Vous êtes sur la page 1sur 1

Monaco

Rédaction : , rue Suffren-Reymond,  Monaco - Tél. +.... - monaco@nicematin.fr


Eurosud publicité : , rue Suffren-Reymond,  Monaco - Tél. ....

Grand Prix : à l’école des


Au bord de la piste, la sécurité de la course, c’est eux. Ces commissaires se sont exercés, ce
week-end. Un recyclage pour beaucoup, une première pour certains, nouveaux. Reportage

Exercices anti-incendie, manœuvres de Formule , franchissement de rails de sécurité... Des manœuvres qui ont animé le week-end des quelque  commissaires
de piste du Grand Prix de Monaco, qui se sont entraînés du côté de Fontvieille. (Photos Michael Alesi)

U
ne formule 1 brûle. en danger. C’est un exer- soin...L’homme qui résume tres exercices imitant des impératif. Une question de l’épaule. Et courir, sous la
Des flammes, de cice. La voix qui donne des les enjeux de la journée situations réelles impli- sécurité. Pareil pour une fine pluie qui bat le sol. La
plus en plus hautes, consignes est celle d’un s’appelle Jean-Michel quent de franchir cette bar- autre règle : « Ne jamais suite du scénario imagine,
s’échappent de la voiture. pompier. Il s’adresse à des Matas. Sanglé dans une rière de sécurité, qui sé- s’appuyer sur les glissières ». pourquoi pas, un feu de vé-
À quelques mètres de là, commissaires de piste du combinaison sombre, ce re- pare les commissaires des C’est la même chose con- hicule. C’est la tâche de Fa-
des hommes bondissent Grand Prix de Monaco. Ce traité, ancien syndic de co- bolides qui filent sur la cernant les extincteurs, qui brice. Troisième année que
au-dessus d’un rail de sécu- samedi matin, ils s’exer- propriété, est le commis- piste. L’exercice se déroule ne doivent pas être laissés ce jardinier-paysagiste, 29
rité. Ils cent. saire-général adjoint, en à l’extérieur du chapiteau trop près de la barrière. En ans, de Nice, est commis-

‘‘
prennent Tout le charge du corps des com- de Fontvieille. Une ving- cas de choc saire de

‘‘
des ex- Ne jamais week- missaires. 650 personnes, taine de participants se avec une voi- piste à Mo-
tincteurs,
tourner le dos end, ce en tout. tiennent en demi-lune face ture, la glis- C’est un naco.
calent rendez- À Font- aux for- sière peut se Comme tous
aux voitures ” plaisir ”
‘‘
l’objet sur vous vieille, le ma- déformer et les quelque
leur orches- stage est teurs. projeter l’ex- 500 volontai-
épaule, et filent vers le vé- tré par l’Automobile Club divisé en Assurer la Ce sont tincteur. Pas besoin d’épilo- res qui défilent ici ce week-
hicule. Ils s’attaquent au
feu. Et une voix retentit.
de Monaco, l’organisateur
du Grand Prix, permet à
plu-
sieurs
sécurité, veiller des nou-
veaux,
guer sur le danger d’un
objet lourd et dur projeté
end, il est passionné de
sport automobile. C’est «
« Bouge ! Bouge ! Protégez- beaucoup de s’entraîner, à ateliers. au respect de la le Grand en l’air suite à l’impact d’un l’envie de participer, de voir
moi le pilote ! La couver-
ture ! Vite ! La couverture,
une cinquantaine de nou-
veaux de se former. Au
Certains
permet-
règlementation Prix de
cette
véhicule lancé à 200 kilo-
mètres heure.
le spectacle de près » qui
l’a conduit à enfiler la tenue
elle est où ? Protégez-moi final, l’enjeu est le même tent de sportive ” année Les nouveaux s’en vont, ils et le casque des commis-
le pilote ?» La scène se dé- que le rôle de ces volontai- s’exer- sera sont remplacés par un saires. Et même si au bord
roule samedi matin, du res : « Assurer la sécurité » cer à transporter un blessé une première. « autre groupe, plus expéri- de la piste, il y a « un peu de
côté de Fontvieille. Et pas et veiller au « respect de la sur un brancard, d’autres à La règle d’or, c’est de ne ja- menté. Ils s’exercent à fran- pression », être commis-
sur un circuit. La voiture réglementation sportive » intervenir sur des véhicu- mais tourner le dos aux voi- chir le rail. Il faut envoyer saire, « c’est un plaisir », dit-
est en aluminium ; c’est un de l’épreuve. Ils intervien- les... Tous s’appuient sur tures», lance William Po- un pied. Poser les mains. il avant de se diriger vers
outil qui permet de s’exer- nent sur des incendies, ma- un atelier qui tourne au- vero, l’un des formateurs. Puis un deuxième pied. un autre atelier...
cer aux interventions sur nient des drapeaux, dé- tour du franchissement de Au bord de la piste, garder Franchir la glissière. Pren- NICOLAS HASSON-FAURÉ
un incendie. Personne n’est blaient, au be- rail. C’est la base : les au- l’œil sur les bolides est un dre l’extincteur. Le caler à nhasson@nicematin.fr