Vous êtes sur la page 1sur 16

G22

G22
Rapport du TP système
dynamiquen°4 :
Équilibrage des masses à
pistons.

Encadré par : Mr.zaki & Mr.hialal

Réalisé par :

Jami Nizar
Kossir Omar
Maamer Zakariae
Mastour Mouad
Mileh Aymen

1|Page
G22
Sommaire :
Liste des figures : ..................................................................................................................................... 3
Liste des tableaux : .................................................................................................................................. 3
Introduction :........................................................................................................................................... 4
Expérience 1 : choix des vitesses de votre expérience : ......................................................................... 5
1. Mode opératoire :........................................................................................................................... 5
2. Résultat : ......................................................................................................................................... 5
3. Analyse des résultats ..................................................................................................................... 5
Expérience 2 : Forces dans un moteur à un cylindre : ............................................................................ 7
1. Mode opératoire :........................................................................................................................... 7
2.Résultat :............................................................................................................................................... 7
3. Analyse des résultats : ................................................................................................................... 7
4. Partie théorique : ............................................................................................................................ 8
3.1. Partie équilibré : .................................................................................................................. 8
3.2. Partie non équilibré : ........................................................................................................... 8
Expérience 3 : Forces et moments dans un moteur à deux cylindres :................................................... 9
1. Mode opératoire : ........................................................................................................................... 9
2. Résultat :.......................................................................................................................................... 9
3. Analyse des résultats : ..................................................................................................................... 9
4. Partie théorique : .......................................................................................................................... 10
5.1. Partie équilibré : ................................................................................................................ 10
5.2. Partie non équilibré : ......................................................................................................... 10
Expérience 4 : Forces et moments dans un moteur à quatre cylindres : .............................................. 11
1. Mode opératoire : ......................................................................................................................... 11
2. Résultat :........................................................................................................................................ 11
3. Analyse des résultats : ................................................................................................................... 11
4. Partie théorique : .......................................................................................................................... 12
4.1. Configuration : (0 ; 180; 180 ; 0)........................................................................................ 12
4.2. configuration : (0 ; 180; 90 ; 270) ...................................................................................... 13
Conclusions :.......................................................................................................................................... 16

2|Page
Liste des figures :

Figure 1: une courbe qui illustre l'évolution la forces en fonction de la vitesse. ................................... 5
Figure 2:une courbe qui illustre l'évolution du moment en fonction de la vitesse. .............................. 6
Figure 3: schémas de la configuration (0, 0, 0, 0)................................................................................... 7
Figure 4: schémas de configuration (0, 0, 180, 180). .............................................................................. 9
Figure 5: shémas de la configuration (0, 180, 180, 0). .......................................................................... 11
Figure 6:shémas de la configuration (0, 180, 90, 270). ......................................................................... 12

Liste des tableaux :

Tableau 1: Tableau des moments et des forces en fonctions des vitesses de rotation du Motors ........ 5
Tableau 2: résultat de la configuration (0, 0, 0, 0) cas équilibré ............................................................. 7
Tableau 3 : résultat de la configuration (0, 0, 0, 0) cas non équilibré. .................................................... 7
Tableau 4:résultat de la configuration (0, 0, 180, 180) cas équilibré. ..................................................... 9
Tableau 5:résultat de la configuration (0, 0, 180, 180) non équilibré..................................................... 9
Tableau 6: résultat de la configuration (0, 180, 180, 0) et (0, 180, 90, 270). ........................................ 11

3|Page
Introduction :

L’analyse vibratoire est un moyen préventif et efficace pour diagnostiquer un système


mécanique et détecter ou prévoir les problèmes rencontrés lors de son fonctionnement
qui ne sont pas facilement apercevable à l’œil nu.
Cette étude se montre très utile dans l’étude du moteur à combustion et de son
comportement dans le but d’assurer son bon fonctionnement et d’augmenter sa durée
de vie.
Dans ce TP, nous serons amenés à effectuer une analyse vibratoire à travers une série
d’expérimentations

4|Page
Expérience 1 : choix des vitesses de votre expérience :
1. Mode opératoire :
Pour qu’on puisse extraire les pulsations propres de notre système, il faut l’excité en avantage
en adoptant une configuration mal équilibré (0, 0, 180, 270). Par la suite, on fait varier la vitesse
du Motors de 300 RPM à 900 RPM et on note à chaque fois la force et le moment correspondant
afficher à l’aide d’un oscilloscope.

