Vous êtes sur la page 1sur 7

Sommaire

 Principe de l'essai……………………..………………………pages 2
 le but De l’essai ………………………………………….…….pages 2
 La description de cône d’Abrams …………….….…....pages2
 Equipement d’essai ……………………………………….….pages3
 Mode opératoire ………………………………………………pages5
 Evolution de l’affaissement avec le rapport E/C..pages6
 Résultats………………………………………………………pages6
a) La courbe tracée
b) Les compositions finales du béton

1
1-Principe de l'essai :
On réalise cet essais sur chantier, en prélevant un échantillon directement en
sortie de la toupie.
2-le but De l’essai :
Cet essai consiste à réaliser un cône de béton frais au moyen d'un moule conique
,à démouler et à mesurer l'affaissement du sommet.Le cône d'Abrams permet de
contrôler la classe de consistance du béton que l'on s'apprête à utiliser en
mesurant l'affaissement d'un échantillon.

3-Le description de cône d’abrams :


Le cône d’abrams est un moule sans fond de forme tronconique, indéformable, muni de 2
poignées et d’un dispositif de fixation permettant de le fixer sur la surface d’appui.
La surface d’appui, constituée d’une tôle rigide et de 2 poignées.
Et d’une tige de piquage à extrémités hémisphériques de 6 cm de largeur et de diamètre 16mm.
-et aussi d’un portique de mesure rigide, dont la partie supérieure horizontale reçoit une règle
de lecture coulissante et susceptible d’être immobilisée par une vis de pression.
En fin d’une pelle pour manipuler le béton.
Le cône d’Abrams est un outil de mesure normalisé (NFP 18-451). Il détermine le taux
d’affaissement du béton frais et donc sa consistance. La hauteur de l’affaissement du béton est
mesuré en cm. La mesure de l’affaissement permet de vérifier si l’ouvrabilité du béton est
conforme à celle souhaitée. Le dosage en eau du béton peut être ajusté selon le résultat de l’essai.
Fig1

Fig1

2
4-Equipement d’essai :
• Moule stable en forme de tronc de cône de 300 mm de haut, avec diamètreinférieur à 200 mm
et diamètre supérieur de 100 mm fig2
• Main écope carrée ou ronde
• Tige de piquage métallique de 600 mm de long et 16 mm deDiamètre ,arrondie aux extrémités
fig3
•la plaque d’appui (est une plaque de métallique).fig4
•entonnoir en métal fig5
• Surface de base rigide, plate et non absorbante (par ex. une tôle).
•règle graduée pour mesurer l’affaissement du béton après démoulage en utilise la règle
graduée.fig6
Exécution :
• L’essai doit être réalisé sur une surface horizontale
• L’essai complet doit être exécuté sans interruption en moins de deux minuteset demie
• Démouler verticalement (sans mouvement de torsion) en 5 à 10 secondes
• Mesurer l’affaissement du béton à 10 mm près

Fig2

Fig3

Fig4 Fig6
Fig5

3
-La marque du plaque d’appui CONTROLS les
références de sa fabrication :Model C0150/p1

-La reference de la règle : 015000

-La référence de fabrication de moule Model 54-C0150/A


Sa marque CONTROLS

-L’entonnoir Model 54-C0150/P2

4
5- Mode opératoire
Humidifier le matériel puis fixer le cône sur sa base. Remplir le cône en 3 couches (en
remplissant à chaque fois 1/3 de la hauteur du cône). Les couches doivent être piquées
25 fois avec la tige de piquage.
Démouler le moule avec précaution en soulevant le cône verticalement. L’enlèvement du
moule doit se réaliser en 3 à 5 secondes sans modifier l’affaissement du béton.
L’ensemble de l’essai doit être réalisé en moins de 150 secondes.
Mesurer alors l’affaissement comme la différence entre la base et le haut du cône
affaissé.
Enregistrer l’affaissement réel à 10 mm près.

6. Résultats :
La norme NF XP18-305 définit 4 classes de consistance et la norme EN 206-1 définit 5
classes de consistance. Le tableau suivant donne les désignations.

5
Classe de consistance Classe de
Affaissement selon la norme NF XP18- consistance 0bservations
(cm) 305 selon la norme
EN 206-1
0–4 Ferme (F) S1 -
5–9 Plastique (P) S2 -
10 – 15 Très Plastique (TP) S3 -
16 – 21 Fluide (Fl) S4 -
≥ 22 S5 Béton Auto-nivelant
(BAN)

7-Evolution de l’affaissement avec le rapport E/C :


Afin de couler un béton de classe de consistance plastique (TP) la composition
suivante de son béton : Pour 1 m3 de béton :

Sable: S = 686.85 kg Gravier: G = 1082.46 kg

Ciment: C = 350 kg Eau de gâchage: E = 165 kg (litres)

Soit un rapport E/C = 2.12

En mesurant au cône d’Abrams l’affaissement de son béton, il a trouvé A = 4 cm,


ce qui correspond à un béton Ferme (F) et non pas à un béton plastique (TP) comme il le
souhaite

6
a) Les compositions finales du béton :
En prend le rapport E/C =2.12 parce que la consistance du tp et plastique
En a E/C=2.12 donc E=c/2.12=350/2.12
E=165 ml
Donc
S=686.85 kg
G=1082 kg
C=350 kg
E=165 kg (litres)

4. Conclusion

L’affaissement est alors la distance entre le sommet du cône et le haut du béton


affaissé.