Vous êtes sur la page 1sur 86

SOMMAIRE

1. Généralité ……………………………………………………………………………... 3
1.1 Introduction ……………………………………………………………………….. 3
1.2 Procédé de fabrication GCER……………………………………………………..4
1.3 Sécurité……………………………………………………………………………. 5
1.4 Utilité du document……………………………………………………………….. 6
2. Conception des tubes FRP enterrés ………………………………………………… 7
2.1 Introduction ………………………………………………………………………...7
2.2 Les caractéristiques de conception ………………………………………………7
2.3 Les exigences de conception ……………………………………………………. 8
3. Transport, manutention et stockage………………………………………………….14
3.1 Instructions générales …………………………………………………………….14
3.2 Contrôle d’entrée lors de la livraison et contrôles intermédiaires lors des travaux
ultérieurs ………………………………………………………………………….. 14
3.2.1 Contrôle d’entrée ………………………………………………………… 14
3.2.2 Contrôle intermédiaire …………………………………………………… 14
3.3 Transport et manutention ………………………………………………………... 14
3.3.1 Chargement et déchargement…………………………………………… 14
3.3.2 Transport intermédiaire …………………………………………………...15
3.4 Stockage …………………………………………………………………………...17
3.5 Transports…………………………………………………………………………..19
3.6 Manipulation des tubes emboités…………………………………………………19
3.7 Réparation ………………………………………………………………………… 20
4. Procédure d’installation des canalisations enterrées ………………………………. 20
4.1 Tranchée standard ……………………………………………………………….. 21
4.2 Contrôle de l’eau …………………………………………………………………. 24
4.3 Types d’installation ……………………………………………………………….. 24
4.4 Remblaiement …………………………………………………………………….. 28
4.4.1 Lit de pose ………………………………………………………………… 28
4.4.2 Matériaux de remblaiement ……………………………………………… 29
4.4.3 Remblaiement …………………………………………………………….. 30
4.5 Compactage au-dessus de la canalisation ……………………………………... 32
4.6 Déformation du tube ……………………………………………………………… 33
4.7 Limites d’enfouissement-minimum ………………………………………………. 33
4.8 Etude de flottabilité ……………………………………………………………….. 34
4.9 Autres procédures d’installation et précautions ………………………………… 34
4.9.1 Plusieurs tubes dans une tranchée ……………………………………… 34
4.9.2 Croisement ………………………………………………………………… 35
4.9.3 Instabilité du sol …………………………………………………………… 35
4.9.4 Sol inondable ……………………………………………………………… 35
4.9.5 Sol natif : Type roché ……………………………………………………... 36
4.10 Connexion des tubes FRP à des structures rigides …………………….. 36
4.11 Ancrages …………………………………………………………………. 38

1
5. Raccordement des canalisations …………………………………………………… 41
5.1 Assemblage simple avec double joints « Spigot-Bell »………………………… 41
5.2 Assemblage par frettage ………………………………………………………… 44
5.3 Assemblage par collage …………………………………………………………..44
5.4 Assemblage par brides …………………………………………………………....44
5.5 Assemblage par emboitement avec un joint torique …………………………… 46
5.6 Assemblage par emboitement avec 2 joints toriques et une clef de blocage …46
5.7 Assemblage par manchon avec 2 joints toriques et une clef de blocage ……..46
6. Fin de l’installation ……………………………………………………………………..47
6.1 Vérification ………………………………………………………………………… 47
6.2 Corrections des déformations …………………………………………………… 47

Annexe A : Classification de sol ……………………………………………………... 48


Annexe B : Les tranchées ……………………………………………………………. 50
Annexe C : Les limites d’enfouissement …………………………………………….. 51
Annexe D : Les installations ………………………………………………………….. 53

2
1 Généralités verticales excessives, la flexibilité et la
résistance des tuyaux PRV permet de se
1.1 Introduction déformer et de transmettre leur contrainte au
sol qui les entoure. La déformation du tube
Dans le monde entier la demande des
permet de mesurer les tensions créées et
tubes enterrés de haute performance et de
d’assurer une bonne qualité d’installation.
grand diamètre est en pleine croissance. Les
tubes en FRP gagnent progressivement une La pression circulaire est contenue en plaçant
part plus grande que les autres matériaux dans la structure des renforts continus en fibre
traditionnels vu les nombreux avantages de verre placés circonférentiellement. Le
qu’ils peuvent offrir. renforcement est défini par le niveau de
pression interne.
Les mouvements du sol combinés à la
résistance et la flexibilité de ces canalisations, Le blocage axial des tubes est assuré, dans la
GCER offre un potentiel unique d’interaction majorité des cas, par des massifs de butée en
entre la structure et l’environnement qui béton qui transfèrent les contraintes
permet d’obtenir le maximum de directement au sol. Le tube standard GCER
performances. Le renforcement par la fibre de n’est plus alors contraint sur son axe. Le
verre est placé judicieusement pour apporter renforcement dans le sens axial est limité aux
rigidité et flexibilité, alors que la forme de la efforts secondaires.
tranchée, associée à la sélection, l’organisation
En conséquence de quoi, les jonctions ne
et la compression du remblai, assure l’intégrité
nécessitent plus de transférer les charges
du système.
axiales mais autorisent les mouvements dus
Globalement il y a deux facteurs qui aux variations de températures et à l’effet du
influent sur le système : coefficient de Po
1. Des contraintes externes qui proviennent de
sur charges du poids de surface et/ou des
charges roulantes qui créent des contraintes
sur la structure du tube.
2. Des pressions internes et des contraintes
circonférentielles non équilibrées qui
entraînent des déformations axiales.
La flexibilité des tubes GCER associée
au comportement naturel du sol permet une
combinaison idéale pour transférer les
contraintes des charges verticales vers le sol.
Contrairement aux canalisations rigides, qui
pourraient se rompre sous des pressions

3
Validé par des tests à long terme, le procédé
de fabrication de GCER permet d'obtenir un
Dans certains cas, les massifs ne sont pas
résultat optimum : tuyaux avec le meilleur
souhaitables à cause de leur poids, du
rendement au moindre coût Le procédé de
manque de place ou pour d’autres raisons.
fabrication par avance en continu est
Dans ces cas, un renforcement axial adapté
l'unique qui emploie de la résine et deux
est placé dans les parois du tube
types de renforcement en fibre de verre
parallèlement à l’axe du tube pour supporter
(fibre continue et fibre coupée) afin d'obtenir
les contraintes directes. Les jonctions, pour
une meilleure résistance axiale et
ce type de construction, sont définies pour
circonférentielle. Du sable siliceux de haute
transmettre la contrainte totale, la pression
pureté est également utilisé. Situé au cœur
étant alors transmise au sol environnant par
du tuyau, près de l'axe neutre, il permet de
pression et friction.
renforcer le laminé et d'augmenter la rigidité
Ces instructions d’installation sont basées du tube.
sur la note d’étude de structures AWWA M
Le procédé de fabrication GCER garantit
45, ISO 10465 (1-2-3) mais sont aussi
une parfaite finition de la tuyauterie, grâce au
valides pour ATV 127. Le texte principal
contrôle de toutes les variables qui y
correspond aux normes AWWA et ISO alors
interviennent.
que les annexes contiennent des
informations spécifiques aux normes ATV ou 1.2.2 Procédé de fabrication
AWWA.
Les systèmes utilisés par GCER pour la
Ces règles sont également en accord avec fabrication de tubes et de raccords de FRP
les normes applicables. sont l’enroulement filamentaire
(enroulement sur un mandrin mécanique) et
1.2 Procédé de fabrication de GCER
le moulage au contact.
*le moulage au contact (DIN 16965): il
consiste à l'arrangement Manuel sur le
moule de couches successives de feutres et
tissus roving saturés de résine, jusqu'à
l'obtention de l'épaisseur de conception. Les
raccords de pièces spéciales et
standardisés sont également fabriqués avec
ce système).
*l’enroulement filamentaire : (ASTM D-
2996): Le savoir-faire de l’enroulement
Filamentaire) est basé sur la procédure de
1.2.1 Généralité fabrication par un filament continu
d'enroulement sur un moule qui tourne, qui a
Les tuyauteries de GCER ont une
déjà fourni une barrière résistant à la
conception de structure exclusive qui leur
corrosion. Les bandes d'un filament continu
permet de disposer de tuyaux jusqu'à DN
des itinérants sont intégrés avec un angle de
2500 mm.
prédéterminé d'entrée, les couches

4
successives créent un tissu d’enroulement propriétés circonférentielles optimales
sous la forme d'un maillage mais de faible rendement axial. Pour les
Ce savoir-faire permet à: installations souterraines, un
enroulement angle proche de 65º est
 modifier l'angle d'enroulement des proposé afin d'assurer une résistance
fibres continues permettant d'obtenir supérieure contre la charge au sol, des
un produit idéal selon les exigences charges verticales et la pression
de conception adaptée à interne. D'autre part, pour les
l'application ultérieure du tuyau. installations aériennes, l'angle
d'enroulement sera proche de 55º, car
 les fibres de verre donnent un bon
le tube doit être fourni avec des
comportement mécanique des
caractéristiques supérieures dans le
matériaux, les fibres peuvent être
sens axial.
orientées dans la direction optimale
et obtenir la résistance mécanique
souhaitée.

 Les contraintes sont réparties


uniformément dans toute la longueur
du tuyau. L'utilisation de fibres
coupées utilisé dans d'autres
systèmes de fabrication déforme la
transmission des contraintes.

 Les fibres croisées évitent les


microfissures possibles qui peuvent
être produit avec d'autres systèmes 1.3 Sécurité :
de fabrication qui n'utilisent pas de Les tubes polyester avec renfort de
fibres continues. fibre de verre (PRV), comme tous les tubes
fabriqués avec des dérivés de pétrole,
L'angle d'enroulement est un peuvent brûler et sont donc déconseillés
paramètre fondamental dans tous les pour tout usage qui les expose à des
tuyaux de FRP fabriqué par chaleurs intenses ou à des flammes.
l’enroulement filamentaire. Cet angle Durant l’installation, une grande
régit directement le rapport entre les attention doit être mise en œuvre pour éviter
caractéristiques circonférentiels et les que la canalisation ne soit exposée à des
caractéristiques axiales du tube conçu, soudures, des torches de découpe ou toute
c'est le rapport entre la pression source de chaleur/flammes/électricité qui
circonférentielle (traction pourrait endommager la matière du tuyau.
circonférentielle) et la pression axiale Cette précaution est importante quand on
(résistance en traction axiale). Un tuyau travaille avec des produits chimiques
conçu avec un angle d'enroulement volatiles lors de la réalisation des joints, la
excédant 65º est un tuyau avec des réparation ou les modifications des
canalisations sur le chantier.

5
Les opérations dans les tranchées décrites et doivent être résolues en
sont faites quelquefois dans des conditions coopération avec le fournisseur.
aléatoires. Quand c’est nécessaire, étayez,
De manière plus large, ce manuel
bâchez, consolidez ou renforcez les bords
d’installation ne doit pas remplacer le bon
de la tranchée pour protéger les personnels
sens, une bonne étude technique, un bon
opérants dans la tranchée. Prenez toutes les
jugement, les lois applicables à la sécurité et
mesures pour éviter la chute d’objet dans la
à l’environnement, les autres règles ou
tranchée ou son effondrement parle
ordonnances locales, pas plus que les
mouvement de machines aux alentours alors
spécifications du maître d’ouvrage et du
que la tranchée est occupée. Les matériaux
maître d’œuvre qui sont les dernières
extraits doivent être stockés le long de la
autorités sur le chantier. Si cette brochure
tranchée à distance suffisante. La solidité et
insinue un doute ou une source
la hauteur de ces remblais ne doivent pas
d’information contradictoire sur le bon mode
mettre en danger la stabilité de l’excavation.
opératoire veuillez consulter le fournisseur
ou l’ingénieur du donneur d’ordre pour
obtenir de l’assistance.
La procédure d’installation résumée
dans ce guide est le conseil d’un technicien
de chantier qui, s’il est respecté, aidera la
réalisation d’une installation conforme et
pérenne.
Veuillez consulter le fabricant sur
toute question ou toute modification qui
serait envisagée par rapport au guide.

1.4 Utilité du document:


Cette documentation est une partie de
la documentation générale de GCER pour
les utilisateurs des produits GCER. Elle doit
être utilisée en corrélation avec le Guide des
Produits GCER et est destinée à assister les
installateurs dans leur compréhension des
contraintes et procédures pour le succès de
la manipulation et de la pose des
canalisations GCER. Les annexes doivent
être une source appréciable d’information
pour les techniciens.
Ce document décrit les situations
habituelles rencontrées sur les chantiers ;
les situations spécifiques qui requièrent des
informations complémentaires, ne sont pas

6
t : épaisseur mécanique (mm)
2 Conception des tubes FRP
enterrés D : diamètre moyen (mm)
FS : coefficient de conception, minimum 1,8
2.1 Introduction
La conception mécanique des tubes 2.2.2 La rigidité spécifique
FRP s'effectue selon la norme AWWA-M45 La rigidité spécifique circonférentielle (RCE)
et elle comprend les principales exigences est calculée comme suit :
suivantes:
 vérification de la pression de travail, ࡱǤࡵ
Pw. ࡾ࡯ࡱ ൌ
ࡰ૜
 contrôle de la surpression, PS
Où:
 vérifier la déflexion admissible E : module d'élasticité de flexion
vérifiant la déflexion à long terme (50 circonférentiel (N/mm2)
ans).
I : moment d'inertie par unité de longueur
 vérifier les charges combinées de la paroi du tube, t3/12 (mm3)

 vérification du flambement (stabilité D : diamètre moyen (mm).


de la paroi). La rigidité peut avoir des valeurs de 1 200
N/m2 jusqu'à plus de 10 000 N/m2, en
2.2 Les caractéristiques de conception
fonction de la capacité mécanique à l'appui
Les principales caractéristiques à prendre de toutes les charges à l'extérieur (charges
en compte pour la conception d'un tube de sol, des charges de dépression, des
FRP fabriqué par l’enroulement filamentaire: charges statiques, etc.).

 pression nominale 2.2.3 Angle d’enroulement

 Rigidité spécifique circonférentielle Pour les installations souterraines, un


enroulement d’un angle 65º est proposé
 Angle d'enroulement afin d'assurer une résistance supérieure
contre la charge du sol, l des charges
2.2.1 Pression nominale verticales et la pression interne.
La pression nominale (PN) d'un tube selon Conformément à ces
AWWA M45 est liée à la résistance à long considérations :
terme de la conduite HDB (base de Il est important de donner au
conception hydrostatique) comme suit : tube la rigidité nécessaire afin
d'atteindre un état d'équilibre et
de stabilité, en contrôlant les coefficients de
ࡴ ࡰ࡮Ǥ૛Ǥ࢚
ࡼࡺ ൑ ൬ ൰ sécurité respective. L'application d'une
ࡰǤࡲࡿ rigidité supérieure à la valeur mentionnée
produit peu d'effets positifs, produisant, au
Où : HDB: base de conception
contraire, une diminution des propriétés de
hydrostatique (N/mm2)

7
flexion du tube. Les charges externes sur (Equation 5.4 AWWA M45)
les tubes élastiques produisent une
2.3.3 Vérification de la déflexion admissible
diminution du diamètre vertical et une
due à la flexion circonférentielle.
augmentation du diamètre horizontal. La
valeur de la déflexion de la conduite dépend La déflexion verticale maximale de la conduite
de la charge de la terre, les et de la autorisée à long terme ne doit pas produire
résistance passive du sol sur les côtés de la une contrainte de flexion circonférentielle
tranchée. Cette résistance passive varie en supérieure à la capacité d'élongation due à la
fonction du type de remblai, le compactage flexion annulaire du tuyau réduit par un
du remblai et, dans les tranchées étroites, facteur de conception approprié. Le respect
de la nature du sol natif. de cette exigence est garanti par la formule
suivante :
Afin de réaliser cette série de vérifications, il
est nécessaire d'avoir des connaissances ࢾ࢟࢓ ࢇ ࢚࢚ ࡿ࢈. ࡱ
sur les paramètres de la tuyauterie, les ࣌࢈ = ࡰ ࢌ. ࡱ. ൬ ൰. ൬ ൰ ≤
ࡰ ࡰ ࡲࡿ
paramètres de sol et les conditions de
travail de la conduction. Avec ces données (Equation 5.5 AWWA M45)
et en appliquant les conditions du Manuel Où :
de l'AWWA M45, nous allons obtenir en
conséquence des pressions particulières σb: contrainte de flexion circonférentielle
sur le tube et les paramètres de contrôle (N/mm2)
dont la plus importante et celle qui nous
Df : facteur de forme de la déflexion avec
indique que le tuyau est convenable et qu'il
élongation et qui dépend de la rigidité du
est conforme avec le code sont la déviation
tube et le matériau de remblai et de son
de la conduite à long terme, qui doit être
degré de compactage
inférieur à 5 %.
E : module d’élasticité de la flexion
2.3 Les exigences de conception
circonférentiel (N/mm2)
2.3.1 Vérification de la pression de travail
δyma : déviation verticale admissible maximale
En premier lieu, on doit vérifier que la à long terme (mm)
pression de travail (PW) de la canalisation
tt : épaisseur total de tube (mm)
dans chaque traversée est inférieure à la
pression nominale comme suit : Sb : élongation de l'unité en raison de la
flexion annulaire à long terme (mm/mm)
PW ≤ PN
FS : facteur de conception minimum 1,5
(Equation 5.3 AWWA M45)
2.3.4 Vérification de la déflexion à Long
2.3.2 Contrôle de la surpression terme.
On doit être vérifié que le stress dû à la Le tube enterré doit être installé de
surpression possible (PS) sera dans les marges façon qui garantit que les charges externes
autorisées par la norme. ne produisent pas une diminution du
diamètre vertical du tuyau (δylp) supérieur
PW + PS ≤ 1,4 · PN à la déviation maximale admissible (δyma)

8
mis en place dans le point précédent à long *WL : charge spécifique de la circulation
qui est obtenue au moyen de la formule
terme ou que la déviation admissible suivante:
maximale (δymp), qui est recommandée ne
dépasse pas 5 % du diamètre moyen de ࡹ ࢖. ࡼ. ࡵࢌ
tube. ࢃ ࡸ=
(ࡸ૚). (ࡸ૛)
ࢾ࢟ࡵ࢖ ࢾ࢟࢓ ࢖ ࢾ࢟࢓ ࢇ Où :
≤ ≤
ࡰ ࡰ ࡰ L1 : largeur de charge parallèle à la
direction de la circulation dans l'hypothèse
(Equation 5.7 AWWA M45)
« passage de deux camions », composée
Il faut vérifier que la déflexion à long terme de deux véhicules lourds de la distance de
(δylp) produite par les charges externes 1,8 m entre eux, 7 500 kg/roue passant à
(charge de remblai etc.) est inférieure à 5 % une distance de 1 mètre de manière
du diamètre moyen. symétrique sur la ligne médiane du tube
(m).
Pour effectuer cette vérification,
nous utilisons la formule dite de Spangler :

∆࢟ (ࡰ ࡸࢃ ࢉ + ࢃ ࡸ). ࡷ ࢞
=
ࡰ ૚૝ૢࡼࡿ + ૟૚, ૙૙૙ࡹ ࡿ
Où:
*DL : facteur retardateur de déflexion, il est
destiné à prendre en compte qu'après la
pose de la hauteur de remblai sur le tube,
que le sol continue de consolider dans le Mp : Facteur de présence multiple = 1.2
temps. Le facteur de retard transforme la L2 : charge perpendiculaire de largeur dans
déviation immédiate du tube en flexion à le sens de circulation (m)
long terme. Pour enterrer peu profond, la H : hauteur de terre au-dessus de la
valeur à prendre en considération est de tranchée (m)
1.5, qui est un facteur pondéré de la charge
de la terre afin d'obtenir la déviation à long
terme.
*WC : charge de terre au-dessus du tube P : Charge de roue = 71.300N/roue soit
qui est calculé comme suit : 7500kg/roue
IF : facteur d'Impact, calculé au moyen de
la formule suivante:
ࢃ ࡯ = ࢽ࢙. ࡴ (૛. ૝૝ − ࢎ)
ࡵࢌ = ૚ + ૙. ૜૜ ቈ ቉≥ ૚. ૙
Où : ૛. ૝૝
γୱ : Poids spécifique de sol (kg/m3). * KX : Coefficient de déflexion : introduit
pour montrer le degré de prise en charge
H : hauteur de terre au-dessus de la au sol du tube dans sa génératrice de fond,
canalisation (m)
sur lequel la réaction du sol est distribuée.

