Vous êtes sur la page 1sur 8
Le Lamy transport, tome 2 Sommaire analytique Division 1 ‐ Partie Cadre Chapitre 2 juridique

Le Lamy transport, tome 2

Sommaire analytique Division 1 ‐ Partie Cadre Chapitre 2 juridique ‐ Ventes 2 ‐ des internationales Incoterms ventes internationales Section 1 ‐ Origine des Incoterms

304 ‐ Incoterms : une codification déjà ancienne

Mise à jour 12/2017

voie codifier, La spécificité maritime les termes des ou fluviale, ventes commerciaux internationales le terme les FOB plus (Franco a employés conduit bord, les dans Free usagers le on commerce Board) du commerce a été mondial. le international premier Les échanges terme (commerçants de internationaux vente communément et chambres étant à utilisé. l'origine de commerce) essentiellement à développer, réalisés puis par à Cost, Les années Insurance 1920 and sont Freight), marquées et ce par dans l'utilisation le monde croissante entier, mais des avec termes des FOB, significations C & F (Coût différentes. et fret, Cost and Freight) et CAF/CIF (Coût, assurance et fret, Ce n'est qu'en 1936 que la Chambre de commerce internationale publie les premières règles standardisées pour l'interprétation des termes commerciaux, notamment des sous formalités. le nom de d'INCOTERMS, préciser en trois abréviation lettres (EXW, d'INternational FOB, CIF, COmmercial etc.) qui organise TERMS. le transport, Ces règles, où intégrées ont lieu la aux livraison contrats et de le transfert vente de des marchandises, risques, et qui permettent s'occupe

Initialement commerciales conçus en vigueur pour : ils le ont transport ainsi fait par l'objet mer, de les révisions Incoterms successives se sont en peu 1953, à peu 1976, adaptés 1980, 1990, aux mutations 2000 et 2010. du transport en général et aux pratiques

305 ‐ Incoterms 2010

a) Apports de la version 2010

La changements version 2010, mais qui surtout remplace des depuis confirmations le 1 er janvier : 2011 celle en vigueur depuis 2000, réduit de treize à onze le nombre d'Incoterms et apporte quelques

(Delivered ​ ​ la la suppression suppression at Place) du des DEQ DAF ; (Delivered (Delivered ex at Quay) Frontier), et son DES remplacement (Delivered par ex Ship) le DAT et (Delivered DDU (Delivered at Terminal) Duties ; Unpaid) et leur remplacement par le DAP

deux voie le remplacement navigable groupes : ; les de règles la présentation régissant tout dans type l'ordre de transport croissant (y des compris obligations le transport du vendeur, multimodal) retenue et par celles les Incoterms applicables 2000, au transport par une classification maritime et par en

navires la suppression rouliers ; de le la FOB notion devient de « un passage vrai Free du on bastingage Board mettant », devenue à la charge obsolète du vendeur avec le développement les frais et risques des jusqu'au porte‐conteneurs chargement cellulaires à bord du et navire des

;

la soumission des marchandises conteneurisées aux Incoterms multimodaux ;

la l'invitation la prise mise en en compte des valeur parties des des avancées à obligations plus de transparence en à matière des fins de de pour communication sûreté/sécurité, la détermination électronique à la des charge frais de (les de celui chargement moyens qui dédouane, de et communication de déchargement mais avec électronique le concours ; de se l'autre voient partie désormais ;

conférer obligations les nouvelles les des mêmes règles parties). effets en matière que les de communications couverture d'assurance papier, sous (les réserve Incoterms de l'accord 2010 indiquent des parties) les informations ; à fournir afin de mieux préciser les

b) Nouveaux Incoterms

décharger DAT, peuvent En vertu les être marchandises des (comme nouvelles utilisées prévu quel sont règles par que mises les DAP soit anciennes à (Delivered le la mode disposition règles de at transport Place) DAF, de l'acheteur DES et convenu, DAT et DDP). (Delivered dûment la principale déchargées at Terminal), différence du la véhicule, livraison entre alors ces est deux effectuée que, Incoterms s'agissant dans réside du un DAP, lieu dans convenu. les le marchandises fait Si que, ces s'agissant deux restent règles du à DAP. Avec l'évolution massive du transport international vers la conteneurisation, trois des normes 2000 de la famille « D » ayant un lieu de livraison à destination livraison l'arrivée dans dès convenu, lors le pays que de la où marchandise l'acheteur se fait le (DAF, transfert est DES mise et des à DDU) disposition frais sont et risques. remplacées de l'acheteur, Dès par lors, sur une le le seule vendeur moyen : le de doit DAP. transport, assumer En vertu et tous de qu'elle ce les dernier, frais est prête et le risques vendeur pour le liés remplit déchargement à l'acheminement son obligation au lieu des de de marchandises marchandises à jusqu'au l'export. lieu Pour de sa destination part, l'acheteur convenu doit prendre et doit livraison conclure, de à la ses marchandise propres frais, et assumer un contrat tous les de frais transport. et risques Il doit une également fois la livraison dédouaner effectuée. les

