Vous êtes sur la page 1sur 43

RFS2-CT-2007-00033

Human induced Vibrations of Steel Structures

Contrôle vibratoire des planchers

Guide
Contrôle vibratoire des planchers Guide

Table des matières

Contrôle vibratoire des planchers 1


Guide 1
Résumé 3
1. Introduction 4
1.1. Généralités 4
1.2. Domaine d’application 4
1.3. Références 5
1.4. Définitions 5
1.5. Variables, unités et symboles 7
2. Calcul de planchers vis-à-vis des vibrations 8
2.1. Procédure de dimensionnement 8
2.2. Méthodes de dimensionnement connexes 8
2.2.1. Méthode de calcul manuelle avec l’utilisation des mesures 8
2.2.2. Méthode de fonction de transfert 8
2.2.3. Superposition modale 9
3. Classification des vibrations 10
3.1. Quantité d’intérêt 10
3.2. Classes de planchers 10
4. Méthode de calcul manuelle 12
4.1. Détermination de fréquences propres et de masse modale 12
4.1.1. Méthode des éléments finis 12
4.1.2. Formules analytiques 13
4.2. Détermination de l’amortissement 13
4.3. Détermination de la classe du plancher 13
4.3.1. Systèmes avec plusieurs fréquences propres 14
4.4. Diagrammes OS-RMS90 pour l’oscillateur simple 15
A. Calcul des fréquences propres et de la masse modale des planchers et
d’autres structures 24
A.1. Fréquence propre et masse modale des dalles isotropes 24
A.2. Fréquence propre et masse modale des poutres 26
A.3. Fréquence propre et masse modale des dalles orthotropes 26
A.4. Approche par le poids propre pour la fréquence propre 27
A.5. Méthode de Dunkerley pour la fréquence propre 28
A.6. Approximation de la masse modale 28
B. Exemples numériques 32
B.1. Dalle légère avec poutres cellulaires ACB mixtes (bâtiment de
bureaux) 32
B.1.1. Description du plancher 32
B.1.2. Détermination des caractéristiques dynamiques du plancher 35
B.1.3. Evaluation 36
B.2. Bâtiment de bureaux à 3 niveaux 37
B.2.1. Description du plancher 37
B.2.2. Détermination des caractéristiques dynamiques du plancher 39
B.2.3. Evaluation 40

2
Contrôle vibratoire des planchers Guide

Résumé
Les planchers modernes, légers et/ou de grande portée, peuvent vibrer dans
les conditions de service. Ce guide présente une méthode avec laquelle de
tels planchers peuvent être facilement dimensionnés pour faire face à ces vi-
brations.
Le domaine d’utilisation de ce guide comprend les planchers du résidentiel
et/ou du non-résidentiel qui pourraient vibrer sous l’effet d’usagers marchant
normalement et ainsi nuire au confort d’autres usagers. Le but de ce guide
de dimensionnement est d’aider à préciser les exigences de confort pour
usagers et d’effectuer un dimensionnement qui est le garant du confort exi-
gé.
Ce guide est accompagné d’un document de justification qui présente des
voies alternatives et plus générales pour la détermination de la réponse vi-
bratoire du plancher sous l’action des usagers.
Les méthodes théoriques, présentées ici et dans le document accompagna-
teur, ont été élaborées dans le cadre du projet FRCA « Vibrations of Floors ».
Le guide et le document accompagnateur sont disséminés avec le finance-
ment partiel du Fonds de Recherche du Charbon et de l’Acier dans le cadre
du projet « HiVoSS ».
Les indications pour la détermination des caractéristiques vibratoires du
plancher et quelques exemples numériques sont donnés dans les annexes de
ce document.

3
Contrôle vibratoire des planchers Guide

1. Introduction
1.1. Généralités
Les structures de planchers sont généralement dimensionnées aux Etats Li-
mites Ultimes (ELU) ainsi qu’aux Etats Limites de Service (ELS) :
• Les Etats Limites Ultimes traitent de la stabilité et de la résistance,
• Les Etats Limites de Service font essentiellement référence aux vibra-
tions et par conséquent dépendent des raideurs, des masses, de
l’amortissement et des mécanismes d’excitation.
Pour les structures de planchers minces, comme celles en acier ou en mixte,
les critères de Service sont prépondérants dans le dimensionnement.
Ce guide aborde les points suivant :
• Définition des vibrations acceptables par le biais de classe
d’acceptabilité et,
• Evaluation de la réponse vibratoire du plancher aux actions d’origine
humaine en fonction de l’utilisation prévue du bâtiment.
Plusieurs caractéristiques dynamiques du plancher sont nécessaires pour
l’évaluation du comportement vibratoire. Ces caractéristiques et les métho-
des simplifiées pour leur détermination, sont brièvement abordées dans
l’annexe A. L’annexe B reprend des exemples de calcul.

1.2. Domaine d’application


Ce guide propose des méthodes et des recommandations simples pour la dé-
termination de l’acceptabilité des vibrations provoquées par des personnes
lors d’une utilisation normale. Les mesures réelles effectuées sur site après
construction pourraient différer des valeurs évaluées sans, pour autant, que
ces dernières puissent être remises en cause. Les méthodes de calcul des vi-
brations de plancher font référence aux vibrations de résonance d’origine
humaine, provoquées par la marche de personnes lors d’une utilisation nor-
male du plancher du bâtiment. Les vibrations provoquées par des machines
ou celles provenant d’un trafic de véhicule, ou autre, ne seront pas traitées
dans ce guide.
De même, ce guide ne peut pas être utilisé dans le cas de passerelles pour
piétons ou toute autre structure n’ayant pas de caractéristiques structurelles
ou d’utilisation similaires aux planchers de bâtiment.
Ce guide se concentre sur la prévision et l’évaluation de vibrations au niveau
du dimensionnement.

4
Contrôle vibratoire des planchers Guide

1.3. Références
[1] European Commission – Technical Steel Research: Generalisation of
criteria for floor vibrations for industrial, office, residential and public building
and gymnastic halls, RFCS Report EUR 21972 EN, ISBN 92-79-01705-5,
2006, http://europa.eu.int
[2] Hugo Bachmann, Walter Ammann. Vibration of Structures induced by
Man and Machines” IABSE-AIPC-IVBH, Zürich 1987, ISBN 3-85748-052-X
[3] Waarts, P. Trillingen van vloeren door lopen: Richtlijn voor het voor-
spellen, meten en beoordelen. SBR, September 2005.
[4] Smith, A.L., Hicks, S.J., Devine, P.J. Design of Floors for Vibrations: A
New Approach. SCI Publication P354, Ascot, 2007.
[5] ISO 2631. Mechanical Vibration and Shock, Evaluation of human ex-
posure to whole-body vibration. International Organization for Standardiza-
tion.
[6] ISO 10371. Bases for design of structures – Serviceability of buildings
and walkways against vibrations. International Organization for Standardiza-
tion.

1.4. Définitions
Les définitions ici présentes sont applicables uniquement dans le contexte de
ce guide.

Amortissement D L’amortissement est la dissipation d’énergie d’un


système vibrant. L’amortissement total consiste
en :
• L’amortissement dû aux matériaux et à la
structure,
• L’amortissement dû au mobilier et aux fini-
tions (p.ex. faux-plafond),
• La redistribution de l’énergie dans
l’ensemble du bâtiment.

Masse modale Mmod Dans de nombreux cas, chaque mode d’un sys-
= tème comportant plusieurs degrés de liberté peut
être assimilé à un système à un seul degré de li-
Masse généralisée berté :
1 Kmod
f =
2π Mmod

où : f est la fréquence propre du mode con-


sidéré,

5
Contrôle vibratoire des planchers Guide

Kmod est la raideur modale,


Mmod est la masse modale.
La masse modale peut donc être interprétée
comme la masse activée dans un mode vibratoire
spécifique.

Fréquence propre f Chaque structure a son propre comportement dy-


namique face à la forme et la durée T[s] d’une
seule oscillation. La fréquence f est l’inverse du
temps d’oscillation ou période T (f=1/T).
La fréquence propre est la fréquence d’un système
libre pouvant osciller sans excitation extérieure
continue.
Toutes les structures ont autant de fréquences
propres et de modes vibratoires (formes
d’oscillation) associés que de degrés de liberté. El-
les se distinguent généralement par les différents
niveaux d’énergie (harmonies) créés par
l’oscillation. La première fréquence propre est celle
qui correspond au niveau d’énergie le plus bas.
C’est donc celle qui sera activée de préférence en
premier.
L’équation de la fréquence propre d’un système
libre à un degré de liberté est :
1 K
f =
2π M
où : K est la raideur,
M est la masse.

OS-RMS90 « OS-RMS90 » – valeur efficace de l’accélération


sous l’effet de la marche d’une personne, couvrant
90% de personnes marchant normalement.
OS : « One Step » = pas unique
RMS : « Root mean square » = valeur efficace de
l’accélération a :
T
1 aPeak
aRMS = ∫ a(t ) dt ≈
2

T 0 2

où : T est la période étudiée.

