Vous êtes sur la page 1sur 17

EL 20 - TD N°1

Exercice 1 : Que vaut la résistance vue entre A et B, soit R AB ?

Que vaut la résistance vue entre A et B, soit R A B ? Exercice 2
Que vaut la résistance vue entre A et B, soit R A B ? Exercice 2

Exercice 2 : Quelle est la valeur de la résistance vue entre A et B, soit R AB ?

Exercice 3 : V0 12V
Exercice 3 :
V0
12V

Exercice 4 :

R1

56k

V0 10V Exercice 5 :
V0
10V
Exercice 5 :
3 : V0 12V Exercice 4 : R1 56k V0 10V Exercice 5 : Déterminez l’équivalent

Déterminez l’équivalent de Thévenin du montage suivant entre les bornes A et M.

R1

R1

R3

A
A

10k

15k

 

R2

10k

M

M

M

R1 = 10 kR2 = 10 kR3 = 15 kV0 = 12 V

Déterminez l’équivalent de Norton du montage suivant entre les bornes A et B.

R2

12k

de Norton du montage suivant entre les bornes A et B. R2 12k R3 33k R4

R3

33k

R4

22k

A

B

R1 = 56 kR2 = 12 kR3 = 33 kR3 = 22 kV0 = 10 V

Soit le pont en double T de la figure suivante. En utilisant le théorème de Millmann, calculer la valeur de la tension V lorsque le pont est à vide (I = 0).

V0

I V RR'/2/2 2R 2R' R'/2R/2
I
V
RR'/2/2 2R
2R' R'/2R/2

Exercice 6 :

On se propose d’étudier le montage suivant, appelé « pont de Wheatstone ».

C

le montage suivant, appelé « pont de Wheatstone ». C R1 R2 + A R3 B

R1

R2

+

montage suivant, appelé « pont de Wheatstone ». C R1 R2 + A R3 B R4
A R3 B R4 -
A R3
B R4
-

E

Exercice 7: Soit le montage suivant :

DR2 + A R3 B R4 - E Exercice 7 : Soit le montage suivant :

1 Montrez que si :

R

1

R

3

alors U

R

2

R

4

AB 0

V .

2 Exploitation du pont de Wheastone pour la mesure d'une contrainte. On suppose à présent que R1 = R2 = R3 = R, et que R4 est une

résistance variable en fonction d'une grandeur physique que l'on souhaite

mesurer. Par exemple, on remplace R4 par une jauge de contrainte dont la résistance varie en fonction de la contrainte que lui est appliquée. On aura ainsi : R4 = k ( contrainte). On place un voltmètre entre A et B afin de mesurer U AB . Déterminez l'expression de en fonction de U AB et des paramètres du circuit.

en fonction de U A B et des paramètres du circuit. 7.1) Transformer les sources de

7.1) Transformer les sources de courant (i 1 , r 1 ) et (i 2 , r 2 ) en sources de tension. 7.2)Calculer, par la méthode de votre choix, les courants I 4 et I 5 .

Exercice 8 : K représente un interrupteur fermé, R une résistance.

: K représente un interrupteur fermé, R une résistance. L’interrupteur est supposé parfait : - la

L’interrupteur est supposé parfait :

- la chute de tension à ses bornes est nulle lorsqu’il est fermé. - le courant qui le traverse est nul lorsqu’il est ouvert.

le courant qui le traverse est nul lorsqu’il est ouvert. On donne u (t) et l’état

On donne u (t) et l’état de K en fonction du temps :

Tracer u K (t) et u R (t) en concordance de temps avec u (t).

Exercice 9 : On considère le montage ci-dessous :

Calculer i en utilisant le théorème de superposition.

9 : On considère le montage ci-dessous : Calculer i en utilisant le théorème de superposition.

EL 20 - TD N°2

1.Circuit RC.

