Vous êtes sur la page 1sur 131

Guide pratique pour

les inspecteurs en
construction de
pipelines
Publié en mars 2016

© 2016 Fondation CEPA Inc. et INGAA Foundation Inc.


Page 2 de 131
REMERCIEMENTS

Le présent document a été élaboré grâce à l’appui généreux et continu de tous les membres de la
Fondation CEPA et de l’INGAA Foundation.

Directeur exécutif, Fondation CEPA :


Kim McCaig, MBA (Fondation CEPA)

Sous-comité de l’ensemble de connaissances, Fondation CEPA :


David Montemurro (TransCanada Corp.)

Président, Comité de certification des inspecteurs de pipelines, Fondation CEPA :


Jason Landa (JSG Professional Services ULC, a Johnson Service Group Company)

Sous-comité de certification, Fondation CEPA :


Andy Duncan, Ing. (Enbridge Inc.)

Directeur exécutif, INGAA Foundation :


Richard Hoffmann, M.Sc.GC (INGAA Foundation)

Promoteur et président du Sous-comité pour la certification des inspecteurs de pipelines,


INGAA Foundation :
David Montemurro (TransCanada Corp.)

Président, Sous-comité de certification, INGAA Foundation :


Andy Duncan, Ing. (Enbridge Inc.)

Président, Sous-comité pour l’élaboration du Guide pratique pour les inspecteurs en


construction de pipelines, INGAA Foundation :
Pierre Bigras, Ing. (Pacific Gas and Electric Company)

Membres du groupe de travail :


Thomas Anderson (Henkels & McCoy, Inc.)
Pierre Bigras, Ing. (Pacific Gas and Electric Company)
Scott Culley (CDI Corp.)
Victor R. Flores fils, P.E. (Enable Midstream Partners,
LP), Bryon D. Gaskin (Spectra Energy Corp.)
Jason Landa (JSG Professional Services ULC, a Johnson Service Group
Company), Roger Lemieux (TransCanada Corp.)
Kirk Peterman (Energy Transfer Partners,
LP), Joseph Prine (The Williams Companies,
Inc.), Andy Purves, Ing. (Stantec Inc.)
Ritch Rappel, MBA (Enbridge Inc.),
Bill Watts, Ing. (Alliance Pipeline Ltd.)

En collaboration avec PBoK Technical Training Ltd. :


Simon van Leeuwen
Reena Sahney, Ing.
Annie Sio

Page 3 de 131
Page 4 de 131
Table des matières

REMERCIEMENTS..................................................................................................................................................... 3
1.0 Introduction..................................................................................................................................................... 9
2.0 But ................................................................................................................................................................... 9
3.0 Portée.............................................................................................................................................................. 9
4.0 Révisions au présent document ................................................................................................................ 10
5.0 Comment utiliser le présent document .................................................................................................... 10
6.0 Inspecteur en construction de pipelines – Information de base ........................................................... 11
6.1 Autorité............................................................................................................................................ 13
6.2 Code de conduite .......................................................................................................................... 13
6.3 Sécurité des travailleurs, sur le site et en matière de construction ....................................... 14
6.4 Procédures en matière de qualité, de défaillances et de non-conformité ............................. 15
6.4.1 Processus de renvoi aux échelons supérieurs ........................................................... 16
6.4.2 Violations personnelles .................................................................................................. 16
6.5 Considérations environnementales ............................................................................................ 17
6.6 Exécution du travail....................................................................................................................... 18
6.7 Administration des obligations contractuelles ........................................................................... 19
6.8 Gestion des dossiers .................................................................................................................... 21
6.9 Qualifications et certifications du personnel .............................................................................. 22
6.10 Étalonnage de l’équipement ........................................................................................................ 22
6.11 Rapports d’incident ....................................................................................................................... 22
Références – Information de base............................................................................................................ 23
7.0 Arpentage .....................................................................................................................................................25
7.1 Présentation générale .................................................................................................................. 25
7.2 Intrants ............................................................................................................................................ 25
7.3 Exécution ........................................................................................................................................ 25
7.4 Extrants ........................................................................................................................................... 26
Listes de contrôle détaillées – Arpentage ................................................................................................ 27
7.5 Exigences d'intrants types pour l’inspection de l’arpentage ................................................... 27
7.6 Éléments de pratiques exemplaires pour l’inspection des opérations d’arpentage types .. 28
7.7 Extrants types pour l’inspection de l’arpentage ........................................................................ 32
Références – Arpentage ............................................................................................................................ 32
8.0 Défrichage et nivellement........................................................................................................................... 33
8.1 Présentation générale .................................................................................................................. 33
8.2 Intrants ............................................................................................................................................ 33
8.3 Exécution ........................................................................................................................................ 33
8.4 Extrants ........................................................................................................................................... 35

Page 5 de 131
Listes de contrôle détaillées – Défrichage et nivellement ..................................................................... 36
8.5 Exigences d'intrants types pour l’inspection du défrichage et du nivellement ..................... 36
8.6 Éléments de pratiques exemplaires pour l’inspection des opérations types de défrichage et
de nivellement ................................................................................................................................ 37
8.7 Extrants types pour l’inspection du défrichage et du nivellement .......................................... 43
Références – Défrichage et nivellement .................................................................................................. 44
9.0 Stockage et bardage ................................................................................................................................... 45
9.1 Présentation générale .................................................................................................................. 45
9.2 Intrants ............................................................................................................................................ 45
9.3 Exécution ........................................................................................................................................ 45
9.4 Extrants ........................................................................................................................................... 46
Listes de contrôle détaillées – Stockage et bardage ............................................................................. 47
9.5 Intrants types pour l’inspection du stockage et du bardage.................................................... 47
9.6 Pratiques exemplaires pour l’inspection type du stockage et du bardage............................ 48
9.7 Extrants types pour l’inspection du stockage et du bardage .................................................. 52
Références – Stockage et bardage .......................................................................................................... 53
10.0 Cintrage sur le terrain ................................................................................................................................. 55
10.1 Présentation générale .................................................................................................................. 55
10.2 Intrants ............................................................................................................................................ 55
10.3 Exécution ........................................................................................................................................ 55
10.4 Extrants ........................................................................................................................................... 56
Listes de contrôle détaillées – Cintrage sur le terrain ............................................................................ 57
10.5 Exigences d'intrants types pour l’inspection du cintrage sur le terrain.................................. 57
10.6 Éléments de pratiques exemplaires pour l’inspection des opérations types de cintrage sur
le terrain .......................................................................................................................................... 58
10.7 Extrants types pour l’inspection du cintrage sur le terrain ...................................................... 59
Références – Cintrage sur le terrain ........................................................................................................ 60
11.0 Creusage de fossés et excavation............................................................................................................ 61
11.1 Présentation générale .................................................................................................................. 61
11.2 Intrants ............................................................................................................................................ 61
11.3 Exécution ........................................................................................................................................ 62
11.4 Extrants ........................................................................................................................................... 63
Listes de contrôle détaillées – Creusage de fossés et excavation ...................................................... 64
11.5 Exigences d'intrants types pour l’inspection du creusage de fossés et de l’excavation ..... 64
11.6 Éléments de pratiques exemplaires pour l’inspection des opérations types de creusage de
fossés et d’excavation. 65
11.7 Extrants types pour l’inspection du creusage de fossés et de l’excavation.......................... 70
Références – Creusage de fossés et excavation ................................................................................... 70
12.0 Soudage ....................................................................................................................................................... 71

Page 6 de 131
12.1 Présentation générale .................................................................................................................. 71
12.2 Intrants ............................................................................................................................................ 71
12.3 Exécution ........................................................................................................................................ 71
12.4 Extrants ........................................................................................................................................... 72
Listes de contrôle détaillées – Soudage .................................................................................................. 73
12.5 Exigences d'intrants types pour l’inspection du soudage ........................................................ 73
12.6 Éléments de pratiques exemplaires pour l’inspection des opérations types de soudage .. 74
12.7 Extrants types pour l’inspection du soudage ............................................................................ 75
Références – Soudage ............................................................................................................................... 76
13.0 Revêtement .................................................................................................................................................. 77
13.1 Présentation générale .................................................................................................................. 77
13.2 Intrants ............................................................................................................................................ 77
13.3 Exécution ........................................................................................................................................ 77
13.4 Extrants ........................................................................................................................................... 78
Listes de contrôle détaillées – Revêtement............................................................................................. 79
13.5 Exigences d'intrants types pour l’inspection des revêtements ............................................... 79
13.6 Éléments de pratiques exemplaires pour l’inspection des opérations types
de revêtement ................................................................................................................................ 80
13.7 Extrants types pour l’inspection des revêtements .................................................................... 82
Références – Revêtement ......................................................................................................................... 83
14.0 Mise en terre ................................................................................................................................................ 85
14.1 Présentation générale .................................................................................................................. 85
14.2 Intrants ............................................................................................................................................ 85
14.3 Exécution ........................................................................................................................................ 85
14.4 Extrants ........................................................................................................................................... 86
Listes de contrôle détaillées – Mise en terre ........................................................................................... 87
14.5 Intrants types pour l’inspection de la mise en terre .................................................................. 87
14.6 Éléments de pratiques exemplaires pour l’inspection des opérations types
de mise en terre............................................................................................................................. 88
14.7 Extrants types pour l’inspection de la mise en terre ................................................................ 92
Références – Mise en terre ....................................................................................................................... 92
15.0 Remblayage ................................................................................................................................................. 93
15.1 Présentation générale .................................................................................................................. 93
15.2 Intrants ............................................................................................................................................ 93
15.3 Exécution ........................................................................................................................................ 93
15.4 Extrants ........................................................................................................................................... 94
Listes de contrôle détaillées – Remblayage ............................................................................................ 95
15.5 Intrants types pour l’inspection du remblayage ........................................................................ 95

Page 7 de 131
15.6 Éléments de pratiques exemplaires pour l’inspection des opérations types
de remblayage ............................................................................................................................... 96
15.7 Extrants types pour l’inspection du remblayage .................................................................... 101
Références – Remblayage ..................................................................................................................... 102
16.0 Protection cathodique .............................................................................................................................. 103
16.1 Présentation générale ............................................................................................................... 103
16.2 Intrants ......................................................................................................................................... 103
16.3 Exécution ..................................................................................................................................... 103
16.4 Extrants ........................................................................................................................................ 104
Listes de contrôle détaillées – Protection cathodique......................................................................... 105
16.5 Exigences d'intrants types pour l’inspection de la protection cathodique .......................... 105
16.6 Éléments de pratiques exemplaires pour l’inspection des opérations types de protection
cathodique ................................................................................................................................... 106
16.7 Extrants types pour l’inspection de la protection cathodique............................................... 108
Références – Protection cathodique ..................................................................................................... 109
17.0 Test hydrostatique .................................................................................................................................... 111
17.1 Présentation générale ............................................................................................................... 111
17.2 Intrants ......................................................................................................................................... 111
17.3 Exécution ..................................................................................................................................... 111
17.4 Extrants ........................................................................................................................................ 113
Listes de contrôle détaillées – Test hydrostatique .............................................................................. 114
17.5 Exigences d'intrants types pour l’inspection de test hydrostatique..................................... 114
17.6 Éléments de pratiques exemplaires pour l’inspection des opérations types de test
hydrostatique .............................................................................................................................. 116
17.7 Extrants types pour l’inspection de test hydrostatique ......................................................... 122
Références – Test hydrostatique ........................................................................................................... 122
18.0 Nettoyage et restauration ........................................................................................................................ 123
18.1 Présentation générale ............................................................................................................... 123
18.2 Intrants ......................................................................................................................................... 123
18.3 Exécution ..................................................................................................................................... 123
18.4 Extrants ........................................................................................................................................ 124
Listes de contrôle détaillées – Nettoyage et restauration .................................................................. 125
18.5 Exigences d'intrants types pour l’inspection du nettoyage et de la restauration .............. 125
18.6 Éléments de pratiques exemplaires pour l’inspection des opérations types
de nettoyage et de restauration ...................................................................................... 126
18.7 Extrants types pour les rapports d’inspection du nettoyage et de la restauration ............ 130
Références – Nettoyage et restauration ............................................................................................... 130
NOTE EN FIN DE TEXTE ..................................................................................................................................... 131

Page 8 de 131
1.0 INTRODUCTION
Le présent guide fournit les détails liés au rôle de l’inspecteur en construction de pipelines de
l’entreprise propriétaire (« l’inspecteur »), en termes d’exigences de surveillance et d’inspection
durant tout le cycle de vie du processus de construction de pipelines. Ce document a été rédigé
pour traiter des tâches liées à l’inspection générale. Les domaines d’inspection spécialisée sont
notés comme tels et dépassent la portée du présent document.

Ce document illustre les pratiques exemplaires fondées sur l’expérience accumulée et le


consensus parmi la majorité des entreprises membres en termes d’exigences techniques, tant au
Canada qu’aux États-Unis, en matière de compétences en inspection de construction de pipelines
et des tâches connexes au-delà de celles qui sont couvertes par la réglementation et les
exigences de certification actuelles.

Avec l’augmentation prévue des activités futures de construction de pipelines, la CEPA


(Association canadienne de pipelines d’énergie) et l’INGAA Foundation ont mis sur pied un
groupe de travail sur la certification des inspecteurs de pipelines en vue d’atteindre un certain
nombre d’objectifs clés, lesquels comprennent :

• L’introduction d’un changement d’étape fondamental dans la formation et la qualification


des inspecteurs en construction de pipelines comme moyen d’améliorer la qualité de
construction des projets.
• L’amélioration de la qualité globale du travail réalisé par les inspecteurs en construction
de pipelines au sein de l’industrie.

Plus particulièrement, le présent document a pour but d’appuyer certains de ces objectifs plus
étendus en établissant un outil de référence pertinent pour améliorer l’apprentissage de
l’inspecteur en construction de pipelines comme complément à la base de connaissances et à la
documentation existantes de l’industrie (comme la reconnaissance des exigences de l’American
Petroleum Institute Recommended Practice for Basic Inspection Requirements — New Pipeline
Construction [API 1169], du Bureau canadien de soudage [BCS], de l’American Welding Society
[AWS] et de NACE International, de même que l’harmonisation avec ces exigences).

2.0 BUT
Le but du présent document est de procurer aux inspecteurs en construction de pipelines des
antécédents et un contexte, au-delà de la réglementation existante, concernant les pratiques
exemplaires au sein de l’industrie. En soi, le présent document n’est pas censé remplacer la
formation officielle, la réglementation ni les pratiques propres à la Société (lesquelles peuvent
varier suivant les circonstances individuelles); il est plutôt conçu comme un guide complémentaire
à l’information contenue dans de telles sources.

3.0 PORTÉE
La portée du présent document est limitée à la construction des pipelines à gaz et des pipelines à
liquides. Plus spécifiquement, le contenu du document est axé sur les éléments précis qui
s’appliquent au rôle d’un inspecteur en construction de pipelines en regard des pratiques
exemplaires au sein de l’industrie.

Page 9 de 131
4.0 RÉVISIONS AU PRÉSENT DOCUMENT
Nous réviserons le présent document périodiquement (au sens des pratiques existantes de la
CEPA et de l’INGAA Foundation) afin de nous assurer que son contenu demeurera pertinent et
exact.

Toutefois, il est de la responsabilité de l’utilisateur de s’assurer que l’on renvoie à la version


révisée la plus à jour des documents (par ex., codes et normes), le cas échéant.

5.0 COMMENT UTILISER CE DOCUMENT


Au regard de la valeur concrète et de la facilité d’utilisation, le présent document est organisé de
manière à refléter les processus de construction types pour les pipelines de transport.
L’information de base qui est commune à tous les aspects de la construction est présentée en
premier, suivie de chapitres spécifiques couvrant chacune des phases de construction. Dans
chaque chapitre, cinq en-têtes principaux sont utilisés de façon systématique :

• Présentation générale – une courte description des activités spécifiques durant la phase de
construction.
• Intrants – information détaillée concernant l’information type dont l’inspecteur aura besoin.
• Exécution – information détaillée concernant les éléments auxquels l’inspecteur devrait
ordinairement veiller; aux fins de la facilité d’utilisation, ces éléments sont formulés
habituellement en tant qu’actions désignées par des verbes tels que : assurer, surveiller,
confirmer, contrôler, etc.
• Extrants – information détaillée énumérant des renseignements types que l’inspecteur
sera tenu de produire pour le compte de l’entreprise propriétaire.
• Références – liste de documents de référence pertinents et essentiels pour les personnes
qui recherchent de l’information supplémentaire pour chaque phase de construction.

La section « Intrants » dans chaque chapitre a pour but d’identifier clairement les types de
documents, de spécifications et d’autres éléments d’information auxquels l’inspecteur aurait
vraisemblablement besoin de faire référence dans cette phase de construction. La section
« Exécution » dans chaque chapitre fournit des listes de contrôle détaillées, souvent regroupées
par sujet principal, identifiant les éléments critiques que les inspecteurs devraient surveiller dans
cette phase de construction. Enfin, la section « Extrants » dans chaque chapitre énonce
clairement les éléments que l’inspecteur est censé produire ou dont il est censé faire rapport dans
la mesure où ils se rattachent à cette phase particulière du projet de construction.

L’utilisation du mot « assurer » tout au long du présent document est censée transmettre l’idée
que les inspecteurs veillent à ce que l’entrepreneur ait réalisé adéquatement le travail inspecté et
à ce que les exigences du projet soient respectées, et ce, par le biais d’observations, de
surveillance, d’estimations, d’évaluations, de vérifications, de décisions, de résolutions, de
communication de rapports et de documentation.

Page 10 de 131
6.0 INSPECTEUR EN CONSTRUCTION DE PIPELINES –INFORMATION DE BASE
Les éléments couverts dans ce chapitre sont ceux qui demeurent pertinents dans toutes les
phases du processus de construction de pipelines (voir la figure 1). À ce titre, tout contenu
spécifique d’autres chapitres de la présente publication est censé être utilisé conjointement avec
l’information fournie dans la présente section. On trouvera de l’information supplémentaire
concernant le processus de construction des pipelines dans la publication de l’INGAA Foundation
intitulée « Building Interstate Natural Gas Transmission Pipelines: A Primer ».

L’inspecteur fait fonction de représentant autorisé de l’entreprise propriétaire pour les questions
non financières, observe de façon suivie les progrès de l’entrepreneur et surveille toutes les
activités dans les domaines précis auxquels il est affecté, en conformité avec les codes et les
normes, les exigences réglementaires, les exigences en matière de sécurité et relatives à
l’environnement de l’entreprise propriétaire, les dessins, les plans et devis, ainsi que les modalités
de l’entente ou du contrat de construction. On peut également demander à l’inspecteur de prêter
assistance à d’autres inspecteurs spécialisés (par ex., inspecteur de soudage), selon les
consignes reçues.

En plus de s’acquitter des responsabilités spécifiques qui sont indiquées dans les chapitres
suivants, il incombe en outre à l’inspecteur certaines responsabilités clés dans les principaux
domaines identifiés au tableau 1, des détails supplémentaires étant fournis dans la section
correspondante.

Tableau 1 : Principaux domaines visés par les rôles et responsabilités de l’inspecteur

Sujet Numéro de
section
Autorité Section 6.1

Code de conduite Section 6.2

Sécurité des travailleurs, sur le site et en matière de construction Section 6.3


Procédures en matière de qualité, de défaillances et de non-
Section 6.4
conformité
Considérations environnementales Section 6.5

Exécution du travail Section 6.6

Administration des obligations contractuelles Section 6.7

Gestion des dossiers Section 6.8

Qualifications et certifications du personnel Section 6.9

Étalonnage de l’équipement Section 6.10

Rapports d’incident Section 6.11

Page 11 de 131
Arpentage

Défrichage et nivellement

Stockage et bardage

Cintrage sur le terrain

Creusage de
fossés et excavation

Soudage

Revêtement

Mise en terre

Remblayage

Protection cathodique

Test hydrostatique

Nettoyage et restauration

Figure 1 : Phases types de construction de pipelines

Page 12 de 131
6.1 Autorité

L’inspecteur sur le site fait partie d’une équipe de projet plus étendue; à ce titre,
l’inspecteur doit comprendre son rôle à l’intérieur de la chaîne de commandement établie
et reconnaître les situations qu’il peut être nécessaire de renvoyer à un échelon supérieur
dans l'intérêt de l’entreprise propriétaire. Ceci est important non seulement pour les
opérations quotidiennes, mais tout particulièrement aussi pour la prise en charge des
défaillances/non-conformités, sujet traité un peu plus loin dans le présent chapitre. Plus
particulièrement :

• Les rôles de l’entrepreneur et de l’inspecteur seront établis avant l'exécution des


tests ou des mesures, de manière à déterminer si les travaux ou un article est
conforme ou non aux spécifications et aux exigences concernant les permis.
• Si l’entrepreneur effectue des tests ou des mesures sans aucune assistance,
l'inspecteur devrait établir clairement le niveau requis de présence aux essais ou
aux mesures et s’assurer que l’équipement et les instruments utilisés par
l’entrepreneur sont adéquats et correctement étalonnés.
• L’entrepreneur devrait être conscient des tâches et de l’autorité de l’inspecteur
(telles que définies dans la section 6.4), y compris les procédures exposées en
matière de qualité, de défaillances et de non-conformité.
• L’inspecteur a autorité d’ordonnance de suspension des travaux lorsqu’il y a
danger imminent pour des personnes ou pour l’environnement.

6.2 Code de conduite

Comme l’inspecteur représente l’entreprise propriétaire, il doit toujours agir avec un sens
de l’éthique, du professionnalisme, de l’objectivité, et avec constance et honnêteté
lorsqu’il s’acquitte des rôles et responsabilités qui lui incombent.

Plus spécifiquement, la conduite éthique qui est effectivement requise des inspecteurs est
régie par le Code de conduite de l’entreprise propriétaire, lequel comprend ordinairement
(sans toutefois y être limité) les éléments qui sont identifiés au tableau 2.

Tableau 2 : Considérations types rattachées au Code de conduite


✓ Description
Un comportement éthique
• Se conformer aux ententes de confidentialité.
• Ne pas accepter de gratifications de quelque nature que ce soit qui pourraient être perçues comme pouvant
influer sur le jugement d’un inspecteur dans son travail; si des gratifications lui sont offertes, il doit en informer
l’entreprise propriétaire.
• S’efforcer d’être juste, raisonnable et objectif dans le respect des exigences liées au travail en tout temps.
• Ne pas faire de suppositions; consulter le directeur de la construction/l’inspecteur en chef (ou la personne
désignée) en cas d’incertitude quant aux exigences.
• Accepter ou rejeter le travail réalisé par l’entrepreneur uniquement en fonction de la qualité du travail.
• Se conformer à l’ensemble des codes, normes, systèmes, permis, contrats, ententes, spécifications,
procédures, dessins approuvés et listes linéaires qui s’appliquent.
• Documenter tous les écarts et, s’il y a lieu, les renvoyer à un échelon supérieur de la façon appropriée pour
approbation.
Appliquer une approche professionnelle au travail.
• Être au fait des éléments pertinents du processus de construction et bien les comprendre.

Page 13 de 131
✓ Description
Un comportement éthique
• Être au fait des normes et des spécifications de l’entreprise propriétaire et bien les comprendre.
• Être au fait des normes gouvernementales et industrielles qui s’appliquent et bien les comprendre.
• S’assurer que tous les permis applicables qui sont requis aux fins de l’exécution des travaux sont en place et
sur le site préalablement au commencement de ceux-ci.
• Assumer les pratiques industrielles de l’entreprise propriétaire pour garantir la sécurité, réduire au minimum le
risque et éviter les dangers sur le lieu de travail.
• Se conformer aux échéanciers de construction de l’entreprise propriétaire et comprendre les calendriers de
construction, les coûts et les composantes des travaux de l’entreprise propriétaire.
• Comprendre le rôle relatif à d’autres parties prenantes dans le processus de construction, et faire intervenir
d’autres experts en conséquence.
• Prendre des décisions judicieuses en étant bien informé et familiarisé avec tous les documents contractuels et
les exigences liées à la conception.
• Arriver sur le site avant l’équipe de l’entrepreneur et y demeurer jusqu’à ce que celle-ci quitte les lieux pour la
journée.
• Prendre ses pauses en même temps que l’équipe de l’entrepreneur prend les siennes, et demeurer sur le site
durant les activités de construction qui requièrent une inspection.
• Obtenir tous les documents qui s’appliquent avant le début de l’inspection.
• Lorsque des questions sont soulevées qui ne trouvent pas réponse, chercher les intervenants qui ont l’autorité
nécessaire pour les résoudre.
• Être proactif dans la résolution de problèmes, et porter tout enjeu/toute préoccupation à l’attention du directeur
de la construction/de l’inspecteur en chef (ou de la personne désignée).
Projeter une image positive dans sa représentation de l’entreprise propriétaire.
• Se comporter avec courtoisie.
• Se conduire de façon respectable durant ses heures libres.
• Faire preuve d’une conduite automobile respectueuse sur les droits de passage ou les voies publiques.
• Contrôler la zone de travail pour ce qui est du bon entretien général et de la propreté. (Par ex., l’équipement et
les articles consomptibles devraient être correctement manipulés, entreposés et entretenus.)

6.3 Sécurité des travailleurs, sur le site et en matière de construction


L’un des rôles clés de l’inspecteur est de prêter assistance à l’entreprise propriétaire en
vue de garantir un milieu de travail sûr tant pour ses travailleurs que pour le public. À ce
titre, tous les inspecteurs sur le site détiennent l’autorité de suspension des travaux en
cas de situation menaçant la sécurité.
En plus des éléments visant la sécurité qui sont détaillés dans les chapitres suivants,
l’inspecteur devrait garder à l’esprit les éléments identifiés au tableau 3.

Tableau 3 : Enjeux de sécurité types


✓ Description
Généralités
S’assurer que chaque membre de l’équipe de l’activité en cause comprend son rôle et ses responsabilités en ce qui
concerne la sécurité dans l’exécution du travail.
Planifier, ordonnancer et administrer des réunions de préparation préalablement au début de tout travail mettant en
jeu la sécurité (par ex., raccordement, excavation nécessitant de l’étayage, évacuation de conduite, coupe à chaud).
Être conscient des changements apportés aux activités de travail ou aux conditions de site qui n’ont pas été identifiés
lors de la réunion de préparation journalière, ainsi que de tout changement aux mesures de précaution qui doivent
être prises en conséquence de tels changements.
Gérer une approche proactive de la participation aux réunions de sécurité du matin de l’entrepreneur.

Page 14 de 131
✓ Description
Favoriser un environnement de travail sûr marqué par une amélioration continue par le biais de la communication
des enjeux liés aux projets et des solutions qu’ils appellent.
S’assurer que tous les services médicaux d’urgence requis sont en place.
Inspecter et surveiller de façon continue la qualité d’exécution de l’entrepreneur, et s’assurer de la conformité aux
spécifications de l’entreprise propriétaire en matière de santé et de sécurité ainsi qu’aux plans de sécurité
spécifiques au site.
Surveiller la conformité aux règlements sur la sécurité.
S’assurer que les coordonnées de la personne-ressource en dehors des heures de travail/en cas d’urgence sont
affichées dans les bureaux du site et fournies aux entrepreneurs en activité. Surveiller de façon continue la
conformité aux exigences de l’équipement de protection individuelle (EPI).
S’assurer que des « zones de sécurité » sont en place et maintenues aux emplacements des lignes électriques.
Vérifications de sécurité
Prendre part chaque semaine à une vérification de sécurité spécifique au site du projet, et fournir un Plan de
mesures correctives constructif en vue de communiquer à l’entrepreneur les enjeux liés à la sécurité.
Faire le suivi des résultats de la vérification de sécurité spécifique au site du projet, et les communiquer à tous les
membres de l’équipe de projet.
À l’appui d’un environnement de travail sécuritaire, les politiques sur la sécurité de
l’entreprise propriétaire comprennent ordinairement (sans toutefois s’y limiter) celles qui
sont identifiés au tableau 4.

Tableau 4 : Liste des politiques/pratiques/procédures types sur la sécurité de l’entreprise


propriétaire
✓ Description
Généralités
Sécurité liée aux H2S
Politique sur le travail en situation isolée
Pratiques liées à la protection antichute
Politique sur les zones de travail restreintes
Pratiques liées à l'entrée dans un espace clos
Pratiques liées à la protection de l’ouïe
Pratiques liées au levage et au transport manuels
Procédure de verrouillage/d’étiquetage
Pratiques liées à la sécurité avec les véhicules et
l’équipement
Politique sur les drogues et l’alcool
Analyse des risques d’accident (ARA)
Autres exigences propres à l’entreprise
propriétaire ou au projet, selon le cas

6.4 Procédures en matière de qualité, de défaillances et de non-conformité

L’inspecteur en construction de pipelines joue un rôle critique dans la gestion de la qualité


du travail réalisé au cours de la construction de pipelines. À ce titre, l’inspecteur doit
reconnaître que l’inspection nécessite la surveillance en regard de la réglementation ainsi
que des éléments critiques du système de gestion de la qualité (SGQ) de l’entreprise
propriétaire. Ces éléments qui visent plus spécifiquement l’inspecteur comprennent
ordinairement ceux énumérés au tableau 5.

Page 15 de 131
Tableau 5 : Liste des documents types sur la qualité de l’entreprise propriétaire
✓ Description
Généralités
Plan de qualité du Manuel du SGQ
Plan d’inspection et de test (PIT)
Orientation avec les exigences, les processus, les
procédures, les documents de liaison et les
dessins propres à l’entreprise propriétaire,
approuvés et à jour et qui s’appliquent au rôle de
l’inspecteur

Le processus de renvoi aux échelons supérieurs propre à l’entreprise propriétaire devra


être suivi à mesure que l’inspecteur identifiera un écart.

6.4.1 Processus de renvoi aux échelons supérieurs


Comme l’inspecteur surveille toutes les activités et les opérations de construction
des pipelines quant à la sécurité, la gérance de l’environnement, ainsi que la
conformité aux spécifications du projet et aux règlements qui s’appliquent,
l’entreprise propriétaire disposera d’un processus de renvoi aux échelons
supérieurs en place pour faire face à toute défaillance identifiée (un écart isolé
par rapport aux exigences, n’influant pas sur la sécurité, l’environnement,
l’intégrité structurale, le coût ou l’échéancier) qui pourrait nécessiter une élévation
au niveau d'une non-conformité (une défaillance récurrente ou un écart majeur
par rapport à la réglementation ou aux spécifications de l’entreprise propriétaire,
tels que la sécurité, l’environnement, l’intégrité structurale, le coût ou
l’échéancier, pourraient être touchés). Toute non-conformité identifiée doit être
traitée par le biais d’une ou de plusieurs mesures correctives.

Les processus spécifiques varient d’une entreprise à l’autre, et les inspecteurs


doivent se familiariser avec ceux-ci en conséquence; toutefois, tous les
processus de renvoi aux échelons supérieurs seront structurés ordinairement
comme suit :

1. Échange verbal avec le représentant d’un tiers


2. Avertissement verbal avec notification
3. Avertissement par écrit, y compris documentation avec signature
4. Suspension des travaux qui pourraient nuire à la santé, à la sécurité et à
l’environnement des personnes travaillant sur les chantiers, de la
communauté et des terres où les travaux sont réalisés.

6.4.2 Violations personnelles


L’inspecteur devrait observer de façon continue et signaler les individus qui
commettent des actes de violation personnelle. Des exemples types de violations
personnelles sont inclus (sans toutefois s’y limiter) parmi les éléments identifiés
au tableau 6.

Page 16 de 131
Tableau 6 : Exemples de violations personnelles sur le site
Conséquence/issue
Type Description
potentielle
Conduite Ne pas porter l’équipement de protection individuelle (EPI) approprié Expulsion du
Porter une tenue incorrecte (par ex., t-shirt de musculation, shorts travailleur du chantier
ou vêtements faits de fibres synthétiques)
Porter un casque d’écouteurs pour écouter la radio/des documents
audio MP3 tout en étant en service.
Se tirailler sur le chantier.
Ne pas porter de ceintures de sécurité.
Ne pas respecter les ressources environnementales ou historiques.
Avoir les facultés affaiblies par des drogues ou de l’alcool
Expulsion permanente du travailleur
Commettre du harcèlement sur le lieu de travail du chantier
Ignorer les procédures relatives à la santé, à la sécurité et à
l’environnement Insubordination
Se comporter d’une manière qui puisse causer des préjudices ou
des blessures graves
Chantier Ne pas avoir de protecteurs ou enveloppes appropriés Arrêt d’utilisation ou
Ne pas maintenir de zones de sécurité à des emplacements enlèvement
comportant des lignes électriques ou des dangers situés en hauteur
Avoir des avertisseurs de recul non fonctionnels sur des
équipements à chenilles et des véhicules à pneus en caoutchouc
Ne pas disposer d’auvents offrant un champ de vision dégagé à
l’opérateur de machines
Ne pas disposer d’extincteurs ou, si requis, d’absorbant sur les
unités de soudage et à bord des véhicules et de l’équipement lourd
Utiliser des outils défectueux
Utiliser de l'équipement qui présente des fuites de fluides
Tout état ou toute pratique non sécuritaire, tel que déterminé par le Arrêt de la
directeur de la construction/l’inspecteur en chef (ou la personne construction
désignée) ou les ressources d’inspection de l’entreprise propriétaire
Activités de construction non conformes aux exigences
réglementaires, sécuritaires et contractuelles qui s’appliquent du
véhicule ou de l’équipement du chantier

6.5 Considérations relatives à l’environnement

L’entreprise propriétaire perçoit la conformité aux règlements relatifs à l’environnement


qui s’appliquent comme étant une priorité et s’est engagée à construire les installations
liées au projet en conformité avec les exigences concernant les permis en matière
d’environnement. La conformité en matière d’environnement est une responsabilité
partagée, et tous les membres de l’équipe de projet ont la responsabilité de s’assurer que
les activités de construction sont réalisées en tout temps en conformité avec les
exigences concernant les permis et en matière d’environnement.

D’ordinaire, au moins une (1) personne sera affectée au rôle d’inspecteur


environnemental (IE); toutefois, tous les inspecteurs partagent une responsabilité quant à
la gérance de l’environnement, comme il est détaillé au tableau 7.

Page 17 de 131
Tableau 7 : Liste des activités types relatives à l’environnement
✓ Description
Informer et aviser tous les employés/entrepreneurs de toute préoccupation en matière d’environnement, condition
spéciale, exigence réglementaire et condition spécifique aux permis qui s’applique à la zone de construction et aux
travaux eux-mêmes.
Maintenir le contact avec l’inspecteur environnemental (IE).
S’assurer que la perturbation de l’environnement ou les dommages à l’environnement sont réduits au minimum, plus
particulièrement ceux ci-après :
• Incendies incontrôlés
• Érosion des sols, érosion due à l’eau
• Dommages causés à des habitats, perte d’habitats
• Pollution de l’air, pollution par le bruit, pollution de l’eau
S’assurer que les entrées des chantiers de construction sont entretenues de manière à éviter de traîner de la boue et
des débris jusque sur les routes publiques.
En cas de perturbation ou de dommages imprévus causés par les activités de construction, communiquer avec l’IE et
limiter les dommages dès que possible afin de rétablir les zones touchées à leur état d’origine (dans la mesure du
possible) d’une manière qui est satisfaisante pour l’entreprise propriétaire, les propriétaires fonciers, le titulaire de
terrain et les autorités réglementaires.
S’assurer que l’équipement n’est ravitaillé en carburant ou entretenu qu’au-delà des distances prescrites par rapport
aux plans d’eau. S’assurer que les matières dangereuses sont entreposées au-delà des distances prescrites par
rapport aux plans d’eau.
S’assurer que tous les débris de construction (par ex., chiffons, burettes à huile) et les déchets sont ramassés et
éliminés dans une installation approuvée à cet effet, hors du droit de passage.
Observer s’il y a des personnes qui nourrissent ou dérangent des animaux, qu’il s’agisse de bétail ou d'animaux
sauvages; si un pareil incident est observé, le signaler immédiatement au directeur de la construction/à l’inspecteur
en chef (ou à la personne désignée).
Signaler à l’IE tout animal sauvage mort et la présence de tout animal nuisible.
Observer s’il y a possession d’arme à feu sur le droit de passage ou en dehors de celui-ci (par ex., au camp);
signaler immédiatement tout incident de cette nature ayant été observé au directeur de la construction/à l’inspecteur
en chef (ou à la personne désignée).
Observer s’il y a possession d’animaux familiers sur le droit de passage ou en dehors de celui-ci (par ex., au camp);
signaler immédiatement tout incident de cette nature ayant été observé au directeur de la construction/à l’inspecteur
en chef (ou à la personne désignée).
S’assurer que tous les véhicules spécifiés sont pourvus de la quantité minimale prescrite de matière absorbante
commerciale pour traiter les déversements, tant dans l’eau qu’à terre.
S’assurer que les activités de construction ne gênent pas l’écoulement normal de l’eau de tout plan d’eau naturel ou
artificiel. S’assurer que le personnel de l’entrepreneur a lu et compris les prescriptions et les engagements relatifs à
l’environnement.
S’assurer que toute matière pouvant porter atteinte à l’environnement est éliminée de la façon adéquate.
S’assurer que les plans de prévention des incendies et de lutte contre l'incendie sont mis à jour, y compris les détails
liés à la surveillance, à la prévention et à l’intervention concernant :
• la préparation du droit de passage;
• la main-d’œuvre et l’équipement;
• la formation du personnel;
• les procédures d’urgence.

