Vous êtes sur la page 1sur 14

6/24/2016

Lereportageenbandedessinéedanslapresseactuelle:unautreregardsurlemonde

Revuedesociologiedelalittérature

Lereportageenbandedessinéedansla

presseactuelle:unautreregardsurle

monde

SÉVERINEBOURDIEU

presseactuelle:unautreregardsurle monde S ÉVERINE B OURDIEU Abstract

Abstract

Labandedessinéesortdesabulleets’aventureducôtéduréel,dudocumentaireetdufactuel.Àpartird’uncorpusde

reportagesenbandedessinéeparusdansdespériodiquesfrancophonesaucoursdeladernièredécennie,nousnous

interrogeronssurlesenjeuxdecetterencontreentrepresseetlittératureetsurlalégitimitédecegenreencoursde

constitution.Onmontreraensuitequecemédiummixte,parcequ’ilallieressourcesgraphiquesetlittéraires,est

particulièrementappropriépourrestitueràlafoisla«chosevue»etl’expériencevécueparlereportersurleterrain,

offrantainsiaulecteurunautreregardsurlemonde.

Indexterms

Mots­clés:BDreportage

Fulltext

«InaworldwherePhotoshophasoutedthephotographtobealiar,onecannowallowartiststoreturnto theiroriginalfunction–asreporters.»(ArtSpiegelman) 1

1 LereportageenbandedessinéeouBDreportageouencorereportagedessiné–lestermesnesontpas encorefixéspourdésignercegenreencoursdeconstitution–s’inscritdansunmouvementd’ouverturede labandedessinée,qui«sortdesabulle»,selonuneexpressionjournalistiqueenvogue,pourexplorerles territoiresduréel,dudocumentaire,dufactuel.C’estsanscomplexeetavecuneinventivitésanscesse renouvelée que les auteurs actuels imitent, transposent, décalent et interrogent tous les genres, journalistiquesounon,quileurpermettentdesesaisirdelaréalitéprésenteoupassée,deseposeren témoindeleurtempsetdumonde.Lereportage,lejournaldevoyage,lachroniqueurbaine,letémoignage autobiographique,lerécithistoriqueoulabiographiecôtoientdésormaisdanslesbacslessériesdefiction etdeSF 2 .Encela,leneuvièmearts’inscritbiendanslesillaged’unetendancemajeuredelalittérature

contemporaine,quisecaractérisedepuislemilieudesannées1980parun«retourduréel»,selon

l’expressionportéeparDominiqueViart 3 .

2 Danslacatégoriereportage,lecréateurdugenretelqu’ils’imposeaujourd’huiestl’AméricainJoeSacco,

journalistedeformation,dontlefameuxPalestine,quiparaîtenrevuedès1993,areçuen1996l’American

BookAward 4 .C’estdesonparcoursetdesonœuvrequeseréclamentlaplupartdeceuxquiempruntent aujourd’huicettevoie,oubliantparfoisqueleterrainfutaussidéfrichéenFrancedanslapressealternative

6/24/2016

Lereportageenbandedessinéedanslapresseactuelle:unautreregardsurlemonde

desannées1970et1980,notammentparCabu(Hara­KirietCharlieHebdo)etparJeanTeulé(L’Échodes

savanes) 5 .Cependant,siunnombrenonnégligeabledebandesdessinéessontaujourd’huiprésentées commeduBDreportage,créantdecefaitunphénomènedemodemédiatique,toutesnerépondentpasà unedéfinitionminimaledecequ’impliquentcegenreetcettepratiquejournalistiques:lereportageestle compterenduquefaitl’envoyéd’unerédactionàpartirdecequ’ilavuetentendusurleterrain.Cela impliquedoncquel’auteursesoitrendusurplacepourrencontrerlesgensdontilparle,etqu’ilait recherchédesinformationsdanslebutdelespartageravecunlecteur.Encequiconcernelesupportde diffusion,commeilexistedesreportagesdeprofessionnelsquiprennentlaformed’undocumentaireou d’unlivre,cetypedebandedessinéepeutparaîtreenalbum.Maisafindecentrernotreréflexionsurles rapportsconcretsqu’entretiennentaujourd’huilapresseetlemondelittéraire,nousavonschoisidelimiter notreétudeauxBDreportagesparuesdanslapressed’informationgénéraleetanalyseronscequ’ilsepasse lorsquelabandedessinéevients’immiscerdanslespagesmêmedupériodique,lorsquecetypederéciten imagesestproposéaulecteurdujournaloudumagazinecommeunreportageparmid’autres.Ce phénomèneestencoremarginald’unpointdevuequantitatif,maisilestappeléàsedévelopper,àl’image decequisepassedanslemondeanglo­saxonetdusuccèsquerencontreaujourd’huidanscertainesrevues lejournalismelittéraireounarratif 6 .Notrecorpusd’étudessecomposeradepublicationsponctuelles,voire exceptionnelles,etdepartenariatsplusréguliers.Pourlespremières,retenonslesdeuxreportagesdeJoe

SaccoparusenépisodesdansLibérationauprintemps2005(«Tropdeconfiancetue»surl’occupation

américaineenIrak)etdansleCourrierInternationalaucoursdel’été2010(«Lesindésirables»,consacré

auxmigrantsafricainséchouésàMalte),ainsiquelehorssérieLeMondediplomatiqueenbandedessinée

denovembre2010,aveclereportagedeLisaMandelsuruneassociationmarseillaisequireçoitlesmigrants

victimesdetorturesoutémoinsdeviolence 7 .Quantauxseconds,ils’agitdesBDreportagesquePatrick Chappatte,dessinateurhumoristiqueattitréduquotidiensuissefrancophoneLeTemps,livretroisou quatrefoisparandanscejournal 8 etdeceuxquiparaissentdanschaquenumérodutrimestrielXXI, l’informationengrandformatdepuisjanvier2008 9 .Cecorpusnouspermettrad’analyserlesenjeuxde cetterencontreentrepresseetlittérature,ennousattardantplusspécifiquementsurlaquestiondela légitimitédecenouveaugenre.Onmontreraensuitequelabandedessinée,entantquemédiummixte alliantressourcesgraphiquesetlittéraires,estparticulièrementappropriéepourrestitueràlafoisla«chose vue»etl’expériencevécueparlereportersurleterrain,offrantainsiaulecteurunautreregardsurle monde.

Unproduitd’appelpourséduiredenouveaux

lecteurs

3 Alorsquelapresseécritegénéralistetraverseunecriseéconomiquenotable 10 ,l’intérêtcommercialque représentel’associationaveclabandedessinée,médiaenpleineexpansionetdontlesventessont florissantes,paraîtévident.Cetypedepublicationaurapourconséquenced’élargirlelectorattraditionnel etmêmedelerajeunir:sontessentiellementviséslesjeunesd’unevingtained’annéesetlestrentenaires cultivés 11 ,amateursdebandedessinée,quin’achètentpashabituellementlapressequotidienneou hebdomadaire,maisquipourrontfairecettedépensepourlireuninédit.Dépenserenouvelablequiplusest, puisquelereportageenbandedessinéefaitparfoisl’objetd’unepublicationenépisodes,cequipermetde fidélisercettenouvelleclientèle.Defait,laprésenced’unBDreportagedanslespagesd’unpériodiqueest toujoursstratégiquementmiseenavantenuneouencouverture,vitrinecommercialedésormaisplus souventcomposéeparleservicedelapromotionqueparlarédaction.LacouvertureduCourrier

internationaldu8juillet2010estainsibarréedanssapartiesupérieured’unlargebandeauvertsurlequel

sedétacheclairementenblancetengrasletitre«FeuilletonLanouvelleBDdeJoeSacco».Demême,le reportage«Tropdeconfiancetue»dumêmeauteurestannoncéenunedeLibérationdansl’oreillegauche avecungrandluxededétails:l’encadrécolorécomprendunevignetteextraitedel’œuvre,lamentiond’une rubrique«grandangle»,ungrostitre«L’IrakcroquéparJoeSacco»ainsiqu’untexted’annonceengras desixlignes.Lamiseenavantdunomdel’auteursignaleaulecteurnonavertiquecelui­ciestcélèbre:de touteévidence,lepériodiqueprofiteicidelanotoriétéetdelarentabilitémédiatiquedel’auteuraméricain. QuantàlarevueXXI,unrapideexamendelamaquettesuffitàcomprendrequelapublicationrégulière d’unreportageenbandedessinéedetrenteplanchesestundespiliersdesastratégiemarketing.Celui­ci bénéficiesystématiquementd’untraitementdechoixsurlacouverture,puisqu’unemplacementluiest réservédanslebandeauinférieurgauche,avecmentioncomplètedutitre,dunomdel’auteuretune illustration.Ilsertenoutredeproduitd’appelpourannoncerleprochainnuméroendernièrepage intérieure(aveclesujetdudossierprincipal).Onremarquerad’ailleursqu’àcetemplacement,commedans lesommaireetl’introductionquiprécèdelereportage,c’estl’appellationgénériquede«récitgraphique» quiprévaut,alorsquesurlacouverturec’estcellede«reportageenBD 12 ».Cettealternance,apriori surprenante,peuts’expliquerdelafaçonsuivante:lesdeuxlettres«BD»attirentdavantagel’œild’un éventuelacheteuretconstituentunargumentdevente,alorsquel’expression«récitgraphique»s’inscrit davantagedanslaligneéditorialedelarevue,quiseprésentecommedu«journalismederécit 13 ».Siles

