Vous êtes sur la page 1sur 141
E.C.S
E.C.S

Par: Mohamed Neji Hergli Expert Comptable

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

Tunis : 03-05 Décembre 2008

E.C.S
E.C.S

Par: Mohamed Neji Hergli Expert Comptable

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

Tunis : 03-05 Décembre 2008

   

PLANPLAN

1.1. CadreCadre

ddee

réréfférenceérence,,

ppérimètreérimètre

etet

méthodesméthodes

dede

consolidationconsolidation  

consolidationconsolidation

 
 

2.2. ProcessusProcessus dede consolidationconsolidation

 

3.3. EcartEcart dede premièrepremière consolidation,consolidation, éliminationélimination desdes titres,titres, intérêtsintérêts minoritairesminoritaires etet bouclagebouclage desdes capitauxcapitaux proprespropres

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

 

2

ExposéExposé préliminairepréliminaire SoitSoit deuxdeux entitésentités identiquesidentiques «« II »» etet ««
ExposéExposé préliminairepréliminaire
SoitSoit deuxdeux entitésentités identiquesidentiques «« II »» etet «« MM »» créescrées auau débutdébut dede
l’annéel’année 11 parpar émissionémission d’actionsd’actions pourpour 700700 UMUM etet parpar
émissionémission d’empruntd’emprunt pourpour 300300 UMUM AvecAvec cesces ressourcesressources «« II »»
acquiertacquiert desdes immobilisationsimmobilisations pourpour 800800 UMUM etet desdes
marchandisesmarchandises pourpour 200200 UM.UM. LesLes actionnairesactionnaires dede «« MM »»
préfèrentpréfèrent créercréer uneune filialefiliale «« FF »» enen vuevue d’exercerd’exercer lala mêmemême
activitéactivité
LesLes bilansbilans dede cesces troistrois entitésentités sese présententprésentent aprèsaprès
constitutionconstitution commecomme suit:suit:
Bilan"I"
Bilan"M"
Immobilisations
800
Capital
700
ParticipationdansF
1000
Capital
700
Stocks
200
Emprunt
300
Emprunt
300
Bilan"F"
Immobilisations
800
Capital
1000
Stocks
200
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
3
ExposéExposé préliminairepréliminaire SupposonsSupposons qu’àqu’à lala finfin dede l’annéel’année 1,1,
ExposéExposé préliminairepréliminaire
SupposonsSupposons qu’àqu’à lala finfin dede l’annéel’année 1,1, «« II »» etet «« FF »» ontont
chacunechacune réaliséréalisé unun bénéficebénéfice dede 200200 UMUM etet queque leursleurs bilansbilans
respectifsrespectifs sese présententprésentent commecomme suit:suit:
Bilan I
""
Bilan F
"
"
Immobilisations
800
Capital
700
Immobilisations
800
Capital
1000
Stocks
200
Résultat
200
Stocks
200
Résultat
200
Créances
200
Emprunt
300
Créances
200
MalgréMalgré queque lesles deuxdeux entitésentités ontont réaliséréalisé lesles mêmesmêmes opérations,opérations, ««
FF »» laisselaisse entrevoirentrevoir uneune meilleuremeilleure positionposition financière.financière. SesSes
capitauxcapitaux proprespropres s’élèvents’élèvent àà 1.1.200200 UMUM contrecontre 900900 UMUM pourpour ««
II »»
Toutefois,Toutefois, cettecette apparenceapparence estest trompeuse,trompeuse, puisquepuisque
l’endettementl’endettement dede «« FF »» estest occultéocculté parpar l’intermédiairel’intermédiaire dede «« MM »»
LeLe bilanbilan dede «« FF »» nene reflètereflète paspas lala meilleuremeilleure imageimage dudu groupegroupe
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
4
ExposéExposé préliminairepréliminaire OccuponsOccupons nousnous maintenantmaintenant dede lala situationsituation
ExposéExposé préliminairepréliminaire
OccuponsOccupons nousnous maintenantmaintenant dede lala situationsituation dede «« MM »» TantTant queque
«« FF »» nene distribuedistribue paspas dede dividendes,dividendes, «« MM »» n’enregistreran’enregistrera
aucunaucun accroissementaccroissement dede sasa situationsituation nettenette
Bilan "M"
ParticipationdansF
1000
Capital
700
Emprunt
300
Ainsi,Ainsi, considéréconsidéré enen individuel,individuel, lele bilanbilan dede «« M»M» nene reflètereflète paspas
l’accroissementl’accroissement desdes richessesrichesses dudu groupegroupe EnEn outre,outre, ilil nene donnedonne
aucuneaucune indicationindication sursur lala structurestructure desdes actifsactifs contrôléscontrôlés parpar lele
groupegroupe
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
5

ExposéExposé préliminairepréliminaire

LeLe bilanbilan consolidéconsolidé permetpermet dede rétablirrétablir lala vraievraie situationsituation financifinancièreère ainsiainsi queque lala performanceperformance dudu groupegroupe

Bilan consolidé "M-F"

Bilan consolidé "M-F"

Immobilisations

800

Capital

700

Stocks

200

Résultat

200

Créances

200

Emprunt

300

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

6

   

LesLes étatsétats financiersfinanciers consolidés:consolidés:

 
PrincipesPrincipes etet techniquestechniques d’élaborationd’élaboration  

PrincipesPrincipes etet techniquestechniques d’élaborationd’élaboration

 
 

II-- CadreCadre dede référenceréférence

érimètreérimètre etet

,, pp méthodesméthodes dede consolidationconsolidation

 

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

 

7

   

ModèlesModèles etet domainesdomaines dede priseprise enen comptecompte desdes participationsparticipations dominantesdominantes

 
 Modèle fondé sur la participation directe.

Modèle fondé sur la participation directe.

 

Modèle fondé sur les résultats et actifs nets des entités dominées.

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

 

8

LELE PERIMETREPERIMETRE ETET LESLES METHODESMETHODES DEDE CONSOLIDATIONCONSOLIDATION (AU(AU SENSSENS LARGE)LARGE) --
LELE PERIMETREPERIMETRE ETET LESLES METHODESMETHODES DEDE CONSOLIDATIONCONSOLIDATION
(AU(AU SENSSENS LARGE)LARGE) -- SCESCE
EntrepriseEntreprise
ParticipationParticipation
DomaineDomaine dede reportingreporting
MéthodesMéthodes
dansdans
FilialeFiliale
E.F.ConsolidésE.F.Consolidés
I.GI.G
EntrepriseEntreprise
E.F.ConsolidésE.F.Consolidés
M.EM.E
MèreMère
associéeassociée
E.C.CE.C.C
E.F.ConsolidésE.F.Consolidés
I.PI.P
EntrepriseEntreprise
NotesNotes auxaux étatsétats
financiersfinanciers dansdans lesquelleslesquelles
estest aappppliliqquéeuée lala M.EM.E
M.EM.E
associéeassociée
NonNon MèreMère
E.C.CE.C.C
NotesNotes auxaux étatsétats
financiersfinanciers dansdans lesquelleslesquelles
estest appliquéeappliquée lala I.PI.P
I.PI.P
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
9
LELE PERIMETREPERIMETRE ETET LESLES METHODESMETHODES DEDE CONSOLIDATIONCONSOLIDATION (AU(AU SENSSENS LARGE)LARGE) --
LELE PERIMETREPERIMETRE ETET LESLES METHODESMETHODES DEDE CONSOLIDATIONCONSOLIDATION
(AU(AU SENSSENS LARGE)LARGE) -- IFRSIFRS
EntrepriseEntreprise
ParticipationParticipation
DomaineDomaine dede reportingreporting
MéthodesMéthodes
dansdans
FilialeFiliale
E.F.ConsolidésE.F.Consolidés
I.GI.G
EntrepriseEntreprise
E.F.ConsolidésE.F.Consolidés
M.EM.E
MèreMère
associéeassociée
E.C.CE.C.C
E.F.ConsolidésE.F.Consolidés
I.PI.P ouou M.EM.E
EEnnttrerepprriisese
EE
FF
ddansans llesesqqueuellss esestt
MM EE
associéeassociée
appliquéeappliquée lala MEME
NonNon MèreMère
E.C.CE.C.C
E.FE.F dansdans lesquelslesquels estest
appliquéeappliquée l’I.Pl’I.P ouou lala M.EM.E
I.PI.P ouou M.EM.E
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
10
   

LaLa ConsolidationConsolidation C’estC’est quoiquoi ??

