Vous êtes sur la page 1sur 50

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION


ET DE LA REFORME HOSPITALIERE

INSTITUT NATIONAL PEDAGOGIQUE


DE LA FORMATION PARAMEDICALE
HUSSEIN - DEY ALGER

PROGRAMME DE FORMATION
DES INFIRMIERS SPECIALISES EN SOINS
D’URGENCE DE SANTE PUBLIQUE
ANNEXE 10

Programme de la formation complémentaire préalable à la promotion au grade


d’infirmier spécialisé en soins d’urgence de santé publique
(Filière soins)

Durée de la formation :12 mois

1 – Formation théorique :

N° MODULES V.H. COEF

01 Les urgences médicochirurgicales 100H 3


02 Les urgences pédiatriques 70H 3
03 Manutention du patient et exercices pratiques 10H 1
04 Pharmacologie d’urgence 45H 3
05 Hémovigilance et matériovigilance 15H 1
Evaluation 18H
TOTAL 258H

2 – Stage pratique : durée seize (16) semaines


LES URGENCES MEDICOCHIRURGICALES DE L’ADULTE

V.H. :100H

Objectifs d’enseignement :

-S’approprier des notions générales et spécifiques sur les pathologies


médicochirurgicales dans le cadre de l’urgence.
- Prendre part à leur prise en charge.
-Adapter les techniques de soins spécifiques :

Contenu du module :

Principes essentiels de physiologie :

 Fonctions cellulaires et fonctions d’organes (Notion de métabolisme intégré).


 Fonction cardio-circulatoire.
 Fonction respiratoire.
 Fonction rénale.
 Équilibre hydro électrolytique.
 Équilibre acido-basique.
 Physiologie du système nerveux.
 Physiologie de l’appareil digestif et métabolisme.
 Physiologie de l’hémostase.
 Physiologie du système immunitaire.

Particularités physiologiques :

 De la femme enceinte.
 Du sujet âgé en réanimation.
 Du sujet obèse en réanimation.

1/Gestion et organisation des soins :


- Épidémiologie des urgences.
- Législation et réglementation.
- Intervention primaire du SAMU.
- Organisation des services d’urgences.
- Organisation des transports médicalisés.
- Transport aérien.
- Plateau technique des urgences.
- Démarche qualité et services d’urgences.
- Prise en charge en urgence des patients âgés (gériatrie aigue).
- Urgences et soins d’accompagnement.
- Éthique et déontologie en médecine d’urgence.
- La salle des urgences vitales (la SAUVE).
2/Aspects médico-légaux :
- Secret médical et information du patient.
- Responsabilité médico-légale.
- Urgences médico-judiciaires.
- Réquisitions aux urgences.
- Hospitalisation sous contrainte et refus de soins.

3/Urgences cardiovasculaires :
- Arrêt cardiorespiratoire.
- Etats de choc.
- Douleurs thoraciques.
- Syncopes et lipothymies.
- Syndromes coronariens aigus.
- Troubles du rythme et de la conduction.
- Œdème aigu du poumon hémodynamique.
- Tamponnade cardiaque.
- Insuffisance cardiaque aiguë.
- Urgences hypertensives.
- Dissections aiguës de l’aorte en voie de complications.
- Ischémie aiguë des membres.
- Maladies thromboemboliques.
- Embolie pulmonaire.

4/Urgences respiratoires :
- Pneumopathies communautaires graves.
- Pneumopathies dyspnéisantes.
- Pneumopathies d’inhalation.
- Pneumopathies nosocomiales.

5/Urgences neurologiques :
- Crises convulsives et états de mal convulsif.
- Comas (traumatique, métabolique et vasculaire).
- Syndrome méningé .
- Paralysie extensives (P.R.N.A).
- Céphalées et migraines.
- Hémorragies méningées.
- Accidents vasculaire et hémorragique.
- Ischémie cérébrale aiguë et transitoire.
- Thromboses veineuses cérébrales.
- Compression médullaire.
6/Urgences digestives :

-Hémorragies digestives graves.


-Diarrhée aiguë.
-Insuffisance hépatique aiguë fulminante.
-Douleurs abdominales aiguës.
-Appendicites aiguës.
-Péritonites aiguës.
-Pancréatites aiguës.
-Angiocholite aiguë.
-Occlusions intestinales aiguës.
-Hernies étranglées.
-Ulcère perforé.
-Urgences chez le malade atteint de cirrhose.
-Urgences anorectales.

7/ Urgences de traumatologie :
- Prise en charge pré hospitalière des polytraumatisés.
- Accueil hospitalier du polytraumatisé.
- Prise en charge des traumatismes pénétrants.
- Syndrome de compression traumatique.
- Traumatisme crânien grave.
- Traumatisme du rachis.
- Traumatisme du thorax.
- Traumatisme abdominal.
- Traumatisme du bassin.
- Traumatisme des voies urinaires.
- Traumatisme des membres supérieurs et inférieurs.
- Plaies des parties molles.
- Gangrène gazeuse.
- Dorsolombalgies sévères.
- Hernie discale invalidante.

8/Urgences métaboliques et endocriniennes :


- Déséquilibre acido-basique.
- Troubles hydro électrolytes.
- Urgences de diabétologie :
 Hypoglycémie.
 Acidocétose diabétique.
 Coma hyper-osmolaire.
- Dystyhroidie grave.
- Rhabdomyolyse.
- Insuffisance surrénalienne aiguë.
- Crise thyriotoxique.
- Coma myxœdémateux.
9/Pathologies circonstancielles :
- Brûlures.
- Electrisation .
- Pendaison.
- Noyade .
- Hypothermie accidentelle.
- Coup de chaleur.
- Déshydratation aiguë .
- Morsures et envenimation.
- Grève de la faim.
- Accouchement inopiné .

