6.4.3-9 Canalisation CPS1 ML 6.3-11 Canalisation 1Ø45 ML CONSTRUCTION DES CHAMBRES-REGARDS.3-8 Canalisation CPS2C ML 6.3-5 Canalisation CPS2L ML 6.  Démolition d’une chambre existante.3-4 Canalisation CPS4C ML 6.POSE DE CABLE Les prix 6. transport. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 161 .7 rémunèrent au mètre linéaire les travaux de fourniture et de pose de câbles en conduite. papier kraft.5. chambres et armoires de sous répartition conformément au cahier des clauses techniques particulières.4-4 Chambres téléphonique PNS1 U 6. stockage et mise en place de tous les matériaux. l’exécution des travaux et ne devra prétendre à aucun supplément ni plus-value pour terrain rocheux. en fonction de la capacité du câble avec fourniture y compris la fourniture du câble et de tout matériel de raccordement (connecteur.4-2 Chambres téléphonique PNS3 U 6. La remise en état de tout endommagement causé par l’entrepreneur sera à la charge de ce dernier  Fourniture.5 rémunèrent à l’unité la construction des regards. ils comprennent toutes les sujétions et notamment :  Prestations relatives à la fouille conformément au cahier des clauses techniques particulières à l’exception de la fourniture et la mise en place du grillage avertisseur.3-7 Canalisation CPS2 ML 6.  L’entrepreneur sera réputé s’être rendu sur le terrain et avoir pris parfaite connaissance de la nature du terrain ainsi que toutes les difficultés y afférentes qui peuvent survenir au cours d’exécution des travaux et ne devra prétendre à aucun supplément ni plus-value pour terrain rocheux. manutention.3-6 Canalisation CPS2LC ML 6. dans ce cas l’entrepreneur est tenu de prendre toutes les dispositions qui s’imposent afin de protéger les conduites existantes et les câbles existants.1 à 6.

5-2 câbles 224 paires ML 6. Contenu des Articles de Préparation des Câbles et Réalisation de l’Epissure.6-3 manchon 56 Paires U 6. .  L’enlèvement des obturations des alvéoles utilisées si besoin est. et son rétablissement par une méthode agrée par Maroc Telecom. quel que soit le nombre. couvercles.La confection de protection proprement dite.La fourniture et la mise en place des étiquettes conforment à la demande de MAROC TELECOM.5-1 câbles 448 paires ML 6. la confection de protection provisoire si nécessaire.5-4 câbles 56 paires ML 6. dalles.  La fourniture et la pose d’une étiquette conforment aux indications de Maroc Telecom.Les essais de section avant raccordement et les essais électriques complets après raccordement.  Les essais de section définis au CCTP.6-5 manchon 224 Paires U 6.5-3 câbles 112 paires ML 6. panneaux.6-1 manchon 14 Paires U 6. tanné…) . . y compris celles liées à l’adoption d’un ordre de rangement judicieux. Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 162 .Le nettoyage des chambres.5-7 câbles 7 paires ML RACCORDEMENT DE MANCHONS Ces prix rémunèrent la fourniture et réalisation des prestations suivantes : 6.  La pose ou le tirage soigné du câble avec mise en place des protections nécessaires pour éviter sa détérioration par frottement.La réalisation de l’épissure proprement dite. le cas échéant inversée ou en épi.5 Câble téléphonique 6. quel que soit leur états avant raccordement. Les articles comprennent les prestations suivantes : .Le repérage des câbles à raccorder. Prise en compte des travaux Tous les articles sont à l’unité. avec fourniture du matériel adéquat (ruban. .La mise en place du câble sur les supports avec toutes les précautions nécessaires.6-4 manchon 112 Paires U 6. le pompage si nécessaire. . . les prix sont identiques quelque soit le calibre des conducteurs et quelques soit le nombre de directions pour la division.5-5 câbles 28 paires ML 6.Toute sujétion de dégagement et nettoyage des paires et de remise en place des protections d’épissure.6-7 PC à 8 P U Ils concernent également  Les sujétions d’accès aux ouvrages.5-6 câbles 14 paires ML 6. 6. .6-2 manchon 28 Paires U 6. notamment l’ouverture et la fermeture des trappes. Maroc Telecom se réserve le droit d’exiger des équipements adéquats pour mener à bien toutes opérations de pose.6-6 manchon 448 Paires U 6.

. Préparation et mise en place des câbles. . La pose et raccordement du matériel d’extrémité sont décrits en unité pour chaque dispositif d’extrémité : les boites de distributions. Société Rabat Région Aménagements lu et accepté par l’entrepreneur Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 163 . Prix n° 6. Le raccordement et la mise en place des dispositifs d’extrémités doivent être conformes aux spécifications de MAROC TELECOM. à l’unité. la fourniture et le transport au Parc Maroc Telecom de tube montée de protection en acier galvanisé 3m conformément aux prescriptions de Maroc Telecom. Raccordement des câbles. .7: Ce prix rémunère. .

BORDAUREAU DES PRIX Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 164 .

.. D’EAU POTABLE.. D’ASSAINISSEMENT.. EN DEUX LOTS NON CUMULATIFS : LOT N°1 : LOTISSEMENT AL FADL – TRANCHE 3 (SITE 1) LOT N°2 : LOTISSEMENT AL FADL – TRANCHE 4 (SITE 2) Arrêter le montant du présent marché à :  En lettres ……………………………………………………………………………………  En chiffres …………………………………………………………………….... OBJET : TRAVAUX DE REALISATION DES RESEAUX DE VOIRIE.... LE……………………… Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 165 ... PAGE N°________ ET DERNIERE MARCHE N° _______/RRA/2017 Marché passé par appel d’offres ouvert sur offres de prix conformément au Règlement de Passation des Marchés de la Société Rabat Région Aménagements. ……………………………………………………………………………………………… DRESSE PAR : VU ET VERIFIE PAR : LU ACCEPTE PAR L’ENTREPRISE : APPROUVE PAR LE MAITRE D’OUVRAGE : A RABAT.... D’ELECTRIFICATION..... D’ECLAIRAGE PUBLIC ET DE TELEPHONIE. …………………………………………………………………………………………….....

Appel d’Offres Ouvert N°138/2017/RRA 166 .