Vous êtes sur la page 1sur 11

44reco GT9 24/01/07 14:50 Page 36

INFORMATIONS SUR L’AVANCEMENT DES AVIS TECHNIQUES CETU


" procédés d’étanchéité pour les ouvrages souterrains "

Jean-Louis MAHUET
Animateur du GT n°9
Président de la commission Avis Technique CETU

SOMMAIRE
Pages Pages

I - Rappel sur le fonctionnement de l’avis technique CETU 36 2 - Avancement du calendrier d’établissement des
1.1 - Rôle de l’Avis Technique CETU - - - - - - - - - - - - - 36 référentiels des avis techniques - - - - - - - - - - - - - - - - 38
1.2 - Composition de la commission - - - - - - - - - - - - - 37 3 - Liste des avis techniques CETU attribués - - - - - - - - - 38
1.3 - Domaine d’application - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 37 Lexique - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 39
1.4 - Procédure de demande d’Avis Technique CETU - 377
Bibliographie - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 39

1 - RAPPEL SUR LE FONCTIONNEMENT DE L’AVIS TECHNIQUE CETU

1.1 - Rôle de l’Avis Technique CETU


Comme indiqué dans l’article paru dans la revue T.O.S n° 181,
un Avis Technique est essentiellement un document d’infor-
mation et d’appréciation établi par la commission et qui donne
une opinion autorisée sur l’adéquation et le comportement
futur d’un procédé d’étanchéité dans un domaine d’applica-
tion considéré.
Les conditions de délivrance de l’Avis Technique CETU sont
décrites par un " Guide pour l’instruction d’une demande
d’Avis Technique " établi et validé par la commission.
L’Avis Technique CETU comporte deux parties distinctes :
• Une première partie rédigée par le demandeur (fabricant ou
producteur) et qui décrit le procédé d’étanchéité ainsi que sa
composition,
Etanchéité par géomembrane synthétique de la ligne B • Une seconde partie rédigée par la commission et qui évalue
du métro de TOULOUSE - Application Alkorplan tunnels l’aptitude du procédé à l’usage revendiqué par le demandeur,
(photo SEMALY) selon un référentiel technique commun à une famille de
procédé d’étanchéité. La commission effectue cette évalua-
Le fonctionnement de la procédure Avis Technique CETU a tion sur la base d’essais confiés à un laboratoire indépendant.
été présenté dans le T.O.S n°181. L’Avis Technique CETU a une durée de validité de 5 ans à
Cette procédure est opérationnelle en France depuis juin 2001. partir de sa date de publication. Une procédure de renouvelle-
Les tableaux n° 2 et n° 3 du présent article fait un point sur les ment simplifiée sera mise en place dans le cas où le procédé, et
avis techniques à ce jour attribués par la commission ou en notamment sa composition, ne changerait pas.
cours d’instruction.

36 TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS - N ° 199 - JANVIER/FEVRIER 2007


44reco GT9 24/01/07 14:50 Page 37

Informations sur l’avancement des avis techniques CETU "procédés d’étanchéité pour les ouvrages souterrains"

1.2 - Composition de la commission


La commission est composée de représentants :
• Des maîtres d’ouvrage : AFSA (1) – SIAAP (2) – E.D.F
• Des maîtres d’œuvre : SYNTEC (3) – SNCF – AIOA (4)
• D’associations professionnelles : AFTES – CFG (5)
• Des services de l’Etat : CETU – SETRA
• Des syndicats professionnels : A.F.A.G (6) – APRODEG (7) –
S.F.E.C (8) – C.S.F.E (9) – A.P.S.E.L. (10) – SNFORES (11) –
Office des Asphaltes - ANEPE (12) – AFPGA (13)
• Des laboratoires d’essais : Réseau des Laboratoires des Ponts
et Chaussées.
Le secrétariat de la commission est assuré par le Centre
d’Etudes des Tunnels – CETU de LYON-BRON.
Etanchéité par géomembrane synthétique de TML
1.3 - Domaine d’application (photo SEMALY)
Le domaine d’application de l’Avis Technique CETU concerne
les procédés utilisés pour l’étanchéité des ouvrages suivants :
• Tunnels creusés, ➢ Géosynthétique Bentonitique (G.S.B)
• Tunnels forés, ➢ Systèmes d’Etanchéité Liquide (S.E.L) : produits coulés ou
• Tranchées couvertes, projetés, polymérisés ou polymérisables en place à froid ou à
chaud, mise en œuvre en adhérence totale à l’intrados et
• Trémies partiellement couvertes, l’extrados de l’ouvrage,
• Ouvrages sous plate-forme routière, autoroutière et ferro-
➢ Enduits d’imperméabilisation à base de liant hydraulique
viaire, tels qu’ils sont définis dans la revue T.O.S n° 168 de
novembre/décembre 2001, adjuvanté : enduits minces ou épais mis en œuvre en adhé-
rence totale à l’intrados de l’ouvrage,
• Ouvrages de génie civil enterrés à faible profondeur et sans
pression hydrostatique, tels qu’ils sont présentés dans la revue ➢ Procédés d’imperméabilisation par minéralisation du béton
T.O.S n° 174 de novembre/décembre 2002. Les parkings du support mis en œuvre à l’intrados de l’ouvrage,
souterrains hors emprise de bâtiments sont concernés par cet ➢ Joints compressibles et joints hydrogonflants d’étanchéité
Avis Technique.
des voussoirs (tunnels forés) et de reprise de béton,
Les procédés concernés appartiennent aux familles suivantes,
sans que cette liste soit exhaustive : ➢ Mastics d’étanchéité des joints de structure,
➢ Géomembranes synthétiques en étanchéité d’extrados du ➢ Profilés préfabriqués d’arrêt d’eau des reprises de béton et
type géomembranes manufacturées, thermoplastiques et joints de dilatation,
translucides (P.V.C-P (14), E.C-F (15) etc.), ➢ Autres procédés.
➢ Géomembranes bitumineuses également mises en œuvre à
l’extrados de l’ouvrage, 1.4 - Procédure de demande d’Avis
➢ Membranes bitumineuses à base de polymères, mise en Technique CETU
œuvre à chaud en adhérence totale à l’extrados de l’ouvrage, Toute demande d’avis technique doit être adressée au secrétariat
du type (FPM (16), FPA (17) et F.P.B (18)),
de la Commission :
➢ Feuilles bitumineuses à base de polymère auto adhésive à
froid, mise en œuvre en adhérence totale à l’extrados de Centre d'Etudes des Tunnels - Commission Etanchéité
l’ouvrage, du type (F.P.A.F (19)) 25, avenue François Mitterrand - Case n°1
69674 Bron cedex
➢ Procédés à base d’asphalte bicouche mis en œuvre en semi-
indépendance, et procédé à base d’asphalte monocouche Le secrétariat remet un guide précisant les conditions de
modifié aux polymères mis en œuvre en adhérence totale à délivrance d'un avis technique et permettant au demandeur
l’extrados de l’ouvrage, d’établir un dossier.

TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS - N ° 199 - JANVIER/FEVRIER 2007 37


44reco GT9 24/01/07 14:50 Page 38

Informations sur l’avancement des avis techniques CETU "procédés d’étanchéité pour les ouvrages souterrains"

2 - AVANCEMENT DU CALENDRIER D’ETABLISSEMENT


DES REFERENTIELS DES AVIS TECHNIQUES

En fonction des familles de procédés d’étanchéité indiquées à l’alinéa 1.3 de ce texte la commission propose à titre indicatif le plan-
ning prévisionnel repris dans le tableau n°1 ci-dessous.

FAMILLE DE PROCEDES DATE PREVISIONNELLE D’ETABLISSEMENT


Géomembrane synthétique PVC-P opérationnel
Géomembrane synthétique E.C-F 30/06/2007
Géomembrane bitumineuse opérationnel
Feuille bitumineuse : FPM – FPA opérationnel
Feuille bitumineuse adhésive à froid : F.P.A.F 31/12/2007
Procédés à base d’asphalte opérationnel
Géosynthétiques bentonitiques G.S.B 30/06/2008
Systèmes d’Etanchéité Liquide S.E.L mis en œuvre en extrados : 30/06/2007
(S.E.L) S.E.L mis en œuvre en intrados : 31/12/2007
Enduits d’imperméabilisation à base de liant hydraulique adjuvanté 31/12/2008
Procédés d’imperméabilisation par minéralisation du béton 30/06/2009
Joints compressibles et joints hydrogonflants d’étanchéité de voussoirs 31/12/2009
et de reprise de béton
Mastics d’étanchéité des joints de structure 01/05/2010
Profilés préfabriqués d’arrêt d’eau 31/12/2010

3 - LISTE DES AVIS TECHNIQUES CETU ATTRIBUES

La liste des Avis Techniques CETU attribués à ce jour figure dans le tableau n°2 :

Type procédé Appellation commerciale Producteur Date d’attribution


Géomembrane PVC-P ALKORPLAN TUNNELS RENOLIT 20/08/2005

La liste des Avis techniques CETU en cours d’instruction à ce jour figure dans le tableau n° 3

Type procédé Appellation commerciale Producteur


Géomembrane PVC-P FLAGON BT FLAG
Feuille bitumineuse F.P.M HYDROPLAST EUROVIA
Feuille bitumineuse F.P.M SOPRALENE FLAM ANTIROCK PR SOPREMA
Feuille bitumineuse F.P.M PARAFOR PONTS SIPLAST
Géomembrane bitumineuse TERANAP 431 TP SIPLAST

38 TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS - N ° 199 - JANVIER/FEVRIER 2007


44reco GT9 24/01/07 14:50 Page 39

Informations sur l’avancement des avis techniques CETU "procédés d’étanchéité pour les ouvrages souterrains"

Le GT n°9 de l’AFTES publiera régulièrement dans la revue T.O.S la mise à jour des tableaux n°2 et 3
LEXIQUE
(1) AFSA : Association des Sociétés Françaises d’Autoroute
(2) SIAAP : Syndicat Intercommunal de l’Assainissement de l’Agglomération Parisienne
(3) SYNTEC : Fédération des syndicats des sociétés d’études et de conseils
(4) AIOA : Arrondissement Interdépartemental des Ouvrages d’Art de l’A75
(5) CFG : Comité Français des Géosynthétiques
(6) AFAG : Association Française des Applicateurs de Géomembranes
(7) APRODEG : Association des producteurs de Géomembranes
(8) SFEC : Syndicat Français des Enducteurs et Calendreurs, et Fabricants de Revêtements de Sols et Murs
(9) CSFE : Chambre Syndicale Française de l’Etanchéité
(10) APSEL : Association Professionnelle des Systèmes d’Etanchéité Liquide
(11) SNFORES : Syndicat National des Formulateurs de Résines Synthétiques
(12) ANEPE : Association des Nappes à Excroissances pour Parois Enterrées
(13) AFPGA : Association Française des Producteurs de Géotextiles et Produits Associés)
(14) PVC-P : Chlorure de Polyvinyle Plastifié
(15) E.C-F : Copolymère d’Ethylène Flexible (remplace le sigle F.P.O)
(16) FPM : Feuille Préfabriquée Monocouche
(17) FPA : Feuille préfabriquée avec Protection en Asphalte
(18) FPB : Feuille Préfabriquée Bicouche
(19) FPAF : Feuille Préfabriquée Adhésive à Froid