6
Contrôle vibratoire des planchers Guide

1.5. Variables, unités et symboles


a Accélération [m/s²]

B Largeur [m]

f, fi Fréquence propre considérée [Hz]

δ(x,y) Flèche au point avec les coordonnées x,y [m]

D Amortissement (% de l’amortissement critique) [-]

D1 Amortissement dû à la structure [-]

D2 Amortissement dû au mobilier [-]

D3 Amortissement dû aux finitions [-]

l Longueur [m]

K, k Rigidité, raideur [N/m]

Mmod Masse modale [kg]

Mtotal Masse totale [kg]

OS-RMS Valeur efficace de l’accélération sous l’effet de la [-]


marche d’une personne marchant normalement

OS-RMS90 Fractile 90 % des valeurs OS-RMS [-]

T Période (de vibration) [s]

t Temps [s]

p Charge répartie (par unité de longueur ou unité de [kN/m] ou


surface) [kN/m²]

δ Flèche [m]

µ Distribution de la masse par unité de longueur ou [kg/m] ou


unité de surface) [kg/m²]

7
Contrôle vibratoire des planchers Guide

2. Calcul de planchers vis-à-vis des vibrations


2.1. Procédure de dimensionnement
La procédure de dimensionnement décrite dans ce guide est une procédure
simplifiée à trois pas qui sert pour la vérification d’un projet de plancher vis-
à-vis de vibrations sous l’action des usagers :
1. D’abord, on détermine les caractéristiques du plancher de base.
2. En utilisant ces caractéristiques et une série de diagrammes on peut
obtenir le fractile 90 % de la valeur efficace de l’accélération sous
l’effet de la marche d’une personne marchant normalement, ce qui ca-
ractérise la réponse du plancher sous l’action des usagers.
3. Cette valeur est ensuite comparée aux valeurs recommandées pour les
différentes utilisations du plancher.
Ces trois pas sont visibles à la Figure 1. Cette procédure est assimilée à une
méthode simplifiée de calcul manuelle qui est traitée dans le chapitre 4.

Détermination des caractéristiques dynamiques du plancher :


Fréquence propre
Masse modale
Amortissement

Lecture de la valeur d’OS-RMS90

Détermination et vérification de la classe d’acceptabilité

Figure 1 : Procédure de dimensionnement

2.2. Méthodes de dimensionnement connexes


2.2.1. Méthode de calcul manuelle avec l’utilisation des mesures
La méthode de calcul manuelle peut être utilisée aussi dans les cas où les
caractéristiques du plancher ont été déterminées par essais. Pour la déter-
mination des caractéristiques vibratoires du plancher à partir d’essais, voir
les références [1] et [3].

2.2.2. Méthode de fonction de transfert


Dans la méthode de fonction de transfert, au lieu d’utiliser les paramètres
modaux tels que masse, raideur et amortissement modaux, les caractéristi-

8
Contrôle vibratoire des planchers Guide

ques du plancher sont décrites en termes d’une fonction de réponse de fré-


quences ou fonction de transfert. En partant d’une description statistique de
charges dues aux usagers, une analyse probabiliste est effectuée pour dé-
terminer la valeur d’OS-RMS90 du plancher. La méthode est décrite plus dans
le détail dans les références [1] et [3].
Pour la méthode de calcul manuelle qui est une version simplifiée de la mé-
thode de fonction de transfert, on utilise la fonction de transfert classique
pour un oscillateur simple amorti et on effectue en avant l’analyse probabi-
liste pour obtenir la valeur d’OS-RMS90.
La méthode de fonction de transfert peut être appliquée dans les cas où la
réponse de plancher est obtenue par des calculs aux éléments finis ou par
des mesures. On utilise alors le jeu de critères d’acceptation décrit dans ce
guide.

2.2.3. Superposition modale


Deux méthodes d’analyse basées sur la superposition modale sont présen-
tées dans un guide publié par le Steel Construction Institute [4].
La méthode générale consiste en deux pas : on utilise d’abord un logiciel aux
éléments finis pour déterminer les caractéristiques modales du plancher pour
un certain nombre de modes et ensuite on applique au plancher des charges
dues aux usagers pour déterminer la réponse du plancher en terme
d’accélération.
La méthode simplifiée est basée sur une étude paramétrique utilisant une
approche générale et est présentée sous forme de formules analytiques.
Contrairement à la méthode de calcul manuelle, l’approche utilisée pour la
méthode de superposition modale est déterministe et les résultats sont di-
rectement comparables aux limites fournies par les normes internationales
dans les références [5] et [6]. Cette méthode permet aussi de faire la dis-
tinction entre la personne qui marche et provoque les vibrations et celle qui
les subit, ce qui permet de déterminer l’isolation des aires critiques telles que
salles chirurgicales. Des informations approfondies sur cette approche sont
données dans le document accompagnateur.

9
Contrôle vibratoire des planchers Guide

3. Classification des vibrations


3.1. Quantité d’intérêt
La perception des vibrations par les personnes et le sentiment individuel de
gêne associé dépendent de plusieurs aspects. Les plus importants sont :
• La direction de la vibration, même si dans ce guide la vibration verti-
cale est uniquement considérée,
• La position des personnes : être debout, allongé ou assis ;
• L’activité dans laquelle la personne se trouve est importante pour sa
perception des vibrations ; une personne travaillant dans une usine de
production perçoit différemment les vibrations que celle assise dans un
bureau,
• L’âge et l’état de santé des personnes affectées sont aussi des facteurs
importants conditionnant le sentiment de gêne causé par les vibra-
tions.
La perception des vibrations est donc un problème individuel qui ne peut être
décrit que d’une façon qui répond aux attentes de confort de la majorité.
Il est à noter que ce guide se penche uniquement sur les vibrations qui tou-
chent au confort des occupants et non à l’intégrité de la structure.
Afin d’obtenir une procédure de vérification universelle pour les vibrations
d’origine humaine, il est recommandé d’adopter comme mesure la valeur
dite OS-RMS. Cette valeur correspond à l’oscillation harmonique causée par
un pas de référence sur le plancher.
Comme l’effet dynamique de la marche sur un plancher dépend de certaines
conditions comme, par exemple, le poids de la personne, la vitesse de la
marche, le type de chaussures, du revêtement, etc., il est recommandé de
prendre comme valeur de référence 90% d’OS-RMS (OS RMS90). L’indice 90
indique que 90 pour cent de toutes les valeurs OS-RMS sont couvertes par
cette valeur.

3.2. Classes de planchers


Le Tableau 1 répartit les vibrations dans différentes classes (de A à F), en
donnant des recommandations selon l’utilisation du plancher.

10
Contrôle vibratoire des planchers Guide

Tableau 1 : Classification des planchers et recommandations en fonction de leur


utilisation
OS-RMS90 Utilisation du plancher

Limite supérieure
Limite inférieure

Endroit sensible

Résidentiel

Commerce
Education

Industriel
Réunion
Bureau
Classe

Prison
Santé

Sport
Hôtel
A 0,0 0,1
B 0,1 0,2
C 0,2 0,8
D 0,8 3,2
E 3,2 12,8
F 12,8 51,2

Recommandé
Critique
Non recommandé

Les limitations concernant les vibrations sont aussi données dans la norme
internationale ISO 10137 [6], référencée dans les Eurocodes. Ces limitations
sont reproduites par le Tableau 2, avec les limites d’OS-RMS90 équivalentes.

Tableau 2 : Limites de vibrations précisées dans l’ISO 10137 pour les vibrations
continues
Endroit Temps Facteur mul- OS-RMS90
tiplicateur équivalente
Espaces de travail critiques (p.ex. Jour 1 0,1
salle d’interventions chirurgicales, Nuit 1 0,1
laboratoires précis, etc.)
Résidentiel (p.ex. appartements, Jour 2à4 0,2 à 0,4
maisons, hôpitaux) Nuit 1,4 0,14
Bureau calme, open space Jour 2 0,2
Nuit 2 0,2
Bureau généralisés (p.ex. écoles, Jour 4 0,4
bureaux) Nuit 4 0,4
Ateliers Jour 8 0,8
Nuit 8 0,8

Il est considéré que ces dernières sont inutilement sévères et les mesures
dans de nombreux cas ont montré que les limites du Tableau 1 sont plus ap-
propriées (voir [1]).

11
Contrôle vibratoire des planchers Guide

4. Méthode de calcul manuelle


La méthode de calcul manuelle est basée sur l’hypothèse que la réponse dy-
namique d’un plancher peut être représentée par un oscillateur simple. La
fréquence propre, la masse modale et l’amortissement peuvent être obtenus
au préalable, par le calcul, comme exposé dans ce chapitre. Il a été dit pré-
cédemment, dans la section 2.2.1, que ces paramètres modaux peuvent être
obtenus aussi à partir de mesures. Comme ce guide est destiné au dimen-
sionnement des bâtiments neufs, les procédures d’essais n’y figurent pas.

