Vous êtes sur la page 1sur 12

ANDALUCÍA

correspondiente

páginas

Muestra

las la primeras

programación

a de

páginas Muestra las la primeras programación a de Programación didáctica LENGUA EXTRANJERA FRANCÉS 5º
páginas Muestra las la primeras programación a de Programación didáctica LENGUA EXTRANJERA FRANCÉS 5º

Programación

didáctica

LENGUA EXTRANJERA

FRANCÉS

5º curso

Los modelos de programación y unidades didácticas no son documentos que debas copiar lite- ralmente. Es importante que los personalices y que elabores tu propia programación ajustándote, en la mayor medida posible, a la legislación de tu comunidad autónoma.

Por otro lado, es fundamental ceñirse en todo momento a las especificaciones de la convo- catoria de tu oposición, que no ha sido todavía publicada en el momento de elaborar el material adjunto.

Nuestros profesores y tutores, finalmente, estarán en todo momento a tu lado para asesorarte y despejar todas las dudas que, lógicamente, surgirán a lo largo de este proceso.

INDEX 1 Introduction 1.1 Justification de la programmation 1.2 Cadre législatif 1.3 Contextualisation LENGUA

INDEX

INDEX 1 Introduction 1.1 Justification de la programmation 1.2 Cadre législatif 1.3 Contextualisation LENGUA

1 Introduction

1.1 Justification de la programmation

1.2 Cadre législatif

1.3 Contextualisation

LENGUA EXTRANJERA: FRANCÉS 5.º curso

3

2 Contribution au développement des compétences

2.1 Compétence Mathématique et compétences en Sciences et en Technologie (CMCT)

2.2 Compétence apprendre à apprendre (CAA)

2.3 Compétences en communication linguistique (CCL)

2.4 Compétence numérique (CD)

2.5 Compétence Sens de l’initiative et Esprit Entreprenant (CSIEE)

2.6 Compétences sociaux et civiques (CSC)

2.7 Compétence Conscience et des expressions culturelles (CCEC)

3 Objectifs

3.1 Objectifs de l’étape

3.2 Objectifs de la matière de Langues Étrangère : Français

4 Tableau de contenus, objectifs, critères d’évaluation, indicateurs, compétences et standards d’apprentissage

5 Organisation et séquence des standards d’apprentissage évaluables en ce qui concerne les différents unités de programmation. Temporalisation

6 Méthodologie de l’enseignement

6.1 Orientations

6.2 Ressources méthodologiques

6.3 Stratégies

6.4 Ressources matérielles et d’espace

7 Évaluation

7.1 Procédures et outils d’évaluation

7.2 Critères de qualification

7.3 Des mécanismes de révision, d’évaluation et de modification des programmations didactiques en relation avec les résultats académiques et les processus d’améliorations

8 Attention à la diversité

8.1 Des mesures d’attention à la diversité rattachées au groupe spécifique d’élèves

8.2 Programme d’appui, de renfort, de récupération et d’agrandissement proposé aux élèves

9 Aspects complémentairs

9.1 Traitement des éléments transversaux

9.2 Plan de lecture spécifique à développer d’as la matière

10

Bibliobraphie

LENGUA EXTRANJERA: FRANCÉS 5.º curso

5

A la fecha de publicación de la presente programación, el Gobierno de la Junta de Andalucía no ha publicado aún la normativa curricular relativa a la ordenación de las enseñanzas de la Educación Primaria en la Comunidad Autónoma derivada de la LOMCE. La Secretaría General de Educación ha anunciado la futura publicación de:

„ El Decreto de currículo.

„ Una Orden que desarrollará el mismo.

„ Una Orden que regulará la evaluación.

„ Una Orden que regulará las competencias clave y su relación con los restantes elementos del currículo.

Hasta el momento de la publicación de la citada normativa, hemos utilizado provisionalmente un borrador de Decreto de currículo y otro de la Orden de desarrollo del mismo, facilitados por la Consejería de Educación, Cultura y Deporte, para la confección de la programación.

1

Introduction

1.1 Justification de la programmation

L’enseignement primaire fait partie de l’éducation de base, qui a un caractère obligatoire et gratuit. Il comprend six cours académiques, qui seront suivis d’ordinaire entre six et douze ans et c’est organisé par matières qui auront un caractère global et intégrateur.

