Vous êtes sur la page 1sur 16

EXTRAIT

T
AI
TR
EX
Les principales questions
en droit des sociétés
Règles générales applicables aux sociétés

2e édition

A jour au 1er mai 2017


T
AI
TR
EX

ISBN : 978-2-35267-607-2

ISSN : 2266-2022

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle sans le consentement de l’auteur ou


de ses ayants droit ou ayants cause est illicite selon l’article L. 122-4 du Code de la propriété
intellectuelle et constitue une contrefaçon réprimée par le Code pénal. Seules sont autorisées
(art. L. 122-5), les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non
destinées à une utilisation collective, ainsi que les analyses et courtes citations justifiées par le
caractère critique, pédagogique ou d’information de l’œuvre à laquelle elles sont incorporées,
sous réserve, toutefois, du respect des dispositions des articles L. 122-10 à L. 122-12 du même
code, relatives à la reproduction par reprographie.
EX
TR
AI
T
Les principales questions en droit des sociétés

Présentation
Cet Expert en poche, petit ouvrage de référence, pense-bête, « antisèche »,
comme diraient les étudiants, se veut un outil à la portée de tous :
professionnels comptables, stagiaires, étudiants et responsables
d’organisations syndicales et professionnelles.

Pour aller plus loin dans cet apprentissage, il est fortement recommandé de
se référer aux autres ouvrages ou produits publiés par Experts-Comptables
Services (www.boutique-experts-comptables.com) et de suivre les
séminaires de formation du CFPC (www.cfpc.net).

Symboles utilisés

Remarques

T
AI
Exemple

 Important
TR

 Attention

Pour en savoir plus


EX

3
EX
TR
AI
T
Les principales questions en droit des sociétés

Sommaire
Présentation ................................................................................................... 3
Introduction .................................................................................................... 9
Partie 1
La constitution de la société ...................................................................... 17

Fiche 1 : Un mineur peut-il être associé d’une société ? ........................ 19


1. Dans les sociétés commerciales ......................................................................19
2. Dans les sociétés civiles .....................................................................................20
3. Représentation du mineur non émancipé.....................................................20
4. Tableau récapitulatif .........................................................................................23
Fiche 2 : A quelles conditions un étranger peut-il devenir associé ou

T
dirigeant d’une société ?............................................................................ 25
1. Les conditions requises pour devenir associé ou actionnaire d’une
AI
société française ................................................................................................25
2. Les conditions requises pour diriger une société française .........................27
3. Tableau récapitulatif .........................................................................................28
TR

Fiche 3 : Quelle est la situation du conjoint de l’apporteur ? ................. 29


1. Les devoirs de l’apporteur marié .....................................................................29
2. Les droits du conjoint de l’apporteur ..............................................................30
EX

Fiche 4 : Les apports en compte courant d’associés .............................. 33


1. Mise en place de l’apport en compte courant d’associé .........................33
2. Le remboursement de l’apport en compte courant d’associé .................34
Fiche 5 : Les apports en industrie sont-ils toujours autorisés dans les
sociétés ? ..................................................................................................... 37
1. Dans les sociétés commerciales ......................................................................37
2. Dans les sociétés civiles .....................................................................................38
3. Tableau récapitulatif .........................................................................................39
Fiche 6 : Comment rémunérer l’apport de biens indivis ? ...................... 41
1. Est-il possible d’apporter en société des biens détenus en indivision ? ....41
2. Comment rémunérer l’apport de biens indivis ? ..........................................41
Fiche 7 : La désignation d’un commissaire aux apports est-elle toujours
obligatoire en cas d’apport en nature ? ................................................... 43
1. Dans les SARL.......................................................................................................43
2. Dans les SA et SAS ..............................................................................................45
3. Dans les sociétés civiles et SNC ........................................................................46

5
L’expert en poche

Fiche 8 : Une société peut-elle reprendre les engagements effectués


par les fondateurs ? ..................................................................................... 49
1. Les engagements antérieurs à l’immatriculation..........................................49
2. Les conditions de la reprise des engagements .............................................49
3. Le mandat donné à un fondateur ..................................................................50
Fiche 9 : Pourquoi distinguer la propriété et la titularité de titres ? ........ 51
1. Les causes de la distinction entre la propriété et la titularité de titres.......51
2. La distinction entre la titularité et la propriété des titres ..............................52

Partie 2
Le fonctionnement de la société ............................................................... 53

Fiche 10 : Quelles sont les sommes distribuables ? ................................. 55


1. Les sommes distribuables ..................................................................................55
2. Les sommes non distribuables ..........................................................................58
3. Schéma récapitulatif .........................................................................................58
4.