BIBLIOGRAPHIE
- T.O.S n° 181: " Avis techniques pour les procédés d’étanchéité utilisés dans les ouvrages souterrains "
- Fascicule 67 – Titre III " Etanchéité des ouvrages souterrains " du Cahier des Clauses Technique Générales – n° 92-S.TO
– Direction des Journaux Officiels – 26, rue Desaix – 75727 Paris Cedex 15

• DRAINAGE • ÉTANCHEITÉ • ISOLATION THERMIQUE


Système CARFOAM
• Applicable dans tunnels neufs et anciens
• Deux types d’application : apparent et sandwich

Références
• Saut et Morillon (France)
• BLS Alptransit (Suisse)
• Caracoles (Chili)
• Plus de 2 millions de m2 en Espagne

FAGORSAN S.L. - C/Castello, ‘ 68, 1°A - 28001 Madrid


Tel: + 34 91 431 27 17 - Fax: + 34 91 578 04 91
e-mail: msanchez@fagorsan.com
Site : www.fagorsan.com
44reco GT9 24/01/07 14:50 Page 40

Commission “Avis d’experts” Procédés ou produits d’étanchéité innovants

COMMISSION " AVIS D’EXPERTS "


Procédés ou produits d’étanchéité innovants
Jean-Louis MAHUET
Animateur du GT n°9

Rappel sur les " Avis d’experts AFTES " doit être demandé à l’AFTES. Attention ! un " Avis d’experts
Ce rappel complète celui publié dans T.O.S n°168 de AFTES " devient caduc automatiquement dans les conditions
novembre / décembre 2001. Les " Avis d’experts AFTES " ont suivantes :
pour objectif de donner des informations aux maîtres d’ou- - Date de publication du référentiel technique, spécifique à la
vrage et maîtres d’œuvre relatives à de nouveaux procédés
d’étanchéité, non couverts à ce jour par le Fascicule 67 – Titre famille de procédé d’étanchéité concernée, par la commission
III du CCTG, ou par un Avis Technique CETU. AVIS TECHNIQUE CETU pour les procédés d’étanchéité
mis en œuvre dans les ouvrages souterrains. Informations -
Ils sont attribués par une commission issue du Groupe de
Travail n°9 de l’AFTES " Etanchéité et drainage des ouvrages CETU : téléphone : 04.72.14.34.00.
souterrains ". Le domaine d’application du procédé proposé - Date de parution de la réactualisation du Fascicule 67 – Titre
par le producteur est vérifié par une étude du dossier technique III, actuellement en cours. Cette réactualisation, outre l’inté-
de celui-ci (essais laboratoire producteurs et essais complémen-
gration de la nouvelle norme européenne NF EN 13491,
taires demandés par la commission) et par un " chantier test "
réalisé in situ. " L’Avis d’experts AFTES " peut être contractua- relative à l’utilisation des géomembranes et géosynthétiques
lisé dans un marché public de travaux d’étanchéité d’ouvrages bentonitiques pour l’étanchéité des ouvrages souterrains,
souterrains. élargira la liste des procédés d’étanchéité couverts par le CCTG
à la plupart des procédés bénéficiant à ce jour d’un " Avis d’ex-
Conditions d’attribution et durée de perts AFTES ". La date de parution de ce nouveau fascicule est
validité d’un " Avis d’experts AFTES " envisagée pour 2008/2009.
Un "Avis d’expert AFTES " n’est valable que pour une durée de
5 ans. A l’issue de cette période un renouvellement de cet avis

TERANAP 431 TP DE LA SOCIETE SIPLAST


Cet avis annule et remplace celui publié dans la revue T.O.S n°168 de
novembre / décembre 2001

A la demande de la société SIPLAST SA, 12, rue de la favorable à l’utilisation, en étanchéité indépendante d’extrados
Renaissance – 92160 ANTONY, le Groupe de Travail n° 9 a des ouvrages souterrains, de la géomembrane bitumineuse
examiné les conditions d’utilisation en étanchéité de tranchées TERANAP 431 TP dans les cas suivants :
couvertes du procédé TERANAP 431 TP. a) Ouvrages voûtés et ouvrages cadres hors pression
Le TERANAP 431 TP est une géomembrane manufacturée à hydrostatique
base de bitume élastomère avec armature en polyester non
Les relevés, arrêts et points singuliers de l’étanchéité sont à
tissée et revêtue à la face intérieure d’un film polyester résistant
à la pénétration des racines. réaliser conformément au Cahier des Charges de pose de la
société SIPLAST, visé par un Bureau de Contrôle. Un compar-
Le TERANAP 431 TP existe en deux conditionnements : timentage de l’étanchéité devra obligatoirement être associé au
• Rouleaux de 2 m x 20 m procédé TERANAP 431 TP. Celui-ci devra reprendre les prin-
• Rouleaux de 4 m x 80 m cipales dispositions préconisées dans les recommandations de
Dans les deux conditionnements, l’épaisseur est de 4 mm. l’AFTES relatives " à l’utilisation et la mise en œuvre d’un
L’élastomère utilisé est un S.B.S. compartimentage associé à un dispositif d’étanchéité par
géomembrane synthétique " publiées en 1995 (T.O.S n° 130).
Lors de sa réunion du 14 décembre 2005, le Groupe de Travail La protection supérieure en géotextile devra être dimensionnée
n°9 a donné l’avis suivant : conformément aux recommandations de l’AFTES relatives
" Le Groupe de Travail n° 9 de l’Association Française des " au dimensionnement des écrans de protection des dispositifs
Travaux et de l’Espace Souterrain (AFTES) émet un avis d’étanchéité par géomembrane " publiés en 2004 (T.O.S