DAT. ​ Il remplace le DEQ et s'adapte à tous les modes de transport pour

DAT. Il remplace le DEQ et s'adapte à tous les modes de transport pour une vente à destination. Selon cet Incoterm, le vendeur remplit son obligation de désigné livraison dans dès le lors port que ou les lieu marchandises, de destination une convenu. fois déchargées Ainsi, le vendeur du moyen assume de transport les risques d'approche, liés à l'acheminement sont mises à et disposition au déchargement de l'acheteur des marchandises à un terminal au doit terminal décharger du port la ou marchandise au lieu de du destination moyen de convenu. transport Il et assume la livrer également au terminal tous du les port frais convenu concernant ou au la lieu marchandise de destination jusqu'au convenu. moment Il n'a où pas elle d'obligation est livrée vis‐ et aérien large risques l'acheteur à‐vis de par ». et l'acheteur les doit les notes‐conseils frais prendre dès de conclure que livraison la : « livraison tout un de contrat la lieu marchandise a qu'il été d'assurance effectuée. soit couvert dès qu'elle mais Afin ou il d'inclure non, a doit été tel emballer livrée un le maximum quai, au terminal la un marchandise entrepôt, d'installations, du port un à convenu ses parc la propres de notion ou conteneurs au frais de lieu « et terminal de la ou destination dédouaner un terminal » a été convenu à définie l'export. routier, et de il ferroviaire Pour manière supporte sa part, très les ou ObservationsLe texte complet des Incoterms 2010 peut être obtenu auprès de la Chambre de commerce internationale (ICC Publishing SA), 38, cours Albert 2000 le I er temps , 75008 de Paris mieux (Publication cerner les CCI, nouveautés n o 715). des Les Incoterms Incoterms 2010. étant par En effet, nature exportateurs supplétifs, les et cocontractants importateurs peuvent peuvent toujours continuer préciser à utiliser que les leur Incoterms contrat reste gouverné par un Incoterm d'une version antérieure.

306 ‐ Autres systèmes standardisés

Parallèlement aux Incoterms, d'autres termes commerciaux standardisés existent :

plantation, les 1941 Revised etc.), six American FOB et Foreign plusieurs Trade termes Definition de vente qui à l'arrivée comportent (Docks, plusieurs pier, quay, termes etc.) de ; vente au départ (Ex factory, Ex mill, Ex mine, Ex

​ ​ les les « « conditions COMBITERMS générales », termes de de livraison vente scandinaves des marchandises révisés » en révisées 1990 afin en 1976 de les et rendre utilisées compatibles dans les pays avec de les l'Est Incoterms. ;

Compte négociations tenu ou de la cette cotation relative initiale. multiplicité, il est prudent, lorsqu'on utilise un terme de vente, d'en faire précisément mention dès les premières

Section 2 ‐ Caractéristiques des Incoterms

307 ‐ Caractère facultatif des Incoterms

Même si en 1980 les travaux préparatoires de la Convention internationale sur la vente des marchandises (CIVM) mentionnent les Incoterms en tant caractère dans qu'outil les de contrats. obligatoire. référence Éloignés pour En effet, du l'explication droit les Incoterms de la des vente différents n'entachent internationale, termes pas la commerciaux, les liberté Incoterms contractuelle ne l'introduction constituent des parties, d'un qu'un Incoterm qui outil conservent permettant dans un la possibilité de contrat simplifier de d'insérer vente et clarifier ne d'autres revêt les clauses ventes aucun internationales, frais d'acheminement de régler et la un charge grand de nombre la fourniture de problèmes des documents en résultant, de transport tels que et le de lieu douane. de livraison, le moment du transfert de risques, la répartition des

Les Incoterms sont ainsi avant tout facultatifs et n'acquièrent une valeur contractuelle que si les parties y font expressément référence en leur contrat. Par ailleurs, et puisque les Incoterms n'ont pas de valeur impérative, les parties peuvent y déroger par une stipulation claire et précise, déchargeant par exemple Cependant, avec l'économie, le vendeur si la par jurisprudence exemple, de certaines d'une admet de vente ses que obligations CAF les parties ou CIF. ( apportent CA Aix‐en‐Provence, des dérogations 2 e ch., aux 21 règles janv. 1999, d'un Incoterm, n o 95/02425, certaines STEDIM clauses c/ FMI peuvent et a.). être Voir inconciliables aussi n o 316.

d'interprétation. Il est alors important De même, pour l'attention les parties des de importateurs faire référence et exportateurs expressément doit à être la dernière attirée sur version le fait des qu'un Incoterms terme de en vente vigueur, peut afin avoir, d'éviter dans certains toute erreur pays, source six une FOB signification de américains. difficultés différente Afin si, en d'éviter cas de de celles tout litige, malentendu, des le Incoterms tribunal on saisi 2010 ne vient peut ou être à que considérer préconiser assorti de que « de variantes le préciser, vendeur ». n'a au En plus pas effet, rempli tôt, vendre que ses la obligations transaction « FOB Le Havre contractuelles doit » se à réaliser un Américain au « regard FOB Le peut d'un Havre, être des Incoterm CCI 2010 ». Dans risque le de même confusion esprit, entre il est les très cocontractants. important d'indiquer le lieu exact de livraison, ou plus précisément le « lieu convenu » de destination afin d'écarter tout

308 ‐ Domaines des Incoterms

Les vente. Incoterms, Cependant, indispensables destinés à à résoudre la négociation bon nombre internationale, des problèmes ne se suffisent résultant pas de à la eux‐mêmes vente ou de et l'achat ne peuvent international en aucun de cas marchandises se substituer au « tangibles contrat de à l'exclusion précisant : des intangibles comme la fourniture de logiciels », les Incoterms déterminent les obligations réciproques du vendeur et de l'acheteur en

​ les conditions de livraison de la marchandise : à partir de quel moment, à

les conditions de livraison de la marchandise : à partir de quel moment, à quel endroit et sous quelle forme, le vendeur remplit son obligation

de le délivrance moment du et transfert est en droit des d'être risques payé entre ; le vendeur et l'acheteur : chaque terme dispose que ce transfert intervient lorsque le vendeur

d'assurance, s'acquitte la répartition de de son des dédouanement obligation frais entre de livrer le export vendeur la ou marchandise import, et l'acheteur de ; droits : ainsi de douane sont répartis, et de taxes entre ; à les noter contractants, que, dans la les version frais 2010, de transport, la répartition de manutention, des frais de

