Vous êtes sur la page 1sur 2

LE VORTEX

La courbe mathématique du vortex d’eau est une hyperbole

La courbe de l’entonnoir à vortex est hyponomiale

La grande interface avec l’air créé une aspiration d’air - donc d’O²

Lois de Hermann Von Helmholtz :

1. Le filet tourbillonnaire est toujours composé de molécules de fluides


identiques
2. Le flux tourbillonnaire est constant dans le temps pendant l’écoulement
et reste constant même pendant le mouvement du tourbillon.
3. La vitesse de rotation dans n’importe quelle section transversale du filet
tourbillonnaire est inversement proportionnelle à l’aire de la section à ce
niveau
4. Un filet tourbillonnaire est soit refermé sur lui-même, soit il s’achève
aux frontières du fluide.

En conséquences :

(1 et 2) le tourbillon ne peut se former qu’à la suite de frottements

(3) La vitesse de rotation dans un entonnoir augmente dans sa descente


Le produit de la vitesse par la surface de la section est constant
…. A la limite, si la surface tend vers 0, la vitesse tend vers l’infini ….

Au centre existe une zone de vide qui attire l’oxygène et autres gaz et
qui peut être le siège de transmutations – par exemple :
Transmutation de N (azote) en S (Silice)
L’impact est donc bénéfique sur la concentration en oxygène dissout, en
nitrates et sur le pH, par exemple.

Le vortex enfin, a un effet réfrigérant

En conclusion, le vortex joue un rôle très important dans le traitement et


l’énergétisation de l’eau : purification, augmentation de l’oxygène dissout,
enrichissement en électrons (baisse de pH), abaissement de la température.
On l’observe dans la nature, partout où l’eau tourbillonne spontanément dans
son cheminement libre, les torrents, les chutes d’eau et aussi les plans d’eau
dans lesquels transitent des objets.

Tous ces phénomènes ont été très bien observés et consignés par
Viktor SCHAUBERGER.

Lire l’ouvrage « Le Génie de Viktor SCHAUBERGER » Le Courrier Du Livre


Les propriétés du tourbillon de gravité de l'eau (vortex)
( Micro-centrale au fil de l’eau de Frantz Zotlöeterer)

 Augmente la surface de l'eau


 Augmente la vitesse du courant à la surface de l'eau
 Distribution homogène des substances étrangères dans l'eau
 Augmente - avec cette distribution homogène de matières étrangères -
la surface d'attaque de ces substances (polluants) par les micro-
organismes aquatiques et autres .
 La grande vitesse du courant et l’augmentation de la surface de l'eau
favorise une ventilation naturelle de l'eau. La réduction des polluants
dans l'eau est mieux pris en charge par des micro-organismes et plantes
aquatiques.
 L’augmentation de la surface de l'eau permet une meilleure distribution
de la chaleur. Par l'évaporation l'eau peut même se refroidir.
 En hiver, se constitue à la périphérie du tourbillon une zone de glace
qui l’isole à l'extérieur et a un effet de refroidissement supplémentaire
de l'eau dans le centre du tourbillon.
 Le mécanisme de régulation de la température du vortex découle des
particularités originales de l'eau. Le tourbillon augmente la densité de
l'eau dans son centre.
 En raison de ses particularités l'eau tend dans le centre du tourbillon à
se refroidir vers 4 degrés Celsius, alors que l'eau qui arrive en dessous
de 4 degrés est chauffée. Une telle thermorégulation des eaux peut
également être à l'avenir, une richesse pour la vie des espèces
aquatiques et pour le monde.
 La rotation du tourbillon, retarde l’écoulement de l'eau et permet
l'emploi - avant le tourbillon de rotation -de bassin de rétention actif.
 L'eau concentre l'énergie au cœur du tourbillon de rotation.
 Enfin, ce procédé développe de nouvelles possibilités pour la production
d'énergie hydroélectrique.

--
--