Vous êtes sur la page 1sur 1

HIGELIN

JACQUES
et interprètefrançais
Auteur,compositeur
Tomberdu ciel
Néà Brou-sur-Chantereinele 18 octobre1940

lhtr-bc iùr i tr-vrtl lÊr trur-gfi qulhar-ruucpÉ - sr - gt poulrr ri-guil - lÊt[atr(hltE tù.raùrll

fEr-ài lrr plh rÊ-ræ Êrp-9é pr lê gbi-w & h sut rir tùrr{-wi! td't-b.r ahrs lb.trif alltr rouil

qrivr-ïrit ah tû'l-b.r {rr r-ErE l,tttil L attnrh/ô-tÊs'a.


Ui- fi-dÀI hlr bu tùr hll. dL prsttll

alfiJ lê5tm5d\nbt.gr.g$tr--' rmpnrw.h . ç r1-cùtrÈrlr i Ë. g.r c@.:1altp$t-crtor.brrplu . nrl f{,r-b.r aùr

Poseurde girouettes
Tomberdu ciel du hautdu clocheret donneà ma voix la direction
A traversles nuages par où le vent fredonnema chanson
quelheureuxprésage
pourun aiguilleur
du ciel Tombersur un jour de chance
Tomberà la fleurde l'âge
Tomberdu lit Dansl'oubli, ...Solo!...
fauchéen pleinrêve
frappépar le glaive
C'estfou c'qu'onpeutvoir tomber
de la sonneriedu réveil quandon traînesur le pavélesyeuxen I'air
la semellebattantla poussière
TomberdansI'oreilled'unsourd
qui venaitde tornberen amourla veille
On voit tomberdes balcons
d'unehôtessede l'airfidèle
des mégots,des potsd'fleurs, deschanteursde charme
desjeunesfillesen larmeset desalpinistes
amateurs
Tomberdu hautd'la pass'relle
danslesbrasd'unbagagisteun peuvolage
ancientueurà gages Tomberd'enhaut
commentpeut-ontomberplusmal commeles p 'titesgouttesd'eau
quej'entendstomberdehorspar la fenêtre
Tomberdu ciel quandje m'endorsle cæur en fête
rebelleaux louanges
chassépar lesanges Poseurde girouettes
du paradisoriginel du hautdu clocheret donneà ma voix
la directionpar où le vent fredonnema chanson
Tomberd'sommeil
perduconnaissance Tombersur un jour de chance
retombéen enfance Tomberparinadvertance
au pieddu grandsapinde Noël Amoureux
voiléde mystère
si monregardéblouipar la naissance Tomberà terre
d'uneétoiledansle désert pourla fillequ'onaime
se releverindemne
Tombercommeun météore et retomberamoureux
danslespochesde Balthazar, ou Melchior
Gaspard Tombersur toi
lestrois fameuxroismages Tomberen pâmoison
trafiquantsd'importexpoft Avalerla ciguë
goûterle poisonqui tue
Tomberdanshaut L'amour,... l'amourencoreet toujours...
commeles p 'titesgouttesd'eau
quej'entendstomberdehorspar l'fenêtre
quandje m'endorsle cæur en fête

Vous aimerez peut-être aussi