(dé)chargement les obligations a tenant été simplifiée aux marchandises et clarifiée : afin tout d'éviter vendeur que doit ces fournir frais soient une marchandise payés deux fois, conforme par le vendeur à celle et décrite par l'acheteur au contrat ; de vente et la

dans facture la mesure commerciale où les y conditions afférente du ; de transport même, il lui est ont tenu été d'en communiquées soigner l'emballage avant la et conclusion le marquage du contrat comme » le ; enfin, transport les Incoterms l'exige mais prévoient seulement tous « et marchandises la possibilité ce aux frais pour dans de l'acheteur, l'acheteur son pays ; de sauf demander si l'inspection une inspection a lieu afin de de la permettre marchandise au vendeur avant ou d'observer au moment certaines de sa remise règles par impératives le vendeur à l'exportation au transporteur, des

liste documents, les documents de colisage, des (ou dossiers, des données certificats ou informatiques de d'origine, réaliser une équivalentes) etc. procédure ; dans la version dus par par voie 2010 le numérique. vendeur est apparue à l'acheteur C'est la une possibilité, avancée : par exemple pour remarquable tous une les facture, Incoterms, vers un la titre dématérialisation de de transmettre transport, une des des documents, dans certains qui pays vise ; à privilégier la rapidité des échanges et à compenser les lacunes législatives sur la valeur probante de ce type d'échanges

utile les informations ». mutuelles à fournir : chaque Incoterm indique les renseignements que doivent se communiquer les opérateurs en « temps

obligations vigueur ObservationsLa dans du le vendeur ressort répartition de et l'endroit de des l'acheteur risques d'expédition liés dans aux ce nouvelles ou domaine de livraison. se obligations fondant sur en matière la règle de de sécurité la territorialité, des mouvements chacun doit de marchandises respecter les législations reste un point sécuritaires délicat. Les en

309 ‐ Influence « indirecte » des Incoterms

En sus d'une définition des obligations respectives des parties, tout contrat de vente internationale, eu égard à son cadre élargi (franchissement d'au de moins paiement, une frontière), prix de vente comprend de base un certain (incluant nombre notamment de dispositions les coûts de en production, matière de : les description frais généraux, de la marchandise la marge), prix (nature de vente et quantité), total (tel que devises repris et mode sur la marquage, facture commerciale), instructions conditions d'expédition, de instructions livraison, date de dédouanement, d'expédition depuis assurances le pays sur de facultés, départ ou transfert date de de livraison propriété, dans règlement le pays de des destination, litiges, arbitrage, emballage etc. et

ou, Or, si encore, le choix le d'un transfert Incoterm de propriété n'a aucune et le incidence règlement sur des la description litiges, il n'en et la va quantité pas de même de la en marchandise, matière de le prix prix de de vente vente total de et base d'instructions et la monnaie d'expédition de paiement :

le prix de vente total change en fonction de l'Incoterm choisi ; en effet, en partant du prix de vente de base, le vendeur peut ajouter selon

international les cas les dépenses ou encore de les préacheminement frais de postacheminement (par exemple jusqu'au de l'usine lieu de de livraison production désigné au lieu dans d'embarquement le pays de destination, convenu), les le droits coût et du taxes transport et ou

les les assurances instructions ; d'expédition (modes de transport et exigences documentaires) dépendent en grande partie de l'Incoterm choisi, de même

vendeur entrepôts que les dates prend fin octobre, d'expédition environ un afin mois, d'en et/ou devra assurer de livraison exiger la distribution une ; vente par exemple, pour EXW au Noël plus un et importateur tard compte le 31 tenu septembre de du jouets fait ou que souhaitant une le transport vente DDP disposer de au la plus marchandise de tard cette le marchandise 30 octobre. depuis l'usine en ses du ObservationsSi mode de transport les Incoterms et sur la souscription n'ont pas vocation d'une garantie à régir les d'assurance. contrats de transport et d'assurance, le choix du terme de vente aura une réelle influence sur le

310 ‐ Incoterms et assurance

Les Incoterms de la Chambre de commerce internationale ne font que très peu référence aux problèmes d'assurance de la marchandise transportée. En expressément où toute le vendeur logique, doit c'est l'obligation contractuellement à celui de qui souscrire assume souscrire les cette risques assurance ladite qu'il assurance, incombe transport de elle vis‐à‐vis souscrire reste du à la une vendeur. charge police de d'assurance. l'acheteur qui, Ainsi contrairement classiquement, à la hormis codification pour les antérieure, ventes CIF n'a et pas CIP En conséquence un chargeur, dès lors qu'il n'est plus propriétaire des marchandises après le transfert des risques, n'a plus d'intérêt patrimonial à les « couvrir » ( CA Pau, 1 re ch., 4 sept. 2006, n o 04/03722 Groupama c/ Rip Curl Europe et a., BTL 2006, p. 583). ch., Le bénéficiaire sect. 2, 24 mai de l'assurance 2007, Helvetia (le contractant Assurances qui et a. peut c/ AXA demander Corporate une Solutions indemnité Assurance à l'assurance) et a., est BTL donc 2007, celui p. 451). qui a Sans un intérêt intérêt, assurable pas d'objet, (CA le Versailles, but premier 12 e ou rappeler étant partagé de prémunir que ( C. l'Incoterm assur., l'assuré art. ne L. ou règle 121‐6 le bénéficiaire pas ). Il le ne sort faut du contre alors transfert pas la réalisation confondre de propriété, la du qualité risque il ne et pour fait l'atteinte qu'affiner agir (cas de du les son souscripteur) modalités patrimoine. de et L'intérêt la l'intérêt délivrance assurable (cas du et bénéficiaire). le peut transfert être direct, des Il convient risques indirect qui de détermine le détenteur de l'intérêt assurable (M. Tilche M., Quid de l'assurance ?, BTL 2007, p. 122).