2. Résultat :
On varie la vitesse du Motors de 300 RPM à 900 RPM, on note les valeurs ci-dessous :
Moment
Vitesse (rev.min-1) Force (N) (N.m)
300 8,8 0,64
350 9,9 0,8
400 14,3 0,96
450 16,5 1,28
500 23,1 2,16
550 92,4 3,52
600 50,6 2,24
650 39,6 2,72
700 38,5 3,04
750 29,37 4,64
800 52,8 9,92
850 69,3 10,88
900 97,9 7,68
Tableau 1: Tableau des moments et des forces en fonctions des vitesses de rotation du Motors

3. Analyse des résultats


Forces(N)
120

100

80
force(N)

60

40

20

0
300 350 400 450 500 550 600 650 700 750 800 850 900
vitesse (rev min-1)

Forces(N)

Figure 1: une courbe qui illustre l'évolution la forces en fonction de la vitesse.

5|Page
Moment
12

10

8
moment (nM)

0
300 350 400 450 500 550 600 650 700 750 800 850 900
VITESSE (rev,min-1)

Moment (Nm)

Figure 2:une courbe qui illustre l'évolution du moment en fonction de la vitesse.

On constate d’après les graphes ci-dessus, que l’évolution des deux paramètres du système la force
et le moment présente en des points particuliers un maximum, ce que l’on peut signifier par une
excitation extrême par une pulsation propre. Pour les deux cas de figure, on note les vitesses ayant
un pic au niveau de la force et du moment :

- Cas de la courbe de la force : point max (550,….).


- Cas de la courbe du moment : PTmax1 (550,…), PTmax2 (850,…).

Dans le cas pratique les deux vitesses 550 Rpm et 850 Rpm génèrent une amplitude de vibration très
élevé, ce qui peut s’avérer néfaste pour le système, pour soucis on adopte par une élimination de ces
dernières.

6|Page
Expérience 2 : Forces dans un moteur à un cylindre :
1. Mode opératoire :
On règle les angles des quatre manivelles (A, B, C, D) à 0°, par la suite On distingue entre deux cas de
figure, l’une est dite équilibré et l’autre non équilibré là où on monte deux masses de 40g sur la
manivelle B et la manivelle C. la vitesse du moteur est fixé sur une valeur de 500 Rpm.

Résultat :
Après avoir effectué le réglage, un oscillateur affiche la valeur du moment et de la force crête à crête
en volte. On les multiple respectivement 27.5 et 2 pour obtenir les valeurs en (N) et (N.m).

Angle Angle
Angle Angle vitesse Moment
Moteur manivelle manivelle Force crête
manivelle A manivelle B (rev.min-1) crête
C D

un cylindre 0 0 0 0 500 62,7 1,52

Tableau 2: résultat de la configuration (0, 0, 0, 0) cas équilibré

Angle Angle
Angle Angle vitesse Moment
Moteur manivelle manivelle Force crête
manivelle A manivelle B (rev.min-1) crête
C D

un cylindre 0 0 0 0 500 86,9 1,6

Tableau 3 : résultat de la configuration (0, 0, 0, 0) cas non équilibré.

2. Analyse des résultats :

Figure 3: schémas de la configuration (0, 0, 0, 0).

7|Page
D’après les deux tableaux (partie résultat), la valeur de la force dans le cas non équilibré est
supérieur que celle dans le cas équilibré, ce qui est expliquer par les deux masses ajouté.

Malgré le décalage entre les deux valeurs, il reste un peu modéré puisqu’on a mis les deux masses
l’une à côté de l’autre ( répartition symétrique pour le système).

3. Partie théorique :
3.1. Partie équilibré :
 Calcul de la force principale (configuration : 0 ; 0 ; 0 ; 0) :
On sait que pour un seul piston la force primaire est :
𝐹𝑝𝑏 = 𝑚𝑏 𝑤𝑏 2 𝑟𝑏 cos 𝜃𝑏
500𝑟𝑒𝑣
On prend 𝑤𝑑 = et 𝑚𝑑 = 0.111 𝑘𝑔
𝑚𝑖𝑛
𝐹𝑝𝑏 = 7.74 𝑁
On a 4 pistons donc la force primaire totale pour notre système est :
𝐹𝑝𝑏𝑇 = 4 × 𝐹𝑝𝑏 = 30.96 N

 Calcul de la force secondaire (configuration : 0 ; 0 ; 0 ; 0) :


