Vous êtes sur la page 1sur 43

Mauvaise

Rencontre

L’appel de Cthulhu / Delta Green

PUIG Cyril & Tantine GOBBO


D ’ a p r è s l ’ a f f a i r e H e l e n R i c e d e T a n t i n e G o b b o
Sommaire
1/ LES CONTOURS DE L’HORREUR ........................................................................................................................................................ 4
1.1 Pitch................................................................................................................................................................................. 4
1.2 En quelques mots… .......................................................................................................................................................... 4
1.3 À l’affiche, les parties en présence................................................................................................................................... 4
1.4 Implication des investigateurs ......................................................................................................................................... 5
1.5 Enjeux et récompenses .................................................................................................................................................... 5
1.6 Ambiance......................................................................................................................................................................... 5
1.7 Fiche technique................................................................................................................................................................ 5
2/ DESTINS BRISES ................................................................................................................................................................................ 6
2.1 La triste histoire d’Helen Rice .......................................................................................................................................... 6
2.2 La secte............................................................................................................................................................................ 6
2.3 Une fuite sans lendemain ................................................................................................................................................ 6
3/ SUR LES TRACES D’HELEN RICE ......................................................................................................................................................... 7
3.1 SCENE DE CRIME........................................................................................................................................................................ 7
3.1.1 La ruelle ............................................................................................................................................................................. 7
3.1.2 Le cadavre.......................................................................................................................................................................... 7
3.1.3 Les symboles ...................................................................................................................................................................... 8
3.1.4 Le voisinage ....................................................................................................................................................................... 8
3.1.5 Les journalistes .................................................................................................................................................................. 8
3.2 LAS MARAVILLAS ....................................................................................................................................................................... 9
3.2.1 Rencontre avec Estesban Galbos ....................................................................................................................................... 9
3.2.2 De nouveau dans la rue ..................................................................................................................................................... 9
3.2.3 L’hôtel .............................................................................................................................................................................. 10
3.2.4 La boutique de sœur Zoé.................................................................................................................................................. 10
3.3 INSTITUT MEDICO-LEGAL .......................................................................................................................................................... 11
3.3.1 Autopsie ........................................................................................................................................................................... 11
3.3.2 Identité Criminelle............................................................................................................................................................ 11
3.4 VIE ANTERIEURE ...................................................................................................................................................................... 12
3.4.1 Les parents de la victime.................................................................................................................................................. 12
3.4.2 Les Faubourgs d’Hollywood ............................................................................................................................................. 12
3.4.3 La coahuila....................................................................................................................................................................... 13
4/ SORCELLERIE ................................................................................................................................................................................... 14
4.1 PREMIER AVERTISSEMENT ......................................................................................................................................................... 14
4.1.1 Le parking ........................................................................................................................................................................ 14
4.1.2 Les révélations d’Esteban................................................................................................................................................. 14
4.2 ASSASSINAT............................................................................................................................................................................ 15
4.2.1 Appel nocturne ................................................................................................................................................................ 15
4.2.2 Meurtre............................................................................................................................................................................ 15
4.2.3 Fouille de l’appartement .................................................................................................................................................. 15
4.3 TYRON................................................................................................................................................................................... 16
4.3.1 L’église ............................................................................................................................................................................. 16
4.3.2 Torture ............................................................................................................................................................................. 17
4.3.3 Les révélations de Tyron .................................................................................................................................................. 17
4.3.4 Le lait de mère nature ...................................................................................................................................................... 18
4.4 HOTELS ................................................................................................................................................................................. 18
4.4.1 .La chambre d’hôtel de Clive Blake .................................................................................................................................. 18
4.4.2 La chambre d’hôtel de Maria Aldoverde .......................................................................................................................... 19
5/ LE GROUPE D’ETUDE SUR LE VERITABLE AMOUR .......................................................................................................................... 19
5.1 DELTA GREEN – DE L’AUTRE COTE DE LA FRONTIERE ...................................................................................................................... 19
5.1.1 Green Box ........................................................................................................................................................................ 19
5.1.2 Rencontre avec l’agent Guererro ..................................................................................................................................... 20
5.1.3 La DEA undercover ........................................................................................................................................................... 20
5.2 SANTA SANGRE ....................................................................................................................................................................... 21
5.3.1 Le ranch ........................................................................................................................................................................... 21
5.3.2 Mort en surface ............................................................................................................................................................... 22
5.3.3 Enfer souterrain ............................................................................................................................................................... 23
6/ EPILOGUE ........................................................................................................................................................................................ 24

Mauvaise rencontre Page 2


« La plus grande bénédic tion de c e monde, je
c rois, est l'inc apac ité de l'esprit humain de
mettre en c orrélation tout ce qu'il c ontient.
N ous vivons sur une île plac ide d'ignoranc e
au milieu des mers noires de l'infini et rien ne
nous prédispose à voyager très loin. Les
sc ienc es, c hac une allant dans sa propre
direc tion, nous ont jusqu' ic i fait peu de mal ;
mais, un jour, l'imbric ation de savoirs
disparates ouvrira des fenêtres si terrible s
sur la réalité et sur not re position effrayante
au sein de celle -c i, que tout cec i nous rendra
fous ou nous fera fui r dans la séc urité d'un
nouvel âg e sombre »
HP Lovec raft,1926

Mauvaise rencontre Page 3


1/ Les Contours de l’horreur
Ce scénario Delta-Green s’adresse à des joueurs expérimentés (de 2 à 4 joueurs qui s’empareront des
personnages pré-tirés fournis en annexe). Il s’appuie très largement sur le scenario « l’affaire Helen Rice » écrit
par Tantine Gobbo et publié sur le site http://perso.wanadoo.fr/gobbo/. Mauvaise Rencontre utilise par ailleurs
le matériel présenté dans le supplément Countdown publié aux éditions sans-détours. Ce scenario peut mettre
les investigateurs sur les traces du culte du Shuggoran et de Tiger Transit.

1.1 Pitch
Un meurtre sanglant attirera l’attention des joueurs sur l’existence d’une secte entretenant des liens étroits
avec Shub-Niggurath. Le démantèlement de la secte devrait mettre en lumière des ramifications inquiétante.

1.2 En quelques mots…


Helen Rice est une pauvre fille. En cherchant la gloire et la célébrité elle trouve la misère puis la mort. De fil en
aiguille, elle devient la captive d’une secte de Shub-Niggurath et est bientôt engrossée par un sombre rejeton.
Touché par la détresse de cette jeune captive, Tyron, un geôlier de la secte l’aide à fuir. Tyron et Helen
rejoignent Tijuana puis, avec l’aide d’un gang de passeur, San Diego. A titre de monnaie d’échange, les deux
fuyards emportent avec eux un galon de « lait de mère nature », une substance mutagène directement
produite par les sombres rejetons. La secte ne peut laisser passer cette fuite et se lance sur la piste d’Helen et
Tyron. Maria Aldoverde, la grande prêtresse de Shub-Niggurath se déplace en personne. Elle est aidée dans son
entreprise par Clive Blake, un homme de main haut en couleur. Très vite, Clive parvient à loger ses cibles et
élimine Helen. Tyron reste introuvable de même que le lait de « mère nature ». S’engage alors une course
contre la montre avec les investigateurs. La vie de Tyron ne tient qu’à un fil.

1.3 À l’affiche, les parties en présence


 Helen Rice : Helen Rice est la première victime. Enlevée par une secte de Shub Niggurath, elle porte
l’enfant de la déesse. Les joueurs apprendront sa triste histoire et apprendront à connaitre le destin
brisé de cette pauvre enfant.
 Tyron : Tyron a 43 ans mais il en parait 10 de plus. Toxico, ancien membre des Maras Salvatruchas, un
gang portoricain de Los Angeles, il a rejoint le culte de Shub-niggurath il y a 5 ans. Touché par la
détresse d’Helen Rice, il l’a aidé à fuir et à rejoindre San Diego. Aujourd’hui, il se cache et essaie de
rejoindre ses anciens compagnons.
 Maria Aldoverde : Maria est une prêtresse de Shub Niggurath. Ancien membre du Groupe d’Etude sur
le Véritable Amour (voire countdown), elle dirige sa « communauté » avec une poigne de fer. Elle est
capable de tout pour éliminer les deux fuyards et récupérer le lait de mère nature. Ses pouvoirs sont
immenses de même que son influence dans les sphères interlopes.
 Clive Blake : Clive Blake est l’homme de main de Matthew Lewis, le Président Directeur Général de
Genetic Agricultural Products Inc. Le lait de mère nature est la principale matière première utilisée
dans ce laboratoire. Les recherches qui y sont menée sont illégales et contre nature. X a pour mission
d’éliminer les deux fuyards, de récupérer le lait de mère nature et de protéger Maria Aldoverde. C’est
un tueur prudent, méticuleux et efficace.
 Amanda Campbel : Journaliste ambitieuse de CNN, elle couvre les faits divers de Los Angeles et San
Diego. Fille de sénateur, elle cherche à marquer des points afin d’évoluer professionnellement. Le
meurtre sordide d’Helen Rice intéresse les médias nationaux et est de nature à propulser sa carrière.
 Los Maravilas : Ce gang basé à San Diego assure la protection du quartier de southcrest peuplé
majoritairement de latino. Versé dans la prostitution et le trafic de drogue, les maravilas gèrent un
important réseau de passeurs entre Tijuana et San Diego. L’imagerie du gang est tournée vers la
religion et ses principaux membres pratiquent la santeria.

Mauvaise rencontre Page 4


1.4 Implication des investigateurs
Un corps décapité dans une ruelle. Des symboles mystiques sur la scène de crime… Il n’en faut pas plus à Delta
Green pour dépêcher sur place une équipe d’investigateur. L’action se veut discrète. Delta Green est en effet
très présent à San Diego et c’est sans difficulté que ses agents prendront possession de l’affaire.

1.5 Enjeux et récompenses


A travers ce scenario, les joueurs mettront à jour une vaste conspiration développée dans le supplément
countdown – tiger transit. Ils auront l’occasion d’éliminer une secte dangereuse ainsi qu’un sombre rejeton de
Shub-niggurath. Une réussite totale leur permettra de mettre la main sur un grimoire du mythe et de récupérer
1d20 SAN.

1.6 Ambiance
Ce scenario lorgne volontairement sur un horreur « classique » et « traditionnel ». Il sera question de
sorcellerie et de religion. On s’attachera particulièrement à l’histoire des personnages pour donner vie à des
drames intimes et personnels. Derrière Helen Rice, c’est l’histoire d’une fille fragile qui rencontre le diable. Ce
scenario sent le souffre, la misère et le malheur. La religion n’est pas une bouée de sauvetage mais un vecteur
de désespoir.

1.7 Fiche technique


Investigation 4/5 ; Action 2/5 ; Exploration 1/5 ; Interaction4/5 ; Mythe 2/5 ;
Style de jeu : Horreur Lovecraftienne ; Epoque : Contemporaine, scénario Delta Green
Durée estimée : 4 à 5 heures ; Nombre de joueurs : de 3 à 5, personnages pré-tirés fournis en annexe

Les deux côté de la frontière


San Diego
San Diego est la seconde ville de l’État de Californie et la huitième en terme d'habitants des Etats Unis. Depuis la
réhabilitation du downtown dans les années 1960, San Diego attire de nombreux Américains. Ville de rêve, San Diego brille
par la beauté de sa baie naturelle, la qualité de ses monuments et de son patrimoine historique, la richesse de ses musées,
la splendeur de ses plages et enfin, la douceur perpétuelle de son climat paradisiaque. Aujourd'hui la ville peut se targuer
d'avoir l'un des plus grands quartiers historiques du pays avec le Gaslamp Quarter. De même le Balboa Park est une
véritable merveille en plein cœur de San Diego. Lieu social et culturel, il abrite les plus beaux musées de la ville ainsi que de
nombreuses attractions. Enfin, le zoo de San Diego est immense et grandiose. San Diego est le siège de nombreuses
installations de l'armée américaine, sa base navale accueille la plus grande flotte du monde. Plus de 54 bâtiments sont
présents. Le personnel militaire est d’environ 20 000 personnes et la base abrite plus de 6000 civiles. Cette présence
militaire modifie fortement le visage de la ville, son ambiance et son orientation politique. San Diego est réputée pour être
une ville conservatrice et républicaine, ce qui fait d'elle une exception politique au sein de la libérale Californie. Ville propre
et policée San Diego sait cacher ses vices qu’elle repousse de l’autre côté de la frontière.
Tijuana
La brume, la grisaille et puis la nuit, des lumières à perte de vue, des kilomètres de favelas, c'est " TJ ", comme l'appellent
les Américains. Deux millions de personnes vivent ici, dont une bonne partie dans les bidonvilles accrochés aux montagnes.
Drôle de ville frontière avec ces chiens qui hurlent à la lune et ses bruits étranges. Surpopulation, délinquance, pauvreté,
trafic, gang… Voilà le quotidien de cette ville qui, depuis la prohibition, accueille les américains en mal de frisson. On arrive
à « TJ » par un poste frontière saturé d’automobilistes. Des heures d’attentes avant de franchir « the border ». On pourra
aussi choisir la voie pédestre puisqu’un tram relie San Diego à Tijuana en moins de 30 minutes. Les formalités douanières
expédiées, on découvre une ville lépreuse et à peine salubre. Un amas de baraques construites sans ordre ni méthode en
plein cœur d’un paysage désolé de collines désertiques. Des hôtels, des cantina, des bars et encore des bars… Impossible
d’oublier que Tijuana est avant tout un lieu de débauche à destination des américains et un lieu de passage pour les
nombreux candidats à l’immigration clandestine. La avenida Revolución et Zapata sont les deux artères touristiques où
alternent bars à filles et pharmacies bon marché. On y trouve aussi quelques casino à la grandeur passée. La Coahuila est le
quartier de tolérance. La marijuana et la prostitution y sont légales. La police ne met pas les pieds dans cette zone
abandonnée aux gangs et aux « narco ». Ici, on trouve de tout. Une forêt d’enseignes lumineuses signale l’emplacement de
boîtes de nuit, de bars, de bordels et d’hôtels louant des chambres à l’heure. Sur les trottoirs sont alignées des centaines
de prostituées de toutes les couleurs, de toutes les nationalités et de tous les genres, qui s’offrent au passant pour 25
dollars à peine, un prix facilement négociable à la baisse. Le danger est palpable dans l’air.
Mauvaise rencontre Page 5
2/ Destins Brisés
Chaque cadavre a son histoire. Voici l’histoire d’un cadavre sans tête, sans mains et sans pied qui conduira les
investigateur jusqu’en enfer.

2.1 La triste histoire d’Helen Rice


Helen Rice est fille de militaire. Elle a grandi à San Diego dans le cadre stricte et rigoriste d’une famille
conservatrice. A la suite d'une violente dispute avec son père, elle décide de s'enfuir à Hollywood dans l'espoir
de faire fortune. De cruelles déceptions en mauvaises surprises, elle se retrouve à Tijuana à danser dans un bar
de strip-teaseuses. C'est là qu'elle est remarquée par un certain Tony Vega qui se prétend impresario et lui fait
miroiter une carrière dans l’industrie du film. Malheureusement pour elle, Tony Vega est un petit maquereau
sans envergure. Tony « loue » sa protégée à quelques uns de ses amis avant de la « vendre » pour de bon à un
étranger de passage. Nous sommes en mars 2004 et Helen Rice va connaitre l’enfer.

2.2 La secte
L’étranger se nomme Henry James et est un membre influent du Groupe d’Etude sur le Véritable Amour, une
secte vouée à Shub Niggurath. Maria Aldoverde, la prêtresse du culte a chargé James de choisir une promise
pour la déesse de la secte. Helen Rice découvre l'horreur séquestrée dans un ranch où elle est lentement
conditionnée pour devenir l'épouse d'un avatar de Shub Niggurath. Helen est mise enceinte au cours d'une
cérémonie impie mais elle parvient à s'enfuir quelques temps après avec l'aide de Tyron, un de ses gardiens

2.3 Une fuite sans lendemain


Helen et Tyron parviennent à gagner les Etats-Unis par l'intermédiaire d'une filière d'immigration clandestine
dirigée par un gang de San Diego : "Las Maravillas". De l’autre côté de la frontière, les deux fuyards font haltes
quelques jours à San Diego. Tyron espère trouver de l’aide auprès de son ancien gang, las Maras Salvatruchas
mais ses contacts ont disparus. Une nuit, alors que Tyron est sorti chercher de l‘héroïne, Helen est retrouvée
par Clive Blake, un homme de main de Maria. Malgré son état, elle parvient à se traîner jusqu'à une impasse où
elle préfère se donner la mort plutôt que de retourner au Mexique. Helen s'ouvre le ventre tuant du même
coup la chose qu'elle porte. Las Maravillas arrivent sur les lieux, juste à temps pour découvrir le cadavre
atrocement mutilé d'Helen. Comprenant que la secte les a retrouvés, Tyron disparait et trouve refuge dans le
quartier portoricain de San Diego. L’homme est désormais recherché par Maria et Blake ainsi que par le gang
des Maravillas. En effet, le fuyard a gardé avec lui un galon du lait de mère nature. Maria est prête à tout pour
mettre la main sur ce précieux trésor. Elle use de ses maléfices pour pousser les Maravillas à lui livrer Tyron.
C’est alors que les investigateurs entrent dans la danse…

Le Groupe d’Etude sur le Véritable Amour

Fondé en 1965 en Californie, le GEVA était une secte païenne prônant l’amour libre. Ils formaient une communauté
installée sur un grand terrain boisé, au cœur des montagnes de la sierra, au nord de l’état. Secrètement, le GEVA
adorait Shub-Niggurath qui était simplement appelée « la déesse ». Seuls les membres qui passaient par les
nombreux stades de l’initiation du GEVA apprenaient la vérité. Chaque étape était conçue pour éliminer les scrupules
de l’initié envers les comportements antisociaux, sous couvert de sa libération du carcan de la société
conventionnelle. Lorsque les initiés étaient parvenus au stade où ils offraient un sacrifice humain à la déesse, ils
étaient si libérés des tabous et des mœurs conventionnels qu’aucun n’a jamais refusé.
En 1977, trois des dirigeants du GEVA Joshua Freese, Chester Marsh et Richard Waugh ont été accusés de meurtre au
premier degré. Ils ont été jugés non coupables en raison de leur aliénation mentale.
A la suite du procès, le GEVA s’est dispersé et la plupart des membres ont abandonné ses croyances ou les pratiquent
simplement seul, en privé.
Pourtant, en 1989 quatorze anciens membres du GEVA ont créé la confrérie du nouveau potentiel. Maria Aldoverde
faisaient alors partie de ses membres. La secte reformée renouvelait ses pratiques occultes dans l’ancienne propriété
du GEVA sous la direction de Cynthia Dexter, la prêtresse du groupe.
Maria Aldoverde avait cependant l’étoffe d’un chef et supportait mal de devoir se plier aux règles du groupe. En 1993
elle quitta la confrérie du nouveau potentiel pour s’établir, de l’autre côté de la frontière, dans un vieu ranch à
l’abandon. En 1996 maria accueillait ses premiers fidèles au sein du Groupe d’Etude sur le véritable Amour. Depuis,
elle y reproduit à l’identique les recettes et les rituels pratiqués de 1965 à 1977 eu sein du précédent GEVA.