T
Les distributions interdites ..................................................................................59
Fiche 11 : Est-il possible de distribuer des acomptes sur dividendes ? . 61
AI
1. Les conditions pour distribuer un acompte sur dividendes .........................61
2. Quand sont distribués les acomptes sur dividendes ? .................................62
TR

3. La restitution des acomptes sur dividendes ...................................................62


Fiche 12 : Un associé peut-il renoncer à son droit aux dividendes ? .... 65
1. La renonciation aux dividendes ......................................................................65
2. Conséquences de la renonciation .................................................................65
EX

Fiche 13 : Est-il possible de distribuer un résultat non approuvé par les


associés ? ..................................................................................................... 67
1. Les modalités relatives à la distribution de dividendes ................................67
2. La distribution de résultats non approuvés ....................................................68
Fiche 14 : Le conjoint peut-il revendiquer la qualité d’associé et
percevoir des dividendes ?........................................................................ 69
1. Le régime de la séparation des biens ou de la participation aux acquêts69
2. Le régime de la communauté de biens.........................................................69
3. La revendication de la qualité d’associé par le conjoint ...........................70
4. Tableau récapitulatif .........................................................................................72
Fiche 15 : Quels sont les droits des indivisaires en présence de titres
indivis ? ......................................................................................................... 75
1. La qualité d’associé ou actionnaire reconnue aux indivisaires .................75
2. Les prérogatives attachées à la qualité d’associé.......................................76

6
Les principales questions en droit des sociétés

Fiche 16 : Quelles sont les règles de quorum et de majorité applicables


aux assemblées générales ? ..................................................................... 79
1. Dans les sociétés commerciales ......................................................................79
2. Dans les sociétés civiles .....................................................................................82
3. Tableau récapitulatif des quorums et majorités dans les assemblées
générales .............................................................................................................83
Fiche 17 : A quelles personnes appartient le droit de participer aux
assemblées générales ? ............................................................................. 85
1. Dans les sociétés commerciales ......................................................................85
2. Dans les sociétés civiles .....................................................................................88
Fiche 18 : Quelle est la sanction d’une délibération irrégulière ? .......... 91
1. Actes ou délibérations susceptibles d’être annulés .....................................91
2. Personnes habilitées à agir en nullité ..............................................................91
3. Conséquences de la nullité ..............................................................................92
Fiche 19 : Une décision prise irrégulièrement peut-elle être

T
régularisée ? ................................................................................................ 95
AI
1. La décision prise de manière irrégulière .........................................................95
2. La régularisation de la décision irrégulière.....................................................95
3. Schéma récapitulatif .........................................................................................96
TR

Fiche 20 : La convocation du commissaire aux comptes à toute réunion


d’associés ou d’actionnaires est-elle toujours obligatoire ? .................. 97
1. Convocation impérative du commissaire aux comptes aux assemblées
générales .............................................................................................................97
EX

2. Convocation du commissaire aux comptes aux réunions des organes


sociaux .................................................................................................................98
Fiche 21 : Est-il possible de mettre fin aux fonctions du commissaire aux
comptes en cours de mandat ? .............................................................. 101
1. La cessation des fonctions du commissaire aux comptes au terme du
mandat ............................................................................................................. 101
2. La cessation des fonctions du commissaire aux comptes avant le terme
du mandat ....................................................................................................... 102
Fiche 22 : Quelles sont les conditions de validité d’une clause
d’exclusion dans les SAS ? ....................................................................... 105
1. Le principe ........................................................................................................ 105
2. Remise en cause de la clause d’exclusion ................................................. 106
Fiche 23 : Comment convoquer les associés lors de la tenue d’une
assemblée générale dans les SARL ? ...................................................... 107
1. Les modes de convocation des associés de SARL .................................... 107
2. Délai de convocation .................................................................................... 109
3. Tableau récapitulatif ...................................................................................... 109

7
L’expert en poche

Fiche 24 : Quand faut-il nommer un commissaire aux comptes ? ...... 111


1. Dans les sociétés commerciales ................................................................... 111
2. Dans les sociétés civiles .................................................................................. 113
3. Tableau récapitulatif ...................................................................................... 114

Partie 3
La disparition et la transformation de la société .................................... 115

Fiche 25 : La dissolution d’une société peut-elle avoir un effet


rétroactif ? .................................................................................................. 117
1. Les causes de dissolution d’une société...................................................... 117
2. Le cas particulier de la dissolution anticipée d’une société.................... 117
Fiche 26 : Est-il possible de clôturer la liquidation d’une société
nonobstant l’existence de dettes au bilan ? .......................................... 119
1. Les opérations de liquidation ........................................................................ 119
2. La clôture de la liquidation ............................................................................ 119

