Vous êtes sur la page 1sur 6

Outils de simulation

de trafic routière et du transport


Guedri Sofiene Laouiti Khalil

Email :sofiene.guedri@gmail.com Email :laouitikhalil1@gmail.com

Résumé : Dans ce travail, nous avons réussir à découvrir un outil de simulation de


trafic routière et du transport SUMO ( Simulation of Urban MObility ) qui est un
logiciel open-source permet de répondre au besoin des chercheures .

Mots clés : SUMO , outil de simulation , trafic routière et transport


1.Introduction : Ainsi, une personne simulée peut
prendre son véhicule à la gare de
Le logiciel de simulation du trafic système de transport publique la plus
SUMO appelée (Simulation of Urban proche et continuer sa course par
Mobility ) est un logiciel de simulation l'autre moyen de transport.
continue, microscopique et Indépendamment des mouvements
multimodale du trafic , et elle est aussi using les véhicules motorisés, une
capable de modéliser le trafic sur des personne peut également marcher. La
réseaux plus grands que des villes marche n'est pas simulée du tout sauf
uniques, par ex. réseaux auto-routiers, est modélisée estimant le temps où la
sans aucun changement. personne doit atteindre la destination.
Le schéma 1 manifeste une artère si
LA SIMULATION composée.
Paradigmes fondamentaux

SUMO est conçue pour simuler un


réseau routier de circulation de la
taille d'une ville.

Car la simulation est multimodale,


ainsi lui signifie qui sont non
seulement des mouvements de
véhicule dans la ville modélisée, mais
Le schéma 2 : La simulation différente
également les systèmes de transport classe (de gauche à droite :
en commun sur le réseau de rue, y macroscopique, microscopique, sous-
compris les réseaux alternatifs de microscopique)
train, la partie atomique de la
simulation est un seul être humain. La circulation est simulée au
Cet être humain est décrit par une microscope. Ce le moyen, ce chaque
heure de départ et l'artère qu'il prend véhicule qui déménage dans le réseau
qui de nouveau se compose des simulé est modélisé individuellement
subroutes qui décrivent une seule et a une certaines place et vitesse.
modalité de circulation. Dans chaque fois que l'opération qui a
une durée de 1s, ces valeurs sont
mises à jour dans la dépendance au
véhicule en avant et au réseau de rue
le véhicule
Le schéma 1 : Multimodalité
passe. La simulation des véhicules de Dans chaque fois que l'opération la
rue est discrète et espace-continue vitesse du `s de véhicule est adaptée à
time-. Car notre modèle de véhicule- la vitesse du principal véhicule d'une
gestionnaire est continu - comme la manière dont fournit à un
majorité de modèles de véhicule- comportement de système collision-
gestionnaire sont libre dans

- nous avons décidé d'employer cette les opérations suivantes de simulation.


approche.
Cette vitesse est appelée vitesse de
En simulant la circulation, les sécurité vsafe, et est calculée en
attributs de rue, tels que des règles utilisant l'équation suivante:
maximum de vitesse et de droit de
passage, sont considérés.

Caractéristiques

Dans la version en cours - 0.7 - la vl (t): la vitesse du véhicule principal dans


SUMO contient les caractéristiques le temps t
suivantes : g (t): écart par rapport au véhicule
principal à l'instant t
- mouvement libre de véhicule de
collision tau: le temps de réaction du conducteur
(généralement 1s)
- différents types de véhicule
b: la fonction de décélération
- rues à plusieurs voies avec le
changement de voie Pour gripper l'accélération aux
capacités matérielles du véhicule, la
- le droit de passage jonction-basé vitesse « souhaitée » ou « désirée » de
statue (les jonctions avec des rues donner droit est calculée comme
ayant priorités égales/différentes, par minimum de la vitesse maximum
exemple droit-avant-gauche) possible du `s de véhicule, la vitesse de
véhicule plus l'accélération maximum
- connexions de voie-à-voie
avec la vitesse sûre calculée comme
- une XML-cru-sortie contenant montré ci-dessus, pour cette raison un
des informations sur la condition du véhicule « ne pilotera pas » ou
réseau pour chaque fois font un pas « accélérer » plus rapidement qu'est
possible à lui :
- détecteurs avec GnuPlot ou CSV
indépendant (valeur séparée par
virgule) - sortie
De plus, le gestionnaire est par
- entrée des XML-fichiers qui supposer simulé lui effectue des
peuvent être répartis plusieurs erreurs et ainsi ne s'adapte pas
fichiers pour meilleur traiter parfaitement au vitesse désirée. Ceci
est fait en soustrayant « une erreur
Modèle Car-Driver humaine » faite au hasard de la vitesse
désirée :
Le modèle utilisé actuel dans la SUMO
est la prolonge modèle de Gipps-
(inventé et décrit dans : Krauß 1998,
Janz 1998). Il est capable de Comme le véhicule ne doit pas reculer,
manifester des principales une fois de plus - après les calculs
caractéristiques de circulation comme précédents - le maximum de la vitesse
le flux libre et congestionné. calculée et du zéro doit être pris et
sera la vitesse finale du véhicule pour GnuPlot. Chaque détecteur a son
le pas de temps actuel. propre fichier.

