Vous êtes sur la page 1sur 24

BI-HEBDOMADAIRE D’INFORMATION ET D’ACTION SOCIALE PARAISSANT AU CONGO-BRAZZAVILLE

65ème
année

lasemaineafricaine.net

N° 3748 du Mardi 5 Décembre 2017 - 65e Année - Siège Social: Bd Lyautey - Brazzaville - B.P.: 2080 -
CONGO: 500 F. CFA - FRANCE: 1,75 Euro -Tél.: (+ 242) 06.889.98.99 / 05.528.03.94 - E-mail: lasemaineafricaine@yahoo.fr

Archidiocèse de Brazzaville Incroyable


La paroisse
Christ-Roi
Agression de journalistes
d’Imvouba a dans l’enceinte de
célébré ses 5 La Semaine Africaine!
ans d’existence
(P.13)
(P.3)

A nos lecteurs SIDA


Pour des raisons indépen-
dantes de notre bonne vo-
Où sont
lonté, nous ne sommes pas
en mesure de vous proposer
passés les
la rubrique «Un Dimanche en
paroisse» dans cette édition.
antirétroviraux ?
Nous nous excusons, par Jacqueline Lydia Mikolo
ailleurs, de l’erreur de pagi- et Fatoumata Binta Tidiane Diallo.
nation qui a défiguré notre
dernier numéro. (P.6)
En nous en excusant, nous
vous proposons ici certains 59e anniversaire de la proclamation
des textes qui n’ont pu pa- de la République du Congo
raître.

Alphonse Claude
Merci !

Juste Désiré Mondelé publie N’Silou a exalté


la valeur travail
un essai:

«Enjeux et
perspectives.
pour sortir
Diversification de la crise
économique au (P.10)
Congo Brazzaville» Finances
La dégra-
dation de la
situation du
secteur ban-
caire congo-
lais inquiète
les financiers

(P.9)
(P.15)
Editorial
Non !
PAGE 1 - LA SEMAINE AFRICAINE N° 3748 DU MARDI 5 DECEMBRE 2017
Ý INTERNATIONAL S.A.S. AU CAPITAL DE 3 912 064 € - 592.033.401 RCS NANTERRE
ANNONCE

CANALPLUS-AFRIQUE.COM
06 877 92 92
(COÛT D’UNE COMMUNICATION LOCALE
SELON VOTRE OPÉRATEUR FIXE OU MOBILE)
*Tarif TTC en vigueur du 29/11/2017 au 24/12/2017 pour tout nouvel abonnement à l’une des formules suivantes : EVASION, ÉVASION+ ou TOUT CANAL+, lié à l’achat
d’un décodeur numérique CANAL+. Décodeur à 25 000 FCFA pour les autres formules. La parabole est offerte. Hors frais d’installation et accessoires. Prix maximum
conseillé. Voir tarifs et conditions de l’offre auprès de votre Distributeur Agréé.
**Offre valable du 29/11/2017 au 31/12/2017 pour tout abonnement à l’une des formules suivantes : ACCESS, ACCESS+, LES CHAÎNES CANAL+, ÉVASION, ÉVASION+.
Bénéficiez pendant deux semaines de la formule TOUT CANAL+. Voir tarifs et conditions de l’offre chez votre Distributeur Agréé.

PAGE 2 - LA SEMAINE AFRICAINE N° 3748 DU MARDI 5 DECEMBRE 2017


NATIONAL
Incroyable
Editorial
Agression de journalistes dans
l’enceinte de La Semaine Africaine!
Non !
N
ous ne sommes pas habitués à être au centre de cette
actualité que nous nous faisons pourtant le devoir
Des hommes en civil venus de commenter deux fois dans la semaine. Mais,
d’une institution inconnue à cette fois, nous sommes bien obligés de rendre compte
de faits graves de violences survenus dans notre propre
ce jour ont fait irruption dans cour et contre nous. Des confrères y ont été violentés par
la cour du journal, baston- des éléments qu’on a du mal à ranger dans les «forces de
l’ordre», parce qu’il n’y avait pas de désordre à réprimer.
nant et souffletant ceux des - Parce que les journalistes de DRTV, du journal Le Patriote,
membres de notre personnel de Radio Congo, de l’agence PANA ou de RFI qui ont vu
se trouvant sur leur passage. leur matériel de travail saccagé et confisqué répondaient
à une obligation de travail. Seulement.

L
e bihebdomadaire La regroupement politique, der- - Parce que La Semaine Africaine, propriétaire de l’im-
meuble, ne savait pas que son locataire la sous-louait
Semaine Africaine a rière ces faits inouïs. Nous
à d’autres. Parce que, toutes considérations faites, cela
été à la fois le témoin ne méritons pas même les n’est pas la méthode juste pour dire aux professionnels
et la victime de faits graves nombreux messages de de médias de rendre compte, en toute objectivité, de la
de violence. C’était jeudi soutien qui nous sont par- vie de la Nation.
30 novembre dernier, lors venus de la part de notre Nous disons «Non», parce que ces faits créent un dange-
d’une conférence de presse hiérarchie d’Eglise, de notre Le ministre Moungala s’entrenant avec des journalistes agressés
reux précédent. Les journalistes ne sont pas acteurs de la
convoquée par la défense de hiérarchie corporatiste ou à diligenter une enquête liste des prédateurs de vie politique ; leurs opinions sont favorables ou contraires
M. Okombi Salissa, actuelle- du Conseil supérieur de la appropriée en vue d’iden- la liberté de la presse. à l’action du Gouvernement comme il est juste qu’elles
ment poursuivi en justice. La Liberté de communication tifier et d’appréhender les - Demandent la restitution le soient pour tout citoyen libre de ses choix. Nous, à La
conférence devait se tenir dont le président Philippe auteurs et complices de ces du matériel de travail dérobé Semaine Africaine, nous savons la valeur que l’Eglise ca-
sous la présidence de Me Mvouo a été le premier à tholique attache aux vertus citoyennes de la coexistence
violences et voies de fait, et auprès des journalistes.
pacifique entre communautés, au dialogue et même au
Yvon Ibouanga, l’un des avo- nous manifester solidarité à mettre tout en œuvre pour Rappellent aux pouvoirs respect du périmètre bien compris des compétences de
cats défenseurs. Mais vers et soutien, tout en récla- restituer le matériel confis- publics que les dispositions «César». Notre passé est émaillé de tellement d’épisodes
les 15h, des hommes en mant un rapport circons- qué aux ayants droit par de la loi sur la liberté de de tortures, de prison, de restrictions auxquels nos devan-
civil se prévalant d’un corps tancié sur ces graves faits. le truchement du Conseil. l’information et de la commu- ciers ont dû faire face ! Cette époque-là, nous travaillons à
indéterminé des forces de La Semaine Africaine n’était (…) Au regard de ce qui pré- nication, particulièrement en la dépasser chaque jour. Nos prises de position se veulent
l’ordre, ont fait irruption dans pas visée, en principe, par cède, le Bureau du Conseil ces articles 4 et 7, indiquent équilibrées et encouragent les initiatives de bien, d’où
la cour du journal, baston- ces violences. Notre Salle Lance un vibrant appel aux le libre accès aux sources qu’elles viennent, et bannissent résolument les propos et
nant et souffletant ceux qui Louis Badila (du nom du professionnels de l’informa- d’informations et prônent la agissements de violences et de ceux qui font son apologie.
avaient eu le malheur de se premier directeur congolais tion et de la communication satisfaction des attentes du L’agression de notre agent, paisible père de famille à
trouver sur leur passage. de notre journal, torturé sous à observer le calme et la public en matière d’informa- quelques semaines d’une retraite bien méritée, est l’illus-
Le correspondant à Braz- la Deuxième République) fait tration de l’absurdité même de cette violence : elle a fait
sérénité tout en continuant tion et de communication ».
mal à qui n’avait rien à y voir; elle s’est produite dans notre
zaville de la radio française partie d’un certain nombre à exercer normalement leurs Il est à noter qu’à ce jour, journal alors que nous étions étrangers aux événements
RFI et de l’Agence France de dépendances du rez-de- métiers pour la promotion en dehors du Gouverne- et à leurs organisateurs; elle s’est produite, enfin, dans
Presse ; les confrères de la chaussée que nous faisons du pluralisme d’opinion; ment (voir l’article d’Azad un contexte qui semblait à l’apaisement malgré la grave
télévision privée DRTV ; le louer au député José Cyr S’engage à assurer effecti- Doko en page 15), un seul crise économique dans le pays. Ouvrir un front sur les
correspondant de l’agence Ebina, au départ homme vement d’une part, un suivi parti politique a réagi à libertés d’expression à coups de matraques ajoute au
PANA Presse, un journaliste d’affaires. Il se trouve que méthodique de cette situa- ces agressions. Il s’agit de passif et n’améliore par la marche souhaitée apaisée vers
du Patriote et un autre de la pour des raisons qui lui tion jusqu’à son terme, et l’UPADS pour qui «les ré- la confirmation démocratique.
radio nationale Radio Congo sont propres, celui-ci a dé- d’autre part, la promotion cents événements à Braz- Pour tout cela, nous protestons et nous disons «Non» !
ont souffert de violences par- cidé de la sous-louer à toute de la liberté de la presse en zaville démontrent que la
ticulières. Leurs matériels de personne en mal de lieu République Congo; Rassure volonté de bâtir une Nation Albert S. MIANZOUKOUTA
travail : caméras, appareils d’organisation d’événements enfin, l’opinion nationale et respectueuse des libertés
de photo et surtout leurs de masse. C’est ainsi que, internationale que la liberté fondamentales n’est pas
téléphones portables ont été souvent, des communautés de la presse est à la fois un toujours présente dans GRILLE TARIFAIRE
endommagés et emportés. chrétiennes qui n’ont qu’un droit inaliénable et une réali- la conscience nationale.
Pour sa part, La Semaine lointain apparentement avec té indéniable qui ne souffrira En témoignent la répression
DE RADIO MAGNIFICAT
Africaine a été la double l’Eglise catholique y cé- d’aucun recul au Congo ». de la marche pacifique orga- La Radio Magnificat, sur 93.5Mhz, vous informe
victime collatérale de ces lèbrent leurs cultes sans Les journalistes eux aussi, nisée par certains respon- qu’elle se met au service de vos exigences d’an-
actes. Son chargé de pro- que nous réussissions à se sont particulièrement sables de l’Opposition le 27 nonce avec la plus extrême des disponibilités. La
duction, Pierre Mboungou, faire valoir notre droit de déclarés indignés par les novembre, et la dispersion grille de ses tarifs se présente comme suit :
qui s’apprêtait à regagner propriétaire quant au choix faits accomplis dans notre violente des journalistes
son domicile après notre des locataires ni, surtout, enceinte. «Réunis ce sa- conviés à la couverture mé- - Communiqué nécrologique : 1500F/Jour pour 5
bouclage a été pris à partie notre réserve quant à sous- medi 2 décembre 2017 diatique de la conférence de diffusions
par les présumés forces de louer une salle dont un seul à la Maison de la presse presse qu’ont voulu organi- - Communiqués divers : 2000F/J pour 5 diffusions
l’ordre empêchant tout accès identifiant figure sur le bail. du Congo, à Brazzaville, ser les avocats de Monsieur - Spot conception : 25 000F/ J pour 30 secondes
à notre cour et toute sortie Les événements de jeudi les professionnels de la André OKOMBI SALISSA - Spot diffusion : 5000 F les 30 secondes
de notre enceinte. Au plus dernier sont donc recon- communication et des mé- le 30 novembre 2017.Par - Retransmission de Messe : 60.000Frs
chaud des échauffourées, ductibles à cette confusion : dias expriment leur vive conséquent, l’UPADS: 1.
dix des présumés agents de nous sommes propriétaires indignation suite aux actes demande au Gouvernement
sécurité à l’allure de karaté- de l’immeuble mais ne sa- d’agression corporels et d’œuvrer pour la promotion
ka, sont montés à l’étage et vons pas qui occupe, briè- matériels perpétrés par des des droits de l’homme et la
six sont arrivés dans la salle vement ou en permanence, éléments armés non iden- garantie des libertés fonda- REMERCIEMENTS
de rédaction pour vérifier ce les locaux que par droit nous tifiés contre les journalistes mentales ;2. demande au
qu’écrivaient ceux de nos avons cédés en location ! de la presse nationale et Gouvernement d’ouvrir une La Famille, les enfants, petits-enfants Germain BANT-
journalistes restés à la ré- Tout est-il que nombreuses internationale en plein exer- enquête impartiale pour SIMBA ; les frères aînés, cadets, enfants et petits-fils
daction pour boucler le jour- réactions ont unanime- cice de leur métier.(…) Les que réparation soit faite en Lazare TOUAZOLADIO remercient de tout coeur les
nal. Ils ont poussé l’outre- ment condamné ces actes. professionnels de la com- rapport avec l’agression des amis et connaissances, particulièrement M. Vianney
cuidance jusqu’à lire les Ainsi, premier concerné, le munication et des médias : journalises et la destruc- NKOUAKOUA ; la paroisse Jésus Ressuscité du Pla-
textes sur les ordinateurs et Conseil supérieur de la liber- - Condamnent fermement tion et/ou la confiscation de teau des 15 ans, l’Eglise salutiste de Moukondo, pour
à se faire expliquer les mots té de Communication s’est leur soutien moral, physique, matériel et financier,
cette agression barbare leurs matériels de travail ». lors du décès de Lazare TOUAZOLADIO, chargé du
les plus particulièrement élevé «avec véhémence» menée par les éléments A signaler aussi qu’une en- personnel et de l’administration auprès de la direction
suspects à leurs yeux, tel le contre «les actes crapuleux armés en civil non identifiés ; quête a été ouverte sur du bi-hebdomadaire La Semaine Africaine, survenu
mot GAR (Gestion axée sur orchestrés intentionnelle- - Demandent aux autorités ces agressions. Elle est le 14 novembre 2017, à Brazzaville.
le résultat), que l’un d’eux a ment contre des journalistes compétentes de diligenter confiée au commissariat Le disparu a été inhumé le 25 novembre 2017, au
attribué à une formation poli- dans l’exercice de leurs fonc- l’ouverture d’une enquête de police du Plateau (La village Foota, près de Boko, dans le département
tique ! Le sang froid de notre tions ce 30 novembre 2017, afin d’arrêter et traduire Coupole) dont nous rele- du Pool.
équipe a permis d’éviter actes contraires à l’esprit de en justice les auteurs de vons géographiquement La communauté de travail de La Semaine Africaine
qu’on en vienne aux mains. la démocratie et de l’Etat de ces actes qui n’honorent remercie de tout-cœur, par la même occasion, tous
Nous ne mettons aucun droit; exhorte les services pas le Congo-Brazzaville, ASM ceux, nombreux, qui lui ont manifesté sa solidarité
nom, ni de personne ni de compétents de la police pays qui ne figure sur la dans ce deuil.

PAGE 3 - LA SEMAINE AFRICAINE N° 3748 DU MARDI 5 DECEMBRE 2017


PUB

PROMOBONANA

LE RESEAU DES SMARTPHONES

JUSQU’À 50%
DE RÉDUCTION SUR
TOUS LES ROUTEURS
ET SMARTPHONES

6GBinclus

PAGE 4 - LA SEMAINE AFRICAINE N° 3748 DU MARDI 5 DECEMBRE 2017


NATIONAL
Affaire Maisons sans frontières contre Elco Construction **Sachant que la décision de la
CCJA risquait de lui être fatale
au niveau civil, MSF est revenue

Une fuite en avant inutile,


sur l’affaire, cette fois-ci au pénal.
MSF poursuit le gérant de Elco
Construction, M. Aly Amine, au
pénal devant un juge d’instruction,

selon Maître Claude Coelho


pour escroquerie au jugement. Votre
journal, La Semaine Africaine, s’est
fait l’écho de l’ordonnance de renvoi
de M. Aly Amine devant un tribunal
Suite aux propos de Maîtres Gilles Pena Pitra et saisi la CCJA qui, par arrêt rendu correctionnel dans son édition du 21
Bakoua, avocats de la société Maisons sans fron- *Et quelle a été la conclusion du le 17 décembre 2015, a cassé novembre 2017.
Tribunal de grande instance sur ces l’arrêt rendu par la Cour suprême du Je voudrais faire remarquer, tout de
tières, qualifiant M. Aly Amine d’escroc, propos entre-faits ? Congo et déclaré nul et non avenu suite, deux choses sur cet aspect
publiés dans nos colonnes le 7 novembre 2017, **En ce qui concerne la première ledit arrêt. Hélas, MSF a encore saisi d’escroquerie au jugement. La pre-
et suite à l’article publié dans notre édition du demande, le Tribunal de grande la Cour suprême du Congo qui a dit mière observation, c’est qu’en droit
21 novembre, toujours sur l’affaire MSF contre instance a ordonné une expertise et jugé inapplicable au Congo la congolais, il n’existe aucun texte qui
la société Elco Construction, Maître Claude et il a rejeté les deux autres. Evide- décision rendue par la CCJA. réprime l’escroquerie au jugement.
Coelho, conseil de Elco Construction, use de ment, nous n’étions pas contents. Cette décision de la Cour suprême Il y a un défaut de base légale en la
Nous n’allions pas laisser échapper du Congo a provoqué un tollé géné- matière. Normalement, le tribunal
son droit de réponse à travers l’interview ci- notre argent aussi facilement. De ce ral au niveau international, à tel point correctionnel devrait relaxer M.
après, pour éclairer l’opinion publique sur cette fait, Elco a fait appel de ce deuxième que le Président de la République, Aly Amine du fait de ce défaut de
affaire, dans un langage simple. Un imbroglio jugement avant dire droit. Du tribu- M. Denis Sassou-Nguesso, s’est base légale. Ce n’est d’ailleurs pas
juridique, qui n’honore pas le droit congolais. nal de grande instance, nous voici senti obligé d’intervenir dans ce la première fois que cela arriverait
maintenant à la cour d’appel. débat. Tout le monde se souvient au Congo. Il y a une jurisprudence
qu’il avait, dans une lettre, instruit le de la chambre d’accusation dans
*Maître, pouvez-vous expliquer, non construit, en ignorant les autres ce sens. La deuxième observation
en de termes simples et compré- surfaces, c’est à dire les piscines, *Quelles ont été les conclusions de ministre de la Justice de l’époque de
la Cour d’appel ? prendre une circulaire pour rappeler est que les faits reprochés à M. Aly
hensibles pour le commun des les abris groupe électrogène, les pa- Amine sont prescrits.
lecteurs, sur quoi porte le litige vages de la cour, etc., sous prétexte ** Par arrêt du 22 mars 2013, la cour aux magistrats congolais que les
d’appel a annulé ce jugement, qu’il arrêts de la CCJA doivent s’appli- Mais au-delà de cette accusation
entre MSF et Elco Construction ? que ce ne sont pas des surfaces pour escroquerie au jugement, le
**En de termes simples, sans trop habitables, alors que ce sont bel a d’ailleurs qualifié d’interlocutoire. quer au Congo totalement et en
Maitre Claude Coelho. La cour d’appel a évoqué et jugé entièreté, le Congo étant signataire but visé par MSF, c’est d’arriver à
faire usage du langage juridique, et bien des surfaces construites. faire annuler définitivement l’arrêt
je vais essayer d’expliquer le pro- Maisons sans frontière avait donc d’obtenir d’un titre exécutoire et la de nouveau, en condamnant MSF à des traités instituant l’OHADA et la
payer à la société Elco Construction CCJA. La circulaire du ministre de de la Cour d’appel de Pointe-Noire
blème. Pour l’essentiel, il s’agit d’un refusé de payer la totalité de la fac- conversion de l’hypothèque provi- qui l’a condamné à payer plus de
litige entre deux sociétés. D’une ture. Il faut noter que ces surfaces soire en une hypothèque définitive. le montant des demandes justifiées la Justice a donc rappelé le principe
pour environ 7 milliards en sus des que les arrêts de la CCJA doivent 7 milliards de F.CFA. La preuve, le
part, Maisons Sans Frontières dites non habitables représentent conseil de la société MSF s’est em-
(MSF dont le représentant légal une valeur de 4 milliards de F.CFA. *C’est trop facile quand même pour dommages et intérêts. Et en plus s’appliquer au Congo.
de cela, la cour d’appel a validé pressé de déposer des conclusions
est M. Roger Rock), maître d’ou- Voilà l’objet principal du litige. Puis que MSF se laisse faire… ? devant la CCJA pour soulever un
vrage, et d’autre part, la société s’en suit une bataille juridique entre **Naturellement, MSF a soulevé l’inscription d’hypothèque. Tout cela *Nous croyons savoir que l’affaire
en notre faveur, en faveur d’Elco est de nouveau au niveau de la sursis à statuer, en vertu du principal
Elco Construction de M. Aly Amine les deux parties, notamment sur les des exceptions, en sollicitant main «le pénal tient le civil en l’état».
(maître d’œuvre) et dont je suis le procédures. levée de cette hypothèque. Malheu- Construction. Evidemment, nos ad- CCJA ? Qu’en est-il ?
Conseil ou l’avocat. Ces deux so- reusement pour eux, le Tribunal de versaires n’étaient pas satisfaits de **Effectivement, MSF s’est résolu
ce jugement, ils ont fait un pourvoi à saisir la CCJA, demandant plutôt *En conclusion, où en êtes-vous
ciétés avaient signé un contrat pour *Qu’avez-vous alors fait devant grande instance de Pointe-Noire avec cette affaire ?
la construction de 150 logements ce refus ? a rejeté ces exceptions et a plutôt en cassation. la révision de l’arrêt de la CCJA
qui avait cassé l’arrêt de la cour **D’abord, à propos de la procé-
dans le bloc de Tchikobo. Dans ce **Afin de recouvrer sa créance, Elco enjoint MSF de conclure sur le dure et de l’imbroglio juridique, je
contrat, il est prévu que le mètre car- Construction a obtenu du tribunal de fond, c’est-à-dire sur les sommes *Quelle a été la réaction de la cour suprême du Congo. Là encore, la
suprême ? CCJA avait rejeté la requête en renvoie vos lecteurs et l’opinion
ré construit et habitable, je dis bien commerce de Pointe-Noire, la saisie réclamées par Elco Construction. publique à lire le «Journal du Droit
construit et habitable est rémunéré à conservatoire des biens mobiliers de Donc par jugement avant dire droit, **Je dois d’abord relever que l’arrêt révision de MSF.
rendu par la cour d’appel est un Devant le fait que Elco a entamé international», dans son édition
625.000 F. CFA. Entre-temps, MSF MSF. Mais l’huissier ayant constaté le Tribunal de grande instance de n°3/23017 (Juillet-août-septembre
le refacture à ses clients à 1 million une carence des biens à saisir, c’est- Pointe-Noire a en date du 5 mars arrêt mixte, parce que portant la procédure d’exécution de l’arrêt
d’une part sur des règles de pro- de la Cour d’appel, MSF est reparti 2017). Ce journal qui fait autorité en
de F.CFA le mètre carré. à-dire que les biens mobiliers ne 2012 confirmé la régularité de l’ins- matière de droit et dont la notoriété
Après avoir construit les 38 pre- répondaient pas, Elco Construction cription provisoire de l’hypothèque cédures, et d’autre part sur des devant la CCJA, cette fois-là pour
actes de l’OHADA. Devant cet arrêt, contester l’arrêt de la Cour d’appel internationale est incontestable, a
mières villas, M. Aly Amine est a sollicité et obtenu du Tribunal de prise sur les terrains bâtis et non publié un article sur cette affaire.
tombé malade et est allé se faire grande instance de Pointe-Noire, le bâtis de MSF, qui n’avait d’ailleurs c’est la Cour commune de justice de Pointe-Noire, et a assorti sa
d’arbitrage (CCJA) d’Abidjan qui requête en cassation d’une défense La conclusion de cet article est sans
soigner en Afrique du Sud. Devant 17 juin 2010, l’inscription provisoire jamais fait appel de ce jugement équivoque en faveur de mon client.
le retard pris dans l’exécution des d’hypothèque sur le terrain de MSF, avant dire droit. Mieux, MSF avait est compétente pour connaître le à exécution. Cette défense à exé-
pourvoi en cassation. MSF a plutôt cution a été jugée le 23 novembre Elle fait un rappel à l’ordre à l’endroit
travaux, Maisons sans frontière pour sûreté et avoir paiement de la conclu sur le fond, en contestant nos des juridictions congolaises.
a engagé un autre entrepreneur somme principale, frais accessoires trois demandes suivantes: préféré saisir la Cour suprême 2017, et la CCJA s’est déclarée
du Congo, en lieu et place de la incompétente. Ensuite, à propos de l’affaire elle-
pour la poursuite des chantiers. A et dommages et intérêts de 13 - 1/ le solde des sommes dues au même, je dirais que le fait d’avoir
son retour, M. Aly Amine a fait une milliards de F.CFA. titre du mètre carré construit et non CCJA. Malheureusement, la Cour Cela revient à dire que la société
suprême du Congo, qui pourtant est MSF ne peut plus s’opposer à l’exé- porté l’affaire au pénal est une fuite
facture portant sur le solde des 38 Par la suite, le tribunal a rendu une habitable ; en avant inutile…
villas construites intégralement, et ordonnance d’inscription provisoire - 2/ le surplus sur les matériaux de composée d’éminents magistrats, cution de l’arrêt de la cour d’appel.
les 42 autres construites partielle- d’hypothèque que nous avons construction ; très expérimentés, s’est déclarée Propos recueillis par
compétente et a cassé l’arrêt rendu *Nous avons appris le rebondisse-
ment. Hélas, Maison sans frontière notifiée à la Conservation foncière. - 3/ le remboursement de la ristourne
par la cour d’appel. ment de cette affaire, mais cette Jean BANZOUZI
a contesté cette facture, ne voulant Puis nous avons engagé, conformé- de 20% qu’Elco Construction lui MALONGA
payer que le mètre carré habitable et ment à la loi, une requête aux fins reversait à chaque paiement. Mon client, Elco Construction, a fois-ci au pénal ?

Vie des partis Réfugiés


L’Union pour la reconstruction et le Le Congo et le HCR liés
développement du Congo réaffirme par un partenariat humanitaire
la place de Dieu en politique Un protocole d’accord du mécanisme humanitaire bras le corps la situation de
la gestion des catastrophes.

L
régissant les relations entre le Haut-Commissariat
e leadership politique éclairé, de l’ONU pour les réfugiés (HCR) et le Congo a été A Genève, après avoir crié
est le thème central développé signé mardi 21 novembre à Brazzaville. Le Gou- haut et fort, j’ai été entendue,
au cours du séminaire de forma-
tion des cadres et responsables de
vernement congolais, par la Ministre Antoinette les partenaires vont inter-
l’Union pour la reconstruction et le
Dinga Dzondo, des Affaires Sociales a paraphé le venir», s’est réjouie Mme
développement du Congo (URDC), document aux côtés de M. Cyr Modeste Kouame, Antoinette Dinga Dzondo.
samedi 25 novembre dernier à représentant du HCR.

