Vous êtes sur la page 1sur 3

Syndromes Temps

> 6H d’incubation Signes cliniques Prise en charge Espèces en cause

Phalloïdien Hospitalisation, Lavage gastrique Amanita : A phalloides


Charbon végétal activé, Épuration
Phase cholériforme (3 à 4 jours) extra-rénale, Anti-émétiques en IV
6 à 48 h Phase viscerale: Pénicilline G, Silymarine injectable
Cytolyse hépatique, IRA Greffe du foie

Orellanien 3 à 20 jours Soif intense ; sécheresse de la bouche ; Hospitalisation, Rééquilibrage Cortinaire des montagnes
polyurie, lombalgies, troubles digestifs; hydroélectrolytique, Hémodialyse : Cortinarius orellanus
myalgies, IRA parfois mortelle IRA, greffe rénale

Gyromitrien 2 à 24 h Gastro-entérite Hospitalisation, Rééquilibrage Gyromitre comestible:


Une hépatite toxique cytolytique (36 à 48 h). hydroélectrolytique, Diazépam Gyromitra esculenta
Troubles neurologiques. Pyridoxine = vitamine B6 en IV
Hémolyse. I R Épuration extra rénale, Charbon
activé

Proximien 2h-48h Syndrome digestif (2 h – 48 h) : Hospitalisation Amanite à volve rousse :


Syndrome hépato-rénal (J1 et J4): Epuration extra-rénale Amanita proxima
Hépatite cytolytique modérée, réversible. IRA

Acromélalgien 24 à 48 h Douleur, oedème, érythème et paresthésies Action antalgique Clitocybe a bonne odeur:
des extrémités. Douleurs nocturnes, à type de Des bains d’eau froide Clitocybe amoenolens
brûlure. Rougeurs (pieds/ mains).

Rhabdomyolyse 6 et 48 h Myalgies diffuses. Asthénie, sueurs +++, Hospitalisation en service de Tricholome équestre:
érythème facial. Polypnée ; N, V, réanimation. Tricholoma equestre
Augmentation majeure des CPK Traitement symptomatique.
Atteinte myocardique : risque létal par arrêt
cardiaque.

1
Syndromes Temps
< 6H d’incubation Signes cliniques Prise en charge Espèces en cause

Résinoϊdien 30 min à 3 h Troubles digestifs: Syndromes légers : Administration Bolet Satan:


douleurs abdominales, d’antispasmodique Boletus satanas
NVD Syndromes sévères : Hospitalisation. Sérum Entolome livide
glucosé Antidote “universel: magnésie + (Entoloma lividum)
tanin + charbon

Muscarinien 15 min à 2 h Syndrome digestif : ATROPINE. Hospitalisation et surveillance Clitocybe blanchi


NVD nécessaire. Clitocybe dealbata
Signes cholinergiques : Évacuation digestive. Lutte contre la Inocybes :
sueurs déshydratation Inocybe patouillardii
Inocybe de Patouillard

Panthérinien 30 min à 3 h. Signes atropiniques : Surveillance. Sédatifs à faible dose : Amanite panthère:
Signes neuropsychiques diazépam (valium).chlorpromazine (largactil) Amanita pantherina
Troubles digestifs banaux Amanite tue-mouches:
Amanita Muscaria
Coprinien 15 à 30 min Syndrome d’intolérance à l’alcool Mise au repos en position allongée. Lavage Coprin noir d’encre:
après prise Bouffées de chaleur, Rougeur de la face, gastrique Coprinus atramentarius
d’alcool Hypotension artérielle, Sueurs, Troubles Traitement du collapsus éventuel,
digestifs rares, Bourdonnements d’oreilles, Benzodiazépines: (tranquillisants du SNC)
Malaise

Paxillien 1à3h Troubles digestifs: Administration de charbon activé, Lavage Paxille enroulé:
Hémolyse aiguë :immuno-allergique gastrique, Paxillus involutus
Epuration extrarénale,
Exsanguinotransfusion
Psilocybien 30 à 60 min Symptômes psycho-sensoriels : Repos au calme sous surveillance, Rassurer Psilocybe lancéolé
Hallucinations (pour éviter le suicide), Sédatifs si besoin : Psilocybe semilanceata
Signes atropiniques : mydriase, tachycardie diazépam, chlorpromazine. Classé comme
stupéfiant

2
3