La Loi Organique 8/2013, du 9 décembre, pour l’amélioration de la qualité de l’éducation (Ley Orgánica para la Mejora de la Calidad Educativa -LOMCE-), modifie l’article 6 de la Loi Organique 2/2006, du 3 mai, sur l’éducation (Ley Orgánica de Educación -LOE-), et définit les programmes d’études (currículo) comme :

Programme d’études ( Currículo ) : Règlement des éléments qui déterminent les processus d’enseignement et d’apprentissage pour chacun des enseignements et des étapes éducatives.

Le programme d’études est intégré par : les objectifs, les compétences, les contenus, les standards d’apprentissage évaluables, les critères d’évaluation et la méthodologie didactique.

Le contenu du curriculum est disposé en trois différents types de matières qui sont organisées en fonction de la répartition des compétences entre l’État, les communautés autonomes et les centres et qui seront regroupées en trois blocs : dans le tronc commun, spécifiques et des matières établies par la communauté.

„ Matières du tronc commun : elles assurent des connaissances et des compétences qui vont permettre l’acquisition d’une solide formation et continuer avec réussite les stades avancés dans ces matières qui doivent être communs à tous les étudiants, et qui, en tout cas, devraient être évaluées dans les évaluations finales de chaque étape.

„ Matières spécifiques : Ils permettent une plus grande autonomie dans l’établissement des horaires et des contenus des matières, ainsi que pour en établir son offre.

„ Matières établies par la communauté : C’est le plus haut niveau d’autonomie, dans lequel les administrations éducatives et dans son cas les établissements scolaires peuvent offrir des matières de conception propre, parmi lesquelles peuvent s’inclure les approfondissements de matières.

Cette distribution n’obéit pas à l’importance ou le caractère instrumental ou fondamental des matières, mais la répartition des compétences entre l’État et les communautés autonomes, conformément à la Constitution espagnole.

répartition des compétences entre l’État et les communautés autonomes, conformément à la Constitution espagnole.

6

PROGRAMACIÓN

Andalucía

Le Décret Royal 126/2014, du 28 février, établit le programme de base de l’enseignement primaire et la finalité de cette étape de l’éducation :

La finalité de l’enseignement primaire est de faciliter aux élèves l’apprentissage de l’expression et compréhension orale, la lecture, l’écriture, le calcul, l’acquisition des connaissances de base de la culture et la convivialité, ainsi que des habitudes d’études et de travail, le sens artistique, la créativité et l’affectivité, afin d’assurer une éducation complète qui contribue au développement plein de la personnalité des élèves et les préparer pour continuer avec réussite les études de l’enseignement secondaire obligatoire.

Le plan d’études de base des différentes matières a été organisé à partir des objectifs de l’enseignement primaire et des compétences de base qui seront développées tout au long de l’éducation de base, par le biais de la mise en place des blocs de contenus dans les matières du tronc commun, et les critères d’évaluation ainsi que les standards d’apprentissage évaluables dans tous les matières, qui seront référence dans la planification de la concrétisation du plan d’études et du programme d’enseignement. Dans certaines matières, ces éléments ont été regroupés autour de blocs qui identifient les principaux domaines comprenant les matières ; Ce regroupement n’implique pas une organisation fermée, au contraire, elle permettra d’organiser les éléments de programme d’études de différentes façons et d’adopter la méthodologie la plus appropriée aux leurs caractéristiques et celles des groupes d’étudiants.

caractéristiques et celles des groupes d’étudiants. La Communauté Autonome d’Andalousie établit la gestion

La Communauté Autonome d’Andalousie établit la gestion et les enseignements relatifs à l’enseignement primaire à travers le Décret XXX, mis au point par la Ordre XXX.

Finalement, ils seront les écoles, répondant au principe de l’autonomie pédagogique, d’organisation et gestion qui leur donne la LOE, actuellement modifiée par la LOMCE, qui développeront et compléteront le programme d’études établi dans la présente norme, en les adaptant aux caractéristiques des élèves, pour son incorporation dans le Projet Éducatif, afin que tous les élèves répondent aux attentes qui leur permettent ses capacités. Les équipes d’enseignants adopteront les décisions relatives à la distribution des contenus et des critères d’évaluation dans chaque cycle, ainsi que leur séquençage et leur structuration dans les unités pédagogiques, qui seront indiquées dans les programmes d’études.

