Vous êtes sur la page 1sur 3

Version : 2.

0 (ALB/MD)
Date : juin 2016

Alcool et interactions médicamenteuses

Contexte :

Plusieurs médicaments sont incompatibles avec la prise simultanée d’alcool. Les interactions
peuvent être plus ou moins graves (cf. tableaux ci-dessous).

Certaines de ces interactions sont comparables aux effets obtenus avec l’Antabus® (disulfiram),
prescrit en cas de dépendance afin de dissuader le patient de consommer de l’alcool. Ces effets
se traduisent par des symptômes tels que flush, transpiration, tachycardie, fatigue, malaise
général, fourmillement, céphalées, et hypotension artérielle 1. Ces symptômes sont liés à
l’accumulation d’un métabolite toxique (acétaldéhyde) lié à la métabolisation de l’alcool. Lors
de l’administration d’Antabus®, ce dernier bloque l’ALDH (aldéhyde deshydrogénase)
responsable de l’élimination de ce métabolite toxique 2, 3.

Certains médicaments peuvent accélérer l’absorption d’alcool (ceci raccourcit le Tmax*) et


donc l’apparition de ses effets. Il s’agit notamment des médicaments accélérant la vidange
gastrique tels que le métoclopramide et la dompéridone.
D’autre en revanche peuvent retarder l’absorption de l’alcool (ceci rallonge le Tmax) et retarder
l’apparition de ses effets. Il s’agit des médicaments retardant la vidange gastrique tels que ceux
avec des propriétés anticholinergiques : atropiniques, antidépresseurs tricycliques, etc.

D’un point de vue pharmacologique, l’éthanol est un dépresseur du système nerveux central
(SNC) et induit une somnolence et une sédation. L’utilisation concomitante d’alcool et de
médicaments à propriétés sédatives (benzodiazépines, barbituriques, anxiolytiques,
hypnotiques, antidépresseurs sédatifs, neuroleptiques, antihistaminiques, myorelaxants,
antalgiques, etc.) entraine un risque supérieur de dépression du SNC et une altération de la
vigilance.

Distribution du médicament et mise en garde :

Une étiquette de mise en garde (cf. exemple ci-dessous) sera appliquée sur tous les emballages
de médicaments à risque d’interaction grave avec l’alcool :

Etiquette de mise en garde :

X:\PHEL\Prestations cliniques\Assistance pharmaceutique\Alcool & Alcoolisme\Alcool et interactions médicamenteuses.docx


Version : 2.0 (ALB/MD)
Date : juin 2016

Le tableau ci-dessous liste les différents principes actifs contre-indiqués lors de consommation
d’alcool.1,4,5

Principe actif Spécialité Détails de l'interaction Proposition de suivi

ceftriaxone Rocephin® et génériques risque de réaction type "Antabus" ne pas consommer d’alcool simultanément
cefazoline Kefzol® et génériques à la prise du médicament
cefamandole Mandokef®
co-trimoxazole Nopil®,Bactrim® risque de réactions type "Antabus" ne pas consommer d'alcool simultanément
à la prise du médicament
disulfiram Antabus® risque de réactions type "Antabus" ne pas consommer d'alcool simultanément
à la prise du médicament
glibenclamide Daonil® /semi-Daonil® risque d’hypoglycémie et de ne pas consommer d'alcool simultanément
Glucovance® réactions type "Antabus" à la prise du médicament;
Glibenorm® suivi rapproché des glycémies
Glibesifar®
gliclazide Diamicron® risque d’hypoglycémie et de ne pas consommer d'alcool simultanément
réactions type "Antabus" à la prise du médicament;
suivi rapproché des glycémies
isoniazide Rimifon®, Rifater® risque de diminution des taux ne pas consommer d'alcool simultanément
plasmatiques de l’isoniazide et de à la prise du médicament
réactions type "Antabus"
isotretinoine Roaccutan® et génériques risque de réactions type "Antabus"
métronidazole Flagyl® et génériques risque de réactions type "Antabus" ne pas consommer d'alcool simultanément
à la prise du médicament
procarbazine Natulan® risque de réactions type "Antabus" ne pas consommer d'alcool simultanément
à la prise du médicament

Le tableau ci-dessous liste les différents principes actifs à risque de potentialisation des effets
secondaires lors de consommation concomitante avec l’alcool.2,4,6

Médicament Spécialité Détails de l’interaction Proposition de suivi

acide Aspirine® risque de saignements gastro- suivi clinique quant aux risques de
acétylsalicylique intestinaux saignements gastro-intestinaux
antihypertenseur potentialisation possible de l'effet suivi clinique lors de consommation
hypotenseur récurrente
érythromycine Erythrocin® accélération de la vidange gastrique et suivi clinique
augmentation de la biodisponibilité de
l’alcool  Tmax diminué et
augmentation de la concentration
sanguine en alcool
insulines risque d’hypoglycémie suivi rapproché des glycémies;
vérification des connaissances du patient
quant à la gestion des hypoglycémies
médicaments du risque de potentialisation de l’effet suivi clinique
SNC : dépresseur du SNC: diminution de la
benzodiazépines, vigilance, de l'attention et de la
analogues et autres concentration, sédation et somnolence,
hypnotiques dépression respiratoire
antidépresseurs,
neuroleptiques,
analgésiques,
opiacés, narcotiques,
antiépileptiques,
thiopental,
antihistaminiques,
myorelaxants, etc.

X:\PHEL\Prestations cliniques\Assistance pharmaceutique\Alcool & Alcoolisme\Alcool et interactions médicamenteuses.docx


Version : 2.0 (ALB/MD)
Date : juin 2016

metformine Glucophage®, risque d’hypoglycémie suivi rapproché des glycémies;


Metfin® et vérification des connaissances du patient
génériques quant à la gestion des hypoglycémies
méthotrexate Méthotrexate® risque d’augmentation de suivi clinique et biologique
l’hépatotoxicité
paracétamol Panadol®, risque d'augmentation de suivi clinique et biologique
Dafalgan® et l'hépatotoxicité
génériques
ranitidine Zantic® et augmentation de la biodisponibilité de suivi clinique
génériques l'alcool

vérapamil Isoptin® augmentation de la concentration suivi clinique


sanguine en alcool (inhibition de son
métabolisme)

Références :

[1] Drug-induced disulfiram-like reaction Micromedex 2.0.


[2] Pharmacokinetic and pharmacodynamic drug interactions with ethanol (alcohol), Lingtak-Neander Chan, Gail D. Anderson, Clin
pharmacokinetics (2014) ; 53 ;1115-1136.
[3] Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Alcool : Effets sur la santé. Synthèse et recommandations. Paris : Les
éditions Inserm – Chapitre 14 : Interaction entre alcool et médicaments. Disponible online:
www.ipubli.inserm.fr/bitstream/handle/10608/168/?sequence=19.
[4] Ethanol- drug interaction Micromedex 2.0.
[5] Antibiothérapie : interactions médicamenteuses et alimentaire, Rev Med Suisse, 2009, 5 ; 1979-1984.
[6] Effets spécifiques des interactions alcool et médicaments SFA/ISPA.

X:\PHEL\Prestations cliniques\Assistance pharmaceutique\Alcool & Alcoolisme\Alcool et interactions médicamenteuses.docx