Vous êtes sur la page 1sur 5

Terminale ES spé/Graphe étiqueté, pondéré,

probabiliste
1. Graphe étiqueté :
SU CCES ; SCEN ES ; SU SP EN S
Exercice 6390
2. Recopier et compléter la matrice d’adjacence A asso-
Pour accéder à sa messagerie, Antoine a choisi un code qui
cié au graphe. On prendra les sommets dans l’ordre
doit être reconnu par le graphe étiqueté suivant, de sommets
1 − 2 − 3 − 4.
1, 2, 3 et 4 : à í
P N 0 1 0 0
S 1 2 1 0
 
E  S 
A=
... ... ... ...
U
... ... ... ...
C
3. Avec une calculatrice, on a calculé :
Une succession des lettres constitue un code possible si ces à í
lettres se succèdent sur un chemin du graphe orienté ci-dessus, 5 12 8 3
ne partant du sommet 1 et en sortant au sommet 4. Les codes 12 29 20 8
SES et SP P CES sont ainsi des codes possibles, contraire- A4 =
0 0 1 1
ment aux codes SU N et SP EN .
0 0 0 0
1. Parmi les trois codes suivants, écrire sur votre copie le
(ou les) code(s) reconnu(s) par le graphe. En déduire le nombre de codes de 4 lettres reconnus par
le graphe. Quels sont ces codes ?

2. Algorithme de Dijkstra :
Lors d’une campagne électorale, un homme politique doit ef-
Exercice 6367
fectuer une tournée dans les villes A, B, C, D, E, F , G et
On considère le graphe G ci-dessous où sont indiqués sur cha- H, en utilisant le réseau autoroutier. Le graphe G ci-dessous,
cune des arêtes le temps de parcours, en minutes, pour relier représente les différentes villes de la tournée et les tronçons
deux sommets de ce graphe. d’autoroute reliant ces villes (une ville est représentée par un
F sommet, un tronçon d’autoroute par une arête) :
E 6 Des contraintes d’organisation obligent cet homme polique à
B 18 se rendre dans la ville F après la ville A.
Le graphe G indique les longueurs en kilomètre de chaque
5

tronçon d’autoroute.
C
10
5

B 600
15 400
A C
400

A 0 550
7

25 35
600
60

E G
0

200
0
30

D
450

D F
Déterminer, à l’aide de l’algorithme de Dijkstra, le chemin
300

permettant de relier le sommet A au sommet F en un temps 900 0


minimal. 40

Exercice 6372 H

Terminale ES spé - Graphe étiqueté, pondéré, probabiliste - http://chingatome.fr


Déterminer, en utilisant l’algorithme de Dijkstra, le trajet B
autoroutier le plus court pour aller de A à F .
Préciser la longueur en kilomètre de ce trajet.
7 13
Exercice 6370

8
On considère le graphe ci-dessous où sont indiquées les durées

15

18
de parcours pour chacune d’elles. A 16 C
E 4 B 8
4
6

12
21
A F
7
F 5
E D

7
2

12

5
6
4

18
H

5
19

13
7 C I
D 7
G
Déterminer la chaîne la plus courte reliant les sommets A et Déterminer, à l’aide de l’algorithme de Dijkstra, la distance
D. minimale permettant de relier le sommet A au sommet I.
Exercice 6378
Exercice 6385
Le directeur de l’entreprise E rend visite à ses fournisseurs,
Une région est munie d’un réseau de trains, représenté par le
il se rend du fournisseur A au fournisseur H et souhaite ef-
graphe Γ ci-dessous.
fectuer le moins de kilomètres possible.
Les stations sont symbolisées par les sommets A, B, C, D, E,
Son assistant dresse le graphe suivant qui schématise les tra-
F et G. Chaque arête représente une ligne reliant deux gares.
jets, en kilomètres, entre les six villes de la région, notée B,
Les temps de parcours (correspondance comprise) en minutes
C, D, E, F et G et les deux sites, A et H.
entre chaque sommet ont été rajoutés sur le graphe.
E
21
150 B E
B 113 18 17
15
82
65

0 11
4

10 4
D 31 G
175 G 49
A C H

10
A
7

70
31

15 112 12
10

8
95

7
8

F
107
D
C 25 F
Déterminer l’itinéraire le plus court reliant les deux sites A
et H et indiquer le nombre de kilomètres à effetuer. Justifier 1. Déterminer le plus court chemin en minutes, reliant la
la réponse. gare B à la gare G.

Exercice 6379 2. Quelle est la longueur en minutes de ce chemin ?

