Vous êtes sur la page 1sur 3

D. L’apparence fait-elle la différence ?

Faites-vous belle, c’est le patron qui paie.


Second. La raison? Des cheveux peu
………………………………………………………………………. soignés, pas de maquillage, l’habitude de
C’est un fait divers qui n’a étonné porter des jeans en toute occasion. Il a
personne aux Etats-Unis. Une directrice suffi qu’elle commence à s’occuper de son
de relations publiques de 42 ans a eu le apparence, qu’elle se coupe les cheveux,
choix: soit elle acceptait de subir un apprenne à se maquiller et à s’habiller
lifting aux frais de sa société, soit elle avec élégance pour que les employeurs se
prenait la porte . Certains de ses clients battent pour l’engager.
avaient en effet laissé entendre à son
patron qu’elle était devenu trop âgée ‘Le mentalité belge, explique Anne
pour ce poste! Ce qui pourrait n’être Bolland, présidente d’AICI Belgium,
qu’une simple anecdote fait partie en l’Association Internationale des
réalité d’une mentalité de plus en plus Consultants en Image, reste très discrète
répandue outre-Atlantique, comme en sur l’importance de l’aspect physique dans
témoigne une clause présente dans de le monde du travail. Les gens n’osent pas
nombreux contrats. En vertu de celle-ci,
en parler, ni faire des réflexions à
« la personne, appelé à un rôle de
quelqu’un, de peur de vexer, de faire de la
représentation, sera remboursée pour les
peine. L’aspect physique est en quelque
frais de coiffure, manicure, pédicure,
mais aussi de chirurgie esthétique qu’elle sorte un sujet tabou. On préférera
devra engager. changer la personne de poste sans lui en
donner la véritable raison.’
Chez nous aussi
La première impressioin
………………………………………………………………………..
En Belgique, on crierait vite au scandale, Des études montrent qu’on se fait une
avec l’argument que c’est bien là la première opinion au cours des 30
réaction typique d’une société très portée premières secondes d’un entretien. Sur
sur l’image. Car, chez nous, de tels ces 30 secondes, nous sommes jugés à
comportements ne pourraient avoir lieu. 55% sur notre aspect extérieur, notre
‘Le monde du travail en Belgique, affirme
représentation, notre façon d’être habillés,
Bernard Franck, sociologue du travail, est
à 38% sur notre langage corporel
bien loin du stéréotype selon lequel le
patron court derrière toutes ses (maintien, contact des yeux, de la voix) et
secrétaires, qu’il choisit de préférence à seulement à 7% sur ce que nous disons.
son goût. Non. On a besoin de gens
compétent pour s’arrêter à des facteurs
de sélection de ce genre. On peut
relativiser, bien sûr, et reconnaître que
dans des milieux comme la vente de
parfums, la maroquinerie ou la télévision,
où on a besoin de mise en scène et de
modèles, le physique est important. Mais,
dans le monde du travail en général, on
se base sur d’autres critères. D’ailleurs,
les législations sur le travail, même si
elles ne s’expriment pas explicitement sur
le sujet, ne le permettraient pas. Cela
Soit à 93% sur la communication non
serait vite considéré comme un abus?’
verbale! ‘Dès qu’une personne entre dans
mon bureau, confie la responsable de
Des paroles rassurantes, certes, mais que
recrutements dans une grande société, je
penser de ce qui est arrivée à
sais déjà si elle convient pour le poste.’
Bernadette?
Quadrilingue, bourrée de diplômes et à la
recherche d’un emploi, ses (nombreux)
1
LaLL
…………………………………………………………………… Injustement privilégiées. Et, en suscitant des
sentiments d’infériorité, de la jalousie, voire
LA LOOK, CA COMPTE
L’importance de la beauté touche même les
d’hostilité, leur privilège physique peut finir par
bases de la société et de nos conceptions, mettre un frein à leur carrière.
comme essaie de le montrer le sociologue
Michel Dostie. ‘Notre culture valorise
clairement la beauté humaine, écrit-il, et
l’apparence est, de façon certaine, source
de discrimination. Celle-ci est d’autant plus
efficace qu’elle fonctionne souvent à notre
insu, quelle repose sur le sentiment plus
que sur la raison et cela dès la petite
enfance.’ Il raconte à titre d’exemple des
expériences prouvant que les individus
beaux étaient spontanément dotés de
qualité positives, comme l’amabilité, la
sensibilité, les performances.
‘Il est prouvé qu’à qualifications égales les
candidats les mieux pourvus physiquement
sont privilégiés, dit encore Michel Dostie.
Deux raisons à cela: outre le fait que la
beauté est source de plaisir esthétique, les ………………………………………………………………………
gens auraient tendance à s’associer et
s’identifier aux personnes belles, très Le pour et le contre
valorisées socialement et donc Finalement, être présentable et plaisant semble
probablement prestigieuses.’ Selon avoir plus d’influence lors du choix d’un
l’auteur, la beauté pourrait même
employé que le fait d’être réellement beau ou
bénéficier d’avantages financiers. En effet,
puisque les personnes belles ont plus belle. C’est l’avis d’Anne Bolland : ‘Une personne
d’alternatives d’emploi, les employeurs ne doit pas nécessairement être belle pour avoir
seraient prêts à les attirer avec un salaire du succès. Elle doit avant tout être
élevé. harmonieuse, cohérente dans sa manière
d’être, de s’habiller. Atre agréable à regarder,
En raison des succès liés à leur apparence
avoir du charme, un style.
physique, ces personnes font souvent
preuve de plus de confiance en elles et de Je suis persuadée que le look, ça compte mais
plus de sociabilité, ce qui ne peut que une femme ne doit jamais se décourager parce
contribuer à leur donner plus de charme. qu’elle n’est pas jolie, puisque des moyens sont
La médaille a toutefois son revers, car elles mis à sa disposition pour rectifier cette ‘petite
apparaissent parfois erreur de la nature’
D’après le Vif/Week-end

en vertu de krachtens, op grond van toucher raken


la représentation de vertegenwoordiging la conception de opvatting
engager beginnen, aangaan à l’insu de buiten medeweten van
porté sur gek op, weg van reposer sur gebaseerd zijn op, berusten op
la maroquinerie de leerwinkel, de la petite enfance de vroegste kinderjaren
leerwarenindustrie être doté de voorzien zijn van
la législation de wetgeving pourvu de (rijk) voorzien van
quadrilingue viertalig outre behalve, naast
le recruteur de werver faire preuve de blijk geven van
faire des réflexions aanmerkingen maken inaccessible ongenaakbaar, ontoegankelijk
corporel lichamelijk, lichaams- susciter doen ontstaan, veroorzaken
le maintien de houding, de manieren, l’hostilité (f.) de vijandige houding
het voorkomen gravir des échelons in rang verhogen, promotie
maken

2
Question 1 :