4.1. Détermination de fréquences propres et de masse modale


En pratique, les caractéristiques des planchers peuvent être déterminées soit
par un simple calcul (formules analytiques) soit par la méthode des éléments
finis (EF).
Pour le calcul des caractéristiques dynamiques du plancher, il est fortement
conseillé d’ajouter une fraction réaliste des charges d’exploitation à la masse
même du plancher. Suivant l’expérience dans les bâtiments résidentiels et
non résidentiels, les valeurs vont de 10 % à 20 % des charges d’exploitation.
Pour les planchers très légers, il est recommandé de prendre aussi en consi-
dération la masse d’une personne. La masse minimale représentative re-
commandée est de 30 kg.

4.1.1. Méthode des éléments finis


Sur le marché existent divers logiciels aux éléments finis avec lesquels il est
possible d’effectuer les calculs dynamiques et de déterminer les fréquences
propres. La masse modale peut aussi être obtenue suite à ce calcul des fré-
quences propres.
Etant donné que les éléments finis choisis et la modélisation de
l’amortissement peuvent différer d’un logiciel à un autre, quelques informa-
tions générales peuvent seulement être données dans ce guide à ce sujet.
Si un logiciel aux éléments finis est utilisé pour le calcul des vibrations, il est
à noter que le modèle aux éléments finis pour les calculs dynamiques pour-
rait être très différent de celui pour les calculs aux États Limites, car seules
les petites déformations sont engendrées par les vibrations.
Un exemple typique est la différence des conditions d’appuis utilisées pour
un calcul dynamique par rapport à celles utilisées pour un calcul aux ELU. Un
appui peut être simple aux ELU alors qu’il peut être considéré comme encas-
tré lors d’un calcul dynamique.
Le module d’élasticité dynamique du béton devrait être augmenté de 10 %
par rapport au module sécant statique Ecm.

12
Contrôle vibratoire des planchers Guide

4.1.2. Formules analytiques


Les fréquences et les masses modales des plaques isotropes et orthotropes
ainsi que celles des poutres peuvent être calculées à la main par les formules
contenues dans l’annexe A.

4.2. Détermination de l’amortissement


L’amortissement a une influence importante sur le comportement vibratoire
du plancher. La valeur de l’amortissement d’un système en vibration peut
être calculée indépendamment des fréquences et des masses modales, en
considérant les valeurs données dans le Tableau 3. Ces valeurs prennent en
compte l’influence de l’amortissement de la structure en fonction des diffé-
rents matériaux, de l’amortissement dû au mobilier et celui dû aux finitions.
L’amortissement D est obtenu par l’addition des valeurs appropriées de D1 à
D3.
Tableau 3 : Calcul de l’amortissement
Type Amortissement (% de
l’amortissement critique)
Amortissement de la structure D1
Bois 6%
Béton 2%
Acier 1%
Mixte acier-béton 1%
Amortissement du mobilier D2
Bureaux avec cloisons de 1 à 3 personnes 2%
Bureaux sans armoires ni étagères 0%
Bureaux ouvert “open space”. 1%
Librairies 1%
Résidentiel 1%
Ecoles 0%
Salles de sport 0%
Amortissement des finitions D3
Faux-plafond 1%
Faux-plancher 0%
Chape flottante 1%
Amortissement total D = D1 + D2 + D3

4.3. Détermination de la classe du plancher


Lorsque la masse modale et la fréquence propre sont connues, la valeur de
l’OS-RMS90 et la classe d’acceptabilité du plancher peuvent être déterminées
grâce aux diagrammes donnés à la section 4.4, pour l’oscillateur simple. Le
choix du diagramme dépend de la valeur de l’amortissement du plancher en
condition réelle d’utilisation (finitions et mobilier compris).

13
Contrôle vibratoire des planchers Guide

20
2 2 22 1 1 1 0
19 .6 .4 .2 .8 .4 .2 1 .6 0
.5 0
.4 0. 0.
B
18
0
.7 3 2
17 3 1.6 0.1
16 3 0.8
4 .2 2 1 0
22 2 1 1 .6 0.2
15
5 .2 .
8.6.4 2 8
. .4 .2 1 0.
5
0.
4 0.
14 3
0.7
13 3 1
.6
0
C 0.2

Fréquence (Hz)
12 .8
4 3
.2 0. 0.4 0.3
2 1 1 1 6 0.
11 8 22 . 2
2 . .8 .4 .2 1 5
7
5 .8.64 2
10 0.
1 7 0.3
0 9 6 0.8 0.
9 1 3 1.
6 0.6 0.5 4
1 1
3 2
1 0.7
8
4 3. 2 1.8 1.4 1.2 0.6 0.5

7
2
17
8 5
2 2.2
22..8
.
642 D 1.6
0.8

1
0 .7

9 7 .2
1
6
3 1.
4
2 6
2 1 10 9 21.8
5 1
5
3
3
11
1312 E 4
3.2
2
2..42
2.
2 6
.8
1.6 1.2
1.4

1
.8
1
4 2
4
4
9 3 1.6
5 5
6 1
7 2
6 2.
3 8

3
4
5 3
7 F 1
7
6 4
3.2
2.4
2.6
2.8
3
2
2.4
29 9
10 2.6
11 5 3.22.8
12 4
21 13 8 7 6
96 25 5
11 19
0 6
6 17 87
15 33
11
6
6 6
1 9
2 2 16 12
7
17 13
76 9
6
10 8
41 5
21 11 7
49 9
6 4
12 5
37 29 17
8
45 4
56
25 13 10
7 3.2
32. 8

2.62. 4
2. 2
6
1
25 0 1 000 200 0 300 0 4 000 500 0 6 000 80 00 1 000 0

Masse modale [kg]

Figure 2 : Principe d’application des diagrammes

Le diagramme s’utilise en repérant la masse modale sur l’axe des abscisses


ainsi que la fréquence propre correspondante sur l’axe des ordonnées. La va-
leur OS-RMS90 et la classe d’acceptabilité sont directement lues à
l’intersection des deux droites (voir Figure 2).

: signifie une zone en dehors du domaine tolérable

4.3.1. Systèmes avec plusieurs fréquences propres


Dans certains cas, la réponse du plancher peut être caractérisée par plus
d’une fréquence propre. Dans de tels cas, la valeur d’OS-RMS90 doit être dé-
terminée comme une combinaison de valeurs d’OS-RMS90 obtenues pour
chaque mode de vibration. Le procédé est le suivant :
a) Déterminer les fréquences propres.
b) Déterminer la masse modale et l’amortissement correspondant à cha-
que fréquence propre.
c) Déterminer la valeur d’OS-RMS90 qui correspond à chaque fréquence
propre.
d) Approximer la valeur totale (ou combinée) d’OS-RMS90 en utilisant :
OS − RMS90 = ∑ OS − RMS
2
90;i .
i

e) Relever la classe de plancher correspondante du Tableau 1.

14
Contrôle vibratoire des planchers Guide

4.4. Diagrammes OS-RMS90 pour l’oscillateur simple

Classification based on a damping ratio of 1%


20 12
13 2.6 1.41.2 0.7
17 7 6 4 2.4 0.5
19 11
8
5 2.2 1.8 0.6
2 0.4 0.3 0.2
18 21 1 0.8 0.1
10 9 2.8 1.6
17
16 29
15 25
17
1312
8
7 6 4
3.2
3
2.4 1.8 1.41.2
2.6
2.2
0.7
0.6
0.5
A
11 5 2 0.4 0.2
1 0.8 0.3 0.1
14 21
41 33 2.8
37 109 1.6
13 45
49
3.2
3 0.1
12

11 56
29

25
17
1312
11
8
7 6

5
4 2.6
2.4
2.2
2
1.8
1.41.2 0.7 0.5
0.6 0.4
0.3
0.2
B
76
21 1 0.8
10 0.1
41 33 2.8
10
9 37 9 1.6
96 45
49 0.2

8 29
3.2
3
0.7 0.5
C 0.3
0.1
0.4
12
13 7 6 1.41.2 0.2
4 2.62.4 0.6
7 8 1.8 1 0.8
96 17 0.3 0.2
56 25 2.2 2 0.4
11 5 0.5
176 0.3
76 0.7 0.6
276
256 216
236 1.6 0.4
Eigenfrequency of the floor (Hz)

6 21
196156
136
116

41
33
10
2.8
D
1.4
1.2 1
0.8

0.6
0.4
0.5
0.3

0.7 0.3 0.2


5 9
37 33.2
0.5
45 2.41.82.22
2.6 0.8 0.4
0.6
0.3
1 0.7 0.5 0.4
196 49 1.6
216 4 1.2
4
376 316
396
416
336 236
356276 256
296
29
E 7
6

