Vous êtes sur la page 1sur 38

Ecole Polytechnique

Eco 311. Introduction à l’analyse économique


Pierre Cahuc

Amphi 1: Une époque malgré tout exceptionnelle

1
http://pierre.cahuc.googlepages.com/eco311
• L’examen de l’évolution du revenu par habitant depuis plusieurs
millénaires montre que notre époque est exceptionnelle

• L’histoire économique de l’humanité depuis le néolithique jusqu’au


18ème siècle est celle d’une très longue stagnation

• Miracle économique au 19ème siècle, qui se prolonge au 20ème et au


21ème (?) siècle

• Pour l’instant, la crise économique récente ne remet pas en cause cette


évolution de long-terme

2
PLAN DU CHAPITRE

1. Le miracle économique
1.1. Depuis plus de deux siècles: un accroissement exceptionnel
du revenu par habitant …
1.2. … après une longue période malthusienne
1.3. Les inégalités de revenu

2. La méthode de l’analyse économique


2.1. La théorie
2.2. Les aspects empiriques

3
1.1. Un accroissement exceptionnel du revenu par habitant

8000
6000
Monde
4000
2000
0

0 5 00 1000 1500 2000


An n e e

Produit intérieur brut (PIB) (revenu annuel) par habitant en dollar PPA 1990
Source: Angus Maddison, http://www.ggdc.net/maddison 4
Produit intérieur brut (PIB)

1. somme des revenus perçus par les résidents sur le territoire

2. somme des valeurs ajoutées (valeur de la production moins


valeur des biens consommés dans la production) par les
unités productives résidentes sur le territoire

3. somme des dépenses effectuées pour consommer et pour


investir

5
Parité de pouvoir d’achat (PPA)

• Un dollar n’a pas le même pouvoir d’achat dans tous les pays

• Les taux de change entre devises fluctuent

• Pour comparer les pouvoirs d’achat des revenus exprimés en monnaie


locale de différents pays, on applique un taux de change en parité de
pouvoir d’achat (PPA)

6
Calcul du taux de change en parité de pouvoir d’achat (PPA)

• On considère un panier de consommation X identique dans tous les


pays

• On calcule son prix dans chaque monnaie locale:


• PYUANX en chine = 35
• PUSDX aux Etats-Unis = 10

• Le taux de change PPA entre le yuan et le dollar est donc de


PYUANX /PUSDX = 3,5

• C’est le taux de change qui assure que 1 dollar (ou 1 yuan) permet
d’acheter la même quantité de bien aux Etats-Unis et en Chine:

• Si 1 dollar vaut 3,5 yuan, on peut acheter la même quantité de


bien avec un dollar en Chine et aux Etats-Unis. 7
Taux de change nominal et taux de change en parité de pouvoir d’achat

• Les monnaies s’échangent sur le marché du change: 1 USD vaut 6,5


yuans:
6,5 est le taux de change nominal du USD en yuan

• Par définition: si le taux de change nominal est égal au taux de change


PPA, la parité des pouvoirs d’achat est vérifiée

• Si le taux de change nominal de l’USD en yuan est


• supérieur au taux PPA: le dollar est sur-évalué par rapport au yuan
(on peut acheter plus de bien avec 1 dollar en Chine qu’aux Etats-
Unis, et moins de bien avec 1 yuan aux Etats-Unis qu’en Chine)
• inférieur au taux PPA: le dollar est sous-évalué par rapport au yuan

8
9
• Le revenu par habitant est exprimé en dollars de 1990

• Les prix des biens consommés varient: une augmentation du


revenu exprimé en dollar ne signifie pas nécessairement un
accroissement du pouvoir d’achat, ou du revenu réel

• L’indice des prix à la consommation (IPC) mesure la


variation moyenne des prix d’un panier de produits
consommés par les ménages entre deux dates

• En France IPC publié par l’Institut National de la Statistique


et des Etudes Economiques (INSEE).

