Vous êtes sur la page 1sur 1

i v i tés

Act cher Assurer


au ru

Activités au rucher
le renouveau : mai - juin

Erable sycomore
Robinier faux acacia
Tilleul
Châtaignier
Colza

Elevage : les mâles sont importants Miellerie


Bien souvent, les éleveurs accordent Aubépine
L’humidité est un des points noirs
à raison beaucoup d’importance à la des miels de printemps. Un contrôle
qualité des ruches éleveuses. Il ne dans les hausses est nécessaire avant
Transhumance
faut cependant pas sous-estimer le extraction. Pour rappel, plus un miel Les apiculteurs sont de plus en plus nom-
rôle des mâles, même si nous sommes est filant, plus il est sec et plus il breux à rechercher des miels spécifiques.
loin de contrôler les fécondations. est coulant, plus il est humide. S’il Pour cela, il faut bien souvent trans-
La présence de bonnes colonies à s’écoule facilement des cadres, la porter ses ruches sur des emplacements
mâles qui saturent l’environnement du déshumidification est indispensable. favorables. Les premières transhumances
rucher de fécondation permet d’amé- Pommier On peut louer un déshumidificateur concernent surtout les fruitiers pour la
liorer rapidement la qualité des reines. Marronnier si nécessaire ou faire appel à un pollinisation ou le colza pour la production
L’opération Insem a lieu cette année apiculteur équipé. Après extraction, de miel. Les miellées les plus recherchées
début juillet (voir l’article « Mini, on filtrera le miel dans un local à ont lieu en juin : acacia, tilleul, châtai-
micro, peuplons nos ruchettes » bonne température, puis on laissera gnier. D’autres miels comme l’aubépine
p. 21). les bulles d’air remonter à la surface ou les ronces pourraient également faire

Illustration : Etienne Fradin - Graphiste web et pao - http://www.akti.fr


(± 24 h pour un seau de 40 kg). Après l’objet de transhumances mais ils sont
Elevage : de jeunes reines écumage, le miel sera malaxé dans un habituellement récoltés dans des ruchers
local à une température plus basse sédentaires.
Un constat s’impose de plus en plus, il
faut de jeunes reines dans ses ruches. (< 20°C). Le miel de printemps devrait
De nombreux apiculteurs ont constaté cristalliser rapidement. La mise en pot
Cornouiller sanguin
que les pertes étaient plus importan- se fait à plus de 20°C pour faciliter le
Ronce - Framboisier
tes dans les ruchers avec à leur tête travail. Une fois le miel en pot, il faut
des reines de plus 2 ans. L’élevage le conserver au frais.
devient donc une composante indis-
pensable de l’apiculture. Pour les plus Au rucher : récolte de printemps
petits, il est toujours possible de On va observer de grandes disparités entre les colonies. Certaines ont déjà leur hausse
demander à des éleveurs des cellules Au rucher : réunion et ruchettes depuis une quinzaine de jours et d’autres vont seulement atteindre un développement
royales issues de colonies sélection- Cette année, beaucoup d’apiculteurs ont perdu bon nombre de leurs ruches ou ont suffisant. La récolte devra probablement se faire en plusieurs étapes car, comme vous
nées. Leur introduction est plus facile des ruches fortement affaiblies. Les colonies ont près de 3 semaines de retard dans le savez, il n’est pas bon de laisser des hausses trop longtemps sur les ruches au prin-
et leur prix est nettement plus avan- leur développement. Heureusement, la flore de début de printemps a pris également temps, surtout en présence de miel de colza ou de pissenlit. Lors des nuits froides, les
tageux. Il faut également garder des deux semaines de retard. Par la suite, toutes les floraisons vont se télescoper. réserves refroidissent et elles commencent à cristalliser. On peut se dire qu’après trois
reines en réserve vu qu’on observe Dans la mesure du possible, les colonies trop faibles seront réunies afin de pou- jours sans apport significatif, le miel est mûr, operculé ou pas, et il demande à être
de plus en plus de remérages ou de voir profiter de la miellée qui s’annonce bonne vu l’importance des réserves en eau récolté même si cela ne concerne que quelques hausses. Sans cela, lors de la récolte,
reines bourdonneuses. N’hésitez donc du sol. vous aurez de gros cristaux dans votre miel et de nombreux problèmes lors de l’extrac-
pas à constituer un stock de reines en On profitera du développement des colonies fortes pour constituer des ruchettes. tion et du filtrage. Attention à la fumée car les miels de printemps (colza, acacia...)
ruchettes que vous pourrez utiliser en Cela permettra de reconstituer le cheptel tout en luttant efficacement contre l’es- prennent très vite un goût âcre (cendre froide). Utilisez donc des chasse-abeilles ou
cas de besoin. saimage. toute autre technique sans fumée.

6 2-2010 n°135 abeilles & cie abeilles & cie 2-2010 n°135 7