Vous êtes sur la page 1sur 1

Les cinq niveaux d’autonomie de la voiture

¬ Niveau 0 ¬ Niveau 1 aucune autonomie. Il existe seulement des mécanismes pour prévenir
¬
Niveau 0
¬ Niveau 1
aucune autonomie. Il existe seulement des mécanismes
pour prévenir le conducteur d’un danger potentiel.
exemple : le radar de recul
il est possible de confier à la technologie
une tâche de conduite.
exemple : le régulateur de vitesse
• L’Organisation internationale des
constructeurs automobiles (OICA) a établi
un barème européen avec six niveaux
d’autonomie pour les véhicules. Les trois
derniers niveaux (3 à 5), qui rendent le
véhicule responsable, ne sont pas légaux.
¬ Niveau 2
157 places
une tâche complète est confiée
au véhicule, le conducteur supervise
et peut reprendre le contrôle
à tout moment.
exemple : l’aide électronique
au stationnement
¬ Niveau 3
¬
Niveau 5
c’est la voiture 100 % autonome.
Il n’y a plus de volant, c’est la voiture
qui prend toutes les décisions
sans intervention humaine.
Elle peut même ignorer
un ordre humain si elle estime
que ce dernier est dangereux.
il est possible de déléguer une partie de la conduite.
exemple : l’assistant embouteillage où la voiture
peut accélérer et freiner automatiquement
¬ Niveau veau 4 4
il s’agit d’une autonomie quasi complète.
Le véhicule peut se déplacer sans conducteur.
exemple : le « City Park Full Automatic » qui permet
au véhicule d’aller se garer dans un parking
LE JOURNAL DU CENTRE
Sources : OICA