Vous êtes sur la page 1sur 48

~ ​Rapport de

stage ​~

Wedding planner 

Poste occupé  Wedding planner


Entreprise  Blossom Formation

Période  Paris, mai 2017

  Cassandra Chatainier
Auteur  21402362
Magistère 1 Communication Interculturelle

Institution  INALCO

Distribution  ☐ Public ☒ Restreint

Ce document présente un résumé de mon expérience acquise


lors de mon stage de fin d’année, de avril 2017 à fin juillet 2017.
Description  Vous y trouverez en détail la présentation de l’entreprise, son
secteur d’activité et l’équipe qui la porte. Et enfin, mes missions
effectuées ainsi qu’un bilan personnel.
 
 
Déclaration sur l’honneur  

 
Je soussignée, ​Cassandra CHATAINIER​, déclare avoir rédigé ce travail sans aides extérieures
non mentionnées ni sources autres que celles qui sont citées. L’utilisation de textes
préexistants, publiés ou non, y compris en version électronique, est signalé comme telle. Ce
travail n’a été soumis à aucun autre jury d’examen sous une forme identique ou similaire, que
ce soit en France ou à l’étranger, à l’université ou dans une autre institution, par moi-même ou
par autrui.

Je suis informée que mon travail est susceptible d’être contrôlé avec un logiciel destiné à cet
effet, avec les conséquences prévues par la loi en cas de plagiat avéré.

Lieu et date Nom Prénom + N° d’étudiant Signature

A Melun, le 10 mai 2017 Cassandra Chatainier Cassandra Chatainier


21 40 23 62

1
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
Chatainier Cassandra : ​Wedding planner. ​Blossom Formation.​ 2017. Rapport de
stage 1​ère​ année du ​Magistère Communication Interculturelle de l’INALCO​ (Mag-C2i)

Paris, Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO)


Filière de Communication et Formation Interculturelles (CFI)

Directeur du rapport

Peter STOCKINGER (​Directeur de la filière CFI, professeur des universités)

2
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
Résumé
Mon stage s'est déroulé au sein de l’entreprise Blossom Formation​, spécialisée dans
l’organisation de mariages. Au cours de cette période, j'ai contribué à l’organisation de divers
mariages tout en assistant les futurs mariés dans leur démarche. ​De plus, j’ai également
participé à l’aménagement de l’espace et à la mise en place de la décoration lors du jour J : la
supervision sur le terrain, la scénographie événementielle ...

Je peux affirmer avec certitude que j'ai effectué des activités variées qui m'ont permis
de gagner en expérience. En effet le contact humain, la gestion de son propre stress et celui
des autres, la détermination et le dépassement de soi, sont autant des éléments qui m'ont
aidée à avoir un aperçu dans le domaine de l’événementiel de manière beaucoup plus
prononcée.

Mon travail a facilité la préparation de plusieurs événements et j'ai pu m'investir dans


différentes missions (organisation partielle, coordination, décoration) selon les mariages, ce
qui faisait de moi une personne polyvalente et utile à la structure. Grâce à cela, j'ai gardé
contact avec Blossom Formation et je me suis vue proposer de participer à de prochains
mariages durant mon année de M2.

Abstract

My internship took place within the company Blossom Formation, specialized in the
organization of weddings. During this period,I contributed to the organization of various
marriages while assisting the future bride and groom in their approach. Moreover, I also
participated in the interior design and the decoration's establishment on D day : the
supervision on the site, the scenography ...

I can certainly say that during this internship I performed various activities which
allowed me to gain experience. Indeed human contact, stress management (me and others),
determination and excelling oneself, are so many elements which helped me to have a better
overview in the field of event organization.

My work has facilitated the preparation of several events and I was able to get involved
in different missions (partial organization, coordination, decoration) according to the
marriages, so I was a versatile and useful person to the structure. Thanks to my work, I kept
contact with Blossom Formation and I have proposed to participate in future weddings next
year.

3
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
Rapport de stage
Table des matières 

Résumé 3
Abstract 3
Avant-propos 6

Première partie : l’entreprise et son secteur d’activité 8


I. Présentation générale 8
1) Petite fiche d’identité
2) Informations globales
3) Un peu d’histoire ...
II. Activités principales 9
1) Formations aux divers métiers du mariage
2) Missions proposées selon la formation choisie
III. Organigramme 13

Deuxième partie : présentation du stage 14


I. Descriptif et fonctionnement 14
II. La session de formation Wedding planner 15
1) Planning de la semaine
2) Programme

Troisième partie : mes missions effectuées ​26


I. En quoi consiste le métier de Wedding planner ? 26
II. Descriptif de mes missions 27
Organisation partielle
Coordination jour J
Décoration et scénographie

Quatrième partie : les principales compétences requises, savoir être et savoir faire 35

Cinquième partie : rapport avec la formation universitaire 37

4
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
Sixième partie : évaluation personnelle et perspectives 38
I. Apports professionnels et personnels 39
II. Une expérience enrichissante mais décevante 39
III. Nouvelles perspectives d’avenir 42

Conclusion 43

Sources 44

Images et illustrations 45

Glossaire 46

 
 
 
 

5
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
A​vant propos 

Etudiante en première année de Magistère Communication Interculturelle (Mag C2i) à


l’INALCO, j’ai effectué mon “stage” de fin d’année chez l’entreprise ​Blossom Formation​,
spécialisée dans​ l’organisation de mariages​.

Passionnée par l’événementiel, j’ai choisi ​Blossom Formation car cette entreprise a tout
simplement été un véritable coup de coeur pour moi. Chaque mois, depuis novembre, je
parcourais divers sites d’offres d’emplois pendant des heures et des heures tels que Indeed,
Profil culture, Job culture, Pôle emploi, Studyrama ou encore les réseaux sociaux (Twitter,
Facebook) … Toutefois, rien ne me convenait. J’étais loin d’être satisfaite mais je n’ai pas pour
autant abandonné mes recherches. J’ai même déposé des CV et lettres de motivation au forum
professionnel de l’Inalco où j’ai d’ailleurs eu des propositions de stage dans le tourisme et la
culture, mais c’est comme s’il me manquait quelque chose.
Et puis un jour au mois de mars, par le plus grand des hasards, j’ai aperçu une annonce
sur un réseau social. Lorsque je l’ai vue, je n’ai pas hésité, je me suis aussitôt “jetée dessus”,
j’avais des étoiles plein les yeux. Dès lors, j’ai envoyé ma candidature pour un poste de
wedding planner du ​25 avril au 31 juillet 2017​. L’univers du mariage m’a toujours fascinée
mais j’ignorais qu’il existait des entreprises en France spécialisées ​uniquement dans ce
domaine. ​Poursuivre une activité dans leur structure représentait pour moi une réelle
opportunité dans l'évolution de mon parcours professionnel ainsi qu'un enrichissement
personnel. Car cette fois, je ne gérais pas de “simples petits événements” comme des soirées
culturelles, des expositions … Je souhaitais un poste à responsabilité, me sentir utile. Le fait de
gérer un tel événement où je ferais le bonheur des gens et où je serais responsable du plus
beau jour de leur vie est plus qu’un privilège pour moi, c’est un honneur. Et c’est cela que je
veux véhiculer au travers de mes événements, rapprocher les personnes, les rendre heureuse et
ce, grâce à mon travail. Voilà pourquoi j’ai pris du temps à trouver ​LE bon stage car je
souhaitais vraiment faire quelque chose qui paraisse exceptionnel à mes yeux.

Je le reconnais, j’ai été très exigeante. Je tenais à ce que tout soit parfait, dans les
moindres détails : valeurs partagées, ambiance, équipe, activités, rémunération, tâches,
horaires… Je recherchais le meilleur pour me sentir épanouie dans mon travail car jusqu’ici,
j’ai toujours été déçue par mes expériences professionnelles. Bien que celles-ci soient
intéressantes, la chose dont je redoute le plus dans une quelconque expérience est l’ennuie.
Pour moi il n’y a rien de pire que de s’ennuyer dans sa vie professionnelle, il faut prendre un
minimum de plaisir à travailler, c’est capital. Mais est-ce moi qui ai un problème ? Y’a t-il une
entreprise faite pour moi ? Plus j’avance, et plus je redoute mon insertion dans la vie active,
car aujourd’hui, le monde du travail m’intimide ...

6
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
L’enjeu de ce stage était de découvrir un tout nouvel univers professionnel et
d'approfondir mes compétences dans la création d’événements, mais aussi, comme cité plus
haut, d’avoir un poste à responsabilité pour me sentir utile. C’est une superbe opportunité
pour moi, et j’espère de tout coeur ressembler à une véritable professionnelle d’ici le mois
d’août. Au sein de ​Blossom formation​, j’ai tenu le poste de Wedding planner et ma mission
consistait simplement à aider une équipe dans l’organisation de mariages.