5
2.8
1.4

1.8 1.2
1
0.8
0.7
0.8 0.6
0.7

12 8 2 1.6 0.6
13 3 2.42.2
2.6
1.4 1 0.80.70.6 0.5 0.4
3.2
0.5 0.4 0.3
1.2 0.6
0.3
3
96
F 17

25
11
1.8
0.7
0.8
1 0.5
0.4
0.3
0.2

56 1.6 1.4 0.6 0.4


4 2.8 2 0.7 0.5
2.2 0.8
2.4 1.2 1 0.6
0.7
32.6
3.2 1.8 1.61.4 1.2 0.8 1
256 9
10 6 5 2
21 7 2.8 2.2
2.4 1.4
1.6
1.8
296 4 2.6
3 2
476 376 76 8 3.2 2.2
496 336 196 2.82.4
2.6
756
876 736 596 456396 316 216 5 3
956796
936776 636
616 576 176 12 6 4 3.2
856676
916896 436 356
536 33
2
836
816
716 556 13 11 9 7
656 516 416
696
10 8 5 4
41
37 17 6 3.23
276 2.4
5 4 2.8
2.6 2.2
116 29 7 3.23
2.4 2 1.8
2.2 1.6
1.4
2.8
2.6 1.2
236 156 45 9 6 2 1.8
1.6 1
12
11 4 1.4 0.8
25 3.2 3 2.4
2.2 1.21
8
0.70.8 0.60.7
136 1.4 0.5 0.4
1.81.6

49 1.2
5 1 0.6
10 2.82.6 0.3
21 0.4
2 0.8

0.5

1
100 200 500 1000 2000 5000 10000 20000 50000 100000

Modal mass of the floor (kg)


Figure 3 : OS-RMS90 pour un amortissement de 1 %

15
Contrôle vibratoire des planchers Guide

Classification based on a damping ratio of 2%


20 11 10 8 4
9 5
3.2
3
2.8 1.81.6 1 0.7 0.5 0.2
19 7 2.42.2 1.4
13 1.2 0.6
18 12 6 2 0.4

A
17 17 0.3
2.6 0.8 0.1
1621
1110 8 4 3.22.8 1.6 1 0.7
15 9 5 3 1.8 0.5 0.2
7 1.4
13 2.42.2 0.6
14 12 6 2 1.2 0.4

13 33 0.3 0.1
29 25 17
2.6
12

11 4137
21
1110 8
9 5
4
3.2
3
2.8 1.6
1.8
1
0.8

0.7
0.5
0.2
B
7 1.4
2.4 0.6
13 2.2
10 12 6 2 1.2 0.4
45 0.1
5649
0.3
9

C
33 25 17
29 2.6 0.8
0.2 0.1
8
21
0.7
11 10 8 4 1.6 1 0.5 0.1
76 3.2 2.8 1.8 0.6 0.4 0.3
7 0.2
4137 9 5 3 1.4
136 1.2 0.2
7 2.4
196 116 2.2 2 0.3
13
Eigenfrequency of the floor (Hz)

6 156 12 6 0.5 0.4


176 45 0.8

5
96 56
49
D 0.7
0.6 0.2

1 0.3
2.6 1.6 0.50.4 0.3
33 17 1.8 1.4 0.8 0.70.6
29 1.2
25 0.4
276216
336296
4 356316 196
236
256 176
E 4 2.8
3.23
2.42.2
2 1
0.8 0.7
0.6
0.50.4
0.5

21 8
11 5 0.3
10
1.6 1.4 1.2 0.60.5 0.4
0.3 0.2
0.7
3 76
F 9

7
1.8

2.6
1
0.8
0.60.5
0.4 0.3
4137 0.7 0.4
6 2 0.5
2.2 1.2 1 0.8 0.6
2.83
3.2 2.4 1.4
1.6 0.7
136 13 12 4 1.8
2 1.2 10.8
1.4
2.6 2.2 1.6
376 5 2.4 1.8
2.8
356 236 3
3.2 2
396
516 416
2.62.2
896
916
676596
556
616
576456 336 216 4 2.4
856
836736 536
696656 476
636 436 256
296 116 8 7 6
2 876 756
776
816 496 2.8
796
716 3
45
17 10 9 3.2 2.62.4
11 2.2
276 5
316 4
2.8 2 1.8
156 49 32.6 2.4 1.6
1.4
3.2 2.2 1.8 1.2 1
56 2 1.6 1.4
6 2.82.4 1.2 1 0.8
1.8 0.8
0.7 0.5 0.6
196 96 7 2.62.2 1.6 1.4 0.4
25 3 0.6
1
21 12
33 29 0.5
2 1.2 0.4
13 5 0.8 0.3
8 4 0.7

1
100 200 500 1000 2000 5000 10000 20000 50000 100000

Modal mass of the floor (kg)


Figure 4 : OS-RMS90 pour un amortissement de 2 %

16
Contrôle vibratoire des planchers Guide

Classification based on a damping ratio of 3%


20 10 1.61.4 0.1
3.2 2.6 0.70.6 0.4
19 9 5 4 2.8 1.2 1
11 7 2 1.8 0.5
8 2.2 0.8 0.2
18 2.4
3 0.3
6

A
17
12
16 13
10 3.2 2.6 1.6 1.4 0.7 0.6 0.1
15 5 4 0.4
9 2.8 1.2
11 7 2 1.8 1 0.5
17 8 0.2
14 2.2 0.8
2.4 0.3
21 3
13 25 6

12
12 0.1

11 37
29
13
10
9
7
5 4
3.2 2.6
2.8
2
1.6
1.4
1.2 1
0.7 0.6

0.5
0.4 B
17 11 1.8 0.2
10 8
2.2 0.8
33 2.4 0.3
45
49 41 3
9 21 6
25 0.1

8
12

13
C
0.2 0.1
10 1.6 1.4 0.7 0.6 0.4
3.2 2.6 0.5 0.3
7 5 4 1
37 9 2.8 1.2 0.2
Eigenfrequency of the floor (Hz)

116 2 0.8
29 11 7 1.8
136 17 8

D
156 2.2
6
56 33 2.4
76 0.4
96 45 3
41 0.3
49
5 21 6 0.2
25 0.70.6 0.5
1 0.8 0.4 0.3
216
196 1.61.4 1.2
0.5 0.3

4
276
236
256 176 12
E 2.6 0.6
0.4

F 13
10
4
3.2
2.8

2.2
2
1.8
0.8 0.6
0.7

0.50.4 0.3
5 0.3
0.2
2.4
3 1
0.7
9 0.5 0.4
0.3
3 1.41.2
37 0.6
196
7 1.6 0.8 0.7 0.50.4
216
1 0.6
276 116 11 8 2.6 21.8
2.8 2.2 1.2
1.4 0.8
1
316 6 3.2 2.4 1.6
356 29 17 1.8
2 1.2
1.4
4 3
456 2.6 2.2 1.6

876
796
696 576
856
836
776756 536 476
616
676 416336296
5
816
736
716 596496
636 396 2.8
2.4
2 656 436
556
516 376 136 1.8
3.2 2
156 1.6
3 2.2 1.4
33 12 2.6 1.8
7 2.4 2 1.6 1.2
256236 21 10
4
2.8 1.4 1
56 1.2 0.8
98 6 2.2 1.8 1
13 3.2 0.80.7 0.6
0.5
45 1.6
1.4 0.4
76 41 1.2 0.6
5
3 2.6 0.5
25 2 1
49 0.7
96 2.4
0.8
0.4 0.3

1
100 200 500 1000 2000 5000 10000 20000 50000 100000

Modal mass of the floor (kg)


Figure 5 : OS-RMS90 pour un amortissement de 3 %

17
Contrôle vibratoire des planchers Guide

Classification based on a damping ratio of 4%


20
2.6 2 1.6 1.2
8 7 4 2.4 1 0.60.5
19 9 6 5 3.2 2.2 0.80.7 0.4
18 1.8 1.4 0.3 0.2
3
17 12 2.8 0.1
11
13

A
16 10
7 2.6 2 1.6 1.21
15 17 98 5
4 2.4 0.6 0.5
6 3.2 2.2 0.4
0.80.7
14 1.8 1.4 0.3 0.2
21 3
13 12 0.1
2.8
11
12 13
10

11
17 98
7
6 5
4
3.2
2.6 2 1.6
2.4
1.2 1 0.6
0.5
B
2.2 0.80.7 0.4
10 0.2
1.8 1.4 0.3
29
37 25 0.1
41 33 3
9 21
1211

8 49
45
13
10
2.8
C 0.1
2 0.2
2.6 1.6 1.21 0.6 0.5 0.4 0.3 0.1
7 87 4 0.7
9 2.4 0.8
56 17 5
96 6 3.2 0.2
2.2
Eigenfrequency of the floor (Hz)