1.2 Cadre législatif

Références de base et fondamentaux qu’un enseignant doit savoir pour rendre les documents de base de planification et de programmation dans le cadre de l’école :

„ Loi Organique 2/2006, du 3 mai, d’Éducation (BOE 4/05/2006).

„ Loi Organique 8/2013, du 9 décembre, pour l’amélioration de la qualité de l’éducation (BOE 10/12/2013).

„ Décret Royal 126/2014, du 28 février, qui établit le programme de base de l’enseignement primaire (BOE 1/03/2014).

„ Loi 17/2007, du 10 décembre, d’Éducation de l’Andalousie.

„ Décret XXX, qui établit la gestion et les enseignements primaires en Andalousie.

„ Ordre XXX, par laquelle le curriculum correspondant à l’Enseignement primaire de l’Andalousie est développé.

„ Ordre du 25 juillet 2008, par lequel elle est réglée l’attention à la diversité des élèves qui suivent un cours de l’éducation de base aux centres enseignants publics de l’Andalousie.

diversité des élèves qui suivent un cours de l’éducation de base aux centres enseignants publics de

LENGUA EXTRANJERA: FRANCÉS 5.º curso

7

„ Décret 328/2010, du 13 juillet, par lequel il est approuvé le Règlement Organique des Écoles Infantiles du deuxième cycle, des collèges d’Enseignement primaire, des collèges d’Education Infantile et Primaire et des centres publics spécifiques d’Education Spéciale.

1.3

centres publics spécifiques d’Education Spéciale. 1.3 N’oubliez pas que vous devez inclure dans cette section la

N’oubliez pas que vous devez inclure dans cette section la réglementation relative à l’évaluation (jusqu’à la publication du nouveau règlement est en vigueur l’ordonnance du 10 août 2007, qui établit l’ordonnance de l’évaluation du processus d’apprentissage des élèves de l’enseignement primaire dans la Communauté Autonome d’Andalousie) et, en outre, tout ce qui vous jugez pertinente à l’élaboration de vos programmes. Dans le Campus en ligne vous aurez ce nouveau règlement pour la LOMCE à mesure qu’il sera publié.

Contextualisation

1.3.1 Caractéristiques de la matière de Langue Étrangère : Français

Grosso modo, nous pouvons justifier la nécessité d’introduire l’étude d’une langue étrangère dans un plan d’études pour deux raisons.

Tout d’abord, une raison sociologique. La langue est un instrument de communication. Son rôle social actuel devrait être prise en considération, surtout vu le poids du Français dans les médias dans le monde entier. Le Conseil de l’Europe a incorporé un nouveau point de vue communicatif dans l’ensemble de spécifications appelées « niveau seuil », adoptées par la LOE.

D’autre part, nous allons citer des raisons pédagogiques. Nous sommes conscients que la compétence communicative générale de l’élève augmentera avec l’incorporation d’autres codes linguistiques et l’acquisition de nouveaux concepts, stratégies, compétences et attitudes.

Il existe d’autres raisons qui justifient un traitement précoce de la langue étrangère dans l’enseignement primaire :

„ Cognitives : l’apprentissage d’une deuxième langue contribue à atteindre une plus large représentation de la réalité. Les enfants qui s’expriment uniquement dans leur langue maternelle découvrent que les notions qu’ils ont apprises naturellement peuvent être exprimées de façon similaire dans une autre langue. Cela contribue au développement de leur capacité cognitive.

„ Linguistiques : les enfants sont mieux préparés à apprendre une langue que les adultes, niveau auditif et phonologique, parce que leur cerveau a une capacité naturelle qui diminue à mesure que les années passent. Ainsi donc, les niveaux de compétence auditifs et phonologiques sont plus élevés dans la compréhension de l’enfant et sa prononciation est nettement meilleure.

„ Affectives : la spontanéité des enfants bénéficie de l’apprentissage d’une deuxième langue. Au cours de l’adolescence on participera à un autre phénomène : la hausse du niveau d’inhibition

(honte, timidité, peur du ridicule

),

qui peut interférer avec l’apprentissage d’une langue.