doivent en Les vertu Incoterms être desquels fournies 2010 le tiennent vendeur en matière prend

doivent en Les vertu Incoterms être desquels fournies 2010 le tiennent vendeur en matière prend compte d'assurance. une des assurance modifications Le coût pour de le apportées l'assurance compte de aux l'acheteur. n'y est Institute toujours Cargo défini Clauses. que dans Ils les indiquent, Incoterms aux CIP articles en multimodal A3/B3, les et informations CIF en maritime, qui

Section 3 ‐ Modes de classification des Incoterms

311 ‐ Classification adoptée par la Chambre de commerce internationale (CCI)

a) Présentation

et Le l'utilisation souci d'une présentation croissante des simplifiée transmissions et mieux de données ordonnée, par l'apparition voie télématique de nouvelles ont conduit techniques la CCI de à transport, élaborer de le développement nouveaux Incoterms du transport ; ils sont multimodal entrés en

vigueur le 1 er janvier 2011. Sous obligations forme du de vendeur, présentation référencées symétrique de A1 (voir à A10, le et tableau les dix en obligations annexe n de o 321), l'acheteur, chaque référencées Incoterm est de B1 divisé à B10. en dix paragraphes distincts énonçant les dix

b) Deux groupes distincts

DDP non Les Incoterms acquitté, « Incoterm transport 2000 d'obligation suivaient principal maximum une acquitté présentation ». La et version arrivée. par ordre 2010 Désormais, fait croissant disparaître la des CCI obligations a les opté quatre pour du familles une vendeur, présentation traditionnelles c'est‐à‐dire en deux d'Incoterms, de groupes l'EXW « clairement Incoterm à savoir départ, d'obligation séparés transport : minimum principal » au

DAT Franco les sept (Delivered transporteur), Incoterms at Terminal 2010 CPT applicables (Carriage / Rendu quel Paid au terminal), que to / soit Port le payé DAP mode jusqu'à), (Delivered de transport, CIP at (Carriage Place y compris / Rendu and en Insurance maritime lieu de Paid destination), : EXW to / (Ex Port Works payé, DDP / (Delivered assurance À l'usine), FCA Duty comprise, (Free Paid Carrier jusqu'à), / Rendu /

on droits les Board quatre acquittés) / Incoterms Franco ; à bord), 2010 CFR dédiés (Cost au and transport Freight maritime / Coût et ou fret), par voie CIF (Cost, fluviale Insurance : FAS (Free and Alongside Freight / Coût, Ship / assurance Franco le et long fret). du navire), FOB (Free ObservationsLa maintenons cette distinction année encore « Ventes cette au présentation départ » et dans « Ventes nos développements à l'arrivée » demeurant relatifs aux très Incoterms. ancrée dans l'esprit des chargeurs et transporteurs, nous

312 ‐ Incoterms et contrat de vente

cette et En des citant règle. coûts simplement Mais, sont en réglés aucun dans par leur cas, les contrat les Incoterms, Incoterms le sigle de ne de constituent nombreux l'Incoterm autres un choisi, contrat points les de parties ne vente sont intègrent à eux pas seuls. abordés automatiquement Si les et éléments amènent dans clés les parties tels leur la accord livraison, à définir toutes le d'autres transfert les particularités dispositions des risques de essentielles au contrat (modalités et termes de paiement, loi applicable, clause de réserve de propriété, compétence en cas de litige, etc.). On peut présenter les Incoterms en fonction du type de contrat de vente conclu. Traditionnellement, on distingue entre ventes au départ et ventes à l'arrivée. Dans transport, les ventes l'acheteur au départ, doit le donc transfert faire des le risques nécessaire se réalise auprès au du départ transporteur : la marchandise et/ou voyage de la compagnie alors aux risques d'assurances de l'acheteur. le cas En échéant cas de sinistre pour obtenir durant le le remboursement obligations découlant des marchandises du contrat manquantes de vente, seuls ou abîmées. les sinistres Cela survenus n'exonère au pas cours le vendeur et en d'une raison quelconque des opérations responsabilité de transport résultant étant d'un alors manquement aux risques aux de

l'acheteur ( CA Douai, 2 e ch., 17 mars 2016, n o 14/06075, Ergo Versicherung c/ Jeumont Electric, BTL 2016, p. 204, en matière de vente FCA). Dans sinistre les durant ventes le à l'arrivée, transport, au le contraire, vendeur doit le transfert faire le des nécessaire risques est auprès « repoussé du transporteur » à l'arrivée et/ou et la de marchandise la compagnie voyage d'assurances. aux risques Ici, du le vendeur. client ne En paie cas de au vendeur que la marchandise en bon état ; le vendeur se charge d'obtenir le remboursement du sinistre. Le l'arrivée. vendeur qui utilise les Incoterms de type D accepte d'assumer les frais et les risques du transport principal : il s'agit donc d'Incoterms de vente à