116
6
76
1.8 1.4

37
41 33
25
29

3
D
5
21 0.3
0.4 0.2
2.8 0.60.5
12 1 0.7 0.3
11 0.8
196 1.2

4
236

216
156
176
4945 13
10
E 2 1.6
0.5
0.4

0.3
2.6
2.4 0.6
2.2 0.4
0.3

F 4 1.8 1.4 0.7

7 0.2
3 8 0.8 0.5
9 5 3.2 1 0.6 0.4 0.3
6 1.2
176 0.7 0.5 0.4
17 3 0.8 0.6
2.8 2 1.6 1
1.4 0.7
56 2.4
2.6 2.21.8 1.2 0.8
1
196 96
1.6
356 2 1.4 1.2
3.2
476416
396 1.8
816
796 556
616 436
576 496 376 296236 4
736
836 636 456
776
716
696
2 656 536
676 336 3
596516 2.8 2.2
276 116 1.61.4
316 2.4
76 2.6 1.2
256
5
136 29 1211 2
1.8 1
216 6 1.6 1.41.2 0.8
25 10 7
3.2 2.2 1
8 0.80.7 0.6
37 32.8 2.4 1.2 0.50.4
21
33 2.6 21.8 1.4 0.6

41 9 4 0.7
13 0.5
1 0.8 0.4
0.3

1
100 200 500 1000 2000 5000 10000 20000 50000 100000

Modal mass of the floor (kg)


Figure 6 : OS-RMS90 pour un amortissement de 4 %

18
Contrôle vibratoire des planchers Guide

Classification based on a damping ratio of 5%


20 1.6 1.4 1 0.8 0.7 0.6 0.1
8 7 4 3.2 2.8
19 3 2.21.8 1.2 0.5
6 5 0.4
2.4
18 2.6 2 0.2
0.3
17 10
11
16 13
15
9
87
6 5
4 3.2
3 2.8
1.6
2.2 1.8
1 0.80.7 0.6
1.4 1.2
0.5
0.4
0.1
A
2.4
14 17 2.6 2 0.2
12
13 0.3
10
11
12 9

11
25
13
8 7
6 5
4 3.2
3 2.8
2.2
1.6

1.8
1.4
1
1.2
0.80.7 0.6
0.5
B 0.1

29 0.4
10 21 17 2.42 0.2
2.6
33 12
0.3
9

C
0.1
10
11
8 9
13
1.6 1 0.80.7 0.6 0.2 0.1
7 87 4 3.2
3 2.8 1.4 0.5 0.4
76 1.2
49 0.3
45 37 25 6 2.2 1.8
96 56 5
29
Eigenfrequency of the floor (Hz)

2.4 2
6 21 17 0.2
41

5
33
12
2.6
D
0.4 0.3 0.2
0.70.6 0.5
0.8
10 1

176
4 196 11
1.6 0.3
9

E
1.4
13 1.2 0.4

1.8 0.5
3.2

3
156

136
F 8
7 4 3 2.8 2.2
2
0.6
0.7
0.3
0.2

0.4
76 0.8 0.3
2.4 1 0.5
49 6 5 2.6 0.6 0.4
196 0.7 0.5
1.61.41.2 0.8 0.6
37 25 1.8 1 0.7
45
2.22 1.2
416 2.8 1.4 1
276 3 2.4 1.6
556
596
516 56 3.2
496 436356
536 96 29
476 396 336 17
21
616 456
636 216
2 576 2.6
376 296 12 1.8 1.2
4
316 256
1.4 1
176 2
236 41 2.2 1.6 0.8
10 1.2
5 1
9 2.4 1.8 1.4 0.80.7
116 7 2.8 0.6
0.5 0.4
3
2.6
33 1.2 1
11 1.6 0.3
8 6 3.2 0.7 0.4
0.8
2 0.6

0.5

1
100 200 500 1000 2000 5000 10000 20000 50000 100000

Modal mass of the floor (kg)


Figure 7 : OS-RMS90 pour un amortissement de 5 %

19
Contrôle vibratoire des planchers Guide

Classification based on a damping ratio of 6%


20 7 2.6
6 2.2 1.2 0.3
19 5 2.4 1.6 0.8
1.8 0.6 0.4
3.2 2.8 0.2 0.1
18 4 1
8 2
17 10 1.4
3 0.7
9 0.5
16
15 13
12
7 6
5
2.6
2.2
2.4
3.22.8
1.6
1.8
1.2 0.8
0.6 0.4
0.3

0.2
0.1
A
14 4 1
8 2
17
13 1110 1.4
3 0.7
9 0.5
12
21 7 6 2.6

B
2.2 0.3
11 13 1.2 0.8
12 5 2.4 1.6 0.6 0.1
1.8 0.4 0.2
10 3.22.8
25 4
2 1
29 8
17
9 1110
41 1.4
37 0.7
3
9 0.5
8

49 21 7
6 2.6
C 0.3
0.2
0.1

0.1
7 13 2.2 1.2 0.8 0.6 0.4
5
76 12 2.4 1.6
1.8
6 3.22.8
Eigenfrequency of the floor (Hz)

96
56
45
3329
25

8
4
2 D 1

0.2

5 17 0.7 0.5 0.3

11 1.4
41 10 0.4 0.2
3
37 0.6 0.3
9 0.8
4
176 E 1.2
0.2

7 2.6 0.5
156 1.6
6

F
49 21 2.2 0.4
3 0.3 0.2
1.8 1 0.7
13 2.4 0.6
5
2 1.4 0.8 0.5 0.4 0.3
2.8
3.2 0.7 0.6 0.5
12 4
256 1.2 1
196
216 0.8
236 1.6 0.7
3 1.8 1.4
316 2.2 1.2 1
456 356 76 2.6
436
596
636 8 2.4
576
496
556476 336 116
536
616
516 416
396 2
2 376

136 1
296 1.6
276 25 2.8 0.8
56 1.41.2
3.2 1.8
1 0.7
176 45 0.8 0.6
2.2 0.5
0.4
11 10 6
2
96 0.7
4 3 1.2 0.6
33 17 9 1.6 0.5
29 7 5 1.4
2.6 0.4
2.4
0.8
1 0.3

1
100 200 500 1000 2000 5000 10000 20000 50000 100000

Modal mass of the floor (kg)


Figure 8 : OS-RMS90 pour un amortissement de 6 %

20
Contrôle vibratoire des planchers Guide

Classification based on a damping ratio of 7%


20 2.2 0.1
6 5 4 2.4 1.4 1 0.7 0.5 0.2
19 2.8 1.8
2 1.2
18 3
3.2 2.6 0.3

17 9 7
1.6 0.8 0.6 0.4
8
16
0.1
15

14
13
11
12 10
6 5 4
2.8
3
2.2
2.4

3.2 2.6
2
1.8
1.4 1

1.2
0.7 0.5

0.3
0.2
A
17 0.6
1.6 0.8 0.4
13 7
9
8
12
0.1
6 5 2.2 0.5 0.2

B
4 1.4 0.7
11 11 2.4 1
13 2.8 1.8
12 2
10 21 10 3 1.2
2.6 0.3
25 3.2
29
17 0.6
9 1.6 0.4
7 0.8
9
0.1
8

C
8
4133 0.2
5649 0.5
6 5 2.2 1.4 0.7 0.1
7 37 11 4 1
2.4 0.3
13 2.8 1.8
2
45 12
Eigenfrequency of the floor (Hz)

96
76

25
29
21
10 3

3.2
2.6
D 1.2
0.6
0.4
0.2
0.1

17 0.8
5 1.6
7
0.5 0.3 0.2
9
116

E
8 0.7

4
0.4
33 1.4 1
41
49
0.2

3
136
56
F 6 5
4
2.2

2.4 1.8
1.2
0.6
0.8 0.5
0.3

37 11 2 0.4
2.8 0.3
0.7
3 1.6 0.6 0.5 0.4
2.6 1
13 3.2 0.8
1.4 1.2 0.7 0.6
256
416 296 1.8 1 0.8
176 2.2
376336 236196 12 10
516
616496 356 1.6
576
476
536 2
396 276 45
556456
2 216
436 2.4
156
316 76 21 7 0.8
1.4 1.2

2.8 1 0.7
2.6 0.8 0.6
25 4 3 1.8 0.7 0.5
1.6 1.2 0.4
1
17 8 5
29 9 1.4 0.6
3.2 0.3
96
0.8
2
6
0.5 0.4

1
100 200 500 1000 2000 5000 10000 20000 50000 100000

Modal mass of the floor (kg)


Figure 9 : OS-RMS90 pour un amortissement de 7 %

21
Contrôle vibratoire des planchers Guide

Classification based on a damping ratio of 8%


20 3.2 0.1
5 4 2 1.8 0.5 0.4 0.2
197 6 3 1.6 1.21 0.7 0.3
2.4
2.6
2.8 0.8 0.6
18
1.4
17 9
8 2.2
16
15 13
10
7 6
5 4
3.2
3
2
2.4
2.6
2.8
1.81.6
1.21 0.7
0.8
0.5 0.4
0.3
0.2 0.1
A
14 0.6
11
12 1.4
13
98
2.2
12
17 3.2 2 0.1
5 4 0.5 0.4 0.2
11 21 3 1.8 1.6 1
13 7 6 1.2
2.4 0.7 0.3
10 2.6
10 2.8 0.8

B
0.6
11
25
12 1.4
9
98
2.2 0.1
8 4137
0.2

7
49
56
29
17
21 7
5

6
4
3.2
3
2
1.8
1.6
1
0.5 0.4

0.7
C 0.3 0.1

45 13 2.4 1.2
10 2.6
Eigenfrequency of the floor (Hz)

