Vous êtes sur la page 1sur 11

© BENOIT ALMERAS - HANDICAP INTERNATIONAL

Les
finances
du réseau
UNE CROISSANCE CONTINUE
POUR ASSEOIR NOTRE STRATÉGIE
23

En 2016, première année de mise en œuvre de notre stratégie à dix ans,


nous avons atteint les objectifs que nous nous étions fixés. Le volume
d’activité de la mission sociale est en très légère progression de + 2 % et les
ressources de l’association sont en croissance.

Malgré une année marquée par l’absence de collecte de dons exception-


nels ou d’un élan de générosité lié à une urgence humanitaire majeure, les
fonds privés ont atteint un niveau satisfaisant. Quant aux financements
institutionnels, leur poids s’accroit sous l’influence de l’ampleur de notre
réponse humanitaire.
Nous sommes vigilants à garder une diversification importante parmi nos
ressources.

Le résultat 2016 présente un déficit comptable de -1.2 M€ qui a été choisi


et non pas subi. Il correspond exclusivement à des décisions de dépenses
pour le démarrage de notre stratégie 2016-2025, partiellement compensé
par la vente de l’immeuble qui abritait jusque là notre siège bruxellois.

Ce déficit est le reflet des investissements liés aux projets de notre stratégie :
ressources engagées pour développer l’innovation et les missions sociales
(développement de l’accès universel aux services et des plateformes logis-
tiques…), mise en place de la simplification de nos processus, ainsi que
le renforcement des compétences managériales et de la communication
interne.
Si nous n’avions pas mis en œuvre tous ces projets stratégiques, notre
résultat 2016 serait légèrement positif.

Nous consommons ainsi une partie marginale de nos fonds associatifs


(d’un montant total 23,5 millions d’euros) sans, à aucun moment, mettre
en péril notre sécurité financière.

Meralia
Meralia Simon a 90 ans et vit à Haïti, à Les Cayes. Elle est capable de citer
les noms de tous les ouragans et tempêtes tropicales qui ont frappé son
pays lors des cinquante dernières années. L’ouragan Matthew est le pire
qu’elle ait jamais connu. Elle a été évacuée dans un lycée mais n’a ni famille
ni ami pour l’aider. L’équipe d’aide d’urgence de Handicap International
s’est assurée de l’état de santé de la vieille dame et qu’elle ne manquait de
rien dans l’abri.
Nos
ressources
privées
UN PILIER STABLE ET FORT
24
POUR FINANCER NOS MISSIONS

© HANDICAP INTERNATIONAL En constante progression depuis de


nombreuses années, le niveau de res-
sources générées par la collecte privée
en 2016 atteint de nouveau un niveau
satisfaisant.

Financements
Ce pilier stable permet à Handicap
International de préserver son indé-
pendance et de pérenniser son action

institutionnels
et notamment d’intervenir dans les
contextes d’urgence sans attendre les
financements des bailleurs de fonds.

UNE CROISSANCE CONTINUE


MAIS QUI RALENTIT

Les financements institutionnels conti- progression au travers d’accords-cadres


nuent à augmenter en 2016 mais dans ou de larges projets pluriannuels de
une moindre mesure que l’an passé : développement (Luxembourg, Bel-
+ 1,6 % cette année contre 11% en 2015. gique et France notamment), d’autres
connaissent de plus grandes variations,
Les fonds en provenance des institutions notamment au gré de l’évolution de
internationales ont connu à nouveau projets d’urgence plus courts (baisse
une forte croissance en 2016, en parti- notable des financements du Royaume-
culier ceux de l’Union européenne qui Uni et hausse des fonds de l’Agence
© HANDICAP INTERNATIONAL

continue à soutenir les efforts de Han- Mondiale du Canada sur des actions
dicap International, notamment sur les en Syrie et Irak). Les Etats-Unis restent
théâtres d’opérations d’urgence via la di- les premiers financeurs publics de nos
vision humanitaire ECHO. Ainsi, un quart actions avec près de 12 M euros. Notons
des financements institutionnels publics enfin une hausse significative des finan-
et privés de l’association est assuré par cements publics allemands, notamment
l’Union européenne. A cela s’ajoute en République démocratique du Congo,
le soutien croissant des agences des et une augmentation moindre des fonds
Nations unies telles que l’UNICEF, le publics de la Suisse, qui apporte égale-
Programme Alimentaire Mondial ou le ment un soutien important grâce à de
Haut-Commissariat aux Réfugiés. nombreuses fondations privées.