313 ‐ Incoterms et obligations assumées au titre du dédouanement

On peut classer les Incoterms en fonction des obligations respectives de l'acheteur et du vendeur en matière de dédouanement. L'on distingue alors :

dédouanée un Incoterm à l'export domestique ; l'acheteur/importateur : le vendeur a rempli assume ses obligations donc le rôle contractuelles d'un exportateur et est en dans droit le pays d'être de payé départ lorsque de la la marchandise marchandise et est doit livrée assumer non tous les frais et risques afférents au dédouanement export ; est ici concerné le terme EXW (À l'usine) ;

​ les Incoterms à l'expédition : le vendeur/exportateur remplit son obligation principale, lorsque la

les Incoterms à l'expédition : le vendeur/exportateur remplit son obligation principale, lorsque la marchandise est embarquée sur le navire

; tous (pour enfin, les les risques le ventes vendeur/exportateur de maritimes) perte ou de ou dommage, remise est en au droit transporteur ou de de coûts recevoir additionnels désigné le paiement (pour pouvant les du autres intervenir contrat, types dès après de ventes), la l'embarquement mise à dans bord le ou pays ou la de remise l'expédition départ au ; transporteur l'acheteur de la marchandise assume de la

marchandise les Incoterms dédouanée à destination à l'export : le vendeur/exportateur ; il s'agit des Incoterms assume FCA, FAS, tous FOB, les frais CFR, et CIF, risques CPT et générés CIP ; par l'acheminement de la marchandise au lieu

risques contrat, désigné de du non dédouanement pays dédouanée de destination à à l'import l'importation ; le (sous vendeur DAT sauf et est sous DAP) alors DDP, ou en terme dédouanée droit pour d'être lequel à l'import payé ces dès (sous obligations que DDP) la marchandise ; incombent l'acheteur/importateur arrive au vendeur. au lieu doit désigné, assumer en tous l'état les décrit frais au et Cette conséquent, classification la charge met des l'accent droits et sur taxes les obligations éventuels. respectives de dédouanement à l'export, dans les pays de transit et à l'import et détermine, par

314 ‐ Incoterms et point de transfert des risques

Dans Les Incoterms toute vente peuvent de marchandises, ainsi être présentés il est essentiel en fonction qu'un du terme point commercial de transfert précise des risques. le point de livraison à partir duquel le vendeur n'est plus responsable.

Transférer les risques, c'est faire supporter au cocontractant la charge qui résulte de la détérioration ou de la perte d'un bien.

obligation disposition Tous les Incoterms de de livrer l'acheteur prévoient les marchandises, au terminal, précisément à l'endroit en accord le point ou avec au où lieu l'article s'effectue convenu A4. dans le Sur transfert les le pays onze d'importation des règles, risques seules (en : les trois leur termes font article porter DAT, A5) DAP le : risque lorsque et DDP. sur le le vendeur vendeur s'acquitte jusqu'à la de mise son à

encourus Le schéma dans explicatif la mesure pour où chacun la livraison des entraine onze Incoterms le transfert 2010 des permet risques de » (Laurent « visualiser Fedi, à DMF quel 2011, endroit p. 306). la livraison est effectuée et l'étendue des risques Ainsi, le point de transfert des risques intervient :

​ ​ lorsque lorsque la la marchandise marchandise est est mise remise, à disposition au point par convenu, le vendeur au au transporteur lieu de livraison désigné convenu par l'acheteur ou d'usage, : c'est‐à‐dire FCA, franco en transporteur ses locaux : EXW, ou au à premier l'usine ;

transporteur, CPT, port payé et CIP, port payé assurance comprise ;

lorsque la marchandise est placée le long du navire au port d'embarquement convenu : FAS, franco le long du navire (

port d'embarquement) ;

lorsque la marchandise est placée à bord du navire au port d'embarquement convenu : sont ici concernés les termes FOB, franco bord, CFR,

DDP. coût lorsque et fret la marchandise et CIF, coût est assurance mise à et disposition fret ; de l'acheteur au terminal, à l'endroit ou au lieu convenu dans le pays d'importation : DAT, DAP et Tous comme les initialement Incoterms précisent convenu, que ou le encore transfert s'il ne des donne risques pas peut les être instructions prématuré nécessaires et précéder au vendeur la livraison pour si l'acheteur lui permettre ne prend de s'acquitter pas livraison de son des marchandises obligation de

délivrance.

315 ‐ Incoterms et modes de transport

essentiellement, Sur les onze Incoterms à des ventes « version maritimes. 2010 », sept concernent des ventes réalisées au moyen de un ou plusieurs modes de transport et quatre autres ont trait, Ainsi, les quatre Incoterms appropriés aux transports par mer et voies navigables intérieures (fleuves, lacs, canaux) concernent des ventes au départ produits ou (FAS, fluviaux FOB, de CFR base, de départ et vracs CIF). et solides Ils d'arrivée. sont ou très liquides Avec utilisés, la transportés nouvelle voire suremployés. codification, par navires Ces conventionnels ces Incoterms Incoterms conviennent ou évoluent péniches, en particulièrement et intégrant supportant le renforcement des aux ruptures gros tonnages de de charge la sûreté : matières aux des ports expéditions premières, maritimes maritimes.

transport des Cependant, termes multimodal FCA, l'essor CPT, de CIP, ou la en conteneurisation, DAT, transport DAP et combiné DDP, auxquels des rail‐route manutentions on peut (conteneur joindre horizontales terrestre, l'EXW. On (navires caisse qualifie mobile, rouliers ces termes etc.) munis d'omnimodaux a suscité de rampes une nouvelle d'accès) car ils conviennent génération et des techniques d'Incoterms à tous les utilisées modes : il s'agit en de transport spécificités (routiers, des produits ferroviaires semi‐finis ou aériens) ou finis. ainsi qu'aux transports multimodaux (comportant ou non une phase maritime). Ils s'adaptent parfaitement aux