6/24/2016

Lereportageenbandedessinéedanslapresseactuelle:unautreregardsurlemonde

deuxdénominationsrelèventdestratégiesdifférentes,ellesparticipenttoutesdeuxd’uneentreprisede légitimation.Lapremièreinscritdefactocetyped’objetdanslechampjournalistique,considérantla bandedessinéecommeunsimplesupport,unmoyend’expressionnedénaturantpaslaviséeinitiale.La secondeestordinairementutiliséepourfaireaccédercertainesœuvresàunstatutlittéraire,enles distinguantdelabandedessinéegrandpublic 14 .

4 Untelpartenariatestégalementprofitableàl’auteur:saprésencedansunpériodiquedontlestiragesse chiffrentencentainesdemilliersd’exemplaires 15 (Libération,Courrierinternational)luioffrelapossibilité deconquérirunnouveaulectorat,composédetousceuxquin’auraientjamaisfaitladémarched’ouvrirun album,maisquivontpouvoirremettreenquestionleursclichéssurlabandedessinéeetdécouvriràquel point ce genre s’est diversifié, conquérant de nouveaux territoires, en particulier du côté de la représentationdelaréalité.Deplus,lacouverturemédiatiquedontbénéficiecetyped’articledynamisera lesventessil’œuvreestrepriseenalbum 16 .NotonsentreautresqueFranceInforeçoitchaquedimanche matinundesauteursdelarevueXXI.RenauddeHeyn,Jean­PhilippeStassen,OlivierBalezetErwan Manac’h,quinesontguèrefamiliersdugrandpublic,ontainsipufaireconnaîtreleurtravailàuneheurede grandeécoute 17 .Cepeutégalementêtrepourl’auteurl’occasiondedonneruneaudiencepluslargeàun sujetpeutraitéetquiluitientàcœur.C’estlecasd’OlivierBalezqui,dans«LacordéeduMontRose»,suit unecordéed’alpinistesamateursquis’estdonnépourbutdevaincreleMontBlancafindefaireconnaître augrandpubliclesMICI(maladiesinflammatoireschroniquesintestinales):enconfiantsonreportageà unerevuediffuséeàtrente­cinqmilleexemplaires,OlivierBalezrelaieplusqu’efficacementleurprojet. Enfin,lefaitmêmedepublierdanslapressegénéralistepermetàl’auteurdeparticiperactivementàla constitutionetàlalégitimationdecenouveaugenre.Lereportageétantavanttoutunécritjournalistique, ildoitavoirsaplacedanslespagesdespériodiques.

Ungenreenvoiedelégitimation

5 Alorsquelegenreestencoursdeconstitutionetquelespublicationsdanslapressegénéralistesont encorepeunombreuses,leslecteurs,lesrédactionsetlesauteurseux­mêmespeuventencoresedemander quellelégitimitéunauteurdebandedessinéeapourproposeraulecteurdepresseunreportagesurunsujet d’actualité.Cettequestionsoulèveenfaitdeuxproblèmes:celuidustatutdel’auteur,puisquecelui­cin’est généralementpasjournalistedeformation(àl’exceptionnotabledeJoeSacco);celuidustatutdelabande dessinée,associéedansl’espritd’unegrandemajoritédelapopulationàlajeunesse,àlafictionetà l’humour,troisbonnesraisonspournepasêtrepriseausérieux.Certes,legenredureportageaunelongue traditionlittérairederrièreluietilestdésormaisadmisquedesécrivainspuissentêtredesenvoyésdes rédactionspourtémoignerd’événementsréels 18 .Cependant,onremarqueraquel’organedepressecomme l’auteurs’emploie,partoutuntravaildelégitimation,àrepositionnercemédiasouventdéconsidérédans lechampdufactuel,ducrédibleetduvérifiable.

6 Aussi,danslaplupartdespublications,unappareilparatextuelplusoumoinsimportantvient­il justifierlaprésenceduBDreportageensoulignantlespointscommunsentreletravaild’enquêteréalisépar l’auteursurleterrainetceluid’unvraijournaliste.DansLibération,ilestprécisédèsl’annonceenuneque Saccoestàlafoisdessinateuretjournaliste«embedded»dansl’arméeaméricaine,selonleterme médiatiqueconsacréfortenvogueàcemoment­là.Etenpagesintérieures,chacundesquatreépisodesest précédéd’unenoticesoulignantqu’ilapassé«troissemaines»surplace,etd’uneinterviewquidéveloppe enquatretempslesproblématiquespropresàtoutreportage:l’expériencesurleterrain,laconstructionde l’opinion, la question dela subjectivitéet lerendu del’atmosphère. Cet appareil paratextuel est particulièrementétoffédanslarevueXXI.Chaquereportageestprécédéd’uneintroductionquiinsiste toujourssurlesmêmespointspouridentifierl’auteuràunreporterfreelancepassionnémaisrigoureux:le récitrendcomptedefaitsvrais 19 ,l’auteurs’estrendusurplace,apartagélequotidiendesgensdontil racontel’histoireoudontillivreletémoignage;ilachoisilui­mêmeunsujetquiluitientàcœur,l’a présentéàlarédactionavecferveuretapasséuntempsnonnégligeabledanslaréalisationdesonprojet.À lafindureportagedessiné(commeàlafindesautresarticlesdelarevue),unedoublepageintitulée«Pour allerplusloin»soulignelaviséeinformativedurécitenproposantdesinformationscomplémentairesde typeencyclopédique(histoire,géographie,population,situationpolitique,textesdeloi,etc.)etune bibliographiemultimédiasurlesujet.Onytrouved’ailleursd’autresbandesdessinéestraitantdethèmes ou desituations comparables, dans unesortedecerclevertueux dela légitimation 20 . LeMonde Diplomatiqueaquantàluichoisiundispositifrédactionnelparticulier:certainsreportagessontlefruit d’unecollaborationentreunjournalistedelarédactionetunauteurinvité,surlemodeduparrainage. Enfin,danscettesurenchèredelégitimation,mentionnonsuneexceptionnotable,LeTemps,quioffre régulièrementtroispagespleinesàsondessinateurhabituel,PatrickChappatte,sansprécautionsoratoires nijustification,cequiestpeut­êtrelafaçonlaplusefficaced’affirmerqu’ilatoutesaplacedansl’équipede rédaction.

7 Quantàl’auteur,ils’efforceégalementdelégitimersonrécit,enempruntantlargementaumodèle journalistiquedureportagepourconstruiresonhistoireetladonneràlire,noncommeunefiction,mais commeunrécitvrai.Danscetteoptique,ladensitéinformativedureportageestuncritèremajeur,maisla

6/24/2016

Lereportageenbandedessinéedanslapresseactuelle:unautreregardsurlemonde

miseenpageetcertainsdétailsvisuels,telslesillustrationsphotographiques,lesnotesdebasdepageou lesélémentsd’infographie,jouentunrôlenonnégligeablepourorienterlalectureversunrégimefactuel.