On note un léger repli des financements Ces soutiens institutionnels sont indis-
obtenus directement auprès des Etats, pensables pour financer les opérations
qui représentent toutefois près de 60% d’ampleur de Handicap International sur
de nos financements institutionnels. les grandes crises humanitaires en Syrie,
Si certaines coopérations nationales en Irak, au Mali ou en Afghanistan.
restent relativement stables ou en légère

Rapport d’activités 2016 Handicap International


Les principes
de financement
et de gestion
DE HANDICAP INTERNATIONAL

chacun des pays concernés, puis les


Diversité des sources
comptes combinés font l’objet d’une
de financement certification par le commissaire aux
comptes de la Fédération Handicap
Pour préserver son indépendance et International, le cabinet Ernst & Young.
pérenniser son action, Handicap Inter-
national a fait le choix de s’appuyer Par ailleurs, des rapports financiers 25
sur trois sources de financement dans sont établis sur l’utilisation des fonds
les pays où est implanté le réseau octroyés par les bailleurs, et ils font
Handicap International : souvent l’objet d’audits externes.
• e n premier lieu la générosité du
public grâce aux dons, au parrainage
solidaire, aux legs, aux ventes des
produits d’artisanat, de commerce chiffres
équitable et de produits-partage ;
Contributions
• e nsuite, les subventions provenant de la Fédération
de bailleurs tels que des organismes
et des associations
publics (Nations unies, Union euro-
péenne, agences régionales ou natio- nationales aux ressources
nales de coopération internationale) du réseau international :
ou des organismes privés (fondations,
associations, entreprises) ;

• e t dans une moindre mesure, la


valorisation de son expertise et de
ses savoir-faire auprès des agences Belgique* 9%
gouvernementales et des organismes
internationaux, via les activités USA 8%
d’expertise-conseil.
Luxembourg 5%
En raison de son choix d’une structure
de financement mixte (provenant de la
Suisse 5%
générosité du public et des bailleurs) et
de son activité internationale dans des
Royaume-Uni 4%
contextes de crise, de catastrophe, de
reconstruction et de développement, les
comptes de Handicap International ne
sont pas comparables à ceux d’autres
types d’associations. Canada 4%

Allemagne 4%

La transparence financière
Handicap International a fait de la trans-
parence financière un principe de ges-
tion, dans l’objectif de pouvoir rendre
compte à tout moment de l’utilisation
des fonds qui lui sont confiés. Au-delà France 34%
de leurs propres contrôles internes,
la Fédération et les huit associations
membres du réseau fédéral se sou-
mettent à de nombreuses vérifications
externes. Les comptes sont certifiés * La contribution de l’association nationale belge
par un commissaire aux comptes dans Fédération 27% en 2016 a augmenté de 2% par rapport à 2015.

Rapport d’activités 2016 Handicap International


Origine des
ressources
Au 31.12.2016, en milliers d’euros

TOTAL DES SUIVI DES RESSOURCES


RESSOURCES DE LA GÉNÉROSITÉ
2016 PUBLIQUE
Report des ressources collectées auprès du public,
et non utilisées en début d’exercice (1) 17.314
Ressources issues de la générosité du public (2) 55.731 55.731
Entreprises et autres ressources privées (3) 7.008
Total des ressources privées 62.739

Ressources publiques 83.132


Autres produits 2.674
26
Total des ressources de l’exercice 148.545

Reprises des provisions 1.121


Fonds reportés depuis l’exercice précédent 1.191
Variation des fonds dédiés collectés auprès du public 647