Cassandra Chatainier
Melun - 20/05/2017

7
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
PREMIÈRE
​L'entreprise et son secteur d’activité 
PARTIE

Présentation générale
Plan Activités principales
Organigramme

❏ Former les individus aux différents métiers de l’univers du


Objectifs mariage
❏ Permettre une intégration à un réseau professionnel
❏ Partager et transmettre une passion

I. Présentation générale 
1) Petite fiche d’identité
Nom ​: Blossom Formation
Siège social​ ​: 5 rue Manin, 75019 Paris
Téléphone​ ​: 01 42 40 57 10
Site internet​ ​: ​http://www.blossomformation.fr/
Forme juridique​ : Société à Responsabilité Limitée
Effectif​ ​: entre 2 et 5 employés
Activités ​: Sessions de formations, événementiel

2) Informations globales
Fondée en ​2014​, ​Blossom Formation est une ​entreprise​, ou plus exactement un ​“centre de
formation” destiné aux ​métiers du mariage à Paris. ​Blossom ​organise en moyenne un mariage
par week-end et intervient sur toute la France, non à l’étranger.

L’objectif consiste à former des individus à ces métiers passionnants que la structure exerce
depuis maintenant quelques années, qu’ils soient en reconversion professionnelle ou en
recherche d’études, ils ont la possibilité de s’épanouir au sein de leur établissement. Blossom
propose une pédagogie adaptée à leur expérience de wedding planner, décorateur
événementiel, officiant de mariage, photographe de mariage ou décorateur d’intérieur, afin de
les perfectionner dans leur domaine souhaité et les intégrer à un réseau de professionnels du
mariage.

8
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
Officiellement, trois personnes travaillent directement à ​Blossom Formation, mais de temps à
autre, deux intervenants rejoignent l’équipe. Je n’ai hélas pas d’informations complémentaires
à ce sujet car il s’agit d’une structure assez particulière et atypique.

3) Un peu d’histoire ...


Comment l’entreprise est-elle née ? Julie Azoulay, passionnée par l’univers du mariage,
décide de créer sa propre entreprise à Paris après dix années à explorer les tendances dans
le monde du mariage. Designer floral et décoratrice événementielle, plus connue sous le
nom de « BLOSSOM LE BOUQUET », elle gère aujourd’hui l'entreprise ​Blossom Formation
et réunit une équipe pédagogique constituée de professionnels du mariage, tous actifs, dont
l'expérience est reconnue.

II. Activités principales

1) Formations aux divers métiers du mariage

Blossom formation propose diverses formations et prestations telles que :

★ DÉCORATION ÉVÉNEMENTIELLE
Formation complète qui permettra aux personnes d’élaborer leurs premiers décors. On y
apprend les bases de la décoration événementielle, les différents aspects du métier et les
coulisses de ces somptueux décors. De même, il est possible de réaliser seul des arrangements
floraux associés à tout type d'événement.

Derniers préparatifs du mariage et aménagement de l’espace

9
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
★ OFFICIANT DE CÉRÉMONIE
La cérémonie laïque est une célébration formelle de l’engagement, sans maire, ni représentant
religieux. Elle est souvent appelée « cérémonie à l’américaine » ou « cérémonie symbolique ».
L’officiant est le porte parole d’un couple et de l’amour qu’ils partagent, son rôle est de les
accompagner dans la création d’une cérémonie qui leur ressemble, d’écrire les textes et veiller
au bon déroulement de la cérémonie en lui donnant vie avec sensibilité et naturel.

★ WEDDING PLANNER
Mon choix !
Voir ​page 15​ : “la session de formation Wedding planner”. Du 25 au 28 avril 2017

10
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
★ DESIGN FLORAL
Passionné(e) de fleurs ? A travers cette formation, on y
apprend diverses techniques qui se rapportent à l’art
floral. Que ce soit le bouquet pour la mariée, le décor,
l’art de la table, tapis de fleurs, composition piquée …
Les fleurs jouent un rôle central dans le décor d’un
mariage !

★ PHOTOGRAPHIE DE MARIAGE
Propositions de workshop dispensés par des
professionnels d'agences photos parisiennes parmi
les plus reconnues, pour une spécialisation aux
techniques adaptées à la photographie de mariage.
Ouvert à tous ceux qui souhaitent se spécialiser dans
le mariage ou se perfectionner !

Et enfin d’autres modules et ateliers comme déco pro, papeterie illustrée ou encore
décoration d’intérieur

DECO PRO
Cet atelier propose d'apprendre à construire différents décors adaptable à l’événement, buffets
tables lumineuses, mises en scène…

PAPETERIE ILLUSTRÉE
Le module Papeterie propose de vous initier aux techniques d’illustrations inscrites dans les
tendances actuelles, la calligraphie, l’infographie, l’imprimerie et l’accessoirisation.

DÉCORATION D'INTÉRIEUR
Expert en aménagement de l’espace, la mission consiste à faire de leur intérieur un lieu
unique, à l’image d’un client. On y apprend les bases du dessin à main levée, croquis,
perspectives ainsi que la les bases du dessin en 3D avec le logiciel Sketchup

11
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
2) Missions proposées selon la formation choisie
Que ce soit de la décoration événementielle, du design floral, de la photographie ou tout
autre type d’activité, toutes ces formations sont rattachées à l’univers du mariage. Une fois la
session de formation terminée, ​Blossom ​nous offre deux possibilités :

Se mettre directement à son compte (freelance, entreprenariat…)

OU

Travailler pour Blossom Formation

Ce système s’applique à n’importe quelle type de formation, chaque mission est proposée
selon la catégorie choisie. Dans le cas de la session Wedding Planner, il est possible
d’intervenir avec une équipe directement sur le terrain le jour J et d’aider en amont à
l’organisation du mariage pour mieux nous préparer au métier et acquérir de l’expérience
avant d’être parfaitement indépendant.

12
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
III.​ Organigramme

EFFECTIF​ : 3 employés + 2 personnes qui y travaillent de temps à autre (sans compter les
“futurs formés”). Qui sont-ils ?

Julie Azoulay​ = chef d’entreprise


Blossom Formation. Paris

Katline Durant ​= formatrice/coach ​ Marion Tessier​ = assistante


Blossom formation. Paris ​Blossom formation. Paris
Mais aussi … Wedding planner chez Artis événement

Les futures wedding planner


Cassandra Chatainier (moi-même)
+ ceux qui ont bénéficié de la formation
Blossom Formation

13
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
DEUXIÈME Présentation du stage dans son ensemble 
PARTIE

Plan Descriptif et fonctionnement


La session de formation wedding planner

Dans cette partie, j’expliquerai en détail comment fonctionne


Description exactement cette entreprise et le déroulement de ma formation en
tant que wedding planner.

I. Descriptif et fonctionnement 

Le siège se situe au 5 rue Manin à Paris, dans lequel nous effectuons toute la
préparation en amont, puis nous intervenons directement sur le terrain, pour organiser les
divers mariages situés sur l’ensemble de la France.

Blossom Formation propose des formations accessibles pour laisser sa chance à tous.
Néanmoins, travailler pour eux nécessite tout de même des compétences et qualités
indispensables. Avant de débuter la formation, j’ai passé un entretien avec la chef d’entreprise
Julie Azoulay pour évaluer mon profil et ma motivation. ​Une fois le diplôme obtenu à la fin de
la formation, comme évoqué précédemment, les futurs wedding planner ont le choix de partir
à l’aventure seul pour vivre pleinement de façon indépendante ou bien de rester au sein de
l’entreprise et travailler à leur compte, en répondant à leurs multiples appels de missions via
Facebook, mails ...

Il existe ​deux​ types de missions :


★ Missions de 6h-7h par jour (rémunérées) : nous sommes convoqués pour organiser un
mariage avec une équipe, cela peut être sur le terrain et/ou en amont
★ Stages, tutorats (non rémunérés) : ​il s’agit d’un stage sur le terrain afin de découvrir
l'envers du décor du métier de Wedding planner en accompagnant la chef d’équipe

Bien sûr, comme ce travail repose sur de l’événementiel, nous n’avons pas d’emploi du temps
fixe sur lequel nous fixer. Nos missions diffèrent selon les mariages, la saison, les individus
etc. Il y a des périodes creuses (automne/hiver) et des périodes pleines (printemps/été).
Heureusement, j’ai eu la chance d’être recrutée sur la saison estivale, c’est le moment propice
où les personnes se marient !

14
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
II. La session de formation Wedding planner 

Avant de débuter concrètement cette activité, j’ai été formée durant quatre jours dans les
locaux de l’entreprise du ​mardi 25 au vendredi 28 avril 2017​, pour un total de 2
​ 8h00​.
Nous étions un petit groupe de 5 personnes, composé uniquement de femmes, dans la même
tranche d’âge (20 à 27 ans). L’ambiance était superbe. Mes camarades étaient très
sympathiques et ​Katline Durant​, notre formatrice, nous a transmis tout son savoir et son amour
envers son métier !

J’avais réellement hâte de commencer ! Et j’étais rassurée sur le fait que cette formation ne me
paraissait pas totalement inconnue car celle-ci reprenait de nombreux points que nous avions
abordés depuis la licence CFI. Je me sentais donc très à l’aise, dans mon élément, et j’en ai
même profité pour aider les membres de mon équipe..

Cette formation a été très utile et instructive, bien que nous ne sommes pas entrées
suffisamment dans les détails selon moi. Bien sûr, être formée en 28 heures est limite en
terme de temps, mais si je n’avais pas un Bac +4 derrière moi, j’aurais eu des difficultés à
comprendre et suivre tous les points. Et c’est ce qui s’est passé avec trois de mes camarades,
venant d’un milieu totalement différent (maquillage, immobilier …), c’était assez contraignant
pour elles car elles n’avaient aucun acquis.