8 Sontainsifréquemmentinséréesdanslesplanchesdessinéesdesreproductionsphotographiquesde documentsquisedonnentcommedespreuvesvisuellesquelereportageabieneulieu,quel’auteurs’est bienrendusurplaceetqu’ilarencontrélesacteurs,lesvictimes,lestémoinsdesévénements.Entémoigne l’incipitde«Dansl’enclosdeGaza»,oùPatrickChappattearegroupéautourdutitrelareproductiond’un documentofficieldel’AmbassadeSuisseauCairedestinéàfaciliterl’accèsàlabandedeGaza–cadréde sortequel’onpuisselirequ’ilconcernele«NewspaperLeTemps»–,celled’uncachetd’oblitérationde

passeportportantlesmentions«PalestinianAuthority»,«RafahBorderControl»,«Enter»et«24

janvier2009»,ainsiqueleportraitdecinqpersonnesrencontréessurplace 21 .Cettefaçond’introduireses témoinsenlesprésentantaulecteurparlebiaisdeportraitsphotographiques,avantd’endonnerune représentationdessinée,estdevenueungimmickdanslesreportagesdeChappatte 22 .Cedispositifvisuel estcenséauthentifierlerécit,etilfonctionneentantquetel,mêmesilelecteurcontemporainestplus critiquevis­à­visdesimages–etdesmédiasd’informationengénéral–quelespublicsantérieurs:les travauxdeRolandBarthesetd’AlainBuisine,entreautres,maisaussilesœuvresdenombreuxartistesont étévulgarisésetchacunsaitdésormaiscombienlaphotographiepeut­êtrecodée,sujetteàinterprétations diverses,détournéeparletextequil’accompagne 23 .LeprocédémisenplaceparChappattejoued’ailleurs surlesdeuxtableauxpuisqu’ilaaussiunefonctioncritique:ilincitelelecteuràs’interrogersurles illusionsetlesmécanismesquileconduisentàfaireainsiconfianceaureporteretauximagesqu’il rapporte. En effet, les documents présentés ont visiblement fait l’objet d’un travail de retouche informatique:ilsontétéscannés,recadréset,pourlesportraitsphotographiques,transposésennoiret blanc,vivementcontrastés,voiresurexposés,etmêmepartiellementpixellisés.Cetraitements’inscritdans unprojetesthétique:ilpermetdediluerlesdétailsetdesimplifierl’informationtransmise,afinquel’image puisses’insérerplusfacilementdanslefluxnarratifdurécitetdanslestylegraphiquedel’auteur.Maisil s’agit également d’une manipulation flagrante des documents originaux, destinée à rappeler au lecteurdeuxvéritésessentielles:d’unepart,quetoutephotographieest,aumêmetitrequ’undessin,une représentationsubjectiveduréférentvisé,etquetoutrécit,imagéounon,estreconstructiond’une expérienceetnonrestitutionexactedelaréalité;d’autrepart,quelanatureontologiquedelaphotographie dereportageachangéavecl’avènementdunumérique.Lesimagespubliéesontperduleurcaractère indiciel:ellesnesontplusdésormaisquedessignesanalogiquesduréel.L’usagedelaphotographiedans leBDreportageestainsisouventlelieud’uneinterrogationsurlareprésentationduréel.Entémoigne encorecedessind’unephotographiedegroupeplacéàlafind’unreportagesurlestravailleurssaisonniers d’uneexploitationd’abricotiersdelaDrôme:«Lescueilleursdescollines»desfrèresManac’h 24 .Lapose adoptéeparlescueilleurs(alignéssurtroisrangs,toutsourire,s’appuyantamicalementlesunssurles autres),lechoixd’unlieuouvertetdécoratifenarrière­plan,maisaussiunsoucianalogiqueplusfortque danslecoursdurécit–oùletrait,plusdynamique,plusprocheducroquis,n’avaitpaspourobjectifla ressemblanceaveclapersonneréellereprésentée–,touscesélémentsdonnentàpenserqueledessinest calquésurunephotographie­souvenirpriseàlafindelasaison.Cettegrandephotodegroupe,quis’étale endoublepageenguisedeconclusionaureportage,estensuitereproduiteenpluspetitdansledossier «Pourallerplusloin»,sousletitre«ceuxquiontparticipéàlacueillette».Danscettesecondeversion,un numéroinscritsurchacundescueilleursrenvoieàunerapidefiched’identité,quiprécisepourchacunson

prénom,savilled’origineetsonstatutprofessionnel.Pourlecueilleurn°7,onlit:«Julien:Personnage

fictif,iln’estpersonneetreprésentebeaucoupdejeunesàlafois.Étudiant,ilvientcueillirpourfinancerses vacancessurlacôteméditerranéenneets’offrirdesextrasdurantl’annéeuniversitaire».Cedévoilement d’uneficelleromanesque(créerunpersonnage­typequisynthétiselestraitsd’unensembledepersonnes réelles)apourconséquenced’authentifierlerestedureportage:puisquel’auteuravouequel’undes cueilleursestfictif,c’estquelesautressontbiendespersonnesréellesrencontréessurplace.D’autrepart,ce personnageprénommé«Julien»estceluiqui,aucoursdurécit,interrogelapatronnesurlarentabilitéde l’exploitation,sursesconditionsdeviefamilialeousurl’écartsidérantentreleprixd’achatauproducteur etleprixdeventedanslasupéretteduvillagevoisin.Lelecteuradoncvitefaitd’assimilercepersonnage soi­disantfictifàl’undesdeuxfrèresauteursdurécitgraphique,puisqueleparatexteintroductifprécise qu’ilsontétéeux­mêmessaisonniersdansl’exploitation:l’illustrateurGwenaëlprendlaphoto,tandisque lescénaristeErwan,quis’estoccupédemenertouslesentretiens,poseaveclegroupeetseraensuite remplacé,dansledessin,parlefictifJulien.Etpuisquel’onenestauchapitredespetitsarrangementsavec lavérité,lefaitquelenomdelafamillepropriétairedel’exploitationagricoleaétémodifiédansle reportage,commelepréciseunepetitenoteaubasdelatroisièmeplanche,fonctionnedelamêmefaçon:le nomHenryestfictifmaiscetaveu,faitselonunprocédécourantdanslesreportagesjournalistiqueset formulédanslesmêmestermes(«lenomaétémodifié»)accréditel’ensembledesinformationsse rapportantàl’exploitation.Lefaitdedonnercetteprécisiondansunenotedebasdepages’inscritdansla mêmeviséepuisqu’elleestvisuellementlesigned’uneécriturescientifique,vérifiéeetvérifiable.On retrouvecettepratiquechezSacco(quipréciseparexemplesurlapremièreplanchedes«indésirables»que

leschiffresqu’ildonneconcernantlapopulationdesmigrantsafricainsàMaltedatentd’août2009,soit

quelquesmoisavantlapublicationdureportage)ouchezChappatte,quis’ensertpourrenvoyeràunsite

internetoupourtraduireeneurosunesommedonnéeenfrancsCFA(«ChezlesrebellesdeCôted’Ivoire»).

6/24/2016

Lereportageenbandedessinéedanslapresseactuelle:unautreregardsurlemonde

Ilenestdemêmepourlesélémentsd’infographieinsérésdanslamiseenpagedesbandesdessinées.Tout entransmettantaulecteuravecunegrandeéconomiedemoyensetuneincontestableefficacitéleséléments degéographienécessairesàlapleinecompréhensiondurécit,ilsrappellentvisuellementlamaquettedes journaux,oùcequel’onappellelejournalismededonnées(oudatajournalism)prenduneplace grandissante 25 .