10/Urgences toxicologiques :
- Intoxications médicamenteuses.
- Intoxication aux pesticides.
- Ingestion caustique.
- Intoxication aux champignons.
- Intoxication au monoxyde de carbone et gaz suffocants.

11/Urgences gynéco-obstétricales :
- Accouchement inopiné.
- Menace d’accouchement prématuré.
- Hémorragies graves du troisième trimestre.
- Accès hypertensifs chez la femme enceinte.
- Infection urogénitale.
- Viols et abus sexuels.
- Métrorragies.
- Pré-éclampsie.
- Help syndrome.
- Menace d’avortement.

12/Urgences néphro-urologiques :
- Colique néphrétique.
- Insuffisance rénale aiguë.
- Hématuries.
- Priapisme.
- Torsion du cordon spermatique.
- Urgences chez le patient dialysé.
- Infections aiguës du bas appareil urogénital et accidents de la sexualité.
13/Urgences psychiatriques :
- Etats d’agitation.
- Etats délirants.
- Etats anxieux aigus.
- Tentative de suicide.
- Hystérie.
14/Urgences infectieuses :
- Syndromes septicémiques.
- Etat de choc infectieux.
- Tétanos .
- Botulisme.
- Méningites bactériennes communautaires et autres.
- Purpuras fulminants.
- Endocardites aiguës .
- Toxi-infections alimentaires.
- Accidents d’exposition au sang(AES).
-Méningo-encéphalites .
- Grippe .
- Fièvre hémorragique.
- Syndrome respiratoire aigu sévère(SRAS).
- Hyperthermie chez l’enfant.
- Urgences chez le patient infecté par le VIH.

15/Urgences en hémato-cancérologie :
-Incidents et accidents transfusionnels.
-Troubles de l’hématose.
-Anémie aiguë.
-Pancytopénies.
-Thrombopénies .
-Urgences hématologiques chez l’immunodéprimé.
-Leucémies aiguës.

16/Urgences en ORL :
- Corps étranger larygo-trachéo-bronchique.
- Vertige .
- Dyspnée laryngée.
- Epistaxis.
- Angines .
- Sinusites .
- Otites .
- Otorragies.

17/Urgences ophtalmologiques :
- Douleurs oculaires.
- Troubles aigus.
- Paralysies oculomotrices.
- Traumatismes et brûlures oculaires.
- Conjonctivites, kératites.
- Glaucome aigu.
18/Urgences stomatologiques :
- Douleurs en stomatologie.
- Infections stomatologiques.
- Hémorragies d’origine stomatologiques.
- Stomatites .
- Pathologies dermatologiques.
- Eruption fébrile.
- Purpura.
- Lésions cutanées bulleuses et nécroses.
- Cellulites infectieuses.

19/Urgences allergologiques :
- Urticaire et œdème de Quincke.
- Choc anaphylactique.
- Pathologies ostéo-articulaires non traumatiques.
- Lombalgies aiguës.
- Panaris, phlegmons.
- Syndrome de Lyel.

20/ Urgences d’anesthésiologie :


- Méthodes et techniques d’anesthésie et préparation du patient.
- Sédation et anesthésie en situation d’urgence.
- Anesthésie en situation d’exception, en dehors du bloc opératoire.
- Gestion de la douleur.
- Physiologie de la douleur.
- Évaluation de la douleur.
- Thérapeutiques non médicamenteuses et médicamenteuses de la douleur.
- Protocole de sédation analgésie d’urgence.

21/Médecine de catastrophe :

- Prise en charge d’un afflux en situation d’urgence.


- Prise en charge de victimes d’accidents en pré hospitalier.
- Accidents radiologiques et nucléaires.
URGENCES PEDIATRIQUES

VH : 70H

Objectifs d’enseignements :

-Expliquer les mécanismes physiopathologiques des affections relevant des


urgences pédiatriques.
-Prendre part à la prise en charge.
-Adapter les techniques de soins spécifiques à chaque pathologie.

Contenu du module :

1/Principes de physiologie chez l’enfant.


2/Physiopathologie, complications et traitements :

-Arrêt cardiorespiratoire chez l’enfant.


-Les états de choc chez l’enfant.
-La fièvre chez l’enfant.
-Les déshydratations aiguës chez l’enfant.
-Les cardiopathies congénitales.
-Les urgences métaboliques chez l’enfant.
- Les détresses respiratoires chez l’enfant (dyspnées : laryngée, suite à un corps
étranger, crise d’asthme aiguë).
-La ventilation non invasive lors des décompensations aiguës de l’enfant.
-Expansion volumique chez l’enfant.
-Abords vasculaire chez l’enfant (et voie intra-osseuse).
-Protocole de sédation analgésie chez l’enfant.
-Traumatismes crâniens chez l’enfant et autres traumatismes
-Les plaies graves chez l’enfant.
-Les morsures d’animaux et envenimations.
-Les urgences neurologiques chez l’enfant.
-Les ingestions caustiques et autres.
-Les intoxications médicamenteuses et autres.
-Les brulures chez l’enfant.
-Les urgences d’ophtalmologie chez l’enfant.
-les urgences hématologiques chez l’enfant (crises vasoocclusives).
-Insuffisance rénale aigue chez l’enfant.
-Les urgences chirurgicales chez l’enfant.
-Antibiothérapie d’urgence.
-Réanimation du Nouveau né en dehors de la salle de naissance.
MANUTENTION DU PATIENT ET EXERCICES PRATIQUES

V.H. :10H

Objectifs d’enseignement :

-Maitriser les différentes techniques de manutention en l’adaptant à chaque


situation d’urgence.
-Adapter les positions adéquates pour les patients et à chaque pathologie.

Contenu du module :

-Collier et minerve cervical.