Soit le circuit suivant :

R

EL 20 - TD N°2 1.Circuit RC. Soit le circuit suivant : R avec : Ve(t)

avec :

Ve(t)

N°2 1.Circuit RC. Soit le circuit suivant : R avec : Ve(t) Ve(t) C V(t) E

Ve(t)

Ve(t) C V(t) E

C

V(t)

E

 
 
 

0

T/2

T

t

On pose RC , constante de temps du circuit. On s'intéresse au régime permanent et au cas où T

1.1.Charge du condensateur, pour

0 t

T 2
T
2

.

A

· Déterminer l'expression de v(t) .

· Exprimer

t 0

, la tension aux bornes du condensateur est minimale et on note

v ( T

) 2
)
2

que l'on notera

V max

v(0

) V

min

.

. Simplifier cette expression en tenant compte du fait que T .

1.2.Décharge du condensateur, pour

T 2
T
2

 

t

T

.

· En prenant

T 2
T
2

comme nouvelle origine des temps, déterminer l'expression de v(t) sur cette demie période.

· Sachant qu'en régime permanent v(t) est périodique, déduire une nouvelle relation entre

compte du fait que T .

V

min

et

V

max

, en tenant

1.3.Exprimer

V

min

et

V

max

en fonction de E , T

et .

1.4.On pose

V V

max

V

min

.

Montrer que l'on peut écrire :

V

min

V

0

Exprimer

V

0

et V , puis vérifier que

V

0

1.5.Représenter l'allure de v(t) .

1.6.Calculer le taux d'ondulation

V .

V

0

V

et

V

2 max

V

0

V

2

.

est égal à la valeur moyenne de v (t)

e

1.7.Application : soit un signal carré de fréquence 1kHz dont on veut extraire la valeur moyenne avec un taux d'ondulation inférieur à 1%. Déterminer les valeurs possibles de .

Rappels : e

x  

1

x

pour x   1

1

1 x

1

x

pour x  1

2.Circuit RL

On considère le circuit ci-dessous, dans lequel l’inductance est initialement déchargée. La tension d’entrée e(t) = 0V

1.1.E(t) vaut maintenant E (>0). Etablir l’équation différentielle donnant i L (t) et résoudre cette

1.1.E(t) vaut maintenant E (>0). Etablir l’équation différentielle donnant i L (t) et résoudre cette équation. 1.2.Quelle est la forme de la tension U L (t) dans ce circuit ? 1.3.Quelle est l’énergie fournie par le générateur au cours de la charge ? Quelle est l’énergie dissipée par effet Joule ? 1.4.Quelle est l’énergie stockée dans l’inductance en fin de charge ? Quelle égalité énergétique peut-on écrire ?

3.Charge et décharge du circuit RC

A t = 0, l’interrupteur K est en position 1

du circuit RC A t = 0, l’interrupteur K est en position 1 2.1) Donner le

2.1) Donner le schéma électrique équivalent au circuit

2.2) Déterminer l’équation différentielle associée

2.3) Déterminer U c (t), en tenant compte des conditions initiales (CI)

2.4) Calculer U C pour t = = RC

2.5) On bascule K en position 2, à t = t

2.5.1) Donner le schéma électrique équivalent au circuit 2.5.2) Déterminer U C (t) en tenant compte des CI.

N.B. : il pourra être intéressant de faire le changement de variable t’ = t -

3) Tracer U(t) , U R (t) et U C (t) en concordance de temps entre t = 0 et t = 5 .

EL 20 - TD N°3

3.1.Transformées de Laplace.

On considère les fonctions suivantes définies par leur graphe. Déterminer sans calcul leur transformée de Laplace :

f1

at
at

t

f2

bt+c
bt+c

sans calcul leur transformée de Laplace : f1 at t f2 bt+c t f4 f3 E

t

f4

f3

leur transformée de Laplace : f1 at t f2 bt+c t f4 f3 E t1 t2

E

t1

t2

ttransformée de Laplace : f1 at t f2 bt+c t f4 f3 E t1 t2 exp(-dt)

exp(-dt)
exp(-dt)

t 0

3.2.Réponse à un échelon de tension dans un circuit RC série.