I
Brazzaville, sous l’égide de Luc
Daniel Adamo Matéta, président de l s’agit d’une approche
cette formation politique. Objectif: globale et inclusive d’appui
«former les cadres, afin que ceux-ci technique et de renforce-
puissent forger un certain nombre
de valeurs qui nous sont très chères ment des capacités du gou-
: valeurs d’intégrité, d’excellence, de vernement de la République
probité morale, de dialogue et de du Congo. Cette approche
solidarité. Nous avons voulu tenir s’articule autour des objec-
ce séminaire, pour donner des outils
nécessaires, aux responsables du tifs suivants :
parti, qu’ils se saisissent donc de la - Appuyer les ministères
vision du parti. Une vision autour de Luc Daniel Adamo Matéta. dans les actions humani-
Jésus-Christ…», a indiqué en subs- taires en ce qui concerne
tance Luc Daniel Adamo Matéta. time que le monde actuel vit sous l’organisation de campagnes de
A entendre ce dernier, le leadership la peur de plusieurs fléaux: les vulgarisation de la vision et de la le développement de leurs
politique éclairé proposerait une calamités naturelles, l’accentuation doctrine du parti au niveau de la capacités en matière de droit
Echange de parapheurs entre les deux signataires du partenariat.
approche plus juste, plus équitable des conflits armés et la menace base et à l’ensemble des citoyens au international de réfugiés, de
et plus universaliste de la politique. nucléaire, la pensée inquiétante travers des tribunes radio-télévisées préparation et de réponse Comparativement à d’autres Signalons que dans cette
En ce qu’il se fonde sur le principe de l’extrémisme et du populisme, ; l’organisation de séminaires-ate- perspective, le «Protocole
l’exode migratoire massif à carac- liers autour des thèmes : le chrétien aux situations humanitaires pays des sous-régions
de faire la politique avec Dieu.
Le politique n’étant qu’un simple tère sécuritaire ou économique, et la politique, la problématique de d’urgence ; d’Afrique, avec la signature d’Accord» et son «méca-
intendant au service de Dieu et la résurgence du racisme et de la l’Etre, l’éducation de l’esprit ; la mise - Apporter un appui tech- de ces documents, la Répu- nisme humanitaire» visent
des peuples devant lesquels il est vente des esclaves, le harcèlement à la disposition de participants des nique aux ministères pour blique du Congo devient le à atteindre les objectifs glo-
responsable. D’où les différents mo- sexuel et la dépravation des mœurs. documents du séminaire qui leur toutes les questions relatives premier pays d’Afrique cen- baux fixés dans le cadre de
dules de formation abordés : Dieu Ces fléaux, selon le conférencier, permettront de vulgariser la vision
au centre de tout, faire la politique ne peuvent trouver leurs réponses du parti, spécialement fondée sur aux personnes relevant de la trale à disposer d’un cadre la réduction des risques de
avec Dieu, les moyens d’action de que grâce à une intervention provi- la connaissance de Dieu comme compétence du HCR ; humanitaire institutionnel catastrophes du genre: la
l’URDC, les armes spirituelles de dentielle. Ceci, par l’éducation du seul garant de la paix, de la stabilité - Renforcer la coopération et opérationnel inclusif, fai- réduction de la moralité due
l’URDC, le modèle d’un véritable cœur tortueux de l’homme politique et du développement des sociétés entre le gouvernement du sant d’elle la pionnière en la aux catastrophes.
porte-flambeau, etc. par les Saintes Ecritures. C’est humaines.
dans cette perspective qu’au terme Congo et le HCR en identi- matière.
Pourquoi gérer la cité avec Dieu?
Le leader de cette organisation de ce séminaire, les participants Marcellin MOUZITA fiant les domaines de coopé- «Avec cet outil de travail, le V. GUEMBELA
politique congolaise du centre es- ont recommandé, entre autres : MOUKOUAMOU ration d’intérêt commun ; etc. gouvernement va prendre à

PAGE 5 - LA SEMAINE AFRICAINE N° 3748 DU MARDI 5 DECEMBRE 2017


Coup d’oeil en biais NATIONAL
FMI: la mission de tous les espoirs Journée mondiale de lutte contre le SIDA
pour le Gouvernement
La délégation du FMI (Fonds monétaire international) qui suit
la situation financière et économique du Congo est de nouveau
Où sont passés les antirétroviraux ?
à Brazzaville depuis le 5 décembre pour entamer des discus- Célébrée le 1er décembre de chaque année, la
sions avec le Gouvernement pour un programme d’ajustement Journée mondiale de lutte contre le sida, la 29e
structurel à présenter au conseil d’administration prévu en février du genre, a mis en lumière cette année l’impor-
2018 à Washington. Ce programme sera naturellement soutenu tance du droit à la santé et les défis auxquels
par le Fonds. Il ouvrira ainsi la voie au Congo de bénéficier de sont confrontées les personnes séropositives, en
concours financiers internationaux. réclamant ce droit qui fait partie des droits fonda-
mentaux des droits de l’homme. Selon l’ONUSIDA,
Un camion-citerne accidenté est vidé le monde n’atteindra pas les objectifs de dévelop-
de son contenu à Missafou pement durable, notamment celui de mettre fin à
l’épidémie de SIDA d’ici 2030, si les personnes ne
Un camion-citerne transportant du carburant s’est renversé
parviennent pas à obtenir le droit à la santé corrélé
dimanche 3 décembre à hauteur de Missafou, un village à un large éventail d’autres droits, notamment le
situé dans le district de Mvouti, sur la Route nationale n°1. droit à l’assainissement, à la nourriture, aux loge-
Malheureusement, en un rien de temps il a été vidé du liquide ments décents, aux conditions de travail saines
précieux. En effet, des citoyens mal intentionnés n’ont pas et à un environnement propre. Au Congo, cette
hésité à s’emparer de ce carburant qui… tombait du ciel, sous commémoration n’a donné lieu à aucune mani-
le regard impuissant de quelques agents de la Force publique, festation officielle, mais une simple déclaration Jacqueline Lydia Mikolo et Fatoumata Binta Tidiane Diallo.
selon un témoignage. du Gouvernement lue par Mme Jacqueline Lydia
Mikolo, ministre de la Santé et de la Population. voire plus, passant de plus de pour laquelle, la ministre a
Le numéro d’urgence de la Police n’a pas été 1,5 millions en 2015 à environ demandé à la population de

P
d’un secours aux journalistes agressés rès de 21 millions de Michel Sidibé, secrétaire exé- 720.000 en 2017. continuer à mutualiser les
A ‘’La Semaine Africaine’’ sont affichés deux numéros de personnes vivant avec le cutif de l’ONUSIDA, secrétaire Au Congo, l’action a été mise efforts pour combattre le VIH.
VIH dans le monde sont adjoint des Nations Unies. cette année sur le dépistage Il faut rappeler que le Centre de
téléphone destinés à appeler la Police au secours, en cas de en milieu jeune. A ce sujet, traitement ambulatoire (CTA),
danger. Jeudi 30 novembre, quand des journalistes étaient en désormais sous traitement De son côté, la représentante
antirétroviral. Les nouvelles de l’OMS au Congo, Mme Fa- le ministère de la Santé, en situé dans l’enceinte du Centre
train de se faire tabasser par des hommes en civil armés s’étant partenariat avec le Conseil hospitalier et universitaire de
présentés comme des agents de sécurité dans la cour du journal, infections du VIH ainsi que toumata Binta Tidiane Diallo, a,
les décès liés au SIDA sont au nom de la directrice régio- national de lutte contre le sida Brazzaville (CHU-B) et créé
un collègue a formé un des deux numéros et a signalé l’urgence (CNLS) se propose d’organiser en 1994 en vue d’une prise en
d’envoyer une intervention de la police pour venir au secours en train de décliner dans de nale de l’OMS pour l’Afrique,
nombreuses parties du monde. lu une déclaration qui rappelle une «campagne de dépistage charge des personnes atteintes
des confrères agressés. Malheureusement, le correspondant dans tous les départements. du VIH, suit à ce jour 3000
En Europe de l’Est et en Asie que tout être humain a droit à
lui a d’abord demandé la nature de l’activité que ceux-ci étaient Centrale, les nouvelles infec- la santé, quelle que soit son Cette campagne est une nou- patients dont 90% sont sous
censés couvrir. Et le secours sollicité n’est jamais arrivé tions du VIH ont augmenté de appartenance sociale. C’est, velle impulsion pour un meil- antirétroviraux. «Il y a deux
60 % depuis 2010, et les décès d’ailleurs, ce qui justifie le leur accès de tous au service à trois mois, nous étions en
Avocats en colère et en grève liés au SIDA de 27 %. thème de cette célébration, à de prévention et de prise en rupture de stock des antirétro-
à Brazzaville et Pointe-Noire! En outre, l’Afrique Centrale et savoir: «Ma santé, mes droits». charge du VIH-SIDA», a expli- viraux. Nous enregistrons plus
Les avocats congolais des barreaux de Brazzaville et Pointe de l’Ouest est toujours lais- Il souligne le fait que chaque qué Jacqueline Lydia Mikolo. de patients malades, alors que
sée de côté. Deux personnes personne compte dans les Cette initiative a pour but, selon nous devrions avoir des séro-
Noire sont en grève pour demander la «libération sans condi- elle, de remobiliser les pouvoirs positifs qui ne présentent pas
tion» d’un des leurs arrêté lundi 27 novembre dernier. Il s’agit sur trois n’ont pas accès au efforts visant à réaliser les
traitement. «Nous ne devons progrès les plus rapides et plus publics, les organisations de de manifestations cliniques»,
de maître Steve Bagne Botongo qui, d’après une déclaration la société civile, le réseau a déploré le directeur du centre
du bâtonnier du barreau de Brazzaville, a été arrêté «arbitraire- pas avoir une approche à durables pour assurer une cou-
deux vitesses pour mettre fin verture sanitaire à toutes les national des personnes vivant qui a fait constater que 29%
ment et brutalisé» sur son lieu de travail. Pour le bâtonnier, son avec le VIH, les confessions seulement de personnes au
arrestation serait l’oeuvre des agents d’un service de sécurité, à l’épidémie de SIDA. Malgré personnes visant avec le VIH.
tous nos succès, le SIDA n’est «On espère mettre fin au SIDA religieuses, les ministères sec- Congo connaissent leur séro-
la Direction générale de la sécurité du territoire. Samedi 2 toriels et les partenaires tech- positivité.
pas encore terminé. Mais en dans la région africaine d’ici
décembre, les avocats de Pointe Noire ont dénoncé le fait que s’assurant que chacun, par- 2030», a-t-elle rappelé, tout en niques et financiers tradition- Cyr Armel
leur assemblée générale à la Cour d’appel a été brutalement tout, puisse obtenir le droit à la faisant savoir que le nombre nels du Congo pour un soutien YABBAT-NGO
interrompue par l’irruption des forces de police lourdement ar- santé, il peut l’être», a déclaré de décès à diminuer de moitié et un engagement fort. Raison
mées et cagoulées, qualifiant cette intervention de «violation de
la liberté de réunion consacrée» par la Constitution. Selon RFI,
une source gouvernementale indique que d’après les premiers Journée mondiale de lutte contre le SIDA
éléments Me Stève Bagne Botongo est soupçonné d’avoir diffu-
sé sur Internet des informations sensibles concernant la sécurité.
Se faire dépister pour connaître son statut sérologique
Menace terroriste: les interrogations Prélude à la commémoration cette année de la
de Djibril Bopaka sur l’individu interpellé Journée mondiale de lutte contre le SIDA, le
Les services de sécurité ont mis la main la semaine passée Réseau national des associations des positifs
sur un sujet congolais (d’environ 30 ans) reconverti à l’Islam, du Congo (RENAPC) a lancé des activités,
sur qui pèsent des soupçons de tentative d’attentats terroristes dont un atelier de sensibilisation sur cette
contre les ambassades des Etats-Unis d’Amérique et de France pandémie, le 30 novembre 2017, à Brazzaville.
à Brazzaville, a révélé le ministre Thierry Lézin Moungalla, de Celui-ci a réuni plus d’une cinquantaine de
la Communication. Mais les premières informations mis à la participants faisant partie des associations
disposition de l’opinion suscitent bien des interrogations, selon affiliées au RENAPC.

A
Djibril Abdoulaye Bopaka, qui a réagi en sa qualité de président
du Conseil supérieur islamique du Congo. Quelle est son identité u cours de cet atelier, de la population congolaise
complète? Quelles seraient son domicile et sa mosquée d’ori- Jean-Firmin Fils Bou- connaît son statut sérologique
zanga, psychologue, au VIH; 90% des personnes
gine? Quelles sont les circonstances de son arrestation? Quelle exposant sur le thème: «Les diagnostiquées positives au
est sa profession ? Comment un seul musulman sans groupe connaissances de base sur le VIH sont prises en charge et
et réseau pouvait-il opéré et à la représentation américaine et VIH-SIDA», a mis un accent 90% des personnes mises sous
à celle de France? Ce sont les questions que Bopaka et tout particulier sur les violations que traitement ont une charge virale De g. à dr: Fils Bouzanga, J.P. Mahoungou, Valérie Maba et Guytho
le monde se posent pour une affaire si importante d’alerte subissent les Personnes vivant indétectable», a-t-elle souligné. Kanghoud.
d’attaque terroriste qui menace sérieusement le Congo pour avec le VIH-SIDA (PVVIH) et La présidente du RENAPC a
la première fois. sur la rupture des antirétro- déploré, par ailleurs, la question
viraux. Il a évoqué, en outre, des ruptures des antirétro-
les droits de ces personnes et viraux, des réactifs de bilan
«L’étoile pâlissante surtout la loi qui les protège. biologique, qui ont pour consé-
de Jean-Jacques Bouya» La communication du psycho- quences les résistances aux
Tel est le titre d’un article publié le 22 novembre 2017 par La logue a permis aux PVVIH qui médicaments, l’augmentation
Lettre du Continent qui distille toujours des informations croustil- sont parfois stigmatisées et du nombre de perdus de vue,
lantes à ses lecteurs. «Sur fond de négociations houleuses avec marginalisées dans les familles l’accélération des maladies op-
le FMI, le ministre des grands travaux voit son champ d’influence et les ménages, de comprendre portunistes qui alimente la stig-
se rétrécir.», souligne ce journal dans ses premières lignes. Il qu’elles peuvent maintenant matisation et la discrimination.
révèle ensuite: «Pressé par le Fonds monétaire international porter plainte à l’endroit de ceux Toutefois, elle a salué les efforts
qui les indexent du fait d’être fournis par le gouvernement
(FMI) et vivement encouragé par le chef du gouvernement porteur du virus. avec l’aide des partenaires
Clément Mouamba, le ministre des Finances et du budget Pour Mme Valérie Maba, pré- techniques, pour améliorer
Calixte Nganongo a mis son administration en état d’alerte sidente du RENAPC, en finir la qualité de vie des PVVIH,
pour auditer plusieurs sociétés publiques et l’ex-Délégation avec le Sida comme menace qui pourraient constituer une
générale aux grands travaux (DGGT). Lancée en 2002, cette de santé publique ne sera barrière à la transmission du
L’assistance pendant l’atelier.
vaste structure de service public directement rattachée à la possible que si les droits des VIH-SIDA.
présidence a longtemps été pilotée par Jean-Jacques Bouya, PVVIH sont placés au cœur de Concluant son propos, Mme Va- possible. Je sollicite le soutien pulations cibles qui sont des
cousin de Denis Sassou-Nguesso, avant de se muer, en 2012, la santé mondiale, de manière lérie Maba a rappelé que le VIH de la communauté pour être personnes à ne pas laisser au
à ce que des soins de santé est toujours là, «faisons-nous disponible et sensible aux sol- bord de la route. D’autres acti-
en un ministère-plus modeste-de l’aménagement, de l’équipe- licitations de ceux parmi nous vités consacrées aux femmes
ment du territoire et des grands travaux.» Et de conclure: «Outre de qualité soient disponibles et dépister pour connaître notre
accessibles pour tout le monde, statut sérologique au VIH, et qui vivent avec le VIH». ont été prévues dans les dé-
une perte d’influence à la tête de ce département, Jean-Jacques sans laisser personne au bord quand le résultat est positif, se En dehors de cette activité de partements.
Bouya vient d’être parallèlement écarté des négociations avec de la route. «Au Congo, de fa- faire prendre en charge pour sensibilisation, le RENAPC
le FMI après avoir été l’un des principaux négociateurs de la çon concrète, a-t-elle poursuivi, se maintenir en bonne santé a organisé une rencontre le Alain-Patrick
dette du Congo-Brazzaville.» cela n’est possible que si 90% et vivre aussi longtemps que samedi dernier avec des po- MASSAMBA

PAGE 6 - LA SEMAINE AFRICAINE N° 3748 DU MARDI 5 DECEMBRE 2017


INTERNATIONAL
Togo Coopération UA-UE
Les manifestations continuent Des mesures urgentes pour sortir
dans les rues de Lomé les jeunes migrants du calvaire
Depuis jeudi 30 no-
Des milliers de mani- vembre 2017, les ri-
festants sont à nou- deaux du 5 e sommet
veau descendus dans Afrique-Europe en Côte-
les rues de la capitale d’Ivoire sont tombés.
togolaise samedi 2 dé- 28 Etats européens et
cembre pour réclamer 55 Etats africains y ont
le départ du président pris part. Les travaux
Faure Gnassingbé. A des chefs d’Etat et de
l’appel de l’opposition gouvernement africains
qui prévoit déjà une et européens, au cours
nouvelle marche jeu- de cette rencontre, ont
di prochain, et exige abouti à des résultats
aussi la libération des qui donnent espoir aux
personnes détenues, populations des deux
Des jeunes migrants en esclavage en Libye.
la levée de «l’État de continents. Face à l’am-
pleur des préoccupa- des populations africaines, mais aussi
siège» et de l’interdic- tous ceux qui le souhaitent d’ici
tions de part et d’autre, à six mois. au bénéfice de nos voisins européens»,
tion de manifester dans Rassemblement de l’opposition à Lomé. des décisions ont été Mais pour cela, il faut le sou- a-t-il dit.
les villes du Nord (So- prises et les popula- tien financier des partenaires Pour l’hôte du sommet, le
kodé, Bafilo et Mango), Celui-ci a dirigé sans par- nombre de deux, mais cette
tions n’attendent que et la collaboration des Etats président Alassane Ouattara,
d’où est partie cette tage le pays pendant 38 ans. mesure n’étant pas rétroac-
Resté silencieux pendant tive, elle permettrait au pré-
leur concrétisation. africains, qu’ils aient ou non les conclusions pertinentes
nouvelle contestation, des ressortissants bloqués en auxquelles sont parvenus
la protestation visait des mois, Faure Gnassing- sident Gnassingbé de se Libye. Le Maroc a déjà offert les participants ouvrent un

D
éjà lundi dernier, l’Union
aussi les militaires dont bé a fait savoir la semaine représenter en 2020 et 2025. une aide logistique pour le nouveau partenariat dans les
africaine (UA) réunissait
on réclame le retour dernière qu’un dialogue Muhammadu Buhari, pré- transport. Le Rwanda s’est dit trois années à venir. De ce
à Addis-Abeba ses par-
avec l’opposition devrait sident du Nigeria et poids
dans les casernes. tenaires, l’Union européenne, prêt à accueillir ceux qui ne partenariat, a-t-il poursuivi,
avoir lieu «d’ici à quelques se- lourd dans la région pourraient pas rentrer chez eux. il est retenu l’engagement
le HCR et l’Organisation inter-
«Les manifestations vont se pour- maines», alors que les prési- d’Afrique de l’Ouest, a fait Antonio Tajani a annoncé la pris pour renforcer l’éduca-
nationale pour les migrations
suivre jusqu’à satisfaction des dents guinéen et ghanéen part de ses «inquiétudes» jeudi semaine dernière l‘ouverture tion des filles, la lutte contre
(OIM), pour évoquer la question
revendications que nous avons se sont impliqués dans les dernier, face à la situation
des évacuations des migrants imminente d’une enquête par- l’insécurité sous toutes ses
formulées», a fait savoir Jean- négociations. au Togo, assurant que «l’ins- lementaire en Libye. La mission formes, la mise en place d’une
bloqués en Libye. L’UA, comme
Pierre Fabre, opposant his- «Pour le moment les présidents tabilité politique» dans ce pays d’autres organisations, af- aura lieu du 16 au 25 décembre zone de libre-échange avec
torique et chef de file de guinéen et ghanéen s’emploient pourrait avoir de graves fiche depuis sa volonté de prochain et sera composé l’accès au marché européen,
l’Alliance nationale pour à faire en sorte que les mesures conséquences régionales. se mobiliser pour secourir des parlementaires des deux la lutte contre l’immigration
le changement (ANC). Di- d’apaisement soient prises pour A signaler que c’est une les migrants qui croupissent continents. clandestine qui occasionne le
manche, les manifestants, que les discussions démarrent», a frange des partisans de 14 dans des centres de détention S’exprimant à la clôture de départ massif des jeunes vers
qui se sont dispersés dans expliqué M. Fabre en marge partis d’opposition qui ont libyens. Cette réunion, la ce sommet, le président de la l’Europe dans des conditions
le calme en fin d’après-midi, des protestations deman- protesté à l’appel de leurs première d’une longue série, Commission de l’UA, Moussa désastreuses occasionnant
ont demandé une limitation dant le départ du président leaders, alors que le pays a eu pour objectif de mettre en Faki, a rassuré les jeunes quant des drames, notamment des
rétroactive du mandat pré- togolais. traverse une grave crise place une cellule opération- à l’engagement des dirigeants traitements inhumains sur les
sidentiel et la démission du Le parti au pouvoir a promis politique depuis plus de nelle, un cadre pratique, pour à ne pas décevoir leur espoir migrants.
président Faure Gnassing- de soumettre par référen- trois mois. coordonner au mieux tous les car, cela reviendrait en vérité Le président de l’UA, le Pr
bé à la tête du Togo depuis dum une modification de efforts nécessaires à la prise à mettre en danger l’avenir du Alpha Condé, lisant le dis-
2005, date à laquelle il a la constitution prévoyant Aybienevie en charge des migrants, et plus continent africain. cours de clôture, a fait savoir
succédé à son père, le gé- notamment la limitation N’KOUKA-KOUDISSA particulièrement à l’évacuation Aussi a-t-il invité les chefs la création dans chaque pays
néral Gnassingbé Eyadéma. du mandat présidentiel au de 15. 000 d’entre eux coincés d’Etat et de gouvernement à d’une force spéciale pour lutter
en Libye d’ici à la fin décembre mettre en œuvre, les engage- contre le phénomène.
courant. C’est le premier objec- ments et les décisions de ce Esperancia
Santé tif que s’est fixé l’Union afri- Sommet. Pour lui, une «Afrique MBOSSA-OKANDZE
prospère sera non seulement au bénéfice

Faire reculer la pandémie du Sida


caine qui espère voir rapatrié

RDC
Un mort pendant
Une Conférence in-
ternationale de lutte

des manifestations interdites


contre le sida et les in-
fections sexuellement
transmissibles (ICA-
SA) se tient du 4 au 9 Les manifestations pré-
décembre, en Côte- vues par l’opposition
d’Ivoire. Elle porte sur et la majorité prési-
le thème: «L’Afrique: dentielle, les 28 et 30
une approche différente novembre dernier à
vers la fin du sida». De Kinshasa, ont été in-
nombreuses déléga- terdites par le gouver-
tions prennent part à ce nement provincial de
grand rendez-vous du la capitale, estimant
continent consacré à la que dans le contexte
lutte contre le Vih/sida. actuel, il y a des risques

L
Une prise en charge des homosexuels atteints du VIH. de confrontation sur le
a Côte-d’Ivoire enregistre terrain et de troubles à
le taux de prévalence le meurtrière d’ici à 2030. L’inci- plications chroniques que sont l’ordre public. Malgré
plus important d’Afrique de dence des hépatites B et C tend les cirrhoses décompensées et cette décision, l’oppo-
l’Ouest. Il est estimé à 4%. Selon à croître et les moyens de dépis- le cancer primitif du foie dont les sition, qui avait tenu à
tage restent encore trop difficiles hépatites virales sont les princi- Les manifestations causant un mort et plusieurs bléssés.
le rapport 2017 de l’Onusida, faire sa marche le jeudi
26 millions de personnes sont d’accès pour les patients. pales causes, en particulier en 30 novembre dernier, successeur du président Kabila. des droits de l’Homme, dans un
atteintes du Vih en Afrique. Face L’OMS reconnait que les hépa- Afrique au Sud du Sahara. pour protester contre Mais plusieurs personnes ont été communiqué.
à cette réalité toujours inquié- tites virales sont un défi majeur A ICASA 2017, les scientifiques, le calendrier électoral, a blessées, dont un policier lapidé Le Rassemblement de l’opposition
tante, il y a lieux de s’unir pour de santé publique. Son ancienne les politiques, les institutions, les été dispersée par la Po- à Lubumbashi, selon la police. Le demande le départ du président
rechercher des solutions dans directrice générale, Margaret communautés, les organisations lice. Résultat: un mort. Rassemblement de l’opposition Kabila dès la fin de l’année. Son
le sens de faire régresser cette Chan, a avoué qu’il «existe des philanthropiques, le secteur privé (Rassop) affirme qu’un de ses deuxième et dernier mandat a pris
pandémie qui vide le continent vaccins et des médicaments et les personnes vivant avec les «Un jeune homme a trouvé la mort responsables dans le Kasaï-orien- fin le 20 décembre 2016, selon la
de ces hommes et rend sa pro- pour les combattre et l’OMS s’est hépatites virales vont lancer dans les troubles. Jusque-là, nous tal (centre), Me John Mbombo, a Constitution. Celle-ci prévoit que
duction faible. engagée à veiller à ce que ces l’Appel d’Abidjan à propos. ne savons pas comment il a été été «enlevé, tabassé et torturé». le président reste en fonction
L’ICASA revient à Abidjan vingt outils couvrent tous ceux qui en Ce challenge porté par le Dr tué», a déclaré le commandant de D’autres manifestants ont été arrê- jusqu’à l’installation de son suc-
ans après. Elle mettra également ont besoin». Raymonde Goudou, ministre de police Richard Mbambi. «Ce jeune tés, dont des élus et des cadres de cesseur élu. Le Rassemblement
un accent particulier sur les De fait depuis quelques années, la Santé et de l’hygiène publique garçon a été tué d’un tir à bout l’opposition à Kinshasa. Ils ont été a aussi appelé les Congolais à
hépatites virales B et C. Deux le monde médical dispose de de Côte d’Ivoire, avec le soutien portant par les militaires déployés relâchés après plusieurs heures de «continuer à harceler le régime
autres pandémies qui touchent nouvelles molécules mieux to- de la Société africaine anti-Sida pour tenter d’étouffer la marche détention. Toutefois, certains ont Kabila». Et, la Majorité présiden-
330 millions de personnes dans lérées permettant de guérir l’in- (SAA) vise à sensibiliser l’en- des opposants. Nous condam- été maltraités, c’est le cas du secré- tielle (MP), d’accuser par le biais
le monde. La problématique des fection à Hépatite virale C dans semble des acteurs pour, suivant nons cet acte. Il n’était pas armé: taire général de l’UDPS, Jean-Marc de son porte-parole André-Alain
hépatites virales dans les pays 90% des cas, avec une durée de le modèle de l’infection à VIH, pourquoi tirer sur lui?», a affirmé, Kabund, a indiqué l’opposition. Atundu l’opposition de vouloir
à ressources limitées va du traitement plus courte. lancer des initiatives nationales pour sa part, Edgar Mateso, de la L’association congolaise pour l’ac- «détruire l’économie du pays et
diagnostic, au traitement et au L’OMS a récemment diffusé des et régionales, pour le dépistage, société civile. cès à la justice (ACAJ) a avancé un déstructurer la pensée démocra-
monitoring en passant par la for- directives sur la prévention, le la prévention et la prise en charge C’est le seul décès enregistré bilan de 78 blessés, dont 15 graves, tique» du peuple congolais.
mation des ressources humaines diagnostic et la prise en charge des hépatites virales B et C. jusque-la en RDC dans la disper- et 235 arrestations. «Au moins 100
qualifiées. pour les hépatites virales B et C. sion systématique des manifes- personnes restent en détention, Aybienevie
Il y a peu, l’OMS recommandait Selon l’OMS, environ 1.325.000 Esperancia tations contre le calendrier élec- dont 45 à Goma et 12 dans la capi- N’KOUKA-KOUDISSA
à chaque pays d’adopter un plan personnes décèdent par an, MBOSSA-OKANDZE toral qui renvoie au 23 décembre tale Kinshasa», a renchéri Amnesty
d’élimination de cette pandémie principalement du fait des com- 2018 le scrutin pour désigner le international, une ONG de défense

PAGE 7 - LA SEMAINE AFRICAINE N° 3748 DU MARDI 5 DECEMBRE 2017


ANNONCE

PAGE 8 - LA SEMAINE AFRICAINE N° 3748 DU MARDI 5 DECEMBRE 2017


NATIONAL
Journée de la République Commentaire
Il y a 59 ans, la République D’un sommet
Le territoire du Moyen-Congo sous colonisation
l’autre
I
française, est devenu République le 28 novembre
1958. C’était deux mois après le référendum
constitutionnel du 28 septembre 1958, au cours l en est des grandes messes entre l’Europe et l’Afrique
duquel le Congo s’était illustré, à une écrasante comme de tout : il y a autant de points de vue à en rete-
majorité (99%), pour le «Oui» en faveur de la Com- nir que de commentateurs à interroger. A Abidjan, en
munauté proposée par le président français, le Côte d’Ivoire, vient de se tenir la rencontre entre l’Union
général Charles De Gaulle. La cérémonie commé- Africaine et l’Union Européenne. D’une Union à une
morative de cette 59ème journée de la République autre, les apparences peuvent souligner le caractère
a eu lieu le 28 novembre 2017, à la Place de la
République (ex rond-point CCF), sous le haut-pa-
d’égalité – et donc de partenariat – pour des intérêts que
tronage du Président Denis Sassou-Nguesso. l’on souhaiterait communs. Mais les agendas, les dits et
Elle était placée sous le thème: «Dans l’unité, les non-dits des uns et des autres soulignent assez la
travaillons davantage pour le progrès du Congo». La tribune officielle. priorité à la forme plutôt qu’au fond des dossiers. Sur-
tout si ceux-ci sont plus dans la tête des hôtes que des