Le but final de la matière de Langue Étrangère est fondamentalement améliorer, entre autres, la compétence dans la communication linguistique, que certains définissent comme ce qu’un orateur doit savoir afin d’avoir la compétente communicative dans une communauté de locuteurs. Quelle que soit la terminologie du curriculum, pour cela on mettra l’accent sur le travail d’une compétence grammaticale (l’utilisation correcte du code linguistique, c’est-à-dire, le domaine de la grammaire, le vocabulaire et la prononciation), une compétence discursive (habilité de relier et de combiner des formes grammaticales pour réaliser des textes cohérents), une compétence sociolinguistique (capacité de produire et de comprendre les messages en mettant en relation le contexte social, les participants et le but : l’utilisation correcte de la langue) et une compétence stratégique (stratégies verbales et non verbales des participants), sans oublier dans aucun cas le complément des facteurs socioculturels nécessaires à la compréhension des messages en profondeur.

dans aucun cas le complément des facteurs socioculturels nécessaires à la compréhension des messages en profondeur.

8

PROGRAMACIÓN

Andalucía

En outre, il est essentiel pour les enseignants à développer des propositions didactiques qui travaillent des situations expressives, communicatif, exploratoire, de connaissance de soi, etc. Elle évaluera également les possibilités de réussite des étudiants lors de l’élaboration des propositions nommées, en créant les conditions adéquates pour intervenir avec confiance dans le succès et la sécurité dans les propres capacités. Ses productions seront valorisées, et on doit les permettre visualiser le succès de celles-ci en vue de susciter et de maintenir la motivation.

Le maître doit permettre la confrontation de l’élève avec la complexité, pourvu qu’il soit à sa portée, en tenant compte du fait que l’apprentissage n’est jamais la somme des éléments simples, mais la construction progressive d’une réalité globale et complexe, chargée des relations et susceptible à être analysée.

1.3.2 Les caractéristiques de centre

Notre centre est une école primaire (Centre pour l’éducation préscolaire et primaire), située dans une ville de notre communauté autonome. Les données suivantes, qui nous décrivent le Centre sont réunis dans le Projet Éducatif du centre (PE) :

Dans le quartier il y a des zones résidentielles, spécialement des appartements, magasins, supermarchés, écoles maternelles, un centre médical de la sécurité sociale, un établissement public d’enseignement secondaire, une école concertée, une école privée religieuse, une Église, un parc de taille moyenne et d’autres zones vertes, un omnisports couvert, une piscine publique, une bibliothèque publique, un théâtre municipal et plusieurs cinémas. Il y a aussi une zone où les nouveaux noyaux de maisons de ville et maisons unifamiliales sont en construction.

Le niveau socioculturel de la population scolaire est moyen-élevé ; les familles sont composées d’un ou deux parents environ 35-40 ans, avec un ou deux enfants, habituellement. L’augmentation des nouvelles formes de famille autres que la famille traditionnelle est remarquable.

La plupart des pères et des mères d’élèves travaillant loin de chez eux, en étant les plus nombreuses les professionnels libéraux, fonctionnaires, enseignants, commerciaux, administratif, etc. La plupart a une formation éducative moyenne et beaucoup ont des études universitaires ; ils valorisent positivement la formation académique et culturelle pour leurs enfants et collaborent avec le centre.

Le cycle de l’enseignement primaire a deux lignes, et parmi le personnel enseignant il y a trois spécialistes en Éducation Sportive, deux en Anglais, un en Français et un en Musique.

Les bâtiments de Maternelle et Primaire sont séparés et celui-ci dispose de trois étages. Au rez-de-chaussée est la salle à manger, la salle de professeurs, salle polyvalente avec l’audiovisuelle, le cabinet-pharmacie, un entrepôt, le secrétariat, la salle des pères et des mères, quatre toilettes et la loge du Concierge. Au premier étage sont les salles de classe du premier cycle, la bibliothèque, la salle de musique, le laboratoire de langues, deux salles de soutien scolaire et de pédagogie thérapeutique et quatre toilettes. Au deuxième étage sont les salles de classe du deuxième et troisième cycle, la salle de classe d’informatique et quatre toilettes.