’’

CC estest uneune techniquetechnique comptable:comptable:

CC estest uneune techniquetechnique comptable:comptable:

 

AyantAyant pourpour objectifobjectif dede présenterprésenter lesles étatsétats financiersfinanciers d’und’un groupegroupe dede sociétéssociétés juridiquementjuridiquement distinctesdistinctes maismais dépendantdépendant d’und’un centrecentre dede décisiondécision commun,commun,

CommeComme sisi cesces sociétéssociétés nene formaientformaient qu’unequ’une seuleseule entité.entité.

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

11

LeLe cadrecadre réglementaireréglementaire dede lala consolidationconsolidation L o s i N ormes Loi 96-112 du
LeLe cadrecadre réglementaireréglementaire dede lala consolidationconsolidation
L
o s
i
N ormes
Loi 96-112 du
30 décembre
NCT 35, 36,
37 et 38
1996
Loi 2001-65
du 10 juillet
IAS 27, 28, 31
et IFRS 3
2001
Loi 2001-117
du 6 décembre
2001
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
12
LESLES TEXTESTEXTES DEDE LOILOI •• LLooii 9696--112112 dduu 3030 dédécemcembbrere 19961996:: -- -- -- yy

LESLES TEXTESTEXTES DEDE LOILOI

•• LLooii 9696--112112 dduu 3030 dédécemcembbrere 19961996::

--

--

--

yy exercenexercentt uneune ininffluenceluence notablenotable

l’articlel’article 2424 soumetsoumet lesles entreprisesentreprises quiqui ::

contrôlentcontrôlent totalementtotalement d’autresd’autres entreprises,entreprises,

lesles contrôlentcontrôlent partiellement,partiellement, ouou

àà l’établissementl’établissement d’étatsd’états financiersfinanciers consolidésconsolidés

13

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

   

LESLES TEXTESTEXTES DEDE LOILOI

LoiLoi 2001-2001-6565 dudu 1010 jjuilletuillet 2001:2001:

2001- 2001 -65 65 dudu 10 10 jj uillet uillet 2001: 2001 :   l’articlel’article 22
 

l’articlel’article 2222 obligeoblige lesles établissementsétablissements dede créditcrédit participantparticipant dansdans lele capitalcapital dede sociétéssociétés exerçantexerçant dansdans lele domainedomaine desdes servicesservices financiersfinanciers,, àà établirétablir desdes étatsétats financiersfinanciers consolidésconsolidés conformémentconformément àà lala législationlégislation comptable.comptable.

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

14

LESLES TEXTESTEXTES DEDE LOILOI LoiLoi 20012001- -117 117 du du 6 6 décembre décembre 2001

LESLES TEXTESTEXTES DEDE LOILOI

LoiLoi 20012001--117117 dudu 66 décembredécembre 20012001 ((TitreTitre 66 dudu CSC):CSC):

-- l’articlel’article 461461 dudu CSCCSC aa définidéfini lele GroupeGroupe dede sociétés,sociétés, lala SociétéSociété MèreMère etet lala FilialeFiliale

-- l’articlel’article 471471 dudu CSCCSC obligeoblige lala mèremère àà établirétablir desdes étatsétats financiersfinanciers consolidésconsolidés conformémentconformément àà lala législationlégislation comptablecomptable

15

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

LESLES AUTRESAUTRES OBLIGATIONSOBLIGATIONS ArticleArticle 23 23 alinéaalinéa 2 2 du du Règlement Règlement du du

LESLES AUTRESAUTRES OBLIGATIONSOBLIGATIONS

ArticleArticle 2323 alinéaalinéa 22 dudu RèglementRèglement dudu ConseilConseil dudu MarchéMarché FinancierFinancier relatifrelatif àà l’appell’appel publicpublic àà l’épargnel’épargne teltel qu’approuvéqu’approuvé pparar lesles arrêtésarrêtés dudu ministreministre desdes ffinancesinances dudu 1717 novembrenovembre 20002000 etet dudu 77 AvrilAvril 20012001 (Contenu(Contenu dudu prospectus)prospectus)

DansDans lele cascas oùoù uneune sociétésociété contrôlecontrôle uneune ouou plusieursplusieurs entreprisesentreprises auau senssens dede l’articlel’article 1010 dede lala loiloi n° 94-94-117117,, elleelle doitdoit présenterprésenter outreoutre sesses étatsétats financiersfinanciers individuelsindividuels lesles étatsétats financiersfinanciers consolidésconsolidés conformémentconformément àà lala réglementationréglementation enen vigueurvigueur

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

16

   

LesLes exemptionsexemptions enen TunisieTunisie (NC(NC 3535 etet articlearticle 2121 terter dede lala loiloi n° 94-94-117)117)

 

•• IlIl n'estn'est paspas nécessairenécessaire qu'unequ'une entrepriseentreprise mèremère quiqui estest uneune filialefiliale d'uned'une autreautre entrepriseentreprise établieétablie enen Tunisie,Tunisie, présenteprésente desdes étatsétats financiersfinanciers consolidésconsolidés

états états financiers financiers consolidés consolidés   CetteCette exemption exemption est est subordonnée
 

CetteCette exemptionexemption estest subordonnéesubordonnée àà lala doubledouble conditioncondition queque::

(a)(a) LesLes titrestitres dede capitalcapital ouou donnantdonnant accèsaccès auau capitalcapital dede lala sociétésociété mèremère nene sontsont paspas admisadmis àà lala cotecote dede lala BourseBourse [Art[Art 2121 tterer ddee llaa llooii nn 9494--117117 tteell ququ aajjououtété parpar ll arartt 1818 ddee llaa llooii nº2005-2005-9696 dudu 1818 octobreoctobre 20052005 "L"L SS RR F"]F"]

ºº

’’

’’

(b)(b) desdes intérêtsintérêts minoritairesminoritaires représentantreprésentant 55%% dudu capitalcapital socialsocial nene s'ys'y opposentopposent paspas [NC[NC 3535 66]]

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

 