9 Lacomparaisonavecunreportagejournalistiquenes’arrêtepasauniveaudel’apparencevisuelle:les auteursonteffectuéunvraitravaild’enquêteetlateneurinformativedeleurrécitleprouve.Laplupartdes récitsfourmillentd’informationsprécises,chiffrées,datéesetdetémoinsidentifiés.Pourécrireetdessiner «Tropdeconfiancetue»,JoeSaccoapartagéduranttroissemaineslequotidiend’unbataillondemarines chargédesécuriserunezoneirakienne.Unerechercherapidesurinternetpermetdes’assurerquetousles nomsdelieuxetdepersonnes,ainsiquelaplupartdesinformationsquisontdonnéesàleurpropossont vraiesetvérifiables,doncréutilisablesparlelecteurdansl’élaborationdesonpointdevuesurlaguerreen Irak,surlesarméesd’occupation,ouencoresurlesrapportsentrepopulationscivilesetinsurgés.Ilenest demêmepour«Lesfermiersauxpiedsnus»,unreportagedansquelquesvillagesdel’UttarPradesh,un desétatslespluspeuplésdel’Inde,premierproducteurdelaitetdecéréales,oùviventlesMusahars,un sous­ensembled’Intouchables–ouDalits–tellementpauvresetaffamésqu’ilsdoiventleursurvieau pillagedesprovisionsdegrainsquelesratsdeschampsdissimulentdansleursnids.Lelecteurattentify récolteuntrèsgrandnombred’informationschiffréessurlesujet:salairejournalierd’unouvrieragricole, nombredejourstravaillésparan,quantitédecéréalesnécessairepournourrirunefamillependantun mois,montantdesdiversessubventions,montantdespotsdevinpouravoiraccèsàsessubventions, montantdel’argentpublicconsacréaudéveloppement,pourcentagedétournéparlesdiversintermédiaires

(85%autotal,d’aprèsunancienpremierministreindien).Lerécitraconteaussidequellemanièreces

informationsontétérécoltées,décrivantlesallers­retoursquel’enquêteuradûeffectuerentrelesdivers acteurs(paysanssansterre,propriétairesterriens,fonctionnairechargédudéveloppementdelarégion, etc.)afindeconfronterlestémoignages,d’affinersonquestionnement,devérifier,recouperetmettreen perspectivelesinformationsrecueillies.Cetaccentmissurletravaild’enquêteetsurladifficultédu reporteràconstruiresonproprepointdevuerendleconstatfinald’autantplusconvaincant:si,selonla versionofficielle,lesnécessiteux«batifolentdansuneforêtdesolutions»,enréalitécettecommunauté abandonnéedetousestdestinéeàdisparaîtreaucoursduprochaindemi­siècle.

10 Enfin,etcedernierpointdécouledesprécédents,nombred’étudesrécentessurleBDreportageont soulignéqu’unedesescaractéristiquesmajeuresétaitlareprésentationvisuelledel’auteur­narrateur­ enquêteurdanssonrécit,généralementdansuneposturetypiquedujournalistedeterrain,unstyloetun carnetàlamain,ouunappareilphotoenbandoulière 26 .Cetteprésencedureporterdanslecadreabiensûr unefonctiontestimoniale(surlemodedu«J’yétais,j’aivu,j’aientendu»)maisellesertaussiàrappeler constammentaulecteurlecaractèresubjectifdureportagequ’illit,enréactionauconceptdejournalisme objectif.ÉtienneDavodeau,unauteurdeBDreportage,écritainsiàproposdeJoeSacco:

En choisissant de se représenter graphiquement au sein de ses propres pages, Saccorevendiquesaprésenced’auteurauxcommandesdesonprojetartistique.Ilsignaleau lecteurquecequ’illuidonneàliren’estquelerésultatdesonexpériencepersonnellesur place.[ ]Plutôtqu’àunehypothétiqueobjectivitétoujoursdifficileàétablir,JoeSaccoconfie ledestindesonlivreàunesubjectivitéclairementénoncée,quiconfèreàsadémarche artistiqueunehonnêtetéindéniable 27 .

11 DanslagrandemajoritédesBDreportages,l’accentestmisnonseulementsurcettesubjectivité involontairedetoutereprésentation,maiségalementsurcequeFlorenceAubenasaappeléla«subjectivité assumée 28 »,laquelleconsisteàintégrerdanslerécitfinall’expériencepersonnelledunarrateur,ses erreurs,sespréjugés,sesémotions,lesquestionsqu’ils’estposéesetquisontrestéessansréponses 29 .Tous ceséléments,normalementexclusd’unarticleclassique,confèrentaureportageunedensitéhumaine.Ilsle placentàhauteurd’homme,permettantaulecteurdes’identifierémotionnellementetsensoriellementau narrateur,et,peut­être,demieuxcomprendreetdemieuxmémoriserlesinformationsdonnées.Dansle mêmetemps,cettesubjectivitérevendiquéeoffreaulecteurunespacepourqu’ilexerceunregardcritique surcequiluiestracontéetsoitàmêmedeseforgersonproprepointdevue,surtoutquandlemouvement d’identificationestcontrariépardeseffetshumoristiques.C’estainsiquePatrickChappatte,commeJoe Sacco,semetsouventenscènecommeunanti­héros.Dans«ChezlesrebellesdeCôted’Ivoire 30 »,il racontecommentilaréussiàinterviewerunsorcierDozo,undeceschasseurstraditionnelsauximmenses pouvoirsmagiquesetàl’influencepuissantedanstoutlepays.Ilrapportecetterencontreavecunepointe demoquerieenverslacalmeassurancedusorcierquiénumèredefaçonquelquepeuhétéroclitetoutcequ’il est capable d’accomplir, mais également d’autodérision car malgré son incrédulité d’Occidental rationaliste,ilnepeuts’empêcherd’êtrenerveuxlorsquecelui­cilemetengardecontreunéventuelrendu partieletpartialdeleurentretien.Maisdanslacasesuivante,ilprécisedansunenoteque«vérification faite»,ilaétédupépuisquel’hommequiaréponduàsesquestionsn’étaitpasunvraisorciermaisune sorted’adjoint.Etilconclut:«Jemesuisbienfaitpasserpourunjournaliste,moi».Cetraitd’humourest àlafoisunefaçondemontrerqu’iltravailleaussisérieusementqu’unjournaliste,puisqu’ilavérifiéses sourcesetéventélasupercherie,etunefaçond’affirmerque,contrairementàun«vrai»journalistequiest

6/24/2016

Lereportageenbandedessinéedanslapresseactuelle:unautreregardsurlemonde

censétoutsavoirsurtout,quiadopteraunpointdevuesurplombantetautorisésurlaquestion,ilchoisit deracontersesmésaventuresetdemettreainsil’accentsurlaquêtedevérité.Danscetypedereportage subjectif,onpasseinsensiblementdelanotiondevéritéàcelledevéracité,delatransmissiond’une informationàunpartaged’expérience.

12 Larelationquelabandedessinéedereportage,genreencoursdeconstitution,entretientavecsaformede référence,lereportagejournalistique,estdonccomplexe,faitedeproximitéetdedistance.L’affirmationde salégitimiténesejouepasseulementdansl’imitation,maiségalementdanslaconfrontationavecles modèles,lasubversiondesemprunts,lacritiquedeleursfaiblessesetdeleurstravers.Onretrouveicides problématiquesprochesdecellesquiconcernentlereportagelittérairedel’entre­deux­guerresenFrance, quis’estégalementconstruitdanslatensionentredeuxchamps,entre«littéraritéetlittéralité»,pour reprendrel’expressionstimulanteproposéeparMyriamBoucharenc 31 ,oubienlespratiquesqueTomWolfe aréuniessousletitredeTheNewJournalism 32 danslesannées1960et1970auxÉtats­Unis.L’incipitde «Dansl’enclosdeGaza»peutd’ailleursêtrelucommeunhommageaustylevibrantd’AlbertLondres:

«Lecteur,oublieunmomentlefracasdespréjugés.Hamas­Israël,islamistes­sionistes.Jenesuispasvenu icipourtedirequiacommencé.Unseulsoucim’aguidésurcesroutesdangereuses:rendrecomptedeceux quin’ypeuventrien:lescivils 33 ».

Unsupportnouveaupourchangerderegard

13 La bandedessinéeest unmédia mixte, composéd’imagesquisont associéesà du texteet qui fonctionnentenséquence.Unedesescaractéristiquessontlesblancs,leshiatusquiséparentlesdifférentes casesetquelelecteurdoitapprendreàfranchirpourconstruirelerécit,entreobservationattentivedes partiesetperceptiondelatotalité.Commecetapprentissageestgénéralementfaitparchacundepuis l’enfance,labandedessinéeseprésentecommeunmédiad’accèsfacile,quin’estniimpressionnantni inhibantpourlelecteur.Sonappartenanceàlaculturepopulaire,sonapparenteinnocuitéetsasimplicité ludiquepermettentainsiàl’auteurd’amenerlelecteurversdessujetsqu’iljugeraitdifficiles,soitqu’ilnese sentepasspontanémentattiréouconcernépareux,soitqu’ilsached’avancequ’ilsserontéprouvantsou dérangeants.