Les salles de classe sont toutes extérieures, bien éclairés et aérés, elles ont le mobilier et le matériel approprié pour l’usage et l’âge des élèves. Chaque classe dispose d’un ordinateur pour l’appui à l’enseignement.

Les installations de plein air qui plus titulaire sur nous sont le terrain de jeu principal, séparé de l’enfant, couverts salle de sport bien équipée et deux sport découvert. Il y a aussi un porche où les enfants peuvent jouer les jours de pluie ou très chauds. L’ensemble en dehors de la zone entourant les bâtiments est paysagé et boisé. On a également un petit jardin potager.

en dehors de la zone entourant les bâtiments est paysagé et boisé. On a également un

LENGUA EXTRANJERA: FRANCÉS 5.º curso

1.3.3 Caractéristiques du groupe d’élèves

En 5 ème cours de l’Enseignement Primaire on a deux groupes d’enfants âgés de 10 à 11 ans : le groupe A a 22 élèves et le groupe B est composé de 21. Les deux groupes ont attribué, d’après notre normative, deux sessions hebdomadaires (soixante minutes) dédiées au travail du Français.

D’un point de vue évolutif et compte tenu les capacités qui nous intéresse au moment de travailler la matière de langue étrangère (Français), il est remarquable que chez les enfants âgés de 10 et 11 ans se produisent des changements dans le développement de la motricité : chez certains enfants commencent à se présenter, à la fin de la période, les premiers signes de la puberté, ce qui implique un déséquilibre dans la création d’une nouvelle image du corps. En outre, ils sont en plein développement des attributs physiques de base (force, vitesse, force, amplitude de mouvement, etc.) et dans la phase de consolidation les qualités de coordination (équilibre, coordination) et de la motricité (carrière, saut, lancement, réception). Egalement, ils ont systématisé les bonnes habitudes posturales et d’hygiène corporelle.

D’autre part, ces enfants sont caractérisées par la consolidation de la pensée logico-concret (ils sont capables de représenter mentalement des séquences organisées d’événements de leur propre expérience, ou liées à celle-ci). Les enfants de ces âges ont manifesté leur intérêt à élargir les connaissances et ils sont réceptifs aux données; ils présentent un grand progrès dans le développement de la langue, qui devient un instrument objectif qui ouvre de nouvelles perspectives intellectuelles et sociales.

La systématisation de la logique spécifique (ordre, flexibilité

d’une manière plus sûre, rapide et efficace. Le développement de la capacité d’analyse et de synthèse leur permet aussi d’extraire les aspects les plus importants des objets, des phénomènes et des énoncés. Ce fait marque déjà la transition à la pensée abstraite.

Les enfants atteignent le stade des opérations formelles vers l’âge de douze ans, c’est-à-dire ils commencent à disposer d’une capacité d’abstraction suffisant pour être en mesure de gérer toutes sortes de concepts sans la concrétion et manipulation nécessaire jusqu’à présent. Toutefois, considérant que l’évolution est quelque chose de continue, non mécanique et différente dans chaque personne, il faut tenir compte du fait que certains élèves entreront dans plein dans le stade des opérations formelles, tandis que d’autres le feront peu à peu, ou peuvent même en faire dans le prochain cours.

Au niveau émotionnel, les enfants cherchent de la justice en tout car ils mettent au point leurs propres critères pour définir le bien et le mal. Dans le domaine social, ils commencent à la dissidence des idées et des intérêts des parents. Son groupe de référence principale est les amis : ils parlent, s’habillent et agissent comme eux. Ils se forment des petits groupes d’amis du même sexe, qui partagent une grande partie de leur temps.

Dans le groupe pour lequel on programme, les élèves présentent des caractéristiques assez homogènes, en cohérence avec l’encouragement des familles ; ils sont bien adaptés au centre et sont motivés. Durant les premières années de l’étape on leur a habitué au travail d’équipe, ce qu’ils valorisent comme un développement positif et encourage et facilite leur apprentissage. Les conflits qui peuvent survenir sont réglés par voie de dialogue et de réflexion, cela stimule le climat de respect et de confiance qui fait partie du centre.