ObservationsLe vendeur, paie ce transport transport de et la en marchandise assume les risques. demeure un contrat accessoire à la vente. L'Incoterm ne l'envisage qu'afin de définir qui, de l'acheteur ou du

Section 4 ‐ Limites des Incoterms

316 ‐ Conséquences du caractère facultatif des Incoterms

Simples règles d'interprétation des usages, les Incoterms n'ont qu'un caractère facultatif (voir n o

Simples règles d'interprétation des usages, les Incoterms n'ont qu'un caractère facultatif (voir n o 307). contrat Incoterms de et vente dispositions : il faut impérativement particulières. veiller Les Incoterms à la cohérence doivent entre céder Incoterms le pas aux et dispositions clauses du contrat. particulières De même, prévues silence par est les gardé parties par et les insérées Incoterms dans sur leur le prix qui législation sont à payer, d'ordinaire nationale le mode traitées à de respecter paiement, en termes obligatoirement le transfert explicites de peut dans propriété avoir le contrat le et pas les de sur infractions vente toute ou clause dans au contrat. du la contrat loi régissant Selon y compris la ce CCI contrat. dans sur la ses règle Les Incoterms parties Incoterms 2010, doivent choisie. « Ce être sont » conscientes là des questions que la

to, Rappelant le vendeur le caractère est tenu facultatif au paiement des Incoterms, des frais de le douane juge retient en raison par exemple d'un protocole que, malgré signé avec une lettre le destinataire de transport final, maritime alors que portant l'Incoterm la mention CPT ferait, Carriage sans Paid ce Pour protocole, le même peser motif, ces frais en présence sur ce destinataire d'une vente ( EXW, CA Fort‐de‐France, un accord commercial 19 janv. 2016, peut prévoir n o 14/00396, que « SDV les deux Martinique parties c/ [sont] CMV Mediforce libres de déroger et a., BTL à une 2016, obligation p. 92). d'emballage 2016, p. 159). conforme au mode de transport prévu » ( CA Papeete, ch. com., 18 févr. 2016, n o 13/00143, Sagatrans c/ Société Électricité de Tahiti et a., BTL

Usages certains précisent du points, que commerce c'est il est tel apparu ou ou du tel port. usage impossible Dans qui doit leur aux l'emporter. contrat, rédacteurs les des parties Incoterms peuvent de faire mettre référence en place aux des usages règles d'un complètement commerce particulier formelles : ou dans à ceux ce cas, d'un les port. Incoterms Or, sur

317 ‐ Incoterms et liner terms

Les » déterminent Incoterms relèvent en effet du les contrat composantes de vente, du tandis fret : celui‐ci que les peut liner ne terms comporter relèvent que du contrat le transport de transport. maritime Ces proprement « conditions dit, des à l'exclusion lignes maritimes de tout régulières frais de passage passage portuaire portuaire au (bord départ port et d'embarquement à l'arrivée (quai‐quai). – bord port de débarquement, encore appelé FIO, Free In and Out), ou à l'inverse comporter les frais de

En n'ont tout aucune état de répercussion cause, les sur liner les terms relations ne entre règlent le que vendeur les rapports et l'acheteur. entre vendeur et transporteur maritime, ou acheteur et transporteur maritime, mais

318 ‐ Incoterms et transfert de propriété

Les Incoterms ne peuvent résoudre tous les problèmes de droit susceptibles de se poser dans le cadre d'une opération de commerce international. Ainsi, Incoterms tout comme ne la traitent Convention en aucune de Vienne façon du sur transfert la vente de internationale propriété de de la marchandise marchandises entre et pour le vendeur les mêmes et l'acheteur. raisons (divergence Ils ne s'intéressent des droits qu'à nationaux), la livraison les et premier au aux point transferts a de rempli remise des son au risques obligation transporteur qu'elle de livrer » implique. dans la les marchandise termes Les risques FCA, : ainsi, et CPT les et le coûts CIP, transfert et en « découlant au des point risques de « livraison se passent réalise convenu de « sur la tête le », pont du pour du vendeur les navire termes sur » dans DAT, celle les DAP de termes l'acheteur et DDP. FOB, CFR » lorsque et CIF, le «

Une décision a surpris en énonçant que « le contrat de vente (

l'embarquement judicieux de statuer sur par le navire référence » ( CA au Versailles, droit commun, 12 e ch., qui comble 29 avr. les 2003, lacunes n o 2001‐644, des Incoterms. VG Emballage c/ Sagatrans, BTL 2003, p. 567). Il aurait ici été plus

a pour effet de transférer la propriété des marchandises à l'acheteur dès

)

C et F (

)

319 ‐ Incoterms et Marché unique

La janvier suppression 1993 rendent des contrôles quelques douaniers Incoterms aux peu frontières adaptés intracommunautaires au Marché unique. et l'autoliquidation de la TVA par les acquéreurs des marchandises depuis le 1 er

instaurée et C'est de ainsi frais la en que libre un le point circulation terme frontière DAF des est que marchandises apparu tous inapproprié camions entre et autres États aux nouvelles membres, wagons franchissent réalités il n'est économiques plus sans utile devoir de se et accomplir référer logistiques à la un moindre de terme l'Union de formalité. vente européenne. plaçant En les effet, transferts dès lors de risques qu'est