17

Illustration:Illustration: M 90 % 10 % SM Minoritaires 55 % 80% 70 % F1 F2
Illustration:Illustration:
M
90 %
10 %
SM
Minoritaires
55 %
80%
70 %
F1
F2 F3
••
LL
aa
desdes étatsétats financiersfinanciers consolidésconsolidés sisi::
aa socsoc
iétéiété SMSM àà ll
têttêt
ee
dd’’
unun soussous--groupegroupe,, nn eses
’’
tt
paspas
tt
enueenue
dd’’étét blibli
aa
rr
––
–– LaLa moitiémoitié desdes intérêtsintérêts minoritairesminoritaires nene s’opposes’oppose paspas àà lala nonnon
publicationpublication desdes étatsétats financiersfinanciers consolidés.consolidés.
ElleElle n’estn’est paspas cotéecotée enen boursebourse
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
18
LELE REFERENTIELREFERENTIEL DEDE CONSOLIDATIONCONSOLIDATION LaLa TechniqueTechnique ComptableComptable dede
LELE REFERENTIELREFERENTIEL DEDE
CONSOLIDATIONCONSOLIDATION
LaLa TechniqueTechnique ComptableComptable dede ConsolidationConsolidation estest
régierégie par:par:
-- desdes NormesNormes ComptablesComptables NationalesNationales
-- desdes NormesNormes ComptablesComptables InternationalesInternationales
Que pr c sent ces normes
é
i
?
Comment se positionnent les Nationales
par rapport aux Internationales?
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
19
LESLES NORMESNORMES COMPTABLESCOMPTABLES LLeses NN ormesormes iinntt ernaerna titi onaona lles:es: - - Une Une

LESLES NORMESNORMES COMPTABLESCOMPTABLES

LLeses NNormesormes iinntternaernatitionaonalles:es:

-- UneUne normenorme traitetraite spécifiquementspécifiquement dede lala consolidationconsolidation

IASIAS 27:27:

ÉtatsÉtats financiersfinanciers consolidésconsolidés etet individuelsindividuels

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

20

LESLES NORMESNORMES COMPTABLESCOMPTABLES LesLes NormesNormes internationales:internationales: TroisTrois autresautres
LESLES NORMESNORMES COMPTABLESCOMPTABLES
LesLes NormesNormes internationales:internationales:
TroisTrois autresautres normesnormes concernentconcernent éé alementalement lala
consolidationconsolidation
,,
gg
,,
IAS 28: Participations dans des entreprises
associées
IAS 31: Participations dans des
coentreprises
IFRS 3: Regroupements d’entreprises
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
21
LALA QUESTIONQUESTION QUIQUI SESE POSE:POSE: LesLes NormesNormes InternationalesInternationales pourraientpourraient--
LALA QUESTIONQUESTION QUIQUI SESE POSE:POSE:
LesLes NormesNormes InternationalesInternationales pourraientpourraient--
elleselles êtreêtre appliquéesappliquées enen TunisieTunisie ??
REPONSE:REPONSE:
OUIOUI
pourpour lala plupartplupart desdes traitementstraitements dede
consolidationconsolidation (existence,(existence, toutefois,toutefois, dede
certainescertaines divergences)divergences)
NONNON pourpour lesles traitementstraitements dansdans lesles étatsétats
financiersfinanciers individuelsindividuels
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
22
CommentComment sese présentent,présentent, alors,alors, lesles normesnormes tunisiennestunisiennes ?? LeLe
CommentComment sese présentent,présentent, alors,alors,
lesles normesnormes tunisiennestunisiennes ??
LeLe principeprincipe étaitétait d’adopterd’adopter lesles
dispositionsdispositions internationalesinternationales dede
consolidationconsolidation auau momentmoment dede
l’arrêtél’arrêté desdes NCTNCT
(Les(Les amendementsamendements intervenusintervenus
enen DécembreDécembre 2003,2003, enen MarsMars
20042004 etet enen JanvierJanvier 20082008 ontont
créécréé desdes divergences)divergences)
LesLes étatsétats financiersfinanciers
individuelsindividuels resteront,resteront,
toutefois,toutefois, régisrégis parpar lala
NCNC 07,07, NCNC 2525
(banques)(banques) etet NCNC 3131
(Assurances)(Assurances)
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
23
QuelsQuels sontsont lesles normesnormes tunisiennestunisiennes régissantrégissant lala consolidation?consolidation?

QuelsQuels sontsont lesles normesnormes tunisiennestunisiennes régissantrégissant lala consolidation?consolidation?

NCNC 3535 ÉtatsÉtats financiersfinanciers consolidésconsolidés

NCNC 3636 ParticipationsParticipations dansdans desdes entreprisesentreprises associéesassociées

NCNC 3838 RegroupementsRegroupements d’entreprisesd’entreprises

24

NCNC 3737 ParticipationsParticipations dansdans desdes coentreprisescoentreprises

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

Illustrations Illustrations simplifiéessimplifiées des des méthodes méthodes de de traitement traitement des des

IllustrationsIllustrations simplifiéessimplifiées desdes méthodesméthodes dede traitementtraitement desdes participationsparticipations fondéesfondées sursur lele modèlemodèle desdes résultatsrésultats etet actifactif netnet:: “ReportedReported resultsresults andand netnet assetsassets”

TroisTrois méthodesméthodes dede consolidation:consolidation:

-- IInténtéggrationration gglobalelobale -- IntégrationIntégration proportionnelleproportionnelle -- MiseMise enen équivalenceéquivalence

25

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

L’INTEGRATIONL’INTEGRATION GLOBALEGLOBALE LesLes étatsétats financiersfinanciers dede lala mèremère etet

L’INTEGRATIONL’INTEGRATION GLOBALEGLOBALE

LesLes étatsétats financiersfinanciers dede lala mèremère etet dede

sesses filialesfiliales sontsont combinéscombinés ligneligne àà ligneligne enen additionnantadditionnant lesles élémentséléments semblablessemblables d'actifsd'actifs,, dede passifspassifs,, dede capitauxcapitaux propres,propres, dede produitsproduits etet dede cchhargesarges