40 TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS - N ° 199 - JANVIER/FEVRIER 2007


44reco GT9 24/01/07 14:50 Page 41

Commission “Avis d’experts” Procédés ou produits d’étanchéité innovants

n°183). Les caractéristiques physico mécaniques du géotextile charges de pose de la société SIPLAST, une fixation mécanique
devront être conformes au tableau n°4 de ces recommanda- continue devra être fixée sur le TERANAP 431 TP.
tions. De même, et en cas de plantation d’arbres et d’arbustes, L’obligation de la mise en œuvre d’un couvre-joint au droit
une protection antiracines devra obligatoirement compléter le de chaque raccordement, comme elle est indiquée ci-dessus,
dispositif d’étanchéité par géomembrane bitumineuse. s’applique en cas de pression hydrostatique permanente et,
b) Sous-face des radiers des structures intégrées avec ou également, en l’absence de dispositif de contrôle continu et
sans pression hydrostatique non destructif des raccordements.
(Structures intégrées avec radier ancré au soutènement défi- Application
nitif) avec une fixation mécanique obligatoire du relevé en cas TERANAP en
de pression hydrostatique de service supérieure à 0,01 MPa. dalle supérieure
Les points singuliers feront alors l’objet d’une étude ou d’un d’ouvrage enterré
avis technique établi par un Bureau de Contrôle, par un bureau (photo SEMALY)
d’ingénierie ou par un expert reconnu par l’AFTES.
En l’absence, ou dans l’attente d’une possibilité de contrôle
systématique et non destructif des raccordements de lés de
géomembrane bitumineuse et, en cas de pression hydrostatique
permanente, une bande de pontage en bitume polymère d’une
largeur minimale de 15 cm devra être mise en couvre-joint de
tous les raccordements. Cette disposition est susceptible d’évo-
luer dans le temps, en fonction notamment de la mise au point
ou pas de ce dispositif de contrôle continu des raccordements.
c) Sous-face des radiers et piédroits des structures réalisées
en cadre sans emprise Application TERANAP
Le procédé n’est pas admis pour les ouvrages cadre réalisés avec en voûte
emprise. Pour les ouvrages réalisés sans emprise le procédé peut (photo SEMALY)
être mis en œuvre, en radier et sur toute la hauteur du piédroit
en cas d’ouvrage partiellement ou totalement immergé. En cas
de hauteur supérieure à 3,00 m et conformément au cahier des

BITUTHENE 3000 – 4000 – 8000 DE LA SOCIETE GRACE

Cet avis annule et remplace celui publié dans la revue T.O.S n°168 de
novembre / décembre 2001

Sur la demande de la Société GRACE, le GT 9 a examiné les La protection supérieure pourra être soit le produit
conditions d’utilisation en étanchéité de tranchées couvertes SERVIPACK, préconisé dans le Cahier des Charges de la
du produit BITUTHENE, séries : 3000 – 4000 – 8000. société GRACE, soit un géotextile d’une masse surfacique
minimale de 800 g/m2. Dans ce cas les caractéristiques physico
Cet examen s’est appuyé sur la visite de plusieurs chantiers
mécaniques du géotextile devront être conformes au tableau
d’application et sur des essais en labo effectués à la demande du
n°4 des recommandations de l’AFTES relatives " au dimen-
GT 9.
sionnement des écrans de protection des dispositifs d’étan-
Dans sa réunion du 14 décembre 2005 le GT9 a donné l’avis chéité par géomembrane " publiées dans la revue Tunnels et
suivant : Ouvrages Souterrains n°183.
« Le GT9 considère que le produit BITUTHENE séries : Il convient également d’appliquer le cahier des charges établi
3000, 4000 et 8000 peut être utilisé en étanchéité en extrados par la société GRACE avec les corrections demandées par le
à condition que la mise en œuvre soit effectuée à des tempéra- GT9. »
tures supérieures à 5°C :
Des essais complémentaires vont être effectués qui pourront
• sur dalle horizontale amener à compléter cet avis.
• sur paroi verticale, sans charge d’eau, pour une mise en œuvre
par l’extrados.

TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS - N ° 199 - JANVIER/FEVRIER 2007 41


44reco GT9 24/01/07 14:50 Page 42

Commission “Avis d’experts” Procédés ou produits d’étanchéité innovants

GEOCOMPOSITE D’ETANCHEITE PREPRUFE 300R DE LA SOCIETE GRACE

Cet avis annule et remplace celui publié dans la revue T.O.S n°168 de
novembre / décembre 2001