De et A6 même, pour toutes le vendeur les obligations et B2 et B6 traitant pour l'acheteur) des formalités n'ont douanières, plus de raison des licences d'être dans d'exportation, le contexte des du droits Marché et taxes unique de puisque douane les (à savoir droits les de obligations douane et les A2 prohibitions d'exportations y sont abolis, et la TVA est autoliquidée (obligation fiscale et non douanière) par l'acheteur. Il en est de même du terme DDP dont l'intitulé même (droits acquittés) devient obsolète, puisqu'il n'y a plus de droits de douane. Enfin, et par les voies échanges navigables dans intérieures l'UE se réalisant (FAS, FOB, majoritairement CFR et CIF) devraient par route, être fer de et moins air (en en envois moins conteneurisés employés. ou non), les Incoterms spécifiquement maritimes

Un des grands changements de fond de la version 2010 réside d'ailleurs dans l'extension clairement définie de l'usage des Incoterms au trafic domestique,

national commerce ne joue que ou nationaux intracommunautaire. si elle est et applicable. internationaux Ainsi,

national commerce ne joue que ou nationaux intracommunautaire. si elle est et applicable. internationaux Ainsi, ». le En sous‐titre conséquence, de la certaines publication dispositions n o 715 de indiquent la CCI présente que l'obligation les « Règles de respecter de l'ICC pour les formalités l'utilisation à l'export/import des termes de

320 ‐ Choix de l'Incoterm approprié

Il choix est très du meilleur délicat, Incoterm voire impossible, se fait au de cas préconiser par cas, en l'emploi fonction systématique de certains paramètres. de tel Incoterm plutôt que de tel autre. C'est en fait une question d'espèce : le

Ainsi, la préférence pour un Incoterm varie selon que l'on se place du côté vendeur ou du côté acheteur. En opposés, effet, du bien moins que très partenaires différents. dans l'opération commerciale qui les réunit, vendeur et acheteur ont naturellement des intérêts, sinon complètement

manutention La « ligne normalisée au port ou » du plate‐forme commerce de international chargement, comporte transport dix principal, opérations assurance : emballage, transport, chargement/empotage, manutention au port préacheminement, ou plate‐forme de douane déchargement, export, douane import, postacheminement. Chaque Incoterm divise cette ligne en deux, une partie pour le vendeur, le reste pour l'acheteur (voir n o 322).

rentabiliser termes Maîtriser qui le lui transport » l'opération permettent d'une commerciale de marchandise choisir l'organisation envisagée. permet de Dès logistique veiller lors, à le la du vendeur sécurité déplacement a de intérêt son à acheminement, intervenir, à maîtriser mais aussi si en possible loin transférant qu'il aux le peut meilleures au ses plus propres tôt conditions les ventes. risques tarifaires, Il de préférera la marchandise et donc donc de les à « l'acheteur : les termes de ventes au départ de la catégorie « C » sont ici recommandés. L'acheteur, familles « E quant » ou « à F lui, ». En a tout revanche, intérêt le à choix prendre d'un en terme charge de les la famille produits « importés D », et donc aussi la loin décision que possible de faire : supporter il convient tous alors les d'adopter risques par les le Incoterms vendeur, des est recommandé lorsque la marchandise est d'une nature particulière ou lorsque le pays d'exportation est réputé « à risques ». Le transport choix d'un : on sait Incoterm que certains peut également termes de s'effectuer vente conviennent selon d'autres mieux au critères commerce comme maritime la nature que d'autres. de la marchandise, son conditionnement, son mode de

Enfin, marchandise le choix est d'un remise Incoterm en un peut autre se point faire que en le fonction « long du du navire point de ». livraison convenu : mieux vaut choisir les Incoterms types FCA, CPT ou CIP lorsque la

l'utiliser notes En préambule permettent et la répartition de chaque cependant des Incoterm frais à l'utilisateur et 2010, des risques la CCI de choisir a afin inséré d'aider correctement une et note‐conseil de guider et avec au expliquant mieux efficacité les les utilisateurs. la caractéristiques règle appropriée. Si elles essentielles ne font En outre, pas partie de les chaque Incoterms intégrante Incoterm, 2010 des Incoterms, présentent le moment ces un où schéma livraison, explicatif obligation pour fondamentale chacun des onze du vendeur, termes, représentant ce qui permet les de points mesurer de départ l'étendue et d'arrivée des risques de la encourus, marchandise. et fait Ce l'impasse schéma se sur focalise les autres simplement aspects sur de la la vente (frais, douane, etc.).

Annexe

321 ‐ Présentation et classification des Incoterms selon la CCI

PRESENTATION UNIFIEE DES RUBRIQUES DE CHAQUE INCOTERM

 

Livraison

A5

Transfert de risques

B5

Transfert de risques

A6

Répartition des frais

B6

Répartition des frais

A5 Transfert de risques B5 Transfert de risques A6 Répartition des frais B6 Répartition des frais
A5 Transfert de risques B5 Transfert de risques A6 Répartition des frais B6 Répartition des frais

A

Obligations du vendeur

B

A1

Obligations générales du vendeur

B1

A2

Licences, autorisations, contrôle de sécurité et autres formalités

B2

A3

Contrats de transport et d'assurance

B3

A4

B4

Obligations de l'acheteur

Paiement du prix

Licences, autorisations et formalités

Contrats de transport et d'assurance

Prise de livraison

A7

Notification à l'acheteur

B7

Notification au vendeur

A8

Document de livraison

B8

Preuve de la livraison

A9

Vérification, emballage, marquage

B9

Inspection des marchandises

A10

Assistance pour l'obtention d'informations et frais associés

B10

Assistance pour l'obtention d'informations et frais associés

d'informations et frais associés B10 Assistance pour l'obtention d'informations et frais associés
d'informations et frais associés B10 Assistance pour l'obtention d'informations et frais associés