L
organisateurs (qui sont d’ailleurs peut-être les mêmes !).
a Place de la République En plaçant la République sous le Il a été question de jeunesse ? Mais nos pays en font-
a été prise d’assaut dès sceau du travail, a-t-il poursuivi,
les premières heures de les pères fondateurs avaient ils vraiment leur préoccupation au jour le jour? Dès
la matinée surtout par une fait le pari de l’essentiel. «Le l’entrée dans ce siècle, et les premières velléités du
foule de jeunes sympathisants travail permet de construire un NEPAD mort-né, l’Afrique avait déjà proclamé que sa
ou militants des formations individu, de bâtir les sociétés et jeunesse méritait toute son attention et que l’avenir
politiques telles que le Parti de permettre aux individus de du continent était à elle : qu’est-ce qui a changé pour
congolais du travail (PCT), le s’élever dans la société. Le tra-
Mouvement congolais pour la vail, somme toute, c’est l’énergie qu’elle (re)devienne du coup le centre d’une attention
démocratie et le développement humaine qui fait le développe- double cette fois ? De tout temps, on le sait, la balance
intégral (MCDDI), le Rassemble- ment et le progrès des nations. démographique africaine s’est toujours caractéri-
ment citoyen (RC), l’Union des De 1958 à aujourd’hui, si nous sée par cette numérique suprématie des jeunes sur
forces démocratiques (UFD). avons pu assurer à notre pays, les plus de 50 ans, alors quoi de neuf aujourd’hui?
Quelques collégiens et lycéens donc à la communauté natio-
vêtus de leur uniforme scolaire nale, des acquis indéniables qui A moins que l’ancienne nouveauté du drame libyen
y étaient également présents sont de réelles promesses de – qui se joue depuis au moins 2011 pour ce qui est
et bien d’autres curieux. L’ani- développement et du progrès, des traversées dramatiques de la Méditerranée – n’ait
mation était assurée par «Les c’est grâce au travail», a-t-il dit. Claude Alphonse N’Silou prononçant son allocution. permis de trouver une convergence dans le souci de
Bantous de la capitale», un L’œuvre de développement du retenir cette jeunesse-là en Afrique pour ne pas la
orchestre précisément créé un pays nécessite encore «beau- «C’est maintenant ou jamais qui se sont distinguées chacun
an après la proclamation de coup de travail à fournir, beau- que s’impose à chacun et à dans son domaine. Ainsi, Casi- voir, famélique ou islamisée à outrance, se déverser
la République, en août 1959. coup d’efforts à déployer, beau- tous le devoir de solidarité en- mir Zoba alias «Zao», a été fait vers l’Europe ! Dans la relation Europe-Afrique, on fait
C’est la 7e année consécutive coup de sacrifices à consentir, vers la Nation. Et cette flamme Commandeur dans l’Ordre du souvent attention aux manières de dire les choses, mais
que le Congo célèbre sa jour- particulièrement en ces temps de survie collective, nous de- mérite congolais, une distinction le fond souligne toujours la continuité, et des poncifs
née. Mais, crise oblige, les fes- de crise et de récession», a vons l’entretenir par le culte qu’il a brandie avec sa bonne
tivités n’ont pas connu les fastes rappelé le ministre d’Etat. Le du travail, encore et toujours le humeur de toujours : «C’est le et des clichés. On peut le dire de mille manières, mais
passés : groupes tradi-mo- travail, c’est «tout le contraire travail bien accompli avec foi et fruit d’un grand travail. Je le mé- l’Afrique ne montre aucune réelle volonté de retenir
dernes pas au rendez-vous, de la paresse, de l’inconscience, patriotisme», a-t-il dit, tout en rite. C’est la reconnaissance de chez elle ses jeunes, et l’Europe qui l’aide à asseoir
cérémonie sobre, trente mi- du laxisme et tant d’autres vices interpellant ses compatriotes sur la République. Cette distinction bien de ses programmes de développement peine à
nutes seulement de durée. tant et tant de fois décriés, mais la nécessité de se familiariser honore aussi tous les artistes trouver avec elle la voie nouvelle de salut. Le sommet
Le ministre d’Etat en charge du hélas, toujours si présents et si avec les valeurs républicaines. à travers moi. Hier, j’étais che-
Commerce, Claude Alphonse vivaces en chacun de nous», a Après ce discours d’éloge, trois valier dans l’Ordre du mérite d’Abidjan sera suivi d’un autre, et d’un autre encore…
N’Silou, a prononcé le discours aussi souligné le ministre d’Etat. enfants nés le 28 novembre congolais. Aujourd’hui je suis
d’éloge de la République. Il Son discours s’est voulu aus- 2010, date de la première cé- commandeur. Je ne fais que Albert S. MIANZOUKOUTA
a rendu hommage aux pères si une parole d’espérance lébration de cette journée ont monter. Ça me va droit au cœur.
fondateurs qui, dès les débuts dans le contexte de grave chacun livré des messages Je suis très content», a déclaré
de la République, ont décidé crise que connaît le Congo. au chef de l’Etat, en lui rap- l’artiste qui a annoncé la sortie
que cette dernière devait être Il ne s’agit pas, a-t-il soute- pelant qu’ils sont l’avenir de prochaine d’un nouvel album.
portée par un mot d’ordre, une nu, d’un «chemin de croix demain et celui du Congo.
règle d’action, une dynamique qui conduirait au tombeau». Dans la foulée, le président Cyr Armel
de mobilisation dont le travail Revêtant des accents à la de la République a décoré un YABBAT-NGO
devrait être le pilier majeur Kennedy, le ministre a lancé: échantillon de huit personnalités

Finances
La dégradation de la situation du secteur
bancaire congolais inquiète les financiers
Le gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique
centrale (BEAC) a organisé une réunion de concer-
tation avec les institutions financières du Congo
confrontées à une dégradation de la situation de
son secteur bancaire. La cause principale est la
conjoncture économique difficile que traverse le
pays.

L
a réunion a eu lieu dans les des dépôts. La réduction des
locaux de la BEAC pour ressources conjuguée à une
le Congo, à Brazzaville, faible contraction des crédits
vendredi 24 novembre, sous a affecté le secteur bancaire
la présidence de Mme Ingrid congolais dans son ensemble.
Olga Ghislaine Ebouka-Babac- Des sujets liés aux transferts
kas, ministre du Plan. Abbas de fonds, aux difficultés des
Mahamat Tolli, gouverneur de liquidités, les obligations pru- De g. à dr: Halilou Yerime Boubakary, Abbas Mahamat Tolli, Ingrid Olga
Ghislaine Ebouka - Babackas , Michel Dzombala et Ivan Bacale Ebe Moline.
la BEAC, Halilou Yerime Bou- dentielles des crédits et des obli-
bakary, secrétaire général de gations de la banque centrale la situation du secteur bancaire tout mettre en œuvre pour sortir, secteur. Il a été aussi retenu que pensons que la situation de
la commission bancaire de ont été au centre des débats. s’est donc significativement «dans les plus brefs délais» de les établissements de microfi- tous les Etats de la CEMAC va
l’Afrique centrale (COBAC), Le gouverneur de la BEAC a dégradée. Ce qui a justifié la la situation de crise économique nance lancent des appels aux s’améliorer et celle du Congo
Michel Dzombala, directeur na- rappelé que la Banque centrale rencontre sollicitée par le Congo et financière ambiante. établissements de crédit pour pour aller de nouveau vers la
tional de la BEAC et Ivan Bacale s’était engagée dans un certain entre le gouverneur de la BEAC Les lenteurs attribuées à la une plateforme de concertation croissance. Nous, Gouverne-
Ebe Moline, directeur général nombre de projets de réformes. et président de la COBAC et mise œuvre des réformes, le qui capte au mieux le secteur ment, nous serons toujours à
des études à la BEAC ont pris Ces réformes vont débuter dès les dirigeants des institutions rapatriement laborieux des informel, trop souvent en marge côté de la place bancaire pour
part à la concertation. le début de l’année prochaine. financières. devises ont été aussi examinés, de l’inclusion financière. faire en sorte que ce genre de
L’activité des institutions finan- Ainsi, il a été rappelé que la Ouvrant les débats, Mme Ebou- les experts souhaitant que le Mme Ingrid Olga Ghislaine rapports puissent se multiplier,
cières des pays de la CEMAC baisse du cours de pétrole ka-Babakas, a souligné que mécanisme des liquidités d’ur- Ebouka-Babackas, en mettant car sans établissement de crédit
est considérablement impactée intervenue depuis juin 2014 a la rencontre devait «permettre gence et les établissements fin à la concertation, a souhaité en bonne santé quelque part, la
par la crise économique. Celle- fragilisé de façon directe les des échanges fructueux, afin de crédit se rapprochent de que le Congo bénéficie de banque centrale serait un peu
ci se traduit par un manque équilibres budgétaires des d’explorer des pistes non encore la banque centrale pour leur mesures de souplesse, «parce malade.» L’espoir est permis.
des liquidités imputables aux pays membres de la CEMAC et exploitées pour sortir de cette information sûre. Le gouverneur que le contexte est exception-
arriérés accumulés vis-à-vis occasionné une baisse de leur situation ». Elle a fait part de la a souhaité la dynamisation de nel. C’est une période difficile, Philippe BANZ
des clients et à la forte réduction activité économique. A ce titre, disponibilité du Gouvernement à l’association professionnelle du mais elle est passagère. Nous

PAGE 9 - LA SEMAINE AFRICAINE N° 3748 DU MARDI 5 DECEMBRE 2017


PUBLI-INFO
59e anniversaire de la proclamation de la République du Congo
Alphonse Claude N’Silou a exalté
la valeur travail pour sortir de la crise
Le Congo a célébré, le mardi 28 novembre 2017, le 59e anniversaire Le travail, somme toute, c’est l’énergie humaine. Et l’énergie humaine, c’est ce qui fait le
de la proclamation de la République du Congo. A cette occasion, une développement et le progrès des nations.
cérémonie officielle a eu lieu à la Place de la République (ex-Rond- De 1958 à aujourd’hui, si nous avons pu assurer à chaque Congolais la quiétude et des
point du CCF), à Bacongo, le deuxième arrondissement de Brazzaville, libertés dans l’épanouissement personnel ; si nous avons pu assurer à notre pays, donc
à la communauté nationale, des acquis indéniables qui sont de réelles promesses de
sous le haut-patronage du Chef de l’Etat Denis Sassou-Nguesso, en
développement et de progrès, c’est grâce au travail.
présence des corps constitués nationaux, des membres du corps Grâce au travail de chacun et de de tous; au travail de chaque instant, de tous les instants
diplomatique, etc. L’allocution solennelle marquant le clou de cette pour que soit créé et préservé autant que faire se peut, le processus cumulatif du progrès
cérémonie a été prononcée, au nom du gouvernement, par le Mi- national.
nistre d’Etat Alphonse Claude N’Silou, Ministre du commerce, des C’est fondamentalement le credo du Président Denis SASSOU-N’GUESSO.
approvisionnements et de la consommation. Ce dernier a exalté la Oui, Monsieur le Président de la République, vous n’avez de cesse d’exalter le travail et
valeur-travail. «Il n’y a pas de pays qui se soit sorti d’une crise comme d’exhorter votre peuple à le valoriser. Parce que, pour vous (et cela est fondamentalement
celle que nous traversons ou qui se soit développé sans s’appuyer vrai), «aucun peuple au monde n’est arrivé au développement sans effort», sans s’adonner
sur la valeur travail… Les Congolais doivent en effet se mettre au au travail, avec détermination et constance.
travail, c’est la seule piste qui nous sortira de notre situation difficile Comme vous-même le disiez en 2003 : «L’avenir est notre défi majeur. Pour y faire face
d’aujourd’hui», a-t-il déclaré dans ce message dont voici l’intégralité. avec succès, la Nation exige de chacun et de tous toujours plus de disponibilité et de
dévouement.
C’est pourquoi - je vous cite toujours - je lance un appel à la mobilisation générale, afin
que: par le travail bien accompli, nous donnions un contenu au destin de notre Nation.»
Fin de citation.
C’est suivant vos orientations éclairées et vos directives clairvoyantes, Monsieur le Pré-
sident de la République, que du travail accompli avec ardeur et abnégation notre pays
a pu se doter d’une plateforme infrastructurelle notable et d’une base économique aux
débuts prometteurs.
Mais, comme nous le savons tous, l’oeuvre de développement de notre pays est titanesque.
Elle nécessite encore et encore, beaucoup de travail à fournir, beaucoup d’efforts à dé-
ployer, beaucoup de sacrifices à consentir, particulièrement en ces temps de crise, en ces
temps de récession.
Comment surmonter la crise et juguler la récession? Comment renouveler les combats
qui nécessitent de l’être : la lutte contre la pauvreté, contre le chômage, en un mot, la lutte
contre le sous-développement?
Comment donc le faire, sinon par le travail entendu comme ce qu’il est par essence, c’est-
à-dire une combinaison de toutes les valeurs positives de notre société, notamment: la
conscience, la responsabilité, la rigueur, la probité, le respect de la chose publique, etc.
Tout le contraire de la paresse, de l’inconscience, du laxisme et tant d’autres vices tant
et tant de fois décriés, mais hélas, toujours si présents et si vivaces en chacun de nous.
Proclamer, haut et fort l’importance et la nécessité du travail comme nous le faisons
maintenant, ne signifie pas que le travail doit être vécu ou imposé comme une servitude,
- Monsieur le Président de la République; une corvée, une coercition. Quelle qu’en soit la circonstance, en temps de crise ou de
- Monsieur le Président du Sénat; prospérité, le travail, pour qu’il soit effectivement source d’épanouissement personnel et
- Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale; d’accomplissement collectif, doit être un engagement libre, une occupation de bon gré.
- Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement; Même lorsque la crise économique et financière touche au social, comme c’est le cas
- Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement; aujourd’hui pour notre pays, les travailleurs, notamment ceux émargeant au budget de
- Mesdames et Messieurs les Parlementaires; l’Etat, ne devraient pas se considérer comme délaissés, loin de là. Il est vrai, et chaque
- Mesdames et Messieurs les Membres du corps diplomatique; Congolaise et chaque Congolais doit le savoir, que face à la demande sociale légitimement
- Mesdames et Messieurs. justifiée, la crise a momentanément annihilé non pas le vouloir mais la capacité de l’Etat
Nous voici rassemblés en cette place éponyme, autour du Président Denis SAS- à faire totalement face à l’immédiat.
SOU-N’GUESSO, dans une atmosphère de concorde, de confiance et d’espoir, pour Dans un tel contexte, dans une telle conjoncture, la seule solution, la seule option de raison,
commémorer le 28 novembre 1958. Date mémorable! c’est la promotion de la valeur-travail.
Date historique! Ce jour-là, la République du Congo est née. C’est donc un événement C’est là, le défi qu’entend toujours relever le gouvernement congolais pour demeurer,
parmi les plus déterminants de la jeune histoire de notre pays que nous célébrons. chaque fois, en harmonie avec ses propres ambitions et les promesses de la République.
Dans le processus de ce noble devoir de mémoire, d’illustres orateurs, dont l’éloquence C’est ce qu’a affirmé récemment devant l’Assemblée nationale, le Premier Ministre, Chef
affinée n’a eu d’égal que le riche contenu de leur pédagogie généreuse, se sont employés, du Gouvernement, Monsieur Clément MOUAMBA. Je cite: «Au coeur du succès de ce
au cours des commémorations précédentes, à nous rappeler : défi, se trouve le travail:
- d’abord, ce que c’est que la République: des principes énergiques et féconds qui ont - le travail productif pour créer plus de richesses en élargissant notre base productrice et
pour noms : égalité, justice, souveraineté du peuple. exportatrice;
- le travail efficient pour changer l’ordre structurel de l’économie nationale, renforcer sa
- ensuite: compétitivité et desserrer l’étau de l’hégémonie pétrolière;
*que notre République fut portée sur les fonts baptismaux dans un contexte tendu et - le travail valorisant et rémunérateur pour renforcer la confiance entre les employés et
douloureux ; les employeurs;
*que, malgré les vicissitudes et les aléas de toute sorte, notre chère République, comme - le travail pour tous, pour cimenter la solidarité nationale, base déterminante de l’indis-
le roseau de l’adage, jamais n’a rompu; pensable sursaut populaire.» Fin de citation.
*qu’enfin, la République du Congo, une et indivisible, a acquis au long de son existence,
solidité et force durable. Mesdames et Messieurs,
La crise telle que nous la vivons, à travers la cruauté de ses faits et méfaits, ne doit pas être
Mesdames et Messieurs, synonyme du chemin de croix qui conduirait au tombeau le patriotisme. Bien au contraire!
Les célébrations présentes qui marquent le 59e anniversaire de la proclamation de la C’est maintenant ou jamais que doit être mieux affûté ce que nous avons tous en partage:
République du Congo, sont placées sous le thème du travail. Le choix de ce thème est, l’amour de notre chère patrie.
en vérité, une interpellation individuelle et collective à une méditation profonde sur un C’est maintenant ou jamais que s’impose à chacun et à tous le devoir de solidarité envers
concept qui, pour notre République, a une connotation particulière. la Nation. Et cette flamme de survie collective, nous devons l’entretenir par le culte du
Dès la genèse de la République, les pères fondateurs ont décidé que cette dernière devrait travail, encore et toujours le travail bien
être portée par un mot d’ordre, une règle d’action, une dynamique de mobilisation dont le accompli avec foi et patriotisme.
travail devait être le pilier majeur. Telle est notre planche de salut.
C’est ainsi qu’a été conçue la devise officielle de la République du Congo: Unité- Tra- Telle est notre bouée de sauvetage au milieu de cet océan en furie.
vail-Progrès. Le travail dans l’unité, pour le progrès. Puisque le travail est synonyme d’épanouissement personnel et collectif; puisque le travail
En plaçant notre République sous le sceau du travail, les pères fondateurs avaient fait est le ferment du progrès, le catalyseur de l’affranchissement et de la renaissance des
le pari de l’essentiel. peuples et des nations, il n’y a que par lui, le travail, qu’en toutes circonstances, la Répu-
Parce que le travail, c’est ce qui permet de construire un individu; ce qui permet de bâtir blique s’accomplira et s’affermira.
les sociétés. Vive le 28 novembre !
Parce que le travail, c’est ce qui permet aux individus de s’élever dans la société; d’exprimer Vive la République!
leurs capacités et leur utilité au service de cette dernière. Vive le Congo !
Je vous remercie.

PAGE 10 - LA SEMAINE AFRICAINE N° 3748 DU MARDI 5 DECEMBRE 2017


VIE DE L’EGLISE
21è voyage apostolique du Saint Père en Birmanie et au Bangladesh
Le Bangladesh est désormais
confronté à l’une des plus graves
crises humanitaires de ce début

Le Pape François a célébré une messe en de XXIe siècle. Les Rohingyas


fuient ce que l’ONU considère

plein air au Bangladesh, avec 100. 000 fidèles


comme une épuration ethnique
par l’armée birmane. Pour ac-
cueillir ces populations ayant
Le Pape François a célébré, vendredi 1er décembre marchands portugais. tout perdu, d’immenses camps
2017, au Bangladesh où il était arrivé jeudi 30 Autre événement très attendu de réfugiés sont sortis de terre en
novembre dernier, une messe en plein air en pré- de la journée, la rencontre du l’espace de quelques semaines,
sence de 100 000 fidèles de la minorité catholique pape François avec des réfugiés cités de tentes où règne une
inquiète, avant une rencontre très attendue avec rohingyas, même si elle a été misère noire. Après une cer-
des réfugiés rohingyas. Vers 10 heures locales (4 beaucoup plus confidentielle. taine retenue diplomatique sur
heures GMT), le Souverain pontife est arrivé sur L’exode de cette minorité mu- la question des Rohingyas lors
fond d’hymnes religieux chantés en bengali dans sulmane de Birmanie constitue de son passage en Birmanie, le
un grand parc de Dacca. Une foule l’y l’attendait. la toile de fond dramatique de pape a lancé un vibrant appel à
Des dizaines de milliers de catholiques ont fait la son voyage en Asie. la communauté internationale
queue pendant des heures pour pouvoir rentrer Le pape François face pour résoudre cette crise hu-
dans l’enceinte, certains arrivés dès cinq heures à des Rohingyas manitaire. Cela doit s’effectuer,
du matin.
Dès son arrivée à Dacca jeudi, en a indiqué le pape François, «en
provenance de Rangoun, le Pape travaillant pour résoudre les
Après la Birmanie, le Pape le Pape priera pour l’harmonie questions politiques qui ont
François est arrivé entre toutes les croyances et a demandé des «mesures déci-
sives» en faveur des Rohingyas, conduit à ce déplacement massif
au Bangladesh que nous n’ayons pas à faire Le Pape François reçu au Bangladesh. de personnes, mais aussi en
Le lieu était sous haute sécurité, face à une répression», a-t- pour lesquelles il s’était ému
petites Églises des «périphéries 24 heures sur 24 depuis trois avant même la marée humaine offrant une assistance matérielle
dans ce pays confronté à une sé- elle déclaré à l’Agence France immédiate au Bangladesh». Le
rie d’attaques djihadistes contre presse (AFP). de la planète». Une démarche ans», a rapporté l’unique Cardi- de plus de 620. 000 réfugiés
dans laquelle s’inscrit sa tournée nal du pays, Patrick D’Rozario, qui a afflué au Bangladesh ces Souverain pontife a, par ailleurs,
les minorités religieuses-dont les Seize nouveaux prêtres rendu un hommage appuyé aux
chrétiens-ces dernières années. ordonnés asiatique, passée par la Birmanie également archevêque de Dacca. trois derniers mois. À l’occasion
et le Bangladesh. Il a ainsi ordon- Le christianisme est une religion d’une rencontre interreligieuse «sacrifices» du Bangladesh qui
Des milliers de policiers et de accueille ces foules désespé-
membres des forces de sécurité relativement nouvelle dans ce à 17 heures (10 heures GMT) à
sous-continent indien qui a Dacca, le Souverain pontife a rées, louant «l’esprit de générosi-
patrouillaient, chaque pèlerin té et de solidarité» de son peuple.
était fouillé au corps. vu naître l’hindouisme et le été présenté à une délégation
La venue du Pape au Bangladesh, bouddhisme. Il n’est arrivé sur le de 16 réfugiés rohingyas, parmi
territoire de l’actuel Bangladesh lesquels, une femme et deux Gislain Wilfrid BOUMBA
la première depuis Jean Paul II,
en 1986, est un événement pour qu’au XVIe siècle, amené par des enfants.
la minuscule communauté de
375.000 catholiques (soit 0,24%
des 160 millions d’habitants). Si
Congrégation des sœurs de Saint Joseph de Cluny
le gros de l’assistance provenait
de l’agglomération de Dacca, des Jubilés de diamant, d’or et profession perpétuelle
croyants sont venus des quatre
coins du territoire pour assister
Samedi 11 novembre
La foule en liesse accueillant le Souverain pontife. 2017, la congrégation
à la messe. des sœurs de Saint Jo-
Sarala Murmu, une femme de 66 Des dizaines de maisons de né lors de la messe, 16 nouveaux
seph de Cluny a fêté
ans de la tribu santal, a ainsi fait Santals, l’une des communautés prêtres, pour un pays qui en plusieurs évènements:
le déplacement depuis la ville les plus pauvres du Bangla- compte moins de 400. Au Ban- Sr Carole Whilma Ko-
de Panchagarh, dans l’extrême desh, ont été l’année dernière gladesh majoritairement musul- kolo et Sr Divine Matou-
nord du Bangladesh. «Je suis incendiées, actes pour lesquels man, les chrétiens s’inquiètent mona Souamounou se
chanceuse d’avoir pu venir ici ils suspectent leurs voisins mu- désormais de leur avenir face sont engagées définiti-
pour voir le pape et me joindre à sulmans. A la tête du 1,3 milliard à une montée de l’extrémisme vement dans la Congré-
ses prières. Nous espérons que de catholiques dans le monde, islamique. «Je n’aime pas cela gation par la profession
le pape aime encourager les mais nos églises sont gardées perpétuelle. Sr Ana Pe-
rez Cossio a fêté son
jubilé d’or: 50 ans de vie
SALARIES au service du Seigneur!
Sr Claire Barlovatz et Sr
Florence Ombissa ont Les élues du jour en procession d’entrée à la messe.
célébré leur jubilé de
Ouverture des inscriptions diamant: 60 ans au ser- nous a fait prier par ses
magnifiques chants variés.
nédiction spéciale donnée
aux consacrées.
en cours du soir :
vice du Seigneur dans Mgr Miguel a bien expliqué Nous avions choisi cette
la vie religieuse! la parabole de la Vigne in- date, 11 novembre, fête
- 3éme Année Bachelor;
sistant sur l’union profonde de Saint Martin de Tours,
patron de la Congrégation
L
’eucharistie de fête à la avec le Christ par le moyen

- Masters (MBA, MRH, MCG,


cathédrale Sacré-Cœur de la prière, indispensable et anniversaire du baptême
de Brazzaville, magni- pour «tenir» bon dans la vie. d’Anne-Marie Javouhey qui
fiquement décorée par le dira «c’est de cette fête que date la
MQHSE, MMO, MCLS, …). père de Sr Divine, a été pré-
sidée par Mgr Miguel Angel
La cérémonie des vœux
perpétuels a eu lieu après
Congrégation»
Olaverri, évêque de Pointe- la Parole de Dieu. Le dia- Merci au Seigneur qui ap-
Noire, concélébrée par logue entre le célébrant et pelle toujours ses enfants
Diplômes Français
Mgr Louis Portella Mbuyu, les jeunes sœurs a été suivi à Son Service pour vivre
évêque de Kinkala, et par avec beaucoup d’attention avec Lui et travailler dans
une vingtaine de prêtres. par les fidèles. Sa Vigne!
Une foule composée de pa- A l’offertoire les trois sœurs
Tel: 06 638 85 87; 04 43 148 27 E-mails: escicinfo2013@gmail.com rents, d’amis de religieuses, jubilaires ont renouvelé leur Les Sœurs de
de religieux entouraient les consécration avec beau- SAINT JOSEPH DE CLUNY
escicinfo2013@escic-cg.com; Site: www.escic-cg.com élues du jour. La chorale coup de joie.
«Mama Elombé» de la paroisse L’eucharistie débutée à 10 h
Sainte Marie de Ouenzé a pris fin à 13 h par une bé-

Etude de Maître Ghislain Christian semble des opérations de liquidation et pris connaissance des
YABBAT-LIBENGUE comptes définitifs arrêtés le 31 Décembre 2016, présentant Congrégation des religieuses de Saint Joseph de Cluny
Notaire à Pointe-Noire un solde débiteur de Dix Millions Quatre Cent Quatre Vingt
Avenue Charles de Gaulle, immeuble ex air Afrique face
hôtel Elaïs, Tél: 06664.85.64/04432.52.12.
Cinq Mille Trois Cent Vingt Cinq (10.485.325) Francs CFA,
l’assemblée générale a approuvé lesdits comptes.
Sœur Françoise Da Silva rappelée à Dieu
B.P: 4821, E-mail: yabbatchristian@yahoo.fr, Deuxième Résolution: Née à Boma (RDC) en
Pointe-Noire – République du Congo. L’assemblée générale, compte tenu de ce que le compte
définitif de liquidation fait ressortir un solde débiteur de Dix 1925, et décède à Thiais
SOCIETE GLOBAL PARTS SERVICES Millions Quatre Cent Quatre Vingt Cinq Mille Trois Cent Vingt (Val de Marne) France,
ENERGIES D’AFRIQUE Cinq (10.485.325) Francs CFA, décide qu’aucun rembour- le 24 novembre 2017, à
Société à Responsabilité Limitée sement des parts sociales ne peut être effectué et aucune 92 ans, après 72 ans de
Au capital de Francs CFA: 1.000.000. attribution aussi ne pourra être réalisée vu que les caisses vie religieuse, Sr Fran-
Siège social: Centre-Ville, Avenue Charles de la société sont vides et que l’actif est vide. çoise Da Silva repose
De Gaulle, Troisième Résolution:
Pointe-Noire, République du Congo. aujourd’hui dans la paix
L’assemblée générale en conséquence des résolutions
adoptées, donne quitus au liquidateur pour sa gestion et la de Dieu après une vie
Suivant acte établi par Maître G. Christian YABBAT-LI- décharge de son mandat à compter du 20 Octobre 2017, date bien remplie à Son Ser-
BENGUE, Notaire titulaire d’un office notarial, en date du à laquelle est constatée la clôture de la liquidation. vice. Elle a vécu en tant
20 Octobre 2017, enregistré au domaine des timbres le 31 Quatrième Résolution: que religieuse de Saint
Octobre 2017, sous le folio 197/30 N° 7650 à Pointe-Noire. En considération de tout ce qui précède, l’assemblée géné- Joseph de Cluny 37 ans
Les associés de la société «GLOBAL PARTS SERVICES rale décide de radier la Société au Registre de Commerce de sa vie au Congo. Elle
ENERGIES D’AFRIQUE», aux termes de l’Assemblée et du Crédit Mobilier. appartient à l’une des
Générale ordinaire de liquidation, ont arrêté les résolutions
suivantes: premières générations
Fait à Pointe-Noire, le 27 Novembre 2017.
des sœurs congolaises. douli, Mbinda et Javouhey. 1982 puis ira se reposer
Première Résolution: Pour avis. Elle a été successive- Elle est envoyée comme à Thiais après 15 années
Après avoir donné lecture du rapport du liquidateur sur l’en- -Maître G. Christian YABBAT-LIBENGUE - ment supérieure à Min- missionnaire à Rome, en de service à Rome.