En 1995, la Société GRACE France a sollicité auprès du GT n° 9 • Bonnes caractéristiques mécaniques du raccordement entre
une demande d’attribution d’un " Avis d’Experts procédés ou rouleaux PREPRUFE 300R, avec bonnes valeurs en traction
produits d’étanchéité innovants ". cisaillement et de moins bonnes mais néanmoins valeurs
suffisantes en traction par pelage
Cette demande s ‘applique à un géocomposite d’étanchéité, posé
en extrados mais adhérent à la structure bétonnée des ouvrages. • Bonne tenue à la pression hydrostatique, sans décollement, ni
migration de l’eau à l’interface PREPRUFE 300R – béton en
Le géocomposite d’étanchéité PREPRUFE 300R est composé cas de blessure accidentelle de la membrane, et ceci jusqu’à
de trois couches : une pression de 0.7 MPa.*
• Une couche extérieure de couleur blanche comprenant une
membrane d’étanchéité en P.E.H.D.
• Une couche " adhésive " de couleur blanche assurant la * résultats d’essais de tenue à la pression d’eau latérale réalisés de
liaison entre la membrane P.E.H.D. et le béton mis en œuvre 2003 à 2006 par l’AFTES. Ces essais feront l’objet d’une publi-
sur celle-ci. cation ultérieure.
A noter que la particularité du système PREPRUFE 300R n’est
pas d’assurer une liaison " adhésive " avec le béton, du type
" collage " mais, et compte tenu de la consistance très malléable
de cette gomme, de constituer un accrochage " mécanique " de
la membrane P.E.H.D. Cet accrochage se produit essentielle-
ment lors du premier retrait hydraulique du béton, la " gomme
adhésive " du système étant emprisonnée à cet instant par les
microporosités du béton mis en œuvre.
• Une couche transparente de protection, permettant de
cheminer sur la membrane pendant sa mise en œuvre, celle-ci
étant retirée juste avant le ferraillage de l’ouvrage.
Le géocomposite d’étanchéité PREPRUFE 300R se présente
sous forme de rouleau de 1.2 mm d’épaisseur minimale, hors
protection et, de 1.20 m de largeur pour environ 30 m de
longueur.
Le raccordement entre lés se fait par simple recouvrement sur
Application du PREPRUFE 300R sous radier de structure intégrée
la largeur de la bande adhésive du rouleau. Par contre le raccor-
(photo SEMALY.)
dement entre rouleaux est assuré par la mise en œuvre d’une
bande adhésive TAPE de 10 cm de largeur appliquée en
pontage des rouleaux PREPRUFE 300R eux même posés avec
un recouvrement de 75 mm. Cette bande adhésive est équipée
en partie supérieure de la même " gomme adhésive " que celle
des rouleaux PREPRUFE 300R, permettant ainsi la continuité
de l’accrochage du géocomposite avec le béton de l’ouvrage.
Conformément à la procédure établie pour la délivrance d’avis
d’experts, les essais et tests suivants ont été réalisés :

a) Caractéristiques physico-mécaniques du procédé en


laboratoire permettant notamment de mettre en évidence :
• Bonne adhérence du géocomposite d’étanchéité PREPRUFE
300R au béton coulé contre celui-ci
• Bonne adhérence de la bande TAPE de raccordement, sous
réserve cependant que les bords de PREPRUFE 300R à
raccorder soient exempts de poussière et d’humidité Mise en œuvre du PREPRUFE 300R
(photo SEMALY.)