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

26

ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration •• LaLa sociétésociété «« MM »»
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration
••
LaLa sociétésociété «« MM »» détientdétient 40%40% dede lala sociétésociété «« F1F1 »» acquisacquis depuisdepuis lala
constitutionconstitution dede cettecette dernière.dernière.
M
40%
F
••
LesLes bilansbilans sese présententprésentent ainsiainsi auau 31/12/N,31/12/N, enen milliersmilliers dede dinarsdinars ::
Actifs
Capitaux propres et passifs
M
F
M
F
Actif 1
Actif 2
Participation dans F
23 000
9 000
Capital
10 000
5 000
5 000
3 000
Réserves
8 000
4 000
2 000
-
Résultat
1 000
500
Dette 1
3 500
1 500
Dette 2
7 500
1 000
30 000
12 000
30 000
12 000
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
27
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration •• LesLes comptescomptes dede résultatrésultat sese
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration
•• LesLes comptescomptes dede résultatrésultat sese présententprésentent ainsiainsi auau 31/12/N,31/12/N, enen
milliersmilliers dede dinarsdinars ::
Charges
Produits
M
F
M
F
Charge 1
4 500
2 300
Produit 1
5 000
3 000
Charge 2
1 500
200
Produit 2
2 000
-
Résultat
1 000
500
7 000
3 000
7 000
3 000
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
28
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration •• CumulCumul desdes comptescomptes dede
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration
••
CumulCumul desdes comptescomptes dede résultatrésultat
Etat de résultat
(G)
Charge 1 [4500+2300]
6 800
(G)
Charge 2 [1500+ 200]
1 700
(G)
Résultat M
1 000
(G)
Résultat F
500
(G)
Produit 1 [5000+3000]
8
000
(G)
Produit 2 [2000+0]
2
000
•• CumulCumul desdes comptescomptes dede bilanbilan
Bilan
(B)
Actif 1 [20000+9000]
32 000
(B)
Actif 2 [5000+ 3000]
8
000
(B)
Participation de M dans F
2
000
(B)
Capital M
10 000
(B)
Capital F
5
000
(B)
Réserves M
8
000
(B)
Réserves F
4
000
(B)
Résultat M
1
000
(B)
Résultat F
500
(B)
Dette 1 [3500+1500]
5
000
(B)
Dette 2 [7500+1000]
8
500
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
29
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration •• PartagePartage desdes résultatsrésultats Partage
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration
••
PartagePartage desdes résultatsrésultats
Partage des résultats "M"(Aubilan)
(B)
Résultat M
1000
(B)
Résultat consolidé
1 000
Partage des résultats "F"(Aubilan)
(B)
Résultat F
500
(B)
Résultat consolidé
200
(B)
Intérêts minoritaires
300
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
30
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration •• PartagePartage desdes autresautres capitauxcapitaux
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration
••
PartagePartage desdes autresautres capitauxcapitaux proprespropres
Partage des autres KP "M" (Au bilan )
(B)
Réserves M
8
000
(B)
Réserves consolidées
8
000
Partage des autres KP "F" (Au bilan )
(B)
Capital F
5
000
(B)
Réserves F
4
000
(B)
Participation de M dans F
2
000
(B)
Réserves consolidées
1
600
(B)
Intérêts minoritaires
5
400
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
31
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration •• BilanBilan consolidéconsolidé
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration
••
BilanBilan consolidéconsolidé schématiqueschématique MM && FF selonselon lele SCESCE
Actifs
Capitaux propres et passifs
M&F
M&F
Actif 1
32 000
10 000
Actif 2
8000
Capital de la mère
consolidante
Capital
Réservesconsolidées
Résultat Consolidé
Total des capitaux propres
Intérêtsminoritaires
Dette 1
9600
1200
20 800
5700
5 000
Rubrique
Mezzanine
Dette2
8500
40 000
40 000
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
32
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration •• CompteCompte dede résultatrésultat
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration
•• CompteCompte dede résultatrésultat consolidéconsolidé MM && FF ((SCE)SCE)
Charges
Produits
M& F
M& F
Charge 1
Charge 2
Résultat net
Part des minoritaires
Résultat net-part du groupe
6 800
Produit 1
8 000
1 700
Produit 2
2 000
1 500
(300)
1 200
10 000
10 000
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
L’INTEGRATIONL’INTEGRATION PROPORTIONNELLEPROPORTIONNELLE LaLa quotequote--partpart d'und'un
L’INTEGRATIONL’INTEGRATION PROPORTIONNELLEPROPORTIONNELLE
LaLa quotequote--partpart d'und'un co-co-entrepreneurentrepreneur dansdans
chacunchacun
desdes
actifs,actifs,
passifs,passifs,
produitsproduits
etet
cchhargesarges ddee ll''enentitétité conconttrrôléôléee conconjjooiinnttemenementt
estest
regroupéeregroupée,,
ligneligne
parpar
ligne,ligne,
avecavec
lesles
élémentséléments
similairessimilaires
dansdans
lesles
étatsétats
financiersfinanciers (*)(*)
dudu coco--entrepreneurentrepreneur ouou estest
présentéeprésentée soussous desdes postespostes distinctsdistincts dansdans lesles
ii
étét
aa ss
tt
fifi
nancnanc ersers
((**)) dd
uu coco--enen repreneurrepreneur
tt
(*) États financiers impliquant le recours au modèle
fondé sur les résultats et actifs nets.
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
34
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration •• CumulCumul desdes comptescomptes dede
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration
••
CumulCumul desdes comptescomptes dede résultatrésultat
Etat de résultat
(G)
Charge 1 [4500+2300*40%]
5 420
(G)
Charge 2 [1500+ 200*40%]
1 580
(G)
Résultat M
1 000
(G)
Résultat F [500*40%]
200
(G)
Produit 1 [5000+3000*40%]
6
200
(G)
Produit 2 [2000+0*40%]
2
000
•• CumulCumul desdes comptescomptes dede bilanbilan
Bilan
(B)
Actif 1 [20000+9000*40%]
26 600
(B)
Actif 2 [5000+ 3000*40%]
6
200
(B)
Participation de M dans F
2
000
(B)
Capital M
10 000
(B)
Capital F [5000*40%]
2
000
(B)
Réserves M
8
000
(B)
Réserves F [4000*40%]
1
600
(B)
Résultat M
1
000
(B)
Résultat F [500*40%]
200
(B)
Dette 1 [3500+1500*40%]
4
100
(B)
Dette 2 [7500+1000*40%]
7
900
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
35
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration •• VirementVirement desdes résultatsrésultats
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration
••
VirementVirement desdes résultatsrésultats intégrésintégrés enen résultatrésultat consolidéconsolidé
Virementdesrésultats"M"(Aubilan)
(B)
Résultat M
1000
(B)
Résultatconsolidé
1000
Virementdesrésultats"F"(Aubilan)
(B)
Résultat F
200
(B)
Résultatconsolidé
200
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration •• VirementVirement desdes réservesréserves etet
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration
••
VirementVirement desdes réservesréserves etet éliminationélimination desdes titrestitres
Virement desréserves"M"(Aubilan)
(B)
Réserves M
8000
(B)
Réservesconsolidées
8000
Eliminationdestitres"F"(Aubilan)
(B)
Capital F
2000
(B)
Réserves F
1600
(B)
Participation de Mdans F
2000
(B)
Réservesconsolidées
1600
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration •• BilanBilan consolidéconsolidé MM && FF
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration
••
BilanBilan consolidéconsolidé MM && FF (Première(Première possibilitépossibilité dede
présentation)présentation) [SCE[SCE && IFRS]IFRS]
Actifs
Capitaux propres et passifs
M&F
M&F
Actif 1
26 600 Capital
10 000
Actif2
6200 Réservesconsolidées
RésultatConsolidé
9600
1200
Total
des capitaux propres
20 800
Dette 1
4100
Dette2
7900
32 800
32 800
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
38
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration •• BilanBilan consolidéconsolidé MM && FF
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration
••
BilanBilan consolidéconsolidé MM && FF (Deuxième(Deuxième possibilitépossibilité dede
présentation)présentation) [SCE[SCE && IFRS]IFRS]
Actifs
Capitaux propres et passifs
M&F
M&F
- Actif 1
23 000
Capital
10 000
- Quote-part du co-entrepreneur
dans Actif 1 des co-entreprises
3 600
Réserves consolidées
9 600
- Actif 2
5 000
Résultat Consolidé
1 200
- Quote-part du co-entrepreneur
dans Actif 2 des co-entreprises
1 200
Total des capitaux propres
20 800
- Dette 1
3 500
- Quote- art du co-entre reneur
p
p
dans Dette 1 des co-entreprises
600
- Dette 2
7 500
- Quote-part du co-entrepreneur
dans Dette 2 des co-entreprises
400
32 800
24 700
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
39
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration •• CompteCompte dede résultatrésultat
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration
••
CompteCompte dede résultatrésultat consolidéconsolidé MM && FF (Première(Première possibilitépossibilité dede
présentation)présentation) [SCE[SCE && IFRS]IFRS]
Charges
Produits
M&F
M&F
Charge 1
5420
Produit 1
6200
Charge 2
1580
Produit 2
2000
Résultat net
1 200
8200
8200
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
40
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration •• CompteCompte dede résultatrésultat
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration
••
CompteCompte dede résultatrésultat consolidéconsolidé MM && FF (Deuxième(Deuxième possibilitépossibilité dede
présentation)présentation) [SCE[SCE && IFRS]IFRS]
Charges
Produits
M&F
M&F
- Charge1
4500
- Produit 1
5000
- Quote-part du co-entrepreneur
dansCharge1desco-entreprises
- Quote-part du co-entrepreneur
dansProduit 1desco-entreprises
920
1200
- Charge2
1500
- Produit 2
2000
- Quote-part du co-entrepreneur
dansCharge1desco-entreprises
- Quote-part du co-entrepreneur
dansProduit 2desco-entreprises
80
-
Résultat net
1200
8200
8200
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
41
LALA MISEMISE ENEN EQUIVALENCEEQUIVALENCE LaLa participation participation est est initialement initialement comcompp

