Vous êtes sur la page 1sur 3

Logistique.unblog.

fr

L’univers de la logistique et du transport

Auteur : Mr JOMNI Wissem E-mail : etude_logistique@yahoo.fr


+ autre source (à me contacter)
Série 010308 : Etude de cas
- Pour répondre aux questions de cette série, veuillez se reporter aux supports pédagogiques de ce site-

Le transporteur et logisticien, JN, annonce un résultat en hausse de 8,5 % pour 2006.


En dépit d’une conjoncture morose, le groupe continue son expansion en Tunisie et en
Europe avec ses 1 824 véhicules et ses 1 610 remorques.

Présent sur trois métiers, le transport [TMLI, AMGP et ETTM], la logistique [GTL] et les
systèmes d’information [IG], et forte de ses 12 500 salariés, la compagnie tunisienne estime
avoir bien négocié l’année 2006. Avec un chiffre d’affaires de 1,5 milliard, soit plus de 8 %
de croissance par rapport à 2005.

Malgré une conjoncture morose, JN prévoit d’avoir bouclé d’ici fin avril une quarantaine de
contrats, d’une valeur comprise entre 300 000 DT et 700 000 DT. Des noms prestigieux
comme carrefour et Monoprix viennent garnir son portefeuille clients.

Pour Mr AZIZ, directeur général de JN, le pôle transport s’est montré « particulièrement
dynamique ». La croissance globale de 5,3 % « vient récompenser les efforts en matière
d’homogénéisation des process». Le transporteur sert régulièrement 100 000 clients par
mois. Mr AZIZ insiste sur la percée réussie dans la commission de transport, avec une
trentaine de bureau en Europe et 150 collaborateurs trilingues.

La partie logistique affiche pour sa part une croissance un peu plus faible de 2,2 %. D’après
les dirigeants, le résultat tient à un premier trimestre particulièrement morose. « Nous avons
regagné des parts de marché, en raison de la bonne tenue de l’activité agro alimentaire, du
taux de remplissage de 85 % et de la montée en puissance des activités GMS* ».

La croissance enregistrée au Sahel [+12,5 %] a bénéficié de l’ouverture de la plate-forme


logistique à Sousse et du déménagement de celle de Hammamet [3 500 m2]. Les acquisitions
des société WRS et SAD réalisées en 2006 doivent servir la croissance de 2007. Celle du
transporteur et logisticien TTL [80 millions de DT de CA] s’est opérée à la grande
satisfaction des employés.

Même si le groupe a été un « peu chahuté l’année passée », ses 38 sites et ses 350 employés
doivent compléter l’offre JN sur un marché fortement atomisé*. Concernant l’acquisition de
l’opérateur italien STC [105 Millions de DT de CA, 26 sites et 270 personnes], JN s’est
porté acquéreur du tiers du capital, en attendant la totalité, peut-être en 2008.
Conçue ainsi, JN a mis en place dans sa filiale du Nord, en novembre 2005, un projet de
réorganisation commerciale qu’elle jugeait indispensable à la sauvegarde de compétitivité de

www.logistique.unblog.fr etude_logistique@yahoo.fr 1
l’entreprise compte tenu des conséquences prévisibles de l’évolution technologique et de
son environnement concurrentiel.

Le projet soumis au comité d’entreprise prévoyait la modification du contrat de travail des


50 conseillers commerciaux portant sur leur condition de rémunération et l’intégration de
nouveaux produits dans leur portefeuille, la suppression de 9 postes et un objectif de
création de 42 nouveaux emplois.

L’avocat des licenciés a demandé le paiement d’une indemnité pour licenciement sans cause
réelle et sérieuse. Ce qui a été rejeté par l’employeur,Mr AZIZ, car il prétend que sa
compétitivité était menacée au point de risquer la survie de l’entreprise alors qu’il est
présenté, non pas une baisse du chiffre d’affaires, mais une modification de sa structure,
cette dernière (nouvelle structure) résulte d’un plan de réorganisation commerciale qu’il
avait pour objet d’améliorer l’activité de sites déficitaires, de développer la valeur moyenne
de chacun des clients et de développer des offres publicitaires nouvelles à un rythme plus
élevé, Ceci étant, cette réorganisation avait pour objet unique d’améliorer la compétitivité de
l’entreprise et de faire des bénéfices plus élevés, dans un contexte concurrentiel menaçant ;

Travail à faire

Après lecture et analyse du document et à partir de vos connaissances, répondez aux


questions suivantes :

1. Identifiez les trois métiers de JN et le secteur économique dont relèvent les activités
de l’entreprise ?

2. Citez différents critères qui permettent d’apprécier la taille d’une l’entreprise ?

3. À partir de ces critères, qualifiez la taille de l’entreprise JN ?

4. Nommez et illustrez les deux modes de croissance utilisés par le groupe JN pour se
développer en Europe ?

5. Définissez les notions de groupe et de filiale ?

6. Analysez la croissance de JN entre 2005 et 2006 et indiquez les effets de la


conjoncture économique sur l’évolution de la société ?

7. Citez les deux parties concernées par le procès et leur qualité ?

8. Expliquez l’expression « une cause réelle et sérieuse de licenciement » ?

a. Définissez la notion de licenciement ?

9. précisez la différence majeure entre le licenciement pour motif économique et le


licenciement pour motif personnel et illustrez ?

www.logistique.unblog.fr etude_logistique@yahoo.fr 2
10. Que pensez vous des arguments de l’employeur ?

www.logistique.unblog.fr etude_logistique@yahoo.fr 3