42 TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS - N ° 199 - JANVIER/FEVRIER 2007


44reco GT9 24/01/07 14:50 Page 43

Commission “Avis d’experts” Procédés ou produits d’étanchéité innovants

b) Réalisation d’un chantier test sur le chantier de la Le traitement des points singuliers, angles rentrants et sortants,
première ligne du tramway de Lyon : pénétration de formes et de diamètres différents devra être
Dix Locaux Techniques Souterrains (L.T.S.) ont ainsi été étan- réalisé conformément au cahier de pose du procédé.
chés avec le géocomposite d’étanchéité PREPRUFE 300R, en Un géotextile de désolidarisation et de protection inférieure
radier et piédroits, la dalle supérieure étant traitée à l’aide de la du géocomposite d’étanchéité devra obligatoirement être
membrane bitumineuse à froid BITUTHENE, ayant déjà fait interposé entre le PREPRUFE 300R et le support vertical ou
l’objet d’un avis d’expert du GT n°9. horizontal. La masse surfacique et les caractéristiques physico-
Ce chantier test a permis de constater la bonne adaptabilité de mécaniques du géotextile seront conformes au tableau n°2 des
ce procédé d’étanchéité pour ce type d’ouvrage. Le traitement recommandations de l’AFTES relatives à " l’étanchéité et le
des points singuliers, associés avec soit le PREPRUFE TAPE, drainage des ouvrages souterrains " publiées dans le n° 159 de
soit le BITUTHENE Liquid membrane, ne semble pas poser la revue Tunnels et Ouvrages Souterrains.
de problèmes particuliers. Compte tenu de la sensibilité aux variations dimensionnelles
Les deux points faibles mis en évidence par ce chantier test sont de la couche polyéthylène du PREPRUFE 300R, l’amplitude
les suivants : de température de mise en œuvre du procédé sera limitée entre
5 et 30°C maximum. Au-delà de ces températures il est forte-
• Problème de dilatation de la membrane P.E.H.D. en cas de ment conseillé de consulter le Cahier des Charges de la société
fortes températures, rendant difficile et aléatoire la pose de la GRACE.
bande adhésive PREPRUFE TAPE
La réalisation du raccordement des rouleaux de PREPRUFE
• Sensibilité du procédé PREPRUFE 300R aux déchirures et 300R entre eux par l’intermédiaire d’une bande adhésive
poinçonnement, notamment lors de la mise en place du " TAPE " faisant partie du procédé ne pose pas de problème,
ferraillage, en sachant que l’adhérence de celui-ci au béton sous réserve de vérifier que les surfaces à raccorder sont bien
réduit les risques d’infiltration à l’intrados de l’ouvrage. exemptes d’humidité et de poussières. Le marouflage sur toute
Lors de sa réunion du 14 décembre 2005, le Groupe de Travail la largeur de la bande adhésive est obligatoire.
n° 9 a donné l’avis suivant : Le contrôle des raccordements se fait d’une façon similaire à
Le Groupe de Travail n°9 de l’Association Française des celle des géomembranes synthétiques utilisées en tranchées
Travaux et de l’Espace Souterrain (AFTES) émet un avis favo- couvertes. Il comprendra un contrôle de la régularité du recou-
rable à l’utilisation en étanchéité d’extrados des ouvrages vrement de la bande adhésive selon la méthode de la "pointe
souterrains du géocomposite d’étanchéité PREPRUFE 300R sèche" complété le cas échéant par un contrôle par dépression
de la société GRACE exclusivement dans le cas suivant : "cloche à vide" de tous les points litigieux.
• Tranchée couverte avec emprise et pour une pression hydro- Compte tenu de la sensibilité du procédé aux poinçonnements
statique de service inférieure ou égale à 0, 3 MPa et déchirures du géocomposite d’étanchéité PREPRUFE 300R
au ferraillage, du fait qu’il ne reçoit jamais de protection
L’utilisation du géocomposite d’étanchéité PREPRUFE 300R intrados, cette opération sera à surveiller plus particulièrement
est autorisée avec les soutènements suivants : parois moulées, et devra au moins constituer un "point critique" dans le cadre
parois préfabriquées, parois au coulis, berlinoise, palplanches d’un Plan d’Assurance Qualité spécifique à cette technique
métalliques (avec contre bajoyer ou remplissage des ondes des d’étanchéité. En cas de blessures, une réparation devra être
palplanches avant pose de la membrane), béton projeté coulé. réalisée avant le bétonnage à l’aide de pièces de "pontage" à
En radier le géocomposite d’étanchéité PREPRUFE devra être base de bande adhésive "TAPE". La forme et les dimensions
posé sur un béton de propreté taloché. des cales à armatures devront être spécialement étudiées pour
La préparation et la réception des supports devront être réalisés éviter le poinçonnement du géocomposite.
conformément aux prescriptions de l’article 9 du fascicule 67 – Pour éviter toutes les dégradations ou pollution du géocom-
titre III du C.G.T.G. complété par les nouvelles recommanda- posite d’étanchéité PREPRUFE 300R il est recommandé de
tions de l’AFTES, relatives à la "préparation des supports rece- faire le bétonnage de l’ouvrage dans la semaine suivant sa mise
vant un dispositif d’étanchéité par géomembrane" et publiées en œuvre.
dans le n°150 – novembre/décembre 1998 de la revue Tunnels En tout état de cause, et avant le bétonnage, le géocomposite
et Ouvrages Souterrains. d’étanchéité devra être nettoyé à l’eau claire de manière à
Les spécifications figurant dans le tableau n°1 de ces recom- éliminer toute trace de boues ou de pollutions diverses.
mandations seront applicables.

TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS - N ° 199 - JANVIER/FEVRIER 2007 43


44reco GT9 24/01/07 14:50 Page 44

Commission “Avis d’experts” Procédés ou produits d’étanchéité innovants

NOUVEL AVIS D’EXPERT AFTES


" PROCEDES OU PRODUITS D’ETANCHEITE OU DE DRAINAGE INNOVANTS "

GÉOCOMPOSITE DE PROTECTION CONTRE LE GEL AVEC FONCTION DRAINANTE CARFOAM DE LA


SOCIÉTÉ FARGOSAN

Présentation du procédé ➢ CARFOAM " New Aff "


En juin 2005, la Société FARGOSAN a sollicité auprès du Ce géocomposite, en allant du support vers l’intrados de l’ou-
GT n°9 une demande d’attribution d’un " Avis d’Experts vrage comprend une mousse de polyéthylène réticulée avec une
procédés ou produits d’étanchéité innovants ". face (côté support) cannelée et renforcée pour permettre le
passage de l’eau et sur l’autre face un film de polyéthylène de
Cette demande s ‘applique à un géocomposite de protection couleur noir physiquement laminé avec la mousse de poly-
contre le gel avec fonction drainante pouvant être appliqué, éthylène.
soit en apparent directement sur le soutènement ou le revête-
ment de l’ouvrage, soit interposé entre le soutènement et le La largeur d’un rouleau est de 1,55 m pour une longueur de
revêtement béton d’un ouvrage souterrain. 90 m et un poids de 62 kg.
Pour cette fonction de protection thermique d’un drainage En fonction de la résistance au gel recherchée l’épaisseur du
surfacique, la société FARGOSAN propose les trois types de CARFOAM " New Aff " varie de 4 à 20 mm.
géocomposite CARFOAM suivants :
• Pose apparente sur le soutènement ou le revêtement béton :
CARFOAM " Top Class "
• Pose interposée entre le soutènement et le revêtement béton : Photo n°3
CARFOAM “New Aff” NEW AFF vu en coupe
• Pose à l’extrados du revêtement d’un ouvrage réalisé sans (photo SEMALY)
emprise (tranchée couverte) et recevant une couverture en
remblai : CARFOAM " tranchées couvertes "
Présentation des géocomposites CARFOAM
➢ CARFOAM " Top Class "
➢ CARFOAM " Tranchées couvertes "
Ce géocomposite, en allant du support vers l’intrados de l’ou-
vrage comprend une mousse de polyéthylène réticulée, ayant Ce géocomposite, en allant du support vers l’extrados de l’ou-
une face (côté support) cannelée pour permettre le passage devrage comprend une mousse de polyéthylène réticulée avec une
l’eau d’infiltration et revêtue d’un film en polyéthylène alumi-
face (côté support) cannelé et renforcée pour permettre le
nisé (30 g/m2) et sur l’autre face, un tissé en polyéthylène igni-
passage de l’eau et sur l’autre face un film de raphia polyoléfi-
fugé appelé RAFIA associé à une feuille d’aluminium appa- nique laminé avec la mousse de polyéthylène.
rente. La largeur d’un rouleau est de 0,83 m pour une longueur de 60
La largeur d’un rouleau est de 1,55 m pour une longueur de m.
90 m et un poids de 62 kg. En fonction de la résistance au gel recherchée l’épaisseur du
En fonction de la résistance au gel recherchée l’épaisseur duCARFOAM " Tranchée Couverte" varie de 4 à 20 mm.
CARFOAM " Top Class " varie de 4 à 20 mm. A l’appui de sa demande la société FARGOSAN a transmis au
Groupe de Travail n°9 un cahier des charges de pose des
géocomposites CARFOAM. Les points importants qui ont été
vérifiés par le Groupe de Travail n°9 sont les suivants :
• Pose en tunnel :
- Fixation du rouleau de CARFOAM directement sur le
soutènement du tunnel par ancrage plastique avec
rondelles de répartition à raison de 5 à 7 unités par m2.
- Raccordement entre lés par recouvrement d’au moins
Photo 1 : face ignifugée intrados Photo 2 : face cannelée intrados 10 cm et soudure à l’air chaud (type LEISTER TRIAC)
(photo SEMALY ) (photo SEMALY) en deux passages (cordon intérieur et cordon extérieur)