76
6 0.8 0.6
33
2.8
0.1

D
11 0.2
25
1.4
5 12
0.4 0.3
9 8 0.5 0.2

2.2
4
4137
96
E 2 1 0.7

3.2
17 5 0.6
3 49 1.81.6 1.2 0.3 0.2

56
29
F 21
4

7 6
3

2.4
2.6
0.8

1.4
0.4
0.5

0.70.6
0.3
0.4
13 2.8 0.5
1 0.8
45 1.2 0.6
216 10 0.7
2.2 1.6
356 21.8 0.8
316
496 1
596 436
416
396 296
476 376 176 1.4
576
556
516
536
2 76
456 0.8
336 256
236 33
196
276 136 1.2 0.7
11 3.2 2.4
3 0.6
1 0.8
2.6
0.7 0.5
156 1.6 0.4
116 1.4
0.6
2.8
4 0.3
12 1.8
25 2.2 1.2 0.8 0.5
8 0.4
5
9 2

1
100 200 500 1000 2000 5000 10000 20000 50000 100000

Modal mass of the floor (kg)


Figure 10 : OS-RMS90 pour un amortissement de 8 %

22
Contrôle vibratoire des planchers Guide

Classification based on a damping ratio of 9%


20 5 0.2
4 3.2 2.82.6 2.2 1.6 0.4 0.3 0.1
2.4 1.4 1.2 1 0.8
19 3 0.6 0.5
18 1.8 0.7
6 2
17 8 7
9
16
5 4 3.2 0.4 0.3 0.2 0.1
11 2.2
2.62.4
2.8 1.61.4 1.2
15 0.8

A
1 0.5
13 12 10 3 0.6
14 1.8
0.7
6 2
13 8 7
9
12
17 5 4 0.2 0.1
11 3.2 0.4 0.3
11 2.6
2.8 2.2 1.6 1.2
2.4 1.4 1 0.8 0.5
13 10 3 0.6
12
10 1.8

9
25 21

87
6 2
0.7
B
9 0.1
8
0.2
29 0.4 0.3
45 17 5 4 3.2
7 11 0.5 0.1
2.62.2 1.6
49 2.8 2.4 1.41.2 1 0.8
0.6
76 41
3733
13
12 10
3
C
Eigenfrequency of the floor (Hz)

6
56
1.8 0.7
21
25
0.2 0.1
2
5 6

87 0.3
0.4

4
9
D 0.2

29
E 0.5

0.6

3
45
F 17

11
5
4
3.2
2.2
2.6
1.2 1 0.8
1.6 1.4
0.7
0.3
0.4
2.8 2.4
3 0.5 0.3
1.8 0.6 0.4
136 49 2 0.80.7
1 0.5
236 1.2 0.6
13 10 1.4 0.7
0.8
356
336 1.6
416
256 12
396 76 41
476
456
2 436376 296 196156
316 33
116 96 37 6
276 1
56
176 2.21.8 0.6
216 1.2 0.8 0.5
21 0.7
2.62.4
2
7 3.2 2.8 1.4 0.6 0.4
25 0.5
1
3
8 4 0.3

1.6 0.8
0.7 0.4

1
100 200 500 1000 2000 5000 10000 20000 50000 100000

Modal mass of the floor (kg)


Figure 11 : OS-RMS90 pour un amortissement de 9 %

23
Contrôle vibratoire des planchers Guide

A. Calcul des fréquences propres et de la masse modale des


planchers et d’autres structures
A.1. Fréquence propre et masse modale des dalles isotropes
Les tableaux ci-après permettent le calcul manuel de la première fréquence
propre (selon [2]) et de la masse modale de dalles pour différentes condi-
tions d’appuis.
Les équations prennent pour hypothèses qu’il n’y a pas de déformation laté-
rale sur le pourtour des dalles.
Condition aux appuis : Fréquence propre ; Masse modale
α E t3
encastré rotulé f = ; Mmod = β ⋅ Mtot
L2 12 ⋅ µ (1 − ν 2 )
E Module d’élasticité en N/m²
t Epaisseur de la dalle en m
µ Masse surfacique du plancher incluant les
finitions et le mobilier en kg/m²
ν Coefficient de Poisson
Mtot Masse totale du plancher incluant les fini-
tions et une partie représentative des char-
ges variables en kg
α
9.00

α = 1.57 ⋅ ( 1 + λ2 )
8.00
7.00
6.00
5.00
B 4.00
3.00
2.00
1.00

L 0.00
0.5 0.6 0.7 0.8 0.9 1.0 1.1 1.2 1.3 1.4 1.5 1.6 1.7 1.8 1.9 2.0
Ratio λ = L/B

β ≈ 0,25 pour tout λ


α
16.00
14.00 α = 1 . 57 1 + 2 . 5 λ 2 + 5 . 14 λ 4
12.00
10.00
8.00
B
6.00
4.00
2.00

L 0.00
0.5 0.6 0.7 0.8 0.9 1.0 1.1 1.2 1.3 1.4 1.5 1.6 1.7 1.8 1.9 2.0
Ratio λ = L/B

β ≈ 0,20 pour tout λ

24
Contrôle vibratoire des planchers Guide

Condition aux appuis : Fréquence propre ; Masse modale


α E t3
encastré rotulé f = ; Mmod = β ⋅ Mtot
L2 12 ⋅ µ (1 − ν 2 )

α
14.00

12.00
α = 1 . 57 5 . 14 + 2 . 92 λ 2 + 2 . 44 λ 4
10.00

8.00
B 6.00

4.00

2.00

L 0.00
0.5 0.6 0.7 0.8 0.9 1.0 1.1 1.2 1.3 1.4 1.5 1.6 1.7 1.8 1.9 2.0
Ratio λ = L/B

β ≈ 0,18 pour tout λ


α
12.00
α = 1 . 57 1 + 2 . 33 λ 2 + 2 . 44 λ 4
10.00

8.00

6.00
B
4.00

2.00

L 0.00
0.5 0.6 0.7 0.8 0.9 1.0 1.1 1.2 1.3 1.4 1.5 1.6 1.7 1.8 1.9 2.0
Ratio λ = L/B

β ≈ 0,22 pour tout λ


α
12.00 α = 1 .57 2 . 44 + 2 . 72 λ 2 + 2 . 44 λ 4
10.00

8.00

6.00
B
4.00

2.00

L 0.00
0.5 0.6 0.7 0.8 0.9 1.0 1.1 1.2 1.3 1.4 1.5 1.6 1.7 1.8 1.9 2.0
Ratio λ = L/B

β ≈ 0,21 pour tout λ

25
Contrôle vibratoire des planchers Guide

Condition aux appuis : Fréquence propre ; Masse modale


α E t3
encastré rotulé f = ; Mmod = β ⋅ Mtot
L2 12 ⋅ µ (1 − ν 2 )

α
18.00
16.00 α = 1 . 57 5 . 14 + 3 . 13 λ 2 + 5 . 14 λ 4
14.00
12.00
10.00
B 8.00
6.00
4.00
2.00

L 0.00
0.5 0.6 0.7 0.8 0.9 1.0 1.1 1.2 1.3 1.4 1.5 1.6 1.7 1.8 1.9 2.0
Ratio λ = L/B

β ≈ 0,17 pour tout λ


A.2. Fréquence propre et masse modale des poutres
La première fréquence propre d’une poutre peut être calculée suivant les
formules pour différentes conditions d’appuis du Tableau 4 :
E Module d’élasticité [N/m²]
I Moment d’inertie [m4]
µ Masse surfacique m du plancher multipliée par la largeur [kg/m]
ℓ Longueur de la poutre
Tableau 4 : Calcul de la première fréquence propre des poutres
Conditions aux appuis Fréquence propre Masse modale

4 3EI
f = Mmod = 0,41 µ l
l π 0,37 µl 4

2 3EI
f = Mmod = 0,45 µ l
l π 0,2µl 4

2 3EI
f = Mmod = 0,50 µ l
l π 0,49 µl 4

1 3EI
f = Mmod = 0,64 µ l
l 2π 0,24µl 4

A.3. Fréquence propre et masse modale des dalles orthotropes


Les planchers orthotropes, comme par exemple les planchers mixtes avec
des poutres composées dans la direction longitudinale et la dalle seule dans

26
Contrôle vibratoire des planchers Guide

la transversale, ont des raideurs différentes suivant la longueur ou suivant la


largeur (ExIx > EyIy, voir Figure 12 ci-dessous).
b
y
l

x
z
Figure 12 : Dimensions et axes d’une dalle orthotrope

La première fréquence propre d’une dalle orthotrope simplement appuyée


sur les quatre côtés est :