Atelier floral : Bouquet de la mariée

15
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
>> Objectif de la formation
Si vous rêvez de devenir le chef d’orchestre de somptueux mariages, Blossom vous propose
d’acquérir toutes les bases nécessaires pour démarrer votre activité. Leurs formateurs
sélectionnés parmi les plus influents et professionnels, tous actifs dans le milieu du mariage
vous transmettront tout leur savoir et partageront avec les individus leur expérience.

>> Public visé


Cette formation s’adresse à des personnes passionnées par le mariage, ayant un goût pour
l’organisation ainsi que les compétences et la maturité nécessaire à la création d’une
entreprise. Blossom donne toutes les astuces pour y parvenir. La pédagogie est adaptée au
marché français et si besoin étranger par l’intermédiaire de nos prestataires partenaires de
l’évènementiel.

>> Prérequis
La formation de wedding planner s’adresse à des personnes ayant un bon relationnel et autres
aptitudes, les mots d’ordre sont :

ECOUTE ORGANISATION DISPONIBILITÉ

>> Les plus de la formation


➢ Des programmes ciblés et revus régulièrement afin d’enseigner les clefs essentielles à
la mise en route de votre projet
L’apprentissage se fait en adéquation avec l’évolution du marché et de la demande.
➢ La devise de Blossom formation est de sélectionner des formateurs parmi les meilleurs
dans leur domaine
➢ Tous très actifs avec expérience reconnue et pédagogie attrayante, ils transmettront aux
individus tout leur savoir faire.

A SAVOIR
La formation étant payante, il existe ​différentes solutions de prise en charge pour son
financement. Pour ma part, j’ai rempli divers papiers administratifs avec ​Julie Azoulay ​où j’ai
bénéficié d’une aide de l’Etat pour financer en totalité ma formation.

16
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
PLANNING DE LA FORMATION

9h00-16h00 9h00-16h00 10h00-17h 9h00-16h00

JOUR 1 JOUR 2 JOUR 3 JOUR 4


Mardi 25 avril Mercredi 26 avril Jeudi 27 avril Vendredi 28 avril

Se présenter en trois
minutes Prestations et tarifs Atelier floral
“Pitch elevator”
Notoriété numérique
Organisation : Plan de
Brainstorming Les outils Technique de la communication
autour du métier de Gestion d’un premier vrille ​Bouquet de la
Wedding planner RDV mariée
Gestion des RDV de
suivi Accessoires fleuris
Couronnes de fleurs
L’univers du mariage Devis / Factures boutonnières
Budget prévisionnel
Plan marketing
Les différents types Etude de marché
de mariage Notoriété
Stratégie et objectifs
Création d’un réseau
(prestataires, clubs, La coordination Création de centre de
réseaux …) table : composition
piquée
Formalités de la
création d’entreprise
Carnet d’adresse du
Wedding planner Entretien et Entretien et
simulation conclusion de la
formation

17
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
PROGRAMME

★ Mardi 25 avril

LE MARIAGE ET LE MÉTIER DE WEDDING PLANNER

❏ Présentation du métier de wedding planner

La mission du Wedding planner consiste à orchestrer un mariage de A à Z, il doit tout


coordonner et tout gérer → Voir Partie III, page 26.

A la base, ce métier provient des Etats-Unis, 90% de la population font appel à des wedding
planner là bas, c’est très répandu. Or en France, seulement 10% des futurs mariés ont besoin
d’un professionnel pour organiser leur mariage.

Clientèle : cadres, cadres supérieurs, beaucoup de pouvoir d’achat, qui n’ont pas le temps

Aujourd’hui​ :
➔ Secteur en plein essor : les gens se marient moins, mais MIEUX (on préfère se marier
plus tard, avec plus de budget).
➔ 239 000 mariages ont eu lieu en 2015 en France
➔ Age moyen pour se marier : femmes = 30 ans / hommes = 32 ans
➔ Environ 1500 wedding planner sont présents en France, surtout en Ile de france et dans
le sud
➔ Budget moyen : 20 à 30 000€ en Ile de france

Contrairement à ce que l’on croit, le métier de wedding planner est assez stable, c’est nous qui
sommes maître de notre stabilité. Toutefois, il s’agit d’un métier assez stigmatisé et peu
reconnu.

❏ L’univers du mariage et son évolution


Un mariage regroupe beaucoup de professionnels, de nombreux prestataires peuvent
intervenir dans ce domaine :

Nourriture Art et beauté Décoration Pratique Autre

Traiteur Graphiste Wedding Chauffeur pour Salle de


Pâtissier Photographe designer navette réception
(cake designer) Vidéaste Fleuriste Babysitter Officiant
Caviste Habilleuse Tentiste Location de Animateur
(boissons) Maquilleuse matériel DJ
Coiffeuse Joalliers

18
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
Diverses tendances existent dans l’univers du mariage, voici les plus appréciées en ce moment

CHAMPETRE
Lieu idéal​ : grange, ferme, à la campagne ...
Charme rustique
Couleurs neutres et sobres
Beaucoup de matières naturelles (surtout du bois)
→ décorations végétales
Exemples​ : bottes de pailles, feuillages, fleurs ...

GUINGUETTE
Lieu idéal​ : dans les bois, champs de blé, moulin …
Animations : ​pétanque, quilles, chamboule tout, bar à
limonade par exemple
Couleurs récurrentes : blanc, bleu, et beaucoup de
rouge
Objets : ​ guirlandes lumineuses, rosaces, lampions ...

BOHEME
Lieu idéal​ : milieu naturel → à la montagne, en
campagne, dans les bois ...
Matières les plus utilisées : bois, porcelaine et
dentelle - Couleurs pastel
Objets : Guirlandes lumineuses, tentes, bougies, tapis
persan, coussins...

VINTAGE
Lieu idéal ​: château, parc, vieille maison en bois ...
Privilégier tout ce qui est ancien !
Objets détournés : vieille vaisselle, vieille nappe en
dentelle, bois brut, craft, récup …
Couleurs récurrentes : ​pâles, délavées, sobres
Idées de jeux : pétanque, le croquet

19
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
Mais aussi tropical (palmiers, sable, cocotiers, couleurs vives, et fruits exotiques…), industriel,
nature … ​Attention ​: il ne faut pas confondre ​tendance ​et ​thème​, ce sont deux choses
différentes → Exemples de thèmes possibles : aventure, voyages, Harry Potter ...

Outre les tendances, il existe également deux styles de mariages :


➢ Chic, élégant, sobre, princesse
➢ Funky, coloré, rigolo, cool (tout ce qui ne rappelle pas le mariage, qui échappe aux
traditionnel)

Conseil​ : toujours être à la page ! Se renseigner, être curieux, regarder les tendances, ce qui se
fait ou non, ce qui est apprécié ou pas ...

❏ Les différents type de mariages


>> Cérémonie civile
La cérémonie civile est la première des cérémonies que vous ferez le jour J. En effet, la
tradition veut que vous passiez à la mairie avant de passer par l’église (si vous avez prévu de
célébrer une cérémonie religieuse). Cette cérémonie civile est la seule qui a de la valeur aux
yeux de l’Etat, vous serez mariés officiellement !

>>Cérémonie religieuse
La cérémonie religieuse est celle qui s’apparente à votre religion. En France, la majorité des
couples qui optent pour une cérémonie religieuse le font dans une église catholique. Ceci
étant dit, vous pouvez tout à fait vous marier à la mosquée ou à la synagogue, ou dans un
temple protestant, selon vos croyances. Cette cérémonie vise donc à faire reconnaître votre
mariage par et devant Dieu.

>> Cérémonie laïque (provient des Etats-Unis)


La cérémonie laïque est une cérémonie qui n’est ni civile, ni religieuse. En effet, c’est une
façon symbolique de célébrer votre amour sans passer par l’église (idéal pour les couples
non-croyants) mais qui revêt un caractère plus émouvant et romantique qu’un simple mariage
à la mairie. Là encore, vous serez passés par la mairie afin de faire reconnaître votre union
devant l'Etat et vous serez libre d’organiser la cérémonie laïque de votre choix après votre
passage devant le Maire.

Il existe également des mariages réservés aux juifs (synagogue) ou encore aux musulmans.

❏ Création d’un réseau (prestataires, clubs, réseaux …) + carnet d’adresse


Règle essentielle : créer et maintenir son réseau avec les prestataires et les mariés. Mais aussi,
parler de notre projet à nos proches ! (bouche à oreille). Créer un réseau, c’est également créer
un carnet d’adresse ! Notre rôle est de recommander aux clients des professionnels fiables et
de qualité.

20
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
★ Mercredi 26 avril

ORGANISATION ET COORDINATION D'UN MARIAGE EN TANT QUE PROFESSIONNEL

➢ Prestations et tarifs
Un Wedding planner a la possibilité de proposer divers services selon ses compétences et ses
disponibilités.
- Organisation complète du mariage, de A à Z !
- Organisation partielle : à l’inverse d’une organisation complète qui est de tout gérer de
A à Z, l’objectif d’une organisation partielle est d’organiser une partie du mariage qui
n’a pas encore été traitée par les futurs mariés. Exemple : ​“je me suis déjà occupée du
photographe et du traiteur mais je n’ai pas eu le temps de faire le reste, pourriez-vous vous en
charger ?
- Coordination : celle-ci consiste à être présent le jour J, mais parfois aussi la veille et le
lendemain du mariage. La coordination, c’est principalement l’aspect logistique et
veiller à ce que tout se passe bien, superviser le terrain ...
- Décoration & scénographie : aménagement de l’espace, scénographie, installation de la
décoration et de l’ambiance souhaitée, montage et démontage
- Coaching : cela consiste à répondre à quelques questions des futurs mariés sous forme
de rendez-vous. S’ils sont inquiets et ont besoin de conseils, ils peuvent être aidés.