44 TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS - N ° 199 - JANVIER/FEVRIER 2007


44reco GT9 24/01/07 14:50 Page 45

Commission “Avis d’experts” Procédés ou produits d’étanchéité innovants

- Thermo soudage au droit de chaque fixation d’une Ce chantier test a permis de constater la bonne adaptabilité de
rondelle FARGOSAN à base de polyéthylène, pour ce géocomposite avec pose en apparent sur une structure
renforcer à cet endroit précis l’imperméabilisation du maçonnée relativement régulière. La soudure de raccordement
géocomposite. des lés et des rondelles d’imperméabilisation des fixations du
• Pose en tranchées couvertes réalisées sans emprise CARFOAM se fait sans problèmes. Le seul point faible de la
(ouvrages voûtés) : pose de ce géocomposite constaté lors de cette visite est sa diffi-
culté de fixation sur supports trop irréguliers et notamment au
- Fixation du rouleau de CARFOAM directement à l’ex-
droit de cavités plus ou moins profondes. Ce type d’irrégularité
trados du revêtement de la voûte par ancrage plastique avec
peut ponctuellement augmenter sensiblement le nombre de
rondelles de répartition à raison de 3 à 5 unités par m2.
fixations.
- Raccordement entre lés par recouvrement d’au moins
10 cm et soudure à l’air chaud (type LEISTER TRIAC)
en deux passages (cordon intérieur et cordon extérieur)
- Thermo soudage au droit de chaque fixation d’une
rondelle FARGOSAN à base de polyéthylène, pour Photo 4
renforcer à cet endroit précis l’imperméabilisation du Tunnel du Saut
géocomposite. chantier test
(photo SEMALY)
Essais laboratoire et chantier test
Conformément à la procédure établie pour la délivrance d’avis
d’experts, les essais et tests suivants ont été réalisés :
a) Caractéristiques physico-mécaniques du procédé en labora-
toire. Cette vérification a été faite à partir des Procès
Photo 5
Verbaux d’essais et documents fournis par la société Tunnel du Saut
FARGOSAN. A l’issue de cette première vérification des détail soudure
essais complémentaires ont été demandés à la société rondelles
FARGOSAN. Ceux-ci ont été réalisés par les laboratoires (photo SEMALY)
français suivants :
- Classement de la réaction au feu. Seul le procédé
CARFOAM " Top Class " posé en apparent et composé de
la mousse de polyéthylène réticulée, référencée TA FRO
3500, a été testé. Cet essai a été réalisé par le Département Avis du GT N°9 de l’AFTES
Sécurité Structure et Feu du CSTB. Son classement selon Lors de sa réunion du 06 décembre 2006, le Groupe de Travail
l’arrêté du 21 novembre 2002 relatif à la réaction au feu n°9 a donné l’avis suivant :
des produits de la construction est de M1 (valable unique-
ment sur la face composée du tissé en polyéthylène ignifugé Le Groupe de Travail n°9 de l’Association Française des
appelée RAFIA associée à une feuille d’aluminium appa- Travaux et de l’Espace Souterrain (AFTES) émet un avis favo-
rente). Ce classement resterait cependant à être vérifié rable à l’utilisation, lorsque la protection contre le gel est
selon l’Euroclasse en vigueur. requise, des géocomposites CARFOAM " Top Class " et
- Vérification de la capacité de débit dans le plan, selon la CARFOAM " New Aff " dans les conditions suivantes :
norme EN ISO 12958 avec i = 1 et une contrainte de 150 kPa. • Pose en apparent
Les essais ont été réalisés par le CER de ROUEN sur le L’utilisation du géocomposite CARFOAM " Top Class ",
CARFOAM " Top Class ". La valeur moyenne obtenue est conformément à la circulaire 2006-20 du 29/03/06, est auto-
de 6.10x10-7 m2/s, avec une contrainte de 150 kPa, pour risée pour les ouvrages routiers de moins de 300 m.
une valeur moyenne sans contrainte de Conformément à l’Instruction Technique relative à la sécurité
3.32x10-4 m2/s. dans les tunnels ferroviaires n° 98300 du 08/07/1998 cette
b) Réalisation d’un chantier test sur le tunnel ferroviaire des utilisation est autorisée pour les tunnels ferroviaires de moins
tunnels du Saut et du Morillon sur la ligne de ANDELOT à de 400 m.
CLUSE. Les caractéristiques de ces ouvrages sont les suivantes :
L’épaisseur du géocomposite devra être adaptée aux conditions
- Maître d’ouvrage SNCF extrêmes de gel spécifiées dans le CCTP du marché.
- Matériaux mis en œuvre CARFOAM " Top Class " de
15 mm d’épaisseur par la société GCC – Département La pose du géocomposite n’est autorisée que pour des ouvrages
Etanchéité. Surface mise en œuvre pour les deux tunnels : hors pressions hydrostatiques (cas n° 1 de la norme NF EN
6 750 m2. 13491).
- Ce chantier test a fait l’objet d’une visite du GT n°9 de La préparation et la réception des supports devront être réalisés
l’AFTES le 6 septembre 2006 sur le tunnel du Saut conformément aux prescriptions de l’article 9 du fascicule 67 –
(longueur 333 ml) avec une pose uniquement en voûte titre III du C.G.T.G. complété par les recommandations de
(9,50 m de développé). l’AFTES, relatives à la " préparation des supports recevant un