PAGE 11 - LA SEMAINE AFRICAINE N° 3748 DU MARDI 5 DECEMBRE 2017


VIE DE L’EGLISE
Paroisse Saint Pierre Claver de Bacongo (Archidiocèse de Brazzaville) Basilique Sainte-Anne du Congo
(Archidiocèse de Brazzaville)
Le père Aimé Porret a soufflé La chorale Les Piroguiers du Congo
ses 80 bougies a célébré le 68e anniversaire
de sa fondation
Une émouvante cérémonie, riche en symboles, Il a formé tant de personnes que

S
olennité du Christ-Roi de l’univers 1949, Solennité du
a été célébrée, le dimanche 29 octobre 2017, en lui-même ne se souvient plus Christ-Roi de l’univers 2017: la chorale des Petits Chan-
l’église Saint Pierre Claver de Bacongo, à 11h 00. de noms qu’il a envoyées au teurs à la Croix d’Ebène du révérend père Charles Le-
Au cours de cette eucharstie, présidée par le père séminaire pour la mission. comte, a fêté ses 68 ans de mutation en chorale des Piroguiers.
Aimé Porret, vicaire dans cette paroisse, celui-ci a Depuis Saint-Esprit de Moun-
rendu grâce à Dieu pour avoir totalisé ses 80 ans gali, Saint Jean Marie Vianney
d’âge. C’était en présence de nombreux prêtres de Mouléké, Sainte Marie de
parmi lesquels Mgr Giuseppe Commisso, chargé Ouenzé, Sainte Rita de Mou-
d’affaires à la Nonciature apostolique, les abbés kondo, Saint Augustin de la
Brice Armand Ibombo, secrétaire général de la Tsiémé pour finir à Saint Pierre
Conférence épiscopale du Congo (CEC), Ildevert Claver,Tâta Aimé est un héros
Mathurin Mouanga, recteur du Grand séminaire dans l’ombre dont le Christ se
Cardinal Emile Biayenda, Olivier Mikoli, aumônier sert toujours pour donner la vie
diocésain des Scouts et guides du Congo, les d’éternité. Il est l’artisan de plu-
pères Brel Malela Daouda, supérieur régional des sieurs œuvres dans l’Archidoi- Une vue de
cèse comme la Communauté
l’intérieur de
pères sacrementins au Congo, Gabriel Bodiong, la Basilique
vicaire général de Gamboma, et d’autres prêtres. Telema. Le père Aimé a battu le
Sainte-Anne

H
Père Aimé Porret, octogénaire. record de longévité au poste de du Congo.
ormis les prêtres, et de sa congrégation. curé à la paroisse Saint Pierre
d’autres invités de La chorale Tanga-ni-Tanga a ancrée dans la sorcellerie, l’ac- Claver, soit 19 ans de service.
marque ont honoré de agrémenté la cérémonie. Dans cusation de malveillances, les Le souvenir du Bon Cardinal
leur présence cette cérémonie, son homélie, tirée de l’Evangile mauvais sorts, pour accéder Emile Biayenda reste vivant
comme l’honorable Préference selon Saint Mt 22, 34-40, père à la mentalité évangélique des auprès de lui pour avoir vécu
Matsima Kimbembe, député de Aimé Porret a invité le peuple béatitudes, du pardon, de la ensemble durant six mois dès
la première circonscription de de Dieu à l’amour véritable sans bénédiction, du service gratuit, sa première année au Congo.
Bacongo, Edouard Mbaloula, contrainte. Il est difficile d’aimer bénévole.» Signalons que l’association
président du Bureau exécutif de tout son cœur et de toute Après le chant d’action de des Scouts et guides du Congo
diocésain pour l’apostolat des son âme comme le recommande graces, le père Brel a pris la pa- (Région de Brazzaville) a saisi
laïcs, (BEDAL), des religieux, Dieu et d’aucuns se posent la role pour vanter les mérites du cette occasion pour lancer les Les Petits Chanteurs à la Croix d’Ebène
religieuses et des fidèles laïcs. question si l’amour est une obli- pasteur à l’honneur et remercié activités de l’Année pastorale Pour la petite histoire, le petit groupe de chants des enfants
A la lumière de cet évenement gation ou une loi à inscrire dans les participants pour leur pré- 2017-2018. de Poto-Poto vit le jour en 1936, sous la houlette de l’organiste
jubilaire, l’exploit des quatre- un code. Mais le vrai amour est sence et sympathie à l’endroit Joseph Dacosta (père de sœur Alphonse de la Congrégation
vingts ans dont chante le psal- celui qui vient de l’intérieur du du père Aimé. Ce baobab de 80 Nathan DANDOU SIASSIA
des sœurs de Saint Joseph de Cluny).
miste est désormais une réalité cœur où l’action n’est pas dictée ans avait célébré en 2015, ses A partir de 1940, le père Charles Lecomte, vicaire du père
pour le missionnaire, père par une force. «Que l’annonce de 52 ans de sacerdoce, et partage
Nicolas Moysan, en charge des travaux de construction de la
basilique Sainte Sainte-Anne du Congo, réorganisa le groupe
Aimé Porret qui est devenu le cet amour du Christ, puisse aider la joie de l’Evangile avec le qu’il affilia à la Fédération des Pueri Cantores de Mgr Mallet
premier jeune de sa paroisse les fidèles à quitter la mentalité peuple congolais depuis 48 ans. (Les Petits Chanteurs à la Croix de Bois), sous l’appellation
des Petits Chanteurs à la Croix d’Ebène.
Point de Vue La messe des Piroguiers
A la recherche de l’originalité, le père Charles Lecomte contac-

Les veillées mortuaires en Afrique et tera la musicologue Eliane Barat Pepper pour introduire une
note véritablement africaine dans les chants liturgiques.

particulièrement au Congo-Brazzaville
Ayant séjourné en pays Bandas en RCA, Eliane Barat Peeper
s’inspirera des chants des piroguiers Bandas, pour intro-
duire, pour la première fois, le tam-tam, instrument africain
De vrais spectacles! Nous constatons avec regret rance en la Résurrection et notre de musique, dans l’Eglise à côté de l’orgue. Une révolution
que les veillées mortuaires sont devenues des foi en Jésus-Christ. pour cette époque.
Le 14 mai 1948, Mme Eliane Barat Peeper remet au père Charles
lieux des rendez-vous entre hommes et femmes Les autorités sont pour leur
Lecomte les partitions de la messe des Piroguiers, une adap-
au Congo. Cette situation doit interpeller les au- part appelées à conscientiser la tation pure des chœurs Bandas, accompagnés à l’orgue et
torités publiques, l’Eglise, nos familles et toutes population face aux antivaleurs au linga (tam-tam parlant). Le 1er novembre 1949, ouverture
les forces vives de notre société. par la divulgation et la formation

N
de Sainte-Anne au culte, au son de la messe des Piroguiers
en éducation civique, tout en in-
os veillées mortuaires Quelle est la réaction d’un sous la direction du père Charles Lecomte.
terpellant la population pour que Des Petits Chanteurs à la Croix d’Ebène, aux Piroguiers
deviennent de grandes membre d’une famille qui apporte
cessent ces pratiques. L’Eglise Solennité du Christ-Roi de l’univers 1949, entrée dans la
fêtes célébrées avec sa participation à l’achat d’un
et l’Etat sont appelés hic et nunc basilique sous l’appellation des Petits Chanteurs à la Croix
éclats: on dépense plus d’un cercueil et qui est cassé devant
à œuvrer main dans la main pour d’Ebène avec leur aube blanche et la petite croix d’ébène au
million, achat des suites de lui au cimetière? Cela est révol-
relever ce défi qui s’impose à cou, la chorale termina la messe sous l’appellation des Piro-
pagnes, des cercueils dernier tant, car avec la crise actuelle, guiers, avec les applaudissements et les congratulations des
l’heure actuelle.
cri de marque américaine et il on devrait apprendre à éviter les fidèles, dans une confusion bon enfant entre, l’œuvre musicale
en va de même pour le moyen dépenses inutiles. (la messe des Piroguiers) et les exécutants (la chorale). C’est
Abbé Rostand
de transport (le corbillard V.I.P.) Le désordre observé lors des Abbé Rostand Nsadi Boukaka. ainsi que la mutation avait été faite, et Les Piroguiers avaient
BOUKAKA–NSADI
utilisé pour conduire le défunt veillées incombe à certains chefs gardé leur aube blanche et la croix d’ébène.
qu’elle nous recommande n’est Econome et professeur des Sainte-Anne et les artistes
à sa dernière demeure et cela de famille, qui profitent de l’occa-
pas une pratique nécro-man- sciences physiques au Sémi- Dans les faits, la mutation de la chorale des Petits Chanteurs à
suivi d’un carnaval à l’aller sion pour s’enrichir en imposant
tique. Elle traduit notre espé- naire Notre-Dame de Loango la Croix d’Ebène en chorale des Piroguiers venait compléter la
et comme au retour du cime- des montants astronomiques vision que les artistes avaient de Sainte-Anne à cette époque.
tière, provoquant parfois des comme frais de participation, Tout était basé sur le fleuve.
accidents. sans égards pour la viabilité des Diocèse d’Impfondo - Mme Barat Peeper avait donné le nom de «messe des piroguiers»
Aujourd’hui par ailleurs, nos poches de leurs proches. Ces
Publication de bans
à son œuvre musicale.
cimetières sont divisés en trois chefs ne pensent qu’à leur propre - Pour séparer le chœur encore en travaux, de la nef, M. Pierre
catégories distinctes: des nan- intérêt. Car pour eux, c’est l’occa- Lods, fondateur de l’Ecole de Peinture de Poto-Poto, avait
tis; des plus ou moins nantis sion de rendre la vie difficile aux peint une magnifique et gigantesque fresque représentant
Le Diocèse d’Impfondo a la joie d’annoncer aux diffé-
et des pauvres ou les corps autres et de régler des comptes. rentes communautés chrétiennes du pays, les ordina-
Sainte-Anne arrivant avec la petite Marie dans une pirogue,
sans familles. A l’enterrement, Quand on vérifie leur passé, on tions diaconale et presbytérales qui auront lieu, à la
conduite par trois Anges.
- La chorale des Piroguiers complétait naturellement le décor.
on casse le cercueil du défunt, arrive à la conclusion qu’ils le cathédrale Saint Paul d’Impfondo, dimanche 7 janvier Les Piroguiers chantants
pour le protéger des déterreurs font pour rattraper le retard de 2018, en la fête de l’Epiphanie. Les quatre appelés sont Après un passage rapide sous les directions des pères Paul
en y déposant de la sardine, de leurs vies hypothéquées. Cer- les fils de La Likouala. Il s’agit de: Ghislain Ebazel Bureth, André Lemaire, et Pierre Peyre (1950–1952), Maître
l’acide, de la terre, des feuilles tains d’entre eux s’acharnent sur Fiston, (diacre), Mifrad Josaphat Ittady Mafimba, origi- Emile Oboa va marquer durablement la chorale des Piroguiers
traditionnelles et autres choses les biens laissés par le défunt et naire de la paroisse Sainte Odile de Dongou, (prêtre), du Congo, au point de l’incarner. Les Piroguiers chanteront
du genre. vont jusqu’à chasser la veuve et Fiso Gaël Motoko, (prêtre), Mashia Fila Fila (prêtre). encore longtemps la berceuse: Mwana nzesi la léa, comme
Les deux derniers sont de la paroisse d’Epena.
Au retour des cimetières, on les enfants. Du coup ces enfants pour se consoler. R.I.P.
L’évêque d’Impfondo invite les personnes qui les Georges MABONA
oublie en quelques tierces rejoignent les groupes criminels connaissent bien à donner leur avis en vue de les
de secondes l’image de la qui existent dans notre beau pays aider pour leur avenir, et demande à ceux ou celles
personne déposée en terre (bébés noirs, indiens, arabes ou qui souhaitent contribuer à la réussite de l’événement
pour se précipiter sur la bois- américains), et deviennent un de pouvoir s’adresser à l’évêché ou au secrétariat du
son. Avec toutes les dépenses danger public. Au vu de tout cela diocèse d’Impfondo. Tél.: 05.526.09.21/05.553.34.81/0 Vente de parcelle
effectuées on pouvait bien l’Eglise et l’Etat sont interpellés, 5.568.70.09 ou 06.635.26.60/06.404.50.77/06.995.49.15 Située au quartier Moussosso, vers la paroisse Notre
sauver le parent lorsqu’il était sachant bien que ces deux insti- Compte bancaire BCI intitulé: Diocèse d’Impfondo
Dame du Suffrage, à un bon prix.
malade. Voilà comment nous tutions ont de l’influence au sein BP 30 Impfondo (République du Congo) Numéro du
Compte: 37107111231: clé 65 Contacts: 05 531 36 53/06 976 58 36
manifestons notre deuil dans de la société.
la société actuelle. C’est triste L’Eglise doit édifier les citoyens
Mgr Jean Gardin Parcelle à vendre avec fondation, au quartier Djiri, dans
et c’est méchant de notre part à lutter contre ces pratiques sa- Evêque d’Impfondo
d’oublier même le sens sacré taniques, pour qu’ils retiennent une zone habitée, à 2 km de la voie goudronnée.
de la mort. tous que la prière pour les morts Contact: 01 081 27 92 / 06 662 37 39.

PAGE 12 - LA SEMAINE AFRICAINE N° 3748 DU MARDI 5 DECEMBRE 2017


VIE DE L’EGLISE
Présentation de la Lettre Pastorale de Mgr Daniel Mizonzo, Evêque de Nkayi Archidiocèse de Brazzaville
«Inzo» La paroisse Christ-Roi d’Imvouba
«Inzo», c’est le titre de la lettre pastorale de Mgr
a célébré ses 5 ans d’existence
D
imanche 26 novembre 2017, en la solennité du Christ-Roi de
Daniel Mizonzo publiée le 1 er octobre dernier à
l’univers, les chrétiens d’Imvouba ont rendu grâce à Dieu
l’occasion de sa quinzième année d’épiscopat. pour les 5 ans d’existence de leur paroisse. Au cours d’une
Inzo fait suite à une longue liste de lettres déjà célébration eucharistique présidée par l’abbé Donald Wafa Bant-
publiées par Mgr Daniel Mizonzo à l’instar de simba, curé de la paroisse, entouré de l’abbé Hybride Nkounkou,
«Maza, Madia… ». Composée de 32 numéros qui vicaire paroissial et de Ruben Singou, stagiaire pastoral, ils ont
se déclinent en 4 parties, prises elles-mêmes en dit merci à Dieu pour sa bonté.
sandwich entre une introduction et une conclu- C’est aux sons de la chorale Christ-Roi en cette solennité que la
sion, la Lettre Pastorale ‘’Inzo’’ (La Maison) pose
les jalons d’une redécouverte de l’importance
et de la valeur de la Maison dans l’histoire de
l’homme. C’est pourquoi, déjà dans l’introduction,
le Père Evêque n’hésite pas d’affirmer: «L’homme,
depuis l’époque de l’homme de Cro-Magnon vivant
dans les grottes et les cavernes, plus que les
bêtes sauvages, s’est toujours donné des lieux
pour se protéger des éléments qui menacent sa Mgr Daniel Mizonzo. La couverture du document.
vie telles les intempéries: pluies, tempêtes, ou-
ragan, froid, fraicheur, vents, bêtes sauvages et de la dignité sociale. des maisons sont bien évi-
féroces, adversaires et ennemis». En fait, construire une demment des vrais crimes
maison pour un homme contre la maison. C’est
façon spécifique une dynastie, avant d’accueillir sa fu- pourquoi Mgr Daniel n’hé-

T
outefois, cette lettre n’a
pas pour but d’exposer la maison de David (1R 12, 20; ture épouse est consi- site pas à s’interroger:
toutes les catégories Lc 1, 27).» déré dans nos traditions «Comment donc, comme c’était le
comme un acte de matu- cas dans notre pays, dans notre L’abbé Donald Wafa Bantsimba célébrant la messe.
de maisons. Car le concept Grosso modo, cerner
de Maison regorge toute une la conception biblique rité et de responsabilité. Diocèse rural, comprendre que des chapelle s’est remplie. Plusieurs chrétiens venus des commu-
panoplie de significations et de «Inzo», c’est aussi en- Cependant, pour les fonc- retraités, ayant investi leur argent nautés de base ont massivement pris part à cette célébration
de signifiances. Paraphra- trevoir son double rôle tionnaires et les citadins des années durant pour construire eucharistique. Deux cérémonies ont ponctué cet événement: les 5
sant le philosophe Scipion théologique d’édifica- qui n’ont pas construit leurs maisons familiales en ville ans d’existence de ladite paroisse et la fête patronale de la chorale
Dupleix, Mgr Daniel écrit tion et de réunification une maison «c’est une source et au village, les ont vues toutes qui porte le nom de Christ-Roi, le tout couronné par une petite
d’ailleurs: «… ‘’La Maison‘’ est couplé à sa portée so- de non considération et de raillerie incendiées, ou détruites tour à tour collation pour donner un caractère particulier à cette journée.
la plus riche et relevée de toutes les cio-anthropologique. La de la part des habitants du village; en ville et au village?». Le curé, en focalisant sa méditation sur les textes du jour, a ex-
notions tant par l’étendue de son objet conception négro-afri- par exemple lors des évènements La lettre pastorale de Mgr pliqué le sens de la royauté du Christ. Il a par ailleurs donné les
qui comprend beaucoup de sens et caine de la maison est joyeux ou malheureux (comme les Mizonzo est un document orientations de cette Année pastorale et la réalisation du grand
de significations.» La maison drôlement similaire à mariages, les naissances, les fêtes très riche. La Maison rem- projet déjà amorcé celle de l’érection de la grotte mariale dans le
dont il est question ici, peut celle de la Bible «Case ou du village, les décès) si vous n’y plit ces trois fonctions but de rapprocher les chrétiens et de les encourager à la dévotion
s’appréhender comme: «le regroupement de personne». aviez point de maison, c’est triste». essentielles, à savoir: Mariale. La célébration a été animée par la chorale Christ-Roi et la
lieu d’habitation de la famille nucléaire «Inzo» ou «Ndzo» renvoie Orientations pastorales se protéger, se reposer, Schola populaire. Tous les mouvements d’apostolat ont été vêtus
de leur tenue respective.
ou élargie. Peut-être de la maison de à «». On peut donc par- Ceci étant, certains faits mais aussi se reproduire
La paroisse Christ-Roi d’Imvouba
Dieu, du Temple, maison-église». ler de «Ndzo Bakulutu» et gestes (l’insalubrité, en toute quiétude. Ceci
Situé à 125 km dans la partie nord de Brazzaville sur la nationale
Repères bibliques case des Anciens-An- les cuisines sales, les dit, sauver la maison ne
n°2, le village d’Imvouba regorge de plusieurs atouts pour son
Dans la littérature vétéro- cêtres; «Ndzo Bakuyu» odeurs nauséabondes,…) consiste pas seulement développement, parmi lesquels sa terre fertile. Ainsi l’activité
testamentaire, bayit (beit) case des mânes, des qui peuvent faire de la à bien la construire, mais principale de ce village est la vente de son manioc sur le marché
désigne le lieu «d’habitation esprits. «Ndzo Bafua» la maison non pas un lieu aussi à l’entretenir. Mgr Da- de Brazzaville. Imvouba est un village cosmopolite où on trouve
habituel des Israelites. La maison maison des morts (la d’épanouissement, du niel Mizonzo, en sa qualité plusieurs ethnies dont la majorité est téké avec une présence
israélite était généralement construite tombe); «Ndzo Nzambi» vivre ensemble, un bio- de père, compatit à la dou- remarquable de la communauté rwandaise. La quasi-totalité des
en pierre ou en briques avec sou- maison de Dieu ou lieu tope agréable; mais plutôt leur de ses compatriotes populations qui y résident viennent un peu de partout, de sorte
vent un bassement en pierres.» de prière et bien plus… un lieu inhabitable, une du département du Pool. qu’il est un peu difficile de trouver les natifs du coin. La plupart
Mais, à la différence de notre Ainsi, la maison en vraie poubelle. Devant Il écrit d’ailleurs dans la viennent de Djambala, Lékana… Imvouba était un village d’une
époque où les maisons sont Afrique et particuliè- ce triste constat: «nous conclusion de sa lettre: même famille, divisé en cinq petits-villages: Itaba, Ingolo, Mâh,
séparées par les ruelles et rement au Congo, est devons soigner la marque de «Ma pensée va aussi, bien sûr, Masina, Nsaba.
les avenues, dans l’Israël considérée comme «un nos maisons, en en faisant des à tous les déplacés du Pool qui En 1982, le regroupement des villages a fait qu’Imvouba devienne
ancien «les maisons regroupées espace familial, lieu d’accueil, paradis terrestres agréables à y sont dans notre Diocèse, et même un grand village centre qui compte aujourd’hui dix mille deux
formaient les villages qui contenaient de rencontre et de formation… vivre». A côté de ces faits dans d’autres Diocèses et dont les cent quarante-deux habitants, Imvouba signifie rassemblement.
les maisons de pauvres et les mai- C’est le locus spatio-temporel déconcertants on peut maisonnées ont quitté leur terre, Avec l’arrivée des vieux missionnaires spiritains, c’est en 1982
sons des riches. Il y avait des maisons dans lequel la famille réalise ajouter: «les déviances d’affec- leurs villages, leurs maisons par- que les pères Guy et Jean Guth accèdent à la zone Mpoumou.
des villages et des maisons des villes, le vivre ensemble, se réunit, tivité sexuelles (homosexualité, ticulièrement, vivant dans les sites Les deux missionnaires évangélisaient de famille en famille
des palais». dialogue, vit en communauté, pédophilie, incestes), alcoolisme, précaires; je comprends très bien (causerie-catéchisme).
Après dix ans de pourparlers, entre 1990 et l’an 2000, Mgr Barthé-
Dans l’ancien comme dans accueille, travaille; c’est le tabagismes, et traumatismes sont leurs soucis qu’ils me partagent:
lemy Batantu vint à baptiser les fidèles de la zone d’Imvouba. Suite
le nouveau Testament, la premier lieu de socialisation, à bannir de la maison». Monseigneur, quand allons-nous
au protocole d’accord signé entre le royaume Téké representé
maison ne signifie pas seu- d’intégration, la première école Le projet de paix perpé- rejoindre nos villages? Allons-nous par le roi Gaston Ngouayoulou et l’Eglise catholique représentée
lement le bâtiment d’habita- de formation et d’information, tuelle de l’humanité ap- retrouver nos maisons? En quel par Mgr Barthélemy Batantu, archevêque de Brazzaville, le 14
tion: «mais encore l’ensemble de de la personne humaine où les paraît aujourd’hui plus état, incendiées, détruites ou pas?» mai 2000, il y eut la pose de la pierre pour la construction de la
ceux qui y habitent. De façon plus anciens (parents) enseignent qu’utopique. Le terrorisme paroisse. Et ce jour-là devant une grande foule de fidèles et les
large, la maison peut aussi désigner et transmettent tous les sa- qui est l’autre nom de la Daslin NGOUBILI, autorités de la zone en présence du secrétaire du roi, 300 fidèles
un Etat organisé; la maison d’Israël; voirs». guerre et certaines scènes (Stagiaire prédiaconal à venant des villages environnants furent baptisés et huit mariages
la maison de Juda (1S7, 2-3) ou de C’est aussi le symbole de destructions massives l’évêché de Nkayi) religieux furent bénis.
Ce n’est que plus tard, en 2012, que Mgr Anatole Milandou, nouvel
archevêque de Brazzaville, érigea Imvouba en une paroisse dont
Point de vue l’abbé Alex Guy Noël Bafingat sera nommé curé, accompagné de

Les cimetières plus importants


Chancelvy Boutandou Nguimbi, encore diacre, et ordonné prêtre,
en juillet 2013, à Linzolo. Une année après, l’abbé Donald Wafa
Bantsimba succédait comme curé de cette paroisse, avec pour

que les hôpitaux?


vicaire l’abbé Arnaud Matsiona, de 2013 à 2017.
Depuis septembre 2017, l’abbé Hybride Nkounkou a remplacé
l’abbé Arnaud Matsiona, en qualité de vicaire.

Itatolo, La Tsiémé, Moukoundzi Ngouaka, Ma Cam- régaliennes.


pagne, Bouka, La Grâce, Mont Barnier, Loukanga Il me semble que mort, on
Wayako, Centre-Ville, Mont Sinaï, Makana, etc. Ce est plus important que vi- Yannick Doren Chavi MATINGOU
sont les noms de nos multiples cimetières (privés vant. La multiplication des Etudiant en 2e année de théologie
ou publics). Certains ont fermé pour différentes
cimetières, au détriment des (Grand séminaire Cardinal Emile Biayenda)
structures sanitaires, en est
raisons. D’autres fonctionnent encore. C.H.U., une preuve patente. Il y a plus
Pierre Mobengo, Cogemo, Makélékélé, Talangaï, pour signifier qu’il n’y a sociale (santé, rémunération,
de cimetières que d’hôpitaux. plus de décès. Ensuite, la pension, eau, électricité,
CNSS de Mpissa… vous avez compris: ce sont là Faites un tour dans les diffé- liste des défunts à inhumer, école, etc.), bref de leurs
nos structures de santé (privées ou publiques). rentes morgues de notre ville, affichée devant le portail droits fondamentaux est
Elles se comptent du bout des doigts. vous aurez la chair de poule. du C.H.U, donnait froid au un crime, une violation des
Le nombre de corps qui y dos. Là aussi, les autorités Droits de l’Homme. Et l’ar-

E
ntre nous: comment les mort. Et qu’en est-il pour sortent, chaque jour, pour être publiques ont jugé bon de ne ticle 25 de la Déclaration des
cimetières peuvent-ils le malade admis dans un inhumés est ahurissant. On plus le faire. Novembre est le Droits de l’Homme stipule:
être plus nombreux que centre hospitalier? Cotise- croirait que ces décès sont mois, par excellence, qui est «Toute personne a droit à un niveau
les centres de santé? Comme si t-on comme il faut, pour les dus à une épidémie. L’autorité dédié aux défunts. de vie suffisant, pour assurer sa
les défunts étaient plus impor- vivants, comme on le fait publique ne semble pas s’y Honorons leur mémoire. santé, son bien-être et ceux de sa
tants que les vivants. Combien pour les défunts? Où est préoccuper. Si elle s’en émeut famille, notamment pour l’alimentation,
Pierre Alain Céphas Bantsimba Muan- D’autre part, l’Eglise catho-
dépense-t-on pour inhumer un l’Etat dans cette profusion ga. vraiment, quelles sont les dis- lique fait mention, à chaque l’habillement, le logement, les soins
mort? Et combien dépense-t-on de cimetières disséminés positions pratiques qui sont prière eucharistique, de ceux médicaux ainsi que pour les services
pour venir en aide à un malade à travers la ville, cohabi- prises depuis des années, qui nous ont quittés. Res- sociaux nécessaires… » Mais où
demander son dû: taxes di-
hospitalisé ou alité dans une tant avec la population? pour y faire face? D’ailleurs, pectons certes nos morts, en est-on réellement?
verses, ici et là. Mais quant à
maison? Même les morgues L’Etat est-il complice de ce les nombreux communiqués inhumons-les avec dignité.
la réalisation des infrastruc-
possèdent des espaces V.I.P. «business» organisé autour nécrologiques diffusés quo- Pierre-Alain Céphas
tures, au profit de ses usa- Mais, ne pas se préoccuper
pour les défunts! des morts, des morgues, tidiennement, à la télévision d’abord des vivants, des BANSIMBA-MUANGA
gers, l’Etat traîne les pieds et
Regardez toute la logistique des cimetières? Pourtant, nationale ont disparu, comme malades, de leur situation
oublie souvent ses fonctions
qui s’organise autour d’un l’Etat est sans pitié pour par enchantement. Peut-être