9
Angle du Coefficient de
support déflexion
Description
[α] [KX]

Lit de pose conforme. Matériau de remblai compacté placés de chaque


1 côté de la tranchée. Compactage Proctor de 95 %. 180º 0,083

Lit de pose avec des grains grossiers. Matériau de remblai placé sur
les deux
2 180º 0,083
côtés de la tranchée. Compactage 70 à 100 %de la densité relative.

Compactage modéré de lit de pose. Matériau de remblai placé sur les


3 deux côtés de la tranchée .Compactage 85 - 95 % Proctor. 60º 0,103

Lit de pose avec de grains grossiers. Le matériau de remblai légèrement


4 compacté des deux côtés de la tranchée .Compactage 40 – 70 % de la 60º 0,103
densité relative.
Lit de pose plat avec un matériau de remblai lâche des deux côtés de
5 la tranchée. Compactage < 85 % Proctor, < 40 % de la densité 0º 0,110
relative
*r : rayon moyen de tube (mm) Où:
Ms : Module de réaction du sol (N/mm²)
*EI : facteur de rigidité : obtenue par le
SC : facteur de soutien combiné de sol et
calcul mécanique et vérifiée au moyen
de remblai.
d'essais conformément à la norme -EN Msn/ Bd/D
1228, ou l'équivalent. Msb 1.25 1.5 1.75 2 2.5 3 4 5
0.005 0.02 0.05 0.08 0.12 0.23 0.43 0.72 1.00
* E' : (module de réaction pondérée): les 0.01
0.02
0.03
0.05
0.07
0.10
0.11
0.15
0.15
0.20
0.27
0.32
0.47
0.52
0.74
0.77
1.00
1.00
charges verticales sur un tube souple 0.05 0.10 0.15 0.20 0.27 0.38 0.58 0.80 1.00
0.1 0.15 0.20 0.27 0.35 0.46 0.65 0.84 1.00
produisent une diminution du diamètre 0.2 0.25 0.30 0.38 0.47 0.58 0.75 0.88 1.00
vertical et une augmentation du diamètre 0.4 0.45 0.50 0.56 0.64 0.75 0.85 0.93 1.00
0.6 0.65 0.70 0.75 0.81 0.87 0.94 0.98 1.00
horizontal. La résistance passive du sol 0.8 0.84 0.87 0.90 0.93 0.96 0.98 1.00 1.00
dépend du type de sol et sur le degré de 1 1.00 1.00 1.00 1.00 1.00 1.00 1.00 1.00
1.5 1.40 1.30 1.20 1.12 1.06 1.03 1.00 1.00
compactage du matériau de remblai de la 2 1.70 1.50 1.40 1.30 1.20 1.10 1.05 1.00
région de tube, des caractéristiques du sol 3
≥5
2.20
3.00
1.80
2.20
1.65
1.90
1.50
1.70
1.35
1.50
1.20
1.30
1.10
1.15
1.00
1.00
natif, de la profondeur de la couverture et
de la largeur de tranchée (N/mm2). Afin de calculer le facteur de soutien
Afin de déterminer E' dans une installation combiné (SC), le tableau précédent doit
enterrée, les valeurs séparées E' pour les être utilisé avec les valeurs suivantes:
sols natif (E'n) et pour la zone de Msn : module de réaction du sol natif à la
remblayage de tube (E'b) doit être hauteur du tube (N/mm²)
déterminé et plus tard combinée, à l'aide de Bd : largeur de tranchée dans la ligne de
l'équation suivante : l’élasticité de la canalisation (m)

ࡹ ࢙ = ࡿࢉ. ࡹ ࢙࢈

10
Granulé cohésive Msn [N/mm²]
Description Pénétration Description Kg/cm²
j Totalement >0-1 Totalement souple >0-0.13 0.34
décomposée
k Très décomposé 1-2 Très souple 0.13-0.25 1.4
l Assez décomposé 2-4 Souple 0.25-0.50 4.8
m Décomposé 4-8 Intermédiaire 0.50-1.00 10.3
n Légèrement 8-18 Rigide 1.00-2.00 20.7
compact
o Compact 15-30 Très rigide 2.00-4.00 34.5
p Dense 30-50 Dur 4.00-6.00 69.0
q Très dense >50 Très dur >6.00 138.0

Msn: Module de réaction du sol de la zone


de remblai de tuyau : paramètre qui indique
la qualité du sol natif et qui dépend de la
composition du sol de remblai (SC1-SC4)
et du degré de compactage (j...m).
L’importance de ce module grandit à
mesure que le fossé se rétrécit. Si on ne
connaît pas le type de sol, normalement un
contrôle est effectué avec des sols pauvres
(module de réaction de 4,9) afin d'être du
côté sûr (N/mm2).

COMPACTION
LIGHT MODERATE haut
Catégorie de la
<85% Proctor 85-95% Proctor > 95 % Proctor
rigidité du sol NUL
<40% densité relative 40 - 70 % densité relative >70 % densité relative

j k l m
SC1 6,90 20,7 20,7 20,7
SC2 1,4 6,9 13,8 20,7
SC3 0,69 2,8 6,9 13,8
SC4 0,34 1,4 2,8 6,9
SC5
Note : Le pourcentage de densité Proctor ASTM et la densité relative par ASTM D4253 et D4254.
Les valeurs de Msn pour sols intermédiaires ou limite Proctor densités peuvent être interpolées.

11
δymp : déflexion verticale autorisée à long
terme (5 % du diamètre moyen).
Rigidité Matériel et compactage de remblai de la zone
du tube du tube
(kPa) Gravier Sable
catégorie de Classification
rigidité Description selon Basse- Modéré- Basse- Modéré-
ASTM D2487 haute haute haute haute
62 5.5 7.0 6.0 8.0
Concassé avec
moins de 15 %
SC1 sable, un maximum 124 4.5 5.5 5.0 6.5
de 25 % de
granulats dépassant 248 3.8 4.5 4.0 5.5

Sables grossiers GW, GP, SW, SP


SC2 ayant moins de 12% GW-GC, SP-SM 496 3.3 3.8 3.5 4.5
de graviers.

SC3 Sables grossiers GM, GC, SM, SC


ayant entre 12% et
70% de graviers. La contrainte produite par les charges
combinées doit satisfaire l'équation
Sables ayant plus de CL, ML suivante :
SC4 70 % de graviers. ML-CL, ML/CL
࣌࢈. ࢘ࢉ
૚−
Sols à grains fins CH, MH, OL, OH ࡿ࢈. ࡱ
SC5 très compressibles. PT, CH/MH ࡲࡿࡼࡾ = ૚. ૡ ≤ ࣌ࡼࡾ
ࡴ ࡰ࡮
Avec
2.3.5 Vérification des charges combinées il
consiste à vérifier que la contrainte ou ࡼ࢝
l'élongation maximale produite par l'effet de
࢘࡯ = ૚ −
૜૙
la pression interne et de la déflexion sont
dans les limites permises. Pour cette raison,
nous allons calculer : 2.3.6 Vérification de flambage (stabilité de
*la contrainte due à la pression interne du la paroi)
Service : Il est destiné à vérifier que la somme des
ࡼࢃ . ࡰ charges externes est égale ou inférieure à
࣌ࡼࡾ = ൬ ൰ la pression de flambage autorisée. À cette
૛. ࢚ fin et en fonction des conditions de travail
*la contrainte de flexion due à la déflexion des tubes, une charge de flambage
verticale admissible de long terme : autorisée est calculée. La charge de
flambage autorisée est calculée au moyen
࣌࢟࢓ ࢖ ࢚࢚
࣌࢈ = ࡰ ࡲ. ࡱ. ቀ ቁ൬ ൰ de la formule :
ࡰ ࡰ
Où :
(૚. ૛࡯࢔ )(ࡱࡵ)૙.૜૜(࣐ ࢙૚૙૟ࡹ ࢙࢑࢜)૙.૟ૠࡾ ࢎ
ࢗࢇ =
(ࡲࡿ)࢘

12
Où : n : nº de fois que la ligne déformée d'un
faisceau simple de prise en charge est
qa : Pression de flambement admissible,
répétée, n ≥ 2
kPa
vhl : coefficient de Poisson, effet
FS : Facteur de conception
longitudinal en raison de la contrainte
Cn : Facteur d'étalonnage scalaire pour tenir circonférentielle.
compte de certains effets non linéaires
Vlh : coefficient de Poisson, effet
=0.555
circonférentielle en raison de contraintes
φs : Facteur pour tenir compte de la longitudinales.
variabilité de la rigidité du sol compacté,
soit = 0.9
kv : Coefficient de correction du module
pour le rapport du poisson du sol
(1 + ߴ)(1 − 2ߴ)
݇௩ =
(1 − ߴ) L : distance entre les anneaux des tubes
c'est la distance entre les joints. Une fois
On prend souvent ϑ = 0.3 qui donne kv =
que la charge admissible est calculée, nous
0.74
devons vérifier que les hypothèses de
Rh : Facteur de correction de la profondeur charge sont toujours moins que cette
de remplissage charge admissible. Ces hypothèses sont les
suivantes :
11.4
ܴ௛ =  Terre + eau + dépression
‫ܦ‬
11 +
1.00ℎ
[ࢽ࢝ ࢎ࢝ + ࡾ ࢝ (ࢃ ࢉ)]. ૚૙ି૜ + ࡼ࢜ ≤ ࢗࢇ
Avec h : Hauteur de la surface du sol au-
dessus de l’extrémité du tuyau Où :
ߛௐ : Poids spécifique de l’eau = 9.800 N/m³
Une alternative de l’équation qa Pv : Pression interne du vide, kPa
ࢗࢇ
Rw : Facteur de flottabilité de l'eau

= ( )[૚. ૛࡯࢔ (૙. ૚૝ૢࡼࡿ)૙.૜૜](࣐ ࢙૚૙૟ࡹ ࢙࢑࢜)૙.૟ૠࡾ ࢎ
ࡲࡿ  Terre + eau + circulation
Pour les conditions de dépressions et 0,61
ℎ௪
≤ h ≤ 1,22 m. le flambage est déterminé par ܴ௪ = 1 − 0.33 0 ≤ ℎ௪ ≤ ℎ
l'équation de Von Mises : ℎ
hw : Hauteur de la surface de l’eau au-
dessus du tuyau, m
 Terre + eau + circulation

[ࢽ࢝ ࢎ࢝ + ࡾ ࢝ (ࢃ ࢉ) + ࢃ ࡸ]. ૚૙ି૜ ≤ ࢗࢇ


Où:

13
3 Transport, manutention et stockage tubes sans défauts passeront à
l'assemblage.
3.1 Instructions générales :
Pour manier les produits GCER en
polyester avec renfort de fibre de verre 3.3 Transport et manutention :
(PRV) de manière sûre et adaptée, un
traitement professionnel lors du transport,
du chargement, du déchargement et du
stockage est indispensable.
Ces instructions ont été établies sur
la base d'expériences pratiques et selon les
normes AWWA ET ISO pour donner des
indications éprouvées par la pratique.
Il faut respecter en priorité les
directives supérieures, les instructions
préventives contre les accidents ainsi que le
règlement de l'assurance transport.

3.2 Contrôle d’entrée lors de la


livraison et contrôles intermédiaires lors
des travaux ultérieurs : 3.3.1Chargement et déchargement sur le
3.2.1 Contrôle d'entrée chantier
Au moment de la livraison, il faut Dans tous les cas, éviter de jeter ou
vérifier si les produits n'ont pas été de traîner par terre des tubes, pièces ou
détériorés lors du transport. Il faut stocker à éléments assemblés en PRV.
part les pièces détériorées. Il faut établir et
faire contresigner le procès-verbal de
constatation ainsi que l'avis d'avarie de
transport en présence du chauffeur du
camion.
3.2.2 Contrôles intermédiaires
Avant l'assemblage, le personnel
chargé du traitement des tuyauteries GCER
devrait vérifier si les tuyauteries ont subi
éventuellement des détériorations lors du
stockage. Cela est surtout recommandé
dans le cas d'un stockage prolongé sur un
chantier, après un transport interne ou si les Lors du chargement et du déchargement,
tubes passent d'une responsabilité à une utiliser des appareils de levage appropriés
autre. Ainsi, un contrôle intermédiaire par ou mettre en action un nombre suffisant
une simple inspection assurera que seuls les d'ouvriers. Du fait de leur légèreté, bon
nombre d'éléments GCER peuvent être

14
déchargés manuellement. Pour les éléments 3.3.2 Transport intermédiaire
encombrants ou de grand volume, mettre en
En cas de trajets ou de durées de transport
œuvre des appareils de levage.
prolongées sur le terrain ou sur le chantier,
Eviter les charges ponctuelles. Pour cette respecter les points suivants:
raison, utiliser des sangles textiles souples
comme des câbles en chanvre ou en matière
plastique et des courroies larges.
Ne jamais utiliser de chaînes ou de câbles
métalliques.

Utiliser des caisses en carton, des


boîtes ou d'autres bacs pour transporter des
petits éléments tels que les accessoires. En
cas de voies de transport extrêmement
Par la répartition correcte des sangles, on accidentées comme par exemple sur des
limitera les efforts sur les pièces. Utiliser terrains découverts, protéger les pièces de
éventuellement des palonniers. Ne jamais charges par à-coups et les points d'usure
mettre de câbles autour des tubulures. par abrasion à l'aide de supports comme du
Lire les règlements généraux concernant la carton ondulé, du fibre d'emballage etc...
sécurité des travailleurs lors du levage des Fixer sur le véhicule des tubes longs ou
charges. Déposer, déplacer, empiler ou faire encombrants comme par exemple des
pivoter les tubes sans les soumettre à des pièces de métrage complet, des pièces
charges par à-coups. isométriques préfabriquées ou des
accessoires à grandes dimensions de sorte
qu'un glissement, une abrasion, des sauts
ou la chute des pièces soient évitées. Eviter
également des supports durs ou rudes. Une
couche intermédiaire molle sert à distribuer
la force d'appui et à augmenter le frottement.
La sécurité du transport est alors plus
grande.

15
Eviter une porte à faux sur la contrôle du tube. Ne soulevez pas le tube
plateforme du camion car cela peut en utilisant un crochet aux extrémités ou en
provoquer une forte charge de flexion en cas passant une corde, une chaîne ou un câble
de vibrations dues au transport. à l’intérieur du tube. Consultez l’annexe A
pour connaître les estimations de poids de
tubes et raccords.

Figure 2–2 Transport intermédiaire

Généralement, il faut s'assurer que Figure 3–3 Manutention du tuyau en un point


les bacs de transport, les caisses et les (Source : figure 10-2 AWWA M 45)
plateformes de chargement ne présentent ni
angles vifs, ni pièces dures et saillantes.
Eliminer ou rembourrer les clous, les vis, les
rubans ainsi que les profilés métalliques
saillants.
Le déchargement est fait sous la
responsabilité du client. Contrôlez
l’opération durant tout le déchargement. Des
élingues accrochées aux tuyaux permettent
un contrôle plus aisé lors du déchargement. Figure 3–4 Manutention du tuyau en deux
Des barres de maintien peuvent être points (Source : figure 10-3 AWWA M 45)
utilisées si plusieurs points de suspension
sont nécessaires. Ne pas laisser tomber,
choquer ou rebondir la canalisation, surtout  Fardeaux de tuyaux
aux extrémités.
Les lots de tubes assemblés dans un pack
• Tube unique
peuvent être déchargés en utilisant une
Lorsqu’on manipule un tube simple, utilisez paire de sangles comme décrit dans la
des cordes ou des sangles souples. Il ne figure 2-5. Ne soulevez pas plusieurs
faut pas utiliser de chaînes ou de câbles fardeaux ensembles qui ne sont pas
métalliques. Les sections peuvent être solidaires. Chaque fardeau doit être
soulevées en un seul point. (Figure 2-3) manipulé et déchargé individuellement.
bien que le levage par deux points placés
Durant la manipulation ou l’installation, si un
comme sur la figure 2-4 soit la méthode
dommage comme un accroc ou une fêlure
préférée, car elle permet un meilleur

16
survient, le tuyau doit être réparé avant Protéger la colle destinée à lier les tubes et
toute installation. les accessoires de l'humidité, de la chaleur
et du froid extrêmes. Respecter la durée et
la température de stockage admissibles des
divers produits. En choisissant l'endroit de
stockage, il faut tenir compte du fait que
celui-ci soit protégé de la circulation sur les
chantiers et d'autres influences de
l'extérieur.

Figure 3–5 Manutention de fardeaux


(Source : figure 10-5 AWWA M 45)

3.4 Stockage
Après la livraison, il est recommandé de
transporter les tubes immédiatement sur
une aire de stockage préparée sur le
chantier ou à l'atelier. Si un stockage
intermédiaire prolongé sur le chantier
s'avère nécessaire, stocker la pièce en
question sous emballage de livraison non
détérioré. Les tubes et les accessoires
peuvent être stockés sur des palettes à
tubes en plein air. En cas de conditions
d'ambiance extrêmes, prendre des mesures
de protection appropriées. Si les pièces ne
sont pas stockées sous l'emballage original,
il est recommandé de les stocker sur un
support plat, lisse et exempt de pierres. Les
accessoires peuvent être emmagasinés
dans un dépôt à rayonnages en bois. Les
Figure 3–6 stockages des tubes
tubes peuvent être empilés en utilisant des
poutrelles comme support. La distance des (Source : figure 10-8 AWWA M 45)
supports est déterminée par le diamètre SITE de stockage
nominal des tubes. Protéger les tubes
empilés des deux côtés de sorte qu'un Pour le stockage correct des tubes, les
déplacement soit exclu. Un nombre recommandations suivantes doivent être
suffisant de lattes en bois sera interposé adoptées:
entre chaque couche de tubes.

