Vous êtes sur la page 1sur 5
MINISTEREDEL'INTERIFUR —__MINISTERE DE LA COHESION DES ‘TERRITOIRES Paris, Je 12 DEC, 2017 Le ministre dEtat, ministre de V'intériewt, Le ministre de la cohesion des territoires a Mesdames et Messicurs les prefets de régions Mesdames et Messicurs les préfets de départements Pour information : ‘Monsieur le directeur général de VOffice francais de integration, Mesdames et Messicurs les directeurs régionadx de la jeunesse, des sports et de La ‘cohesion sociale, Mesdames et Messieurs les directeurs régionaux de environnement, de Taménagement et du logement, ‘Monsieur le directeur régional et interdépartemental de Vhébergement et du ‘logement d'Tle-de-France, Mescames et Messicurs les directeurs départementausx de la cahésion sociale, Mesdames et Messicurs les directeurs départementaux de la cohésion sociale et de la protection des popalations, Mesdames et Messieurs les directeurs du terrtoire wmigation et de NOR = INTKI721274) Objet : Examen des situations administratives dans Vhebergement d’uigence Le premier alinéa de Vartcle L, 345-2-2 du code de T'action sociale et des familles (CASF) dispose que « toute personne sans abrien situation de dresse médicale, psychique et sociale a aePs, tout moment, wn dispositifdiebergement durgence », Cet acces 1st pas, s‘agissant des ressortissants étrangers, subordonné a ane condition de régularits du séjour. Pour autant, sila situation administrative des personnes hébergées dans le cadre du dispositif national daccueil fait Vobjet d'un suivi approprié par 'Orfice frangais de limmigration (OFID, il ven est pas de méme pour les publics qui se trouvent hébergés dans le pare «/hébergement d'urgence genéraliste. Les concernant, iL t’existe & ce jour aucun dispositif permettant de garantir examen rapide de leur situation administrative, Cotte situation est devenue préjudiciable & la prise en compte des situations juridiques, sociales et adiministratives des personnes hebergées, y compris pour leur permettre c‘accéder, le cas échéant, a leurs droits ox & une orientation adaptée, Fle contribue la saturation du dispostif d/hebergement durgence genéraliste ‘Aussi, tout en réaffirmant le principe einconditionnalité d’accés & hébergement urgence, rappelé a Varticle L. 345-2-2 du CASF et dans le cadre des orientations précisées par le Président de la République, la présente instruction vous demande de = batir localement un dispositif de suivi administratif robuste des personnes trangéres en hébergement d'urgence ; = veiller, en fonction de ce dispostif, a des orientations adaptées, soit vers le ispositif national d'accueil des demandeuss d'asile pour ceux qui souhaitent sfengager dans cette démarche ou sont déja enrogistrés comme cemandeurs

Vous aimerez peut-être aussi