➢ Organisation (outils, rendez-vous, devis, budget prévisionnel, fiche client ..)


Quels outils indispensables faut-il toujours avoir sur soi ? → ordinateur, classeur, fiche client..

➢ Coordination (planning, installation de la décoration, supervision des prestataires,


intervention en cas d'imprévu ...)
Comment s’organiser le jour J ? Comment installer la décoration et les fleurs ? Combien de
temps à l’avance ? Que faire en cas d’imprévu ? Quels sont les risques possibles et comment y
faire face ?
- Panne d’électricité
- Prestataires en retard ou absents (traiteur, photographe, DJ...)
- Urgence médicale
- Intempéries
- Véhicule hors service
- Robe de mariée tâchée ...

→ Maintenant, grâce à la formation, je sais comment réagir en conséquence s’il y a le moindre


problème. Le tout est de ne pas céder à la panique !

21
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
➢ Entretiens et simulations
Pour terminer la journée, nous avons effectué quelques entretiens pour s’exercer et se mettre
dans la peau d’un véritable professionnel. Ce fut un bon entrainement pour tout le monde et
je pense m’être bien débrouillée, car je répondais de manière très spontanée. La formatrice a
bien rappelé qu’il était important d’être professionnel, mais avant tout ​humain​. C’est vraiment
un domaine où l’on peut être nous-mêmes et exprimer nos émotions.

MOODBOARD, MARIAGE JAPON “SUBTIL”

Exercice proposé : créer un moodboard sur un thème particulier.


Pour cet exercice, je devais réaliser une planche d'inspiration (moodboard) ​en relation avec le
Japon, sans pour autant être un thème​. Quand j’ai véritablement compris ce qu’on m’a
demandée, j’ai choisi de me focaliser sur les ​sakura (fleurs de cerisiers), très symbolique dans
la culture nipponne. Et à partir de cela, j’ai créé mon propre univers !

L’objectif consistait à savoir où nous situer, et à constituer notre univers à partir de ce que l’on
aime. Il fallait construire quelque chose qui est propre à nous. Et pour cela, il fallait se
connaître soi-même. ​* Merci CFI ! *

22
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
★ Jeudi 27 avril

ATELIER FLORAL​ : MES SUPER BOUQUETS DE FLEURS !

Bouquet de la mariée (technique de la vrille) ​Couronnes de fleurs boutonnières

Composition piquée

23
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
Cette journée était un peu particulière, nous avons appris quelques techniques essentielles sur
l’art floral, afin de nous rendre plus compétentes par rapport à d’autres Wedding planner et
d’avoir plus de connaissances sur le monde du mariage.

❖ Apprentissage des bases de la décoration florale dans le mariage afin de pouvoir


proposer des prestations complètes.
❖ Reconnaissance des fleurs, des saisons, du matériel…
❖ Techniques principales de réalisation de centres de table et de bouquets ronds : le
piqué et la vrille (voir photographies ci-dessus).

NB : les fleurs coûtent très très chères !

★ Vendredi 28 avril

MARKETING, COMMUNICATION, GESTION

Ce fut ma journée préférée ! J’ai appris plein de choses sur l'entreprenariat et j’ai revu
quelques points essentiels que j’avais déjà assimilés en cours tels que :

➔ Plan marketing (étude de marché, stratégie, objectifs)


◆ Qui sont les concurrents ? → Etude démographique et benchmarking
◆ Déterminer mon offre : qu’est-ce que je vends ?
◆ Aujourd’hui, les clients veulent de la proximité. Il faut savoir cibler sa clientèle
pour qu’elle puisse s’identifier à MON univers.
◆ Connaître son marché
➔ Plan de communication (identité visuelle, site, réseaux sociaux ...)
◆ Comment créer un site internet ? Quelle est la meilleure plateforme ?
◆ Référencement naturel (SEO)
◆ Savoir être présent sur tous les supports de communication
◆ Miser sur les réseaux sociaux
➔ Formalités de création d’entreprise (business plan, statuts juridiques, charges sociales
..)
◆ Qui peut nous aider et nous conseiller ? Par quels moyens ?
◆ Comment créer son entreprise étape par étape ?
➔ Comment acquérir en notoriété ? Quelle approche avec les prospects ? Comment se
présenter (virtuellement et physiquement) ?
◆ Comment se différencier ?
◆ Comment inspirer confiance ?
◆ Se démarquer de la concurrence ! → être clair et précis, disponible, souple,
rassurer, aucune limites, se dépasser …

24
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
Bonus : le saviez-vous ? 
La symbolique du Wedding cake 

A chaque étage, sa signification !

Généralement composé de quatre étage (parfois plus, parfois moins), la coutume est de
conserver le dernier étage du gâteau ! Autrefois, la tradition voulait que les mariés conservent
le dernier étage de leur gâteau de mariage, le congèle puis le consomme à l’occasion de la
naissance de leur premier enfant, qui arrivait ordinairement dans l’année suivante. Mais de
nos jours, certains couples choisissent de déguster ce morceau lors de leur premier
anniversaire de mariage, une excellente et délicieuse manière de se remémorer cette journée.

25
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
TROISIÈME Mes missions effectuées 
PARTIE

Plan En quoi consiste le métier de Wedding planner ?


Descriptif de mes missions

Activités ● Organisation partielle


principales ● Coordination
● Décoration et scénographie

I. En quoi consiste le métier de Wedding planner ? 

Devenir wedding planner, c’est acquérir la responsabilité de l’organisation d’un mariage. Le


champ d’actions recouvre donc un large spectre d’activités, des préparatifs jusqu’à la
coordination du jour J. Aussi, wedding planner est un métier polyvalent. Les compétences à
acquérir sont transverses et évoluent tout au long d’une carrière.

Véritable architecte du mariage, l’organisateur de mariage est le lien des différentes


composantes du mariage: décorations, traiteur, animations, robe de mariée, faire part, fleurs,
etc. Il met son savoir à jour pour suivre les dernières tendances afin de proposer à ses clients,
un mariage d’exception. Mais attention, cela nécessite beaucoup d’heures de travail !

Le wedding planner à diverses tâches telles que :


- Organiser
- Assister et conseiller
- Coordonner et manager le jour J : faire respecter les choix des mariés, vérifier que tout
est en ordre, installer les préparatifs, veiller au bon déroulement du mariage ...
- Temporiser et rassurer : savoir dédramatiser la situation auprès des futurs mariés et
parfois des prestataires, apporter confort et sécurité, gérer leur stress
- Communiquer : d’une part avec les prestataires (traiteur, salle …) et d’autre part, avec les
futurs mariés en leur faisant des récapitulatifs, se montrer à l’écoute etc
- Etre force de proposition : par exemple, suggérer des lieux auxquels les clients
n’auraient pas pensé, leur apporter du nouveau
- Accompagner/soutenir

26
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
II.​ Descriptif de mes missions 

S’il y a bien une chose que j’apprécie fortement dans ce travail, c’est l’absence totale de la
routine. Le milieu du mariage bouge beaucoup et mon quotidien changeait chaque jour.
Pourtant, on pourrait penser d’un point de vue extérieur que cela peut être répétitif, car je
n’organise qu’un seul type d’événement : les mariages. Cela dit, chaque mariage est unique et
différent. Les futurs mariés, les invités, le thème, le lieu, le décor, les animations ... Aucune
cérémonie ne se ressemble. De plus, les horaires varient sans cesse, et les missions changent
constamment. Chaque mariage est comme une aventure qui se renouvelle. Voilà pourquoi
selon moi la routine n’existe pas.

Plus précisément, durant ces trois mois, je n’étais malheureusement pas wedding planner à
part entière car je manquais d’expérience dans ce domaine. J’ai donc décidé de rester aux
côtés de ma supérieure hiérarchique pour en apprendre plus et l’assister pour chaque mariage.

J'ai alors été amenée à effectuer diverses missions polyvalentes qui reposaient essentiellement
sur ​trois domaines​ tels que :

➔ L’organisation partielle : à l’inverse d’une organisation complète qui est de tout gérer de
A à Z, l’objectif d’une organisation partielle est d’organiser une partie du mariage qui
n’a pas encore été traitée par les futurs mariés. Exemple : ​“je me suis déjà occupée du
photographe et du traiteur mais je n’ai pas eu le temps de faire le reste, pourriez-vous vous en
charger ?
➔ La coordination : celle-ci consiste à être présent le jour J, mais parfois aussi la veille et
le lendemain du mariage. La coordination, c’est principalement l’aspect logistique et
veiller à ce que tout se passe bien, superviser le terrain ...
➔ La décoration & scénographie ​: aménagement de l’espace, scénographie, installation de
la décoration et de l’ambiance souhaitée, montage et démontage

J’ai par ailleurs appliqué ce qu’on appelle les “4 règles d’or” pour chacun des mariages, ce qui :
- Faire des petites attentions : prévoir une petite trousse de secours à la fois pour les
mariés et les invités : pansements, mouchoirs, bouteilles d’eau, médicaments, ciseaux,
de quoi coudre ...
- Bienveillance​ : être serviable, aimable, poli et courtois
- Commodité ​: conseiller aux mariés une babysitter pour garder tous les enfants et leur
proposer des activités si les personnes emmènent leurs enfants, regarder si tout est en
ordre et propre (toilettes …)
- Garder le sourire ​: quoi qu’il arrive !