17
*des lieux avec nombreuses espaces *ne posez jamais le tube près de liquides
doivent être fournis permettant les inflammables ou des sources possibles de
manœuvres des camions et grues doivent flamme.
elle être le cas. *Lorsque le champ a accès permettant le
passage des camions de transport, les
*Le tube de taille inférieure à 1 000 mm
tubes et les accessoires peuvent également
peut directement stocké sur le terrain aussi
être déchargés et ensemencés le long de la
longtemps que cela est du type sablonneux,
ligne de tranchées, évitant dans ce
et qu'il a soigneusement examiné afin de
transport intermédiaire coûteux de manière
vérifier si c'est un terrain plat et libre de
et de répéter la manipulation. De faire de
pierres avec un diamètre supérieur à 20
cette façon, les avertissements suivants
mm, ou d'autres débris qui pourraient
doivent être pris en compte : décharger les
endommager le tube. Si le sol n'est pas
tuyaux plus près de la tranchée que
sablonneux, le tube souffrira de flexion en
possible afin d'éviter la manutention
conséquence du diamètre des extrémités,
supplémentaire plus tard. Décharger les
afin de l'éviter, le tube sera stocké sur des
tuyaux du côté opposé de la décharge des
morceaux de bois.
sols provenant de l'excavation, afin qu'ils
*Ne pas utiliser de pierres ni éléments puissent être facilement transférés sur le
métalliques pour éviter le glissement des bord de la tranchée afin d'abaisser leur
conduites sur le terrain, seulement des position. Décharger chaque tuyau à
cales en bois. intervalles de 12 m. ou chaque paquet de
tuyaux dans les multiples de 12 m.
* dans ce qui se réfère à la période de
Maximum stockage en empilement stockage, le tube peut rester stocké en
plein air durant une période de 12 mois
Nombre des
DN [mm]
tubes
sans subir de n'importe quel type de
dommages causés par les rayons
200 à 350 5
ultraviolets. Dans le cas de nécessitant plus
400 à 600 4 de temps stockage.
700 à 1.000 3 *Limiter le stockage par empilement :

1.100 à 1400 2
Evaluations des dommages
> 1400 1 Au cas où des éléments GCER
présenteraient des détériorations,
une évaluation correcte de ces
*Le tuyau avec DN égale ou supérieure à 1 dernières est indispensable afin
000 mm doit être stocké sur des morceaux d'éviter de prendre des mesures
de bois de section carrée (minimum 8 x 8 inadéquates. Il faut faire une
cm) et arasée afin d'empêcher le distinction entre deux sortes de
glissement. dommages.

Normalement trois morceaux de bois est


fournis par tube, ils peuvent être les mêmes
utilisés pour le transport de la conduite, si
tel est le cas.

18
 Détérioration de surface :
Les tubes et les accessoires
GCER possèdent une couche
superficielle extrêmement riche en
résine. Au cas où on constaterait
des traces d'abrasion ou des
éraflures superficielles, celles-ci
n'exerceraient pas d'influence sur
la vie utile de la pièce.
 Détérioration du stratifié :
Les points qui ont subi des chocs
présentent des fissures en forme Figure 3–7 Transport des tuyaux
d'étoile ou circulaires partant du
Le conducteur des véhicules
centre de l'action du choc. De telles
détériorations sont provoquées par déjà conditionnés doit être
des coups forts ou des chocs. prudent, essayant d'éviter
les freins pointus et des
accélérations qui dans le cas des accès
3.5 Transports autoroutes et routes aux œuvres déficientes
pourraient produire des dommages aux
Soutenir tous les tubes sur des
éléments transportés, et qui pourrait plus
liteaux, séparés au maximum de 4 mètres
tard céder la place à des dommages au
(3 mètres pour les diamètres inférieurs à
tube installé.
DN250) avec une porte à faux maximum de
2 mètres. Les tubes seront callés pour les
maintenir séparés et stables. Evitez les 3.6 Manipulation des tubes emboîtés
frottements.
La hauteur maximum d’empilage doit Les tubes peuvent être emboîtés (les tubes
être approximativement de 2,50 mètres. de plus petits diamètres sont insérés dans
Accrochez les tubes à l’engin en utilisant les tubes plus larges).
des sangles ou des cordes (figure 2-7). Ces tubes, d’une manière générale, ont des
N’utilisez jamais de chaînes ou de câbles emballages spécifiques et requièrent des
sans protection adéquate pour éviter les méthodes particulières pour le
frottements. Toute pose sur des déchargement, la manipulation, le stockage
renflements, surfaces plates sur la section et le transport.
ou toute torsion du tube est interdite.
Toutefois, on peut suivre la procédure
suivante :
1. Toujours soulever les chargements
emboîtés avec au moins deux sangles
(figure 2-8). Les tolérances, si elles existent,
pour espacer les points de levages et leur
positionnement seront indiquées pour
chaque envoi.

19
S’assurer que les élingues ont une capacité
de résistance suffisante.
2. Les canalisations emboîtées sont mieux
stockées dans leurs emballages de
transport. L’empilage de ces
conditionnements n’est pas permis sauf
avis contraire.
Figure 3–9 De-télescopage à l'aide d'un chariot
3. Les packs de plusieurs tubes sont
élévateur (Source : figure 10-7 AWWA M 45)
transportés en toute sécurité dans leurs
emballages d’origine. Les précautions pour
les supports, arrangements et accrochage 3.7 Réparation
sur l’engin seront indiquées à chaque
chargement. Normalement, les tubes peuvent être
réparés sur place par une personne
4. Le déchargement et la séparation des qualifiée. En cas de doute sur la qualité du
tubes se feront de façon plus efficace sur tuyau, ne l’utilisez pas.
un site spécifique. Les tubes intérieurs, en
commençant par le plus petit, seront Le fournisseur peut vous aider à déterminer
désassemblés en introduisant un embout si une réparation est requise et si celle-ci est
capitonné pour soulever la canalisation et la réalisable sur site. Les modalités de
sortir sans endommager les autres tubes réparation peuvent varier considérablement
(figure 3-9). Quand le poids, la longueur ou en fonction de l’épaisseur, la composition,
le matériel de manutention ne permet pas l’utilisation du tuyau, la nature et l’étendue du
cette méthode, une autre procédure sera dommage. En conséquence, n’essayez pas
indiquée dans chaque cas. de réparer un tube sans en avoir averti en
premier le fournisseur. La réparation doit
être faite par un technicien agréé. Une
canalisation mal réparée n’aura pas le
comportement attendu.

4 Procédure d’installation des canalisations


enterrées
Le type d’installation pour les canalisations
GCER dépend des spécifications des
tuyaux, la profondeur, la taille de la tranchée,
Figure 3–8 Support en deux points pour tuyaux
les caractéristiques du sol, les charges
télescopés (Source : figure 10-6 AWWA M 45)
superficielles et la qualité des matériaux de
remblai.
Le fond de la tranchée doit être un support
propre pour la canalisation. La procédure
suivante est destinée à assister l’installateur
pour réaliser une pose correcte.

20
La méthode de calcul la plus fréquemment
utilisée est la méthode ATV 127. Nous
indiquons à la suite une corrélation entre nos
instructions et la méthode ATV 127 selon les
groupes G1 à G4.
- SC1 correspond au meilleur des sols
classifiés G1.

- SC2 correspond au meilleur des sols


classifiés G2 et au sol normal G1.

- SC3 correspond au meilleur de G3 et Figure 4. 1. Nomenclature pour le


au plus mauvais G2. remblaiement des tuyaux

- SC4 correspond au meilleur de G4 et Dans la majorité des


au plus mauvais G3 travaux, la tranchée se
réalise par l’enlèvement
4.1 Tranchée standard successivement du
La figure 3.1 montre les dimensions remblai afin de réduire les coûts de
classiques d’une tranchée. L’espace A doit surveillance et de problèmes de logistique.
toujours être suffisamment large pour L'excavation de la fosse varie selon le type
permettre un apport correct de remblai dans de sol, (stable ou instable). Dans tous les
la zone de calage du tube ainsi que cas, le fond de la tranchée doit être plan et
l’utilisation des engins de remblais sans continue. L'exigence fondamentale est que
endommager le tube. En standard, cette la largeur de la tranchée jusqu'à au-dessus
zone doit être de 0,4 DN, sauf pour les très du tube ne doit pas être inférieure à la
petits diamètres. nécessaire, afin de fournir un espace
adéquat et suffisant pour effectuer les
Pour des diamètres plus larges, une plus
connexions des tubes dans la tranchée.
petite valeur de A n’est adéquate qu’en
fonction du sol, des matériaux de remblai et Les types standard de tranchée, sont
de la technique de compactage. Par préparées pour le montage des tubes FRP
exemple pour les sols des catégories 1,2 et sont illustrées ci-dessous (.Les tubes FRP
3 avec des remblais de type SC1 et SC2 qui sont fabriqués en SN2500, 5000 et 10000
nécessitent des pressions de tassement plus (SN : catégories de rigidité N/m²) et offres
faibles, une tranchée plus étroite est différents types de montage selon les
possible. charges. (Charges vives, charges de
remblai, etc.) En général, le matériel de
En cas de rochers, sols durs,
literie est préféré à être le même matériel
mous, lâche, instable ou
utilisé pour le remblai initial.
expansif sur le fond de la
tranchée, il est nécessaire
d’accroître l’épaisseur du lit de pose du
tuyau pour avoir un support uniforme
longitudinal.

21
profondeur requis par le projet ou le
domaine de la gestion sont respectés.

Avec :
h1: (DN/2) max. 300mm
b: (DN/4) min. 150 mm
DN (mm) L (mm)

200-350 150
400-500 200
600-900 300

1000-2600 450
La profondeur minimale de la tranchée doit
1800-2600 600
correspondre à la charge à laquelle le tube
va être exposé (trafic de charges, charges
Si le sol enlevé de la tranchée de terre, etc..). En général, les tuyaux de
sera utilisé comme matériau pression, ne nécessitent pas des tranchées
de remblai dans la zone de profondes, depuis les pentes des tranchées
tube, la taille des particules peuvent suivre le profil naturel du terrain,
permise ne doit pas dépasser deux fois la même s'il est nécessaire qu'ils tiennent des
valeur standard. pentes uniformes entre les évents et les
drains. Le matériel provenant de
MATÉRIAU DE REMBLAI DE ZONE DE TUBE
SELON (ASTM D2487) l'excavation qui n'est pas convenable pour
placer des tubes doit être séparé et stocké,
GRAVIER GW, GP, GW-GC afin de s'assurer que le tube repose sur un
GW, GM, GP-GC
sol convenable.
GP-GM
SABLE FIN SW, SP, SW-
SC SW-SM, SP-
SC SP-SM
SABLE SW, SP, SW-SC
SW-SM, SP-SC
SP-SM, SM*, SC*
GM*, GC*

14
Les tranchées pour
l'installation de la tuyauterie
doivent être fouillées de telle
manière que le type de
soutien, l'alignement, largeur, pente et

22
Calcul des dimensions standards des
tranchées

Il est conseillé, de ne pas Lors de l'exécution, toutes les grosses


trop ouvrir la tranchée pour pierres qui chute peut endommager les
la pose de tubes, tubes doivent être enlevés par les bords de
spécialement en présence de la tranchée. Les produits provenant de
nappe phréatique ou de pluie, ou avec des l'excavation doivent être situés du côté
sols instables. Cela réduit au minimum le opposé du transport de véhicule et environ
travail supplémentaire qui n'est pas prévu 100 cm de l'extrémité de la tranchée. Cette
en cas d'inondation ou l'effondrement des marge facilite la circulation du personnel de
parois de la tranchée et aucun accident de l'érection et réduit la possibilité de tomber
la circulation ou des opérateurs. sur le tube.

23
On peut éviter de compacter selon
les spécifications en cas de basse
4.2 Contrôle de l'eau: pression (PN≤1 bar) et sans trafic au-
Il est toujours bon pour
dessus
éliminer l'eau d'une
tranchée avant la pose et le remblayage du
tube. Géotextiles, ou des couvertures en
pierre d'une épaisseur suffisante doit être
utilisé pour enlever et contrôler l'eau dans la
tranchée. Pour éviter la perte de soutien du
sol, les méthodes de
déshydratation devraient être
employées pour réduire au minimum la
suppression des amendes et la création
de vides à l'intérieur dans les matériaux in
situ. Des matériaux classés devraient
être utilisés pour les couches de
fondation pour le transport de l'eau Figure 4.4. Installation type 1
courante pour puisards ou autres drains. Installation Type 2
4.3 Types d’installation  Faire le logement sur le modèle de la
Deux remblais standards sont section 4.2.
recommandés (figure 4.4 et figure 4.5). Le
 Mettre du remblai jusqu’à 60% du
choix dépend de la nature du sol, des
matériaux de remblai, de la profondeur tube avec les matériaux et le
requise, des charges de surface, des compactage approprié.
dimensions du tube et des conditions de
mise en place de la canalisation. Le type 2,
configuration partagée, est plus souvent Ce type de méthode n’est pas
utilisé pour des canalisations de basse correct pour les diamètres
pression (PN≤10 bar), des trafics légers et faibles. Ce type de méthode
des dépressions légères (en cas n’est pas correct pour les
d’aspiration) trafics à fort passage.

Installation Type 1

 Faire le logement sur le modèle de la


section 2.

 Remplir autour du tuyau (jusqu’à


300mm au-dessus de la génératrice
supérieure) avec les matériaux de
remblai appropriés compactés selon
spécifications.
Figure 4.5 Installation type 2

24
 SN 2500 N/mm² ; H ≤ 3m

 SN 2500 N/mm² ; H >3m

25
 SN 5000 N/mm² ; H ≤ 3m

 SN 5000 N/mm² ; H >3m

26
Les matériaux granulaires sont
remplis de la couronne jusqu'à la
distance h. (h) est
min. 100 mm, max.300 mm

 SN 10000 N/mm² ; H >3m

 SN 10000 N/mm² ; H ≤ 3m

27
4.4 Remblaiement Il est recommandé de laisser 20 mm du lit

4.4.1 Lit de pose du tube


Le fond de la tranchée doit avoir une
stabilité assurée. Lorsque, en raison d'une
cause au fond de la tranchée devient
instable (relâchement ou supprimé), il doit
être calibrée avec les matériaux appropriés,
compactez régulièrement. Lorsque le sol
est de cohérence lâche ou s'il y a des
conditions d'humidité, le gestionnaire de
projet peut spécifier des travaux
supplémentaires. sans compactage pour que les
Au fond de la tranchée, un lit de tubes puissent se reposer
matériaux granulaires de 20 mm doit être convenablement lorsqu'ils
étalé dans toute la largeur, de sont placés.
granulométrie maximale (galets de sables Assurez-vous de 100 à 150 mm
ou écrasés ou mélange), ayant une pour le logement et 75 mm en dessous des
épaisseur de 15 % de DN (minimum 15 cm raccordements. Pour les sols instables, une
à moins que le joint de connexion des fondation supplémentaire peut être
tuyaux exige plus). La surface du lit de la nécessaire pour assurer un support au
pente de la tranchée doit être capable de logement.
drainer librement, être continu, lisse et libre
de matériaux grossiers dépassant 20 mm Le remblai du logement peut être
en taille, ce qui pourrait produire des apporté pour assurer une finesse et un
charges concentrées sur le tube. Le support homogène. Les matériaux sont
matériau du lit ne doit jamais être des nécessairement classifiés SC1 ou SC2. Pour
grains fins avec plasticité intermédiaire ou savoir si les matériaux extraits de la tranchée
élevée, ni de matériaux provenant de sols sont corrects pour le logement, il faut
organiques. s’assurer qu’ils remplissent les qualités
requises tout au long du chantier. Cette
La construction peut autoriser l'appui vérification doit être faite tout au long du
direct des tubes sur le fond de la tranchée, chantier car la nature des sols peut changer
qui doit être relâchée dans une profondeur même soudainement sur la longueur de la
d'environ 10 cm. par la suite, un sol sableux canalisation. Le lit doit être surchargé pour
doit être ajouté d'au moins une hauteur s’assurer que le tuyau aura un support
égale au remblai pour garantir un soutien continu sans manquement aux abords des
approprié pour les tubes. joints. La zone de jointement doit être
remplie et remblayée correctement après
que le raccord ait été fait.

28
CLASSIFICATION DESCRIPTION
SC1 Concassé avec moins de
15 % sable, un
maximum de 25 % de
granulats dépassant les
10mm et moins de 5%
de graviers.
SC2 Sables grossiers ayant
Figure 4.2. Lit de pose correct
moins de 12% de
(Source : figure 6.2 AWWA M 45)
graviers.
SC3 Sables grossiers ayant
entre 12% et 70% de
graviers.
SC4 Sables ayant plus de 70
% de graviers.
Tableau 4.1 Matériaux de remblais
(Source : tableau 6-1 AWWA M 45)
La granulométrie maximale du remblai
Figure 4.3. Lit de pose incorrect autour de la zone du tube (jusqu’à 300 mm
(Source : figure 6.2 AWWA M 45) au-dessus de la génératrice supérieure).

DN Taille maximum
4.4.2 Matériaux de remblaiement
(mm)
Le tableau 4.1 regroupe les matériaux de ≤ 450 13
remplissage en catégories. SC1 et SC2 sont
500 - 600 19
les plus faciles à utiliser et demandent le
700 - 900 25
moins d’effort pour atteindre le niveau de
1000 - 1200 32
compactage demandé.
≥ 1300 40
Quelle que soit la classification et quelle que
soit l’origine du remblai, issu de la tranchée Tableau 4.2 Granulométrie maximum
ou apporté, les restrictions suivantes (Source : tableau 6-3 AWWA M 45)
s’appliquent:
Le remblai au-dessus du tube peut être fait
 La taille maximale des particules du avec les matériaux de l’excavation sous
tableau 4.2 est impérative. réserve que ce remblai ne soit pas constitué
 Pas de matériaux gelés. de particules de plus de 300 mm dans la
 Pas de matériaux d’origine zone de proximité de 300 mm autour du
organique. tube. Toutes les pierres d’un diamètre
 Pas de détritus (tuiles, bouteille, supérieur à 200 mm ne doivent pas être
jetées dans le remblai d’une hauteur
métaux, etc.…)
supérieur à 2 mètres dans la zone des
300mm autour du tube.

29
pour les performances des tubes. Il faut
porter la plus grande attention à ce que les
matériaux ne contiennent pas de corps
étrangers qui pourraient endommager le
tube ou le support.