Ce modèle est sans collision pour Développement de logiciels


permettre des simulations sans aucun
artefact provenant de l'imperfection du Étant un outil pour les chercheurs de
modèle sous-jacent (Une description la circulation, SUMO est conçu pour
détaillée impressionnante du modèle et être rapide et précis au lieu d'essayer
des hypothèses et règles sous-jacentes d'être un logiciel agréable à regarder.
peut être trouvée dans Krauß 1998 et Ainsi, bien que l'implémentation d'une
Janz 1998). interface graphique soit l'une de nos
prochaines tâches, le programme
Feux de circulation principal doit être démarré à partir
d'une ligne de commande et produire
Les feux de circulation jouent un rôle une sortie qui doit être post-traitée
important dans la gestion du trafic car quand on veut des résultats visuels.
ils améliorent la circulation. En dehors Cela empêche les données provenant
des simples règles de priorité, chaque de l'interface graphique de ralentir le
jonction simulée peut également être système, donnant plus de mémoire et
une jonction avec des feux de de temps système à la simulation elle-
circulation. Comme certaines jonctions même.
en Allemagne permettent d'ignorer le
feu rouge en tournant à droite, une SUMO est implémenté en C ++. Au
extension des règles d'emprise est mise cours du développement, nous
en œuvre. essayons d'utiliser uniquement des
parties standardisées de cette langue.
Sortie de simulation L'un d'entre eux est le STL qui -
À ce jour, deux sorties différentes sont lorsqu'il ne vient pas directement avec
disponibles. La première est une sortie le compilateur - peut être en
dite "brute" qui contient tous les bords plus téléchargé en tant que mises en
œuvre libres existent (STLPort 2001).
(rues) et toutes les voies ainsi que les
véhicules qui les conduisent à chaque Le code est bien documenté et formaté
pas de temps, où les véhicules sont et nous suivrons les directives
d'Ellemtel (Ellemtel 1990-1992) qui
décrits par leur nom, leur position et
leur vitesse. Ce résultat est complet et assurent la compatibilité de la
portabilité avec la plupart des
peut être utilisé comme entrée pour les
outils de post-traitement pour systèmes.
l'évaluation. Cependant, une grande Pour cette raison, notre logiciel est
simulation produit une quantité compilable en utilisant la plupart des
presque ingérable de données, donc plateformes et nous l'avons validé pour
d'autres sorties ont été inventées. les environnements suivants:
La première sortie traitée qui peut être - Windows utilisant MSVC ++
générée par la simulation est un
fichier journal constitué de détecteurs - Solaris utilisant le compilateur SUN-
simulés qui peuvent être positionnés C ++ et le port STL
sur une certaine position d'une
certaine voie. Ces détecteurs sont une - Linux en utilisant gcc
simulation de boucles d'induction et Références de simulation
sont capables de calculer le débit, la
vitesse moyenne sur la voie, et La simulation est capable de simuler
d'autres valeurs. Les résultats de ce de grandes villes comme Berlin,
calcul sont écrits dans un fichier en Munich ou Cologne sur un ordinateur
utilisant le format CSV ou le format de bureau normal. La plupart de nos
tests ont été faites sur le
fonctionnement du PC d'Intel à 256MB À l'heure actuelle, quatre formats
de 933MHz et de avoir de mémoire. d'entrée différents peuvent être
convertis en réseaux SUMO:
La simulation est capable de la
simulation autour des mouvements du - données XML simples contenant des
véhicule 1Million par seconde selon la types de bords, des noeuds et des
complexité du réseau. D'autres arêtes
optimisations suivront.
- Données CSV contenant des types
Extensibilité de bords, des noeuds et des arêtes

Espérant la participation d'autres - Fichiers d'entrée de cellule (Cell est


personnes intéressées, nous essayons une simulation de file d'attente
de fournir les développeurs potentiels développée par le ZAIK)
toute l'information requise pour
étendre et modifier le programme. Près - Les réseaux VISUM
des choses aimer les feux de Comme SUMO est utilisé dans le
signalisation intelligents, les modèles projet INVENT, d'autres fonctions
pour des véhicules équipés des d'importation seront implémentées
systèmes de CRNA, etc., nous espèrent cette année: ArcView, VISSIM et
fournir les chercheurs intéressés un éventuellement GDF où une
banc d'essai courant pour leurs importation indirecte de GDF est déjà
modèles microscopiques. possible en le convertissant en XML
La documentation (SUMO 2002) en utilisant un script puis en
montre comment étendre la simulation utilisant le XML généré -descriptions
- et d'autres outils. en entrée de SUMO- NETCONVERT.