14 L’entréedanslerécitgraphiquesefaitdoncparl’image,quicapteimmédiatementl’attentiondu lecteuretparvientàlaretenirenl’immergeantdansuneséquenceoùdessinettextesontindissolublement liés 34 .L’incipitdes«Réfugiésd’Osiris»deLisaMandelestparticulièrementréussisurcepoint 35 .La premièreplancheestcomposéedanssesdeuxpremierstiersd’undamieraléatoirenoiretblanc,qui entraîneleregarddulecteurdansunparcourscirculaire.Àpartirdumomentoùl’œilseposesurl’undes visagesreprésentés,ildéchiffresansmêmelevouloirletrèsbrefénoncédeparolequilesurmonteetauquel ilestreliéparl’appendice.Ilestentraîné,parlerapportdesimilitudequiexisteentrecescasesouvertes,à passerd’unecaseàl’autreentouteliberté,sansêtreobligédelirelapagedefaçonlinéaireniexhaustive. Lesliensquecréentlesjeuxderegardsetlespointsdesuspensionaudébutouàlafindecertainesparoles favorisentégalementceparcoursdudamier.Cettelitaniedemaux,détachéedetoutcontexteetdontle mystèreestrenforcéparlecaractèreénigmatiquedutitre,suscitelacuriositédulecteur,quisedemande alorsquelestlepointcommunentretoutescespersonnesetquelleestlacausedeleurtraumatisme.Pour obteniruneréponseàsesquestions,illiradoncletextesituéenbasdel’image,oubienilpasseraaux dessinsdelapagesuivante,commel’yinviteleregardorientéversladroitedelaplupartdespersonnages. Quelquesoitlesensdelecturechoisi,lelecteurestentrédansunrécitdontlaforceetl’intensitéle requerrontàcoupsûrjusqu’àladernièrecase.

15 Bienqu’ilsoitobjectivementmoinscomplet,moinsprécisetmoinsfidèlequ’unephotographiede reportage, le dessin possède pourtant certaines qualités qui peuvent faciliter l’accès du lecteur à l’information.D’unepart,lagrandequantitéd’imagesquecomporteunBDreportage–sionlacompare auxquelquesclichésisolésquiillustrentunreportageclassique 36 –aunefortecapacitéd’évocationet restitueuneatmosphèredefaçontrèssensible.Sil’actionsepasseaupremierplan,certainsdétails récurrentsenfondd’image,quinesontpasexplicitésnidéveloppésparletexte,permettentparleurseule présencedeprendrelamesuredecertainessituations.Dans«Lesfermiersauxpiedsnus»,lesvisagesdes femmesridés,amaigrisetusésavantl’âgeetlescorpssanscessecourbés,repliéssureux­mêmes,cassésen deuxparletravaildespaysansDalitsendisentplussurleursituationdésespéréequeleurspropres discoursrapportésparJoeSacco.Etsilaquestiondelamortalitéinfantilen’esttraitéeexplicitementque dansdeuxcases(cinquièmeetdouzièmeplanches),elleplanesurl’ensembledurécitetserappelledefaçon insistanteàlamémoiredulecteurparlenombred’enfantsmaigresetdéguenillés,accrochésaucoudeleur mèreoudeleurpère,etquipeuplentsilencieusementl’arrière­plandescases.D’autrepart,ledessinateur, contrairementauphotographe,estmaîtreabsoludesoncadrage,del’échelledesplans,del’angledeprise devue,ducontenuetdelacompositiondesonimage:ilestenmesuredeproduiretouteslesimagesdontil abesoin.Alorsquelephotographesedoitdemaintenirunedistancephysiqueavecsonsujet,souspeinede devenirintrusif,ledessinateurpeutapprocheruntémoinauplusprès,pourdonneràlirelessentiments quipassentdanssonregardparexemple.Lorsqu’ildessinesestémoinsentraindeparler,JoeSacco privilégielesgrosplanssurlesvisages,voiresurlesyeux,ainsiquelaposefrontalesurfondnoir,qui

6/24/2016

Lereportageenbandedessinéedanslapresseactuelle:unautreregardsurlemonde

donnentaulecteurl’impressionqueletémoins’adressedirectementàlui.Illuiestégalementpossiblede dessinercequenuln’auraitacceptédelaisserphotographier,commecetteimageàlalimitedusoutenable oùl’onvoitSuvanti,sonjeunefilsetd’autresfemmesduvillage,àquatrepattes,levisagepenchésurle côtéaurasdusol,lebrasenfoncéjusqu’audessusducoudedansdesnidsderat,àlarecherchedequelque choseàmanger.Grâceaudessin,onsentcequ’onnevoitpas:lebrasquifouilledansletrou 37 .Parcequ’il styliseetsimplifielaréalité,ledessinautoriselelecteuràregarderdesfaitséprouvantssansressentirce sentiment devoyeurismequeprovoqueparfois la contemplation d’unephotographiedepresse. Il fonctionneàlafoiscommeunfiltre,quipermetderesteràdistancedelabrutalitédesfaitsréelsetqui préservel’intimitédespersonnesreprésentéessanslesdéshumaniser(commeleferaitparexempleun clichéflouté),etcommeunliensymboliquequirendmoinsinsupportablelavuedelasouffrance.Toutse passecommesiletracémanuelsurlapagereliaitlelecteurauxpersonnesetsituationsreprésentéesparle biaisdel’auteur,etquecettesolidarité,cettechaîne,rendaitmoinschoquantelacontemplationdela violence 38 .Lestémoignagesdecertains«réfugiésd’Osiris»nesontniretranscritstelsquelsnirésuméspar LisaMandelmaisremplacésparununiquedessinquiremplitlephylactère 39 .Miseenmotspuisenrécit, l’expériencetraumatisanteperdraitdesaviolence:elleseraitatténuée,ramenéeàdesproportionsplus acceptables pourêtrerendueintelligible. Grâceau dessin, lecaractèreindicibledel’expérienceest parfaitementrestituénondefaçonréalistemaisparuneimagesymboliqued’unesimplicitédésarmante, dontletraitenfantinrappellelessituationsarchétypalesdescontesdefées,etquirequiertpleinementla participationdulecteur.Pourpouvoirl’assimiler,celui­ciestobligédes’yarrêteretdeconstruirelui­même lediscoursquiycorrespond.Ildoitallerchercherenlui­même,danssonhistoire,sonimaginaire,ses peurs,lesélémentsquiluipermettrontdecomprendreledrameetsesimplications.

16 Defait,lamixitédelabandedessinéeluiconfèreunavantagenonnégligeablesurlereportagefilmé:

texteetimageautorisentunedoublevitessedelecture.Lelecteurestàlafoisentraînéparlefluxnarratif quimèneaudénouementdel’histoireetincitéàunretourcontemplatifsurcertainesvignettesou planches 40 .Ainsi,parfois,letextes’éclipseetlabandedessinéedevientmuette.Lelecteurpeutalors investirpluslibrementl’imageséquencéeetl’interpréterpourdonnersensaurécit.«L’Afriquedepapa» raconteleséjourdel’auteurauSénégalpourrendrevisiteàsonpèreretraité,installédansunestation balnéaireausuddeDakar.Cerécitfaitalternerdesplanchessaturées,encombréesparlaparoledébordante etauto­satisfaitedupère,parlesblaguesconvenuesdecesamis,parlesparolesdechansonsdeJohnny Hallidayetlevrombissementdesmotosdeplage,avecdesplanchessansparolesnirécitatif,dontlamise enpagetrèstravailléejouedesparallélismedeformesetdesrappelsdecouleurspourmieuxmettreen lumièrelefosséquiséparedeuxcommunautésquisecôtoientetsemêlentsansse(re)connaître.Nuln’est besoindecommentairesurlaneuvièmeplanche 41 pourpercevoirl’oppositionentreaquarellesauxcouleurs chaudesetphotographiesennoiretblanctrèscontrastées,entrevisagesengrosplanetpaysages panoramiques,entrevuesdefaceetpersonnagesdedos,entrehommesjeunesetfemmesâgées.Detels choixgraphiquesdisentlarencontreimpossibleentrelesdeuxcommunautés,ouplutôtunerencontre faussée,dénaturéeparlesrapportsdedominationéconomiquesetsexuels.Lepassagedudessinàla photographieestaussirévélateur:lesEuropéenssontdessinéscommedescaricaturesdeReiser,ilssont ridiculisésmaisparfaitementfamilierspourledessinateur;alorsquelesAfricainsapparaissentsouvent surdesphotographiesennoiretblancrigoureusementcomposées,quimagnifientlescorpssculptésdes athlètesmaisdontlecaractère«artiste»symbolisetouteladistancequel’auteurn’aurapasréussià combler.Pasplusquesonpère,iln’auravraimentrencontrél’Afrique.