On considère le circuit suivant :

i(t) R1 C e(t) R2
i(t)
R1
C
e(t)
R2

s(t)

Pour t=0 - , le condensateur est déchargé. e(t) est un échelon de tension d'amplitude E.

1. Calculer S(p) et I(p).

2. A l'aide de S(p) et I(p), déterminez i(0+), s(0+), i(+) et s(+). Retrouver ces résultats à l'aide de considérations

physiques sur les tensions et les courants du circuit.

3. Déterminer les expressions de s(t) et i(t) et les représenter graphiquement.

3.3.Réponse temporelle d'un circuit RLC.

R

3.3.Réponse temporelle d'un circuit RLC. R L C e(t) s(t) R=4,7k  L=50mH C=2,2nF 1. Etablir
3.3.Réponse temporelle d'un circuit RLC. R L C e(t) s(t) R=4,7k  L=50mH C=2,2nF 1. Etablir

L

3.3.Réponse temporelle d'un circuit RLC. R L C e(t) s(t) R=4,7k  L=50mH C=2,2nF 1. Etablir

C

e(t)

3.3.Réponse temporelle d'un circuit RLC. R L C e(t) s(t) R=4,7k  L=50mH C=2,2nF 1. Etablir

s(t)

R=4,7k

L=50mH

C=2,2nF

1. Etablir l'équation différentielle liant s(t) à l'entrée e(t).

2. Sachant que le circuit est initialement au repos, en déduire l'expression de S(p) en fonction de E(p).

3. On applique à t=0s un échelon d'amplitude 5V en entrée du circuit. Donner l'expression de S(p) qui en résulte. En déduire

l'expression de s(t), solution de l'équation différentielle établie précédemment.

3.4.Réponse à un créneau bref pour un circuit RC.

On considère le montage suivant, attaqué par le signal v e (t).

R

le montage suivant, attaqué par le signal v e (t) . R C e(t) s(t) Pour

C

montage suivant, attaqué par le signal v e (t) . R C e(t) s(t) Pour t<0

e(t)

suivant, attaqué par le signal v e (t) . R C e(t) s(t) Pour t<0 ,

s(t)

Pour t<0, le condensateur est déchargé. On pose =RC, et on a t 0 =/10.

ve(t)

On pose  =RC , et on a t 0 =  /10 . ve(t) 0

0

t0

t

1. Déterminer Ve(p)=L[v e (t)], puis calculez V s (p). En déduire l'expression de v s (t).

2. Déterminer la valeur maximale de v s (t), notée V smax , et montrer que

3. Représenter l'allure de la tension v s (t).

V

s max

E

t

0

4. On remplace à présent le créneau bref par une impulsion de Dirac de poids Et 0 .

ve(t) Et0 0 t
ve(t)
Et0
0
t

Calculer V s (p). En déduire l'expression de v s (t). Représenter graphiquement l'allure de v s (t). Conclure.

EL 20 - TD N°4

4.1)Application : utilisation du modèle linéaire de la diode

Soit une diode à jonction, dont la caractéristique est la suivante

diode à jonction, dont la caractéristique est la suivante On place cette diode dans un circuit

On place cette diode dans un circuit comportant un générateur linéaire et une résistance. Le générateur est une source de courant pure (noté ).

générateur est une source de courant pure (noté  ). 1) Exprimer I circulant dans R
générateur est une source de courant pure (noté  ). 1) Exprimer I circulant dans R

1) Exprimer I circulant dans R quand

varie (distinguer deux cas, diode « bloquée » et diode « passante »).

L’intensité maximale supportée par R est 10 mA. Quelle valeur maximale positive max peut prendre  ?

4.2) Circuit diode inductance capacité en régime libre

On considère un circuit LC + diode + interrupteur K en série, dans lequel la diode est parfaite. Le condensateur est initialement chargé sous la tension U 0 . A l’instant t = 0, on ferme l’interrupteur K.