A présent, je vais vous parler du mariage qui m’a le plus marquée …

27
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
Mariage Elias et Yathreb 
Juillet

Missions : Organisation partielle, coordination, décoration & scénographie

Organisation de la soirée “Only girl” sur le thème de Bollywood

Informations pratiques
Quand ? Samedi 22 juillet à 16h30
Lieu : Ile de France, dans une salle des fêtes
Superficie de la salle : 109m​2
Capacité d’accueil : 80 personnes assises
Equipement : 20 tables 1m20x60, 80 chaises, frigo, four, micro-onde, portiques
Nettoyage : balais, chiffons, produit vaisselle …
Présence d’un DJ et d’un photographe
Pas de traiteur, les plats sont faits maison
Nombres d’invités : 88

28
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
Préparation en amont : du​ 5 au 22 juillet
Organisation partielle

Pour l’organisation de cette fête, il m’a fallu réfléchir avec d’autres personnes au programme
de la soirée, composition du buffet (cocktail, entrée, plat, dessert …), activités, jeux &
animations, musiques, risques & imprévus, installation, décoration … Je ne devais pas
seulement énoncer les idées, je devais tout aussi bien les préparer. Exemple : nous souhaitons
faire telle activité mais y’a t-il suffisamment de personnes ? Comment allons-nous répartir les
groupes ? L’espace est-il adéquat ? Disposons-nous des outils nécessaires ? Chaque détail
compte, et tout devait être contrôlé ! Heureusement, la future mariée m’avait transmis les
photographies de la salle, ce qui m’a permis de voir l’envers du décor, l’espace disponible et
son contenu.

La salle ne comprenant que le strict minimum (voir ci-dessus), nous avons donc tous complété
avec nos moyens en apportant des meubles, de quoi décorer, un ordinateur, une chaîne hifi
etc. Avec les membres de l’équipe, nous étions régulièrement en contact via les réseaux
sociaux, les mails et google drive. Mais nous travaillions souvent depuis chez nous face à notre
ordinateur ou bien au téléphone, ce que j’ai trouvé dommage car je n’ai pas eu l’occasion de
réellement les rencontrer avant la soirée Bollywood (22 juillet) et le jour du mariage (29 juillet).
Je me sentais donc par moment assez seule.

Outils de travail​ : Google drive + Excel + Pinterest

Avec toutes mes recherches pour l’organisation de cette petite fête, j’ai appris beaucoup de
choses sur la culture indienne (la gastronomie, le code vestimentaire, les traditions, les
comportements …) et c’était très intéressant !

Parallèlement à cela, tous les jours j’étais en contact avec la future mariée (téléphone, mail ..).
On s’appelait même tous les deux jours pour faire une mise au point sur la situation. Et nous
nous sommes vues à plusieurs reprises pour en parler directement en face à face par moment
avec un autre membre de l’équipe : qu’est ce qui a déjà été fait et vérifié ? Que reste t-il à faire ?
Dans combien de temps ? Comment aménager la salle ? Pour cela, nous avons effectué divers
schémas et plans de sol en prenant en compte la superficie de la salle et les cotes de chaque
meuble pour se projeter et décider du meilleur aménagement possible.

Enfin, la veille de l’événement, nous avons vérifié si tous les préparatifs étaient prêts et si rien
n’avait été laissé de côté.

29
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
Le déroulement de la soirée :​ 22 juillet
Coordination, décoration et scénographie

★ Aperçu du programme :

12h30 : Rendez-vous chez la future mariée


Aujourd’hui, ce fut la course ! J'ai rejoint l'équipe à 12h30 chez la future mariée pour livrer en
voiture toute la décoration directement dans la salle des fêtes !

13h30 : Installation de la décoration et scénographie


Une fois là bas, nous nous sommes précipités pour tout installer (4 personnes) ! Les
guirlandes, la carcasse (tables, couverts, chaises ...), les bougies, le buffet, l'arche, la sono, les
fleurs ... Grâce à notre préparation antérieure, nous avons pu faire la décoration sans
difficultés, nous sommes arrivés sur les lieux en sachant parfaitement quoi faire et comment !

Buffet en préparation Table du livre d’or Aménagement salle

17h00 : Arrivée des invités


Accueil des invités et présentation

17h30 - 23h00 : Que la fête commence !


Repas, jeux, danse ... Tout un programme avait été défini pour que tout le monde s’amuse.
Mais rien ne se passe jamais comme prévu … Les ¾ des invités sont arrivés à 19h00, donc
beaucoup d’activités ont sauté ! Au final, nous n’avons fait que manger, et un peu danser !

23h30 : Fin de la soirée


Rangement et nettoyage de fond en comble de la salle avec les invités.

00h00 : Remise des clés

Tout au long de la soirée, je me suis assurée avec d'autres personnes à ce que tout se passe
pour le mieux, vérifier et veiller si quelqu'un a besoin de quelque chose, s'il ne manque rien, si
la salle est un minimum propre, s'il n'y a pas de danger (couteau sur le sol par exemple) etc. Et
surtout, me montrer présente et disponible auprès de la future mariée. Ce fut une splendide
petite fête et c'était très agréable de travailler dans des conditions aussi merveilleuses !

30
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
Mariage, le grand jour : ​29 juillet
Coordination, décoration et scénographie

Informations pratiques
Lieu : Ile de France
Equipement : tables rondes, chaises, sièges, petits meubles ...
La grande salle : 176 m2 pouvant recevoir 150 personnes assises en déjeuner /dîner
La petite salle : 48 m2 pouvant recevoir 40 personnes assises en déjeuner /dîner
Présence d’un DJ, d’un photographe, vidéaste et d’un traiteur
Nombres d’invités : 130

Pour commencer, je n’ai fait que peu d’organisation pour le jour J car la mariée avait fait
beaucoup de choses seule et l’équipe était déjà au complet. Néanmoins, j’ai quand même su y
trouver une petite place. Au cours du mois de mai, la future mariée m’a fait part de toutes ses
idées via ce que l’on appelle des “tableaux photos” afin que je m'imprègne de l’univers qu’elle
souhaite. J’ai pu alors cerner ses attentes (couleur dominante, thème, bouquet de la mariée,
fleurs …) grâce au réseau social Pinterest.
La future mariée m’a également chargée d’effectuer des feuilles de route (une pour le vidéaste,
une pour le photographe) avec les informations indispensables : check liste, heure d’arrivée, de

31
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
départ, qui fait quoi, où, quand etc. Avec en plus de cela de faire les écritos pour le livre d’or et
le mode d’emploi du photobooth.
De plus, il s’agissait d’un mariage de culture arabe, non occidentale ! Par conséquent, j’ai
appris plein de choses sur un milieu différent : la langue, les gens, la nourriture, le code
vestimentaire … Tout comme la soirée Bollywood ! La future mariée m’a expliquée que le
mariage dans la culture arabe était assez particulier. Chacun avait le droit à sa propre fête :

● Soirée Bollywood : fête de la future mariée, mais les hommes ne sont pas autorisés
● Mariage = fête de l’époux

J’étais vraiment dans un cadre idéal, j’ai pu découvrir d’autres cultures et m’ouvrir à d’autres
horizons. C’était très enrichissant et j’ai trouvé cette expérience très interculturelle ! Il y avait
beaucoup d’informations à retenir chaque jour, il fallait constamment prendre des notes, avoir
un carnet sur soi pour écrire ce que souhaitait la future mariée. Etrangement, j’avais très peu
de contact avec le futur marié.

Plan du niveau principal


Copyright © 2017 Gaultier Home Services

32
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
★ Aperçu du programme :

11h30 : Rendez-vous chez la future mariée


Je suis arrivée autour de 11h30 chez la mariée pendant qu’elle était en train de se préparer
(coiffure, tenue, maquillage …) A l’aide des demoiselles d’honneur, nous faisions tout pour
qu’elle se sente bien et rassurée. Toutefois l’heure tournait, et tout le monde était stressé (moi
j’essayais tant bien que mal de le cacher pour ne pas empirer la situation), particulièrement la
mariée qui était très à fleur de peau et apeurée. ​Il fallait perpétuellement la rassurer ! Je lui ai
dit que tout le monde et moi-même étions là pour elle, que tout allait bien se passer et que
tout est sous contrôle. Non seulement sa robe était tâchée, mais aussi nous ne parvenions pas
à retrouver certains accessoires de maquillage, bijoux et autre qui étaient quelque part perdus
dans la maison. Tant pis, nous avons dû faire avec malgré ce problème, et avons fini par
trouver une solution.

13h30 : Arrivée du photographe et du vidéaste

14h00 : Rendez-vous devant la mairie d’Alfortville


Même pour se rendre à la mairie c’était la panique ! Nous étions en retard et n’avions pas
assez de voitures par rapport au nombre de personnes déjà présentes. Dès lors nous avons dû
improviser en nous empilant les uns sur les autres dans les voitures. Malgré cela nous avons
réussi à être à l’heure, c’est ce qui compte !