17 Autermedecetteétude,leBDreportageapparaîtcommeunoutiljournalistiquepertinentetefficace,à mêmederemplirlesobjectifsquel’onassigneàtoutreportage:présenteraulecteurdesfaitsvrais, documentésetvérifiablesafindeluipermettredeseforgeruneopinionpersonnelleetargumentéesurun événementouunesituationréelle.Maisilapporteégalementunevéritablevaleurajoutéeaureportage classique:médiasouple,hybride,ilfonddansunrécituniquedessourcesetdessupportsd’informationet dereprésentationtrèsdivers,quiseraientdonnésàliredefaçonéclatéedansunepageouundossierde presse,etenfaciliteainsilalecture,toutenladynamisant.Ilsait,danslalignéedureportagelittéraire, concilierprécisiondesinformationsetefficacitédelatransmission.Enfin,leBDreportagealliela«chose vue»àl’expériencevécue:portéparlavoix,leregardetlecorpsd’untémoinquiseplaceàhauteur d’homme,ilrevendiqueunevisionsubjectivedesfaitsquiinterpellelelecteuretsollicitesaréaction.Loin desexposéssecs,dépouillésetimpersonnels,ilsedonnecommeunlieudeconstructionintersubjective, faisantensortequelespréoccupationsgénéralesdeviennentcellesdechaquelecteur.

18 Produitd’appelpourattirerdenouveauxlecteursetinciterdenouvelleslectures,lereportageenbande dessinéeestunatoutpourlesrédactionscarilrépondauxattentesdeslecteursd’aujourd’hui,déçusparla fausseimpartialitédecertainsmédias 42 ,lassésd’uneinformationdupliquéeàl’infini,essoufflésparla courseàl’informationentempsréel,sansperspective,oùtoutévénementestfrappéd’obsolescenceavant d’avoirétéinterrogéetapprofondi.

DocumentI–PatrickChapatte,«Dansl’enclosdeGaza»,LeTemps,5février2009.

6/24/2016

Lereportageenbandedessinéedanslapresseactuelle:unautreregardsurlemonde

DocumentII­ErwanManac’hetGwenaëlManac’h,«Lescueilleursdescollines»,XXI,l’informationgrand

format,n°9,hiver2010.

XXI,l’informationgrand format ,n°9,hiver2010.

DocumentIII–PatrickChapatte,«ChezlesrebellesdeCôted’Ivoire»,LeTemps,12juin2006.

6/24/2016

Lereportageenbandedessinéedanslapresseactuelle:unautreregardsurlemonde

DocumentIV–LisaMandel,«LesRéfugiésd’Osiris»,

DocumentIV–LisaMandel,«LesRéfugiésd’Osiris»,LeMondediplomatiqueenbandedessinée,HorsSérie,

novembre­décembre2010.

6/24/2016

Lereportageenbandedessinéedanslapresseactuelle:unautreregardsurlemonde

DocumentV–JoeSacco,«Lesfermiersauxpiedsnus»,

DocumentV–JoeSacco,«Lesfermiersauxpiedsnus»,XXI,l’informationgrandformat,n°13,hiver2011.

XXI,l’informationgrandformat ,n°13,hiver2011. DocumentVI–LisaMandel,«LesRéfugiésd’Osiris», op.cit

DocumentVI–LisaMandel,«LesRéfugiésd’Osiris»,op.cit.

6/24/2016

Lereportageenbandedessinéedanslapresseactuelle:unautreregardsurlemonde

Bibliography 9èmeArt,n°7,Labandedessinéedereportage

Bibliography

9èmeArt,n°7,Labandedessinéedereportage,janvier2002.

Boissier(Jean­Michel)etLavergne(Hervé),«LeBDreportageetsesmaîtres»,Médias,n°7,décembre2005.

Delannoy(PierreAlban)(dir.),Labandedessinéeàl’épreuveduréel,Paris,L’Harmattan,2007.

Daniels(Mark),LaBDs’enva­t­enguerre,ArteÉditionsDVD,2010.

Desplanque(Erwan),«L’indoparlabande»,Télérama,n°3158,24juillet2010,pp.26­27.

Groensteen(Thierry),Systèmedelabandedessinée,Paris,PUF,«Formessémiotiques»,1999.

Guilbert(Xavier),«Quelquesidéesreçuessurlabandedessinée»,LeMondediplomatique,janvier2010,p.27.

Hermès,n°54,«Labandedessinée:artreconnu,médiaméconnu»,CNRSÉditions,2009.

Lanouvellerevuefrançaise,dossier«Labandedessinée»,janvier2010.

Meyer(Romain),«Dansl’antredelaréalité»,LaGruyère,25février2003.

Orselli(Julien)&Sohet(Philippe),«Reportaged’images/Imagesdureportage»,Image[&]Narrative,mai2005

Ratier(Gilles),2007,vitalitéetdiversité.Uneannéedebandesdessinéessurleterritoirefrancophoneeuropéen,site

CNDI,«Lirelapresseaujourd’hui»,Étudesdepresse–lesnotesduCNDI,volume1,n°4,novembre2006.

Mouriquand(Jacques),L’écriturejournalistique,Paris,PUF,«Quesais­je?»,1997­2005.

LeMondediplomatique,n°80,Combatspourlesmédias,avril­mai2005.

Permisdecroquer.Untourdumondedudessindepresse,Paris,Éditionsduseuil,«Humour»,2008.

Revoirfoto,Lephotojournalisme(enligne:http://www.revoirfoto.com/p/index.php?lg=&c=2).

Ruella(Denis),Leprofessionnalismeduflou,identitéetsavoir­fairedesjournalistesfrançais,Grenoble,Presses

universitairesdeGrenoble,1993.

Salmon(Christian),Storytelling.LaMachineàfabriquerdeshistoiresetàformaterlesesprits,Paris,LaDécouverte,

«Cahierslibres»,2007.

Littératureetreportage,sousladirectiondeMyriamBoucharenc&JoëlleDeluche,Limoges,Pressesuniversitairesde

Limoges,2001.

Presseetplume.JournalismeetlittératureauXIX e siècle,sousladirectiondeMarie­ÈveThérenty&AlainVaillant,

Paris,Nouveaumondeéditions,2004.

Wolfe(Tom),TheNewJournalism,Londres,Picador,1990(anthologieparueen1973réunissantdesarticlesde

TrumanCapote,HunterS.Thompson,NormanMailer,etc.).

Reportagesenbandedessinéeparusdanslapresse(corpus):

Balez(Olivier),«LacordéeduMont­Rose»,XXI,l’informationgrandformat,n°10,printemps2010.

Chapatte(Patrick),«ChezlesrebellesdeCôted’Ivoire»,LeTemps,12juin2006.

Chapatte(Patrick),«Dansl’enclosdeGaza»,LeTemps,5février2009.

Hyppolite,«L’Afriquedepapa»,XXI,l’informationgrandformat,n°6,printemps2009.

LeMondediplomatiqueenbandedessinée,HorsSérie,novembre­décembre2010,notammentMandel(Lisa),«Les

réfugiésd’Osiris»,pp.55­57.

Manac’h(Erwan)etManac’h(Gwenaël),«Lescueilleursdescollines»,XXI,l’informationgrandformat,n°9,hiver

2010.

Sacco(Joe),«Lesfermiersauxpiedsnus»,XXI,l’informationgrandformat,n°13,hiver2011.

Sacco(Joe),«Lesindésirables»,CourrierInternational,n°1027à1034,8juilletau26août2010.

Sacco(Joe),«Tropdeconfiancetue»,Libération,29,30,31marset1 er avril2005.

Autresbandesdessinéesdereportage:

Cabu,Cabureporter­dessinateur,tomes1et2,Issy­les­Moulineaux,Ventsd’ouest,2007et2008.

Davodeau(Étienne),Rural!Chroniqued’unecollisionpolitique,Paris,Delcourt,2001.