PAGE 13 - LA SEMAINE AFRICAINE N° 3748 DU MARDI 5 DECEMBRE 2017


POINT DE VUE
L’Afrique se meurt, faute d’hommes
peuvent espérer des femmes
et des hommes ayant la pen-
sée en horreur? Notre niveau
de conscience ne s’élève que

de conscience pour remuer la flamme par la force de la pensée. La


pensée, mot de si noble origine,
et à l’étymologie si éclairante:
pensare, en latin classique,
Qu’est-ce qui manque à l’Afrique Noire pour entrait ainsi dans une ère où désirée et voulue toujours plus c’est peser, évaluer. Dans cette
devenir (au sens moral de ce mot) une belle ceux qui avaient côtoyé les efficace, plus rentable, au lieu Afrique Noire, où, quoi qu’en
et grande civilisation? Rien, à la vérité, au vu Blancs et étaient frottés de leur que l’usage désinvolte de la pensent ceux qui ne sont pas
des données premières qui constituent le fon- culture, créèrent des hiérarchies violence par le décolonisé sert toujours remontés aux sources
dement des grandes réalisations sociales: des sociales dans lesquelles ceux des intérêts personnels. Le du drame de l’Afrique, qui a
qui n’avaient pas appris les ma- décolonisé ignore les exigences sérieusement pensé la traite
hommes nombreux, des terres immenses, des, nières des Blancs, occupaient du service d’Etat. L’Etat qui des Noirs et la colonisation,
matières premières offertes à l’exploitation le bas de l’échelle et étaient n’existe pas dans sa tradition. leur part d’héritage dans la
des hommes. Ces matières premières sont en méprisés et volontiers brutalisés Vivant dans une société où l’in- déroute actuelle des sociétés
si grand nombre, et parmi elles les plus pré- par leurs semblables qui avaient dividu n’est l’obligé de personne africaines?
cieuses, que l’Afrique est devenue le fourrier la chance d’être allés à l’école que de ses proches, par le sang Le défaut d’une pensée cou-
des grandes civilisations industrielles, dans le et occupaient de la sorte un ou la culture, ses Ancêtres ne rageuse du passé de l’Afrique
domaine des technologies de pointe. statut social élevé. De nouvelles laissèrent pas au colonisé, puis a eu pour conséquence, qu’en
valeurs sociales étaient nées, au décolonisé, une tradition du dehors de Senghor, de BO-
et une nouvelle sociabilité, en souci de l’intérêt général, ou GANDA Barthélémy et de cet
Par Dominique NGOIE-NGALLA totale rupture avec l’Afrique de celui qui n’est pas de ses étonnant et aimable MANDELA,
précoloniale des égaux. Les proches, ou de son groupe d’ap- il ne se soit levé en Afrique

E
«Blancs-Noirs» qui aspiraient partenance. Le défaut du souci aucun grand homme pour
t cependant, voilà l’Afrique les plus sauvages mêmes, et ses yeux, valable dans tout à l’indépendance, et rêvaient citoyen allait freiner le dévelop- rassembler autour d’une réelle
à la traîne des nations, donc attribut effrayant des êtres l’univers. Or, cette exaltation de se comporter en héritiers pement de l’Afrique décolonisée volonté de conscience (laquelle
et la risée du monde; la doués de raison? L’arbitraire de la culture du colonisateur, la des manières du colonisateur, sur laquelle pesait une tradition ne va pas sans le sacrifice de
contrefaçon des sociétés civili- et la dictature n’étant pas des démonstration de son modèle une fois que celui-ci serait funeste sans ouverture à l’autre son égo) des cultures et des
sées; qu’il s’agisse de politique, traits des cultures africaines social s’accompagnaient de rentré chez lui, se dépêchèrent différent. La misère ne touchait sociétés opposées par leurs
ou d’économie; qu’il s’agisse où les débats contradictoires mépris et de violence, physique de vivre leurs fantasmes: le notre Ancêtre que si elle frappait particularismes. L’Occident
de l’activité intellectuelle, ou ne valaient que s’ils orientaient et verbale. Les Noirs étaient relâchement des moeurs, la des proches vite secourus. Na- qui, aujourd’hui, s’impose au
de spiritualité. Ce qui empêche les parties vers la recherche des macaques, à longueur de belle vie, maintenant, qu’ils en turellement, regroupement de reste du monde, comme le
l’Afrique de se hisser à un ni- d’une solution de consensus journée vitupérés, souffletés à avaient les moyens financiers sujets venus d’ethnies diverses, phare qui guide la marche du
veau de civilisation acceptable, qui ne lèse personne. L’histoire la moindre faute, et renvoyés que leur assurait l’exercice du et donc sans lien de proximité monde, qui l’a élevé à ce beau
c’est son hostilité déclarée à seule peut donc nous fournir à coups de pied. Les colonisés pouvoir. parentale, l’Etat postcolonial niveau de civilisation (au sens
la discipline, à la raison, aux les raisons de la rupture de finirent par croire qu’ils étaient Ils oubliaient que visant avant était exposé à vivre des liens de moral et matériel de ce mot) si
exigences de la conscience l’Afrique avec sa tradition de laids et sots tout l’efficacité de l’action, le sociabilité difficiles, plus ce n’est une inlassable volonté
personnelle. Dans la classe dialogue. Plus que la traite comme des bêtes puantes. colonisateur violent et mépri- difficiles encore les rapports de conscience, incarnée par
politique qui devrait prêcher des Noirs, dont pourtant nous Dans les colonies du bassin du sant les sujets de la colonie, de pouvoir. Ceux-ci ne deve- des hommes de courage et de
d’exemple, le règne des ins- savons la violence érosive, la Congo, par exemple, il se forma était aussi un homme d’ordre, nant vivables que s’ils sont conviction, et par une élite intel-
tincts élémentaires et sau- colonisation doit être appelée bientôt une classe de petites conscient qu’il serait jugé aux doublés d’un rapport de pa- lectuelle dont la vocation fut de
vages. Le successeur attendu au tribunal de la sociologie, de gens sachant lire et écrire, qui résultats par celui qui l’avait renté, au-moins culturel. Il est sans cesse mesurer le chemin
de Nelson Mandela tarde ainsi la psychologie sociale et de se fixa pour objectifs, de copier envoyé. Mais, de l’héritage peu probable que dans un tel parcouru, à l’aune des principes
à venir. L’Afrique Noire reste l’histoire. Contre la traite des le modèle social de l’Occident. laissé par le colonisateur, les contexte sociologique, naisse d’un idéal élevé d’humanité? Le
ployée et soumise sous la Noirs qui, au rebours de la co- Ils s’appelèrent des «Blancs- colonisés ne retinrent que la l’esprit citoyen, libre de toutes drame de l’Afrique Noire, c’est
férule de sombres brutes qui lonisation, n’était pas un’ fait de Noirs», «Mindele-Ndombe». Ils violence, ils rejetèrent le sens sortes d’entraves, surtout psy- de rester coincée entre le
ne manquent cependant pas la quotidienneté, la colonisation étaient des Noirs de l’ordre. Les décolonisés qui chologiques, conscient d’un défaut d’une culture du pouvoir
d’humour pour se proclamer s’installa à demeure, remodela, par leurs couleurs de peau, des arrivent au pouvoir héritent ainsi statut social, où les préroga- d’Etat, avec ses exigences
démocrates, dans le même en conformité avec ses intérêts, Blancs par le comportement d’une tradition déjà solide de la tives s’adossent aux devoirs. morales, et sa caricature colo-
temps qu’ils s’abreuvent, cy- les structures et l’organisation social. Or, les Blancs auxquels violence. Ils se gardèrent de la Et, aussi longtemps que cette niale roulée dans la violence et
niques, de la souffrance de leurs sociales des pays conquis, ils travaillaient à se ressembler, remettre en question. La diffé- conscience citoyenne tardera l’injustice. Et c’est vrai que nos
peuples! Il n’est pas si faux de dont elle moqua les cultures étaient, dans les colonies du rence de sens dans l’usage de à naître, l’Afrique Noire restera oeuvres nous suivent. Le passé
dire que les cris de douleur de et enseigna aux auteurs de moins, des hommes violents la violence entre colonisateur et l’attardée de l’histoire, rebelle à traverse le présent. Malheur
ceux-ci les charment plutôt. ces cultures à s’en moquer. En qui méprisaient les indigènes. décolonisé étant que la violence la règle et aux principes et aux à nous s’il est fait d’horreurs
L’explication à un tel cynisme revanche, elle exalta sa culture, L’Afrique Noire qui ignorait du colonisateur était au service règles par quoi les sociétés et qu’on refuse d’interroger !
qu’on ne voit pas aux animaux imposa son modèle social, à l’existence de classes sociales, d’une machine administrative les cultures s’élèvent. Or, que

Si les Congolais s’aiment un peu…


en liesse ; quand les méchants
dominent le peuple gémit» (Pro-
verbes 29,2). «Le juste connait la
cause des faibles, le méchant n’a
«A ceci tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres.» pas l’intelligence de la connaître.»
(Proverbes 29,7). L’amour, lui,
raient en bonne et due forme pour et financière ! La SNDE ne connait connait la cause des faibles. C’est
De toute évidence, cette parole du Christ s’applique
renflouer les caisses de l’Etat et pas ! Tant pis si les clients retraités ainsi que, jadis dans les premières
particulièrement à tous ceux qui se disent chrétiens non leurs poches «corrompues»; n’ont pas leurs pensions et que communautés chrétiennes, «on
(disciples du Christ), de toutes confessions dites en ce temps des vaches maigres, les salaires fonctionnaires sont distribuait alors à chacun suivant
chrétiennes confondues, mais plus largement, elle toutes ces «menues recettes» sont payés en retard (par exemple, ceux ses besoins». Et cela est tout à
des «pépites d’or» pour l’Etat. Et d’Août 2017 ont été payés deux fait possible aujourd’hui dans nos
peut bien s’appliquer aux hommes et aux femmes pays: «Soyez généreux comme
si les policiers, dans tous les pays mois plus tard, en Novembre ; les
citoyens d’un même pays.
du monde, aimaient un peu leurs fonctionnaires retraités comptent votre Père est généreux… Donnez
concitoyens, ils ne les frapperaient onze mois impayés). La SNDE et on vous donnera ; c’est une
Par Antoine MALONGA pas avec autant violence quand ils payerait-elle toujours tous ses four- bonne mesure, tassée, secouée,
manifestent dans les rues comme nisseurs à l’échéance n’est-ce-pas débordante qu’on vous versera
en témoignent les images à la ? «Débiteur impitoyable» ! dans le pan de votre vêtement…»
C’est en cela qu’ils sont justement de la discipline, de la responsabi- télévision. Si les transporteurs en Loin de nous l’idée ou la prétention (Luc 6,36+38). Il suffit d’aimer et
des compatriotes, des concitoyens, lité, de la probité, du respect de la commun (foula-foula) avaient de de faire des leçons de morale, mais par ailleurs de bien élire, choisir et
qu’ils se réclament de la même chose publique», à l’amour des l’amour pour leurs compatriotes, seulement le devoir de rappeler nommer à la gestion du patrimoine
nationalité. «Si quelqu’un dit : compatriotes et du pays. Cette ils ne pratiqueraient pas les trajets l’Evangile de l’Amour, à tous les commun des hommes et des
«J’aime Dieu et qu’il déteste son conversion individuelle et collective dits « demi-terrain ». Si les doua- chrétiens et croyants en Dieu qui femmes «de bonne réputation,
frère c’est un menteur» écrit saint est l’une des conditions sine qua niers et les agents du Commerce sont les plus nombreux à tous les remplis de l’Esprit et de sagesse»
Jean dans son épître 1Jean 4, non pour sortir rapidement de la et des Impôts aimaient un peu le niveaux de gestion du pays et de (Actes des apôtres 6,3). A cet effet,
20. «Il n’y a pas d’amour, il n’y crise économique et financière plus bas du monde. Poser cette Congo et renonçaient à tous les ses ressources. La crise écono- feu vieux Yacinthe Bakanga recom-
a que des actes d’amour», a actuelle et prétendre marcher plus question : «Ozali na mbongo ?- actes de fraude, de concussion, mique et financière actuelle exige mandait à la Conférence Nationale
dit un philosophe. L’amour des sûrement vers le développement Avez-vous de l’argent ? » à un ma- de corruption…, ils verbaliseraient davantage de justice et d’amour : Souveraine de nommer «l’homme
uns pour les autres est donc un humain durable. Aimer le Congo lade qui arrive en catastrophe aux sans complaisance et enverraient «Le peuple maudit l’accapareur de qu’il faut à la place qu’il vaut». Les
indicateur majeur de l’unité et de et avoir l’amour les uns pour les urgences ou à l’accueil avant de normalement tous les contreve- blé» (Proverbes 11,26). «Pratiquer hommes et les femmes de bonne
ressemblance (qui s’assemble se autres n’est autre chose que «bien le recevoir, l’ausculter, lui donner nants, commerçants véreux et la justice et le droit vaut, pour réputation, remplis de l’Esprit et de
ressemble) des membres d’une faire tout ce qui est bien » pour les les premiers soins d’urgence, n’est corrupteurs verbalisés aller payer Yahvé, mieux que le sacrifice» sagesse, et compétents sont légion
famille, d’un village, d’un pays, d’un enfants, les jeunes, les femmes, assurément pas un acte d’amour. toutes les amendes infligées aux (Proverbes 21,3). Mieux, assuré- au Congo. Dans tous les cas, la
groupe quelconque. Ainsi donc, si les travailleurs actifs et retraités, C’est inhumain. Si les autorités et guichets du Trésor Public ; et si, par ment, que de voir remplir églises, responsabilité incombe alors au
les Congolais s’aimaient un peu, les vieux et les vieillards Congolais. les conseillers municipaux aimaient ailleurs, tous les commerçants na- temples et mosquées. «Qui pour- peuple qui élit et aux pouvoirs
aimaient leur pays et posaient des Ainsi, si les fonctionnaires congo- un peu leurs administrés et leurs tionaux et étrangers s’acquittaient suit la justice et la miséricorde politiques qui nomment. «Il n’y a
actes d’amour, le Congo serait un lais aimaient un peu le Congo, villes, celles-ci ne seraient pas normalement de tous les impôts et trouvera vie, justice et honneur» pas au monde assez d’amour pour
paradis terrestre (Jardin d’Eden). ils arriveraient toujours à l’heure des villes-poubelles ; ils auraient taxes exigés, on pourrait dire d’eux (Proverbes 21,21). «Quand les qu’on le gaspille sur un autre que
Malheureusement force est de au travail, ne partiraient jamais mis en place et des services tous qu’ils aiment le Congo. Bien justes se multiplient, le peuple est sur l’être humain», dit un penseur.
constater que par leurs comporte- avant l’heure ; ils passeraient sept municipaux de voirie bien organi- sûr, les Congolais doivent payer
ments pervers dénoncés officielle- heures de travail effectif, bien fait sés, bien équipés et bien gérés l’eau consommée, mais est-il juste
ment par le Président de la Répu- et bénéfique à tous. Si le person- comme jadis. Et si les Congolais que la Société Nationale de Distri-
A NOS LECTEURS
blique : «La paresse, le laxisme, nel hospitalier, toutes catégories des villes aimaient leurs cités, bution d’Eau (SNDE) inflige une
l’irresponsabilité, l’inconscience, confondues, aimaient un peu les ils ne jetteraient pas les ordures pénalité de 15% pour tout paiement L’espace «Point de vue» est ouvert à tous. Les opinions qui
la corruption, la fraude, la concus- autres humains ; si les hôpitaux dans les caniveaux. Si les agents des factures effectué «au-delà de s’y expriment ne vont pas forcément dans le sens de notre
sion, l’ethnocentrisme, l’instinct étaient bien équipés et dotés des services financiers municipaux la date fixée»; une date fixée et ligne éditoriale. Nous respectons les points de vue de tous
grégaire, le népotisme, la tendance de médicaments nécessaires et chargés recouvraient correctement imposée arbitrairement par elle.
à la gabegie…», les Congolais en abondance; si les gratuités les taxes dans les marchés, le Et si par malheur le client ne paie
ceux qui respectent notre identité chrétienne et entendent
manquent d’amour les uns pour les décrétées par le Président de la budget municipal réduirait tant soit pas avant à la date ainsi fixée, la œuvrer, dans le respect et la tolérance, au Bien commun.
autres et pour leur pays. L’amour République étaient offertes effec- peu ses déficits. Si les policiers société procède, de plein droit, à Les textes qui nous sont adressés sont susceptibles de modi-
de notre beau pays que d’aucuns tivement, beaucoup de Congolais routiers aimaient un peu le Congo, la «coupure» ; l’infortuné client est fications; ils ne sont ni rendus à leurs auteurs, ni rémunérés.
disent «béni de Dieu» exige que malades démunis sortiraient des ils cesseraient de rançonner les alors doublement pénalisé: 15% Bienvenue à tous!
tous les Congolais se convertissent hôpitaux bien guéris, le taux de transporteurs routiers (foula-foula, pour le retard et 5.000Fcfa pour le
à «l’esprit du travail, de la rigueur, mortalité au Congo serait l’un des taxis, camions), mais les verbalise- rétablissement. Crise économique La Rédaction.

PAGE 14 - LA SEMAINE AFRICAINE N° 3748 DU MARDI 5 DECEMBRE 2017


NATIONAL
Juste Désiré Mondelé publie un essai:

«Enjeux et perspectives. Diversification


économique au Congo Brazzaville»
«Enjeux et perspectives. Diversification écono- la personnalité, dans un livre de
mique au Congo Brazzaville». C’est le titre du livre propagande politique». Non ! Pas
que vient de publier Juste Désiré Mondelé, aux du tout ! C’est plutôt le côté d’éco-
Editions Jean Picollec de France. Il s’agit d’un essai nomiste et de chef d’entreprise
de 243 pages, portant préface de M. Sylvestre Didier qui a prévalu dans la rédaction
de cet ouvrage. Juste Mondelé
Mavouenzela, le Président de la Chambre de com- est DG de la SOCOMAB S.A.
merce de Pointe-Noire. La présentation officielle L’acteur économique qu’est Juste
de l’ouvrage a eu lieu le 24 novembre à la rési- Désiré Mondelé aligne, dans
dence du Consul général de France à Pointe-Noire. son ouvrage, des chiffres, des

I
faits et tableaux vérifiables. On
l est rare que la résidence du sident du patronat Unicongo, etc. ne triche pas avec l’économie.
consul abrite la dédicace d’un Le livre de Juste Désiré Mon- L’auteur éclaire les enjeux et
ouvrage, entendu que généra- délé est divisé en trois parties perspectives de la diversification
lement, ce genre de cérémonie essentielles. Dans la première, économique du Congo. Il ali-
se déroule à l’Institut français du il retrace l’historique de l’évo- mente la réflexion et indique les
Congo. Le rang social de l’auteur lution économique du Congo solutions pour une diversification
justifie–t-il cela ? Certainement dans un contexte d’instabilité efficace, en proposant des voies
pas. On dirait plutôt que l’impor- des prix des produits de base. pour atténuer l’impact des varia-
tance du sujet et surtout le conte- Couverture du livre. Juste Mondélé, Didier Mavouenzela et l’ambassadeur de France. tions des prix du baril de pétrole,
nu de l’ouvrage ont convaincu M. lement les stratégies, la portée qui est jusque-là la principale
Bertrand Cochery, l’ambassadeur et les obstacles de la diversifi- source de revenue du Congo.
de France au Congo, à accueillir cation économique au Congo. Le Congo, comme «la plupart
la cérémonie de dédicace en Enfin, dans la troisième partie des pays africains en proie à des
la résidence de son consul. intitulée : «Ressorts et perspec- crises provoquées par la chute
En effet, le livre de juste Désiré tives d’actions en faveur de la des cours des matières premières
Mondélé a le mérite d’ouvrir le dé- diversification», l’écrivain revient ont opté pour la diversification
bat sur un sujet tout aussi impor- sur plusieurs sujets d’actualité, de leurs économies. Mais au
tant qu’il est d’actualité : la diversi- notamment l’amélioration de moment de la mise en œuvre,
fication de l’économie du Congo. l’environnement socioécono- les choix divergents». C’est en
Un débat lancé à Pointe-Noire mique, les mécanismes d’appui cela que l’ouverture d’un débat
devant un parterre de person- au développement des branches sur la diversification de l’écono-
nalités de divers horizons ; des et filières retenues pour diver- mie congolaise s’impose, écrit
politiques, du monde littéraire, sifier l’économie congolaise, et Didier Mavouenzela, dans sa
des économistes, des juristes, enfin les sources possibles de préface. «C’est une réflexion
des chefs d’entreprises, des par- financement des projets suscep- sur les nouveaux paradigmes
lementaires, des diplomates, des tibles de favoriser la diversifica- de développement qui est en-
journalistes, etc. Parmi lesquels tion économique tant attendue. gagée, pour que les partenaires
le ministre de la Culture et des Par rapport aux fonctions de puissent être convaincus qu’il y
Arts, M. Dieudonné Moyongo, l’auteur, conseiller spécial du a ici une énergie et des idées qui
le deuxième vice-président de Président de la République, chef ne demandent qu’à être mobi-
l’Assemblée nationale, Roland L’assistance à la dédicace. du Département politique et aussi lisées», a dit l’ambassadeur de
Bouiti-viaudo, et le Président député de la majorité présiden- France, à cette occasion. Juste
de la commission économie et C’est ici qu’entre autres, l’auteur Dans la deuxième partie, Juste cessus de diversification de tielle, de nombreuses personnes Désiré Mondelé a ouvert le débat.
finance, M. Maurice Mavoun- dégage les forces et faiblesses Désiré Mondelé relève les fon- l’économie congolaise. Dans se sont dites: «Ça y est, on est
gou, Christian Barros, le Pré- de l’économie congolaise. dements théoriques et le pro- cette partie, il observe principa- encore reparti dans le culte de Jean BANZOUZI MALONGA

Partenariat UE Afrique Ministère de la Santé et de la population


La cellule du partenariat public-privé
Valoriser le partenariat a présenté sa feuille de route
entre l’Afrique et l’Europe
D
ans le cadre du renforce-
ment du partenariat pu-
blic-privé dans le secteur

L
a tenue du 5eme sommet de la santé, il a été mis en place
Afrique –Europe à Abi- au sein du ministère de la Santé
djan, en Côte d’Ivoire (29- et de la population une cellule
30 novembre), la Délégation de dont les attributions sont, entre
autres, d’élaborer une feuille de
l’Union européenne au Congo route devant permettre d’adop-
a présenté des travaux réali- tion d’un document de politique
sés par les associations lau- ou de stratégie, ainsi qu’un pro-
réates du concours «Jeunes gramme de travail annuel bud-
ambassadeurs du partenariat gétaire. Ces deux documents
UE-Afrique 2017». La pré- ont été présentés vendredi 17
sentation a eu lieu à l’Insti- novembre 2017 au cours d’une
tut français du Congo (IFC, séance de travail présidée par
Les membres de l’alliance et les délégués du ministère de la Santé pendant
ex-CCF) jeudi 23 novembre, Florent Balandamio, directeur la réunion.
tout comme la restitution du de cabinet de la ministre de
la Santé et qui a réuni les du secteur privé de la santé. Dans son fonctionnement, la
4e sommet de la Jeunesse. membres de la cellule chargés La mise en œuvre de ce par- cellule de partenariat qui se
La cérémonie a connu la pré- Pendant la visite de l’exposition par les ministres . de suivre la mise en œuvre tenariat devrait conduire à réunit une fois par mois, peut
sence de deux membres du des activités de ce partenariat l’élaboration d’une feuille de faire appel, en cas de besoin,
Gouvernement : Mme Arlette européenne, notamment en 120 jeunes actifs d’Afrique dans le secteur de la santé. route pour le développement à toute personne ressource,
Soudan Nonault, du Tourisme ce qui concerne l’assistance et d’Europe sélectionnés sur En février dernier, le Ministère du partenariat public-privé et notamment un représentant
et Destinée Hermella Douka- technique et financière. Claude les 7500 candidats reçus, ont de la Santé et de la population un programme de travail annuel d’une institution bancaire ou
ga, de la Jeunesse. M. Claude Bochu, livrant le message de pris part à ces travaux. Le et l’Alliance du secteur privé budgétaire qui devrait être sou- financière, un représentant
Bochu, Premier conseiller, chef l’ambassadrice, a souligné que 4eme sommet de la jeunesse de la santé s’étaient engagés mis à l’approbation du ministère de compagnie d’assurance et
de la section politique à la Dé- à réaliser en partenariat des de la santé et de la population. un représentant de la presse.
2017 était «une année déter- avait pour objectif majeur activités dans les domaines
légation de l’Union européenne Ainsi, lors de l’atelier sur le En clair, les membres de la
minante » pour le partenariat d’échanger et de réfléchir tels que: la coopération du partenariat public-privé or- cellule sont chargés de la
au Congo, a représenté Mme entre l’Europe et l’Afrique. sur les problèmes auxquels dialogue public-privé dans le ganisé le 10 octobre 2017, à conception et de l’élaboration
Siska de Lang, l’ambassa- La représentante du Congo au est confrontée la jeunesse. domaine de la santé, le ren- Brazzaville et visant à mettre d’une stratégie en lien avec
drice au Congo de l’Union sommet de la jeunesse, Mme La manifestation a été ponc- forcement de l’intégration du en application l’article 3 de ce le développement des projets
européenne qui s’est jointe à Edna Juspie Ashta Baniaki- tuée d’activités culturelles, secteur privé de la santé dans protocole d’accord, une feuille en partenariat public-privé.
la cérémonie un peu plus tard. na, coordonnatrice régionale notamment une exposition des le système national de santé, la de route de la cellule du parte- Dans la pratique, le ministre
Les travaux réalisés des asso- Afrique centrale du Réseau réalisations des différents pro- promotion d’une stratégie pour nariat avait été élaborée. Elle a de la Santé s’appuiera sur
ciations lauréates ont permis panafricain des jeunes pour la jets financés par l’Union euro- la consolidation du partenariat fait l’objet d’une présentation. les compétences de la cel-
de découvrir combien le par- culture de la paix, commissaire péenne, des pièces de théâtre, public-privé dans le secteur Signalons que le système santé lule qui compte dix membres.
tenariat UE-Afrique contribuait de la santé en vue d’améliorer en République du Congo a
régionale des scouts, faisant de la musique et du rire. l’accessibilité et la qualité de
à améliorer le quotidien des deux composantes: le secteur Cyr Armel
la restitution de la partici- l’offre des soins de santé, public qui assure 44% de l’offre YABBAT-NGO
populations. Les bénéficiaires pation au 4e sommet de la Philippe BANZ ainsi que la promotion des globale de soins de service de
ont salué l’action de l’Union jeunesse, a indiqué qu’environ médicaments de financements santé et le secteur privé (56%).