Mauvaise rencontre Page 6


3/ Sur les traces d’Helen Rice
Un meurtre atroce a été commis la nuit dernière dans le quartier hispano-américain de Southcrest. Un coup de
fil anonyme a permis à la police de découvrir le cadavre d'une femme atrocement mutilé. La victime était
blanche ce qui n'arrange rien. D’étranges symboles mystiques proches du cadavre laissent planer l’ombre d’un
meurtre rituel ou satanique. Delta Green est très implanté des deux côtés de la frontière mexicaine (voir ci
après) ainsi, la cellule B est très rapidement informé de la situation. C’est sans difficulté que les joueurs seront
officiellement en charge de l’enquête. Ce positionnement a son avantage et ses inconvénients. En qualité de
responsable des investigations, les joueurs pourront aisément avoir accès aux éléments de l’enquête.
Cependant, ils ne pourront se cacher derrière une identité factice pour commettre des actes illégaux.

3.1 Scène de crime


5 juin 2005, un cadavre attend les joueurs au fonds d’une impasse insalubre. Il faudra quelques heures avant
que la conspiration ne se mette en marche. Les joueurs devraient être informés vers 9h30 et seront sans doute
sur place vers 10h00. Nous sommes un dimanche, le jour du seigneur.
Trouver le quartier de southcrest ne posera aucun problème. Des petits pavillons de secondes zones s’étendent
sur des hectares autours de quelques terrains vagues. Peu ou pas de commerces. Quelques cantina, une
poignée de superettes ouvertes 24/24. Le quartier jouxte le mur de séparation entre Tijuana et San Diego. Ce
dernier, dans sa grande majorité est couvert de fresques à inspiration religieuse. Nous sommes ici sur les terres
des Maravillas qui assurent protection du quartier. Dés que la voiture des joueurs quittera la highway pour
s’aventurer dans ce neighbourhood, ils ne sentiront observés, en zone hostile. Cette sensation sera d’autant
plus présente qu’il leur sera sans doute difficile de localiser la ruelle en question.

3.1.1 La ruelle
L’impasse est encombrée de poubelles. Elle se situe exactement entre un bar de seconde zone et une laverie
automatique. Des bandes plastiques jaunes balisent l'endroit confié à la surveillance de plusieurs agents latino.
Quelques badauds (principalement des gamins) et une équipe de journaliste sont tenus à distance. L'odeur est
insupportable. L'impasse est maculée de tâches brunâtres, le corps n'a pas été déplacé.
L’inspecteur Isquierda est le premier à être arrivé sur les lieux. C’est un hispanique d’une trentaine d’année qui
connait bien le quartier. Il n’apprécie pas particulièrement d’avoir été dessaisi de l’affaire au profit des joueurs.
Jusqu’ici, il a procédé aux premières observations, sans pour autant relever d’éléments essentiels. L’équipe
médico légale devrait arriver d’un instant à l’autre, mais, comme toujours à Southcrest, cette dernière se fait
attendre.
Les joueurs peuvent procéder à des relevés mais les indices sont maigres. Un jet de TOC permettra aux joueurs
de découvrir un long cheveu blond, frisé, poisseux de sang accroché dans un morceau de grillage à l'entrée de
l'impasse ainsi qu’un ongle, resté coincé dans une anfractuosité du mur du fond.
A proximité des poubelles, une large trace de sang ne laisse planer aucun doute sur l’endroit où le cadavre a
été assassiné. Sous la poubelle, on trouvera une paire de tennis pointure 38 ainsi qu’une socquette rose.
Des joueurs attentifs noteront que, de nuit, cette ruelle est sans doute totalement plongée dans l’obscurité et
qu’aucune fenêtre n’y donne accès.

3.1.2 Le cadavre
Le cadavre a été jeté dans un container à poubelle. Quelques détritus le recouvrent partiellement. Le corps a
été décapité, les mains et les pieds ont été tranchés. Le cadavre est vêtu d’un bas de survêtement gris et d’un
sweet-shirt à capuche de marque GAP. Il s’agit vraisemblablement d’une femme. Le sweet shirt est inondé de
sang séché. Il faudra sans doute attendre le légiste pour en apprendre plus.
Ce dernier arrivera en fin de matinée, accompagné par Martin Flor, le chef de la police. Martin Flor ne
s’attardera pas sur les lieux, il fera savoir aux joueurs que leur présence lui a été imposée par le procureur
général. Il n’a rien contre ce type d’intervention. Cependant, il sera sans pitié si l’enquête vient à tourner au
vinaigre. En particulier si les investigateurs soufflent sur les braises des tensions raciales, toujours promptes à
s’enflammer. Martin attends des rapports fréquents et précis. Par ailleurs, il s’adressera à la presse en fin

Mauvaise rencontre Page 7


d’après midi et espère avoir, d’ici là, un rapport préliminaire. Il demandera à un ou deux investigateurs d’être
présent à ses côtés pour répondre aux questions des journalistes.
Le docteur N’guyen est le légiste du district. Américain de pure souche (contrairement à ce que laisse penser
son nom), il est proche de la retraite. Figure locale, tout le monde connait sa gouaille, son fichu caractère et ses
prises de position réactionnaires. Il ne tardera pas, par ailleurs, à faire savoir qu’il ne restera pas bien
longtemps dans ce quartier de « métèque ». Passé les premières constatations, il laissera son équipe travailler
et procéder à la levée du corps. L’autopsie est prévue pour le 6 juin à la première heure. Un ou plusieurs
investigateurs seront tenus d’y assister.

3.1.3 Les symboles


A l’entrée de la ruelle et autour des poubelles, des espèces de pentacles ont été dessinés à la craie. Des
figurines de cire et des bougies sont disposés à des endroits spécifiques. Les figurines sont grossières et
vaguement anthropomorphiques. On devine aussi quelques animaux monstrueux. Un jet en occultisme
permettra aux investigateurs de rattacher ces figurines à la santeria, la tradition occulte hispanique.
Il s’agit en fait d’un pentacle de protection disposé par sœur Zoé. Cette dernière a deviné une influence néfaste
à l’œuvre et cherche à empêcher qu’elle ne s’étende à l’ensemble du quartier.

3.1.4 Le voisinage
L’enquête de voisinage a débutée avant l’arrivée des investigateurs. Jusqu’ici, aucun résultat n’a été obtenu. De
fait, la loi du silence régnera jusqu’à ce qu’Esteban Galbos ne donne son accord pour que les langues se délient.

Amanda Campbell 3.1.5 Les journalistes


32 ans, journaliste séductrice et manipulatrice
Les journalistes suivent l'affaire avec
intérêt et sont au courant de pratiquement
Amanda Campbell est aussi séduisante que dangereuse.
Carriériste et déterminée, elle se sert de son charme comme
tous les agissements des joueurs. Martin
Mata-Hari. Elle ne rechigne devant aucun sacrifice pour arriver à Flor sait parfaitement que certains de ses
ses fins, dut elle « donner de sa personne ». Cette femme est très hommes vendent les détails de l'enquête à
sur d’elle. Elle force sa chance et sait se montrer impertinente. la presse mais il a renoncé depuis
C’est une battante qui n’a pas la langue dans sa poche et qui longtemps à trouver la fuite.
manipule son entourage avec une facilité déconcertante. Peu de
gens ont eu l’audace de lui dire non. Ces derniers ont tous fini par Amanda Campbell journaliste à CNN est
lui dire oui – après être passé dans on lit. particulièrement à l’affut. Elle est
Amanda est fille de sénateur. Si cette filiation lui a ouvert des carriériste, séductrice, manipulatrice et
portes, elle est aussi un inconvénient majeur sur le plan prête à tout. Les autres journalistes se
professionnel. En effet, elle doit faire la preuve de sa compétence contentent de broder sur ses scoops. C'est
et de son indépendance. la Bête noire de la police.
Aujourd’hui, Amanda cherche un gros coup médiatique. Elle Malheureusement, Amanda est
souhaite quitter la côte ouest pour rejoindre l’équipe new
intouchable. En effet, son père est
yorkaise de CNN. Pour ça, elle doit montrer qu’elle est à la
hauteur.
sénateur de Californie.
Amanda Campbel et son cadreur seront
APP 17 Prestance 85% présents sur la scène de crime avant les
CON 11 Endurance 55%
joueurs. Heureusement, elle ne parviendra
DEX 13 Agilité 65%
FOR 7 Puissance 35%
pas à franchir la « police line ». Elle ne se
TAI 13 Corpulence 65% privera pas pour alpaguer les joueurs et
EDU 18 Connaissance 90% leur poser de nombreuses questions.
INT 17 Intuition 85%
Les joueurs retrouveront Amanda à la
POU 12 Volonté 60%
conférence de presse. Elle dispose de
PV 12 SAN 60 Imp - détails de l’affaire (pentacle,
décapitation…) et interrogera le chef de la
Baratin 64%, bibliothèque 53%, comptabilité 14%, contact 54%, police sur la probabilité d’avoir affaire à un
écouter 59%, informatique 36%, négociation 61%, persuasion meurtre satanique.
67%, séduction 89%, TOC 49%, vigilance 59%, bagarre 20%
Par la suite, les joueurs seront confrontés à
Amanda à de multiples reprises.

Mauvaise rencontre Page 8


3.2 Las Maravillas
A Southcrest règne la loi du silence, une sorte d'accord tacite entre Las Maravillas qui protègent le quartier
contre les autres gangs et les habitants qui s'engagent à ne pas trop parler. Le Low Riding: conduire une voiture
surbaissée et si possible d'un modèle ancien est un des sports favoris des Maravillas. Ce gang de chicanos
s'occupe essentiellement d'immigration clandestine et un peu de trafic de drogue. Une part honnête de leurs
bénéfices est reversée à la communauté mexicaine du quartier sous forme de dons aux associations caritatives.
Les membres du gang arborent un look "religieux kitsch". Ils portent des crucifix sous des tee-shirts bariolés
représentant le christ sur fond d'auréoles psychés. Leurs voitures sont peintes de couleurs vives représentant
des scènes bibliques et les murs du quartier sont peints de fresques pseudo religieuses à la mémoire des
membres du gang descendus par des rivaux.

3.2.1 Rencontre avec Estesban Galbos


Le gang se réuni dans un immeuble pourri pour faire des affaires, jouer au billard et frimer. Il n’est pas difficile
de le trouver, ni d’y avoir accès.
Les décisions importantes sont prises par Esteban Galdos. Ce jeune chicanos s'est imposé à la tête du gang
après la mort de son frère, descendu par un policier raciste au cours d'une sinistre bavure. Esteban recevra les
investigateurs comme un roi au milieu de sa cours. Plus d’une vingtaine de Chicanos seront présents aux côtés
de leur leader. La plupart d’entre eux portent des armes de manière visibles et auront une attitude
ouvertement hostile à l’égard de tout représentant des forces de l’ordre.
Esteban provoquera les investigateurs en
Esteban Galbos leur rappelant qu’un de leur « collègue »
24 ans, chef de gang intelligent et carnassier
est responsable de la mort de son frère. Les
joueurs devront faire preuve de patience et
Esteban Galbos est un jeune homme fluet. Il ne faut cependant
pas se fier aux apparences. C’est sans doute le jeune fils de pute de déférence. Alors, seulement, Esteban les
le plus dangereux de San Diego. Arrivé au commande du gang des écoutera. Il faudra alors le convaincre que
Maravillas par un concours de circonstance, il a su conserver sa l’aide de la police lui est nécessaire. Une
place grâce à ses qualités de chefs, son intelligence redoutable et tâche complexe si on considère que les
son absence totale de sentiments. Esteban n’a peur de rien, ne Maravillas se considèrent comme les
craint rien, n’aime personne… C’est un psychopathe de 24 ans protecteurs du quartier.
couverts de tatouages de gang. Estaban est persuadé que le
seigneur le protège. Les deux desert eagle qui lui servent pour
donner la mort ont d’ailleurs été bénis par le prêtre du gang. 3.2.2 De nouveau dans la rue
Esteban n’est pas dénué d’humour. Cependant, le jeune homme Si les joueurs ont gagné la confiance des
est versatile. Il est capable de rire aux éclats avec un interlocuteur maravillas, ils pourront de nouveau battre
puis, l’instant d’après, lui trancher la gorge sans un mot.
le pavé afin d’obtenir réponse à leurs
Esteban sait qu’il gardera sa place tant que le quartier de
Southcrest lui fait confiance. Ainsi, il mettra tout en œuvre pour
questions.
ramener le calme dans on quartier. La victime a été repérée dans le quartier il y
a deux jours. On la décrit comme une
APP 9 Prestance 45%
femme blonde d’une vingtaine d’année.
CON 14 Endurance 70%
DEX 11 Agilité 55%
Elle était toujours accompagnée par un
FOR 13 Puissance 65% latino d’une cinquantaine d’année.
TAI 10 Corpulence 50% La jeune femme se faisait appeler
EDU 11 Connaissance 55%
Samantha et logeait dans un hôtel de passe
INT 17 Intuition 85%
POU 14 Volonté 70%
du quartier.
Le soir du meurtre, Samantha a été vue
PV 12 SAN 70 Imp +2 dans le quartier. Elle semblait affolée et
cherchait à échapper à quelqu’un. Son
Baratin 78%, athlétisme 54%, conduire auto 39%, discrétion 37%,
poursuivant était un américain. Un grand
écouter 36%, esquiver 51%, TOC 49%, négociation 59%,
persuasion 49%, bagarre 68%, arme blanche 61% (cran d’arrêt type vêtu de fringue hors de prix. Il était
1d4), arme de poing 49% (desert eagles 1d8+1d4) armé d’un revolver imposant et brillant.
Ceux qui ont croisé le regard de ce tueur
ont baissé les yeux et changé de trottoir.

Mauvaise rencontre Page 9


3.2.3 L’hôtel
Helen Rice et Tyron logent depuis le 3 juin dans un bar sans nom qui loue une petite dizaine de chambre
insalubres en étage. Ricardo, le propriétaire de cet établissement est peu regardant sur l’origine de ses
locataires. C’est pourquoi de nombreux illégaux logent quelques jours dans cet hôtel avant de quitter San
Diego.
Ricardo n’admettra pas facilement avoir logé la victime de l’impasse. Il faudra le menacer et/ou disposer de
sérieuses preuves.
Ricardo ne sait rien d’Helen et Tyron. Il n’est pas curieux et ne demande aucun renseignement sur ses
locataires. Ici, on paie cash et en avance. Par contre, le proprio a très distinctement vu l’assassin. Ce dernier
s’est présenté dans l’hôtel dans la nuit du 4 ou 5 juin vers 1 heure du matin. Il était accompagné par une vieille
négresse à l’aspect repoussant. L’homme a poliment demandé le numéro de chambre de la « femme blonde
accompagné d’un latino de 50 ans ». Ses manières étaient particulièrement délicates mais, ses yeux indiquaient
clairement qu’il était capable du pire meurtre de sang froid. L’homme et la femme sont restés environ 30
minutes dans la chambre puis sont repartis.
La chambre en question est sans dessus dessous. Elle a visiblement été fouillée sans ménagement. Les joueurs
pourront deviner que les deux occupants n’avaient pas beaucoup de bagage. Un petit sace de sport tout au
plus. Malgré leur effort, ils ne pourront trouver aucun papier d’identité. Des jets de TOC leur donneront
l’occasion de découvrir un chapelet et quelques images pieuses et un nécessaire de shoot (qui pourra être
analysé par l’équipe médicolégale).
La première personne qui franchira le seuil de la salle de bain aura la surprise d’être victime d’une malédiction
de Maria Aldoverde. Un pentacle est dessiné sur le sol et l’ampoule de la salle de bain est cassée. La réussite
d’un jet de vigilance critique est nécessaire pour s’en apercevoir. En entrant dans le pentacle, la victime devient
subitement immobile. Elle ressent une paralysie inexplicable et ses sens se ferment. La voilà dans le noir,
muette et sourde. Pourtant, elle sait qu’une présence hostile est à proximité. La vieille négresse observe sa
proie sans défense sous toutes les coutures. Cette sensation ne durera qu’un instant avant que la victime
reprenne ses esprits. Pourtant elle sera certaine d’avoir été observée directement par la vieille femme. La
victime découvrira dans les minutes qui suivent un étrange message au fond de sa poche. Sur une feuille de
papier pliée en quatre, le joueur découvrira le message suivant : « Je récupère ce qui appartient à mère
nature » (SAN 1/1d4).