6.6 Exécution des travaux

Comme l’inspecteur fait fonction de représentant autorisé de l’entreprise propriétaire, la


surveillance des travaux quant à leur conformité aux spécifications de l’entreprise
propriétaire est une composante critique, non pas seulement pour répondre aux attentes
en matière de sécurité du site et aux exigences environnementales. C’est une
composante critique également pour garantir la qualité de la construction qui est
nécessaire aux fins à long terme de la sécurité, du respect de l’environnement et de
l’efficacité au niveau des coûts de nos actifs de pipelines.

Page 18 de 131
Les pratiques exemplaires pertinentes pour chaque phase de la construction sont
identifiées dans les chapitres suivants de façon très détaillée; toutefois, les activités
supplémentaires que l’inspecteur entreprendra comprennent les suivantes :

• Diffuser et expliquer les spécifications de l’entreprise propriétaire et la


documentation spécifique au projet à d’autres inspecteurs (lorsque requis); il est
essentiel que les dessins et spécifications de construction les plus récents soient
utilisés.
• Planification et organisation à l’avance de toutes les activités de construction, y
compris : inspection, arpentage et tâches radiographiques; disponibilité des
matériaux; raccordements et interruptions de service; et mise en service et
démarrage
• Maintenir les lignes de communication avec les principaux intervenants comme il
convient (y compris, sans toutefois s’y limiter) :
o Directeur de la construction/inspecteur en chef (ou la personne désignée)
o Entrepreneurs et sous-traitants
o Agents des terres
o Représentant du propriétaire de tierce partie (le cas échéant)
o Personnel des Opérations du système de pipeline
o Ingénieurs de projet
• Suivre le protocole de communications propre au site comme défini dans le projet.

6.7 Administration des obligations contractuelles

Il appartient au rôle de l’inspecteur de comprendre les obligations contractuelles et de


s’assurer que l’entrepreneur réalise les activités/les opérations de construction en
conséquence. Le rôle de l’inspecteur dans l’administration des obligations contractuelles
est résumé au tableau 8 et peut inclure la nécessité de comprendre les types d’ententes
et de contrats qui sont émis ou sollicités par l’entreprise propriétaire, comme il est détaillé
au tableau 9.

Tableau 8 : Rôle de l’inspecteur dans l’administration des ententes contractuelles


✓ Description
Maintenir, coordonner et communiquer les progrès et ordonnancer les mises à jour suivant les exigences de
l’entreprise propriétaire.
S’assurer que les ententes de l’entreprise propriétaire (par ex., ententes d’empiètement, ententes de services publics
de tiers, ententes de propriétaire foncier), suivant la liste linéaire, sont exécutées.
Vérifier, approuver et transmettre au directeur de la construction/à l’inspecteur en chef (ou à la personne désignée)
les lots de travaux de l’entrepreneur et les matériaux quotidiennement.
Effectuer le calcul des matériaux nécessaires, et s’assurer du statut de tous les matériaux.
Obtenir l’approbation du directeur de la construction/de l’inspecteur en chef (ou de la personne désignée)
préalablement au commencement de toutes activités de travail en sus.
S’assurer que l’on renvoie aux fins de la construction seulement à la version révisée la plus récente des dessins, des
documents contractuels approuvés et des spécifications émis pour construction.
S’assurer que tous les changements de conception, les dérogations aux spécifications ou les substitutions de
matériaux proposés sont traités et approuvés par le directeur de la construction/l’inspecteur en chef (ou la personne
désignée) avant de procéder aux travaux.
Communiquer les leçons apprises et favoriser un environnement d’amélioration continue, y compris en participant à
des réunions de récapitulation après travail.
Communiquer les leçons apprises et favoriser un environnement d’amélioration continue, y compris en participant à
des réunions de récapitulation après travail.

Page 19 de 131
Tableau 9 : Approbations/contrats types émis ou sollicités par l’entreprise propriétaire
Type Description
Ententes  Ententes d’empiètement de voie ferrée – ces ententes sont requises pour traverser toute
voie ferrée en exploitation ou abandonnée le long du tracé du pipeline proposé.
 Ententes d’empiètement de pipeline – ces ententes sont requises pour traverser tout
pipeline souterrain et en surface existant, en exploitation ou abandonné, le long du tracé du
pipeline proposé.
 Ententes d’empiètement de service public – requises pour traverser tout service public
souterrain, en exploitation ou abandonné (par ex., câbles à fibres optiques, réseaux
téléphoniques ou autres réseaux électriques) le long du tracé du pipeline proposé.
 Ententes d’empiètement de ligne de transport d’énergie – requises pour traverser toute
ligne de transport d’énergie aérienne le long du tracé du pipeline proposé.
 Ententes d’utilisation de route – requises pour utiliser les voies publiques qui s’appliquent
durant la construction afin d’accéder aux chantiers de construction des pipelines.
 Ententes d’empiètement de route – requises pour construire des pipelines sous des routes
publiques ou privées le long du tracé du pipeline proposé.
 Entente d’utilisation de terres – type d’ententes portant sur l’utilisation de terres, qui peuvent
comprendre des dispositions pour :
o Entente de location de pipeline (ELP)
o Entente de location d’installation de pipeline
o Site de stockage de tuyaux
o Site de camp
o Heures de travail approuvées
Permis  Permis réglementaires et permis du territoire de compétence (dans certains cas,
certains de ceux-ci seraient obtenus par l’entrepreneur), lesquels peuvent comprendre :
o Permis de travail sur des terres de la Couronne/terres publiques
o Permis de travail sur des terres privées
o Permis d’enclos
o Permis d’empiètement
Contrats  Stockage des tuyaux
 Arpentage pour les travaux de construction
 Services médicaux d’urgence (SMU)
 Défrichage/nivellement
 Activités de construction liées aux pipelines, aux installations ou à l’intégrité
 Essai non destructif (END)
 Raclage avec calibreur
 Fabrication
 Essai de compactage
 Croisements sans tranchée
 Contrats en lien avec des activités diverses de remise en état (de faible ampleur)

6.8 Gestion des dossiers

L’un des éléments critiques du rôle de l’inspecteur est d’appuyer la tenue des dossiers de
l’entreprise propriétaire, ce qui est essentiel à la gestion à long terme du pipeline. Par
exemple, les détails couverts durant la phase de construction peuvent figurer parmi les
éléments d’information critiques dans le cadre du maintien futur de l’intégrité structurale
du pipeline. Bien que les exigences spécifiques liées à la tenue des dossiers soient
identifiées dans chaque chapitre, les exigences générales quant à elles sont mentionnées
au tableau 10. Dans les cas où la tenue des dossiers est incomplète ou déficiente, ou fait
défaut entièrement, les tâches de l’inspecteur de construction sont alors jugées comme
étant incomplètes.

Page 20 de 131
Tableau 10 : Activités types en lien avec le soutien à la gestion des dossiers
✓ Description
Généralités
Veiller à l’achèvement et à la soumission en temps voulu de tous les documents requis.
S’assurer que tous les formulaires, les données et les rapports soumis sont aussi complets et exacts que possible.
Consigner tous les renseignements conformes à l’exécution se rapportant à la progression de la construction.
Fournir régulièrement de l'information qui aidera à conclure les réclamations de l’entrepreneur.
Une fois identifiées les déficiences et/ou non-conformités de l’entrepreneur, assurer sur une base continue la
surveillance, la documentation et le suivi des actions convenues de l’entreprise propriétaire jusqu’à leur conclusion.
Coordonner continuellement la collecte des données du projet et fournir des rapports au directeur de la
construction/à l’inspecteur en chef (ou à la personne désignée) selon les échéanciers spécifiques.
Recueillir de façon continue les données à l’appui d’une évaluation post-construction et documenter les leçons
apprises.
Faire l’examen continuel des estimations de base et des calendriers en regard des travaux effectivement réalisés, et
fournir une rétroaction.
Compléter l’information liée à la production sur les formulaires et les rapports d’inspection, et noter :
• L’équipement et les articles consomptibles ayant été utilisés par l’entrepreneur
• Le personnel de l’entrepreneur qui est présent sur le site
Confirmer que des rapports d’accident évité de justesse sont remplis et soumis au directeur de la construction/à
l’inspecteur en chef (ou à la personne désignée)
Confirmer que des rapports d’incident sont remplis et soumis au directeur de la construction/à l’inspecteur en chef
(ou à la personne désignée)
Obtenir l’approbation officielle et l’accord par écrit du directeur de la construction/de l’inspecteur en chef (ou de la
personne désignée) préalablement au commencement de toute activité de travail en sus
Quotidiennement
Veiller à l’achèvement et à la soumission en temps voulu de tous les documents requis.
S’assurer que tous les formulaires, les données et les rapports soumis sont aussi complets et exacts que possible.
Consigner tous les renseignements conformes à l’exécution se rapportant à la progression de la construction.
Fournir régulièrement de l'information qui aidera à conclure les réclamations de l’entrepreneur.
Hebdomadairement
Une fois identifiées les déficiences et/ou non-conformités de l’entrepreneur, assurer sur une base continue la
surveillance, la documentation et le suivi des actions convenues de l’entreprise propriétaire jusqu’à leur conclusion.
Coordonner continuellement la collecte des données du projet et fournir des rapports au directeur de la
construction/à l’inspecteur en chef (ou à la personne désignée) selon les échéanciers spécifiques.
Fin du projet
Préparer un rapport de fin de projet (si requis par l’entreprise propriétaire).
Identifier les leçons apprises et/ou prendre part à des séances à l’appui des leçons apprises.

Page 21 de 131
6.9 Qualifications et certifications du personnel

La confirmation des qualifications des personnes qui sont admises sur le site est un
élément important pour garantir la sûreté des activités de construction et que les travaux
satisfont à un niveau de qualité jugé acceptable. Par exemple, les opérations de soudage
comportent des exigences très précises quant à la qualification des soudeurs et aux
travaux qu’ils réalisent. Ces qualifications/certifications du personnel sont identifiées dans
les chapitres suivants aux endroits pertinents et sont remplies préalablement à la
construction, à moins de changements sur le site. Les qualifications et les certifications
doivent également être conformes aux exigences réglementaires qui s’appliquent (par
ex., plans de qualification des opérateurs [QO] de l’entreprise propriétaire).

6.10 Étalonnage de l’équipement

Il arrive souvent que des activités durant la construction de pipelines requièrent un


équipement spécialisé pour les mesures. Par exemple, l’équipement de détection des
débordements/défauts d’enrobage (utilisé pour détecter les discontinuités dans la
pellicule de revêtement pouvant compromettre l’intégrité du tuyau) est une composante
critique pour garantir la sécurité à long terme du pipeline. Dans ces situations, l’inspecteur
s’assurera que seul un équipement d’essai étalonné adéquatement est utilisé sur le site
et que des dossiers d’étalonnage à l’appui sont disponibles.

S’il y a lieu, l’inspecteur confirmera également que les opérateurs de l’entrepreneur ont
reçu une formation adéquate et connaissent bien les différentes techniques d’application
et d’exploitation, leur équipement et les matériaux au sens de la section 6.9.

6.11 Rapports d’incident

Advenant un incident, l’inspecteur est censé prêter assistance à l’entreprise propriétaire


(et s’il y a lieu, aux autorités locales) pour rédiger un rapport d’incident officiel et objectif.
Plus particulièrement, l’inspecteur doit garder à l’esprit les éléments identifiés au tableau
11.

Tableau 11 : Considérations types liées aux incidents

✓ Description
En cas de blessures, prendre des mesures immédiates pour prodiguer les premiers soins et/ou communiquer avec
les services d’urgence.
Geler le site si nécessaire, sous l’autorité du directeur de la construction/de l’inspecteur en chef (ou de la personne
désignée) (voir section 6.1).
Signaler immédiatement au directeur de la construction/à l’inspecteur en chef (ou à la personne désignée) tout cas
de blessure, d’incident impliquant un véhicule et d’accident évité de justesse, ainsi que toute condition non
sécuritaire.
Veiller dès que possible à recueillir et à conserver les preuves du site, à prendre des photos et à regrouper les
documents à l’appui et les témoignages.
Prendre part à des enquêtes sur des incidents (lorsque cela est nécessaire).
Si un arrêt d’urgence des activités du site survient, obtenir l’autorisation de l’entreprise propriétaire lorsque le site
peut être remis en service.

Page 22 de 131
Références – Information de base
Remarque à l’intention de l’utilisateur : L’information de référence qui est fournie au tableau 12 est
censée servir à des fins d’orientation seulement (la liste n’étant pas exhaustive); les documents
de cette nature sont mis à jour fréquemment, et il est de la responsabilité de l’utilisateur de
s’assurer que l’on renvoie aux documents appropriés et les plus à jour, comme il convient.

Tableau 12 : Liste de références – information de base

No du document Type Titre


American Petroleum Institute (API)
API RP 1169 Pratique recommandée Pratique recommandée relativement aux exigences de base
de l’inspection – construction de nouveaux pipelines
Spécification API Q1 Spécification Spécifications des exigences liées aux systèmes de
gestion de la qualité pour les entreprises de
fabrication de l’industrie du pétrole et du gaz naturel
S.O. Feuille d’applicabilité API 1169 Feuille d’applicabilité de publication d’examens
American Society of Mechanical Engineers (ASME)
ASME B31.4 Norme Systèmes de transport par pipelines de liquides et de boues de forage
ASME B31.8 Norme Systèmes de canalisations de transport et de distribution de gaz
Règlements fédéraux canadiens
S.O. Règlement Loi canadienne sur la protection de l’environnement
S.O. Règlement Pêches et Océans – Guide d'aménagement des terres
pour la protection de l'habitat aquatique
S.O. Règlement Loi sur les ressources en eau du Canada
S.O. Règlement Loi sur la Convention concernant les oiseaux migrateurs
S.O. Règlement Règlement canadien sur la santé et la sécurité au
travail (RCSST)
S.O. Règlement Transports Canada – Règlement sur le transport des
marchandises dangereuses
S.O. Règlement Loi sur la protection de la navigation
S.O. Règlement Loi sur les espèces en péril
Association canadienne de normalisation (CSA)
Norme CSA Z662 Réseaux de canalisations de pétrole et de gaz
Code of Federal Regulations (CFR)
CFR 29, partie 172 Règlement Tableau des matières dangereuses
CFR 29, partie 1910 Règlement Normes sur la santé et la sécurité au travail
CFR 29, partie 1926 Règlement Règlements sur la santé et la sécurité dans la construction
CFR 33, partie 321 Règlement Permis pour les digues et les barrages dans les eaux
navigables des États-Unis
CFR 40, partie 300 Règlement Plan national de mesures d’urgence en cas de pollution par
des hydrocarbures et d’autres substances dangereuses
CFR 49, partie 192 Règlement Transport par pipelines de gaz naturel et d’autres
gaz : normes minimales fédérales de sécurité
CFR 49, partie 195 Règlement Transport par pipelines de liquides dangereux

Page 23 de 131
No du document Type Titre
CFR 50, partie 21 Règlement Permis liés aux oiseaux migrateurs
Federal Energy Regulatory Commission (FERC)
18 CFR380.12 (i) Règlement Plan de contrôle de l’érosion, de la remise en végétation
et de l’entretien des hautes-terres
18 CFR380.12(d) Règlement Construction sur terres humides et plans d’eau et
procédures d’atténuation des effets de ces travaux
Association interétatique du gaz naturel des États-Unis (INGAA)
S.O. Rapport La sécurité sur toute la ligne
INGAA Foundation
Rapport 2013.01 Rapport Construction de pipelines interétatiques pour transport
de gaz naturel : notions élémentaires
S.O. Rapport Vue d’ensemble des systèmes de gestion de la qualité – principes et
pratiques dans le domaine de la construction des pipelines
S.O. Rapport Directive consensuelle en matière de sécurité de la
construction – équipement de protection individuelle de base
Office national de l’énergie (ONE)
Règlement OPR-99 Règlement sur les pipelines terrestres 1
United States Code (USC)
16 USC, chapitre 35 Règlement Espèces menacées
33 USC, chapitre 9 Règlement Protection des eaux navigables et améliorations
générales des havres, des rivières et des fleuves

Remarque(s) :
1) OPR-99 constitue le règlement obligatoire au Canada mais ne compte pas de directives spécifiques pour l’inspecteur des
pipelines type; il les incorpore plutôt par renvoi à d’autres documents qui sont, eux, directement pertinents.

Page 24 de 131
7.0 ARPENTAGE
7.1 Présentation générale

L’arpentage fait partie intégrante de la construction de pipelines et désigne l’installation


de points de référence visuels et de marqueurs (par ex., piquets, chevilles, lattes et
bornes) qui définiront les limites du droit de passage et guideront la construction du
pipeline et des accessoires nécessaires suivant les dessins émis pour construction. Les
références marquent également les limites sécuritaires des zones de travaux du droit de
passage.

Si le secteur pour le tracé approuvé du pipeline est boisé, les arpenteurs de construction
sont ordinairement les premiers à arriver sur les lieux pour marquer les arbres de sorte
que les entrepreneurs en défrichage puissent les abattre et établir le droit de passage
pour la construction du pipeline. L’inspecteur est l’agent de liaison technique pour toute
information liée à l’arpentage entre le directeur de la construction/l’inspecteur en chef (ou
la personne désignée), l’entrepreneur en arpentage et les autres entrepreneurs sur
le site.

7.2 Intrants

Dans le cadre de la préparation à l’inspection durant le processus d’arpentage,


l’inspecteur se familiarisera de façon suivie avec les différents aspects pertinents des
documents, des dessins et des spécifications techniques essentiels de l’entreprise
propriétaire, tels qu’identifiés au tableau 14.

7.3 Exécution

Pendant que les travaux sont exécutés, l’inspecteur est tenu de surveiller la qualité
d’exécution et de faire état de la progression des travaux périodiquement. Les éléments
types que l’inspecteur surveillera durant le processus d’arpentage sont identifiés dans
une série de listes de contrôle détaillées au tableau 13.

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 25 de 131
Tableau 13 : Exigences liées à la surveillance pour l’inspection de l’arpentage

Article Description Référence


Préalablement au  Quotidiennement, veiller à ce que les enjeux clés qui ont été identifiés soient Tableau 15
commencement des travaux détaillés et traités.
Sécurité  Surveiller les opérations quant au respect des exigences de sécurité Tableau 16
pertinentes qui sont spécifiques à l’entreprise propriétaire et au projet.
Considérations  Identifier les éléments spécifiques qui doivent être surveillés durant toutes les Tableau 17
environnementales opérations d’arpentage qui se rapportent plus particulièrement à l’entreprise
propriétaire et/ou au plan de protection de l’environnement (PPE) spécifique
au projet.
Généralités  Identifier les éléments généraux qui doivent être surveillés durant tout le Tableau 18
processus d’arpentage pour les travaux de construction
Emplacements des installations  Identifier les éléments d’arpentage spécifiques qui doivent être surveillés aux Tableau 19
enfouies emplacements d'installations enfouies.
Droit de passage Tableau 20
 Identifier les éléments d’arpentage spécifiques qui doivent faire l’objet d’une
surveillance aux limites du droit de passage.limites
Tracé du fossé Tableau 21
 Identifier les éléments d’arpentage spécifiques qui doivent être surveillés le
long du tracé du fossé ligne
Croisements  Identifier les éléments d’arpentage spécifiques qui doivent être surveillés aux Tableau 22
emplacements de croisements (par ex., routes, lignes électriques).
Accessoires Tableau 23
 Identifier les éléments d’arpentage spécifiques qui doivent être surveillés aux
emplacements d'accessoires.emplacements
Plans co nformes à l’exécution  Identifier les éléments d’information spécifiques qui doivent faire l’objet d’une Tableau 24
surveillance de la collecte aux fins de la préparation des plans conformes à
l’exécution.
Pieux  Identifier les éléments d’arpentage spécifiques qui doivent faire l’objet d’une Tableau 25
surveillance aux emplacements de pieux.
Raclage avec calibreur  Identifier les éléments d’arpentage spécifiques qui doivent être surveillés aux Tableau 26
fins des passages de calibreur de raclage

7.4 Extrants

L’inspecteur est tenu de faire état de la qualité d’exécution et de la progression des


travaux, périodiquement (soit de façon quotidienne ou hebdomadaire) en remplissant
divers rapports à chaque journée de travail et à la fin de chaque semaine. Les exigences
liées aux rapports et les processus de rapports sont spécifiques à l’entreprise propriétaire
et aussi au projet; toutefois, les pratiques exemplaires pour ce qui est des exigences liées
aux rapports en ce qui a trait à l’inspection de l’arpentage sont indiquées au tableau 27.

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 26 de 131
Listes de contrôle détaillées – Arpentage
7.5 Exigences d'intrants types pour l’inspection de l’arpentage

Tableau 14 : Exigences en matière d’information pour l’inspection de l’arpentage

✓ Description
Tous les dessins, les plans et les spécifications ayant été élaborés par l’entreprise propriétaire et les entrepreneurs
en rapport avec l’arpentage, tels que :
• Dessins des routes d’accès
• Liste linéaire (par ex., préoccupations spéciales pour chaque propriétaire foncier)
• Dessins émis pour construction
Contrats et ententes liés aux éléments suivants :
• Utilisation des routes
• Croisements pour installations enfouies
• Arpentage pour les travaux de construction
• Ententes de propriétaire foncier
• Ententes d’empiètement de tierce partie
Permis liés aux éléments suivants :
• Environnement
• Utilisation des routes
• Permis de croisement de tierce partie
Plan de sécurité spécifique à l’entreprise propriétaire, y compris (sans toutefois s’y limiter) :
• Plan de contrôle de la circulation
• Exigences liées à l’équipement de protection individuelle (EPI)
• Services médicaux d’urgence (SMU)
Plan de protection de l’environnement (PPE) spécifique au projet, détaillant les exigences liées à l’arpentage pour les
éléments suivants (sans toutefois s’y limiter) :
• Cours d’eau
• Milieux humides, fondrières et zones marécageuses
• Habitats fauniques
• Voies migratoires
Autres plans spécifiques au projet, qui peuvent comprendre :
• Plan de prévention des incendies/de lutte contre l'incendie
• Plans d’arpentage

c
Creusage de Mise Test Nettoyage et
Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 27 de 131
7.6 Éléments de pratiques exemplaires pour l’inspection des opérations types d’arpentage

Tableau 15 : Préalablement au commencement des travaux

✓ Description
Prendre part à des réunions journalières pour traiter des éléments suivants :
• Enjeux concernant la sécurité du travail et/ou l’identification des dangers
• Enjeux environnementaux
• Tâches de l’inspecteur ou des inspecteurs
• Réunions de préparation de l’entrepreneur en pipelines (au besoin)
• Réunions ad hoc avec les entrepreneurs afin de discuter des enjeux ou des préoccupations et de les clarifier
Confirmer les compétences/qualifications de l’équipe d’arpentage suivant les exigences de l’entreprise propriétaire
Examiner avec les arpenteurs tous les dessins disponibles pour s’assurer qu’aucune installation ni caractéristique (y
compris des installations antérieures existantes comme des robinets de vente et des pipelines abandonnés) n'est
omise dans les dessins de projet actuels.
S’assurer que l’entrepreneur en arpentage a recherché, dans tous les plans légaux et les titres, les charges
enregistrées contre une propriété telles que les droits de passage, les servitudes et les restrictions visant des terres
cédées par lettres patentes (sous la gestion de la Couronne ou du gouvernement) et dans certains cas non cédées
par lettres patentes, le long du droit de passage.
S’assurer que l’entrepreneur en arpentage a suivi la procédure « One Call »/appel 811 et communiqué avec les
propriétaires fonciers de toutes les installations enfouies ou aériennes avant d’exécuter les activités d’arpentage.
Vérifier si les chefs de brigade tachéométrique possèdent une copie des exigences liées à l’arpentage et sont dotés
des matériaux et de l’équipement appropriés pour effectuer les travaux au sens du contrat d’arpentage.
S’assurer que l’équipement de l’arpenteur est étalonné (c.-à-d. que les étalonnages sont actuels).

Tableau 16 : Préoccupations en matière de sécurité pour l’arpentage

✓ Description
S’assurer que les entrepreneurs n’empiètent pas avec leur équipement de construction sur la zone des travaux
d’arpentage.
Examiner et accepter la politique sur les travaux en situation isolée pour l’entrepreneur en arpentage.
S’assurer que tous les membres du personnel ont été formés aux activités d’abattage manuel, y compris à l’utilisation
de la scie à chaîne.
S’assurer que l’équipement de l’arpenteur est étalonné (c.-à-d. que les étalonnages sont actuels).

Tableau 17 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les considérations environnementales

✓ Description
Avant que les arpenteurs de construction ne fassent le piquetage (jalonnage uniforme des pipelines, de l’équipement
ou des détails proposés, requis aux fins des activités de construction) des sites environnementaux et archéologiques,
en informer l’inspecteur environnemental et le directeur de la construction/l’inspecteur en chef (ou la personne
désignée).

Tableau 18 : Exigences types liées à la surveillance – Généralités

✓ Description
S’assurer que les bornes d’arpentage ne gênent pas le déroulement des travaux de construction.
S’assurer que l’arpentage se déroule conformément aux exigences du contrat et aux plans de travail fournis par
l’entreprise propriétaire.
Confirmer que les arpenteurs de construction mettent à jour de façon continue tous les dessins de construction au
stylo rouge (dessins annotés).

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 28 de 131
✓ Description
Veiller à la conformité et au maintien des opérations uniquement à l’intérieur du droit de passage et sur les routes
d’accès approuvées, tel que décrit dans la liste linéaire du droit de passage et/ou selon les consignes reçues d'un
agent des terres autorisé.
S’assurer que toutes les bornes d’arpentage officielles ne sont pas déplacées, défigurées, altérées, détruites ou enlevées.
S’assurer que tout dommage ou toute défiguration de repères d’arpentage est signalé suivant le processus de
l’entreprise propriétaire et traité comme un sujet de préoccupation touchant la sécurité.
S’assurer que les arpenteurs contractuels sont les seuls autorisés à réhabiliter les piquets, marquages et drapeaux
de signalisation d’arpentage ayant été défigurés ou endommagés, ou qui sont manquants.
Confirmer que tous les piquets et les drapeaux demeurent visibles pendant la durée des travaux ou l’utilisation prévue.
Confirmer que les arpenteurs de construction ont clairement piqueté toutes les installations souterraines.
S’assurer que les arpenteurs de construction recueillent toutes les données (par ex., rapports d’essai en usine
[REU]) sur les tuyaux de même que sur les plaques signalétiques des vannes/raccords.
S’assurer que les arpenteurs de construction ont produit les dessins d’arpentage finals aux fins du processus de test
hydrostatique.
Vérifier si les arpenteurs de construction ont bien signé et daté les dessins d’arpentage finals.
Tableau 19 : Exigences types liées à la surveillance concernant l’emplacement des installations enfouies

✓ Description
Consulter les représentants du site et/ou les opérateurs de l’entreprise propriétaire ayant une connaissance
spécifique d’une installation qui est excavée afin d’aider les arpenteurs de construction à repérer les installations
existantes ou abandonnées dont la documentation est incomplète ou non disponible.
Consulter les propriétaires fonciers (le cas échéant) avec les arpenteurs afin de déterminer si ces propriétaires ont
connaissance de l’existence de toute installation enfouie supplémentaire (par ex., conduites d’eau, câbles
électriques, conduites de gaz privées).
S’assurer que le personnel affecté au repérage des installations enfouies a été formé dans le cadre d’un programme
reconnu de repérage de conduites et qu’il utilise des procédures et des techniques qui sont acceptées par l’industrie.
Confirmer que tous les équipements de repérage de conduites sont pourvus de certificats d’étalonnage valides.
S’assurer que les arpenteurs de construction identifient et documentent toute installation qui apparaît sur les dessins
mais ne peut être repérée.
Confirmer que toutes les installations enfouies (par ex., pipeline ou câble de tierce partie) ont été repérées,
identifiées par type (par ex., diamètre de tuyau, revêtement de tuyau, année d'installation) et qu’elles ont une
profondeur de couverture adéquate et sont piquetées avec précision (indiquant toutes les déviations angulaires) afin
de garantir qu’il n’y a aucun risque de perturber l’installation durant la construction du pipeline.
Confirmer que tous les pipelines de tierce partie, les empiètements de services publics et les axes centraux de
pipelines nouveaux et de tierce partie sont piquetés par des arpenteurs tel que spécifié dans les fiche d’alignement.
S’assurer que le point de croisement entre l’axe central proposé du nouveau pipeline et l’installation existante est
marqué avec un entrecroisement de lattes de piquetage, avec codes de couleur spécifiques à l’entreprise propriétaire
et indiquant le nom de l’entreprise propriétaire ainsi que la taille de l’installation.
S’assurer que tous les décalages exigés aux termes d’ententes d’ingénierie ou d’empiètement sont piquetés et
étiquetés clairement.
Confirmer que des piquets de sécurité sont placés à toutes les installations de tierce partie et nouvelles installations
prévues.
Tableau 20 : Exigences types liées à la surveillance relativement au droit de passage

✓ Description
S’assurer que l’entrepreneur en arpentage signale le moment où piquets et marquages doivent être rétablis.
S’assurer que les arpenteurs effectuent le piquetage en fonction des codes de couleur spécifiques à l’entreprise
propriétaire, et obtenir l’approbation du directeur de la construction/de l’inspecteur en chef (ou de la personne
désignée) lorsqu'un code de couleur supplémentaire est requis.
Surveiller de façon suivie si tous les piquets/marqueurs sont ramassés par l’entrepreneur après que cette section des
travaux est complétée.

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 29 de 131
✓ Description
S’assurer que les arpenteurs effectuent le piquetage du tracé du pipeline, des vannes et des autres accessoires tel
qu’indiqué sur les dessins.
S’assurer que les arpenteurs ont correctement étiqueté tous les piquets et que ceux-ci sont visibles du côté chantier
ou de l’intérieur de la zone des travaux du droit de passage.
Confirmer que les limites du droit de passage ou de l’espace de travail temporaire (ETT) sont piquetées selon les
spécifications d’arpentage.
S’assurer que les arpenteurs utilisent, pour la fixation des repères d’arpentage, des chevilles anti-gel ou autres outils
semblables dans les sols gelés ou autrement durs.
S’assurer que des piquets plus grands sont installés dans les zones à cultures hautes ou enneigées pour garantir la
visibilité, et des piquets de type borne (type de piquetage qui résiste au renversement), dans les pâturages.
S’assurer que les traversées de plan d’eau comptent des zones tampons riveraines appropriées (interface entre la
terre et un fleuve, une rivière ou un ruisseau) à partir du haut de la berge, sauf indication contraire sur les dessins.
S’assurer que des piquets de progression sont placés le long du bord du droit de passage ou de l’ETT, aux
intervalles spécifiés, de manière à ce qu’ils soient visibles du côté chantier ou de l’intérieur de la zone des travaux.
S’assurer qu'une signalisation est placée à des intervalles plus rapprochés dans les zones plus fortement
végétalisées et boisées, de manière à procurer une meilleure visibilité aux opérateurs d’équipement de défrichage.

Tableau 21 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec le tracé du fossé


✓ Description
S’assurer que l’axe central du fossé du pipeline proposé est piqueté aux intervalles spécifiés, sauf aux cintrages et
aux croisements, où les intervalles seront plus rapprochés.
S’assurer que les arpenteurs subdivisent les cintrages à grand angle aux points d’intersection (PI) en une série de
cintrages plus petits lorsque l’angle au PI dépasse les spécifications de cintrage (afin de s’assurer que les cintrages
sont contenus à l’intérieur du droit de passage).
S’assurer que les angles (degrés, minutes et secondes) de déflexion sont consignés à tous les points de déflexion
du pipeline.
S’assurer que les arpenteurs utilisent des numéros de station/chaînages (ligne imaginaire servant à mesurer la
distance, qui correspond à l’axe central d’un pipeline, d’une clôture, etc.), par exemple :
• Au Canada, utiliser des chaînages métriques avec 3 chiffres et 1 virgule décimale (par ex., 2+145,1 = 2145,1 m).
• Aux États-Unis, utiliser des numéros de station impériaux (par ex., 10 000 pi donnerait 100+00).
Documenter et informer le directeur de la construction/l’inspecteur en chef (ou la personne désignée) de tout écart
important ou changement requis dans les équations de chaînage/station.
Tableau 22 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les croisements
✓ Description
S’assurer que les activités sont coordonnées avec l’entreprise propriétaire ainsi qu’avec les propriétaires
d’installations de tierce partie via la procédure One Call/appel 811.
S’assurer que les arpenteurs mesurent les changements de contour le long du tracé du fossé, en prenant en compte
le terrain (y compris les croisements) devant être sondé ou foré en direction horizontale (FDH).
S’assurer que toutes les caractéristiques et tous les décalages des croisements de la conception sont piquetés
suivant les dessins de construction.
Confirmer le piquetage des points d’entrée et de sortie de tous les forages ou sondages, pour s’assurer que les
emplacements et les espaces de travail respectifs sont marqués et en conformité avec les dessins.
S’assurer que des points de repère topographiques temporaires sont placés du côté chantier du droit de passage, en
un emplacement à perturbation minimale, indiquant une cote renvoyant aux dessins des croisements (les points de
repère topographiques temporaires pouvant être établis de part et d’autre du droit de passage en cas de perturbation).
Confirmer que pour les croisements types, toutes les limites cadastrales (c.-à-d. les limites légales de propriété
foncière) traversées sont piquetées afin d’indiquer la disposition relative et sont étiquetées avec le nom de
l’entreprise propriétaire ainsi que le type et la taille du pipeline.
S’assurer que tous les décalages exigés par les ententes d’ingénierie ou d’empiètement sont piquetés et étiquetés
clairement.

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 30 de 131
✓ Description
Confirmer que les arpenteurs de construction pour tous les emplacements des croisements ont rempli des rapports
de jalonnage sur le terrain contenant :
 Des croquis à main levée montrant toutes les installations enfouies en relation avec les limites nouvelles et
existantes du droit de passage
 La liste des équipements de repérage de conduites qui sont utilisés
 Les noms des arpenteurs, la date, les conditions locales du secteur et toute la correspondance
 Toutes les notes d’inspection visuelle
 Tous les dessins de référence
 La signature de l’entrepreneur en arpentage de construction et la date, sur tous les rapports

Tableau 23 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les accessoires


✓ Description
S’assurer que tous les accessoires sont piquetés pour indiquer les emplacements d’arrêt, de début et de fin.
Signaler tout changement dans l’emplacement, l’espacement et la quantité au directeur de la construction/à
l’inspecteur en chef (ou à la personne désignée).

Tableau 24 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les plans conformes à l’exécution
✓ Description
Se réunir avec les arpenteurs à chaque jour afin d’identifier les zones nécessitant des données conformes à
l’exécution
S’assurer que les arpenteurs de construction recueillent des données conformes à l’exécution de façon continue
durant la construction et ne gênent pas la progression des travaux de l’entrepreneur.
Veiller à ce qu’une fois que les données conformes à l’exécution souterraine ont été recueillies, les arpenteurs de
construction aient piqueté l’emplacement.
Noter les chaînages/stations du début et de la fin lors de la collecte des données conformes à l’exécution.

Tableau 25 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les pieux


✓ Description
S’assurer que les arpenteurs de construction, conjointement avec l’entrepreneur, ont identifié tous les pieux.
S’assurer que les arpenteurs de construction, conjointement avec l’entrepreneur, ont marqué tous les pieux au
moyen de pointes de fer et de lattes de bois étiquetées avec les numéros des pieux.
S’assurer que les arpenteurs de construction, conjointement avec l’entrepreneur, recueillent les données
altimétriques au recépage des pieux, à la pente et au fond des trous découverts (du fait de découvrir et de mettre au
jour des services publics enfouis) auxquels renvoient les données du site, tel qu'indiqué dans le plan de construction.