TOTAL DES RESSOURCES 150.857 73.692

Total des emplois financés par les ressources de la générosité du public -58.147
Solde des ressources collectées auprès du public,
non affectées et non utilisées en fin d’exercice (4) 15.545

Ce tableau est directement issu des comptes annuels de Handicap International. De ce fait, les chiffres ont été arrondis.
(1) R
 EPORT DES RESSOURCES COLLECTÉES AUPRÈS DU PUBLIC ET NON UTILISÉES EN DÉBUT D’EXERCICE : constitue le « stock initial des dons ». Il correspond à la
part des fonds associatifs provenant de la collecte auprès du public et non utilisée lors des exercices précédents.
(2) R
 ESSOURCES ISSUES DE LA GÉNÉROSITÉ DU PUBLIC : tous les dons ponctuels, les dons par prélèvement automatique, les dons issus du parrainage solidaire,
les legs, etc. collectés dans l’année.
(3) ENTREPRISES ET AUTRES RESSOURCES PRIVÉES : financements institutionnels privés provenant des fondations, des associations et des entreprises mécènes.
(4) S
 OLDE DES RESSOURCES COLLECTÉES AUPRÈS DU PUBLIC, NON AFFECTÉES ET NON UTILISÉES EN FIN D’EXERCICE : constitue le « stock final des dons » non
utilisés à la fin de l’année. Ce stock, intégré dans les fonds associatifs, contribue à la sécurité financière indispensable à la pérennité des missions sociales.

Origine des ressources

40,8%
Ressources privées
57,3% collectées

Subventions et
autres concours
publics

1,9%
Autres
ressources

N.B.: Dans le diagramme ci-dessus, le produit des ventes du commerce solidaire, soit 3.572 K€ n’est pas pris en compte.

Rapport d’activités 2016 Handicap International


Répartition des
emplois
Au 31.12.2016, en milliers d’euros

TOTAL DES EMPLOI EMPLOI DES


EMPLOIS DES AUTRES RESSOURCES ISSUES
2016 RESSOURCES DE LA GÉNÉROSITÉ
PUBLIQUE

Missions sociales (1) 120.718 84.561 36.157


Frais de recherche de fonds (2) 18.624 328 18.296
Frais de fonctionnement (3) 11.269 7.926 3.343
Total des emplois de l’exercice 150.611 92.815 57.796

Dotations aux provisions 926 926


Fonds dédiés reportés sur l’exercice suivant 544 544 27

Excédent de ressources de l’exercice 0 0


Total des emplois 152.081 94.285 57.796

Immobilisations financées par les ressources


de la générosité publique 1.271
Neutralisation des dotations aux amortissements
financées par les ressources de la générosité publique -919

TOTAL DES EMPLOIS FINANCÉS PAR LES


RESSOURCES DE LA GÉNÉROSITÉ PUBLIQUE 58.148

Ce tableau est directement issu des comptes annuels de Handicap International. De ce fait, les chiffres ont été arrondis.
(1) M
 ISSIONS SOCIALES : programmes mis en œuvre par Handicap International dans le monde et ensemble des services du siège liés à la coordination des
missions. Un programme est composé de plusieurs projets.
(2) FRAIS DE RECHERCHE DE FONDS : comprennent les coûts des diverses campagnes d’appel au don et la recherche des fonds institutionnels.
(3) F RAIS DE FONCTIONNEMENT : regroupent tous les frais engagés par les services à caractères généraux, ainsi que les frais d’information et de sensibilisation du
grand public, comme le site internet de l’association.