3.2.4 La boutique de sœur Zoé


La boutique d'amour de Sœur Zoé est en demi sous-sol d’une habitation située dans la partie nord de
Southcrest. Quelques marches conduisent à une pièce basse aux murs garnis d'étagères encombrés de bocaux,
fioles et amulettes. De petits autels sont aménagés dans la boutique chacun abritant la statue d'un saint ou
d'une sainte flanqués d'attributs inhabituels. La boutique d'amour de Sœur Zoé est consacré à la magie de la
Santéria est la plupart des habitants de Southcrest prennent cela très au sérieux.
Sœur Zoé est une petite femme potelée et sans âge à la peau chocolat. La première rencontre avec les joueurs
devrait les laisser pensifs. Sœur Zoé semble tout connaître d'eux. Elle parle d'elle à la troisième personne mais
s'adresse toujours à la face cachée des gens, celle que l'on ignore où que l'on ne veut pas reconnaître. A vous
de jugez l'étendu exact de ses pouvoirs mais c'est une femme pleine de ressources doté d'un véritable don de
clairvoyance. Elle s'attache particulièrement au personnage dont le POU est le plus élevé et lui offre un
pendentif "pour que Chango te reconnaisse"! Elle détourne toutes les questions, reste évasive dans ses
réponses et embraye systématiquement sur la vie personnelle des agents particulièrement leur vie amoureuse.
Sœur Zoé a senti les "choses mauvaises" qui hantent le quartier et cherche à mettre en garde les joueurs mais
elle ne le fera que si elle les juge dignes. C’est elle qui a mis en place le pentacle de protection autour du
cadavre d’Helen. Elle a senti que l’histoire de cette femme était liée « au diable ».
Sœur Zoé peut également les orienter vers las Maravillas. Une manière intéressante d'introduire Sœur Zoé
peut être de montrer la boutique en rêve à un des agents avant de s'arranger pour qu'il passe devant.

Mauvaise rencontre Page 10


La Santeria

A partir de 1524, les esclaves amenés à Cuba depuis l'Afrique furent contraints d'abandonner leurs croyances pour adopter la
religion de leurs maîtres. Devant cette farouche volonté de détruire leur identité culturelle, ils dissimulèrent leurs divinités
derrière les saints de la religion chrétienne donnant ainsi naissance au syncrétisme de la Santeria. Les divinités de la Santeria
appelés "Orishas" symbolisent des forces très précises issues des traditions africaines: vent, tempête, brousse, forêt, etc… Il existe
une quarantaine d'Orishas répertoriés à Cuba mais seulement une vingtaine font véritablement l'objet d'un culte. Pour les
vénérés, on pratique offrandes et sacrifices. On offre un bouc à Chango dieu du tonnerre de la guerre et du feu, Oggun, dont les
colères sont terribles, dieu des armes et de la sorcellerie reçoit du sang, des plumes et une lame d'acier, etc… La Santeria
représente pour beaucoup la solution à tous les problèmes. Il existe pratiquement un Orisha pour chaque type de difficultés:
gagner de l'argent, rembourser des dettes, guérir, trouver un emploi, conquérir une belle, combattre l'inimité de quelqu'un;
neutraliser un ennemi… La Santeria comte environ cent millions d'adeptes ou "santeros" à travers le monde. Les populations
latino-américaines ne font pas exception à la règle. On pratique la Santeria chez soi devant des autels privés correspondant aux
Orishas dont on sollicite les faveurs. Le concept du bien et du mal n'existe pas dans la Santeria. De même, il n'y a pas de
contradiction à être bon catholique et adepte de la Santeria en même temps. Pour devenir Babalao, prêtre de la Santeria, il faut
d'ailleurs être baptisé. On ne trouve aucunes règles, aucun système de valeur dans la Santeria, cela est laissé à l'appréciation du
santero. Il est donc tout à fait possible, en faisant appel à la Santéria et à ses dérivés: le Palo Mayombe ou l'Abaqua, voir conseillé
de protéger un arrivage de cocaïne ou de s'assurer les succès d'un délit. On sait que certains trafiquants de drogue l'utilise pour
tenir leurs hommes bien en main. Pour le santero, tout événement possède sa propre interprétation, il n'y a pas de hasard,
seulement des conséquences. Si vous vous cassez le poignet en chutant dans l'escalier c'est que quelqu'un vous à jetez un sort.
Pour conclure, disons qu'on sait finalement peu de choses sur les pouvoirs réels de la Santeria. Tout ce que l'on peut dire c'est
qu'un nombre incalculable de personnes, même parmi les plus rationalistes, lui font confiance. A titre d'anecdote, sachez que
Fidel Castro lui même passé pour un initié d'Obalaya: l'Orisha de la paix

3.3 Institut Médico-légal


L’institut médicolégal se situe sur skyline drive, non loin du principal hôpital de la ville. Les bâtiments sont
relativement anonymes. Ils sont composés d’un étage et de 4 niveaux en sous sol. Plus de 65 personnes y
travaillent à temps plein pour la police de San Diego et pour les administrations fédérales installées dans la
ville.

3.3.1 Autopsie
Le Docteur N'guyen est très à cheval sur le règlement L’autopsie débutera à 6 heures précise et le protocole
d’autopsie sera précisément respecté. Si la personnalité haute en couleur du docteur N’guyen ne fait pas
l’unanimité, tel n’est pas le cas de sa compétence professionnelle. Le docteur travaille de manière sur et
efficace.
L’autopsie durera plus de 3 heures. Le cadavre sans tête ni doigts est celui d'une femme de race blanche d'une
vingtaine d'année. Elle est morte d'un coup de couteau à l'abdomen et montrait des marques de mauvais
traitements. La victime était enceinte de trois mois mais son fœtus présente de nombreuses anomalies.
L’ouverture de son abdomen sera sans aucun doute un moment éprouvant de cette autopsie (SAN 0/1).
Le gardien s’inspirera du rapport d’autopsie fourni en annexe (document 1) pour donner vie à cette autopsie,
joli moment de jeu de rôle. Les investigateurs présents dans la pièce seront chargés de prendre des photos et
de retenir leur petit déjeuner.

3.3.2 Identité Criminelle


L'absence de tête, de mains et de pieds rend l'identification très difficile mais le docteur N'gyen affirme qu'il
fait tout son possible. Il a remarqué une curieuse cicatrice sur une des jambes du cadavre. La marque semble
correspondre à une opération remontant à quelques années et le docteur pense qu’un résultat peut être
obtenu en épluchant les dossiers médicaux de tous les hôpitaux de Californie ces trois dernières années. Il
faudra une quinzaine d’heure pour obtenir satisfaction mais le jeu en vaut la chandelle. Le nom d’Helen Rice
fera surface.

Mauvaise rencontre Page 11


Les fibres ramenées par les joueurs ne permettront pas d’obtenir de résultat concluant. Par contre, si les
joueurs ont découvert le nécessaire à shoot, ils pourront transmettre une petite quantité de sang pour analyse.
Le casier judiciaire d’un dénommé Tyron Santiago permettra une identification positive (document 2).

3.4 Vie antérieure


Dés que les joueurs disposeront de l’identité d’Helen Rice, ils chercheront nécessairement à retracer son passé
et à cerner les contours de son histoire et de sa personnalité. Le gardien tâchera de donner du corps à cette
phase de recherche. En effet, Helen Rice n’est pas qu’un cadavre mais une jeune fille qui trouve la mort en
poursuivant ses rêves.

3.4.1 Les parents de la victime


Vernon et Martha Rice vivent dans la base militaire de San Diego. Le colonel Vernon Rice supervise une partie
des chantiers nautiques de cette base. La famille habite dans un pavillon non loin de la principale église de la
zone. Les parents n’ont jamais reporté la disparition d’un de leurs quatre enfants. Le plus jeune d’entre eux,
Otis, 13 ans, habite toujours avec ses parents. Les investigateurs auront naturellement quelques difficultés à
entrer dans la base. Ils seront reçu par un gradé afin d’obtenir un laissé passer. Vernon termine son office vers
15h30. Il est rapidement rejoint par Martha et Otis qui regagne le domicile familial vers 16h15.
Vernon est un quinquagénaire étroit d'esprit. Il accueille la nouvelle de la mort d'Helen avec une étrange
froideur. Pour lui, Helen a cessé d'être sa fille lorsqu'elle s'est enfuie voilà un peu plus d'un an. Vernon est
hostile à toute conversation portant sur sa fille. Son épouse, Martha est susceptible de se montrer beaucoup
plus loquace pour peu que les joueurs fassent preuve de psychologie et que Vernon n'assiste pas à l'entrevue.
A l’insu de son mari, elle a conservé quelques souvenirs de sa fille : deux ou trois photo, ses premières
chaussures, sa première dent, son A grade, quelques dessins et une cassette audio où on l’entend chanter.
Otis, lui aussi pourra venir en aide aux investigateurs. Il pourra parler de sa sœur et de ses rêves. Il conseillera
aux joueurs de contacter Doyle, sa grande sœur. Cette dernière est restée liée à Helen. Doyle travaille elle aussi
dans la marine. Elle est infirmière et est basée à Boston. Un contact téléphonique sera des plus utile. Voila ce
que les investigateurs pourront apprendre :
"Helen était la rebelle de la famille. Elle n'avait aucune envie de finir ses jours dans l’armée mais notre père n'a
jamais été de cet avis. Vernon lui avait trouvé un emploi de caissière Chez Harry's, un des magasins de la base.
Elle s'est mise à voler dans la caisse. Harry est un ami de la famille, il est venu nous parler avant de porter
plainte. Papa est rentré dans une rage folle et il l’a giflé en la traitant de tous les noms. Helen a essayé de
résister mais ça n'a fait qu'énerver encore plus papa. Elle a quitté la maison la même nuit en laissant derrière
elle une lettre que même les plus indignes des parents ne mériteraient pas. Je sais qu’Helen est allée à Los
Angeles. Elle travaillait dans le music-hall dans des clubs d’Hollywood. » Doyle pourra communiquer la dernière
adresse connue d’Helen.

3.4.2 Les Faubourgs d’Hollywood


Helen Rice habitait un immeuble pourri des faubourgs d’Hollywood. Mme Bloy, la concierge est une jeune
noire entourée d'une tribu de marmots silencieux. Elle se souvient bien d'Helen. "Vous voulez-dire Samantha ?
C'est comme ça que se faisait appeler Helen. C'était son nom d'artiste. Une gentille fille, c'est si rare ici à las
Vegas. C'était quelqu'un de bien. Elle gardait les enfants lorsque je devais sortir faire des courses."
Helen/Samantha est partie en tournée avec sa troupe il y a quatre mois. Elle travaillait dans un Music-hall
appelé le Sundance. Juste avant qu'elle s'en aille, elle sortait avec un type, une espèce de minet chic qu'elle
appelait "Tony". "Ce type ne m'inspirais pas confiance, j'ai bien essayé de la mettre en garde mais elle était très
amoureuse. Elle devait m'écrire mais elle ne l'a jamais fait". Elle n'a laissé derrière elle aucune affaire à part un
poster de Madonna et un vieux poste cassette qui orne maintenant le réfrigérateur des Bloy.
Le patron de la boite à strip-tease le Sundance est un certain Franck Paley. Un homme âgé qui fume de gros
cigares moulé dans un costume italien. Franck Paley a tout du Play-boy sur le retour mais c'est un "mec réglo".
Au Sundance, on regarde mais on ne touche pas et les deux videurs de l'entrée se chargent de faire respecter la
consigne. Franck se souvient de Samantha : "Un joli brin de fille sauf que cette salope m'a laissé en plan au
moment où j'avais le plus besoin d'elle !". Elle s'est tiré avec un mec il y a environ six mois, personne n'a jamais
eut de nouvelles depuis.

Mauvaise rencontre Page 12


Samantha s'était lié d'amitié avec Tracy, une autre danseuse: grande blonde et trop maquillée. Entre deux
bouffées de cigarette elle parle de son amie:
« Ouais je me souvient bien de Samantha enfin d'Helen. C'était une fille gentille. Elle n’avait pas vraiment les
pieds sur terre, du genre à croire qu'elle va épouser un millionnaire et revenir dans son bled pour faire honte à
ses vieux parents. Elle était fâchés avec eux, avec son père surtout et elle disait souvent qu'elle préférait crever
plutôt que de rentrer mais en fait je crois qu'elle pensait quand même à eux. Surtout à sa petite sœur. Elle a
rencontré un mec: Tony Vega. Il se prétendait imprésario mais c'était le genre de type que tu apprends à situer
quand tu vis à Vegas et sur sa gueule y avait marqué "maquereau" pas "imprésario »

3.4.3 La coahuila
Les dossiers de la police indiquent que Tony est tombé trois fois pour proxénétisme. Il œuvre principalement à
Los Angeles, San Diego et Tijuana où il est propriétaire de plusieurs clubs. Il semble se tenir correctement
depuis quelques temps, à moins qu'il ne soit protégé par de grosses frappes.
C’est de l’autre côté de la frontière qu’on trouvera Tony Vega. Il se lève en début d'après midi mais ne sort pas
avant la tombée de la nuit. Il passe l'essentiel de son temps à traîner dans les bars et les boîtes de nuit de la
coahuila, rouler des mécaniques et se livrer à une drague peu discrète. Tout le monde le connaît même si
personne ne sait vraiment ce qu'il fait. Il est toujours là pour te présenter la personne que tu cherches où te
trouver ce qu'il te faut. Il se méfie de tout le monde, il a un port d'arme en règle et des amis toujours près à
rendre service. S'il se sent trop menacé, il ira se mettre au vert dans le désert.
Tony a une longue pratique des interrogatoires et il ne lâchera rien de cette façon. Il est peu impressionnable,
connaît parfaitement ses droits et son avocat est un grand ami. Il prétend ne pas savoir ce qui est arrivé à
Helen. Ils sont sortis ensemble pas très longtemps et il l'a plaqué un point c'est tout. "C'est un crime !? Vous
allez m'arrêtez pour ça !?". Si les joueurs sont particulièrement convaincants, Tony reconnaît qu'il a "refilé"
Helen à un certain "Mr Salomon", un type d'une cinquantaine d'années au teint mat avec un regard qui "fout la
frousse". Il l'a rencontré par intermédiaire comme cela se fait habituellement. Tout le monde le connaît et on
lui recommande des tas de gens tout le temps. Ils ont dîné tous les trois. Le verre d'Helen était drogué et ils
l'ont sortit prétextant qu'elle se sentait mal. Dehors il y avait une camionnette avec deux types qui attendaient,
deux mexicains au regard vide. Salomon venait du Mexique et il y retournait probablement. Tony s'est rendu
compte que ce n'était pas comme d'habitude et qu'il était peut être en train d'aller trop loin. Il a sentit comme
un profond malaise et s'est mis à souhaiter très forts que ces types partent. Il a reçu beaucoup d'argent en
échange de son silence. Il n'a jamais revu Salomon et espère ne jamais le revoir.

Delta Green des deux côtés de la frontière

De par sa situation géopolitique, la conurbation San-Diego / Tijuana est une zone clef pour Delta Green. L’omniprésence
militaire de San Diego alliée au laxisme des forces de police de Tijuana en fait un espace stratégique. Delta Green dispose
en effet à Tijuana de nombreuses ressources trop visibles pour être présentes sur le sol américain. Inutile de dire que la
conspiration dispose de nombreux passeurs capables d’acheminer ces ressources à San Diego.

San Diego : Très vite, la cellule A a perçu l’intérêt stratégique de San Diego. Il lui aura fallu une dizaine d’années pour assoir
sa suprématie sur le pouvoir civil et militaire de la ville. Aujourd’hui, la cellule B de Delta Green est exclusivement
composée de décideurs basés à San Diego. L’agent Bate n’est autre que le directeur du bureau de la DEA à San Diego,
l’agent Bill est le surintendant de la base militaire et l’agent Basil officie en qualité de sous Directeur du FBI. Ils disposent
par ailleurs de nombreuses complicités au sein de l’ICS, de la police des frontières ou de la police locale. Ensemble, ils
garantissent l’acheminement vers les états unis de nombreuses armes, faux papiers, dollars… Ils garantissent
l’approvisionnement et la logistique de nombreuses cellules de par le monde.

Tijuana : De nombreuses ressources sont dissimulées à Tijuana. Paradoxalement, c’est sans doute ici que l’accès à ces
ressources est le plus limité. En raison de l’importance stratégique de ces éléments pour la conspiration, les informations
sont extrêmement compartimentées (même au sein de la cellule B). Comme partout ailleurs, les agents de delta Green
pourront facilement obtenir l’adresse d’une ou deux green box (toutes situées dans la coahuila) et d’un médecin véreux. La
ville a cependant d’autres choses à leur offrir. A proximité de Tijuana Delta Green a réaménagé une ancienne base militaire
en hôpital de campagne. On y trouve un bloc opératoire et des laboratoires dotés des dernières installations. 6 hommes y
travaillent de manière régulière sous la protection de la DEA. De même, les stocks d’arme les plus offensives de la
conspiration sont disséminées à divers endroit dans Tijuana.

Mauvaise rencontre Page 13


4/ Sorcellerie
Les évènements qui suivent se dérouleront en fonction du calendrier choisi par le gardien. L’avancée des
investigations devrait être le déclencheur de ces scènes. Ces dernières rythmeront le scénario et le ferront
lentement basculer dans l’horreur.

4.1 Premier avertissement


Un soir, alors qu’il est déjà tard, les investigateurs seront dérangés par des membres du gang des Maravillas. Ils
leur proposeront de les accompagner jusqu’ à un lieu tenu secret. Les joueurs suivront une voiture du gang
couvert de peintures religieuses-kitch à travers la ville. Direction southcrest. Esteban a vraisemblablement
besoin d’eux.