• http://www.insee.fr/fr/indicateur/indic_cons/info_ipc.htm

10
• Le taux d’inflation est le taux de croissance de l’indice des prix à la
consommation

• Une « inflation » de 1% correspond à une diminution de la valeur de la


monnaie de 1%

• A terme, le pouvoir d’achat de la monnaie peut diminuer


considérablement

11
60
40
Inflation
200
-20

1900 1920 1940 1960 1980 2000


Annee

Taux d’inflation en France. 1901-2009


Source: http://www.france-inflation.com/inflation-depuis-1901.php 12
2500
2000
1500
Indice
1000 500
0

1900 1920 1940 1960 1980 2000


Annee

Indice du niveau général des prix à la consommation en France. L’indice vaut 1 en 1901.
13
1.4
1.3
indice1990
1.2
1.1
1

1990 1995 2000 2005 2010


Annee

Indice du niveau général des prix à la consommation en France. L’indice vaut 1 en 1990.
14
• Le PIB par habitant (PIBh) exprimé en dollar PPA 1990 permet
d’évaluer l’évolution du revenu réel en le comparant au pouvoir d’achat
d’un revenu d’un américain vivant aux Etats-Unis en 1990
(1 dollar 1990 = 1,7 dollars 2010)

• Les données de Maddison présentées dans le premier graphique: quasi


stagnation du PIBh depuis l’année zéro jusqu’au début du 19ème siècle

15
Quasi stagnation du PIBh depuis l’année zéro jusqu’au début du 19ème
siècle
8000
6000
Monde
4000
2000
0

0 5 00 1000 1500 2000


Annee

Produit intérieur brut (PIB) (revenu annuel) par habitant (Monde) en dollars PPA 1990 16
Source: Angus Maddison, http://www.ggdc.net/maddison
Ensuite: décollage et accélération de la croissance du PIBh en 1870 et en
1950
6000
Revenu par habitant
2000 0 4000

1800 1850 1900 1950 2000


Annee

Produit intérieur brut (PIB) (revenu annuel) moyen par habitant (monde) en dollars PPA 1990
17
Source: Angus Maddison
La grande dépression des années 30 n’a pas significativement modifié cette
tendance générale
30000
20000
10000
0

1900 1920 1940 1960 1980 2000


annee

France USA

Produit intérieur brut (PIB) (revenu annuel) moyen par habitant (France et USA ) en dollars18PPA
1990 . Source: Angus Maddison
Pour l’instant, récession actuelle est de moindre ampleur que celle des
années 1930.

Indice de la production industrielle mondiale

Source: Barry Eichengreen Kevin H. O’Rourke, 10 mars 2010 19


http://www.voxeu.org/index.php?q=node/3421
1.2. La période malthusienne

Thomas Malthus (1766-1834 )

Essay on the principle of population publié en 1798


20
• Malthus constate deux régularités statistiques :

1. le taux de croissance de la population augmente avec le revenu par


habitant et est positif dès lors que le revenu est supérieur au revenu de
subsistance

2. le revenu par habitant diminue avec la taille de la population.

• Ces deux phénomènes impliquent que les améliorations la


productivité entraînent un accroissement de la population et non une
augmentation du niveau de vie.
21
y

ys

F(P)

P0 P

Modèle de Malthus P: population; y: revenu par habitant;ys: revenu de subsistance

• y =F(P) : le revenu par habitant diminue avec la population


• Flèches: la population augmente si le revenu est supérieur au revenu
22
de
subsistance et diminue sinon.
y

F(P)

ys

P0 P1 P

Modèle de Malthus:
A long terme, l’amélioration de la productivité accroît la taille de la
population mais pas le revenu par habitant qui reste au niveau de
subsistance
23
• Conclusion de Malthus: le seul moyen d’accroître durablement le
revenu consiste à réduire la natalité !

• Néanmoins, à peu près à l’époque où Malthus écrivait son ouvrage, le


monde change radicalement:

1. les augmentations de la population ne se traduisent plus par une


diminution systématique du revenu par habitant

2. la fécondité diminue avec le revenu par tête

• En moyenne, on observe un fort accroissement du PIBh et de la


population mondiale depuis le début du 19ème siècle

24
6000
Population mondiale
2000 0 4000

0 500 1000 1500 2000


Annee

Population mondiale en millions


Source: Angus Maddison 25
• En résumé: depuis le 19ème siècle, et surtout le milieu du 20ème
siècle, le PIBh et la population de l’économie mondiale croissent à
des taux exceptionnellement élevés au regard des 20 derniers siècles

• Cette croissance s’accompagne de changements structurels


importants
• Espérance de vie
• Santé
• Type de biens produits et consommés

• Relations entre le PIBh et différents aspects de la qualité de vie:


Rapport de la Commission sur la mesure des performances
économiques et du progrès social, 20009 (www.stiglitz-sen-
fitoussi.fr)

• Néanmoins, l’amélioration du niveau de vie est inégalement répartie


26
1.3. Les inégalités de revenu
La période contemporaine n’est pas exceptionnelle pour tous:
8000
6000
4000
2000
0