Répartition des dépenses


liées aux missions sociales

0,7%
Europe

5,5%
Amérique centrale
et du Sud 3,4%
Non affecté
par zones
N.B.: Les comptes des missions sociales sont
33,6%
exprimés en coûts complets, c’est-à-dire après
répartition des frais de fonctionnement (dont
Afrique et 2,7%
coûts fixes de structure) sur les programmes,
Océan Indien Missions sociales
établis analytiquement selon une règle de
calcul validée par le commissaire aux comptes 4,0% siège
de Handicap International. Campage
internationale 30%
pour interdire Afrique du Nord 20,1%
les mines et Moyen Orient Asie

Rapport d’activités 2016 Handicap International


Bilan combiné
DU RÉSEAU HANDICAP INTERNATIONAL

Au 31.12.2016, en milliers d’euros

2016 2015

ACTIF
Actif immobilisé (1) 13.816 14.396
Créances bailleurs (2) 9.672 11.568
Autres stocks et créances 18.173 14.366
Trésorerie (3) 34.321 33.505
TOTAL DE L’ACTIF 75.982 73.835

28
PASSIF
Fonds associatifs (4) 32.613 33.425
Provisions pour risques et charges (5) 2.556 2.959
Fonds dédiés sur dons affectés (6) 544 1.191
Dettes bailleurs (7) 17.615 15.521
Autres dettes 22.540 20.621
Ecarts de conversion 114 118
TOTAL PASSIF 75.982 73.835

Ce tableau est directement issu des comptes annuels de Handicap International. De ce fait, les chiffres ont été arrondis.
(1) ACTIF IMMOBILISÉ : bâtiments, véhicules, matériel informatique, etc., aussi bien au siège que sur le terrain.
(2) STOCKS ET CRÉANCES : valeur des marchandises en stock / argent dû par les clients et les bailleurs de fonds.
(3) TRÉSORERIE : argent disponible immédiatement pour les besoins de l’association. Une partie de ces fonds est placée en SICAV, sans risque.
(4) F ONDS ASSOCIATIFS : fonds de sécurité constitués depuis la création de l’association. Ils sont intégrés presque en totalité dans la trésorerie et permettent de
financer les actions en attendant le versement des fonds par les bailleurs.
(5) PROVISIONS POUR RISQUES ET CHARGES : fonds provisionnés pour couvrir des litiges en cours ou des risques éventuels sur des contrats de financement.
(6) FONDS DÉDIÉS SUR DONS AFFECTÉS : fonds affectés à des actions précises et n’ayant pas été utilisés dans l’année.
(7) DETTES : sommes dues auprès des fournisseurs, des caisses sociales, et fonds avancés par les bailleurs institutionnels et non utilisés dans l’année.

Pour 100 € dépensés


au cours de l’exercice par le réseau
Handicap International*
11 €
Handicap International poursuit ses efforts pour Frais de
conserver un équilibre essentiel entre les emplois
des missions sociales, plus de 80 %, et ceux affectés
aux frais de fonctionnement et de recherche de
81 € recherche des fonds

fonds. Depuis de nombreuses années, l’association Missions


met tout en œuvre pour que ce ratio soit conservé : sociales
les bénéficiaires, au cœur de ses missions sociales,
sont sa raison d’être. 8€
Frais de
* Le réseau Handicap International est constitué de la Fédération fonctionnement
et des 8 associations nationales : Allemagne, Belgique, Canada,
États-Unis, France, Luxembourg, Royaume-Uni et Suisse.

NB : Dans le diagramme ci-dessus, le coût du commerce solidaire, soit 2.041 K€ de


coûts directs intégrés dans la rubrique « frais de recherche de fonds » et 78 K€ de
frais de fonctionnement, ne sont pas pris en compte.

Rapport d’activités 2016 Handicap International


Comptes TRANSPARENCE
FINANCIÈRE

annuels Handicap International Belgique


prête beaucoup d’attention à

de Handicap
la bonne gestion des fonds qui
sont mis à sa disposition. Tous
les comptes de l’association

International
sont contrôlés par Ernst & Young.
Les comptes annuels 2015 ont
été approuvés le 17 juin 2016

Belgique
par l’assemblée générale. Les
dépenses pour nos projets sont
contrôlées régulièrement sur
demande de nos bailleurs de
fonds. De plus, nos budgets ne
peuvent être engagés qu’après
des procédures internes strictes.
Grâce aux mécanismes de
contrôle précités, nous pouvons
garantir la gestion optimale des
moyens mis à notre disposition
par nos donateurs.