4.1.1 Le parking
La voiture des Maravillas s’engouffre dans un parking souterrain insalubre. Pas de lumière, si ce n’est les phares
des voitures qui illuminent ce sous sol cloque. Des infiltrations d’eau ; des détritus, les reliefs d’un squat et des
murs couverts de graffitis. Ce parking est visiblement un lieu de trafic utilisé par les Maravillas.
Un petit groupe d’une dizaine de personne entourent un véhicule. Tous sont des membres du gang. Les joueurs
les ont sans doute déjà vus. Esteban Galdos se trouve parmi eux. 6 voitures, phares allumés, sont garées et
donnent un peu de clarté à la scène.
En s’approchant du groupe, les joueurs remarqueront une inscription peinte en rouge sur le mur à proximité de
la voiture objet de toutes les attentions. Il est écrit « Je récupère ce qui appartient à mère nature ». Esteban
viendra à la rencontre des joueurs. « Expliquez-moi comment on peut faire ça » demandera t’il aux
investigateurs avant de leur montrer l’intérieur de a voiture.
L’habitacle de la voiture est saturé de mouches bleues. On entend leur bourdonnement toute porte fermée. On
devine au milieu de cette nuée immonde le corps avachi de deux membres du gang. Si les joueurs ont le
courage d’ouvrir la porte du véhicule et de chasser les mouches, ils découvriront deux dépouilles qui semblent
avoir abrité des centaines de milliers d’œufs de mouche. Des vers rampent encore sous les vêtements et sous
la peau des victimes. La science moderne ne pourra jamais expliquer le prodige par lequel ces deux hommes se
sont transformés en abris pour les drosophiles. (SAN 1/1d4)

4.1.2 Les révélations d’Esteban


Esteban est plus marqué par ces deux morts qu’il ne veut bien le montrer. Profondément pieu (à sa manière), il
est persuadé que le diable était sur la trace des deux illégaux que les Maravillas ont aidé à faire entrer aux Etats
Unis. En échange de l’aide des joueurs, il pourra leur offrir les révélations suivantes :
Il y a 5 jours, les Maravillas ont fait entrer aux Etats Unis un couple d’Américain. Il s’agissait de la femme
retrouvée morte dans la ruelle et un homme plus âgé, latino américain. La femme semblait enceinte. Sa
grossesse n’avait pas l’air de se dérouler très bien. Elle vomissait beaucoup et était très fatigué. L’homme âgé
d’une cinquantaine d’année était sans doute un ancien membre du gang des Salvatruchas. Un gang aujourd’hui
démantelé de portoricain œuvrant au sud est de San Diego. Les deux américains semblaient fuir quelqu’un ou
quelque chose.
Esteban a l’intuition que les deux fuyards quittaient le Mexique avec quelque chose, dans leurs bagages, qui ne
pouvait passer la douane. Il se doute que le ou les tueurs qui sévissent dans son quartier veulent récupérer
cette chose.
Esteban demande l’aide des joueurs afin mettre la main sur le latino de 50 ans qui doit toujours avoir avec lui
ce bien si précieux. Le chef des Maravillas fera savoir aux joueurs, que, de son côté, il met tout en œuvre afin
de découvrir le fuyard dans les meilleurs délais. La protection de son quartier et de ses habitants en dépend.

Mauvaise rencontre Page 14


4.2 Assassinat
Le personnage d’Amanda Campbel est un second rôle d’une certaine importance. Une fouineuse, un élément
perturbateur qui croisera la route des joueurs à de multiples reprises, mais aussi une séductrice dotée d’un
certain sens de l’humour et d’un aplomb à toute épreuve. Tour à tour, les joueurs seront amenés à la détester
ou lui trouver un certain charme.

4.2.1 Appel nocturne


Il est déjà tard lorsqu’Amanda contactera le joueur avec lequel elle a établi le plus de lien. Elle lui proposera de
la rejoindre dans sa villa, sur les hauteurs de San Diego. Elle dispose d’informations et est prête à les partager
en échange de renseignements complémentaires. En effet, Amanda a récemment croisé Tyron et dispose
d’éléments précis sur le G.E.V.A. Par contre, elle souhaiterait disposer de précision sur l’assassinat d’Helen Rice
(comme le rapport d’autopsie par exemple).
Ainsi, Amanda invite un des joueurs à la rejoindre chez elle et tend ses filets. Une bouteille de vin rouge, une
jolie robe noire…Elle attend que son charme naturel fasse le nécessaire. Elle espère pouvoir faire parler son
interlocuteur et, comme elle le fait toujours en pareil circonstance, a dissimulé des enregistreurs en différents
points de son appartement. Par ailleurs, son cameraman et fidèle collaborateur attends dans une pièce
attenante.
Malheureusement pour Amanda, le visiteur ne sera pas celui qu’elle attend.

4.2.2 Meurtre
Amanda n’est pas la seule à disposer d’un réseau. Si elle a pu contacter Tyron grâce à ses connaissances parmi
la communauté portoricaine, elle a été repérée par Clive Blake. Ce dernier est à la recherche de Tyron et a
appris qu’Amanda lui a sans doute rendu une visite. Accompagné de Maria Aldoverde, il décide de rendre une
visite de courtoisie à la journaliste.
Clive et Maria arrivent chez Amanda environ 1 heure avant les joueurs. Rapidement, cette dernière comprend
qu’elle a affaire aux assassins d’Helen Rice. Elle tente de se défendre, mais en vain. Le cameraman d’Amanda
vient lui prêter main forte et est assassiné sous les yeux d’Amanda, victime d’un sort de flétrissement. La
journaliste est traumatisée par la mort de son ami et c’est sans mal qu’elle livre aux tueurs l’information qu’ils
étaient venus chercher. Bien entendu, les enregistreurs disséminés dans la pièce n’ont rien perdus des
évènements de la soirée.
Contre toute attente, Amanda n’est pas exécutée. Maria décide de la garder en vie. Shub Niggurath cherche un
corps à féconder et celui d’Amanda fera parfaitement l’affaire. Maria décide de ramener la journaliste à son
hôtel où elle sera séquestrée avant de quitter les Etats unis pour le Mexique. Clive Blake, de son côté, va
prendre soin de Tyron.

4.2.3 Fouille de l’appartement


Lorsque le ou les joueurs arriveront sur place, ils découvriront une villa vide. Pourtant, la porte est ouverte.
Une odeur étrange mettra immédiatement leurs sens en éveil. Une odeur de chair brulée… Une odeur
malsaine… Une odeur de mort. Le silence dans la villa est total.
Passé le vestibule, les joueurs pénètreront rapidement dans un salon meublé avec gout. C’est ici que l’enfer
s’est déchainé. Un cadavre repose sur le sol. Une dépouille étrangement calcinée. Le corps du pauvre homme a
brulé. Sa graisse a fondu, son squelette a rétréci et ses chairs sont momifiées. Le cadavre semble avoir éta
exposé à une température excessivement élevée. Pourtant, la dépouille porte encore des vêtements à peine
noircis (SAN 1/1d4).
La pièce est en désordre. Il semble qu’une violente bagarre ait eu lieu ici. On trouve par ailleurs du sang en de
nombreux points de la pièce.
En effectuant une recherche plus approfondie, les joueurs découvriront une bouteille qui décante sur le rebord
de la cheminée et deux verres à vin à proximité. Le système de sécurité extérieur est doté d’une caméra. Il ne
sera pas difficile d’en exploiter les images. Les joueurs y verront Clive et Maria pénétrer tranquillement chez
Amanda puis en ressortir 20 minutes plus tard en compagnie de la journaliste. Cette dernière semble

Mauvaise rencontre Page 15


inconsciente. Clive ouvre le coffre de son
La disparition d’Amanda
véhicule, un 4X4 Ford explorer bleu, et la
dépose à l’intérieur. Le véhicule quitte
Samuel Campbel, sénateur de Californie, va remuer ciel et terre
ensuite la propriété.
pour retrouver sa fille. Dés le lendemain de sa disparition le FBI
va diffuser un avis de recherche à travers tout le pays. La presse
Par ailleurs, les joueurs devraient découvrir
va publier de nombreux articles et l'affaire va passer dans la sans mal les enregistreurs disposée par la
célèbre émission de télé "América's Most Wanted " qui journaliste dans la pièce. Ces derniers
reconstitue ce genre de faits divers avec une audience de plus de
donneront une idée assez précise des
vingt millions de téléspectateurs… L'affaire va prendre
évènements qui se sont déroulés chez
rapidement des proportions internationales. La police mexicaine
reçoit l'ordre de tout mettre en œuvre pour retrouver Amanda. Amanda. On entend distinctement la voix
Les PJ subiront de plein fouet cette pression. de Clive et celle de Maria. Ils souhaitent
savoir où se cachent Tyron. Ils veulent
récupérer quelque chose que Tyron leur a
volé. L’homme a une voix calme et suave. Il est d’une extrême politesse mais parait, en parallèle, prêt à tout
pour obtenir réponse à ses questions. La femme a une voix éraillée. La voix d’une vieille folle. Elle est
menaçante et expéditive. Lorsque le cameraman d’Amanda pénètre dans la pièce on devine la confusion et le
chaos. Une bagarre éclate jusqu’à ce qu’Amanda hurle durant de longue minutes, en proie à la terreur la plus
sourde. Lorsqu’elle se tait, L’homme lui redemande avec calme et obséquiosité où trouver Tyron. Amanda lui
livre l’adresse d’une église située dans le quartier portoricain de San Diego. Ecouter l’intégralité de
l’enregistrement provoque une perte de SAN de 0/1.

4.3 Tyron
Tyron a trouvé refuge auprès des anciens membres des Salvatruchas. La recherche de ses anciens compatriotes
a pris plus longtemps que prévu mais, au lendemain de l’assassinat d’Helen Rice, Tyron a trouvé l’aide
attendue. Aujourd’hui, Tyron est hébergé par le prêtre de l’église de San Juan de Bautista qui se situe dans le
quartier portoricain de San Diego. Sa sécurité est assurée par le gang de « la neta 38 ».
Les joueurs pourront trouver Tyron de différentes manières. Ils connaissent son identité, son addiction à
l’héroïne et son lien avec les Salvatruchas. Ces éléments devraient permettre aux joueurs de s’approcher du
Fuyard. Les descriptions qui suivent supposent que les joueurs découvrent l’emplacement exact de Tyron après
l’enlèvement d’Amanda Campbel. S’engagent une course contre la montre gagnée par Clive Blake… mais tout
n’est pas perdu.

4.3.1 L’église
L’église est un vieux bâtiment d’inspiration hispanique. Deux clochers blanchis à la chaux qui mériteraient une
sérieuse rénovation. Le bâtiment trône sur une petite place environnée d’habitations insalubres. La présence
des gangs est visible. Les graffitis sont omni présents, les rues sont plongées dans l’obscurité et sont sales. Dans
cette partie de la ville il n’y a pas de ramassage de poubelle et aucune maintenance de l’éclairage public ou du
bitume.
Avec un jet de TOC réussi, les joueurs qui approchent de l’église pourront repérer un véhicule qui semble
assurer la surveillance du bâtiment. Il s’agit d’une Ford Sedan tunée qui appartient certainement à un gang. Si
les joueurs s’en approche, ils découvriront 4 cadavres dans l’habitacle. 4 membres de gang. Tous ont reçu une
balle dans la tête. Ils étaient pourtant armés mais n’ont, vraisemblablement pas pu toucher à leur arme. La
voiture est couverte de sang et de matière grise (SAN 0/1).
La porte de l’église est ouverte. Le chœur est illuminé et le reste de l’église est plongée dans l’obscurité. Les
joueurs pourront donc progresser tranquillement, dans la pénombre.
Au pied de l’autel repose le cadavre du prêtre. Sa dépouille a été placée en croix, dans un simulacre de christ. 5
balles ont transpercés son corps. Une dans chaque main, une dans chaque genou et une au centre de son front
(SAN 0/1).
Les joueurs n’ont à faire face à aucune menace dans l’église. Ils entendront cependant distinctement les cris de
douleur et de terreur qui proviennent d’une porte située sur le côté gauche du chœur.

Mauvaise rencontre Page 16


4.3.2 Torture
Clive Blake
39 ans, Tueur sanguinaire et lettré De l’autre côté de la porte se trouve les
appartements du prêtre. Les cris
Clive Blake a longtemps été la risée des cours de récréation. Le proviennent de la cuisine. Tyron y est
premier de la classe, l’enfant chétif qu’on aime voir pleurer. Puis, attaché sur une chaise, le visage en sang.
Clive s’est rendu compte qu’il avait un certain talent pour Face à lui, le très flegmatique Clive Blake
assassiner les gens. Il s’est rendu compte par la même occasion essaie de savoir « où se trouve le lait ».
qu’il éprouvait un certain plaisir à donner la mort. A 8ans, Clive Jusqu’ici, Tyron tient bon et garde son
préméditait son premier crime. A 12 ans, il exécutait son premier
secret, mais il ne tardera pas à craquer.
contrat pour la mafia de Chicago. Brillant à la fac, Clive est
diplômé de Berclay. A 29 ans il monte sa propre entreprise Clive a posé ses armes à feu sur un plan de
d’import export et, en parallèle, continue à exécuter des contrats travail, à 2 mètre de lui. Il se sert de ses
pour la mafia. C’est dans le cadre de cette seconde activité que couteaux et d’une matraque pour torturer
Matthew Lewis lui a proposé une « association ». sa pauvre victime. Tyron a le visage
Clive Blake se considère comme un artisan, un orfèvre, un artiste. lacéré,plusieurs doigt coupé et les os de la
Il exécute chacun de ses contrats avec un plaisir visible. Calme en main droite brisée.
toute circonstance, il aime parler avec ses victimes, ne craint pas
les témoins potentiels et ne conçoit pas la pratique de son art Tout à son affaire, il est peu probable que
sans un certain « savoir vivre ». Clive entende les joueurs progresser
Sur le plan clinique, Clive Blake est un névropathe de la pire jusqu’à lui. Le tortionnaire a posé ses armes
espèce. Un tueur portant costume Armani et lisant Byron. à feu et les joueurs disposent d’un
avantage certain sur ce dangereux tueur.
APP 14 Prestance 70% Pourtant, l’homme qui a entre ses mains
CON 13 Endurance 65%
des armes blanches restent incroyablement
DEX 16 Agilité 80%
FOR 13 Puissance 65%
retord et fera tout pour ne pas se laisser
TAI 14 Corpulence 70% capturer.
EDU 18 Connaissance 90% Un face à face est inévitable. Même si Clive
INT 15 Intuition 75%
doit y laisser sa peau, il essaiera
POU 9 Volonté 45%
d’emmener un ou deux assaillant dans la
PV 14 SAN 26 Imp +2 tombe.
Si les joueurs parviennent à se débarrasser
Arts martiaux 42%, Baratin 78%, conduire auto 51%, comptabilité
de Clive, ils trouveront dans la poche de sa
42%, crédit 51%, écouter 47%, négociation 67%, persuasion 59%,
psychologie 69%, pharmacologie 26%, chimie 25%, droit 52%,
veste les clefs de son 4 X 4 de location. Le 4
TOC 58%, vigilance 47%, bagarre 63%, arme blanche 67% (cran X 4 est garé dans une rue adjacente, à
d’arrêt 1d4), arme de poing 72% (Sig Sauer P245 1d10+2), proximité de l’église. En fouillant le
mitrailleuse 36% (Uzi 1d10), fusil de précision 89% (1d10+1d4+2) véhicule, les joueurs mettront la main sur
les clefs de la chambre d’hôtel de Clive
Blake.

4.3.3 Les révélations de Tyron


Tyron est très perturbé et il est nécessaire de réussir un jet de psychologie pour le faire parler. Il alterne
moments d'apathie avec de subites crises de rage. Si les joueurs tentent de lui faire peur, il rira aux éclats parce
qu'il a bien plus peur d'Aldoverde. Ils obtiendront de biens meilleurs résultats s'ils essaient de le rassurer.
Tyron est un vétéran du Viêt-nam plusieurs fois décoré notamment de la Purple Heart. A son retour de la
guerre, il a beaucoup de mal à se réadapter à la vie civile. Il passe deux ans dans un hôpital militaire ou il
souffre de graves troubles psychologiques aggravés de visions obsessionnelles. A sa sortie de l'hôpital, il trouve
un emploie de gardien de parking mais il est inculpé pour coups et blessures quelques années plus tard. Il
semble qu'un de ses "clients" lui ai manqués de respect une fois de trop et que Tyron l'ait frappé comme un
dément le laissant commotionné à vie. Tyron purge trois ans de 1983 à 1986 à la prison de Richland. C’est en
prison qu’il devient membre des Salvatruchas. A sa sortie, il est incapable de retrouver un emploi et sombre
dans l'alcoolisme, la drogue et le crime organisé. Cependant, il ne parvient pas à trouver sa place au sein du
gang. Faible et influençable, il rencontre Maria Aldoverde à Miami en 1988. Maria prétend connaître un Dieu
qui résoudra tous ses problèmes et qui fera de lui un homme fort.
Tyron se rend au Mexique avec Maria dans un ranch près de Tijuana, le rancho Santa Sangre. Tyron sombre
peu à peu dans l'horreur: meurtres rituels, cannibalisme, tortures etc… Il apprend à vénérer et craindre ses

Mauvaise rencontre Page 17


Le devenir de Tyron maîtres. Il est convaincu qu'une puissance
fabuleuse l'a envahie. Tout est bouleversé par
La nuit qui suit son « sauvetage », Tyron disparaît l'arrivée d'Helen. Tyron éprouve envers elle une
mystérieusement. Tyron sera sans doute conduit à l’hôpital. Placé sorte de fascination étrange, l'amour malsain
sous la protection de la police, il sera confiné dans une d'un dément pour une idole. Trois mois plus tard,
chambre/cellule. Sa disparition restera inexplicable. La porte de Tyron profite du départ de Maria Aldoverde pour
sa chambre est restée fermée et aucune explication rationnelle s'enfuir du ranch avec Helen assassinant deux
ne peut être donnée ce qui plonge les policiers dans la plus membres de la secte et emportant avec lui une
profonde consternation. La sorcière profite de savoir avec petite quantité du « lait de mère nature » (voir
exactitude où se trouve Tyron pour invoquer un vagabond
ci-dessous). Ils gagnent les Etats Unis par
dimensionnel.
l'intermédiaire d'une filière discrète
d'immigration clandestine dirigée par las
Maravillas. La suite est déjà connue…

4.3.4 Le lait de mère nature


Tyron décrira le lait de mère nature comme le bien le plus précieux du G.E.V.A. Il s’agit du don de mère nature,
la déesse vénérée par le culte. Le lait est obtenu à l’issue de cérémonies sous terraines. Tyron n’y a jamais
assisté. Il sait que la secte fait commerce de cette substance. Encore une fois, Tyron ignore la destination du
lait ainsi que l’usage qui en est fait. Il a cependant été amené à escorter Maria lors de ces ventes et sait qu’une
petite quantité de lait est vendu plusieurs milliers de dollars.
Tyron a fui le ranch en emportant une petite quantité de lait de mère nature. Il souhaitait le vendra afin de
disposer des ressources nécessaires pour disparaitre. Malheureusement pour lui, on n’échappe pas à maria
Aldoverde. Depuis qu’il a élu domicile à San Juan de Bautista, Tyron a dissimulé le lait dans une niche, derrière
une urne funéraire, dans le cimetière qui jouxte l’église.
Le lait de mère nature est en fait un puissant mutagène secrété par les rejetons de Shub-Niggurath. Si les
joueurs le transmettent à Delta Green pour analyse, le docteur Emerson Grant parviendra à produire un
rapport édifiant en quelques semaines. Une analyse approfondie est nécessaire pour mettre en évidence les
propriétés paranormales de cette substance. En cas d’examen superficiel, les joueurs auront l’impression de se
trouver face à du lait d’un mammifère indéterminé.