-Attelles à dépression y compris les matelas.
-La cuillère ainsi que la planche de relevage.
-Attèles de bassin.
-Brancards et chaises.
-Moyens de contention d’un patient agité.
PHARMACOLOGIE D’URGENCE

V.H. :45H
Objectifs d’enseignements :

- Identifier les différents médicaments d’urgence .


- Calculer les doses des médicaments prescrits.
- Surveiller les effets de chaque traitement prescrit.

Contenu du module :
 Les bêtamimétiques.
 Les diurétiques.
 Les antihypertenseurs.
 Les anti angineux.
 Les anticoagulants et les thrombolytiques.
 les anti-arythmiques.
 Les drogues vasoactives (y compris calcul des doses).
 Les drogues anesthésiques (y compris calcul des doses).
-Les benzodiazépines.
-Les narcotiques barbituriques.
-Les narcotiques non barbituriques.
-Les morphinomimétiques.
-Les curares dépolarisants et non dépolarisants.
 Les solutés de remplissage.
 Les antidotes.
 Les hypoglycémiants d’urgence .
 Les antis inflammatoires stéroïdiens et non stéroïdiens.
 Les antibiotiques(les différentes classes).
HEMOVIGILANCE ET MATERIOVIGILANCE

V.H: 15H
Objectifs d’enseignement :

- Développer les différents concepts avec les textes de référence.


- Respecter la réglementation en vigueur relative aux soins et aux traitements d’urgence,
définition, concepts et principes généraux.

Matériovigilance :

- Textes de référence ;
- Applications aux domaines de la réanimation et des urgences ;
- Implication de l’infirmier.

Hémovigilance :

- Textes de référence ;
- Implication de l’infirmier.

Pharmacovigilance :

- Textes de référence ;
- Implication de l’infirmier
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION


ET DE LA REFORME HOSPITALIERE

INSTITUT NATIONAL PEDAGOGIQUE


DE LA FORMATION PARAMEDICALE
HUSSEIN - DEY

PROGRAMME DE FORMATION DES


INFIRMIERS EN SOINS INTENSIFS
ET AIDE MEDICALE D’URGENCE
DE SANTE PUBLIQUE
ANNEXE 5

Programme de la formation complémentaire préalable à la promotion au grade


d’infirmier spécialisé en soins intensifs et aide médicale d’urgence de santé publique
(Filière soins)

Durée de la formation :12 mois

1 – Formation théorique :

N° MODULES V.H. COEF

01 Réanimation médicale 84H 03


02 Réanimation pédiatrique 30H 01
03 Anesthésie réanimation chirurgicale 60H 03
04 Pharmacologie 30H 03
05 Vigilances en réanimation (hémovigilance et 15H 01
matériovigilance)
06 Hygiène et sécurité en réanimation 21H 01
Evaluation 18H
TOTAL 258H

2 – Stage pratique : durée vingt – quatre (24) semaines


REANIMATION MEDICALE

V.H.: 84H

Objectif d’enseignement : L’Infirmier de Santé Publique en soins intensifs et aide


médical d’urgence devra être capable d’expliquer les
mécanismes physiopathologiques des affections relevant de
la réanimation médicale

Principes essentiels de physiologie

 Fonctions cellulaires et fonctions d’organes (Notion de métabolisme intégré)


 Fonction cardiaque
 Fonction respiratoire
 Fonction rénale
 Équilibre hydro électrolytique
 Équilibre acido-basique
 Physiologie du système nerveux
 Physiologie de l’appareil digestif et métabolisme
 Physiologie de l’hémostase
 Physiologie du système immunitaire
 Particularités physiologiques

 De la femme enceinte
 Du sujet âgé en réanimation
 Du sujet obèse en réanimation
REANIMATION PEDIATRIQUE

VH :30H

Objectif d’enseignement :L’Infirmier de Santé Publique en de soins intensifs et aide


médical d’urgence devra être capable d’expliquer les
mécanismes physiopathologiques des affections infantiles
relevant de la réanimation médicale

Contenu u module :

1/Principes de physiologie chez l’enfant.

2/Physiopathologie, complications et traitements :

-Arrêt cardiorespiratoire chez l’enfant.

-Les cardiopathies graves chez l’enfant.

-Les urgences métaboliques chez l’enfant.

-La ventilation non invasive lors des décompensations aigues de l’enfant (exclut NNé).

-Expansion volémique chez l’enfant.

-Abords vasculaire chez l’enfant.

-Protocole de sédation analgésie chez l’enfant.

-Traumatismes crâniens chez l’enfant.

-État de mal épileptique chez l’enfant.

-Insuffisance rénale aigue chez l’enfant.

-Antibiothérapie en réanimation pédiatrique.


ANESTHESIE REANIMATION CHIRURGICALE

VH : 60H

Objectif d’enseignement :L’Infirmier de Santé Publique en soins intensifs et aide


médical d’urgence devra être capable d’expliquer les
étapes de l’anesthésie – réanimation, de la gestion de la
douleur, de la phase du réveil ainsi que le complications
post - opératoire.
Contenu u module :

1/Anesthésie :

-Généralités sur l’anesthésie.


-Types d’anesthésies.
-Méthodes et techniques d’anesthésie.
-Pharmacologie des anesthésiques locaux et intraveineux.

2/Gestion de la douleur :

- Physiopathologie de la douleur.
- Évaluation de la douleur.
- Thérapeutiques non médicamenteuses et médicamenteuses de la douleur.
- Protocole de sédation analgésie en réanimation (adulte).

3/Phase préopératoire :

- Préparation et protocole selon le type chirurgie et selon le terrain.


- Phase post opératoire.

4/Le réveil :

- Physiopathologie du réveil.
- Complications post-anesthésiques.
- La salle de surveillance post interventionnelle.
- Score d’Aldréte.