LALA MISEMISE ENEN EQUIVALENCEEQUIVALENCE

LaLa participationparticipation estest initialementinitialement comcompptabiliséetabilisée auau coûtcoût etet esestt ensuiteensuite aajjustéeustée

pourpour prendreprendre enen comptecompte lesles changementschangements postérieurspostérieurs àà l’acquisitionl’acquisition dede lala quote-quote-partpart dede l’investisseurl’investisseur dansdans l’actifl’actif netnet dede

l’entreprisel’entreprise détenuedétenue

LeLe résultatrésultat dede

l’investisseurl’investisseur comprendcomprend sasa quotequote--partpart dudu résultatrésultat dede l’entreprisel’entreprise détenuedétenue

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

42

ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration •• MiseMise enen équivalenceéquivalence dede FF
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration
••
MiseMise enen équivalenceéquivalence dede FF
Bilan
(B)
Participations mises en équivalence
3 800
(B)
Participation de M dans F
2 000
(B)
Réserves consolidées
1 600
(B)
Résultat consolidé
200
Etat de Résultat
(G)
Résultat consolidé
200
(G) Part dans les résultats des SME
200
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
43
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration •• BilanBilan consolidéconsolidé MM && FF
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration
••
BilanBilan consolidéconsolidé MM && FF
Actifs
Capitaux propres et passifs
M&F
M&F
Actif 1
Actif 2
Participation dans les SME
23 000
10 000
5 000
9 600
3 800
Capital
Réserves consolidées
Résultat Consolidé
Total des capitaux propres
Dette 1
Dette 2
1 200
20 800
3 500
7 500
31 800
31 800
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
44
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration •• CompteCompte dede résultatrésultat
ExempleExemple simplesimple d’illustrationd’illustration
••
CompteCompte dede résultatrésultat consolidéconsolidé MM && FF
Charges
Produits
M&F
M&F
Charge1
4500 Produit1
5000
Charge2
1500 Produit2
2000
QP-RstSME
200
Résultatnet
1200
7200
7200
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
45
LESLES DIFFÉRENTESDIFFÉRENTES FORMESFORMES DEDE CONTRÔLECONTRÔLE 11- - 22- - 33- - l’influencel’influence

LESLES DIFFÉRENTESDIFFÉRENTES FORMESFORMES DEDE CONTRÔLECONTRÔLE

11--

22--

33-- l’influencel’influence notablenotable

lele contrôlecontrôle exclusifexclusif

lele contrôlecontrôle conjointconjoint

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

46

   

1.1. L’existenceL’existence dudu contrôlecontrôle exclusifexclusif

 

LeLe contrôlecontrôle estest lele pouvoirpouvoir dede dirigerdiriger lesles politiquespolitiques financièresfinancières etet opérationnellesopérationnelles d’uned’une entrepriseentreprise afinafin d’d’obtenirobtenir desdes avantagesavantages dede sesses activités.activités.

LL ee contrôlecontrôle implique:implique:  

LLee contrôlecontrôle implique:implique:

 
 

••

UneUne capacitécapacité dede priseprise dede décisionsdécisions quiqui n’estn’est paspas partagéepartagée avecavec d’autresd’autres parties,parties, doncdonc unun pouvoirpouvoir exclusifexclusif

•• L’accompagnementL’accompagnement obligatoireobligatoire dede cettecette capacitécapacité dede dirigerdiriger lala pprriisese ddee dédécciissiionon pparar l’l’oobjbjectectifif d’d’oobbtenteniirr ddeses avantaavantaggeses ddeses

 

activitésactivités dede

l’entitél’entité

C’est-C’està--diredire augmenteraugmenter sesses proprespropres

bénéficesbénéfices ouou limiterlimiter sesses pertespertes provenantprovenant dede lala participationparticipation

dansdans l’entitél’entité contrôléecontrôlée

 

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

47

   

1.1. CapacitéCapacité dede priseprise dede décisiondécision nonnon partagéepartagée avecavec d’autresd’autres CeciCeci implique:implique:

 

••

DiriDiri erer ll’’utilisationutilisation desdes actifsactifs dd’’uneune autreautre entitéentité ainsiainsi

ueue

gg qq

gg

qq

l’accèsl’accès àà ceuxceux ci,ci, généralementgénéralement enen ayantayant lele pouvoirpouvoir d’arrêterd’arrêter lesles politiquespolitiques quiqui guidentguident lala manièremanière avecavec laquellelaquelle sontsont utilisésutilisés cesces actifsactifs dansdans lesles activitésactivités courantes.courantes.

 
 

•• TenirTenir lesles dirigeantsdirigeants dede cettecette autreautre entitéentité pourpour responsableresponsable dede lala conduiteconduite dede cesces activitésactivités courantes,courantes, yy compriscompris dede l’utilisationl’utilisation desdes actifsactifs dede cettecette entitéentité,, généralementgénéralement enen ayantayant lele pouvoirpouvoir dede fixer,fixer, pourpour cesces dirigeants,dirigeants, desdes objectifsobjectifs àà atteindreatteindre enen matièrematière d’investissement,d’investissement, dede financementfinancement etet d’exploitationd’exploitation etet dede déterminer,déterminer, enen conséquence,conséquence, lele modemode d’intéressementd’intéressement dede l’équipel’équipe dirigeantedirigeante responsableresponsable dede l’exécutionl’exécution desdes directivesdirectives dede lala mère.mère.

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

48

2.2. CapacitéCapacité d’accroissementd’accroissement desdes bénéficesbénéfices etet dede limitationlimitation

2.2. CapacitéCapacité d’accroissementd’accroissement desdes bénéficesbénéfices etet dede limitationlimitation desdes pertespertes

CeciCeci n’impliquen’implique paspas pourpour lala mèremère d’avoir:d’avoir:

•• UnUn droitdroit exclusifexclusif dansdans cetcet accroissementaccroissement potentielpotentiel desdes bénéfices,bénéfices, dansdans lala mesuremesure lesles minoritaires,minoritaires, lesles bailleursbailleurs dede fondsfonds etet autresautres profitentprofitent égalementégalement dede lala directiondirection desdes politiquespolitiques opérationnellesopérationnelles etet financièresfinancières d’uned’une filialefiliale parpar sasa mèremère

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

49

   

2.2. CapacitéCapacité d’accroissementd’accroissement desdes bénéficesbénéfices etet dede limitationlimitation desdes pertespertes (suite)(suite)

•• SouventSouvent la la mère mère aa l’opportunité l’opportunité d’accroître d’accroître les les

•• SouventSouvent lala mèremère aa l’opportunitél’opportunité d’accroîtred’accroître lesles bénéficesbénéfices ggénérésénérés pparar lesles activitésactivités d’uned’une ffilialeiliale enen aayyanantt unun intérêintérêtt dansdans lesles résultatsrésultats netsnets etet dansdans lesles capitauxcapitaux proprespropres dede cettecette dernière.dernière.

 

••

MaisMais lala possessionpossession d’und’un niveauniveau minimumminimum ouou d’uned’une naturenature particulièreparticulière dede bénéficesbénéfices n’estn’est paspas requise.requise.