Davodeau(Étienne),Lesmauvaisesgens,unehistoiredemilitants,Paris,Delcourt,2005.

Guibert(Emmanuel),Lefèvre(Didier)&Lemercier(Frédéric),LePhotographe,3tomes,Marcinelle,Paris,Dupuis,

6/24/2016

Lereportageenbandedessinéedanslapresseactuelle:unautreregardsurlemonde

«Airelibre»,2003­2006.

Guibert(Emmanuel),Lefèvre(Didier)&Lemercier(Frédéric),Desnouvellesd’Alain,Paris,ÉditionsArènes­XXI,

2011.

LeRoy(Maximilien),Fairelemur,Paris,Casterman,2010.

LeRoy(Maximilien),Hosni,Antony,Laboîteàbulles,«Contrecœur»,2009.

Sacco(Joe),Palestine:unenationoccupéeetPalestine:danslabandedeGaza(traductiondeLorraineDarrow),

Paris,VertigeGraphic,1996.

Teulé(Jean),GensdeFrance,Paris,Casterman,1988.

Teulé(Jean),Gensd’ailleurs,Paris,Casterman,1990.

Notes

1CitédansDaniels(Mark),LaBDs'enva­t­enguerre,ArteÉditionsDVD,2010.

2Unaperçuintéressantdecettediversitéaétédonnélorsdel’exposition«BDReporters»aucentrePompidoudu20

décembre 2006 au 23 avril2007.Le dossier de presse esttéléchargeable sur le site du musée,à l’adresse

(consultéle31août2011).

3VoirparexempleViart(Dominique),LeRomanfrançaisauXX e siècle,Paris,Hachette,«HachetteSupérieur»,

1999,p.121.

4Sacco(Joe),Palestine:unenationoccupéeetPalestine:danslabandedeGaza,(traductiondeLorraineDarrow),

Paris,VertigeGraphic,1996.

5Cabu,Cabureporter­dessinateur,tomes1et2,Issy­les­Moulineaux,Ventsd’ouest,2007et2008;Teulé(Jean),

GensdeFrance,Paris,Casterman,1988(PrixdumeilleuralbumàAngoulêmeen1989)etGensd’ailleurs,Paris,

Casterman,1990,rééditésen2005parEgocommeXenintégralaugmenté.

6CitonslesdébutsprometteursenFrancedesmooks(àmi­cheminentrelemagazineetlebook)Usbek&Ricaet

Muze,surlemodèledeladésormaisclassiquerevueXXI,quis’inspireelle­mêmedesformulesdepériodiquesanglo­ saxonsdequalité,telsTheNewYorker,AtlanticMonthlyouVanityFair.Pouruneétudeapprofondiedelaquestion voirSalmon(Christian),Storytelling.LaMachineàfabriquerdeshistoiresetàformaterlesesprits,Paris,La

Découverte,«Cahierslibres»,2007.

7Sacco(Joe),«Tropdeconfiancetue»,Libération,29,30,31marset1 er avril2005(initialementparusousletitre

«Complacencykills»,TheGuardian,26février2005);Sacco(Joe),«Lesindésirables»,8juillet­26août2010(«The

Unwanted»,TheGuardianetVirginiaQuarterlyReview,début2010);LisaMandel,«Lesréfugiésd’Osiris»,Le

Mondediplomatiqueenbandedessinée,HorsSérie,novembre­décembre2010,pp.52­57.

8Nousnouspencheronsnotammentsur«Dansl’enclosdeGaza»,LeTemps,5février2009etInternationalHerald

Tribune,9février2009etsur«ChezlesrebellesdeCôted’Ivoire»,LeTemps,12juin2006,consultablesenlignesur

lesitepersonneldudessinateur,GlobeCartoon(http://www.globecartoon.com/bd/).

9Tousces«reportagesenBD»n’ensontpasausensstrictduterme:certainsrelèventdavantagedutémoignage

autobiographique(Hu­Deprez(JiaYi),«UnamourdeChine»,XXI,n°4,automne2008),duportrait(LeRoy

(Maximilien),«LeMonsieurdelarue»,XXI,n°7,été2009)oudelafiction(Ferrandez(JacquesetPierre),«Cuba,

pèreetfils»,XXI,n°2,printemps2008).Nousavonsretenupourcetteétude:Balez(Olivier),«LacordéeduMont­

Rose»,XXI,n°10,printemps2010;Hyppolite,«L'Afriquedepapa»,XXI,n°6,printemps2009;Manac'h(Erwan)

etManac’h(Gwenaël),«Lescueilleursdescollines»,XXI,n°9,hiver2010;Sacco(Joe),«Lesfermiersauxpieds

nus»,XXI,n°13,hiver2011.

10En2009,leschiffresdeladiffusionpayéedelapressefrançaiseaccusaientunebaissede3%enmoyenne,pouvant

allerjusqu’à­4,5%pourlesquotidiensnationauxet­11,5%pourlesmagazinesd’actualitégénérale.D’aprèsuneétude

publiéeparl’OJD(OfficedeJustificationdelaDiffusion­Associationpourlecontrôledeladiffusiondesmédias

français)en2010.

11VoirGuilbert(Xavier),«Quelquesidéesreçuessurlabandedessinée»,LeMondediplomatique,janvier2010,

p.27:«L’enquêtecommandéeen1994parleFestivalinternationald’Angoulêmeetréaliséeparl’Institutfrançais

d’opinionpublique(IFOP)précisaitque“leprofildulecteur[debandedessinée]estplus“hautdegamme”quela moyenne.Labandedessinéeattiredavantagelescatégoriestraditionnellementlesmieux“intégrées”auseindela

société,lesplus“impliquées”danslesévolutionsdesaculture”.Danssasecondeétude,réaliséeen2000,l’IFOP

confirmait:“Labandedessinéeestdavantagepriséeparunpublicjeuneetcultivé(niveaud’étudeetcatégorie

socioprofessionnelle)”».

12Àl’exceptiondesquatrevoletsde«Desnouvellesd’Alan»d’EmmanuelGuibert,AlanKeleretFrédéricLemercier,

annoncéscomme«récitgraphique»dèslacouverture(XXI,n°8,9,10et11).

13Voirparexemplel’entretienaccordéparPatrickdeSaint­ExupéryàDaphnéKaufmanenoctobre2008pourlesite

journalisme.com:«Lerécitgraphique,c’estunedesmanièresderaconterlemonde.Quandonaeul’idéedelarevue XXI,onvoulaitrassemblerl’universdurécitetlesgensquisontattirésparlerécitdumonde.Onraconteentexte,on raconteenphotos,onraconteautraversdudocumentaireaudiovisueloubienautraversdurécitgraphique.Tousles univers du récit sont réunis. » Entretien en ligne (http://www.journalisme.com/index.php?

14Ladénomination«récitgraphique»meparaîtreprisedel’essaideWillEisner,Récitgraphique.Narrationet

bandedessinée(Graphicstorytellingandvisualnarrative,1996),Paris,VertigeGraphic,1998.L’expression«roman

graphique »estpluscourammentutilisée,maisaveclesincursionsde labande dessinée dansle champ du documentaireetdubiographique,letermederécitestdeplusenplusmisenavant.

15Àtitreindicatif,letiragemoyend’unebandedessinées’élevaiten2007àsixmilleexemplaires.VoirRatier(Gilles),

2007,vitalitéetdiversité.Uneannéedebandesdessinéessurleterritoirefrancophoneeuropéen,publiésurlesite

del’ACBD(Associationdescritiquesetjournalistesdebandedessinée),(http://www.acbd.fr/bilan/bilan­2007.html),

consultéle31août2011.

6/24/2016

Lereportageenbandedessinéedanslapresseactuelle:unautreregardsurlemonde

16Lereportaged’Hyppolite,«L’Afriquedepapa»(op.cit.)aétéreprisenalbumparletoutjeuneéditeur

réunionnaisDesbullesdansl’océan;«LeMonsieurdanslarue»deMaximilienLeRoy(op.cit.)estdevenuHosnien étantéditéparLaBoîteàbulles.Encollaborationavecl’éditeurLesArènes,XXIéditeégalementcertainsdeses reportagespubliés:Guibert(Emmanuel),Lefèvre(Didier)etLemercier(Frédéric),Desnouvellesd’Alain,Paris,

ÉditionsArènes­XXI,2011;Balez(Olivier),LaCordéeduMont­Rose,Paris,ÉditionsArènes­XXI,2011.