Nous avons trois élèves qui ont fait la promotion du cours précédent avec une évaluation négative en mathématiques, deux étudiants qui ont rejoint tardivement le système éducatif espagnol, ils proviennent d’autres systèmes éducatifs, avec de manque de compétences instrumentales, une élève ayant des difficultés d’apprentissage avec quelques caractéristiques du TDAH et un élève avec un comportement qui trouble la discipline de la classe, ce qui rend difficile ou même impossible le processus d’enseignement et d’apprentissage. La plupart de ces comportements sont moralement inadéquats et des habitudes pas acceptées socialement. Il présente, en plus, des difficultés personnelles d’intégration sociale et de relation avec les autres, d’affrontement à l’autorité de l’enseignant, de trouble des normes d’organisation et fonctionnement de la classe et certains comportements d’agression verbale ou physique avec d’autres copains.

leur permet d’agir mentalement

)

et certains comportements d’agression verbale ou physique avec d’autres copains. leur permet d’agir mentalement ) 9

9

10

PROGRAMACIÓN

Andalucía

2 Contribution au développement des compétences

Comme nous l’avons vu, la matière de la langue étrangère, Français, est directement engagée avec l’acquisition de la compétence en communication linguistique, bien que nous puissions apprécier sa contribution au développement de toutes les compétences du curriculum :

2.1 Compétence Mathématique et compétences en Sciences et en Technologie (CMCT)

La compétence mathématique, apparemment, semble ne pas avoir un réflexe parmi les standards d’apprentissage d’évaluables. Mais du point de vue d’une conception globale du processus enseignement-apprentissage on peut la développer, par exemple, si on analyse et on fait de calculs (par exemple, les conversions de devises, mesures, etc.), en utilisant, aussi, des notions d’ordre, des séquences, des quantités, formes géométriques, en lisant et en interprétant des informations différentes (cartes, échelles, donnés spécificités, etc.).

Modèle d’activité

Organisation, compréhension et intégration de l’information

− Classer les différents éléments à partir d’un critère préétabli.

− Faire des groupes en tenant compte diverses consignes.

− Interpréter l’information donnée.

− Organiser l’information conformément à la mise en place d’une séquence.

 

− Augmenter l’information sur un problème en particulier utilisant diverses sources de recherche.

− Envisager des possibles hypothèses de solution à des situations problématiques.

− Définir l’information de base et complémentaire d’une déterminée proposition.

− Créer des situations de communication pour pratiquer le vocabulaire de la matière.

Expression orale et écrite

− Traduire des informations qualitatives en données quantitatives et vice versa.

− Utiliser des symboles pour montrer des situations de la vie quotidienne.

 

− Exprimer à l’oral l’information contenue dans des symboles.

− Utiliser des procédures différentes (graphiques, échelles, diagrammes

)

pour représenter

l’information donnée.

− Transcrire les informations données dans les différents codes communicatives.

− Vérifier la validité des hypothèses formulées.

− Trouver des réponses alternatives à la résolution d’une déterminée situation problématique.

Des notions et des expériences scientifiques et technologiques

− Utiliser des instruments/outils scientifiques et techniques dans le domaine de l’apprentissage de la langue française.

− Connaître et expérimenter le fonctionnement de base d’instruments électroniques de reproduction du son et l’image.

− Utiliser les TIC dans la classe de Français.

Procédés scientifiques et technologiques

− Établir des relations de cause/effet.

− Identifier les éléments (variables) impliqués dans différents processus.

− Découvrir la relation entre les différentes variables impliquées dans un processus.

− Mettre en œuvre des mesures et des stratégies pour contribuer au développement durable :

recyclage.

− Mettre en œuvre des mesures et des stratégies pour contribuer au développement durable : recyclage.

LENGUA EXTRANJERA: FRANCÉS 5.º curso

11

2.2 Compétence apprendre à apprendre (CAA)

La langue étrangère contribue à cette compétence dès le moment qu’on aide les élèves à organiser leur propre apprentissage et gérer efficacement le temps et l’information. Ceci implique, entre autres, acquérir, traiter et assimiler de nouvelles connaissances et compétences, ainsi que de solliciter des conseils et les mettre en pratique. La matière intègre dans tous les blocs de contenus les stratégies (compréhension et production) que l’élève devrait s’appliquer pour faciliter la compréhension ou la production du message malgré leurs limites linguistiques. Il est essentiel à cet égard le rôle de l’enseignant, pour insister sur eux et les rendre explicites. On fera l’analyse de ce qui s’est passé dans la pratique, la formulation d’hypothèses avant la pratique, l’observation des autres (imitation), la comparaison, etc.