Les bureaux de Handicap International de fonds privés. Il n’y a également pas


en Belgique rassemblent le Centre opé- eu d’opération de collecte lancée par le DROIT À L’INFORMATION
rationnelle de Bruxelles et l’association Consortium 12-12 d’actions d’urgence
nationale belge, ce qui représente un en 2016. Il faut également noter la part
volume financier de 29,5 millions toujours croissante des legs octroyés à Handicap International est
d’euros. notre organisation. membre actif de l’Association
pour une Éthique dans les
Les objectifs financiers fixés en 2016 Récoltes de Fonds (AERF -
ont globalement été atteints, avec www.vef-aerf.be) et souscrit
Nos bailleurs institutionnels au code déontologique de
toutefois un tassement des recettes
issues de la récolte de fonds privés. l’AERF qui reprend votre droit
L’association nationale belge a géré un
A noter la conclusion de la vente de à l’information. Vous avez le
total de 7.6 millions d’euros de fonds
l’immeuble que l’organisation possédait droit de nous demander des
institutionnels pour les programmes
et où se trouvaient ses anciens locaux à informations complémentaires,
d’aide gérés par la Fédération, soit
Bruxelles. Le produit généré par la vente en particulier :
environ 1.5 M EUR de plus qu’en 2015.
sera réinvesti à la fois dans les missions Cette augmentation significative est due • une analyse des coûts des
sociales de Handicap International en à des fonds obtenus de la Coopération comptes ;
Belgique et dans celles gérées par la belge – ligne humanitaire qui finance
• des explications sur les
Fédération. l’assistance aux personnes blessées, en
différents postes de coûts,
situation de handicap ou de vulnérabi-
Le résultat des activités de 2016, comme en particulier pour la récolte
lité pour nos projets d’aide aux victimes
les années précédentes a été accordé de fonds ;
de la crise syrienne, ainsi que pour notre
aux programmes de la Fédération. Sont projet ESSPOIR (cf p. 11) au Sahel. • le rapport du réviseur
compris dans ce résultat les revenus d’entreprise ;
issus de la récolte de fonds – d’origine • la tension salariale ;
privée et publique – dont on a retiré les
frais de la communication, les coûts des • le tableau des amortissements.
projets en Belgique ainsi que dans les
pays d’intervention et des services de En appelant le numéro
soutien en Belgique. + 32 (0)2 280 16 01
ou en envoyant un e-mail à
donateurs@handicap.be,
vous pouvez demander que
Récolte de fonds privés certaines informations soient
envoyées à votre adresse. Vous
En 2016, la récolte de fonds a fait un pouvez consulter les documents
résultat brut de 4.384 millions d’euros, susmentionnés à notre siège
en diminution par rapport à 2015. Ceci (Rue de l’Arbre Bénit, 44 bte1 -
est notamment dû à une augmentation 1050 Bruxelles).
des frais de prospection/réactivation par
rapport à l’année précédente pour aug-
menter le nombre de donateurs privés
soutenant les projets de Handicap Inter-
national. Il s’agit d’une volonté claire de
l’association d’investir dans la collecte

Rapport d’activités 2016 Handicap International


Ressources Au 31.12.2016, en milliers d’euros

Récolte de fonds privés 4.384


Fonds institutionnels 13.426
Produits exceptionnels et autres 1.173

32
Les bailleurs belges
Organismes publics Fondations privées

• D
 irection Générale de la Coopération • F ondation Roi Baudouin
au Développement de la Belgique •  Loterie Nationale belge
(DGD)
• S
 ervice public fédéral Affaires
Etrangères
• P
 rovince du Brabant Flamand
• R
 égion de Bruxelles-Capitale
• V
 ille de Bruxelles
• V
 ille de Gand

Soutien
des bailleurs belges
à nos projets
Certains projets ont été financés en tout ou en partie par des bailleurs de fonds ins­
titutionnels belges. Leur soutien peut être réparti sur plusieurs années. Les tableaux
ci-après donnent un aperçu des montants qui ont été alloués à nos projets en 2016.
En voici un aperçu thématique :