Le remblai de l’épaulement du tube doit être


fait et compacté avant de procéder au
remblaiement complet de la tranchée. (Voir
figure 4.6 et 4.7).

4.4.3 Remblaiement
Le remblai immédiat des zones de la jonction
spigot-bell est recommandé pour éviter deux
types de désagréments :

 L’inondation de la tranchée et le
flottement du tuyau par grosses Figure 4.6 Remblaiement des hanches
pluies et les mouvements dus aux correctes
écarts thermiques entre le jour et la Source : figure 6.5 AWWA M 45)
nuit. Le flottement du tuyau peut
endommager le tube et causer des
coûts de réparation.

 Les écarts thermiques peuvent


endommager l’étanchéité du joint par
des mouvements qui fragilisent la
jonction entre les tubes.

Si des sections de tubes sont placées dans


la tranchée mais non totalement
remblayées, il est recommandé de Figure 4.7 Remblaiement des hanches
remblayer autour du tuyau jusqu’à la incorrect (Source : figure 6.5 AWWA M 45)
génératrice supérieure pour éviter tout
L’épaisseur de la couche des matériaux de
mouvement aux droits des jonctions.
remblai doit être contrôlée aussi bien que la
Le choix, la répartition et le compactage des force de compactage de ces matériaux. Une
matériaux de remblai autour des épaisseur de 100 à 300 mm est préconisée
canalisations sont des facteurs influençant en fonction de la qualité des matériaux et de
les déformations verticales et sont critiques la méthode de compactage. Si on utilise des

30
graviers ou du concassé, une couche de La compression des grains plus fins
300 mm est conseillée puisque le est idéale si on vérifie le taux optimal
compactage est aisé. Pour tous les autres d’humidité. Lorsque l’on atteint le
remblais plus fins, l’épaisseur peut être recouvrement du tube, tous les
adaptée à l’effort à fournir pour le compactages doivent être faits du bord de la
compactage. tranchée vers la canalisation.
Cette opération est très importante La zone de remblai doit être remplie
pour s’assurer que la canalisation a un et compactée de telle façon que le tuyau
support adéquat. s’ovalise dans le sens vertical tout en se
limitant à 1,5% du diamètre du tube.
Les remblais de type SC1 et SC2 sont
L’ovalisation calculée doit être rapportée à
assez faciles à utiliser et très fiables. Ces
l’énergie nécessaire au compactage.
remblais ont une faible sensibilité à
l’humidité. Il est facile de les compacter avec La pression nécessaire pour les types
un vibreur par couches de 200 à 300mm. de remblai SC3 et SC4 peut dépasser la
limite des tolérances du tube. Si cela arrive,
Les remblais de Type SC3 sont aussi
reconsidérez les épaisseurs de tube ou
acceptables. Beaucoup d’éléments extraits
changer les matériaux de remblai, voire les
de la tranchée correspondent à cette
deux.
classification et peuvent donc être réutilisés
Ces recommandations sont
en remblai. Il faut toutefois être vigilant car
résumées dans le tableau4.3.
ces sols sont sensibles à l’humidité. Les
propriétés des types SC3 sont dérivées des
Compacteur
propriétés des graviers. Le contrôle Type
Compacteur
manuel par
manuel par Recommandations
d’humidité peut être requis lors du de sol
impact
plaque
vibrante
compactage pour atteindre la pression 300 mm Deux passages sont
désirée en utilisant un matériel facile SC1 suffisants pour le
compactage.
d’emploi. Un compacteur de 100 à 200 mm 200 – 250 De deux à quatre
mm passages en
de débattement est conseillé. SC2
fonction de la
densité requise.
Le remblai de type SC4 ne peut être 100 – 200 La hauteur du
mm remblai et le
utilisé qu’avec les précautions suivantes : nombre de
passages dépendent
• Le taux d’humidité doit être contrôlé durant SC3
de la densité
nécessaire.
toute l’opération. S’approcher au
maximum du taux
• Ne pas l’utiliser si le sol est instable ou optimal d’humidité.
inondé. Vérifiez les
compressions.
• Il demande beaucoup d’énergie. Il faut 100 – 150 L’énergie de
mm compactage est très
analyser le résultat à atteindre et définir les importante.
taux de compactage et la résistance du sol. SC4 Vérifier le taux
d’humidité
• Utilisez un compacteur de débattement de optimum. Vérifier
les compressions.
100 à 150mm comme un Whacker ou pogo Tableau 4.3 : Résumé des recommandations de
stick. compactage de la zone de remblai du tuyau
• Des tests de compactage doivent être faits (Source : tableau 6-2 AWWA M 45)
régulièrement pour être sûr que l’objectif soit
atteint.

31
4.5 Compactage au dessus de la attention particulière doit être apportée
canalisation pour éviter les pressions trop fortes au-
Le lit de pose et le remblai remplissage dessus de la canalisation, ceci pour éviter la
doivent être compactés à un certain déformation ou l’écrasement du tube.
pourcentage de densité comme indiqué Pourtant, les matériaux de cette zone ne
dans la norme AWWA M45 et l’ASTM D doivent pas être laissés lâches et doivent
698. Une attention particulière pour le être compactés à la bonne densité.
compactage du remblai des deux côtés de Poids des Taille minimum de recouvrement
la tranchée afin de prévenir les Equipements des tubes (mm)
mouvements de tube. De même, pendant le
compactage, la teneur en humidité du Vibration
matériau de remblai doit être comprise kg Impact(Damé) (Compacté)
entre ± 3 % de sa valeur optimale en < 50
accord avec la norme mentionnée 50 - 100 250 150
précédemment.
100 - 200 350 200

200 - 500 450 300


Avec le compactage de
remblai qui couvre le tube, 500 - 1000 700 450

une pression latérale est 1000 - 2000 900 600


générée de la terre sur le tube, qui produit 2000 - 4000 1200 800
une distribution de charge, réduisant au
4000 - 8000 1500 1000
minimum les valeurs que le tube doit
prendre en charge. 8000 - 12000 1800 1200

12000 - 18000 2200 1500

Pour le compactage, il est


préférable d'utiliser des
Tableau 4.4 Recouvrement minimum
méthodes vibrantes. Dans le
voisinage de la conduite, il est Pour les valeurs de compactage voir
conseillé d'utiliser des pilons manuels alors annexe D.
que dans les régions loin près de la paroi de
la tranchée, il est préférable d'utiliser des
vibrateurs.
Les installations de type 1 nécessitent
300mm de remblai au-dessus de la
canalisation. Les remblais de tranchée qui
sont sous une zone où les charges de
surfaces sont lourdes sont aussi compactés
pour limiter les affaissements.

Le tableau 4.4 résume les hauteurs


minimums de remblai au-dessus du tube
avant qu’un engin de compactage puisse
être utilisé au-dessus du tube. Une

32
4.6 Déformation du tube Haut niveau de la nappe d’eau
La déformation du tube est un bon indicateur Au minimum une hauteur de couverture de
de la qualité de l’installation. La déformation 0.75 fois le diamètre du tube doit être mise
verticale lors du remblaiement de la en place (remblai sec de densité de 19
tranchée doit être inférieure à 2% dans la kN/m3) pour éviter au tube vide de flotter
plupart des cas. une fois submergé.
Une ovalisation supérieure indique que les
Une autre solution consiste à ancrer le
consignes de pose n’ont pas été respectées
tube. Si l’ancrage est proposé, les straps de
et doivent être corrigés sur les installations
fixation doivent être utilisés, et doivent être
des tuyaux suivants (élargir la zone de
plats, d’un minimum de 25mm de large,
compactage, modifier la granulométrie du
placés au maximum à 4 mètres d’intervalle.
remblai ou élargir la tranchée, etc…)
Consultez le constructeur pour connaître
Le tableau 4.5 donne les tolérances les détails sur l’ancrage et le minimum de
maximales lors de la pose. Il est conseillé de remblai nécessaire avec ces fixations.
vérifier les déformations du tube dès que le
tube est recouvert pour mesurer tout au long
de l’installation le degré de qualité de celle-
ci.
Diamètre Déformation % du
diamètre
Diamètres larges (DN 3
≥ 300)
Petits diamètres (DN 2.5
≤ 250) Le béton doit être coulé dans les
Table 4.5 Ovalisation initiale autorisée stades laissant suffisamment de
temps entre les couches pour le ciment de
définir et de ne plus exercer les forces de
flottabilité. Les hauteurs de
4.7 Limites d’enfouissement – minimum
levage maximales sont indiquées dans
Généralités
le tableau ci-dessous.
La profondeur minimum recommandée pour SN LEVAGE MAXIMAL
l’enfouissement des canalisations, avec des 2500 MAX( 0.3 m ou DN/4)
pressions de travail de 10 bars, ou moins, 5000 MAX( 0.45 m ou DN/3)
est de 0,5 mètre, en acceptant que les 10000 MAX ( 0.6 m ou DN/2)
tuyaux soient joints sans ovalisation
verticale. Pour les chantiers comprenant des Lors de la coulée du
conditions particulières de charges dues au béton, ou afin d'éviter de
trafic, de dépressions, de hautes pressions, flottation, le tube doit
être retenu contre un
du niveau d’eau élevé ou du risque mouvement. Cela se fait
d’inondation, voir les recommandations habituellement par des
dans les sections suivantes. sangles sur le tuyau à une dalle de
base ou d'autres ancres. Les angles sont

33
bien à plat avec un minimum de 25 mm de ࢎࢃ
largeur et suffisamment solide pour résister ࡾ ࢃ = ૚ − ૙. ૜૜ 0 ≤ hw ≤ h

aux forces de flottation.

4.8 Étude de Flotabilité


Si le niveau d'eau existant dans la tranchée Pour le calcul théorique du niveau de
(nappe phréatique, courants d'eau ou de charge minimale nécessaire pour éviter la
pluie), est presque au même niveau que le flottation, il sera considéré que le tube n'est
sol, une étude contre la flottabilité doit être pas rempli d'eau (Ww = 0), et un coefficient
prise en compte, pour déterminer le poids de sécurité minimum de 1,5.
minimum du sol au-dessus du tube afin que
ce phénomène n'est pas produit. Dans tous 4.9 Autres procédures d’installation et
les cas, il est recommandé de couvrir (ou précautions
appuyer par points) la tranchée afin 4.9.1 Plusieurs tubes dans une tranchée
d'éliminer ce problème possible. La charge
Quand plusieurs tubes sont installés en
due à la masse de sol (FT) au-dessus du
parallèle dans une tranchée, un espace
tube doit être plus que la force de pression
dégagé entre les tuyaux doit être respecté
de terre (FE) en raison de l'eau de la
comme dans la figure 4.8. L’espace entre les
tranchée :
tuyaux et les bords de la tranchée doivent
ࡲࡱ ≤ ࡲࢀ correspondre à la figure4.1.

Avec : Il est recommandé, lorsque l’on met dans


une même tranchée des tuyaux de
࣊ ૛ diamètres différents, de les positionner au
ࡰ ࢾ ≤ ࡲࡿ(ࢃ +ࢃ + ࢃ ࡿ) même niveau. Quand ce n’est pas possible,
૝ ࢋ ࢃ ࡼ ࢃ
utilisez du remblai de type SC1 ou SC2 pour
De : diamètre extérieur du tube (m) remplir l’espace entre le fond de la tranchée
δw : poids spécifique de l’eau (kg/m3) et le niveau du tuyau le plus grand. Le
WP : poids du tube (kg/m) compactage est ensuite réalisé (minimum
WW : poids de l’eau dans le tube (kg/m) 90% SPD).
WS : poids du sol au-dessus du tube
(kg/m)

Avec
ࢃ ࡿ = ࡰ ࢋ. ࢾࢃ . ࡾ ࢃ . ࢎ

Où :
h : hauteur de terre au-dessus de tube (m)
Rw : coefficient de flottabilité
hw : hauteur de l’eau au-dessus du tube
(m) Figure 4. 8 Espacement de deux tuyaux dans la
même tranchée

34
4.9.2 Croisement 4.9.3 Instabilité du sol
Quand deux tubes se croisent de telle sorte Quand le fond de la tranchée est souple,
que l’un passe sur l’autre, l’espacement lâche ou très expansif, il est considéré
vertical entre les tubes doit être comme comme instable. Le fond instable d’une
indiquée sur la figure 4.9. tranchée doit être solidifié avant l’installation
du tube ou alors des fondations doivent être
faites pour éviter les soulèvements du fond
de la tranchée. Des graviers calibrés
compactés à 90% SPD ou du concassé sont
recommandés pour la base de la fondation.
L’épaisseur de gravier ou de concassé
dépend des conditions d’instabilité du sol,
mais en aucun cas ne doit être inférieure à
150mm. Ensuite le lit de la tranchée doit être
fait normalement. Lors de l’utilisation de
concassé, il est recommandé d’utiliser un
géotextile pour limiter les migrations entre le
Figure 4.9 : croisement de tubes lit et les fondations ce qui aurait pour effet
(Source fig. 6-4 AWWA M45) d’enlever le support du tuyau. Ce tissu n’est
pas nécessaire si on utilise le même remblai
Le remblai de type SC1 ou SC2 doit être pour les fondations et le support de même
posé dans la tranché et compacté au que si l’on utilise des graviers calibrés. De
minimum de 90% SPD autour des deux plus, la longueur maximum de tube entre
tubes plus 300mm au-dessus de la deux joints flexible ne doit pas dépasser 6 m.
génératrice supérieure du tube. Au 4.9.4 Sol inondable
croisement, ce remblai doit se prolonger le
long de chaque section de tube de deux fois Quand le niveau de l’eau est au-dessus du
la section du tube. fond de la tranchée, le niveau doit être
abaissé au moins jusqu’au fond de la
tranchée (de façon préférable 200mm plus
bas) avant de préparer le support du tuyau.
Plusieurs techniques peuvent être utilisées
selon la nature du sol.
Pour les sols sableux, un système de points
bas reliés à un tuyau avec une pompe est le
plus adéquat. La distance entre les points et
leur profondeur dépend du niveau de l’eau et
de la perméabilité du sol. Il faut utiliser un
filtre aux points de succion (sable grossier ou
graviers) pour éviter le colmatage du point
de captage.
Quand le sol est composé de glaise, les
points de captagesne fonctionneront pas.

35
L’utilisation de puisard et de pompes est
alors nécessaire. Si le niveau de l’eau ne
baisse pas, il faut creuser pour installer des
drains remplis de matériaux de même taille
(20 à 25mm) complètement emballés dans
un tissu. La profondeur du drain dépend du
niveau d’eau dans la tranchée. Si le niveau
de l’eau ne descend toujours pas en
dessous du niveau du lit du tuyau, un tissu
filtrant doit être utilisé pour entourer le lit du
tuyau (et si nécessaire toute la zone de la
tranchée) pour éviter de le mélanger avec le
sol. Des graviers ou du concassé doit alors
être utilisé pour le lit et le remblai. Les
précautions suivantes doivent être
respectées :

 Eviter de pomper dans le remblai loin Figure 4.10 : méthode de construction de la


dans la tranchée pour éviter de tranchée
déplacer du remblai déjà installé.
(Source fig. 6-3 AWWA M45)
 Ne pas arrêter le pompage tant que
le remblai n’est pas suffisamment
épais pour éviter le risque de
flottation de la canalisation. 4.10 Connection des tubes FRP à des
structures rigides
4.9.5 Sol natif : type roché :
Les charges concentrées et les
 Quand le profil rocheux se termine et compactages différentiels doivent être
que la canalisation continue dans un réduits lorsque le tuyau traverse à des
sol meuble ou inversement, il est structures rigides telles que des travaux de
conseillé de mettre un joint flexible génie civil (trous d’hommes, etc.) ou des
comme sur la figure 4.10. tubes en béton.

 D’une autre façon, lors de la Le poseur doit prendre toutes les mesures
traversée d’un profil rocheux, pour diminuer les contraintes dans les tubes
aux bords des ancrages à des parties fixes.
l’utilisation d’un remblai stabilisé
avec du ciment peut supprimer la A – coulages de béton sur les tubes :
nécessité d’un joint flexible. La
Les tubes FRP flottent si tous le béton est
construction de la tranchée reste
déchargé à la fois. Nous recommandons que
la même que celle en pleine terre. les premières étapes sont ceux qui ancre le
tube afin qu'il ne peut pas se déplacer ni
flotter. Il est important de fixer le tube durant
les premières étapes, avec des bandes
d’acier doublé autour du tube, des charges

36
à l'extérieur ou toute solution équivalente ne compactage du matériau de remplissage
pas modifier la déformation naturelle de doit être réalisé : l'excavation doit être
tube. Ensuite, le coulage de béton se renforcée dans la tranchée à la base du trou
déroulera par étapes afin que chaque étape d’homme et remplie avec le même matériau
précédente ait mis. Une hauteur de béton de la zone de tube avec un compactage >
est recommandée au-dessus du tube entre 95 % (exemple 1).
100 et 500 mm selon le diamètre et la rigidité
*Pour que le tube puisse être bien ancré au
nominale. Une Précaution spéciale doit être
travail génie civil, normalement des anneaux
adoptée lors de la coulée de béton sur
d’ancrages du PRV sont prévus , afin que le
conduite, parce que l'augmentation du poids
béton puisse être plus solidaire avec le tube
qui doit prendre peut devenir se doubler, ce
, car la connexion FRP-béton n'est pas
qui implique que la zone du terrain où le
bonne.
béton a été coulé doit être suffisamment
stable pour absorber les charges.
B- entrées et sorties des trous d’hommes
Quand le béton est coulé, il y a risque de
cisaillement qui pourrait casser le tube, qui
juste avant le bétonnage peut se déformer
en raison de charges externes (Terre et
circulation), mais il ne sera pas capable de
le faire parce que la zone adjacente est déjà
en béton. Les précautions nécessaires afin
d'éliminer ces contraintes dans le tuyau les
suivantes :
*Parallèlement à l'entrée et la sortie du trou
d'homme ou de zone bétonnée une Exemple 1
connexion « Bell-spigot », car elle a une
rigidité très supérieure à celle du tube, et elle
empêchera les déformations excessives
(exemple 1)
*Diminuer les contraintes de cisaillement par
enroulement (coller ou attacher) d’une
bande de caoutchouc dans la zone de
connexion tube-trou d'homme, au début et à
la fin de la paroi du trou d'homme ou de la
zone bétonnée. L'élastique va supporter les
déformations et diminuer les contraintes de
cisaillement dans la région (exemple 2).

*Afin de prévenir les déformations produites


Exemple 2
à proximité de la zone bétonnée, un bon

37
4.11 Ancrages
Il est nécessaire de construire des points
d'ancrage afin de contrer la poussée due à
la pression de l'eau et à prévenir le
déplacement produit par la pression
intérieure. Ces blocs augmentent la
résistance des accessoires aux
mouvements fluides causés par
l'augmentation de la zone de supportage et
le poids de l'ajustement. Ils doivent être
particulièrement dimensionnés afin de
soutenir la force de poussée exercée par ces
pièces spéciales. Les caractéristiques des
blocs d'ancrage dépendent de la nature du
sol, le diamètre de la tuyauterie, la pression
de service et les conditions d'enfouissement.