5/Complications postopératoires :
- En chirurgie cardiaque
- En chirurgie thoracique
- En chirurgie abdominale
- En chirurgie orthopédique
- En neurochirurgie

6/Prise en charge préopératoire du patient greffé / Greffe rénale –hépatique.


PHARMACOLOGIE

V.H : 80H

Objectif d’enseignement : l’Infirmier de Santé Publique SIAMU devra être capable


d’identifier les différentes drogues d’urgence et de calculer
les doses.

Contenu du module:

 Les bêtamimétiques
 Les diurétiques
 Les antihypertenseurs d’urgence
 Les anticoagulants et les thrombolytiques
 les antiarythmiques d’urgence
 Les cathécolamines (y compris calcul des doses)
 Les parasympatholytiques
 Les drogues anesthésiques généraux (y compris calcul des doses)
 Les neuroleptiques
 Les anesthésiques locaux
 Les morphinomimétiques (y compris calcul des doses)
 les solutés de remplissage
 les antidotes
 Les anti diabétiques
 Les corticoides et autres anti inflammatoires

Moyen d’évaluation : continue-exa


VIGILANCE EN REANIMATION
(HEMOVIGILANCE ET MATERIOVIGILANCE)

V.H: 15H

Objectif d’enseignement : Au terme de cet enseignement, l’ISP-SIAMU devra être capable de


développer les différents concepts avec les textes de référence.

Définition, concepts et principes généraux.

La matériovigilance :

- Textes de référence .
- Applications aux domaines de la réanimation et des urgences.
- Implication de l’infirmier.

L'hémovigilance :

- Textes de référence .
- Implication de l’infirmier.

La pharmacovigilance :

- Textes de référence .
- Implication de l’infirmier.
HYGIENE ET SECURITE EN REANIMATION

V.H: 21 H

OBJECTIF D’ENSEIGNEMENT: Au terme de cet enseignement, l’ISP-SIAMU devra être capable


de :
- Promouvoir l’hygiène en réanimation .
- Acquérir des notions de sécurité.
- Lutter contre les infections liées aux soins intensifs.

CONTENU DU MODULE :

- L'infection en milieu hospitalier, épidémiologie.


- Les infections nosocomiales, les causes, le suivi, la prévention.
- Organisation du comité de lutte contre les infections nosocomiales.
- Règles d'hygiène en réanimation ,aux urgences et spécificités de la prise en charge
du malade contaminant.
- Décontamination, désinfection des locaux et matériels, stérilisation des matériels.
- Risques professionnels liés aux accidents d'exposition au sang et liquides biologiques.
- Risques professionnels liés à l'exposition aux rayonnements.
- Risques professionnels liés à l'électrisation.
- Procédures en cas d'accident de travail et maladies professionnelles.
- Entraînement à la prévention incendie.
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION


ET DE LA REFORME HOSPITALIERE

INSTITUT NATIONAL PEDAGOGIQUE


DE LA FORMATION PARAMEDICALE
HUSSEIN - DEY ALGER

PROGRAMME DE FORMATION DES


INFIRMIERS SPECIALISE EN SOINS EXERCES
AU BLOC OPERATOIRE DE SANTE PUBLIQUE
ANNEXE 1

Programme de la formation complémentaire préalable à la promotion au grade


d’infirmiers spécialisés en soins exercés au bloc opératoire de santé publique

Durée de la formation :12 mois

1 – Formation théorique :

N° MODULES V.H. COEF

01 Hygiène hospitalière et prévention des infections nosocomiales 30H 3


02 Infirmier de bloc opératoire et environnement technologique 60H 3
03 Prise en charge de l’opéré au cours des différents actes 90H 3
chirurgicaux
04 L’infirmier de bloc opératoire dans la maîtrise de sa fonction 45H 3
05 Technique d’anesthésie et réanimation 15H 1
Evaluation 18H
TOTAL 258H

2 – Stage pratique : durée vingt – quatre (24) semaines


HYGIENE HOSPITALIERE ET PREVENTION
DES INFECTIONS NOSOCOMIALES

V.H. : 30H

Objectif général : Au terme de l'enseignement du module, l'infirmier spécialisé en bloc


opératoire en formation doit être capable d'initier et de participer à la
prévention du risque infectieux dans le cadre d'une démarche qualité :

 Identifier les risques de contamination au bloc opératoire et dans tous les


services nécessitant les compétences de l'infirmier spécialisé en bloc
opératoire.
 Définir, justifier et appliquer les règles de prophylaxie contre l'infection
nosocomiale.
 Situer son action de lutte contre les infections nosocomiales dans le cadre
réglementaire .
 Utiliser la méthodologie de résolution de problème et de gestion des risques
en hygiène .
 Participer à la formation des membres de l'équipe.

Contenu du module

I - Approfondissement relatif aux agents infectieux et épidémiologie :

- Microbiologie.
- Parasitologie.
- Virologie.
- Mycologie.
- Autres agents transmissibles.
- Modalités de prélèvements et interprétation des résultats.
- Epidémiologie.

II - L'infection nosocomiale dans les établissements de santé et au bloc opératoire.


Sources de contamination

Modes de transmission, écologie microbienne et différentes classes de chirurgie.


Prophylaxie et sécurité au bloc opératoire au niveau :
 De l'architecture, des circuits, des équipements ;
 Des personnes ; du matériel ; des locaux ; de l'organisation ; de la
pharmacologie : antiseptiques ; désinfectants ; antibioprophylaxie. impact
économique et social des infections nosocomiales.