Tableau 26 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec le raclage avec calibreur
✓ Description
S’assurer que les arpenteurs de construction ont produit un ensemble de données complet contenant tous les
renseignements sur les soudures et les cintrages avant tout passage de calibreur
Demander aux arpenteurs de construction de repérer et de jalonner toute indication le long du pipeline selon les
résultats des passages de calibreur.

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 31 de 131
7.7 Extrants types pour l’inspection de l’arpentage

Tableau 27 : Exigences types liées aux rapports


✓ Description
General
S’assurer que les dessins annotés sont complets, vérifiés et transmis au directeur de la construction/à l’inspecteur en
chef (ou à la personne désignée) et à d'autres (selon les consignes reçues), en conformité avec le plan d’arpentage.
Quotidiennement
Remplir les rapports sur la progression des travaux d’arpentage, y compris :
• Les travaux réalisés à ce jour, y compris :
o Le chaînage/numéro de station du début et de la fin
o Un jeu complet de dessins annotés identifiant les dossiers de l’ouvrage fini pour le pipeline (les exigences
détaillées devant être incluses dans la portée de l’entrepreneur en arpentage)
o Les données et les croquis à l’appui de l’arpentage pour expliquer les dossiers de l’ouvrage fini (lorsque
requis)
o La documentation à l’appui de l’arpentage aux fins du déploiement des RFI (demandes d’information)

Références – Arpentage
Remarque à l’intention de l’utilisateur : L’information de référence qui est fournie au tableau 28 est
censée servir à des fins d’orientation seulement (la liste n’étant pas exhaustive); les documents
de cette nature sont mis à jour fréquemment, et il est de la responsabilité de l’utilisateur de
s’assurer que l’on renvoie aux documents appropriés et les plus à jour, comme il convient.

Tableau 28 : Liste de références – Arpentage

No du document Type Titre


American Petroleum Institute (API)
API RP 1102 Recommended Practice Steel Pipeline Crossing Railroad and Highways
Common Ground Alliance (CGA)
S.O. Pratique recommandée Pratiques exemplaires
INGAA Foundation
S.O. Directive Guidance Documents for Construction – Natural Gas
Pipeline Crossing Guidelines
CS-S-8 Directive Construction Safety Consensus Guidelines – Overhead
Utilities Safety

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 32 de 131
8.0 DÉFRICHAGE ET NIVELLEMENT
8.1 Présentation générale

Le défrichage et le nivellement constituent la phase suivante de la construction de


pipelines après l’arpentage, où le droit de passage du pipeline est préparé en vue des
futures activités d’installation du pipeline. Les étapes clés du processus de défrichage et
de nivellement comprennent ordinairement ce qui suit :

• Coupe, enlèvement ou brûlage des arbres, des broussailles et des débris du droit
de passage du pipeline
• Récupération du bois ; la récupération et le stockage temporaire du bois utile
vendable provenant du droit de passage
• Élimination du bois irrécupérable; l’enlèvement ou l’élimination sur place du bois
non vendable et des broussailles par déchiquetage, paillage ou brûlage
• Essouchement; l’enlèvement des souches et des grosses racines de zones
spécifiques du droit de passage
• Utilisation du bois non vendable (souvent désigné bois de remblai, rondins ou
bois de rampe) pour construire des routes ou des sentiers pour véhicules et
équipements, ou pour créer des barrières pour la lutte contre l’érosion
• Préparation et entretien de l’accès au droit de passage
• Damage du givre dans le sol (pour les activités réalisées en hiver)
• Emplacement des lignes de services publics enfouis
• Clôturage (pour les terres agricoles)
• Enlèvement de la terre végétale et stockage de celle-ci en vue de sa
redistribution ultérieure après que le tuyau aura été remblayé
• Dans certains cas, le dynamitage de la roche de la pente, l’excavation et
l’enlèvement des débris peuvent être requis

8.2 Intrants

Dans le cadre de la préparation à l’inspection durant le processus de défrichage et de


nivellement, l’inspecteur se familiarisera de façon suivie avec les aspects pertinents des
documents clés, des dessins et des spécifications techniques de l’entreprise propriétaire,
tels qu’identifiés au tableau 30.

8.3 Exécution

Pendant que les travaux sont exécutés, l’inspecteur est tenu de surveiller la qualité
d’exécution et de faire état de la progression des travaux périodiquement. Les éléments
types que l’inspecteur surveillera durant le processus de défrichage et de nivellement
sont identifiés dans une série de listes de contrôle, comme il est détaillé au tableau 29.

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 33 de 131
Tableau 29 : Exigences liées à la surveillance en rapport avec le défrichage et le nivellement

Article Description Référence

Préalablement au  Quotidiennement, veiller à ce que les enjeux clés qui ont été identifiés soient Tableau 31
commencement des détaillés et traités.
travaux
Sécurité  Surveiller les opérations quant au respect des exigences de sécurité pertinentes qui Tableau 32
sont spécifiques à l’entreprise propriétaire et au projet.
Considérations  Identifier les éléments spécifiques qui doivent être surveillés durant toutes les Tableau 33
environnementales opérations de défrichage et de nivellement qui se rapportent spécifiquement à
l’entreprise propriétaire et/ou au programme de protection de l’environnement
(PPE) spécifique au projet.
Défrichage  Surveiller les opérations quant au respect des exigences pertinentes de l’entreprise Tableau 34
propriétaire et qui sont spécifiques au projet relativement au défrichage (c.-à-d. la
coupe de broussailles et l’abattage d’arbres).
Espaces de travail  Les espaces de travail temporaires, également désignés par le sigle ETT, Tableau 35
temporaires (ETT) permettent de manœuvrer de l’équipement comme des navettes ou des sites
temporaires d’empilage (c.-à-d., de stockage) du bois récupéré.
Préparation des routes  Les routes existantes sont utilisées pour transporter l’équipement et les fournitures Tableau 36
d’accès au droit de passage. Lorsqu’aucune route n’existe, des routes d’accès temporaires
sont construites, puis enlevées une fois la construction complétée.
 Il est essentiel que toutes les routes d’accès puissent résister aux charges qui sont
transportées et au trafic prévu. Lorsque des routes d’accès doivent être construites
et ont été approuvées, l’inspecteur s’assurera qu’elles sont construites tel que
détaillé dans les exigences spécifiques à l’entreprise propriétaire et aussi au projet
Barrières et clôtures  Les structures existantes (par ex., clôtures) devraient être modifiées pour prendre Tableau 37
en compte les activités de construction et, lorsque cela s’avère possible, remises en
à leur état d’origine une fois la construction terminée.
 De nouvelles clôtures et de nouvelles structures sont immédiatement érigées pour
confiner le bétail et, lorsque cela s’avère possible, les lieux sont remis en état une
fois la construction terminée
 Des barrières seront installées afin de permettre, dans la plupart des cas, un accès
permanent aux installations de pipeline.
Installations enfouies  Dans la plupart des cas, les installations enfouies existantes sur un droit de Tableau 38
passage (par ex., un pipeline existant) nécessiteront un support mécanique
temporaire en surface.
o Ordinairement, des rampes d’accès en terre ou des tapis d’accès sont installés
avant que l’équipement de construction puisse traverser la surface, de manière
à éviter de soumettre les installations souterraines à des contraintes
indues/dommages potentiels.
Bois  Cette composante incorpore les éléments pour l’enlèvement, la récupération et Tableau 39
l’élimination du bois et des broussailles, y compris des considérations spécifiques
s’appliquant aux cours d’eau.
 Exigences liées à l’enlèvement des cultures du propriétaire foncier (par ex.,
l’entrepreneur peut couper et enlever les cultures du droit de passage et les
entreposer suivant les conditions établies par l’entreprise propriétaire et les
exigences du propriétaire foncier)
 Discuter du plan d’empiètement avec l’inspecteur environnemental afin d’identifier
les exigences spécifiques dans les cas de défrichage à un plan d’eau ou près de
celui-ci.
Essouchement  Les opérations d’essouchement visent à garantir que le sous-sol est exempt de Tableau 40
souches, de racines et de débris et à éliminer
 le risque d’endommager le tuyau en remettant la terre à l’intérieur de la tranchée du
pipeline au cours du remblayage.
Bancs de neige  Évaluer les considérations spécifiques liées à la création d'amas de neige, Tableau 41
essentiellement pour protéger la tranchée du pipeline du gel.

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 34 de 131
Article Description Référence

Dynamitage et  Le dynamitage aux explosifs de la roche par un entrepreneur de tierce partie peut Tableau 42
enlèvement de la roche être requis lorsque la roche est trop dure pour être brisée par défonçage; les
opérations de dynamitage requièrent des mesures de précaution supplémentaires
et une sensibilisation aux risques en matière de sécurité qui y sont rattachés.
 Toutes les exigences telles qu’énumérées dans le plan de dynamitage approuvé
doivent faire l’objet d’une surveillance.
Marécages et fondrières  Considérations spécifiques liées aux terres qui sont particulièrement sensibles Tableau 43
aux activités de construction
Enlèvement de la terre  L’enlèvement de la terre végétale consiste à séparer la terre végétale à une Tableau 44
végétale profondeur et à une largeur telles que définies par les spécifications de
l’entreprise propriétaire, puis à récupérer et à stocker en réserve la quantité
séparée sur le côté du droit de passage, pour plus tard l’épandre par-dessus la
zone une fois le nivellement final réalisé.
Nivellement  Le nivellement consiste à terrasser ou régaler le droit de passage du pipeline de Tableau 45
sorte que les travaux de construction puissent se dérouler de façon ordonnée et
sécuritaire le long du droit de passage.
 Le nivellement comprend l’enlèvement et la mise en stock de la terre végétale de
même que l’installation de buses (canaux d’amenée ou fossés qui sont aménagés
parallèlement à la tranchée de tuyaux existante) et de ponts.

8.4 Extrants

L’inspecteur est tenu de faire état de la qualité d’exécution et de la progression des


travaux, périodiquement (soit de façon quotidienne ou hebdomadaire) en remplissant
divers rapports à chaque journée de travail et à la fin de chaque semaine. Les exigences
liées aux rapports et les processus de rapports sont spécifiques à l’entreprise propriétaire
et aussi spécifiques au projet; toutefois, les pratiques exemplaires pour ce qui est des
exigences liées aux rapports relativement au défrichage et au nivellement sont indiquées
au tableau 46.

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 35 de 131
Listes de contrôle détaillées – Défrichage et nivellement
8.5 Exigences d'intrants types pour l'inspection du défrichage et du nivellement

Tableau 30 : Exigences en matière d’information relativement au défrichage et au nivellement


✓ Description
Tous les dessins, conceptions et spécifications ayant été élaborés par l’entreprise propriétaire et les entrepreneurs et
liés au défrichage et au nivellement, tels que :
• Dessins des routes d’accès
• Dessins de nivellement
• Liste linéaire (par ex., préoccupations spéciales pour chaque propriétaire foncier)
Contrats et ententes liés aux éléments suivants :
• Défrichage
• Nivellement (si nécessaire)
• Utilisation des routes
• Croisements pour installations enfouies
• Récupération du bois (propriétaire foncier, gestion de l’environnement forestier, titulaire de terres publiques)
• Arpentage pour les travaux de construction
Permis liés aux éléments suivants :
• Environnement
• Utilisation des routes
• Brûlage
• Dynamitage
Plan de sécurité spécifique à l’entreprise propriétaire, y compris (sans toutefois s’y limiter) :
• Plan de contrôle de la circulation
• Exigences liées à l’équipement de protection individuelle (EPI)
• Procédures pour travailler près de lignes aériennes de transport d’énergie
• Services médicaux d’urgence (SMU)
• Sécurité liée au dynamitage
Plan de protection de l’environnement (PPE) spécifique au projet, détaillant les exigences liées au défrichage et au
nivellement pour les éléments suivants (sans toutefois s’y limiter) :
• Cours d’eau
• Milieux humides, fondrières et zones marécageuses
• Habitats fauniques
• Voies migratoires
Autres plans spécifiques au projet, qui peuvent comprendre :
• Plan des routes d’accès
• Plan de dynamitage
• Plan de nivellement
• Plan de brûlage
• Plan de récupération du bois
• Plan de prévention des incendies/de lutte contre l'incendie
• Sites patrimoniaux

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 36 de 131
8.6 Éléments de pratiques exemplaires pour l’inspection des opérations types de défrichage
et de nivellement

Tableau 31 : Préalablement au commencement des travaux


✓ Description
Prendre part à des réunions journalières pour traiter des éléments suivants :
• Enjeux concernant la sécurité du travail et/ou l’identification des dangers
• Enjeux environnementaux
• Tâches de l’inspecteur ou des inspecteurs
• Réunions de préparation de l’entrepreneur en pipelines (au besoin)
• Réunions ad hoc avec les entrepreneurs afin de discuter des enjeux ou des préoccupations et de les clarifier
S’assurer que l’arpentage préalable au dynamitage est réalisé et documenté.
Veiller à ce qu’un système de monitorage de l’eau de puits soit en place et fonctionnel.

Tableau 32 : Préoccupations en matière de sécurité relativement au défrichage et au nivellement


✓ Description
S’assurer que les risques en lien avec les opérations de dynamitage (par ex., projection de roches, vibration,
utilisation des explosifs, charges non explosées) sont identifiés et que des mesures de précaution suffisantes liées à
la sécurité sont mises en place.

Tableau 33 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les considérations environnementales
✓ Description
S’assurer que l’enlèvement de la terre végétale est réalisé en conformité avec les spécifications relatives à
l’environnement

Tableau 34 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec le défrichage


✓ Description
Surveiller le respect des conditions notées dans toutes les approbations et tous les permis émis.
Le défrichage est limité à la végétation à l’intérieur du droit de passage et des zones de travaux approuvés.
Surveiller la mise en place appropriée de tous les arbres et broussailles enlevés du droit de passage et adjacents à
celui-ci.
Identifier toutes les zones où des opérations de défrichage supplémentaires (travaux antérieurement hors de la
portée) peuvent être requises.
S’assurer que l’entrepreneur enlève, récupère et entrepose la terre végétale avant le nivellement du droit de
passage, et qu’il l’entrepose le long du droit de passage.
S’assurer que la terre végétale et le sous-sol sont conservés dans des réserves de stockage séparées.
Identifier tout potentiel de retards des travaux planifiés.

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 37 de 131
Tableau 35 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les espaces de travail temporaires (ETT)

✓ Description
S’assurer que les approbations du directeur de la construction/de l’inspecteur en chef (ou de la personne désignée)
relativement aux espaces de travail temporaires (ETT) sont en place préalablement à la construction.
S’assurer que les ETT le long du bord externe du droit de passage du pipeline sont construits dans les zones
approuvées seulement.
S’assurer que tout ETT (zone habituellement adjacente au droit de passage permanent, devant être utilisée à des
fins de construction) pour le stockage des matériaux excavés, l’essouchement ou le bois récupérable a été approuvé
par le directeur de la construction/l’inspecteur en chef (ou la personne désignée), si nécessaire.

Tableau 36 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec la préparation des routes d’accès
✓ Description
Surveiller le respect de toutes les exigences identifiées dans la ou les ententes portant sur l’utilisation des routes
dans le cadre du projet.
S’assurer que l’entrepreneur utilise seulement du sous-sol (aucune terre végétale) pour construire les approches routières.
S’assurer que les entrepreneurs en défrichage et en nivellement exercent leurs activités seulement sur les routes
d’accès et les zones de travaux désignées ou autorisées.
Surveiller la conformité des entrepreneurs aux limites de charge sur les routes et les ponts, telles qu’établies par la
ou les ententes portant sur l’utilisation des routes et par les autorités respectives.
Veiller à l’utilisation de tapis d’accès ou de ponts à portée libre pour les traversées de cours d’eau où des ponceaux
et des matériaux de remplissage ne peuvent être construits ou mis en place durant l’hiver, et à ce que le givre soit
damé dans les sols du droit de passage, côté chantier.
Durant l’hiver, veiller à l’utilisation de tapis d’accès ou de ponts à portée libre pour les traversées de cours d’eau aux
endroits où des remplissages de neige et des ponts de glace ne peuvent être mis en place/construits.

Tableau 37 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les barrières et les clôtures
✓ Description
S’assurer que l’entrepreneur construit et/ou remplace des clôtures et installe des barrières qui traversent le tracé du
pipeline selon la ou les ententes de propriétaire foncier et les spécifications de l’entreprise propriétaire.
Vérifier si les clôtures sont adéquatement étayées et que les barrières ferment et peuvent être sécurisées adéquatement.
Veiller à ce qu’un gardien soit présent pour ouvrir les barrières pour contrôler le bétail (le cas échéant).

Tableau 38 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les installations enfouies
✓ Description
S’assurer que seule de la terre du sous-sol (et non de la terre végétale) est utilisée pour construire des rampes
d’accès en terre
S’assurer que les rampes d’accès en terre sont construites selon la hauteur et la largeur minimales au-dessus de la
surface naturelle du sol, au point de croisement spécifié par la ou les ententes d’empiètement
S’assurer que la liste linéaire est révisée régulièrement pour traiter de toutes les préoccupations du propriétaire
foncier et du propriétaire de service public de tierce partie. Confirmer que toutes les activités de construction
prennent fin à la distance spécifiée de tout croisement non préparé.

Tableau 39 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec le traitement du bois


✓ Description
Enlèvement du bois
S’assurer que seul l’équipement approuvé est utilisé (par ex., scie à tronçonner pour couper manuellement les arbres)
S’assurer que les spécimens d’arbres et d’arbustes identifiés dans le plan de protection de l’environnement (PPE)
sont marqués et protégés tant le long que légèrement en dehors du droit de passage ou des espaces de travail selon
une méthode approuvée (par ex., pneus en caoutchouc ou clôtures de protection).

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 38 de 131
✓ Description
Consigner les espèces et les emplacements exacts des spécimens d’arbres et d’arbustes enlevés afin d’aider à la
replantation/au remplacement durant la phase de nettoyage et de restauration
S’assurer que l’entrepreneur en défrichage a obtenus les approbations du directeur de la construction/de l’inspecteur
en chef (ou de la personne désignée) avant de pousser du bois à l’extérieur du droit de passage et/ou de couper des
arbres à l'extérieur du droit de passage
S’assurer que l’entrepreneur abatte des arbres de manière à réduire au minimum l’égrenage et la cassure des gros
bouts vers le droit de passage et à l’intérieur de celui-ci
Confirmer que l’entrepreneur ramène pour traitement à l’intérieur du droit de passage les arbres abattus à l’extérieur
de celui-ci
S’assurer que les coupes sont traitées suivant les exigences du contrat lorsque des branches sont enlevées d’un
arbre debout à l’extérieur du droit de passage (si nécessaire)
Confirmer que l’entrepreneur coupe, ébranche, débusque et met en stockage le bois vendable dans les zones
désignées
Surveiller le respect des exigences spécifiques connexes liées à la récupération, au stockage et à l’enlèvement qui
peuvent être spécifiques aux différents types de propriétaire foncier (par ex., propriété perpétuelle libre, autochtone,
Couronne, national/d’État)
Confirmer la nécessité des services d’un mesureur de bois de sciage (pour calculer le volume et le poids des
stockages de réserve de bois et faciliter les paiements contractuels) et surveiller ses opérations
Confirmer la séparation du bois vendable suivant les spécifications du projet.
S’assurer que l’entrepreneur évite de débusquer le bois à travers des sols partiellement dégelés et/ou boueux, des
cours d’eau, des plans d’eau ou des milieux humides
S’assurer que sur les terres offrant une pente significative (selon les critères définis par l’entreprise propriétaire dans
les documents contractuels) dans toute direction, l’enlèvement des broussailles et des arbres est réduit au minimum
et les systèmes racinaires sont laissés intacts, de manière à éviter l’érosion de la pente.
Surveiller le respect des conditions spéciales rattachées à l’élimination des arbres sur les versants
S’assurer que le droit de passage est dégagé de tous arbres, broussailles et débris, de manière à éviter le mélange
avec les sols excavés qui seront retournés au fossé à l’étape du remblayage.
S’assurer que la terre végétale récupérée est débarrassée des racines et des débris.
Enlèvement du bois – Cours d’eau
S’assurer qu’un avis est donné en temps voulu à toutes les parties convenues avant de commencer les travaux près
d’un ruisseau, d’un fleuve, d'une rivière ou d'un autre cours d’eau.
S’assurer du respect de toutes les exigences spécifiques en lien avec l’enlèvement du bois près des cours d’eau.
S’assurer que l’entrepreneur planifie et prépare d’avance tout déplacement d’équipement à travers des cours d’eau.
S’assurer que les traversées de cours d’eau existantes sont utilisées, lorsque cela s’avère possible
S’assurer qu’arbres, arbustes et végétation riveraine sont préservés dans la mesure du possible près de tous les
cours d’eau en regard des préoccupations opérationnelles et en matière de sécurité.
S’assurer que les approbations qui s’appliquent sont en place préalablement à l’installation de traversées
temporaires de fossés et de bassins de drainage.
S’assurer que seuls des types approuvés de traversées temporaires sont installés sur les cours d’eau lorsqu'il
n'existe aucun pont. Les types approuvés de traversées temporaires peuvent comprendre ce qui suit :
• Pont à portée libre
• Pont de glace
• Pont de neige (fait de neige propre)
• Buses
• Enrochement
S’assurer que la terre végétale n’est jamais utilisée pour combler les traversées de ruisseaux.
S’assurer que tous les arbres sont abattus à distance des cours d’eau.
S’assurer que tout arbre abattu est enlevé d’un cours d’eau immédiatement.
Veiller à ce que les débris ne tombent pas dans les cours d’eau ni ne s’y accumulent.

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 39 de 131
✓ Description
S’assurer que les zones riveraines de part et d’autre des cours d’eau sont défrichées manuellement, à moins qu’une
approbation de défrichage à la machine (dépendamment de l’état des sols) n’ait été obtenue du directeur de la
construction/de l’inspecteur en chef (ou de la personne désignée).
S’assurer que les sites de stockage de bois sont situés au sommet des pentes et/ou à distance des cours d’eau afin
de procurer un espace de travail adéquat pour empiler et charger les grumes.
Récupération du bois
S’assurer que l’entrepreneur en défrichage coupe, ébranche et met en stockage le bois vendable suivant les
spécifications de l’entreprise propriétaire ou les conditions décrites par les ententes de propriétaire foncier, de
gestion de l’environnement forestier ou de titulaire de terres publiques.
Consulter l’inspecteur environnemental et le plan de récupération du bois concernant tout bois vendable qui semble
ne pas répondre aux spécifications, puis informer le directeur de la construction/l’inspecteur en chef (ou la personne
désignée) ainsi que l’entrepreneur en défrichage pour obtenir une décision quant à la marche à suivre.
S’assurer que les sites de stockage de bois sont dégagés avant la fin des activités de construction du pipeline.
Confirmer que le bois est empilé le long du bord externe du droit de passage, côté chantier pour faciliter le
chargement sur les camions grumiers.
S’assurer que le bois empilé n’est pas situé dans des zones reboisées, des zones inclinées, des zones de fondrières
ou des milieux humides.
S’assurer que les dimensions des empilages de grumes sont adéquates pour prendre en compte l’équipement de
chargement, et que ces empilages seront situés dans les endroits suivants (en ordre de préférence) :
• Zones défrichées existantes
• Espaces de travail temporaires (ETT) approuvés
• Zones avec bois non vendable
• Zones avec bois vendable
S’assurer que les grumes des empilages sont empilées avec le gros bout d’équerre, orientées dans la même
direction appropriée pour le ramassage.
Élimination du bois et des broussailles
S’assurer que les permis de brûlage appropriés sont en place.
S’assurer que les activités de brûlage sont conformes au plan de brûlage, aux stipulations des permis, aux exigences
du propriétaire foncier ainsi qu’au PPE.
S’assurer d’une surveillance continue (24/7) durant toutes les opérations de brûlage contrôlé.
S’assurer que les feux sont complètement éteints une fois que les piles à brûler ont été consumées.
S’assurer que les sites de brûlage sont situés seulement sur des sols minéraux et non dans des zones de tourbe,
des fondrières ou des milieux humides (l’entrepreneur pouvant devoir enlever des matières organiques superficielles
et les remettre en place après le brûlage).
Confirmer que souches, racines et débris ont été réduits en plus petits morceaux avant le brûlage.
En hiver, veiller à ce que les piles à brûler soient placées sur le tracé du fossé afin d’éviter le dégel de la voie de
circulation damée de givre du droit de passage, côté chantier.
S’assurer que la pile à brûler est en dehors du champ de détection de l’équipement prévu à cette fin (détecteurs de
flamme).
S’assurer que chaque pile à brûler est marquée au moyen d’un système de positionnement global (GPS), et fournir à
l’inspecteur environnemental et au directeur de la construction/à l’inspecteur en chef (ou à la personne désignée) les
emplacements de toutes les piles à brûler.
S’assurer que tous les matériaux de brûlage résiduels sont éliminés au sens des documents contractuels et/ou des
spécifications du projet ou de l’entreprise propriétaire.
S’assurer qu’aucun morceau de bois ou de broussailles non brûlé, pouvant se mélanger aux déblais, ne se trouve
incorporé aux résidus d’élimination.
S’assurer que les piles à brûler sont situées sur le fossé et éloignées d’une installation en surface existante pour
permettre de disposer d’un espace suffisant pour l’empilage et le travail.
S’assurer que les opérations de brûlage ne sont jamais entreprises près un d’un plan d’eau ou d’un cours d’eau sauf
autorisation de la part de l’inspecteur environnemental.
Si le brûlage n’est pas permis, confirmer que le déchiquetage ou le paillage est réalisé au sens des spécifications au
contrat.
S’assurer que l’entrepreneur en défrichage transporte à distance du droit de passage tout bois et toutes broussailles
qui ne peuvent être traités selon les moyens indiqués ci-dessus.

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 40 de 131
Tableau 40 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec l’essouchement
✓ Description
S’assurer que les souches sont extirpées et les autres débris, dégagés du tracé du fossé tout en étant entreposés à
l’intérieur du droit de passage.
S’assurer que les souches qui restent sont déchiquetées jusqu’à une hauteur spécifiée dans les emplacements où
l’essouchement complet n’est pas requis.
Sur le droit de passage, côté chantier, s’assurer que l’entrepreneur laisse en place autant de souches que possible
pour maintenir la cohésion et le compactage du sol, et pour procurer une surface stable aux équipements de
construction et aux véhicules.
Sur les terres publiques/de la Couronne, s’assurer que l’entrepreneur enlève toutes les souches du côté déblais du
droit de passage, y compris le tracé du fossé.
Sur les propriétés perpétuelles libres (y compris celles non amendées) et les terres autochtones qui pourraient être
productives à des fins agricoles, s’assurer que l’entrepreneur essouche et élimine toutes les souches, les racines et
les roches de surface du droit de passage en entier.

Tableau 41 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les bancs de neige
✓ Description
S’assurer que les bancs de neige sont formés selon les spécifications de l’entreprise propriétaire sur le tracé du fossé,
immédiatement après le défrichage, de manière à éviter la pénétration du gel à l’intérieur de la tranchée du pipeline.
S’assurer que des espacements sont laissés dans les bancs de neige, aux intervalles spécifiés, pour permettre le
passage du bétail et des animaux sauvages.

Tableau 42 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec le dynamitage


et l’enlèvement de la roche
✓ Description
Confirmer que l’arpentage préalable au dynamitage a été effectué.
Confirmer qu’un plan de dynamitage approuvé est en place.
S’assurer que l’entrepreneur a obtenu les permis requis pour l’utilisation et le stockage d’explosifs.
Vérifier que seul un personnel qualifié en forage et en dynamitage est employé dans les opérations de dynamitage.
S’assurer que l’entrepreneur dispose d’un équipement de surveillance sismique en place pour le dynamitage lui
permettant de surveiller les limites de la vitesse de crête des particules (VCP).
S’assurer que des avis de dynamitage sont en place et clairement communiqués.
Surveiller la roche détachée projetée jusque sur le droit de passage et les terres adjacentes ou pouvant causer des
dommages aux équipements/aux biens. Vérifier si l’entrepreneur ramasse et élimine adéquatement toutes les roches
projetées par les activités de dynamitage.

Tableau 43 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les marécages et les fondrières
✓ Description
S’assurer que l’entrepreneur en défrichage défriche les milieux humides et les zones de fondrières au moyen des
procédures approuvées de l’entreprise propriétaire et selon le PPE.
S’assurer que les arbres sont coupés d’affleurement avec la surface du terrain.
S’assurer que les souches sont coupées d’affleurement avec la surface du terrain et ne sont pas extirpées afin d’éviter
toute perturbation inutile de la végétation.

Tableau 44 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec l’enlèvement de la terre végétale
✓ Description
Surveiller et consigner le début et la fin des segments et la largeur d’enlèvement de la terre végétale (droit de
passage, fossé et déblais au complet, ou fossé seulement).
Surveiller et consigner les profondeurs d’enlèvement de la terre végétale dans tous les segments enlevés, ainsi que la
longueur de chaque segment en profondeur.
S’assurer que tout l’équipement d’enlèvement de la terre végétale est préparé pour ces opérations en conformité avec
les procédures spécifiques à l’entreprise propriétaire.

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 41 de 131
Tableau 45 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec le nivellement
✓ Description
S’assurer que toutes les lignes aériennes de transport d’énergie sont marquées.
Surveiller les opérations de nivellement quant à leur conformité aux spécifications et aux procédures de l’entreprise
propriétaire ou du projet.
S’assurer que le nivellement qui en résulte respecte les alignements et les largeurs qui sont spécifiés sur les dessins.
Contrôler la liste linéaire pour ce qui est des exigences spéciales des propriétaires fonciers.
Confirmer qu’un espace de travail temporaire (ETT) supplémentaire a été approuvé préalablement à son utilisation.
Surveiller les exigences liées au clôturage temporaire.
S’assurer que les installations enfouies ont été adéquatement situées et dotées d’une passerelle conforme aux
spécifications du projet ou de l’entreprise propriétaire.
S’assurer que le nivellement dans le voisinage de cours d’eau est conforme aux exigences des spécifications de
l’entreprise propriétaire et du PPE.
S’assurer que les traversées d’équipements aux cours d’eau sont mises en œuvre correctement et en conformité avec
les approbations réglementaires.
S’assurer que les repères d’arpentage ne sont pas endommagés ou détruits au cours des opérations.

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 42 de 131
8.7 Extrants types relativement à l’inspection du défrichage et du nivellement

Tableau 46 : Exigences types liées aux rapports


✓ Description
Généralités
Il n’existe aucune exigence spécifique supplémentaire liée aux rapports, outre celles identifiées au chapitre 6.0,
Inspecteur en construction de pipelines – Information de base.
Quotidiennement
Remplir les rapports sur la progression des travaux de défrichage et de nivellement, y compris :
• Les travaux réalisés à ce jour, y compris :
o Consigner les longueurs et les emplacements des clôtures temporaires.
o Consigner les chaînages/numéros de station de début et d’arrêt des activités d’essouchement, d’enlèvement
de la terre végétale, de nivellement et de dynamitage de roche.
o Consigner les profondeurs d’enlèvement de la terre végétale, y compris les chaînages/stations de début-arrêt
de chaque segment.
o Dossiers détaillés (selon formulaires de l’entreprise propriétaire) des activités de dynamitage

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 43 de 131
Références – Défrichage et nivellement
Remarque à l’intention de l’utilisateur : L’information de référence qui est fournie au tableau 47 est
censée servir à des fins d’orientation seulement (la liste n’étant pas exhaustive); les documents
de cette nature sont mis à jour fréquemment, et il est de la responsabilité de l’utilisateur de
s’assurer que l’on renvoie aux documents appropriés et les plus à jour, comme il convient.

Tableau 47 : Liste de références – Défrichage et nivellement

No du document Type Titre


American Petroleum Institute (API)
API RP 1172 Recommended Practice Recommended Practice for Construction Parallel to
Existing Underground Transmission Pipelines
Association canadienne de pipelines d’énergie (CEPA)
S.O. Rapport Pipeline Associated Watercourse Crossings

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 44 de 131
9.0 STOCKAGE ET BARDAGE
9.1 Présentation générale

Pour les projets d’une ampleur significative, les matériaux fournis par l’entreprise
propriétaire sont reçus à une cour de triage ou à un site de stockage, ordinairement situé
à distance du droit de passage, aux fins du stockage temporaire. L’inspecteur est
ordinairement responsable des actions suivantes :

• Inspecter tous les matériaux reçus et se connecter aux rapports de réception des
matériaux (RRM) tel que requis par l’entreprise propriétaire.
• Mettre en quarantaine et retourner tous les matériaux qui sont endommagés ou
ne répondent aux spécifications suivant les processus de l’entreprise propriétaire.

Au point de réception des matériaux sur le site, l’inspecteur ainsi qu’un représentant de
l’entrepreneur inspecteront, vérifieront et recevront chacune des expéditions.
L’entrepreneur prend possession et assume la responsabilité immédiate des matériaux
reçus. Dépendamment de l’ampleur et de la portée du projet, l’inspecteur peut également
être chargé de prêter assistance à un coordonnateur des matériaux désigné.

Plus spécifiquement, l’inspecteur comprendra les normes d’inspection et de traçabilité


des matériaux de l’entreprise propriétaire ainsi que les processus et formulaires de
contrôle de la qualité, et s’y conformera.

Le bardage comporte la mise en place de bout en bout des assemblages de tuyauterie le long
du droit de passage du pipeline, y compris :

• Mettre en place stratégiquement des supports de sections de tuyaux (par ex.,


cales en bois ou bacs en plastique) à côté du fossé du pipeline proposé (dans
certains cas, la tranchée pouvant déjà être creusée).
• Transporter le tuyau revêtu à partir des sites de stockage et le mettre en place
sur le dessus des cales; ceci comprend l’étalement des matériaux pour les
croisements, franchissements, etc. spécifiques (par ex., de cours d’eau, de route,
de voie ferrée, de forages en direction horizontale [FDH]), cintrages latéraux, etc.

9.2 Intrants

Dans le cadre de la préparation à l’inspection au cours du processus de stockage et de


bardage, l’inspecteur sera familiarisé avec les aspects pertinents des documents clés de
l’entreprise propriétaire, notamment des dessins et des spécifications techniques des
matériaux, tels qu’identifiés au tableau 49.

9.3 Exécution

Pendant que les travaux sont exécutés, les inspecteurs sont tenus de surveiller la qualité
d’exécution et de faire état de la progression des travaux périodiquement. Les éléments
types que les inspecteurs surveilleront durant le processus de stockage et de bardage
sont identifiés au tableau 48.

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 45 de 131
Tableau 48 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec l’exécution des opérations de
stockage et de bardage
Article Descrption Référence
Préalablement au Quotidiennement, veiller à ce que les enjeux clés qui ont été identifiés soient Tableau 50
commencement des détaillés et traités.
travaux
Sécurité Surveiller les opérations quant au respect des exigences de sécurité pertinentes Tableau 51
qui sont spécifiques à l’entreprise propriétaire et au projet.
Considérations Identifier les éléments spécifiques qui doivent être surveillés durant toutes les Tableau 52
environnementales opérations de stockage et de bardage et qui se rapportent spécifiquement à
l’entreprise propriétaire et/ou au PPE spécifique au projet.
Réception/transfert de Comporte la confirmation que le tuyau approprié a été expédié et reçu en bon Tableau 53
contrôle état et avec les documents requis (c.-à-d. rapports d’essais en usine [REU])
avant que l’entrepreneur n’en prenne la responsabilité.
Transport et L’utilisation de grues et de gréements, ainsi que de procédures de levage, de Tableau 54
manutention manutention de charges et de signalisation pour garantir la sécurité et préserver
l’intégrité des matériaux.
Entreposage/stockage Le stockage approprié des tuyaux (par ex., empilage stratégique selon les Tableau 55
numéros de pièce).
Identification et prise L’inspection et la réparation de tout tuyau et/ou revêtement ayant été Tableau 56
en charge des endommagé.
dommages aux tuyaux
Bardage S’assurer que les sections de tuyau adéquates, selon l’ordre qui convient, sont Tableau 57
transportées et placées sur le droit de passage, avec les supports appropriés en
place en vue des opérations de soudage.

9.4 Extrants

L’inspecteur est tenu de faire état de la qualité d’exécution et de la progression des


travaux, périodiquement (soit de façon quotidienne ou hebdomadaire) en remplissant
divers rapports à chaque journée de travail et à la fin de chaque semaine. Les exigences
liées aux rapports et les processus de rapports sont spécifiques à l’entreprise propriétaire
et aussi au projet; toutefois, les pratiques exemplaires pour ce qui est des exigences liées
aux rapports sur le stockage et le bardage sont indiquées au tableau 58.