OUTILS SUPPLÉMENTAIRES La figure suivante montre quelles


données peuvent être calculées à
La SUMO se compose de plus qu'une partir d'une simple liste de nœuds et
seule application. Quelques autres d'arêtes. Le flux est aligné de gauche
modules existent qui laissent établir à droite et de haut en bas. La
des caractéristiques affectées première étape consiste à déterminer
requises pour des simulations et la les priorités sur la jonction, la
recherche. seconde à calculer les relations entre
les voies et les bords qui peuvent être
Les modules suivants maintenant atteints, et dans la troisième étape,
sont développés : les bords de destination sont répartis
Sumo-netconvert entre les voies entrantes. Le calcul
est flexible et dépend du nombre
En raison de sa grande complexité, la d'arêtes entrantes et sortantes et de
description du réseau SUMO n'est leurs tailles ainsi que des priorités
pas destinée à être générée par un qu'ils ont dans le réseau et du type
utilisateur humain. Au lieu de cela, de jonction qui en résulte.
nous utilisons cet outil pour convertir
des données communes comme des
listes d'arêtes et de noeuds
optionnels en un réseau SUMO
complet.

Au cours de ce processus, SUMO-


NETCONVERT lit les données
disponibles, calcule l'entrée
nécessaire pour SUMO et écrit les
résultats dans un fichier XML. Figure 3: Conversion de données
La photo suivante montre la nécessité données, les routes elles-mêmes
d'un tel outil de construction de doivent être calculées. Pour éviter le
réseau lorsqu'une ville entière est calcul en ligne de ceux-ci lors de la
souhaitée pour être modélisée. Ni le simulation, ce calcul est fait en
nombre de rues ni la complexité de utilisant un module séparé, le SUMO-
leurs relations ne permettent le ROUTER. Ce module lit les heures de
traitement de la description du réseau départ, les origines et les destinations
par un utilisateur humain. d'un ensemble d'humains virtuels qui
seront simulés, puis calcule les routes
SUMO-NETCONVERT est également à travers le réseau lui-même en
responsable de la construction de utilisant l'algorithme de routage bien
phases de feux de circulation où sont connu de Dijkstra (Dijkstra 1959)
utilisées soit les priorités des rues qui
construisent une certaine jonction,
soit leurs flux de trafic. Comme dans
le monde réel - du moins en Allemagne
- les phases de trafic sont adaptées
individuellement pour chaque jonction
et les données de certaines phases
peuvent ne pas être disponibles pour Figure 5: Routage dans un petit réseau
toutes les jonctions, nous utilisons des
heuristiques pour générer une sortie Comme la vitesse dans les rues change
réaliste. avec la quantité de trafic et donc le
calcul des routes en utilisant un
réseau où le trafic n'est pas encore
connu ne

En ce qui concerne la situation réelle,


le routage sera effectué en utilisant
l'équilibre dynamique de l'utilisateur
développée par Christian Gawron
(Gawron 1998) où le routage et la
simulation sont répétés plusieurs fois
pour obtenir un comportement réel
des conducteurs.
Figure 4: La ville de Berlin construit à
partir de données cartographiques En outre, le routeur prend en charge
numériques de haute qualité
la charge réseau dynamique: le fait
Sumo-router que la charge sur un dépend de l'heure
du jour est également considéré.
À côté de la partie statique - le réseau
- la simulation consiste en des Planification
véhicules en mouvement. Avec D'autres outils sont prévus en raison
l'augmentation de la qualité des du nombre croissant de projets
simulations, le besoin de modéliser la différents qui étudient des sujets et
mobilité des populations a également des méthodes variés.
augmenté. Dans de tels cas, les
véhicules ne sont pas répartis Certains modules prévus sont:
statistiquement sur le réseau, mais le
plan quotidien d'une seule personne, - optimisation de feux de circulation
composé d'itinéraires avec certains
- outils de post-traitement pour
horaires de départ, est utilisé. Alors
l'évaluation de la production brute
que les données nécessaires pour
décrire les heures de départ et l'origine CONCLUSIONS
et la destination d'une route sont
La SUMO est une plate-forme courante
pour la recherche de circulation en
fournissant un outil de simulation qui
peut être appliqué par les usagers non
programmeurs dans un moyen simple
supportant eux avec des méthodes et
des outils la plupart du temps requis
en travaillant aux simulations de
circulation. Due à elle est la portabilité
élevée, l'outil peut être employée sur
différents systèmes d'exploitation.

Sans compter que ceci, la plate-forme


est également extensible par d'autres
afin de leur permettre d'améliorer le
logiciel et de comprendre des idées que
nous n'avons pas tenues compte.

Supplémentaire, des modèles


initialement mis en application
peuvent être remplacés par propres
méthodes permettant leur
comparaison aux modèles existants en
ce qui concerne la qualité et la vitesse
de simulation.

REFERENCES
[1]. Christian Gawron. 1998.
„Simulation-Based Traffic Assignment“.
Inaugural Dissertation.
[2]. Stefan Janz. 1998. „Mikroskopische
Minimalmodelle des Straßenverkehrs“.
Diploma Thesis.
[3]. Stefan Krauß. 1998. „Microscopic
Modeling of Traffic Flow: Investigation of
Collision Free Vehicle Dynamics“.
[4]. K. Nagel, M. Schreckenberg. 1992.
Journal of Physics I 2, 2221
[5]. SUMO: G. Hertkorn, D. Krajzewicz,
C. Rössel. 2002. SUMO Homepage.
http://sumo.sourceforge.net