PAGE 15 - LA SEMAINE AFRICAINE N° 3748 DU MARDI 5 DECEMBRE 2017


POINT DE VUE
Chronique des temps: Rue & Démocratie COMMUNIQUES
La Rue bouge en France avec les insoumis, les démagogue, qui est un ‘’of-
NECROLOGIQUES
syndicalistes; en Espagne (Catalogne) avec le ficiant’’ du mode dégradé de
référendum indépendantiste ; en Afrique, au connaissance que constitue
l’opinion, c’est-à-dire la connais-
TOGO pour la réinstauration d’une Constitu- sance des apparences, qui est
tion abrogée et le départ du Président actuel. le mode de connaissance de
Au Congo, l’opposition a voulu faire entendre la foule et ce peuple qui prend
sa voix pendant la mission du FMI et les re- la rue flatté par la parole de ce
traités, les étudiants réclament leurs arriérés démagogue n’a pas la connais-
de pension et bourse, les groupes syndicaux sance du vrai et est donc animé
font pression, si non, ils occuperont la rue ? par l’apparence, le préjugé et la
passion.
Par Maître Claude COELHO, C’est le constat que fait Jean
Jacques Rousseau dans

D
ès lors se posent les répétition mécanique de slogans le «Contrat Social», lequel
problématiques suivantes: et d’invectives.» «Un second conserve toute sa pertinence.
le peuple doit-il faire en- remède est la mise en place Pour lui, la démocratie de la
tendre sa voix dans la rue ? d’un système représentatif.» rue au lieu de viser la liberté
Son pouvoir l’exerce-t-il dans Au tribunal, la justice a besoin de tous, décuple les discordes
s’exprimer. » et les dissensions, raison pour
la rue ou dans l’urne ? Qui est de l’apaisement des passions «Le philosophe Spinoza rappe- Messieurs Antoine Bouba-Bouba, Joseph Miatékéla et Mesdames Yvette
le peuple? et cela est rendu possible par laquelle le peuple arrive en
lait que les hommes ne pour- dernière instance à confier Samba, Matilde Maryse Clarisse Samba ont la profonde douleur d’informer
Yvan Droumaguet, dans un les avocats représentant «les raient vivre en paix si chacun messieurs Cyprien Samba, Alfred Alphonse Massamba, Philippe Kiyéni,
point de vue paru dans Ouest parties en présence. Il en est le pouvoir à un satrape pour
«agissait selon son opinion, contenir sa furie.
mesdames Laeticia Ndonga à Pointe-Noire, Michèle Maryse Kiyindou -
France intitulé «La Rue et la de même pour ce qui touche la parce que les opinions néces- Matingou à Londres (Grande Bretagne), Danielle Murielle Kiyindou - Ma-
Démocratie», nous rappelle ce recherche de l’intérêt «général» L’histoire récente du siècle
sairement s’opposent. La paix passé et de ce celui-ci montre
tingou, ainsi que monsieur Alain Silaho Miatékéla et l’abbé Alexis Samba
qui suit : «La démocratie est le : La représentation des citoyens exige «donc que l’on obéisse - Massengo, en France, du décès de Emma Patricia Samba Koubassana,
pouvoir du peuple. » C’est là, permet l’apaisement des ten- que ceux que la rue en furie a ce jeudi 30 novembre 2017 à 8 heures 18 minutes, au Centre hospitalier
aux lois existantes, même quand plébiscités ont après, confisqué
son sens étymologique. Mais il sions que la rue, au contraire, on ne les pense pas bonnes. et universitaire de Brazzaville. La veillée mortuaire se tient au n° 1 de la
reste à déterminer ce qu’il faut attise avec toujours le risque de le pouvoir pour instaurer despo- rue Don Bosco, en face du centre de formation professionnelle Cité Don
Cela «n’empêche en rien de tisme ou dictature.
entendre par peuple, et com- la violence. Bosco, (arrêt de bus SOPROGI ou Don Bosco), au quartier Massengo,
conserver la liberté essentielle Pour conclure provisoirement,
ment ce pouvoir peut s’exercer. Bien sûr, il importe, pour la paix à Djiri. Le programme des obsèques sera communiqué ultérieurement.
de penser, de critiquer et d’ar- rappelons- nous que selon
Il nous faut alors faire un détour civile, que les citoyens aient gumenter «pour changer les
par la notion de république, dont confiance en leurs «représen- Platon in «La République» : Le
choses». propre de la sagesse et de la Monsieur Guy Roger Moigni, directeur de l’exploitation et de l’infor-
l’origine nous dit qu’elle est la tants et d’abord que tous, dans A la lecture de ce qui précède
«chose du peuple.» Res publica, leur diversité, soient représen- vertu est de gouverner bien, le matique à la COGELO, a le profond regret d’annoncer aux parents,
et du Traité de Platon, «la Ré- propre de l’injustice et de l’igno- amis et connaissances, le décès de son épouse, Emma Patricia Samba
res populi, écrit Cicéron. tés.» Ce qui, dans le «système publique», qui indique que «la Koubassana, survenu ce jeudi 30 novembre 2017 à 8 heures 18 minutes,
(…) «Défendre son opinion par Français, (Congolais)» exige rance est de gouverner mal».
démocratie donne un pouvoir et Je pense pour ma part que le au Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville. La veillée mortuaire
la raison seule.» Pour éviter de revoir le mode de représen- une liberté excessifs au peuple, se tient au n° 1 de la rue Don Bosco, en face du centre de formation
cette perversion aux effets tation. De plus, la démocratie peuple ne devrait sortir dans la
dont les désirs irrationnels et rue que pour défendre son opi- professionnelle Cité Don Bosco (arrêt de bus SOPROGI ou Don Bosco),
toujours néfastes pour la liberté, ne peut se réduire à élire des impulsifs risquent de faire se au quartier Massengo, à Djiri. Le programme des obsèques sera com-
un premier remède «se nomme représentants, il reste donc à nion par la raison seule et, non
dissoudre l’ordre social dans la par la ruse, la colère, la haine. muniqué ultérieurement.
instruction et apprentissage inventer «les conditions, sur violence», il est impérieux que
de la réflexion, sans lesquels des questions d’intérêt géné- Et pour citer: «Je crois dans la
le peuple avant de prendre d’as- démocratie, mais la démocratie
il ne peut y avoir de vraie ci- ral, de débats publics donnant saut la rue ait la connaissance
toyenneté.» Cela ne s’acquiert réellement à chacun, non seu- ce n’est pas la rue», Président
du « vrai » qui justifie son action. E. MACRON, le 19.09.2017
pas dans la rue où, bien au lement à un petit nombre de Or, il appert souvent que derrière
contraire, on n’entend que la protestataires, la possibilité de in CNN.
le peuple se cache toujours un

Halte à la manipulation de l’opinion Pour tous les travaux d’impression en noir et blanc et en couleur,
Depuis que notre pays traverse une crise éco- les noms de trois officiers de la une remise est accordée aux clients fidèles.
nomique aigue, on assiste dans les réseaux so- Force Publique, qui apparaissent L’imprimerie Saint Paul est située non loin de la cathédrale Sa-
ciaux, notamment sur quelques sites que nous comme un cheveu dans la soupe cré-Coeur de Brazzaville.
avons répertoriés, à un déferlement d’attaques sans pour autant que leur rôle Nos services:
des autorités congolaises caractérisées par une dans cet embrouillamini ne * impression de toutes cartes confondues
systématisation du SASSOU Bashing. soit établi en amont dans cette * impression des calendriers
«filière congolo-mexicaine» de * conception des logos
Par Saturnin Jean-Claude NTARI la cocaïne. * impression des brochures, revues, magazines, journaux, rapport
Nous, Combattants de la Cause
d’activités

C
Congolaise, voulons fermement
ertaines personnes qui se ceptés par la DEA». rappeler à Stany Franck de * reliure pour tous types de documents.
découvrent apparemment Pour le grand public, la DEA s’inspirer des méthodes d’in-
des talents de scribouil- (Drug Enforcement Administra- vestigation de Médiapart, plate- Pour de plus amples renseignements:
lards, à la vocation peut-être, tion) est un service de l’admi- forme dans laquelle il a publié Contactez: 06 672 45 27
jusqu’ici contrariée, ont embou- nistration américaine, chargé son article. Pour mémoire, dans Attaché de Direction commerciale:
ché les cors pour une chasse de traquer les narcotrafiquants. l’affaire Jérôme CAHUZAC, les Blaise BIKINDOU
à courre et croient sonner dé- C’est tout de même un service journalistes de Médiapart ont Tél: (242) 05 560 39 11 ou 06 666 43 09
sormais l’hallali pour la victime qui dispose de gros moyens d’in- apporté des preuves irréfutables Imprimerie Saint Paul: 79 ans de savoir-faire à
expiatoire toute désignée : Mon- vestigation et dont les résultats Saturnin Jean-Claude Ntari. de la culpabilité de ce dernier, et vous plaire.
sieur Denis SASSOU NGUES- sont plus que probants à la date ce, tout au long de leur enquête.
SO, Président de la République d’aujourd’hui. nos autorités. Tout comme on ne Qu’attend Stany Franck pour
du Congo, notre pays. Dans ce papier qui est supposé fait état de l’existence de copies nous apporter des éléments de
Tout y passe (intrusions et vio- apporter des preuves palpables d’enregistrements opérés par la preuve dont dispose la DEA, et
lations des domiciles, simulacre de collusion entre le pouvoir DEA et en possession du site en sa possession, pour asseoir A NOS LECTEURS
macabre des supposées funé- congolais et le cartel mexicain Sacer. Quelles sont les immatri- son accusation?
railles d’une personne vivante, de Sinaloa, après une lecture culations des navires intercep- La vérité hélas, est plus cruelle. L’espace «Point de vue» est ouvert à tous. Les opinions qui
injures ad hominem, propagation tés, leur date d’interception et la
minutieuse, nous ne trouvons
nationalité des équipages ?
Somme toute, Stany Franck a s’y expriment ne vont pas forcément dans le sens de notre
de fausses nouvelles, atteintes l’ombre d’aucune preuve tan- fait simplement étalage dans son
à la vie privée des personnes gible, irréfutable. Si ce n’est Le même article évoque une article, d’affirmations gratuites et
ligne éditoriale. Nous respectons les points de vue de tous
etc…) qu’un fatras de mensonges. En quantité importante de cocaïne ceci pour deux buts inavoués. ceux qui respectent notre identité chrétienne et entendent
La dernière trouvaille : «une réalité, au lieu de nous faire une saisie, photo montage à l’ap- 1) Jeter en pâture l’honneur du œuvrer, dans le respect et la tolérance, au Bien commun.
Congolese connection», en livraison d’une enquête fouillée pui, mais oublie de préciser Président de la République et
liaison avec un réseau mexicain, et méthodique, nous avons droit, la quantité exacte saisie. Des Les textes qui nous sont adressés sont susceptibles de modi-
celui de certains de ses colla-
animée ici, par 3 officiers supé- de la part de Stany Franck, à un centaines de millions de dollars borateurs fidèles. fications; ils ne sont ni rendus à leurs auteurs, ni rémunérés.
rieurs de la Force Publique serait papier émaillé d’approximations, sont avancés comme montant 2) Obstruer les négociations Bienvenue à tous!
opérationnelle. Diantre ! où du reste, l’insinuation le dis- de la saisie, sans nous donner qui s’ouvrent, à son grand dam,
Les animateurs de certains sites pute à l’affabulation, voire à la l’évaluation exacte. avec la délégation du FMI du
ou/et plateformes, en véritables manipulation. Le même flou artistique est 05 au 20 décembre sur un La Rédaction.
prosélytes de la méthode Coué, Des preuves? Stany Franck entretenu sur la suite qu’entend programme supporté par cette
ont opté pour une approche des affirme dans sa chronique que donner la DEA à cette saisie. institution dont le Congo est aus-
plus simplistes. «Plus c’est gros, des navires arraisonnés par la Quid de la réaction des autorités si membre. Bien de personnes
mieux ça passe» !
Monsieur Stany Franck, cer-
DEA aux larges du Vénézuela
dans les eaux internationales qui
panaméennes ?
Autant de questions auxquelles
le lecteur ne trouve pas de
l’ignorent, peut être M. Stany
Franck, lui-même.
Pour une
tainement encore un pseudo-
nyme, a, dans un article publié
le 29 novembre dernier, sur la
battaient pavillon panaméen ont
été affrétés par le cartel mexicain
en contact étroit avec des auto-
réponses, ni d’éléments corro-
borant la complicité supposée
Messieurs les censeurs, au
revoir ! analyse sereine:
plateforme Médiapart, au nom
de leur site Sacer, affirmé à la
rités congolaises ? Lesquelles ?
Par ailleurs, aucun document,
des autorités de notre pays. Au
détour des dernières lignes de
ce montage grossier, cousu de
Pour les Combattants
de la Cause
Congolaise.
La Semaine Africaine
une: «Deux navires de SASSOU ni fac-similé de connaissement
remplis de cocaïne ont été inter- n’est mentionné pour incriminer fil blanc, Stany Franck avance

PAGE 16 - LA SEMAINE AFRICAINE N° 3748 DU MARDI 5 DECEMBRE 2017


NATIONAL
Agression de journalistes
LA SEMAINE AFRICAINE
Thierry Moungala condamne Bihebdomadaire d’information générale, d’action sociale
et d’opinion, s’inspirant de la Doctrine Sociale
de l’Eglise Catholique

Siège: Bd. Lyautey (en face du CHU)


Le ministre de la Communication et des B.P. 2080 - BRAZZAVILLE
médias, porte–parole du Gouvernement, Direction - Tel: (242) 06.678.76.94
Thierry Moungala, a organisé samedi 2
décembre dernier à son ministère une Journal édité par la Commission Episcopale des Moyens de Communication Sociale.
rencontre avec les journalistes agres-
sés, pour les entendre et s’enquérir des Président: Secrétaire de rédaction
Mgr Miguel Véran Carrhol YANGA
faits. Au nombre des journalistes-vic- Angel OLAVERRI, Tel: (242) 06.668.24.72/
times présents, il y avait Loïcia Martial, Evêque de Pointe-Noire 01 116 63 33
correspondant de RFI; Léon Moukouri, Infographisme:
Vice-Président Atelier: La Semaine Africaine
correspondant de l’agence PANA News ; Mgr Anatole MILANDOU Service Commercial:
Gislain Giscard Ondzongo (Radio-Congo) Archevêque de Brazzaville Brazzaville:
; Dominique Manga (Le Patriote) ; France Tél.: 06.889.98.99 / 05.528.03.94
Directeur de Publication: Pointe-Noire:
Mayéla et Bien-Aimé Kondé (DRTV). Albert S. MIANZOUKOUTA Direction: Tel:05 557.02.03/06 985.41.79
Service commercial: 05 553 16 93/

C
06 671 44 05
haque journaliste concer- il le ramasse. Il me demande Les journalistes agressés avec le ministre.
né s’est exprimé pour qui j’appelais, je lui réponds :
évoquer le calvaire vécu «Un confrère». Il me demande Le ministre Thierry Moungala la police, en sa qualité de E-mail: lasemaineafricaine@yahoo.fr
et le préjudice subi. Le ministre : C’est qui ? J’ai eu beau lui a, au nom du Gouvernement, ministre de tutelle : «Ils m’ont Site Internet: lasemaineafricaine.net
les a écoutés attentivement, expliquer que le confrère, c’était condamné ces actes barbares. indiqué que les investigations
avec un brin d’indignation. Car un collègue journaliste comme «Je tenais à vous rappeler que sont en cours, et qu’ils feront
pour lui, «rien ne justifie une moi qui n’était pas encore je suis votre ministre de tutelle. tout pour retrouver les auteurs
telle violence ». sur les lieux, il a pris son ton Il me semble tout à fait naturel de ces agressions». Tarifs d’abonnement
Loïcia Martial, correspondant menaçant en me demandant de vous rencontrer, d’entendre Thierry Moungala a réaffirmé
de RFI qui a été violemment de le suivre, ce que j’ai refusé de votre propre bouche ce le droit du journaliste à tra- Congo Francophone
bastonné, a retracé ainsi les de faire, car l’activité à laquelle qui s’est passé, d’écouter les vailler en toute quiétude. «Je 6 mois 91 Euros
faits : «Quand je quitte la station j’étais convié se déroulait là préjudices que vous avez su- réaffirme, au nom du Gou- Retrait sur place:
15.600
182 Euros
Autres pays d’Afrique
qui est à côté de La Semaine et pas ailleurs. Alors un autre bis et dont j’ai pris le soin de vernement et du ministère Expédié: 96 Euros
Africaine, je me rends compte baraqué s’est joint au premier prendre note. Ce qui permet de la Communication, le droit 23.400 192 Euros
que nous sommes arrivés à en vociférant : «Ah ! vous êtes la condamnation ferme que le fondamental des journalistes à 1 an Europe
six, et qu’il y avait deux autres venus enregistrer ? Eh bien, gouvernement fait des actes couvrir les événements quels Retrait sur place: 96 Euros
192 Euros
31.200
amis qui manquaient. Je décide cette fois, vous allez nous malheureux que vous venez de qu’ils soient et sans entrave, Expédié: Amérique-Asie
de les appeler au téléphone sentir ! ». A deux, ils m’ont roué décrire. Le Premier ministre m’a parce que ce pouvoir qui est ce- 46.800 100 Euros
pour qu’ils nous rejoignent. Je de coups, mon téléphone est demandé de vous rencontrer, lui de la presse, s’il est entravé, France, Afrique 200 Euros
prends le téléphone, je crois 30 tombé. Deux autres gars se je vais lui faire le rapport de la c’en est fini de la démocratie»
Pour tous renseignements, contacter les bureaux de
secondes, quand un baraqué sont joints aux deux premiers situation», a-t-il indiqué. a-t-il dit.
La Semaine Africaine à Brazzaville et à Pointe-Noire.
arrive et assène un coup sur et m’ont donné coup sur coup, Il a également rappelé qu’il avait e-mail: lasemaineafricaine@yahoo.fr
mon téléphone qui tombe et m’agressant violemment». rencontré les responsables de Pascal AZAD DOKO

Rencontre citoyenne entre la ministre Doukaga et les jeunes chrétiens de le bien et à exalter l’unité
nationale», a-t-elle ajouté.
l’Eglise Catholique Après les deux exposés,
s’en est suivie la série de

Que les jeunes ne s’érigent pas en questions-réponses exal-


tante entre Mme la ministre
et les jeunes chrétiens qui

juges de leurs aînés


voulaient en savoir plus sur
l’argent des générations
futures ou si la crise finan-
cière et économique que tra-
«L’éveil de la conscience responsable du verse actuellement le pays
n’est pas une résultante de
jeune chrétien comme facteur de dévelop- la mauvaise gestion, etc.
pement». Tel est le thème de la rencontre «Non», a rétorqué Hermel-
citoyenne qui a réuni, samedi 3 décembre la Destinée Doukaga. A
2017, à la Cathédrale Sacré-Cœur, Mme son corps défendant, elle
Hermella Destinée Doukaga, ministre de a précisé que la crise est
la Jeunesse, et les jeunes chrétiens de plutôt due à la baisse du
prix du baril de pétrole.
l’Eglise Catholique venus des différentes Quant à la l’argent des gé-
paroisses de l’archidiocèse de Brazzaville. nérations futureds, Mme
Elle avait pour sous thème: «L’éthique du la ministre, très embar-
jeune chrétien face à la société actuelle». rassée, s’est contentée
Les débats se sont déroulés en présence de se recroqueviller sur
la réponse donnée par le
de l’abbé Urgil Eric Babika, président Premier ministre lors de
de la commission diocésaine de la pas- sa conférence de presse
torale pour l’enfance et de la jeunesse. La ministre Destinée Doukaga entourée des jeunes après la rencontre. au ministère des Affaires
étrangères. «Il avait tout dit,

P
je n’ai plus rien à ajouter».
our l’abbé Urgil Eric aussi et surtout, nous sou- violant et de vous en préser- les manipulations orches- l’amour du prochain et celui Pour elle, cette histoire de
Babika, l’initiative de haitons, au sortir de cette ver en restant vigilants. C’est trées par les extrémistes de de la patrie», a indiqué Mme l’argent des générations
Mme Hermella Des- rencontre, que vous puissiez pour cette raison que nous tous bords. «Autant que vous Hermella Destinée Doukaga futures devient du passé.
tinée Doukaga entamée se l’approprier pour aller vous demandons d’avoir participer à l’édification de qui pense que les jeunes Et, «par rapport au passé, il
avec les jeunes chrétiens conscientiser les autres qui confiance en l’avenir; de ne l’Eglise de Dieu, il faut aussi doivent s’impliquer davan- n’y a pas de leçon à donner,
des différentes Eglises de- ne sont pas là» a, d’entrée de pas se prêter aux appels de participer à la construction tage dans la gestion des sinon qu’à tirer pour mieux
puis deux mois, rejoint leur jeu, expliqué la ministre qui quelques personnes mal du pays en promouvant les affaires de la communauté. affronter l’avenir. Nous ne
plan d’action au sein de la a centré sa communication intentionnées qui osent, valeurs de vivre-ensemble, Tout cela exige de vous, «le sommes pas les juges de
commission diocésaine de sur trois points, à savoir: la d’ailleurs, profiter de la en élevant l’esprit de solida- respect de vos semblables nos aînés», a fait savoir la
la pastorale pour l’enfance participation, la responsabi- situation difficile du pays rité et d’éthique, en attirant sans discrimination. La jeu- ministre de la jeunesse qui
et de la jeunesse qui a choi- lité et la cohésion sociale qui pour vous dérouter dans d’autres jeunes en perdition nesse chrétienne doit donc a annoncé l’effectivité des
si cette année le thème: sont, selon elle, les principes la violence et autres actes vers les valeurs de dévelop- inciter d’autres jeunes de enseignements sur l’éduca-
«Jeunes, luttons contre les de base de la citoyenneté. répréhensifs. Je puis vous pement, en œuvrant pour la notre pays vivant ici ou ail- tion civile dans les établisse-
déviances actuelles dans Dans sa communication, rassurer que cette situation paix et contre toutes formes leurs à participer activement ments dès la rentrée scolaire
nos milieux de vie par elle a encouragé les jeunes passera. Elle ne concerne d’embrigadement. Notre à la lutte contre la pauvre- prochaine. «Il sera dispensé
l’annonce de l’évangile». à œuvrer pour la cohésion pas que le Congo. C’est la ambition la plus claire, est té, pour l’amélioration des par les cadres du ministère
En choisissant le thème de sociale, en prenant en leur raison pour laquelle nous que vous soyez une jeu- conditions de vie de nos po- sortis de l’Institut national
l’éveil de la conscience res- compte les causes de la devons rester solidaires et nesse constructive dont les pulations. Cette particularité de la jeunesse et des sports
ponsable du jeune chrétien question de la diversité et vigilants», a exhorté Mme objectifs sont tournés vers oblige la notion de respon- (INJS)», a-t-elle conclu.
comme facteur de dévelop- du respect mutuel, afin que Hermalla Destinée Doukaga. le développement du pays sabilité qui doit caractériser
pement, «nous pensons à «vous puissiez contribuer à Par ailleurs, elle a invité les en consolidant inlassable- la jeunesse chrétienne dans Cyr Armel
votre transformation, mais la lutte contre l’extrémisme jeunes à se protéger contre ment la paix et en cultivant sa prise de décision à faire YABBAT-NGO

PAGE 17 - LA SEMAINE AFRICAINE N° 3748 DU MARDI 5 DECEMBRE 2017


NATIONAL
Pointe-Noire grand marché (Agence Altaïr)
en 2016 et du rond-point Kas-

Ouverture d’une agence BGFIBank


saï (Agence Sirrah) en 2017,
l’agence Mawula est la sixième
(6ème) implantation de BGFI-
Bank dans l’agglomération de

au péage de Vindoulou/Mengo Pointe-Noire.


Jean BANZOUZI MALONGA

BGFIBank Congo a ouvert une nouvelle d’évènements heureux, de ‘’Non ! BGFIBank


prospérité. Placé sous le signe ne va pas fermer
agence à Vindoulou, dans la périphérie de ses portes, elle
Pointe-Noire, sur la sortie de la route nationale de Muwula, nous ne doutons
donc pas du succès de ce continue à se dé-
n°1 à 1 km du péage de Mengo. Le lancement nouveau point de vente qui velopper’’
des activités de ce point de vente a eu lieu le prend aujourd’hui son envol… Depuis quelques temps déjà, des
30 novembre 2017, au cours d’une cérémonie nous poursuivons notre plan rumeurs et fausses nouvelles
circulant sur les réseaux sociaux
inaugurale présidée par le Préfet du Kouilou de développement et très d’internet, font état de ce que BGFI-
M. Paul Adam Dibouilou, qui avait à ses côtés prochainement nous allons Bank Congo se trouve en mauvaise
ouvrir une nouvelle agence à passe, avec des difficultés de tré-
Messieurs Narcisse Obiang Ondo l’Adminis- sorerie, et que la Banque serait sur
trateur Directeur Général de BGFIBank Congo, l’aéroport Agostino NETO de le point de fermer. Interrogé à ce
Pointe-Noire, la réhabilitation sujet, Narcisse Obiang a répondu
avec la participation de plusieurs personnali- de l’agence PROXIMA, située en ces termes :
tés du Département et acteurs économiques. ‘’Il y a des gens malveillants qui
en diagonale de l’Hôtel RADIS- veulent nuire à notre notoriété en

S
SON BLU Mbamou Palace à propageant de fausses nouvelles
ituée dans la zone in- La coupure du ruban symbolique par Paul Adam Dibouilou. Brazzaville, et la construction à notre encontre. L’économie du
dustrielle en croissance Congo est fortement touchée par
de Vindoulou, cette nou- Tous ces clients trouveront la baisse des cours du baril de
dans ce nouveau point de pétrole qui est la principale ex-
velle agence de BGFIBank portation du pays. Nous sommes
dénommée ‘’Agence Muwula’’ vente tous les services habi- aussi touchés parce que nous
dépend administrativement du tuels bancaires et financiers. sommes la principale banque du
Notamment les dépôts et re- Congo. Mais, BGFIBank Congo ne
département du Kouilou, dans se porte pas mal, nous contrôlons
la sous-préfecture de Loango. traits espèces, le traitement 30% des parts de marché.
Son installation en ces lieux des différentes opérations, le En ce qui concerne la rumeur
conseil en placement financier, selon laquelle BGFIBank Congo
se justifie par la volonté de la va fermer ses portes, je balaie
Direction de BGFIBank Congo ainsi que les retraits aux distri- ces rumeurs d’un revers de main.
de rapprocher la banque non buteurs automatiques de billets Pensez-vous qu’une banque qui va
(DAB). Le Préfet du Kouilou fermer continue à investir, à ouvrir
seulement des grandes en- de nouvelles agences et lancer de
treprises installées dans cette M. Paul Adam Dibouilou a nouveaux produits (payement mo-
apprécié cette initiative en ces Une vue de l’agence BGFIBank.
zone, mais aussi des acteurs bile) tel que nous le faisons ? Vous
économiques, commerçants termes : ‘’L’ouverture de cette constaté à travers la présence d’une autre à Ouesso. Nous voyez bien que nous continuons à
nous étendre.
et professionnels œuvrant agence va apporter davantage des notables qui ont initié regardons vers l’avenir’’ a BGFIBank Congo est la seule
dans les environs. Ainsi que de dynamisme à l’activité éco- une cérémonie traditionnelle déclaré M. Narcisse Obiang banque du Congo à figurer par-
Narcisse Obiang Ondo.
les particuliers qui y habitent, nomique et commerciale dans de bénédiction conférée par Ondo à cette occasion. mi les 200 premières banques
notre département. C’est un les sages. Je souhaite plein Rappelons qu’après celle de d’Afrique, dans le classement
sans oublier les voyageurs de politique de développement Jeune Afrique 2017. Nous sommes
passage sur la route nationale de BGFIBank Congo, qui n’a facteur de développement, succès à BGFI Bank’’ a-t-il dit. la gare actuellement appelée certifiés ISO 9001/2008 sur la qua-
n°1 en direction de Dolisie et de cesse de s’étendre sur s une étoile qui va briller dans En effet, Muwula, en langue «Agena» en 2001, le centre lité de nos services depuis 2010 et
notre département. Vous avez vili, désigne une étoile carac- d’affaires entreprises en 2012, nous allons continuer à participer
des autres localités de cet toute l’étendue du territoire au développement du Congo.
axe : Mengo, Liambou, Hin- nationale, avec l’ouverture de constaté que la population a térisé par sa taille et son éclat. sis vers l’hôtel ELAÏS, l’agence Non ! BGFIBank Congo ne va pas
da, Makola, Les Saras, etc. quatre (04) agences au cours favorablement accueilli cette ‘’Patronne des autres étoiles, Alhena à la base industrielle fermer ses portes, elle continue à
agence bancaire. Vous l’avez sa parution est le présage pétrolière en 2013, celles du se développer ’’.
C’est le prolongement de la de cette année.