U 0 . A l’instant t = 0, on ferme l’interrupteur K. 1) Avec la convention
U 0 . A l’instant t = 0, on ferme l’interrupteur K. 1) Avec la convention
U 0 . A l’instant t = 0, on ferme l’interrupteur K. 1) Avec la convention
U 0 . A l’instant t = 0, on ferme l’interrupteur K. 1) Avec la convention
U 0 . A l’instant t = 0, on ferme l’interrupteur K. 1) Avec la convention

1) Avec la convention d’orientation prise sur le dessin ci-dessus, donner le(s) signe(s) possible(s) pour U 0 pour qu’il se passe quelque chose lorsqu’on ferme l’interrupteur K. 2) Représenter l’évolution en régime libre de i(t), u c (t) et u D (t). 3) Indiquer le trajet du point de fonctionnement sur la caractéristique courant tension de la diode.

4.3) CONVERSION ALTERNATIF/CONTINU EN TRIPHASE. 4.3.1) Introduction.

Le courant triphasé est un ensemble de trois courants monophasés. Lorsqu'on parle de courant monophasé (une phase), ou triphasé (trois phases), il s'agit automatiquement de courant alternatif sinusoïdal. En effet, la phase est une des caractéristiques d'un tel courant. EDF produit du courant alternatif triphasé. Ses alternateurs fournissent trois composantes monophasées, décalées les unes par rapport aux autres d'un tiers de période.

les unes par rapport aux autres d'un tiers de période. Bon nombre des appareils électriques que

Bon nombre des appareils électriques que nous utilisons demandent une tension continue d'alimentation. Pour les alimenter correctement à partir du réseau EDF, on utilisera donc des convertisseurs alternatif/continu.

4.3.2) Représentation des tensions.

Les trois tensions qui constituent le triphasé s'expriment :

v (t)  V 2 sin  t 1 v ( t )  V
v
(t)
V
2 sin  t
1
v
(
t
)
 V
2 sin(
 t 
2
v
(
t
)
 V
2 sin(
 t 
3

2

3

3

4

)

)

On a représenté ce système de trois tensions triphasées en annexe 1, ainsi que les tensions composées :

u

u

u

12

23

31

( t

(

(

t

t

)

)

)

v

v

v

1

2

3

( )

t

( )

t

( )

t

v

2

v

v

3

1

( )

t

( )

t

( )

t

Repérer ces trois tensions et leurs opposées sur l'annexe 1.

4.3.3) Redressement triphasé à diodes – cathodes communes.

Soit le montage suivant :

4.3.3.1)Conduction de D1.

u1(t) D1 u2(t) D2 K R i(t) u3(t) D3 u(t)
u1(t)
D1
u2(t)
D2
K
R
i(t)
u3(t)
D3
u(t)

On suppose que D1 conduit. Quel est alors le potentiel au point K ? Quelles sont les expressions des tensions aux bornes des diodes D2 et D3 ? A quelle(s) condition(s) D2 et D3 seront-elles bloquées ? Représenter sur l'annexe 1 les intervalles durant lesquels D2 et D3 seront bloquées. Quelle est l'expression de u(t) lorsque D1 conduit ?

4.3.3.2)Conductions de D2 et D3.

Par un raisonnement analogue, déterminer successivement les intervalles durant lesquels D1 et D3 seront bloquées (D2 passante) puis D1 et D2 seront bloquées (D3 passante), et les reporter sur l'annexe 1. Donner l'expression de u(t) dans ces différents cas.

4.3.3.3)Valeurs remarquables. Tracer l'allure de la tension u(t) sur l'annexe 1.

Déterminer <u(t)>, valeur moyenne de u(t). En déduire la valeur du facteur d'ondulation :

k

u

max

2

u

u

t

( )

min

.

Tracer u D1 (t), tension inverse de la diode D1 sur l'annexe 1. En déduire la valeur de la tension inverse maximale aux bornes de la diode.

Annexe 1

la tension inverse maximale aux bornes de la diode. Annexe 1 4.6)Diode de roue libre. Une

4.6)Diode de roue libre.

Une diode de roue libre est une diode de protection placée en parallèle sur une branche de circuit inductif, et dont le rôle est d'empêcher l'apparition d'une étincelle lors de la coupure du courant.