••

’’

UneUne mèremère peutpeut,, aussiaussi,, accroîtreaccroître cesces bénéficesbénéfices parpar dd autresautres

 

moyens,moyens, parpar exemple,exemple, enen mettantmettant enen œuvreœuvre desdes actionsactions conduisantconduisant àà l’augmentationl’augmentation desdes revenusrevenus ouou àà l’économiel’économie dede chargescharges àà traverstravers lesles synergiessynergies crééescréées entreentre lala filialefiliale etet lala mèremère ouou lesles autresautres entitésentités apparentées.apparentées.

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

50

1.1. L’existenceL’existence dudu contrôlecontrôle exclusifexclusif Art 461 CSC Contrôle juridique NC 35.10
1.1. L’existenceL’existence dudu contrôlecontrôle exclusifexclusif
Art 461 CSC
Contrôle
juridique
NC 35.10
Contrôle
effectif ou de
fait
IAS 27.13
+
SIC-12
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
51
1.1. L’existenceL’existence dudu contrôlecontrôle exclusifexclusif Contrôle juridique ContrôleContrôle
1.1. L’existenceL’existence dudu contrôlecontrôle exclusifexclusif
Contrôle
juridique
ContrôleContrôle
effectif ou de
fait
Contrôle de droit
Contrôle de fait
démontré
Contrôle
contractuel
Contrôle de fait
présumé
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
52
1.1. 1.1. Le Le contrôle contrôle juridique juridique (1/1) (1/1) Définition:Définition: IlIl yy aa

1.1.1.1. LeLe contrôlecontrôle juridiquejuridique (1/1)(1/1)

Définition:Définition:

IlIl yy aa contrôlecontrôle juridiquejuridique lorsquelorsque lala partiepartie contrôlantecontrôlante

dédéttiientent unun pouvopouvoiirr iinconncondidittiionneonnell ququii estest exexéécutocutoiirere enen droit.droit.

CeCe pouvoirpouvoir inconditionnelinconditionnel découledécoule soit:soit:

 dede lala détentiondétention dede lala majoritémajorité desdes droitsdroits dede votevote

 d’und’un contratcontrat ouou d’und’un textetexte réglementaireréglementaire

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

53

   

1.1.1.1.1.1. LeLe contrôlecontrôle dede droitdroit (1/3)(1/3)

TextesTextes dede référence:référence:

ArticleArticle 461461 dudu CSCCSC::

Est Est considéré considéré commecomme étant étant contrôlée contrôlée par par une une autre autre

EstEst considéréconsidéré commecomme étantétant contrôléecontrôlée parpar uneune autreautre société,société, auau senssens dudu présentprésent titre,titre, toutetoute sociétésociété ::

 

-- dontdont uneune autreautre détientdétient uneune fractionfraction dudu capitalcapital luilui conférantconférant lala majoritémajorité dudu droitdroit dede votevote,,

--

……

--……

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

54

   

1.1.1.1.1.1. LeLe contrôlecontrôle dede droitdroit (2/3)(2/3)

TextesTextes dede référence:référence:

NCNC 35.1035.10

Le Le contrôle contrôle existe existe lorsquelorsque la la société société mère mère détient, détient,

LeLe contrôlecontrôle existeexiste lorsquelorsque lala sociétésociété mèremère détient,détient, directementdirectement ouou indirectementindirectement parpar l’intermédiairel’intermédiaire dede filiales,filiales, plusplus dede lala moitiémoitié desdes droitsdroits dede votevote d’uned’une entitéentité,, saufsauf sisi dansdans desdes circonstancescirconstances exceptionnelles,exceptionnelles, ilil ppeuteut êtreêtre clairementclairement démontrédémontré qqueue cettecette détentiondétention nene permetpermet paspas lele contrôle.contrôle.

 

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

55

1.1.1. 1.1.1. Le Le contrôle contrôle de de droit droit (3/3) (3/3) TextesTextes dede référence:référence:

1.1.1.1.1.1. LeLe contrôlecontrôle dede droitdroit (3/3)(3/3)

TextesTextes dede référence:référence:

IASIAS 2727 1313

LeLe contrôlecontrôle estest présuméprésumé existerexister lorsquelorsque lala sociétésociété mèremère détient,détient, directementdirectement ouou indirectementindirectement parpar l’intermédiairel’intermédiaire dede filiales,filiales, plusplus dede lala moitiémoitié desdes droitsdroits dede votevote d’uned’une entitéentité,, saufsauf sisi dansdans desdes circonstancescirconstances

exceptionnellesexceptionnelles ilil peutpeut êtreêtre clairementclairement démontrédémontré queque cettecette détentiondétention nene permetpermet paspas lele contrôle.contrôle.

,,

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

56

1.1.2.1.1.2. LeLe contrôlecontrôle ContractuelContractuel (1/8)(1/8) LeLe contrôlecontrôle existeexiste
1.1.2.1.1.2. LeLe contrôlecontrôle ContractuelContractuel (1/8)(1/8)
LeLe contrôlecontrôle existeexiste égalementégalement lorsquelorsque lala sociétésociété
mèremère détenantdétenant lala moitiémoitié ouou moinsmoins desdes droitsdroits dede
votevote d’uned’une entité,entité, disposedispose ::
(a)(a)
…… ;;
(b)(b) dudu pouvoirpouvoir dede dirigerdiriger lesles politiquespolitiques financièrefinancière etet
opérationnelleopérationnelle dede l’entitél’entité enen vertuvertu d’und’un textetexte réglementaireréglementaire
ouou d’und’un contratcontrat ;;
(c)(c)
(d)(d) ……
Entités ad
SIC-12
hoc
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
57
1.1.2. 1.1.2. Le Le contrôle contrôle Contractuel Contractuel (2/8) (2/8) Les Les entités entités ad

1.1.2.1.1.2. LeLe contrôlecontrôle ContractuelContractuel (2/8)(2/8)

LesLes entitésentités adad hochoc ouou ((SpecialSpecial PurposePurpose EntitiesEntities))

C’estC’est quoiquoi ??

Ce sont des entités créées pour réaliser un objectif limité et bien défini (par exemple, effectuer une location, des activités de recherche et développement, ou une titrisation d’actifs financiers).

CesCes entitésentités peuventpeuvent prendreprendre lala formeforme d’uned’une sociétésociété commerccommerciiaalle,e, d’d’uneune fidfiducuciie,e, d’d’uneune socsociéiéttéé ddee personnespersonnes ouou d’uned’une entitéentité sanssans personnalitépersonnalité juridique.juridique.

CesCes entitésentités fonctionnentfonctionnent souventsouvent enen «« pilotagepilotage automatiqueautomatique ».».

58

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

SchémaSchéma descriptifdescriptif dede lala 1ère1ère opérationopération dede titrisationtitrisation lancéelancée
SchémaSchéma descriptifdescriptif dede lala 1ère1ère opérationopération dede titrisationtitrisation
lancéelancée enen TunisieTunisie lele 22/22/0505//20062006 parpar lala BIATBIAT
Société de gestion
« Tunisie Titrisation »
Prix de cession
Prix de souscription
Cédant
recouvreur
« BIAT »
F.C.C
« BIAT-
Crédimmo 1 »
Investisseurs
Émission de Parts
Transfert des créances
Débiteurs
-cédés
Dépositaire
« BIAT »
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
59
   

1.1.2.1.1.2. LeLe contrôlecontrôle ContractuelContractuel (3/8)(3/8)

ConsoliderConsolider lesles entitésentités adad hoc!hoc! PourquoiPourquoi ??