4.4 Hôtels
Clive Blake loge dans un hôtel de la vieille ville. Maria Aldoverde, a élu domicile dans un motel miteux situé à
quelques kilomètres de la frontière mexicaine. Les joueurs parviendront certainement à loger leurs ennemis et
à visiter leurs chambres.

4.4.1 .La chambre d’hôtel de Clive Blake


Clive loge au Cosmopolitan hôtel. Un vieil hotel de seconde zone qui dispose encore d’un certain cachet.
L’établissement est tenu par un couple de soixantenaires aimables qui font leur possible pour maintenir un
certain standing. Si les joueurs disposent d’un mandat ou s’ils sont suffisamment convaincant, ils n’auront
aucun mal à avoir accès à la chambre de Clive.
La chambre est parfaitement rangée. Tout est en ordre. Les costumes de Clive sont suspendus dans la
penderie, ses valises rangées dans l’entrée…
Un véritable arsenal sera découvert dans les valises : fusil de tireur d’élite, pistolet mitrailleur Uzi, plusieurs
armes de poings avec silencieux, plusieurs armes blanches, quelques grenades…
Sur le petit bureau se trouve un PC portable. Un mot de passe devrait empêcher toute intrusion. Si les joueurs
transmettent cet ordinateur à Delta Green, il est probable que la conspiration parvienne à craquer le code et à
établir des liens entre Clive Blake et Matthew Lewis.
Un téléphone portable est posé à proximité de l’ordinateur. Il sera plus simple de « faire parler » cet outil.
Ainsi, les joueurs pourront lire plusieurs sms provenant d’un certain Matt. Ce dernier semble se renseigner sur
l’avancée des recherches de Clive. Le numéro de « Matt » renvoie vers un portable d’entreprise appartenant à
la société genetic agricultural product. Au cours des dernières 48 heures, Clive a exclusivement appelé une
ligne fixe dont l’indicatif est celui de San Diego. Il s’agit de la ligne directe de la chambre de Maria Aldoverde.
Cette information sera particulièrement simple à découvrir.

Mauvaise rencontre Page 18


4.4.2 La chambre d’hôtel de Maria Aldoverde
Maria loge dans un motel sans nom situé à quelques centaines de mètre de la frontière. Le lieu est connu pour
abriter des illégaux de passage et des trafiquants en tout genre. La chambre est tout à fait normale si on fait
abstraction de l’odeur ignoble qui règne ici… La salle de bain est couverte de bougies à moitié fondus. Il y règne
une odeur atroce, la baignoire est remplie de sang et on peu y trouver la tête horriblement décomposée
d'Helen ainsi que ses pieds, ses mains, des mégots de cigares et des lames de rasoir. Les murs sont barbouillés
de symboles sanglants qu'un santero pourra rapprocher d'Ogun, orisha du fer et de la sorcellerie (SAN 0/1). En
observant attentivement la tuyauterie il est possible de remarquer de la peinture écaillée. Amanda était
attachée ici par des menottes.

5/ Le Groupe d’Etude sur le Véritable Amour


Les joueurs disposent de la localisation du rancho santa sangre. Ils devinent sans doute que la vie d’Amanda
Campbel est en jeu et que cette dernière y a été emmenée. Enfin, les secrets du lait de mère nature s’y
trouvent, de même que Maria Aldoverde, prêtresse d’une secte vouée à Shub Niggurath. Si les motivations
pour se rendre sur place ne manquent pas, les joueurs ne pourront agir officiellement de l’autre côté de la
frontière. Ils devront trouver de l’aide du côté de Delta Green.

5.1 Delta Green – de l’autre côté de la frontière


Quelque soit la manière dont les joueurs sollicitent l’aide de Delta Green, ils seront aiguillés vers une des Green
Box qui existent à Tijuana et vers l’agent Guererro. Ce dernier a le rancho sante sangre dans sa ligne de mire
depuis plusieurs semaines.

5.1.1 Green Box


Cette green box est un van noir spacieux (un typique Ford série E) garé sur le parking longue durée de
l’aéroport international Abelardo de Tijuana. Les vitres du véhicule sont tintées et un cache soleil de couleur
argent recouvre intégralement le pare-brise. La visite complète du véhicule pourra être rapidement et
proprement exécutée.
- Sur le siège passager avant, une bouteille de Jack Daniels au ¾ pleine
- Dans la boite à gant, les papiers du véhicule, le ticket du parking (le véhicule semble avoir été garé
dans ce parking il y a plus de 7 mois)
- Sous les sièges arrière, un attaché case noir contient un revolver torus 454 avec une boite de balle. Un
chapelet en perle est enroulé autour du revolver. Une bible repose à côté de l’arme.
- Au même endroit, un grand sac de gym contient une paire de jumelle 10X42 infra rouge, une paire de
boite de gant en latex, un téléphone cellulaire avec une carte prépayé, une clef USB (vide), 3 ampoules
de magnésium, 1 litre de gatorade, 6 barre énergétiques, 4 petites bouteille d’eau, une bouteille de
peroxyde d’hydrogène en spray, un sachet de rasoirs jetables, une bombonne de mousse à raser, un
rouleau de scotch, 2 lampes de poche de marque maglight, 517$ en petites coupures, un taser, un
briquet de marque zippo.
- Sur le sol, entre les siège un sac ziploc contenant des bandages et des compresses.
- Au même endroit, deux paires de menotte et 1 couteau de chasse cranté en acier.
- Une petite boite de plastique contenant 21 pilules d’exadrine (amphétamines), 17 pilules de codeine
(analgésique).
- Dans le coffre, une cantine en fer provenant des surplus de l’armée contient un Heckler & Koch G36K.
L’arme est accompagnée d’un kit de nettoyage, un pointeur laser, d’une lunette de visée infrarouge et
de deux chargeurs pleins.
- Une sacoche en cuir placée ici à destination des joueurs contient 4 revolvers Glock P228 avec 17
chargeurs, 2 mitrailleuses UZI avec 16 chargeurs, 5 grenades offensives.

Mauvaise rencontre Page 19


5.1.2 Rencontre avec l’agent Agent Guerrero
Guererro 49 ans, Agent de Delta Green, agent de la CIA prudent

L’agent Guerrero est un homme prudent Guerrero est un vieux de la vieille. Il a été dans la plupart des
habitué à opérer derrière les lignes coups tordus de la CIA. Il a participé aux réussites les plus
ennemies. Un vieux briscard de 50 ans qui flamboyantes de l’agence comme à ses échecs les plus cuisants.
passe pour être un as de la C.I.A. Membre Ce n’est donc pas étonnant si, tôt ou tard, la route de Guerrero a
de Delta Green depuis plus de 10 ans, il est croisé celle de Delta Green. Guerrero a de très nombreux
passé maitre dans l’art de la manipulation contacts et des ressources multiples. Il sait les utiliser à bon
et se débrouille, en général, pour que escient. Guerrero n’intervient que rarement sur le terrain. Il
préfère tirer les ficelles et rester dans l’ombre. Manipulateur de
d’autres agents et d’autres agences
géni, n’est jamais là où on l’attend.
prennent les risques à sa place. Si Guerrero est un agent de delta Green, sa loyauté à l’égard de la
L’agent Guerrero donnera rendez vous aux conspiration n’est pas absolue. Si sa vie est en jeu, Guerrero
joueurs prés d’une église en ruine située au préfèrera se sauver quitte à compromettre la mission
milieu du désert.
APP 10 Prestance 50%
Sur place, il pourra leur faire savoir qu’il CON 11 Endurance 55%
observe le rancho santa sangre depuis DEX 11 Agilité 55%
plusieurs semaines. Il dispose de photo de FOR 13 Puissance 65%
TAI 13 Corpulence 65%
ses membres et d’une preuve évidente de
EDU 14 Connaissance 70%
« commerce ». Il pourra transmettre au INT 16 Intuition 80%
joueur un rapport complet (document 3). POU 10 Volonté 50%
Maria Aldoverde « cultive » sans doute
PV 12 SAN 50 Imp +1
quelque chose dans le secret de son ranch.
Elle le vend à des trafiquants de drogue Athlétisme 45%, Baratin 65%, Bureaucratie 77%, Comptabilité
mexicains et est en lien avec d’autres 54%, conduire auto 49%, contact 74%, discrétion 49%,
réseaux basées à Chicago et dans l’Indiana. dissimulation 51%, écouter 51%, interroger 30%,informatique
36%, négociation 67%, persuasion 55%, photographie 55%,
Guererro n’est pas parvenu à deviner de
psychologie 72%, se cacher 41%, TOC 36%, vigilance 67%, anglais
quoi il retourne. 95%, russe 69%, français 46% espagnol 75%, italien 30%, bagarre
L’agent de Delta green manipule 52%, arme de poing 55% (cz-85 1d8)
actuellement 5 agents de la DEA qui
œuvrent sous couverture sur le sol
mexicain. Il est parvenu à persuader ces
derniers que le ranch cache une fabrique de cocaïne. Une opération militaire est envisageable. Dans ce cas, il
pourra éventuellement fournir des identités factices aux joueurs.

5.1.3 La DEA undercover


5 agents de la DEA sont basés incognito à Tijuana. Officiellement propriétaire d’une concession de voiture, ils
renseignent l’administration américaine et planifient des opérations militaires. Pour l’heure, ils sont manipulés
par l’agent Guerrero et effectuent, pour son compte, une surveillance quotidienne du rancho santa sangre.
Avec l’arrivée des joueurs, Guerrero cherchera à précipiter les évènements. Si Samantha Campbel a été
enlevée, l’agent de la C.I.A suggèrera une action rapide et discrète. Attendre une décision des militaires
mexicains ou une aide de l’administration américaine prendra en effet trop de temps. Voilà l’excuse parfaite
pour agir les mains libres, sans trop de témoins.
Bien entendu, les 5 hommes de la D.E.A seront opposés à cette intervention éclair. Les joueurs devront faire
pencher la balance en faveur de l’intervention. Ils devront convaincre leur chef, le capitaine lombardo. Ce
dernier est un baroudeur et la perspective d’un peu d’action n’est pas pour lui déplaire. Cependant, on ne
gagne pas sa confiance si facilement.
Si l’attaque est envisagée, les hommes de la D.E.A ne sont pas sans ressources. Ils pourront équiper en arme et
gilet pare-balles les investigateurs. Par ailleurs, ils ont entre les mains un plan de situation détaillé. Le
nécessaire pour planifier l’attaque.

Mauvaise rencontre Page 20


5.2 Santa Sangre Les hommes de la D.E.A
5 hommes manipulés
Sante Sangre se situe à 45 minutes de route au
sud de Tijuana. Le ranch est isolé dans les
Les agents de la DEA sont composés de Sam Lombardo, Elvis
collines rocailleuses de la valle de Las palmas. Appelton, Francisco Flores, Clifton Collins Jr et Dennis Bryson.
Ces 5 agents travaillent sous couverture à Tijuana. La solidarité
5.3.1 Le ranch entre ces membres est importante. Tous sont – en principe –
prêts à donner leur vie pour sauver celle de leur collègue.
Le ranch est composé de 3 bâtiments. Un Le capitaine Lombardo est respecté et écouté par ses hommes.
bâtiment central entouré de 3 ailes. Chaque Il prend les décisions et maintient l’ordre. Il a un attachement
construction s’étend sur 2 niveaux. tout particulier à chacun des membres de son groupe. Une
sorte de relation filiale ses instauré. Lombardo ne brille pas
L’aile droite est une grange aménagée pour les
particulièrement par son intelligence mais est respecté en
cérémonies collectives. On y trouve un gradin raison de son déterminisme à tout épreuve.
d’une cinquantaine de place en arc de cercle et
une sorte de totem représentant la féminité et APP 10 Prestance 50%
la fécondité. Rien ne semble sortir de CON 13 Endurance 65%
l’ordinaire. Seules sont conduites ici les DEX 12 Agilité 60%
cérémonies « ordinaires » destinées aux FOR 12 Puissance 60%
adeptes qui n’ont pas été accepté dans le sein TAI 12 Corpulence 60%
des seins de la secte. EDU 11 Connaissance 55%
INT 10 Intuition 50%
L’aile gauche abrite les quartiers d’habitation POU 11 Volonté 55%
répartis sur deux niveaux. Il s’agit de deux
grands dortoirs d’une vingtaine de lit chacun. PV 13 SAN 55 Imp +1
Les femmes dorment au premier étage et les
Arts martiaux 36%, athlétisme 45%, baratin 42%, conduire
hommes au rez-de-chaussée. Il n’y a aucun
automobile 52%, contacts 41%, discrétion 39%, dissimulation
confort. La propriété privée étant prohibée, 42%, écouter 78%, informatique 51%, serrurerie 30%,
chaque adepte ne conserve avec lui qu’une persuasion 34%, pharmacologie 29%, psychologie 36%, droit
petite cantine militaire placée sous son lit. 47%, se cacher 60%, TOC 75%, vigilance 65%, anglais 65%,
espagnol 60%, bagarre 55%, arme de poing 68% (sig sauer p226
Enfin, le bâtiment central concentre au rez-de-
1d10)
chaussée l’ensemble des lieux de vie collectif
(salle à manger, salle de lecture et de prière,
cuisine) et au premier étage les quartiers de
Maria Aldoverde (Bureau, salon d’étude, chambre à coucher, salle de bain).
A proximité de ces bâtiments se trouve un garage, le groupe électrogène et la pompe à eau ainsi qu’un enclos
dans lequel paissent quelques vaches.

Mauvaise rencontre Page 21


5.3.2 Mort en surface
Selon toute vraisemblance, l’assaut du ranch sera donné de nuit. Le groupe électrogène est coupé à partir de
22h30. Il est donc probable que les joueurs choisissent de passer à l’attaque dans la nuit, alors que les
bâtiments ne sont plus alimentés en électricité. Si tel est le cas, l’agent Guerrero se débrouillera pour que tous
les membres du commando soient équipés de lunette à vision nocturne.
Quelque soit le plan initié par les joueurs, le début de l’opération devrait se passer sans anicroche. Surpris dans
leur sommeil, les membres de la secte seront
Les cultistes rapidement rassemblés et neutralisés.
quidam moyen, ignorant tout du véritable GEVA Quelques voix se feront entendre pour
demander une explication ou clamer
Ces 17 hommes et femmes n’ont aucune connaissance des
innocence, mais aucun acte violent ne sera
véritables buts du GEVA. Tous sont non violents et prônent
l’amour libre. entrepris. Seul problème, Maria Aldoverde et
Amanda Campbel sont introuvable.
APP 11 Prestance 55% Lombardo va donner l’ordre de rassembler
CON 11 Endurance 55% les cultistes dans la grange et se lancera dans
DEX 12 Agilité 60% une fouille en règle des bâtiments. Deux
FOR 10 Puissance 50% équipes sont formées. La première assurera
TAI 11 Corpulence 55% la surveillance des membres de la secte et la
EDU 16 Connaissance 70% seconde se mettra en quête de Maria.
INT 9 Intuition 45%
POU 6 Volonté 30% Dans la grange, le commando tient sous
bonne garde une vingtaine de prisonniers.
PV 11 SAN 30 Imp - Ces derniers sont couchés sur le sol, les mains
liés derrière le dos. Interroger les membres
4 compétences au choix. Aucun d’entre eux ne dispose d’armes
de la secte ne permet pas d’obtenir de
ou de compétences de combat.
nouvelles informations.
Bientôt, une étrange secousse tellurique
frappera le sol pendant quelques secondes. Presque instantanément, une horrible puanteur venue des collines
prendra possession de toute chose. L’odeur est abominable, c’est l’expression même de la mort et de la
déchéance. Le sol tremblera à intervalle régulier comme si une immense créature foulait la terre et
s’approchait de la grange. Un vent glacial soulevant le sable et la poussière accompagnera ces relents putrides.
Un vent spectral qui semble droit venu de l’enfer (SAN 0/1)
L’atmosphère est saturée par la peur. Les prisonniers semblent, eux aussi terrorisés, et demandent à être
libérer. C’est alors qu’un par un, ces derniers vont se contorsionner de douleur. Tous sont en train de
suffoquer, d’étouffer. Maria Aldoverde vient de lancer sur ces ouailles une antique malédiction. La faune
bactérienne qui tapisse l’estomac de tout être
humain mute soudainement. La magie Les sombres rejetons
maléfique de Maria a soudainement multiplié la Horreurs tentaculaires
taille de ces bactéries de manière
incommensurable. Les victimes de sont pouvoir FOR 44
sont en train de s’étouffer avec la masse de CON 17
vers, d’amibes et de bacilles qui rampent le long TAI 44
de leur œsophage pour ressortir par leur INT 14
bouche. Assister à ces morts horribles, ici et POU 18
DEX 17
maintenant alors que le diable hante les collines
est proprement insupportable (SAN1/1d8). PV 31 Imp +10
A travers la nuit, le vent et le sable, les joueurs
devineront sans doute les terribles créatures qui Discrétion 60%, Se cacher dans les bois 80%, piétinement 40%
(2d6+10), tentacules 80% (10+1d3FOR)
viennent à leur rencontre (SAN 1/1d8). 3
sombres rejetons de Shub niggurath foulent le Arme à feu = 1 point dommage, arme blanche = dommages
sol et sèment mort et destruction sur leur normaux
passage. Les joueurs décideront sans doute de
se réfugier dans la demeure. La situation à Perte de SAN = 2/1d20
l’intérieur n’est sans doute pas plus brillante.