K

d'une étincelle lors de la coupure du courant. K E u(t) i(t) R D L Pour

E u(t)

i(t) R D
i(t)
R
D

L

Pour la suite, on considérera le modèle suivant pour la diode passante :

i rd
i
rd

Vd

1. Pour t<0, l'interrupteur K est fermé et le circuit est en régime établi.

Quel est l'état de la diode D ? Justifiez. Quelle est l'expression du courant i(t) ?

2. A t=0, on ouvre l'interrupteur. Déterminez i(0 + ), expression du courant à l'instant t=0 + .

Quel est l'état de la diode ? Justifiez. Déterminer l'expression de la tension u(t) aux bornes de l'interrupteur K. 3. Que se passerait-il si la diode était supprimée ?

EL20 – TD N°5

5.1) Dans le montage 1 le coefficient d’amplification en courant du transistor est 200 et on suppose que celui-ci n’est pas saturé. Quelle est la valeur de R E ?

n’est pas saturé. Quelle est la valeur de R E ? 5.2) Dans le montage 2
n’est pas saturé. Quelle est la valeur de R E ? 5.2) Dans le montage 2

5.2) Dans le montage 2 ci-dessous, le coefficient d’amplification en courant du transistor, supposé non saturé) est 120. La résistance R C a pour valeur 0,5 k . Quelle est l’intensité i C du courant de collecteur ?

Quelle est l’intensité i C du courant de collecteur ? 5.3) Le transistor du montage 3

5.3) Le transistor du montage 3 ci-dessous a pour coefficient d’amplification en courant du transistor   = 75, et pour tension de saturation V CEsat = 0V (cas idéal). Quelle est l’intensité minimale i B qui permet de saturer le transistor ?

minimale i B qui permet de saturer le transistor ? 5.4)Montage 4 (schéma page suivante )
minimale i B qui permet de saturer le transistor ? 5.4)Montage 4 (schéma page suivante )
minimale i B qui permet de saturer le transistor ? 5.4)Montage 4 (schéma page suivante )

5.4)Montage 4 (schéma page suivante )

Données : min = 100 (pour I C = 100 mA) I C max = 800 mA V CE max = 25 V V CE sat = 0,7 V V BE = 0,6 V V CC = 12 V R C = 100  V E = 5 V

Trouver la valeur de R 1 pour saturer le transistor avec un coefficient de sursaturation égal à 2.

Pour cela :

Vérifier si on ne dépasse pas les caractéristiques en courant ou en tension du transistor utilisé.

Calculer I C .

Calculer I B .

Calculer R 1

5.5) Montage 5

Ve

T

fonctionne en commutation

V

CEsat = 0,1V et 100 < < 300.

+VCC RC IC R1 IB VCE T
+VCC
RC
IC
R1
IB
VCE
T

Montage 4

On donne pour le relais, RL = 400 et pour la diode LD 1 , V D = 1,6V.

1) Expliquer l'utilité d'un relais dans une interface de sortie. 2) Calculer la valeur de I Csat . 3) Calculer I bsat min . 4) Le transistor est commandé par une tension de 0, 5V. Calculer la valeur de R 1 pour respecter un coefficient de sursaturation de 3. 5) Quel est le rôle de D 1 ? Quel est le rôle de LD 1 ?

D 1

le rôle de D 1 ? Quel est le rôle de LD 1 ? D 1

R 1

15V LD 1 T 1
15V
LD 1
T 1

RL-1RT

Montage 5

EL 20 - TD N°6

6.1)Schémas divers à amplificateur linéaire intégré.

Dans les schémas suivants, calculer la tension de sortie Vs en fonction de la (ou des) tensions(s) d'entrée(s). Les amplificateurs linéaires intégrés sont supposés idéaux.