Le montage de nombreuses entités ad hoc est de nature à l

d

i

ibl

i

i

d

l’

i

d

ôl

ren re mposs sur la base de la détention des droits de vote. e a

ren re mposs

sur la base de la détention des droits de vote.

e

a

term nat on

e

ex stence

u contr

e

 

EnronEnron aa pupu dissimulerdissimuler lala majeuremajeure partiepartie dede sonson endettementendettement etet desdes risquesrisques réels,réels, enen profitantprofitant d’uned’une dispositiondisposition desdes USUS GAAPGAAP quiqui permetpermet dede nene paspas consoliderconsolider uneune entitéentité ad-ad-hochoc dèsdès lorslors qu’unqu’un tierstiers (généralement(généralement unun établissementétablissement financier)financier)

ossèdeossède uneune

articiartici ationation dansdans lele caca italital rere résentantrésentant auau

pp moinsmoins 33%% dede lala valeurvaleur desdes actifsactifs gérésgérés parpar l’entité.l’entité.

pp

pp

pp

pp

DeuxDeux raisonsraisons expliquentexpliquent pourquoipourquoi ilil peutpeut s’avérers’avérer impossibleimpossible dede déterminerdéterminer l’existencel’existence dudu contrôlecontrôle sursur lala basebase dede lala détentiondétention desdes droitsdroits dede votevote dansdans uneune entitéentité adad hochoc

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

60

 
11 11 22 LeLe contrôlecontrôle ContractuelContractuel ((44//88)) ConsoliderConsolider lesles entitésentités adad
11 11 22
LeLe contrôlecontrôle ContractuelContractuel ((44//88))
ConsoliderConsolider lesles entitésentités adad hoc!hoc!
PourquoiPourquoi ?? (Suite)(Suite)
1. L’entité peut avoir une structure juridique caractérisée par
l’absence de droits de vote.
2. Des restrictions aux activités d’une entité ad hoc imposées
dans les documents qui la gouvernent ou en raison de liens
contractuels peuvent être significatives au point d’empêcher
les détenteurs des droits de vote de contrôler l’entité .
DansDans lele contextecontexte d’uned’une entitéentité adad hoc,hoc, lele contrôlecontrôle peutpeut existerexister
mêmemême dansdans desdes cascas oùoù uneune entitéentité nene détientdétient qu’unequ’une faible,faible,
voirevoire aucuneaucune,, partpart desdes capitauxcapitaux proprespropres dede l’entitél’entité adad hochoc
(SIC(SIC--1212 0909))
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
61
   

1.1.2.1.1.2. LeLe contrôlecontrôle ContractuelContractuel (5/8)(5/8)

ConsoliderConsolider lesles entitésentités adad hoc!hoc! DansDans quellesquelles circonstancescirconstances ??

 
En substance, les activités de l’entité ad hoc sont menées pour le compte de l’entité

En substance, les activités de l’entité ad hoc sont menées

pour le compte de l’entité selon ses besoins opérationnels

1.

 

spécifiques de façon à ce que l’entité obtienne des avantages

de l'activité de l’entité ad hoc ; [SIC[SIC--1212 ExemplesExemples

1010

(a)](a)]

L’entitéL’entité adad hochoc estest principalementprincipalement destinéedestinée àà procurerprocurer uneune sourcesource dede capcapititauxaux àà llonongg ttermeerme àà ununee enentitétité ouou unun fifinancemennancementt pourpour sousoutteneniirr lesles opérationsopérations courantescourantes principalesprincipales ouou centralescentrales dede l’entitél’entité ;; ouou •• l’entitél’entité adad hochoc fournitfournit desdes biensbiens etet desdes servicesservices dede naturenature cohérentecohérente avecavec lesles opérationsopérations courantescourantes principalesprincipales etet centralescentrales dede l’entité,l’entité, quiqui sanssans l’existencel’existence dede l’entitél’entité adad hoc,hoc, auraientauraient êtreêtre fournisfournis parpar l’entitél’entité elleelle--mêmemême

••

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

 

62

   

11

11 22

LeLe contrôlecontrôle ContractuelContractuel ((66//88))

 

ConsoliderConsolider lesles entitésentités adad hoc!hoc! DansDans quellesquelles circonstancescirconstances ?? (Suite)(Suite)

  2. En substance, l’entité a les pouvoirs de décision pour
 

2.

En substance, l’entité a les pouvoirs de décision pour

 
 

obtenir la majorité des avantages des activités de l’entité ad hoc ou, en mettant en place un mécanisme « de pilotage automatique », l’entité a délégué ces pouvoirs de

décision;[SIC[SIC--1212

1010

(b)](b)]

 
 

ExemplesExemples

 
 

••

lele pouvoirpouvoir unilatéralunilatéral dede dissoudredissoudre uneune entitéentité adad hochoc ;; lele pouvoirpouvoir dede modifiermodifier lesles statutsstatuts ouou lele règlementrèglement intérieurintérieur dede l’entitél’entité adad hochoc ;; ouou

••

••

lele

pouvoirpouvoir

d'opposerd'opposer

sonson

droitdroit

dede

vetoveto

auxaux

propositionspropositions

dede

 

modificationsmodifications desdes statutsstatuts ouou dudu règlementrèglement intérieurintérieur dede l’entitél’entité adad hochoc

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

 

63

   

1.1.2.1.1.2. LeLe contrôlecontrôle ContractuelContractuel (7/8)(7/8)

ConsoliderConsolider lesles entitésentités adad hoc!hoc! DansDans quellesquelles circonstancescirconstances ?? (Suite)(Suite)

3. En substance, l’entité a le droit d’obteni r la majorité des

3.

En substance, l’entité a le droit d’obtenir la majorité des

avantages de l’entité ad hoc et par conséquent peut être

 

exposée aux risques liés aux activités de l’entité ad hoc ;

[SIC[SIC--1212

1010

(c)](c)]

ExemplesExemples

••

••

dd uneune entitéentité soussous lala formeforme dede fluxflux netsnets dede trésorerietrésorerie futurs,futurs, dede bénéfices,bénéfices, d’actifsd’actifs nets,nets, ouou autresautres avantagesavantages économiqueséconomiques ;; ouou lesles droitsdroits àà uneune majoritémajorité desdes intérêtsintérêts résiduelsrésiduels dansdans lesles distributionsdistributions résiduellesrésiduelles planifiéesplanifiées ouou dansdans lala liquidationliquidation dede l’entitél’entité adad hochoc

ll

uu ss parpar

eses

roro

itit

ss

àà

uneune majormajor

itéité dd

eses avanavan agesages

tt

éé

conomconom quesques

ii

didi tt ibib

ss rr

éé

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

64

1.1.2. 1.1.2. Le Le contrôle contrôle Contractuel Contractuel (8/8) (8/8) ConsoliderConsolider lesles

1.1.2.1.1.2. LeLe contrôlecontrôle ContractuelContractuel (8/8)(8/8)

ConsoliderConsolider lesles entitésentités adad hoc!hoc! DansDans quellesquelles circonstancescirconstances ?? (Suite)(Suite)

4. En substance, l’entité conserve la majorité des risques

résiduels ou inhérents à la propriété relatifs à l’entité ad hoc ou à ses actifs afin d’obtenir des avantages de ses

activités.;[SIC[SIC--1212

1010

(d)](d)]

ExemplesExemples

••

••

••

lesles apporteursapporteurs dede capitauxcapitaux n’ontn’ont paspas dede partpart d’intérêtd’intérêt significativesignificative dansdans lesles actiactiffss netsnets sous-sous-jjacentsacents dede l’entitl’entitéé adad hochoc ;; lesles apporteursapporteurs dede capitauxcapitaux n’ontn’ont paspas dede droitdroit sursur lesles avantagesavantages économiqueséconomiques futursfuturs dede l’entitél’entité adad hochoc ;; lesles apporteursapporteurs dede capitauxcapitaux nene sontsont pas,pas, véritablement,véritablement, exposésexposés auxaux risquesrisques inhérentsinhérents auxaux actifsactifs netsnets sous-sous-jacentsjacents ouou auxaux opérationsopérations dede l’entitél’entité adad hochoc