14h30 : Début de la cérémonie

15h15 : Départ vers le parc voisin


Photos de groupe/famille/amis/couple dans un très bel environnement.

16h00 : Installation de la décoration pour la soirée festive (péniche)

Seulement deux heures pour tout installer et décorer ! Il y


avait beaucoup de travail ! ​Les guirlandes, la carcasse
(tables, couverts, chaises ...), les bougies, la sono, les fleurs,
le coin des mariés … Étrangement, c’était moins compliqué
que la soirée Bollywood car nous étions plus nombreux à
tout installer (environ 15 au lieu de 4). Nous avons donc
fini la préparation dans les temps !

Par ailleurs je suis bien contente d’avoir apporté ma


trousse de secours spécial Wedding planner qui nous a
dépanné plus d’une fois ! Rappel du contenu : fil, aiguilles,
pansements, mouchoirs, allumettes, coupe ongle, pinces,
maquillage, mètre, médicaments, piles, brosse à cheveux,
tournevis …

33
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
18h00 : Arrivée des invités
Accueil des invités et cocktail d’ouverture

19h00 : Que la fête commence !


Repas, jeux, danse ... Un programme complet avait été défini pour que tout le monde s’amuse.

2h00 : Fin de la soirée


Cette fois, pas besoin de tout nettoyer ! Nous devions simplement récupérer nos affaires
personnelles et partir.

Tout comme la soirée Bollywood (22 juillet), ​je me suis assurée avec d'autres personnes à ce
que tout se passe pour le mieux, vérifier et veiller si quelqu'un a besoin de quelque chose, s'il
ne manque rien, si la salle est un minimum propre, si chaque chose fonctionne (Photobooth
par exemple !), s'il n'y a pas de danger (couteau sur le sol par exemple) etc. Et surtout, me
montrer présente et disponible auprès des mariés.

Durant cette phase de préparation (5 au 29 juillet), j’étais stressée, surmenée et surchargée de


travail, cette pression quotidienne étaient insupportable. Et par dessus tout, je n’aimais pas
avoir cette constante sensation d’être “dépendante” de quelqu’un = la future mariée. Je devais
obtenir un feu vert pour chacune de mes actions, ce qui prenait énormément de temps. Et
parfois même, il fallait tout recommencer. Exemple : si je choisis des coussins rouges alors
qu’elle n’aime pas cette couleur, tout est à changer et à refaire ! C’est très subjectif et
personnel. Voilà pourquoi je trouve cela assez difficile d’organiser ce genre d’événement “à la
place” de la future mariée. Il est délicat de réaliser le rêve de quelqu’un d’autre, nous ne
sommes pas à sa place.

Par respect pour les mariés, j’ai volontairement décidé de ne pas diffuser leur visage afin
d’assurer leur intimité.

Les différentes tâches que j’ai pu effectuer ce mois-ci sont approximativement les mêmes que
j’ai réalisées dans d’autres mariages. J’ai simplement choisi la mission la plus complète et la
plus intéressante pour constituer ce rapport.

 
 
 
 
34
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
QUATRIÈME Les principales compétences requises : savoir 
PARTIE
être et savoir faire 

Plan Savoir faire


Savoir être

Dans le monde du travail, en général, seules les compétences sont


Description valorisées. Toutefois, il faut tout aussi bien prendre en compte des
qualités essentielles pour exercer certains métiers.

Quels sont les compétences requises ?


“Le wedding planner est avant tout un coordinateur. Comme chef d’orchestre du mariage, il fédère les
différentes parties prenantes pour un déroulé harmonieux. Ainsi, le wedding planner dispose de
compétences en gestion de projet. Il maîtrise les outils lui permettant d’avoir la vue d’ensemble de
l’événement. Il fait bon usage de sa créativité pour exaucer les désirs des mariés. Négociateur dans
l’âme, le wedding planner oeuvre avec les différents prestataires pour proposer les meilleurs services
dans le respect du budget. Enfin, fort d’une grande capacité d’écoute, le wedding planner sait conseiller
les mariés durant toute la préparation de l’événement.”

Toute expérience nécessite du savoir être et du savoir faire, c’est comme indissociable, et
souvent en entreprise et dans certains métiers, on a tendance à privilégier les compétences.
Or, les qualités nous rendent humain, pas les compétences ! Pour exercer cette activité,
j'appréhendais au départ, mais peu à peu j’ai pris confiance en moi, même si j’ai encore
beaucoup à apprendre.

SAVOIR FAIRE
Compétences

S’adapter en toute circonstance & polyvalence : chaque mariage est différent, aucune
cérémonie ne se ressemble, il faut s’adapter selon la clientèle mais aussi selon le mariage
souhaité. De plus, être Wedding planner requiert diverses compétences et qualités, on ne peut
pas se reposer sur ses acquis.
Communiquer : il faut savoir se vendre et rester en contact permanent avec les clients jusqu’au
jour du mariage. Mais aussi, savoir communiquer via les réseaux sociaux, le site internet, les
cartes de visites etc.
Être organisé : la base de ce métier est l’organisation ! Il faut​ être organisé​ et ​savoir organiser
pour réaliser de beaux mariages.
Posséder des connaissances dans le monde du mariage, le marché, les tendances (ce qui se fait

35
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
ou pas, comment, pourquoi, qu’est-ce que les gens aiment ? Etc) → Veille médiatique sur
internet, mais aussi dans les magazines.
Maîtrise du pack office : Excel, Word, Powerpoint …
Savoir gérer un budget : respecter le budget des futurs mariés est primordial. Si le couple
dispose de 20 000€, il est évident qu’on ne leur proposera pas des tarifs à 50 000€. Toutefois,
c’est plus facile à dire que ça en a l’air. Dans mon cas, j’avais vraiment envie de faire plaisir
aux mariés mais le budget dont ils disposaient était un frein, j’avais toujours envie d’en
rajouter plus car j’avais l’impression d’être mauvaise. C’est difficile de trouver de très bonnes
prestations à un tarif raisonnable !
Gérer et coordonner : quand on est wedding planner, on est un peu comme un chef. On doit
prendre en compte tous les éléments pour être sûr que le mariage se déroule parfaitement
bien. Entre le traiteur, la privatisation de la salle, le lieu, le décor, le photographe, le fleuriste
etc, il y a toute une équipe à mettre en place !
Manager, superviser : une fois l’équipe définie, il faut les encadrer et s’assurer que chaque
prestataire réalisera son travail. De même, le wedding planner peut être amené à travailler en
équipe avec d’autres personnes (assistant, stagiaire ..)

Malheureusement au cours de mon stage, je n’ai pas eu la chance d’exercer les deux derniers
points. Dans l’ensemble, j’ai été déçue par cette expérience (voir partie VI).

SAVOIR ÊTRE
Qualités

Ecoute et empathie : il est très important d’écouter et de respecter le souhait des futurs mariés,
mais aussi de comprendre que le mariage est une source de stress.
Ouverture d’esprit et tolérance : manifester ​de ​l​'​intérêt​, de ​la curiosité ​et ​de ​la compréhension
pour​ ​les​ ​idées​ ​qui​ ​diffèrent​ ​en partie​ ​ou​ ​totalement​ ​des​ siennes.
Bonne résistance à la pression : la moindre erreur peut être fatale !
Sourire en toute circonstance, même si on est sur le point de craquer !
Gérer son stress et le stress des autres, principalement la mariée !
Être autonome, débrouillard
Savoir négocier : j’ai encore des progrès à faire dans ce domaine là
Et enfin ... patience, détermination, être positif, respectueux, rigoureux, attitude avenante (aller
vers les autres), responsable, réactif et proactif (savoir anticiper), diplomatie, bon relationnel et
bienveillance !

36
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
CINQUIÈM Rapport avec la formation universitaire 
E PARTIE

Organiser des mariages n’est pas une tâche facile. A travers ce stage,
Description le magistère Communication et Formation Interculturelles m’a été
très bénéfique.

Mes différentes activités m’ont permis de m’ouvrir à plusieurs univers simultanément.


En effet, chacune d’entre elles me demandaient diverses compétences, il m’a donc été plus que
possible de mettre en pratique ce que j’ai appris en cours. Mes missions étaient
principalement axées sur l’aspect événementiel. Ainsi, j’ai acquis une vision plus globale et
plus professionnelle du monde du mariage et de l’événementiel, cette expérience m’a
beaucoup apportée même si j’aurais voulu en voir davantage.

Pour moi, ce stage était parfaitement adapté à ma formation universitaire bien que celui-ci ne
prenait pas en compte toutes les spécificités que j’ai acquises depuis la licence CFI. Cette
expérience m’a également permis d’étendre mes connaissances, aussi bien théoriques que
pratiques dans le s​ecteur de l'interculturel, de ​l’événementiel et même de la communication.

Beaucoup d’éléments m’étaient familiers :


➔ La dimension humaine : éprouver de l’empathie, reconnaître et comprendre les besoins
de l’autre, ses cadres de référence, faire preuve de bienveillance, comprendre les divers
points de vue, accepter la différence …
➔ Le cadre professionnel : organiser et gérer des événements, communiquer, réaliser des
missions en temps et en heure , se vendre, s’exprimer face à un auditoire ...

