Vous êtes sur la page 1sur 14

UNIVERSITE CADI AYYAD

ECOLE SUPERIEURE DE TECHNOLOGIE


-SAFI-

Département Génie Industriel et Maintenance

Electromécanique

Compte rendu du TP

Essais mécaniques & métallurgiques

Réalisé par :

 ELHAMMOUMI Karima
 AMIMI Zahira
 ECHARRAFI Khadija
 BELHADDAR Maryam
 BOUZID Youssef

Encadré par :

 Mr A.ELHACHADI
 Mr K.LFARAKH Année universitaire : 2011/2012
EST-SAFI GIM-Electromécanique

Rapport de TP 2
EST-SAFI GIM-Electromécanique

Objectif :
Le but de l’essai de flexion dans notre cas, est la détermination du module d’élasticité E (ou
module de Young) pour des matériaux durs.

Principe :
La méthode de flexion en trois points est un essai mécanique classique sur des éprouvettes
normalisées.

Elle représente le cas d’une poutre posée sur deux appuis simples et soumise à un effort F
concentré appliqué au milieu de la poutre avec un contact simple.

Détermination du module de Young :


Le travail demandé consiste à déterminer le module de Young de deux éprouvettes sachant
que : F=K*ΔL
K : raideur du matériau

F : effort

ΔL : allongement
𝐼
K=48*E*
𝐿3
E: module de Young

I : moment d’inertie

L: distance entre les deux appuis

H : épaisseur de l’éprouvette

b : largeur de l’éprouvette

𝑏∗ℎ3
I=
12

Rapport de TP 3
EST-SAFI GIM-Electromécanique

POUR UNE EPROUVETTE D’ALUMINIUM

F ΔL1 ΔL2 ΔL3 ΔLmoyen


0 0 0 0 0
5 17 6 8 10.33
10 32 25 30 29
15 48 43 43 44.66
20 62 61 62 61.66

Tracé de la courbe F=f(ΔLmoyen)

aluminium
25

20

15
F

Series1
10

0
0 10.33 29 44.66 61.66

Détermination de la pente K :
𝑏∗ℎ3 15∗303
I= =
12 12

I=33750

On a K=2.21

𝑰 𝑲∗𝑳𝟑
K= 48*E*𝑳𝟑 -> E= 𝟒𝟖∗𝑰

E=274.66
Ca indique que l’éprouvette utilisée est d’Alumine - fritté

Rapport de TP 4
EST-SAFI GIM-Electromécanique

POUR UNE EPROUVETTE DE FER

F ΔL1 ΔL2 ΔL3 ΔLmoyen


0 0 0 0 0
5 9 4 6 6.33
10 13 9 7 9.66
15 19 14 10 14.33
20 24 19 12 18.33

Tracé de la courbe F=f(ΔLmoyen)

FER
25

20

15
F

10

0
0 6.33 9.66 14.33 18.33

Détermination de la pente K :
𝑏∗ℎ3 15∗303
I= =
12 12

I=33750

On a K=1.266

𝑰 𝑲∗𝑳𝟑
K= 48*E*𝑳𝟑 -> E= 𝟒𝟖∗𝑰

E=168.8
Ca indique que l’éprouvette utilisée est d’Acier -17-4,PH

Rapport de TP 5
EST-SAFI GIM-Electromécanique

Rapport de TP 6
EST-SAFI GIM-Electromécanique

Objectif :
L’essai le plus courant permettant de déterminer le
comportement mécanique d’un matériau est l’essai de
traction. Parmi ses caractéristiques le module de Young.

Principe :
L’essai consiste à soumettre une éprouvette normalisée
à un effort de traction en vue de tracer le diagramme de traction.

La limite d’élasticité Rc donne la valeur de contrainte nominale à partir de laquelle le


matériau commence à se déformer plastiquement. Comme la déformation plastique
apparait souvent progressivement, la limite d’élasticité est difficile à détérminer avec
précision et on adopte en général une limite conventionnelle d’élasticité R0.2 qui est la
contrainte nominale correspondante à une déformation permanente de 0.2%.

La résistance à la rupture Rm est définie par la contrainte nominale maximale


supportée par l’éprouvette.

La déformation à la rupture ƐR qui correspond à la déformation plastique nominale à la


rupture en traction de l’éprouvette. La valeur de la déformation à la rupture ƐR représente
une des grandeurs caractéristiques de la ductilité.

L’allongement à la rupture A, mesure la capacité d’un matériau à s’allonger sous charge


avant sa rupture, propriété intéressante dans certaines applications

Parmi ces caractéristiques mécaniques, la limite d’élasticité Rc joue un rôle très important,
car elle détermine la contrainte limite qu’il ne faut pas dépasser si l’on veut éviter d’induire
des déformations permanentes dans une pièce en service.

Détermination du module de Young :


Le travail demandé consiste à détérminer le module de Young de trois éprouvettes et
identifier le matériau en utilisant les tableaux référentiels.

