Vous êtes sur la page 1sur 34

Le solaire thermique à Formation CSP

Ouarzazate
concentration : Mai 2016

Principes

Gilles Flamant et
Cyril Caliot
PROMES-CNRS

Gilles.flamant@promes.cnrs.fr
Cyril.caliot@promes.cnrs.fr
Sommaire

• Chaleur industrielle

• Combustibles solaires

1
De la source aux
besoins

Electricité (photovoltaïque à concentration)

Electricité (conversion thermodynamique)


Système de
concentration Chaleur industrielle

Combustibles de synthèse

2
Chaleur
industrielle

3
Chaleur
industrielle

Un potentiel énorme d’applications


pour le solaire à concentration
Répartition de la demande mondiale de chaleur

Demande d’énergie
mondiale :
Environ 50% est de la
chaleur

Figures, données 2009


Source: Energy Technology Perspectives 2012
4
Chaleur
industrielle

5
Chaleur
industrielle

6 Source : IEA « Solar energy perspectives » 2011


Chaleur
industrielle
La chaleur à T>400°C représente 1/3 de la consommation finale
d’énergie dans l’industries des pays du sud de la Méditerranée

Cottret N., E. Menichetti (2010) “Solar heat for industrial processes” Technical Report, OME, Ref
7 SSFA/2010/GFL 5070-4A54-2647-2101
Chaleur
industrielle
Métaux et minerais sont localisés principalement dans les zones très
ensoleillées

8
Chaleur
industrielle
Technologies

9 IEA Roadmap on solar heating & cooling, 2012


Chaleur
industrielle
Technologies

10 IEA Roadmap on solar heating & cooling, 2012


Chaleur
industrielle
Technologies

Concentrateurs à tour avec sur-concentrateur et paraboloïde(x3000-5000)

Concentrateur à tour performant


(x1000)

Concentrateur à tour standard(x500)

Cylindro-parabolique et Fresnel (x50)

I I I I
150°C 400°C 600°C 1000°C 1600°C
11
Exemples

12
Usine
pharmaceutique
El Nasr (Egypte)

144 collecteurs CP
Longueur 6 m, ouverture 2,3 m
Soit 1900 m2

Production de 1,3 tonnes/h de


vapeur saturée à 175°C
Soit 0,9 MWth
Installation hybride, 30%
solaire

13
Utilisation potentielle
dans l’industrie
chaux-ciment

Clinkering
1450°C

Calcination
CaCO3 = CaO + CO2 900°C
∆H = 3030 kJ.kg de CaO
-1

La décomposition de CaCO3 représente


60% de la consommation d’énergie des
cimenteries
L’industrie du ciment émet plus de 5% du
CO2 total mondial

14 Source : IEA « Solar energy perspectives » 2011


Utilisation potentielle
dans l’industrie
chaux-ciment

15
Utilisation potentielle
dans l’industrie
chaux-ciment
Calcination solaire Energie solaire

Calcination 900°C
CaCO3
CaCO3 CaO +CO2 Stockage CO2

Air ou
CO2

Calcination classique
60%
Calcination 900°C
CaCO3
CaCO3 CaO + CO2 40%

Fuel
CxHy NOx + SOx + CO2 Gaz de combustion
enrichi en CO2
16
Utilisation potentielle
dans l’industrie
chaux-ciment
Evaluation technico-économique
Parameter Value
Taux de substitution par l’énergie solaire (%) 100, 80, 60, 40
Taux de pertes (%) 15, 30, 45
Enthalpie de réaction (kJ/kg of CaO) 3182
Nombre de jours de fonctionnement 365
Production journalière de clinker 3000 t/j

Characteristic 100% solar 60% solar


calcination calcination
Puissance nécessaire (MWth) 285 171
Investissement (MUS$) 150 90
Rendement de conversion (%) 56 56

17 GONZALES R. and FLAMANT G. ASME Journal of Solar Energy Engineering (2014), vol. 136, pp. 025001-1/12.
Utilisation potentielle
dans l’industrie
chaux-ciment
Evaluation technico-économique

18
GONZALES R. and FLAMANT G. ASME Journal of Solar Energy Engineering (2014), vol. 136, pp. 025001-1/12.
Utilisation potentielle
dans l’industrie
chaux-ciment
SOLPART European
Project (2016 – 2019)
High Temperature Solar-Heated Reactors for
Industrial Production of Reactive Particulates

