Vous êtes sur la page 1sur 4

Kara-Ann Nagel 1

Le français est pour tout le monde J’ai choisi le document « Inclure les élèves ayant des besoins particuliers dans les

programmes de français langue seconde » parce que c’est important d’être une avocate pour les

étudiants qui soient en français. Ce document est essentiel pour aider et encourager les parents,

l’administration, les autres enseignants et les étudiants de poursuivre le français. Les points

principaux du texte sont l’éducation devrait être inclusive, c’est important de valoriser le français

et le français aide tous les élèves. Premièrement, le document soutien que tous les étudiants

doivent être inclus dans chaque sujet (Ministère de l’Éducation, 2015). Le français a des

nombreux avantages, par exemple plus de possibilités d'emploi, d'encouragement de la créativité

et des instructions plus explicites dans les stratégies de lecture qui peuvent aider les étudiants

dans les autres cours. Les étudiants qui sont inclus avec leurs pairs contribuent également à leur

confiance en soi et l’estime de soi (Ministère de l’Éducation, 2015). C’est important de valoriser

le français en raison de ces avantages qui aident tous les élèves. Nous pouvons utiliser les

informations dans ce document pour défendre les étudiants avec les difficultés d’apprentissage

dans les cours de français. Beaucoup de gens croient que le français n'est pas aussi important que

les autres sujets, donc c’est important de parler des avantages du français pour tous les étudiants.

De plus, j'ai choisi ce document parce que j'ai besoin d’aider des étudiants avec les

difficultés d’apprentissage dans les cours de français. J'ai pris un cours d'inclusion l'année

dernière, mais j'ai trouvé que ce cours était très vague donc j'ai voulu en savoir plus. Les études

de cas incluses dans ce document ont été utiles parce qu’ils ont donné des suggestions pratiques

comme une aide au traçage, l'utilisation de la technologie et l'utilisation d'aide-mémoire

(Ministère de l’Éducation, 2015). Ensuite, avant ce cours, j’avais pensé que les étudiants avec les

difficultés d’apprentissage devaient être enlevées pour faire le cours de stratégies

Kara-Ann Nagel 2

d'apprentissage. Je ne savais pas qu'il y avait d'autres options parce que dans mon école

secondaire, tous les étudiants avec les difficultés d’apprentissage ont été enlevées du français

pour ce cours. Cependant, c’est possible de différer un crédit obligatoire qui est nécessaire en

neuvième année à une autre année ou de substituer le cours de stratégies d'apprentissage avec un

autre cours, par exemple le théâtre, la danse, la santé, la géographie ou le français langue seconde

(Ministère de l’Éducation, 2015). Je sens que c’est intéressant parce que les enseignants du passé

m'ont dit que le français ne serait pas utile de travailler dans une école alternative et je devais

abandonner le français si je voulais travailler avec les étudiants avec les difficultés

d’apprentissage. J’allais dans une école alternative pour neuvième et dixième année parce que j'ai

un syndrome de stress post-traumatique. Pour moi, j’adore les cours de français et de théâtre

parce que je peux m'exprimer donc je me suis battu pour continuer à suivre le français. Le

français n'a pas été offert à mon école alternative, alors ils m'ont dit que c’était nécessaire de le

remplacer. Cependant, je ne l'ai pas remplacé et j'ai réussi en français. Je me demande combien

d'étudiants ont été enlevées du français. En neuvième année seulement 46,7 % les étudiants avec

les difficultés d’apprentissage restent en français. Nous devrions demander pourquoi c’est

comme ça et comment nous pourrions augmenter ce nombre. J'ai été choqué et triste par ce

nombre parce que c'est 89,3 % en huitième année (Ministère de l’Éducation, 2015).

Des informations présentées dans ce texte implique que tous les étudiants bénéficient du

français. Les enseignants du FLS doivent partager l'importance du français. Beaucoup

d’enseignants du français se sentent découragés. Les enseignants du FLS savons que le cours du

français est important même si le français est « à la carte », les parents disent que le français n'a

pas d'importance ou l’enseignant n’a pas un bureau. De plus, ce texte implique que c’est

important de collaborer avec collègues tel que les enseignants ressources (Ministère de

Kara-Ann Nagel 3

l’Éducation, 2015). À mon avis, je trouve que les enseignants ressources sont l'une des

meilleures personnes à qui s'adresser parce qu'ils sont capables d'aider à modifier et accommoder

les activités pour les étudiants. Ils ont généralement beaucoup de suggestions parce qu'ils savent

les étudiants avec les difficultés d’apprentissage. Ils peuvent également encourager les étudiants

à aller dans le cours de français s'ils en savent à propos du dans le cours. En outre, les

enseignants du FLS pourraient également collaborer avec d'autres cours pour effectuer une tâche

transversale comme projet passionne en anglais et français ou créer une carte pour la géographie

et le français.

En tout court, ce document implique que le français doit inclure des ressources

authentiques se fondent sur des intérêts et les objectifs des élèves. « Éducation basée sur les

principes d’acceptation et d’inclusion de tous les élèves. L’éducation inclusive veille à ce que

tous les élèves se sentent représentés dans le curriculum et dans leur milieu immédiat de même

que dans le milieu scolaire en général dans lequel la diversité est valorisée et toutes les personnes

sont respectées » (Ministère de l’Éducation, 2015, p. 4). Les élèves font le mieux quand leur vie

se reflète dans l'école. Pendant l’école secondaire, j'ai fait beaucoup de grammaire et

mémorisation en FLS qui ne m'a pas aidée parce que je ne savais pas pourquoi je le faisais. C’est

important pour les élèves de faire des erreurs et d'apprendre alors que les enseignants les

encouragent. Par conséquent, je crois fermement que tous les étudiants avec les difficultés

d’apprentissage devraient être inclus dans la classe de français. J'utiliserais les conclusions du

document pour demander aux étudiants d'être dans mon cours quand je serai une enseignante.

Kara-Ann Nagel 4

Bibliographie

Ministère de l’Éducation. (2015). Inclure les élèves ayant des besoins particuliers dans les

programmes de français langue seconde. ON : Imprimeur de la Reine pour l’Ontario.