Vous êtes sur la page 1sur 3

ISET SBZ TD : RDM

TD1 : Torseurs des cohésions

EXERCICE 2

Un arbre de machine 1 est modélisé à la figure 1 par sa ligne moyenne AB.


1 est guidé en rotation par deux roulements que l’on peut modéliser en A et B par deux
liaisons :

 En A : liaison 2-1, sphérique de centre A


 En B : liaison 3-1, linéaire annulaire d’axe (B,x ) ;
 En C : l’arbre supporte une action mécanique extérieure modélisable par un torseur

RDM (GM1) 1
ISET SBZ TD : RDM

TD 2 : TRACTION

EXERCICE 1
Un tirant de 1,5 m de longueur et de section droite circulaire,
supporte un effort normale P=4300N.
Il est en acier de σpe = 85 MPa et E=200000 MPa.
Déterminer le diamètre minimal et l’allongement du tirant.

EXERCICE 2

1 - Vérification d’un Tirant


Un profilé IPN sert de chemin de roulement pour un
palan. Il est suspendu par trois tirants d’un diamètre
d= 10 mm et d’un longueur l = 400 mm (pour la zone
non filetée).
 Ces tirants sont en acier de résistance élastique :
RE = 240 MPa.
 Le module de YOUNG du matériau est : E =
2.105 MPa.
 Le coefficient de sécurité est s = 8 (appareil de
levage).
 Le tirant le plus chargé supporte une charge verticale de
N=600N.
 L’allongement ne doit pas dépasser 0,5 mm.

Questions :
a) Vérifier que ce tirant satisfait à la condition de résistance en
toute sécurité (la zone la plus fragile se situe dans la zone 2,
la section soumise à la traction est Sn = 52,3 mm²).
b) Vérifier que l’allongement reste acceptable (la zone qui
s'allonge est la zone 1).

RDM (GM1) 2
ISET SBZ TD : RDM

EXERCICE 3
La potence à tirant proposée est utilisée
en manutention pour lever et déplacer des
charges.
Elle se compose d’un palan (4), d’une
poutre-rail (3), d’un fût pivotant (1) et du
tirant (2).
L’action mécanique B3/2 a comme
intensité 6 200daN pour le cas où le palan
(4) est complètement à droite.
Le tirant est une poutre de forme
cylindrique, de diamètre « d » , de
longueur L=2,8 m
Le coefficient de sécurité est s=6

Question :
L’étude consiste à mettre en évidence l’influence du choix du matériau sur le diamètre du
tirant.
a. Donner la nature de la sollicitation du tirant, justifier votre réponse.
b. Déterminer le torseur des efforts de cohésion le long de la poutre (tirant 2 ).
c. Déterminer la formule littérale donnant le diamètre d du tirant en fonction de: Re, s, B3/2.
d. Recenser dans le tableau ci-dessous les valeurs numériques de d en fonction des trois
matériaux.
e. Déterminer la formule littérale donnant l’allongement du tirant en fonction de L (longueur
initiale du tirant), d, B3/2 et E.
f. Recenser dans le tableau les valeurs numériques de en fonction des trois matériaux.
g. Comparer et commenter les résultats obtenus.

Matériau
d l Re : Résistance E : Module de
(mm) (mm) élastique (MPa) Young (MPa)

Acier courant S235 235 200 000

Alliage d’aluminium AU5G 240 70 000

Laiton Cu Zn 39 Pb 2 200 92 000

RDM (GM1) 3