Une partie d’un domaine skiable est représentée par le graphe Exercice 6389
ci-dessous.
Les points de collecte d’un camion d’une société recyclant
Le sommet A représente le haut des pistes de ski et le sommet
des “déchet papier” ainsi que le temps de trajet (en minutes)
I en représente le bas.
entre ces différents points, sont représentés par le graphe ci-
Les sommets B, C, D, E, F , G et H représentent des points
dessous. Le dépôt est représenté par le sommet A et les autres
de passages.
sommets représentent les différentes points de collecte.
Chacune des arêtes est pondérée par la distance, en centaine
de mètres, entre deux sommets. B F
11 8
3
3

E
4

3
10

A 7 C
7

G 12 H
11
4

Terminale ES spé - Graphe étiqueté, pondéré, probabiliste - http://chingatome.fr


Le conduteur doit se rendre du dépôt A au point de collecte miner ce chemin en expliquant le procédé utilisé, et préciser
H. Il cherche le chemin qui minimise le temps de trajet. Déter- le temps minimum de parcours obtenu.

3. Algorithme de Dijkstra présentant des égalités de chemins :


Exercice 6374 1. a. Ecrire la matrice M associé à ce graphe (ranger les
sommets dans l’ordre alphabétique)
Le graphe ci-dessous représente, dans un aéroport donné,
b. Citer tous les chemins de longueur 3 reliant A à T .
toutes les voies empruntées par les avions au roulage. Ces
voies, sur lesquelles circulent les avions avant ou après atte- 2. L’avion qui a atteri en bout de piste en A et doit se
rissage, sont appelées taxiways. rendre le plus rapidement possible au terminal situé au
Les arêtes du graphe représentent les voies de circulation (les point T .
“taxiways”) et les sommets du graphe sont les intersections. Déterminer l’itinéraire le plus rapide et en donner la du-
Dans le graphe ci-dessous, on a indiqué le sens de circulation rée.
pour les avions dans les différentes voies ainsi que le temps Exercice 6368
de parcours pour chacune en minute(s).
On considère le graphe ci-dessous :
E
1 F 6 A
B 2 2
4 3
5

0,5
0,

H E B

4
0,5
1,5

3 5 3 4
4

D 1
4

2 0,5 D C

C 3 Quel est le chemin le plus court pour relier le sommet B au


3 F
0,5 sommet H ?
A 4 T

4. Graphe probabiliste - matrice de transition :


Exercice 6393 Exercice 6395
Donner les matrices de transition associées à chacun de ces Donner la matrice de transition du graphe probabiliste ci-
graphes probabilistes : dessous :
0,3 0,13
0,65 0,35
a. b.
C C A B
0,3
0,15

0,7
0,5

0,3

0,6
0,58
0,2
0,4
0,3

0,2 0,3 0,5 0,35


A B A B
0,6 0,2
0,1 0,2

5. Graphe probabiliste - recherche des états :


Ä ä
Exercice 5950 0 1 ·M 3
( ) ( )
On définit les deux suites
 un et vn par les relations : Exercice 6391
 u + vn
 un+1 = n On considère deux gazs A et B qui en contact se transforme
u0 = 0 ; v0 = 1 ; 2 pour tout n ∈ N

 vn+1 = un + 2vn l’un en l’autre. Au départ, le mélange est composé de 20 ℓ de
3 gaz A et 50 ℓ de gaz B.
1. Déterminer la valeur des termes u3 et v3 . Une étude montre que chaque heure :
20 % du gaz A se tranforme en gaz B ;
2. On considère la matrice M définie par :
Ö1 1è 60 % du gaz B se transforme en gaz A.
2 3 On schématise ce phénomène par le graphe pondéré suivant :
M=
1 2
2 3
A l’aide de la calculatrice, effectuer le calcul matriciel :
Terminale ES spé - Graphe étiqueté, pondéré, probabiliste - http://chingatome.fr
0,8 0,2 Les valeurs initiales sont : a0 = 5 ; b0 = 2 ; c0 = 7
A B 1. Donner la matrice de transition associée à ce graphe pro-
babiliste.
0,6 0,4
2. A l’aide de la calculatrice, déterminer les valeurs asso-
1. Déterminer la composition du mélange au bout de 3 h. ciées à chacun de ses états à l’état 5. On arrondira les
résultats au millième près.
2. A l’aide de la calculatrice, effectuer le calcul :
( )3
Ä ä 0,8 0,4 Exercice 6394
20 50 · 0,8
0,6 0,2 Le graphes ci-dessous représente
une marche aléatoire entre trois C
Exercice 6392 états A, B et C :
0,2

