Vous êtes sur la page 1sur 1

20

Les dépréciations des immobilisations

 

CHAPITRE

 

7) Comptabilisation des écritures relatives aux dépréciations des machines

 

Ajustements des dépréciations :

 

Enk€

 

Machine M1

 

Machine M2

 

Dépréciation existante

0

 

300

Dépréciation nécessaire

100

 

200

Dépréciation/Reprise à réaliser

Dotation :100

 

Reprise :100

 
   
 

68162

 

31/ 12/ N Dotations pour dépréciations des immobilisations corporelles

 

100

000,00

100

000,00

29154

Dépréciations des matériels industriels

   

29154

31/ 12/ N Dépréciations des matériels industriels Reprises pour dépréciations

 

100

000,00

100

000,00

78162

des immobilisations corporelles

   

CAS3

 

Approfondissement

 
   

Thème : Amortissement et dépréciation

L’entreprise Thomas procède à l’acquisition de machines industrielles pour un montant hors taxes de 150 000 € (mise en service le 1 er janvier N). La machine industrielle est amortissable en mode linéaire sur cinq ans et il ne peut pas faire l’objet d’une ventilation par composants. Sa valeur résiduelle à la n de la période d’utilisation est considérée comme négligeable. L’exercice comptable coïncide avec l’année civile. L’entreprise est parvenue à dénir la valeur actuelle des machines industrielles :

• au31décembreN:126000€

• au31décembreN+3:30000€ • au31décembreN+4:0€

 

• au31décembreN+1:76500€

• au31décembreN+2:67500€

 

1) Présenter le plan d’amortissement prévu initialement.

 

2) Présenter le tableau d’amortissement révisé suite à la prise en compte des dépréciations éventuelles. 3) Présenter les écritures comptables à enregistrer au journal de l’entreprise Thomas :

• au31décembreN+1

• au31décembreN+3 • au31décembreN+4

 

• au31décembreN+2

4) Présenter un extrait de l’actif de l’entreprise Thomas :

 

• au31décembreN+1

• au31décembreN+3 • au31décembreN+4

 

• au31décembreN+2

210