Calcination CaCO3 et phosphates


naturels également prévue

19
Combustibles solaires

20
Combustibles
solaires

Les combustibles de synthèse : produire des combustibles (liquides) grâce


au solaire concentré (1000°C – 1600°C) via H2 + CO, gaz de synthèse
Voie 1
Matériaux carbonés (biomasse, déchets …) Gaz de synthèse
20%-40% Soleil
Comb. Liq.
Voie 2 100% Soleil
Eau et dioxyde de carbone Gaz de synthèse

21
Combustibles
solaires
Voies possibles

22
Trainham at al. (2012) Current Opinion in Chem Eng. 1, 1-7
Combustibles
solaires
Réactions
1- A partir de matériaux carbonés

C + H2O  CO + H2
CH4 + H2O  CO + 3H2
CH1.4O0.6 + 0.4 H2O  CO + 1.1 H2
CO + H2O  CO2 + H2

2- A partir d’eau et de dioxyde de carbone (cycles Redox )

Etape solaire (endothermique): MxOy  MxOy-1+ ½ O2


Etape non solaire (exothermique): MxOy-1 + H2O/CO2  MxOy + H2/CO
Réaction globale: xCO2 + (1-x)H2O + Solar Energy  xCO + (1-x)H2 + ½O2

3- Combustibles liquides à partir de gaz de synthèse (H2/CO)

nCO + (2n+1)H2  CnH2n+2 + nH2O


23
Combustibles
solaires
Dispositif expérimental

24 Li R., Zeng K., Soria J., Mazza G., Gauthier D., Rodriguez R., Flamant G. « Product distribution from solar
pyrolysis of agricultural and forestry residues” Renewable Energy (2016), 89, pp. 27-35.
Combustibles
solaires
Pyrolyse de déchets agricoles

25 Li R., Zeng K., Soria J., Mazza G., Gauthier D., Rodriguez R., Flamant G. « Product distribution from solar
pyrolysis of agricultural and forestry residues” Renewable Energy (2016), 89, pp. 27-35.
Combustibles
solaires
Cycles thermochimiques

26
Combustibles
solaires
Cycles thermochimiques

Ré-oxydation :
Zn + CO2 = ZnO + CO
Réduction : Condensation /nucléation :
Zn + H2O = ZnO + H2
ZnO = Zn(g) + 0.5O2 Zn(g) = Zn(l,s)

T<Tcondensation Gaz inerte,


T>1600°C
O2
Gaz inerte,
Gaz inerte, O2,
CO, H2
ZnO Zn(g)
Recombinaison
Zn +0.5 O2 ZnO Zn, Gaz inerte,
Gaz inerte
ZnO CO2, H2O

27
Combustibles
solaires
Cycles thermochimiques
Réduction (production O2) Hydrolyse (production H2)
Etape solaire (M = Zn or Sn): MxOy  MxOy-1+ ½ O2

SnO →
Sn2O3

ZnO →
Zn

Très grande réactivité des nanopoudres de


Zn/ZnO avec la vapeur d’eau (prod. H2) →
28 Chambon M., Abanades S., Flamant G. (2009), Int. J. Hydrogen Energy, 34(13), 5326-5336
Combustibles
solaires
Cycles thermochimiques
Réduction (production O2) Oxydation (production H2 et CO2)
CexOy  CexOy-1+ ½ O2

29 Chueh W.C. et al. (2010) Science, 330, 1797


Combustibles
solaires
Cycles thermochimiques
Objectif: réduire la température de réduction

 Famille 1 (chimie stœchiométrique) oxydes simples): ZnO/Zn, Fe3O4/FeO …


 Famille 2 ((chimie stœchiométrique), oxydes mixtes: Ferrites MFe2O4 with M= Ni, Co …
 Famille 3 (chimie sous-stœchiométrique): CeO2 et Ce1-xMxO2 with M= Zr, Hf … avec
quelquefois un dopant (terres rares)

 Famille 4: Perovskites, ABO3.


LaxSr1-xMnO3 (SLM), LaxSr1-xMnyAl1-yO3
(SLMA), BaxSr1-xCoyFe1-yO3 …

30 Demont et al. (2014) Journal Phys Chem C, 118, 12682


Combustibles
solaires
Rendements
→ Indicateur 1, rendement du réacteur:

ηrec = mproduitsPCIproduits / Qsolaire

→ Indicateur 2, rendement thermochimique:

ηtc = mproduitsPCIproduits / (Qsolaire + mréactifPCIréactif)

→ Indicateur 3, Taux d’accroissement énergétique

U = mproduitsPCIproduits / mréactifPCIréactif

31
Combustibles
solaires
Rendements

32 Pitz-Paal, R., Bolero, N.B., Steinfeld, (2011) Solar Energy, 85, 334-343
Merci de votre attention