Vous êtes sur la page 1sur 4

Vitesse de référence ou de base

Selon les instructions relatives au réseau routier marocain on retient les Vr suivantes:

Vitesse
de
40 60 80 100 120
référence
en km/h
Hors C. C.
Catégorie 3eme C. 2eme C. 1ere C.
Ou REFT Exceptionnelle

Choix du rayon des virages :


Le rayon de cercle et leurs dévers doivent permettre au minimum à un véhicule roulant à la vitesse
de référence Vr de ne pas déraper.

 Pour les normes marocaines on a défini pour chaque catégorie 4 valeurs limites du rayon :
Le rayon non déversé (Rnd) le rayon minimum libre (Rml) le rayon minimum normal (Rmn) et le rayon
minimum absolu (Rma).

- Rnd : qui correspond au rayon minimum d’une courbe non déversée à -2,5% et 2,5%;
- Rml : qui assure la stabilité d’un véhicule dans une courbe déversée à 2,5%;
- Rmn : qui assure la stabilité d’un véhicule dans une courbe déversée à 4%;
- Rma : qui assure la stabilité d’un véhicule dans une courbe déversée à 7%.

Egalement on a défini le rayon non déversé (Rnd) qui correspond à un profil en travers normal (2,5%
et – 2,5%)

Vitesse (Vr) 120 80 40

Rma (d=7%) 700 175 15

Rmn (d=4%) 1 000 250 30

Rml (d=2,5%) 2000 175 75

Rnd (d=normal) >2000 >350 >75

Et donc selon notre norme, qu’est le ICGRRC

ICGRRC Exp 1er C 2ème C 3ème C H.C

Vr (km/h) 120 100 80 60 40


Rnd (d=normal) >2000 >1000 >350 > >75

Rml (d=2,5%) 2000 1000 350 75

Rmn (d=4%) 1 000 500 250 125 30

Rma (d=7%) 700 350 175 75 15

Calcul des éléments de raccordement en plan :

 Les tracés routiers se composent en première approximation d’alignements droits et de courbes


circulaires ;
 Deux courbes de même sens ou de sens contraire étant obligatoirement séparées par un
alignement doit de longueur appropriée sauf exception.
1-Raccordement par arc de cercle

La clothoïde est une courbe utilisée dans le tracé routier des voies de communication pour raccorder
un alignement doit (AD) à un cercle de rayon R , c’est en fait la trajectoire d’un véhicule qui roule à
une vitesse constance et dont le conducteur tourne le volant à une vitesse également constante.

Cette courbe à raccordement progressif a été adopté depuis peu par les ingénieurs français, alors
qu’elle existant depuis longtemps sous le nom de spirale cornu.

1 – Choix de la courbe de transition

Parmi les courbes susceptibles de satisfaire à cette condition de variation continue du rayon de
courbure, c'est la clothoïde qui a été retenue en matière de tracé routier.

R : Rayon minimal de courbure

L : Longueur de la courbe de raccordement

A : Paramètre type

Γ : Angle de changement de direction


Etant donné que la vitesse du véhicule est constante, on peut l’exprimer par la formule

V=dL/dt = constante, ou L est la longueur curviligne de la courbe et t le temps mis pour parcourir
cette longueur L de courbe.

Nous prendrons comme origine des axes de coordonnées l’instant ou le conducteur commence à
tourner le volant, en supposant qu’avant cette manœuvre sa trajectoire était une ligne droite. Ce qui
revient à dire qu’au point origine le rayon de la courbe est infini, c'est-à-dire que sa courbure est
nulle.

Nous supposons que le fait de tourner le volant à une vitesse constante modifie l’angle de braquage
d’une façon linéaire par rapport au temps. Si nous appelons ω cet angle de braquage, nous pouvons
écrire ω = dφ/dt où φ est l’angle de la tangente au point M

Puisque l’angle ω varie linéairement dans le temps on peut écrire :

dω=d2φ/dt2

Comme dL/dt est elle-même constante nous pouvons dire que d2φ/dL2 sera aussi constante

Ainsi en appelant A le paramètre de la trajectoire on définira :

1/A2= d2φ/dL2 en intégrant L/A2=dφ/dL

Si on appel R le rayon en un point M de la courbe, la courbure à ce point s’appellera 1/R

L’angle de la tangence est φ et la courbure étant définie par dφ/dL on aura : dφ/dL=1/R=L/A2

Soit A2= RL nous avons vu que dφ/dL = L/A2 se qui peut s’écrire dφ= LdL/A2

En intégrant φ= L2/2A2

Où L est la longueur curviligne au point M.

En pratique pour le Projeteur :

CATEGORIE PARAMETRE TYPE « A »

Exceptionnelle 360 m

1ère catégorie 220 m


2ème catégorie 140 m

3ème catégorie 80 m

Hors catégorie 40 m (*)

REFT 40 m

Règles selon les normes (ICGRRC et REFT)

Régle1 :

Pour le cas du 3ème C Si R > 1,4 Rmn Le profil en alignement est Conservé

Pour les routes de 3ème catégorie, il ne sera utilisé de courbes progressives que lorsque ce sera
nécessaire pour respecter les conditions de variation des dévers

A-Sections de même catégorie

Règle a:

 Le rayon d’une courbe R ne peut être inférieur au Rmn (ou Rma) que s’il est précédé, dans le sens
de parcours, d’un rayon R1 tel que :

R1 < R x Rmn
Rma