π Ey Iy   b 2  b  4  E I
f1 = 1 + 2  +    x x
2 µl 4   l   l   Ey Iy

où :
µ est la masse surfacique du plancher, en kg/m²,
ℓ est la longueur du plancher, en m (dans la direction x),
b est la largeur du plancher, en m (dans la direction y),
Ex, Ey sont les modules d’élasticité suivant l’axe x et l’axe y respecti-
vement, en N/m²,
Ix est le moment d’inertie pour la flexion suivant l’axe x, en m4,
Iy est le moment d’inertie pour la flexion suivant l’axe y, en m4.
A.4. Approche par le poids propre pour la fréquence propre
L’approche par le poids propre est une approximation très pratique dans les
cas où la déformée maximale δmax due à la masse m est déjà connue comme
par exemple lors de calculs par éléments finis.
Cette méthode a son origine dans l’équation générale de la fréquence :
1 K
f =
2π M
La raideur K peut être évaluée par :
M×g
K = ,
3
δ max
4

M est la masse totale du système en vibration,

27
Contrôle vibratoire des planchers Guide

g est l’accélération de la pesanteur et


3
δ max est la flèche moyenne.
4
La valeur approximative de la fréquence propre est
1 K 1 4g [mm s2 ] 18
f = = =
2π M 2π 3δ max [mm] δ max [mm]

A.5. Méthode de Dunkerley pour la fréquence propre


La méthode de Dunkerley est une approximation pour calculs manuels. Elle
est applicable lorsque la nature des vibrations semble très complexe mais
elle permet de diviser le problème en plusieurs modes simples. La fréquence
propre pourra alors être déterminée en utilisant les formules décrites aux pa-
ragraphes A.1, A.2 et A.3.
La Figure 13 montre un exemple de plancher mixte avec deux poutres sim-
plement appuyées et une dalle béton libre aux extrémités.
Le mode vibratoire escompté est divisé en deux modes simples indépen-
dants ; un pour la dalle en béton, l’autre pour la poutre mixte. Les deux for-
mes ont leur propre fréquence propre (f1 pour la vibration de la dalle en bé-
ton et f2 pour la poutre mixte).

Système initial:

Mode de la dalle béton:

Mode de la poutre mixte:

Figure 13 : Exemple de la décomposition des formes de mode

Selon la méthode de Dunkerley, la fréquence propre résultante f du système


totale est :
1 1 1 1
2
= 2 + 2 + 2 + ...
f f1 f2 f3
A.6. Approximation de la masse modale

28
Contrôle vibratoire des planchers Guide

La masse modale peut être interprétée comme une fraction de la masse to-
tale d’un plancher, activée lorsque ce dernier oscille dans une forme de
mode spécifique. Chaque mode de vibration a sa fréquence propre et masse
modale spécifique.
Pour le calcul de la masse modale, le mode doit être connu et normalisé par
rapport à la déformation maximale. Puisque le mode ne peut être déterminé
par un calcul manuel, des approximations du premier mode seront généra-
lement utilisées.
De même, les analyses par éléments finis sont souvent utilisées comme al-
ternative au calcul manuel. Si les logiciels ne fournissent pas la masse mo-
dale comme résultat de l’analyse modale, le mode de vibration peut être ob-
tenu par l’application de charges poussant la dalle à adopter la forme de
mode escompté, voir Figure 14.
Mode escompté :

Application des charges :

Figure 14 : Application de charge pour l’obtention du mode escompté (exemple)

Si le mode vibratoire du plancher peut être approché par une fonction nor-
malisée δ(x,y) (c.-à-d. |δ(x,y)|max =1,0), la masse modale correspondante se
calcule par :
Mmod = µ ∫ δ 2(x,y) dF
F


µ est la distribution des masses
δ(x,y) est la déformée verticale au point de coordonnées x,y
Cette équation devient, lorsque le mode est calculé par les éléments finis :
Mmod = ∑δ
Nodes i
i
2
× dMi


fi est la déformée verticale au nœud i (normalisée par rapport à la
déformée maximale)
dMi est la fraction de masse représentée au nœud i

29
Contrôle vibratoire des planchers Guide

Si la fonction δ(x,y) représente la solution exacte pour le mode vibratoire,


l’équation décrite ci-dessus conduit alors à la masse modale exacte.
Les exemples suivants illustrent des calculs manuels de la masse modale :
Exemple 1 : Dalle simplement
appuyée aux quatre t Lx
côtés, Lx~Ly Ly

• Approximation du premier mode de vibration :


π x  π y 
δ (x, y) = sin  × sin  δ (x, y) max = 1,0
L  L ,
 x   y 
• Distribution de la masse :
Mtotal
µ =
Lx Ly

• Masse modale :

Mtotal π x  π y 
Mmod = µ × ∫ δ 2(x,y) dF = × ∫ ∫ sin2   sin2   dx dy = Mtotal
Lx Ly Ly Lx  
F  Lx   Ly  4

Exemple 2 : Dalle simplement


t
appuyée aux quatre Ly
Lx
côtés, Lx<<Ly

• Approximation du premier mode de vibration :


Lx Lx
1. 0 ≤ y ≤ et Ly − ≤ y ≤ Ly :
2 2
π x  π y 
δ ( x, y ) = sin  × sin  δ (x, y ) max. = 1,0
L  L ,
 x   y 
Lx L
2. ≤ y ≤ Ly − x :
2 2
π x 
δ (x, y) = sin  × 1,0 , δ (x, y) max = 1,0
 Lx 
• Distribution de la masse :
Mtotal
µ =
Lx Ly

• Masse modale :

30
Contrôle vibratoire des planchers Guide

Mmod = µ × ∫ δ 2(x,y) dF
F

Mtotal  Lx
Lx
π x  π y  Lx Ly −
Lx
π x  
= × 2 × ∫ ∫ 2 sin2   sin2  
∫ ∫
 L  dx dy + sin2 
Lx
2  dx dy 
Lx Ly  0 0
 Lx   y 
0
2  Lx  
M  L 
= total ×  2 − x 
4  Ly 

Exemple 3 : Dalle portant dans Ly
une direction entre
poutres, dalle et Lx
poutres simplement
appuyées

• Approximation du premier mode de vibration :

δx  π x  δy π y 
δ (x, y) = × sin  + × sin  δ (x, y) max = 1,0
δ L δ  L ,
 x   y 
avec
δ x = Déformée de la poutre
δ y = Déformée de la dalle considérant la déformée des appuis (c.-à-d.
la déformée de la poutre) comme nulle
δ = δ x + δy
• Distribution de la masse :
Mtotal
µ=
Lx Ly

• Masse modale :
2
M δ  π x  δy  π y 
= µ × ∫ δ 2(x,y) dF = total × ∫ ∫  x × sin  + × sin  dx dy
 L 
Mmod
F
Lx Ly Lx Ly  δ  Lx  δ  y 
δ x 2 + δ y 2 8 δ x δy 
= Mtotal × + × 2 
 2δ π2 δ 
2

31
Contrôle vibratoire des planchers Guide

B. Exemples numériques
B.1. Dalle légère avec poutres cellulaires ACB mixtes (bâtiment de bu-
reaux)
B.1.1. Description du plancher
Dans ce premier exemple de bureaux ouverts dits « open space », le com-
portement d’un plancher composé de pré-dalle avec faux-plancher est con-
trôlé par rapport à la marche.

Figure 15 : Structure du plancher

La dalle porte sur 4,2 m entre poutres. Son épaisseur totale est de 160 mm.
Les poutres principales sont des poutres cellulaires Arcelor (ACB) agissant
comme poutres mixtes. Elles sont connectées aux poteaux avec un moment
d’encastrement. La vue en plan est donnée à la Figure 16. La partie repré-
sentative du plancher à considérer dans cet exemple est indiquée en hachuré
à la Figure 16.

32
Contrôle vibratoire des planchers Guide

Figure 16 : Vue en plan du plancher

Pour les poutres de 16,8 m de portée, les profilés ACB/HEM400 de qualité


S460 ont été choisis, pour celles plus petites de 4,2 m ce sont des
ACB/HEM360, aussi en S460.
Les poutres transversales qui portent dans la direction globale X sont négli-
gées pour les calculs, puisqu’elles ne contribuent pas à la descente des char-
ges de la structure.
Les propriétés nominales des matériaux sont :
• Acier S460 : Es = 210 000 N/mm², fy = 460 N/mm²
• Béton C25/30 : Ecm = 31 000 N/mm², fck = 25 N/mm²
Comme indiqué dans la section 4.1.1, le module élastique nominal du béton
sera augmenté pour les calculs dynamiques de 10 % :
Ec , dyn = 1,1 × E cm = 34 100 N/mm²

Le mode de vibration escompté qui correspond à la première fréquence pro-


pre de la partie du plancher est dessiné à la Figure 18. De par le mode re-

33
Contrôle vibratoire des planchers Guide

présenté ici, on peut conclure, pour les calculs dynamiques suivants, que
chacun des bords de la dalle se comporte comme simplement appuyé. De
même pour les conditions aux appuis de la poutre principale, suivant le type
d’assemblage poutre-poteau montré à la Figure 17, il semble évident que
pour des faibles amplitudes comme celles rencontrées dans l’analyse des vi-
brations, la rigidité rotationnelle de l’assemblage est suffisante pour permet-
tre de considérer la poutre comme encastrée.