38
Dans le cas des canalisations
verticales, l'ancrage doit avoir des bandes
d'acier incorporés dans la masse de béton et
convenablement protégés contre la
corrosion. L'ancrage ne doit jamais bloquer
la conduite, mais simplement à s'opposer à
la poussée générée par l'intérieur, la
pression dans une direction bien
déterminée. Les joints des deux côtés de
l'élément ancré doivent rester accessibles.

39
Les ancrages en béton augmentent la
capacité de raccords pour résister au
mouvement en augmentant la zone d’appui
et le poids mort. La taille de bloc peut être
calculée comme suit:

Avec :

Lbx Hb = zone de la surface d'appui de la


butée (m²)
T = force de poussée (N)
a=une force portante du sol (kPa)
FS = facteur de conception (1,5)
P = pression interne (kPa)
A = surface transversale des tubes (m2)
A 2 = (t / 4) (Dj/1000)
Dj = diamètre (mm)
Ϫ = angle de déviation, (degrés)

40
5 Raccordement des canalisations
GCER possède plusieurs types Etape 3
d’assemblage. Monter le joint dans la gorge de l’embout
5.1 Assemblage Simple Avec Double mâle (SPIGOT)
Joints En caoutchouc (Spigot-Bell)

Procédure d’assemblage :
Les opérations suivantes doivent être
exécutées pour la réalisation des
assemblages avec emboitement type
SPIGOT-BELL.
Etape 1
Le lit de pose de la tranchée doit être
surchargé pour s’assurer que le support soit
continu même au niveau de la jonction.
Celle-ci doit être bien callée et remblayée
une fois que le montage est effectué.
Etape 2 Répartir les contraintes dans
Bien nettoyer les embouts mâle et femelle à le joint en caoutchouc. Par
l’aide d’un chiffon propre et sec avant exemple en passant un tournevis sous le
l’assemblage. Ne pas utiliser un chiffon joint et en faisant plusieurs fois le tour de
effiloché de façon à éviter que des fibres l’embout mâle.
viennent adhérer sur la portée de joint. Etape 4
Contrôle visuel des extrémités (mâle et Mettre du lubrifiant sur le joint et dans
femelle) l’emboîture femelle (BELL). On peut utiliser
du savon doux ou de l’eau savonnée. Le
montage sans lubrifiant n’est pas possible.
Il est impératif de ne pas mettre du lubrifiant
sous le joint torique afin d’éviter que celui-ci
glisse et sorte de sa gorge.
Veiller lors du choix du lubrifiant à ce que
celui-ci ne provoque pas d’obstruction de
filtres installés ultérieurement dans la
conduite.
N’utilisez jamais de lubrifiant à base de
dérivés pétroliers ou la graisse.

41
Etape 5 1-par tire fort
Fixation des attaches :
L’attache A est fixée sur le premier tuyau ou
laissée en position suite à la fixation du joint
précédent. Fixez l’attache B sur le deuxième
tube pour le positionner correctement.
Placer l’embout mâle face à l’embout
femelle, en veillant à ce que les tubes soient
bien alignés.

2- Par poussée

La surface de contact avec


l’attache doit être protégée
pour éviter d’endommager le
tuyau et pour favoriser l’accroche. Si les
attaches ne sont pas disponibles, on peut
utiliser des sangles ou des cordes, mais une
attention toute particulière doit être apportée
sur l’alignement des tubes. Etape 7

Etape 6 Contrôler la bonne position du joint dans la


gorge à l’aide d’une lame.
Fixer les tire fort à l’attache de chaque côté
de tube, et faire avancer lentement et
régulièrement l’embout mâle dans
l’emboitement femelle jusqu'à ce que le
Les diamètres inférieurs ou
repère placé sur l’embout mâle arrive à
égaux à 300 mm peuvent être
l’extrémité de l’emboiture femelle.
assemblés sans tire fort. La
Il y a différents procédés pour force d’insertion nécessaire
l’emboitement :

42
peut être obtenue par effet de levier sur maximum conseillé par le fabricant afin que
l’extrémité du tube, à l’aide d’un bloc de bois. la rupture soit évitée.

Une fois que le tube est monté, le test


d'étanchéité à l'eau sera effectué sur chaque
partie Assemblée ; à l'aide d'une pompe
manuelle (avec gage de pression), l'eau sera
introduit à travers l'orifice existant comme
s'agissait d'un robinet ; de cette manière, la
cavité comprise entre les deux anneaux
élastomères est mise sous pression de telle
manière que le contrôle peut avoir lieu au
moyen de la gage de pression que la
pression dans cette cavité est constante au
cours de la période de deux minutes,
Déviation maximale de joint « spigot-bell »
s'assurer de cette manière, l'étanchéité à
l'eau de montage et donc son installation DN (mm) Déviation
Rayon de
correcte. Sinon, le tube doit être débranché Angle de d [mm.]
courbure
déviation α [º]
et la raison de la fuite observée. Une RC [m]
pression dans la cavité d'environ 3 à 5 ATM
200 à 500 3º 628 229
est recommandée.
600à 900 2º 418 343

1,000 à1400 1º 209 688

> 1,400 0,5 º 105 1,375

Ne tentez pas de joindre deux


tubes avec une déviation
angulaire, car il y a un risque
que le montage est déplacé de
son logement. Ils doivent être assemblés
alignés et par la suite donnés la déflexion
requise, selon les indications du fabricant. Il
est important de ne pas dépasser l'angle

43
5.2 Assemblage par frettage 5.4 Assemblage par brides (jonction
La jonction par frettage est utilisée pour les démontable):
grands diamètres et des conditions de pose
difficiles. Résines VE / Ep
DN
16 bars 10 bars 6 bars
25 cylindrique *** ***
40 cylindrique *** ***
50 cylindrique *** ***
75 cylindrique *** ***
80 cylindrique *** ***
100 cylindrique *** ***
125 cylindrique *** ***
150 cylindrique cylindrique ***
200 conique cylindrique ***
250 conique cylindrique ***
300 conique cylindrique ***
350 conique conique ***
400 conique conique ***
500 conique conique ***
600 conique conique ***
700 conique conique conique
800 conique conique bout lisse
900 conique conique bout lisse
1000 conique conique bout lisse
1200 conique bout lisse bout lisse
1400 bout lisse bout lisse bout lisse
1600 *** bout lisse bout lisse
Jonction par frettage 1800 *** bout lisse bout lisse
2000 *** bout lisse bout lisse

5.3 Assemblage par collage

Jonction par collage

Le tableau ci-après donne un aperçu de


différentes possibilités.

44
5.4.1. Brides fixes Les joints à brides tournantes peuvent
être fabriqués pour deux types de joints:
Les brides PRV doivent être raccordées en
 Un joint torique (une gorge est
utilisant la procédure suivante :
nécessaire dans la bride, voir
 Nettoyer les faces du raccord et la
figure 5.1).
gorge.
 Le joint doit être propre et sans  Un joint torique avec une âme
dommage. en acier pour les brides à
 Positionnez le joint dans la gorge. surfaces plates (sans gorges)
 Aligner les brides. comme montré dans la figure
 Insérer les boulons, rondelles et
écrous. Tout le matériel doit être
propre et lubrifié pour éviter les
serrages incomplets.
 En utilisant une clé
dynamométrique, serrez les boulons
à 35Nm (20Nm pour tous les
diamètres inférieures à 250) en
suivant la procédure de serrage 5.2
standard.
Figure 5.2 .bride tournante avec joint
 Répétez cette procédure, en torique à insert métallique
augmentant le serrage à 70 La procédure de montage est
Nm, [35 Nm pour les petits identique pour les deux types de joints:
diamètres] ou jusqu’à ce que
les brides se touchent.  Nettoyer soigneusement la face
de la bride ou doit être
 Vérifiez le serrage une heure positionné le joint torique.
après et réajuster si nécessaire
à 70Nm (ou 35Nm pour les  Assurez-vous que le joint est
petits diamètres). propre et sans dommage. Ne
jamais utiliser de joint
endommagé.

 Positionnez le joint d’étanchéité


sur la bride. Pour le joint
d’étanchéité torique,
positionnez-le fermement dans
la gorge. Vous pouvez utilisez
des bandes adhésives pour
Figure 5.1.jonction bridée maintenir le joint.
5.4.2. Brides tournantes
 Alignez les brides à raccorder.

45
Insérez les écrous, rondelles et boulons.
Tous ces matériels doivent être propres et
bien lubrifiés pour éviter un serrage
incorrect. Il est recommandé de bien lubrifier
les têtes d’écrou et le boulon pour éviter un
serrage inefficace.

 En utilisant une clé


dynamométrique pour serrer
tous les écrous au niveau
indiqué dans le tableau ci-
dessous, en suivant la 5.6 Assemblage par emboitement avec 2
séquence standard de serrage joints toriques et une clef de blockage.
des joints à brides.

Vérifiez le serrage une heure après et


réajuster à la bonne valeur.

Serrage
Type de joints PN maximum (Nm)
joint torique 6 50*DN (en m)
joint torique 10 100*DN (en m)
joint torique 16, 20 200*DN (en m)
joint torique 25 125*DN (en m)
joint
métallique 6 45*DN (en m)
joint
métallique 10 75*DN (en m)
joint
métallique 16, 20 90*DN (en m)
joint 5.7 Assemblage par Manchon avec 2
métallique 25 135*DN (en m) joints toriques et une clef de blockage .
Serrage des joints

5.5 Assemblage par emboitement avec 1


joint torique.

46
6 Fin d’installation  Mesurer le diamètre vertical du tube

6.1 Vérification  Calculer la déformation verticale

L’ovalisation liée au diamètre


maximum ne doit pas dépasser à l’origine
les valeurs du tableau 6.1. Les bosses,
zones plates ou autres changements des
côtés du tube ne sont pas autorisés. Les
tubes installés en dehors de ces
Le diamètre réel doit être vérifié sur un
préconisations ne donneront pas tube qui n’est pas encore installé et
satisfaction. La vérification qui permet de stocké sur une surface relativement
s’assurer que les tolérances de déformation plane. A calculer de la manière suivante :
ont bien été respectées est facile à faire et
doit se faire pour chaque section
immédiatement après la réalisation de
l’installation (idéalement 24 heures après
avoir recouvert en totalité). La déformation
initiale après recouvrement complet doit Ovalisation du
être inférieure à 2%. Une valeur supérieure diamètre en %
DN ≥ 300 3
indique que la qualité de l’installation n’est DN ≤ 250 2.5
pas atteinte et doit s’améliorer pour le tube Tableau 6.1 : ovalisation autorisée
suivant (augmenter la compression du
remblai, trier les matériaux de remblai ou 6.2Correction des déformations
augmenter la tranchée, etc...).
1-Dégagez le remblai autour du tube, de
La mesure de l’ovalisation de chaque tube façon à rendre apparent environ 85% du
est recommandée car elle reflète la qualité tube. Le dégagement au-dessus et aux
de l’installation. Ne jamais faire avancer abords du tube doit se faire avec des
trop loin la canalisation sans vérifier la engins manuels pour éviter d’endommager
qualité de l’installation. Ceci permet de le tube.
corriger plus tôt la méthode d’installation.
2- Contrôlez le tube.
Les tubes qui sont installés avec une
déformation supérieure au tableau 6.1 3- Compactez le support de la tranchée
doivent être réinstallés de façon à ce que la en s’assurant qu’il n’a pas été mélangé
déformation revienne dans les normes. à des matériaux non-conformes

Pour vérifier les déformations de la section 4-Remblayez la zone du tube par


du tube : couches avec les bons matériaux, en
compactant chacune d’elle à la bonne
 Ajouter du remblai
densité.
 Compactage complète de remblai 5-Remblayer totalement et vérifiez que la
déformation n’excède pas les
 Arrêter le système de drainage
déformations tolérées.

47
remblais sont classés en quatre
catégories : SC1, SC2, SC3et SC4.
Annexe A : Classification des
sols
On peut définir la stabilité du sol
natif en termes de contrainte ou la
classification du sol adaptée selon un
coefficient Msn au niveau du tube.
La résistance du remblai est exprimée
par un coefficient de contrainte Msr Pour toute classe de remblai, Le niveau
(MPa). Afin d’étudier l’installation, les de compactage le plus haut induit le
coefficient le plus fort et le soutien le
Non cohésif Cohésif Module plus fort. Notant que le coefficient
Groupe
Nbr Qu
de sol augmente aussi avec la compression
coup Description (Kpa) Description Msn
> verticale du sol et avec la profondeur
1 > 15 Dense 200 Très dur 34,5 d’enfouissement.
8 -- 100 -
2 15 peu dense 200 dur 20,7 NOTE : la classification est en accord
4 -- 50 - avec la classification « unified soil
3 8 Mou 100 Moyen 10,3 classification designation de l’ASTM D
2 -- 25 - 2487 »
4 4 50 Souple 4,8
1 -- 13 -  Msr pour catégorie SC1
5 2 Très mou 25 Très souple 1,4
0 -- 0- Assez
6 1 Assez mou 13 souple 0,34
CLASSIFICATION DESCRIPTION
SC1 Rocher Concassé avec moins de
15 % sable, un maximum de 25 %
de granulats dépassant les 10mm
et moins de 5% de graviers.
SC2 SW, SP, GW, GP ou tout sol
possédant l’un de ces symboles
avec 12% au moins de fines. de Enfouissement
Contrainte Compactage,%
graviers. (densité du sol
Verticale maximum OPN
18,8 KN/m³)
SC3 Grave avec fines : GM, GC, SM,
SC ou tout sol possédant l’un de Compacté, Dammé,
m Kpa
ces symboles avec 12% ou plus MPa Mpa
de fines. 0,4 6,9 16,2 13,8
Sol Sablonneux : CL, ML, ou 1,8 34,5 23,8 17,9
CL-ML, CL/ML, ML/CL avec 30% 3,7 69 29 20,7
ou plus retenu dans un tamis 7,3 138 37,9 23,8
n°200. 14,6 276 51,7 29,3
SC4 Sol à grain fin : CL, ML ou 22 414 64,1 34,5
CL-ML, CL/ML, ML/CL avec 30%
ou moins retenu dans un tamis n°
200.

48
 Msr pour catégorie SC2 NOTE : Les valeurs en rouge pour les
tranchées inondables

 Msr pour catégorie SC4


Enfouissement
Contrainte Compactage,%
(densité du sol
Verticale maximum OPN
18,8 KN/m³)
Enfouissement
100, 95, 90, 85, Contrainte
m Kpa (densité du sol
Verticale
Compactage,% maximum OPN
Mpa Mpa Mpa Mpa 18,8 KN/m³)
8,8 3,2 100, 95,
0,4 6,9 16,2 13,8 m Kpa 90, Mpa 85, Mpa
(7,5) (2,4) Mpa Mpa
10,3 3,6 3.7
1,8 34,5 23,8 17,9 0,4 6,9 *** 1.8(0.54) 0.9(0.27)
(8,8) (2,7) (1.11)
11,2 3,9 4.3
3,7 69 29 20,7 1,8 34,5 *** 2.2(0.66) 1.2(0.36)
(9,5) (2,9) (1.29)
12,4 4,5 4.8
7,3 138 37,9 23,8 3,7 69 *** 2.5(0.75) 1.4(0.42)
(10,5) (3,4) (1.44)
14,5 5,7 5.1 1.6
14,6 276 51,7 29,3 7,3 138 *** 2.7(0.81)
(12,3) (4,3) (1.53) (0.48)
17,2 6,9 5.6
22 414 64,1 34,5 14,6 276 *** 3.2(0.96) 2(0.6)
(14,6) (5,2) (1.68)
6.2
22 414 *** 3.6(1.08) 2.4(0.72)
(1.68)

NOTE : Les valeurs en rouge pour les NOTE : Les valeurs en rouge pour les
tranchées inondables tranchées inondables

 Msr pour catégorie SC3

Enfouissement
Contrainte Compactage,% maximum
(densité du sol
Verticale OPN
18,8 KN/m³)
100, 95, 90, 85,
m Kpa
Mpa Mpa Mpa Mpa
9.8
0,4 6,9 *** 4.6(2.3) 2.5(1.3)
(4.9)
11.5
1,8 34,5 *** 5.1(2.6) 2.7(1.4)
(5.8)
12.2
3,7 69 *** 5.2(2.6) 2.8(1.4)
(6.1)
13
7,3 138 *** 5.4(2.7) 3(1.5)
(6.5)
14.4
14,6 276 *** 6.2(3.1) 3.5(1.8)
(7.2)
15.9
22 414 *** 7.1(3.6) 4.1(2.1)
(8)

49
Annexe B : Les tranchées canalisation et meilleur possibilité de
compactage.
B-1 Largeur de tranchée :
B-2Pression : Pour garantir la stabilité
La largeur de la tranchée est un facteur de la canalisation dans la tranchée, une
assez important pour la résistance du profondeur minimum de positionnement
support de l’installation de la de la canalisation de 1 mètre est
canalisation, ainsi que le coefficient de recommandée pour les pressions
contrainte du sol natif et du remblai, négatives (dépression).
Msn et Msr.
La dépression des tubes dépend de
 Pour des installations sur des l’enfouissement, du sol natif, de la
sols natifs meubles, quand Msn conception du tube et de la qualité du
est inférieur à Msr, le coefficient remblai ainsi que de la largeur de
combiné sera inférieur au tranchée.
coefficient de remblai Msr. Cette
contrainte est moins prononcée
pour des tranchées larges et DN SN 2500 SN 5000 SN 10000
3 6 12 3 6 12 3 6 12
peut être négligeable pour des mm m m m m m m m m m
tranchées 5 fois plus large que 100 *** *** *** *** *** *** 1 1 ***
le diamètre du tube au niveau 150 *** *** *** *** *** *** 1 1 ***
d’enfouissement de la 200 *** *** *** *** *** *** 1 1 ***
canalisation. 250 *** *** *** *** *** *** 1 1 ***
300 0,28 0,25 0,25 0,53 0,5 0,5 1 1 1
350 0,3 0,25 0,25 0,55 0,5 0,5 1 1 1
400 0,32 0,25 0,25 0,58 0,5 0,5 1 1 1
Note : Plus la tranchée est plus large
450 0,32 0,26 0,25 0,61 0,51 0,5 1 1 1
plus l’installation est stable.
500 0,39 0,26 0,25 0,66 0,51 0,5 1 1 1
600 0,48 0,27 0,25 0,78 0,52 0,5 1 1 1
700 0,66 0,28 0,25 1 0,54 0,5 1 1 1
 Si le sol est ferme, Msn est 800 0,74 0,3 0,25 1 0,56 0,5 1 1 1
supérieur à Msr, on a un 900 0,77 0,32 0,25 1 0,59 0,5 1 1 1

coefficient composé supérieur 1000 0,82 0,36 0,26 1 0,64 0,51 1 1 1

au coefficient Msr. Cette 1200 0,95 0,46 0,26 1 0,77 0,52 1 1 1


1400 1 0,62 0,28 1 0,98 0,53 1 1 1
contrainte influât la stabilité de
1600 1 0,73 0,29 1 1 0,56 1 1 1
l’installation et surtout si on a
1800 1 0,77 0,32 1 1 0,59 1 1 1
une très tranchée assez large.
2000 1 0,81 0,35 1 1 0,63 1 1 1
2400 1 0,94 0,45 1 1 0,76 1 1 1

Note : Quelques sections de canalisations


La tranchée doit toujours être
peuvent ne pas être supportées par le sol
suffisamment large pour avoir plus
comme les vannes.
d’espace pour l’installation de la

50
Annexe C : Les limites Cette éventualité doit être étudiée cas
par cas pour définir la procédure et les
d’enfouissements limites.
C-1 : charges :

La profondeur minimale pour C-2 : dépression :


l’enfouissement des canalisations
dépend de conditions de travail Une profondeur minimum de 1
(pressions, charges, remblai…). mètredoit être prévue pour les
dépressions de 0.25 bars pour les
 Pour des pressions de travail de tubes SN2500, et de 0.5 bars pour les
10 bars, ou moins, la profondeur tubes SN 5000.
minimale recommandée pour
l’enfouissement est de 0.5 C-3 : Hautes pressions :
mètre, en acceptant que les
Les hautes pressions demandent de
tubes soient joints avec
prendre en compte les forces verticales
ovalisation verticale. aux joints, durant l’installation et les
tests hydrauliques.
 Pour les chantiers comprenant
des conditions particulières de Pour les pressions supérieures à 16
charges dues aux dépressions, bars, la profondeur doit être au
de hautes pressions, du niveau minimum de 1.2 mètres pour les tubes
d’eau élevé ou du risque DN 300 et plus et au minimum de 0.8
d’inondation. m pour les tubes de moins de 300mm.