T
Fiche 27 : Est-il possible de distribuer des bénéfices au cours de la
période de liquidation ? ........................................................................... 121
AI
1. La licéité des acomptes sur liquidation ....................................................... 121
2. L’encadrement des acomptes sur liquidation ........................................... 121
TR

Fiche 28 : La réunion des parts sociales en une seule main entraîne-t-


elle toujours la dissolution de la société ? .............................................. 123
1. Les conséquences de la réunion de toutes les parts en une seule main123
2. La régularisation de cette situation .............................................................. 123
EX

3. Tableau récapitulatif ...................................................................................... 124


Fiche 29 : La cession d’actions ou de parts sociales non entièrement
libérées est-elle possible ? ....................................................................... 125
1. Les principes afférents à la libération des apports en numéraire ........... 125
2. La cession de titres non entièrement libérés ............................................... 126
Fiche 30 : Faut-il informer les salariés lors de la cession de parts ou
d’actions ? .................................................................................................. 129
1. Champ d’application .................................................................................... 129
2. La mise en œuvre de l’information .............................................................. 131
3. La sanction ....................................................................................................... 133

8
Les principales questions en droit des sociétés

Introduction
Le Professeur Maurice Cozian disait qu’on « ne sert pas la main à une
société, la personnalité morale est absente corporellement ».

La société est un être abstrait dont l’existence peut être abordée de


manière anthropomorphique, à savoir que l’existence de la société peut
être comparée à la vie d’une personne physique. A l’instar des personnes
physiques, la société mène une vie sociale et peut être amenée à
disparaître et donc mourir, à cet égard des règles régissent son existence.

L’article 1832 du Code civil, qui définit la société, dispose que « la société
est instituée par une ou plusieurs personnes qui conviennent par un contrat

T
d’affecter à une entreprise commune des biens ou leur industrie en vue d’en
partager le bénéfice ou l’économie qui pourra en résulter ». Il ajoute que
AI
dans les cas prévus par la loi, elle peut être instituée par une seule
personne et que ses associés s’engagent à contribuer aux pertes de la
société.
TR

Pour que le contrat de société soit valable diverses conditions doivent être
respectées :

• des conditions relevant du droit commun des contrats. Pour que le


EX

contrat de société soit valable les parties doivent y consentir et être


aptes à le faire, que l’objet du contrat de société soit licite et qu’une
contrepartie existe ;
• l’affectio societatis, c’est-à-dire que les parties aient la volonté
d’œuvrer ensemble à une entreprise commune ;
• la mise en commun d’apports, c’est la matérialisation de l’affectio
societatis ;
• que la société soit constituée dans un but lucratif, sans quoi il s’agirait
d’une association.

Le droit français aborde de diverses manières le droit des sociétés, plusieurs


dichotomies existent entre :

• les sociétés à responsabilité limitée et à responsabilité illimitée ;


• les sociétés de personnes et de capitaux ;

9
L’expert en poche

• les sociétés civiles et commerciales.

C’est selon cette dernière approche que sont abordées les principales
questions en droit des sociétés.

Il existe en droit des sociétés un socle commun à l’ensemble des sociétés, et


des règles spéciales, c’est-à-dire spécifiques à certaines formes sociales.
C’est le cas de la qualité de commerçant qui sera déterminante dans
certaines formes sociales mais pas dans d’autres. Au titre de cette
distinction entre les sociétés civiles et les sociétés commerciales, peuvent
être recensées comme sociétés commerciales :

• les sociétés en nom collectif (SNC) ;


• les sociétés en commandite simple (SCS) ;
• les sociétés à responsabilité limitée (SARL) ;


les sociétés anonymes (SA) ;

T
les sociétés par actions simplifiées (SAS).
AI
Les sociétés civiles étant abordées de manière générale.
TR

Les formes les plus présentes sont désormais les sociétés par actions
simplifiées et les sociétés à responsabilité limitée qui représentaient
respectivement en 2016 56 % et 40 % du total des sociétés créées, les 4 %
restant représentant les autres formes sociales. Source Insee Janvier 2015.
EX

10
Les principales questions en droit des sociétés

Sociétés civiles

Capital social Aucun capital social minimum n’est requis

- Apports en nature (bien autre qu’une somme


d’argent)

Apports - Apports en numéraire (somme d’argent)

- Apports en industrie (connaissance


professionnelle, savoir-faire)

Libération des Aucun délai n’est requis pour la libération des


apports apports

Associés 2 minimum
T
AI
Un ou plusieurs gérants, personne physique ou
Dirigeants
personne morale, associés ou tiers
TR