&
Creusage de Mise Test Nettoyage et
Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 46 de 131
Listes de contrôle détaillées – Stockage et bardage
9.5 Intrants types pour l’inspection des opérations de stockage et de bardage

Tableau 49 : Exigences en matière d’information sur le bardage et le stockage


✓ Description
Tous les dessins, conceptions et spécifications techniques élaborés par l’entreprise propriétaire et les entrepreneurs
en rapport avec le stockage et le bardage, tels que :
• Nomenclature
• Fiches d’alignement
• Fiches de contrôle des tuyaux
• Spécifications de stockage des tuyaux
• Spécifications de bardage des tuyaux
• Spécifications détaillant l’ampleur et la nature acceptables des défauts des tuyaux et des revêtements
• Spécifications détaillant les méthodes et les pratiques acceptables de réparation des défauts des tuyaux et des
revêtements
• Formulaire de transfert de matériaux spécifique à l’entreprise propriétaire
Contrats et ententes liés aux éléments suivants :
• Transport et manutention des matériaux
• Inspection des matériaux
• Entreposage des matériaux
Permis liés à l’élément suivant :
• Transport routier
Plan de sécurité spécifique à l’entreprise propriétaire, y compris (sans toutefois s’y limiter) :
• Transport des tuyaux
• Chargement/déchargement des tuyaux
• Entreposage des tuyaux
• Manutention des matériaux
Autres plans spécifiques au projet, qui peuvent comprendre :
• Plan de contrôle de la circulation

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 47 de 131
9.6 Pratiques exemplaires pour l’inspection des opérations types de stockage et de bardage

Tableau 50 : Préalablement au commencement des travaux


✓ Description
Prendre part à des réunions journalières pour traiter des éléments suivants :
• Enjeux concernant la sécurité du travail et/ou l’identification des dangers
• Tâches de l’inspecteur ou des inspecteurs
• Réunions de préparation de l’entrepreneur en pipelines (au besoin)
• Réunions ad hoc avec les entrepreneurs afin de discuter des enjeux ou des préoccupations et de les clarifier
• Confirmation des exigences liées au bardage du jour suivant pour les tuyaux de canalisation et la paroi robuste :
Équipement :
• Confirmer que tous les opérateurs d’équipement possèdent les certifications/cartes de qualification appropriées.
• Confirmer que l’entrepreneur possède la documentation du fabricant/le manuel des machines utilisées.
• S’assurer que tous les équipements de levage sont inspectés (par ex., sangles et câbles) quant aux dommages
possibles et que tous les résultats sont documentés avant l’utilisation.
S’assurer que les changements dans l’épaisseur de la paroi et les emplacements des cintrages sont piquetés
préalablement au bardage et que les sections de tuyau adéquates sont placées progressivement le long du droit de
passage.

Tableau 51 : Préoccupations en matière de sécurité pour les opérations de stockage et de bardage


✓ Description
Faire preuve de prudence en inspectant le déchargement des tuyaux, car chaque joint est extrêmement lourd
Surveiller si des personnes se tiennent entre une charge suspendue et l’équipement ou le tuyau.
S’assurer que tous les tuyaux sont adéquatement calés.
S’assurer que toute personne se tienne à l’écart lorsqu’on coupe les cerclages métalliques ou détache de la charge
d’autres types de sanglages.
Se tenir à l’écart des sangles de levage ou des élévateurs à vide pendant que l’opérateur d’équipement lève et met en
place les assemblages de tuyauterie.
S’assurer qu’il y a contact par le regard avec l’opérateur d’équipement de manière à confirmer que les intentions sont
bien comprises lorsqu’on inspecte les tuyaux, et attendre le signal de l’opérateur avant de poursuivre les opérations.
Surveiller les autres véhicules qui se déplacent dans la cour de stockage ou le droit de passage et demeurer conscient
de leurs mouvements.
Comprendre les limites d’emploi des équipements liées au climat, comme ceux des élévateurs à vide par rapport
au gel.

Tableau 52 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les considérations environnementales
✓ Description
Il n’existe aucune considération spécifique supplémentaire en matière d’environnement outre celles identifiées au
chapitre 6.0, Inspecteur en construction de pipelines – Information de base.

Tableau 53 : Exigences liées à la surveillance en rapport avec la réception/le transfert de contrôle


✓ Description
Contrôler le tuyau reçu à l’emplacement de stockage en regard de la feuille de correspondance des tuyaux (nombre et
longueur de chaque assemblage de tuyauterie que la fabrique de tuyaux a envoyé).
Vérifier si tous les assemblages de tuyauterie comportent des capuchons d’extrémité.

& Stockage et Mise en terre c


Arpentage Creusage Soudage Remblayage
bardage Creusage de de fossés et Mise Test Nettoyage et
Défrichage et Stockage Cintrage excavation Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 48 de 131
✓ Description
S’assurer que tous les tuyaux sont marqués clairement sur leur surface extérieure; si les numéros doivent être copiés
de l’intérieur du tuyau à l’extérieur, confirmer que les numéros ont été reportés correctement. Les marquages
devraient comprendre :
• Taille
• Épaisseur de paroi
• Diamètre extérieur nominal
• Qualité
• Fabricant
• Fournisseur du revêtement
• Épaisseur du revêtement à la fabrique
• Numéro de coulée
• Spécification qui s’applique (par ex., API 5L)
• Bon de commande du client (si acheté à la fabrique)
• Date de fabrication
• Date de l’application du revêtement
• S’assurer que le code QR ou le code-barres est présent (si requis par l’entreprise propriétaire).
Confirmer que les marquages requis ont été placés aux deux extrémités du tuyau et qu’ils sont en conformité avec le
rapport d’essai en usine (REU) qui s’applique.
S’assurer que les cerclages des transporteurs et tous les autres rebuts sont transportés vers des sites d’élimination
acceptables. Il n’est pas permis d’enfouir ces rebuts à des embranchements ferroviaires ou des sites de stockage.

Tableau 54 : Exigences liées à la surveillance en rapport avec le transport et la manutention


✓ Description
Transport
Confirmer que les tuyaux sont chargés, transportés et déchargés suivant les procédures et les spécifications de
l’entreprise propriétaire.
Surveiller la sécurité et l’acheminement des expéditions par camions.
Veiller à ce qu’aucune chaîne ni bande métallique ne soit utilisée pour arrimer les charges.
S’assurer que les charges de tuyaux sont adéquatement sécurisées et bâchées, en conformité avec les spécifications
de l’entreprise propriétaire et les ordonnances locales.
Mener des inspections visuelles relativement à tout dommage aux tuyaux, aux revêtements de tuyaux et aux biseaux
d’extrémité préalablement au déchargement/à l’empilage/à la mise en place, et durant ces opérations.
S’assurer que les assemblages de tuyauterie sont dotés du nombre adéquat de joints toriques en nylon. Garantir
l’empilage approprié des tuyaux par taille, épaisseur de paroi et revêtement.
Grues, gréements et levage
S’assurer que l’entrepreneur utilise l’équipement adéquatement et conformément aux fins pour lesquelles il a été
conçu, plus particulièrement :
• Vérifier si le centre d’équilibre de la machine et le centre de gravité de la charge sont équilibrés.
• Comprendre la capacité nominale de l’équipement utilisé (c.-à-d., ne pas effectuer de levages de charge
critiques dépassant la capacité, ni tenter de lever une charge avec des machines ou des équipements sous-
dimensionnés).
S’assurer que les opérateurs n’exercent pas leurs activités aux endroits où il y a présence de lignes aériennes de
transport d’énergie.
Confirmer que les angles de levage maximaux entre câbles de levage et tuyaux ne sont pas dépassés.
Chargement/déchargement/manutention
S’assurer que sangles, crochets, câbles de levage et câbles stabilisateurs sont vérifiés de façon constante avant leur
utilisation, et remplacés lorsque défectueux.
Vérifier que des crochets d’extrémité en métal sont utilisés pour accrocher les deux extrémités d’un assemblage de
tuyauterie et le lever du transport.

& c
Creusage de Mise Test Nettoyage et
Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 49 de 131
✓ Description
Vérifier que des crochets de levage en métal fixés aux câbles de grue latérale sont utilisés pour accrocher les
extrémités de tuyau pour le levage.
Confirmer qu’aucun crochet à garniture de laiton n’est utilisé (le cuivre dans le laiton pouvant contaminer les
extrémités de tuyau et causer la fissuration des joints circulaires produits sur le terrain).
Vérifier si des barres d’écartement sont utilisées pour décharger les doubles longueurs de tuyau jointes. S’assurer
que les travailleurs ne se tiennent pas sous une charge suspendue.
S’assurer que l’équipement de levage ou les élingues avec attache coulissante qui sont utilisés sont conformes aux
spécifications de l’entreprise propriétaire et n’endommagent pas les revêtements des composants.
S’assurer que les commandes de l’équipement ne sont jamais laissées sans surveillance lorsqu’une charge est
suspendue.
Veiller à ce qu’il n’y ait aucun véhicules près des assemblages de tuyauterie durant les opérations de levage/de mise
en place.
S’assurer que les freins de flèche et de câble sont serrés en permanence lorsqu'une charge est suspendue pendant
une période prolongée.
Confirmer que l’équipement est mis à l’arrêt avant toute opération de nettoyage ou pour faire des
réglages/réparations.
S’assurer que les opérations de déchargement et de stockage sont restreintes aux zones de travail approuvées.
Signaleurs et opérateurs
S’assurer que le signaleur porte un gilet réfléchissant et, soit peut communiquer verbalement avec l’opérateur, soit
est bien visible par celui-ci et communique par des signaux manuels d’usage.
S’assurer que l’opérateur s’arrête immédiatement lorsqu’il y a perte de communication ou malentendu et reprend ses
manœuvres seulement une fois que la communication est rétablie ou les signaux, compris.

Tableau 55 : Exigences liées à la surveillance en rapport avec l’entreposage et le stockage en piles


✓ Description
Inspecter les assemblages de tuyauterie individuels relativement à tout endommagement des biseaux et du
revêtement au cours du déchargement au site désigné de stockage en provenance de la fabrique.
Vérifier et confirmer que tous les assemblages de tuyauterie, les raccords, les cintrages préfabriqués et autres
matériaux tubulaires portent des marquages adéquats.
Confirmer que les empilages de tuyaux sont supportés adéquatement (c.-à-d. que la mise en place des supports de
tuyaux en bois et des calages est conforme aux spécifications de l’entreprise propriétaire).
Confirmer que la hauteur d’empilage des tuyaux est conforme aux spécifications de construction.
Assurer un empilage de tuyaux adéquat par taille, par épaisseur de paroi et par revêtement.
S’assurer que les tuyaux sont entreposés avec des capuchons d’extrémité en place (tel que requis par les
spécifications de l’entreprise propriétaire).
S’assurer que tous les tuyaux présentant des dommages confirmés sont marqués en conséquence et entreposés en
piles séparées.

Tableau 56 : Exigences liées à la surveillance en rapport avec l’identification


et la prise en charge des dommages aux tuyaux
✓ Description
S’assurer que le tuyau est inspecté selon les spécifications de l’entreprise propriétaire quant aux dommages
possibles préalablement au déchargement, y compris (sans toutefois s’y limiter) les dommages suivants :
• Extrémités biseautées
• Extérieur du corps du tuyau ovalisé ou présentant des bosses, des rainures et des égratignures.
• Intérieur du corps du tuyau ovalisé ou présentant des bosses, des rainures, des égratignures et des débris.
• Dommages causés par la chute d’objets entre les joints.
Confirmer que tout tuyau endommagé est :
• soit réparé suivant les spécifications de l’entreprise propriétaire, au moyen des techniques approuvées par
l’entreprise propriétaire;
• soit marqué comme marchandise endommagée et entreposé séparément dans la zone de triage pour
élimination.

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 50 de 131
Tableau 57 : Exigences liées à la surveillance en rapport avec le bardage
✓ Description
Surveiller la conformité aux procédures de bardage de tuyaux de l’entreprise propriétaire.
Vérifier s’il y a des lignes aériennes de transport d’énergie près de la zone de déchargement.
Confirmer que les zones de travaux sont marquées et identifiées en conformité avec les spécifications de
construction.
S’assurer que les tuyaux sont placés sur des palettes avec garnitures, supportés adéquatement à l’écart du sol et
immobilisés avec sûreté de manière à éviter tout déplacement.
Veiller à ce qu’il n’y ait aucun dommage lorsqu’on utilise des supports garnis pour barder les tuyaux revêtus.
Confirmer que les tuyaux ayant le type approprié en termes d’épaisseur de paroi, de grade et de revêtement sont
placés correctement le long du droit de passage tel qu’indiqué sur les dessins de construction.
Vérifier si les cintrages sont positionnés et installés conformément au marquage qu’ils portent. Vérifier si les
transitions de tuyaux requises se trouvent aux emplacements adéquats.
Surveiller les activités sur le site pour s’assurer que tous les travaux qui se déroulent sur de la terre végétale sont
conformes aux politiques concernant l’orniérage dans les spécifications de l’entreprise propriétaire.
S’assurer que l’accès pour le propriétaire foncier et les traversées de bétail sont maintenus en conformité avec les
spécifications de l’entreprise propriétaire.
S’assurer que les tuyaux à jonction triple sont placés seulement aux emplacements où aucun cintrage n’est requis.
Inspecter les assemblages de tuyauterie individuels relativement aux dommages au biseautage et au revêtement des
tuyaux après leur déchargement et leur mise en place sur le droit de passage.
Informer le directeur de la construction/l’inspecteur en chef (ou la personne désignée) de tous les dommages aux
tuyaux et de leurs causes, et veiller à ce que les tuyaux endommagés soient mis en quarantaine.

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 51 de 131
9.7 Extrants types pour l’inspection des opérations de stockage et de bardage

Tableau 58 : Exigences types liées aux rapports

✓ Description
Généralités
Il n’existe aucune exigence spécifique supplémentaire liée aux rapports, outre celles identifiées au chapitre 6.0,
Inspecteur en construction de pipelines – Information de base.
Quotidiennement
Remplir les rapports sur la progression des travaux de stockage et de bardage, y compris :
• Les travaux réalisés à ce jour, y compris :
o Chaînages/numéros de station de début et de fin des tuyaux bardés ainsi que l'épaisseur de paroi des
tuyaux.
o Chaînages/numéros de station de début et de fin des emplacements où les tuyaux n’ont pas été bardés et
raisons de l’omission.
o Numéros de station, numéros d’assemblage, épaisseur de la paroi, types de revêtements et numéros de
coulée lors du déchargement sur le droit de passage.
o Dommage survenu au tuyau durant le bardage; marquer les points d’endommagement sur le tuyau.
o Nombre réel d’heures de travail utilisées pour la main-d’œuvre et l’équipement
o Nombre de chargements transportés
o Conditions ayant favorisé ou retardé la progression prévue des activités du jour
o Feuilles de correspondance des tuyaux remplies et signées
o Formulaires de transfert de contrôle
o Toute condition climatique/logistique au droit de passage ayant causé soit une augmentation, soit une
diminution de la progression prévue.

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 52 de 131
Références – Stockage et bardage
Remarque à l’intention de l’utilisateur : L’information de référence qui est fournie au tableau 59 est
censée servir à des fins d’orientation seulement (la liste n’étant pas exhaustive); les documents
de cette nature sont mis à jour fréquemment, et il est de la responsabilité de l’utilisateur de
s’assurer que l’on renvoie aux documents appropriés et les plus à jour, comme il convient.

Tableau 59 : Liste de références – Stockage et bardage

No du document Type Titre


American Petroleum Institute (API)
API 5L1 Pratique recommandée Recommended Practice for Railway Transportation of
Line Pipe
API 5LT Pratique recommandée Recommended Practice for Truck Transportation of Line
Pipe
API 5LW Pratique recommandée Recommended Practice for Transportation of Line Pipe
on Barges and Marine Vessels
Association canadienne de normalisation (CSA)
C22.3 No 6 Pratique recommandée Principes et pratiques de la coordination
électrique entre pipelines et lignes électriques
ENFORM
S.O. Rapport Sideboom Operator Training Standard (Entry Level)

Creusage de Mise Test Nettoyage et


Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 53 de 131
Creusage de Mise Test Nettoyage et
Défrichage et Stockage Cintrage Protection
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 54 de 131
10.0 CINTRAGE SUR LE TERRAIN
10.1 Présentation générale

Le cintrage sur le terrain fait partie intégrante de la construction de pipelines et désigne


l’ensemble des activités qui sont en lien avec le cintrage des tuyaux sur le terrain en vue
de les adapter à la forme précise du droit de passage et de la tranchée. Le cintrage sur le
terrain est également appelé cintrage « à froid » parce que le tuyau n’est pas chauffé
avant l’opération, en conséquence de quoi il existe des limites strictes quant aux formes
que l’on peut donner au tuyau. Dans les cas où l’on prévoit que le tuyau aura besoin d’un
cintrage plus prononcé que ne le permettent les spécifications techniques pour les
cintrages sur le terrain, l’entreprise propriétaire spécifiera des cintrages à chaud ou des
raccords qu’elle achètera séparément.

10.2 Intrants

Dans le cadre de la préparation à l’inspection durant le processus de cintrage sur le


terrain, l’inspecteur se familiarisera de façon suivie avec les aspects pertinents des
documents clés, des dessins et des spécifications techniques de l’entreprise propriétaire,
tels qu’identifiés au tableau 61.

10.3 Exécution

Pendant que les travaux sont exécutés, l’inspecteur est tenu de surveiller la qualité
d’exécution et de faire état de la progression des travaux périodiquement. Les éléments
types que l’inspecteur surveillera durant le processus de cintrage sur le terrain sont
identifiés dans une série de listes de contrôle, comme il est détaillé au tableau 60.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Test
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage Protection Nettoyage et
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 55 de 131
Tableau 60 : Exigences liées à la surveillance en rapport avec le cintrage sur le terrain

Article Description Référence


Préalablement au Quotidiennement, veiller à ce que les enjeux clés qui ont été identifiés soient détaillés Tableau 62
commencement des et traités.
travaux
Sécurité Surveiller les opérations quant au respect des exigences de sécurité pertinentes qui Tableau 63
sont spécifiques à l’entreprise propriétaire et au projet.
Considérations Identifier les éléments spécifiques qui doivent être surveillés durant toutes les Tableau 64
environnementales opérations de cintrage sur le terrain qui se rapportent spécifiquement à l’entreprise
propriétaire et/ou au plan de protection de l’environnement (PPE) spécifique au projet.
Cintrage sur le terrain Exigences liées à la surveillance en lien avec le cintrage sur le terrain (à froid) Tableau 65

10.4 Extrants

L’inspecteur est tenu de faire état de la qualité d’exécution et de la progression des


travaux, périodiquement (soit de façon quotidienne ou hebdomadaire) en remplissant
divers rapports à chaque journée de travail et à la fin de chaque semaine. Les exigences
liées aux rapports et aux processus de rapports sont spécifiques à l’entreprise
propriétaire et aussi au projet; toutefois, les pratiques exemplaires pour ce qui est des
exigences liées aux rapports pour le cintrage sur le terrain sont indiquées au tableau 66.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Test
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage Protection Nettoyage et
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 56 de 131
Listes de contrôle détaillées – Cintrage sur le terrain
10.5 Exigences d'intrants types pour l’inspection des opérations de cintrage sur le terrain

Tableau 61 : Exigences en matière d’information pour le cintrage sur le terrain


✓ Description
Tous les dessins, conceptions et spécifications ayant été élaborés par l’entreprise propriétaire et les entrepreneurs et
liés au cintrage sur le terrain, tels que :
• Nomenclature
• Fiches d’alignement
• Fiches de contrôle des tuyaux
• Spécifications détaillant l’ampleur et la nature acceptables des défauts des tuyaux et des revêtements
• Spécifications détaillant les méthodes et les pratiques acceptables de réparation des défauts des tuyaux et des
revêtements
Contrats et ententes liés aux éléments suivants :
• Transport et à la manutention des matériaux
• Inspection des matériaux
• Entreposage des matériaux
Permis liés à l’élément suivant :
• Transport routier
Plan de sécurité spécifique à l’entreprise propriétaire, y compris (sans toutefois s’y limiter) :
• Manutention des matériaux
Plan de protection de l’environnement (PPE) spécifique au projet, détaillant les exigences liées au cintrage sur
le terrain
Autres plans spécifiques au projet, qui peuvent comprendre :
• Plan de contrôle de la circulation

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Test
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage Protection Nettoyage et
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 57 de 131
10.6 Éléments de pratiques exemplaires pour l’inspection des opérations types de cintrage
sur le terrain

Tableau 62 : Préalablement au commencement des travaux


✓ Description
S’assurer que les limitations et les exigences liées aux opérations de cintrage sur le terrain, telles que définies par les
codes/les normes et les spécifications de l’entreprise propriétaire (le plus restrictif de ces documents prévalant) sont
comprises et communiquées clairement selon le territoire de compétence pertinent, ainsi que le matériau et le
diamètre des tuyaux.
Identifier toutes les exigences de l’entreprise propriétaire concernant la réalisation des cintrages d’essai.
En hiver, confirmer si l’entreprise propriétaire a identifié les limites de températures ambiantes pour les opérations de
cintrage de tuyaux (le temps froid extrême pouvant compromettre l’intégrité structurale des tuyaux ou des
revêtements durant les opérations de cintrage sur le terrain).
Confirmer que les instruments appropriés sont disponibles pour l’inspection des cintrages (par ex., rapporteur
d’angles, ruban à mesurer, pointeau à centrer, calibreur et règle de vérification).

Tableau 63 : Préoccupations en matière de sécurité pour le cintrage sur le terrain


✓ Description
Il n’existe aucune préoccupation spécifique supplémentaire en matière de sécurité outre celles identifiées au chapitre
6.0, Inspecteur en construction de pipelines – Information de base.

Tableau 64 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les considérations environnementales
✓ Description
Il n’existe aucune considération spécifique supplémentaire en matière d’environnement outre celles identifiées au
chapitre 6.0, Inspecteur en construction de pipelines – Information de base.

Tableau 65 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec le cintrage sur le terrain
✓ Description
Confirmer que tous les cintrages sur le terrain sont conformes aux limitations et aux exigences visant les opérations
de cintrage sur le terrain, selon les autorités compétentes, ainsi que le matériau et le diamètre des tuyaux.
En hiver, veiller à ce que toutes les restrictions pertinentes de l’entreprise propriétaire visant les opérations de
cintrage suivant les températures ambiantes soient respectées (le temps froid extrême pouvant compromettre
l’intégrité structurale des tuyaux ou des revêtements durant les opérations de cintrage sur le terrain).
Confirmer que les cintrages sur le terrain n’introduisent pas de contraintes de traction ou de compression (l’axe neutre
du tuyau ne devant pas dévier au-delà des valeurs spécifiées dans les codes), à l’exclusion des tuyaux soudés en
spirale.
Attester et confirmer la réussite de tous les cintrages d’essai requis par les spécifications de l’entreprise propriétaire.
S’assurer que les cintrages sur le terrain sont à la distance minimale spécifiée des soudures circonférentielles ou de
l’extrémité ouverte des tuyaux tel que spécifié par l’entreprise propriétaire.
S’assurer que les incréments de progression du cintrage sont répartis sur toute la longueur du cintrage.
S’assurer que la taille et l’emplacement des cintrages sont établis de telle sorte que le tuyau se conforme à l’axe
central de la tranchée à l’intérieur des limites prescrites par l’entreprise propriétaire.
Confirmer que les cintrages et les coudes sont bardés selon l’orientation et l’ordre adéquats.
Confirmer que le tuyau (y compris son revêtement) n’a pas été endommagé durant les opérations de cintrage sur le
terrain.
S’assurer que tout tuyau qui ne satisfait pas aux spécifications de l’entreprise propriétaire (présentant rainures,
gondolements, plissements, ridements ou ovalisation inacceptables) est rejeté, marqué clairement à cet effet et
enlevé du droit de passage.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Test
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage Protection Nettoyage et
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 58 de 131
10.7 Extrants types pour l’inspection des opérations de cintrage sur le terrain

Tableau 66 : Exigences types liées aux rapports


✓ Description
Généralités
Il n’existe aucune exigence spécifique supplémentaire liée aux rapports, outre celles identifiées au chapitre 6.0,
Inspecteur en construction de pipelines – Information de base.
Quotidiennement
Remplir les rapports sur la progression des opérations de cintrage sur le terrain, y compris :
• Les travaux réalisés à ce jour, y compris :
o Chaînages/numéros de station de début et de fin des activités complétées de cintrage et de mise en place
o Chaînages/numéros de station de début et de fin des emplacements où les tuyaux n’ont pas été cintrés, et
raisons de ces omissions
o Nombre et types de cintrages faits
o Pour chaque cintrage : numéros d’assemblages, épaisseur de la paroi, types de revêtement et numéros de
coulée
o Dommages survenus aux tuyaux durant le cintrage, et marquage des points d’endommagement sur les
tuyaux
o Nombre réel d’heures de travail utilisées pour la main-d’œuvre et l’équipement
o Conditions ayant favorisé ou retardé la progression prévue des activités du jour
o Information conforme à l’exécution sur les cintrages
o Emplacements, quantités d’éléments de rémunération au prix unitaire et travaux supplémentaires installés ou
utilisés durant le cintrage, y compris emplacements des cintrages réalisés sur le terrain pour remplacer les
raccords 3D (rayon) et 5D (rayon), et vice-versa

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Test
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage Protection Nettoyage et
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 59 de 131
Références – Cintrage sur le terrain
Remarque à l’intention de l’utilisateur : L’information de référence qui est fournie au tableau 67 est
censée servir à des fins d’orientation seulement (la liste n’étant pas exhaustive); les documents
de cette nature sont mis à jour fréquemment, et il est de la responsabilité de l’utilisateur de
s’assurer que l’on renvoie aux documents appropriés et les plus à jour, comme il convient.

Tableau 67 : Liste de références – Cintrage sur le terrain

No du document Type Titre


Il n’existe aucune documentation de référence spécifique supplémentaire outre celle identifiée au chapitre 6.0,
Inspecteur en construction de pipelines – Information de base.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Test
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage Protection Nettoyage et
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 60 de 131
11.0 CREUSAGE DE FOSSÉS ET EXCAVATION
11.1 Présentation générale

La phase de creusage de fossés et d’excavation est la phase suivante de la construction


de pipelines; elle comporte ordinairement l’excavation d’une tranchée dans le droit de
passage aux fins de l’installation des tuyaux. Normalement, les opérations de creusage
de fossés ont lieu à la suite du bardage, du cintrage, du soudage, de l’essai non destructif
(END) et du revêtement en raison des risques découlant d’une tranchée ouverte;
toutefois, il existe un certain nombre d’exceptions à cette règle, dont les suivantes :

• Lorsqu’on rencontre de la roche, la tranchée peut être dynamitée et excavée


avant le bardage.
• Dans les régions urbaines ou dans d’autres régions où de nombreux services
publics enfouis et de nombreux types d’obstructions peuvent être présents.

Il est à noter que le creusage de fossés et l’excavation sont toujours requis pour les
fosses d’entrée et de sortie, pour ce qui est des croisements sans tranchée.

Une trancheuse à roue mécanique ou une pelle rétrocaveuse avec trancheuse est utilisée
généralement pour créer une tranchée d’une profondeur et d’une largeur uniformes;
toutefois, des techniques et des équipements plus spécialisés peuvent être requis selon
les types de sols et les tuyaux. Par exemple :

• Les pelles rétrocaveuses ou les excavatrices traditionnelles peuvent être utilisées pour
les points d’intersection.
• Les zones humides où le contrôle de la flottabilité du tuyau nécessite une
tranchée particulièrement large (pour accepter la mise en place de poids sur le
tuyau).
• Les croisements et traversées de routes, d’autoroutes, de voies ferrées, de pipelines de
tierce partie et de fleuves ou rivières.
• À tous les emplacements de jonctions où une largeur et une profondeur accrues
sont requises pour permettre aux soudeurs de travailler dans la tranchée.
• Les zones où les conditions de sol sont inappropriées/instables, où les parois
latérales de la tranchée doivent être inclinées (par ex., un sol sablonneux).
• Les conditions montagneuses/en pente raide et de sol rocailleux/rocheux.
• Les courtes sections de tuyau et/ou les zones où le déplacement des
équipements ne se révélerait pas pratique.

Dépendamment de la nature des exigences liées au contrôle de la flottabilité, des travaux


de tranchée peuvent être requis et entrepris dans le cadre de cette phase de la
construction.

11.2 Intrants

Dans le cadre de la préparation à l’inspection au cours du processus de creusage de


fossés et d’excavation, l’inspecteur se familiarisera de façon suivie avec les aspects
pertinents des documents clés, des dessins et des spécifications techniques de
l’entreprise propriétaire, tels qu’identifiés au tableau 69.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 61 de 131
11.3 Exécution

Pendant que les travaux sont exécutés, l’inspecteur est tenu de surveiller la qualité
d’exécution et de faire état de la progression des travaux périodiquement. Les éléments
types que l’inspecteur surveillera durant le processus de creusage de fossés et
d’excavation sont identifiés dans une série de listes de contrôle, comme il est détaillé au
tableau 68.

Tableau 68 : Exigences liées à la surveillance en rapport avec le creusage de fossés et l’excavation


Article Description Référence
Préalablement au • Quotidiennement, veiller à ce que les enjeux clés qui ont été identifiés soient Tableau 70
commencement des détaillés et traités.
travaux
Sécurité • Surveiller les opérations quant au respect des exigences de sécurité pertinentes qui Tableau 71
sont spécifiques à l’entreprise propriétaire et au projet.
Considérations • Identifier les éléments spécifiques qui doivent être surveillés durant toutes les Tableau 72
environnementales opérations de cintrage sur le terrain qui se rapportent spécifiquement à l’entreprise
propriétaire et/ou au plan de protection de l’environnement (PPE) spécifique au
projet.
Équipement • Surveiller les opérations quant au respect des exigences spécifiques pertinentes à Tableau 73
d’excavation l’entreprise propriétaire et aussi au projet; plus particulièrement, veiller à ce que
l’équipement n’endommage pas les tuyaux, les installations enfouies ni les routes,
de quelque façon que ce soit.
Excavation de • S’assurer que la tranchée est excavée selon les exigences du projet, y compris : Tableau 74
tranchées o Spécifications pour l’alignement de l’axe central et dimensions de pente pour les
côtés, la largeur et la profondeur
o Installation d’espacements/de barrages de fossé pour le propriétaire foncier, aux
fins des traversées du bétail et des animaux sauvages
o Installation de matelas et de dispositifs de contrôle de flottabilité en vue des
opérations de mise en terre
Creusage de tranchées • Dans les régions rocailleuses, le dynamitage est requis pour briser et détacher la Tableau 75
à travers la roche roche, afin de créer une tranchée dans des zones où celle-ci ne pourrait être
excavée avec des pelles rétrocaveuses, des trancheuses ou des défonceuses.
L’utilisation d'explosifs rend ces opérations particulièrement dangereuses; les
inspecteurs doivent s’assurer que le plan de dynamitage est suivi, et ce, sans
exception.
Croisement • Un nouveau pipeline sera construit soit en dessous, soit au-dessus des installations Tableau 76
d’installations existantes (dépendamment de leur profondeur de couverture), de sorte que
souterraines l’inspecteur doit s’assurer que les ententes relatives aux croisements/empiètements
(empiètement) sont respectées et appropriées (creusage de tranchées à la main ou avec système
hydrovac) près des installations enfouies
Barrages de fossé et • S’assurer que des dispositifs ou des mesures de drainage et de lutte contre Tableau 77
drains souterrains/tuiles l’érosion, comme des barrages de fossé et des drains souterrains (systèmes de
de drainage drainage qui détournent l’eau à distance du fond de la tranchée)/des tuiles de
drainage (tubes perforés permettant à l’eau d’y entrer pour être écoulée à distance
du pipeline), de manière à éviter l’érosion du droit de passage/de la tranchée
causée par les eaux souterraines et les eaux de surface, sont utilisés au sens des
spécifications de l’entreprise propriétaire
Considérations • Détail des considérations qui sont spécifiques à la saison de construction Tableau 78
saisonnières (hiver)
Aborder la question des • Identifie les éléments d’intérêt particulier durant cette phase des opérations qui Tableau 79
travaux peuvent entraîner des coûts additionnels et, par conséquent, nécessitent une
supplémentaires surveillance étroite en raison des considérations contractuelles/liées aux coûts.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 62 de 131
Article Description Référence
Sites • Dans un effort délibéré visant à préserver le patrimoine historique, les opérations de Tableau 80
creusage de fossés et d’excavation seront suspendues si l’on découvre des sites ou
des ressources historiques jusqu’à réception d’un avis officiel de l’entreprise
propriétaire indiquant de poursuivre les travaux de construction.

11.4 Extrants

L’inspecteur est tenu de faire état de la qualité d’exécution et de la progression des


travaux, périodiquement (soit de façon quotidienne ou hebdomadaire) en remplissant
divers rapports à chaque journée de travail et à la fin de chaque semaine. Les exigences
liées aux rapports et aux processus de rapports sont spécifiques à l’entreprise
propriétaire et aussi au projet; toutefois, les pratiques exemplaires pour ce qui est des
exigences liées aux rapports pour le creusage de fossés et l'excavation sont indiquées au
tableau 81.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 63 de 131
Listes de contrôle détaillées – Creusage de fossés et excavation
11.5 Exigences d'intrants types pour l’inspection des opérations de creusage de fossés et
d’excavation

Tableau 69 : Exigences en matière d’information concernant le creusage de fossés et l’excavation


✓ Description
Tous les dessins, conceptions et spécifications ayant été élaborés par l’entreprise propriétaire et les entrepreneurs et
liés au creusage de fossés et à l’excavation, tels que :
• Dessins des routes d’accès
• Liste linéaire (par ex., préoccupations spéciales pour chaque propriétaire foncier)
• Spécifications et procédures rattachées au creusage de tranchées
• Exigences liées au contrôle de la flottabilité
• Exigences liées à la séparation de la terre végétale
• Exigences liées à la profondeur de couverture du pipeline
• Spécifications rattachées au dynamitage (si nécessaire)
Contrats et ententes liés aux éléments suivants :
• Utilisation des routes
• Croisements pour installations enfouies
• Arpentage pour les travaux de construction
Permis liés aux éléments suivants :
• Environnement
• Utilisation des routes
Plan de sécurité spécifique à l’entreprise propriétaire, y compris (sans toutefois s’y limiter) :
• Plan d’excavation
• Plan de contrôle de la circulation
• Exigences liées à l’équipement de protection individuelle (EPI)
• Services médicaux d’urgence (SMU)
Plan de protection de l’environnement (PPE) spécifique au projet, détaillant les exigences liées au creusage de fossés
et à l’excavation pour les éléments suivants (sans toutefois s’y limiter) :
• Cours d’eau
• Milieux humides, fondrières et zones marécageuses
• Habitats fauniques
• Voies migratoires
Autres plans spécifiques au projet, qui peuvent comprendre :
• Plan de dynamitage
• Plan de prévention des incendies/de lutte contre l'incendie
• Sites patrimoniaux
• Plans d’étayage et d’exhaure mis au point de façon adaptée (au besoin)

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 64 de 131
11.6 Éléments de pratiques exemplaires pour l’inspection des opérations types de
creusage de fossés et d’excavation

Tableau 70 : Préalablement au commencement des travaux


✓ Description
Prendre part à des réunions journalières pour traiter des éléments suivants :
• Enjeux concernant la sécurité du travail et/ou l’identification des dangers
• Enjeux environnementaux
• Tâches de l’inspecteur ou des inspecteurs
• Réunions de préparation de l’entrepreneur en pipelines (au besoin)
• Réunions ad hoc avec les entrepreneurs afin de discuter des enjeux ou des préoccupations et de les clarifier
Confirmer que tous les intervenants comprennent les ordres de début et d’arrêt de même que la signalisation liée à
l’utilisation de l’équipement. S’assurer que les zones d’exclusion sont établies et que le personnel du site est conscient
des limites à respecter.
Les croisements d’installations souterraines, y compris pipelines de tierce partie, câbles électriques, câbles de
communications, câbles destinés à la protection cathodique et tous les ouvrages de travaux publics, seront identifiés,
arpentés et piquetés préalablement à toute perturbation des sols.
L’entreprise propriétaire d’une installation de tierce partie peut repérer, mettre au jour et excaver elle-même
l’installation, ou permettre à l’entrepreneur de s’en charger (suivant les procédures de l’entreprise propriétaire, les
spécifications et l’entente d’empiètement). Toutefois, avant le début de la construction de l’ouvrage de croisement, les
services publics enfouis existants doivent être repérés positivement.
Équipement :
Confirmer que tous les opérateurs d’équipement possèdent les certifications/cartes de qualification appropriées.
Confirmer que l’entrepreneur possède la documentation du fabricant/le manuel des machines utilisées.
Zone des travaux :
• Vérifier si les rampes de croisement de pipeline de tierce partie ont été construites.
• Vérifier si les enseignes d’avertissement et les clôtures temporaires sont installées sur les sites d’excavations
ouvertes à proximité des points d’accès publics.
• S’assurer que tous les travaux requis d’excavation manuelle ou avec système hydrovac aux installations enfouies
et aux pipelines de tierce partie ont été réalisés avant les activités de creusage de tranchées.