III - Législation et réglementation universelle aux secteurs d'exercice de l'infirmier


de bloc opératoire
Cadre réglementaire de l'hygiène et de la stérilisation. Traçabilité.
Problèmes inhérents aux agents chimiques, biologiques et aux radiations
ionisantes.
Conduite des appareils de stérilisation à couvercles amovibles.
IV - Organisation et gestion de matériel :

- Au bloc opératoire.
- En stérilisation centralisée.
- Dans tous les services où sont réalisés des actes invasifs à visée thérapeutique
ou diagnostique.
- Gestion de la pharmacie du bloc

Mode d’évaluation : continu et examen


L'INFIRMIER DE BLOC OPERATOIRE
ET L'ENVIRONNEMENT TECHNOLOGIQUE

V.H. : 60H

Objectif générale :Au terme de l'enseignement du module, l'infirmier spécialisé en


bloc opératoire en formation doit être capable d'adapter ses
pratiques aux principes technologiques liés à ses domaines
d'activité dans le cadre d'une démarche qualité :

 Il doit maîtriser le principe de fonctionnement des dispositifs médico-


chirurgicaux et leur utilisation lors de la pratique des différentes interventions
dans les limites réglementaires.
 Il identifie et gère les risques liés à l'utilisation de ces dispositifs .
 Il participe au choix, assure la mise en route, l'utilisation et fait effectuer la
maintenance de tout matériel médico- technique.
 Il participe aux vigilances sanitaires.
 Identifier et gère à partir de son champ de compétences les risques liés à
l'acte chirurgical.
 Adapter sa pratique à la chirurgie.
 Exercer les rôles d'infirmier circulant, instrumentiste, aide opératoire, en
assurant les règles d'hygiène et de sécurité dans les différentes spécialités
chirurgicales.

Contenu du module

I - Principes technologiques
Filtration.
Mécanique des fluides.
Courant électrique.
Conduite de la lumière.
Transmission de l'image.
Tout autre principe nécessaire à la compréhension des technologies utilisées.

II – Architecture :
Différents concepts de blocs opératoires.
Matériaux utilisés.
III - Equipement fixe, équipement mobile, dispositifs médicaux :
- Principe et fonctionnement.
- Utilisation.
- Réglementation.
- Sécurité.
- Normalisation.

IV - Imagerie médicale et rayonnements ionisants au bloc opératoire :


- Principe et fonctionnement.
- Réglementation.
- Sécurité.

V - Etudes de marché et sensibilisation à la méthodologie d'élaboration d'un


cahier des charges :

VI - Références législatives et réglementaires :

- Veilles et vigilances sanitaires.


- Gestion du matériel au bloc opératoire.

VII- Rôle de l’infirmier circulant, instrumentiste, aide opératoire lors d’un


acte invasif à visée diagnostique ou thérapeutique en chirurgie
programmée, urgente et ambulatoire dans :
- Le transfert et l’accueil ; la prise en charge de la douleur.
- L’installation et les postures chirurgicales ; la préparation du patient.
- Le drapage chirurgical.
- L’acte chirurgical à partir des principes chirurgicaux : ouverture. Fermeture,
pansement, drainage ; dissection, hémostase, exérèse. Réparation et anastomose ;
implantation provisoire ou définitive ; recouvrement cutané ; stomie ;
immobilisation.

VIII - Adaptation de la fonction d'infirmier de bloc opératoire aux différentes


spécialités chirurgicales et au déroulement des interventions
- Chirurgie digestive.
- Chirurgie ostéo-articulaire.
- Chirurgie vasculaire.
- Chirurgie cardiaque.
- Chirurgie thoracique.
- Chirurgie urologique.
- Chirurgie gynécologique, obstétrique.
- Neurochirurgie.
- Chirurgie infantile.
- Chirurgie plastique et réparatrice.
- Prélèvements et transplantations.
- Oto-rhino-laryngologie.
- Chirurgie maxillo-faciale.
- Ophtalmologie.

IX-Chirurgie endoscopique

X-Chirurgie coelioscopique

XI - Adaptation de la fonction d'infirmier de bloc opératoire aux autres secteurs


d'exercice
- Chirurgie ambulatoire.
- Radiologie interventionnelle.
- Service d'endoscopie.

Mode d’évaluation : continu et examen


PRISE EN CHARGE DE L’OPERE AU COURS
DES DIFFERENTS ACTES CHIRURGICAUX

V.H. : 90H

Objectif général : Au terme de cet enseignement l'étudiant doit être capable de


prendre en charge l'opéré dans les différentes spécialités
chirurgicales, en fonction du type d'anesthésie :
- D’identifier et gérer à partir de son champ de compétences les risques
liés à l'acte chirurgical .
- D’adapter sa pratique à la chirurgie .
- De collaborer avec l'équipe d'anesthésie à la prise en charge de l'opéré .
- D’ exercer les rôles d'infirmier circulant, instrumentiste, aide opératoire,
en garantissant les règles .
- D'hygiène et de sécurité dans les différentes spécialités chirurgicales.

Contenu du module :
I - Compréhension des contraintes liées à l’environnement anesthésique et
aux différents types d’anesthésie
1- Principe de l’anesthésie.
2- Différents types d’anesthésie.
3- Aspects réglementaires et sécurité.
4- Situations et gestes d’urgences en anesthésie.
5- Le réveil et ses complications.

II-Rôle de l’infirmier circulant ,instrumentiste ,aide opératoire lors d’un acte


invasif à visée diagnostique ou thérapeutique en chirurgie programmée ,
urgente et ambulatoire :

1- Transfert et accueil.
2- Prise en charge de la douleur.
3- L’installation et les postures chirurgicales.
4- La préparation du patient.
5- Le drapage chirurgical.