Mauvaise rencontre Page 22


Maria Aldoverde 5.3.3 Enfer souterrain
Grande prêtresse de Shub niggurath Dés lors que les membres de la secte seront
neutralisés, les bâtiments seront vides mais
Maria est née en 1912 à Boston. Agée de 93 ans, elle ressemble pas pour autant exempt de danger. Elvis
pourtant à une séduisante quadragénaire. Alors âgée de 10 ans, Appleton, un des agents de la D.E.A a été
Maria a été introduite par son père aux sombres mystères de « retourné » par Maria Aldoverde. Elvis va
Shub Niggurath. La jeune enfant accompagnait en effet son attendre que le groupe se sépare avant de
père dans un club appelé « the wood ». Derrière la façade d’un
passer à l’offensive. Elvis éliminera en priorité
speakyseasy comme un autre se cachait une secte de la pire
espèce. Pendant plus de 10 ans, Maria assista et participa aux
ses collègues de la DEA qu’il considère
horribles bacchanales données en l’honneur de Shub Niggurath. comme les plus dangereux. Il s’attaquera
Lorsque le club fut démantelé, Maria trouva les ressources ensuite aux PJ. Il sait par ailleurs que des
nécessaires pour donner vie à une nouvelle secte dédiée à sa chevreaux ont été invoqués et qu’ils seront là
déesse. Les noms de ces groupes changèrent au fil des temps dans quelques instants. Il ne se privera pas de
mais les rituels restaient les mêmes. faire partager son petit secret aux
Pilier du GEVA en 1966, elle dut disparaitre en 1977 lorsque investigateurs qu’il pense perdus. Cette
trois membres éminent de son groupe furent reconnus menace sera sans doute rapidement
coupables de meurtre au premier degré. En 1989, elle rejoint la
maitrisée. Le traitre aura peut être l’occasion
confrérie du nouveau potentiel pour la quitter quelques années
plus tard. En 1993 elle s’établi au Mexique et fonde un nouveau
de mettre hors jeu quelques agents de la
GEVA qu’elle dirige d’une poigne de fer. D.E.A avant de passer de vie à trépas.
Maria est un leader incontesté. Elle allie intelligence et pouvoir. Les joueurs ne tarderont pas à découvrir une
Son emprise sur ses disciples est totale. Elle n’a peur de rien et
trappe, mal dissimulée sous un meuble du
essaiera de disparaitre si le GEVA est menacé. Comme toujours,
elle se fera oublier puis cherchera à fonder les base d’un
salon (TOC +20%). La trappe est soulevée
nouveau culte de Shub Niggurath. sans effort à l’aide d’un anneau révélant un
puis étroit d’une dizaine de mètre de
APP 16 Prestance 80% profondeur. Une échelle permet d’atteindre
CON 15 Endurance 75% le sol en contrebas. On distingue un couloir
DEX 11 Agilité 55% taillé dans la roche qui progresse vers l’est.
FOR 11 Puissance 55% Un sol en terre parachève le tableau de ce qui
TAI 10 Corpulence 50% ressemble à la cave secrète de quelques
EDU 13 Connaissance 65%
trafiquants. Un système électrique sommaire
INT 17 Intuition 85%
POU 22 Volonté 110%
semble avoir été mis en place. Ampoules
nues et fils apparents offrent une lumière
PV 13 SAN 0 Imp - maladive à peine suffisante pour trouer la
pénombre.
Baratin 86%, Discretion 41%, Ecouter 68%, Mythe de Cthulhu
Alors que les joueurs découvrent ce sous-
28%, Négociation 52%, Persuasion 41%, Psychologie 79%,
Histoire naturelle 31%, Se cacher 42%, TOC 61%, Vigilance 40%, terrain, quelques tremblements de faible
arme blanche 42% (couteau 1d6) intensité se font sentir puis, au même instant,
une terrible odeur de charnier en provenance
Sortilèges : Appeler / Congédier Shub Niggurath, Invoquer / du fond du couloir enveloppe toute chose.
contrôler un sombre rejeton, signe de Voor L’odeur est insoutenable et terrifiante. Elle
véhicule des archétypes auxquels personnes
ne peut échapper : la pourriture des corps, la
peste, la maladie, la vermine… Bientôt un cri horrible semblant provenir de milles gorges d’enfants monte des
profondeurs. Le son est prodigieusement puissant et aigu, offrant des variations d’intensité que nulle bouche
humaine ne pourra jamais prononcer. (SAN 0/1).
La lumière diffuse des ampoules dans le couloir sous-terrain n’est pas suffisamment puissante pour deviner ce
qui se passe au fond du tunnel. Le couloir est immense. Les parois, grossièrement taillées dans la roche suintes
d’humidité. Le sol est lui aussi spongieux. Des vers de terre, limaces, cafards et autres insectes rampant
pullulent littéralement. De ci, de là, la racine sous terraine d’un arbre déforme le sol tel le tentacule menaçant
d’une créature chtonienne.
Bientôt, les joueurs arrivent dans une première salle. Cette dernière, large bien que basse de plafond, abrite
d’étranges casiers à bouteille. Les bouteilles contiennent toutes un liquide laiteux et vaguement sirupeux. Le
couloir traverse la pièce et s’étend encore sur une bonne centaine de mètre. Il aboutit alors dans une grande
salle exclusivement illuminée par 4 ampoules disposées de manière anarchique. La pénombre est donc quasi

Mauvaise rencontre Page 23


totale. Ici, l’odeur est proprement insoutenable. Elle imprègne tout. Une quantité incroyable de nuisibles, de
petits insectes et de mouche sature le lieu. Cette cave profondément enfouie en sous sol ressemble à
l’antichambre de l’enfer.
Maria est dans cette pièce, en retrait. Les joueurs pourront la repérer avec un jet de TOC/2. Elle attend que son
appel soit entendu. En effet, Maria Aldoverde vient d’invoquer Shub Niggurath. Son Dieu ne tardera pas à se
manifester. Maria est en compagnie d’Amanda, sa captive. Elle s’en servira comme un bouclier humain afin de
gagner du temps.
Shub Niggurath se matérialisera à partir du néant. Heureusement pour les joueurs, la lumière qui règne ici ne
leur permettra pas de voire la créature dans toute son horreur. A peine percevront t’ils un immense corps
bulbeux et noir, des tentacules massifs et luisant, une multitude de bouches sans dents qui s’ouvrent et se
ferment continuellement, des yeux noirs et fouisseurs, des pieds de boucs… (SAN 1d8/1d20).
Il est peu probable que les joueurs poursuivent plus en avant leurs investigations dans ce lieu maudit. S’il font
preuve d’un courage qui confine à l’inconscience,
il découvriront de nombreuses carcasses de vache Shub - Niggurath
au trois quart pourrissantes ainsi qu’un autel La chèvre noire au mille chevreaux
consacrée à Shub-Niggurath. Contre un des murs
de la grotte, posée sur une large table, une petite Lorsque Shub Niggurath se matérialise dans la pièce, l’air est
statue de facture ancienne fait face à des saturé de grosses mouches noires. Au même instant, au centre
monceaux de nourritures pourries : Fruits, de cet amas bourdonnant, une forme nuageuse et suppurante
viandes, légumes… Tout est recouvert d’un prend forme. Des observateurs attentifs constateront que ce
nuage en mouvement donne vie à des membres monstrueux,
véritable essaim de mouches.
des tentacules charnus, des gueules pleines de dents, des yeux
La statue représente une sorte de déesse de la rouges (SAN 1d8/1d100).
fertilité pervertie. Une femme au ventre D’énormes tentacules fouisseurs commenceront à frapper
boursoufflée par une ou plusieurs grossesses, des anarchiquement dans un périmètre restreint autour de la
masse centrale. Les joueurs ont 40% d’être touchés
organes génitaux munis de dents, 6 seins énormes
(éventuellement modifié par leur action). Si tel est le cas, leur
terminés par de petits tentacules, un visage corps est disloqué par la force de l’impact ou entrainé vers le
pourtant emprunt d’une certaine douceur (voir ci- corps central pour être dévoré.
dessous pour les pouvoirs de la statue).
A proximité, un ouvrage ancien peut être
découvert. Il s’agit d’un exemplaire du très rare La statuette de Shub-Niggurath
« les monstres et leur semblables ».
La statuette représente une sorte de déesse de la fertilité
pervertie. Une femme au ventre boursoufflée par une ou
6/ Epilogue plusieurs grossesses, des organes génitaux munis de dents, 6
seins énormes terminés par de petits tentacules, un visage
En mettant un terme aux agissements du G.E.V.A ; pourtant emprunt d’une certaine douceur.
L’histoire de cet objet d’une rare puissance est oubliée depuis
les joueurs élimineront une menace majeure. Ils
longtemps. Tel n’est pas le cas de ses propriétés. Les femmes qui,
parviendront par ailleurs à lever le voile sur une de manière régulière, placent des offrandes devant cette idole
conspiration aux ramifications inquiétantes. Les voient leur métabolisme totalement bouleversé. Ces dernières
informations contenues dans l’ordinateur de Clive n’ont plus de cycle menstruel et sont d’une extrême fertilité.
Blake et divers éléments découverts au ranch santa Sauf à utiliser un préservatif, tous les contraceptifs sont
sangre permettront à Delta Green de deviner un inefficaces. Un rapport aura 95% de chance de donner lui à une
étrange commerce du « lait de mère nature ». la fécondation (40% de chance de grossesse multiple). La grossesse
société de transport Tiger Trasit semble jouer un sera toujours problématique et donnera vie à un enfant
rôle clef dans ce trafic qui permet au lait de mère « monstrueux ». Par ailleurs, ces femmes touchées par la grâce
de l’idole, vieillissent 2 fois moins vite que d’ordinaire et sont
nature de voyage jusqu’à Chicago et gary Gary dans
particulièrement séduisantes.
l’Indiana. Les joueurs seront sans doute missionnés
pour poursuivre cette piste. Dans notre partie seul
un joueur a survécu au face à face mortel avec Maria Aldoverde. La campagne s’est ainsi poursuivi avec des
agents de la DEA survivant qui ont, dans un premier temps, du se battre avec leur administration pour justifier
le fiasco d’une opération qui n’a jamais existé officiellement.
Par ailleurs, on apprendra bientôt qu’Amanda Campbell est enceinte. Elle porte un enfant monstrueux qui
achèvera de la rendre folle. Un certain Stephen Alzis pourrait se montrer particulièrement intéressé et usera de
toute son influence pour éviter que cette grossesse ne soit interrompue.

Mauvaise rencontre Page 24


Institut médico-légal
Dowtown District
10850 Ulmerton Road
Largo, San Diego 36468

Cas 19514756; âge: environ 20 ans - Race: Blanche - Sexe: Féminin


Corps non identifié.
Autorisé par Doc. R N'guyen.
N° cas agence: 95- 29458
Mode de décès: indéterminé.

- Reno A. N'guyen Medecin légiste


- Edward E. Corcoran, M.D Médecin légiste associé
- Robert D. Davis, M.D Médecin légiste associé
- Larry M. Bedore, M.S Directeur d'Opérations
- Ronald B. Bells, B.S Chef Toxicologue
- Rico. J Iguerda, Inspecteur de police

Présents à l’autopsie
Nom: Inconnu
Date du décès: Nuit du 04 au 05 Juin 2005. Le corps a été amené à l'institut médico-légal au environ de 12h le 5 juin 2005
Date d'autopsie: 06 juin 2005 à 06h00
Agence d'investigation: Département de Police.

DIAGNOSTICS ANATOMIQUES RETENUS

Amputation de la tête au niveau de la sixième cervicale.


Amputation des deux mains et des deux pieds.
Perforation de l'abdomen.
Déshydratation.
Hématomes anciens et récents répartis sur le corps.

Signé: Reno A. N'guyen, Médecin légiste du district

(Le terme "neutre" sera utilisé pour "sans caractère particulier")

EXAMEN EXTERNE: L'autopsie a commencé à 11h00 ce 8 Juillet 1989.

En début d'examen, la morte est vêtue d'un T-shirt multicolore, d'un pantalon noir, sous-vêtements coton gris, peigne en
corne ou en ivoire. Le corps dépourvue de tête, de mains et de pieds et celui d'une femme blonde normalement
développée, d'alimentation moyenne mesurant 1,74m et pesant 49kg. L'épiderme qui recouvre la partie antérieure des
genoux est assez sali prouvant que la personne se met souvent à genoux. les pieds sont sales et indiquent une personne
peu soigneuse de sa toilette. La putréfaction a commencé. Le corps est froid au toucher suite à réfrigération. La lividité est
réduite au dos. La nuque, la poitrine et les seins sont couverts de sang coagulé. L'abdomen présente une entaille de 15 cm
proche de l'utérus administré à l'aide d'un instrument aiguisé et tranchant. Il est fortement distendu est une teinte verdâtre
le recouvre dans son entier et indique la putréfaction. On constate une coloration bilatérale d'intensité moyenne, verdâtre
des quadrants abdominaux inférieurs. Les membres sont égaux et développés de façon symétrique. Absence de mains au
niveau des poignés. L'os porte les marques d'un instrument métallique tranchant. Les poignets portent des marques de
brûlures supposant la présence de liens remontant à quelques jours. Le dos est neutre. Les pieds sont tranchés au niveau de
la cheville. La rigidité cadavérique a presque complètement disparu.

De multiples photos sont prises et seront considérées comme parties du protocole.

EVIDENCE DE TRAITEMENT

Un cathéter est en place. Des sites de piqûres intraveineuses sont présents dans la fosse antécubitale droite et une ligne
intraveineuse présente dans le pli du coude gauche. Du gel d'ECG se trouve sur les poignets gauches et droits. Un cathéter
est présent sur le côté du dos du poignet gauche. Un vésicatoire large de 10 centimètres carrés est placé sur la région du
foie. il est formé d'un tissus peint en jaune offrant de petites croix à chaque distance de centimètre, et un 5 au centre selon
le modèle.

EVIDENCE DE BLESSURES

TETE : Absente

COU: Il existe des abrasions cutanées sèches à l'extrémité de la sixième vertèbre cervicale. Sang séché incrusté sur l'os.
Celui-ci porte les marques d'un objet tranchant et lourd: probablement une hache ou une machette. Le meurtrier semble
s'y être repris à plusieurs fois. Matière crouteuse brunâtre séchée présente sur les "lèvres" de la plaie.

EXTREMITES: L'aspect dorsal de l'avant-bras droit juste au-dessus du poignet est remarquable du fait qu'il présente
plusieurs croûtes confluentes brun foncé de lésions correspondant à des "morsures d'insectes/d'animaux". Les mains sont
absentes. Le poigné semble avoir été broyé ce qui laisse supposé l'utilisation d'une pince. L'aspect dorsal du bras gauche a
des zones de croûtes sèches de 10 à 14mm. D'anciennes traces (bleu-gris brun) de coloration correspondant à d'anciens
hématomes sont présentes à la partie moyenne de la cuisse gauche sur une zone de 6 cm, et sur d'autres zones moins
importantes mesurant 12 à 19mm. A la partie moyenne du genou droit existe une zone rouge brun à bords tranchés. A la
partie moyenne de la jambe inférieure gauche existent des zones adjacentes anciennes (gris-brun) d'hématomes indatables
par leur périphérie. Les pieds sont absents et présentes les mêmes lésions que les poignés. Une ancienne cicatrice est
présente au dessus de l'aspect latéral de la jambe inférieure droite. En parallèle à celles-ci, on trouve deux abrasions
superficielles de 6mm. Sur la partie moyenne de la jambe inférieure droite sont éparpillés divers anciens hématomes (gris
brun à marges indéfinies) variant de 3 à 10mm. Un ancien hématome (jaune gris à bords flous) de 10 cm est présent sur la
crête iliaque postérieure gauche. A l'extrémité du coude droit postérieurement existe une lacération en cours de guérison
de 3mm. A côté de celle-ci existe un "ancien" hématome dont la plus forte dimension est de 62 mm.

TRONC: Au sommet de l'épaule droite existe une abrasion de 18mm sèche. Dans la zone supra-iliaque existe un (ancien)
hématome brun-vert de 65mm. Sur la partie inférieure du flanc gauche existe un hématome (ancien) brun de 90mm
horizontalement et 40 verticalement

EXAMEN INTERNE

SYSTEME CARDIOVASCULAIRE: Le cœur de 230 grammes possède une artère coronaire droite dominante. Les vaisseaux
coronariens présentent une artériosclérose focalisée moyenne. Spécifiquement absentes, zones de nécrose et de fibrose.

SEINS : Contiennent un peu de lait jaunâtre (colostrum)

SYSTEME RESPIRATOIRE: Le poumon gauche de 210 grammes est remarquable car présentant un thrombus bien constitué
et multifocal. Il n'est pas associé à un infarctus. Le feuillet viscéral de la plèvre est neutre. L'arbre bronchique contient de
petites quantités de liquide teinté de sang. Le parenchyme de la section est sec, gris-rose, et mat-pâteux. Le tronc principal
de l'artère pulmonaire gauche est occlus par un thrombus bien constitué. Le poumon droit de 210 grammes possède un
feuillet pleural neutre. L'arbre bronchique ouvert ne présente aucun thrombus antérieur au décès. L'arbre bronchique
contient une quantité modérée de mucus légèrement teinté de sang. Le tissu de la section est gris-rose et mat-pâteux. Les
cartilages laryngés et trachéaux sont intacts, leurs muqueuses neutres.

SYSTEME NERVEUX CENTRAL : Absent

SYSTEME HEPATOBILAIRE: Le foie de 1270 grammes possède une capsule neutre. A la section, le foie est uniforme et brun
foncé. Pas de masses identifiées. La vésicule biliaire contient 10cc de bile visqueuse vert foncé. Le système biliaire extra-
hépatique est neutre.

SYSTEME LYMPHATIQUE: La rate de 60 grammes possède une capsule neutre. Le parenchyme est modérément ramolli et
brun-rouge foncé. Les ganglions lymphatiques abdominaux et thoraciques sont neutres.