Figure 17 : Assemblage poutre-poteau

Figure 18 : Mode escompté correspondant à la première fréquence propre de la


partie du plancher considérée

34
Contrôle vibratoire des planchers Guide

Caractéristiques de sections
• Dalle :
Les propriétés de la dalle suivant la direction globale X sont :
Ac , x = 160 mm2 mm

Ic , x = 3,41 × 105 mm4 mm

• Poutre mixte :
La largeur participante de la poutre mixte est obtenue par l’équation
suivante en considérant le premier mode de vibration décrit aupara-
vant :
l0 l0 0,7 × 16,8
beff = beff ,1 + beff ,2 = + = 2× = 2,94 m
8 8 8
Les propriétés de la section nécessaires pour les Etats Limites de Ser-
vice (sans fissuration) sont :
Aa,net = 21 936 mm2

Aa,brut = 29 214 mm2

Ai = 98 320 mm2
Ii = 5,149 × 109 mm4
Charges
• Dalle :
 Poids propre (avec 1,0 kN/m² pour le faux-plancher) :
gdalle = 160 × 10−3 × 25 + 1,0 = 5 kN m2
 Charge d’exploitation : généralement une charge variable de
3 kN/m² est recommandée pour les bâtiments de bureaux. La frac-
tion de charge variable considérée pour le calcul dynamique est
supposée d’environ 10 % de la charge variable totale, d’où
qdalle = 0,1 × 3,0 = 0,3 kN m2
• Poutre mixte :
 Poids propre (avec 2,00 kN/m pour l’ACB) :
4,2
gpoutre = 5,0 × × 2 + 2,0 = 23,00 kN m
2
 Charge d’exploitation :
4,2
qpoutre = 0,3 × × 2 = 1,26 kN m
2
B.1.2. Détermination des caractéristiques dynamiques du plancher

35
Contrôle vibratoire des planchers Guide

Fréquence propre
La première fréquence propre est calculée selon l’approche du poids propre.
La flèche maximale totale sera obtenue par superposition de la flèche de la
dalle et de celle de la poutre principale :
δ total = δ dalle + δ poutre
avec
5 × (5,0 + 0,3) × 10−3 × 42004
δ dalle = = 1,9 mm
384 × 34100 × 3,41 × 105

1 × (23,0 + 1,26) × 168004


δ poutre = = 4,7 mm
384 × 210000 × 5,149 × 109
La flèche maximale est :
δ total = 1,9 + 4,7 = 6,6 mm
La première fréquence propre sera alors obtenue par :
18
f1 = = 7,0 Hz
6,6
Masse modale
La masse totale de la dalle est :
Mtotal = (5 + 0,3) × 102 × 16,8 × 4,2 = 37 397 kg
Suivant l’exemple 3 du chapitre A.6, la masse modale de la dalle peut être
calculée par :
1,92 + 4,72 8 1,9 × 4,7 
Mmod = 37 397 ×  + 2×  = 17 246 kg
 2 × 6,6
2
π 6,62 

Amortissement
Le taux d’amortissement de la dalle acier-béton avec faux-plancher se cal-
cule à partir du Tableau 1 :
D = D1 + D2 + D3 = +1 + 1 + 1 = 3 %
avec
D1 = 1,0 (dalle acier-béton)
D2 = 1,0 (bureau ouvert)
D3 = 1,0 (faux-plancher)
B.1.3. Evaluation
Selon les caractéristiques modales calculées ci-dessus, le plancher est de
classe C (Figure 5). La valeur OS-RMS90 espérée est d’environ 0,5 mm/s.

36
Contrôle vibratoire des planchers Guide

Suivant le Tableau 1, la classe C fait partie du domaine recommandé pour


les bâtiments de bureaux, l’exigence est donc remplie.
B.2. Bâtiment de bureaux à 3 niveaux
B.2.1. Description du plancher
La portée du plancher de ce bâtiment, voir Figure 19, est de 15 m entre les
deux poutres de rive extrêmes. Les poutres secondaires sont des IPE600 et
ont un entre-axe de 2,5 m. Les poutres principales de rive, de portée 7,5 m
de poteau à poteau, sont aussi des IPE600, voir Figure 20.

Figure 19 : Vue d’ensemble de la structure

Figure 20 : Vue en plan du plancher avec désignation des sections en acier

La dalle est une dalle mixte d’épaisseur totale 15 cm avec un bac acier CO-
FRASTRA 70, voir Figure 21.

37
Contrôle vibratoire des planchers Guide

Figure 21 : Composition du plancher

Les propriétés nominales des matériaux sont :


- Acier S235 : Es = 210 000 N/mm², fy = 235 N/mm²
- Béton C25/30 : Ecm = 31 000 N/mm², fck = 25 N/mm²
Ec , dyn = 1,1 × E cm = 34 100 N/mm²

Propriétés des sections


• Dalle (perpendiculaire aux poutres) :
A = 1 170 cm²/m
I = 20 355 cm4/m
g = 3,5 kN/m²
∆g = 0,5 kN/m²
• Poutre mixte (beff = 2,5 m ; E = 210 000 N/mm²) :
A = 468 cm²
I = 270 089 cm4
g = (3,5+0,5) x 2,5 + 1,22 = 11,22 kN/m
Charges
• Dalle (perpendiculaire aux poutres) :
g + ∆g = 4,0 kN/m² (poids propre)
q = 3,0 x 0,1 = 0,3 kN/m² (10 % des charges variables totales)
ptotal = 4,3 kN/m²
• Poutre mixte (beff = 2,5 m ; E = 210 000 N/mm²) :
g = 11,22 kN/m
q = 0,3 x 2,5 = 0,75 kN/m
ptotal = 11,97 kN/m

38
Contrôle vibratoire des planchers Guide

B.2.2. Détermination des caractéristiques dynamiques du plancher


Conditions aux appuis
Les poutres secondaires aboutissent sur des poutres principales qui sont de
sections ouvertes à faible rigidité en torsion. Ces poutres peuvent donc être
considérées comme simplement appuyées.
Fréquence propre
Pour cet exemple, les conditions de support sont déterminées de deux ma-
nières. La première est l’application de la formule de la poutre en négligeant
la raideur transversale du plancher. La deuxième consiste en la méthode du
poids propre en prenant en compte la rigidité transversale.
• Application de la formule de la poutre (Chapitre A.2) :
p = 11,97 kN/m ⇒ µ = 11,97 × 103 [kg m/s² m] / 9,81 [m/s²] = 1 220 kg/m
2 3EI 2 3 × 210 000 × 106 [N/m²] × 270 089 × 10 − 8[m4 ]
f = = = 4,77 Hz
π 0,49 µl 4 π 0,49 × 1 220 [kg/m] × 154 [m4 ]
• Application de l’équation des dalles orthotropes (Chapitre A.3) :

π E y Iy   b 2  b  4  E I
f1 = 1 + 2  +    x x
2 µ l4   l   l   Ey Iy

π
210 000 × 106 × 270 089 × 10−8   2,5 2  2,5  4  34 100 × 20 355
= 1+ 2  +  
2 1 220 × 154   15   15   210 000 × 270 089
= 4,76 × 1,00 = 4,76 Hz

• Application de la méthode du poids propre (Chapitre A.4) :


δ total = δ dalle + δ poutre

5 × 4,3 × 10−3 × 2 5004


δ dalle = = 0,3 mm
384 × 34 100 × 20 355 × 101
5 × 11,97 × 15 0004
δ poutre = = 13,9 mm
384 × 210 000 × 270 089 × 104
δ total = 0,3 + 13,9 = 14,2 mm
18
⇒ f1 = = 4,78 Hz
14,2
Masse modale
La détermination de la fréquence propre ci-dessus a montré que le compor-
tement dynamique du plancher peut être assimilé au modèle d’une poutre
simple (voir Tableau 4). Ce modèle sera donc utilisé pour la masse modale :
Mmod = 0,5 µ l = 0,5 × 1 220 × 15 = 9 150 kg

39
Contrôle vibratoire des planchers Guide

Amortissement
Le taux d’amortissement de la dalle acier-béton avec faux-plancher se cal-
cule à partir du Tableau 1 :
D = D1 + D2 + D3 = +1 + 1 + 1 = 3 %
avec
D1 = 1,0 (dalle acier-béton)
D2 = 1,0 (bureau ouvert)
D3 = 1,0 (faux-plafond)
B.2.3. Evaluation
Selon les caractéristiques modales calculées ci-dessus, le plancher est de
classe D (Figure 5). La valeur OS-RMS90 attendue est d’environ 3,2 mm/s.
Suivant le Tableau 1, la classe C fait partie du domaine recommandé pour
les bâtiments de bureaux, l’exigence est donc remplie.

40
Contrôle vibratoire des planchers Guide

NOTES

41
Contrôle vibratoire des planchers Guide

42
Contrôle vibratoire des planchers Guide

43