III- L’acte chirurgical à partir des principes chirurgicaux :

1- Ouverture.
2- Fermeture.
3- Pansement.
4- Drainage.
5- Dissection.
6- Hémostase.
7- Exérèse.
8- Réparation et anastomose.
9- Implantation provisoire ou définitive.
10- Recouvrement cutané.
11- Stomie.
12- Immobilisation.
IV-Adaptation de la fonction d’infirmier de bloc opératoire aux différentes
spécialités chirurgicales et au déroulement des interventions :

- Chirurgie :
- Digestive
- Orthopédique
- Vasculaire
- Cardiaque
- Thoracique
- Urologique
- Obstétrique
- Gynécologique
- Infantile
- Réparatrice
- plastique
- Prélèvements et Transplantations
- Maxillo –faciale
- Oto-rhino-laryngologique
- Ophtalmologie

V-Adaptation de la fonction d’infirmier de bloc opératoire aux autres


secteurs d’exercice :
- Chirurgie ambulatoire
- Radiologie interventionnelle
- Service d’endoscopie

MODE D’évaluation : continu et examen


L'INFIRMIER DE BLOC OPERATOIRE DANS
LA MAITRISE DE SA FONCTION.

V.H. :45H

Objectif général :Au terme de cet enseignement théorique, l’étudiant doit être
capable : d’organiser et de dispenser des soins individualisés et de
qualité à tout opéré dans le contexte psychosociologique de
l'environnement opératoire, de se situer et d'agir comme partenaire
dans le cadre du système de santé.

Contenu du module :

I - Droit, législation, éthique et déontologie au bloc opératoire


- Organisation du système de santé et des établissements de soins.
- Organisation et fonctionnement des blocs opératoires.
- Rôle, profil de poste, champ de compétence et responsabilité des différents
acteurs au bloc opératoire, en stérilisation centralisée et dans tous les secteurs
où sont réalisés des actes invasifs à visée diagnostique et/ou thérapeutique.
- Responsabilité civile, pénale et administrative dans l'exercice de la fonction de
l'infirmier de bloc opératoire.
- Application des règles et des actes professionnels de l'infirmier au bloc
opératoire.
- La législation du travail adaptée au bloc opératoire, aux secteurs associés, en
hygiène et en stérilisation centralisée : réglementation universelle, le droit du
travail, statut du personnel.
- Droits des opérés.
- Application des lois bioéthiques au bloc opératoire.
- Recherche médicale et biologique appliquées au bloc opératoire.

II - Définition et analyse de la fonction de l'infirmier de bloc opératoire


- Application de la démarche de soins infirmiers et de la démarche éducative aux
différents secteurs d'activité de l'infirmier de bloc opératoire. Connaissance des
outils.
- Conduite d'entretien lors des visites ou consultations préopératoires.
- Participation à la gestion économique et financière et participation à l'organisation
d'un bloc opératoire.
- Formation, encadrement, tutorat.

III - Développement de méthodologies


- Méthodologie de la démarche qualité et de ses outils.
- Elaboration de protocoles, fiches techniques, procédures et outils de la traçabilité.
- Evaluation des pratiques : audit interne, externe, évaluation de la satisfaction du
patient lors des visites postopératoires.
- Qualité des soins, accréditation, traçabilité, règles de bonnes pratiques en bloc
opératoire, secteurs associés et stérilisation centralisée.
- Gestion des risques.
- Conduite de projets liés à la pratique de l'infirmier de bloc opératoire.
- Recherche en soins infirmiers de bloc opératoire et utilisation documentaire.
- Informatique, utilisation des logiciels d'organisation et de gestion, multimédias.
- Conduite de projet de formation et d'encadrement en bloc opératoire et secteurs
associés.

IV - Fonction de l'infirmier de bloc opératoire au sein de l'équipe


- Aspects psychosociologiques en rapport avec les situations et les personnes
rencontrées dans l'exercice de la profession d'infirmier de bloc opératoire.
- Répercussions psychosociologiques de l'intervention chirurgicale sur l'opéré.

Mode d’évaluation : continu et examen


TECHNIQUES D’ANESTHESIE ET DE REANIMATION

VH : 30H

Objectif général :Au terme de cet enseignement théorique : l’étudiant spécialisé en


bloc doit être capable de Collaborer avec l'équipe d'anesthésie à la
prise en charge de l'opéré ;
I- Compréhension des contraintes liées à l'environnement anesthésique et aux
différents types d'anesthésie
II - Principes d'anesthésie.
III - Différents types d'anesthésie :

- Matériel d’anesthésie.
- Les postures en anesthésie.
- Les circuits d’anesthésie.
- Monitoring en anesthésie.
- Notions de pharmacologie.
- Aspects réglementaires et sécurité.
- Les voies veineuses en anesthésie
- La circulation extra corporelle en chirurgie cardiaque
- Situations et gestes d'urgence en anesthésie et réanimation :

- Arrêt cardiorespiratoire en peropératoire.


- Les états de choc.
- Transfusion d’urgence au bloc opératoire.
- Le réveil, ses complications et salle de soins post interventionnelle.

Mode d’évaluation : continu et examen.


REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION


ET DE LA REFORME HOSPITALIERE

INSTITUT NATIONAL PEDAGOGIQUE


DE LA FORMATION PARAMEDICALE
HUSSEIN - DEY

PROGRAMME DE FORMATION
DES PARAMEDICAUX
MAJORS ET EN CHEFS
DE SANTE PUBLIQUE
ANNEXE 23

Programme de la formation complémentaire préalable à la promotion au grade de


paramédical major et de paramédical chef de santé publique

Durée de la formation :12 mois

1 – Formation théorique :

N° MODULES V.H. COEF

01 Le rôle de paramédical major et paramédical 23H 3


chef de santé publique
02 Psychosociologie 20H 2
03 Santé publique et hygiène hospitalière 30H 3
04 Finances et économie de santé 20H 2
05 Communication 15H 2
06 Technologie de l’information et de la 15H 3
communication
07 Evaluations 09H
08 Management hospitalier 21H
09 Projet de service/projet d’établissement 30H
10 Management des ressources humaines 21H
11 Gestion des ressources matérielles 15H
12 Gestion des ressources qualité
13 Pédagogie 15H
Evaluation 09H
TOTAL 258H