Charges Charges Couverture C-4 : Haut niveau de la nappe d’eau :


roulantes KN minimale (m)
ATV LKW 12 40 0,6 Au minimum une hauteur de couverture
ATV SLW 30 50 0,6 de 0.75 fois le diamètre de tube doit
AASHTO HS20 72 0,8 être mise en place (remblai sec de
AASHTO HS25 90 1 densité de 19 KN/m³) pour éviter la
BS153 HA 90 1 flottation de tube.
ATV SLW 60 100 1
MOC 160 1,5 On peut aussi ancrer le tube.si
COOPER E80 *** 3 l’ancrage est proposé, les straps de
fixation doivent être utilisés, et doivent
Dans certains cas extrêmes, des être plats, d’un minimum de 25 mm de
équipements de manutention de largeur, places au maximum à 4 mètres
chantier ou des grues de construction d’intervalle.
peuvent être présentes sur ou près du
tube. Ce type d’équipement peut
déclencher une pression forte localisée.

51
Les critères de gradation suivants
peuvent être suivis pour limiter la
migration des éléments fins :

 D15/D85 < 5 lorsque D15 est le


tamis qui laisse passer 50% du
poids du remblai le plus gros et
d50 le tamis qui laisse passer
50% du poids du remblai le plus
fin.

 D50/d50 < 25 lorsque D50 est le


tamis qui laisse passer 50% du
poids du remblai le plus gros et
C-5 : Limite de gel :
d50 le tamis qui laisse passer
Le minimum de hauteur de remblai doit 50% du poids du remblai le plus
être au-dessous de la limite maximale fin.. Ce critère doit s’appliquer
de gel. pour le remblai (ASTM D2487).

Si le matériau le plus fin est une argile


moyenne à haute (CL à CH), alors les
C-6 : Chargement sismique :
critères suivants doivent être utilisés à
L’analyse de la structure du tube dans la place du critère D15/d85 : D15 <
ces conditions dépend du site, des 0.5mm avec D15 est la finesse du
magnitudes locales, des tamis qui laisse passer 15% du poids
caractéristiques du sol et de la des matériaux le plus gros.
probabilité de ces évènements.
Le critère précédent peut devoir être
changé si l’un des matériaux est niveau
différent. Les matériaux d’usage choisis
C-7 : Mouvement des remblais : par les critères de tamis doivent être
positionnes et manipulés pour limiter
La granulométrie et la nature relative du les séparations.
sol et du remblai doivent être
compatibles pour limiter m’effet de Quand des matériaux incompatibles
migration. De manière générale, quand sont utilisés, ils doivent être séparés
des flux d’eau significatifs sont par un géotextile étudié pour résister la
suspectés, il faut éviter de placer des même durée de vie que le tube et pour
matériaux de catégorie SC1, en éviter les drainages et les transferts. Le
dessous ou à coté de matériaux plus fin géotextile doit entourer complètement
sans dispositif de limitation de la le lit du tube et la zone de remblai et
migration. Il faut étudier la mise en doit être rabattue sur la zone du tube
place d’un filtre ou d’un géotextile tout pour éviter les mélanges entre le
au long de la zone à risque. remblai et les matériaux extérieurs.

52
Annexe D : Installations  Coefficient du lit du tuyau (dans le cas
d’un enfouissement direct)
Cette annexe montre les
minimums de compactage des
remblais. La compression minimum est  Pour DN ≥ 300mm (en utilisant
donnée à des profondeurs différentes le type 1 d’installation (figure
pour toutes les combinaisons usuelles 4.4))
de remblais de catégories différentes,
finesse de la nature du sol d’origine et
des dimensions de tuyau. Les Largeur
charges Pression Niveau
tranchées standards, Bd/D=1.8 et roulantes interne de
de tableau
larges, Bd/D=3, sont étudiées. Les tranchée d'installation
AASTHO (bar) nappe
tableaux présentés en suite sont fournis Bd/D
Sous Tab 1
pour une combinaison de niveau de
0 0 tubes 1.8 et 3
l’eau de sol, la charge de trafic et la Sous Tab 2
déflexion. HS 20 0 tubes 1.8 et 3
Sous Tab 3
Tous les tableaux sont valides 0 1 tubes 1.8 et 3
pour une pression de travail comprise Terrain Tab 4
entre la pression atmosphérique et la 0 0 naturel 1.8 et 3
pression nominale du tube. Terrain Tab 5
HS 20 0 naturel 1.8 et 3
Le compactage minimum du remblai Terrain
est exprimé comme un pourcentage 0 1 naturel 1.8 et 3 Tab 6
standard de la densité Proctor pour des
remblais de catégories SC2, SC3 et SC4.
Pour des graviers ou du concassé comme  Pour DN ≤ 250mm (en utilisant le
les remblais SC1, le minimum de type 1 d’installation (figure 4.4))
compaction est exprimé soit en tassé, D, ou
compacté, C. SC1 doit être utilisé dans la
zone de soutien du tube dans des Largeur
conditions où le compactage n’est pas charges Pression Niveau
de tableau
roulantes interne de
nécessaire. tranchée d'installation
AASTHO (bar) nappe
Bd/D
Les tableaux de compactage du remblai Sous
sont calculés suivant l’approche courante 0 0 tubes 1.8 et 3 Tab 7
de l’AWWA M45 (tableau 6-2 page81) en Sous
considérant que le sol et les propriétés du lit HS 20 0 tubes 1.8 et 3 Tab 7
sont les suivantes : Sous
0 1 tubes 1.8 et 3 Tab 7
Terrain
 Le taux de déflexion, DL=1,5 0 0 naturel 1.8 et 3 Tab 8
 Surcharge par le poids du remblai sec, Terrain
gs,sec=18,8kN/m3 HS 20 0 naturel 1.8 et 3 Tab 8
 Surcharge par le poids du remblai Terrain
0 1 naturel 1.8 et 3 Tab 8
mouillé, gs, mouillé=11,5kN/m3

53
 Pour DN ≥ 300mm (en utilisant le
type 2 d’installation (figure 4.5)

Dépression Largeur de Remblai remblai supérieur


Niveau Tableau
intérieure tranchée sous tube
Nappe d'installation
(bar) Bd/D 0,6 x DN
Catégorie % SPD
0 sous tube 1,8 et 3 SC1, SC2 SC3 85 Tab 9
0 sous tube 1,8 et 3 SC1, SC2 SC4 90 Tab 9
0,5 sous tube 1,8 et 3 SC1, SC2 SC3 85 Tab 10
0,5 sous tube 1,8 et 3 SC1, SC2 SC4 90 Tab 10
1 sous tube 1,8 et 3 SC1, SC2 SC3 85 Tab 11
1 sous tube 1,8 et 3 SC1, SC2 SC4 90 Tab 11
terrain
SC3
0 naturel 1,8 et 3 SC1, SC2 85 Tab 12
terrain
SC4
0 naturel 1,8 et 3 SC1, SC2 95 Tab 12
terrain
SC3
0,5 naturel 1,8 et 3 SC1, SC2 85 Tab 13
terrain
SC4
0,5 naturel 1,8 et 3 SC1, SC2 95 Tab 13
terrain
SC3
1 naturel 1,8 et 3 SC1, SC2 85 Tab 14
terrain
SC4
1 naturel 1,8 et 3 SC1, SC2 95 Tab 14

54
Tableau1 : présente l’installation de Pas de charges roulantes - pas de
type1, DN ≥ 300. dépression – Nappe sous tube

NOTE : D : Dammé, C : Compacté.

Tranchée standard, Bd/D = 1,8


Remblai SC1 SC2 SC3 SC4

Rigidité

10000

10000

10000

10000
Sol

2500

5000

2500

5000

2500

5000

2500

5000
profondeur (m)
1 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
2 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
3 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
Groupe 1

5 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
8 D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
12 D D D 90 90 85 90 90 85 95
20 D D D 90 90 90 95 95 95
30 C C C 95 95 95
1 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
2 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
3 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
Groupe 2

5 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
8 D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
12 D D D 90 90 90 95 95 90
20 C D D 95 90 90 95
30 C C C 100 100 100
1 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
2 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
3 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
Groupe 3

5 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
8 D D D 90 90 90 90 90 85 95 95 95
12 D D D 95 90 90 95 95 95
20 C C C 100 100 100
30
1 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
2 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
3 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
Groupe 4

5 D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 90
8 C D D 95 90 90 95 95 95
12 C C C 100 100 95
20
30
1 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
2 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
3 D D D 90 90 85 95 90 85 95 90
Groupe 5

5 C C D 95 95 90 95
8 C C C 100 100 100
12
20
30
1 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
1,5 D D D 90 90 85 90 85 85 95 90 90
2 D D D 90 90 85 95 90 85 90
3 C C D 95 95 90 95
Groupe 6

5 C 100
8
12
20
30

55
Tranchée élargie, Bd/D = 3
SC1 SC2 SC3 SC4
Sol

10000

10000

10000

10000
2500

5000

2500

5000

2500

5000

2500

5000
D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
Groupe 1

D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 90
D D D 90 90 90 90 90 90 95 95
D D D 90 90 90 95 95 95
D D D 90 90 90 95
C C C 95 95 95
D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
Groupe 2

D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 90
D D D 90 90 90 95 90 90 95 95
D D D 90 90 90 95 95 95
C C C 95 95 95
C C C 95 95 95
D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
Groupe 3

D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
D D D 90 90 90 95 95 95
D D D 90 90 90 95 95 95
C C C 95 95 95
C C C 100 95 95
D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
Groupe 4

D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
D D D 90 85 85 90 85 85 95 95 95
D D D 90 90 90 95 95 95
D D D 90 90 90 95 95 95
C C C 95 95 95
C C C 100 100 100
D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
Groupe 5

D D D 85 85 85 85 85 85 95 90 90
D D D 90 85 85 90 85 85 95
D D D 90 90 90 95 95 95
C C C 90 90 90 95 95 95
C C C 95 95 95
C C C 100 100 100
D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
Groupe 6

D D D 90 85 85 90 85 85 95 95 90
D D D 90 90 90 95 95 95
C D D 95 90 90 95 95
C C C 95 95 95
C C C 100 100 100
C C 100 100

56
Tableau 2 : présente l’installation de Charges type AASHTO HS20- pas de
type1, DN ≥ 300. dépression – Nappe sous tube

Tranchée standard, Bd/D = 1,8


Remblai SC1 SC2 SC3 SC4

Rigidité

10000

10000

10000

10000
Sol

2500

5000

2500

5000

2500

5000

2500

5000
profondeur (m)
1 D D D 85 85 85 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85
2 D D D 85 85 85 85 85 85
3 D D D 85 85 85 85 85 85
Groupe 1

5 D D D 85 85 85 85 85 85
8 D D D 85 85 85 85 85 85
12 D D D 90 90 85 90 90 85
20 D D D 90 90 90 95 95 95
30 C C C 95 95 95
1 D D D 85 85 85 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85
2 D D D 85 85 85 85 85 85
3 D D D 85 85 85 85 85 85
Groupe 2

5 D D D 85 85 85 85 85 85
8 D D D 85 85 85 85 85 85
12 D D D 90 90 90 95 95 90
20 C D D 95 90 90 95
30 C C C 100 100 100
1 D D D 85 85 85 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85
2 D D D 85 85 85 85 85 85
3 D D D 85 85 85 85 85 85
Groupe 3

5 D D D 85 85 85 85 85 85
8 D D D 90 90 90 90 90 85
12 D D D 95 90 90 95 95 95
20 C C C 100 100 100
30
1 D D D 85 85 85 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85
2 D D D 85 85 85 85 85 85
3 D D D 85 85 85 85 85 85
Groupe 4

5 D D D 85 85 85 85 85 85
8 C D D 95 90 90 95 95 95
12 C C C 100 100 95
20
30
1 D D D 85 85 85 95 90 85
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85
2 D D D 85 85 85 90 85 85
3 D D D 90 90 85 95 95 85
Groupe 5

5 C C D 95 95 90 95
8 C C C 100 100 100
12
20
30
1 D D D 85 85 85 95
1,5 D D D 90 90 85 95 95 90
2 D D D 90 90 85 95 90
3 C C D 95 95 90 95
Groupe 6

5 C 100
8
12
20
30

57
Tranchée élargie, Bd/D = 3
SC1 SC2 SC3 SC4
Sol

10000

10000

10000

10000
2500

5000

2500

5000

2500

5000

2500

5000
D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 85 85 85 85 85 85
Groupe 1

D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 90 90 90 90 90 90
D D D 90 90 90 95 95 95
D D D 90 90 90 95
C C C 95 95 95
D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 85 85 85 85 85 85
Groupe 2

D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 90 90 90 95 90 90
D D D 90 90 90 95 95 95
C C C 95 95 95
C C C 95 95 95
D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 85 85 85 85 85 85
Groupe 3

D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 90 90 90 95 95 95
D D D 90 90 90 95 95 95
C C C 95 95 95
C C C 100 95 95
D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 85 85 85 85 85 85
Groupe 4

D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 90 85 85 90 85 85
D D D 90 90 90 95 95 95
D D D 90 90 90 95 95 95
C C C 95 95 95
C C C 100 100 100
D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 85 85 85 85 85 85
Groupe 5

D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 90 85 85 95 90 90
D D D 90 90 90 95 95 95
C C C 90 90 90
C C C 95 95 95
C C C 100 100 100
D D D 85 85 85 90 85 85
D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 85 85 85 85 85 85
Groupe 6

D D D 90 85 85 90 90 85
D D D 90 90 90 95 95 95
C C D 95 90 90 95 95
C C C 95 95 95
C C C 100 100 100
C C 100 100

58
Tableau 3 : présente l’installation de Pas de charges roulantes- dépression
type1, DN ≥ 300. de -1bar – Nappe sous tube

Tranchée standard, Bd/D = 1,8


Remblai SC1 SC2 SC3 SC4

Rigidité

10000

10000

10000

10000
Sol

2500

5000

2500

5000

2500

5000

2500

5000
profondeur (m)
1 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
2 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
3 D D D 85 85 85 85 85 85 95 90 90
Groupe 1

5 D D D 85 85 85 85 85 85 95 90 90
8 D D D 90 85 85 90 85 85 95 95 95
12 D D D 90 90 85 95 90 85 95
20 C D D 95 90 90 95 95
30 C C C 100 95 95
1 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
2 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
3 D D D 85 85 85 85 85 85 95 90 90
Groupe 2

5 D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 90
8 D D D 90 85 85 90 85 85 95 95
12 D D D 90 90 90 95 95 90
20 C D D 95 90 90 95
30 C C 100 100
1 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
2 D D D 85 85 85 85 85 85 90 90 90
3 D D D 85 85 85 85 85 85 95 90 90
Groupe 3

5 D D D 90 85 85 90 85 85 95 95 90
8 D D D 90 90 85 95 90 85 95 95
12 C D D 95 90 90 95 95
20 C C 100 100
30
1 D D D 85 85 85 85 85 85 95 90 90
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85 95 90 90
2 D D D 85 85 85 85 85 85 95 90 90
3 D D D 90 85 85 85 90 85 95 90 90
Groupe 4

5 D D D 90 90 85 85 95 85 95 90
8 C D D 95 90 90 95 95
12 C C C 100 95
20
30
1 D D D 90 90 85 95 90 85 90
1,5 D D D 95 90 85 95 95 85 95
2 D D D 95 90 85 95 85 95
3 D D D 95 90 90 95 90
Groupe 5

5 C C D 100 95 90 95
8 C C C 100 100
12
20
30
1 C D 95 90 95
1,5 C D 95 90 95
2 C C 95 95 95
Groupe 6

3 C C 100 95
5 C 100
8
12
20
30

59
Tranchée élargie, Bd/D = 3
SC1 SC2 SC3 SC4
Sol

Pas

10000

10000

10000

10000
2500

5000

2500

5000

2500

5000

2500

5000
de
D D D 85 85 85 85 85 85 95 90 90
D D D 85 85 85 85 85 85 95 90 90
D D D 85 85 85 85 85 85 95 90 90
Groupe 1

D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 90
D D D 90 85 85 85 85 85 95 95 90
D D D 90 90 90 90 90 90 95 95
D D D 90 90 90 95 95 95
C D D 95 90 90 95
C C C 100 95 95
D D D 85 85 85 85 85 85 95 90 90
D D D 85 85 85 85 85 85 95 90 90
D D D 85 85 85 85 85 85 95 90 90
Groupe 2

D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 90
D D D 90 85 85 90 85 85 95 90
D D D 90 90 90 95 90 90 95
D D D 90 90 90 95 95 95
C C C 95 95 95
C C C 100 95 95
D D D 85 85 85 85 85 85 95 90 90
D D D 85 85 85 85 85 85 95 90 90
D D D 85 85 85 85 85 85 95 90 90
Groupe 3

D D D 90 85 85 90 85 85 95 95 90
D D D 90 85 85 95 85 85 95 90
D D D 90 90 90 95 95 95 95
C D D 95 90 90 95 95
C C C 95 95 95
C C C 100 100 95
D D D 85 85 85 90 85 85 95 90 90
D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 90
D D D 90 85 85 90 85 85 95 95 90
Groupe 4