1850 1900 1950 2000


annee

Monde Zimbabwe

Produit intérieur brut (PIB) (revenu annuel) moyen par habitant (Monde et Zimbabwe) en dollars
PPA 1990 27
Source: Angus Maddison
Divergence des expériences de développement

20000
15000
10000
5000
0

1800 1850 1900 1950 2000


Annee

Monde Afrique
France

PIBh en dollars PPA 1990. Source: Angus Maddison


28
• Examen des revenus montre grande diversité des expériences
- dans le temps
- dans l’espace

• L’objet de l’analyse économique est de comprendre comment des


ressources limitées sont utilisées pour satisfaire les besoins matériels
des hommes vivant en société
• Que produit-on et en quelle quantité ?
• Comment les biens sont produits ?
• Pour qui les biens sont produits ?

29
2. La méthode de l’analyse économique

• L’économie est une science sociale : elle analyse le problème des


choix dans un environnement de rareté en

• formulant une théorie


• utilisant des données empiriques

• La théorie définit un ensemble d’hypothèses et aboutit à des


prédictions.

• Ces prédictions sont confrontées à la réalité grâce aux données


empiriques

30
2.1. La théorie

• Hypothèse de la théorie économique est celle de la rationalité : il est


supposé que les individus réalisent leurs choix de manière rationnelle, c’est-
à-dire en cherchant à atteindre un objectif bien défini

• Cette hypothèse distingue l’économie des autres sciences sociales


- la sociologie a un objet plus général: étude de l’ensemble des
phénomènes sociaux,
- psychologie: étude des sentiments, des idées, des comportements
sans hypothèse a priori sur la rationalité des comportements

• Ces disciplines sont plus complémentaires que concurrentes:


L’économie suppose des choix rationnels, en considérant les
préférences données. La manière dont sont définies ces préférences
peut être éclairée par les autres sciences sociales 31
• Exemple: Choix entre la consommation de deux biens
• pommes : prix unitaire = p1 euros, quantité C1
• oranges : prix unitaire = p2 euros, quantité C2

• Revenu R euros

L’individu maximise la fonction objectif:

C 1C 2

sous la contrainte: p1C 1 + p2C 2 = R

• La solution est
R R
C1 = ,C2 =
2 p1 2 p2
32
• Ce modèle, où l’individu compare le coût et le bénéfice de chaque bien,
aboutit à des prédictions qui peuvent être testées empiriquement:

• La demande de pommes diminue avec le prix des pommes

• La demande de pommes et d’oranges croît avec le revenu (??)

• La demande d’orange ne dépend pas du prix des pommes (??)

• Comment sont déterminés

• les prix des biens ?

• les revenus ?

• Toutes ces questions, et bien d’autres, sont analysées à partir du principe


« coût-bénéfice » illustré par le modèle ci-dessus
33
2.2. Les aspects empiriques

• Les prédictions des modèles sont testées à partir de données

• administratives

• d’enquêtes

• d’expérimentations

34
20000
15000
10000
5000
0

0 5 10 15 20
Années d'étude

Fitted values Salaire redressé des non-réponses

Relation entre le salaire mensuel (en euro) et le nombre d’années d’étude en


2009 en France. Source: Enquête emploi, INSEE. 35
• L’économétrie utilise des méthodes statistiques pour étudier les relations
entre les variables économiques (durée des études et les salaires)

• Comment caractériser une relation statistique entre des variables?


Corrélation

• Existe-t-il une relation causale entre la durée des études x et le salaire y ?

• Les études servent à apprendre des connaissances valorisées sur le


marché du travail ? (x cause y)

• Les personnes les plus efficaces font des études plus longues? (x et y
sont déterminées par une autre variable)

• Les parents qui ont des salaires élevés peuvent payer des études
longues à leurs enfants qui obtiennent eux aussi des salaires élevés (y
cause x)
36
Conclusion

La suite du cours montre comment l’analyse économique éclaire les


déterminants de la production, de la répartition des revenus, mais aussi du
bien-être, en abordant les thèmes suivants:

1. Le marché et la concurrence
2. La concurrence imparfaite
3. Le temps et l’incertitude
4. La croissance économique
5. Les fluctuations économiques
6. Le rôle de l’Etat

37
CONCEPTS IMPORTANTS

Produit intérieur brut


Inflation
Parité de pouvoir d’achat
Inégalités
Comportement rationnel
Corrélation/ causalité

UTILISEZ LE QUESTIONNAIRE EN LIGNE !


www.enseignement.polytechnique.fr/profs/physique/Manuel.Joffre/qcm/

38