Tableau 71 : Préoccupations en matière de sécurité rattachées au creusage de fossés et à l’excavation


✓ Description
Veiller à ce qu’une procédure « One Call »/appel 811 pour les installations souterraines soit réalisée par
l’entrepreneur, et veiller à ce qu’un ticket valide de procédure « One Call »/appel 811 soit en place préalablement au
commencement des travaux.
S’assurer que les opérateurs d’équipement utilisent des repéreurs pour traverser sous les lignes électriques et les
éléments dangereux situés en hauteur. S’assurer que les opérateurs d’équipement communiquent par le regard avec
les autres opérateurs d’équipement avant toute approche.
Surveiller, le cas échéant, si l’entrepreneur suit la liste de contrôle des travaux d’excavation (c.-à-d. qu’il est conscient
des dangers, des rôles et des responsabilités en lien avec l’équipement d’excavation et son utilisation).
Confirmer que les opérateurs d’équipement suivent les ordres de début et d’arrêt et observent la signalisation
approprié pour l’utilisation de l’équipement.
Être conscient des fonds de trou possibles et de leur incidence (présence de charges de dynamite non encore
explosées à l’intérieur) durant les opérations d’excavation de fossés rocheux. Confirmer que les opérateurs
d’équipement travaillent uniquement dans la zone d’exclusion et en connaissent les limites.
Stopper immédiatement les travaux si un membre du personnel non autorisé pénètre dans la zone d’exclusion
S’assurer que tous les équipements de levage (par ex., sangles et câbles) sont inspectés quant aux dommages, aux
problèmes et à l'usure possibles, et que tous les résultats de l’inspection sont documentés avant l’utilisation.
Observer toutes les exigences spécifiques liées au territoire de compétence (par ex., Occupational Safety and Heath
Administration [OSHA]).

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 65 de 131
✓ Description
Dynamitage
Confirmer que l’arpentage préalable au dynamitage a été effectué.
Confirmer qu’un plan de dynamitage approuvé est en place.
S’assurer que l’entrepreneur a obtenu les permis requis pour l’utilisation et le stockage d’explosifs.
Vérifier que seul un personnel qualifié en forage et en dynamitage est employé dans les opérations de dynamitage.
S’assurer que l’entrepreneur dispose d'un équipement de surveillance sismique en place pour le dynamitage lui
permettant de surveiller les limites de la vitesse de crête des particules (VCP).
S’assurer que des avis de dynamitage sont en place et clairement communiqués.
Surveiller la roche détachée projetée jusque sur le droit de passage et les terres adjacentes ou pouvant causer des
dommages aux équipements/aux biens.
Vérifier si l’entrepreneur ramasse et élimine adéquatement toutes les roches projetées par les activités de dynamitage.
S’assurer que les segments qui sont préparés pour le dynamitage sont protégés contre l’impact des roches projetées
par le dynamitage au moyen d’un tapis de paillassonnage.
Établir et maintenir des distances de recul adéquates pour tout le personnel de dynamitage et le personnel non
essentiel.

Tableau 72 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les considérations environnementales

✓ Description
Surveiller et consigner la séparation des tas de terre de creusage de tranchées et de terre de déblais pour les sous-
sols de niveaux géologiques variables.

Tableau 73 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec l’équipement d’excavation


✓ Description
S’assurer que si une machine heurte une installation du pipeline, fait contact avec elle, s’y enlise ou glisse à l’intérieur,
ou repose sur le dessus de l’installation, les travaux sont arrêtés immédiatement, et le directeur de la
construction/l’inspecteur en chef (ou la personne désignée) en est avisé; la machine ne doit pas être déplacée ni
dégagée de sa position sans l’approbation préalable de l’entreprise propriétaire.
S’assurer que l’entrepreneur ne fait jamais passer le godet au-dessus d'un pipeline exposé et en charge pendant
l’excavation.
Inspecter les zones de remblayage pour y vérifier les parties peu consistantes et la roche, et vérifier si la profondeur
de couverture est adéquate avant que l’équipement lourd ne traverse une ligne en charge.
Confirmer que l’on utilise des tapis d’accès faits de bois d’œuvre comme supports d’équipement dans les zones de
sols meubles et de sols saturés.
S’assurer que les routes sont protégées conter les dommages causés par les équipements à chenilles aux traversées
routières.

Tableau 74 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec l’excavation des tranchées
✓ Description
Dimensions de la tranchée
Mesurer périodiquement les dimensions minimales de la tranchée en conformité avec les spécifications et tel que
défini dans les fiches d’alignement pour les travaux de construction.
Confirmer que la profondeur de couverture spécifiée sera mesurée du dessus du tuyau jusqu’au profil nivelé du droit
de passage; dans les cas où le nivellement n’est pas requis, confirmer que la profondeur sera mesurée au sol
d’origine, dépouillé de sa couche de terre végétale. Remarque : Les coupes de terre végétale ne sont pas prises en
compte dans les mesures de profondeur de couverture.
Aux endroits où le contrôle de la flottabilité (par ex., chapes de béton continues, selles de lestage, lestages boulonnés
ou ancrages vissés) doit être utilisé, confirmer que la profondeur de couverture sera mesurée à partir du dessus du
dispositif de contrôle de la flottabilité.
Confirmer que les tranchées drainantes, les drains des lignes de lot et du centre du terrain, les drains saisonniers ou autres
qui n’apparaissent pas sur les dessins de projet seront installés à une profondeur de couverture minimale spécifiée.
Confirmer que la profondeur de couverture aux tranchées et aux drains sera mesurée à partir du dessus du tuyau
jusqu’au radier du fossé ou du drain.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 66 de 131
✓ Description
Confirmer que la tranchée sera suffisamment profonde pour procurer une couverture minimale en toutes conditions, ce
qui comprend les couches de sable de protection, les sacs de sable ou les supports en coussins de mousse (s’il y a lieu)
Confirmer que la tranchée sera nivelée à la hauteur spécifiée à tous les croisements (c.-à-d. routes, fossés, ponceaux,
câbles, conduites d’eau maîtresses et égouts) ou à toute autre obstruction, selon les consignes des spécifications de
l’entreprise propriétaire
Surveiller les emplacements où l’espace de travail disponible est insuffisant pour permettre la conformité aux
exigences en matière de sécurité et relatives à l’environnement; renvoyer à un échelon supérieur, soit au directeur de
la construction/à l’inspecteur en chef (ou à la personne désignée) lorsque de tels emplacements sont identifiés.
Considérations liées aux tranchées ouvertes
Dans les champs cultivés ou lorsqu’il y a présence de bétail, veiller à ce que des ponts temporaires sûrs ou des
sections remblayées le long de la tranchée soient fournis pour que le bétail et les engins agricoles puissent traverser
tel que spécifié dans les dessins de construction.
Confirmer que la longueur de la tranchée laissée ouverte durant la construction du pipeline est approuvée par le
directeur de la construction/l’inspecteur en chef (ou la personne désignée) selon la stabilité de la tranchée et les
conditions météorologiques.
S’assurer que l’entrepreneur ne laissera pas une tranchée ouverte pendant des périodes prolongées; plus
particulièrement, surveiller les points suivants :
• Préoccupations en matière de sécurité rattachées aux travailleurs et à la faune (confirmer que des espacements
sont laissés dans les déblais adjacents et les élargir en andains aux traversées fauniques, aux sentiers récréatifs,
etc.).
• Accumulations d’eau importantes
• Sol excavé qui devient gelé en hiver
• Accumulation de neige et de glace
Contrôle de la flottabilité
S’assurer que des charnières de tranchée (emplacements plus larges des tranchées pour recevoir les poids de
contrôle de la flottabilité) sont excavées selon les dimensions spécifiées et aux endroits appropriés selon les dessins
de construction.
Si des ancrages vissés (ancrages hélicoïdaux en acier, installés par paires de chaque côté du tuyau, à travers le fond
de la tranchée à l’intérieur du sol, après que la section de tuyau est abaissée dans la tranchée) doivent être installés,
veiller à ce que la tranchée présente une pente adéquate suivant les spécifications de l’entreprise propriétaire, y
compris des échelles d’accès/de sortie en place.
Tableau 75 : Exigences types liées à la surveillance en rapport
avec le creusage de tranchées à travers la roche
✓ Description
Vérifier si des tapis d’accès ou autres dispositifs de sécurité sont placés sur le tracé du fossé, de manière à éviter que
des roches détachées ne soient projetées jusque sur le droit de passage et en dehors de celui-ci
Confirmer que les roches dispersées sont éliminées par l’entrepreneur et transportées à un site autorisé à cette fin
hors du droit de passage ou empilées proprement en rangées le long du droit de passage, selon la liste linéaire.
Confirmer que la tranchée sera creusée à une profondeur supplémentaire, suivant les spécifications de l’entreprise
propriétaire (soit une profondeur supérieure à la profondeur minimale de fossé indiquée sur les dessins) pour
permettre d’installer un matelas de fond de tranchée.
Tableau 76 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec le croisement
d’installations souterraines (empiètement)
✓ Description
S’assurer que l’entrepreneur excavera la tranchée aux emplacements des croisements en prévoyant un espacement
entre l’installation souterraine et le pipeline proposé, tel que spécifié dans les documents contractuels/les ententes
d’empiètement.
Valider les emplacements des installations enfouies après que l’entrepreneur les a mis au jour manuellement ou au
moyen d’outils hydrovac, préalablement à l’excavation mécanique
Observer les activités de l’entrepreneur durant la mise au jour d’un pipeline en service, et s’assurer de sa conformité
aux exigences du projet (s’il y a écart entre les spécifications de l’entreprise propriétaire et les indications au contrat de
construction ou à l’entente d’empiètement, les exigences les plus strictes s’appliqueront).

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 67 de 131
Tableau 77 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les barrages de fossé et les drains
souterrains/tuiles de drainage
✓ Description
Les barrages de fossé et les drains souterrains peuvent être construits suivant les dessins de construction; toutefois, dans
certains cas, leur nombre et leur emplacement seront déterminés plus judicieusement sur le terrain, après l’excavation de
la tranchée. Surveiller les points suivants :
• Caractéristiques spécifiques du terrain/régimes d’écoulement des eaux
o Eaux souterraines s’écoulant ou suintant du fond ou des côtés de la tranchée; un drain souterrain (tuile de
drainage) peut alors être requis, immédiatement en aval du point d’évacuation, pour recueillir l’eau et la
détourner hors du droit de passage.
o Emplacements où de l’eau peut pénétrer dans la tranchée, puis s’écouler en aval, à travers le remblayage.
• Eau provenant de fossés, rencontrée sur des pentes et des collines
S’assurer que les spécifications de l’entreprise propriétaire sont respectées ou dépassées en ce qui a trait à la lutte
contre l’érosion (par ex., une barrière en sacs peut être installée comme solution de rechange aux barrages de fossé
lorsque ceux-ci se révèlent difficiles à installer)
Confirmer que des clôtures anti-érosion et des ballots de paille sont installés comme mesures de contrôle des
sédiments.
Sur les pentes, confirmer que l’entrepreneur a installé et adapté dans la tranchée des barrières (digues physiques
fabriquées transversalement à l’intérieur d’une tranchée, autour du pipeline, de manière à éviter la migration du
matériau de remblayage et/ou l’érosion) et des drains souterrains, selon les dessins et spécifications de l’entreprise
propriétaire, ou au besoin.
Drains souterrains/tuiles de drainage
Si des tuiles de drainage sont coupées :
• S’assurer que l’emplacement est marqué.
• Confirmer que les extrémités sont munies de capuchons afin d’éviter le colmatage par la saleté ou les débris.
• S’assurer que des buses temporaires ont été installées pour maintenir le drainage.
Si des services publics non marqués sont découverts ou endommagés, veiller à ce que l’entrepreneur communique
avec le propriétaire de l’installation pour obtenir son approbation et ses exigences liées à la réparation.
S’assurer que les emplacements de tous les tuyaux d’irrigation, tuiles de drainage, etc. qui ne sont pas sur les dessins
mais que traverse le tracé de tranchée sont documentés sur le rapport sur la progression quotidienne et les fiches
d’alignement pour les plans conformes à l’exécution

Tableau 78 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les considérations saisonnières (hiver)
✓ Description
S’assurer que l’entrepreneur régale (au moyen de la lame d’une niveleuse) un talus de matériau meuble ou de neige
(par ex., apport de neige), selon les spécifications de l’entreprise propriétaire, sur l’axe central de la tranchée
immédiatement après le nivellement du droit de passage, afin de prévenir la pénétration du gel à l’intérieur des sols, le
long du tracé du fossé. Remarque : Le talus peut ne pas être requis dans les zones de fondrières, ou si les opérations
de creusage de fossés commencent avant la fin du jour de nivellement suivant.
S’assurer que les mottes gelées provenant du défonçage du tracé du fossé sont enlevées par l’entrepreneur et
stockées séparément du tas de sous-sol de la tranchée.
Surveiller s’il y a gel du sous-sol en mottes lorsque le mercure tombe sous zéro (ces mottes pouvant endommager le
revêtement de tuyau durant la mise en terre et causer un compactage inégal au-dessus du tuyau).
Confirmer que l’entrepreneur met en terre et remblaie à l’intérieur d’un créneau spécifié, après le creusage de fossés,
de sorte que le remblai ne gèle pas; toute exception à cette règle doit être approuvée par le directeur de la
construction/l’inspecteur en chef (ou la personne désignée).
S’assurer que la neige et la glace dans le fossé sont enlevées avant le début de la mise en terre.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 68 de 131
Tableau 79 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les lots de travaux supplémentaires
✓ Description
Surveiller et consigner les lots de travaux supplémentaires suivants, lesquels ont des incidences potentielles sur les
coûts :
• Fossé de profondeur accrue
• Emplacements où l’espace de travail disponible est insuffisant pour être conforme aux exigences en matière de
sécurité et relatives à l’environnement
• Tentatives préliminaires de défonçage, lorsque de la roche de subsurface est rencontrée pouvant nécessiter une
excavation mécanique spécialisée
• Excavation de fossés rocheux réalisée à l’aide de techniques d’excavation mécanique spécialisées
• Excavation de fossés rocheux réalisée à l’aide de techniques de dynamitage
• Quantité d’excavation de roche (en conformité avec la méthode de paiement dans les documents contractuels)
• Tapis de protection contre le dynamitage fabriqués, utilisés pour contenir les roches projetées (lorsque requis par
un permis)
• Utilisation de tapis faits de bois d’œuvre comme supports d'équipements dans les zones de sols meubles et
saturés
• Empiètements de service public de tierce partie
• Emplacements des stations de drain souterrain (tuile de drainage) et réparations temporaires/permanentes (si
nécessaires)

Tableau 80 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les sites historiques
✓ Description
Suspendre immédiatement les activités de creusage de fossés et informer le directeur de la construction/l’inspecteur
en chef (ou la personne désignée) à la découverte de tout site historique ou toute ressource historique.
S’assurer que le creusage de fossés ne reprendra pas tant qu’un avis formel n’aura pas été fourni par le directeur de
la construction/l’inspecteur en chef (ou la personne désignée).

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 69 de 131
11.7 Extrants types pour l'inspection des opérations de creusage de fossés et d’excavation

Tableau 81 : Exigences types liées aux rapports


✓ Description
Généralités
Consigner toute condition météorologique ou autre condition logistique ayant causé soit une accélération, soit un
ralentissement de la progression prévue des travaux.
Quotidiennement
Remplir les rapports sur la progression des travaux de creusage de fossés et d’excavation, y compris :
• Les travaux réalisés à ce jour, y compris :
o Consigner les quantités de toute excavation de roche.
o Consigner la profondeur et la largeur des fossés.
o Chaînages/numéros de station de début et de fin des tranchées creusées.
o Consigner les niveaux géologiques des sols.
o Emplacements de tous les tuyaux d’irrigation, tuiles de drainage, etc. n’apparaissant pas sur les dessins mais
qui sont traversés par le tracé de tranchée.

Références – Creusage de fossés et excavation


Remarque à l’intention de l’utilisateur : L’information de référence qui est fournie au tableau 82 est
censée servir à des fins d’orientation seulement (la liste n’étant pas exhaustive); les documents
de cette nature sont mis à jour fréquemment, et il est de la responsabilité de l’utilisateur de
s’assurer que l’on renvoie aux documents appropriés et les plus à jour, comme il convient.

Tableau 82 : Liste de références – Creusage de fossés et excavation

No du Type Titre
document INGAA
Foundation Directive Construction Safety Consensus Guidelines – Trenching
and Excavation Safety

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 70 de 131
12.0 SOUDAGE
12.1 Présentation générale

Le soudage durant la construction des pipelines est réalisé pour joindre ensemble des
longueurs de tuyau au fur et à mesure que l’équipe de construction avance le long du
droit de passage du pipeline. Le soudage est un processus qui utilise la fusion pour unir
deux matériaux ou plus, devenant ainsi un seul article dit fabriqué ou mécanosoudé.
Dans l’industrie du pipeline, on utilise le procédé de soudage à l’arc pour joindre un tuyau
à un autre et un tuyau à des composants, de manière à former un pipeline.

Le soudage nécessite des compétences spécialisées, non seulement pour l’exécution


des travaux mais également pour leur inspection; toutefois l’inspecteur devrait être
conscient d’un certain nombre d’éléments à prendre en compte pour pouvoir remplir son
rôle efficacement (notamment, en travaillant en présence des inspecteurs de soudage).
L’inspection du soudage devrait être réalisée seulement par un inspecteur de soudage
qualifié et que l’on a spécifiquement affecté à cette tâche. À ce titre, l’information
présentée à l’intérieur de la présente section s’écarte quelque peu de celle de la majorité
des chapitres du présent document et vise à fournir à l’inspecteur des connaissances
suffisantes pour comprendre les limites de son rôle dans le contexte de ce type
d’inspection.

12.2 Intrants

Bien que l’inspecteur ne soit pas censé entreprendre des activités significatives
d'inspection du soudage, nous fournissons ici certaines indications des intrants types à
titre d’orientation (c.-à-d. comme renseignements contextuels). Cette information est
détaillée au tableau 84.

12.3 Exécution

Pendant que les travaux sont exécutés, l’inspecteur est tenu de surveiller la qualité
d’exécution et de faire état de la progression des travaux périodiquement. Comme
l’inspection du soudage relève d’un rôle spécialisé, la liste fournie dans la présente
section est axée sur des éléments qui nécessiteraient ordinairement une expertise en
soudage (c.-à-d. que sont indiqués aux présentes des éléments qui inciteraient
l’inspecteur à renvoyer aux échelons supérieurs les enjeux identifiés).

Les éléments types que l’inspecteur surveillera durant le processus de soudage sont
identifiés dans une série de listes de contrôle, comme il est détaillé au tableau 83.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 71 de 131
Tableau 83 : Exigences liées à la surveillance en rapport avec le soudage
Article Description Référence
Préalablement au • Quotidiennement, veiller à ce que les enjeux clés qui ont été identifiés soient Tableau 85
commencement des détaillés et traités.
travaux
Sécurité • Surveiller les opérations quant au respect des exigences de sécurité pertinentes qui Tableau 86
sont spécifiques à l’entreprise propriétaire et au projet.
Considérations • Identifier les éléments spécifiques qui doivent être surveillés durant toutes les Tableau 87
environnementales opérations de soudage qui se rapportent spécifiquement à l’entreprise propriétaire
et/ou au plan de protection de l’environnement (PPE) spécifique au projet.
Opérations de soudage • Exigences types liées à la surveillance pour un inspecteur non spécialisé. À noter Tableau 88
générales qu’il est important d’identifier les situations précises qui requièrent l’intervention d’un
inspecteur de soudage spécialisé.

12.4 Extrants

Bien que l’on puisse demander aux inspecteurs généraux de prêter assistance à un
inspecteur de soudage, ils ne doivent pas effectuer l’inspection des opérations de
soudage par eux-mêmes. Certaines indications d’extrants types sont fournies à titre de
renseignements contextuels, comme il est détaillé au tableau 89.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 72 de 131
Listes de contrôle détaillées – Soudage
12.5 Exigences d'intrants types pour l’inspection des opérations de soudage

Tableau 84 : Exigences en matière d’information concernant le soudage


✓ Description
Tous les dessins, conceptions et spécifications ayant été élaborés par l’entreprise propriétaire et les entrepreneurs et
liés au soudage, tels que :
• Toutes les spécifications du procédé de soudage (SPS) qui s’appliquent
• Toutes les normes de soudage de l’entreprise propriétaire qui s’appliquent
• Fiches d’alignement
Contrats et ententes liés aux éléments suivants :
• Soudage
o Tous les dossiers de qualifications des soudeurs en regard des processus spécifiques qui s’appliquent et des
SPS
• Essai non destructif (END)
• Permis○d’arpentage pour les travaux de construction liés aux éléments suivants :
• Environnement
• Utilisation des routes
Plan de sécurité spécifique à l’entreprise propriétaire, y compris (sans toutefois s’y limiter) :
• Exigences liées à l’équipement de protection individuelle (EPI)
• Services médicaux d’urgence (SMU)
Plan de protection de l’environnement (PPE) spécifique au projet, détaillant les exigences liées au soudage Autres
plans spécifiques au projet, qui peuvent comprendre :
• Plan de soudage

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 73 de 131
12.6 Éléments de pratiques exemplaires pour l’inspection des opérations types de soudage

Tableau 85 : Préalablement au commencement des travaux


✓ Description
Prendre part à des réunions journalières pour traiter des éléments suivants :
• S’assurer que tous les soudeurs sont en mesure de produire des preuves de qualification en soudage pour le
procédé visé et pour les SPS spécifiées.
• Enjeux concernant la sécurité du travail et/ou l’identification des dangers
• Enjeux environnementaux
• Tâches de l’inspecteur ou des inspecteurs
• Réunions de préparation de l’entrepreneur en pipelines (au besoin)
• Réunions ad hoc avec les entrepreneurs afin de discuter des enjeux ou des préoccupations et de les clarifier
• Diriger et consigner des réunions de préparation avec les soudeurs pour s’assurer qu’ils comprennent clairement
les normes de qualité, de sécurité et de soudage, ainsi que les SPS de l’entreprise propriétaire.
• Communiquer et surveiller tous les points d’arrêt avant le début des opérations de soudage.
• S’assurer que chaque nouveau soudeur sur le site a été breffé relativement aux points ci-dessus à l’étape de
l’intégration.

Tableau 86 : Préoccupations en matière de sécurité rattachées au soudage

✓ Description
Il existe des dangers propres à la phase du soudage, dangers dont tous les inspecteurs devraient être conscients. Ces
dangers comprennent, sans toutefois s’y limiter, les suivants : surfaces chaudes (préchauffage ou après le soudage),
arêtes vives (biseautage), points de pincement entre les extrémités de tuyau ou les colliers d’alignement, brûlures
d’arc, contenants sous pression de gaz inflammables nécessitant des mesures de transport et d’entreposage
spéciales, et travail à proximité d’équipement en mouvement.
Les exigences supplémentaires en matière de sécurité requièrent l’intervention d’un inspecteur de soudage spécialisé.

Tableau 87 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les considérations environnementales
✓ Description
Il n’existe aucune considération spécifique supplémentaire en matière d’environnement outre celles identifiées au
chapitre 6.0, Inspecteur en construction de pipelines – Information de base; les exigences supplémentaires relatives à
l’environnement requièrent l’intervention d’un inspecteur de soudage spécialisé.

Tableau 88 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les opérations de soudage
✓ Description
S’assurer que tous les matériaux sont inspectés quant à leur conformité aux spécifications de l’entreprise propriétaire.
Contrôler la préparation des joints et le pré-assemblage des composants quant à leur conformité aux exigences des
SPS et aux dessins spécifiés.
S’assurer que toutes les inspections de qualité et les END requis sont réalisés au sens des spécifications de
l’entreprise propriétaire.
Mesures d’entretien général liées au nettoyage des débris provenant du soudage (par ex., rognures de biseautage,
bouts de baguette d’apport, etc.).
S’assurer que l’on fait appel à une expertise en soudage pour tous les éléments qui sont en lien avec ce qui suit :
• Confirmation que l’équipement de soudage employé est approprié
• Confirmation que la manutention et l’entreposage du matériel de soudage sont appropriés
• Confirmation des qualifications des opérateurs de pointeurs, de soudeuses et d’autres machines à souder
• Identification de qualité de travaux inférieure aux normes
• Examen des travaux finis quant à leur conformité aux codes, aux normes, aux spécifications et aux dessins
• Confirmation de tout enjeu possible lié à la réparation des soudures

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 74 de 131
12.7 Extrants types pour l’inspection des opérations de soudage

Tableau 89 : Exigences types liées aux rapports


✓ Description
Généralités
Rapport d’observation de risque de sécurité
Analyse des risques d'accident (ARA)/rapport d’identification de danger
Essai non destructif (END)
Dossiers radiographiques
Rapport(s) d’inspection visuelle
Résultats des END (par ex., film radiographique) et dossiers s’y rapportant
Rapports de qualification du personnel des END
Soudage
Formulaire de paramètres de soudage Rapport de soudage de canalisation principale
Liste de rapports sur les soudeurs qualifiés Rapports d’essais des éprouvettes de soudure
Rapport(s) de soudage de jonctions et de section courte Rapport(s) de soudage de fabrication
Cartographie des soudures
Autres
Rapport sur les tuyaux endommagés
Rapport d’endommagement d’équipements/de matériaux non rattachés aux tuyaux
Quotidiennement
Remplir les rapports sur la progression des travaux de soudage, y compris :
• Les travaux réalisés à ce jour, y compris :
o Nombre de soudures d’extrémité avant/extrémité arrière réalisées, et nombre de soudures rejetées
quotidiennement
o Emplacements de début et de fin pour les équipes de soudage
o Formulaires d’inspection du soudage spécifiques à l’entreprise propriétaire
Tous les rapports quotidiens spécifiques requis par l’entreprise propriétaire

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 75 de 131
Références – Soudage
Remarque à l’intention de l’utilisateur : L’information de référence qui est fournie au tableau 90 est
censée servir à des fins d’orientation seulement (la liste n’étant pas exhaustive); les documents
de cette nature sont mis à jour fréquemment, et il est de la responsabilité de l’utilisateur de
s’assurer que l’on renvoie aux documents appropriés et les plus à jour, comme il convient.

Tableau 90 : Liste de références – Soudage

No du document Type Titre


American National Standards Institute (ANSI)
ANSI Z49.1 Norme Safety in Welding, Cutting, and Allied Processes
American Petroleum Institute (API)
API Standard 1104 Norme Welding of Pipelines and Related Facilities
American Welding Society (AWS)
AWS QC1 Norme Standard for AWS Certification of Welding Inspectors
Association canadienne de normalisation (CSA)
CAN/CSA-W117.2 Norme Règles de sécurité en soudage, coupage et procédés
CSA W178.2 Norme Certification des inspecteurs en soudage
INGAA Foundation
S.O. Plan d’action/pratiques Training Guidance for Welding & Coating Workers &
exemplaires Inspectors
S.O. Plan d’action/pratiques exemplaires Best Practices in Applying API 1104 Appendix A

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 76 de 131
13.0 REVÊTEMENT
13.1 Présentation générale

Le revêtement du pipeline constitue une barrière de protection contre les dommages au


tuyau (par ex., corrosion, égratignures). La majeure partie de l’opération de revêtement a
lieu dans une installation centrale; toutefois, étant donné que les assemblages de
tuyauterie individuels sont soudés les uns aux autres au cours du processus de
construction, la zone de soudure (soudures circulaires) nécessite que le revêtement soit
réalisé sur le terrain.

Bien que le revêtement requière une expertise spécialisée, non seulement pour
l’exécution des travaux mais également pour leur inspection, l’inspecteur devrait être
conscient d’un certain nombre d’éléments à prendre en compte pour pouvoir remplir son
rôle efficacement (notamment, en travaillant en présence des Inspecteurs de soudage). À
ce titre, l’information présentée à l’intérieur de la présente section s’écarte quelque peu
de celle de la majorité des chapitres du présent document et vise à fournir à l’inspecteur
des connaissances suffisantes pour comprendre les limites de son rôle dans le contexte
de l’inspection des revêtements.

13.2 Intrants

Bien que l’inspecteur ne soit pas censé entreprendre d’activités significatives d’inspection
de revêtement, nous fournissons ici certaines indications des intrants types à titre
d’orientation (c.-à-d. comme renseignements contextuels). Cette information est détaillée
au tableau 92.

13.3 Exécution

Pendant que les travaux sont exécutés, l’inspecteur est tenu de surveiller la qualité
d’exécution et de faire état de la progression des travaux périodiquement. Comme
l’inspection des revêtements relève d’un rôle spécialisé, la liste fournie dans la présente
section est axée sur des éléments qui nécessiteraient ordinairement une expertise en
revêtement (c.-à-d. que sont indiqués aux présentes des éléments qui inciteraient
l’inspecteur à renvoyer aux échelons supérieurs les enjeux identifiés).

Les éléments types que l’inspecteur surveillera durant le processus de revêtement sont
identifiés dans une série de listes de contrôle, comme il est détaillé au tableau 91.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 77 de 131
Tableau 91 : Exigences liées à la surveillance en rapport avec les revêtements
Article Description Référence
Préalablement au • Quotidiennement, veiller à ce que les enjeux clés qui ont été identifiés soient Tableau 93
commencement des détaillés et traités.
travaux
Sécurité • Surveiller les opérations quant au respect des exigences de sécurité pertinentes qui Tableau 94
sont spécifiques à l’entreprise propriétaire et au projet.
Considérations • Identifier les éléments spécifiques qui doivent être surveillés durant toutes les Tableau 95
environnementales opérations de revêtement qui se rapportent spécifiquement à l’entreprise propriétaire
et/ou au plan de protection de l’environnement (PPE) spécifique au projet.
Préparation générale de • Exigences types liées à la surveillance pour un inspecteur non spécialisé. À noter Tableau 96
la surface des tuyaux et qu’il est important d’identifier les situations précises qui requièrent un inspecteur de
opérations de revêtements spécialisé
revêtement • S’assurer que tous les dommages à des revêtements de tuyau ont été identifiés et
réparés préalablement à la mise en terre physique des tuyaux.

13.4 Extrants

Bien que l’on puisse demander aux inspecteurs généraux de prêter assistance à un
inspecteur de revêtements, ils ne doivent pas effectuer l’inspection des opérations de
revêtement par eux-mêmes. Certaines indications d’extrants types sont fournies à titre de
renseignements contextuels, comme il est détaillé au tableau 97.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 78 de 131
Listes de contrôle détaillées – Revêtement
13.5 Exigences d'intrants types pour l’inspection du revêtement

Tableau 92 : Exigences en matière d’information concernant le revêtement


✓ Description
Tous les dessins, conceptions et spécifications ayant été élaborés par l’entreprise propriétaire et les entrepreneurs et
liés au revêtement, tels que :
• Procédures de revêtement
• Spécifications de revêtement
• Fiches d’alignement
• Information fournie par le fabricant (par ex., exigences liées à l’entreposage et à la manutention)
• Fiche signalétique (FS) pour le matériau de revêtement
Contrats et ententes lié aux éléments suivants :
• Revêtement
• Essai non destructif (END)
• Arpentage pour les travaux de construction
Permis liés aux éléments suivants :
• Environnement
• Utilisation des routes
• Sécurité du travail
Plan de sécurité spécifique à l’entreprise propriétaire, y compris (sans toutefois s’y limiter) :
• Exigences liées à l’équipement de protection individuelle (EPI)
• Services médicaux d’urgence (SMU)
Plan de protection de l’environnement (PPE) spécifique au projet, détaillant les exigences liées au revêtement pour les
éléments suivants (sans toutefois s’y limiter) :
• Cours d’eau
• Milieux humides, fondrières et zones marécageuses
• Habitats fauniques
• Voies migratoires
Autres plans spécifiques au projet, qui peuvent comprendre :
• Plan de revêtement

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 79 de 131
13.6 Éléments de pratiques exemplaires pour l’inspection des opérations types de revêtement

Tableau 93 : Préalablement au commencement des travaux


✓ Description
Prendre part à des réunions journalières pour traiter des éléments suivants :
• Enjeux concernant la sécurité du travail et/ou l’identification des dangers
• Enjeux environnementaux
• Tâches de l’inspecteur ou des inspecteurs
• Réunions de préparation de l’entrepreneur en pipelines (au besoin)
• Réunions ad hoc avec les entrepreneurs afin de discuter des enjeux ou des préoccupations et de les clarifier
Vérifier si la substance à projeter et les matériaux de revêtement sont approuvés.
Tableau 94 : Préoccupations en matière de sécurité rattachées aux revêtements
✓ Description
S’assurer que des câbles de sécurité pour tuyaux flexibles sont installés sur ceux-ci.
S’assurer qu’une protection est en place afin d’éviter que les substances à projeter ne pénètrent dans les vannes, les
tuyaux, les raccords et les accessoires.
Confier à un inspecteur de revêtements spécialisé l’identification des exigences supplémentaires en matière de
sécurité.
Tableau 95 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les considérations environnementales
✓ Description
Examiner les exigences spécifiques au site pour ce qui est des substances à projeter. Les substances à projeter à
base de silice peuvent nécessiter des méthodes d’élimination spécialisées.
Confier à un inspecteur de revêtements spécialisé l’identification des exigences supplémentaires en matière
d’environnement.
Tableau 96 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec la préparation générale de la surface des
tuyaux et les opérations de revêtement
✓ Description
S’assurer que tous les matériaux sont manipulés et entreposés au sens des spécifications du fabricant et de
l’entreprise propriétaire.
S’assurer que tous les matériaux étant utilisés correspondent aux spécifications de l’entreprise propriétaire.
S’assurer que les matériaux ne sont pas périmés selon la ou les dates de péremption du fabricant.
S’assurer que tous les contenants de matériaux de revêtement sont en bon état et non endommagés de quelque façon
que ce soit.
S’assurer que toutes les radiographies requises ont été réalisées avant l’application des revêtements de protection.
S’assurer que tous les réglages des équipements de détection des débordements sont appropriés pour les différentes
épaisseurs de revêtement.
Surveiller les activités de détection des zones non couvertes quant à leur conformité aux exigences de l’entreprise
propriétaire.
Surveiller de façon continue les détecteurs de débordements/de zones non couvertes (instruments utilisant l’électricité
pour repérer les discontinuités dans le revêtement) fournis par l’entrepreneur en construction pour s’assurer que ces
appareils sont réglés à la tension appropriée et que leur mise à la masse est également adéquate.
Contrôler tous les joints de soudure pour ce qui est des zones non couvertes après l’application du revêtement.
Confirmer que tous les défauts de revêtement sont marqués et réparés, et que les sections de tuyaux sont soumises à
une nouvelle détection des débordements avant leur mise en terre.
Confirmer que la détection des défauts d’enrobage/débordements est réalisée immédiatement derrière le berceau de
mise en terre arrière (élingages avec rouleaux qu’une grue latérale utilise pour lever la section de tuyau) pour repérer
les dommages au revêtement causés par les rouleaux.
S’assurer que les réparations au revêtement sont réalisées en conformité avec les normes de revêtement du projet.
Entretien général lié aux débris provenant des activités de revêtement (par ex., gants, pinceaux, rouleaux, contenants,
pulvérisation excédentaire)

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 80 de 131
✓ Description
Identifier les situations qui requièrent une expertise en revêtement pour tous les éléments en lien avec ce qui suit :
• Confirmer les qualifications des applicateurs de revêtement.
• Confirmer que les températures de préchauffage sont appropriées sur toute la circonférence du tuyau.
• Confirmer que les revêtements sont appliqués seulement selon les exigences en matière de surface et de
conditions météorologiques et atmosphériques des spécifications de l’entreprise propriétaire et du fabricant.
• S’assurer que le profil de la surface est contrôlé quant à la conformité aux spécifications du propriétaire et
consigné (c.-à-d., spécifications du profil d’ancrage, soit la rugosité/les motifs de la surface des tuyaux qui permet
d’obtenir le maximum d’adhérence du revêtement).
• Identification de qualité de travaux inférieure aux normes
• Examen des travaux finis quant à leur conformité aux codes, aux normes, aux spécifications et aux dessins.
• Interprétation des spécifications et des codes
• Confirmation de tout problème lié à la réparation des revêtements

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 81 de 131
13.7 Extrants types pour l’inspection des revêtements

Tableau 97 : Exigences types liées aux rapports


✓ Description
Généralités
Consigner toutes les conditions météorologiques ou autres conditions logistiques ayant causé soit une accélération,
soit un ralentissement de la progression prévue des travaux
Consigner les réglages des détecteurs de zones non couvertes et les résultats d’étalonnage suivant les formulaires de
l’entreprise propriétaire.
S’assurer de la réalisation des dessins annotés conformes à l’exécution.
Quotidiennement
Remplir les rapports sur la progression des travaux liés aux revêtements, y compris :
• Les travaux réalisés à ce jour, y compris :
o État des contenants de produits de revêtement
o Nombre et types de produits de revêtement
o Noms des fabricants de produits de revêtement
o Couleur des produits de revêtement
o Numéros de paquets et/ou de lots des produits de revêtement
o Durée de conservation des produits de revêtement en usage
o Résultats d’essais des détecteurs de zones non couvertes
o Profils d’ancrage
o Épaisseur du feuil à l’état sec de toutes les couches dans le système de revêtement
o Qualité d’exécution
o Formulaires d’inspection des revêtements spécifiques à l’entreprise propriétaire
o Points de début et de fin des longueurs effectivement revêtues
o Points de début et de fin des manques, et leur cause

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 82 de 131
Références – Revêtement
Remarque à l’intention de l’utilisateur : L’information de référence qui est fournie au tableau 98 est
censée servir à des fins d’orientation seulement (la liste n’étant pas exhaustive); les documents
de cette nature sont mis à jour fréquemment, et il est de la responsabilité de l’utilisateur de
s’assurer que l’on renvoie aux documents appropriés et les plus à jour, comme il convient.