1)

3)

4)

Ve

R

R

4R

2)

Vs
Vs

R2

R1

R1

R1

R2

supposés idéaux. 1) 3) 4) Ve R R 4R 2) Vs R2 R1 R1 R1 R2

V1

idéaux. 1) 3) 4) Ve R R 4R 2) Vs R2 R1 R1 R1 R2 V1

V2

V3

Vs Vs
Vs
Vs

R2

 
 
 
 
  V1 V2 R4 R2     R3   Ve R1  
  V1 V2 R4 R2     R3   Ve R1  
  V1 V2 R4 R2     R3   Ve R1  
  V1 V2 R4 R2     R3   Ve R1  

V1

V2

  V1 V2 R4 R2     R3   Ve R1  

R4

R2

 
 
 

R3

 

Ve

  Ve R1

R1

R1
  Ve R1
 
 
 

6.2) Montages avec éléments réactifs

Donnez l'expression de V s (p) fonction de V 1 (p) et V 2 (p) puis Ve(p) pour les montages suivants :

1)

2)

C

- v e (t) +
-
v e (t)
+

v s (t)

R R
R
R

R

C

 

R

 
 
 
 
   
 
   

v

1 (t)

v 2 (t)

R

C

- + v s (t)
-
+
v s (t)
R C   R       v 1 ( t ) v 2 (t) R

EL 20 - TD N°7

7.1) Filtre actif du second ordre : structure de Rauch.

N°7 7.1) Filtre actif du second ordre : structure de Rauch. Ve   R C1 R

Ve

 
 

R

C1

R

R

  R C1 R R C2
  R C1 R R C2

C2

: structure de Rauch. Ve   R C1 R R C2 Vs Calculer la fonction de
: structure de Rauch. Ve   R C1 R R C2 Vs Calculer la fonction de

Vs

Calculer la fonction de transfert

Expliciter T 0 , m et 0 .

T( p )

7.2) Multiplicateur par 1.

V

s

V

e

de ce filtre et la mettre sous la forme canonique suivante :

T( p )

1

2m

T

0

p

0

p

 

0

2

On souhaite réaliser le multiplicateur décrit par le schéma suivant :

ve(t)

ve(t)

v(t)

v(t)

Une réalisation de cette fonction peut être :

vs(t)=signe(v(t)) * ve(t)

R1

de cette fonction peut être : vs(t)=signe(v(t)) * ve(t) R1 Ru * R1 D1 D2 R2
de cette fonction peut être : vs(t)=signe(v(t)) * ve(t) R1 Ru * R1 D1 D2 R2

Ru

* R1
*
R1

fonction peut être : vs(t)=signe(v(t)) * ve(t) R1 Ru * R1 D1 D2 R2 ve(t) Ro

D1

D2peut être : vs(t)=signe(v(t)) * ve(t) R1 Ru * R1 D1 R2 ve(t) Ro v(t) Les

R2 ve(t) Ro
R2
ve(t)
Ro

v(t)

Les diodes D1 et D2 sont identiques et leur tension de seuil est V D =0,6V. Le signal v e (t) est un signal de signe constant de valeur moyenne V e et de composante variable d'amplitude v em , telle que 0<v em <V e . Le signal v(t) est un signal carré de valeur maximale V 1 >V e +v em et de valeur minimale V 2 <0.

1. Déterminez la valeur du signal de sortie v s (t) lorsque v=V 1 , puis lorsque v=V 2 .

Conclure que v s (t)=signe(v(t)) * v e (t).

2. Quelle modification devrait-on effectuer pour obtenir un signal de sortie v s (t)= - signe(v(t)) * v e (t) ? Justifiez votre réponse.

EL 20 - TD N°8

8.1) Circuit à avance de phase. Soit le circuit suivant :

C

Ve

Circuit à avance de phase. Soit le circuit suivant : C Ve R1 R2 Vs 1.

R1

à avance de phase. Soit le circuit suivant : C Ve R1 R2 Vs 1. Montrer

R2

Vs

1. Montrer que la fonction de transfert complexe de ce circuit est de la forme :

H

(

j

)

V

s

V

e

(

(

j

j

)

)

H

0

1

1

j

j

1

2

.

2. Tracer le diagramme de Bode de ce circuit sur papier semi-logarithmique. On introduira les pulsations :

1

1

1

,

 

2

1

2

, et

0

: 1  1   1 ,   2 1  2 , et

  

1

2

.