17Lachronique«FranceInfo–RevueXXI»estprésentéeparCélyneBayt­Darcourtetdiffuséetouslesdimanchesà

18Surlesliensentreécrivainsetreportage,voirenparticulierlesactesducolloquedeLimoges:Littératureet

reportage,sousladirectiondeMyriamBoucharenc&JoëlleDeluche,Limoges,PressesuniversitairesdeLimoges,

«Médiatextes»,2001.

19SeulelabandedessinéeproposéeparJacquesetPierreFerrandez(«Cuba,pèreetfils»,op.cit.)nerespectepasce

cahierdescharges.

20Rural!Chroniqued'unecollisionpolitiqued’ÉtienneDavodeau(Paris,Delcourt,2001)estcitépourcompléterla

lecturede«QuatresaisonsdanslesLandes»deJeanHarambat(XXI,n°5,hiver2009)etL'Ascensionduhaut­Mal

deDavidB(Paris,L’Association,«Éperluette»,6tomes,1996­2003)estprésentécommeuneréférenceconcernantle

sujetdelamaladied’unprocheàlasuitede«LacordéeduMont­Rose»(op.cit.).

21VoirdocumentI.

22Voiraussi«EnOssétieduSud»,LeTemps,8août2009;«EndescendantlaRévolution»,LeTemps,16février

2011(enlignesurlesitepersonneldudessinateurGlobeCartoon)etl’ensembledesbandesdessinéespubliéesdans

Chapatte(Patrick),ReportagesBD,Genève,LeTempséditions,2002.

23Voirenparticulierlesarticlesdesémiotiquedel’imageécritsparRolandBarthesetregroupésdansL’Obvieet

l’obtus.EssaiscritiquesIII,[1982],Paris,éditionsduSeuil,«Points»,1992;l’articled’AlainBuisine,«Tel

Orphée…»,Revuedesscienceshumaines,n°110,1988,pp.125­149;maisaussilesœuvresdeRaymondDepardon,

SophieCalleouChristianBoltanski.Surcettequestion,onconsulteraavecprofitlasynthèsehistoriqueetcritiquede PhilippeDubois,«Delavérisimilitudeàl’index»,L’Actephotographiqueetautresessais,Paris,NathanUniversité,

1990,pp.17­53.

24VoirdocumentII.

25Voirparexemplelacartedupayscoupéeendeuxautoutdébutde«ChezlesrebellesdeCôted’Ivoire»(op.cit.),

ainsi quel’incipitde«Tskhinvali »,LeTemps,8août2009ouSacco(Joe),«LesIndésirables»,Courrier

International,du8au14juillet,pp.37­38.

26VoirparexempleDabich(Christophe),«Reportageetbandedessinée»,Hermès,n°54,2009,pp.91­98et

Boissier(Jean­Michel)etLavergne(Hervé),«LeBDreportageetsesmaîtres»,Médias,n°7,décembre2005.

27Davodeau(Étienne),«Leshistoiresdel'Histoire»,LaNouvelleRevueFrançaise,n°592,janvier2010,p.197.

28Lorsdelatrèsstimulanterencontre«BDreporters»,organiséele15janvier2007auCentrePompidoudansle

cadredel’expositiondumêmenom,quiréunitprincipalementdesauteursdeBDreportage(dontP.Chappatte,E.

Guibert,D.LefèvreetF.Lemercier,Cabu,É.Davodeau),desgrandsreporters(dontFlorenceAubenas)etdes

spécialistesdebandedessinée.

29«ChezlesrebellesdeCôted’Ivoire»deP.Chappattefourmilledequestionsensuspens:«Quepensentlesgens?

Sont­ilsotagesoupartisans?Difficileàsavoir»«D'oùsortcetterébellion?Quil'afinancée?ComplotduBurkinaFasso

voisin,oudeJacquesChirac,oud'industrielsfrançais?».L’auteurnedéfendpasunethèsequipermettraitd'expliquer

lesoriginesdelaRébellionoulesentimentdelapopulationfaceàunesituationdramatique:ilseborneàconstater

quelasituationgéo­politiqueestcomplexe.

30VoirdocumentIII.

31VoirentreautresBoucharenc(Myriam),«Chosesvues,choseslues:lereportageàl’épreuvedel’intertexte»,

CahiersdeNarratologie,n°13,2006,misenlignele1 er septembre2006(http://narratologie.revues.org/320,

consultéle31Août2011).

32Wolfe(Tom),TheNewJournalism,Londres,Picador,1990(anthologieparueen1973réunissantdesarticlesde

TrumanCapote,HunterS.Thompson,NormanMailer,etc.).

33Chapatte(Patrick),«Dansl’enclosdeGaza»,LeTemps,5février2009.

34OnremarqueraaussiquechezJ.SaccoetP.Chappatte,particulièrementrompusàl'exercice,letitredureportage,

aulieudesurplomberlapremièrepage,estsouventdécaléverslebas,insérédansl'espaceinter­iconiqueentrela

premièrebandeetladeuxième,cernépardesdessinsetmêmepartiellementintégrédanscesdessinsquandceux­cise

trouventdansdescasessanscadre.

35VoirdocumentIV.

36Denombreuxjournalistesdéplorentaujourd’huil’usagequiestfaitdanslesmédiasdesphotographiesde

reportage:lesplusréussiesselonleurscritèressontécartéesauprofitdeclichésesthétisantsetlissesquineferontpas devagueetqui,loindesurprendrelelecteurenluiracontantunehistoireinédite,luioffrirontunconcentrédecequ’il s’attendàvoir.VoirparexempleledossierquelarevueenligneRevoirfotoaconsacréauphotojournalisme

(http://www.revoirfoto.com/p/index.php?lg=&c=2),consultéle31août2011oul’entretiendePlantudansPermisde

croquer.Untourdumondedudessindepresse,Paris,Seuil,«Humour»,2008.

37VoirdocumentV.

38Surcepoint,voirl’interviewdeJoeSaccodansLaBDs’enva­t­enguerre,op.cit.

39VoirdocumentVI.

40VoirGroensteen(Thierry),Systèmedelabandedessinée,Paris,PUF,«Formessémiotiques»,1999,p.33.

41VoirdocumentVII.

42L’indicedeconfiancedanslesmédiasrestefaible:42%despersonnesinterrogéesdoutentquelesmédias

rapportentlesfaitstelsqu’ilssesontpassés(Sofres,janvier2009).

6/24/2016

Lereportageenbandedessinéedanslapresseactuelle:unautreregardsurlemonde

URLURL URL URL URL URL

URLURL URL URL URL URL

URLURL URL URL URL URL

URLURL URL URL URL URL

URLURL URL URL URL URL DocumentI–PatrickChapatte,«Dansl’enclosdeGaza»,

URLURL URL URL URL URL DocumentI–PatrickChapatte,«Dansl’enclosdeGaza»,

DocumentI–PatrickChapatte,«Dansl’enclosdeGaza»,LeTemps,5février2009.

image/png,1.6M

DocumentII­ErwanManac’hetGwenaëlManac’h,«Lescueilleursdescollines»,XXI,

l’informationgrandformat,n°9,hiver2010.

image/png,2.9M

DocumentIII–PatrickChapatte,«ChezlesrebellesdeCôted’Ivoire»,LeTemps,12juin2006.

image/png,10M

DocumentIV–LisaMandel,«LesRéfugiésd’Osiris»,LeMondediplomatiqueenbande

dessinée,HorsSérie,novembre­décembre2010.

image/png,589k

DocumentV–JoeSacco,«Lesfermiersauxpiedsnus»,XXI,l’informationgrandformat,n°13,

hiver2011.

image/png,4.5M

DocumentVI–LisaMandel,«LesRéfugiésd’Osiris»,op.cit.

image/png,2.6M

References

Electronicreference

SéverineBourdieu,«Lereportageenbandedessinéedanslapresseactuelle:unautreregardsurlemonde»,

COnTEXTES[Online],11|2012,Onlinesince16May2012,connectionon24June2016.URL:

http://contextes.revues.org/5362;DOI:10.4000/contextes.5362

Author

UniversitéPaulSabatier(Toulouse3)etUniversitéduMirail(Toulouse2)

Copyright

Copyright COnTEXTES estmisàdispositionselonlestermesdela