Tableau 98 : Liste de références – Revêtement

No du Type Titre
Association canadienne de
CSA Z245.20 Norme Enduit extérieur en époxyde thermofusible
CSA Z245.21 Norme Enduits extérieurs en polyéthylène pour tuyaux
CSA Z245.22 Norme Enduits d’isolation de mousse en polyéthylène
INGAA Foundation
S.O. Plan d’action/pratiques exemplaires Field Applied Coatings Best Practices
NACE International
SP0185 Norme Extruded Polyolefin Resin Coating Systems with Soft
Adhesives for Underground or Submerged Pipe
SP0188 Norme Discontinuity (Holiday) Testing of New Protective
Coatings on Conductive Substrates
SP0490 Norme Holiday Detection of Fusion-Bonded Epoxy External
Coatings of 250 to 760µm (10 to 30mil)

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 83 de 131
Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 84 de 131
14.0 MISE EN TERRE
14.1 Présentation générale

On entend par mise en terre la préparation du fond de la tranchée (en raison de la


présence de roche ou de pierres, le cas échéant), le ramassage du tuyau à partir de ses
supports temporaires du droit de passage, et sa mise en place à l’intérieur d’une tranchée
excavée après le soudage, l’essai non destructif (END – un groupe de techniques
d’analyse utilisées dans l’industrie pour évaluer les propriétés d’une soudure sans causer
de dommages), l’application du revêtement sur les assemblages de tuyauterie, et la
réalisation de toutes les réparations connexes au revêtement. Le principal point d’intérêt
est la surveillance de l’intégrité du tuyau et du revêtement durant l'opération de mise en
terre.

Un niveau considérable de planification et de compétence est requis pour lever le tuyau


au moyen de flèches latérales (tracteur à chenilles ou sur roues du type bouteur,
comportant comme accessoire une grue sur son côté gauche, laquelle permet de lever
une longueur continue de tuyau et de la mettre en place dans la tranchée) et d’autres
machines. La taille, le nombre et l’espacement des flèches latérales doivent être calculés
de manière à garantir que le tuyau ne subit pas de contraintes excessives et que la
stabilité des équipements est maintenue pendant le processus de mise en terre.

14.2 Intrants

Dans le cadre de la préparation à l’inspection durant le processus de mise en terre,


l’inspecteur se familiarisera de façon suivie avec les aspects pertinents des documents
clés, des dessins et des spécifications techniques de l’entreprise propriétaire, tels
qu’identifiés au tableau 100.

14.3 Exécution

Pendant que les travaux sont exécutés, l’inspecteur est tenu de surveiller la qualité
d’exécution et de faire état de la progression des travaux périodiquement. Les éléments
types que l’inspecteur surveillera durant le processus de mise en terre sont identifiés
dans une série de listes de contrôle, comme il est détaillé au tableau 99.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 85 de 131
Tableau 99 : Exigences liées à la surveillance en rapport avec la mise en terre
Article Description Référence
Préalablement au • Quotidiennement, veiller à ce que les enjeux clés qui ont été identifiés soient Tableau 101
commencement des détaillés et traités.
travaux
Sécurité • Surveiller les opérations quant au respect des exigences de sécurité pertinentes qui Tableau 102
sont spécifiques à l’entreprise propriétaire et au projet.
Considérations • Identifier les éléments spécifiques qui doivent être surveillés durant toutes les Tableau 103
environnementales opérations de mise en terre qui se rapportent spécifiquement à l’entreprise
propriétaire et/ou au plan de protection de l’environnement (PPE) spécifique au
projet.
Préparation du fond de • Préparer le fond de la tranchée pour s’assurer que le tuyau n’est pas endommagé Tableau 104
la tranchée lorsqu’il est placé dans le fossé, que ce soit par des roches, des débris produits par
les travaux de construction et d’autres dangers présents sur le fond de la tranchée.
Manutention des tuyaux • Surveiller les opérations de levage quant à la sécurité, et veiller à ce qu’aucun Tableau 105
pour la mise en terre dommage ne survienne au tuyau ou au revêtement.
Croisements • Étant donné la nature spécialisée des croisements rencontrés dans le cadre des Tableau 106
opérations de mise en terre, veiller à ce que les travaux soient entrepris au sens
des exigences de l’entreprise propriétaire, relativement aux éléments suivants :
o Forage directionnel horizontal (FDH)
o Forage de croisements sans tranchée
o Percement de croisements sans tranchée
Contrôle de la flottabilité • On entend par contrôle de la flottabilité tout mécanisme utilisé pour garantir que le Tableau 107
tuyau ne flotte pas (causant ainsi des contraintes/déformations excessives dans le
tuyau), dans les cas où les conditions de sols sont telles que de grandes quantités
d’eau sont présentes.

14.4 Extrants

L’inspecteur est tenu de faire état de la qualité d’exécution et de la progression des


travaux, périodiquement (soit de façon quotidienne ou hebdomadaire) en remplissant
divers rapports à chaque journée de travail et à la fin de chaque semaine. Les exigences
liées aux rapports et aux processus de rapports sont spécifiques à l’entreprise
propriétaire et aussi au projet; toutefois, les pratiques exemplaires pour ce qui est des
exigences liées aux rapports pour la mise en terre sont indiquées au tableau 108.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 86 de 131
Listes de contrôle détaillées – Mise en terre
14.5 Intrants types pour l’inspection des opérations de mise en terre

Tableau 100 : Exigences en matière d’information concernant la mise en terre


✓ Description
Tous les dessins, conceptions et spécifications ayant été élaborés par l’entreprise propriétaire et les entrepreneurs et
liés à la mise en terre, tels que :
• Dessins des routes d’accès
• Liste linéaire (par ex., préoccupations spéciales pour chaque propriétaire foncier)
• Vérifier si les forages directionnels sont réalisés comme décrit par le profil de forage directionnel.
• Exigences liées au contrôle de la flottabilité
Contrats et ententes liés aux éléments suivants :
• Utilisation des routes
• Croisements pour installations enfouies
• Arpentage pour les travaux de construction
Permis liés aux éléments suivants :
• Environnement
• Utilisation des routes
Plan de sécurité spécifique à l’entreprise propriétaire, y compris (sans toutefois s’y limiter) :
• Plan de contrôle de la circulation
• Exigences liées à l’équipement de protection individuelle (EPI)
• Services médicaux d’urgence (SMU)
Plan de protection de l’environnement (PPE) spécifique au projet, détaillant les exigences liées à la mise en terre pour
les éléments suivants (sans toutefois s’y limiter) :
• Cours d’eau
• Milieux humides, fondrières et zones marécageuses
• Habitats fauniques
• Voies migratoires
Autres plans spécifiques au projet, qui peuvent comprendre :
• Plan de prévention des incendies/de lutte contre l'incendie
• Plan de mise en terre (identifier le type et le nombre des équipements de levage/grutage (par ex., flèches
latérales) requis et le nombre de travailleurs requis sur le site pour mettre en terre et installer le tuyau dans la
tranchée, ainsi que leurs rôles spécifiques.
• Plan de levage
• Plans des mesures d’urgence pertinentes (par ex., retour accidentel au cours des opérations de FDH)

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 87 de 131
14.6 Éléments de pratiques exemplaires pour l’inspection des opérations types de mise en terre
Tableau 101 : Préalablement au commencement des travaux
✓ Description
Prendre part à des réunions journalières pour traiter des éléments suivants :
• Analyse des risques d'accident (ARA) et enjeux liés à l’identification des dangers
• Enjeux environnementaux
• Tâches de l’inspecteur ou des inspecteurs
• Réunions de préparation de l’entrepreneur en pipelines (au besoin)
• Réunions ad hoc avec les entrepreneurs afin de discuter des enjeux ou des préoccupations et de les clarifier
Tenir des réunions de planification et de préparation avant le début de la mise en terre pour s’assurer que tous les
membres du personnel prenant part aux opérations sont conscients des points suivants :
• Séquence de levage
• Circonstances de levage critique
• Taille et quantité d’équipements
• Rôles et responsabilités individuels au cours de la phase de mise en terre
S’assurer que l’entrepreneur n’utilise que des détecteurs de zones non couvertes étalonnés, assortis de certificats
d’étalonnage valides.
Contrôler les certificats de formation de tous les opérateurs de grue et les monteurs pour s’assurer de leur
compétence et de leur formation.
Confirmer que sangles, courroies et berceaux comportent des étiquettes indiquant clairement les capacités de levage
(valeur maximale nominale de résistance à la traction des sangles utilisées pour le levage), et s’assurer de leur
adéquation aux fins du levage des sections de tuyaux.

Tableau 102 : Préoccupations en matière de sécurité rattachées à la mise en terre


✓ Description
Veiller à ce qu’une analyse des risques d'accident (ARA) soit réalisée et respectée strictement pour toute la durée des
opérations de mise en terre. S’assurer que l’ARA est mise à jour au besoin
S’assurer que les opérateurs de grue latérale utilisent des repéreurs pour traverser sous les lignes électriques et les
éléments dangereux situés en hauteur.
S’assurer qu’aucun membre du personnel n’est admis entre le tuyau et la paroi de la tranchée, ce qui pourrait
entraîner un risque de sécurité en exposant cette personne à un point de pincement.
S'assurer que des niches (excavations permettant l'accès pour effectuer des raccordements, installations, inspections,
travaux d'entretien, réparations ou remplacements de sections de tuyaux ou d'accessoires) sont excavées de façon à
permettre un accès sécuritaire.
L’entrepreneur a la responsabilité de déterminer le type de sol, les exigences en matière d’aménagement de bermes,
etc., pour assurer la sécurité daccès.

Tableau 103 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les considérations environnementales
✓ Description
Il n’existe aucune considération spécifique supplémentaire en matière d’environnement outre celles identifiées au
chapitre 6.0, Inspecteur en construction de pipelines – Information de base.

Tableau 104 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec la préparation du fond de la tranchée
✓ Description
Veiller à l’enlèvement des débris provenant des travaux de construction (par ex., roches, plates-formes, baguettes de
soudage, racines d’arbre, branches, mottes gelées, détritus) du fond de la tranchée.
Contrôler l’état du fond du fossé quant à la présence de roches, d’agglomérats terreux ou de saillies qui pourraient
endommager le revêtement ou le tuyau.
S’assurer du positionnement approprié des matelas pour les tranchées à fond dur.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 88 de 131
✓ Description
S’assurer que l’entrepreneur se reporte aux documents contractuels pour consulter les dessins, les spécifications et les
procédures appropriés relativement aux matelas (matériaux de support utilisés pour consolider le dessous et les côtés des
tuyaux afin de répartir adéquatement la charge, ordinairement des sacs de sable et/ou des coussins de mousse).
S’assurer que l’espacement entre les matelas est adéquat afin qu’ils ne se fendent pas ni ne se compriment
excessivement, et maintenir l’épaisseur spécifiée pour les matelas.
S’assurer que les boîtes de mousse sont installées en conformité avec les documents de conception et reposent sur
un sol non perturbé.
S’assurer qu’un blindage de canalisation ou des couches de sable de protection ont été installés si le remblai contient
du matériau dur/rocheux.
S’assurer que les tuiles de drainage sont préalablement situées selon les dessins d’alignement.
Contrôler les exigences liées au contrôle de la flottabilité et surveiller la mise en place des poids (le cas échéant).

Tableau 105 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec la manutention


des tuyaux pour la mise en terre
✓ Description
S’assurer que les flèches latérales sont positionnées en conformité avec le plan/la procédure de mise en terre pré-
approuvé(e).
Contrôler l’état des berceaux de mise en terre, des rouleaux, des courroies et des sangles.
Vérifier si les capuchons d’extrémité sont installés sur les extrémités des sections.
Vérifier si la tranchée de tuyaux a été asséchée (drainée) aux endroits où cela est nécessaire avant de mettre en terre
le tuyau pour s’assurer que celui-ci ne flottera pas hors du fond de la tranchée.
Contrôler la connexion des câbles de dérivation d’essai de protection cathodique, le cas échéant.
S’assurer qu’un pipeline n’est mis en terre que si toutes les réparations requises des soudures ont été faites et la
protection des soudures circulaires a été appliquée et mise à l’essai.
S’assurer que le tuyau n’est pas soumis à une contrainte excessive durant les opérations de mise en terre en limitant
les espacements des flèches latérales de manière à ce qu’ils ne soient pas supérieurs à ce qui est spécifié dans le
plan de mise en terre.
Veiller à ce qu’aucun travailleur ne se trouve jamais dans la tranchée, sur le tuyau, entre le tuyau et la paroi de la
tranchée ou entre le tuyau et l’équipement durant les opérations de mise en terre.
Vérifier si la paroi de la tranchée présente des défaillances pendant que le tuyau est suspendu au-dessus de la
tranchée ou qu’il s’y trouve.
S’assurer que le tuyau revêtu n’est jamais traîné ni tiré sur la fond de la tranchée.
S’assurer que le tuyau mis en terre n’oscille pas ni ne frotte pas contre les parois de la tranchée ou les flèches
latérales.
S’assurer que le tuyau se trouve centré dans la tranchée et que tous les coudes latéraux, coudes vers le haut et
coudes vers le bas ne subissent aucune contrainte extérieure additionnelle.
S’assurer que les tuiles de drainage ne sont pas endommagées durant les opérations de mise en terre.
Confirmer que les coudes de tuyau sont ajustés dans la tranchée adéquatement, selon les prescriptions suivantes :
• Coudes vers le bas – les pieds doivent être supportés fermement.
• Coudes vers le haut – la béquille doit être supportée fermement (ce qui est important pour éviter que la charge
de remblayage n’ouvre le coude).
• Coudes latéraux – doivent être maintenus à distance de la paroi de la tranchée.
S’assurer que les activités de creusage de fossés, de mise en terre et de remblayage sont très rapprochées les unes
des autres.
S’assurer que les espacements spécifiés entre les tuyaux mis en terre et les services publics enfouis de tiers (par ex.,
pipelines et câbles) sont respectés.
Examiner et, s’il y a quelque écart que ce soit, modifier l’analyse des risques d'accident, les documents de préparation
et le plan de mise en terre.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 89 de 131
Tableau 106 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les croisements
✓ Description
Forage directionnel horizontal (FDH)
Confirmer qu’un entrepreneur de tierce partie élaborera les exigences de levage préliminaires selon l’angle d’entrée/de
sortie du trou de FDH, la longueur, l’épaisseur de paroi et le poids de la section de tuyau.
Confirmer que le service d’ingénierie de l’entreprise propriétaire aidera à la conception du FDH et l’approuvera avant le
début de toute opération de levage.
S’assurer que le plan de levage couvre les exigences liées à l’équipement et à la main-d’œuvre, ainsi que les risques
à prévoir et leur atténuation.
S’assurer qu’une fois le plan de levage examiné et reconnu, l’entreprise propriétaire le transmettra à l’entrepreneur.
S’assurer que l’entrepreneur possède un plan de levage approuvé qui est en place et qu’il n’existe aucun écart à ce
plan. Dans les cas où le plan de levage ne peut être utilisé, communiquer avec l’ingénieur de conception et obtenir
l’approbation de l’entreprise propriétaire préalablement au commencement des travaux.
Confirmer que l’on confie seulement à des opérateurs qualifiés et certifiés l’utilisation de l’équipement de levage.
S’assurer que l’entrepreneur limite les forces de levage à la moindre des valeurs de capacité utile sécuritaire qui sont
indiquées dans les spécifications du fabricant, ou qu’il respecte la limite spécifiée par l’entreprise propriétaire.
S’assurer que les grues qui utilisent des stabilisateurs (supports du type vérin hydraulique qui augmentent la surface
de contact au sol de la grue, procurant ainsi plus de stabilité latérale) comprennent un flotteur en acier de l’usine
(grande plaque circulaire au bas des stabilisateurs qui répartit les charges sur une plus grande surface), complété par
un plus grand flotteur en bois ou en matériau composite servant à réduire les charges élevées sur les sols que
produisent les grues.
S’assurer que l’entrepreneur possède un système de contrôle des gréements en place et qu’il enlève et détruit tous les
gréements qui sont défectueux.
Vérifier si l’entrepreneur utilise uniquement les ferrures/outils qui sont recommandés/approuvés par l’entreprise
propriétaire. S’assurer que l’entrepreneur a assujetti à la flèche toutes les courroies, les sangles et les câbles de flèche
avant de déplacer la grue latérale.
Forage de croisements sans tranchée
S’assurer que la conception satisfait aux exigences tant de l’entreprise de forage que de l’entreprise propriétaire.
S’assurer que le profil directionnel a été confirmé par un ingénieur ou une autre personne compétente et exercée.
Vérifier si les foreuses dirigées sont installées tel que décrit par le profil de forage directionnel.
Percement de croisements sans tranchée
S’assurer que le tuyau de transport a une épaisseur de paroi adéquate et possède le revêtement résistant à l’abrasion
qui est spécifiée.
S’assurer que les trous de forage sont placés dans un endroit sécuritaire pour effectuer les travaux.
Comme les emplacements exacts des niches sont déterminés par l’entrepreneur sur le site, veiller à ce que les
emplacements choisis soient sécuritaires et répondent à toutes les contraintes indiquées dans les ententes
d’empiètement et les spécifications de l’entreprise propriétaire.
S’assurer que les tranchées d’entrée et de sortie sont situées et excavées de manière à ne pas perturber la route ou la
voie ferrée.
S’assurer que les faces des tranchée sont inclinées ou parées de bois d’œuvre/étayées au besoin de manière à éviter
l’affaissement des sols.
S’assurer que le diamètre de forage est plus grand que celui du tuyau selon la valeur spécifiée.
S’assurer que toute la terre est enlevée de l’intérieur du tuyau pilote avant de le fixer au tuyau de transport.
S’assurer que le trou de forage n’est jamais laissé non garni.
S’assurer qu’aucun poinçonnage ni alésage n’est utilisé pour l’avancement du tuyau de transport.
S’assurer que les assemblages de tuyauterie de transport sont positionnés adéquatement dans la tranchée et que
celle-ci est sûre aux fins des opérations de soudage, de revêtement et d’inspection.
Pour ce qui est des vides détectés avant l’installation des tuyaux, s’assurer que l’entrepreneur comble ces vides
conformément aux méthodes pré-identifiées et approuvées par l’entreprise propriétaire.
S’assurer que les profondeurs de couverture sont validées avec l’entrepreneur avant le début des activités liées aux
croisements.
S’assurer que le tuyau pilote en entier a été enlevé de la section et que le tuyau de transport est adéquatement aligné
sur les côtés entrée et sortie du croisement.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 90 de 131
✓ Description
S’assurer que la direction ou l’angle du forage n’a pas dévié des limites du trou de forage en regardant par une
extrémité et en voyant au moins une partie du trou de forage à l’autre extrémité.

Tableau 107 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec le contrôle de la flottabilité
✓ Description
Surveiller et consigner les emplacements du début et de la fin, ainsi que le type de tout dispositif de contrôle de la
flottabilité employé (par ex., lestages en pose libre, lestages boulonnés, chape de béton continue).
Surveiller et consigner les espacements entre les lestages en pose libre ou les lestages boulonnés.
S’assurer que la profondeur de la tranchée procure la couverture spécifiée sur le dessus du poids.
S’assurer que la mise en terre d’une section de chape de béton continue a prévu un support de grue latérale aux
intervalles spécifiés, tels que définis dans l’analyse des contraintes.
S’assurer que les lestages boulonnés comportent entre eux des boisages afin d’éviter le mouvement durant
l’installation.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 91 de 131
14.7 Extrants types pour l’inspection de la mise en terre

Tableau 108 : Exigences types liées aux rapports


✓ Description
Généralités
Il n’existe aucune exigence spécifique supplémentaire liée aux rapports, outre celles identifiées au chapitre 6.0,
Inspecteur en construction de pipelines – Information de base.
Quotidiennement
Remplir les rapports sur la progression des travaux de mise en terre, y compris :
• Les travaux réalisés à ce jour, y compris :
o Réparations au revêtement
o Longueurs et profondeurs des litières et des matelas
o Longueurs et emplacements de début et de fin des blindages de canalisation appliqués sur le terrain
o Conditions/matériaux généraux des tranchées
o Types de dispositifs de contrôle de la flottabilité, emplacements et emplacements du début et de la fin
o Opérations de mise en terre réalisées suivant les spécifications, les procédures et les dessins portant sur la
mise en terre

Références – Mise en terre


Remarque à l’intention de l’utilisateur : L’information de référence qui est fournie au tableau 109
est censée servir à des fins d’orientation seulement (la liste n’étant pas exhaustive); les
documents de cette nature sont mis à jour fréquemment, et il est de la responsabilité de
l’utilisateur de s’assurer que l’on renvoie aux documents appropriés et les plus à jour, comme il
convient.

Tableau 109 : Liste de références – Mise en terre

No du Type Titre
American Society of Mechanical Engineers (ASME)
ASME B30.05 Norme Mobile Cranes
ASME B30.14 Norme Sideboom Cranes
Association canadienne des producteurs pétroliers (ACPP)
ACPP 2004-0022 Directive Planning Horizontal Directional Drilling for Pipeline
Construction

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 92 de 131
15.0 REMBLAYAGE
15.1 Présentation générale

On entend par remblayage les opérations qui consistent à remplir de nouveau la tranchée
avec le sous-sol antérieurement excavé ou un nouveau matériau de sous-sol une fois que
la section de tuyau a été mise en terre dans la tranchée. Lorsque commencent les
opérations de remblayage, le sol est retourné dans la tranchée dans l’ordre inverse, le
sous-sol étant remis en premier, suivi de la terre végétale. Ainsi, on s’assure que la terre
végétale est retournée à sa position d’origine. L’inspecteur devrait surveiller de façon
continue les points suivants :

• Le matériau de remblayage est adéquat et placé dans la tranchée de telle façon


que le tuyau et son revêtement ne sont pas endommagés.
• Tous les dommages au revêtement sont réparés suivant les spécifications de
l’entreprise propriétaire, préalablement au remblayage.
• Tous les dispositifs de contrôle de flottabilité sont en place (si nécessaire).

15.2 Intrants

Dans le cadre de la préparation à l’inspection durant le processus de remblayage,


l’inspecteur se familiarisera de façon suivie avec les aspects pertinents des documents
clés, des dessins et des spécifications techniques de l’entreprise propriétaire, tels
qu’identifiés au tableau 111.

15.3 Exécution

Pendant que les travaux sont exécutés, l’inspecteur est tenu de surveiller la qualité
d’exécution et de faire état de la progression des travaux périodiquement. Les éléments
types que l’inspecteur surveillera durant le processus de remblayage sont identifiés dans
une série de listes de contrôle, comme il est détaillé au tableau 110.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 93 de 131
Tableau 110 : Exigences liées à la surveillance en rapport avec le remblayage

Article Description Référence


Préalablement au • Quotidiennement, veiller à ce que les enjeux clés qui ont été identifiés soient Tableau 112
commencement des détaillés et traités.
travaux
Sécurité • Surveiller les opérations quant au respect des exigences de sécurité pertinentes qui Tableau 113
sont spécifiques à l’entreprise propriétaire et au projet.
Considérations • Identifier les éléments spécifiques qui doivent être surveillés durant toutes les Tableau 114
environnementales opérations de remblayage qui se rapportent spécifiquement à l’entreprise
propriétaire et/ou au plan de protection de l’environnement (PPE) spécifique au
projet.
Opérations générales • Identifier les éléments globaux que les inspecteurs doivent surveiller au cours des Tableau 115
opérations de remblayage.
Matériaux • On entend par matelas (par ex., de sable) le matériau qui est installé autour du Tableau 116
tuyau pour le supporter uniformément et le protéger, y compris son revêtement,
contre les dommages; cette opération doit faire l’objet d’une surveillance en regard
des spécifications de l’entreprise propriétaire afin de prévenir les dommages aux
tuyaux.
Opérations de • Lorsque la température ambiante est inférieure à la température de l’installation Tableau 117
préchauffage (s’il y a indiquée dans les spécifications et les dessins, des opérations de préchauffage sont
lieu) requises avant le remblayage et surveillées quant à leur conformité aux
spécifications de l’entreprise propriétaire.
Emplacements • Les inspecteurs doivent surveiller des éléments supplémentaires lorsque le Tableau 118
spéciaux remblayage a lieu à des emplacements spéciaux, y compris (sans toutefois s’y
limiter) cours d’eau à ciel ouvert, nappes d’eau près de la surface du sol, milieux
humides, coudes, sites d’installation, emplacements clôturés et pentes.
Routes principales et • On entend par routes principales les autoroutes et autres routes à grande Tableau 119
secondaires – Forages circulation qui sont des grandes routes revêtues à grands débits de circulation avec
voies de circulation adéquatement désignées, accotements et fossés.
• On entend par routes secondaires les routes à débits de circulation modérés avec
voies de circulation adéquatement désignées et avec ou sans accotements ou
fossés. Le revêtement superficiel de ces routes est constitué de matériaux
granulaires, de terre, ou des deux. Ces routes comptent également les allées
d’accès à des propriétés privées, les routes d’accès, les voies d’accès, etc.
• Les inspecteurs surveilleront les exigences supplémentaires liées aux traversées
routières forées.
Routes à tranchée • Dans des cas spéciaux où il y a eu approbation de l’installation d’un pipeline en Tableau 120
ouverte coupant à travers la route, inspecter et garantir que l’entrepreneur respecte les
exigences supplémentaires de l’entreprise propriétaire.
Forage directionnel • Dans le cas des croisements à FDH, les inspecteurs surveilleront les activités de Tableau 121
horizontal (FDH) l’entrepreneur relativement à des éléments supplémentaires.

15.4 Extrants

L’inspecteur est tenu de faire état de la qualité d’exécution et de la progression des


travaux, périodiquement (soit de façon quotidienne ou hebdomadaire) en remplissant
divers rapports à chaque journée de travail et à la fin de chaque semaine. Les exigences
liées aux rapports et aux processus de rapports sont spécifiques à l’entreprise
propriétaire et aussi au projet; toutefois, les pratiques exemplaires pour ce qui est des
exigences liées aux rapports pour le remblayage sont indiquées au tableau 122.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 94 de 131
Listes de contrôle détaillées – Remblayage
15.5 Intrants types pour l’inspection des opérations de remblayage

Tableau 111 : Exigences en matière d’information concernant le remblayage


✓ Description

Tous les dessins, conceptions et spécifications ayant été élaborés par l’entreprise propriétaire et les entrepreneurs et
liés au remblayage, tels que :
• Dessins des routes d’accès
• Liste linéaire (par ex., préoccupations spéciales pour chaque propriétaire foncier)
• Spécifications liées au remblayage
Contrats et ententes liés aux éléments suivants :
• Utilisation des routes
• Croisements pour installations enfouies
• Arpentage pour les travaux de construction
Permis liés aux éléments suivants :
• Environnement
• Utilisation des routes
Plan de sécurité spécifique à l’entreprise propriétaire, y compris (sans toutefois s’y limiter) :
• Plan de contrôle de la circulation
• Exigences liées à l’équipement de protection individuelle (EPI)
• Procédures pour travailler à proximité de lignes aériennes de transport d’énergie
• Services médicaux d’urgence (SMU)
Plan de protection de l’environnement (PPE) spécifique au projet, détaillant les exigences liées au remblayage pour ce
qui est des éléments suivants (sans toutefois s’y limiter) :
• Cours d’eau
• Milieux humides, fondrières et zones marécageuses
• Habitats fauniques
• Voies migratoires
Autres plans spécifiques au projet, qui peuvent comprendre :
• Se reporter à la documentation du projet pour obtenir les exigences supplémentaires spécifiques.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 95 de 131
15.6 Éléments de pratiques exemplaires pour l’inspection des opérations types de
remblayage

Tableau 112 : Préalablement au commencement des travaux


✓ Description
Prendre part à des réunions journalières pour traiter des éléments suivants :
• Enjeux concernant la sécurité du travail et/ou l’identification des dangers
• Enjeux environnementaux
• Tâches de l’inspecteur ou des inspecteurs
• Réunions de préparation de l’entrepreneur en pipelines (au besoin)
• Réunions ad hoc avec les entrepreneurs afin de discuter des enjeux ou des préoccupations et de les clarifier
S’assurer que l’entreprise propriétaire atteste et obtient l’approbation requise avant le commencement des opérations
de remblayage.
Préalablement au remblayage, s’assurer que la tranchée a été inspectée de nouveau pour garantir qu’elle est exempte
de débris.
Préalablement au remblayage, s’assurer que les chapes, les sacs de sable, les blindages de canalisation et les lignes
de tierce partie ont été inspectés et documentés selon les spécifications de l’entreprise propriétaire.
S’assurer que l’entrepreneur répare tous les dommages causés au revêtement selon les spécifications de l’entreprise
propriétaire et les procédures de réparation.

Tableau 113 : Préoccupations en matière de sécurité rattachées au remblayage


✓ Description
Il n’existe aucune préoccupation spécifique supplémentaire en matière de sécurité outre celles identifiées au
chapitre 6.0, Inspecteur en construction de pipelines – Information de base.

Tableau 114 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les considérations environnementales
✓ Description
Il n’existe aucune considération spécifique supplémentaire en matière d’environnement outre celles identifiées au
chapitre 6.0, Inspecteur en construction de pipelines – Information de base.

Tableau 115 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les opérations générales
✓ Description
S’assurer que l’équipe d’arpentage de construction recueille les données conformes à l’exécution avant le début du
remblayage.
S’assurer que le remblayage commence dès que possible après la mise en terre du tuyau; autrement, communiquer
avec le directeur de la construction/l’inspecteur en chef (ou la personne désignée).
Sur les pentes, confirmer que l’entrepreneur a installé et adapté dans la tranchée des barrières (digues physiques
fabriquées transversalement à l’intérieur d’une tranchée, autour du pipeline, de manière à éviter la migration du
matériau de remblayage et/ou l’érosion) et des drains souterrains, selon les dessins et spécifications de l’entreprise
propriétaire, ou au besoin.
S’assurer que les câbles de dérivation d’essai de protection cathodique sont installés selon les dessins de construction
et les spécifications de construction avec protection cathodique de l’entreprise propriétaire.
Vérifier si les extrémités ouvertes des tuyaux sont protégées par des bouchons obturateurs d’un type approprié.
S’assurer que les matériaux de litière n’agissent pas comme une barrière électrique entre le tuyau et l’équipement de
protection cathodique.
Confirmer que l’entrepreneur utilise seulement des matériaux de remblayage de choix/importés et approuvés par
l'entreprise propriétaire.
S’assurer que des essais de densité Proctor (lesquels aident à déterminer les caractéristiques de compactage du sol)
sont réalisés, au besoin, suivant les spécifications de l’entreprise propriétaire.
S’assurer que la tranchée est remblayée avec les matelas approuvés entassés autour du tuyau, aux endroits où cela
est nécessaire.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 96 de 131
✓ Description
S’assurer que la tranchée est remblayée avec les matériaux excavés de manière à procurer un soutien ferme au tuyau.
S’assurer qu’un matériau de matelassage ou un matériau de remblayage de choix est utilisé pour procurer un
amortissement minimal entre le dessus du tuyau et le début du remblayage rocheux, tel que le stipulent les spécifications
et les dessins, et que l’entrepreneur ne place pas le remblayage rocheux directement sur le tuyau mis en terre.
S’assurer qu’un blindage de canalisation ou un boisage est utilisé dans les zones de gros gravier et de petits galets,
plutôt que des sacs de support ou des coussins et du matelassage (si nécessaire).
S’assurer que les roches de trop grande taille pour le remblayage sont transportées ou empilées proprement le long du
droit de passage, tel que spécifié dans les spécifications et les dessins de l’entreprise propriétaire.
S’assurer que du ruban de marquage est mis en place dans le fossé, au-dessus du tuyau, lorsque requis par
l’entreprise propriétaire.
Surveiller de façon continue que lorsque des tuyaux partagent un même fossé, la distance minimale telle que spécifiée
dans les documents de conception est maintenue.
Surveiller de façon continue que le sol est remblayé dans le même ordre, ou selon les mêmes couches géotechniques,
que lors de son enlèvement initial dans les opérations de creusage de tranchées.
Confirmer que les déblais seront placés directement sur le dessus du pipeline selon une technique de remblayage du
type avec tarière (outil pourvu d’un trépan hélicoïdal horizontal qui déplace physiquement le matériau de remblayage de
la surface du droit de passage, directement à l’intérieur de la tranchée) partout où cela est possible; autrement,
confirmer qu’une excavatrice (rétrocaveuse ou pelle à chenilles) placera initialement les déblais avant qu’un bouteur ne
vienne remblayer.
Veiller à ce qu’il y ait un minimum de couverture sur le tuyau en place (ou sur les poids de béton), tel que spécifié dans
les spécifications du projet ou de l’entreprise propriétaire.
S’assurer que la surface remblayée finale est de niveau dans toute la tranchée.
S’assurer qu’il y a compactage du sol des terres agricoles (terres cultivées, pâturages et parcours naturels) lorsque
spécifié dans les spécifications du projet ou de l’entreprise propriétaire, les dessins et les listes linéaires.
S’assurer que des mesures de contrôle global du drainage sont mises en œuvre comme prescrit par la liste linéaire.
Vérifier si le rétablissement des cours d’eau ou des drains est adéquat et fonctionnel.
Vérifier si les barrages de fossé et les barrières en sacs sont installés aux emplacements définis par les particularités
du terrain et les spécifications du projet.
Observer de façon suivie s’il y a des dolines le long du tracé du fossé, et le cas échéant ou si l’on soupçonne leur
présence, suspendre les travaux pour consulter le directeur de la construction/l’inspecteur en chef (ou la personne
désignée).
S’assurer que l’entrepreneur effectue le compactage des déblais dans la tranchée de sorte que la couronne de la
tranchée (talus) n’est pas plus élevée que spécifié par l’entreprise propriétaire.
Confirmer que la profondeur la plus élevée qui est spécifiée pour la tranchée remblayée et la couronne, dans le cas des
terres cultivées, est exempte de roche.
S’assurer que l’entrepreneur ménage des ouvertures dans la couronne de la tranchée (talus), au besoin, pour permettre
un drainage naturel des eaux de surface.
S’assurer que le droit de passage est laissé dans un état le plus proche possible de son état d’origine.
Confirmer que l’entrepreneur effectuera le nettoyage final lorsque les sols seront dans un état sec et non gelé. Le
nettoyage final devrait être retardé jusqu’au printemps, lorsque les déblais peuvent être compactés dans la tranchée
adéquatement et qu’il est possible d’enlever les déblais et la terre végétale de la surface gazonnée avec plus de
précision.
Confirmer que l’entrepreneur enlève les déblais et la terre végétale stockée afin d’éliminer le scalpage du gazon
d’origine, d’une manière qui soit approuvée par l’entreprise propriétaire.
Confirmer que l’entrepreneur replace les sols ayant des propriétés chimiques indésirables à l’intérieur de la zone d’où
ils ont été enlevés, afin d’éviter toute propagation en dehors du site excavé.
Confirmer que l’entrepreneur refait le relief des portions nivelées du droit de passage afin qu’elles correspondent aux
modelés du terrain environnant et aux régimes d’écoulement des eaux locaux.
Confirmer que l’entrepreneur fournit une protection contre l’érosion adéquate (installation de toiles géotextiles
appropriées) où le drainage de la surface traverse le tracé de tranchée, de manière à éviter que le drainage de la
surface ne s’écoule le long de ce tracé.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 97 de 131
✓ Description
Confirmer que l’entrepreneur redistribue soigneusement la terre végétale récupérée sur la zone déblayée (par ex., la
taille et le type de l’équipement utilisé et le nombre de passes requises pour remettre en place la couche arable sont
des critères essentiels au succès de la remise en état, la manipulation excessive de certains types de sols pouvant
entraîner une pulvérisation accrue, la perte de matières organiques et une augmentation de l’érosion potentielle)
Confirmer que l’entrepreneur sélectionne la roche de surface pour qu’elle corresponde au niveau de pierrosité du
paysage environnant.
Si nécessaire, s’assurer que l’entrepreneur utilise des pelles à chenilles équipées de godets de nettoyage pour
dégrader progressivement le talus du tuyau (suivant la procédure de remblayage initiale) et remplace le gros des
déblais.
Construction en hiver
Confirmer que durant l’excavation de tranchées en hiver, la mise en terre et le remblayage des tuyaux sont effectués
par l’entrepreneur à l’intérieur d’un délai de 24 heures, ou comme convenu avec l’entreprise propriétaire.
S’assurer que tout matériau de remblayage solidifié ou gelé est brisé à l’aide d’une tarière hélicoïdale, d’un bouteur du
type service intensif ou d’une autre pièce d’équipement approuvée.
S’assurer que toute neige ou glace est enlevée de la couche compactée préalablement à la mise en place de toute
couche subséquente.
S’assurer qu’en situation de construction en hiver, l’entrepreneur laisse une couronne de tranchée (talus) par-dessus la
tranchée afin de compenser le tassement futur au moment du dégel des sols, tel qu’indiqué dans les dessins de
construction, les ententes et les spécifications de l’entreprise propriétaire.