Modèle d’activité

Connaissance de soi-même

− Faire des activités d’autoévaluation.

− Remplir les fiches de suivi personnel.

− Promouvoir des temps de réflexion collectivement et individuellement.

− Faire des activités volontaires : répondre aux questions de classe, des activités à la maison

− Recherche d’informations complémentaires : apporter du matériel de classe, participer en fournissant de nouvelles données.

− Effectuer des activités d’autoévaluation commentées par les élèves : des questionnaires d’auto-évaluation, poser des questions à son tour sur ce qu’ils sont en train d’apprendre.

− Faire des activités concurrentielles entre les étudiants, accompagnées de motivations positives : concours de questions et réponses entre les groupes d’élèves.

Habitudes de travail

− Appliquer des techniques de travail intellectuel : souligner, des résumés, des diagrammes, des cartes conceptuelles.

− Vérifier les agendas scolaires des élèves : revoir les annotations faites (tâches, engagements, nominations), examen effectué la planification.

− Effectuer des tutorats spécifiques avec les élèves et les familles sur la base de questions précises : rendement de l’étude, l’intégration dans le groupe, répertoire comportemental de l’élève

− Enregistrer l’heure d’étude régulière / hebdomadaire/mensuel : élaboration d’instruments d’enregistrement (diagrammes à barres où inscrire l’heure et le temps réel passé à étudier).

d’instruments d’enregistrement (diagrammes à barres où inscrire l’heure et le temps réel passé à étudier).

12

PROGRAMACIÓN

Andalucía

2.3 Compétences en communication linguistique (CCL)

La matière de Français collabore dans le cadre de l’acquisition de cette compétence, comme nous l’avons vu, enrichissant et apportant de nouvelles stratégies de compréhension et d’expression pour développer la capacité communicative générale. La communication en langue étrangère est basée sur des capacités essentielles de comprendre, d’exprimer et d’interpréter des concepts, des pensées, des faits et des opinions autant à l’oral qu’à l’écrite (écoute, parler, lire et écrire) dans des contextes sociaux différents. En outre, entre les relations que nous allons trouver, il sera fondamental le dialogue comme outil principal pour la coexistence et le bon développement des activités et des tâches.

Modèle d’activité

Expresión oral

− Lectures, individuels ou collectifs, sur le contenu de toutes sortes.

− Débats sur, notamment, les questions actuelles, liées aux contenus traités.

− Faire des exposées individuelles ou en groupes (grands ou petits).

− Répondre oralement aux questions.

− Produire des messages oraux à l’aide de différents registres et sources d’information.

Compréhension orale

− Répondre aux questions formulées au sujet d’une information verbale spécifique.

− Exprimer verbalement le contenu (idées principales), abritées au sein d’une présentation orale ou une écoute.

− Développer oralement les informations existantes dans des écrits, graphiques, dessins

− Traduire à différents codes les renseignements obtenus à l’oral : écrits, dessins, schémas

− Distinguer l’information primordiale de la complémentaire d’une présentation orale.

Expression écrite

− Faire des dictées appropriées aux niveaux des compétences scolaires des élèves.

− Faire des résumés sur les contenus traités.

− Élaborer des compositions écrites sur des sujets d’actualité sociale.

− Répondre par écrit aux questions.

− Copiez les informations obtenues de différentes sources.

− Utiliser différentes sources d’information dans la production de messages écrits.

Compréhension écrite

− Elaborer des résumés, des cartes conceptuelles, des tables synoptiques… sur différents contenus.

− Exprimer verbalement le contenu (idées principales), abrité au sein d’un texte écrit.

− Traduire à différents codes l’information contenue dans un texte écrit : faire des designs, des graphiques…

− Répondre aux questions formulées sur un texte écrit.

− Exprimer, par le biais de divers canaux de communication, l’information contenue dans un texte écrit.

− Utiliser différentes sources d’information pour élargir le vocabulaire : livres, magazines, ordinateur.

− Utiliser différentes sources d’information pour élargir le vocabulaire : livres, magazines, ordinateur.