TUNNELS ET OUVRAGES SOUTERRAINS - N ° 199 - JANVIER/FEVRIER 2007 45


44reco GT9 24/01/07 14:50 Page 46

Commission “Avis d’experts” Procédés ou produits d’étanchéité innovants

dispositif d’étanchéité par géomembrane " et publiée dans le conforme à la réglementation applicable au type d’ouvrage
n°150 – novembre/décembre 1998 de la revue Tunnels et traité avec ce complexe.
Ouvrages Souterrains. L’épaisseur du géocomposite devra être adaptée aux conditions
Les spécifications figurant dans le tableau n°1 de ces recom- extrêmes de gel spécifiées dans le CCTP du marché.
mandations sont applicables. La pose du géocomposite n’est autorisée que pour des ouvrages
Le traitement des points singuliers, pénétration de formes et de hors pressions hydrostatiques (cas n° 1 de la norme NF EN
diamètres différents devra être réalisé conformément au cahier 13491).
de pose du procédé. La préparation et la réception des supports devront être réalisés
• Pose interposée entre le soutènement et le revêtement du conformément aux prescriptions de l’article 9 du fascicule 67 –
béton (application " sandwich ") titre III du C.G.T.G. complété par les recommandations de
L’utilisation du géocomposite CARFOAM " New Aff " est l’AFTES, relatives à la " préparation des supports recevant un
autorisée pour les ouvrages routiers de moins de 300 m et dispositif d’étanchéité par géomembrane " et publiées dans le
pour les tunnels ferroviaires de moins de 400 m sous les n°150 – novembre/décembre 1998 de la revue Tunnels et
conditions suivantes : Ouvrages Souterrains.
- Débit d’infiltration moyen par m2 de tunnel inférieur ou Les spécifications figurant dans le tableau n°1 de ces recom-
égal au niveau 3 de l’AFTES (débit > à 30 gouttes/minute - mandations sont applicables.
TOS n°194/195 de mars/avril et mai/juin 2005) : possibi- Le traitement des points singuliers, pénétration de formes et de
lité de mise en œuvre du CARFOAM " New Aff " entre le diamètres différents devra être réalisé conformément au cahier
soutènement et un béton coffré d’épaisseur supérieure à 10 cm. de pose du procédé.
- Débit d’infiltration moyen par m2 de tunnel supérieur ou
• Pose en tranchées couvertes réalisées sans emprise
égal au niveau 4 de l’AFTES (débit > à 1 litre /minute -
TOS n°194/195 de mars/avril et mai/juin 2005) : il est Ce type d’application de géocomposite de protection contre le
recommandé de n’utiliser le CARFOAM " New Aff " qu’in- gel avec fonction drainante n’est pas à ce jour utilisé en France
terposé entre le soutènement et un béton projeté fibré ou à l’extrados de structure remblayée. Par conséquent le GT n°9
armé d’un treillis d’épaisseur variable. Pour les ouvrages de n’étend pas le présent " Avis d’Expert " à ce type d’ouvrage.
plus de 300 m pour les tunnels routiers et de plus de 400 m Cette position pourra évoluer ultérieurement en fonction
pour les ouvrages ferroviaires, la résistance au feu du d’éléments techniques nouveaux apportés par la société
complexe CARFOAM " New Aff " et béton projeté, devra FARGOSAN pour ce domaine d’application.
être vérifiée. Le niveau de résistance à respecter devra être

Membrane
Membrane
Preprufe
polyoléfine manufacturée
®
étanchéité en extrados

Sécurité de la technologie,
Advanced
adhérence continue à la Bond Technology
www.graceconstruction.com

structure; naturellement
“micro-compartimentée“.

Traitement simplifié de
tous types de pénétration
10 millions de m2 déjà posés
• Tramway de Lyon : tranches 1, 2 et 3
• Tramway de Grenoble ...

AFTES BRITISH
BOARD OF
AGREMENT ICITE
97/3325
CERTIFICATE No.
A.T. n° 560/01
Tos N. 156

Grace Produits de Construction


1001 rue de Maisonneuve - 71580 Saillenard - France
Tél. 03 85 76 45 00 - Fax 03 85 74 10 84
e.mail: techservice.sbm-fr@grace.com