Vous êtes sur la page 1sur 9
N° 854/MaS2 du MARDI 15 DECEMBRE 2015 | PROCEDURE N° 467-RP/15/S1A/54/CO) RANARISON Tsirihiaina Tsilavo | Partie civile Contre ANDRIAMBOLOLO-NIVO Solo Niaina \ Provnu d'abus de confiance AUDIENCE PUBLIQUE CORRECTIONNELLE DU TRIBUNAL DE PREMIERE INSTANCE DANTANANARIVO DU MARDI QUINZE DECEMBRE DEUX MIL QUINZE. A HUIT| HEURES. SALLE NUMERO DEUX. \ } } Le Tribunal de Premiére Instance d’Antananarivo, statuant publiquement, en matiére correctionnelle et en premier ressort, tenu au palais de Justice de ladite ville en Ia salle ordinaire de ses audiences du MARDI QUINZE DECEMBRE DEUX MIL QUINZE, oui siégeaient Madame RAMBELO Volatsinana, Vice-président auprés du Tribunal de Premiére Instance Antananarivo ; -PRESIDENT- En présence de Madame RASOAHANTA Elysée, Substitut du ‘>rocureur de la république, prés le Tribunal de Premiére Instance d’Antananarivo. AU BANC DU MINISTERE PUBLIC Assistée de Maitre RAFAMANTANANTSOA Lalaina Colombe, Greffier tenant la plume ; -GREFFIER- lla été rendu en audience publique, le jugement suivant ENTRE : LE MINISTERE PUBLIC, exergant I'action publique er RANARISON Tsiriniaina Tsilavo/ domicilié au Lot 209 FIV Ambohitravao Talatamaty PARTIE CIVILE ‘Ayant pour conseil Me Fredon Armand RATOVONDRAJAO, Avocet 4 la Cour COMPARANT -d’une part- CONTRE: ANDRIAMBOLOLO-NIVO Solo Niaina/ né 25 Mars 1961 & Ankadifotsy Antananarivo, fis de RANDRIAMBOLOLONA Georges (feu) et de RAHANIVOSOLO, marié, pere de deux enfants, de nationalite matagasy. Fxpert-Comptable, domicilié au Lot 64, Rue Pasteur Rabary — Ankadivato Antananarivo, se Aisa igrbals pondamné, MD du 29/07/2015 Sy“ COMPAR@NT Qyiyp" Put Yonsell Me ANDRIANAMBININA Lino Réa et Me Rorau RANDRIATSARAFARA, ju d @bys de confiance 3. -dautre part- eye (BUNAL, naniuLtout€s les piéces du dossier Gui le prévenu en son interrogatoire ui la partie civile en ses demandes, fins et conclusions . 2 } \ \ (Oul Me Fredon|Armand RATOVONDRAJAO en ses plaidoiries pour la partie civile ; Qui le représentant du Ministére Public en ses réquisitions orales Oui Me ANDRIANAMBININA Lino Réa et Me Rorau RANDRIATSARAFARA en leurs plaidoiries pour le prévenu ‘Oui le prévenu en bes derniéres paroles pour ses moyens de défense ; Et aprés en avoir délibéré conformément 2 {a loi ; \ sur vaction PUBLIQUE | ‘Attendu que suivant ordonnance de renvoi en date du 20 Novembre 2018, rendu par le Juge ANDRIAMBOLOLO-NIVO Solo Niaina / 4. Dravoir a Antgnanarivo, courant 2009-2010, 2011, 2042, en tout cas deppiis moins de trois ans. tant gérant statutaire dele Societe CONNECTIC SARL, de mauvaise fos fait des biens ou de crécit de la Societe, un usage auil gavait contrare & lintért et cele-c, & des fins personnelies, matérilles ou morales pour favoriser une autre personne morale dont laquelle i est intéressé directement, ils'agit notamment de la pesation d'une société Unipersonnelle (EURL), sise en France dénommée EMERGEMENT NETWORK SYSTEMS par ANDRIAMBOLOLO-NIVO Solo Niaina, 'émission par cette société ‘db nombreuses factures fatves 2 le soceté CONNECTIC lesquelles ont été payées par la société CONNECTIC par virements intemationaux et ce dune somme d'argent dun montant au total de 3.663.533.5605, 79Ariary, 58.799 177 e6Ariary. ~ 1.033.273 747, 75 Aviary, - 1.537-643.639, 36Ariary, - 436.287.001, 32Ariary, facurations fictives Hbelés en tant que « licences sur téléchargement de logiciel CISCO intemet working System »_ alors que la Sociéte CONNECTIC n'a jamais ni commandé, ni obtenu ces licences et logiciels. Fatt prévu et par anicte 831 de fe Lo! 2003.036 du 30 Janvier 2004 sur les Sociétés Commerciales 2. D'avoir & Antananarivo, courant 2011, 2012, en tout cas depuis moins de trois ans, fabriqué de nombreuses fausses factures a la Société CONNECTIC, commis un faux en écriture de commerce, Fait prévu et par l'article 147/2°™ partie du Code Pénal. 3, D'avoir dans les mémes circonstances de temps et de lieu que dessus, en tout cas depuis moins de trois are soemment fait usage dactes faux ou de pieces arguées de faux en Tespéce de nombreuses fausses factures Fait prévu et par article 147/2" 148 partie du Code Pénal. SUR L'EXCEPTION es conseils du prévenu Me ANDRIANAMBININA Lino Réa et Me Rorau RANDRIATSARAFARA ont soulevé in limine ltis du saisie du Tribunal en occurrence la plainte a été déposé @ parquet général, ce qui constitue une irrégularité EN LA FORME ‘Que lexception est soulevée « in limine itis » ; AU FOND I convient de la rejeter ; SUR L’ACTION PUBLIQUE {feeauaspreave-sufisante contre Ie pévenu ANDRIAMBOLOLO-NIVO Solo Niaina éavoir commis (eal bub a enfiance a ll reprocher Fs ctr Ge le declarer coupable ceherjant cant deinquant primaire, le prévenu peut bénéfcer des dspostions ds args 669 et suivants du code de procedure penal ANARISON Tsiriniaina Tsilavo s'est constitué partie civile et par le biais de son ‘Armand RATOVONDRAJAO sollicite la somme de 1.630.000.000Ariary @ titre de ql : AuBaiaube sobs na. | Sabo ~ | 30! P. Avaaiauborotonive ode thaina | _ Navorke inmeqguiditx actrud plain € Eis Reswick As Vela Brads £ee, cas EMEQCEAT ne rnc Jule, A pera no basen! 4 vmait da ty) c30 mod! pana amlefy co 2 EuekeenT ruaka odes nuTratig 2 \ ~ 0 Wer eleven * | Tay jantotve oe | - Talty ny @ temas Ve curs" ny . ng 8 Tieny anfony nanengand