2 – Stage pratique : (08) semaines


2 – Stage pratique : durée (12mois)

N° TERRAIN DE STAGE DUREE


1 - Service de santé en fonction du corps 15 jours (60H)
2 - Administration sanitaire dans les services
chargés de la gestion :
- Des ressources humaines.
- Des services de santé. 15jours (60H)
- Des finances et des moyens.
- Des infrastructures et des équipements.
3 Service d’épidémiologie et de la médecine 15jours (60H)
préventive(SEMEP)
4 - Institut National de Formation Supérieure 15jours (60H)
Paramédicale ( INFSPM)
- Institut de Formation Paramédicale ( IFPM)
Total
FONCTION PARAMEDICAL MAJOR DE SANTE PUBLIQUE ET
PARAMEDICAL EN CHEF DE SANTE PUBLIQUE.

V.H : 23H

Objectif : Identifier le rôle, les missions et l’aspect juridique du paramédical major de


santé publique et du paramédical en chef de santé publique et découvrir les
modes de management utilisés dans les établissements de santé.

- La fonction de paramédical major de santé publique et paramédical en chef de


santé publique ;

- L’histoire et l’évolution de la fonction ;

- Les missions, fonctions et rôles du paramédical major de santé publique et


paramédical en chef de santé publique ;

- Les aspects éthiques, déontologiques ;

- Responsabilité médico-légale.
PSYCHO-SOCIOLOGIE.

V.H : 20H

Objectifs : - Comprendre le fonctionnement des organisations.

- Appréhender le changement au travers des processus organisationnels.

- Appréhender la dimension humaine du changement et donner des clés de


compréhension sur les fondements de l’action individuelle et collective.

- Notions de psycho-sociologie (concepts et principes fondamentaux) ;

- Les dynamiques sociales dans les organisations :

-Les dimensions économiques, sociales et symboliques de l’organisation ;

- Les dynamiques à l’origine des transformations dans les organisations.

- Les réalités sociales dans l’organisation :

- Le changement en tant qu’objet de représentations individuelles et collectives ;

- Le fonctionnement des dynamiques organisationnelles : solidarité, contrôle,


régulation, innovation et apprentissage ;

- Les clés pour décrypter et gérer les rapports humains entre intérêt personnel et
position organisationnelle ;

- Le fonctionnement de l’organisation : (processus, répartition des décisions et


responsabilités, mécanismes de coordination et réseaux de communication) ;

- La culture d’entreprise et le fonctionnement des identités ;

- La gestion des tensions et identification des origines des peurs et des résistances ;

- La définition des modalités de participation et de création de nouveaux modes de


collaboration.
SANTE PUBLIQUE ET HYGIENE HOSPITALIERE

V.H : 30H

Objectifs : - Acquérir à partir de son domaine professionnel une approche


interprofessionnelle et pluridisciplinaire des problèmes de santé ;

- Participer, concevoir, élaborer, mettre en œuvre et évaluer des démarches et


projets de santé publique ;

- Approfondir les connaissances en hygiène hospitalière et la prévention des


infections nosocomiales.

- Les concepts et principes de santé publique .

- Définitions et représentations sociales .

- Identification des besoins de santé .

- Les démarches de santé publique .

- Prévention, promotion et éducation pour la santé .

- Hygiène de l’environnement .

- Les indicateurs de santé publique .

- Données démographiques et épidémiologiques;

- Codification et nomenclature des actes.

- Évaluations des prestations.

- La politique de santé publique et ses moyens .

- La protection sociale et la solidarité .

- Structures de recouvrement et de prestations .

- Les organismes de santé publique.

- L’organisation sanitaire en Algérie .

- Les règles d'hygiène fondamentales.

- Les risques professionnels.


- Épidémiologie.
- Prévention du risque (isolement, stérilité).
- Gestion de l'environnement.
- Le nettoyage et la désinfection.
- Entretien des locaux.
- Entretien du matériel.
- Les circuits.
- Le linge, la méthode RABC (Risk Analysis Biocontamination Controle) : analyse du risque
et le contrôle de biocontamination.
- Les déchets.
- La distribution des repas HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point) : analyse
des dangers - points critiques pour leur maîtrise .
- Principe de fonctionnement du comité de lutte contre les infections nosocomiales.
FINANCES ET ECONOMIE DE SANTE.

V.H : 20H
Objectif : Acquérir des connaissances en finances et en économie de santé afin de participer à
l’analyse des coûts, des dépenses de santé.

- Le budget .
- Relations économie, santé, médecine et développement .
-Typologie des coûts (coût fixe, coût variable, coût d’investissement/fonctionnement, coût
amortissement/actualisation) .
- Les analyses de coût.
- L’analyse coût-efficacité.
- L’analyse coût/avantage.
- Etude de cas (simulations).
- La demande de santé.
- Les déterminants de la santé.
- Les facteurs économiques.
- Les facteurs psychosociologiques.
- Le financement de la santé.
- Les critères.
- Les mécanismes de rémunération.
COMMUNICATION.

V.H : 15H
Objectifs :- Connaître les principes de base de la communication.
- Développer les actions de communication interne et externe.
- Mettre en place un plan de communication intégré à la stratégie.

- Schéma et règles de base de la communication : l'émetteur, le message, le récepteur, les


interférences .

- Fonction communication dans la stratégie d’un établissement de santé.

- Outils de la communication et de la circulation des informations en interne.

- Analyse de la situation et détermination des objectifs de la communication.

- Stratégie de communication.

- Evaluation de la performance de la communication.


TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

V.H : 15H

Objectifs : - Utiliser un logiciel de traitement de texte (exemple MS-WORD) en réalisant des


supports et des documents .
- Utiliser un logiciel de tableur (exemple MS-EXCEL) en créant des graphiques à
partir des feuilles de calcul.
- Utiliser un logiciel de présentation (exemple MS Powerpoint), en réalisant des
diapositives de présentation.
- Gérer une base de données en utilisant un logiciel de base de données (MS
Access).
- Utiliser les outils des technologies de l’information et de la communication.

- Présentation du logiciel de traitement de texte ;


- Outils ;
- Documents spéciaux ;
- Présentation du logiciel Tableur ;
- Outils ;
- Formules ;
- Création et Insertion graphique ;
- Création de tableaux simples et croisés ;
- Utilisation d’un tableur dans la gestion et les statistiques ;
- Présentation du logiciel de présentation (Power Point) ;
- Règles de conception ;
- Présentation d’une communication scientifique libre ;
- Présentation d’une application de base de données (exemple MS-Access) ;

- Logiciels (patient, Epi-pharm, Epi-info) ;

- Exploitation des modules, des procédures et des fonctions ;

- Utilisation des feuilles de données ;

- Affichage des états ;

- Intranet et l’Internet ;

- Mailing ;

- Web documentation (critère d’évaluation et validation) ;


- E-Learning ;

- Télémédecine, télésoins ;

- Numérisation et sécurisation (documents, images, vidéos).


MANAGEMENT HOSPITALIER.

V.H : 21H

Objectifs :- Maitriser les techniques du management appliquées au secteur hospitalier.


- Utiliser les outils de pilotage et gestion d’une unité.
- Etre capable de gérer au mieux son équipe.
- Maîtriser son autonomie.
- Savoir être efficace avec son équipe.

- Les étapes de la vie d’une équipe.

- Equipe de travail/Travail en équipe.

- La cohésion et ses conditions.

- Le management hospitalier.

- Les styles de management.

- Les rôles et missions d’un leader.

- Les éléments à maîtriser pour créer une équipe.

- Fédérer un groupe.

- L’autonomie des différentes équipes.

- L’animation de réunions.
PROJET DE SERVICE / PROJET D’ETABLISSEMENT

V.H : 30H

Objectifs : - Définir et concevoir un plan de projet de service et de projet d’établissement.;


- S’inscrire dans une logique de projet de service et de projet d’établissement
comme acteur dans sa conception, sa mise en œuvre, sa conduite et son
évaluation.

- Concepts de projet de service et de projet d’établissement.


- Finalité du projet de service et du projet d’établissement.
- Méthodologie du projet de service et du projet d’établissement :
. Analyse de la situation.
. Analyse des besoins.
- Missions générales de l’établissement.
- Le projet médical.
- Le projet paramédical.
- Le projet de recherche biomédicale.
- Le projet de formation.
- Le projet de gestion.
- Le projet du système d’informations.
GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

V.H : 21H

Objectifs : - Acquérir les connaissances de base en gestion des ressources humaines


permettant de comprendre les différents processus ressources humaines.
- S’approprier les outils de base en matière de gestion des ressources humaines.
- Apprendre à piloter, à organiser et à évaluer ses collaborateurs ;
- Animer, motiver, communiquer, accompagner son équipe et déléguer des
missions.

- Les différents domaines de la fonction ressources humaines.


- Planification des ressources humaines.
- Le processus du recrutement.
- Accueil et intégration.
- La rémunération.
- Évaluation du rendement.
- Cycle de la formation.
- Supervision et encadrement.
GESTION DES RESSOURCES MATERIELLES

V.H : 15H

Objectifs :- Acquérir les connaissances de base en gestion des ressources matérielles


permettant une gestion rationnelle.
- S’approprier les outils de base en matière de gestion des ressources
matérielles.

- Les ressources matérielles.


- Les conditions d'hygiène et de sécurité.
- Les outils de gestion et de contrôle.
-Gestion des demandes d'approvisionnements et des commandes .
- Gestion prévisionnelle.
- La gestion de l'inventaire.
- Coordination et suivi des prestations de maintenance.
GESTION ASSURANCE QUALITE

V.H : 15H

Objectifs : - Développer et renforcer les compétences pour gérer les processus d’amélioration
continue de la qualité et de la sécurité des soins et services ;
- Maîtriser l’utilisation des méthodes et techniques d’assurance qualité pour
améliorer la qualité des soins et services fournis aux patients ;
- Développer les aptitudes à se référer aux normes de soins et services dans leurs
tâches quotidiennes.
- Développer les aptitudes à mesurer la qualité des soins et services.

- Concepts de la qualité.
- Dimensions et composantes.
- Qualité et coût.
- Notion d’assurance qualité.
- Importance et exigences de la qualité et de la sécurité.
- La démarche qualité et l’évaluation qualitative et quantitative des prestations
professionnelles (Dossiers soins, procédures, protocoles), réalisation d’audits, suivi
d’indicateurs.
- Normes dans la qualité des soins et des prestations professionnelles.
- Management de la qualité.
PEDAGOGIE

V.H : 15H

Objectifs: - Participer à la formation des étudiants et des stagiaires.


- Organiser les conditions de réussite de la formation pratique.
- Planifier, organiser et évaluer la formation pratique.
- Assurer l’encadrement de l’apprentissage sur les terrains de stage.
- Acquérir les outils de gestion de la formation pratique.

- Définitions des concepts :


- Enseignement.
- Formation.
- Apprentissage.
- Stage :
- Alternance.
- Encadrement.
- Capacités et compétences.
- Projet de formation .
- Instruments de mesures et leurs conceptions (les grilles d’évaluation) .
- Les évaluations (sommative et formative).
- Stage pratique.
- Planification (démonstration, imitation, remédiation) .
- Régulation (analyse des pratiques professionnelles).