PLAIDOYER ET ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT EN BELGIQUE

BAILLEURS PROJET MONTANT


Direction Générale de la Coopération au Développement (DGD) Plaidoyer 220.013,54 €
DGD Antennes locales 155.997,70 €
DGD Formation de professionnels 67.080,32 €
de la réadaptation
Ville de Bruxelles – Egalité des chances Solidanza 2.000,00 €
Fondation Roi Baudouin Antennes locales 750,00 €

Rapport d’activités 2016 Handicap International


ACTIONS CONTRE LES MINES

BAILLEURS PAYS MONTANT


S.P.F. Affaires Etrangères Colombie 43.070,00 €

ACTIVITÉS TRANSVERSALES

BAILLEURS PAYS MONTANT


Direction Générale de la Coopération au Développement (DGD) Bolivie, Burundi, RD Congo,
Chine, Colombie, Haïti, Laos,
Rwanda, Vietnam 250.880,95 €

33

DROITS ET POLITIQUE DU HANDICAP

BAILLEURS PAYS MONTANT


Direction Générale de la Coopération au Développement (DGD) Laos 279.910,56 €
DGD République démocratique du Congo 208.343,30 €
DGD Burundi 207.335,16 €
DGD Rwanda 185.823,20 €
DGD Colombie 140.778,37 €
Région Bruxelles-Capitale Maroc 44.153,00 €
DGD Chine 15.147,86 €

INSERTION
Inclusion sociale

BAILLEURS PAYS MONTANT


Direction Générale de la Coopération au Développement (DGD) Cuba 329.265,96 €
DGD Chine 187.827,47 €
DGD Rwanda 157.367,66 €

Intégration socio-économique

BAILLEURS PAYS MONTANT


Direction Générale de la Coopération au Développement (DGD) Haïti 397.524,00 €
DGD Bolivie 362.255,52 €
DGD Burundi 282.983,11 €
DGD Colombie 141.970,28 €

PRÉVENTION & SANTÉ


Prévention des risques de catastrophes naturelles

BAILLEURS PAYS MONTANT


Province du Brabant flamand Haïti 20.000,00 €
Ville de Gand Sri Lanka 5.000,00 €

Rapport d’activités 2016 Handicap International


Santé maternelle et infantile

BAILLEURS PAYS MONTANT


Direction Générale de la Coopération au Développement (DGD) Rwanda 215.198,27 €
DGD Vietnam 178.569,39 €
DGD Burundi 170.354,86 €
DGD République démocratique du Congo 156.889,01 €
DGD Laos 133.779,41 €
Loterie Nationale Vietnam 46.834,00 €

Sécurité routière

BAILLEURS PAYS MONTANT


Direction Générale de la Coopération au Développement (DGD) Haïti 261.559,60 €
34
DGD Laos 215.420,08 €
DGD République démocratique du Congo 163.645,17 €
DGD Vietnam 42.563,24 €

RÉADAPTATION PHYSIQUE

BAILLEURS PAYS MONTANT


Direction Générale de la Coopération au Développement (DGD) Haïti 397.585,08 €
DGD Laos 223.585,99 €
DGD Burundi 194.765,93 €
DGD République démocratique du Congo 186.140,66 €
DGD Bolivie 168.955,37 €
DGD Chine 182.721,01 €
DGD Rwanda 164.833,12 €
DGD Colombie 96.913,22 €

URGENCES

BAILLEURS PAYS MONTANT


Direction Générale de la Coopération au Développement (DGD) - Région du Sahel 1.615.718,00 €
Aide humanitaire (Burkina Faso, Mali, Niger)
Fonds récoltés par le Consortium 12-12 pour SOS Népal Népal 274.146,00 €
DGD-Aide humanitaire Syrie 160.952,63 €
DGD-Aide humanitaire Gaza 47.121,00 €
DGD-Aide humanitaire République démocratique du Congo 39.788,53 €

Rapport d’activités 2016 Handicap International