F=K*ΔL
K : raideur du matériau

F : effort

ΔL : allongement

Dans le domaine élastique la loi de Hooke s’écrit : б=E*Ɛ


ΔL
avec Ɛ= 𝐿 déformation ou allongement relatif

Rapport de TP 7
EST-SAFI GIM-Electromécanique

E: module de Young

Б : la contrainte
𝐹
D’autre part : б=
𝑆
S : la surface de l’éprouvette
ΔL
D’où : F=E*S* 𝐿

Eprouvette N°1

F ΔL1 ΔL2 ΔL3 ΔLmoyen


0 0 0 0 0
5 1 2 2 1.66
10 4 4 4 4
15 5 5 6 5.33
20 7 7 7 7

Le tracé :

25

20

15

Series1
10

0
0 1.66 4 5.33 7

K=0.367
𝐹∗𝐿
E= = 3.01
𝑆∗𝛥𝐿

Ca indique que l’éprouvette est d’Acrylique moulée

Rapport de TP 8
EST-SAFI GIM-Electromécanique

Eprouvette N°2

F ΔL1 ΔL2 ΔL3 ΔLmoyen


0 0 0 0 0
5 1 2 2.5 1.83
10 1.5 4 3.5 3
15 2 4.5 4 3.5
20 3 5 5 4.33

Le tracé :

25

20

15

Series1
10

0
0 1.83 3 3.5 4.33

K=0.166
𝐹∗𝐿
E= = 72
𝑆∗𝛥𝐿

Ca indique que l’éprouvette est d’ alluminium alliage 7075-T6

Eprouvette N°3

F ΔL1 ΔL2 ΔL3 ΔLmoyen


0 0 0 0 0
5 4 3 3.5 3.5
10 8 9 9 8.66
15 14 14 14 14
20 19 20 18.5 19.16

Rapport de TP 9
EST-SAFI GIM-Electromécanique

Le tracé :

25

20

15

Series1
10

0
0 3.5 8.66 14 19.16

K=1.068
𝐹∗𝐿
E= = 1.42
𝑆∗𝛥𝐿

Ca indique que l’éprouvette est d’ ABS plastique non chargé

Rapport de TP 10
EST-SAFI GIM-Electromécanique

Rapport de TP 11
EST-SAFI GIM-Electromécanique

Objectif :
Le traitement thermique Jominy permet d’obtenir,
en un seul essai normalisé, la courbe de trempabilité
d’un métal .

Principe :
L’éprouvette de l’essai est normalisée, de forme cylindrique muni d’une collerette pour la
maintenir suspendue et d’un méplat réalisé le long d’une génératrice pour mesurer la
dureté.

L’essai Jominy se déroule en trois étapes :

Austénitinisation : le métal à tester est chauffé a la température d’Austénitinisation pendant


30 min environ pour avoir une température homogène le long de l’éprouvette.

Refroidissement : un jet d’eau arrose l’éprouvette à une seule extrémité jusqu’à le


température ambiante.

Mesure de dureté : ces mesures sont réalisées pour des points situés à un 1 - 1.5 - 2 - 2.5 – 3
- 3.5 – 4 - 4.5 – 5 – 5 – 6 – 7 – 8 et 9 cm de l’extrémité arrosée et sont désignés par : J1 – J1.5 –
J2 – J2.5 – J3 – J3.5 – J4 – J4.5 – J5 – J6 – J7 – J8 et J9

Les résultats d’un essai sont représentés graphiquement par le courbe : Dureté = f(Jx) dite
courbe Jominy.

Travail demandé
Distance LD HB LD HB
(cm) m1 m2 m3 m4 m1 m2 m3 m4 moyen moyenne
1 352 369 343 403 106 117 97 140 364.5 115
1.5 333 337 323 400 96 98 91 137 348.25 105.5
2 313 326 243 302 87 93 - 82 296 65.5
2.5 328 390 539 413 94 130 258 147 417.5 157.25
3 472 362 387 333 194 116 128 96 388.5 133.5
3.5 367 406 398 350 115 142 136 105 380.25 124.5
4 372 408 482 467 122 143 203 190 432.25 164.5
4.5 405 363 420 343 141 113 152 97 382.75 125.75
5 450 267 364 365 176 - 114 114 361.5 101
5.5 423 346 364 443 154 103 114 170 394 135.25
6 418 368 377 366 151 116 122 115 382.25 126
7 393 467 405 363 132 190 141 113 407 144
8 365 370 433 427 114 117 162 157 398.75 137.5
9 383 420 379 359 126 152 123 111 385.25 128

Rapport de TP 12
EST-SAFI GIM-Electromécanique

Courbe 1 : LDmoyen = f(Distance)

500
450
400
350
300
250
Series1
200
150
100
50
0
1 1.5 2 2.5 3 3.5 4 4.5 5 5.5 6 7 8 9

Courbe 2 : HBmoyen = f(Distance)

180

160

140

120

100

80

60

40

20

0
1 1.5 2 2.5 3 3.5 4 4.5 5 5.5 6 7 8 9

Rapport de TP 13
EST-SAFI GIM-Electromécanique

Ce TP en essais mécaniques & métallurgie nous a


permis d’appliquer nos connaissances théoriques
ainsi que leurs applications sur le plan pratique
avec le soutien et l’épaulement de notre professeur
A.EL HACHADI et notre superviseur de TP Mr
K. LFARAKH que nous remercions vivement.

Rapport de TP 14