65

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

   

1.2.1.2. LeLe contrôlecontrôle effectifeffectif (1/1)(1/1)

 

Définition:Définition:

IlIl

ntrôlntrôl

ffff

tiftif ll

’’ilil

tt

rr éé

nn

rtrt

rr d’und’un droitdroit autreautre qu’unqu’un droitdroit inconditionnelinconditionnel légallégal yy aa coco

rr d’und’un droitdroit autreautre qu’unqu’un droitdroit inconditionnelinconditionnel légallégal

yy aa

coco

ee ee

ecec

oo squsqu

eses

exeexe cc

ee

veve

uu

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

 

66

   

1.2.1.1.2.1. LeLe contrôlecontrôle dede faitfait présuméprésumé (1/1)(1/1)

IlIl estest établiétabli sursur lala basebase dede lala possessionpossession d’uned’une minoritéminorité importanteimportante desdes droitsdroits dede votevote sanssans qu’unequ’une partiepartie ouou unun groupegroupe organiséorganisé dede partiesparties nene détiennedétienne uneune forteforte parpartiticciipapatitionon

uneune forteforte parpartiticciipapatitionon   TextesTextes dede référence:référence: Art Art
 

TextesTextes dede référence:référence:

ArtArt 461461 dudu CSCCSC && NCNC 35.35.1010

LeLe contrôlecontrôle estest présuméprésumé exister,exister, dèsdès lorslors qu’unequ’une entreprisentreprisee détientdétient directementdirectement ouou indirectementindirectement 40%40% auau moinsmoins desdes droitsdroits dede votevote dansdans uneune autreautre entreprise,entreprise, etet qu’aucunqu’aucun autreautre associéassocié n’yn’y détiennedétienne uneune fractionfraction supérieuresupérieure àà lala sienne.sienne.

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

67

1.2.2.1.2.2. LeLe contrôlecontrôle dede faitfait démontrédémontré (1/13)(1/13) IlIl estest établiétabli sursur
1.2.2.1.2.2. LeLe contrôlecontrôle dede faitfait démontrédémontré (1/13)(1/13)
IlIl estest établiétabli sursur lala basebase dede certainescertaines présomptionsprésomptions
généralesgénérales autresautres queque lala détentiondétention d’uned’une minoritéminorité
importanteimportante desdes droitsdroits dede vote.vote.
TextesTextes dede référence:référence:
ArtArt 461461 dudu CSCCSC
EstEst considéréconsidéré commecomme étantétant contrôléecontrôlée parpar uneune autreautre société,société, auau
senssens dudu présentprésent titre,titre, toutetoute sociétésociété ::
-- ……
-- ouou dontdont uneune autreautre sociétésociété yy détientdétient lala majoritémajorité desdes droitsdroits dede
votevote,, seuleseule ouou enen vertuvertu d'und'un accordaccord concluconclu avecavec d'autresd'autres
associésassociés,,
-- ouou dontdont uneune autreautre sociétésociété yy détermine,détermine, enen faitfait,, lesles décisionsdécisions
prisesprises parpar lesles assembléesassemblées générales,générales, enen vertuvertu desdes droitsdroits dede votevote
dontdont elleelle disposedispose enen faitfait
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
68
   

1.2.2.1.2.2. LeLe contrôlecontrôle dede faitfait démontrédémontré (2/13)(2/13)

NCNC 35.35.1010 && IASIAS 2727 1313

LeLe contrôlecontrôle existeexiste égalementégalement lorsquelorsque lala sociétésociété mèremère détenantdétenant lala moitiémoitié ouou moinsmoins desdes droitsdroits dede votevote d’uned’une entité,entité, disdispposeose ::

(a)(a) du du pouvoir pouvoir sur sur plus plus dede la la moitié moitié des

(a)(a) dudu pouvoirpouvoir sursur plusplus dede lala moitiémoitié desdes droitsdroits dede votevote enen vertuvertu d’und’un accordaccord avecavec d’autresd’autres investisseursinvestisseurs ;; (b)(b) …… (c)(c) dudu pouvoirpouvoir dede nommernommer ouou dede révoquerrévoquer lala majoritémajorité desdes membresmembres dudu conseilconseil d’administrationd’administration ouou dede l’organel’organe dede directiondirection ééqquivalentuivalent,, ssii lele contrôlecontrôle dede l’entitél’entité esestt exercéexercé pparar cece conseilconseil ouou cetcet organeorgane ;; ouou (d)(d) dudu pouvoirpouvoir dede réunirréunir lala majoritémajorité desdes droitsdroits dede votevote dansdans lesles réunionsréunions dudu conseilconseil d’administrationd’administration ouou dede l’organel’organe dede directiondirection équivalent,équivalent, sisi lele contrôlecontrôle dede l’entitél’entité estest exercéexercé parpar cece conseilconseil ouou cetcet organeorgane

 

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

69

1.2.2. 1.2.2. Le Le contrôle contrôle de de fait fait démontré démontré (3/13) (3/13) LesLes

1.2.2.1.2.2. LeLe contrôlecontrôle dede faitfait démontrédémontré (3/13)(3/13)

LesLes accordsaccords conclusconclus avecavec d’autresd’autres investisseursinvestisseurs peuventpeuvent avoiravoir pourpour

origineorigine desdes contratscontrats dede pportaortaggee fermeferme,, desdes conventionsconventions dede votevote,,……

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

70

1.2.2.1.2.2. LeLe contrôlecontrôle dede faitfait démontrédémontré (4/13)(4/13) ConventionsConventions dede
1.2.2.1.2.2. LeLe contrôlecontrôle dede faitfait démontrédémontré (4/13)(4/13)
ConventionsConventions dede portageportage fermeferme
D
eman e
d
d
e f nancement
i
Établissement
Société
financier
Accord de financement
sous forme de participation
participation
Convention de
Promoteur
rétrocession
Signature d ’une chaîne
d ’effets
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
71
     

Exemple

 

•• LaLa sociétésociété «« MM »» formeforme avecavec sesses deuxdeux filialesfiliales actuellesactuelles «« FF11 »» etet «« FF22 »» unun groupegroupe touristiquetouristique dede renomrenom quiqui comptecompte sese llancerancer ddansans llee tourismetourisme sanitairesanitaire enen projetantprojetant lala créationcréation d’uned’une unitéunité dede thalassothérapiethalassothérapie

unitéunité dede thalassothérapiethalassothérapie   •• La La structure structure actuelle
 

••

LaLa

structurestructure

actuelleactuelle

dudu

groupegroupe

««

MM--FF11--FF22

»»

sese

 

présenteprésente commecomme suitsuit ::

 

Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration

 

72

Exemple M 80% 60% 30% F1 F2 Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
Exemple
M
80%
60%
30%
F1
F2
Les états financiers consolidés: Principes et techniques d’élaboration
73
Exemple •• LaLa souscriptionsouscription etet lala libérationlibération dudu capitalcapital dede lala
Exemple
•• LaLa souscriptionsouscription etet lala libérationlibération dudu capitalcapital dede lala sociétésociété
«« TT »» ayantayant pourpour objetobjet l’exploitationl’exploitation dede l’unitél’unité dede
thalassothérapiethalassothérapie (30.000(30.000 actionsactions dede VNVN égaleégale àà 100100
DTDT)) ontont ééttéé rrééaallisisééeses llee 1er1er novemnovembbrere 2006,2006, sursur llaa bbasease
dede lala compositioncomposition suivantesuivante ::
Nombre