APPAREIL GASTRO-INTESTINAL: Les tissus sont érodés, dissociés et comme combinés dans une étendue de 5 centimètres
environ, les tissus sont noirâtres et nagent dans un liquide brunâtre et huileux qui est soigneusement recueilli dans une
bouteille. Le même que celui qu'on peut recueillir dans la plèvre. La perforation de l'œsophage s'est faite dans la plèvre
gauche. Le liquide caustique qui l'a produite s'est répandu dans la plèvre qui est brune jaunâtre corrodée, si bien qu'il suffit
de la gratter très légèrement pour dénuder les côtes. L'œsophage au niveau du point est entouré d'un tissu cellulaire réduit
en débris brunâtres ayant subi une action caustique

ABDOMEN: A l'ouverture de l'abdomen il s'écoule un flot de pus verdâtre; les intestins sont tous adhérents ce qui montre
l'existence d'une péritonite suraiguë dont j'ai recherché la cause; j'ai pu alors constater les désordres anatomiques suivants:
La peau de l'abdomen offre des vergetures et la symphyse pubienne est obstruée et facilement écartée comme aux
premiers mois de la grossesse. Les intestins sont sains. L'estomac ne contient que quelques grains brunâtres et pas de
liquide analogue à celui qui se retrouve au niveau de la perforation œsophagienne. Sa muqueuse n'offre aucune érosion ni
lésion. Les intestins sont tous adhérents comme dans les péritonites suraiguës. Dans le petit bassin l'accumulation de pus
est énorme et c'est par flots qu'il s'écoule quand on veut enlever l'utérus.

SYSTEME GENITAL: englobé dans une masse purulente, l'utérus est volumineux comme pendant les premiers mois du début
après la gestation. Le col est ramolli et très ouvert laissant pénétrer le bout de l'index. L'organe est ouvert; on trouve que la
cavité offre les dimensions suivantes:
longueur : 19,5 centimètres
largeur du fond : 13 centimètres
Epaisseur des parois : 1,5 centimètres
On trouve sur la face postérieur une large entaille.
Longueur verticale : 5 centimètres.
Largeur horizontale : 15 centimètres.
L'utérus abrite en embryon anormalement développé à ce stade de la grossesse montrant des signes évidents de
malformation. Le fœtus est crevé et recouvert d'une substance corrosive inconnue. Un prélèvement est effectué. On
constate l'existence d'une lymphangite utérine et celle de pus dans les ligaments larges. L'utérus a été évidement le point
de départ de la péritonite généralisée.

SYSTEME URINAIRE: Le rein gauche de 120 grammes et le droit sont similaires. Les artères rénales sont évidentes. La
surface extérieure est lisse. Le parenchyme de la section est uniforme et brun foncé. Le cortex mesure 10 mm en moyenne.
Les jonctions cortico-médullaires sont bien individualisées. Il reste 15cc d'urine dans la vessie. Ceci ôté, la paroi de la vessie
est neutre.

SYSTEME MUSCULAIRE ET SQUELETTE: (voir ici #Evidence de blessures) - sinon, le reste est neutre.

DONNEES DE LABORATOIRE

Culture et sensibilité du liquide cérébrospinal:


Coloration Gram: rare leucocytes observées
Culture: Absence de pousse au bout de 72 heures.
Recherche d'antigènes bactériens du liquide cérébrospinal:
Hemophilus influenza B: négatif
Streptococcus pneumoniae: négatif
N.Méningocoques groupes A,C,Y,et W135: négatif
Neiserria Méningocoques B/E. , Coli K1: négatif.
WMH:md
Analyse de l'humeur vitrée :Sodium (?vitré: 180mmol/l ), Potassium vitré: 13.9 mmol/l
WMH:md
Urée vitrée:300mg/l
Créatinine vitrée: 2,6 mg/dl
Glucose vitré: 15mg/dl
Chlorure vitré:161mmol/l
Osmolarité spécifique: 1.337
WMH:md

Recherches toxicologiques
Dowtown District

Résultats pharmacologiques (qualitatif)

Urine {TLC Basique} la recherche était NEGATIVE pour diphenhydramine. urine {immuno electrophorèse} : essai NEGATIF.
[* Confirmé par CGMS]

Résultats pharmacologiques (quantitatifs)


Ethanol: 0 g /dl, sang (cœur)
Ethanol : 0 mg/dl, humeur vitrée

Signé : Ronald R. Bell, B.S., chef toxicologue,

CONCLUSION

1. La mort est survenue selon toute probabilité dans la nuit du 04 au 05 juin 2005 au environ d'1h du matin.
2. L'état avancé de putréfaction est parfaitement anormal même compte tenu de la température extérieure
3. J'ai constaté deux lésions mortelles: Une perforation de l'utérus, produit selon toute vraisemblance par la lame d'un
couteau où d'un objet similaire. Un agent caustique, dont la nature doit être déterminée par l'analyse chimique s'est alors
libéré créant une seconde lésion perforant l'œsophage dans la plèvre. Une péritonite généralisée supposée, dont le point
de départ est une lymphangite utérine qui selon toute vraisemblance est de nature puerpérale.
4. Le développement de l'utérus, la présence du fœtus et de colostrum dans les mamelles prouvent que la victime été au
troisième mois de sa grossesse.
5. La forme du col utérin qui offre une dilatation considérable pour le troisième mois, la présence de vergetures
abdominales, ainsi que la solidité de la 'lymphite' pubienne sont autant de raisons qui font prouver qu'il s'agit d'un d'une
grossesse anormalement rapide et monstrueuse.
6. L'embryon trouvé dans l'utérus présenté de graves malformations et un développement disproportionné pour son âge.
Le liquide corrosif qui le couvre et qui semble être à l'origine de la péritonite n'a toujours pas été identifié.
7. Toutes les mutilations ont été pratiqués post-mortem, quelques minutes seulement après la mort.

En résumé la mort est due à une péritonite supposée qui a eu pour point de départ une lymphangite utérine suite probable
du coup de couteau administré au niveau de l'utérus.

Un liquide caustique semble avoir été libéré, très probablement à cet instant, perforant l'œsophage et se répandant dans la
plèvre gauche, sans atteindre l'estomac et sans avoir produit de lésion grave dans l'arrière gorge. Rien ne permet de
déterminer si le coup de poignard a été fait pas la victime elle-même ou par une main étrangère

NB :

1. L'estomac et l'œsophage ont été placés par moi dans un bocal de verre neuf que j'ai cacheté étiqueté et signé moi-
même.
2. Le liquide recueilli dans la plèvre et au niveau de la perforation de l'œsophage a été placé dans une bouteille neuve
cacheté, étiquetée par moi afin que ces parties puissent être soumises à l'analyse chimique qui pourra peut-être
déterminer la nature de l'agent corrosif qui a produit la perforation de l'œsophage.
3. L'embryon a été conservé dans un bocal neuf cacheté et étiqueté
N A T I O N W I D E C R I M I N A L D A T A
Numéro DCC : 0000184846
NOM / TYRON SANTIAGO SEXE / M
TAILLE / POIDS / 95 CHEVEUX / NOIR YEUX /
1.82 MARRONS
RACE / CAUCASIENNE DATE ET LIEU DE NAISSANCE /
SAN DIEGO 14.02.1960
N°TAJA :#1255-25-6 ADRESSES / DIVERSES / KING

<<<<<<<<<< CRIMINAL HISTORY >>>>>>>>>>


ARREST ARREST/ARRAIGNMENT DISPOSITION AND RELATED
INFORMATION CHARGES DATA
ARR IJT / PL 04-01-87 -- ARREST – -- DISPOSITION –
Kings
CRM DATE/ 04-01-87 DRUG POSSESSION 04-02-87 CRIM CRT KINGS
CRM PLACE/ KING PL 155.25 NO SUB DKT# 7K019160
ARR/AGY/ K87019231 DRUG DEALING CONVICTED UPON PLEA OF
S DIEG PCT 060 PL 205.30 GUILTY
GANG INVOLVEMENT
CRT CON #10763052H THE FOLLOWING CHARGES/
PL 240.20
RESISTING ARREST DRUG DEALING/
FAW NO KO15162
PL 240.36 DRUG POSSESSION
PETIT LARCENY GANG INVOLVEMENT
ORACLE #18330990
PL 155.25 RESISTING ARREST
DIS/CON/FIGHT/VIOLENT
SENT/ 3 YEARS
SECRET / NOFORN
Département de la justice
Drug Enforcement Administration
FPO 30715-600

DN-30715-CPT

MEMORANDUM A L’ATTENTION DE L’OFFICIER EN CHARGE / CIA / DC 20016-8111

OBJET : OBSERVATION GROUPE D’ETUDE SUR LE VERITABLE AMOUR (G.E.V.A)

1. Le dispositif d’observation repose sur :


- Observation sur site entre le 12 mars 2005 et le 19 mai 2005 (HUMINT) source DEA / FBI
- Analyse compte bancaire (HUMINT) source IRS
- Ecoute téléphonique (SIGINT) source NSA

2. Une secte du même nom a été créée en Californie en 1965 (source FBI). Il s’agissait d’une secte païenne prônant l’amour
libre. En 1977, trois des dirigeants du GEVA Joshua Freese, Chester Marsh et Richard Waugh ont été accusés de meurtre
au premier degré. Ils ont été jugés non coupables en raison de leur aliénation mentale. La secte semble avoir cessé toute
activité à l’issue du procès de ces trois dirigeants.

3. Le GEVA dispose de locaux situés à 45 km au sud de Tijuana dans la vallée de Las Palmas. Ranch de plus de 1000m²
sur parcelle de 9 hectares (exhibit#1_#9). Renseignements cadastraux : propriétaire Alfonso Aldoverde (mort naturelle le
25/12/82. Maria Aldoverde légataire naturelle). 2 dortoirs dans l’aile est, 1 salle de cérémonie dans l’aile ouest, cuisine, salle
à manger et quartier de Maria Aldoverde dans bâtiment central. Alimentation par groupe électrogène (entre 8h00 et 22h00)

4. Entre 8 et 29 visiteurs/jour sur la période d’observation. Membre du groupe GEVA. Approche new age. Cérémonie de
purification, cérémonie de glorification de « mère nature »…

5. Journée du 27 avril 9h40. Arrivée de Mario Vargas Llosa accompagné de 6 hommes de main (exhibit#10_#24). Nuit du 27
avril. Odeur forte et inconnue. Odeur pestilentielle d’origine chimique ou organique. Possible lien avec laboratoire de
stupéfiant. Départ de MVL 28 avril 7h02. Porte plusieurs caisse en bois (exhibit#25_#29). Seul 3 hommes de main
accompagnent MVL.

6. Compte bancaire peu mouvementé. Crédit stable 60 000$. Opération bancaire (débit 125$ avec compte off shore basé à
Key Largo). Probabilité élevée de compte fantôme.

7. Achat fréquent de bétail. Disparition fréquente de bétail ( ????)

8. Possible présence d’arme à feu en petite quantité.

9. Ecoutes téléphoniques « 0 »

CONCLUSION : Probabilité élevée de laboratoire stupéfiant. Sans doute sous-terrain. Possible sorties/entrées dissimulées
dans le désert pour sortie/entrée des substrats et produits stupéfiants. Lien vraisemblable avec cartel de Tijuana.

SAMUEL T LOMBARDO
Classifié par : Origine multiple DEA
Déclassifier si : OADR Capitaine

SECRET / NOFORN
Manuel Garcia “el ojo” Simental,
sympathisant
Opportuniste, Manipulateur, Matérialiste,
Age : 32 ans
Profession Journaliste freelance
Histoire personnelle : Un père écrivain et
une mère institutrice. Ce cadre familial
unique ne pouvait donner vie qu’à une
fratrie au destin particulier. Manuel a
grandit avec 5 frères et 2 sœurs dans les
quartiers pauvre de Tijuana. Attiré par les
romans noirs, l’aventure et l’argent facile,
Manuel a très vite boudé l’école pour
trouver son bonheur dans la rue. Petit
deal, petit trafic, petites condamnations.
Contrairement à quelques uns de ses
frères (voir ci-dessous), Manuel, trop
indépendant, n’a jamais été membre de
gang. A 18 ans, il a commencé à écrire
quelques articles en free lance puis, s’est
lancé dans le journalisme d’investigation.
Il a ainsi passé 2 ans à Ciudad Juarez afin
d’écrire un ouvrage sur la centaine de
meurtre de femme perpétrés dans cette ville en 10 ans. Il revint à Tijuana sans le sous et sans éditeur. La vie est
alors difficile et Manuel se compromet de plus en plus dans le trafic et les gangs.

Le salut viendra d’une info parvenue presque par hasard aux oreilles de Manuel. Une info capitale qui permit
de mettre hors d’état de nuire les meurtriers de l’épouse et du gosse d’un flic de la DEA. Manuel va travailler
main dans la main avec Eliot Lowel, le flic en question et Val Lame, adjoint du procureur. Cette collaboration lui
permis de nouer des contacts avec plusieurs journalistes basés à San Diego et, peu à peu, à se faire un nom
dans le journaliste d’investigation.

Aujourd’hui, « el ojo » est une figure locale de la coahuila, le quartier de tolérance de Tijuana. Il en est le scribe,
le barde, le conteur. Les gangs l’acceptent et le protègent car ils ont besoin d’un témoin. Les flics, de leur côté
aussi, trouvent un intérêt à travailler avec cet étrange personnage qui connait le quartier et les gangs mieux
que quiconque.

Histoire Occulte : En 2004, alors qu’Eliot, Manuel et Val enquêtait sur revolucion 118, ils eurent l’occasion
d’être confronté à une première expérience paranormale. En planque dans une baraque de la caohuila, ils
furent témoin de l’assassinat d’une 10ène de truands par une créature ressemblant, de loin, à une sorte de
chien monstrueux. Le massacre terminé, ils assistèrent à l’intervention d’une équipe de Delta Green venue
maquiller la scène de crime.

Eliot, Manuel et Val choisirent d’intervenir afin d’arrêter ces étranges personnages qui semblaient pouvoir
expliquer l’origine de la tuerie. La soirée fut des plus étranges. Les trois hommes découvrirent l’existence de
Delta green et choisirent de rejoindre les rangs de la conspiration.

En 4 ans, Eliot, Manuel et Val ont été appelé à diverses reprises par Delta green. Dans tous les cas, il s’agissait
de mission d’appuis logistique : escorte de camion mystérieux, surveillance, transport… Par 2 fois, les trois
hommes sont intervenus sur des scènes de crime afin de dissimuler les preuves d’un massacre commis par ce
qui peut ressembler à un chien monstrueux laissant derrière lui un fluide bleu et corrosif. Cette créature
semble surpuissante et immunisée contre les balles.
Personnalité : Manuel est toujours sur le fil du rasoir. Adepte du compromis et de la compromission, il n’a pas
beaucoup d’éthique. Il n’est pas loyal, pas fiable, pas droit, pas honnête et, paradoxalement, cherche à se
montrer sous un jour assez romanesque. Il se vit comme un héro de roman noir. Un détective à la Chandler qui
tient à la fois du flic et du truand.
Matérialiste, il franchit de manière régulière la « zone grise » pour s’aventurer dans l’ombre ou la lumière. Il
accepte ainsi de l’argent des flics pour quelques tuyaux et des truands pour quelques trafics. Manuel a
conscience qu’en agissant de la sorte, il risque de compromettre sa neutralité. L’appât du gain est trop fort.
Quant on a grandit dans la rue, on apprécie d’autant plus son confort.
Haut en couleur, Manuel cultive son « côté punk ». Look négligé, attitude nonchalante, provocation et cynisme
font parti du personnage.
Proches : Sur les 5 frères de Manuel, 3 sont toujours en vie. Les 2 autres sont morts à l’adolescence, Les 2 ont
suivi la voie tracée par les gangs et y ont trouvé une fin rapide. Aujourd’hui, Manuel est le plus jeune de la
fratrie. Ricardo et Enrique sont les principaux lieutenants du gang des « Mariachi ». Miguel, le plus âgé de tous,
a choisi une voie différente. Il est aujourd’hui flic au sein de la police Criminelle de Tijuana. Les relations sont
cordiales, voir affectueuses, avec Ricardo et Enrique… beaucoup plus froides avec Miguel.

Mercedes, la plus jeunes sœur de Manuel (27 ans ) a quitté Tijuana. Aux dernières nouvelles, elle travaille
comme assistante sociale à Los Angeles. Cristina « la sainte » est restée à Tijuana. Elle n’a jamais quitté le foyer
familial et s’occupe des parents vieillissants. « El padre » est en effet partiellement handicapé depuis une crise
cardiaque qui l’a surpris en 2004.

Tendances psy : Manuel est mégalomane et égocentrique. Il est persuadé que sa finesse d’esprit et sa capacité
à naviguer en eau trouble sans jamais prendre de coup le placent au dessus des autres. Il sacrifiera sans aucun
mal ses proches pour parvenir à ses fins et préserver sa situation.

Ressources : Le réseau de connaissance de Manuel est important. Il peut compter sur une multitude
d’informateurs au sein des gangs de la Coahuila et autant dans les rangs de la police de Tijuana et de San Diego.
Bien entendu, faire appel à ce réseau n’est jamais gratuit. Manuel peut obtenir sans mal ce qu’il souhaite :
informations, armes, drogues, filles… mais le cout est toujours proportionnel au service rendu.

Objectif Personnel : Manuel n’est pas stupide. Il sait qu’à se compromettre en permanence entre les gangs de
la Caohuila et les flics de Tijuana, il finira tôt ou tard par se bruler les ailes. Il envisage de réaliser un gros coup
qui pourra le mettre à l’abri définitivement du besoin avant de retirer quelque part. Peut être en Argentine ou
à new York.

Delta Green peut lui offrir cette opportunité. Manuel a en effet la possibilité de révéler l’existence d’une
conspiration tentaculaire au sein de l’administration fédérale. De quoi passer à la postérité et garnir son
compte en banque.