Tableau 116 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les matériaux
✓ Description
S’assurer que la terre végétale n’est jamais utilisée comme matériau de matelassage ou de remblayage.
S’assurer que le matériau de remblayage est meuble, exempt de grosses roches, de souches, de matériaux gelés ou
de tout autre matériau étranger qui pourrait enfoncer la surface du tuyau ou égratigner son revêtement externe au sens
des spécifications de l’entreprise propriétaire.
S’assurer que lorsque le matériau excavé n’est pas adéquat pour le remblayage, on utilise un matériau importé
approuvé par l’entreprise propriétaire pour matelasser au-dessus et en dessous du tuyau.
S’assurer que lorsque du gravier ou un mélange gravier et sable est utilisé comme matériau de remblayage aux fins du
contrôle de la flottabilité, aux endroits où les parois de la tranchée fournissent un appui ferme, le matériau est
perméable et possède une résistance au cisaillement suffisante lorsque dégelé et mélangé à l’eau.
Confirmer que des sacs remplis de terre ou perré de roche (roche ou autre matériau de support utilisé pour blinder les
fossés de drainage et les parois de la tranchée) sont utilisés pour lutter contre l’érosion.
Couches de sable de protection
Confirmer que si les matériaux excavés ne sont pas adéquats pour le matelassage, soit un séparateur mécanique sera
amené sur les lieux, soit un matériau de matelassage approuvé sera transporté et placé autour du pipeline.
S’assurer que lorsque du sable est utilisé pour le matelassage, il est sec, non gelé et exempt de toutes roches plus
grosses que selon les spécifications ou présentant des arêtes vives.
S’assurer que l’entrepreneur applique des couches de sable de protection à la suite des sacs de sable, et que des
supports en coussins de mousse sont placés dans la tranchée.
S’assurer que l’entrepreneur utilise seulement des sacs de sable ou des coussins de mousse pour supporter le tuyau.
S’assurer que l’entrepreneur place l’épaisseur minimale spécifiée de couches de sable par-dessus le tuyau mis en
terre, tel qu’indiqué dans les dessins de construction, les ententes et les spécifications du projet ou de l’entreprise
propriétaire.
Confirmer que l’entrepreneur utilise une tarière pour remblayer dans les cas où des fragments grossiers sont présents
dans les matériaux de la tranchée.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 98 de 131
Tableau 117 : Exigences types liées à la surveillance en rapport
avec les opérations de préchauffage (si nécessaire)
✓ Description
S’assurer que le pipeline est préchauffé par soufflage d’air chaud à travers celui-ci.
S’assurer que les températures à l’entrée et à la sortie du pipeline sont surveillées constamment.
S’assurer que la température à l’entrée ne dépasse pas la température de calcul du revêtement de tuyau.
S’assurer que la température à la sortie n’est jamais inférieure à la température spécifiée d’installation.
S’assurer que le remblayage et le compactage sont réalisés pendant que la température du pipeline est maintenue au-
dessus de la température spécifiée d’installation.
S’assurer que la longueur de la section préchauffée est conforme aux spécifications de l’entreprise propriétaire.
S’assurer que toutes les zones humides sur le droit de passage sont annotées pour référence future.

Tableau 118 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les emplacements spéciaux
✓ Description
Confirmer que des sacs contenant du sable et/ou du gravier sont utilisés sur le remblayage fermement compacté aux
traversées de cours d’eau à ciel ouvert qui peuvent être sujettes à l’érosion.
Confirmer que les poids de béton ou le remblayage sont utilisés tel que spécifié dans les spécifications du projet ou de
l’entreprise propriétaire pour compenser la force ascendante de flottabilité exercée sur le tuyau en raison d’une nappe
d’eau située près de la surface du sol, ou que des sacs de sable sont utilisés dans les milieux humides.
S’assurer que pour les coudes où l’emploi de boîtes de mousse n’est pas spécifié dans les dessins d’ingénierie, un
minimum de remplissage de sable de protection sera fourni suivant les spécifications. Le remplissage devrait se
prolonger au-delà de la tangente des deux côtés du coude.
S’assurer que l’entrepreneur remblaie et finit le nivellement aux stations de compression et aux stations de pompage,
aux vannes de canalisation principale, aux raccordements temporaires, aux stations de comptage et aux autres sites
avec enclos, au sens des spécifications de l’entreprise propriétaire.
S’assurer que les câbles de dérivation d’essai de protection cathodique demeurent intacts et accessibles au-dessus du
sol.

Tableau 119 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les routes principales et les routes
secondaires – Forages
✓ Description
S’assurer que l’entrepreneur procure un support aux deux extrémités du croisement foré, selon les spécifications du
projet, les dessins de construction et les ententes.
S’assurer que l’entrepreneur remblaie la tranchée excavée en dehors des bords de route avec des matériaux
granulaires, selon les dessins de construction, les ententes et les spécifications de l’entreprise propriétaire.
S’assurer que l’entrepreneur remblaie et compacte le sol autour des bords du forage, sous le tuyau, et/ou place des
sacs de sable sous le tuyau pour réduire au minimum le risque de tassement et de voilage potentiel du tuyau.

Tableau 120 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les routes à tranchée ouverte
✓ Description
Confirmer que pour les routes secondaires, l’entrepreneur utilise des matériaux de tranchée excavée jusqu’à une
distance spécifiée sous la surface de la route, si ces matériaux sont exempts d’humidité et de roche. Le remblayage qui
reste sera réalisé avec des matériaux granulaires de choix importés, selon les spécifications du projet, les dessins de
construction et les ententes.
S’assurer que le remblayage est réalisé par couches, chacune de celles-ci étant compactée intégralement selon les
exigences spécifiées au moyen d’engins à tasser du type vibreur, approuvés par l’entreprise propriétaire, de manière à
produire une surface lisse et uniforme.
S’assurer que pour resurfacer les routes, l’entrepreneur nettoie la route adjacente à l’extérieur de la tranchée à ciel
ouvert et les accotements pour les débarrasser des débris et de la boue, puis refait le revêtement de la route de
manière à laisser une surface lisse et uniforme.
Confirmer que la couche de roulement est faite de matériau granulaire de manière à correspondre à la surface de route
existante.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 99 de 131
Tableau 121 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec le forage directionnel horizontal (FDH)
✓ Description
Confirmer que l’équipe de construction consulte l’entrepreneur en forage directionnel horizontal (FDH) afin de
déterminer quelles sont les exigences liées au remblayage et au compactage pour les deux extrémités de tout
croisement de FDH.
Vérifier si les deux extrémités des croisements forés seront supportées adéquatement avant le remblayage.
S’assurer que les supports ne sont pas placés dans un sol perturbé ou non compacté.
Veiller à ce qu’une fois le tuyau du croisement foré en place, les deux extrémités de celui-ci soient immédiatement
remblayées au sens des spécifications de l’entreprise propriétaire.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 100 de 131


15.7 Extrants types pour l’inspection des opérations de remblayage

Tableau 122 : Exigences types liées aux rapports


✓ Description
Généralités
Il n’existe aucune exigence spécifique supplémentaire liée aux rapports, outre celles identifiées au chapitre 6.0,
Inspecteur en construction de pipelines – Information de base.
Quotidiennement
Remplir les rapports sur la progression des travaux de remblayage, y compris :
• Les travaux réalisés à ce jour, y compris :
o Dimensions des chapes
o Hauteur au-dessus du sol de la couronne du fossé
o Emplacements et profondeurs des drains
o Points de début et de fin des distances de remblayage complété
o Points de début et de fin des manques et explication des manques
o Nombre de points où de la roche est entrée en contact avec la surface du tuyau
o Nombre de réparations consécutives aux contacts de roches avec la surface du tuyau
o Changements aux échéanciers, y compris tout retard ou devancement, et leurs raisons
o Alignement et profil conformes à l’exécution des tuyaux en place
o Réglages et étalonnage des détecteurs de zones non couvertes
o Emplacements des tuiles de drainage endommagées pour réparation
o Début, arrêt et types des dispositifs de contrôle de la flottabilité installés
o Début, arrêt et type des matériaux de protection de tuyau installés
o Toutes les conditions météorologiques ou logistiques au droit de passage ayant causé soit une accélération,
soit un ralentissement de la progression prévue

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 101 de 131


Références – Remblayage
Remarque à l’intention de l’utilisateur : L’information de référence qui est fournie au tableau 123
est censée servir à des fins d’orientation seulement (la liste n’étant pas exhaustive); les
documents de cette nature sont mis à jour fréquemment, et il est de la responsabilité de
l’utilisateur de s’assurer que l’on renvoie aux documents appropriés et les plus à jour, comme il
convient.

Tableau 123 : Liste de références – Remblayage

No du document Type Titre


Il n’existe aucune documentation de référence spécifique supplémentaire outre celle identifiée au chapitre 6.0,
Inspecteur en construction de pipelines – Information de base.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement en terre Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 102 de 131


16.0 PROTECTION CATHODIQUE
16.1 Présentation générale

La protection cathodique (PC) est une technique utilisée pour contrôler la corrosion de la
surface métallique du pipeline en faisant du pipeline la cathode d’une cellule
électrochimique. En d’autres mots, la PC est une méthode de protection simple selon
laquelle le pipeline est mis en connexion avec un métal plus vulnérable à la corrosion
(métal dit sacrificiel), par exemple du magnésium, qui fait fonction d’anode. C’est alors le
métal sacrificiel qui se corrode plutôt que le pipeline. Toutefois, pour les pipelines de
grande longueur, cette PC galvanique passive se révèle inadéquate, et une source
externe de courant continu (c.c.) (redresseur) peut être utilisée pour fournir un courant
électrique supplémentaire afin de protéger le tuyau.

Dans le cadre du système de PC, les stations d’essai doivent prendre des lectures
périodiquement. Ordinairement, ces stations sont installées à des intervalles de 2 à
3 kilomètres (1,2 à 1,9 mille), sans dépasser 5 kilomètres (3,1 milles). Les câbles de
dérivation d’essai cathodique, les anodes sacrificielles, les câbles de dérivation de
courant drain négatif et les câbles des lits de mise à la terre comptent parmi les
composants majeurs qui sont installés à ces stations pour former un système de PC.

La préoccupation de l’inspecteur devrait viser non seulement les nouvelles installations


mais aussi les installations de tierce partie existantes enfouies et leurs systèmes de PC,
là où il existe un potentiel d’endommagement au cours des travaux d’excavation.

16.2 Intrants

Dans le cadre de la préparation à l’inspection durant le processus de PC, l’inspecteur se


familiarisera de façon suivie avec les aspects pertinents des documents clés, des dessins
et des spécifications techniques de l’entreprise propriétaire, tels qu’identifiés au tableau
125.

16.3 Exécution

Pendant que les travaux sont exécutés, l’inspecteur est tenu de surveiller la qualité
d’exécution et de faire état de la progression des travaux périodiquement. Les éléments
types que l’inspecteur surveillera durant le processus de PC sont identifiés dans une série
de listes de contrôle, comme il est détaillé au tableau 124.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement en terre Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 103 de 131


Tableau 124 : Exigences liées à la surveillance en rapport avec la protection cathodique (PC)

Article Description Référence


Préalablement au • Quotidiennement, veiller à ce que les enjeux clés qui ont été identifiés soient Tableau 126
commencement des détaillés et traités.
travaux
Sécurité • Surveiller les opérations quant au respect des exigences de sécurité pertinentes qui Tableau 127
sont spécifiques à l’entreprise propriétaire et au projet.
Considérations • Identifier les éléments spécifiques qui doivent être surveillés durant toutes les Tableau 128
environnementales opérations de PC qui se rapportent spécifiquement à l’entreprise propriétaire et/ou
au plan de protection de l’environnement (PPE) spécifique au projet
Installation de PC • Surveiller l’installation des systèmes de PC pour ce qui est de la sécurité et du respect Tableau 129
des spécifications de l’entreprise propriétaire. Plus particulièrement, incorporer les
considérations liées au repérage des stations d’essai de PC, comme les suivantes :
o Facilité d’accès aux emplacements des installations proposées (par ex., sur des
lignes de clôtures existantes)
o Utilisation des installations existantes (par ex., emplacements de vannes ou de
gares de piston racleur)
o Restrictions du propriétaire foncier
PC aux croisements de • Veiller à ce que les communications avec les propriétaires de pipelines de tierce Tableau 130
pipelines de tierce partie soient suffisantes pour s’assurer que les exigences de l’entente
partie d’empiètement sont respectées, et ce, avec facilité, sûreté et efficience.

16.4 Extrants

L’inspecteur est tenu de faire état de la qualité d’exécution et de la progression des


travaux, périodiquement (soit de façon quotidienne ou hebdomadaire) en remplissant
divers rapports à chaque journée de travail et à la fin de chaque semaine. Les exigences
liées aux rapports et aux processus de rapports sont spécifiques à l’entreprise
propriétaire et aussi au projet; toutefois, les pratiques exemplaires pour ce qui est des
exigences liées aux rapports pour la PC sont indiquées au tableau 131.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement en terre Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 104 de 131


Listes de contrôle détaillées – Protection cathodique
16.5 Exigences d'intrants types pour l’inspection de protection cathodique (PC)

Tableau 125 : Exigences en matière d’information concernant la protection cathodique (PC)


✓ Description
Tous les dessins, conceptions et spécifications ayant été élaborés par l’entreprise propriétaire et les entrepreneurs et
liés à la PC, tels que :
• Dessins des routes d’accès
• Liste linéaire (par ex., préoccupations spéciales pour chaque propriétaire foncier)
• Spécifications de l’installation de PC
• Spécifications des essais de PC
• Emplacements de services publics de tierce partie où des connexions pour PC sont requises
• Emplacements et types des lits de mise à la terre et des anodes
Contrats et ententes liés aux éléments suivants :
• Utilisation des routes
• Croisements pour installations enfouies
• Ententes d’empiètement
• Installation de PC
• Arpentage pour les travaux de construction
Permis liés aux éléments suivants :
• Environnement
• Utilisation des routes
Plan de sécurité spécifique à l’entreprise propriétaire, y compris (sans toutefois s’y limiter) :
• Plan de contrôle de la circulation
• Exigences liées à l’équipement de protection individuelle (EPI)
• Services médicaux d’urgence (SMU)
Plan de protection de l’environnement (PPE) spécifique au projet, détaillant les exigences liées à la PC
Autres plans spécifiques au projet, pouvant inclure :
• PC et installation
• Plan de prévention des incendies/de lutte contre l'incendie

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement en terre Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 105 de 131


16.6 Éléments de pratiques exemplaires pour l’inspection des opérations types de protection
cathodique

Tableau 126 : Préalablement au commencement des travaux


✓ Description
Prendre part à des réunions journalières pour traiter des éléments suivants :
• Exigences liées à la PC au sens des spécifications de l’entreprise propriétaire
• Enjeux concernant la sécurité du travail et/ou l’identification des dangers
• Enjeux environnementaux
• Tâches de l’inspecteur ou des inspecteurs
• Réunions de préparation de l’entrepreneur en pipelines (au besoin)
• Réunions ad hoc avec les entrepreneurs afin de discuter des enjeux ou des préoccupations et de les clarifier

Tableau 127 : Préoccupations en matière de sécurité rattachées à la PC


✓ Description
Confirmer que les directives du fabricant sont suivies relativement à l’utilisation des dispositifs aluminothermiques

Tableau 128 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les considérations environnementales
✓ Description
Il n’existe aucune considération spécifique supplémentaire en matière d’environnement outre celles identifiées au
chapitre 6.0, Inspecteur en construction de pipelines – Information de base.

Tableau 129 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec l’installation de PC


✓ Description
Si possible, s’assurer que les stations d’essai cathodique sont installées près des routes existantes afin de faciliter
l’accès à ces stations durant les essais périodiques subséquents aux emplacements spécifiés sur les dessins de
projet.
Confirmer si les redresseurs existants doivent être mis hors service dans les zones où des programmes d’entretien
des tuyaux existants sont mis en œuvre.
S’assurer que les câbles de dérivation d’essai sont remblayés soigneusement afin d’éviter la rupture des connexions
câble-tuyau et d’éviter aussi d’enfouir les fils conducteurs avant que les connexions aux boîtes de jonction ne soient
réalisées.
Confirmer que les deux extrémités du conduit menant à la boîte de jonction sont alésées de manière à éliminer toute
ébarbure pouvant causer un court-circuit dans les fils conducteurs d’essai.
Veiller à ce que les câbles de dérivation d’essai soient testés électriquement après le remblayage afin de confirmer
que les connexions câble-tuyau n’ont pas été rompues.
Confirmer que les conduits des câbles de dérivation d’essai sont installés à des emplacements et d’une manière
conformes aux spécifications de l’entreprise propriétaire (par ex., ordinairement à droite de l’axe central du tuyau, face
à l'aval dans le sens de l’écoulement du gaz).

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement en terre Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 106 de 131


Tableau 130 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec
la PC aux croisements de pipelines de tierce partie
✓ Description
S’assurer que l’entreprise propriétaire du pipeline de tierce partie est informée préalablement à tous les travaux se
déroulant sur son pipeline ou à proximité de celui-ci. Ordinairement, un représentant de l’entreprise propriétaire du
pipeline de tierce partie est présent pour observer les travaux ou les réaliser.
S’assurer que les travaux entrepris dans le voisinage d’un système de PC d’une entreprise propriétaire d’un pipeline
de tierce partie satisfont aux exigences identifiées pour les croisements dans les spécifications de l’entreprise
propriétaire et de l’entreprise propriétaire du pipeline de tierce partie.
Confirmer que les câbles de mise à la terre existants qui sont connectés aux installations de tierce partie enfouies sont
déconnectés et déplacés hors de portée durant les travaux de construction; toutefois, s’assurer que tout problème
d’atténuation d’interférence de courant alternatif (c.a.) est résolu.
Après la mise au jour du pipeline de tierce partie, veiller à ce que le revêtement soit examiné pour déterminer son
type, son état et tout dommage possible; informer le propriétaire du pipeline de tierce partie si des dommages sont
constatés.
Au croisement du pipeline de tierce partie, s’assurer que des lectures de PC sont prises :
• En utilisant les câbles de dérivation d’essai existants sur le pipeline de tierce partie
• En prenant une lecture de la PC tuyau-sol lorsque le revêtement se révèle endommagé
• En prenant une lecture à la plus proche station d’essai du pipeline de tierce partie
Veiller, pour prendre une lecture de la PC tuyau-sol, à ce que le revêtement du pipeline de tierce partie ne soit jamais
percé.
S’assurer que si un câble de dérivation d’essai doit être fixé au pipeline de tierce partie, un représentant de
l’entreprise propriétaire du pipeline de tierce partie sera présent pour effectuer les travaux, à moins qu’il en ait été
convenu autrement.
Confirmer qu’aux croisements de pipelines de tierce partie, des câbles de dérivation d’essai sont installés à tous les
croisements de lignes. Confirmer que les stations d’essai sont installées le plus près possible des croisements de
pipelines.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement en terre Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 107 de 131


16.7 Extrants types pour l’inspection de la protection cathodique

Tableau 131 : Exigences types liées aux rapports


✓ Description
Généralités
Remplir le rapport d’installation du système de PC/de stations d’essai, y compris :
• Nombre d’installations de stations d’essai
• Numéros d’arpentage des stations d’essai
• Résultats d’essais de continuité (soit au moment du remblayage, pour s’assurer que les câbles de dérivation
d’essai n’ont pas été rompus).
Remplir le rapport de croisement de pipeline de tierce partie, y compris :
• Nombre d’installations de stations d’essai
• Numéros d’arpentage des stations d’essai
• Résultats d’essais de continuité (soit au moment du remblayage, pour s’assurer que les câbles de dérivation
d’essai n’ont pas été rompus).
• Numéros d’arpentage des stations aux croisements
• Nom des entreprises propriétaires des pipelines de tierce partie
• Taille et utilisation du pipeline
• Type et état du revêtement
• Dégagement au-dessus ou en dessous du pipeline
• Distance du redresseur le plus proche de tierce partie
• Sortie du redresseur de tierce partie
• Lectures tuyau-sol au croisement
• Si des câbles de dérivation d’essai sont installés, taille et couleur du fil
• Description de l’emplacement; canton, rang, section, et propriétaire foncier (numéro de parcelle sur la fiche
d’alignement)
• Croquis du croisement de pipelines montrant les points de repère disponibles
Quotidiennement
Il n’existe aucune exigence spécifique supplémentaire liée aux rapports, outre celles identifiées au chapitre 6.0,
Inspecteur en construction de pipelines – Information de base.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement en terre Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 108 de 131


Références – PC
Remarque à l’intention de l’utilisateur : L’information de référence qui est fournie au tableau 132
est censée servir à des fins d’orientation seulement (la liste n’étant pas exhaustive); les
documents de cette nature sont mis à jour fréquemment, et il est de la responsabilité de
l’utilisateur de s’assurer que l’on renvoie aux documents appropriés et les plus à jour, comme il
convient.

Tableau 132 : Liste de références – PC

No du document Type Titre


Association canadienne du gaz (ACG)
OCC-1 Norme Recommended Practices for Control of External
Corrosion on Buried or Submerged Metallic Piping
Systems
NACE International
SP0169 Norme Standard Practice for Control of External Corrosion on
Underground or Submerged Metallic Piping Systems
SP0177 Norme Standard Practice for Mitigation of Alternating Current
and Lightning Effects on Metallic Structures and
Corrosion Control Systems
SP0188 Norme Standard Practice for Discontinuity (Holiday) Testing of
New Protective Coatings on Conductive Substrates

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement en terre Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 109 de 131


Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 110 de 131


17.0 TEST HYDROSTATIQUE
17.1 Présentation générale

Un test hydrostatique est une forme d’essai de pression que l’on utilise pour confirmer
que le pipeline possède une résistance acceptable et qu’il ne fuira pas en conditions
d’exploitation. Le test hydrostatique utilise l’eau (par opposition à l’air). Les entreprises
propriétaires soumettent à un essai de pression les pipelines neufs une fois installés mais
avant qu’ils ne soient mis en service, pour les raisons suivantes :

• Prouver l’intégrité des ensembles fabriqués, y compris toutes les soudures, pour
garantir la sécurité du public, de l’environnement et des propriétés des environs.
• Confirmer que la qualité des ensembles fabriqués, des matériaux des tuyaux du
pipeline procurés par les fournisseurs et des soudures sur le terrain réalisées sur
le droit de passage, pour garantir que le système de pipeline peut fonctionner de
façon sécuritaire dans la plage de pression de service maximale (PSM) spécifiée.
• Prouver la qualité d’exécution des fabricants de produits sidérurgiques.
• Se conformer aux règlements de l’industrie et des organismes administratifs

Attention : L’air contient une quantité considérablement plus grande d’énergie accumulée
que l’eau, et pose donc un risque accru durant l’essai; par conséquent, on utilise l’air pour
les essais de pression seulement dans les situations où les différences de cote
(élévation) se traduiraient par un nombre peu pratique de sections d’essai, ou lorsqu’il y a
pénurie d’eau. Pour cette raison, la portée du présent document est limitée au test
hydrostatique.

17.2 Intrants

Dans le cadre de la préparation à l’inspection durant le processus de test hydrostatique,


l’inspecteur se familiarisera de façon suivie avec les aspects pertinents des documents
clés, des dessins et des spécifications techniques de l’entreprise propriétaire, tels
qu’identifiés au tableau 134.

17.3 Exécution

Pendant que les travaux sont exécutés, l’inspecteur est tenu de surveiller la qualité
d’exécution et de faire état de la progression des travaux périodiquement. Les éléments
types que l’inspecteur surveillera durant le processus de test hydrostatique sont identifiés
dans une série de listes de contrôle, organisées suivant la séquence des événements
types se déroulant pendant le test hydrostatique, comme il est détaillé au tableau 133.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 111 de 131


Tableau 133 : Exigences liées à la surveillance en rapport avec le test hydrostatique

Article Description Référence


Préalablement au commencement • Quotidiennement, veiller à ce que les enjeux clés qui ont été identifiés Tableau 135
des travaux soient détaillés et traités.
• Examiner et confirmer la certification de tout l’équipement d’essai comme
étant pleinement fonctionnel, préalablement aux opérations d’essai.
Sécurité • Surveiller les opérations quant au respect des exigences de sécurité Tableau 136
pertinentes qui sont spécifiques à l’entreprise propriétaire et au projet.
Considérations environnementales • Identifier les éléments spécifiques qui doivent être surveillés durant toutes Tableau 137
les opérations de test hydrostatique qui se rapportent spécifiquement à
l’entreprise propriétaire et/ou au plan de protection de l’environnement
(PPE) spécifique au projet.
Préparer les sections d’essai • Surveiller les travaux de l’entrepreneur pour s’assurer que la section Tableau 138
d’essai est préparée (par ex., installation des têtes d’essai, nettoyage,
enlèvement de l’eau d’essai et utilisation de l’équipement) selon les
spécifications de l’entreprise propriétaire.
Préparation pour l’essai de pression • S’assurer que tous les permis, les plans et les calculs requis ont été Tableau 139
approuvés et sont en place préalablement au commencement des
opérations de test hydrostatique.
Remplissage du tuyau • Confirmer que le tuyau est rempli selon le plan de test hydrostatique. Tableau 140
Préparation pour la pressurisation • S’assurer que tous les instruments et les équipements sont en place Tableau 141
préalablement à la pressurisation de la section d’essai, y compris la
configuration d’un « bus d’essai ».
Pressurisation Établissement de • Déterminer la pente de la courbe pression/volume (relation entre le Tableau 142
la courbe volume d’eau injecté à l’intérieur de la section d’essai et l'élévation de
pression/volume pression correspondante).
Contrôle des • Si une graphique de détermination du rendement est requise, les têtes Tableau 143
fuites (si d’essai, pendant que la pompe de remplissage est à l’arrêt, devraient alors
nécessaire) être contrôlées pour ce qui est des fuites et des valeurs de pression telles
que comparées à deux (2) jauges de pression de tête d’essai, et validées
en regard des différences de cote (élévation).
Essai de • Preuve de résistance de tuyaux en place selon le plan de test Tableau 144
résistance hydrostatique
Essai • Suivre le processus de dépressurisation contrôlée, de l’essai de résistance Tableau 145
d’étanchéité à l’essai d’étanchéité.
Investigation des fuites ou des • Dans le cas d’une fuite de tuyau ou d’une défaillance durant le test Tableau 146
défaillances (si nécessaire) hydrostatique, l’entrepreneur fera l’inspection visuelle du parcours de la
section d’essai pour y détecter toute formation de flaques d’eau ou tout sol
mouillé, repérer le point de la fuite, ou déterminer le cause de la
défaillance et en informer l’inspecteur. Si l’inspection visuelle ne révèle
pas l’emplacement de la fuite, informer l’entreprise propriétaire de la
nécessité de mesures additionnelles.
• L’inspecteur informera le directeur de la construction/l’inspecteur en chef
(ou la personne désignée) et œuvrera de concert avec l’entrepreneur à
l’élaboration d’un plan de détection des fuites et en demandera
l’approbation. Lorsqu’une fuite est découverte, l’entrepreneur réparera la
section de tuyau, et le test hydrostatique sera répété.
Dépressurisation • S’assurer que la dépressurisation se déroule de façon sécuritaire en vue Tableau 147
des opérations d’exhaure et d’assèchement.
Exhaure • Confirmer que l’exhaure se déroule en conformité avec les permis et Tableau 148
approbations relatifs à l’environnement

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 112 de 131


Article Description Référence
Enlèvement/remplacement des • L’entrepreneur fournira tous les matériaux, tout l’équipement et tout le Tableau 149
têtes d’essai personnel requis pour enlever les têtes d’essai et les remplacer par un
lanceur de piston racleur et un récepteur, ou les raccorder à d’autres
installations, tel que spécifié par l’entreprise propriétaire.
Assèchement • Afin de prévenir la corrosion interne, l’une de trois (3) méthodes Tableau 150
d’assèchement devrait être suivie, selon les spécifications de l’entreprise
propriétaire (soit l'utilisation de pistons racleurs d’assèchement, du
séchage à l’air ou du méthanol).

17.4 Extrants

L’inspecteur est tenu de faire état de la qualité d’exécution et de la progression des


travaux, périodiquement (soit de façon quotidienne ou hebdomadaire) en remplissant
divers rapports à chaque journée de travail et à la fin de chaque semaine. Les exigences
liées aux rapports et aux processus de rapports sont spécifiques à l’entreprise
propriétaire et aussi au projet; toutefois, les pratiques exemplaires pour ce qui est des
exigences liées aux rapports pour le test hydrostatique sont indiquées au tableau 151.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 113 de 131


Listes de contrôle détaillées – Test hydrostatique
17.5 Exigences d'intrants types pour l’inspection de test hydrostatique

Tableau 134 : Exigences en matière d’information concernant le test hydrostatique


✓ Description
Tous les dessins, conceptions et spécifications ayant été élaborés par l’entreprise propriétaire et les entrepreneurs et
liés au test hydrostatique, tels que :
• Fiches d’alignement
• Dessins d’installation du pipeline
• Liste linéaire (par ex., préoccupations spéciales pour chaque propriétaire foncier)
• Dessins spécifiques au test hydrostatique (y compris, sans toutefois s’y limiter) :
o Lanceurs et récepteurs temporaires
o Profils d’élévation
Contrats et ententes liés aux éléments suivants :
• Utilisation des routes
• Croisements pour installations enfouies
• Arpentage pour les travaux de construction
Permis liés aux éléments suivants :
• Utilisation des routes
• Prélèvement et évacuation de l’eau pour le test hydrostatique
Plan de sécurité spécifique à l’entreprise propriétaire, y compris (sans toutefois s’y limiter)
• Plan de contrôle de la circulation
• Exigences liées à l’équipement de protection individuelle (EPI)
• Services médicaux d’urgence (SMU)
• Liste de personnes-ressources à appeler en cas d’urgence
Plan de protection de l’environnement (PPE) spécifique au projet, détaillant les exigences liées aux tests
hydrostatique

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 114 de 131


✓ Description
Autres plans spécifiques au projet, qui peuvent comprendre :
• Plan de test hydrostatique traitant (sans toutefois s’y limiter) des éléments suivants :
o Sécurité/dangers spécifiques au site et analyse appropriée
o Plan d’intervention d’urgence en cas de rupture durant l’essai
o Liste de personnes-ressources à appeler en cas d’urgence du personnel d'essai
o Processus de conception des sections d’essai
o Détermination des emplacements des différentes classes
o Profils d’élévation
o Longueurs des sections d’essai
o Sourçage de l’eau, remplissage, pressurisation, dépressurisation et exhaure aux fins de l’essai
o Accessibilité des sections d’essai
o Traversées routières et signalisation
o Réduction possible du nombre de sections à paroi de tuyau robuste
o Séquençage des tests hydrostatiques
o Calculs de pressions d’essai
o Capacité nominale minimale des têtes d’essai
o Compétences de l’équipe d'essai
o Liste et capacités des équipements d’essai
o Calendrier des tests et séquençage des tests
o Instruments et leur certification
o Aménagement de talus de protection autour des points de stockage du carburant utilisé pour alimenter les
pompes de remplissage de canalisation fonctionnant au carburant (au besoin)
o Mécanisme/plan de détection des fuites (si nécessaire)

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 115 de 131


17.6 Éléments de pratiques exemplaires pour l’inspection des opérations types de test
hydrostatique

Tableau 135 : Préalablement au commencement des travaux


✓ Description
Prendre part à des réunions journalières pour traiter des éléments suivants :
• Enjeux concernant la sécurité du travail et/ou l’identification des dangers
• Enjeux environnementaux
• Tâches de l’inspecteur ou des inspecteurs
• Réunions de préparation de l’entrepreneur en pipelines (au besoin)
• Réunions ad hoc avec les entrepreneurs afin de discuter des enjeux ou des préoccupations et de les
clarifier
Confirmer que le plan de test hydrostatique est approuvé
Vérifier si la signalisation et les coordonnées des personnes-ressources sont en place aux points d’accès
par le public au droit de passage et, si nécessaire, restreindre temporairement ces points d’accès.
Vérifier si la signalisation et les coordonnées des personnes-ressources sont en place à tous les
emplacements de tuyaux mis au jour.
Communiquer avec le reste des ressources de gestion/d’inspection de construction au sujet des calendriers
des tests et des emplacements des tests.
Vérifier si les avis de prélèvement et d’élimination de l’eau d’essai, les enregistrements et/ou les permis
sont en place.
Confirmer que le calendrier permettra la réalisation d'essais de résistance et d’étanchéité sur la pleine
longueur, du début à la fin des opérations.
S’assurer que les volumes et les débits des sources d’eau sont suffisants pour les sections d’essai et pour
répondre aux conditions réglementaires.
Préalablement au test hydrostatique et au moment de le terminer, s’assurer que les autorités locales sont
averties.
Contrôler la certification de tous les équipements d’essai (par ex., enregistreurs de pression, poids de
contrôle), et s’assurer qu’une copie des documents de certification se trouve sur place.

Tableau 136 : Préoccupations en matière de sécurité rattachées aux tests hydrostatiques


✓ Description
Confirmer que l’ensemble des exigences liées à la sécurité et aux dangers sont couvertes de façon détaillée
dans le plan de test hydrostatique.

Tableau 137 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les considérations environnementales
✓ Description
S’assurer que tous les équipements stationnaires (par ex., pompes, génératrices, contenants de carburant)
en deçà des distances prescrites d’un cours d’eau ou d’un plan d’eau se trouvent dans des enceintes de
confinement secondaire.
S’assurer que tous les équipements devant être utilisés en deçà des distances prescrites d’un cours d’eau
ou d’un plan d’eau sont dans un bon état de propreté, exempts de fuites et dotés de trousses approuvées de
lutte contre les déversements.
S’assurer que le test approprié (y compris le mode d’élimination qui s’y rattache) est réalisé pour l’élimination
de l’eau d'essai et des débris provenant des opérations de nettoyage (c.-à-d. lorsque les nettoyages sont
effectués).
S’assurer qu’un système de confinement approprié est installé pour la réception de tous les pistons de
nettoyage/d’assèchement.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 116 de 131


Tableau 138 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec la préparation des sections d’essai
✓ Description
Vérifier si les longueurs de tuyau mises au jour (aux extrémités où les têtes d’essai sont raccordées) sont
maintenues à un minimum.
S’assurer que toutes les niches (petites zones excavées) requises sont contrôlées quant à la qualité de l’air.
S’assurer qu’au cours de la construction en hiver, un système de palissades (isolation en plastique sur cadre
en bois, utilisée pour maintenir la température autour d’une section de tuyau mise au jour) et de chauffage
est installé pour les extrémités des sections d’essai mises au jour où les têtes d’essai doivent être soudées
en place.
Inspecter les têtes d’essai et les valeurs d’isolation, et s’assurer qu’elles sont ré-usinées s’il y a lieu.
S’assurer que les têtes d’essai sont soudées selon les spécifications de l’entreprise propriétaire; veiller à ce
que l’on fasse appel à des intervenants spécialisés en inspection du soudage pour le procédé de soudage
(au sens de la section 12.0).
S’assurer du bon accès aux vannes d’isolement (par l’orientation de l’installation et/ou par des
échafaudages).
S’assurer que des zones de sécurité autour des têtes d’essai/lanceurs et récepteurs de piston racleur sont
établies et maintenues durant toute l'opération.
Confirmer que l’inspecteur environnemental effectue la collecte et l’expédition de l’eau de remplissage pour
des essais en laboratoire, de telle sorte que les résultats puissent être disponibles avant le remplissage.