Sachant que ve( t )

temps puis à partir de H(j0 ) dans un second temps.

AN : R R 10k

A cos(

0 t ) , donnez l'expression de vs(t), à partir du diagramme asymptotique de bode dans un premier

1

2

et C 10nF .

8.2) Filtre passe-bas

On considère un filtre passe-bas dont la transmittance est de la forme :

1. Montrer que l'on peut mettre cette transmittance sous la forme :

T

(

j

T

(

j

 

)

K

)

T

0

(1

1

j

1

j

 

2

2

 

1

 

0

1

j

)(1

 

2

j

2

2 jm

 

3

 

0

)

.

,

où

m 1.

2. En fonction des valeurs de 1 , 2, 3 , tracer les diagrammes de Bode asymptotiques de ce filtre.

3. Par identification entre les fréquences de cassure du diagramme asymptotique et celles qui sont imposées ci-dessous,

calculer successivement les valeurs numériques de :

2

0

,

1

,

3

et

2

.

4.

Sachant que

20log |T|

20log |T|

50Hz

500Hz

2120Hz

 

f1

f2

f3

 
-20dB/décade

-20dB/décade

 

-20dB/décade

f2 f3   -20dB/décade   -20dB/décade f(Hz) 20log |To| T 0  0,45 , déduire du

f(Hz)

20log |To|

T

0

0,45 , déduire du diagramme asymptotique la valeur de T

à la fréquence f 10kHz .

8.3) Filtre passe-bas actif

L' ALI est idéal

Ve

2C

. 8.3) Filtre passe-bas actif L' ALI est idéal Ve 2C C R R Vs Calculer

C

R

R

Filtre passe-bas actif L' ALI est idéal Ve 2C C R R Vs Calculer la transmittance

Vs

Filtre passe-bas actif L' ALI est idéal Ve 2C C R R Vs Calculer la transmittance

Calculer la transmittance de ce filtre :

T( j )

V

s

V

e

. Représenter la réponse à un échelon de tension du filtre

Représentez la réponse fréquentielle (diagramme de bode) de ce filtre

8.3)Etude d'un diagramme de Bode

On considère un amplificateur caractérisé par le diagramme asymptotique de Bode de l'amplitude donné ci dessous.

20log |T(j)| A = 20 dB f 0 = 1 kHz A -40dB/décade V e
20log |T(j)|
A = 20 dB
f 0 = 1 kHz
A
-40dB/décade
V
e ( j )
T(j)
V
s (j )
f
f 0
f T
8.3.1)Tracez le diagramme asymptotique de Bode de la phase

8.3.2)Donnez l'équation de la fonction de transfert complexe T(j)

8.3.3)Déterminez la valeur de la fréquence de transition f T .

8.3.4) On souhaite ajouter un deuxième étage d'amplification de manière à avoir une bande passante de 100 kHz selon la caractéristique suivante :

V e (j)

T(j) H 1 (j) V s (j) G(j)
T(j)
H
1 (j)
V
s (j)
G(j)

20log |G(j )|

A -40dB/décade 100f 0
A
-40dB/décade
100f 0

f

8.3.4.1) Donnez le diagramme asymptotique de Bode de l'amplitude du deuxième étage d'amplification.

8.3.4.2) Donnez l'expression de la fonction de transfert H 1 (j) ?

8.3.4.3) Cette fois ci on souhaite corriger la fonction de transfert en plaçant un second étage en parallèle avec le premier, donnez le diagramme asymptotique de Bode de l'amplitude de H 2 (j)

H 2 (j) + T(j)
H 2 (j)
+
T(j)
de l'amplitude de H 2 (j  ) H 2 (j) + T(j) V (j 

V (j )

G(j)
G(j)

V (j )