Sombre secret : Depuis sa première rencontre avec Delta Green, Manuel a commencé à prendre des notes, des
photos, faire des recherches… Il conserve secrètement chez lui l’amorce d’un dossier compromettant visant à
révéler l’existence de la conspiration.
Val Lime, alias agent Winter
Idéaliste, Obstiné, Intransigeant
Age : 28 ans
Profession : Gradé de l’US Immigration and Custom
Service de San Diego détaché auprès de l’attorney
général de San Diego
Histoire personnelle : Fils ainé d’une famille de
notable de San Diego, il a grandit dans un cadre
protégé et privilégier. Une mère au foyer et un père
sénateur. Une fortune familiale héritée des
laboratoires Lime (recherche pharmaceutique). Sa
destinée, toute tracée, ne l’orientait pas
nécessairement vers l’administration fédérale.

La crise d’adolescence de Val fut fulgurante. Rejet de


la fortune et de la puissance familiale. Rejet du
conservatisme et des valeurs portées par ses parents.
A 18 ans, Val quitte son foyer et étudie le droit à
Phenix. A 22 ans il réussit le concours fédéral de
l’USICS et rejoint le bureau de San Diego. Son
opiniâtreté, son intelligence et sa capacité de travail lui
permettent d’obtenir assez vite des résultats
remarqués par ses supérieurs. Malheureusement, il ne
parvient que difficilement à s’intégrer dans son
service. Etre fils de sénateur est un premier problème.
Le second est l’attitude naïve et idéaliste qui
caractérise Val. Ses collègues l’ont d’ailleurs
surnommé « Monsieur lave plus blanc ».

Val gagnera la reconnaissance de ses pairs en collaborant sur l’assassinat de l’épouse et du gosse d’un flic de la
DEA. Val va travailler main dans la main avec Eliot Lowel, le flic en question et Manuel Garcia Simental, un
informateur. Cette collaboration lui permis de nouer des contacts avec plusieurs personnages clefs dans les
sphères de la justice de la côte ouest. Ainsi, en 2005, Val rejoint l’équipe de l’attorney général. Depuis, il met
toute son énergie au service de sa vision tranchée de la justice.

Histoire Occulte : En 2004, alors qu’Eliot, Manuel et Val enquêtait sur revolucion 118, ils eurent l’occasion
d’être confronté à une première expérience paranormale. En planque dans une baraque de la caohuila, ils
furent témoin de l’assassinat d’une 10ène de truands par une créature ressemblant, de loin, à une sorte de
chien monstrueux. Le massacre terminé, ils assistèrent à l’intervention d’une équipe de Delta Green venue
maquiller la scène de crime.

Eliot, Manuel et Val choisirent d’intervenir afin d’arrêter ces étranges personnages qui semblaient pouvoir
expliquer l’origine de la tuerie. La soirée fut des plus étranges. Les trois hommes découvrirent l’existence de
Delta green et choisirent de rejoindre les rangs de la conspiration.

En 4 ans, Eliot, Manuel et Val ont été appelé à diverses reprises par Delta green. Dans tous les cas, il s’agissait
de mission d’appuis logistique : escorte de camion mystérieux, surveillance, transport… Par 2 fois, les trois
hommes sont intervenus sur des scènes de crime afin de dissimuler les preuves d’un massacre commis par ce
qui peut ressembler à un chien monstrueux laissant derrière lui un fluide bleu et corrosif. Cette créature
semble surpuissante et immunisée contre les balles.

Personnalité : Val est un idéaliste. Sa vision de la justice, du droit et de l’honnêteté est extrêmement tranchée.
Val est un homme d’honneur. Il ne transige pas, ne fais pas de compromis. Pour lui, il y a l’ombre et la lumière.
Pas de zone grise, rien qui ne peut exister entre les deux. De fait, il est parfois difficile de vivre aux côté de Val.
Son intransigeance est parfois épuisante.
Bourreau de travail à la fiabilité sans pareille, il va toujours au bout de ce qu’il a commencé. Il ne croit ni au
génie, ni à l’intuition, mais uniquement à l’effort et au don de sois.

Proches : Val a une belle gueule, de belles fringues et un certain charme. Il est rarement célibataire. Pourtant,
ses liaisons ne durent jamais bien longtemps. Val est un individu fatiguant et complexe. Il est trop difficile de
partager son existence.

Il en va de même pour les collègues de travail de Val. Trop d’intransigeance pour s’accorder avec les
individualités d’un groupe. Val est un solitaire. Au final, c’est sans doute Eliot Lowel et Manuel garcia Simental
qui peuvent être considérés comme ces meilleurs amis. Même si ces deux hommes (surtout Manuel) ont une
vision moins tranchée du bien et du mal, Val reconnait leur force de caractère et leur fiabilité.

Les relations de Val avec sa famille sont ambivalentes. Ses 2 frères et son père n’ont pas beaucoup de
considération pour lui. Val, de son côté ne semble pas marqué par ce dédain. La vérité est sans doute plus
complexe. Val ne souhaite pas se compromettre en renouant des relations avec son sénateur de père. De
même, son père ne s’abaissera pas à tendre la main à un vulgaire flic. Pourtant, les deux hommes
souhaiteraient naturellement trouver l’occasion de se rapprocher.

Tendances psy : Val est obsessionnel. En cas de stress intense, il élaborera des plans complexes et alambiqués.
Le respect du plan sera plus important que le résultat final.

Ressources : Val a le respect et la considération du procureur général de San Diego. Une relation filiale s’est
instaurée entre les deux hommes.

L’influence de la famille Lime et du sénateur Lime est considérable. Elle s’étend jusqu’à Washington et touche
les milieux politiques et industriels. Bien entendu, Val ne pourra que difficilement demander une intervention
de son père.

Objectif Personnel : Depuis 2004 et la découverte de Delta green, Val espère pouvoir s’investir plus
profondément dans cette conspiration qui semble épouser ses valeurs. Il sait que, jusqu’ici, il est observé et mis
à l’épreuve. Il espère pouvoir montrer sa valeur prochainement.

Sombre secret : l’agent White (Eliot Lowel) est, en principe, le chef de la cellule W. Il est en contact avec l’agent
Vesper qu’il n’a jamais rencontré. Il se trouve que, récemment, l’agent Vesper s’est présentée à Val. Elle lui a
confié une mission particulière. Val est désormais chargé d’évaluer Eliot Lowel et Manuel garcia Simental. Delta
green craint que le premier ait des tendances suicidaire et que le deuxième révèle l’existence de la
conspiration.
(Capitaine) Eliot Lowel, alias agent
White
Désabusé, Honnête, Suicidaire
Age : 38 ans
Profession : Gradé de l’US Immigration and Custom Service de San Diego
Histoire personnelle : Eliot Lowel a grandit à New York, sur la côte est. 12 ans dans les rangs du FBI et des états
de service impeccables. Apprécié par ses collègues, bien
notés par ses supérieurs qui voient en lui un agent fiable,
honnête et loyal.

En 1995, Eliot se marie avec Eva Peper, un agent spécial


de son bureau. Trois ans plus tard, Eva réussit les
concours de l’US Immigration and Custom Service et
obtient un poste à San Diego. Le pédigrée d’Eliot lui
permet sans mal d’obtenir, à son tour, une mutation à
San Diego. Il rejoint les rangs de la DEA.

Sur la côte ouest, la réussite professionnelle est, de


nouveau, au rendez-vous. En 1999, le couple devient
parent d’un petit garçon : Georges. La vie sourit aux deux
agents qui parviennent sans mal à s’intégrer à la vie
sociale de San Diego.

Tout bascule le 16 mars 2004. Alors qu’Eliot est en voie


de boucler une importante enquête impliquant un des
principaux gang de Tijuana, Revolucion 118, il paie au
prix fort son engagement. Une voiture grise garée en
double file qui quitte doucement son emplacement, qui
bloque le véhicule d’Eva et quatre tireurs qui ne laissent
aucune chance à la femme d’Eliot ainsi qu’à son fils.

Eliot ne s’est jamais remis de cette perte. Toujours loyal et honnête, il parvient malgré tout à trouver
suffisamment de motivation pour s’impliquer dans son travail. Avec l’aide d’un informateur de Tijuana, Manuel
Garcia Simental, et l’adjoint au procureur de San Diego, Val Lame, Eliot parvint à boucler son enquête sur les
principaux leaders de revolucion 118.

En retrait, fatigué par la vie, trainant son chagrin et sa souffrance, Eliot poursuit sa vie professionnelle au sein
de la DEA jusqu’à ce qu’une enquête interne le mette en cause dans une affaire de trafic de drogue. Suspendu
pour 2 mois, le temps de l’enquête, il finira par être innocenté, se qui ne sera pas le cas de son principal
partenaire.

A l’issue de cette affaire, Eliot demande une mutation, histoire de mettre un peu de distance entre lui et son
passé. Il est accueilli au sein de l’US Immigration and Custom Service. Eliot est membre de cette agence
fédérale depuis un peu moins d’un an. Jusqu’alors, il n’a pas encore trouvé ses marques. Les rumeurs sur son
passé douloureux l’ont précédé. Il n’a pas la confiance de ses collègues ni la considération de ses supérieurs.

Histoire Occulte : En 2004, alors qu’Eliot, Manuel et Val enquêtait sur revolucion 118, ils eurent l’occasion
d’être confronté à une première expérience paranormale. En planque dans une baraque de la caohuila, ils
furent témoin de l’assassinat d’une 10ène de truands par une créature ressemblant, de loin, à une sorte de
chien monstrueux. Le massacre terminé, ils assistèrent à l’intervention d’une équipe de Delta Green venue
maquiller la scène de crime.
Eliot, Manuel et Val choisirent d’intervenir afin d’arrêter ces étranges personnages qui semblaient pouvoir
expliquer l’origine de la tuerie. La soirée fut des plus étranges. Les trois hommes découvrirent l’existence de
Delta green et choisirent de rejoindre les rangs de la conspiration.

En 4 ans, Eliot, Manuel et Val ont été appelé à diverses reprises par Delta green. Dans tous les cas, il s’agissait
de mission d’appuis logistique : escorte de camion mystérieux, surveillance, transport… Par 2 fois, les trois
hommes sont intervenus sur des scènes de crime afin de dissimuler les preuves d’un massacre commis par ce
qui peut ressembler à un chien monstrueux laissant derrière lui un fluide bleu et corrosif. Cette créature
semble surpuissante et immunisée contre les balles.

Personnalité : Pendant 36 ans, Eliot a eu le temps de se forger une personnalité positive. Les valeurs dans
lesquelles il a grandit et qu’il a su transmettre à ses subordonnées et à ses proches sont : Le courage,
l’investissement personnel, la loyauté, l’espoir… l’habitude de toujours voir le verre à moitié plein.
Depuis l’assassinat de sa femme et de son gosse, le positivisme d’Eliot a été remplacé par le doute. Un doute
permanent et fatiguant. Eliot n’a plus d’illusion, plus d’espoir. Il n’attend plus rien de la vie. Cette pesanteur
permanente est peut être temporaire. Mais depuis plusieurs années, Eliot ne parvient pas à « sortir la tête de
l’eau ». Il voit désormais toujours le verre à moitié vide. Il essaie, toutefois, de ne pas affecter son entourage
avec son attitude et son manque d’enthousiasme. Il parvient ainsi à sauver les apparences et à rester un leader
faisant preuve de tempérance et d’intelligence.

Proches : Depuis l’assassinat de sa famille, Eliot s’est progressivement coupé de tout ses proches. Les amis ont
tendances à fuir les veufs qui trainent le poids de leurs morts. Si Eliot et Eva avaient su faire naitre autour de
leur famille une vie sociale riche et active, il ne s’agit aujourd’hui que d’un souvenir. Eliot n’a pas d’amis. Ses
collègues de travail ne peuvent en aucun cas être considérés comme des proches.

Par ailleurs, la famille d’Eliot (un frère, une sœur et un père encore en vie) est toujours basée sur la côte est.
Depuis quelques années, plus personne ne fait l’effort de passer un coup de fil mensuel.

Tendances psy : Aujourd’hui, Eliot est suicidaire. Il nourrit un désir inconscient de rejoindre sa femme et son
fils. Pas d’héroïsme morbide, pas de souhait de mourir en héro. Il s’agit juste de mettre un terme définitif aux
souffrances qu’il endure quotidiennement et plus spécifiquement, le soir avant de dormir.

Ressources : Quelques anciens collègues du FBI ou de la DEA peuvent toujours être contactés et apporter une
aide certaine. Ils le feront plus par pitié pour Eliot que par amitié.

Par ailleurs, en qualité de chef de cellule de Delta Green, Eliot dispose de 2 adresses de Green Box où trouver
armes de contrebande et identité factices. Il connait aussi un médecin douteux sympathisant de la
conspiration.

Objectif Personnel : Deux Eliot s’affrontent en permanence. Le premier est un leader, un combattant. Le
second a baissé les bras et attends la mort. Ce combat, ce doute, cette balance entre l’ombre et la lumière est
épuisante. Eliot souhaite mettre un terme à cette lutte en découvrant qui il est devenu.

Sombre secret : Presque tous les soirs, la douleur permanente qui ronge l’âme d’Eliot le pousse à se saisir de
son arme de service et à placer le canon dans sa bouche. Jusqu’ici, il n’a pas trouvé la force d’appuyer sur la
détente.
Sam Solis alias agent will
Réfléchi, Loyal, Têtu
Age : 36 ans
Profession : ancient agent special, US Fish
and wildlife service
Histoire personnelle : Sam a grandi dans le
Vermont. Avec un père absent, membre des
US Rangers, il a surtout été élevé par sa
mère au côté de ses deux grandes sœurs.
Son père est mort pour la patrie alors que
Sam n’avait que 15 ans. Il se rappelle
finalement assez peu de chose de cet
homme impressionnant et secret. Les seuls
moments de complicité qu’il a partagés avec
lui sont de grandes promenades en forêt
dans les collines du Vermont.

Une scolarité moyenne, un climat familial pesant, un père idéalisé… autant de bonne raison pour ne pas
écouter sa mère et entrer dans le corps des Marines à 18 ans. A 24 ans, il est reçu au sein des US Ranger. C’est
lors d’une permission qu’il rencontre Celia. Il a 26 ans lorsqu’il se marie avec elle. 5 mois après le mariage, il
devient père à son tour. Laureen, sa fille, vient de naitre. Celia pousse Sam à quitter l’armée. Il est alors recruté
par l’US fish and wildlife service. Toute la famille s’installe dans le Dakota. C’est alors que tout se gâte. Trop de
concession, trop d’immaturité… La vie de couple devient difficile puis impossible. A 30 ans, le divorce est
prononcé. Sam accepte une promotion au sein de l’US Fish and Wildlife Service et accepte un poste dans la
« dangerous division ». Ce poste basé à Los Angeles (Californie) lui permet de mettre quelques milliers de
kilomètre entre lui et sa femme.

Histoire occulte : En 2003, alors fraichement affecté à la « Dangerous Division », Sam et ses collègues sont sur
la piste d’un prédateur qui sème la mort sur les hauteurs du pic du hibou dans le parc national du Yosemith.
L’horreur découverte à cette occasion n’a rien d’animal mais ressemble plutôt au plus horrible des cauchemars.
Le visage exact de cette créature reste masqué, occulté dans un coin de sa mémoire. Pourtant Sam ne peut
oublier quelques détails : des pieds de boucs, des tentacules puissants et une odeur de charnier que rien ne
pourra effacer. Ce jour là, 4 collègues de Sam ont trouvé la mort. Leur cadavre portait des blessures
inexplicables. Dela Green a fait irruption dans la vie de Sam Solis à cette époque. Il entre alors dans la
conspiration et apporte son aide efficace afin de débarrasser le parc du Yosemith de l’horreur qui écumait ses
colines.

Personnalité : Aujourd’hui, Sam ressemble au père qu’il n’a pas beaucoup connu mais considérablement
idéalisé. Secret, calme et posé, il ne s’emporte jamais. Réfléchi et têtu, il parle pour donner sa position et ne
dévie que rarement de cette dernière. Sam est un homme d’honneur. L’armée et les valeurs portées par son
père l’ont amené à avoir une très haute exigence en matière de loyauté, de confiance, de fiabilité. Sam ne
craint pas la solitude. Il se sent parfaitement bien lorsqu’il est seul en montagne ou en foret, un fusil de chasse
entre les mains. Sam est un chasseur. C’est sa passion, sa véritable raison de vivre. Il ne connait rien de plus
enivrant qu’une traque au petit matin, alors que le givre recouvre la végétation et que les premiers rayons du
soleil frappent le sommet des montagnes.

Proches : Sam vit seul. Les relations avec son ex femme sont glaciales. Il accueille sa fille une à deux fois par an
mais ne sait comment s’y prendre avec cette gamine de 6 ans.

Sam habite à quelques milliers de kilomètre de sa vieille mère et de ses deux sœurs qui n’ont pas quitté le
Vermont. Il leur rend une visite une à deux fois par ans. Les relations qu’il entretien avec sa famille sont à la fois
chaleureuses et distantes.
Tendance Psy : En cas de très gros stress et de perte de reperd total, Sam risque de sombrer dans une phase
autistique. Dés lors il deviendra étranger au monde qui l’entoure et retrouvera la paix grâce à des rituels qui lui
sont propres.

Ressources : Sam vie dans un mobil home situé dans un « park trailer » minable en banlieue de Montpellier. La
majeure partie de son traitement est avalée par sa pension alimentaire. Sam a gardé quelques contacts au sein
de l’armée.

Objectif personnel : Sam a compris que sa vision monolithique du règne animal n’a pas de sens. Il sent
confusément depuis sa rencontre avec la « créature », que l’homme ne perçoit qu’une part infime du potentiel
de la nature. La science, telle que l’homme la conçoit muselle sa compréhension de l’univers. Sam espère
dépasser cette approche trop cartésienne pour percer les mystères de l’univers. Son investissement au sein de
Delta Green y est lié.

Sombre secret : Depuis son expérience traumatisante au sommet du pic du hibou, Sam est assailli par des
cauchemars horribles. Il est souvent question de viscères, de sang, de massacres, de torture… et a l’issue de
cette épreuve, une sorte de révélation s’impose a lui. Il lui faut souvent s’interroger sur la nature de ces oracles
et décider s’il faut les suivre ou non.

Centres d'intérêt liés