0,3
Ä
On considère ä
la matrice-colonne

0,6
Le graphes ci-dessous représente

0,1
0,1
U0 = 0,3 0,4 0,3 représentant
une marche aléatoire entre trois C 0,6 0,1
états A, B et C : la valeur des probabilités d’être
0,5 situé sur chacun des sommets à A B

0,3
0,2
On note an , bn , cn les probabili- l’étape 0. 0,2
0,5
0,3
tés associé’es à chacun des états à 0,1 0,4 A l’aide de calculatrice et en observant les différents termes
l’étape n. A B U1 , U2 , U3 ,. . . ,U20 , quelle conjecture peut-on effectuer ?
0,4
0,3

6. Etude d’un graphe probabiliste :


Exercice 3578 Variables :
N est un nombre entier naturel non nul ℓ.1
Deux sociétés, Ultra-eau (U ) et Vital-eau (V ), se partagent
le marché des fontaines d’eau à bonbonnes dan les entreprises U et V sont des nombres réels ℓ.2
d’une grande ville. Traitement :
Saisir une valeur pour N ℓ.3
En 2013, l’entreprise U avait 45 % du marché et l’entreprise
V le reste. Chaque année, l’entreprise U conserve 90 % de ses Affecter à U la valeur 0,45 ℓ.4
clients, les autres choisissent l’entreprise V . Affecter à V la valeur . . . ℓ.5
Quant à l’entreprise V , elle conserve 85 % de ses clients, les Pour i allant de 1 jusqu’à N ℓ.6
autres choisissent l’entreprise U . Affecter à U la valeur 0,9×U +0,15×V ℓ.7
On choisit une client au hasard tous les ans et on note pour Affecter à V . . . ℓ.8
tout entier naturel n :
Fin Pour ℓ.9
un la probabilité qu’il soit un client de l’entreprise U Sortie :
l’année 2013+n, ainsi u0 = 0,45 ; Afficher U et Afficher V ℓ.10
vn la probabilité qu’il soit un client de l’entreprise V
l’année 2013+n. 4. On admet que, pour tout nombre entier naturel n :
un+1 = 0,75·un + 0,15.
1. Représenter la situation par un graphe probabiliste de On note, pour tout entier naturel n : wn = un −0,6
sommets U et V . ( )
a. Montrer que la suite wn est une suite géométrique
2. Donner v0 , calculer u1 et v1 .
de raison 0,75.
( )
3. On considère l’algorithme (incomplet) donné en annexe. b. Quelle est la limite
( de) la suite wn ? En déduire la
Celui-ci doit donner en sortie les valeurs de un et vn pour limite de la suite un .
un entier naturel n saisi en entrée. Interpréter le résultat dans le contexte de cet exercice.
Compléter les lignes (ℓ.5) et (ℓ.8) de l’algorithme pour
obtenir le résultat attendu. Exercice 6400
Une entreprise E commande chaque semaine ses fournitures
auprès de deux fournisseurs A et H.
Les constats faits les premières semaines conduisent à modé-
liser l’évolution du choix du fournisseur pour les commandes
d’une semaine à l’autre par un graphe probabiliste de som-
mets A et H où :
A désigne l’état : “la commande est passée auprès du
fournisseur A” ;
H désigne l’état : “La commande est passée aurpès du
fournisseur H”.
La matrice de transition M de ce graphe, en considérant les
sommets dans l’ordre A et H est :
Terminale ES spé - Graphe étiqueté, pondéré, probabiliste - http://chingatome.fr
( )
0,95 0,05 H” ;
M= Ä ä
0,1 0,9 Pn la matrice an hn correspondant à l’état probabi-
liste pour la semaine n.
1. Dessiner le graphe probabiliste associé à la matrice M . ( )
2 1
3. Vérifier que la matrice P = correspondant à
2. Donner la signification du nombre 0,95 dans la matrice 3 3
M. l’état stable du système. En donner une interprétation.
Ä ä
Pour tout entier naturel n, on note : 4. On donne P0 = 0,4 0,6 et on rappele que :
an la probabilité de l’évènement : “La semaine n, l’entre- Pk = P0 ×M k pour k entier naturel.
prise E commande ses fournitures auprès du fournisseur Déterminer la semaine où, pour la première fois, la pro-
A” ; babilité que l’entreprise E commande ses fournitures au-
près du fournisseur A dépasse la probabilité qu’elle les
hn la probabilité de l’évènement : “La semaine n, l’eentre-
commande auprès du fournisseur H.
prise E commande ses fournitures auprès du fournisseur

Terminale ES spé - Graphe étiqueté, pondéré, probabiliste - http://chingatome.fr

Vous aimerez peut-être aussi