Vous êtes sur la page 1sur 1

Vendredi 1er dcembre 2017

COMMUNIQUE DE PRESSE

Les lus votent contre le budget de la Socit du Grand Paris

Ce vendredi 1er dcembre se tenait le Conseil de surveillance de la Socit du Grand Paris.


A lordre du jour : le vote du budget initial 2018. Franois Durovray, Prsident du
Dpartement de lEssonne, Jean-Jacques Barbaux, Prsident du Dpartement de Seine-et-
Marne, Pierre Bdier, Prsident du Dpartement des Yvelines, Marie-Christine Cavecchi,
Prsidente du Dpartement du Val dOise, Patrick Devedjian, Prsident des Hauts de Seine
ont dcid, dun commun accord, de voter contre ce budget.

Sagissant dun budget provisoire qui nassure aucune garantie pour la ralisation des lignes
17 et 18 du mtro du Grand Paris Express, les lus considrent que cela serait un non-sens
de donner leur accord ce budget.

Ils souhaitent que lEtat rende ses arbitrages dfinitifs pour confirmer la ralisation de toutes
les lignes dans un calendrier prcis. Il est galement ncessaire que la Socit du Grand
Paris apporte une solution la problmatique du recyclage des dchets de travaux.

Depuis 2011, les contribuables paient la taxe spciale Grand Paris en supplment de
leur taxe foncire, dans le but de financer le Grand Paris Express. Cependant, ils nen voient
toujours pas les bnfices.

Des projets denvergure internationale, comme les Jeux Olympiques de 2024 et lExposition
universelle de 2025, restent tributaires du respect des engagements de lEtat sur les
transports.

Les lus locaux se sont mobiliss plusieurs reprises pour dfendre la cohrence du rseau
qui repose sur la ralisation de lensemble des lignes ncessaires au dveloppement des
territoires concerns et qui serviront lamlioration des conditions de vie des habitants.