Vous êtes sur la page 1sur 2

Le droit musulman c'est la science de la compréhension de la Charia qui est la loi

religieuse.

Le Fiqh islamique est l’ensemble des connaissances acquises au moyen de l’exégèse


du Coran et de la Sunna et destinées à préciser les règles et les modalités pratiques
concernant les cultes (l’adoration), les droits et les devoirs, les relations et les activités
humaines dans le cadre de la religion.

La charia représente dans l'islam diverses normes et règles doctrinales, sociales,


cultuelles, et relationnelles édictées par la « Révélation ».La charia codifie à la fois les
aspects publics et privés de la vie d’un musulman, ainsi que les interactions sociétales.

Les usûl al-fiqh sont la science des principes (qawâ’id, règles), par lesquels on arrive à
déduire le fiqh

La différence entre Sharia et Fiqh

Pour distinguer Sharia et Fiqh, on peut retenir 3 différences :

La Sharia est l’ensemble des lois issues du Coran et de la Sunna alors que le Fiqh et un
ensemble de lois déduites de la Sharia afin de répondre à des problématiques
spécifiques que la Sharia ne traite pas directement.

La Sharia est fixe et ne change pas alors que le Fiqh change en fonction du contexte au
sein duquel il est appliqué.

Les lois de la Sharia sont, pour la plupart, générales alors que les lois du Fiqh sont le
plus souvent spécifiques.

la jurisprudence est l’ensemble des décisions des juridictions dans un pays, c’est-à-
dire les jugements et arrêts des tribunaux et des cours, ou sur une matière donnée, par
exemple, la jurisprudence de la cour de cassation sur le divorce.

La règle de droit ou droit objectif est « la norme juridiquement obligatoire, quelle que
soit sa source (règle légale, coutumière), son degré de généralité (règle générale, règle
spéciale), sa portée (règle absolue, rigide, souple...) »

la science juridique : « Ensemble de règles juridiques ayant pour objectif de


réglementation la vie dans une société Donnée ».
Sources du droit musulman
Le Coran est le texte sacré de l'islam pour les musulmans, qui considèrent qu'il reprend
verbatim la parole de Dieu transmise par l'archange Gabriel (Jibril) au Messager de Dieu
Mahomet
La Sunna Selon la terminologie religieuse, le terme Sunna désigne toutes les paroles
que Mahomet a dites, tous les actes qu'il a accomplis, ainsi que tous les actes et dires
d'autrui qu'il a acceptés ou approuvés.
Le Consensus ('Ijma) Le terme arabe ijma' signifie le consensus sur un cas juridique de
tous les moujtahid d'une meme époque postérieur à celle du Prophète
Le raisonnement analogique (Qiyas) Selon la terminologie des ousouli (spécialistes
des fondements du droit musulman), le qiyas (raisonnement analogique) désigne la
procédure consistant à juger un cas juridique non mentionné dans les textes, en le
comparant à un autre semblable, pour lequel une prescription existe dans un texte.

Vous aimerez peut-être aussi