D D D 90 85 85 90 85 85 95 95 90
D D D 90 90 85 95 90 85 95 95
D D D 90 90 90 95 95 95
C D D 95 90 90 95 95
C C C 100 95 95
C C 100 100
D D D 90 85 85 90 85 85 95 95 90
D D D 90 85 85 90 85 85 95 90
D D D 90 85 85 90 85 85 95 90
Groupe 5

D D D 90 90 85 95 90 85 95 95
D D D 90 90 85 95 95 85 95
C D D 95 90 90 95 95
C C C 95 95 95
C C C 100 95 95
C C 100 100
D D D 90 90 85 95 90 85 95 95
D D D 90 90 85 95 90 85 95 95
D D D 90 90 85 95 90 85 95
Groupe 6

D D D 90 90 85 95 95 85 95
C D D 95 90 90 95 95 95
C D D 95 90 90 95 95
C C C 100 95 95
C C C 100 100 100
C 100
charge de -1bar – Nappe sous tube

60
Tableau 4 : présente l’installation de Pas de charges roulantes- Pas de
type1, DN ≥ 300. dépression – Nappe affleurent au
terrain naturel
Tranchée standard, Bd/D = 1,8
Remblai SC1 SC2 SC3 SC4

Rigidité

10000

10000

10000

10000
Sol

2500

5000

2500

5000

2500

5000

2500

5000
profondeur (m)
1 D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
2 D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
3 D D D 85 85 85 85 85 85 95 95
Groupe 1

5 D D D 85 85 85 85 85 85
8 D D D 90 90 90 95 95 95
12 D D D 90 90 90 95 95 95
20 C D D 95 90 90
30 C C C 100 95 95
1 D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
2 D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
3 D D D 85 85 85 85 85 85 95 95
Groupe 2

5 D D D 85 85 85 85 85 85
8 D D D 90 90 95 95 95 95
12 D D D 90 90 95 95 95 95
20 C D D 95 90 95
30 C C 100
1 D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
2 D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
3 D D D 85 85 85 85 85 85 95 95
Groupe 3

5 D D D 85 85 85 85 85 85
8 D D D 90 90 90 95 95 95
12 C D D 95 90 90
20 C C 100 100
30
1 D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
2 D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
3 D D D 85 85 85 85 85 85 95 95
Groupe 4

5 D D D 90 90 85 95 95 85
8 C D D 95 95 90
12 C C C 100 100 100
20
30
1 D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
2 D D D 85 85 85 85 85 85 95 95
3 D D D 90 90 85 95 95 85
Groupe 5

5 C C D 95 95 95
8 C C C 100
12
20
30
1 C D 85 85 85 90 85 85 95 95
1,5 C D 90 85 85 95 85 85 95
2 C C 90 90 85 95 85 95
Groupe 6

3 C C 95 95
5 C
8
12
20
30

61
Tranchée élargie, Bd/D = 3
SC1 SC2 SC3 SC4
Sol

10000

10000

10000

10000
2500

5000

2500

5000

2500

5000

2500

5000
D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
Groupe 1

D D D 85 85 85 85 85 85 95
D D D 90 90 85 95 95 85
D D D 90 90 90 95 95 95
D D D 90 90 90
C C C 95 95 90
C C C 100 95 95
D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
Groupe 2

D D D 85 85 85 85 85 85 95
D D D 90 90 85 95 95 85
D D D 90 90 90 95 95 95
D D D 90 90 90
C C C 95 95 95
C C C 100 95 95
D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
Groupe 3

D D D 85 85 85 85 85 85 95
D D D 90 90 85 95 95 85
D D D 90 90 90 95
C D D 95 90 90
C C C 95 95 95
C C C 100 100 100
D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
Groupe 4

D D D 85 85 85 85 85 85 95
D D D 90 90 90 95 95 95
D D D 90 90 90 95
C D D 95 95 95
C C C 100 95 95
C C 100 100
D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
D D D 85 85 85 85 85 85 95 95
Groupe 5

D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 90 90 90 95 95 95
d D D 95 90 90
C C C 95 95 95
C C C 100 100 100
C C 100 100
D D D 85 85 85 85 85 85 95 95 95
D D D 85 85 85 85 85 85 95 95
D D D 85 85 85 85 85 85 95
Groupe 6

D D D 90 90 90 95 95 85
C D D 90 90 90 95
C C D 95 95 95
C C C 95 95 95
C C 100 100

Hgcgiubhkjijk

62
Tableau 5 : présente l’installation de Charges type AASHTO HS520- pas de
type1, DN ≥ 300. dépression – Nappe Affleurent au
terrain
Tranchée standard, Bd/D = 1,8
Remblai SC1 SC2 SC3 SC4

10000

10000

10000

10000
Rigidité
Sol

2500

5000

2500

5000

2500

5000

2500

5000
profondeur (m)
1 D D D 85 85 85 90 85 85
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85
2 D D D 85 85 85 85 85 85
3 D D D 85 85 85 85 85 85
Groupe 1

5 D D D 85 85 85 85 85 85
8 D D D 90 90 90 95 95 95
12 D D D 90 90 90 95 95 95
20 C D D 95 90 90
30 C C C 100 95 95
1 D D D 85 85 85 90 85 85
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85
2 D D D 85 85 85 85 85 85
3 D D D 85 85 85 85 85 85
Groupe 2

5 D D D 85 85 85 85 85 85
8 D D D 90 90 90 95 95 95
12 D D D 90 90 90 95 95 95
20 C C C 95 95 95
30 C C 100 100
1 D D D 85 85 85 90 85 85
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85
2 D D D 85 85 85 85 85 85
3 D D D 85 85 85 85 85 85
Groupe 3

5 D D D 85 85 85 85 85 85
8 D D D 90 90 90 95 95 95
12 D D D 95 95 90
20 C C 100 100
30
1 D D D 85 85 85 90 85 85
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85
2 D D D 85 85 85 85 85 85
3 D D D 85 85 85 85 85 85
Groupe 4

5 D D D 90 90 85 95 95 95
8 C D D 95 95 90
12 C C C 100 100 100
20
30
1 D D D 90 85 85 95 90
1,5 D D D 90 85 85 95 85 85
2 D D D 90 85 85 95 85 85
3 D D D 90 90 85 95 85
Groupe 5

5 C C D 95 95 95
8 C 100
12
20
30
1 C D D 95 95 90
1,5 C D D 95 90 90 95
2 C D D 95 95 90 95
3 C C D 95 95 95
Groupe 6

5 C 100
8
12
20
30

63
Tranchée élargie, Bd/D = 3
SC1 SC2 SC3 SC4

Sol

10000

10000

10000

10000
2500

5000

2500

5000

2500

5000

2500

5000
D D D 85 85 85 90 90 85
D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 85 85 85 85 85 85
Groupe 1

D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 90 90 85 95 95 85
D D D 90 90 90 95 95 95
D D D 90 90 90
C C C 95 95 95
C C C 100 95 95
D D D 85 85 85 90 90 85
D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 85 85 85 85 85 85
Groupe 2

D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 90 90 85 95 95 85
D D D 90 90 90 95 95 95
D D D 90 90 90
C C C 95 95 95
C C C 100 95 95
D D D 85 85 85 90 90 85
D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 85 85 85 85 85 85
Groupe 3

D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 90 90 85 95 95 85
D D D 90 90 90 95
D D D 95 90 90
C C C 95 95 95
C C C 100 100 100
D D D 85 85 85 90 90 85
D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 85 85 85 85 85 85
Groupe 4

D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 90 90 90 95 95 95
D D D 90 90 90
C D D 95 95 95
C C C 100 95 95
C C 100 100
D D D 85 85 85 95 90 90
D D D 85 85 85 85 85 85
D D D 85 85 85 85 85 85
Groupe 5

D D D 90 85 85 95 85 85
D D D 90 90 90 95 95 95
D D D 95 90 90
C C C 95 95 95
C C C 100 100 100
C C 100 100
D D D 90 90 85 95 95 90
D D D 90 85 85 95 85 85
D D D 90 85 85 95 95 85
Groupe 6

D D D 90 90 90 95 95 85
D D D 90 90 90 95
C C D 95 95 95
C C C 95 95 95
C C 100 100

64
Tableau 6 : présente l’installation de Pas de charges roulantes- dépression
type1, DN ≥ 300. de -1 bar– Nappe Affleurent au terrain

Tranchée standard, Bd/D = 1,8


Remblai SC1 SC2 SC3 SC4

10000

10000

10000

10000
Rigidité
Sol

2500

5000

2500

5000

2500

5000

2500

5000
profondeur (m)
1 D D D 85 85 85 90 85 85 95
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85 95
2 D D D 85 85 85 85 85 85 95
3 D D D 90 85 85 95 85 85
Groupe 1

5 D D D 90 85 85 95 85 85
8 D D D 90 90 90 95 95 95
12 D D D 90 90 90 95 95
20 C C D 100 95 90
30 C C 100 95
1 D D D 85 85 85 90 85 85 95
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85 95
2 D D D 85 85 85 85 85 85 95
3 D D D 90 85 85 95 85 85
Groupe 2

5 D D D 90 85 85 95 85 85
8 D D D 90 90 90 95 95
12 C D D 95 90 90 95
20 C C 95 95
30 C 100
1 D D D 85 85 85 90 85 85 95
1,5 D D D 85 85 85 85 85 85 95
2 D D D 85 85 85 85 85 85 95
3 D D D 90 85 85 95 85 85
Groupe 3

5 D D D 90 90 85 95 95 85
8 D D D 95 90 90 95 95
12 C C D 100 95 90
20 C 100
30
1 D D D 85 85 85 95 90 85 95
1,5 D D D 90 85 85 95 85 85 95
2 D D D 90 85 85 95 85 85 95
3 D D D 90 90 85 95 95 85
Groupe 4

5 C D D 95 90 90 95 95
8 C D 95 90
12 C C 100 100
20
30
1 C D D 95 90 85 95 90
1,5 C D D 95 90 90 95
2 C D D 95 90 90 95
3 C C D 100 95 90
Groupe 5

5 C C 100 95
8 C 100
12
20
30
1 D 95 95
1,5 C 100 95
2 C 100 95
3 C 95
Groupe 6

5
8
12
20
30

65
Pas de charges roulantes- dépression
de -1 bar– Nappe Affleurent au terrain
Tranchée élargie, Bd/D = 3
Sol SC1 SC2 SC3 SC4

10000

10000

10000

10000
2500

5000

2500

5000

2500

5000

2500

5000
D D D 90 85 85 95 90 85
D D D 90 85 85 95 85 85
D D D 90 85 85 95 85 85
Groupe 1

D D D 90 90 85 95 95 85
D D D 90 90 85 95 95 85
D D D 90 90 90 95 95
C D D 95 90 90
C C C 100 95 95
C C C 100 100 95
D D D 90 85 85 95 90 85
D D D 90 85 85 95 85 85
D D D 90 85 85 95 85 85
Groupe 2

D D D 90 90 85 95 95 85
D D D 90 90 85 95 95 85
D D D 90 90 90 95 95
C D D 95 95 90
C C C 100 95 95
C C 100 95
D D D 90 85 85 95 90 85
D D D 90 85 85 95 85 85
D D D 90 85 85 95 85 85
Groupe 3

D D D 90 90 85 95 95 85
D D D 90 90 85 95 95
D D D 90 90 90 95
C D D 95 95 90
C C C 100 95 95
C C 100 100
D D D 90 85 85 95 90 85
D D D 90 85 85 95 85 85
D D D 90 85 85 95 95 85
Groupe 4

D D D 90 90 85 95 95 85
D D D 90 90 85 95 95
C D D 90 90 90 95
C C D 95 95 90
C C C 100 100 95
C C 100 100
D D D 90 85 85 95 95 90
D D D 90 85 85 95 95 85
D D D 90 85 85 95 95 85
Groupe 5

D D D 90 90 90 95 95
D D D 95 90 90 95
D D D 95 90 90
C C C 100 95 95
C C 100 100
C 100
D D D 90 90 85 95 95
D D D 90 90 90 95 95
D D D 90 90 90 95 95
Groupe 6

D D D 95 90 90 95
C D D 95 90 90
C C D 100 95 95
C C C 100 100 95
C 100

66
Tableau 7 : présente l’installation de Pas de charge roulante – pas de
type1, DN ≤ 250. (Nappe sous tube) dépression nappe sous tube

tranchée Bd/D = 1,8 Bd/D = 3


Remblai 1 2 3 4 1 2 3 4
Sol

Rigidité
10000 10000 10000 10000 10000 10000 10000 10000
prof.ins (m)
1 D 85 85 90 D 85 85 90
1,5 D 85 85 90 D 85 85 90
2 D 85 85 90 D 85 85 90
3 D 85 85 90 D 85 85 90
Groupe 1

5 D 85 85 90 D 85 85 95
8 D 85 85 95 D 90 95
12 D 90 95 D 90 95
20 D 90 95 C 95
30 C 95 C 95
1 D 85 85 90 D 85 85 90
1,5 D 85 85 90 D 85 85 90
2 D 85 85 90 D 85 85 90
3 D 85 85 90 D 85 85 90
Groupe 2

5 D 85 85 90 D 85 85 95
8 D 85 85 95 D 90 85
12 D 90 95 D 90 95
20 C 95 C 95 95
30 C 100
1 D 85 85 90 D 85 85 90
1,5 D 85 85 90 D 85 85 90
2 D 85 85 90 D 85 85 90
3 D 85 85 90 D 85 85 90
Groupe 3

5 D 85 85 90 D 85 85 95
8 D 90 95 D 90 95
12 C 95 D 90 95
20 C 100 C 95
30 C 100
1 D 85 85 90 D 85 85 90
1,5 D 85 85 90 D 85 85 90
2 D 85 85 90 D 85 85 90
3 D 85 85 90 D 85 85 90
Groupe 4

5 D 90 90 95 D 90 90 95
8 C 95 D 90 95
12 C 100 C 95
20 C 95
30 C 100
1 D 85 85 90 D 85 85 90
1,5 D 85 85 90 D 85 85 90
2 D 85 85 90 D 85 85 90
3 D 90 90 95 D 85 85 90
Groupe 5

5 C 95 D 90 95
8 D 90 95
12 C 95
20 C 100
30 C 100
1 D 85 85 90 D 85 85 90
1,5 D 85 85 90 D 85 85 90
2 D 85 85 90 D 85 85 90
3 D 90 90 95 D 85 85 90
Groupe 6

5 C 95 D 90 95
8 D 90 95
12 C 95
20 C 100
30 C 100

67
Charges roulantes AASHTO HS 20 –
pas de dépression – nappe sous tube

tranchée Bd/D = 1,8 Bd/D = 3


Remblai 1 2 3 4 1 2 3 4
Sol

Rigidité
10000 10000 10000 10000 10000 10000 10000 10000
prof.ins (m)
1 D 85 85 D 85 85
1,5 D 85 85 D 85 85
2 D 85 85 D 85 85
3 D 85 85 D 85 85
Groupe 1

5 D 85 85 D 85 85
8 D 85 85 D 90 95
12 D 90 95 D 90 95
20 D 90 95 C 95
30 C 95 C 95
1 D 85 85 D 85 85
1,5 D 85 85 D 85 85
2 D 85 85 D 85 85
3 D 85 85 D 85 85
Groupe 2

5 D 85 85 D 85 85
8 D 85 85 D 90 95
12 D 90 95 D 90 95
20 C 95 C 95
30 C 100
1 D 85 85 D 85 85
1,5 D 85 85 D 85 85
2 D 85 85 D 85 85
3 D 85 85 D 85 85
Groupe 3

5 D 85 85 D 85 85
8 D 90 95 D 90 95
12 C 95 D 90 95
20 C 100 C 95
30 C 100
1 D 85 85 D 85 85
1,5 D 85 85 D 85 85
2 D 85 85 D 85 85
3 D 85 85 D 85 85
Groupe 4

5 D 90 90 D 90 90
8 C 95 D 90 95
12 C 100 C 95
20 C 95
30 C 100
1 D 85 85 D 85 85
1,5 D 85 85 D 85 85
2 D 85 85 D 85 85
3 D 90 90 D 85 85
Groupe 5

5 C 95 D 90 95
8 D 90 95
12 C 95
20 C 100
30 C 100
1 D 85 D 85 90
1,5 D 85 95 D 85 85
2 D 85 95 D 85 85
3 D 90 D 85 85
Groupe 6

5 C 95 D 90 90
8 D 90 95
12 C 95
20 C 100
30 C 100

68
Pas de charges roulantes – dépression
de -1 bar – nappe sous tube
tranchée Bd/D = 1,8 Bd/D = 3
Remblai 1 2 3 4 1 2 3 4
Sol

Rigidité
10000 10000 10000 10000 10000 10000 10000 10000
prof.ins (m)
1 D 85 85 90 D 85 85 90
1,5 D 85 85 90 D 85 85 90
2 D 85 85 90 D 85 85 90
3 D 85 85 90 D 85 85 90
Groupe 1

5 D 85 85 90 D 85 85 95
8 D 85 85 95 D 90 95
12 D 90 95 D 90 95
20 D 90 95 C 95
30 C 95 C 95
1 D 85 85 90 D 85 85 90
1,5 D 85 85 90 D 85 85 90
2 D 85 85 90 D 85 85 90
3 D 85 85 90 D 85 85 90
Groupe 2

5 D 85 85 90 D 85 85 95
8 D 85 85 95 D 90 85
12 D 90 95 D 90 95
20 C 95 C 95 95
30 C 100
1 D 85 85 90 D 85 85 90
1,5 D 85 85 90 D 85 85 90
2 D 85 85 90 D 85 85 90
3 D 85 85 90 D 85 85 90
Groupe 3

5 D 85 85 90 D 85 85 95
8 D 90 95 D 90 95
12 C 95 D 90 95
20 C 100 C 95
30 C 100
1 D 85 85 90 D 85 85 90
1,5 D 85 85 90 D 85 85 90
2 D 85 85 90 D 85 85 90
3 D 85 85 90 D 85 85 90
Groupe 4

5 D 90 90 95 D 90 90 95
8 C 95 D 90 95
12 C 100 C 95
20 C 95
30 C 100
1 D 85 85 90 D 85 85 90
1,5 D 85 85 95 D 85 85 90
2 D 85 85 95 D 85 85 90
3 D 90 90 D 85 85 95
Groupe 5

5 C 95 D 90 95
8 D 90 95
12 C 95
20 C 100
30 C 100
1 D 90 95 D 85 85 95
1,5 D 90 95 D 85 85 95
2 C 95 95 D 85 85 95
3 C 95 D 85 85 95
Groupe 6

5 D 90 95
8 D 95
12 C 95
20 C 100
30

69
Tableau8 : présente l’installation de Pas de charge roulante – pas de
type1, DN ≤ 250. (Nappe affleurent au dépression – nappe affleurent
tranchée Bd/D = 1,8 Bd/D = 3
Remblai 1 2 3 4 1 2 3 4
Sol