Toutes ces petites choses que j’ai apprises depuis la licence CFI sont des points que j’ai
retrouvés et que j’ai su mettre en application au cours de cette période.

Ce cursus universitaire m’a également été très bénéfique lors de ma semaine de formation, car
nous avons repris de nombreuses notions abordées au sein de ce magistère : organiser un
événement, la communication interculturelle, le management, marketing et études de marché,
mettre en place un projet, se créer un réseau et obtenir des partenaires … En effet, c’est assez
difficile de suivre cette formation si nous n’avons aucune base, d’où l’utilité de mon cursus !

37
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
SIXIÈME Evaluation personnelle et perspectives 
PARTIE

Apports professionnels et personnels


Plan Une expérience enrichissante mais décevante
Nouvelles perspectives d’avenir

Il y a beaucoup d’avantages à exercer le métier de Wedding Planner,


Description j’ai beaucoup appris mais globalement, je suis plutôt insatisfaite de
cette expérience car j’en attendais beaucoup plus ...

I. Apports professionnels et personnels 

A l’issue de ce “stage”, j’ai appris de nombreuses choses et cette expérience m’a


beaucoup apportée. Organiser de tels événements a été pour moi un apport en terme
d’expérience professionnelle ​mais aussi​ personnelle.

- Méthodologie et organisation : savoir gérer son temps, effectuer les tâches en temps et
en heure, faire attention aux petits détails, ne rien oublier, tout prévoir et anticiper,
créer un planning, définir chacune des étapes, utiliser les bons outils ...
- Le travail en équipe : tout ce que j’ai acquis n’est pas seulement dû à mes propres
activités, c’est aussi travailler en équipe qui m’a permis de développer mes
compétences et de raisonner différemment. Travailler en équipe ne signifie pas
seulement “être ensemble”, mais “faire quelque chose et prendre des risques
ensemble”. On a tout à y gagner !
- Un réseau qui s’élargit : de nos jours, avoir un bon réseau est bénéfique dans le milieu
professionnel. Mais aussi, je vais plus facilement au contact des personnes car petit à
petit, je surmonte ma timidité.
- Excel : je me suis nettement améliorée dans son utilisation !
- Communication : s’exprimer face à un public et à des professionnels, donner une
bonne image de soi, paraître professionnelle … C’est un domaine qu’il faut travailler en
permanence.
- Rapidité et efficacité : travailler vite et BIEN !
- De l’expérience évidemment ! Je sais maintenant quelles sont les différentes étapes
d’organisation d’un mariage et j’ai de bien meilleures connaissances sur l’univers du
mariage en général (les divers types de cérémonies, les prestations, les tendances, le
marché …)

38
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
- Pro actif : j’arrive à mieux prévoir, me projeter pour anticiper les risques, être réactive
- Créativité : avec toutes les installations de décoration que j’ai effectuées à l’aide des
différentes équipes, j’ai appris toutes sortes d’astuces : l’assemblage de couleurs,
l’aménagement de l’espace, décorer entièrement une salle, composer des bouquets de
fleurs et savoir où les placer ...
- Gestion du stress et de la pression : pas seulement le mien, mais aussi celui des autres !
Bien sûr, pour l’instant je suis loin d’effacer tout mon stress, mais j’arrive mieux à le
gérer et à contrôler mes émotions ! Du coup, il est bien plus facile de travailler lorsque
l’on n’est pas submergé par ses émotions.
Et enfin, une bien meilleure approche de la vie professionnelle et un développement
personnel !

II.​ Une expérience enrichissante mais décevante 

J’ai vraiment apprécié travailler avec Katline, Julie et d’autres membres. Ils aiment ce qu’ils
font et cela se sent ! Je n’ai jamais vu autant de gens passionnés par leur métier, ils sont
épanouis. De plus, je n’étais pas stressée vis à vis d’eux, c'était vraiment un milieu dans lequel
je me sentais BIEN. Tous, quels qu’ils soient, étaient aimables et accueillants malgré cette
pression. Grâce à leur expérience professionnelle et leur expertise, j’ai pu découvrir la diversité
de ce domaine, et le simple fait d’organiser un événement me satisfait au plus haut point.

★ LES AVANTAGES

Métier passion, amour du travail


Pour moi, être Wedding planner est un véritable “métier passion” ! Je me suis beaucoup
investie, j’ai travaillé dur, j’ai appris, j’ai fait des erreurs, mais … je me suis amusée ! Quel
bonheur d’aller travailler avec le sourire ! C’est aussi un métier qui partage mes valeurs. Le
cadre est joyeux et festif. En général, tout le monde est de bonne humeur lors d’un mariage, on
fait des rencontres, on discute, on s’amuse … S’impliquer dans de tels événements nous rend
juste heureux ! ​C’était très agréable d’assister à un mariage sous un angle différent, un peu
comme un “behind the scene”.

Liberté totale
Oubliez la routine ! Ce métier bouge sans cesse, on n’a jamais le temps de s’ennuyer ! En effet,
il n’y a pas une journée qui se ressemble, chaque couple est différent, chaque mariage est
différent. Les horaires varient constamment, le fameux “9h00 - 17h00” est inexistant. C’est
nous qui sommes maître de notre propre planning car celui-ci n’est pas réellement défini, on
gère notre temps. Le problème est que souvent, on ne sait pas s’arrêter tellement on est pris
dans notre travail, et c’est ce qui m’est arrivée par moment. Donc cela peut constituer un
inconvénient selon les points de vue.
39
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
Découverte et ouverture sur le monde
La beauté de cette expérience est la diversité du métier wedding planner. Il y a la partie
“organisation” mais c’est également une activité de type “terrain” ! J’ai adoré me déplacer dans
plusieurs zones de France, j’ai découvert de nouveaux lieux, de nouveaux horizons, de
nouvelles personnes … On apprend aussi à se connaître !

Proximité avec le client


Ce que j’ai particulièrement aimé dans cette expérience est la dimension ​HUMAINE qui est
de plus en plus négligée et oubliée dans le monde professionnel d’aujourd’hui. ​Dans ce
métier, nous ne sommes pas dans une relation purement professionnelle comme la plupart
des entreprises. On crée une véritable relation, on est proche de nos clients car on entre dans
leur intimité et leur histoire. On est constamment en contact avec quelqu’un.

De plus, en assistant à des mariages, j’ai eu l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes


(françaises ou non), d’échanger, de créer un réseau, de partager mes passions … Le tout, dans
un cadre non professionnel et chaleureux !

Challenge, dépassement de soi, fierté et satisfaction personnelle


Organiser de tels événements devient un véritable défi ! J’ai travaillé encore plus dur et donné
constamment le meilleur de moi même pour ne pas échouer au risque de briser le plus beau
jour du couple, on a toujours envie d’en faire plus pour ne décevoir personne. J’étais très
impliquée dans mon travail et je prenais cela beaucoup à coeur.

Malgré les nombreux avantages que présentent cette expérience, tout était loin d’être rose ...

★ LES ​INCONVÉNIENTS

Pression et stress INCOMMENSURABLE


La moindre erreur ou bêtise peut être fatale, elle peut nuire au mariage ! Sur ce plan là, je suis
bien contente d’avoir été épaulée par Katline même si j’étais en position de retrait. Mais cela
ne m’empêchait pas de vivre dans le stress tous les jours. Je pensais “boulot” matin midi et
soir. J’étais constamment stressée sans même savoir pourquoi, comme si le stress était
contagieux.
C’était très difficile de gérer son stress, ou devrais-je dire, de “faire comme si de rien n’était”.
Savoir relativiser, calmer les futurs mariés quand nous-mêmes nous sommes en panique
totale, porter un masque et sourire devant les autres alors qu’on est sur le point de craquer... Je
pense qu’il faut avoir un mental assez solide pour exercer ce métier. L’ironie du sort est que je
pense que c’est grâce au cursus CFI que je me suis forgée cette carapace, de par cette pression
quotidienne et la quantité de travail que l’on a chaque année, cela nous a entraîné !
Une autre source de stress était l’imprévu : “Que faire si …?” j’y pensais tout le temps ! Et s’il y
avait un problème ? Et si le traiteur annulait ? Et si la mariée ne rentrait plus dans sa robe ? Et

40
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
s’il pleuvait ? Et si j’avais oublié quelque chose ? Et si, et si, et si… Je me mettais très vite la
pression et je devenais même parano. De plus, j’avais peur d’être constamment jugée, de par
mes choix, mes décisions, mes goûts …

Travail saisonnier
En général, les couples désirent se marier de avril à octobre (haute saison). Par conséquent,
durant cette période, la charge de travail est colossale. Et de novembre à mars, c’est très calme
car peu de gens se marient . C’est donc très irrégulier !

Certes, c’était un travail éprouvant, fatiguant, stressant … mais malgré tout, je m’amusais,
j’aimais ce que je faisais. J’aimais voir toutes ces personnes heureuses autour de moi tout en
sachant que j’ai contribué à une partie de leur bonheur, et ça, ça n’a pas de prix !

Le gros point négatif de cette expérience n’est pas le poste en lui même mais l’entreprise avec
laquelle j’ai travaillé ​(Blossom Formation)​. J’ai organisé quelques mariages avec l’équipe, mais
pas autant qu’elle me l’avait annoncée lors de l’entretien. Je me suis portée volontaire pour les
aider à TOUS LES MARIAGES de mai à juillet inclus, or j’ai l’impression d’avoir été mise de
côté : aucune réponse à mes mails, silence radio, ignorance… J’ai vraiment dû les harceler pour
qu’ils répondent enfin à mes messages et mes appels. Et lorsque j’obtenais enfin un “oui”, il
arrivait qu’ils changeaient d’avis au dernier moment.