On sait que pour un seul piston la force primaire est
𝑚𝑑 𝑤𝑑 2
𝐹𝑠𝑑 = 𝑟𝑑 𝑐𝑜𝑠 2𝜃𝑑
𝑛
𝑙
Telle que n=𝑟𝑑 = 3,5
𝑑
500𝑟𝑒𝑣
On prend 𝑤𝑑 = et 𝑚𝑑 = 0.111 𝑘𝑔
𝑚𝑖𝑛
A.N : 𝐹𝑠𝑑 =2,21 N
On a 4 pistons donc la force secondaire totale pour notre système est
𝐹𝑠𝑑𝑇 = 8,84 𝑁
 Calcul de la force combiné (configuration : 0 ; 0 ; 0 ; 0) :
𝐹𝑐𝑜𝑚𝑇 = 𝐹𝑝𝑏𝑇 + 𝐹𝑠𝑑𝑇
𝐹𝑐𝑜𝑚𝑇 =39,8 N
3.2. Partie non équilibré :
On ajoute 2 masses de 40,33g
On trouve 𝐹𝑝𝑏𝑇 = 2 × 7,74 + 2 × (0,1513 × 2745,76 × 0,0254 × 1)

On déduits que :

𝐹𝑝𝑏𝑇 = 36,584𝑁
{ 𝐹𝑠𝑑𝑇 = 10,44N
𝐹𝑐𝑜𝑚𝑇 = 47,03𝑁

8|Page
Expérience 3 : Forces et moments dans un moteur à deux cylindres :
1. Mode opératoire :
Même réglage adopté pour l’expérience 2. Cette fois ci, on règle les angles des
manivelles selon la configuration (0, 0, 180, 180). Dans le cas non équilibré on
positionne les deux masse sur la manivelle A et B. La vitesse du moteur est fixée à 500
RPM.

2. Résultat :
Angle Angle vitesse
Angle Angle Force Moment
Moteur manivelle manivelle (rev.min-
manivelle A manivelle B crête crête
C D 1)
un cylindre
(twin 180) 0 0 180 180 500 47,3 2,16

Tableau 4:résultat de la configuration (0, 0, 180, 180) cas équilibré.


Angle Angle vitesse
Angle Angle Force Moment
Moteur manivelle manivelle (rev.min-
manivelle A manivelle B crête crête
C D 1)

un cylindre
0 0 180 180 500 63,525 2,56
(twin 180)
Tableau 5:résultat de la configuration (0, 0, 180, 180) non équilibré.

4. Analyse des résultats :

Figure 4: schémas de configuration (0, 0, 180, 180).

9|Page
Les masses positionné sur les deux manivelles A et B ( un répartition non symétrique pour les 2
masses), augmente l’écart entre les deux forces.

5. Partie théorique :
5.1. Partie équilibré :

 Calcul de la force principale (configuration : 0 ; 0 ; 180 ; 180) :


Pour θ=0 :
On a 𝐹𝑝𝑏 = 7.74 𝑁
Pour θ=180 :

On a 𝐹𝑝𝑏 = −0,111 × 2745,76 × 0,0254 × 1=-7.74 𝑁


Donc 𝐹𝑝𝑏𝑇 = 2 × 7.74 − 2 × 7.74 =0

 Calcul de la force secondaire (configuration : 0 ; 0 ; 180 ; 180) :


Pour θ=0 :
On a 𝐹𝑠𝑑 =2,21 N
Pour θ=180 :
On a 𝐹𝑠𝑑 =2,21 N
Donc 𝐹𝑠𝑑𝑇 = 4 × 2,21 = 8,84 𝑁

 Calcul de la force combiné (configuration : 0 ; 0 ; 180 ; 180) :

𝐹𝑐𝑜𝑚𝑇 = 𝐹𝑝𝑏𝑇 + 𝐹𝑠𝑑𝑇 = 8,84 𝑁

 Calcul du moment (configuration : 0 ; 0 ; 180 ; 180) :

𝑀𝑐𝑜𝑚𝑇 = 𝐹𝑐𝑜𝑚𝑇 × 𝑥

Avec : x =la distance entre centre de piston et le centre du moteur=20mm

𝑀𝑐𝑜𝑚𝑇 =0.1768N.M

5.2. Partie non équilibré :

On ajoute 2 masses de 40,33g.


On trouve 𝐹𝑝𝑏𝑇 = 2 × 7,74 − 2 × (0,1513 × 2745,76 × 0,0254 × 1)

𝐹𝑝𝑏𝑇 = −5,624 𝑁

10 | P a g e
0,1513×2745,76×0,0254×1
𝐹𝑠𝑑𝑇 =2×2,21+2× ( )=10,44N
3,5

𝐹𝑐𝑜𝑚𝑇 = 4,825𝑁

Expérience 4 : Forces et moments dans un moteur à quatre cylindres :


1. Mode opératoire :

Même démarche adopté pour l’expérience 2. Cette fois ci, on règle les angles des manivelles
selon la configuration (0, 0, 180, 180), puit on règle (0, 180, 90, 270). La vitesse du moteur
est fixée à 500 RPM.