CLASSIFICATION CCI EN DEUX GROUPES

Groupe

  Incoterms 2010 Sigles   (français) EXW À l'usine FCA Franco transporteur CPT
  Incoterms 2010 Sigles   (français) EXW À l'usine FCA Franco transporteur CPT
 

Incoterms 2010

Sigles

 

(français)

EXW

À l'usine

FCA

Franco transporteur

CPT

Port payé jusqu'à

CIP

Port payé, assurance comprise jusqu'à

DAT

Rendu au terminal

Incoterms 2010

(anglais)

Ex Works

Free Carrier

Carriage Paid to

Carriage and Insurance Paid to

Delivered at Terminal

2010 (anglais) Ex Works Free Carrier Carriage Paid to Carriage and Insurance Paid to Delivered at
2010 (anglais) Ex Works Free Carrier Carriage Paid to Carriage and Insurance Paid to Delivered at
2010 (anglais) Ex Works Free Carrier Carriage Paid to Carriage and Insurance Paid to Delivered at

Règles pour tout mode de transport

CLASSIFICATION CCI EN DEUX GROUPES Incoterms 2010 Incoterms 2010 Groupe Sigles (français) (anglais) DAP Rendu

CLASSIFICATION CCI EN DEUX GROUPES

Incoterms 2010 Incoterms 2010 Groupe Sigles (français) (anglais)
Incoterms 2010
Incoterms 2010
Groupe
Sigles
(français)
(anglais)

DAP

Rendu au lieu de destination

Delivered at Place

DDP

Rendu droits acquittés

Delivered Duty Paid

DDP Rendu droits acquittés Delivered Duty Paid   FAS Franco le long du navire Free Alongside
DDP Rendu droits acquittés Delivered Duty Paid   FAS Franco le long du navire Free Alongside
DDP Rendu droits acquittés Delivered Duty Paid   FAS Franco le long du navire Free Alongside
DDP Rendu droits acquittés Delivered Duty Paid   FAS Franco le long du navire Free Alongside
DDP Rendu droits acquittés Delivered Duty Paid   FAS Franco le long du navire Free Alongside
DDP Rendu droits acquittés Delivered Duty Paid   FAS Franco le long du navire Free Alongside
DDP Rendu droits acquittés Delivered Duty Paid   FAS Franco le long du navire Free Alongside
DDP Rendu droits acquittés Delivered Duty Paid   FAS Franco le long du navire Free Alongside
 

FAS

Franco le long du navire

Free Alongside Ship

FOB

Franco bord

Free on Board

Règles applicables au transport maritime et au transport par voies fluviales

CFR

Coût et fret

Cost and Freight

CIF

Coût, assurance et fret

Cost, Insurance and Freight

322 ‐ Incoterms 2010 – Répartition des frais

Ligne normalisée du commerce international

Emballage Chargement/Empotage Préacheminement Douane Export Manutention au départ Transport
Emballage Chargement/Empotage Préacheminement Douane Export Manutention au départ Transport
Emballage Chargement/Empotage Préacheminement Douane Export Manutention au départ Transport
Emballage Chargement/Empotage Préacheminement Douane Export Manutention au départ Transport
Emballage Chargement/Empotage Préacheminement Douane Export Manutention au départ Transport
Emballage Chargement/Empotage Préacheminement Douane Export Manutention au départ Transport
Emballage Chargement/Empotage Préacheminement Douane Export Manutention au départ Transport
Emballage Chargement/Empotage Préacheminement Douane Export Manutention au départ Transport
Emballage Chargement/Empotage Préacheminement Douane Export Manutention au départ Transport
Emballage Chargement/Empotage Préacheminement Douane Export Manutention au départ Transport
Emballage Chargement/Empotage Préacheminement Douane Export Manutention au départ Transport
Emballage Chargement/Empotage Préacheminement Douane Export Manutention au départ Transport
Emballage Chargement/Empotage Préacheminement Douane Export Manutention au départ Transport
Emballage Chargement/Empotage Préacheminement Douane Export Manutention au départ Transport
Emballage Chargement/Empotage Préacheminement Douane Export Manutention au départ Transport
Emballage Chargement/Empotage Préacheminement Douane Export Manutention au départ Transport
Emballage Chargement/Empotage Préacheminement Douane Export Manutention au départ Transport
Emballage Chargement/Empotage Préacheminement Douane Export Manutention au départ Transport
Emballage Chargement/Empotage Préacheminement Douane Export Manutention au départ Transport
Emballage Chargement/Empotage Préacheminement Douane Export Manutention au départ Transport
Emballage Chargement/Empotage Préacheminement Douane Export Manutention au départ Transport
Emballage Chargement/Empotage Préacheminement Douane Export Manutention au départ Transport

Emballage

Chargement/Empotage

Préacheminement

Douane Export

Manutention au départ

Transport principal

Assurance transport

Manutention à l'arrivée

Douane Import

Postacheminement

V

: coût à la charge du vendeur

A

: coût à la charge de l'acheteur

EXW

FAS

FCA

FOB

CFR

CPT

CIF

CIP

DAT

DAP

DDP

V

V

V

V

V

V

V

V

V

V

V

A

V

V

V

V

V

V

V

V

V

V

A

V

V

V

V

V

V

V

V

V

V

A

V

V

V

V

V

V

V

V

V

V

A

A

A

V

V

V

V

V

V

V

V

A

A

A

A

V

V

V

V

V

V

V

A

A

A

A

A

A

V

V

V

V

V

A

A

A

A

A

A

A

A

V

V

V

A

A

A

A

A

A

A

A

A

A

V

A

A

A

A

A

A

A

A

A

A

V

V V A A A A A A A A A A V A A A