Les parts sociales ne sont pas cessibles sauf accord


Cession des parts
unanime des associés, à l’exception des ascendants
sociales
et descendants
EX

- Causes communes : arrivée du terme de la


société ; réalisation de l’objet social ; liquidation
judiciaire ; annulation du contrat de société
Dissolution
- Cause propre à la société civile : réunion de toutes
les parts en une seule main lorsque la situation n’a
pas été régularisée dans un délai d’un an

11
L’expert en poche

SNC

Capital social Aucun capital social minimum n’est requis

- Apports en nature (bien autre qu’une somme


d’argent)

Apports - Apports en numéraire (somme d’argent)

- Apports en industrie (connaissance


professionnelle, savoir-faire)

Libération des Aucun délai n’est requis pour la libération des


apports apports

Associés 2 minimum
T
AI
Un ou plusieurs gérants, personne physique ou
Dirigeants
personne morale, associés ou tiers
TR

Cession des parts Les parts sociales ne sont pas cessibles sauf accord
sociales unanime des associés
EX

- Causes communes arrivée du terme de la société ;


réalisation de l’objet social ; liquidation judiciaire ;
annulation du contrat de société
Dissolution - Causes propres à la SNC : décès d’un associé (sauf
disposition statutaire) ; révocation d’un dirigeant
(sauf disposition statutaire) ; interdiction d’exercer
une activité commerciale

12
Les principales questions en droit des sociétés

SARL

Capital social Aucun capital social minimum n’est requis

- Apports en nature (bien autre qu’une somme d’argent)

- Apports en numéraire (somme d’argent)


Apports
- Apports en industrie (connaissance professionnelle,
savoir-faire)

- Apports en nature : libération intégrale et immédiate


Libération des
apports - Apports en numéraire : libération d’1/5e du montant
(le solde dans les 5 ans)

T
2 associés minimum et 100 maximum
AI
Associés
SARL unipersonnelle (EURL) : 1 associé
TR

Un ou plusieurs gérants, personne physique


Dirigeants
obligatoirement, associés ou tiers
EX

- Entre associés, conjoint, ascendants et descendants :


Cession des parts librement cessibles
parts sociales
- Avec un tiers : agrément requis des associés avant la
cession

- Causes communes : arrivée du terme de la société ;


réalisation de l’objet social ; liquidation judiciaire ;
annulation du contrat de société
Dissolution
- Causes propres à la SARL : plus de 100 associés
pendant plus d’un an ; perte de la moitié du capital
social

13
L’expert en poche

SAS

Capital social Aucun capital social minimum n’est requis

- Apports en nature (bien autre qu’une somme


d’argent)

Apports - Apports en numéraire (somme d’argent)

- Apports en industrie (connaissance


professionnelle, savoir-faire)

- Apports en nature : libération intégrale et


Libération des immédiate
apports

T
- Apports en numéraire : libération d’au moins la
moitié (le solde dans les 5 ans)
AI
2 associés minimum
Associés
TR

SAS unipersonnelle (SASU) : 1 associé

La SAS est dirigée par un président


Dirigeants
EX

Les statuts peuvent nommer un ou plusieurs


directeurs généraux à ses côtés

Les actions sont librement cessibles sauf clause


Cession des actions
statutaire prévoyant un agrément des associés

- Causes communes : arrivée du terme de la


société ; réalisation de l’objet social ; liquidation
Dissolution judiciaire ; annulation du contrat de société
- Cause propre à la SAS : perte de la moitié du
capital social

14
Les principales questions en droit des sociétés

SA

Capital social Minimum : 37 000 €

- Apports en nature (bien autre qu’une somme d’argent)

Apports - Apports en numéraire (somme d’argent)

Les apports en industrie sont prohibés

- Apports en nature : libération intégrale et immédiate


Libération des
apports - Apports en numéraire : libération d’au moins la moitié
(le solde dans les 5 ans)

Actionnaires
cotées
T
7 actionnaires minimum / 2 actionnaires dans les SA non
AI
- SA classique : la direction est confiée au conseil
TR

d’administration
Dirigeants - SA avec conseil de surveillance et directoire : les
fonctions de direction sont confiées au directoire qui est
surveillé par le conseil de surveillance
EX

Cession des Les actions sont librement cessibles sauf clause


actions statutaire prévoyant un agrément des actionnaires

- Causes communes : arrivée du terme de la société ;


réalisation de l’objet social ; liquidation judiciaire ;
annulation du contrat de société

- Causes spécifiques à la SA :
Dissolution
- Moins de 7 actionnaires pendant 1 an

- Perte de la moitié du capital social

- Capital social < 37 000 €

15