EL 20 - TD N°9

9.1) Trigger inverseur

_ + Ve R2 Vs R1 Vref
_
+
Ve
R2
Vs
R1
Vref

Expliquez pourquoi le montage précédent est un montage non linéaire Sachant que l'ALI est alimenté en +15, -15 volts que R1 = 10k et R2 = 20k , donnez la caractéristique d'entrée/sortie du système Que devient cette caractéristique si Vref = 0 et que l'on place une diode en sortie de l'amplificateur

_ + R2
_
+
R2

Ve

place une diode en sortie de l'amplificateur _ + R2 Ve R1 Vs Cette fois ci

R1

Vs

Cette fois ci l'ALI est un circuit comparateur à sortie collecteur ouvert alimenté en 0, 5V, donnez la caractéristique

d'entrée/sortie

9.2) Montage astable :

Ve

5V

_ +
_
+
d'entrée/sortie 9.2) Montage astable : Ve 5 V _ + R1 5V R1 R1 Vs (1-x)R

R1

5V R1 R1
5V
R1
R1

Vs

(1-x)R

r

(1-x)R r
(1-x)R r
(1-x)R r xR r E=15V

xR

r

xR r E=15V

E=15V

5 V _ + R1 5V R1 R1 Vs (1-x)R r xR r E=15V Vc(t) C

Vc(t)

C

+ R1 5V R1 R1 Vs (1-x)R r xR r E=15V Vc(t) C 2 3 R1

2

3

R1

4

4 +E Z =4,5V V

+E

Z =4,5V

V

8

8
 

r

D =0,6V

V

1

1 R=10k 

R=10k

 

r=1k

 
  R 1 =10k 

R

1 =10k

 
  -E

-E

R2

R

2 =12k

1 =10k    -E R2 R 2 =12k  V(t) C=10nF 9.2.1)Etude du montage astable.

V(t)

C=10nF

9.2.1)Etude du montage astable.

1- Représentez graphiquement l'allure de v(t) et v c (t). 2- Déterminez la période de v(t). 3- Donnez l'expression du rapport cyclique de v(t) en fonction de x, R et r.

9.2.2) Etude du signal de sortie.

On suppose dans cette partie que le rapport cyclique est de

v(t)

A

0

-A

dans cette partie que le rapport cyclique est de v(t) A 0 -A T/2 T 1

T/2

T

1 2
1
2

.

que le rapport cyclique est de v(t) A 0 -A T/2 T 1 2 . t

t

L'origine des temps étant choisie de manière à ce que v(t) soit un signal impair, décomposez ce signal en série de Fourier sous la forme de fonctions sinus. Donnez la valeur efficace du fondamental ainsi que les valeurs efficaces des deux premiers harmoniques non nuls.

9.2.3)Transformation (filtrage).

Soit le montage suivant :

R0

R0

C0

C0
C0

Ve(t)

R3

(filtrage). Soit le montage suivant : R0 R0 C0 C0 Ve(t) R3 R4 1- Déterminez la

R4

1- Déterminez la fonction de transfert complexe de ce montage

2- De quel type est ce filtre ?

complexe de ce montage 2- De quel type est ce filtre ? Vs(t) V s V

Vs(t)

V

s

V

e

(

(

j

j

)

)

R 0 =4,7k

C 0 =4,7nF

R 3 =R 4 =10k

3- On applique à l'entrée du filtre le signal carré issu du montage astable.

astable

du filtre le signal carré issu du montage astable. astable V(t) filtre Vs(t) v(t) étant exprimé

V(t)

filtre

signal carré issu du montage astable. astable V(t) filtre Vs(t) v(t) étant exprimé sous la forme

Vs(t)

v(t) étant exprimé sous la forme d'une somme de sinus, quelle sera la forme de l'expression de v s (t) ? Quelle sera l'allure du signal v s (t) ? A partir du diagramme de Bode asymptotique de ce filtre, déterminez les valeurs efficaces du fondamental et des deux premiers harmoniques non nuls de v s (t). Représentez graphiquement l'allure de v so (t), signal résultant de la somme du fondamental et des deux premiers harmoniques non nuls de v s (t). Qu'observerait-on en sortie du montage si on mettait plusieurs filtres de ce type en cascade derrière l'astable ?