Vous êtes sur la page 1sur 2

F.I.

Mécatronique

Exercice 1 :
Une large plaque en alliage d’aluminium a une fissure centrée de 25 mm de longueur. Si la
contrainte de rupture de cet échantillon est max = 200 MN/m2 et la limite élastique y = 400
MN/m2,

2.a
2.a = 25 mm.

Calculer la ténacité du matériau en utilisant le concept de la mécanique élastique linéaire de la


rupture :𝐾IC = 𝜎 max(𝜋𝑎) 1/2

Exercice 2 :
Une pièce est soumise en service à des contraintes de traction variant sinusoïdalement dans le
temps (rapport des contraintes R = -1). Cette pièce est faite en acier faiblement allié 4340 dont
les propriétés mécaniques sont les suivantes :
Re0,2 = 800 MPa ; Rm = 1000 MPa ; A = 11 % ; KIC = 66 MPa.m½
En service et sous ce chargement cyclique, il se forme, dans la pièce, une fissure de fatigue
caractérisée par un facteur géométrique a = 1,2.
a) Si la valeur maximale de la contrainte max appliquée en service est égale à 500 MPa,
quelle sera la longueur critique ac1 (en mm) de la fissure entraînant la rupture brutale de la
pièce ?
b) Pour cette longueur critique ac1, combien de cycles N de chargement la pièce aura-t-elle
subi ?

1
F.I.Mécatronique

Exercice 3 :
On a réalisé un essai de traction sur un matériau A. La géométrie de l’éprouvette de traction
utilisée est présentée ci-dessous.
L0 = 100 mm
a = 20 mm
b a b = 30 mm
L0 e = 3 mm
La force appliqué et la longueur instantanée l entre repère sont données au tableau ci-contre
pour quelques points caractéristiques de la courbe brute de traction. Au cours de l’essai,
lorsque la force F a atteint 1500 N, on a supprimé cette force et on a constaté que la longueur l
entre repères était alors égale à 100.2 mm après suppression de la force.
F (N) L (mm)
0 100.00
1500 100.32
2400 124.000
2100* 132.168*
* Rupture de l’éprouvette : la longueur l celle juste avant la rupture
1) Quelle est la limite conventionnelle d’élasticité Re0.2 (en MPa) du matériau ?
2) Quelle est le module d’Young E (en GPa) du matériau ?
3) Quelle est la résistance à la traction Rm (en MPa) ?
4) quel est l’allongement final après rupture A% du matériau ?