Vous êtes sur la page 1sur 3

BRANCHES INFINIES

"En théorie, il n'y a pas de différence entre théorie et pratique. En pratique, il y en a."

Hypothèses :

On considère un intervalle I et une fonction f: I

On considère un élément a tel que :

On considère un élément l tel que : l R,

R

ou a =

ou l =

I

a

, a = +• l = +•

Définitions :

On dit que f possède une branche infinie en a si

éléments a ou l est égal à +

ou

-

.

lim a f

x

(

x

) =

l

et si l’un au moins des deux

Pour simplifier l'étude qui suit, on suppose que a est l'extrémité supérieure de I ou que a=+, et que f est croissante au voisinage de a.

1° cas :

a=+, l

R

x +• l f
x
+•
l
f

La branche infinie est une asymptote horizontale, d’équation y=l.

infinie est une asymptote horizontale , d’équation y=l. 2° cas : a R , l=+ •

2° cas :

a

R, l=+

x a +• f
x
a
+•
f

La branche infinie est une asymptote verticale d’équation x=a.

y=l. 2° cas : a R , l=+ • x a +• f La branche infinie

3° cas : a=+, l=+

x +• +• f
x
+•
+•
f

Méthode : pour connaître la pente de f au voisinage de +,

on calcule

f ( x ) lim . x +• x
f
(
x
)
lim
.
x +•
x

si

lim

x

+•

f(x)

x

= 0

, la branche infinie

est une branche parabolique horizontale.

Exemples :

si

lim

x +•

f (x) =

horizontale . Exemples : si lim x +• f (x) = x , f(x) = ln(x)

x , f(x) = ln(x)

f

(

x

)

x

= + , la branche infinie

est une branche parabolique verticale.

Exemples :

f (x) = x 2 , f(x) = e x

verticale . Exemples : f (x) = x 2 , f(x) = e x si lim
verticale . Exemples : f (x) = x 2 , f(x) = e x si lim

si

lim

x

+•

f ( x )

x

=

, avec

a) si

lim ( f ( x )

x

+•

R * , alors on calcule

x )

= +•

ou

lim ( f ( x )

x

+•

branche parabolique oblique de pente .

( f ( x ) x +• branche parabolique oblique de pente . f (x) x

f (x)

x

+•

lim ( f ( x )

x

+•

x )

.

x )

=

, la branche infinie est une

de pente . f (x) x +• lim ( f ( x ) x +• x

f (x)

x

b) si

lim ( f (

x )

x )

=

, avec

R, la branche infinie est une asymptote oblique

x

+•

d'équation y =

x +

.

Attention : dans ce dernier cas, pour pouvoir dessiner, il reste encore à déterminer la position du graphe par rapport à l'asymptote au voisinage de +:

- si

f(x)

x

> 0 au voisinage de +, c’est-à-dire

lim

x

+•

(

f(x)

x

)

= 0

+

, alors le

graphe est au-dessus de l'asymptote au moins au voisinage de +.

de l'asymptote au moins au voisinage de + • . - si f ( x )

- si

f(x)

x

< 0 au voisinage de +, c’est-à-dire

lim

x

+•

(

f(x)

x

)

= 0

, alors le

graphe est au-dessous de l'asymptote au moins au voisinage de +.

lim x +• ( f(x) x ) = 0 , alors le graphe est au-dessous de