Rigidité
10000 10000 10000 10000 10000 10000 10000 10000
prof.ins (m)
1 D 85 85 95 D 85 85 95
1,5 D 85 85 95 D 85 85 95
2 D 85 85 95 D 85 85 95
3 D 85 85 95 D 85 85
Groupe 1

5 D 85 85 D 90 95
8 D 90 95 D 90 95
12 D 90 D 90
20 C 95 C 95
30 C 100 C 100
1 D 85 85 95 D 85 85 95
1,5 D 85 85 95 D 85 85 95
2 D 85 85 95 D 85 85 95
3 D 85 85 95 D 85 85
Groupe 2

5 D 85 85 D 90 95
8 D 90 95 D 90
12 D 90 D 95
20 C 95 C 95
30 C 100
1 D 85 85 95 D 85 85 95
1,5 D 85 85 95 D 85 85 95
2 D 85 85 95 D 85 85 95
3 D 85 85 95 D 85 85
Groupe 3

5 D 85 85 D 90 95
8 D 90 D 90
12 C 95 C 95
20 C 95
30 C 100
1 D 85 85 95 D 85 85 95
1,5 D 85 85 95 D 85 85 95
2 D 85 85 95 D 85 85 95
3 D 85 85 95 D 85 85
Groupe 4

5 D 90 95 D 90 95
8 C 95 D 90
12 C 95
20 C 100
30 C 100
1 D 85 85 95 D 85 85 95
1,5 D 85 85 95 D 85 85 95
2 D 85 85 95 D 85 85 95
3 D 90 95 D 85 85
Groupe 5

5 C 95 D 90 95
8 C 90
12 C 95
20 C 100
30
1 D 85 85 95 D 85 85 95
1,5 D 85 85 95 D 85 85 95
2 D 90 95 D 85 85
3 C 95 D 90 95
Groupe 6

5 D 90
8 C 95
12 C 100
20
30
tube)

70
Charges roulantes AASHTO HS 20 –
pas de dépression – nappe affleurent

tranchée Bd/D = 1,8 Bd/D = 3


Remblai 1 2 3 4 1 2 3 4
Sol

Rigidité
10000 10000 10000 10000 10000 10000 10000 10000
prof.ins (m)
1 D 85 85 D 85 90
1,5 D 85 85 D 85 85
2 D 85 85 D 85 85
3 D 85 85 D 85 85
Groupe 1

5 D 85 85 D 90 95
8 D 90 95 D 90 95
12 D 90 D 90
20 C 95 C 95
30 C 100 C 100
1 D 85 85 D 85 90
1,5 D 85 85 D 85 85
2 D 85 85 D 85 85
3 D 85 85 D 85 85
Groupe 2

5 D 85 85 D 90 95
8 D 90 95 D 90
12 D 90 D 95
20 C 95 C 95
30 C 100
1 D 85 85 D 85 85
1,5 D 85 85 D 85 85
2 D 85 85 D 85 85
3 D 85 85 D 85 85
Groupe 3

5 D 85 85 D 90 95
8 D 90 D 90
12 C 95 C 95
20 C 95
30 C 100
1 D 85 85 D 85 90
1,5 D 85 85 D 85 85
2 D 85 85 D 85 85
3 D 85 85 D 85 85
Groupe 4

5 D 90 95 D 90 95
8 C 95 D 90
12 C 95
20 C 100
30 C 100
1 D 85 95 D 85 90
1,5 D 85 85 D 85 85
2 D 85 85 D 85 85
3 D 90 D 90 95
Groupe 5

5 C 95 D 90 95
8 C 95
12 C 95
20 C 100
30
1 D 95 D 85 95
1,5 D 90 D 85 85
2 D 90 D 85 85
3 C 95 D 90 95
Groupe 6

5 D 90
8 C 95
12 C 100
20
30

71
Pas de Charges roulantes – dépression
de -1 bar – nappe affleurent

tranchée Bd/D = 1,8 Bd/D = 3


Remblai 1 2 3 4 1 2 3 4
Sol

Rigidité
10000 10000 10000 10000 10000 10000 10000 10000
prof.ins (m)
1 D 85 85 95 D 85 85
1,5 D 85 85 95 D 85 85
2 D 85 85 95 D 85 85
3 D 85 85 D 85 85
Groupe 1

5 D 85 85 D 90 95
8 D 90 95 D 90 95
12 D 90 D 90
20 C 95 C 95
30 C 100 C 100
1 D 85 85 95 D 85 85
1,5 D 85 85 95 D 85 85
2 D 85 85 95 D 85 85
3 D 85 85 D 85 85
Groupe 2

5 D 85 85 D 90 95
8 D 90 95 D 90
12 D 90 D 95
20 C 95 C 95
30 C 100
1 D 85 85 95 D 85 85
1,5 D 85 85 95 D 85 85
2 D 85 85 95 D 85 85
3 D 85 85 D 85 85
Groupe 3

5 D 85 85 D 90 95
8 D 90 D 90
12 C 95 C 95
20 C 95
30 C 100
1 D 85 85 95 D 85 90
1,5 D 85 85 95 D 85 85
2 D 85 85 95 D 85 85
3 D 85 85 D 85 85
Groupe 4

5 D 90 95 D 90 95
8 C 95 D 90
12 C 95
20 C 100
30 C 100
1 D 85 85 D 85 90
1,5 D 85 85 D 85 85
2 D 85 85 D 85 85
3 D 90 95 D 90 95
Groupe 5

5 C 95 D 90 95
8 C 95
12 C 95
20 C 100
30
1 D 95 D 85 85
1,5 D 95 D 85 85
2 C 95 D 85 85
3 C 95 D 90 95
Groupe 6

5 D 90
8 C 95
12 C 100
20
30

72
Pas de Charges roulantes –pas de
dépression – nappe sous tube
Tableau 9 : présente l’installation de
type2, DN ≥ 300. Tranchée standard, Bd/D = 1,8

Remblai supérieur SC3 85% SPD SC4 90% SPD


Remblai SC1 SC2 SC1 SC2

Rigidité

10000

10000

10000

10000
Sol

2500

5000

2500

5000

2500

5000

2500

5000
profondeur (m)
1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 1

5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
8 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
12 D D D 90 90 85 D 90
20 D D 90 90

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 2

5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
8 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
12 D D D 90 90 85 D 90
20 C 90

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 3

5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
8 D D D 90 90 85 D D D 90 90 90
12 D D 90 90 D 90
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 4

5 D D D 85 85 85 D D D 90 85 85
8 C C D 95 95 90 C C 95 95
12 C 100
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 90 90 85 D D D 90 90 85
Groupe 5

5 C C C 100 95 95 C C 95 95
8
12
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 90 85 85 D D D 90 85 85
2 D D D 90 90 85 D D D 90 90 85
3 C C D 100 95 90 C D 95 90
Groupe 6

5
8
12
20

73
Tranchée élargie, Bd/D = 3
Remblai supérieur SC3 85% SPD SC4 90% SPD
Remblai SC1 SC2 SC1 SC2

Rigidité

10000

10000

10000

10000
Sol

2500

5000

2500

5000

2500

5000

2500

5000
profondeur (m)
1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 1

5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
8 D D D 90 90 90 D D 90 90
12 D D 90 90
20 C 95

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 2

5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
8 D D D 90 90 90 D D 90 90
12 D D 90 90
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 3

5 D D D 85 85 85 D D D 90 85 85
8 D D D 90 90 90 D D 90 90
12 D D 90 90
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 4

5 D D D 90 85 85 D D D 90 90 85
8 D D D 90 90 90 D 90
12 C 95
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 5

5 D D D 90 90 85 D D D 90 90 90
8 D D 90 90 D 90
12 C 95
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 90 85 85 D D D 90 85 85
Groupe 6

5 D D D 90 90 85 D D 90 90
8 C 90
12 95
20

74
Tableau 10 : Présente l’installation de Pas de Charges roulantes –dépression
type2, DN ≥ 300. de-0.5 bar – nappe sous tube

Tranchée standard, Bd/D = 1,8

Remblai supérieur SC3 85% SPD SC4 90% SPD


Remblai SC1 SC2 SC1 SC2

Rigidité

10000

10000

10000

10000
Sol

2500

5000

2500

5000

2500

5000

2500

5000
profondeur (m)
1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 1

5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
8 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
12 D D D 90 90 85 D 90
20 D D 90 90

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 2

5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
8 D D D 85 85 85 D D 85 85
12 D D 90 90 D 90
20 C 95

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 3

5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
8 D D 90 85 D 90
12 D 90
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 4

5 D D D 85 85 85 D D 85 85
8 D 90 C 95
12
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D 85 85
3 D D 90 85 D 85
Groupe 5

5 C 95
8
12
20

1 D 85 D 85
1,5 D 85
2 D 85
3
Groupe 6

5
8
12
20

75
Tranchée élargie, Bd/D = 3

Remblai supérieur SC3 85% SPD SC4 90% SPD


Remblai SC1 SC2 SC1 SC2

Rigidité

10000

10000

10000

10000
Sol

2500

5000

2500

5000

2500

5000

2500

5000
profondeur (m)
1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 1

5 D D D 85 85 85 D D 85 85
8 D D 90 90 D 90
12 D 90
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 2

5 D D D 85 85 85 D D 85 85
8 D D 90 90 D 90
12 D 90
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 3

5 D D D 85 85 85 D D 85 85
8 D D 90 90 D 90
12 D 90
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 4

5 D D D 90 85 85 D 85
8 D 90
12
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D 85 85
Groupe 5

5 D D 90 85 D 90
8 D 90
12
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D 85 85
2 D D D 85 85 85 D D 85 85
3 D D 85 85 D 85
Groupe 6

5 D 90
8
12
20

76
Tableau 11 : Présente l’installation de Pas de Charges roulantes –dépression
type2, DN ≥ 300. de -1 bar – nappe sous tube

Tranchée standard, Bd/D = 1,8

Remblai supérieur SC3 85% SPD SC4 90% SPD


Remblai SC1 SC2 SC1 SC2

Rigidité

10000

10000

10000

10000
Sol

2500

5000

2500

5000

2500

5000

2500

5000
profondeur (m)
1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D 85 85
Groupe 1

5 D D D 85 85 85 D D 85 85
8 D D 85 85 D 85
12 D D 90 85
20 D 90

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D 85 85
Groupe 2

5 D D D 85 85 85 D D 85 85
8 D D 85 85 D 85
12 D 90
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D 85 85
Groupe 3

5 D D 85 85 D 85
8 D D 90 85 D 90
12 D 90
20

1 D D D 85 85 85 D D 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D 85 85
2 D D D 85 85 85 D D 85 85
3 D D 85 85 D D 85 85
Groupe 4

5 D 85 D 85
8 D 90
12
20

1 D 85 D 85
1,5 D 85
2 D 85
3
Groupe 5

5
8
12
20

1
1,5
2
3
Groupe 6

5
8
12
20

77
Tranchée élargie, Bd/D = 3

Remblai supérieur SC3 85% SPD SC4 90% SPD


Remblai SC1 SC2 SC1 SC2

Rigidité

10000

10000

10000

10000
Sol

2500

5000

2500

5000

2500

5000

2500

5000
profondeur (m)
1 D D D 85 85 85 D D 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D 85 85
2 D D D 85 85 85 D D 85 85
3 D D D 85 85 85 D 85
Groupe 1

5 D D 85 85 D 85
8 D 90
12
20

1 D D D 85 85 85 D D 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D 85 85
2 D D D 85 85 85 D D 85 85
3 D D D 85 85 85 D 85
Groupe 2

5 D D 85 85 D 85
8 D 90
12
20

1 D D D 85 85 85 D D 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D 85 85
2 D D D 85 85 85 D D 85 85
3 D D 85 85 D 85
Groupe 3

5 D D 85 85 D 85
8 D 90
12
20

1 D D 85 85 D D 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D 85
2 D D 85 85 D 85
3 D D 85 85 D 85
Groupe 4

5 D 85
8
12
20

1 D D 85 85 D 85
1,5 D D 85 85 D 85
2 D D 85 85 D 85
3 D 85
Groupe 5

5 D 85
8
12
20

1 D 85
1,5 D 85
2 D 85
Groupe 6

3 D 85
5
8
12
20

78
Tableau 12 : Présente l’installation de type2,
DN ≥ 300. Pas de Charges roulantes –pas de
dépression – nappe affleurent au tube

Tranchée standard, Bd/D = 1,8


Remblai supérieur SC3 85% SPD SC4 90% SPD
Remblai SC1 SC2 SC1 SC2

Rigidité

10000

10000

10000

10000
Sol

2500

5000

2500

5000

2500

5000

2500

5000
profondeur (m)
1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 1

5 D D D 85 85 85 D D 85 85
8 D D D 90 90 90
12 D 90
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 2

5 D D D 85 85 85 D D 85 85
8 D D D 90 90 90
12 D 90
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 3

5 D D D 85 85 85 D D 85 85
8 D D 90 90
12 C 95
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 4

5 D D D 90 90 85 D D 90 90
8 C 95
12
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 90 90 85 D D D 90 90 85
Groupe 5

5 C 95
8
12
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 90 85 85 D D D 90 85 85
2 C D D 95 90 85 D D 90 85
3 D 95
Groupe 6

5
8
12
20

79
Tranchée élargie, Bd/D = 3

Remblai supérieur SC3 85% SPD SC4 90% SPD


Remblai SC1 SC2 SC1 SC2

Rigidité

10000

10000

10000

10000
Sol

2500

5000

2500

5000

2500

5000

2500

5000
profondeur (m)
1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 1

5 D D D 90 90 85 D 90
8 D D 90 90
12
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 2

5 D D D 90 90 85 D 90
8 D D 90 90
12
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 3

5 D D D 90 90 85 D 90
8 D 90
12
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
Groupe 4

5 D D D 90 90 85 D 90
8 D 90
12
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D 90 85
Groupe 5

5 D D 90 90
8
12
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 90 90 85 D D 90 85
Groupe 6

5 D 90
8
12
20

80
Pas de Charges roulantes –dépression
de -0.5 bar – nappe affleurent au tube
Tableau 13 : Présente l’installation de
type2, DN ≥ 300. Tranchée standard, Bd/D = 1,8

Remblai supérieur SC3 85% SPD SC4 90% SPD


Remblai SC1 SC2 SC1 SC2

Rigidité

10000

10000

10000

10000
Sol

2500

5000

2500

5000

2500

5000

2500

5000
profondeur (m)
1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D 85 85
Groupe 1

5 D D D 85 85 85 D 85
8 D 90
12
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D 85 85
Groupe 2

5 D D D 85 85 85 D 85
8 D 90
12
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
3 D D D 85 85 85 D D 85 85
Groupe 3

5 D D 85 85 D 85
8 D 90
12
20

1 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D D 85 85 85
2 D D D 85 85 85 D D 85 85
3 D D D 85 85 85 D D 85 85
Groupe 4

5 D D 90 85
8
12
20

1 D D 85 85 D D 85 85
1,5 D D 85 85 D 85
2 D D 85 85 D 85
3 D 85
Groupe 5

5
8
12
20

1
1,5
2
3
Groupe 6

5
8
12
20

81
Tranchée élargie, Bd/D = 3

Remblai supérieur SC3 85% SPD SC4 90% SPD


Remblai SC1 SC2 SC1 SC2

Rigidité

10000

10000

10000

10000
Sol

2500

5000

2500

5000

2500

5000

2500

5000
profondeur (m)
1 D D D 85 85 85 D D 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D 85 85
2 D D D 85 85 85 D D 85 85
3 D D D 85 85 85 D 85
Groupe 1

5 D D 90 85
8
12
20

1 D D D 85 85 85 D D 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D 85 85
2 D D D 85 85 85 D D 85 85
3 D D D 85 85 85 D 85
Groupe 2

5 D D 90 85
8
12
20

1 D D D 85 85 85 D D 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D 85 85
2 D D D 85 85 85 D D 85 85
3 D D D 85 85 85 D 85
Groupe 3

5 D D 90 85
8
12
20

1 D D D 85 85 85 D D 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D D 85 85
2 D D D 85 85 85 D 85
3 D D 85 85 D 85
Groupe 4

5 D 90
8
12
20

1 D D 85 85 D D 85 85
1,5 D D D 85 85 85 D 85
2 D D D 85 85 85 D 85
3 D D 85 85
Groupe 5

5 D 90
8
12
20

1 D 85 D 85
1,5 D D 85 85 D 85
2 D D 85 85
3 D 85
Groupe 6

5
8
12
20

82
Tableau 14 : Présente Pas de Charges roulantes –dépression
l’installation de type2, DN ≥ 300. de -1 bar – nappe affleurent au tube

Tranchée standard, Bd/D = 1,8


Remblai supérieur SC3 85% SPD SC4 90% SPD
Remblai SC1 SC2 SC1 SC2

Rigidité

10000

10000

10000

10000
Sol

2500

5000

2500

5000

2500

5000

2500

5000
profondeur (m)
1 D D 85 85 D 85
1,5 D D D 85 85 85 D 85
2 D D D 85 85 85 D 85
3 D D 85 85
Groupe 1

5 D D 85 85
8 D 90
12
20

1 D D 85 85 D 85
1,5 D D D 85 85 85 D 85
2 D D D 85 85 85 D 85
3 D D 85 85
Groupe 2

5 D D 85 85
8 D 90
12
20

1 D D 85 85 D 85
1,5 D D D 85 85 85 D 85
2 D D D 85 85 85 D 85
3 D D 85 85
Groupe 3

5 D 85
8
12
20

1 D 85 D 85
1,5 D D 85 85 D 85
2 D D 85 85 D 85
3 D 85
Groupe 4

5
8
12
20

1
1,5
2
3
Groupe 5

5
8
12
20

1
1,5
2
3
Groupe 6

5
8
12
20

83
Tranchée élargie, Bd/D = 3

Remblai supérieur SC3 85% SPD SC4 90% SPD


Remblai SC1 SC2 SC1 SC2

Rigidité

10000

10000

10000

10000
Sol

2500

5000

2500

5000

2500

5000

2500

5000
profondeur (m)
1 D 85
1,5 D D 85 85
2 D D 85 85
3 D 85
Groupe 1

5 D 85
8
12
20

1 D 85
1,5 D D 85 85
2 D D 85 85
3 D 85
Groupe 2

5 D 85
8
12
20

1 D 85
1,5 D D 85 85
2 D D 85 85
3 D 85
Groupe 3

5
8
12
20

1
1,5 D D 85 85
2 D 85
3 D 85
Groupe 4

5
8
12
20

1
1,5 D 85
2 D 85
3
Groupe 5

5
8
12
20

1
1,5
2
3
Groupe 6

5
8
12
20

84
Route de Thrayet
4041-KSIBET SOUSSE-TUNISIE
TEL:(216) 73 238 960
FAX : (216) 73 238 963
E-mail: commercial@gcer-tunisie,com

85