2. Résultat :

Angle Angle vitesse


Angle Angle Force Moment
Moteur manivelle manivelle (rev.min-
manivelle B manivelle C crête crêt
A D 1)
Standard
0 180 180 0 500 40,7 -0,32
180

90 degré 0 180 90 270 500 11 1,6

3. Analyse des résultats :

Figure 5: shémas de la configuration (0, 180, 180,0).

11 | P a g e
.

Figure 6:shémas de la configuration (0, 180, 90, 270).

La configuration (0,180, 90, 270) permet une bonne stabilisation du système, moins de force généré
et moins de vibration qui peut être nuisible au système. On peut dire que la configuration (0,180, 90,
270) permet un fonctionnement loin du point de résonnance.

4. Partie théorique :
4.1. Configuration : (0 ; 180; 180 ; 0)
 Calcul de la force principale (configuration : 0 ; 180; 180 ; 0) :
Pour θ=0 :
On a 𝐹𝑝𝑏 = 7.74 𝑁

Pour θ=180 :
On a 𝐹𝑝𝑏 = −0,111 × 2745,76 × 0,0254 × 1=-7.74 𝑁

Donc 𝐹𝑝𝑏𝑇 = 2 × 7.74 − 2 × 7.74 =0

 Calcul de la force secondaire (configuration : 0 ; 180; 180 ; 0):

Pour θ=0 :
On a 𝐹𝑠𝑑 =2,21 N
Pour θ=180 :
On a 𝐹𝑠𝑑 =2,21 N
Donc 𝐹𝑠𝑑𝑇 = 4 × 2,21 = 8,84 𝑁

 Calcul de la force combiné (configuration : 0 ; 180; 180 ; 0) :

𝐹𝑐𝑜𝑚𝑇 = 𝐹𝑝𝑏𝑇 + 𝐹𝑠𝑑𝑇 = 8,84 𝑁

 Calcul du moment (configuration : 0 ; 180; 180 ; 0) :

12 | P a g e
𝑀𝑐𝑜𝑚𝑇 = 𝐹𝑐𝑜𝑚𝑇 . 𝑥

Avec : x =la distance entre centre de piston et le centre du moteur=20mm

𝑀𝑐𝑜𝑚𝑇 = 0.1768 N. M

4.2. configuration : (0 ; 180; 90 ; 270)


 Calcul de la force principale (configuration : 0 ; 180; 90 ; 270) :
Pour θ=0 :
On a 𝐹𝑝𝑏 = 7.74 𝑁

Pour θ=180 :
On a 𝐹𝑝𝑏 = −7.74 𝑁

Pour θ=90 :
On a 𝐹𝑝𝑏 = 0 N

Pour θ=270 :
On a 𝐹𝑝𝑏 =0 N

Donc 𝐹𝑝𝑏𝑇 = 0 𝑁

 Calcul de la force secondaire (configuration : 0 ; 180; 90 ; 270) :


Pour θ=0 :
On a 𝐹𝑠𝑑 =2,21 N
Pour θ=180 :
On a 𝐹𝑠𝑑 =2,21 N
Pour θ=90 :
0,11×2745,76×0,0254×−1
On a 𝐹𝑠𝑑 = = -2,21 N
3,5

Pour θ=270 :
0,11×2745,76×0,0254×−1
On a 𝐹𝑠𝑑 = = -2,21 N
3,5

Donc 𝐹𝑠𝑑𝑇 = 0 𝑁
 Calcul de la force combiné (configuration : 0 ; 180; 90 ; 270) :
𝐹𝑐𝑜𝑚𝑇 = 0 𝑁

13 | P a g e
 Calcul du moment (configuration : 0 ; 180; 90 ; 270) :

𝑀𝑐𝑜𝑚𝑇 = 𝐹𝑐𝑜𝑚𝑇 . 𝑥

Avec : x =la distance entre centre de piston et le centre du moteur=20mm

𝑀𝑐𝑜𝑚𝑇 = 0 N

14 | P a g e
15 | P a g e
Conclusions :
- L’objectif de ce TP était de déterminer la configuration la plus efficace en termes de moins
de vibration, ou bien qui garantit un fonctionnement stable pour notre système. pour ceci,
on a cherché les fréquences de résonnances principales en variant la vitesse du moteur, et
pour déterminer la configuration la plus stable, on a pu réaliser différente montage dans les
deux cas équilibré (répartition homogène de la masse) et non équilibré en comparant les
configuration ayant une force et un moment les plus loin possible du point de résonnance.

16 | P a g e