Tribunal de Grande Instance d’Owando Association de l’Amour Vivant (ASLAV)


Condamnations exemplaires Formation du personnel médical
pour six trafiquants d’ivoire à la prévention des AVC
Le Tribunal de grande En présence du Pr Ri-
instance d’Owando a chard Bileckot, inspec-
infligé des amendes teur général de la santé
et des peines d’empri- représentant le ministre
sonnement lourdes à de tutelle, l’Association
des trafiquants d’ivoire de l’amour vivant (AS-
opérant dans le dépar- LAV) que dirige le Dr
tement de la Cuvette. Michel Salefran de Bor-

L
deaux, a organisé du 20
es coupables sont trois au 24 novembre dernier
trafiquants d’ivoire arrê- à Brazzaville un atelier
de formation sur la pré-
tés le 14 septembre 2017 Une vue des condamnés. vention des accidents
en flagrant délit de détention, vasculaires cérébraux
circulation illégales et de novembre 2017, à Makoua, a été condamné à deux ans (AVC). Cette formation
tentative de commercialisa- dans le département de la d’emprisonnement ferme, a regroupé une qua- Après la formation, une pose pour éterniser l’instant.
tion de six pointes d’ivoire Cuvette. Ce trafiquant d’ivoire 500.000 F.Cfa d’amendes et rantaine de personnels animateur de cette formation, médicaments et du matériel des
d’éléphants. Deux d’entre a été condamné à trois ans 2.000.000 de F.Cfa de dom- médicaux venus de plu- a souligné que l’AVC est une spécialistes. Les AVC feront mal-
eux, Daniel Konga et Léandre d’emprisonnement ferme, à mages et intérêts. sieurs départements
maladie provoquant beaucoup heureusement encore beaucoup
Ngassay, ont écopé de trois 1.500.000 de F.Cfa d’amende L’arrestation de ces trafi- affiliés à l’Eglise catho-
de dégâts notamment au Congo. de victimes dans notre pays et
ans d’emprisonnement et 3.000.000 de F.Cfa de quants d’ivoire, de nationalité lique. Objectif visé: bien
Suite aux AVC, des personnes nous-mêmes ne sommes pas
ferme, d’un million de F.Cfa dommages et intérêts. congolaise tous, avait eu lieu diagnostiquer et bien
décèdent et d’autres restent épargnés», a affirmé un des
Brel Mossa et Fodel Mossa à Makoua et à Owando, dans orienter les malades
d’amende et de deux millions victimes de l’AVC. handicapées. «Pour tous les cas participants, demandant aux or-
ont été arrêtés le 18 no- le département de la Cuvette,

L
de F.Cfa de dommages et des AVC, une bonne apprécia- ganisateurs de continuer à attirer
intérêts. Jacques Konga, vembre 2017, en flagrant grâce aux efforts des agents e Dr Michel Salefran a indi- tion et une orientation dans les l’attention des autorités pour la
quant à lui, a été condamné délit de détention, circula- de la direction départemen- qué que cette formation était meilleurs délais peuvent sauver formation des équipes dans les
à trois ans d’emprisonne- tion illégale, et tentative de tale des Eaux-et-forêts, de la une première du genre pour des vies humaines. Quant à la chefs-lieux des départements.
ment avec sursis assortis commercialisation de deux Gendarmerie nationale et du l’association dans ses activités vie du patient après l’AVC, la Le Pr Richard Bileckot a remer-
de 500.000 F.Cfa d’amende queues d’éléphants et de Projet d’appui à l’application au Congo. «Nous formons le psychothérapie de soutien et cié, de son côté, le Dr Michel
deux pointes d’ivoire, toujours de la loi sur la Faune sauvage personnel médical et nous en la prévention des complications Salefran pour avoir mis à la dis-
et de 2.000.000 de F.Cfa de sommes à la 41e formation. sont utiles», a-t-il expliqué. position du personnel de santé
dommages et intérêts. à Makoua, tout comme Ve- (PALF). Les procès de ces Celles-ci se déroulent sur dif- «Des milliers de personnes les outils nécessaires sur la pré-
Deux autres jugements pour nance Ndzoli, acteur principal trafiquants d’ivoire ont eu lieu férents thèmes et près de 900 meurent d’AVC soit par manque vention des AVC, au moment où
des accusations similaires et complice dans cette affaire les 12 octobre, 9 novembre et personnes ont été formées», de moyens, soit parce que le Congo traverse une situation
ont été également rendus. Ils rattrapé quelques jours plus 30 novembre 2017. a-t-il fait savoir. Il a exhorté par la situation est grave et rend économique très difficile. Aussi
concernent les affaires Anto- tard et transféré à la maison Les verdicts prononcés par ailleurs les participants à faire la inefficace tous les moyens de a-t-il demandé aux bénéficiaires
nin Otsikabondzo, d’une part; d’arrêt d’Owando. Brel Mos- le Tribunal de grande ins- restitution de la formation dans sauvetage. Prévenir les AVC, de mettre les connaissances
Brel et Fodel Mossa, d’autre sa et Venance Ndzoli ont tance d’Owando entendent leurs centres de santé, non pas c’est reconnaître les signes d’un reçues au service de leurs struc-
part. Le premier, âgé de 35 été condamnés, chacun, à traduire au concret la volonté seulement pour la prévention, AVC ischémique ou hémorra- tures respectives.
ans, a été arrêté en flagrant trois ans d’emprisonnement du Congo de lutter contre la mais aussi pour la prise en gique. Nous ferons de notre L’ASLAV est une association
délit de détention, circulation ferme, un million de F.Cfa criminalité faunique. charge des malades atteints de mieux pour aider les malades médicale caritative intervenant
illégales et de tentative de d’amende et 2.000.000 de cette pathologie. et nous essayerons de vaincre exclusivement en République
commercialisation de deux F.Cfa de dommages et inté- V.M. Le Pr Arnaud Decamps, neu- notre peur, car conscient de la du Congo.
rêts. Quant à Fodel Mossa, il rologue du CHU à Bordeaux, pauvreté grandissante au sein Aybienevie
pointes d’éléphants, le 11 spécialisé dans les AVC et de la population; du manque des N’KOUKA-KOUDISSA

PAGE 18 - LA SEMAINE AFRICAINE N° 3748 DU MARDI 5 DECEMBRE 2017


SOCIETE
Violences faites aux femmes Assemblée plénière du PCPA Congo
Les chefs de quartiers appelés à renforcer Pour des projets concrets
la protection des femmes victimes
L
e Programme concerté pluri-acteurs (PCPA) Congo a tenu
son assemblée plénière du 21 au 22 novembre 2017, dans
la salle de conférence de I’ACERAC, à Brazzaville. A la
La violence à l’égard des femmes et des filles séance d’ouverture, les invités étaient de marque: l’ambas-
constituent aujourd’hui l’une des violations des sadeur de l’Union européenne, l’attachée de coopération de
droits de l’homme les plus répandues, les plus l’Ambassade de France et le directeur de l’Agence française
persistantes et les plus dévastatrices dans le de développement (AFD) ainsi que le représentant du ministère
monde. C’est pour sensibiliser l’humanité et stop-
per ce fléau que la communauté internationale se
mobilise, en célébrant le 25 novembre de chaque
année la Journée internationale pour l’élimination
des violences faites aux femmes.

D
ans ce cadre et celui à ces personnes sans réel
du projet ‘’Renforce- fondement.
ment de la société Annette Kouamba Maton-
civile et des acteurs éta- do, d’Azur Développement,
tiques pour améliorer le circonscrivant la rencontre,
respect des droits des filles a déclaré: «c’est un processus vi-
et des femmes congolaises’’ sant à engager nos efforts communs
l’association Azur Déve- pour lutter contre la violence faites Les participants posant après la séance de sensibilisation.
loppement a sensibilisé aux femmes…Nous, société civile, (grossesse, M.s.t, sida…), appropriés, comme la Police, la
lundi 27 novembre 2017, et vous, responsable des arrondisse- conséquences psycholo- Gendarmerie, les hôpitaux de Ma-
à la mairie du deuxième ments, devant collaborer activement giques (traumatisme…) ou kélékélé et Talangaï, et le Parquet.
arrondissement de Braz- afin d’informer, sensibiliser les popu- de l’entourage. Mme Ngon- Elles bénéficient de l’appui médical Vue partielle des participants à l’assemblée.
zaville, Bacongo, les chefs lations sur ce phénomène qui prend do a par ailleurs exhorté et psychologique, tout comme de
de quartiers et de blocs de plus en plus de l’ampleur au sein les femmes victimes de l’accompagnement, juridique et judi- des Affaires sociales.
dudit arrondissement sur des foyers et de notre société» violences en milieu domes- ciaire…», a-t-elle indiqué. Une Elle a été conjointement animée par deux membres de son
ce phénomène, pour qu’ils Elvire Pressia Ngondo, ma- tique, professionnel et sco- initiative fort louable car il comité de pilotage, représentant la Confédération générale
contribuent à renforcer la gistrat et première interve- laire à les dénoncer ainsi est difficile pour une victime du travail-France (CGT) et le Forum des jeunes entrepreneurs
protection des femmes, des nante, a édifié l’assistance que leurs auteurs et, à por- de viol d’affronter le par- du Congo (FJEC). Moment de bilan et de prospective, cette
jeunes filles et des enfants sur la violence et ses diffé- ter plainte le cas échéant. cours judiciaire et surtout assemblée a été aussi un moment d’échanges intenses entre
victimes souvent des vio- rentes formes. La violence, Embrayant sur ces propos, le regard moralisateur de la les 143 membres participants de cette nouvelle et dernière
lences de tout genre. une des causes freinant la Viguier Nguembi, juriste, a société qui pense souvent phase qui couvre jusqu’à l’année 2021. Elle a été marquée en
Une quarantaine de parité homme-femme, ‘’est éclairé la lanterne des parti- ‘’qu’elle l’a bien cherchée’’. plus par une table ronde sur les rôles et missions de la société
membres de délégations un abus de force, de pou- cipants sur les dispositions Les violences faites aux civile, qui a permis de recueillir différents points de vue, d’ici
spéciales et des femmes voir ou un acte brutal sur légales leur permettant de femmes concernent l’huma- et d’autres pays abritant le PCPA.
ont pris part à cette sen- l’autre.’’ Elle peut prendre di- combattre ces violences de nité entière. Il est réducteur Au titre du bilan, 31 Organisations de la société civile (OSC)
sibilisation. Ils y ont suivi, verses formes: verbale, psy- genre, dont le code pénal et que les femmes qui repré- ont été accompagnées pour progresser dans leur fonction-
avec une attention sou- chologique et économique. la loi Potignon dite loi 2010. sentent la moitié de l’hu- nement interne. Elles ont expérimenté une structuration en
tenue, trois communica- Des humiliations verbales Carine Matangana, d’Azur manité s’expriment seules. plateformes thématiques, prolongées par le financement de
tions prévues à cet effet, à la torture psychologique, Développement, a quant à D’où tout l’intérêt d’associer plus de 45 projets, dans les champs du développement local,
pour que changent les at- sarcasme, dénigrement... elle fait connaître le Guichet les hommes, en l’occur- de la santé, de l’eau et de l’assainissement, du développement
titudes et comportements elles passent, également, unique mis à disposition des rence ceux qui ont été un agricole et de soutien aux groupes vulnérables. En outre, 13
de tout homme vis à vis par des actes physiques victimes des violences dans jour ou l’autre confrontés à cadres de concertation locale, au niveau d’arrondissements
des actes odieux (violences comme le plus fréquem- le cadre du projet ‘’Renfor- ces violences. Sans leur ad- ou de quartier ont été mis en place.
verbale, psychologique, ment, des coups, des gifles, cement de la société civile hésion, la société restera la En terme de prospective, l’assemblée plénière a relevé à plu-
économique, viol, coups et des brûlures ou encore des et des acteurs étatiques même: les femmes d’un côté sieurs reprises l’importance de la concertation entre OSC et
blessures) dont sont vic- sévices sexuels. Des formes pour améliorer le respect et les hommes de l’autre. pouvoirs publics, aux niveaux local et national. Le défi de la
times les femmes, les jeunes diverses ayant parfois des des droits des filles et des construction de dynamiques depuis la base a été également
filles et les enfants et, que conséquences très graves femmes congolaises’’. «A ce Viclaire MALONGA souligné. Les participants ont pu échanger autour de projets
soient prises des mesures sur la vie de la femme, de guichet, les victimes sont écoutées et démarches menés entre plusieurs Organisations de la
efficaces, afin de stopper si la jeune fille, des enfants: par des animatrices de cette structure société civile, dans le cadre du PCPA, suivant les champs du
ce n’est prévenir le mal fait conséquences sexuelles et sont orientées vers les services programme. Aussi ont-ils mis en évidence la nécessité d’une
nouvelle dynamique de mise en œuvre de projets concrets.
Alphabétisation numérique L’assemblée plénière a procédé par ailleurs au renouvellement
de son comité de pilotage (COPIL) à qui est confié, entre

Des filles-mères formées aux TIC


autres tâches, le suivi de la convention de financement avec
le gouvernement congolais.
Le PCPA est financé par I’AFD, l’Union européenne, le Comité
En partenariat avec le ministère de l’Enseigne- français pour la solidarité internationale-CFSI (ONG porteuse
ment primaire secondaire et de l’alphabétisation du programme) avec la contribution de ses membres.
(MEPSA) et une société de téléphonie mobile de
la place, l’Organisation des Nations Unies pour Viclaire MALONGA.
l’éducation la science et la culture (UNESCO) a
organisé à Brazzaville du 13 au 24 novembre un REMERCIEMENTS
atelier de formation sur l’alphabétisation fonc- La veuve Nganga Marie-Rose
tionnelle numérique au profit d’une vingtaine de et la famille Vouandzi, Mmes
filles-mères. Une formation sanctionnée par un Diabio Miakouzabi Dorothée,
diplôme de participation. Engambe Thérèse Françoise,
la famille ‘’Kingoma’’, les en-

L
’UNESCO, en soutenant tisation de la population et
un tel projet, entend permet d’offrir une seconde fants et petits-enfants Ngan-
«encourager les jeunes, no- chance aux jeunes déscola- ga, remercient parents, amis
tamment les femmes à gérer leur risés ou non scolarisés, en et connaissances ainsi que
propre développement…grâce aux rénovant et en modernisant Des jeunes filles-mères s’initiant à l’informatique. toute la communauté de la
Technologies de l’information et de la l’alphabétisation et l’éduca- les organisateurs de cette nous a confié Annabelle paroisse Jésus Ressuscité
communication (TIC), en vue de leur tion non formelle, selon le formation, puisqu’elle sait Ehouti. et de la Divine Miséricorde,
autonomisation», a indiqué Rigo- représentant de l’UNESCO. désormais saisir les textes. Signalons que cet atelier est pour tout leur soutien lors
bert Banzouzi, émissaire de La sélection des filles-mères Aussi rêve-t-elle d’être une la suite de celui organisé du décès tragique de son
la représentante de l’UNES- dont l’âge varie entre 16 et bonne secrétaire. Quant l’an dernier et qui a formé époux, leur père, frère, oncle
CO au Congo. C’est Adolphe 25 ans a été faite dans les à Grâce Dimi Ngala, cette une trentaine de jeunes filles et grand-père, Andréol Benoît
Mbou-Maba, directeur de ca- Centres d’alphabétisation formation en informatique sur le maniement de l’ou-
binet du MEPSA, qui a ouvert de Brazzaville. Pour les or- Bernard NGANGA, professeur certifié de biologie à la retraite,
lui a permis de démarrer til informatique. Plusieurs
les travaux, en présence de ganisateurs de cet atelier, l’ordinateur, d’ouvrir une d’entre elles auraient été survenu le 30 octobre 2017, à Brazzaville.
Marcel Nganongo, adminis- l’association des TIC dans la page, saisir un texte, enre- recrutées par les entreprises L’inhumation a eu lieu vendredi 10 novembre 2017, au cime-
trateur maire de Ouenzé, et vie professionnelle des filles gistrer, mettre les couleurs, de la place. Selon la direc- tière privé ‘’Ma campagne’’, après recueillement au domicile
de Marie Géneviève Malou- sera un atout pour boos- et éteindre. Chose qu’elle trice générale de l’alphabé- familial et messe de funérailles en l’église Jésus Ressuscité
mbi, directrice générale de ter leurs entreprises. Les ne pouvait pas imaginer et tisation qui a, par ailleurs, et de la Divine Miséricorde
l’alphabétisation. témoignages de quelques faire avant. «Si Dieu me fait grâce, souligné que l’une des pré- Que son âme repose dans la paix du Seigneur!
Le projet ‘’Alphabétisation apprenantes interrogées à avec ce que je sais déjà faire, je peux occupations majeures de • Benoît Nganga était catéchiste, ministre de la communion, vice-président de la
numérique des filles-mères’’ ce sujet sont éloquents. «Je m’adapter en entreprise», a-t-elle sa structure et de tous les confrérie Saint Michel de la paroisse Jésus-Ressuscité et de la Divine Miséricorde.
est une réponse au nouveau ferai la couture. La formation en conclu. Reine Mayala qui partenaires est «l’autonomisation
programme mondial de dé- informatique est un avantage pour envisage de faire la coiffure des jeunes et adultes non lettrés par
veloppement de l’éducation, moi puisqu’elle m’aidera à créer estime que cette formation des connaissances scientifiques
qui a l’ambition de ne laisser de nouveaux modèles et à travers de base…car un pays ne peut se
Pour une
l’aidera à chercher des sites
personne de côté. Il contri- l’Internet, je chercherai à connaitre de coiffure où elle trouvera développer avec une population
bue, sans nul doute, à réali- ce que font les autres de par le de nouveaux modèles pour analphabète».
ser l’axe de développement 3
de la stratégie sectorielle de
monde; à m’adapter et à coudre non
seulement pour les Congolais, mais
sa future clientèle, «Je veux
être styliste et coiffeuse. Avec tout ce Marcellin MOUZITA analyse sereine:
l’éducation 2015-2025, lequel aussi pour les clients d’ailleurs», que j’ai appris ici, je peux poster mes MOUKOUAMOU
plaide en faveur de l’éléva-
tion du niveau de l’alphabé-
a déclaré Lyria Atohoua.
Sabrina Kinzonzi a remercié
modèles sur les réseaux sociaux pour
attirer un grand nombre de clients»,
La Semaine Africaine
PAGE 19 - LA SEMAINE AFRICAINE N° 3748 DU MARDI 5 DECEMBRE 2017
CULTURE
Exposition-vente de tableaux de peinture à Pointe-Noire Youlou Ngoma, artiste-musicien, auteur compositeur
Huit dames étaient à l’honneur L’album «No comment» sera mis
Grâce à l’appui finan-
cier de l’association
sur le marché le 9 décembre
Pointe-Noire dyna- L’espace Ata ndélé, ex-
mique culturelle, huit Baba Boom, à Bacongo,
femmes membres le deuxième arrondis-
de l’Association des sement de Brazzaville.
femmes plasticiennes C’est le cadre choisi
du Congo, conduite par l’artiste musicien,
par Ledy Kouboukou- auteur compositeur
bou, leur présidente, congolais Youlou Ngo-
ont organisé une ex- ma (Bruno Mampouya
position-vente de leurs Youlou à l’état civil),
œuvres d’art. C’était le pour présenter officiel-
vendredi 17 novembre lement, samedi 9 dé-
2017, dans la salle cembre prochain, son
des sports du Centre coup d’essai: «No com-
culturel Jean-Baptiste ment». Un opus de dix
Tati-Loutard, à Pointe- Une exposante présentan ses toiles.
titres qu’il a autopro-
Noire. duit et dans lequel on
trouve un melting-pot

P
our cette rési- de rythmes: makossa,
dence qui a duré soukouss, mbalax, folk,
un mois, les jazz, rumba, funk, reg-
femmes plasticiennes gae, et zouk.
ont produit une qua-

A
rappeler que Youlou
rantaine de tableaux Ngoma est issu d’une
inspirés du thème: «La famille d’artistes. Son
grand-père fut le premier
liberté à travers la toile». Hor-
chantre grégorien de l’église
mis la grande toile col- Saint Joseph de Linzolo.
lective de 3 mètres sur Son frère, Petit Jean Dédé,
1,80 mètre où chaque évolue en Côte d’Ivoire,
exposante a placé un et avait chanté la célèbre
chanson «Hamidou». Sa tante, armes dans les groupes avait même créé son propre
tableau, chacune d’elle vocaux et chorales braz- ensemble musical, en 1984:
Mouklagath, fut la produc-
a présenté au public trice de Rapha Boundzeki. zavillois. Avant d’accompa- Tropic musique. Un groupe
Des tableaux exposés.
quatre tableaux aux Sa petite sœur, Mati Beya, gner des chanteurs comme qui rivalisait avec d’autres
images représentant femme. Vous avez l’impression tableaux de cette ex- était la dauphine d’Abeti Pamelo Mounk’a, Lucien groupes de l’arrondisse-
Kimpouni, et Kaly Diatou. ment 7 Mfilou, comme: Viva
la femme congolaise que ce sont des photos. Or position qui aura lieu Masikini. Elle a aussi chanté
Ayant pour parrain Cosmos Mandolina, Véritable Man-
moderne d’aujourd’hui. non! J’ai décidé d’en parler à aussi à Brazzaville ont aux côtés de Youlou Mabia-
Mountouari, il a joué dans dolina, Loyengué décibel,
la. Suzette Yombo, une autre
«Je suis élève en classe de papa, afin que je fasse comme été vendus. sœur de l’artiste, a officié Viva Mandolina, Véritable et Yébondé.
CM2, ce que j’ai vu comme elles», a affirmé Christie dans l’orchestre Bantous Mandolina, aux côtés de
dessin ce soir ne relève pas de Nguimbi. Equateur Denis monuments. Julien Cladia, Rapha Boun- Véran Carrhol YANGA
l’homme, encore moins de la A noter que tous les NGUIMBI Par ailleurs, l’auteur de «No dzeki, Roger Lutin, pour ne
comment» a fait ses premières citer que ceux-là. L’artiste

MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET


DIRECTION GENERALE DES IMPÔTS ET DES DOMAINES
DIRECTION DE L’ENREGISTREMENT DE LA FISCALITE FONCIERE ET DOMANIALE ANNONCE LEGALE
DIRECTION DEPARTEMENTALE DES IMPÔTS ET DES DOMAINES DE BRAZZAVILLE
INSPECTION DIVISIONNAIRE DE LA CONSERVATION DES HYPOTHEQUES ET DE LA PROPRIETE FON-
CIERE BRAZZAVILLE-CENTRE
N°309/2017/BZ-C
N°2333/MFB/DGID/DEFFD/IDCHPFBZV-C
Suivant réquisitions reçues par l’Inspecteur Divisionnaire de la Conservation des Hypothèques et de la Propriété Foncière, une procédure d’immatriculation, en vue de l’établissement des titres fonciers,
est en cours. Cette procédure concerne les immeubles suivants:
N° N° de réquisition Références cadastrales Quartiers Arr./Dpt Requérants
d’ordre
01 16817 du 04-09-17 Sect P4, bloc 80 ; Plle 5 ; Sup : 273,96m2 11, RUE LENINE 4-BZV IBATA
02 12343 du 29-04-15 Sect -, bloc 1 ; Plle 5 ; Sup : 360m2 11, RUE OSSENDZA POOL MBAMA PEA Leogille Bastine
03 12380 du 06-05-15 Sect -, bloc 1 ; Plles 6 et 7; Sup : 1.188,00m2 QUARTIER MBALOUR POOL MBAMAnée MAPEMBE Léonie
04 12085 du 10-03-15 Sect -, bloc 2 ; Plles 1, 2, 11 et 12 ; Sup : 1.440m2 QUARTIER MBALOUR POOL MBAMA Gilbert
05 16824 du 06-09-17 Sect -, bloc - ; Plles 5 et 10 ; Sup : 800,00m2 KINTELE POOL KELE Jean de Dieu
06 16679 du 28-07-17 Sect CJ, bloc 108 ; Plle 02 ; Sup : 397,91m2 QUARTIER ITATOLO 9-BZV GAKOSSO Victor
07 12342 du 29-04-15 Sect -, bloc 1 ; Plle 8 ; Sup : 360m2 QUARTIER MBALOUR POOL MBAMA KOUMOU Gileone Ausile
08 12381 du 06-05-15 Sect -, bloc 1 ; Plles 11 et 12 ; Sup : 720m2 QUARTIER MBALOUR POOL MBAMA Gilbert
09 12086 du 10-03-15 Sect -, bloc - ; Plle 1 ; Sup : 9.000m2 MBALOUR POOL MBAMA Gilbert
10 17004 du 07-11-17 Sect -, bloc - ; Plle - ; Sup : 1.600,00m2 VILLAGE IMPANI POOL EYELEGOLY-ITOUA Reiss’eldi
11 17005 du 07-11-17 Sect -, bloc - ; Plle - ; Sup : 800,00m2 VILLAGE IMPANI POOL EYELEGOLY-ITOUA Jetty Isania Méritée
12 16934 du 17-10-17 Sect P4, bloc 129 ; Plle 6bis ; Sup : 302,28m2 42BIS, AVENUE DES SARRAS 3-BZV MONGUIA Gisèle Ida
13 16958 du 23-10-17 Sect -, bloc - ; Plle - ; Sup : 7.510,66m2 VILLAGE ISSO CUVETTE NFAH NDOH Marcellus
14 16935 du 18-10-17 Sect P1, bloc 52 ; Plle 20bis ; Sup : 1.274,00m2 1BIS, RUE MFOA 3-BZV YANGOUSSARA Mamadou
15 4082 du 10-09-17 Sect P13C, bloc 91 ; Plle 5 ; Sup : 404,43m2 46, RUE BOMASSA (QUARTIER MOUKONDO) 4-BZV M’VIBOUDOULOU née Isabelle BOUNDA-NIANGUI
16 16998 du 06-11-17 Sect -, bloc - ; Plle 3 ; Sup : 600,00m2 QUARTIER PEAGE KINTELE POOL OBOA André Lionel
17 14672 du 27-07-16 Sect P1, bloc 7 ; Plle 2 ; Sup : 257,87m2 4, RUE MBOCHIS 3-BZV DEKAMBI née MAVOUNGOU Fernande Marie Cathérine
18 16520 du 12-06-17 Sect P4, bloc 96 ; Plle 1 ; Sup : 234,80m2 2, RUE MBOKOS 3-BZV FEVILIYE MADOZEYI Jarod Michel Shay
19 16986 du 02-11-17 Sect P6, bloc 60 ; Plle 7 ; Sup : 194,29m2 176, RUE LOUINGUI 5-BZV LECKAKA PEA Paul Gustave
20 16680 du 26-07-17 Sect -, bloc - ; Plle - ; Sup : 482,12m2 KINTELE ZONE UNIVERSITE D.S.N POOL IBARASSONGO ETOU Job Normalien
21 3900 du 02-05-17 Sect AN, bloc 1 ; Plles 4 et 7 ; Sup : 800,00m2 NDOUO- NTSALAMPOU (KIELE TENARD) 7-BZV NTANGA ATIK Berth
22 17000 du 06-11-17 Sect CH (ex BG), bloc 22 ; Plle 1 (ex 4 et 5) ; Sup : 731,56m2 RUE NDONGA BEKOUA. (MASSENGO 3 POTEAUX) 9-BZV BETHO Clément Stephane
23 16967 du 25-10-17 Sect P4, bloc 58 ex 49 ; Plle 10 ; Sup : 231,00m2 72TER, RUE MASSOUKOU 4-BZV DOUCOURE Sidy
24 16767 du 23-08-17 Sect -, bloc - ; Plle 4bis ; Sup : 200,00m2 KINTELE PEAGE POOL SAULNIER NGALAMarie France
25 16768 du 23-08-17 Sect -, bloc - ; Plle 7 ; Sup : 400,00m2 KINTELE POOL SAULNIER NGALAMarie France
26 16441 du 19-05-17 Sect -, bloc - ; Plles 11 et 12 ; Sup : 800,00m2 KINTELE POOL MOUKILI Anthéa Camille
27 16599 du 03-07-17 Sect AU, bloc - ; Plle 01 ; Sup : 566,16m2 QUARTIER DJIRI MANIANGA 9-BZV LANDZE Edgard
28 15925 du 30-12-16 Sect CK, bloc 69 ; Plle 24 ; Sup : 232,70m2 RUE DU PASTEUR (MASSENGO) 9-BZV ABIESSA ESSOLO Percefil Boris
29 16859 du 15-09-17 Sect P8, bloc 109 ; Plle 03 ; Sup : 323,01m2 52, RUE LOBY 4-BZV DOUCOURE Mamadou
30 14932 du 16-09-16 Sect P13B, bloc - ; Plle 8 ; Sup : 192,53m2 8BIS, RUE NSAMOU LA BLEDE (MFILOU) 7-BZV ANANOU Rodjo Patrick
31 16954 du 23-10-17 Sect P9, bloc 4 ; Plle 3 ; Sup : 199,55m2 92BIS, RUE ITOUMBI 5-BZV METEKE ISSONGO Stéphanie
32 16955 du 23-10-17 Sect P14B, bloc 24 ; Plle 1 ; Sup : 532,13m2 70, RUE MATH 9-BZV OLESSONGO née METEKE ISSONGO Stéphanie
33 16956 du 23-10-17 Sect CC, bloc 138 ; Plle 7 et 8 ; Sup : 1.010,18m2 RUE BOKOUELE (MASSENGO) 9-BZV OLESSONGO ONDAYE née METEKE ISSONGO Stéphanie
34 16957 du 23-10-17 Sect P9, bloc 71 ; Plle 1 ; Sup : 386,61m2 50, RUE BALLOYS 5-BZV METEKE ISSONGO Stéphanie
35 16997 du 03-11-17 Sect P5, bloc 42 ; Plle 11 (ex 6) ; Sup : 272,00m2 97, RUE LENINE 4-BZV DIALLO MODIBO
36 16996 du 03-11-17 Sect P7suite, bloc 22 ; Plle 07 ; Sup : 206,67m2 2017, RUE LOUFOU 4-BZV FOUTY Caryl Gilles Edmond
37 13364 du 13-10-15 Sect -, bloc - ; Plle 9 ; Sup : 400,00m2 VILLAGE IMPANI POOL SIASSIA Daisy Russel D.
38 14080 du 29-03-16 Sect -, bloc - ; Plle 7 ; Sup : 437,96m2 DJIRI MANIANGA POOL GATSOUNDOU KOUMOU
39 17029 du 15-11-17 Sect P13C, bloc - ; Plle 12 ; Sup : 348,56m2 CITE DES 17 ITSALI 7-BZV ONDONGO EZHET Elysée Marie-Gabrielle
40 16563 du 22-06-17 Sect -, bloc B1 ; Plle 12 ; Sup : 400,00m2 QUARTIER CAMPEMENT POOL NKOMBO NGONDO Ghilson
41 16230 du 27-03-17 Sect -, bloc - ; Plles 11, 12 et 14 ; Sup : 1.200,00m2 KINTELE POOL AKERA Faustin
42 11759 du 31-12-14 Sect P5, bloc 83 ; Plle 4 ; Sup : 355,99m2 50, RUE BOMITABAS 4-BZV GAMBI Oumar
43 16827 du 08-09-17 Sect P5, bloc 15 ; Plle 4 ; Sup : 263,49m2 69, RUE LOUINGUI 3-BZV GAMBI HAMADI
44 16341 du 13-04-17 Sect U, bloc - ; Plle 1 ; Sup : 728,00m2 QUARTIER MPILA 6-BZV NONAULT Jean Pierre Olivier
45 17020 du 13-11-17 Sect -, bloc - ; Plle 3 ; Sup : 2.404,15m2 KINTELE POOL OYOUBA Hippolyte

Fait à Brazzaville, le 29 Novembre 2017


Au-delà de deux (2) mois, à compter de ce jour, aucune opposition ou réclamation à l’immatriculation ne sera plus recevable
(Art. 26 de la loi 17/2000 du 30 décembre 2000 portant régime de la propriété foncière). L’Inspecteur Divisionnaire,
Claudio TSOWELA

PAGE 20 - LA SEMAINE AFRICAINE N° 3748 DU MARDI 5 DECEMBRE 2017


CULTURE
Lauryathe Céphyse Bikouta, directrice du festival international du rire TuSeo Orchestre symphonique Burning Music
des enfants de Brazzaville
Un objectif: faire de Brazzaville un vrai Des instruments de musique offerts,
carrefour du rire don de l’ambassadeur d’Allemagne