Ensuite, lorsque j’ai enfin commencé à travailler à leurs côtés, pour la plupart des missions,
j’étais juste présente le jour j pour tout gérer et coordonner, mais j’étais rarement “derrière les
bureaux”. J’aurais aimé que l’entreprise m’accorde une chance et me laisse faire mes preuves.
Voilà pourquoi c’est une immense déception pour moi, j’avais énormément d’attente pour ce
travail, j’en espérais beaucoup, mais malheureusement je n’ai pas organisé autant de mariages
que je le voulais, j’aurais pu gagner plus en terme d’expériences. L’entreprise m’a vendue du
rêve lors de l’entretien mais elle n’a pas su respecter sa promesse, et résultat, j’ai toujours
l’impression de manquer cruellement d’expériences.

JE NE RECOMMANDE PAS CETTE ENTREPRISE

41
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
III​. Nouvelles perspectives d’avenir 

Suite à ce “stage”, j’y vois beaucoup plus clair sur mes perspectives d’avenir. C’était
enrichissant malgré cette part de déception. Mais surtout, il m’a permis de confirmer mon
projet professionnel, autrement dit, travailler dans l’univers de l’événementiel.

Jusqu'ici rien à changé. Excepté ma volonté de changer de statut. Blossom Formation m’a
donné une impression fraîche et nouvelle. Certes, je souhaite rester dans l’événementiel, mais
non sous les ordres de quelqu’un. Cette expérience m’a donnée envie de travailler sous mon
propre chef, tout comme ma directrice qui a créé sa propre boite, elle a su me guider,
m’orienter et me donner des conseils pour réussir par mes propres moyens lors de la semaine
de formation. Je veux être libre de mes propres choix, libre de créer mes propres événements.
J’aimerais participer à la construction du monde de demain en créant quelque chose qui
puisse rassembler les personnes, créer un espace convivial où chacun se sentirait bien et
oublierait le stress etc. De plus, c’est un secteur qui est constamment en évolution, qui se
développe et qui n’est pas monotone. C’est comme une aventure. Mais cela risque de ne pas
aboutir si je place ma réussite entre les mains de quelqu’un d’autre. Je souhaite pouvoir
avancer et construire les choses par moi-même, comme je l’ai toujours fait.

Tout cela au final, rejoint mes propos énoncés dans la partie “Avant propos” (voir page 7). Plus
j’avance, et plus je pense qu'il n'y a ​que ce moyen qui me permettrait de m'épanouir
professionnellement. Plusieurs personnes m’ont ouvert les yeux sur la dure réalité qui est de
travailler pour quelqu’un, et non pour soi. C’est pourquoi, dès que possible, je mettrai tout en
oeuvre pour créer ma propre entreprise.

42
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
Rapport de stage
Conclusion 

Cette expérience a été plutôt enrichissante pour moi car elle m’a donnée une vision
très précise sur l’univers de l’événementiel : l’organisation d’un mariage, ses acteurs, ses
atouts, ses contraintes… et cela m’a permis de participer concrètement à ses enjeux au travers
de mes missions variées. Ce stage m’a également fait comprendre que travailler pour soi (en
entreprenariat) n’est pas si terrifiant, bien au contraire, il faut juste oser se lancer et faire le
premier pas.

Malgré tout, je ne me sens pas rassurée sur mes compétences et sur ce que je vaux. J’ai
l’impression d’avoir perdu confiance en moi, comme si quelque chose en moi avait été brisé.
Comme je l’ai évoqué, j’en espérais beaucoup, j’avais énormément d’attente pour ce stage. Je ne
regrette pas cette expérience, mais je n’en sors pas aussi épanouie que je ne l’avais imaginé au
départ. Au delà de ça, j’ai compris qu’organiser un type d’événement spécifique n​’est pas
adapté pour moi, et je préfère de loin m’orienter vers ​différents événements qui me
conviennent mieux : c​omme des festivals, des événements culturels, des mariages, des
spectacles, des expositions, des fêtes populaires, séminaires d’entreprise … et même dans
l’idéal, des événements en relation avec la culture japonaise. Je souhaite toucher à tout et ne
pas me limiter à un genre en particulier.

Par la suite, je vais travailler encore plus dur. Mon objectif pour l’année prochaine est
d’effectuer un maximum de stages durant l’année scolaire (2017-2018) pour avoir le plus
d’expérience possible, mais aussi pour gagner en assurance et ainsi, faciliter mon insertion
dans la vie professionnelle. J’ai encore beaucoup à apprendre !

43
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
Sources 

WEBOGRAPHIE

➢ Site officiel de ​Blossom Formation​, dernière mise à jour en 2017.


Disponible sur ​http://www.blossomformation.fr/​ Consulté le 4 mai 2017

➢ Ecole du mariage,​ ​Le métier de Wedding planner​, dernière mise à jour en 2017.
Disponible sur ​http://www.ecoledumariage.org/wedding-planner/#1459526426572
Consulté le 20 mai 2017

➢ Mariages.net​ - ​Les différents types de cérémonie de mariage​, Jessica Kuenzi, 2012.


Disponible sur ​https://www.mariages.net/articles/
Consulté le 25 mai 2017

44
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
Images et illustrations 

➔ Crédit photos ​© Blossom Formation


Logo : page 8
Activités principales : pages 9 , 10, 11

➔ Crédit photos ​©​ ​Julie Azoulay + Katline Durant


Organigramme : page 13

➔ Les diverses tendances de mariages : page 19


“Champêtre” : ​© A Brian Photo
“Guinguette” : ​© Floridian Weddings
“Bohème”: ​© Pinterest
“Vintage” : ​© Oleksii Hrecheniuk

➔ Crédit photos​ © Pinterest


Moodboard d’un mariage japonais : page 22

➔ Crédit photos​ © Pinterest


La symbolique du Wedding Cake : page 25

Toutes les photos non référencées ci-dessus sont les miennes

45
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
Glossaire 

Constitution d’un glossaire regroupant les principaux termes et notions abordées

TERME PAGE DEFINITION

Un Wedding planner est spécialiste de l’organisation de


mariages . Véritable architecte du mariage, l’organisateur
Wedding planner Page 15 de mariage est le lien des différentes composantes du
mariage: décorations, traiteurs, animations, robe de
mariée, faire part, fleurs, etc.

Le wedding designer est le spécialiste de la décoration


évènementielle. Il met en place la décoration de mariage
Wedding designer Page 18 en accord avec les idées des futurs mariés. Il va réfléchir à
une scénographie en prenant en compte l’ensemble des
espaces : cocktail, repas, cérémonie laïque ainsi que les
plans alternatifs en cas de mauvais temps.

Assemblage de fleurs réalisé sur un support de mousse


synthétique imbibé d’eau, les fleurs bénéficient donc
d'une meilleure tenue dans le temps.
Page 19
Composition piquée Différentes utilisations :
- Mariage (bouquet, centre de table …)
- Deuil ( Couronne mortuaire ... )
- Fêtes et anniversaires ...

C’est de loin le bouquet le plus demandé et le plus


confectionné chez le fleuriste. Celui-ci se caractérise par
sa forme arrondie, ressemblant à une demie sphère. Il est
Page 25
Technique de la basé sur la technique de la vrille, elle-même réalisée par
vrille des cercles concentriques tournant autour d’une fleur
centrale. Cette technique est essentielle pour créer la
rondeur du bouquet !

Elle désigne aujourd'hui l'art de l'organisation de l'espace


Scénographie Page 28 scénique, grâce à la coordination des moyens techniques
événementielle et artistiques. Il s’agit de l'art de mettre en scène le

46
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017
matériel d'exposition, de concevoir les décors,
d'aménager l'espace

Le business plan est un document écrit permettant de


formaliser un projet d'entreprise. C'est le véritable "book"
du créateur d'entreprise, votre carte de visite. Un
document à soigner tout particulièrement. Il doit être
Page 25
Business plan simple et compréhensif. Concrètement, votre
business-plan doit comporter quatre points cruciaux :
- la description des ressources humaines du moment ;
- le positionnement concurrentiel ;
- le budget prévisionnel ;
- la description du besoin vital auquel répond votre projet
(offre de produits ou de services).

Une étude de marché est un travail de collecte et


d’analyse d’informations ayant pour but d’identifier les
caractéristiques d’un marché. L’étude de marché peut se
situer sur un plan général et aborder les grandes
Page 25
Etude de marché composantes d’un marché existant (demande,
concurrence, produits, environnement, distribution, taille
du marché, etc.). Elle peut également se situer dans une
logique de projet commercial et viser à mesurer les
chances de réussite du lancement d’un nouveau produit
et les potentialités de ce futur marché.

Une feuille de route peut prendre plusieurs significations


en fonction du contexte. L'expression est couramment
Feuille de route Page 33
employée dans divers domaines pour désigner les
grandes lignes, et surtout les étapes, d'une politique,
d'une stratégie ou d'un plan d'actions.

47
Chatainier Cassandra : rapport de stage. Paris, INALCO, 2017

Vous aimerez peut-être aussi