Tableau 139 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec la préparation pour l’essai de pression
✓ Description

Section d’essai
S’assurer que la feuille de calcul des pressions d’essai finale est signée et datée par le représentant de
l’entreprise propriétaire et qu’elle est disponible.
Vérifier si les réservoirs d’eau ont une capacité suffisante pour terminer la section d’essai avant d’avoir
épuisé toute l’eau.
Vérifier si les pompes ont les capacités adéquates (pression de sortie et débit volumétrique).
Vérifier si les tuyaux flexibles d’eau pour les opérations de remplissage et de foulage ont les capacités
nominales appropriées.
Vérifier si les chaudières pour le chauffage de l’eau (pour les essais hydrostatiques réalisés en hiver) sont en
bon état de fonctionnement.
Confirmer que les enregistreurs de température de la peau du tuyau et du sol sont installés aux
emplacements adéquats tels que spécifiés suivant le plan de test hydrostatique.
Vérifier si les enregistreurs de température servant à mesurer la température de l’eau de remplissage sont
installés et fonctionnent correctement. Vérifier si des jauges de pression sont installées sur les têtes d’essai.
Vérifier si un débitmètre à turbine est installé sur la ligne d’eau de remplissage connectée à une tête d’essai.
Vérifier si tous les tuyaux flexibles raccordés aux instruments dans le bus d’essai sont installés.
S’assurer que les lignes d’admission et d’évacuation sont adéquatement ancrées et supportées selon
l’installation prévue au plan de test hydrostatique.
S’assurer que tous les autres tuyaux flexibles sont correctement installés et assujettis; les surveiller de façon
suivie. Vérifier si les appareils d’éclairage et les génératrices sont en bon état de fonctionnement.
Confirmer la disponibilité d’un laboratoire portable pour tester la qualité de l’eau (si nécessaire).

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 117 de 131


✓ Description

Bus d’essai
S’assurer que le bus d’essai comporte les éléments suivants :
• Tables, chaises, appareils d’éclairage et appareils de chauffage
• Eau potable, collations et serviettes de table en papier
• Diagrammes de pression et diagrammes de température
• Enregistreur de pression (poids mort hydraulique et/ou enregistreurs électroniques)
• Totaliseur de débit (indique le volume total d’eau qui est injecté à l’intérieur de la section d’essai)
• Thermomètres (température ambiante et/ou alternée)
• Certificats des instruments d’essai
• Pièces de rechange du système d’essai
S’assurer que l’entrepreneur installera un thermomètre à l’extérieur du bus d’essai, à l’ombre, pour mesurer
les températures ambiantes durant l’essai de pression.

Tableau 140 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec le remplissage du tuyau
✓ Description

Bus d’essai
S’assurer que la précision du débitmètre à turbine et du totaliseur de débit est confirmée et que toutes les
anomalies sont corrigées avant de procéder.
Pour les essais de tuyaux enfouis réalisés en hiver, s’assurer que toutes les exigences liées au
préchauffage, telles qu’identifiées dans le plan de test hydrostatique, sont respectées.
S’assurer que la section d’essai est remplie au moyen de pistons racleurs selon la procédure spécifiée, plus
particulièrement :
Afin d’éviter le piégeage d’air provenant de la source d’eau
Afin de maintenir le contrôle du piston racleur
Confirmer que la position de départ de toutes les vannes et de tous les équipements est telle que spécifiée
dans la procédure de remplissage, selon le plan de test hydrostatique.
Des considérations saisonnières supplémentaires spécifiques peuvent également s’appliquer.
Contrôler et consigner de façon continue le volume total injecté sur le totaliseur de débit.
S’assurer que le remplissage est continu jusqu’à ce que le piston racleur de remplissage de tête soit calé à
fond dans la tête d’essai en aval. Surveiller la procédure de remplissage pour s’assurer qu’elle est observée,
telle que spécifiée dans le plan de test hydrostatique.

Tableau 141 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec la préparation pour la pressurisation
✓ Description
Se rendre au site de l’essai/au bus d’essai, préparé avec les éléments suivants pour effectuer la pressurisation de la
section d’essai et la détermination du rendement :
• Feuilles de calculs validés finales, étampées, signées et datées par le représentant de l’entreprise
propriétaire
• Portemine, stylo, gomme à effacer, règle et calculatrice
• Bloc-notes, papier graphique et enveloppes
• Formulaires et registres de tests hydrostatiques de l’entreprise propriétaire
• Tableau de conversion d'unités
• Montre, téléphone cellulaire, chargeur de téléphone cellulaire et eau/nourriture

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 118 de 131


Tableau 142 : Exigences types liées à la surveillance en rapport
avec l’établissement de la courbe pression-volume
✓ Description
Examiner les calculs des essais afin de déterminer à l’avance si une graphique de détermination du rendement sera
requise ou non; se préparer en conséquence.
Établir le taux d’augmentation de la pression selon le plan de test hydrostatique de l’entreprise propriétaire, au moyen
de l’enregistreur de pression.
Établir et noter clairement les valeurs de pression au départ et à l’arrêt pour cette partie du test hydrostatique, selon la
feuille de calcul.
S’assurer que tous les réglages des instruments et des équipements sont conformes aux indications du plan de test
hydrostatique de l’entreprise propriétaire.
S’assurer que l’entrepreneur a déconnecté la pompe de remplissage et raccordé et démarré la pompe foulante, comme
spécifié par l’entreprise propriétaire, pour mettre en pression la section d’essai.
Consigner l’heure, la valeur de pression de la section d’essai (au moyen d’un enregistreur de pression à poids mort) et
le volume d’eau (au moyen d’un totaliseur de débit) sur la feuille de contrôle.
Réduire au minimum les changements apportés aux réglages de la pompe avant d’effectuer la détermination du
rendement (de tels changements produisent des ondes de pression et des courbes de rendement non fiables).

Tableau 143 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec le contrôle des fuites
✓ Description
Graphique de détermination du rendement (si nécessaire)
Contrôler les têtes d’essai pour ce qui est des fuites et des valeurs de pression (pompe de remplissage à l’arrêt), en les
comparant à deux (2) jauges de pression de tête d’essai, et valider en regard des différences de cote (élévation).
S’assurer qu’un graphique de pression vs volume est produit et que les valeurs sont vérifiées en regard de la feuille de
calcul d’essai hydrostatique; tout écart devrait être corrigé avant de donner suite aux opérations.
Confirmer que les valeurs de pression de départ et d’arrêt du graphique de détermination du rendement établi sont
utilisées.
S’assurer que les limites pour l’identification du rendement du tuyau sont établies et contrôlées selon le plan de test
hydrostatique; la pressurisation doit être arrêtée si les limites sont dépassées.
Consigner les résultats sur la feuille de contrôle de détermination du rendement.

Tableau 144 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec l’essai de résistance
✓ Description
S’assurer que tous les instruments et les équipements sont installés et réglés selon le plan de test hydrostatique de
l’entreprise propriétaire.
Confirmer que les valeurs de pression de départ et d’arrêt du graphique de détermination du rendement établi sont utilisées.
S’assurer que le taux d’augmentation de la pression préétabli est maintenu.
S’assurer que les limites pour l’identification du rendement du tuyau sont établies et contrôlées selon le plan de test
hydrostatique; la pressurisation doit être arrêtée si les limites sont dépassées.
Consigner les résultats sur la feuille de contrôle de détermination du rendement.
Au moment opportun, s’assurer que l’entrepreneur est informé qu’il doit verrouiller la section d’essai et installer un
bouchon forgé à tête hémisphérique au point d’entrée, et que la section d’essai est déclarée comme étant soumise à
l’essai de résistance.
Remplir le journal de données d’essai de résistance, tel que requis par l’entreprise propriétaire.
Accepter l’essai de résistance en signant et en datant le journal si la pression demeure au-dessus de la valeur minimale
telle que spécifiée par le plan de test hydrostatique.
Si la pression chute sous la valeur de pression d’essai minimale, en rechercher la cause et résoudre le problème selon
le plan de test hydrostatique.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 119 de 131


Tableau 145 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec l’essai d’étanchéité
✓ Description
S’assurer que la réduction de la pression de la valeur de l’essai de résistance à celle de l’essai d’étanchéité est
effectuée en conformité avec le plan de test hydrostatique.
Toutes les autres exigences liées à la surveillance sont semblables à celles de l’essai de résistance suivant le tableau
144.
Tableau 146 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec la recherche
des causes de fuites ou de défaillances
✓ Description
Informer l’entreprise propriétaire de toute mesure additionnelle requise dans les cas où l’entrepreneur ne peut pas
repérer une fuite de tuyau ni déterminer la cause d’une défaillance durant le test hydrostatique par une inspection
visuelle.
Informer le directeur de la construction/l’inspecteur en chef (ou la personne désignée), œuvrer de concert avec
l’entrepreneur à l’élaboration d’un plan de détection des fuites, et demander son approbation.
Lorsqu’une fuite est découverte, s’assurer que l’entrepreneur la répare selon les spécifications de l’entreprise
propriétaire, et que l’on renvoie aux autres parties qui s’appliquent du présent document avant de répéter le test
hydrostatique.
Tableau 147 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec la dépressurisation
✓ Description
S’assurer que l’entrepreneur commence la dépressurisation seulement une fois que tout le personnel requis se trouve
présent sur le site.
Confirmer que l’entrepreneur a pris toutes les mesures de précaution liées à la sécurité avant de commencer à
dépressuriser la section d’essai.
Vérifier si l’entrepreneur a bien assujetti le tuyau flexible de dépressurisation de manière à éviter toute vibration durant
le relâchement de la pression.
S’assurer que l’entrepreneur ouvre la tête d’essai lentement afin de ne pas soumettre le pipeline à des charges par à-
coups.
S’assurer qu’en aucune circonstance l’entrepreneur ou un autre membre du personnel n’ouvre complètement
l’ensemble de purge.
Tableau 148 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec l’exhaure
✓ Description
S’assurer que l’entrepreneur ne débute les opérations d’exhaure qu’une fois que tout le personnel requis se trouve
présent sur le site.
S’assurer que l’entrepreneur effectue l’exhaure aux emplacements approuvés dans le permis d’adduction d’eau
ou le plan de protection de l’environnement (PPE).
S’assurer que l’entrepreneur n’effectue l’exhaure qu’une fois qu’un échantillonnage approprié de l'eau de remplissage
a été réalisé et que l’unité de filtration (si nécessaire) est en place.
Vérifier si l’entrepreneur supporte et fixe solidement l’extrémité de refoulement de la canalisation d’exhaure
de manière à éviter les débattements.
Confirmer que l’entrepreneur n’utilise pas de connexions mécaniques sur la canalisation d’exhaure.
S’assurer que l’entrepreneur installe un amortisseur-diffuseur d’énergie à l’extrémité de refoulement de la
canalisation d’exhaure de manière à éviter de causer de l’érosion, un affouillement ou des dommages à la
végétation.
Vérifier si l’entrepreneur utilise un piston racleur bidirectionnel actionné par air comprimé pour pousser l’eau hors
de la section d’essai.
Vérifier si l’entrepreneur sonde les pistons racleurs d’exhaure pour s’assurer de leur bon positionnement avant et
après chaque manœuvre d’exhaure.
S’assurer que la section d’essai est asséchée selon la procédure spécifiée, plus particulièrement :
 Les valeurs appropriées de réglage de pression et de vitesse du piston racleur sont maintenues.
 Une section d’essai à pente descendante est asséchée avec les mesures de précaution adéquates,
telles qu’identifiées selon le plan de test hydrostatique (par ex., la vanne de l’extrémité refoulement
ne doit pas être ouverte avant la réception du piston racleur).
 Des considérations saisonnières supplémentaires spécifiques peuvent également s’appliquer.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 120 de 131


Tableau 149 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec l’enlèvement/
le remplacement de la tête d’essai

✓ Description
Une fois la tête d’essai enlevée, l’inspecter quant aux dommages possibles et à tout raccord mal assujetti
Vérifier si le dispositif sacrificiel a été enlevé, et les écrous, les goujons et les vannes ont été arrimés adéquatement
pour le transport.
Remplir la documentation sur l’inspection des têtes d’essai.
S’assurer que l’extrémité de tuyau à paroi robuste est préparée pour le soudage au cours des raccordements finals.

Tableau 150 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec l’assèchement


✓ Description
Généralités
Confirmer que la méthode d’assèchement utilisée par l’entrepreneur est en conformité avec les exigences liées au plan
de test hydrostatique.
S’assurer que les critères de l’entreprise propriétaire pour ce qui est d’une « ligne sèche » sont respectés.
Si le pipeline n’est pas mis en service peu après l’assèchement, veiller à ce qu’il soit purgé à l’azote sec pour répondre
aux spécifications de l’entreprise propriétaire.
Passages d’assèchement au piston racleur
S’assurer que les pistons racleurs utilisés pour les passages d’assèchement sont tels que spécifiés par l’entreprise
propriétaire.
Confirmer que le nombre de passages de piston racleur est conforme aux exigences de l’entreprise propriétaire
(chaque piston racleur devrait être numéroté).
S’assurer que tous les pistons racleurs d’assèchement sont comptés au moment de la réception (autrement dit, veiller à
ce qu’aucun piston racleur ne soit resté dans la ligne).
Séchage à l’air
S’assurer que les lectures d’humidité relative de l’air sec injecté répondent aux spécifications.
Lavage au méthanol
Si l’entreprise propriétaire a prescrit le lavage au méthanol comme méthode d’assèchement acceptable, s’assurer que
les spécifications relatives à l’injection et à la récupération sont suivies.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 121 de 131


17.7 Extrants types pour l’inspection du test hydrostatique

Tableau 151 : Exigences types liées aux rapports


✓ Description
Généralités
Consigner tous les calculs et les résultats du test hydrostatique. Remplir le rapport d’observation de risque de sécurité.
Remplir la documentation sur l’inspection des têtes d’essai.
Établir une courbe pression-volume – consigner sur la feuille de contrôle l’heure, la valeur de pression de la section
d’essai (au moyen de l’enregistreur de pression à poids mort) et le volume d’eau (au moyen du totaliseur de débit).
Contrôle des fuites – consigner les résultats sur la feuille de contrôle de détermination du rendement.
Essai de résistance – remplir le journal de données d’essai de résistance, tel que requis par l’entreprise propriétaire.
Quotidiennement
Remplir les rapports sur la progression des tests hydrostatiques, y compris :
• Tous les points de surveillance et d’inspection tels que définis dans les tableaux précédents de la section 17.0

Références – Test hydrostatique


Remarque à l’intention de l’utilisateur : L’information de référence qui est fournie au tableau 152
est censée servir à des fins d’orientation seulement (la liste n’étant pas exhaustive); les
documents de cette nature sont mis à jour fréquemment, et il est de la responsabilité de
l’utilisateur de s’assurer que l’on renvoie aux documents appropriés et les plus à jour, comme il
convient.

Tableau 152 : Liste de références – Test hydrostatique

No du document Type Titre


American Petroleum Institute (API)

API RP 1110 Pratique recommandée Essai de pression des pipelines en acier destinés au
transport du gaz, du gaz de pétrole, de liquides
dangereux, de liquides hautement volatils ou de dioxyde
de carbone
Fondation INGAA
CS-S-9 Directive Directive consensuelle en matière de sécurité de la
construction – directive en matière de sécurité des
essais de pression (hydrostatiques/pneumatiques)

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 122 de 131


18.0 NETTOYAGE ET RESTAURATION
18.1 Présentation générale

Le nettoyage du site de construction comporte le nettoyage final et l’enlèvement des


matériaux de construction laissés sur le droit de passage du pipeline et la zone
environnante. Tous les matériaux qui ne sont pas d’origine au site sont enlevés. Le
nettoyage du site de construction est important du point de vue de l’entreprise propriétaire
pour les raisons suivantes :

• Il fournit des exemples tangibles de l’attention accordée aux détails par


l’entreprise propriétaire pendant les travaux de construction.
• Il permet de mieux s’assurer que l’on a satisfait aux exigences des organismes
réglementaires et des propriétaires fonciers.
• Il prépare le terrain pour l’acquiescement, l’accord et le soutien éventuels du
propriétaire foncier lorsque sera envisagé un nouveau projet.

Les travaux de nettoyage peuvent être réalisés par phases, dépendamment de


l’emplacement et de la saison de construction. Par exemple, en situation de construction
en hiver, l’entrepreneur effectuera le nettoyage à la machine ou initial immédiatement
après la fin des travaux de construction et avant la débâcle printanière, puis retournera au
site l’hiver suivant pour faire le nettoyage final.

Toutefois, dans le cas des projets de construction réalisés en été, l’entrepreneur fera et le
nettoyage à la machine et le nettoyage final immédiatement après la fin de la
construction, et retournera sur le site à une date ultérieure pour effectuer les travaux de
restauration supplémentaires (par ex., réparer un fossé dont les parois se sont
affaissées).

18.2 Intrants

Dans le cadre de la préparation à l’inspection durant le processus de nettoyage et de


restauration, l’inspecteur se familiarisera de façon suivie avec les aspects pertinents des
documents clés, des dessins et des spécifications techniques de l’entreprise propriétaire,
tels qu’identifiés au tableau 154.

18.3 Exécution

Pendant que les travaux sont exécutés, l’inspecteur est tenu de surveiller la qualité
d’exécution et de faire état de la progression des travaux périodiquement. Les éléments
types que l’inspecteur surveillera durant le processus de nettoyage et de restauration sont
identifiés dans une série de listes de contrôle, comme il est détaillé au tableau 153.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 123 de 131


Tableau 153 : Exigences liées à la surveillance en rapport avec le nettoyage et la restauration

Article Description Référence


Préalablement au • Quotidiennement, veiller à ce que les enjeux clés qui ont été identifiés soient Tableau 155
commencement des détaillés et traités.
travaux
Sécurité • Surveiller les opérations quant au respect des exigences de sécurité pertinentes Tableau 156
qui sont spécifiques à l’entreprise propriétaire et au projet.
Considérations • Identifier les éléments spécifiques qui doivent être surveillés durant toutes les Tableau 157
environnementales opérations de nettoyage et de restauration qui se rapportent spécifiquement à
l’entreprise propriétaire et/ou au plan de protection de l’environnement (PPE)
spécifique au projet.
Travaux généraux de • Surveiller les opérations pour s’assurer que le droit de passage et la zone de Tableau 158
nettoyage et de construction sont ramenés autant que possible à leur état d’origine, en prenant
restauration en compte également les préoccupations du propriétaire foncier.
Restauration de la • S’assurer que la qualité de la terre végétale est conforme aux spécifications de Tableau 159
couche arable (terre l’entreprise propriétaire et aux ententes de propriétaire foncier dans le cadre de la
végétale) réhabilitation du droit de passage.
Protection des • Confirmer que des mécanismes appropriés de drainage et de protection des Tableau 160
terrasses et des pentes ont été mis en place tel que requis par les spécifications de l’entreprise
pentes, et drainage propriétaire.
Talus de dérivation • S’assurer que des talus de dérivation (digues de terre peu profondes qui Tableau 161
recueillent et redirigent les eaux de surface sur le droit de passage) sont
construits, au besoin, suivant les spécifications de l’entreprise propriétaire.
Cours d’eau et • Confirmer que les cours d’eau et les croisements sont traités selon les exigences Tableau 162
croisements de tout permis qui s’applique et tel que requis par les spécifications de
l’entreprise propriétaire.
Routes • Confirmer que les routes ont été remises dans un état conforme aux Tableau 163
spécifications de l’entreprise propriétaire, ainsi qu’aux ententes sur les traversées
de route et aux ententes de propriétaire foncier.
Replantation et • Confirmer que la replantation et le réensemencement sont réalisés selon les Tableau 164
réensemencement exigences de tout permis qui s’applique et tel que requis par les spécifications de
l’entreprise propriétaire.
Clôtures • Confirmer que des clôtures ont été installées selon les spécifications de
l’entreprise propriétaire et les ententes de propriétaire foncier.

18.4 Extrants

L’inspecteur est tenu de faire état de la qualité d’exécution et de la progression des


travaux, périodiquement (soit de façon quotidienne ou hebdomadaire) en remplissant
divers rapports à chaque journée de travail et à la fin de chaque semaine. Les exigences
liées aux rapports et aux processus de rapports sont spécifiques à l’entreprise
propriétaire et aussi au projet; toutefois, les pratiques exemplaires pour ce qui est des
exigences liées aux rapports pour le nettoyage et la restauration sont indiquées au
tableau 166.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 124 de 131


Listes de contrôle détaillées – Nettoyage et restauration
18.5 Exigences d'intrants types pour l’inspection des opérations de nettoyage et de
restauration

Tableau 154 : Exigences en matière d’information concernant le nettoyage et la restauration

✓ Description
Tous les dessins, conceptions et spécifications ayant été élaborés par l’entreprise propriétaire et les entrepreneurs et
liés au nettoyage et à la restauration, tels que :
• Dessins des routes d’accès
• Dessins de nivellement
• Liste linéaire (par ex., préoccupations spéciales pour chaque propriétaire foncier)
Contrats et ententes liés aux éléments suivants :
• Utilisation des routes
• Croisements pour installations enfouies
• Arpentage pour les travaux de construction
Permis liés aux éléments suivants :
• Environnement
• Utilisation des routes
Plan de sécurité spécifique à l’entreprise propriétaire, y compris (sans toutefois s’y limiter) :
• Plan de contrôle de la circulation
• Exigences liées à l’équipement de protection individuelle (EPI)
• Procédures pour travailler à proximité de lignes aériennes de transport d’énergie
• Services médicaux d’urgence (SMU)
Plan de protection de l’environnement (PPE) spécifique au projet, détaillant les exigences liées au nettoyage et à la
restauration pour les éléments suivants (sans toutefois s’y limiter) :
• Cours d’eau
• Milieux humides, fondrières et zones marécageuses
• Habitats fauniques
• Voies migratoires
Autres plans spécifiques au projet, qui peuvent comprendre :
• Plan de nivellement approuvé
• Plan de nettoyage et de restauration du droit de passage
• Sites patrimoniaux

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 125 de 131


18.6 Éléments de pratiques exemplaires pour l’inspection des opérations types de
nettoyage et de restauration

Tableau 155 : Préalablement au commencement des travaux


✓ Description
Prendre part à des réunions journalières pour traiter des éléments suivants :
• Enjeux concernant la sécurité du travail et/ou l’identification des dangers
• Enjeux environnementaux
• Tâches de l’inspecteur ou des inspecteurs
• Réunions de préparation de l’entrepreneur en pipelines (au besoin)
• Réunions ad hoc avec les entrepreneurs afin de discuter des enjeux ou des préoccupations et de les clarifier

Tableau 156 : Préoccupations en matière de sécurité rattachées au nettoyage et à la restauration


✓ Description
Il n’existe aucune préoccupation spécifique supplémentaire en matière de sécurité outre celles identifiées au chapitre
6.0, Inspecteur en construction de pipelines – Information de base.

Tableau 157 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les considérations environnementales
✓ Description
Il n’existe aucune considération spécifique supplémentaire en matière d’environnement outre celles identifiées au
chapitre 6.0, Inspecteur en construction de pipelines – Information de base.

Tableau 158 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les travaux
généraux de nettoyage et de restauration
✓ Description
Assurer la liaison avec l’agent des terres relativement aux exigences spéciales des propriétaires fonciers en lien avec la
restauration.
S’assurer que les débris sont enlevés complètement (par ex., débris généraux produits par les travaux de construction,
roches, rochers).
S’assurer que les reliefs qui existaient auparavant dans le paysage ont été recréés.
Contrôler la mise en place des mesures de lutte contre l’érosion quant à leur conformité aux spécifications de
l’entreprise propriétaire.
S’assurer que la préparation du droit de passage est adéquate pour l’application d’engrais et de semences selon les
spécifications de l’entreprise propriétaire et les ententes de propriétaire foncier.
S’assurer que l’équipement approprié est utilisé pour éliminer la compaction.
Veiller à ce qu’aucun excédent de matériau de construction ou de pipeline ne soit laissé sur le droit de passage (voir les
documents contractuels pour déterminer quels matériaux seront entreposés et lesquels seront mis au rebut).
Confirmer que les matériaux réutilisables (par ex., sections de tuyaux, vannes, matériaux de revêtement) ont été
retournés à l’entreprise propriétaire après avoir été préparés à cette fin.
Confirmer que l’apport antitassement du remblayage ne cause bloque aucun drainage, route d’accès, sentier récréatif
ni sentiers pour les animaux sauvages/le bétail traversant le droit de passage, et que des espacements suffisants ont
été inclus afin de permettre le drainage transversal.
S’assurer que dans le cas des travaux de construction réalisés en hiver, le droit de passage est stabilisé après la
construction et pendant le nettoyage à la machine, de manière à prévenir l’érosion au moment du dégel printanier.
Le nettoyage final peut être réalisé à la saison de construction suivante, que ce soit à l’automne ou en hiver,
dépendamment des conditions des sols.
Confirmer que l’entrepreneur effectuera le nettoyage final lorsque les sols seront secs et non gelés. Vérifier si les tous
les talus de dérivation requis ont été aménagés.
S’assurer que les câbles de dérivation d’essai de protection cathodique à toutes les stations d’essai sont installés aux
hauteurs spécifiées sur des poteaux de support.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 126 de 131


✓ Description
S’assurer que le contrôle final de la continuité des câbles de dérivation d’essai de PC est effectué.
S’assurer que le matériau rocheux provenant des activités de construction ou d’excavation et qui n’est pas réutilisé
est enlevé du droit de passage et transporté jusqu’à un site d’enfouissement approuvé par l’entreprise propriétaire,
ou disséminé à l’intérieur d’une partie spécifique du droit de passage.
S’assurer que tous les dommages à des biens de propriété tels que bâtiments, clôtures, haies, bornes d’arpentage,
routes, voies ferrées, ponts, ponceaux, fossés de drainage et terrasses occupés ou traversés durant la construction
sont réparés et que ces biens sont remis dans leur état d’origine.
S’assurer que toutes les enseignes d’avertissement de pipeline requises sont installées aux lignes de clôture et de
chaque côté de toute traversée de route, de voie ferrée, de service public et de cours d’eau.

Tableau 159 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec la restauration de la couche
arable (terre végétale)
✓ Description
S’assurer que le contrôle final de la continuité des câbles de dérivation d’essai de PC est effectué.
S’assurer que les pierres sont enlevées et que la surface du sous-sol est exempte de mottes et nivelée aux fins de la
restauration de la couche arable (terre végétale).
S’assurer que la terre végétale est manipulée seulement lorsque les conditions météorologiques s’y prêtent (par ex.,
une pluie forte peut perturber de telles opérations) et en conformité avec les spécifications/procédures de l’entreprise
propriétaire et les ententes de propriétaire foncier.
Confirmer que l’équipement de nettoyage qui est plus lourd que ce qui est admis dans les spécifications de construction
n’est pas utilisé sur le dessus du pipeline.
S’assurer que tous les pipelines sur le droit de passage sont traversés en stricte conformité avec les spécifications de
construction.
S’assurer que tous les trous, les ornières et les dépressions sont remplis avec du sous-sol.
S’assurer que les essais de sol sur le droit de passage sont effectués afin de déterminer le niveau de compactage
causé par la construction. S’assurer que les emplacements du droit de passage qui sont occupés durant la construction
sont décompactés afin d’ameublir le sous-sol avant de restaurer la couche arable.
S’assurer que la terre végétale a été remise en place uniformément dans toute la zone des travaux, à une profondeur
comparable à celle des conditions de préconstruction et en dehors du droit de passage.
S’assurer que la couche arable restaurée a été préparée, conditionnée et dérochée.
Contrôler les emplacements du droit de passage où la terre végétale n’avait pas été enlevée mais où elle avait été
compactée; cette couche pourrait nécessiter un décompactage, une préparation et/ou un conditionnement.

Tableau 160 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les terrasses,
le drainage et la protection des pentes
✓ Description
Vérifier si la construction de terrasses, de talus ou de fossés transversaux sur le droit de passage détourne les eaux
d’écoulement de surface vers des zones végétalisées adjacentes, ou si des systèmes de drainage existants ont été
complétés.
Contrôler la profondeur et l’exploitabilité des drainages transversaux ou des cours d’eau.
Confirmer que toutes les pentes sujettes à l’érosion sont revégétalisées par ensemencement réalisé avec des
mélanges approuvés, un tapis de paillassonnage de lutte contre l’érosion, un ensemencement hydraulique et/ou un
hydro-paillage, selon les spécifications de l’entreprise propriétaire et les ententes de propriétaire foncier.
S’assurer qu’un drainage est prévu pour toutes les eaux d’infiltration.
S’assurer que des fossés de drainage sont construits pour évacuer les eaux de ruissellements hors du droit de passage
et prévenir les inondations (au besoin).
Vérifier si les drains sont opérationnels et s’assurer qu’aucune zone mouillée ni formation de flaques d’eau ne sont
apparentes.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 127 de 131


Tableau 161 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les talus de dérivation
✓ Description
S’assurer que la construction de terrasses, de talus ou de fossés transversaux sur le droit de passage pour détourner
l’écoulement des eaux de ruissellement vers des zones végétalisées adjacentes ou vers les systèmes de drainage
existants est complétée.
S’assurer qu’un drainage est prévu pour toutes les eaux d’infiltration.
S’assurer que des fossés de drainage sont construits pour évacuer l'eau de ruissellement hors du droit de passage et
prévenir les inondations.
S’assurer que les talus sont préparés pour l’ensemencement.

Tableau 162 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les cours d’eau et les croisements
✓ Description
S’assurer que les traversées de cours d’eau sont remises à leur état de préconstruction et que des mesures de lutte
contre l’érosion et la sédimentation sont en place, selon les spécifications de l’entreprise propriétaire et les ententes de
propriétaire foncier, ou au besoin.
S’assurer que les zones riveraines aux traversées de ruisseaux importants et de rivières/fleuves sont stabilisées par la
mise en œuvre et l'exécution de mesures de réhabilitation spécifiques au site.
S’assurer que la qualité de l’eau est maintenue pendant l'application de mesures de lutte contre l’érosion à un cours d’eau.

Tableau 163 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec les routes
✓ Description
Confirmer que toutes les routes d’accès temporaires construites durant les travaux ont été enlevées et les lieux remis
en état, suivant les exigences du contrat.
S’assurer que les chaussées, les clôtures et barrières, les enseignes, etc. sont remplacées ou rétablies selon les
exigences du contrat.
S’assurer que les systèmes de tuiles de drainage des routes sont réparés, modifiés et/ou remplacés selon les
exigences du contrat.
S’assurer que les embranchements sont inclinés et remplis à des angles stables, de manière à éviter des incidents
touchant des personnes, du bétail, des animaux sauvages ou l’environnement.

Tableau 164 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec la replantation et le réensemencement
✓ Description
Confirmer que la surface finale du sol est préparée adéquatement pour l’ensemencement, en prenant en compte les
conditions de sol, les conditions météorologiques, les exigences liées au droit de passage et l’utilisation des terres voisines.
Confirmer que tous les mélanges de semences, les engrais et les taux d’application ont été approuvés par l’entreprise
propriétaire et selon les ententes de propriétaire foncier.
Confirmer que tous les équipements et les techniques d’application des semences et des engrais ont été approuvés par
l’entreprise propriétaire, y compris l’emploi de techniques telles que l’application au semoir ou à l’épandeur mécanique
ou manuel.
S’assurer que les zones qui nécessitent une stabilisation des sols (par ex., pentes, berges de ruisseau) ont été
ensemencées, fertilisées, hydro-ensemencées ou couvertes d'un agent poisseux pulvérisé (adhésif pour le sol)/un
mélange de paillissage.
S’assurer que les arbres et les arbustes ont été replantés ou transplantés pour répondre aux spécifications de
l’entreprise propriétaire et des ententes de propriétaire foncier.
S’assurer que toute la végétation d’origine, y compris semences, gazon, herbe, arbustes et arbres, est rétablie ou
remplacée, y compris la fertilisation selon les spécifications de l’entreprise propriétaire et les ententes de propriétaire
foncier.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 128 de 131


Tableau 165 : Exigences types liées à la surveillance en rapport avec le clôturage
✓ Description
S’assurer que toutes les clôtures et les barricades temporaires qui avaient été érigées pour interdire l’accès non
autorisé de personnes ou de bétail (par ex., au chantier, aux traversées routières ou aux routes d’accès, ou pour
identifier les emplacements sensibles comme les approches de traversées de cours d’eau et les sites contenant des
ressources patrimoniales) ont été enlevées selon les spécifications de l’entreprise propriétaire.
S’assurer que toutes les clôtures aux stations de compresseur, stations de compteur de ventes/réception et
emplacements de vannes qui avaient été enlevées pour la commodité des travaux ont été remises en place ou
remplacées.
S’assurer que les sections de clôtures et de barrières existantes qui avaient été enlevées ont été remplacées par des
matériaux de clôture neufs et des barrières neuves.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 129 de 131


18.7 Extrants types pour les rapports d’inspection des travaux de nettoyage et de
restauration

Tableau 166 : Exigences types liées aux rapports


✓ Description
Généralités
Il n’existe aucune exigence spécifique supplémentaire liée aux rapports, outre celles identifiées au chapitre 6.0,
Inspecteur en construction de pipelines – Information de base.
Quotidiennement
Remplir les rapports sur la progression des travaux de nettoyage et de restauration, y compris les détails suivants :
• Progression quotidienne des activités de nettoyage de l’entrepreneur avec chaînages/numéros de station de début
et d’arrêt, à chaque jour.
• Mise à jour quotidienne des chaînages/numéros de station de début et d’arrêt des emplacements où l’entrepreneur
n’a effectué aucun nettoyage, y compris une explication détaillée de la raison de l’omission.
• Toute condition météorologique ou logistique au droit de passage, ayant causé soit une accélération, soit un
ralentissement de la progression prévue.
• Profondeur de la couche arable restaurée
• Profondeurs de compactage
• Début/arrêt des applications d’agent poisseux
• Début/arrêt de toute opération de décompactage spécialisée
• Emplacements des stations de tuiles de drainage
• Réparations temporaires/permanentes réalisées (par ex., dommages à des clôtures)
• Emplacement et type des mesures de contrôle de la sédimentation installées
• Installation d’enseignes d’avertissement supplémentaires

Références – Nettoyage et restauration


Remarque à l’intention de l’utilisateur : L’information de référence qui est fournie au tableau 167
est censée servir à des fins d’orientation seulement (la liste n’étant pas exhaustive); les
documents de cette nature sont mis à jour fréquemment, et il est de la responsabilité de
l’utilisateur de s’assurer que l’on renvoie aux documents appropriés et les plus à jour, comme il
convient.

Tableau 167 : Liste de références – Nettoyage et restauration

No du document Type Titre


Il n’existe aucune documentation de référence spécifique supplémentaire outre celle identifiée au chapitre 6.0,
Inspecteur en construction de pipelines – Information de base.

Creusage de Mise
Défrichage et Stockage Cintrage Protection Test Nettoyage et
Arpentage fossés et Soudage Revêtement Remblayage
nivellement et bardage sur le terrain en terre cathodique hydrostatique restauration
excavation

Page 130 de 131


REMARQUE EN FIN DE TEXTE

Le présent guide a été élaboré par l’INGAA Foundation et la Fondation CEPA pour utilisation par
les inspecteurs en construction de pipelines en Amérique du Nord. Il s’agit ici de la version
originale, laquelle est sujette à des révisions futures.

Si vous avez des suggestions relativement à tout contenu additionnel ou à la révision du matériel
que ce guide contient, n’hésitez pas à communiquer avec :

le directeur général ou le directeur général


Fondation CEPA INGAA Foundation
Suite 200, 505-3rd St. SW 20 F St.; Suite 450
Calgary AB T2P 3E6 Washington, DC 20001
1 (403) 221-8779 1 (202) 216-5909

Page 131 de