L
’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République
La 10e édition du festival international du rire Fédérale d’Allemagne, Klaus Peter Schick, a procédé jeudi 23
TuSeo s’est déroulée du 25 au 28 octobre 2017, à novembre 2017 en sa résidence du centre-ville de Brazzaville,
l’Institut français du Congo (IFC). Il a rassemblé à la remise officielle d’instruments de musique classique à l’or-
des humoristes venus de divers horizons. Dans chestre symphonique Burning Music des enfants de Brazzaville.
l’interview qu’elle nous a accordée, avant son Ce lot important de matériel a été réceptionné par Josias N’gahata,
retour en France où elle est basée, Lauryathe chef d’orchestre, initiateur et formateur du projet de création de cet
Céphyse Bikouta, fondatrice et directrice dudit ensemble musical. Parmi les invités, il y avait l’ambassadeur du Ve-
festival, dresse le bilan de la récente édition et des nezuela, Norma Borges Rengifo, la directrice générale de la culture
treize années d’existence de TuSeo. et des arts, Emma Mireille Opa Elion, et la conseillère socioculturelle
du chef de l’Etat, Lydie Pongault.
*Lauryathe Céphyse Bikouta, pou- cain de musique (FESPAM),
vez-vous nous parler du déroulement Privat Tiburce et Nzila.
A l’entame de cette cérémonie, les hymnes nationaux du Congo et
de la 10e édition du Festival TuSeo? d’Allemagne ont été exécutés.
**Après treize ans d’exis- *Qu’en est-il du déroulement du
tence, TuSeo existe depuis festival?
2004 et malgré des interrup- **Par rapport au contexte
tions, il totalise dix éditions social, nous ne pouvons Lauryathe Céphyse Bikouta.
aujourd’hui. Cette dernière pas dire que ça ne s’est pas
Nous avons réussi à mettre association qui agit dans
a connu la participation bien passé. C’est vrai, nous
les acteurs congolais et ceux le développement humain.
des humoristes venus de n’avons pas eu de parte-
de l’étranger ensemble; ils Nous voudrons autour du
la France, de la Guinée, du naires financiers souhaités,
ont réussi à créer des projets festival porter de vrais mes-
Bénin, de la République mais les artistes étaient là, ils
communs. Aujourd’hui, les sages pour qu’il soit une
Démocratique du Congo, du ont tous presté, et le public
humoristes congolais sont couverture pour des projets
Congo et de la République a fait le déplacement. Toute-
connus à l’étranger et sont sociaux, économiques, fi-
Centrafricaine dont c’était fois, il faut reconnaître que
en train de représenter le nanciers et culturels. Nous
la première participation. de plus en plus, TuSeo est
pays dans d’autres festivals, voulons aussi créer une
Le Tchad, la Belgique et le en train de gagner en noto-
c’est aussi pareil pour ceux ludothèque pour communi-
Mali ne sont pas arrivés. riété, le public Brazzavillois
de l’étranger qui cherchent quer le rire autour d’autres
Les spectacles se sont bien l’a bien adopté et le connaît
la visibilité et qui viennent à objectifs. Je saisis cette oc-
déroulés, et il y a eu aussi bien. Il s’implique beaucoup
Brazzaville. Nous pouvons casion pour remercier tous Josias N’gahata recevant le don.
des ateliers qui ont permis et paye les tickets, ce qui
dire que c’est l’un de nos nos partenaires, ainsi que
aux nouveaux talents d’avoir nous permet aujourd’hui de Dans son mot de circonstance, l’ambassadeur d’Allemagne a sou-
objectifs qui a été atteint, les jeunes de l’association
un plateau d’expression. Un faire fonctionner le festival.
«Les Courageux». D’ailleurs,
ligné que son pays ne ménagera aucun effort pour soutenir un tel
l’autre objectif, c’est de faire
atelier a été animé par l’hu-
de Brazzaville un vrai car- l’un des leurs qui avait pris projet duquel pourront sortir des virtuoses. «Si un tel projet existe
moriste camerounaise ‘’C’est *Après 13 ans d’existence, un bilan
refour du rire, parce que le part à l’atelier de formation au Venezuela, pays riche en diversité culturelle, pourquoi ne pas le
la vie’’, venue de la France. est-il possible?
public connait déjà le festival des régisseurs organisé en réaliser au Congo!», a-t-il soutenu.
Un autre a été organisé en **Le bilan est positif car,
et il l’attend toujours avec 2007 arrive aujourd’hui à Présentant le projet, Josias N’gahata a indiqué l’objectif visé: «Nous
partenariat avec Arterial, il a quand le festival a démarré,
impatience. mobiliser d’autres jeunes qui visons la mise sur pied d’un orchestre symphonique des enfants
porté sur la communication il y a eu des doutes sur l’exis-
font la régie, son et lumière. de Brazzaville, quelle que soit l’origine des composantes de cet en-
des organisations et des tence des humoristes congo-
*Quelles sont vos perspectives? En outre, j’invite ceux qui hé- semble. Chaque enfant va utiliser l’instrument de son choix. Dans le
événements culturels. Avec lais. Il était question pour
**Persévérer, avoir un peu sitent, partenaires et public, cadre du partenariat, nous bénéficions de l’appui de l’ambassade de
pour intervenants, Pierre nous de faire aussi découvrir
plus de partenaires pour à nous suivre. la République Fédérale d’Allemagne, en collaboration avec l’Institut
Claver Mabiala, directeur du des talents et c’est ce qu’on
faire qu’on puisse avoir un Goethe de Kinshasa. La liste des partenaires n’est pas close. Cette
Festival Nsangu Ndjindji de commence à voir. Un grand
peu plus d’humoristes. Par Propos recueillis par musique vise aussi l’éducation de toutes les couches de la société,
Pointe-Noire, Gervais Hu- engouement se fait autour du
ailleurs, le Festival TuSeo a Alain-Patrick sans limite d’âge.»
gues Ondaye, commissaire festival et carrément, c’est
depuis deux ans créé son MASSAMBA
général du Festival panafri- totalement une profession.

Semaine mondiale de la cuisine italienne


Les apprenantes du collège technique 8
Mars encouragées à s’investir en cuisine
La cuisine italienne a été à l’honneur, à travers
le monde, du 20 au 26 novembre. A Brazzaville,
plusieurs rencontres ont été organisées, pour
mettre en exergue l’art culinaire de ce pays euro-
péen jouissant d’une grande diversité. Parmi ces
rencontres, celle tenue le mardi 21 dernier par
l’ambassade de l’Italie au Congo au collège tech- Les membres de l’orchestre symphonique Burning Music des enfants de Braz-
nique 8 Mars, une école qui forme dans plusieurs zaville.
métiers, entre autres: la puériculture, l’hôtellerie, Selon la directrice générale de la culture et des arts, «le public
la pâtisserie, la cuisine. congolais pourra se familiariser avec la musique savante qui sera

L
’objectif de la rencontre a fait savoir Victoire Gouloubi présentée par cet ensemble musical naissant. C’est l’occasion tant
était de sensibiliser les aux jeunes élèves, visiblement rêvée de voir, grandeur nature, une formation de musique classique,
élèves de cet établisse- séduites par le témoignage de de développer la sensibilité des jeunes Congolais et leur intérêt pour
ment à s’investir aux métiers de cette dame. la musique écrite. Que les utilisateurs de ces instruments en prennent
la cuisine, qui est aussi noble Pour Paola Mantovani, Victoire grand soin, comme on soigne la prunelle de ses yeux, pour que ces
2e et 3e de g. à dr.: Victoire Gouloubi et Paola Mantovani.
et génératrice de revenu. Le est un symbole de réussite en instruments soient utilisés pendant plusieurs décennies.»
témoignage de Victoire Gou- matière de cuisine dans les travaille, on a une vision du la possibilité d’un partenariat Signalons que ce lot d’instruments de musique était constitué de 7
loubi, une Congolaise cheffe relations de coopération ita- futur, de quelque chose à faire, qui faciliterait l’insertion des violons, 2 altos, 2 violoncelles, 1 contre basse, 2 flûtes traversières,
d’un grand restaurant italien lo-congolaises. De qui peuvent à accomplir. Elle l’a fait. Elle jeunes congolaises dans l’hô- 1 piano électrique professionnel et de 22 pupitres. Ces supports
à Milan, a conforté les élèves tellerie, et dans la profession pédagogiques permettront d’avoir des musiciens talentueux et un
à l’idée de persévérer dans la culinaire en particulier. orchestre que tout le monde voudra écouter. En deux ans d’existence,
connaissance de cet art. La l’orchestre symphonique a déjà mis sur le marché trois CD de leurs
représentation italienne était Marcellin MOUZITA concerts. Son siège est situé au 5 bis de la rue Augagneur, à Bacongo
conduite par Paola Mantovani, MOUKOUAMOU (arrondissement 2 de Brazzaville).
chargée d’affaires à l’ambas-
sade d’Italie à Brazzaville. Victor GUEMBELA
Pour Victoire Gouloubi, le mé-
tier de cuisinier n’est ni déva-
lorisant, ni dérisoire. Bien au REMERCIEMENTS
contraire, il assure l’indépen-
dance à qui l’exerce de tout Mesdames MACKOUMBOU-NKOUKA née Maridor Yolande MA-
cœur: «Tout travail qui aide LONGA, BIKOUTA née Rachel Ida MALONGA, NKANZA née Bertille
l’humanité, a de la dignité et Eusébie MALONGA, Nathalie Adéline MALONGA, BALLARD née
de l’importance», selon Martin Judith Laure MALONGA; Monsieur Tanguy Roméo MALONGA; la
Luther King. «Quand des gens Famille KAHOUNGA, remercient tous les amis, parents et connais-
me disaient: la cuisine c’est Les élèves du collège 8 Mars pendant la sensibilisation. sances, les anciens combattants, Monsieur l’attaché militaire de
pour des gens qui ne veulent l’Ambassade de France, qui leur ont apporté leurs soutiens multi-
pas étudier, c’est pour des gens s’inspirer les jeunes filles est la première cheffe africaine formes, à l’occasion du décès le 19 novembre 2017, de leur père,
qui ne comptent pas dans la congolaises qui s’engagent d’Italie», a-t-elle fait savoir. grand-père, oncle, Monsieur André MALONGA, ancien combattant
vie…moi je riais…C’est vrai dans le domaine culinaire. «Je Après un échange fructueux de la Seconde Guerre Mondiale.
qu’au début c’était pénible. J’ai suis très heureuse que Mme avec les apprenantes, les res- L’inhumation a eu lieu le 29 novembre au village de Moutampa II.
subi toute sorte de jury, de dis- Victoire soit venue ici. Car ponsables du collège 8 Mars ont
crimination, mais j’ai tenu bon», elle est l’exemple que si on suggéré à leurs hôtes d’étudier Madame Maridor Yolande MACKOUMBOU-NKOUKA

PAGE 21 - LA SEMAINE AFRICAINE N° 3748 DU MARDI 5 DECEMBRE 2017


ANNONCES

Réaménagement agence "PROXIMA"


Chers clients, nous transformons votre agence pour mieux vous servir.
Durant les travaux retrouvez-nous :
✶ Agence Siège, sis Boulevard Denis SASSOU NGUESSO, à proximité du Rond point la Coupole
✶ Agence Ancien Siège, Angle Rue de Reims, Face ex paierie de France
✶ Agence Monzoto, Av. William GUYNET, Immeuble Perris et frères, Centre-Ville (entre le Rond Point de la Gare et la Tour Nabemba), Quartier la Plaine.

Suivez-nous sur :

www.groupebgfibank.com

Etude de Maître Ghislain Christian dans les puits et la vente d’équipements pétroliers aux
YABBAT-LIBENGUE opérateurs de l’industrie pétrolière dans le monde entier ;
Notaire à Pointe-Noire - La participation par tous moyens et sous quelque forme
Avenue Charles de Gaulle, immeuble ex air Afrique face que ce soit et en tout pays, à toutes entreprises créées ou
hôtel Elaïs, Tél: 06664.85.64/04432.52.12. à créer, pouvant se rattacher directement ou indirectement
B.P: 4821, E-mail: yabbatchristian@yahoo.fr, à l’objet susvisé;
Pointe-Noire – République du Congo. - Et d’une manière générale, toutes opérations écono-
miques, commerciales, industrielles, mobilières et immo-
WELLTEC OILFIELD SERVICES CONGO
bilières pouvant se rattacher directement ou indirectement,
Société Par Actions Simplifiée
en totalité ou en partie, à l’un(e) quelconque des objets
Au capital social de 1.000.000 F CFA
ou activités de la société ou pouvant en faciliter le déve-
Siège social: Avenue N’ TENTA – Enceinte CFCO,
loppement ou la réalisation.
B.P: 225, - Pointe- Noire - République du Congo
Siège social: Avenue N’ TENTA - Enceinte CFCO,
Suivant actes en date du 15 Août 2017, déposés au rang des B.P: 225, Pointe-Noire, République du Congo.
minutes du Notaire soussigné, le 24 Août 2017, enregistré Capital social: Un million (1.000.000) de Francs CFA,
à Pointe-Noire en date du 04 Octobre 2017 sous le folio divisé en cent (100) actions d’une valeur nominale de
179/21 N°6980, il a été décidé de la constitution de la société Dix Mille (10.000) Francs CFA de valeur nominale cha-
«WELLTEC OILFIELD SERVICES CONGO», en République cune.
du Congo ayant les caractéristiques suivantes: Président: Monsieur Maximilien HALLAIRE.
Forme juridique: Société par Actions Simplifiée (SAS). Dépôt légal: Au Greffe du Tribunal de Commerce de
Dénomination sociale: WELLTEC OILFIELD SERVICES Pointe-Noire, et inscription au Registre du Commerce et
CONGO. Crédit Mobilier, sous le numéro CG/PNR/17 B 441.
Objet social: La société a pour objet en tout pays, notamment Fait à Pointe-Noire, le 02 Novembre 2017.
dans les Etats parties au Traité OHADA, et plus particulière-
ment en République du Congo: Pour avis.
- La fourniture de services techniques pour intervention - Maître G. Christian YABBAT-LIBENGUE -

Etude de Maître Ghislain Christian déposé au rang des minutes du Notaire


YABBAT-LIBENGUE soussigné, le 13 Octobre 2017, enregistré
Notaire à Pointe-Noire à Pointe-Noire en date du 24 Octobre
Avenue Charles de Gaulle, immeuble ex 2017 sous le folio 193/43 N° 7507, il a
air Afrique face hôtel Elaïs, été décidé de la fermeture de la succur-
Tél: 06664.85.64/04432.52.12. sale VAREL EUROPE en République du
B.P: 4821, E-mail: yabbatchristian@ Congo et de sa radiation au Registre du
yahoo.fr, Pointe-Noire Commerce et du Crédit Mobilier.
– République du Congo.
Un dépôt légal a été effectué au Greffe du
SOCIETE VAREL EUROPE Tribunal de Commerce de Pointe-Noire,
Société par Action Simplifiée sous le numéro CG/PNR/09 B 1218.
Au capital de 1.990.479 Euros
Siège social : Zone Industrielle - Route Fait à Pointe-Noire, le 29 Novembre
de PAU 65420 IBOS, 2017.
400 782 017 RCS TARBES
Pour avis.
Suivant procès-verbal des décisions du -Maître G. Christian
Président de la société «VAREL EUROPE YABBAT-LIBENGUE
SAS» en date du 19 Septembre 2017,

PAGE 22 - LA SEMAINE AFRICAINE N° 3748 DU MARDI 5 DECEMBRE 2017


SPORTS
Vie des clubs Rémy Ayayos
Rémy Ayayos s’en va; AC Léopards dans la consternation Ikounga, un colonel pas
comme les autres
L
a saison 2016-2017 à
l’AC Léopards aura été dans le sport
riche en émotions sur Officier des FAC (Forces armées congolaises), dirigeant sportif
les plans sportif et extra spor- passionné de football, manager et meneur d’hommes hors pair,
tif. En effet, à la joie des visionnaire convaincu, mécène à souhait, tel est Rémy Ayayos
supporters pour l’obtention Ikounga, le président démissionnaire de l’AC Léopards.
du doublé Championnat na- Lorsqu’il prend les rênes de l’équipe en 2009, l’AC Léopards était
tional-Coupe du Congo a tombé dans les oubliettes et la ville de Dolisie, triste. Rémy Ayayos
succédé leur consternation a un projet de foot soutenu par une ambition et un désir d’excellence
quand le mécène et homme pour le ballon rond congolais. Son moteur est la passion et le pa-
fort de l’équipe, le colonel triotisme. Il ne se comporte pas seulement en simple dirigeant, bien
Rémy Ayayos, a annoncé au contraire. En bon stratège, il se donne les moyens et réussit à
jeudi 30 novembre en réunion nouer de solides relations avec nombre de personnalités des milieux
du comité d’urgence qu’il se divers pour faire vivre son authentique projet de foot à Dolisie, une
retirait de la présidence du ville qui gagnera davantage en visibilité et en reconnaissance.
club qu’il dirige depuis 9 ans Son premier trophée, la Coupe du Congo 2009, lui ouvre les portes
avec le succès que l’on sait. de l’Afrique. Après deux échecs (2010 et 2011), l’AC Léopards
«Je peux dire de façon solen- montre ensuite sa capacité à s’élever à la compétition africaine et
nelle qu’après réflexion pro- remporte la Coupe de la CAF en 2012. Depuis, le club ne fait plus
fonde et sérieuse, j’ai résolu de complexes à affronter des adversaires de qualité et vit la période
de cesser toute activité de la plus glorieuse de son histoire.
dirigeant sportif actif», a indi- Le colonel-président a toujours mis en exergue l’importance de
qué Rémy Ayayos, évoquant l’investissement financier dans le football et le lien intrinsèque
n’avoir «plus la force et l’en- entre cet effort et le résultat. Le président Denis Sassou-Nguesso
gouement nécessaire pour Le meilleur souvenir de Rémy Ayayos: la Coupe de la CAF 2012 qu’il remet au président de la République. sait récompenser de tels efforts comme en novembre 2012 où, à
livrer encore des grandes la suite du titre continental de l’AC Léopards, le premier d’un club
batailles». Et d’ajouter: «J’ai tenant poursuivre sa route que l’intéressé réagisse. francs CFA qu’il mettra à la congolais après celui du CARA en 1974 (Coupe d’Afrique des clubs
donné de mon temps, de sans Rémy Ayayos Ikounga. Toutefois, Rémy Ayayos disposition du comité de ges- champions), il élève Rémy Ayayos au grade de Commandeur dans
mon énergie, de mon intelli- Sa déclaration tout à fait Ikounga ne tourne pas tota- tion qui sera mis en place pour l’Ordre du mérite congolais. Les autres, joueurs et membres du
gence, j’aimerai même dire surprenante pour un dirigeant lement le dos à son équipe. que l’AC Léopards commence staff de l’équipe, sont honorés dans l’Ordre du mérite congolais au
sans fausse modestie de sportif qui a remporté de gros «Je reste membre de la fa- déjà sa saison sportive. grade de Chevalier.
ma poche. Et cette passion challenges avec son équipe mille Léopards et à ce titre, Cela étant ainsi, l’AC Léo- Dommage, Rémy Ayayos n’a pas laissé le patrimoine qu’il envisa-
m’a dévoré. Je suis allé au (1 Coupe CAF, 5 titres natio- je suivrai le développement pards doit se trouver un geait pour son équipe: un siège administratif, un complexe sportif,
bout de ma passion. Je peux naux de champion, 4 victoires du club et toutes les activi- successeur à Rémy Ayayos un centre de formation, une organisation pérenne. Parce que les
même dire: même ma santé en Coupe du Congo, et 2 en tés du club. Je cesse plutôt Ikounga. Un nouveau mécène moyens de l’équipe se limitaient à sa poche. Il n’empêche. Tout
a pris un coup.», insistant Super Coupe du Congo) était d’être un dirigeant actif mais de sa trempe émergera-t-il? le monde est unanime à reconnaître qu’en quelque temps, Rémy
vraiment qu’«il était temps néanmoins dans l’air pour je reste membre de la famille C’est le vœu que le retrai- Ayayos est devenu une icône du football congolais. Mieux, il est
après plusieurs réflexions ceux qui sont quelque peu de l’AC Léopards et je reste té a vivement formulé pour entré dans la légende de ses dirigeants emblématiques. Son inves-
personnelles mais aussi au fait des coulisses du foot- aussi un contributeur puisque son équipe, en particulier, et tissement et son dynamisme au service des Fauves du Niari ont
l’interpellation de la famille ball congolais. Un confrère, chaque membre de la famille pour le football congolais, en apporté une contribution au rayonnement international du football
jumelé à tout cela, je pense notamment Le Patriote, au doit apporter sa contribution général. national. Un tel homme sera difficile à remplacer à l’AC Léopards.
qu’il était temps, de passer parfum de ce que mijotait aux activités du club.». Pour
Il reste dans l’espérance que le club de Dolisie continuera à avoir
le relais à d’autres». le colonel-président, avait preuve: le mécène a réuni Jean ZENGABIO l’énergie, la volonté et la flamme allumée…
L’AC Léopards devra main- comme vendu la mèche sans la somme de 50 millions de
Guy-Saturnin MAHOUNGOU

Coupe du monde FIFA-Russie 2018 AC Léopards de Dolisie a fêté ses titres


Pas une partie de plaisir pour l’Afrique! Des trophées et des larmes
O M
n connaît depuis ven- ieux vaut tard que jamais! Same-
dredi 1er décembre di 2 décembre 2017, la ville de
dernier la composition Dolisie a fêté officiellement les deux
sacres de la saison 2016-2017 de
des groupes de la phase finale l’AC Léopards. C’est ce jour que les
de la Coupe du monde Fifa dirigeants du club ont présenté les
qu’organisera la Russie, du trophées du Championnat national et
14 juin au 15 juillet 2018. Au de la Coupe du Congo remportés par
regard du tirage au sort fait au l’équipe. Mais les fans ont jubilé sans
Kremlin, les équipes du conti- Rémy Ayayos Ikounga, certains ont
même versé des larmes suite à son
nent africain devront se frotter à départ de l’exécutif du club.
de gros morceaux en phase de La cérémonie de présentation a eu
poules. Seul le Sénégal semble lieu à l’esplanade de l’hôtel de ville
vraiment épargné. de Dolisie, sous une fine pluie. En
Le sort n’a pas été clément présence du maire de la Ville, de
surtout avec le Maroc, dont ce divers invités et fans des Fauves du
Le Sénégal rencontre la Pologne…et tout est possible Niari. Ils étaient nombreux à avoir
sera le retour 20 ans après sa fait le déplacement pour voir les
dernière participation. L’équipe Nigeria est certes plus homo- perspective aux Pharaons. La deux trophées qui ont fait le tour de Les deux trophées remportés cette année.
nationale du Royaume ché- gène, mais il n’est pas non plus deuxième place reste tout à fait la ville à travers un grand carnaval. de trouver quelqu’un qui peut faire président de léopard. Non. C’est
rifien hérite de l’Espagne, du un cadeau. Le représentant envisageable pour Mohamed Point de chute: Hôtel de ville. «Le comme Remy Ayayos (…) Je vou- à mon colonel, le président Remy
Portugal et de l’Iran dans le africain risque de ne pas être Salah et sa bande. choix de l’hôtel de ville pour abriter drai rappeler aux uns et aux autres Ayayos de choisir. Mais avec ou
groupe B. Si la sélection asia- de la fête en retrouvant l’Ar- Il reste le Sénégal, présent la présente cérémonie nous rappelle que Léopard ne va jamais mourir. sans moyens nous sommes appelés
un lien traditionnel entre la Mairie d’aller de l’avant» a-t-il déclaré.
tique est prenable, le champion gentine qu’il a déjà rencontrée pour la deuxième fois seule- et l’AC Léopards qui avait de façon
Surtout pas maintenant qu’il y a un
du monde 2010 (Espagne) et le en poules lors de trois des ment à une phase finale de fils Léopard qui est maire de la ville
virtuelle intégré le patrimoine de de Dolisie. Cela ne veut pas dire que Eric MAHOUNGOU NZINGOU
vainqueur de l’Euro 2016 (Por- quatre dernières Coupes du Coupe du monde. Il est logé la Commune de Dolisie. Ce jour, 2 le maire que je suis est forcément
tugal) se présentent comme monde! La qualification devrait dans le groupe H avec la Po- décembre 2017, où nous célébrons
deux monstres pour Hervé se jouer contre la Croatie, une logne, la Colombie et le Japon. dans l’allégresse la présentation au
public de Dolisie les deux trophées Ligue de karaté de Pointe-Noire
Renard et sa bande qui vont équipe difficile à manœuvrer, Un groupe équilibré! On voit
remportés par AC Léopards marque
avoir du mal à sortir de ce et l’Islande, qui continue de le Sénégal être capable de un déclic pour rallumer la flamme Un nouveau président: Michel Malalou!
groupe placé sous le signe de surprendre et participera à son déjouer les pronostics. collective. Je ne puis m’interdire Après moult tergiversations, la ligue un fichier statistique des clubs, des
la péninsule ibérique. Face à premier Mondial. de révéler le contexte dans lequel départementale de karaté de Pointe- maîtres, des ceintures marrons, la
On dit que l’Egypte, logée dans Noire a enfin tenue son assemblée gestion des licences ligue avec une
ces mastodontes, le Maroc G.-S.M. nous célébrons cette 1ère journée
générale élective. Elle a eu lieu police d’assurance, encourager la
est malgré tout attendu avec le groupe A, celui du pays hôte, marquée par le retrait de l’exécutif dimanche 19 novembre 2017, sous pratique du karaté par les jeunes afin
curiosité. est le pays africain qui s’en Le tirage au sort des du président général d’AC Léo- la présidence de Louis Ondongo d’assurer la relève, et bien d’autres
pard Rémy Ayayos tout en restant Bazahibo, premier vice-président de activités.
La Tunisie n’a pas plus de tire le mieux. 28 ans après équipes africaines membre de l’équipe. Cette décision la Fédération congolaise de karaté Equateur Denis NGUIMBI
chance que le Maroc son voisin sa dernière participation, elle courageuse prise au bout de la et arts martiaux affinitaires. Le choix
du Maghreb. Car, les Aigles tombe certes sur la Russie, Groupe A : Russie, Arabie Saou- passion de l’homme après 9 années des électeurs s’est porté sur maître Composition du bureau exécutif
de Carthage auront affaire à mais celui-ci n’est pas flam- dite, Egypte, Uruguay de gestion marquées par la gloire. A Michel Malalou.
ce jour, une interrogation revient sur Le rapport moral de Didace Amboulou, Président: Michel Malalou. 1er
fortes parties en se coltinant boyant ces dernières années. Groupe B : Portugal, Espagne, président sortant, jugé globalement vice-président: Fiancé Massenet.
la Belgique et l’Angleterre L’Arabie Saoudite s’annonce Maroc, Iran les lèvres à savoir comment faire négatif par l’ensemble des membres 2e vice-président: Richard Bienvenu
pour maintenir le cap du club? La
(championne du monde en également prenable dans ce réponse est à trouver au cours de
de l’Assemblée a ouvert la voie au Akouala. Secrétaire général: à pour-
1966) dans le groupe G. Autant qui fera office de derby du Groupe D : Argentine, Islande, l’assemblée générale extraordinaire
vote. Maître Michel Malalou, ceinture
noire 5e dan style shotokan, candidat
voir. Secrétaire général adjoint: Pierre
Pambou Tchicaya. Trésorier général:
dire qu’il faudra un exploit aux monde arabe. Reste enfin Croatie, Nigeria qui déterminera le nouveau mode de unique, est passé président comme à pourvoir. Trésorier général adjoint:
protégés de Hervé Renard pour l’Uruguay de Luis Suarez (FC Groupe H : Pologne, Colombie, gestion du club», indiquait le comité une lettre à la poste: 17 voix pour, 2 Elie Moussounda.
Barcelone) et Edinson Cavani Sénégal, Japon local d’AC Léopards. abstentions. Membres: Ondzia Dzoue ; Jean Didier
sortir de cette poule où le Pana- Pour redorer le blason du karaté à Mahoungou ; Théodore Koudingana
ma fera figure de petit Poucet (PSG) qui partira avec le statut Groupe G : Belgique, Panama, Mais le propos du maire de la ville
Pointe-Noire terni depuis 2013, le Commissariat aux comptes: 1er
de Dolisie était mâtiné d’optimisme et
pour son premier Mondial. de favori. Ce groupe serait très Tunisie, Angleterre de scepticisme quant à la succession
nouveau président entend travailler commissaire: Georges Makosso ; 2e
ouvert et offrirait beaucoup de avec tout le monde. Il préconise créer commissaire: Joseph Ngoma.
Le groupe F où se trouve le du président Ayayos. «C’est difficile

PAGE 23 - LA SEMAINE AFRICAINE N° 3748 DU MARDI 5 DECEMBRE 2017


PUB

PAGE 24 - LA SEMAINE AFRICAINE N° 3748 DU MARDI 5 DECEMBRE 2017